DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mer 03 Sep 2014, 17:28

Bonjour.
Bon, jusqu'ici tout à l'air d'avoir bien fonctionné (cette fois ci), je suis de retour chez moi...... Enfin plus précisément, je suis rentré dimanche mais je me suis surtout reposé depuis, et n'ai pas l'intention d'en faire beaucoup avant quelques temps..
À part ça, il faudra encore attendre 3 à 4 semaines (et des examens) pour avoir un certain niveau de certitude que ça va tenir.............

boulo a écrit:

Nos prières vous accompagnent , cher Aroll .
Merci  :bisou:

Tania a écrit:
aroll a écrit:

   Bon, rien d'intéressant ni de sérieux dans ce qui précède, donc aucun commentaire.
   À part ça, je rentre à l'hopital pour ma nouvelle opération demain matin à 9h, et j'en sortirai........... Ben je verrai parce que la dernière fois j'étais parti pour une semaine et je suis resté............. trois mois, alors...... Sans compter le risque de "game over"........ :colere:
   Donc il est possible que je ne réponde plus avant un certain temps voir plus...

   Amicalement, Alain

Ce message m'avait échappé... neutral

Je vous souhaite un prompt rétablissement, cher Aroll.

Tania
Merci  :bisou:

Espérance a écrit:
aroll a écrit:

   Bon, rien d'intéressant ni de sérieux dans ce qui précède, donc aucun commentaire.
   À part ça, je rentre à l'hopital pour ma nouvelle opération demain matin à 9h, et j'en sortirai........... Ben je verrai parce que la dernière fois j'étais parti pour une semaine et je suis resté............. trois mois, alors...... Sans compter le risque de "game over"........ :colere:
   Donc il est possible que je ne réponde plus avant un certain temps voir plus...

   Amicalement, Alain
Bon courage Alain et à bientôt. Comme le dit boulo, nos prières vous accompagnent.
Merci  :bisou:

Simon1976 a écrit:

Tu n'es pas seul, Dieu est avec toi. Very Happy
Merci  :bisou:

Philippe de Bellescize a écrit:
J'espère que tout va bien se passer pour Aroll,
Et merci  :bisou:

Philippe de Bellescize a écrit:

Oui c'est cela, et il faut que l'espace existe actuellement, mais cela ne veut pas dire que le temps se déroule au même rythme pour tout le monde.  
S'il n'y a qu'un seul présent, il n'y a obligatoirement aussi qu'un seul temps. Le seule possibilité pour obtenir quelque chose d'approchant ton point de vue, c'est d'avoir des différences de rythmes d'évolution des différents systèmes, mais obligatoirement UN SEUL TEMPS, il ne faut pas confondre temps et rythme d'évolution. J'ai dit rythme d'évolution, pas «rythme de déroulement du temps», parce que dans le cadre d'un temps universel avec présent unique, des rythmes différents de déroulement du temps sont un non sens absolu.

Philippe de Bellescize a écrit:
Quand deux observateurs se croisent, alors qu'ils ont un mouvement relatif, il faut pour chacun des observateurs que l'espace existe actuellement.
Affirmation gratuite basée sur une pétition de principe d'un temps unique et universel, totalement étranger à la vision relativiste d'intersection de deux lignes de simultanéïtés différentes permettant, SANS LE MOINDRE PARADOXE d'avoir un «présent» commun aux deux observateurs à l'intersection et pourtant deux lignes de simultanéïtés différentes..

Philippe de Bellescize a écrit:
Si ce qui existe actuellement pour un observateur n'est pas ce qui existe actuellement pour l'autre observateur, quand ils se croisent, cela veut dire que quelque chose à la fois existe et n'existe pas.
Conclusion fausse découlant d'un raisonnement faux, lui même basé sur un principe imposé sans justification de l'existence d'un présent universel unique.

Philippe de Bellescize a écrit:
Bien sûr on peut considérer que cela existe dans l'espace-temps à quatre dimensions, mais alors cela veut dire que passé, présent et futur existe au même titre et donc que le temps est, quelque part, déjà écrit, ce que je conteste.
1) Tu contestes sans preuves.
2) La solution d'une autre «temporalité» évite le problème et est parfaitement en accord avec toutes les observations, ce qui n'est pas DU TOUT le cas de ta vision.

Philippe de Bellescize a écrit:
Je ne dis pas que le temps se déroule au même rythme pour tout le monde, mais ce n'est pas pour cela qu'il y a une relativité de la simultanéité.
Si tu comprenais bien ce que tu dis, tu t'apercevrais que tu nages en plein délire là.

Philippe de Bellescize a écrit:
Le temps physique, pour nous, c'est le rapport entre deux mouvement, et on peut très bien avoir, simultanément, deux horloges qui tournent à des rythmes différents, du fait des conditions dans lesquelles elles se trouvent.
Tu confonds la mesure et la réalité, comme je disais un peu avant tu confonds «rythme d'évolution d'un système» et temps.


Philippe de Bellescize a écrit:
J'ai découvert par induction, en regardant les phénomènes du feu et de la réaction atomique, la nécessité d'un principe moteur agissant de manière immanente et par interrelation.
Sauf que c'était une grosse bêtise, et je t'ai expliqué (dans un PDF) comment il fallait «voir» ces phénomènes, et grâce à cette explication, tu étais obligé de reconnaître qu'il n'y avait là AUCUN MYSTÈRE, NI AUCUNE NÉCESSITÉ D'UN QUECONQUE PRINCIPE MOTEUR............. C'est d'ailleurs, j'en suis convaincu, la raison de ton silence total sur ce travail: il t'empêchait d'imposer ton idée absurde.


Philippe de Bellescize a écrit:
Il découle de cette analyse une approche relationnelle de l'espace, du mouvement, et du temps.
Approche aux antipodes des connaissances actuelles.................. qui pourtant osent parler de relationnel................

Philippe de Bellescize a écrit:
De plus j'ai compris que l'on ne pouvait pas se satisfaire d'une conception mécanique des forces, donc il faudrait que la relation entre les corps ne soit pas seulement mécanique ( a expliquer).
Pas besoin, je peux le faire plus rapidement: tu cherches à imposer t'efforces de croire que ces relations, ces forces sont obligatoirement spirituelles, et tout ton prétendu raisonnement est orienté de manière à arriver à cette conclusion préprogrammée malgré que j'ai démontré l'absurdité de l'actuation, et que je t'ai expliqué (dans le PDF), et de manière infiniment accessible comment comprendre les énergies chimiques et nucléaires (encore une fois, tu n'y jamais revenu parce que c'était évident, mais tout en l'éludant, tu as fais semblant que le «mystère» persistait pour pouvoir continuer à proposer ton délire).

Philippe de Bellescize a écrit:
Si l'espace est défini de manière relationnelle, il faut que les relations entre les corps soit actuelles, sinon plus d'espace.
Faux, je t'ai déjà montré que c'était faux, et tu ne parviens pas à le comprendre parce que tu ne parviens pas à imaginer une action se passant d'actuation, malgré que je t'ai démontré que l'actuation était une absurdité.


Philippe de Bellescize a écrit:
Ce qui va dans le sens d'un instant présent pour l'univers.
Ben forcément non puisque l'espace n'a aucune chance de correspondre à ton idée.

Philippe de Bellescize a écrit:
D'ailleurs certains scientifiques, qui ont une conception relationnelle de l'espace, devraient aboutir au mêmes conclusions, en remettant en cause la relativité.
Faux, je t'ai déjà dit que les mots n'ont pas la même signification pour toi que pour les physiciens et PERSONNE, ABSOLUMENT PERSONNE dans la communauté scientifique n'a d'approche comparable à la tienne.

Philippe de Bellescize a écrit:
Ce n'est que plus tard que je me suis rendu compte que ma conception des choses n'était pas conciliable avec la relativité sur ce point.
Le problème, c'est surtout que ta conception des choses n'est, à la lumière des développements de la connaissance, conciliable avec RIEN.





Philippe de Bellescize a écrit:
A gérard2

Contrairement à l'interprétation d'Einstein, si les émissions des deux rayons lumineux sont simultanées par rapport aux voies, elles seraient aussi simultanées par rapport au train.
Si tu y réfléchis à peu près bien tu dois en déduire alors que pour toi le mouvement n'est même pas vraiment relatif.

Philippe de Bellescize a écrit:
Je viens de commencer à écrire un nouveau livre et j'ai écrit un chapitre d'une quinzaine de pages avec trois objections en ce qui concerne la conception du temps de la relativité.
Je crains le pire..... siffler

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mer 03 Sep 2014, 19:33

Que pensez-vous de ce site
Voici un extrait
influence du futur sur le présent: la possibilité d'une telle influence a fait l'objet de plusieurs publications scientifiques sérieuses: en psychologie, il s'agit d'une expérience retentissante sur la prémonition. En physique, il s'agit de la théorie de la rétrocausalité quantique, proposée pour expliquer la panne récente du plus grand accélérateur de particules jamais construit dans le monde, le LHC près de Genève. Une contrainte future inconnue agirait comme une condition finale (ou condition initiale inverse) qui aurait empèché le bon fonctionnement du LHC, pour des raisons qui paraissent encore obscures. Les auteurs de cette théorie, Holger Bech Nielsen du Niels Bohr Institute de Copenhagen, et Masao Ninomiya du Yukawa Institute for Theoretical Physics de Kyoto, ont proposé dans leur récente publication un test à partir d'un générateur d'évènements quantiques aléatoires, visant à vérifier l'existence d'un facteur défiant les lois des probabilités et statistiques dans les résultats observés.


http://www.doublecause.net/index.php?smenu=1
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mer 03 Sep 2014, 19:38


@Aroll
J'oubliais de vous souhaiter une meilleure santé.
Sincèrement
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1300
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mer 03 Sep 2014, 19:57

Dieu et la science


http://www.doublecause.net/index.php?page=Dialogue_Martin_Guillemant.htm

Si je vous importune veuillez m'excuser
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Jeu 04 Sep 2014, 09:54

Bonjour.
ptrem a écrit:

Que pensez-vous de ce site
Voici un extrait
influence du futur sur le présent: la possibilité d'une telle influence a fait l'objet de plusieurs publications scientifiques sérieuses: en psychologie, il s'agit d'une expérience retentissante sur la prémonition. En physique, il s'agit de la théorie de la rétrocausalité quantique, proposée pour expliquer la panne récente du plus grand accélérateur de particules jamais construit dans le monde, le LHC près de Genève. Une contrainte future inconnue agirait comme une condition finale (ou condition initiale inverse) qui aurait empèché le bon fonctionnement du LHC, pour des raisons qui paraissent encore obscures. Les auteurs de cette théorie, Holger Bech Nielsen du Niels Bohr Institute de Copenhagen, et Masao Ninomiya du Yukawa Institute for Theoretical Physics de Kyoto, ont proposé dans leur récente publication un test à partir d'un générateur d'évènements quantiques aléatoires, visant à vérifier l'existence d'un facteur défiant les lois des probabilités et statistiques dans les résultats observés.
Cette histoire est déjà plus ou moins ancienne (et contredite), les deux chercheurs que tu cites: le danois Holger Bech Nielsen, et le japonais Masao Ninomiya évoquaient une influence venue du futur pour expliquer la NON découverte du boson de Higgs...................... qui depuis lors a été justement DÉCOUVERT!!!!! C'est ballot ........ À part ça, la rétrocausalité est aussi évoquée pour les expériences de gommes quantique à choix retardé, et dans le cadre de l'unification entre relativité et mécanique quantique, mais en l'absence de mesures, observations, et expériences reproductibles, tout cela n'est que spéculations.


ptrem a écrit:

@Aroll
J'oubliais de vous souhaiter une meilleure santé.
Sincèrement
Ptrem
Merci....  :bisou:


ptrem a écrit:

Dieu et la science


http://www.doublecause.net/index.php?page=Dialogue_Martin_Guillemant.htm
Ce n'est ni vraiment de la science (sérieuse, je veux dire), ni de la religion (sérieuse aussi), bref c'est une «soupe» façon «new age», et ce n'est pas du tout ma tasse de thé.

ptrem a écrit:
Si je vous importune veuillez m'excuser
Ptrem
Du tout non.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Jeu 04 Sep 2014, 14:25

Aroll a écrit "S'il n'y a qu'un seul présent, il n'y a obligatoirement aussi qu'un seul temps. "

Je répond, non pas pour vous Aroll, sachant le peu de valeur que vous accordez aux arguments à la sauce ésotérique, mais parce que cette objection est importante à examiner pour avancer dans les mystères de la physique.

Il y a un seul présent et de multiples présent. Chacun vit le présent à sa manière (notion de durée de Bergson), mais, si on prend la notion d Akasha, le présent ne fait que déployer ce que le plan akashique indique.
Cette approche de l Akasha est imparfaite, qui semble indiquer que tout est déjà écrit, ce qui est faux. Il y a une partie écrite une autre, dans le monde physique, ne dépend pas uniquement de l Akasha mais de notre libre arbitre.
Les travaux d'Emmanuel Ransford m'inspirent dans cette analyse et je vous renvoie à son livre la conscience quantique et l'au-delà.
Qui au demeurant éclaire pas mal le rapport mécanique relativiste mécanique quantique à mon avis.

Je n'ai pas encore regardé la référence de ptrem mais l'idée qu'auraient défendues ces physiciens me semble très intéressante.
L'idée d'un générateur d'évènements quantiques aléatoires me semble aussi intéressant comme test. Ce qui est en jeu aussi c'est sans doute la notion d'évènement aléatoire.
La nouvelle physique devrait montrer que l'aléatoire (type durée de vie d'un élément) ne l'est qu'en approximation, que le futur, par exemple (comme supposé pour le LHC) peut rétroagir sur le présent.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe de Bellescize



Messages : 639
Inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Lun 08 Sep 2014, 13:51

Bonjour,

J'étais à la rédaction de mon article.

Nathan2 a écrit :

« La nouvelle physique devrait montrer que l'aléatoire (type durée de vie d'un élément) ne l'est qu'en approximation, que le futur, par exemple (comme supposé pour le LHC) peut rétroagir sur le présent. »

Très bien mais comment définissez vous le futur. Il me semble que vous allez avoir un problème de définition si vous voulez affirmer cela.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gérard2



Masculin Messages : 2588
Inscription : 30/08/2014

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Ven 12 Sep 2014, 10:39

Philippe de Bellescize a écrit:
Bonjour,

J'étais à la rédaction de mon article.

Nathan2 a écrit :

« La nouvelle physique devrait montrer que l'aléatoire (type durée de vie d'un élément) ne l'est qu'en approximation, que le futur, par exemple (comme supposé pour le LHC) peut rétroagir sur le présent. »

Très bien mais comment définissez vous le futur. Il me semble que vous allez avoir un problème de définition si vous voulez affirmer cela.

Cordialement

Bonjour,

Justement, si d'un point de vue absolu il y a un éternel présent, alors il n'y a ni passé et ni futur. La supposée rétroaction n'est qu'une illusion. Tout dépend toujours du référentiel. Le présent unique c'est celui absolu (celui de Dieu), les divers présents sont les relatifs (les nôtres).

Cordialement
Gérard2
Revenir en haut Aller en bas
Nathan2



Masculin Messages : 684
Inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Ven 12 Sep 2014, 16:29

Bonjour Philippe, je vois un peu le chemin que vous avez suivi ("J'ai découvert par induction, en regardant les phénomènes du feu et de la réaction atomique, la nécessité d'un principe moteur agissant de manière immanente et par interrelation. Il découle de cette analyse une approche relationnelle de l'espace, du mouvement, et du temps. De plus j'ai compris que l'on ne pouvait pas se satisfaire d'une conception mécanique des forces, donc il faudrait que la relation entre les corps ne soit pas seulement mécanique ( a expliquer). Si l'espace est défini de manière relationnelle, il faut que les relations entre les corps soit actuelles, sinon plus d'espace. Ce qui va dans le sens d'un instant présent pour l'univers. "), mais un peu seulement.


En tout cas l'approche purement mécanique (que je comprend comme : la statique et la dynamique des corps se comprend d'après leurs situations respectives dans l'espace) me semble bien insuffisante aujourd'hui.



"Nathan2 a écrit :

« La nouvelle physique devrait montrer que l'aléatoire (type durée de vie d'un élément) ne l'est qu'en approximation, que le futur, par exemple (comme supposé pour le LHC) peut rétroagir sur le présent. »

Très bien mais comment définissez vous le futur. Il me semble que vous allez avoir un problème de définition si vous voulez affirmer cela. " (Philippe)

Les mots sont définis premièrement à partir de nos expériences. La rétroaction du futur sur le présent on peut la vivre dans l'imaginaire. Par exemple j'imagine que demain je réussirai mon projet, et ce futur que j'imagine réalisé rétroagit sur mon présent.
Beaucoup de techniques spirituelles ou de coaching reposent sur ce principe, et elles marchent.
Ce n'est là qu'une image pour illustrer mon idée et la question est, bien sûr, ce qui marche à l'échelle psychologique peut-il exister dans l'univers physique ?

J'aurai tendance à dire oui. Car je crois qu'il y a une analogie forte entre le domaine de l'esprit et celui de la matière.
Certes, il y a des paradoxes temporels. Mais ces paradoxes (que la science-fiction aime bien mettre en scène) ne se manifestent que si l'homme pouvait maîtriser son futur (ou son passé) pour transformer son présent, et qu'il se mettait alors à jouer à l'apprenti-sorcier. L'univers aurait alors la ressource (pour se maintenir) d'empêcher l'homme de produire de tels paradoxes en l'empéchant d'aller trop loin.

Certains miracles peuvent peut-être s'expliquer ainsi, par la rétroaction dufutur sur le présent.



Revenir en haut Aller en bas
Philippe de Bellescize



Messages : 639
Inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mar 16 Déc 2014, 11:08

Bonjour,

La vous parlez du rapport entre l'intentionnel et le réel.
La fin est présente dans le réel selon différentes modalités.
La fin est cause de l'efficience de la cause efficiente.
Nous sommes ordonné vers un certain futur mais par le biais de la causalité. Et la causalité repose sur l'être qui est atteint dans l'instant présent. Dans l'intention je rends présent un possible futur.
Dans l'univers physique la fin est présente aussi. Il y a une mémoire en ce qui concerne le mouvement passé et une orientation en ce qui concerne le mouvement futur. Est ce que le principe moteur du monde physique se réordonne constamment vers un certain futur? c'est tout à fait possible, si le principe moteur du monde physique est spirituel.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Philippe de Bellescize



Messages : 639
Inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps   Mar 16 Déc 2014, 11:53

Je ne retrouve plus les références de l’œuvre d'Ubaldi cité je crois par tania, (elle ne serait plus je ne sais pas pourquoi membre du forum).

Si quelqu'un peut m'aider.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
 
Le principe moteur de l'univers et l'espace-temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Vidéo documentaire du Cnrs "Intro à la courbure d'espace temps"
» Coefficient espace/temps 556582.12
» Espace / temps Quantum 0
» OVNIS et univers parallèles
» 5 nov Bon anniversaire Tchoung Fou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: