DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Ven 18 Sep 2009, 16:35

Belle écriture et texte riche!


Que cela donc commence en chacune des pierres vivantes ! ces coeurs croyants qui sont les pierres de l'église, Corps du Christ

Ce qui indique qu'il ne s'agit pas de "civilisation" soit dit en passant.

Le Corps du Christ n'est pas une civilisation.J'espère que tu en es d'accord.

Il m'est difficile à moi-même de ne pas verser dans des expressions qui semblent tout dire

...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Ven 18 Sep 2009, 19:05

Enlui a écrit:
Belle écriture et texte riche!


Que cela donc commence en chacune des pierres vivantes ! ces coeurs croyants qui sont les pierres de l'église, Corps du Christ

Ce qui indique qu'il ne s'agit pas de "civilisation" soit dit en passant.

Le Corps du Christ n'est pas une civilisation.J'espère que tu en es d'accord.

Il m'est difficile à moi-même de ne pas verser dans des expressions qui semblent tout dire

...

La phrase est : "...il existe maintenant, en Occident, un nombre plus grand qu'on ne le croit d'hommes qui commencent à prendre conscience de ce qui manque à leur civilisation."

En l'espèce, il s'agit ici de la civilisation occidentale qui nous intéresse en premier chef. N'évoquons pas d'autres "civilisations" comme celle que l'on pourrait qualifier d' "orientale", et qui n'est absolument pas accessible aux Occidentaux modernes.
Quant au curieux rapprochement entre "Corps du Christ" et "civilisation" : j'avoue ne pas comprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Sam 19 Sep 2009, 04:36

Il n'y a pas de rapprochement entre "Corps du Christ" et "civilisation" .
Sachant que le royaume de Jésus n'est pas de ce monde
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 21 Sep 2009, 01:39

Enlui a écrit:
...ces coeurs croyants qui sont les pierres de l'église, Corps du Christ....

Il n'y a pas de rapprochement entre "Corps du Christ" et "civilisation" .
Sachant que le royaume de Jésus n'est pas de ce monde
OK, mais il me semble qu'il y a là de grandes confusions dans ta réflexion : comment, par exemple, comprendre alors le sens de ce que Saint Paul appelle : "...porter le Christ en soi ?" scratch

Comment, pour reprendre ta phrase : ces "coeurs croyants", qui sont "pierres de l' "Eglise" et même "Corps du Christ" (je te cite), peuvent-ils être, en même temps, "hors du règne de Jésus" (c'est-à-dire de son Royaume) ?

Comment expliquer que dans la première épître aux Corinthiens ( ch.III versets 16-17 ) , Saint Paul écrit : " . . . ne savez vous pas que vous êtes un Temple de DIEU et que l’esprit de DIEU habite en vous ? . . . Si quelqu’un détruit le Temple de DIEU , celui-là , DIEU le détruira . . . . Car le Temple de DIEU est sacré , et ce Temple c’est vous " .

Ainsi donc, si je te suis bien, l' "Esprit de Dieu" est en nous, mais le "royaume de Jésus" n'est pas de ce monde : ce qui signifierais que le "royaume de Jésus" et l'Esprit de dieu" sont "séparés" et ne sont pas liés ?

Comment expliquer ce qui semble une contradiction ?

De plus, tu évoques "Jésus", mais pas le "Christ", pourquoi ?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 21 Sep 2009, 03:35

Pour la dernière phrase simplement à cause de "Jn 18:36 Jésus répondit: Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes gens auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais mon royaume n’est pas d’ici."

C'est bien sûr, pour tout dire, Jésus-Christ

Pour le reste c'est Jésus qui fait travailler les méninges dans:

Jean 17:13 Maintenant je vais à toi et je dis ces paroles dans le monde pour qu’ils aient en eux ma joie dans sa plénitude.
14 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde.

15 Je ne te demande pas de les ôter du monde, mais de les garder du Mauvais.
16 Ils ne sont pas du monde comme je ne suis pas du monde.
17 Consacre–les par la vérité: ta parole est vérité.
18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les envoie dans le monde.
19 Et pour eux je me consacre moi–même, afin qu'ils soient eux aussi consacrés par la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mar 22 Sep 2009, 00:35

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mer 23 Sep 2009, 16:05

Le petit prince d' Exupery ?

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mer 23 Sep 2009, 16:21

Citation :
Lorsqu'il aborda la planète il salua respectueusement l'allumeur:
- Bonjour. Pourquoi viens-tu d'éteindre ton réverbère ?
- C'est la consigne, répondit l'allumeur. Bonjour.
- Qu'est-ce que la consigne ?
- C'est d'éteindre mon réverbère. Bonsoir.

Et il le ralluma.
- Mais pourquoi viens-tu de le rallumer ?
- C'est la consigne, répondit l'allumeur.
- Je ne comprends pas, dit le petit prince.
- Il n'y a rien à comprendre, dit l'allumeur. La consigne c'est la consigne. Bonjour.

Et il éteignit son réverbère.

Citation :
Le petit prince poursuivit:
- Ta planète est tellement petite que tu en fais le tour en trois enjambées. Tu n'as qu'à marcher assez lentement pour rester toujours au soleil. Quand tu voudras te reposer tu marcheras... et le jour durera aussi longtemps que tu voudras.
- Ça ne m'avance pas à grand'chose, dit l'allumeur. Ce que j'aime dans la vie, c'est dormir.
- Ce n'est pas de chance, dit le petit prince.
- Ce n'est pas de chance, dit l'allumeur. Bonjour.

Et il éteignit son réverbère.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Jeu 24 Sep 2009, 02:28

Enlui a écrit:
Le petit prince d' Exupery ?

Very Happy

Le Petit Prince d'Antoine de Saint Exupéry.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Jeu 24 Sep 2009, 06:03

C'est bien ça! Antoine de Saint Exupéry

Il est l'heure je vais moucher mes bougies ....

Bonjour....!
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Ven 25 Sep 2009, 07:44

julieng a écrit:
Citation :
N'étant pas assez intelligente, ... Je voulais dire le coeur et l'intelligence du coeur.

oui, oui l'intelligence du coeur... c'est de cela que se revendiquent tous les stars académiciens adeptes de la world music...

Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 02:38

Ce cher Arnauld, toujours égal à lui-même : le type emblématique même du révisionniste conspirationiste torturé et du négationniste pur et dur !!! Mr. Green

Exit, à la trappe, les druides vénérant la Vierge Mère,
Exit, la Loi Salique,
Exit, les saintes Femmes, ô Marie de la Mer,
Exit, tous les saints de la Gaule, terre bénie,
Exit, le pacte de Reims, par la Sainte Ampoule et le jour de Vouillé...

Au fait, comme ça en passant : pourquoi "la Gaule" ?
Pourquoi le "Coq gaulois" ?
Pourquoi le "Coq" sur le clocher des églises ?

En voila des questions qu'elles sont bonnes !
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 07:34

Des druides vénéraient la Vierge Marie ? Mr.Red

En compagnie d'hommes verts venant de la planète Lémur ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 07:41

La Vierge Noire est quand même antérieure au catholicisme , si mes souvenirs sont bons ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 08:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Des druides vénéraient la Vierge Marie ? Mr.Red

En compagnie d'hommes verts venant de la planète Lémur ?

Vous avez mal lu.
LePhénix a écrit : Vierge Mère pas Vierge Marie
Maïa pas Maria
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 10:34

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Des druides vénéraient la Vierge Marie ? Mr.Red

En compagnie d'hommes verts venant de la planète Lémur ?

Vous avez mal lu.
LePhénix a écrit : Vierge Mère pas Vierge Marie
Maïa pas Maria
Bien au contraire, j'ai très bien "lu" cher "Adamev" ... pourquoi vous contenter-vous, comme "Arnaud", de la lettre et restez-vous simplement à la surface des choses, aux apparences trompeuses et illusoires. En cherchant bien, n'y-a-t'il pas quelques curieuses analogies ?

Je rappelle, à titre de curiosité, que le mois de mai tire son nom de "Maïa", mère de Mercure (qui est dite être l'une des Pléiades), à laquelle il était anciennement consacré ; or, dans le Christianisme, il et devenu le "mois de Marie", par une assimilation, qui n'est sans doute pas uniquement phonétique, entre "Maria" et "Maïa".

Alors : et ce "Coq Gaulois" au sommet des clochers des églises de France ? Il représente quoi ce "gallinacé" ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 11:46

Lephenix a écrit:
adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Des druides vénéraient la Vierge Marie ? Mr.Red

En compagnie d'hommes verts venant de la planète Lémur ?

Vous avez mal lu.
LePhénix a écrit : Vierge Mère pas Vierge Marie
Maïa pas Maria
Bien au contraire, j'ai très bien "lu" cher "Adamev" ... pourquoi vous contenter-vous, comme "Arnaud", de la lettre et restez-vous simplement à la surface des choses, aux apparences trompeuses et illusoires. En cherchant bien, n'y-a-t'il pas quelques curieuses analogies ?

Je rappelle, à titre de curiosité, que le mois de mai tire son nom de "Maïa", mère de Mercure (qui est dite être l'une des Pléiades), à laquelle il était anciennement consacré ; or, dans le Christianisme, il et devenu le "mois de Marie", par une assimilation, qui n'est sans doute pas uniquement phonétique, entre "Maria" et "Maïa".

Alors : et ce "Coq Gaulois" au sommet des clochers des églises de France ? Il représente quoi ce "gallinacé" ?

Chaussez vos lunettes... mon message s'adressait à Arnaud pas à vous???

C'est parce que là haut il est plus en vue que sur son tas de fumier!!!! Sacré "Chante-clerc" quand même!!! Pouvaient difficilement y mettre un "pape gay"!!!

:beret: :mdr: :gna:
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 12:17

Un "COCORICO" fidèle chaque matin qui finit par déranger celui qui veut faire sa grasse matinée. :x On lui tord le cou en mettant en procès son propriétaire. Idea Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 12:39

Ca me fait penser..
Le contenu de ce sujet pourrait nous servir pour le débat en France sur l'identité nationale..
A votre avis, pensez-vous que nous arriverons à casser le mur psychologique de 1789 (je n'ai rien contre, mais ça nous ampute quand même de 1500 ans d'histoire, ce n'est pas rien)..??
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Lun 02 Nov 2009, 14:07

Citation :
ça nous ampute quand même de 1500 ans d'histoire

Parce que vous êtes amputé d'une partie de votre mémoire? D'une part de vous-même?
Vous me direz la culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié... et semble-t-il vous avez oublié beaucoup... à moins que l'école que vous avez fréquenté...
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mar 03 Nov 2009, 02:10

Il se fait tard, je reviendrai pour parler du "Coq", sujet qui me parait fort intéressant et qui va en étonner plus d'un (une) !

En attendant, je réitère ma question : que fait ce "Coq Gaulois" au sommet des clochers des églises de France ? Il représente quoi ce "gallinacé" ?

En attendant, un petit clin d'oeil à ce "perroquet" d'"Adamev".:gna:


Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mar 03 Nov 2009, 11:42

Voici quelques infos, recueillis sur le Coq gaulois.

Utilisé dès l'Antiquité, on ne peut assurer que le coq servit d'enseigne aux Gaulois, encore qu'il apparaisse sur certaines monnaies.
Il deviendra cependant symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d'un jeu de mots facile ; le terme latin gallus signifiant à la fois coq et Gaulois. La Renaissance devait mettre en rapport le coq et la France. Les rois Valois et Bourbons furent parfois accompagnés de cet oiseau symbolisant la France sur des gravures, monnaies, en-têtes de papier timbré, peintures, etc. Versailles et le Louvre connaissent le coq, qui reste cependant un emblème mineur. La Révolution en fait beaucoup plus large usage : c'est le symbole de la France ou plus précisément celui de la Vigilance, rejoignant ainsi en quelque sorte le coq des églises qui attend le lever du jour, image du Soleil de justice, c'est-à-dire du Christ.

Symbole de la résurrection : le coq des clochers

Pour les chrétiens, le coq est l'emblème du Christ (lumière et résurrection) et symbole de l'intelligence venue de Dieu. Comme le Christ, il annonce l'arrivée du jour après la nuit, c'est-à-dire, symboliquement, celle du bien après le mal. C'est peut-être en vertu de ce pouvoir qu'une représentation de ce volatile orne de nombreux clochers d'églises. On ignore l'origine de cette tradition qui remonte au moins au IXe siècle, puisque le plus ancien coq de clocher connu, qui se trouve à Brescia, en Italie, date de cette époque.

Hypothèses
Dans la tradition chrétienne le coq devint rapidement un symbole de la résurrection. De même que le coq annonce le jour nouveau, de même, le chrétien attend le jour où le Christ reviendra. Au Moyen Âge, le coq symbolise le prédicateur qui doit réveiller ceux qui sont endormis.

Elle est peut-être liée à l'histoire de saint Pierre qui, selon l'Évangile, aura renié Jésus trois fois avant que le coq chante deux fois.
Le coq, témoin de la trahison de Pierre, serait placé sur les clochers pour rappeler aux hommes leur faiblesse[1].
Le coq est un attribut récurrent de Saint-Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mer 04 Nov 2009, 17:52

A partir du Xème siècle, on plaça fréquemment au-dessus des clochers un coq.

Il y en avait un à la basilique du Latran, sous le pape Pascal II (XIème siècle).

Il s'git d'un très ancien symbole chrétien rattaché au reniement de saint Pierre, certes, mais aussi à tout un ensemble symbolique qui concorde parfaitement avec le sens et le rôle de la tour et de la cloche;

Le coq, en effet, est un animal solaire. Il a occupé une grande place dans la religion mazséenne, où il était consacré à Ahura-Mazda lui-même, le dieu de la lumière.

Adopté par les Pythagoriciens, son culte se répandit à Rome et en Grèren et s'incorpora par la suite à la tradition chrétienne : on ne peut expliquer autrement sa fortune dans la littérature des premiers siècles et du Moyen Age, fortune qui ne se justifie pas seulement par le texte de l'Evangile.

En effet, les développements auxquels ce thème a donné lieu se sont faits dans deux directions qu'il avait prises chez les Perses eux-mêmes.

D'après ces derniers, le coq avait pour rôle de secouer les paresseux et d'appeler au culte matinal, et, également, de chasser les mauvais esprits, parce qu'il annonce la lumière du soleil qui dissipe les larves nocturnes - negotium perambulans in tenebris.

Le coq est même devenu l'image du Christ en personne : saint Amboise nomme Jésus : "gallus mysticus", parce que, vainqueur des ténèbres et de l'enfer, il est ressuscité au matin et qu'Il nous appelle aux oeuvres de lumière.

Les "Constitutions apostoliques" invitent également les Chrétiens à prier "au chant du coq qui appelle aux oeuvres de lumière".

Dans l'hymne "AEterne rerum conditor" (office de Laude), saint Amboise encore trouve de beaux accents poétiques pour célébrer le rôle spirituel du coq : "Voici que chante le héraut du jour, veilleur de la nuit profonde ... A son cri, l'Etoile du matin chasse les ombres du ciel et le choeur entier des astres abandonne les routes du monde ... Le coq réveille ceux qui sont couchés, gourmande les dormeurs, accuse les infidèles. Au chant du coq revient l'espoir, les malades retrouvent la santé, le voleur cache son couteau, au coeur des pécheurs renaît la foi ..."

Mais le morceau le plus significatif est l'hymne de Prudence (Cathemerinon, I, 1) où s'exprime clairement la croyance au pouvoir d'exorcisme de l'animal : "Les démons errants, dit-on, qui se plaisent dans les ombres nocturnes, effrayés par le chant du coq, s'enfuient de toutes parts : car la lumière du salut, la lumière de la Divinité, qui approche et qu'ils haïssent, déchire les ténèbres et met en fuite les séides de la nuit."

Cette mystique du coq symbolisant la vigilance de l'âme qui attend la venue de l'Esprit, soleil spirituel, s'est perpétuée pendant tout le Moyen Age, chez Raban Maur, Honorius d'Autun, Hugues de Saint-Victor et Durand de Mendes.

Ainsi, on le voit, le coq est bien à sa place en haut du clocher.

Oiseau solaire, perché sur la tour solaire comme sur une tour de garde, il guette le lever de l'astre du jour ; et lorsque celui-ci apparaît, sa voix, secondant celle des cloches de l'aube, exorcise les démons de la nuit et annonce l'éternelle résurrection du "Soleil de Justice".

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mer 04 Nov 2009, 23:51

Mais alors???? Pourquoi le coq est-il mobile... variant au gré du vent???
P.e que sédév... auront une explication eux qui nous disent que sans cesse église varie depuis... pfffft.... au moins PxII (non inclus).

:demande: :gna:
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Jeu 05 Nov 2009, 00:27

adamev a écrit:
Mais alors???? Pourquoi le coq est-il mobile... variant au gré du vent???
P.e que sédév... auront une explication eux qui nous disent que sans cesse église varie depuis... pfffft.... au moins PxII (non inclus).

:demande: :gna:

Ils le confondent avec une girouette. Erreur d'interprétation Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Jeu 05 Nov 2009, 08:12

L'Esprit souffle où il veut ( Jean 3, 8 ) :sage:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?   Mar 10 Nov 2009, 14:32

adamev a écrit:
Citation :
ça nous ampute quand même de 1500 ans d'histoire
Parce que vous êtes amputé d'une partie de votre mémoire? D'une part de vous-même?
Vous me direz la culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié... et semble-t-il vous avez oublié beaucoup... à moins que l'école que vous avez fréquenté...
Je ne comprends pas votre agressivité, je n'ai rien dit de mal, j'ai fait mes études à la Sorbonne.
La culture est ce qui fait l'homme, à travers le langage, les pratiques sociales et religieuses.
De plus j'ai étudié la philosophie de R.Steiner, grand théoricien du phénomène Chrétien.
Ce que je dis, c'est qu'en nous amputant de 1500 ans d'histoire, on nous coupe de nos racines.
Maintenant, imaginez un arbre auquel on coupe ses racines..
Et bien c'est ce qui nous arrive..
Revenir en haut Aller en bas
 
La France est-elle fille ainée de l'Eglise ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Aujourd hui, Le monde chretien se divise en deux grande categorie
» La Moresse de Moret : Etait-elle fille de Louis XIV,?
» LES PLUS BELLES ET GRANDES CITATIONS SUR LA FILLE AINEE DE L'EGLISE
» les mêmes choses ressenties par ma fille aînée
» Pourquoi l'Église catholique est-elle si riche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: