DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La guerre juste?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mar 21 Avr 2015, 23:30

dims a écrit:
Miles Templi a écrit:
Dieu merci il n'est pas nécessaire de se séparer de son outillage pour monter au Ciel. :nawak:

Dans le royaume de Dieu les hommes et les femmes ne se prennent plus pour époux.

c'est vrai et comme le Royaume est déja là au dedans de nous et donc au milieu de ce monde , comem dit Jésus "tous ne peuvent entendre ce langage ! mais seulement ceux a qui c'est donné !"
comme l'époque est a la sexualité débridé ne pas avoir 1à copine et 10 copains c'est être attardé !
pas facile de fermer les yeux sur les apparences et les désirs !!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mar 21 Avr 2015, 23:44

SOYEZ TOUS COMME LE CHRIST!!!!
Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mar 21 Avr 2015, 23:55

J&B a écrit:
Ysov,
Oui, il faut laisser le monde là où il est dans le relatif mais pas Celui qui a dit de le faire.
Pour le reste, on sent que vous avez dû creuser profond pour argumenter, et pour en retirer pas grand-chose ;)

Miles,
Quand vous sortez le nez de la Tradition, vous tombez facilement dans le profane !


Cécile a écrit:
Nous sommes des créatures terrestres, vivant sur la terre...pour un temps. Et Dieu nous cherche là où nous sommes, à terre. Il est inutile, et stupide de vouloir faire l'ange, car, qui veut faire l'ange, fait la bête !

Personne ne vous demande d'être autre chose qu'un homme... avec humilité, simplicité, courage. Laissez le "voyage astral" à ceux qui sont incapables d'assumer leur condition d'homme et qui préfèrent les illusions... Illusions orgueilleuses de supériorité, de refus de leur statut d'être une créature, alors qu'ils voudraient être "des dieux"...

Nous sommes fils et filles du Père, appelés à être ses héritiers...mais pas ici bas... Il nous faut d'abord réaliser la vie que Dieu attend de nous, c'est à dire L'aimer, et aimer tous nos frères humains, simplement. Si simple que ce n'est pas facile ! Very Happy

Moi, quand des curés me parlaient comme ça, à l'âge de Tabris, j'étais perplexe.
Donc, ici-bas, il est inutile et stupide de vouloir se dépasser, "se prendre la tête", pourquoi ne pas se satisfaire des choses périssables ? Comment aimer ses frères humains de la manière juste, à travers le Christ ? c'est à dire sans l'utilisation des bons procédés, sans se renvoyer l'ascenseur. Quelle différence avec la diplomatie ordinaire des gens du monde ? Les disciples de l'homme le plus extraordinaire qui ait vécu sur cette terre n'avaient-ils rien d'autre à proposer ?

Qui veut faire l'ange fait la bête, on me l'a aussi sortie, celle-là.
C'est tirer du plomb dans les ailes de l'ange qui est en nous, si, si ! (c'est un saint prêtre qui me l'a dit et il en était désolé)

Était-ce possible que l'Eglise ait tenu 2000 ans avec un pareil langage  ?

Jésus dit tout le contraire, c'est ici-bas que nous touchons le fond et ici-bas, qu'il s'agit d'ouvrir les yeux.
C'est la seule condition du salut. Utiliser sa vie dans ce monde et ses circonstances pour faire germer le Christ.
Et il arrive que ces germes donnent du fruit déjà dans ce monde.
Mais ces fruits sublimes, comme dit Ysov, sont dangereux.
C'est la raison pour laquelle on les jette dans des cuves. (Joseph, Jérémie...)

Ceci dit, vous portez quand même quelques responsabilités en gérant un forum dit catholique.
Car il y en a d'autres, moins solides que Tabris, Dims et Théodéric qui viennent ici échanger ou chercher quelque éclaircissement et ils se retrouvent avec du plomb dans l'aile, à défaut d'un comprimé psy dans la main....

J&b Tabris Dim's prière prière :angebig:

étonnant de voir et lire vos paroles qui font si bien échos a ce que Jésus dit et se plaint déjà , alors qu'Il Est le Verbe du Père lorsqu'Il tente de montrer un peu plus haut que ce monde !
"quand Je vous dis les choses de la terre vous ne me croyez pas , qu'en sera-t-il donc quand Je vous direz les choses des Cieux ?"

ici on aborde un tout petit peu l'appel du Ciel qui doit nous mener déjà a renier les manières du monde et c'est un scandale même parmi les Baptisés !

comment entendre les choses du Ciel alors que commencer a se renier soi-même est vu comme un crime ?

pourquoi dire que l'on s'émerveille et communie a Marie qui a acceptée de mettre au monde un Fils qu'elle savait déjà condamné dés avant sa conception et que l'on souffre avec qu'elel qui l'a vue Mourir en Croix par Amour de nous !
puis quand notre tour arrive de s'oublier même envers nos familles ont refuse et on prend les armes au nom de la morale ?
agir ainsi cela veut dire que l'on donne tord a Marie et Jésus , mais on ne veut pas le voir !
pas l'entendre pas le reconnaitre : c'est bien là où Jésus nous parle dans la réalité de notre vie des choses du Ciel et c'est bien là où a cause de ces refus on ne peut plus le comprendre ni l'entendre !
la vie si on veut aller vers Dieu c'est comme une échelle , plus tu monte moins tu touche le sol et plus tu touche le Ciel a chaque barreau a monter il y a un espace vide un pas dans l'invisible , il ne faut pas écouter ceux qui refusent de monter en disant tu vas tomber c'st haut c'est vide ; c'est sur a n moment il faudra marcher sur l'eau marcher dans le vide l'échelle deviendra invisible la raison n'aura plus de place elle sera devenu l'évidence que l'on est arriver au point où on ne peut plus vivre que des lois d'en Haut !

comme dit Paul " le But c'est Le Christ accomplit en nous !" :pompom:

vous voulez mon avis vous 3 ? vous êtes des fous lol!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:00

Ah mais, tu es la deuxième personne dans l'histoire, a avoir été foudroyé par la lumière intense de Jésus. L'apôtre Paul fut le premier et l'apôtre Paulothéo maintenant. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3776
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:01

Théodoric !

Vous n'avez pas oubliez de porter votre croix.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:02

Ce n'est que du concept.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:06

ysov a écrit:
dims a écrit:
ysov a écrit:
dims a écrit:
Celui qui n'a rien n'a rien à perdre !

Avoir des personnes à charges provient de nos attachements et de nos attachement proviennent des guerres. Celui qui n'a ni famille, ni bien, ni croyance détient le royaume de Dieu.
L'altruisme et la compassion dans sa perfection sont justement quand il n y plus aucun attachements.

Cela vous pouvez le dire en fonction de votre nombril, mais vous ne pouvez être illogique en tentant de faire accepter que tout le monde doit faire la même chose. Vous pigez?

Tous les êtres sont appelés à Dieu donc tous les êtres passeront par là.

Oui mais ne pas prônez sottement que tous les êtres se doivent d'y aller en même temps. What a Face

sauf bien sûr vos pieuse œuvres de guerres qui elles s’autorise a en envoyer autant que nécessaire pour que vous finissiez par avoir raison !!

la charité qui taille les pécheurs en pièces elle est pas Made In Jésus désolés !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:16

ysov a écrit:
Ah mais, tu es la deuxième personne dans l'histoire, a avoir été foudroyé par la lumière intense de Jésus. L'apôtre Paul fut le premier et l'apôtre Paulothéo maintenant. thumleft

Tant qu'a être foudroyer c'est vrai je préfère par l'Esprit du Christ  

toi et quelques autres vous semblez préférer par vos jolies armes , a chacun son feu !! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3776
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:17

ysov a écrit:
Ce n'est que du concept.

Non car le fond est comprit !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:18

ysov a écrit:
Ce n'est que du concept.

toujours facile de nier quand on sait pas de quoi on parle !!! drunken
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 00:28

Je sais trop au contraire, deux désincorporés dans leur subconscient. Je suis sûr que quand Rubis 1309
a lu tes interventions, ça lui a incité de ne pas trop échanger ici finalement. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3776
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 01:01

Ysov,

Vous êtes un moyenâgeux qui croit encore en l'O.D.T !
Cependant malgré votre sarcasme je ne serais dire pourquoi mais je vous aime bien !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14187
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 01:17

Je vous déteste pas non plus, je suis seulement inquiet parfois, car vous placez Jésus au même niveau
que d'autres et dans un forum catholique, c'est justifié de s'en inquiéter.

Votre abréviation O.D.T. c'est Ordre des Templiers? clown2
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3776
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 02:49

ysov a écrit:
Je vous déteste pas non plus, je suis seulement inquiet parfois, car vous placez Jésus au même niveau
que d'autres et dans un forum catholique, c'est justifié de s'en inquiéter.

Votre abréviation O.D.T. c'est Ordre des Templiers?  clown2

Oui pour l'abréviation.
Je comprends que vous soyez inquiet mais j'ai l'espoir qu'un jour vous comprendrez le sens que je veux donner.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 07:28

Cécile a écrit:
"C'est l attache mentale qui créait la relation familiale. "

Le cordon ombilical qui relie le bébé à sa mère serait-il "mental" ?

...

En partie oui , crois-je de plus en plus . J'ai cru pouvoir reconnaître au cours de ma vie , des personnes portant le poids des sentiments et des idées qu'avait leur mère pendant sa grossesse ( ou plus précisément le poids de la contradiction entre les sentiments de leur famille au moment de la grossesse et leur vocation propre ) .

A. Tomatis disait : si elle le porte en pensant que c'est un animal , il aura une forte propension à l' " animalité " . Il n'y aurait pas seulement nourriture charnelle du bébé à naître mais aussi nourriture mentale .


Et dans l'évangile : " malheur à celles qui seront enceintes en ces jours-là " ( les jours de guerre ) .

Mais " rien n'est jamais acquis à l'homme ; ni sa faiblesse ni sa force " et l'espoir est toujours non seulement permis mais recommandé . " Demandez et vous recevrez " .
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 13:30

boulo a écrit:
Cécile a écrit:
"C'est l attache mentale qui créait la relation familiale. "

Le cordon ombilical qui relie le bébé à sa mère serait-il "mental" ?

...

En partie oui , crois-je de plus en plus . J'ai cru pouvoir reconnaître au cours de ma vie , des personnes portant le poids des sentiments et des idées qu'avait leur mère pendant sa grossesse ( ou plus précisément le poids de la contradiction entre les sentiments de leur famille au moment de la grossesse et leur vocation propre ) .

A. Tomatis disait : si elle le porte en pensant que c'est un animal , il aura une forte propension à l' " animalité " . Il n'y aurait pas seulement nourriture charnelle du bébé à naître mais aussi nourriture mentale .


Et dans l'évangile : " malheur à celles qui seront enceintes en ces jours-là " ( les jours de guerre ) .

Mais " rien n'est jamais acquis à l'homme ; ni sa faiblesse ni sa force " et l'espoir est toujours non seulement permis mais recommandé . " Demandez et vous recevrez " .

Bonjour Boulo et Cécile,

en fait sans vouloir catastropher les femmes , on sait que si des enfants naissent (attardés) mentaux cela est souvent dû a ce que la femme vit intérieurement (il y a bien sûr les pannes organiques) mais cela tiens beaucoup de la relation psychique inconsciente transmise par la mère par son âme a l'âme qui s'installe en elle en entrant en ce monde !!

l'âme charnelle se forme et déforme au travers de ce que vit l'âme qui l’accueille en son corps !
on sait que l'on bloque notre organisme dans bien des situation donc c'est encore bien plus valable lors de la grossesse , le développement du bébé pâtit de ce que la mère vit !!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 18:10

Théodéric a écrit:


Bonjour Boulo et Cécile,

en fait sans vouloir catastropher les femmes , on sait que si des enfants naissent (attardés) mentaux cela est souvent dû a ce que la femme vit intérieurement (il y a bien sûr les pannes organiques) mais cela tiens beaucoup de la relation psychique inconsciente transmise par la mère par son âme a l'âme qui s'installe en elle en entrant en ce monde !!

l'âme charnelle se forme et déforme au travers de ce que vit l'âme qui l’accueille en son corps !
on sait que l'on bloque notre organisme dans bien des situation donc c'est encore bien plus valable lors de la grossesse , le développement du bébé pâtit de ce que la mère vit !!

qui ça "on sait" ? c'est honteux ce que vous dites là, car vous semblez dire que les enfants autistes par exemple le sont à cause de leur mère ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 18:16

Espérance a écrit:

qui ça "on sait" ? c'est honteux ce que vous dites là, car vous semblez dire que les enfants autistes par exemple le sont à cause de leur mère ?

salut Culpabiliser les mères ne sert à rien. L'autisme par exemple, dans la vision freudienne, mettait en accusation idéologique les mères.

On s'est rendu compte que c'était une maladie génétique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 18:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Espérance a écrit:

qui ça "on sait" ? c'est honteux ce que vous dites là, car vous semblez dire que les enfants autistes par exemple le sont à cause de leur mère ?

salut Culpabiliser les mères ne sert à rien. L'autisme par exemple, dans la vision freudienne, mettait en accusation idéologique les mères.

On s'est rendu compte que c'était une maladie génétique.

les mères sont déjà assez culpabilisées comme ça quand elles s'en rendent compte ! il faut s'occuper d'un enfant autiste pour savoir ce que c'est..

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 22:24

Espérance a écrit:
Théodéric a écrit:


Bonjour Boulo et Cécile,

en fait sans vouloir catastropher les femmes , on sait que si des enfants naissent (attardés) mentaux cela est souvent dû a ce que la femme vit intérieurement (il y a bien sûr les pannes organiques) mais cela tiens beaucoup de la relation psychique inconsciente transmise par la mère par son âme a l'âme qui s'installe en elle en entrant en ce monde !!

l'âme charnelle se forme et déforme au travers de ce que vit l'âme qui l’accueille en son corps !
on sait que l'on bloque notre organisme dans bien des situation donc c'est encore bien plus valable lors de la grossesse , le développement du bébé pâtit de ce que la mère vit !!

qui ça "on sait" ? c'est honteux ce que vous dites là, car vous semblez dire que les enfants autistes par exemple le sont à cause de leur mère ?

j'ai bien écrit que je ne voulais pas catastropher les femmes , mais bon il est évidant qu'elles ne peuvent que se sentir coincée (mais pas accusée !) ;
je n'ai pas dit que tous le problèmes des enfants étaient dû a la mère ! j'ai voulu être bref en espérant (d’Espérance !!?) qu'il était possible de prendre du temps en priant au lieu de réagir !!
donc je vais tenter de m'exprimer autrement !
une femme est une âme dans la société elle est aussi victime de son éducation et du milieu ambiant de ses propres errences et choix donc aussi des conséquences !
par exemple une femme qui va s'unir a un homme violent ou infidèle qui va la blesser et angoisser pendant la grossesse engendra un stress qui peut être extrême psychiquement voir spirituellement , alors son organisme va cesser de secréter certaines chose et aussi comme le fait remarquer Boulo le lien d'âme a âme au delà du simple cordon ombilicale produira sur l'âme informée de la personne a naitre un dysfonctionnement grave !
la femme est elle responsable de toutes les misères qui l'accable et de la société ? ben no !!!
j'ai une amie qui a mis au monde un enfant trisomique je m'attendais a cela sachant ce quelle vivait dans son couple recomposé sans fondement !
le mâle (on ne peut pas dire mari !) s'est enfuit a un certain moment de sa grossesse parce qu'il ne voulait pas assumer et pour elle ça a été une angoisse de conserver cet enfant qui a dû se sentir et réaliser qu'il été non accueillit , ( je en dis pas , pas aimé mais génant) ainsi le psychisme ce développe mal car trop de souffrance de relation interne par le cordon ombilicale psychique !
c'ets ainsi que l'on développe l'inconscient cette zone d'ombre impénétrable qui manœuvre dans l'ombre ( Dieu Est Lumière ) et il peut aussi handicaper le corps en son développement le cerveau y comprit !!

pourquoi crois tu que dans l'écriture les Anges et l’Esprit Saint ont permit d'écrire " Je poursuivrait l'iniquité des pères sur les enfants et jusqu’à la 2 et 3eme génération !!"
ce n'est pas parce que Dieu se venge (Il n'est pas un homme pour avoir de méprisable désirs pareils) , non c'est bien pour tenter de nous expliquer les conséquence s et nous apprendre a lire l'inconscient qui agit et se perpétue se transmet sur le principe des maladie génétique !!

n'est ce pas le démon qui établis le cahot et Dieu Qui EST ORDRE !!

au lieu de réagir a coup d'amour propre et d'âme charnelle prenez le temps de voir devant le Christ , mon but n’est nullement d'accuser les femmes mais de dire que rien n'arrive par hasard , mais tout par désordre lié a l'humain et a son âme avant tout !!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 22:36

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Espérance a écrit:

qui ça "on sait" ? c'est honteux ce que vous dites là, car vous semblez dire que les enfants autistes par exemple le sont à cause de leur mère ?

salut Culpabiliser les mères ne sert à rien. L'autisme par exemple, dans la vision freudienne, mettait en accusation idéologique les mères.

On s'est rendu compte que c'était une maladie génétique.

les mères sont déjà assez culpabilisées comme ça quand elles s'en rendent compte ! il faut s'occuper d'un enfant autiste pour savoir ce que c'est..

ni l'affectif ni le sentimentalisme ne réponde a la réalité pour guérir seul le Spirituel , c'est dur a entendre et pourtant ce ne sont pas nos larmes qui guérissent mais Bien Le Christ spirituel, alors arrêtons de nous comporter en enfants et soyons les adultes que Dieu attend de nous !

c'est dur un enfant handicapé ? a ton avis pourquoi Jésus Guérissait qui le Lui demandait chaque fois que les personnes venait avec Foi ?
Jésus Est toujours là mais a nous aussi d'aller un peu au delà de nos sentimentalismes stériles !

je suis dur ? non nous sommes des mous !
relis ce que Jésus dit sans sourie a Marie de Magdala et a sa sœur qui se drapent dans leur affectif et sentimentalisme !
:jesus:  "ne t'ai je pas dit que si tu crois tu verras la Gloire de Dieu !"
mais croire c'est aller au delà de notre âme charnelle et nos suffisance de sentiments sans consistances !

on préfère croire a la médecine et au diagnostique médicale qu'a l'action du Christ , du coup on a de moins en mois a dire a ce monde parce que on s'affadit a force d'écouter le monde !

nos maladies nos perturbations internes nos errances d'âmes ne sont que les conséquences de notre péché de notre division du Spirituel, et même sur un trisomique ou un autiste c'est cela aussi !!
la science le voit de plus en plus mais avec son athéisme !


Dernière édition par Théodéric le Mer 22 Avr 2015, 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La guerre juste?   Mer 22 Avr 2015, 22:56

Théodéric ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Dim 17 Mai 2015, 08:46

Histoire ...

Par Philippe Conte.

Il est des moments où l’histoire et l’actualité entrent curieusement en résonnance, nous poussant à la réflexion. Ainsi le dévoilement et la bénédiction, mardi 31 mars, dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, par Mgr Luc Ravel évêque aux armées, d’une plaque à la mémoire de tous les prêtres diocésains, religieux, séminaristes et religieuses, morts au service de la patrie durant la Première Guerre mondiale, nous rappelle que la violence que nos sociétés voudraient cacher a atteint des paroxysmes dans nos pays, en des temps pas si éloignés. De plus, à ces violences extrêmes, les chrétiens y ont eu leur part ; non seulement les fidèles mais aussi les clercs dont Mgr Ravel rappelait la mémoire : durant la Première Guerre mondiale, en France, 2 949 prêtres diocésains, 1 571 religieux et 1 300 séminaristes sont tombés au champ d’honneur, et 375 religieuses sont mortes au service des soldats. Certains étaient aumôniers, d’autres membres du service de santé, mais de nombreux furent de simples combattants au milieux de leurs frères d’arme.

Nos aïeux ont dû apprendre à concilier leur foi avec les impératifs de leur temps ; cela ne devrait-il pas nous inviter à réexaminer certains aprioris que nous, qui sommes à l’abri (provisoire ?) des violences guerrières, considérons comme des acquis ? A quelques centaines de kilomètres de nos villes, à moins d’une heure d’avion, depuis des mois, des années mêmes, les exactions des groupes extrémistes contre des populations sans défense ne peuvent manquer d’interroger les chrétiens.

Où se trouve la limite au-delà de laquelle l’absence de riposte devient elle-même injuste ! Jusqu’où peut-on s’abstenir de réagir, y compris avec une certaine violence, sans manquer au devoir de charité ? Les accès de barbarie de groupes comme « Daech » en Syrie et en Iraq ; ou « Boko haram » au Nigéria, ou les « Shebaab » Somaliens ont comme objectif de terroriser leurs adversaires locaux, mais aussi de pétrifier les opinions occidentales. Et de fait, nous sommes comme médusés par la vision du mal. Pour les chrétiens d’orient, pourtant déshabitués de la chose militaire par le statut de dhimmi, la coupe est pleine et tant en Syrie (Mawtbo Fulhoyo Suryoyo) qu’en Iraq (Dwekh Nawsha), ils se sont organisés pour résister ; la nécessité de la légitime défense a renversé toutes les habitudes ! Pour nous chrétiens occidentaux, la question qu’il faudrait revisiter « à froid », c’est la légitimité d’un tel recours aux armes et les modalités qui doivent impérativement distinguer la participation d’un disciple du Christ à des actions de défense par rapport aux « modus operandi » de non-chrétiens qu’ils soient athées, juifs ou musulmans.

Il va sans dire que, pour tout chrétien, la guerre est un mal physique et moral ; il s’ensuit qu’on ne peut y recourir qu’à la condition expresse d’éviter un mal plus grand encore ! De plus, on ne peut légitimement y recourir que lorsque toutes les autres solutions, pacifiques, n’ont pu aboutir à régler le conflit. Pour nous guider sur ce terrain difficultueux de la guerre juste, c’est-à-dire de la guerre que l’on peut être contraint de faire pour défendre la justice, il est sage de relire ce que les grands saints ont écrit sur cette grave question. Saint Augustin comme saint Thomas d’Aquin considéraient qu’une guerre pouvait être juste à trois conditions : elle doit être décidée par l’autorité légitime (le Prince, écrivait saint Thomas), elle doit être rendue légitime par sa défense de la justice et enfin (last but not least), il faut une intention droite chez ceux qui font la guerre. Saint Thomas écrit même clairement (Somme Théologique) : « on doit se proposer [dans la guerre] de promouvoir le bien ou d’éviter le mal ». Il cite même saint Augustin qui, pour sa part, écrivait : « Chez les vrais adorateurs de Dieu les guerres mêmes sont pacifiques, car elles ne sont pas faites par cupidité ou par cruauté, mais dans un souci de paix, pour réprimer les méchants et secourir les bons. » et aussi : « Le désir de nuire, la cruauté dans la vengeance, la violence et l’inflexibilité de l’esprit, la sauvagerie dans le combat, la passion de dominer et autres choses semblables, voilà ce qui dans les guerres est jugé coupable ». Saint Augustin décrit même de quelle manière l’abstention de l’action peut, en une certaine mesure, être néfaste à l’ennemi même ! Il écrivait : « Il faut agir fortement même avec ceux qui s’y refusent [à la justice], afin de les plier par une certaine dureté bienveillante. Car celui que l’on prive du pouvoir de mal faire subit une défaite profitable. Rien n’est plus malheureux, en effet, que l’heureux succès des pécheurs, car l’impunité qui est leur peine s’en trouve nourrie, et leur mauvaise volonté, qui est leur ennemi intérieur, s’en trouve fortifiée ». Ces grands saints explicitaient ainsi le passage de l’évangile (Luc 3-13) où le Christ n’enjoint point aux soldats de renoncer à leur état (à l’inverse du jeune homme riche !), mais de pratiquer la justice et de se contenter de leur solde.

Voilà donc ce qui pourrait être un guide pour un chrétien acculé à la guerre par un ennemi injuste et acharné. Toutefois René Girard nous éclaire encore un peu plus sur cette « intension droite ». Il démontre dans son livre d’entretien « achever Clausewitz » de quelle manière le Christ seul montre l’unique solution qui puisse éviter la montée aux extrêmes qui semble être la fatalité de la guerre. « Cette montée aux extrêmes est un phénomène totalement irrationnel, dont seul à mon avis le christianisme peut rendre compte. (…)Tôt ou tard ou les hommes renonceront à la violence sans sacrifice ou ils feront sauter la planète ».

Le point que le philosophe introduit dans son propos pour préciser « l’intention droite » est totalement opérationnel, mais aussi parfaitement exigeant ! Il s’agit pour chaque chrétien placé par les errements du monde en situation de conflit, ou devant une situation d’injustice intolérable, de répondre dans tous les cas de façon non seulement proportionnée, mais encore « en deçà » du niveau de violence exercée contre lui ou contre son frère ! Le paradigme étant le récit évangélique de l’arrestation de Jésus : l’oreille de Malchus contre la vie du Christ ! Que chacun d’entre nous songe à nos emportements en des situations de conflits bien moins intenses, et il verra que ce programme, ni pacifiste, ni belliciste est d’une grande portée politique, morale et théologique.

En conclusion, il peut être utile de rappeler le grand nombre de saints militaires dont les représentations ornent encore nos églises : saint Martin, saint Maurice, saint Démétrius, saint Expédit, saint Georges, saint Louis de France, sainte Jeanne d’Arc… Ils nous rappellent, comme les anciens de 14, que pour l’Eglise, lutter , y compris par les armes, pour la défense de la justice n’est pas exclusif de la sainteté.

http://osp.frejustoulon.fr/histoire-et-actualite/
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6491
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La guerre juste?   Dim 17 Mai 2015, 16:31

Cécile a écrit:
Histoire ...

Par Philippe Conte.

Il est des moments où l’histoire et l’actualité entrent curieusement en résonnance, nous poussant à la réflexion. Ainsi le dévoilement et la bénédiction, mardi 31 mars, dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, par Mgr Luc Ravel évêque aux armées, d’une plaque à la mémoire de tous les prêtres diocésains, religieux, séminaristes et religieuses, morts au service de la patrie durant la Première Guerre mondiale, nous rappelle que la violence que nos sociétés voudraient cacher a atteint des paroxysmes dans nos pays, en des temps pas si éloignés. De plus, à ces violences extrêmes, les chrétiens y ont eu leur part ; non seulement les fidèles mais aussi les clercs dont Mgr Ravel rappelait la mémoire : durant la Première Guerre mondiale, en France, 2 949 prêtres diocésains, 1 571 religieux et 1 300 séminaristes sont tombés au champ d’honneur, et 375 religieuses sont mortes au service des soldats. Certains étaient aumôniers, d’autres membres du service de santé, mais de nombreux furent de simples combattants au milieux de leurs frères d’arme.

Nos aïeux ont dû apprendre à concilier leur foi avec les impératifs de leur temps ; cela ne devrait-il pas nous inviter à réexaminer certains aprioris que nous, qui sommes à l’abri (provisoire ?) des violences guerrières, considérons comme des acquis ? A quelques centaines de kilomètres de nos villes, à moins d’une heure d’avion, depuis des mois, des années mêmes, les exactions des groupes extrémistes contre des populations sans défense ne peuvent manquer d’interroger les chrétiens.

Où se trouve la limite au-delà de laquelle l’absence de riposte devient elle-même injuste ! Jusqu’où peut-on s’abstenir de réagir, y compris avec une certaine violence, sans manquer au devoir de charité ? Les accès de barbarie de groupes comme « Daech » en Syrie et en Iraq ; ou « Boko haram » au Nigéria, ou les « Shebaab » Somaliens ont comme objectif de terroriser leurs adversaires locaux, mais aussi de pétrifier les opinions occidentales. Et de fait, nous sommes comme médusés par la vision du mal. Pour les chrétiens d’orient, pourtant déshabitués de la chose militaire par le statut de dhimmi, la coupe est pleine et tant en Syrie (Mawtbo Fulhoyo Suryoyo) qu’en Iraq (Dwekh Nawsha), ils se sont organisés pour résister ; la nécessité de la légitime défense a renversé toutes les habitudes ! Pour nous chrétiens occidentaux, la question qu’il faudrait revisiter « à froid », c’est la légitimité d’un tel recours aux armes et les modalités qui doivent impérativement distinguer la participation d’un disciple du Christ à des actions de défense par rapport aux « modus operandi » de non-chrétiens qu’ils soient athées, juifs ou musulmans.

Il va sans dire que, pour tout chrétien, la guerre est un mal physique et moral ; il s’ensuit qu’on ne peut y recourir qu’à la condition expresse d’éviter un mal plus grand encore ! De plus, on ne peut légitimement y recourir que lorsque toutes les autres solutions, pacifiques, n’ont pu aboutir à régler le conflit. Pour nous guider sur ce terrain difficultueux de la guerre juste, c’est-à-dire de la guerre que l’on peut être contraint de faire pour défendre la justice, il est sage de relire ce que les grands saints ont écrit sur cette grave question. Saint Augustin comme saint Thomas d’Aquin considéraient qu’une guerre pouvait être juste à trois conditions : elle doit être décidée par l’autorité légitime (le Prince, écrivait saint Thomas), elle doit être rendue légitime par sa défense de la justice et enfin (last but not least), il faut une intention droite chez ceux qui font la guerre. Saint Thomas écrit même clairement (Somme Théologique) : « on doit se proposer [dans la guerre] de promouvoir le bien ou d’éviter le mal ». Il cite même saint Augustin qui, pour sa part, écrivait : « Chez les vrais adorateurs de Dieu les guerres mêmes sont pacifiques, car elles ne sont pas faites par cupidité ou par cruauté, mais dans un souci de paix, pour réprimer les méchants et secourir les bons. » et aussi : « Le désir de nuire, la cruauté dans la vengeance, la violence et l’inflexibilité de l’esprit, la sauvagerie dans le combat, la passion de dominer et autres choses semblables, voilà ce qui dans les guerres est jugé coupable ». Saint Augustin décrit même de quelle manière l’abstention de l’action peut, en une certaine mesure, être néfaste à l’ennemi même ! Il écrivait : « Il faut agir fortement même avec ceux qui s’y refusent [à la justice], afin de les plier par une certaine dureté bienveillante. Car celui que l’on prive du pouvoir de mal faire subit une défaite profitable. Rien n’est plus malheureux, en effet, que l’heureux succès des pécheurs, car l’impunité qui est leur peine s’en trouve nourrie, et leur mauvaise volonté, qui est leur ennemi intérieur, s’en trouve fortifiée ». Ces grands saints explicitaient ainsi le passage de l’évangile (Luc 3-13) où le Christ n’enjoint point aux soldats de renoncer à leur état (à l’inverse du jeune homme riche !), mais de pratiquer la justice et de se contenter de leur solde.

Voilà donc ce qui pourrait être un guide pour un chrétien acculé à la guerre par un ennemi injuste et acharné. Toutefois René Girard nous éclaire encore un peu plus sur cette « intension droite ». Il démontre dans son livre d’entretien « achever Clausewitz » de quelle manière le Christ seul montre l’unique solution qui puisse éviter la montée aux extrêmes qui semble être la fatalité de la guerre. « Cette montée aux extrêmes est un phénomène totalement irrationnel, dont seul à mon avis le christianisme peut rendre compte. (…)Tôt ou tard ou les hommes renonceront à la violence sans sacrifice ou ils feront sauter la planète ».

Le point que le philosophe introduit dans son propos pour préciser « l’intention droite » est totalement opérationnel, mais aussi parfaitement exigeant ! Il s’agit pour chaque chrétien placé par les errements du monde en situation de conflit, ou devant une situation d’injustice intolérable, de répondre dans tous les cas de façon non seulement proportionnée, mais encore « en deçà » du niveau de violence exercée contre lui ou contre son frère ! Le paradigme étant le récit évangélique de l’arrestation de Jésus : l’oreille de Malchus contre la vie du Christ ! Que chacun d’entre nous songe à nos emportements en des situations de conflits bien moins intenses, et il verra que ce programme, ni pacifiste, ni belliciste est d’une grande portée politique, morale et théologique.

En conclusion, il peut être utile de rappeler le grand nombre de saints militaires dont les représentations ornent encore nos églises : saint Martin, saint Maurice, saint Démétrius, saint Expédit, saint Georges, saint Louis de France, sainte Jeanne d’Arc… Ils nous rappellent, comme les anciens de 14, que pour l’Eglise, lutter , y compris par les armes, pour la défense de la justice n’est pas exclusif de la sainteté.

http://osp.frejustoulon.fr/histoire-et-actualite/



moi je rappelarais le Saint auquel je crois et les 12 saints qui l'ont suivit a la croix !!

Jésus était Roi et prince et Il l'Ets toujours sur la Trerre comme au Ciel , Jérusalem est Sa ville Israël son pays les Juifs sont peuple de naissance,

lorsqu'Il est né Jérusalem était conquise par les romains Israël rendu esclave de Rome et le comportement de la légion était scandaleux poru tout vrai Juif !

il est cité a plusieurs reprises que les romains tuaient des Juifs dés que cela n'allait pas !

Paul faisait parti de ceux qui agissaient comme le recommande ton article au dessus , mais dés sa conversion c'était fini (on connait s afin)
Jésus aurait dû d’après les dires du savant article se battre pour vos pieuseries semble -t-il il n'en n'a rien fait et même dissuadé les apôtres de le faire !!
Jésus et les apôtre sont ils manqué de lucidité de foi ont ils étaient complice en ne combattant pas en ne disant pas " al la guerre juste !" !
a choisir entre vos affirmation et Le christ je choisi le Christ , Mon Royaume Est le Siens mes Armes les siennes je préfère ses apparentes défaits que vos victoires !

lorsque la pseudo foi religieuse mélangée au patriotisme en vient a bénir les baïonnettes et canons au nom de la guerre juste c'est que l'on a quitté l’Eglise et perdu l’Évangile du Christ il faudrait le réaliser là !!

si vous refaite comme les croisés comem ces personnes baptisant les armes du crime vous referez comme eux marcher sur des chemins de ténèbres n'engendrant ensuite pour la génération qui suit que l'égarement ; ce que notre époque est en errance elle l'est suite aux soit disant victoires de la royauté qui n'a engendrée que lassitude puis de la révolution de 1914 de 1940 !!

moi je vous dis :
" si vous avez reçu le Christ donnez le Christ :sts:
si vous avez reçu la mort donnez la mort ! batman
mais chacun récoltera ce qu'il a semé !!"
Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre juste?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» La guerre juste?
» Peut-on parler d'une guerre juste ?
» Comment envisager la guerre selon le sanatana Dharma ?
» La "guerre juste" dans le Christianisme
» Existe-t-il des guerres justes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: