DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Grèce au bord de l’explosion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 1 Nov - 9:56

joker911 a écrit:


Le Premier ministre grec Georges Papandréou a annoncé lundi l’organisation d’un referendum en Grèce, afin d’approuver l’accord conclu la semaine dernière lors d’un sommet européen pour effacer une partie de la dette publique du pays.

« La volonté du peuple grec s’imposera à nous », a déclaré M. Papandréou au groupe parlementaire socialiste, qui a aussi indiqué qu’il allait demander un vote de confiance au Parlement sur l’accord sur la dette.

Les Grecs « veulent-ils l’adoption du nouvel accord ou le rejettent-ils ? Si les Grecs n’en veulent pas, il ne sera pas adopté », a déclaré le Premier ministre alors que des manifestations se sont déroulées dans tout le pays la semaine dernière contre la politique d’austérité du gouvernement socialiste.

ATS

Un genre de référendum sans intérêt !

Les grecs vont répondre quoi ?

Non, on veut garder TOUTE NOTRE DETTE ! na ! rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 1 Nov - 10:18

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:


Le Premier ministre grec Georges Papandréou a annoncé lundi l’organisation d’un referendum en Grèce, afin d’approuver l’accord conclu la semaine dernière lors d’un sommet européen pour effacer une partie de la dette publique du pays.

« La volonté du peuple grec s’imposera à nous », a déclaré M. Papandréou au groupe parlementaire socialiste, qui a aussi indiqué qu’il allait demander un vote de confiance au Parlement sur l’accord sur la dette.

Les Grecs « veulent-ils l’adoption du nouvel accord ou le rejettent-ils ? Si les Grecs n’en veulent pas, il ne sera pas adopté », a déclaré le Premier ministre alors que des manifestations se sont déroulées dans tout le pays la semaine dernière contre la politique d’austérité du gouvernement socialiste.

ATS

Un genre de référendum sans intérêt !

Les grecs vont répondre quoi ?

Non, on veut garder TOUTE NOTRE DETTE ! na ! rambo



le problemme ce que meme si le peuple grec va voter "non" l'europe ne laissera jamais faire ;)
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 1 Nov - 23:42

les grecs vont dire zut à l'Euro. ils feront défaut, se libéreront de cette dette dont la finalité a toujours été de faire main basse sur leurs biens, ils dévalueront et tenteront de repartir avec le tourisme.

de toute façon tout le monde sait bien que cet accord ne vaut rien. accord ou pas la Grèce sortira de l'Euro, l'Allemagne s'apprête aussi à se faire la malle, les autres pigs tomberont. Papandréou accélère le processus et au passage donne une bonne petite leçon à tous ses prétendus démocrates qui se torchent avec la démocratie. . marrant le pied de nez, par ce sursaut la Grèce, foyer de la démocratie, désarçonne ce monstre qu'est l'Europe.

patatara tous les montages qui tentent de refouler le réel se cassent la gueule les uns après les autres...on finira bien par atterrir. et quand on atterrira la canonisation de JPII ne sera plus, mais alors plus du tout à l'ordre du jour. quel rapport? je vous le laisse découvrir.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 8:56

julieng a écrit:
les grecs vont dire zut à l'Euro. ils feront défaut, se libéreront de cette dette dont la finalité a toujours été de faire main basse sur leurs biens, ils dévalueront et tenteront de repartir avec le tourisme.

de toute façon tout le monde sait bien que cet accord ne vaut rien. accord ou pas la Grèce sortira de l'Euro, l'Allemagne s'apprête aussi à se faire la malle, les autres pigs tomberont. Papandréou accélère le processus et au passage donne une bonne petite leçon à tous ses prétendus démocrates qui se torchent avec la démocratie. . marrant le pied de nez, par ce sursaut la Grèce, foyer de la démocratie, désarçonne ce monstre qu'est l'Europe.

patatara tous les montages qui tentent de refouler le réel se cassent la gueule les uns après les autres...on finira bien par atterrir. et quand on atterrira la canonisation de JPII ne sera plus, mais alors plus du tout à l'ordre du jour. quel rapport? je vous le laisse découvrir.


scratch
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:06

SJA a écrit:
julieng a écrit:
les grecs vont dire zut à l'Euro. ils feront défaut, se libéreront de cette dette dont la finalité a toujours été de faire main basse sur leurs biens, ils dévalueront et tenteront de repartir avec le tourisme.

de toute façon tout le monde sait bien que cet accord ne vaut rien. accord ou pas la Grèce sortira de l'Euro, l'Allemagne s'apprête aussi à se faire la malle, les autres pigs tomberont. Papandréou accélère le processus et au passage donne une bonne petite leçon à tous ses prétendus démocrates qui se torchent avec la démocratie. . marrant le pied de nez, par ce sursaut la Grèce, foyer de la démocratie, désarçonne ce monstre qu'est l'Europe.

patatara tous les montages qui tentent de refouler le réel se cassent la gueule les uns après les autres...on finira bien par atterrir. et quand on atterrira la canonisation de JPII ne sera plus, mais alors plus du tout à l'ordre du jour. quel rapport? je vous le laisse découvrir.


scratch

Julieng déteste tellement l'ordre actuel qu'il rêve de sa destruction cataclysmique en vue de ... il ne sait pas. Il rêve.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:17

Je ne comprends pas qu'on puisse se réjouir d'un événement qui risque de faire ressortir les vieux démons nationalistes et de replonger l'Europe (le monde?) dans des guerres fratricides.

Drôle de christianisme décidément???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:21

adamev a écrit:
Je ne comprends pas qu'on puisse se réjouir d'un événement qui risque de faire ressortir les vieux démons nationalistes et de replonger l'Europe (le monde?) dans des guerres fratricides.

Drôle de christianisme décidément???

Son christianisme devient nihiliste car, étant assoiffé d'un idéal chrétien visible et politique SUR TERRE (ce qu'on appelle l'espoir) et ne vivant pas assez de la certitude que le Christ a vaincu et que sa victoire se manifeste BIENTÔT (à l'heure de notre mort, espérance théologale), il se ronge.
Du coup, il n'aspire plus qu'à la destruction de l'ordre mondain qu'il voit puissant, espérant que des décombres fumantes sortira un Christ roi de cette terre, avec son épée et ses juges (messianisme temporel).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12260
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:31

Voltaire revient!!!
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:41

PARIS – Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont déclarés mardi déterminés à faire appliquer le plan de sauvetage de la Grèce, menacé par l’annonce surprise du Premier ministre grec, Georges Papandréou, de le soumettre à référendum à son pays, a annoncé la présidence française.

Dans un entretien téléphonique, le président français et la chancelière allemande ont souhaité l’adoption rapidement d’une feuille de route pour assurer l’application de ce plan, a poursuivi l’Elysée dans un communiqué.

Les deux dirigeants sont également convenus de se retrouver mercredi après-midi à Cannes, d’abord avec le Fonds monétaire international et l’Union europénne, puis avec les autorités grecques, à la veille du sommet du G20 qui doit se dérouler dans cette ville du sud de la France.

L’annonce de M. Papandréou, tout juste cinq jours après la présentation de ce plan de sauvetage, a fait dévisser mardi les Bourses et ravivé les craintes d’une faillite de la Grèce et d’un éclatement de la zone euro.

La France et l’Allemagne sont déterminées à assurer avec leurs partenaires européens la pleine mise en oeuvre, dans les meilleurs délais, des décisions adoptées par le sommet, qui sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires, écrit la présidence française.

Détaillant les mesures prises pour la Grèce (financement à hauteur de 100 milliards, abandon de 50% de la dette détenue par des créanciers privés), les deux pays souhaitent que, en consultations avec leurs partenaires européens ainsi que le FMI, une feuille de route puisse être rapidement arrêtée pour assurer l’application de cet accord.

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel sont convenus de se retrouver à Cannes le mercredi 2 novembre dans l’après-midi pour une réunion de consultation avec les institutions européennes et le FMI ainsi que pour une réunion avec les autorités grecques, afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour la mise en oeuvre dans les meilleurs délais de l’accord conclu le 27 octobre à Bruxelles.
AFP


+




ALERTE - La Grèce change tout l'état-major de son armée



ATHENES - La Grèce a changé la totalité de l'état-major de son armée, a annoncé mardi le ministère grec de la Défense dans un communiqué.

Ce remplacement de l'ensemble de l'état-major intervient au milieu d'une crise politique qui pourrait entraîner la chute du gouvernement, après la décision d'organiser un référendum en Grèce sur le plan de sauvetage européen du pays.


(©AFP / 01 novembre 2011 21h33)




---------------

Un coup d'etat en perspective ?
On comprends pourquoi le gouvernement greque a fait des tranchées anti chars et a acheter des helicopters de combats et des chars americains ce derniers temps..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:53

adamev a écrit:
Voltaire revient!!!

Voltaire est mort et il est devenu chrétien.

C'est le Christ seul qui reviendra et remettra tout dans la vérité et l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:53

je souhaite la disparition de ce monde de mensonge absolu, d'impostures pilotés par la maçonnerie. Il n'y a rien de nihiliste la dedans. ce monde est un monde organisé pour tuer les âmes et il faudrait que je souhaite sa perpétuation?

mais vous les entendez les Sarko et Merkel renier tout ce qu'ils prétendent par ailleurs religieusement servir: le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. c'est vraiment tellement énorme. ceux qui ne voient pas l'imposture totale sont les mêmes que ceux qui ne voient pas que le 11 sept est un inside job.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 9:55

julieng a écrit:
je souhaite la disparition de ce monde de mensonge absolu, d'impostures pilotés par la maçonnerie. Il n'y a rien de nihiliste la dedans. ce monde est un monde organisé pour tuer les âmes et il faudrait que je souhaite sa perpétuation?

mais vous les entendez les Sarko et Merkel renié tout ce qu'ils prétendent par ailleurs religieusement servir: le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. c'est vraiment tellement énorme. ceux qui ne voient pas l'imposture totale sont les mêmes que ceux qui ne voient pas que le 11 sept est un inside job.

Ca viendra, mais pas comme vous l'attendez.

Gardez la joie et la paix à travers l'arme du chapelet et non à travers vos scénarii de ruine politique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:14

adamev a écrit:
Je ne comprends pas qu'on puisse se réjouir d'un événement qui risque de faire ressortir les vieux démons nationalistes et de replonger l'Europe (le monde?) dans des guerres fratricides.

Drôle de christianisme décidément???

Disons que Julieng attend sans doute la "divine surprise"...

Lire et relire Les Oligarques, de Jules Isaac.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:18

joker911 a écrit:

ATHENES - La Grèce a changé la totalité de l'état-major de son armée, a annoncé mardi le ministère grec de la Défense dans un communiqué.

Ce remplacement de l'ensemble de l'état-major intervient au milieu d'une crise politique qui pourrait entraîner la chute du gouvernement, après la décision d'organiser un référendum en Grèce sur le plan de sauvetage européen du pays.
---------------

Un coup d'etat en perspective ?
On comprends pourquoi le gouvernement greque a fait des tranchées anti chars et a acheter des helicopters de combats et des chars americains ce derniers temps..

Oui, bientôt le retour des Colonels ? Confused

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:24

cette situation me fait peur, car le peuple vas voter "non" au referendum, l'europe/Merkel-Sarkozy vas pas l'accepter, comme ca etait le cas avec d'autres referendums sauf que ici ce la vie du peuple grec qui est touché directement, d'ou plus de sensibilité, d'ou guerre civile voir guerre tout cours.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:33

joker911 a écrit:
cette situation me fait peur, car le peuple vas voter "non" au referendum, l'europe/Merkel-Sarkozy vas pas l'accepter, comme ca etait le cas avec d'autres referendums sauf que ici ce la vie du peuple grec qui est touché directement, d'ou plus de sensibilité, d'ou guerre civile voir guerre tout cours.

Cette fois, la Grèce sortira de l'Euro. C'est l'effet domino de sa ruine, la peur des investisseurs, qu'il faut craindre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:35

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
cette situation me fait peur, car le peuple vas voter "non" au referendum, l'europe/Merkel-Sarkozy vas pas l'accepter, comme ca etait le cas avec d'autres referendums sauf que ici ce la vie du peuple grec qui est touché directement, d'ou plus de sensibilité, d'ou guerre civile voir guerre tout cours.

Cette fois, la Grèce sortira de l'Euro. C'est l'effet domino de sa ruine, la peur des investisseurs, qu'il faut craindre.



arreter de croire que le monde est en Rose..
personne ne lassera la Grece sortir de l'Europe..ni de l'Euro..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:36

joker911 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
cette situation me fait peur, car le peuple vas voter "non" au referendum, l'europe/Merkel-Sarkozy vas pas l'accepter, comme ca etait le cas avec d'autres referendums sauf que ici ce la vie du peuple grec qui est touché directement, d'ou plus de sensibilité, d'ou guerre civile voir guerre tout cours.

Cette fois, la Grèce sortira de l'Euro. C'est l'effet domino de sa ruine, la peur des investisseurs, qu'il faut craindre.



arreter de croire que le monde est en Rose..
personne ne lassera la Grece sortir de l'Europe..ni de l'Euro..

Arrêtez de confondre Poutine en Tchétchénie et les Démocrates européens. dwarf

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:39

Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
joker911 a écrit:
cette situation me fait peur, car le peuple vas voter "non" au referendum, l'europe/Merkel-Sarkozy vas pas l'accepter, comme ca etait le cas avec d'autres referendums sauf que ici ce la vie du peuple grec qui est touché directement, d'ou plus de sensibilité, d'ou guerre civile voir guerre tout cours.

Cette fois, la Grèce sortira de l'Euro. C'est l'effet domino de sa ruine, la peur des investisseurs, qu'il faut craindre.



arreter de croire que le monde est en Rose..
personne ne lassera la Grece sortir de l'Europe..ni de l'Euro..

Arrêtez de confondre Poutine en Tchétchénie et les Démocrates européens. dwarf



On est pas loin avec la Troijka et Sarko-Markel...
Et j'appele plus vraiment le systeme actuel "Une Democratie"..
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 10:40

les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 11:32

julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 11:41

Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.


pour la democratie en europe etait finié avec cette crise.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.

La situation en grece est a ce point difficile qu'il a plus le choix, et puis un referendum dan un pays democratique ce bien .
regardez ca ce interesant :
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html?vid=537169
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:00

J’habites à quelques kilométrés de Cannes et je peux vous dire que le temps est lourd.... je n'ai jamais vu autant de policiers sur la côte c'est la folie.


Journée marathon avant le G20 chamboulé par le référendum grec


Par D.H., le 02 novembre 2011 à 12h49 , mis à jour le 02 novembre 2011 à 12h52
Dossier : Crise financière

A J-1 du G20 à Cannes, l'agenda s'est (sur)chargé avec l'annonce surprise du référendum grec. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel débarquent à Cannes dès ce mercredi après-midi pour consulter tous azimuts, notamment le Chinois Hu Jintao, et surtout voir Georges Papandréou dans la soirée.


http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/journee-marathon-avant-le-g20-chamboule-par-le-referendum-grec-6802179.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:06

Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.

salut

Faites voter des enfants gâtés dans un foyer ruiné : "Acceptez vous de manger des pates pendant deux ans afin que la maison de soit pas saisie ?"

Devinez quel sera le résultat du vote.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.

salut

Faites voter des enfants gâtés dans un foyer ruiné : "Acceptez vous de manger des pates pendant deux ans afin que la maison de soit pas saisie ?"

Devinez quel sera le résultat du vote.



Le peuple grec n'est pas composée ques des pourris mon cher Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:13

Il est composé, comme tous les peuples, d'une majorité de VENTRES et d'une minorité de RAISONS.

C'est là la limite de la Démocratie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.

salut

Faites voter des enfants gâtés dans un foyer ruiné : "Acceptez vous de manger des pates pendant deux ans afin que la maison de soit pas saisie ?"

Devinez quel sera le résultat du vote.

C'est honteux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:26

non mais vous vous entendez. La france est au bord du gouffre, du même que la Grèce déjà alors vous feriez mieux de la fermer. ensuite qui a trafiqué les chiffres de la Grèce pour lui permettre d'intégrer l'euro? Goldman Sachs et d'ou vient le futur patron de la BCE Mario Draghi? de Goldman Sachs. enfin pourquoi les pays sont endettés jusqu'au coût. parce que Maastricht leur a obligé de s'aliéner aux maîtres de l'usure.
réjouissez -vous, la Grèce va vous libérer de tous les menteurs, de toute cette saloperie, la crise va ramener au Christ de nombreuses âmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Il est composé, comme tous les peuples, d'une majorité de VENTRES et d'une minorité de RAISONS.

C'est là la limite de la Démocratie.

C'est pour cela qu'il faut retourner à la monarchie (ceci dit hors des considérations religieuses) Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:43

julieng a écrit:
non mais vous vous entendez. La france est au bord du gouffre, du même que la Grèce déjà alors vous feriez mieux de la fermer. ensuite qui a trafiqué les chiffres de la Grèce pour lui permettre d'intégrer l'euro? Goldman Sachs et d'ou vient le futur patron de la BCE Mario Draghi? de Goldman Sachs. enfin pourquoi les pays sont endettés jusqu'au coût. parce que Maastricht leur a obligé de s'aliéner aux maîtres de l'usure.
réjouissez -vous, la Grèce va vous libérer de tous les menteurs, de toute cette saloperie, la crise va ramener au Christ de nombreuses âmes.


Personnellement je suis assez d'accord avec cette remarque,si l'on a pas intégrée l'histoire ou le processus de l'aliénation bancaire (contemporaine) l'on ne peut pas comprendre pourquoi ce référendum peut être une aubaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 12:57

« Les États-Unis et la Chine sont terrorisés par ce qui se passe en Europe »



POURQUOI LA GRÈCE A-T-ELLE RECOURS À UN RÉFÉRENDUM ?

En annonçant lundi 31 octobre l’organisation d’un référendum sur l’accord européen de sauvetage de son pays, le premier ministre socialiste grec Georges Papandréou a assuré que cela lui permettra d’obtenir un soutien politique aux mesures d’austérité et aux réformes structurelles exigées en retour par ses bailleurs de fonds.

Le référendum serait organisé début janvier. Mais un vote de confiance pourrait être organisé dès vendredi au Parlement d’Athènes. L’issue est incertaine, le Parti socialiste disposant d’une majorité de deux ou trois voix au Parlement.

L’opposition conservatrice accuse le chef du gouvernement de « jouer aux dés » l’avenir du pays pour s’épargner, par ce premier référendum organisé depuis l’abolition de la monarchie en 1974, des élections anticipées. Pour être validé, un référendum doit mobiliser au moins 40 % des inscrits s’il s’agit d’une question « d’importance nationale cruciale » et 50 % s’il s’agit d’une loi déjà votée par le Parlement et qui porte sur une « question sociale importante ».

Selon un sondage publié samedi par le journal To Vima , 60 % des Grecs jugent négatif l’accord européen conclu à Bruxelles – mais près des trois quarts veulent que leur pays reste dans la zone euro. Vendredi, à l’occasion de la fête nationale, des manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes. À Salonique, des manifestants ont empêché le déroulement d’une parade, contraignant le président de la République, Carolos Papoulias, à quitter les lieux.

« La Grèce est en récession depuis trois ans et les mesures pour en sortir ont un effet très limité. Il fallait créer un moment politique pour permettre de sortir de la spirale actuelle. C’est le débat des citoyens grecs autour de ce référendum, plus que le vote lui-même, qui me paraît utile », estime Benjamin Carton, du centre de recherche économique Cepii.

QUELS RISQUES FAIT PESER CE RÉFÉRENDUM SUR L’EURO ?
L’inquiétude prédominait hier dans la zone euro. À la mi-journée, Paris et Berlin se disaient « déterminés » à faire appliquer le plan de sauvetage. « Nous avons pleinement confiance dans le fait que la Grèce honorera les engagements pris en relation avec la zone euro et la communauté internationale », affirmaient de leur côté dans une déclaration commune le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel doivent se réunir aujourd’hui à Cannes avec les autorités européennes, les dirigeants du Fonds monétaire international (FMI) et Georges Papandréou, afin qu’« une feuille de route puisse être rapidement arrêtée pour assurer l’application de cet accord », selon un communiqué de l’Élysée mardi 1er novembre.

Sur la forme, « l’annonce de ce référendum aurait dû être faite au cours du sommet de Bruxelles, la semaine dernière, plutôt que de cette manière théâtrale », relève Benjamin Carton. Sur le fond, « cette décision nous replonge dans le brouillard », estime Christian de Boissieu, président délégué du Conseil d’analyse économique (CAE) : « Avec l’accord de Bruxelles, on pensait s’être donné un peu de temps pour améliorer la gouvernance économique de l’Europe. On ouvre une nouvelle période d’incertitude. »
La décision grecque met toutefois en lumière les limites de l’accord européen. « Les États y ont adopté des mesures purement techniques, conçues souvent depuis plusieurs mois, alors qu’il fallait créer un moment politique », analyse Benjamin Carton.

Devant le refus allemand, la Banque centrale européenne (BCE) n’a pas été autorisée à acheter directement de la dette souveraine, comme peuvent le faire ses homologues américaine et britannique, alors que cela permettrait de donner de la liquidité à l’Italie et à l’Espagne. Pour Philippe Martin, économiste à Sciences-Po : « On est en train de vivre quelque chose de catastrophique. À Bruxelles, rien n’a été réglé sur le fond. La seule lueur d’espoir serait que la BCE rachète de la dette italienne. »

COMMENT RÉAGISSENT LES ÉTATS-UNIS, LA CHINE ET LES AUTRES PAYS DU G20 ?
Les soubresauts de la zone euro seront au cœur du sommet des principaux pays émergents et développés qui s’ouvre demain à Cannes. « Ce sera plus compliqué pour la présidence française d’obtenir des résultats concrets sur la régulation financière, la volatilité des prix des matières premières ou les déséquilibres mondiaux », concède Christian de Boissieu.

Depuis l’annonce du référendum grec, les partenaires des pays européens au sein du G20 assistent, impuissants, au nouveau rebondissement de la crise de l’euro. « Les États-Unis et la Chine sont terrorisés par ce qui se passe en Europe », confie Philippe Martin, depuis New York : « Ils ne voient pas comment nous aider. »

L’appel à la Chine pour financer les dettes européennes lui paraît étonnant. « On essaie de convaincre la Chine d’acheter une dette publique européenne, alors que la BCE ne veut pas en acheter, par manque de confiance. »

Lundi 31 octobre, avant l’annonce grecque, Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE, livrait sa recommandation aux dirigeants du G20 : « Une grande partie de la faiblesse actuelle vient d’une perte de confiance généralisée dans la capacité des politiques à mettre en place les réponses appropriées. »

PIERRE COCHEZ

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Europe/Le-referendum-grec-replonge-l-euro-dans-la-crise-_NG_-2011-11-01-730565
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 13:25

Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.
Au Canada lorsqu'une entreprise va mal, elle se met sous la loi des arrangements avec les créanciers, ce qui suppose qu'il y a négociations avec les créanciers pour trouver une solutions. Ce que vous dite reviens à mettre le fusil sur la tempe si la Grèce n'optempère pas.

Si la gabégie de la Grèce met l'Europe et le monde en péril, c'est peut-être parce que l'Europe et le monde sont eux-même dans un tel désordre financier. Expliquer moi comment une dette de seulement 220 millards peut-elle faire vaciller toute la finance mondiale si elle n'est elle-même dans une situation de gâchis? Imaginez lorsque ce sera le tour de l'Italie avec une dette colossale de 1900 milliards.

Cela fait un ans et demi que les grecs essaient à coup de compressions importantes, ventes d'actifs, etc. de redresser la situation et cela n'a fait que mettre un frein à la reprise économique et n'a pas réussi à repartir la machine. Se pourrait-il qu'il y est des causes inhérentes à la façon dont fonctionne la finance internationale et donc extrinsèque au seul peuple grec?
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 13:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Faites voter des enfants gâtés dans un foyer ruiné : "Acceptez vous de manger des pates pendant deux ans afin que la maison de soit pas saisie ?"

Devinez quel sera le résultat du vote.

Ou plutot acceptez vous qu'on vende la voiture qui permet à papa d'aller bosser ?

Sachant que la vente de la voiture paiera un mois d'intérêts et qu'aprés on aura ni voiture, ni maison et que papa sera au chomage.


Bref tout cela est trés compliqué.

J'avoue ne pas savoir quoi trop penser.

On s'aperçoit maintenant qu'un certain nombre de petits pays sont entré dans l'Euro seulement pour pouvoir emprunter à taux bas.

En contre partie, les gros pays (France et Allemagne) ont pu exporté dans ces pays qui empruntaient.

Qui est réellement responsable ?

Les Grecs qui ont pu développer leur pays a bas cout profitant des faibles taux d'emprunt apportés par l'adhésion à l'Euro ?
Les gros de EU qui ont pu exporter en grêce ?


Toute façon, dans quelques semaines on aura un problème avec l'Espagne qui proposait jusqu'à il y a 3 ans un budget exédentaire. Preuve que la rigueur budgétaire ne préserve de rien.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 13:50

giacomorocca a écrit:
Imaginez lorsque ce sera le tour de l'Italie avec une dette colossale de 1900 milliards.


Et imaginez lorsque ce sera le tour de la Grande Bretagne dont l'endettement (privé + public) par tête de pipe est le plus élevé de la zone Euro.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 13:52

SJA a écrit:


Toute façon, dans quelques semaines on aura un problème avec l'Espagne qui proposait jusqu'à il y a 3 ans un budget exédentaire. Preuve que la rigueur budgétaire ne préserve de rien.


L'Espagne est hyper endettée, non pas d'une dette publique, mais d'une dette des entrepreneurs aux banques. En effet, des milliers d'entreprises se sont endettées pour construire partout et cette activité frénétique qui a produit du vent et des immeubles non finis et non achetés, il faudra bien la payer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 13:56

SJA a écrit:
giacomorocca a écrit:
Imaginez lorsque ce sera le tour de l'Italie avec une dette colossale de 1900 milliards.


Et imaginez lorsque ce sera le tour de la Grande Bretagne dont l'endettement (privé + public) par tête de pipe est le plus élevé de la zone Euro.

Et les USA, et l'Afrique, et l'Inde.

Sans compter les gens qui ont gagné de l'argent, (la Chine) et qui ont pour clients des gens qui ne pourront plus acheter ni payer (les pays occidentaux). Bref, tout cela va devoir impliquer, comme dit Benoît XVI, une réforme mondiale du commerce.

Ce n'est pas plus mal tant que l'agriculture va, personne ne mourra et la souffrance sera surtout psychologique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 14:04

Et si la Grèce sortait de la zone euro : les conséquences


Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 14:10

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
giacomorocca a écrit:
Imaginez lorsque ce sera le tour de l'Italie avec une dette colossale de 1900 milliards.


Et imaginez lorsque ce sera le tour de la Grande Bretagne dont l'endettement (privé + public) par tête de pipe est le plus élevé de la zone Euro.

Et les USA, et l'Afrique, et l'Inde.

Sans compter les gens qui ont gagné de l'argent, (la Chine) et qui ont pour clients des gens qui ne pourront plus acheter ni payer (les pays occidentaux). Bref, tout cela va devoir impliquer, comme dit Benoît XVI, une réforme mondiale du commerce.

Ce n'est pas plus mal tant que l'agriculture va, personne ne mourra et la souffrance sera surtout psychologique.

salut

J'ai l'impression que c'est maintenant qu'on souffre.

Peut être que lorsqu'on aura perdu le superflux, nous pourrons enfin nous réjouir d'avoir l'essentiel.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe de Bellescize



Messages : 639
Inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 14:20

Cher Arnaud

Si on vous retire travail, maison, biens. Par la même occasion on vous retire aussi peut être femme et enfants. Que vous devenez clochard soumis au froid et à la faim, d'après vous ce n'est pas grave c'est juste psychologique. Quand il y a de graves crises économiques c'est ce qui se passe.

Cordialement


Dernière édition par Philippe de Bellescize le Mer 2 Nov - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 14:35

Arnaud Dumouch a écrit:
SJA a écrit:
giacomorocca a écrit:
Imaginez lorsque ce sera le tour de l'Italie avec une dette colossale de 1900 milliards.


Et imaginez lorsque ce sera le tour de la Grande Bretagne dont l'endettement (privé + public) par tête de pipe est le plus élevé de la zone Euro.

Et les USA, et l'Afrique, et l'Inde.

Sans compter les gens qui ont gagné de l'argent, (la Chine) et qui ont pour clients des gens qui ne pourront plus acheter ni payer (les pays occidentaux). Bref, tout cela va devoir impliquer, comme dit Benoît XVI, une réforme mondiale du commerce.

Ce n'est pas plus mal tant que l'agriculture va, personne ne mourra et la souffrance sera surtout psychologique.
L'agriculture est de plus en plus aux mains de grandes entreprises, pour ne pas dire d'oligarchies, très liées au monde de la finance qui joue avec le prix des denrées de base en bourse pour maximiser les profits. Nous voyons déjà bien des effets négatifs de cela dans les pays en voie de développement ou ils ont besoin de denrée de base à un prix raisonable pour la population. Le printemps arabe en Égypte n'est peut-être pas étranger aux difficultés pour la population de se nourrir. Si il y a de grands soubresauts dans le monde de la finance, il n'est pas dit que cela n'aura pas d'incidence sur l'agriculture.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 15:14

julieng a écrit:
non mais vous vous entendez. La france est au bord du gouffre, du même que la Grèce déjà alors vous feriez mieux de la fermer. ensuite qui a trafiqué les chiffres de la Grèce pour lui permettre d'intégrer l'euro? Goldman Sachs et d'ou vient le futur patron de la BCE Mario Draghi? de Goldman Sachs. enfin pourquoi les pays sont endettés jusqu'au coût. parce que Maastricht leur a obligé de s'aliéner aux maîtres de l'usure.

'Spèce de vieux marxiste, voilà ce que vous êtes et que vous restez.

Maastricht n'a pas obligé les pays d'Europe à "s'aliéner aux maîtres de l'usure" (déjà discutable au plan de la grammaire), pas plus que les surrendettés ne sont obligés par le système de s'endetter. Si vous ne voulez pas vous endetter, si vous ne voulez pas vous "livrer aux banquiers", il suffit de ne pas dépenser plus que vous ne gagnez !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 15:19

giacomorocca a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
les grands démocrates ne supportent pas la démocratie en acte. la preuve que tout cela n'est que foutaise. ils ont fait revoter les peuples jusqu'à ce que par la corruption et la menace ils votent bien ou en les court-circuitant par les parlements, là ils ne pourront rien faire. c'est la fin d'un monde. derrière s'effondreront les pays qui ont abandonné au système de l'usure leur souveraineté monétaire. c'est le retour du réel. les maisons resteront debout, les usines etc comme l'expliquaient Arnaud mais sans les moyens de les entretenir.
les peuples effrayés, abandonnés devront se tourner vers des valeurs sûres. la FSSPX est prête pour prêcher le Christ et expliquer par qui et comment les peuples ont été bernés. l'Eglise triomphera.

La démocratie elle-même a ses limites, tout comme les droits des individus.

Quand une entreprise mal gérée menace l'avenir de ses créanciers, on ne demande plus l'avis de son gérant : on la met en redressement judiciaire.
Avec la Grèce, on cherche à faire une procédure collective dans laquelle l'entreprise peut se permettre d'envoyer tout le monde se faire foutre.

L'attitude grecque est inadmissible. Leur gabégie met l'Europe, et à travers elle le monde, en péril. Ils n'ont pas plus le droit moral de faire un référendum qu'un père de famille n'a le droit d'abandonner le foyer.
Au Canada lorsqu'une entreprise va mal, elle se met sous la loi des arrangements avec les créanciers, ce qui suppose qu'il y a négociations avec les créanciers pour trouver une solutions. Ce que vous dite reviens à mettre le fusil sur la tempe si la Grèce n'optempère pas.

C'est pareil en France, on appelle cela les procédures collectives. Ce n'est pas mettre le fusil sur la tempe que d'exiger un minimum de sérieux de la part de l'interlocuteur. Imaginez l'attitude de Papandréou qui négocie jusqu'à quatre heure du mat' avec Sarko et Merkel, il rentre et fait n'importe quoi. C'est un gougnafier.


Les Grecs ne privatisent pas, alors que c'est une mesure qui fait rentrer du blé et ne change rien pour les individus.
Ils ne font pas payer l'Eglise orthodoxe dont la situation est honteuse (ça se passait pas comme ça au temps d'Alexis Comnène).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:19

Philippe Fabry a écrit:
C'est pareil en France, on appelle cela les procédures collectives. Ce n'est pas mettre le fusil sur la tempe que d'exiger un minimum de sérieux de la part de l'interlocuteur. Imaginez l'attitude de Papandréou qui négocie jusqu'à quatre heure du mat' avec Sarko et Merkel, il rentre et fait n'importe quoi. C'est un gougnafier.

Papandreou n'est qu'un mandataire. Il est normal qu'il s'interesse à la volonté de son mandant souverain de la Grêce.

Tout mandataire est tenu par la volonté de son mandant.

Vous savez bien que les dettes ne sont que du papier. Il n'y a que la souveraineté qui compte.

L'europe est une construction de marchands qui ont oubliez que la souveraineté est tout. Enfin, oublié jusqu'à hier.

Citation :

Les Grecs ne privatisent pas, alors que c'est une mesure qui fait rentrer du blé et ne change rien pour les individus.
Ils ne font pas payer l'Eglise orthodoxe dont la situation est honteuse (ça se passait pas comme ça au temps d'Alexis Comnène).
[/quote]

Quant à l'Eglise orthodoxe que proposez vous ? qu'elle vende le monastère du mont Athos ?

Vouloir imposer l'Eglise orthodoxe équivaudrait à vouloir imposer l'Etat. L'Eglise orthodoxe grèque, c'est la Grèce. Il n' y a pas de Grèce hors de l'orthodoxie. La grèce est le pays orthodoxe dont le souverain a longtemps été ottoman.


Par ailleurs, il faut voir que la Grèce a beaucoup emprunté pour son budget militaire. Et l'Europe qui faisait des risettes à la turquie n'a rien fait pour que les grecs se sentent solidaire de l'Europe. Peut être que si la Brigade Franco Allemande stationnait à Nicosie ou à 300 km du Bosphore les grecs n'aurait pas eu besoin d'emprunter autant.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:24

Philippe Fabry a écrit:
julieng a écrit:
non mais vous vous entendez. La france est au bord du gouffre, du même que la Grèce déjà alors vous feriez mieux de la fermer. ensuite qui a trafiqué les chiffres de la Grèce pour lui permettre d'intégrer l'euro? Goldman Sachs et d'ou vient le futur patron de la BCE Mario Draghi? de Goldman Sachs. enfin pourquoi les pays sont endettés jusqu'au coût. parce que Maastricht leur a obligé de s'aliéner aux maîtres de l'usure.

'Spèce de vieux marxiste, voilà ce que vous êtes et que vous restez.

Maastricht n'a pas obligé les pays d'Europe à "s'aliéner aux maîtres de l'usure" (déjà discutable au plan de la grammaire), pas plus que les surrendettés ne sont obligés par le système de s'endetter. Si vous ne voulez pas vous endetter, si vous ne voulez pas vous "livrer aux banquiers", il suffit de ne pas dépenser plus que vous ne gagnez !

Et vous croyez que l'Allemagne aurait eu la croissance qu'elle a eu si les pays autour d'elle ne s'étaient endettés facillement par la garantie qu'elle apportait ?


Au fait, je vous ai parlé de la théorie de l'entropie qui avait frappé l'empire romain et qui frappe aujourd'hui empire américain ?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:30

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
C'est pareil en France, on appelle cela les procédures collectives. Ce n'est pas mettre le fusil sur la tempe que d'exiger un minimum de sérieux de la part de l'interlocuteur. Imaginez l'attitude de Papandréou qui négocie jusqu'à quatre heure du mat' avec Sarko et Merkel, il rentre et fait n'importe quoi. C'est un gougnafier.

Papandreou n'est qu'un mandataire. Il est normal qu'il s'interesse à la volonté de son mandant souverain de la Grêce.

Tout mandataire est tenu par la volonté de son mandant.

Vous savez bien que les dettes ne sont que du papier. Il n'y a que la souveraineté qui compte.

L'europe est une construction de marchands qui ont oubliez que la souveraineté est tout. Enfin, oublié jusqu'à hier.

La souveraineté n'est pas tout. Sinon Trajan n'aurait pas massacré ses alliés Daces pour voler leur énorme stock d'or. Mr.Red

Citation :

Les Grecs ne privatisent pas, alors que c'est une mesure qui fait rentrer du blé et ne change rien pour les individus.
Ils ne font pas payer l'Eglise orthodoxe dont la situation est honteuse (ça se passait pas comme ça au temps d'Alexis Comnène).

Quant à l'Eglise orthodoxe que proposez vous ? qu'elle vende le monastère du mont Athos ?

Vouloir imposer l'Eglise orthodoxe équivaudrait à vouloir imposer l'Etat.

Je ne suis pas certain que cela marche comme ça. L'Eglise est un énorme propriétaire foncier privé, comme elle l'était chez nous sous l'Ancien Régime, et encore était-elle "imposée" à travers le "don gratuit"(mdr) qu'elle versait chaque année au Roi. Mais en Grèce, elle ne paie pas. C'est un gros problème.
Cela, et le fait que les Grecs n'aient même pas de cadastre, et que demander une facture en Grèce soit considéré comme malpoli.
Et tout ça dans le pays qui, il y a mille ans, avait le système de perception fiscale le plus élaboré et efficace de toute l'Humanité. Peut-être cette époque les a-t-elle dégoûtés ?


Par ailleurs, il faut voir que la Grèce a beaucoup emprunté pour son budget militaire. Et l'Europe qui faisait des risettes à la turquie n'a rien fait pour que les grecs se sentent solidaire de l'Europe. Peut être que si la Brigade Franco Allemande stationnait à Nicosie ou à 300 km du Bosphore les grecs n'aurait pas eu besoin d'emprunter autant.

Logiquement, l'Europe étant la paix, si la Turquie était entrée on voit mal pourquoi la Grèce avait besoin d'un tel budget militaire. Le problème des Grecs c'est qu'ils vivent dans le passé. Je lisais l'autre jour le billet d'un journaliste sur place qui avait été choqué, demandant à un Grec où se trouvait une ville, de s'entendre répondre "c'est vers Constantinople".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:53

Philippe Fabry a écrit:
Logiquement, l'Europe étant la paix, si la Turquie était entrée on voit mal pourquoi la Grèce avait besoin d'un tel budget militaire. Le problème des Grecs c'est qu'ils vivent dans le passé. Je lisais l'autre jour le billet d'un journaliste sur place qui avait été choqué, demandant à un Grec où se trouvait une ville, de s'entendre répondre "c'est vers Constantinople".
[/quote]

Probablement que ce journaliste ne passait pas ses vacances à Chypre en juillet 1974.

Chypre c'est un peu l'Alsace des Grecs.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:57

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Logiquement, l'Europe étant la paix, si la Turquie était entrée on voit mal pourquoi la Grèce avait besoin d'un tel budget militaire. Le problème des Grecs c'est qu'ils vivent dans le passé. Je lisais l'autre jour le billet d'un journaliste sur place qui avait été choqué, demandant à un Grec où se trouvait une ville, de s'entendre répondre "c'est vers Constantinople".

Probablement que ce journaliste ne passait pas ses vacances à Chypre en juillet 1974.

Chypre c'est un peu l'Alsace des Grecs.

[/quote]

Ouais enfin un peu court l'argument de Chypre.

Les Grecs se sont quand même bien gavés depuis un bon moment. Vous vous rendez compte, à ce que j'ai lu, que les armateurs ne payent pas d'impôts en Grèce ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 16:58

j'ai dépassé de milles coudées le marxisme par le haut. mais vous vous êtes un libéral, vous avez intégré l'essence même de la putridité du système: la croyance que des vices privées naissent les vertus publiques. moi je suis catholique, je soumets l'économique au politique qui lui -même est ordonné à au bien suprême, la béatitude.
l'autre jour je regardais par hasard un feuilleton que mes gosses suivaient: les petits financiers géniaux ou un truc comme cela. un banquier expliquait qu'il accordait des prêts à un grand industriel de la région pour le garrotter par le système de l'intérêt. il expliquait tranquillement qu'ainsi un jour l'industriel lui tomberait tout cuit dans le bec. pas plus compliqué, que cela. mais vous vous détournez le regard. les Etats sont les responsables, ils n'ont qu'à pas s'endetter. stupidité de l'orthodoxie libérale ! bien sûr que les Etats ont besoin de s'endetter, ils en ont besoin à la fois pour financer leurs grands projets et garantir un certain équilibre social ( et cela d'autant plus dans le système libéral qui exige la liquidiation de toutes les structures dispensatrices d'un sens collectif: je parle ici autant de la nation que de la morale. le libéralisme est impensable sans la déstabilisation de toutes les grandeurs morales et naturelles) mais là où ils peuvent garder le contrôle de leur dette par l'emprunt au trésor public, ils ne le peuvent plus lorsque tout le système d'emprunt passe par la finance privée qui pratique des taux usuraires.

les maîtres de l'usure ont parfaitement compris cela cher Fabry, comme le banquier de ce feuilleton pour gosse: il leur suffisait d'obtenir de leurs laquais qu'ils fassent voter des lois interdisant l'autofinancement par le trésor public ( voire loi Pompidou Giscard de 73, Pompidou étant la créature des Rothschild) et hop c'était la garantie que tot ou tard il prendrait progressivement possession de tous les biens des Etats.

nos hommes politiques le savaient tout autant. je veux parler des moins crétins d'entre eux. c'est pourquoi, ils sont coupables de haute trahison.

Etienne Chouard a bien expliqué le mécanisme de la félonie de l’essentiel des dirigeants politiques occidentaux, de gauche comme de droite, petits soldats du mondialisme. Vous seriez bien bien inspiré de vous mettre un peu à l’école du réel et de suivre quelques-unes des conférences de monsieur Chouard disponibles sur le net. Peut-être reviendriez-vous alors un peu sur terre. Non pas sur celle à laquelle vous rêvez, libérée des frontières où tous les peuples communieraient d’allégresse sous l’autorité d’un gouvernement mondial, mais bien celle que les mondialistes cherchent à mettre en coupe réglée au moyen du mensonge, de la tuerie, du massacre et du décervelage de masse.

Extrait d'une conférence de Chouard:
« Les américains avant 1913, il y avait une banque centrale encore sous contrôle des citoyens et ils n’avaient pas d’impôt sur le revenu. La même année 1913 (…) les banquiers privés, 5 banquiers, ont réussi avec des manœuvres qui sont… vraiment il faut lire cela, y a deux gars qui ont enquêté toute leur vie sur le sujet et qui ont retracé cela méticuleusement, vraiment c’est passionnant, 5 banquiers qui ont réussi à obtenir que lorsque l’Etat us a besoin d’argent il n’y a pas de problème c’est nous, les banquiers privés, qui allons lui prêter avec un intérêt de 6%. Vraiment c’est génial. Ils étaient pas endettées les usa à l’époque. Aujourd’hui la FED ( federal reserve) …oui car ils ont décidé d’appeler cela federal reserve pour que ça sente pas la banque privée. Les américains ne voulaient pas de banque centrale privée, ils ne voulaient pas la domination de Wall street et ils ont fait un truc malin, ils l’ont appelé Federal reserve. Et ils ont gobé cela, ils ont voté cela à Noël à l’arrache. Ils se sont faits enfumés. Et alors depuis la dette ne fait que grimper, grimper… et la même année ils ont inventé l’impôt sur le revenu, c’est le même président Wilson qui a mis en place les deux. (…) Tout se passe comme si , et pareil en France, plus tard mais pareil en France, tout se passe comme ci : premier temps je commence par endetter l’Etat à mon endroit, moi banquier je commence par faire que l’Etat me doit de l’argent, et ensuite pour que l’Etat ait de l’argent j’invente un nouvel impôt qui va servir à financer cet argent là et finalement je fais travailler les américains pour moi et moi je continue à faire que rien d’autre que m’acheter mon Yot, mon machin (…) Et finalement l’impôt sur le revenu y prend tout le service de la dette aux Usa. c’est-à-dire que toute la masse monétaire aux Usa qui est de la dette évidemment, car toute la monnaie c’est de la dette, de la dette de l’Etat ou de la banque, mais c’est de la dette. En France c’est pareil. Tout ce que vous payez en impôt sur le revenu, 100% de ce que vous payez, ne sert pas à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les services publics, ça part tout dans le service de la dette, donc dans les poches des riches qui ont prêté à l’Etat parce que l’Etat a renoncé à créer la monnaie dont il a besoin. L’Etat c’est-à-dire nous, nos représentants, en fait des félons, des traîtres ont obligé l’Etat, à nous endetter auprès d’acteurs privés, donc des gens qui par définition ont de l’argent(…), à nous endetter auprès de ces gens là en leur payant un intérêt et cet intérêt a grandi, grandi depuis 73 et si vous regardez les déficits de chaque année, ils sont égaux au service de la dette. C’est-à-dire que s’il n’y avait pas la dette on serait resté à peu près à l’équilibre. C’est-à-dire que le déséquilibre c’est la formation de la dette et le service de dette, pas le remboursement, car c’est inaccessible le remboursement, il y a trop d’argent. Le service de la dette, juste les intérêts, l’Etat le prend par l’impôt sur le revenu et le donne aux riches. Purée mais c’est juste incroyable qu’on accepte un système pareil c’êst incroyable que l’on appelle représentant des gens qui sont capable de nous trahir au dernier degré comme cela. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 17:03

julieng a écrit:


les maîtres de l'usure ont parfaitement compris cela cher Fabry, comme le banquier de ce feuilleton pour gosse: il leur suffisait d'obtenir de leurs laquais qu'ils fassent voter des lois interdisant l'autofinancement par le trésor public ( voire loi Pompidou Giscard de 73, Pompidou étant la créature des Rothschild) et hop c'était la garantie que tot ou tard il prendrait progressivement possession de tous les biens des Etats.

nos hommes politiques le savaient tout autant. je veux parler des moins crétins d'entre eux. c'est pourquoi, ils sont coupables de haute trahison.

Etienne Chouard a bien expliqué le mécanisme de la félonie de l’essentiel des dirigeants politiques occidentaux, de gauche comme de droite, petits soldats du mondialisme. Vous seriez bien bien inspiré de vous mettre un peu à l’école du réel et de suivre quelques-unes des conférences de monsieur Chouard disponibles sur le net. Peut-être reviendriez-vous alors un peu sur terre. Non pas sur celle à laquelle vous rêvez, libérée des frontières où tous les peuples communieraient d’allégresse sous l’autorité d’un gouvernement mondial, mais bien celle que les mondialistes cherchent à mettre en coupe réglée au moyen du mensonge, de la tuerie, du massacre et du décervelage de masse.

Extrait d'une conférence de Chouard:
« Les américains avant 1913, il y avait une banque centrale encore sous contrôle des citoyens et ils n’avaient pas d’impôt sur le revenu. La même année 1913 (…) les banquiers privés, 5 banquiers, ont réussi avec des manœuvres qui sont… vraiment il faut lire cela, y a deux gars qui ont enquêté toute leur vie sur le sujet et qui ont retracé cela méticuleusement, vraiment c’est passionnant, 5 banquiers qui ont réussi à obtenir que lorsque l’Etat us a besoin d’argent il n’y a pas de problème c’est nous, les banquiers privés, qui allons lui prêter avec un intérêt de 6%. Vraiment c’est génial. Ils étaient pas endettées les usa à l’époque. Aujourd’hui la FED ( federal reserve) …oui car ils ont décidé d’appeler cela federal reserve pour que ça sente pas la banque privée. Les américains ne voulaient pas de banque centrale privée, ils ne voulaient pas la domination de [/b]»


C'est drôle que vous parliez de Chouard...j'ai terminé il y a quelques jours le montage de la conférence de Nice que j'ai eu la chance de filmer ;)

partie 1

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 17:07

julieng a écrit:
j'ai dépassé de milles coudées le marxisme par le haut. mais vous vous êtes un libéral, vous avez intégré l'essence même de la putridité du système: la croyance que des vices privées naissent les vertus publiques. moi je suis catholique, je soumets l'économique au politique qui lui -même est ordonné à au bien suprême, la béatitude.

Oui, on avait remarqué depuis longtemps que votre doctrine catholique tourne principalement autour de soucis terrestres. Vous êtes et restez un marxiste, ne vous déplaise. Comme Soral. Vous êtes un vieux bolchévique verni au catholicisme.

l'autre jour je regardais par hasard un feuilleton que mes gosses suivaient: les petits financiers géniaux ou un truc comme cela. un banquier expliquait qu'il accordait des prêts à un grand industriel de la région pour le garrotter par le système de l'intérêt. il expliquait tranquillement qu'ainsi un jour l'industriel lui tomberait tout cuit dans le bec.

Ils regardent de drôles de dessins animés, vos enfants !

pas plus compliqué, que cela. mais vous vous détournez le regard. les Etats sont les responsables, ils n'ont qu'à pas s'endetter. stupidité de l'orthodoxie libérale ! bien sûr que les Etats ont besoin de s'endetter, ils en ont besoin à la fois pour financer leurs grands projets

Vous raconte n'importe quoi. Un Etat qui emprunterait aux marchés pour un projet rentable à long terme s'enrichirait, tout comme vous vous enrichissez si vous empruntez pour investir (on parle d'impenses). Le problème c'est que depuis des décennies on emprunte pour financer les dépenses courantes, c'est-à-dire que l'on s'appauvrit, tout comme un ménage qui emprunte pour consommer. Même madame Michu sait ça.


Etienne Chouard a bien expliqué le mécanisme de la félonie de l’essentiel des dirigeants politiques occidentaux, de gauche comme de droite, petits soldats du mondialisme. Vous seriez bien bien inspiré de vous mettre un peu à l’école du réel et de suivre quelques-unes des conférences de monsieur Chouard disponibles sur le net. Peut-être reviendriez-vous alors un peu sur terre. Non pas sur celle à laquelle vous rêvez, libérée des frontières où tous les peuples communieraient d’allégresse sous l’autorité d’un gouvernement mondial, mais bien celle que les mondialistes cherchent à mettre en coupe réglée au moyen du mensonge, de la tuerie, du massacre et du décervelage de masse.

Chouard est un zozo. Expliqué ailleurs.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 17:18

"Chouard un zozo"propos puissant et bien argumenté,dénué de tout a priori...quand on regarde son travail on ne peut pas dire cela si on est de bonne foi;
Ses travaux et conclusions rejoignent ceux de Maurice Allais & Sapir entre autres.


Dernière édition par Alexis232 le Mer 2 Nov - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 17:19

Alexis232 a écrit:
"Chouard un zozo" argument puissant et bien argumenté,dénué de tout a priori...quand on regarde son travail on ne peut pas dire cela si on est de bonne foi;
Ses travaux et conclusions rejoignent ceux de Maurice Allais & Sapir entre autres.

Mumbo jumbo.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 2 Nov - 17:23

Philippe de Bellescize a écrit:
Cher Arnaud

Si on vous retire travail, maison, biens. Par la même occasion on vous retire aussi peut être femme et enfants. Que vous devenez clochard soumis au froid et à la faim, d'après vous ce n'est pas grave c'est juste psychologique. Quand il y a de graves crises économiques c'est ce qui se passe.

Cordialement


Cette crise ne vous enlèvera pas votre femme et votre maison. Juste vos économies.

Et sur ce point, SJA vous répond :

Citation :

J'ai l'impression que c'est maintenant qu'on souffre.

Peut être que lorsqu'on aura perdu le superflux, nous pourrons enfin nous réjouir d'avoir l'essentiel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
La Grèce au bord de l’explosion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Grèce au bord de l’explosion.
» Question traditionnelle: le fameux carnet de bord!!!
» Histoire: La démocracie en Grèce antique.
» esprit au bord de la route cette nuit !
» Êta de la Carène : L’étoile qui a survécu à son explosion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: