DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La Grèce au bord de l’explosion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Grèce au bord de l’explosion.   Dim 05 Juin 2011, 19:21

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Dim 05 Juin 2011, 23:39

Grèce, Italie... Les dettes souveraines au bord du gouffre


Il n'y a pas que la Grèce à être surendettée, menaçant de ne pouvoir rembourser. L'Italie donne aussi des signes d"inquiétude, sa note a d'ailleurs été dégradée par Standard & Poors... Les banques européennes, et françaises, sont en première ligne.


Alors que de plus en plus ouvertement, des responsables européens admettent que l’Etat grec se dirige soit vers une sortie de l’Euro, soit vers un défaut partiel de sa dette, S&P en abaissant la note de l’Etat Italien vient de rappeler que le cauchemar grec n’est que l’apéritif de ce qui attend l’Europe dans les prochains trimestres.

L’exposition des banques européennes à la dette Italienne est considérable. Un défaut même partiel de la dette de l’Etat grec pourrait déjà les mettre à genoux, avec l’Etat Italien, nous changeons d’ordre de magnitude. Les obligations de l’Etat italien conservées dans les coffres des banques –en particulier françaises- passent le cap de la centaine de milliards d’euros. La suspension de la cotation de Dexia vendredi 27 mai n’est qu’une première vaguelette de ce qui peut se produire.

Devant ce scénario catastrophe, nous avons droit à deux types de discours.

Les technocrates qui nous proposent de sacrifier notre avenir pour protéger le secteur monétaire et financier tel qu’il est actuellement.

L’extrême gauche et les souverainistes qui nous proposent de sacrifier notre avenir pour protéger l’Etat-nounou tel qu’il est actuellement.

La vérité est que la seule chose que nous devons protéger est notre avenir .

Le protéger contre le système financier ET contre l’Etat-nounou tels qu’ils sont actuellement.
Un système financier contre notre avenir

Il n’y a pas à sauver des entreprises privées avec de l’argent public. Les pertes doivent être encaissées par ceux qui auraient fait des profits. Cette règle simple de l’économie libérale doit être rétablie pour les banques.

La forte pression consistant à vouloir sauver l’Etat grec à tout prix pour permettre à des banques privées de survivre coute que coute est inacceptable.

Si un Etat fait défaut partiellement entrainant des banques avec lui, les fonds propres de ces dernières doivent être restructurés proprement en rinçant les actionnaires et les créanciers. Des solutions existent pour permettre ces redressements & reprises propres qui épargnent les déposants de ces banques et leurs contreparties.

A l’avenir, le système financier et monétaire doit entrer dans la sphère libérale. C’est à dire :

Respect du droit de propriété des déposants. Lorsque vous laissez votre voiture dans un parking privé qui fait faillite durant la nuit, votre voiture vous appartient toujours le lendemain même si le parking est saisi. A contrario, vos dépôts ou les trésoreries sont eux emportés avec la banque en faillite –mise à part une assurance peu fiable. La confusion des droits de propriété entre les déposants et les banques est une anomalie spécifique à ces entreprises qui doit être supprimé.

Respect du droit à la liberté. La protection d’une monnaie saine passe par la liberté de contractualiser, d’épargner, de payer dans une autre monnaie que la monnaie de singe actuellement diluée par la banque centrale et les banques privées. L’Etat de l’Utah vient de rétablir le 28 avril dernier l’autorisation d’utiliser l’or et l’argent comme moyen de paiement pour protéger les citoyens d’une banque centrale au service des banquiers de WallStreet. Treize Etats américains envisagent de faire la même chose.

Cette solution, s’inspirant de la vision de l’Ecole Libérale d’économie Autrichienne (Hayek, Rothbard, Mises), permettra une sortie en douceur d’un système monétaire à l’origine de cette crise comme de l’hypertrophie du secteur financier.

Le système bancaire pourra alors à nouveau jouer son rôle indispensable pour la prospérité : mettre face à face l’épargne réelle et les investissements potentiels les plus utiles pour le public.
Un état nounou contre notre avenir

La social-démocratie est depuis longtemps devenue le social-clientélisme : Un arrosage permanent des groupes électoraux les plus rentables au détriment de l’intérêt général et de celui des plus faibles.

Les Etats nounou qui s’effondrent doucement sous nos yeux ne se sont pas endettés parce qu’ils devaient assurer une couverture de santé ou d’éducation à l’ensemble de la population, mais parce qu’ils ont systématiquement choisi d’arroser les problèmes avec de l’argent public plutôt que de les résoudre.

Protéger l’Etat nounou, bouffi, centralisé, monopolistique, rigidifié dans des statuts datant de l’après guerre, ce n’est pas protéger notre avenir -y compris de ceux qui travaillent pour la sphère publique-, c’est protéger le pouvoir de bureaucrates et d’une classe politique pléthorique et bavarde.

Les peuples Européens ont plus d’avenir que leurs Etats hypertrophiés, la fonte lente ou rapide de ces derniers est une bonne nouvelle et elle ne doit pas être entravée par davantage d’impôts, de dettes ou d’inflation.
La révolution libérale pour notre avenir

Les manifestations des groupes d’extrême gauche sont plus bruyantes mais de même nature que le lobbying feutré des acteurs du système financier : sacrifier notre avenir pour des entités qui ne nous sont ni indispensables, ni irremplaçables dans leur forme actuelle.

L’effondrement progressif du système monétaire et financier actuel, et des Etats nounou, va entrainer des réelles souffrances pour beaucoup de gens et une angoisse pour l’avenir généralisée, mais nous pouvons sortir de cette crise à deux faces par le haut : En restaurant pleinement la liberté et la propriété individuelle, aujourd’hui largement émoussées au profit de ces deux acteurs agonisants.

Cette crise de la dette va rythmer l’actualité en s’amplifiant dans les prochains trimestres, il est temps qu’entre les deux discours convenus se fasse entendre une troisième voix, une voix authentiquement libérale.

http://www.atlantico.fr/decryptage/euro-europe-grece-italie-dettes-souveraines-107830.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 02:17

Les Grecs ont retiré 1.5 milliards d'euros aux guichets des banques depuis jeudi


Les clients grecs se pressent aux caisses des banques pour retirer leurs économies, rapporte Protothema, et entre jeudi et vendredi derniers des particuliers auraient ainsi procédé au retrait de pas moins de 1.5 milliards d’euros. Au total, les retraits sur mai se sont élevés à 4 milliards d’euros, alors qu’ils avaient été de 2 milliards en avril.

La plupart des clients qui effectuent ces retraits sont des petits épargnants qui viennent retirer des sommes comprises entre 2.000 euros et 15.000 euros. Dans la plupart des cas, ils sont motivés par la crainte que leurs économies ne disparaissent dans l’éventualité de la faillite de la Grèce.

Les politiciens ne semblent pas comprendre les risques posés par ces mouvements de panique généralisée, pas seulement pour la stabilité du système bancaire, mais aussi pour l’économie du pays.

Si la Grèce ne bénéficie pas d’un nouveau plan de sauvetage, elle sera défaillante à la mi-juillet, rappelle le Wall Street Journal. Les obligations grecques à deux ans sont désormais rétribuées avec des taux d’intérêt de 26%, témoignant de la faiblesse de la confiance des marchés dans la capacité du pays à sortir de sa situation. Mais il est aussi possible qu’en fin de compte, la crise provoque la sortie de la Grèce de la zone euro, ce qui impliquerait un retour à une drachme qui serait immédiatement dévaluée, et entrainerait la faillite de la Grèce d’office, sans parler de la catastrophe induite pour les établissements financiers européens qui sont impliqués dans son financement.

Toujours selon le Wall Street Journal, l’Allemagne pourrait renoncer à exiger un rééchelonnement de la dette grecque pour permettre la mise ne place d’un nouveau plan de sauvetage, tandis que des officiels du FMI, de la BCE et de l’Union Européenne sont toujours sur place pour évaluer la situation. Jean-Claude Juncker, le Président de l’eurogroupe, a promis lundi qu’une solution serait trouvée pour la crise Grecque d’ici à fin juin.

http://revivall.over-blog.com/article-les-grecs-ont-retire-1-5-milliards-d-euros-aux-guichets-des-banques-depuis-jeudi-75518800.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 06:16

Il est probable que la zone Euro entière connaisse une réévaluation de la monnaie à cause de la dette. Mais ce sera ensuite le tour d'autres pays dont les USA... On ne peut pas vivre en s’endettant comme cela à l'infini.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 09:47

la seule difference entre l'europe et les etats unis ce que les les uns peuvent creer de l'argent a partir de rien alors que l'europe legalement na pas le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 09:54

Cher Joker, Cela marchera jusqu'au moment où les marchés (c'est-à-dire la somme de vous, de moi et de la majorité), paniqués à l'idée que le dollar est fragile, vendront leur dollars. Et là, ce sera un crash de plus. On reconstruira la monnaie sur autre chose, jusqu'à la prochaine fois.

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 09:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Joker, Cela marchera jusqu'au moment où les marchés (c'est-à-dire la somme de vous, de moi et de la majorité), paniqués à l'idée que le dollar est fragile, vendront leur dollars. Et là, ce sera un crash de plus. On reconstruira la monnaie sur autre chose, jusqu'à la prochaine fois.

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

la valeur sure ce l'or ... je connai des gens ils avait acheter de l'or en fin d'anné 2008 au lieu de garder leurs sous dans la banque ... et vous savez bien que l'or grimpe et franchi les records ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 11:05

joker911 a écrit:
la seule difference entre l'europe et les etats unis ce que les les uns peuvent creer de l'argent a partir de rien alors que l'europe legalement na pas le droit.

Pas de l'argent, de la monnaie.

Et la monnaie est toujours assise sur un bien. Aujourd'hui, tout bien peut servir à faire de la monnaie (contrairement au passé, où on utilisait seulement un ou plusieurs métaux précieux).
L'ennui, c'est que tout bien n'a pas la même valeur, et si la monnaie que vous créez est assise sur une créance dont le débiteur est défaillant, votre monnaie n'est plus assise que sur du vent.

PS : il ne me semble pas que la Fed ait plus de pouvoir là-dessus que la BCE, seulement la politique mise en oeuvre n'est pas la même. En Europe, Trichet refuse de recourir aux mêmes manoeuvres que les américains. Il me semble que c'est surtout une question de volonté.
Cela dit rien ne dit que ce n'est pas Trichet qui a raison.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 12:15

joker911 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Joker, Cela marchera jusqu'au moment où les marchés (c'est-à-dire la somme de vous, de moi et de la majorité), paniqués à l'idée que le dollar est fragile, vendront leur dollars. Et là, ce sera un crash de plus. On reconstruira la monnaie sur autre chose, jusqu'à la prochaine fois.

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

la valeur sure ce l'or ... je connai des gens ils avait acheter de l'or en fin d'anné 2008 au lieu de garder leurs sous dans la banque ... et vous savez bien que l'or grimpe et franchi les records ...

Ces gens là seront aussi mal pris que tout le monde si le système ne fonctionne plus car l'or qu'il ont acheté est simplement un titre de possession, pas des vrais lingots qu'ils gardent dans leur maison. Je ne connais pas les chiffres exactes, mais il existe plusieurs fois de l'or en titre que du vrai or en lingot. Quand viendra le temps de le changer, sa valeur ne sera pas plus appuyer sur du concret que la monnaie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 12:56

joker911 a écrit:

la valeur sure ce l'or ... je connai des gens ils avait acheter de l'or en fin d'anné 2008 au lieu de garder leurs sous dans la banque ... et vous savez bien que l'or grimpe et franchi les records ...

L'or est comme toute chose. Il s'écroulera quand les gens le vendront pour se racheter des actions boursières reparties à la hausse.

Bref : il faut toujours diversifier ses placements. Maison, or, Actions, obligations, liquidités

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 13:56

Jamais personne ne parle d'investir dans la foi. On met sa foi dans des choses vaines et non dans celles qui ne passe pas. La foi est pourtant une valeur sûre ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 15:33

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 16:55

Simon1976 a écrit:
Jamais personne ne parle d'investir dans la foi. On met sa foi dans des choses vaines et non dans celles qui ne passe pas. La foi est pourtant une valeur sûre ! Very Happy

Investir dans la foi est le but de la vie.

Si vous avez charge de famille, cela ne doit pas vous empêcher de placer votre argent, puis de tout vendre et de devenir moine lorsque vos enfants sont élevés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 19:47

Arnaud Dumouch a écrit:
L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

La richesse est humaine : vous avez une vision très « matérialiste » de la richesse ! 8) Une région du monde qui compte peu d'industries ou d'agriculture mais qui a beaucoup de services, peut les échanger pour les biens dont elle a besoin. Des pays qui n'ont ni agriculture, ni ressources naturelles sont souvent bien plus riches que des pays qui regorgent de ressources. Et les pays qui sont en voie de désindustrialisation aujourd'hui sont ceux qui sont le mieux entrés dans l'ère post-industrielle et le capitalisme du XXième siècle. Ce sont les plus dynamiques. C'est l'échange qui est le vrai créateur de valeur, parce que je décide de n'échanger une chose que si cela a une valeur subjective supérieure à ce que je produits.

Par exemple, aujourd'hui, la finance et les bourses sont de grands lieux de création de richesses. Very Happy Sarkozy a bien tort de les diaboliser, ça montre qu'il n'a pas tout compris.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 19:49

Cher Dro, je me demande combien de temps durera la richesse de pays pleins de services et sans industrie. J'attends de voir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 19:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Dro, je me demande combien de temps durera la richesse de pays pleins de services et sans industrie. J'attends de voir.

La créativité humaine n'a pas de limites, c'est pour ça que le système est durable, contrairement à ce que disent les charlatans marxistes et écologistes. L'entreprise du XXième siècle n'est plus celle du XIXème siècle ni l'entreprise pyramidale du XXème siècle. Si même vous, Arnaud Dumouch, n'avez plus confiance dans le capitalisme. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Lun 06 Juin 2011, 19:58

Mais je suis d'accord que les réflexions pour comprendre la mondialisation sont quasi inexistantes en France, ce qui explique cela.

Quand on voit un « débat » sur le service public entre Eric Zemmour et José Bové ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 07 Juin 2011, 01:26

Cher Dro,

Je partage vos analyses.

La création de richesses est de plus en plus liée a la créativité humaine
: encouragée (recherche), structurée (capital intellectuel) et valorisée (systeme economique ouvert) ou au contraire stérilisée selon les pays en fonction de leur culture dominante, leurs systèmes et infrastructures.

Si un pays dispose de ressources naturelles, d'usines ou de main d’œuvre, mais n'innove pas il depend des autres pour valoriser ses atouts et en tire peu de valeur.

La vraie bataille economique se joue sur le long terme sur des critères évoluant lentement tels que:
- recherche : classement de Shanghai
- capital intellectuel : brevets, pôles attirant les talents, ...
- systèmes économiques et infrastructures efficaces pour valoriser le capital intellectuel

D'où le leadership américain durable depuis la deuxième guerre mondiale. L'Europe continue à reculer lentement, la Chine en progrès rapide mais encore assez loin du leader.

Le reste (crises financières et politiques, protectionnisme, ...) ne sont que des épiphénomènes.

Antoine

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 07 Juin 2011, 11:02

AntoineG a écrit:
Cher Dro,

Je partage vos analyses.


Et je plussoie.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 07 Juin 2011, 11:05

AntoineG a écrit:

Si un pays dispose de ressources naturelles, d'usines ou de main d’œuvre, mais n'innove pas il depend des autres pour valoriser ses atouts et en tire peu de valeur.

Avoir un sol très riche est en effet souvent une malédiction économique, car c'est de la richesse facile qui détourne de l'esprit d'entreprise et de l'innovation.

Voir le cas fameux de l'Espagne qui fut très riche aux XVIe-XVIIe siècle avec l'or et l'argent des Amériques, mais ne sut pas développer une économie forte et resta une terre d'hidalgos aussi arrogants qu'inactifs, qui en à peine un siècle et demi passa du rang de superpuissance à celui de vassal français.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
titeyo



Féminin Messages : 203
Inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:32

Mes questions sont très basics...
Pourquoi la "zone €"(ou je ne sais pas qui), a laissé la Grèce s'enfoncer ainsi.
N'y avait-il pas moyen de tirer la sonnette d'alarme avant le clash ?
Si oui, pourquoi cela n'a pas été fait ?
Si cela a été fait pourquoi les grecques sont au bord de l'implosion ?

Ceci dit, il me semble que la Grèce avait déjà des problèmes (notamment de corruption) avant d'entrer dans la zone €, alors que gagne t-on a accepter la candidature d'états fragiles à la base ?

Merci de permettre à ma petite tête de comprendre Very Happy shakng2
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:34

Cher Titeyo, parce que tous les peuples de la zone Euro sont drogués à la même chose : l'hyper consomation au delà de ses moyens. Les autres pays suivront dans la crise et la division de leur pouvoir d'achat.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
titeyo



Féminin Messages : 203
Inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:39

Merci Arnaud, oui je sais bien que la surconsommation mène le monde.
Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les décideurs acceptent la candidature d'un pays déjà fragilisé, sachant qu'il s'enfoncera davantage.
L'hyperconsommation.... mais lorsqu'on est dans la m... jusqu'au cou, qu'on a emprunté à des taux ahurissants, qu'est ce qu'on fait ensuite ? harakiri ?

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:47

Ils ne l'ont pas vraiment su. Ils ont cru que ça passerait puisque les USA eux-mêmes sont surendettés.

Seulement, c'est comme cela : il y a actuellement une fourmi (la Chine) qui travaille et des cigales (l'Occident) qui dansent.

L'avenir est certains. La Fontaine l'a vu il y a 300 ans. Et pourtant, on est tous en train de dire : pour le moment, tout va bien.

N'y voyez pas de complot. C'est juste comme cela que fonctionne l'homme vieillissant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
titeyo



Féminin Messages : 203
Inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:53

Non, je n'y vois pas de complot, j'essaye de comprendre.
Un pays avec une économie difficile ne peut qu'entrainer les autres dans sa chute...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 20:58

La faillite de la Grèce pire que la chute de Lehman Brothers ? :


Lors de l'effondrement de Lehman Brothers en 2008, le Dow Jones perdait 18% de sa valeur en moins d'une semaine. Mais les dettes grecques pourraient s'avérer encore plus catastrophiques pour l'économie mondiale. Lehman Brothers a pleinement participé à la bulle 2003-2008 en cumulant de grandes quantités de subprime. Les problèmes de la Grèce, eux, remontent bien plus loin -- lors de son entrée dans la Zone euro en 1981.
Etant le membre le moins aisé lors de son intégration à l'Europe, Athènes se vit accorder un vaste programme de subventions. Des fraudes comptables lui ont permis d'être un candidat éligible à l'intégration dans l'Union européenne.
Selon le FMI, le PIB représentait 305,4 milliards de dollars en 2010 tandis que celui de la France est évalué à 2 582,5 milliards de dollars la même année. Pour que les comptes nationaux de la république hellénique reviennent à l'équilibre, les citoyens grecs devraient diminuer leur niveau de vie de 30 à 40%. Inutile de penser que les Grecs voteront pour un tel changement -- les récentes émeutes à Athènes parlent d'elles-mêmes.
Sans l'UE, l'euro et les nombreuses aides apportées à la Grèce, la situation actuelle serait tout autre. L'effondrement du drachme -- ancienne monnaie grecque -- aurait eu lieu il y maintenant 10 ans.
Dès l'instant où le FMI et l'UE insistent pour être remboursés avant les créanciers privés, les banques européennes seront les premières à souffrir de la faillite grecque. Les 110 milliards de dollars prêtés à la Grèce par le FMI et l'UE vont devenir une donation.
"Pour les économistes, c'est devenu une évidence : l'Etat grec n'est pas solvable", a martelé Guillaume Maujean, chef du service Marchés des Echos, dans l'édition de mercredi du quotidien.
En 2008, Lehman cumulait plus de 600 milliards de dollars de dettes. Aujourd'hui, la dette publique de la Grèce s'élève à plus de 450 milliards de dollars. La chute d'Athènes serait donc un choc comparable à la faillite de la banque américaine pour les marchés financiers. D'autant que l'économie mondiale est dans une situation beaucoup plus précaire qu'il y a deux ans.


http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=8df7b752c9e5576321f6498ac9fafa14
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 21:00

Le dernier GEAB est sorti et annonce la catastrophe pour les USA dans le troisième trimestre:

http://www.leap2020.eu/GEAB-N-56-Special-Ete-2011-est-disponible-Crise-systemique-globale-Derniere-alerte-avant-le-choc-de-l-Automne-2011_a6658.html
Revenir en haut Aller en bas
titeyo



Féminin Messages : 203
Inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 21:04

Si je comprends bien, la crise passée est de la gnognotte comparée à celle qui arrive ?
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 21:13

titeyo a écrit:
Si je comprends bien, la crise passée est de la gnognotte comparée à celle qui arrive ?

Il y a actuellement beaucoup de prophètes de malheur et les astres semblent alignés en ce sens; personnellement je ne sais pas, mais j'ai comme une intuition que cela doit se produire pour qu'émerge la possibilité d'un gouvernement mondial.
Revenir en haut Aller en bas
titeyo



Féminin Messages : 203
Inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 16 Juin 2011, 22:15

Jeudi 16 juin 2011

MoneyWeek


Le FMI redoute-t-il une nouvelle crise financière ?

Par Arnaud Lefebvre, le 28 septembre 2010


Alors que les principales banques centrales (Fed, BCE) se montrent confiantes quant à la reprise, le Fonds monétaire international se montre moins enthousiaste. Il a en effet annoncé vouloir procéder au contrôle des secteurs financiers des 25 principales économies mondiales. Se faisant autrefois sur la base du volontariat, ces audits seront désormais obligatoires.

« Il s’agit d’une avancée majeure dans l’amélioration de la surveillance économique menée par le FMI afin de prendre en compte les leçons tirées de la récente crise, qui provenait de déséquilibres financiers dans des pays de grande taille et mondialement interconnectés », a ainsi salué l’institution internationale dans un communiqué.


Parmi les pays concernés : la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, le Japon, l’Irlande, etc.

Si cette démarche a avant tout pour but de prévenir toute nouvelle crise financière, elle démontre néanmoins que le système financier mondial regorge encore de nombreux risques.

Ainsi, aux Etats-Unis, deux nouvelles banques ont fait faillite vendredi dernier et cette tendance « va persister encore un moment », souligne un rapport publié par Standard & Poor’s et cité par le WSJ.

A MoneyWeek, un autre risque nous inquiète fortement : les CMBS. Il s’agit de crédits titrisés adossés à de l’immobilier commercial américain, en déconfiture. Ils polluent toujours les bilans des banques alors que les emprunteurs deviennent insolvables. Or, ces dettes vont arriver à échéance en… 2011-2012
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mer 22 Juin 2011, 15:24

Pour ma part, je suis plus que surpris que l'Europe soit autant dédouannée d'une telle situation.

Certes, la Grèce est responsable de ce qu'il s'y passe, mais on ne saurait pointer du doigt l'étrange rapport qui s'est établi entre pays européens.

La Grèce révèle que l'Euro tisse un lien entre les pays, qui n'est absolument pas solidaire, mais qui réduit les marges de manoeuvre face aux crises bien plus qu'il nous renforce. Toute opération sur la monnaie (inflation, ...) est impossible du fait qu'elle impacte systématiquement tout autre pays de la zone Euro.

Pour moi, nous avons d'une part les opposants à cette Europe qui voient que les faits leur donne raison, et d'autre part les européistes, qui récidivent, persistent et signent.
Si la crise grecque peut avoir un avantage, c'est qu'elle peut dans un sursaut d'orgueil, rappeler la souveraineeté des pays.

Pour ma part, aussi belle que peut être la solidarité, il n'est pas normal que tous les pays de l'UE paient la crise grecque. Et là où tout le monde s'accorde, c'est que ce sont bien les peuples qui paient au final.

Bref, ces temps-ci, je suis de plus en plus en rébellion contre l'Europe qui a été faite à contre-sens des peuples par des bureaucrates qui ne s'en sortent qu'en ajoutant une bêtise supplémentaire. A l'heure de la crise, on voit donc se positionner les extrêmes (eh oui) :
> D'un côté, ceux affirmant que l'Europe ne s'en sortira que si elle devient une Europe fédérale
> De l'autre ceux qui réclament le retour à la souveraineté des peuples.

J'avoue qu'entre les deux, j'ai choisi mon camp... Je ne crois pas un instant en l'efficacité d'une Europe fédérale !

Et comment croire que la France puisse (re)devenir une puissance en trainant au pied le boulet européen...

Le capitalisme n'est pas à mon avis le coeur du sujet pour nous européen, bien qu'il soit normal qu'après les dernières années passées, on souhaite en bouger les lignes et les dogmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Jeu 23 Juin 2011, 21:34

spidle33 a écrit:
J'avoue qu'entre les deux, j'ai choisi mon camp... Je ne crois pas un instant en l'efficacité d'une Europe fédérale !

Et comment croire que la France puisse (re)devenir une puissance en trainant au pied le boulet européen...

Le capitalisme n'est pas à mon avis le coeur du sujet pour nous européen, bien qu'il soit normal qu'après les dernières années passées, on souhaite en bouger les lignes et les dogmes.

Effectivement, la voie qui risque d'être suivie, c'est une fuite en avant constructiviste, avec des harmonisations et davantage de bureaucratie. Ce serait très dangereux. Il vaudrait mieux laisser les grecs sortir de l'euro et régler tous seuls leurs problèmes, laisser les banques qui ont pris des risques faire faillite, laisser jouer la concurrence entre les états. Ce serait douloureux mais sur le long terme c'est la solution la meilleure.

Comme le dit Millière dans la 7ème dimension, l'Europe est une structure pyramidale et complètement obsolète face aux défis que pose la mondialisation.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Sam 25 Juin 2011, 05:13

joker911 a écrit:
la seule difference entre l'europe et les etats unis ce que les les uns peuvent creer de l'argent a partir de rien alors que l'europe legalement na pas le droit.

Salut Joker911,
bah tu t’emballes mais il suffit de rajouter quelques zéro sur les lignes informatiques des comptes et hop on est redevenu riche ! a la bourse ça marche bien en faisant ainsi ! évidement a un moment quand il faut aligné du réel et plus du virtuel, ça fait un crash !
et comme il a déja eu lieu et qu'un autre nous court derrière et nous rattrape ça commence a sentir le roussit !

ça c'est comme les centrales nucléaire c'est des produits sûr suffit de pas être près de celles qui pètent, donc ça veut dire on est pas concerné le temps que l'on les aura pas pris aussi dans les dents !

je suis d'accord avec toi, on a plus beaucoup de solution de rechange pour continuer a rêver et ça va faire très mal !

hier un article d'un des responsables du financement Européen disait dans un journal "si la Grèce ne passe pas le cape et bloque (il parlait du ras le bol de la population) l'Euro n'y résistera pas car les autres économies que l'on vient de renflouer couleront a sa suite !" !

mais relativisons tout cela , comme après 14 18 et 39 45 il y aura des survivants ! donc tout va pour le mieux dans le meilleur des monde !
comme disait la tour de contrôle a un pilote qui annonçait avoir perdu les ailes de son avion " répétez après moi : Notre Père qui êtes aux Cieux ,,,,,, affraid scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 12:59

Jean-Jacques Rosa *: ’’Les grecs sont obligés de sortir de l’Euro’’

*Jean-Jacques Rosa, économiste libéral, est professeur des Universités et consultant en microéconomie et stratégie.



Jean-Jacques Rosa sur la crise de l'euro par Antipenseunique
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 13:04

Il faut revenir au troc...

Fox va planter des patates...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 14:37

Arnaud Dumouch a écrit:

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

peu ou prou ce que dit MLP
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 15:23

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
AntoineG a écrit:

Si un pays dispose de ressources naturelles, d'usines ou de main d’œuvre, mais n'innove pas il depend des autres pour valoriser ses atouts et en tire peu de valeur.

Avoir un sol très riche est en effet souvent une malédiction économique, car c'est de la richesse facile qui détourne de l'esprit d'entreprise et de l'innovation.

Voir le cas fameux de l'Espagne qui fut très riche aux XVIe-XVIIe siècle avec l'or et l'argent des Amériques, mais ne sut pas développer une économie forte et resta une terre d'hidalgos aussi arrogants qu'inactifs, qui en à peine un siècle et demi passa du rang de superpuissance à celui de vassal français.

L'Espagne n'est pas un bon exemple pour ce qui est d'un sol très riche; la France au contraire, en a un, et il est plutôt le fondement de sa richesse.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 15:26

Citation :
titeyo a écrit:
Mes questions sont très basics...
Pourquoi la "zone €"(ou je ne sais pas qui), a laissé la Grèce s'enfoncer ainsi.
N'y avait-il pas moyen de tirer la sonnette d'alarme avant le clash ?
Si oui, pourquoi cela n'a pas été fait ?
Si cela a été fait pourquoi les grecques sont au bord de l'implosion ?

Ceci dit, il me semble que la Grèce avait déjà des problèmes (notamment de corruption) avant d'entrer dans la zone €, alors que gagne t-on a accepter la candidature d'états fragiles à la base ?

Merci de permettre à ma petite tête de comprendre Very Happy shakng2

Tres bonne question! les seuls a avoir fait des profits avec l'euro, ce sont les banques qui ont prêté.
L'état grec a emprunté -et triché-; maintenant ce sont les grecs -les citoyens qui font les frais de l'impéritie de leurs dirigeants qui leur ont vendu une Europe et un euro qui les mettent dans la panade.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 15:42

[quote="Arnaud Dumouch"]Ils ne l'ont pas vraiment su. Ils ont cru que ça passerait puisque les USA eux-mêmes sont surendettés.

Titeyo a raison: que gagne t-on a accepter la candidature d'états fragiles à la base ? ds la zone euro? Les états: rien; les banques par contre, bcp: elles sont les tentateurs des pays tels que la Grèce, à qui leurs gouvernement a vendu un système bancal, parfaitement irréaliste, pour le plus grand profit des banques, garanti par le FMI.

Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 16:00

C'est la sacro-sainte idée de solidarité qui nous plombe une fois encore.

On croit pouvoir appliquer à des états ce qui marche à l'échelle des individus :
Citation :
- L'union fait la force !
Citation :
- Soyons solidaires !

Il s'agit en fait d'un leurre idéologique qui pourrit la politique européenne.

Non, la solidarité ne doit pas être systématique entre les états...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 16:09

Avec le cas Grecque (pour ne citer que celui-ci) l'on s'aperçoit que les analyses du FN étaient justes (30 ans avant les autres)...l'on s'aperçoit aussi que les politiciens qui ont soutenu le projet de la monnaie unique se sont fait leurré par naïveté ou par aveuglement idéologique,le mondialisme.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 16:27

Citation :
spidle33 a écrit:
Pour ma part, je suis plus que surpris que l'Europe soit autant dédouannée d'une telle situation.

Certes, la Grèce est responsable de ce qu'il s'y passe, mais on ne saurait pointer du doigt l'étrange rapport qui s'est établi entre pays européens.

La Grèce révèle que l'Euro tisse un lien entre les pays, qui n'est absolument pas solidaire, mais qui réduit les marges de manoeuvre face aux crises bien plus qu'il nous renforce. Toute opération sur la monnaie (inflation, ...) est impossible du fait qu'elle impacte systématiquement tout autre pays de la zone Euro.

Pour moi, nous avons d'une part les opposants à cette Europe qui voient que les faits leur donne raison, et d'autre part les européistes, qui récidivent, persistent et signent.
Si la crise grecque peut avoir un avantage, c'est qu'elle peut dans un sursaut d'orgueil, rappeler la souveraineeté des pays.

Pour ma part, aussi belle que peut être la solidarité, il n'est pas normal que tous les pays de l'UE paient la crise grecque. Et là où tout le monde s'accorde, c'est que ce sont bien les peuples qui paient au final.

Bref, ces temps-ci, je suis de plus en plus en rébellion contre l'Europe qui a été faite à contre-sens des peuples par des bureaucrates qui ne s'en sortent qu'en ajoutant une bêtise supplémentaire. A l'heure de la crise, on voit donc se positionner les extrêmes (eh oui) :
> D'un côté, ceux affirmant que l'Europe ne s'en sortira que si elle devient une Europe fédérale
> De l'autre ceux qui réclament le retour à la souveraineté des peuples.

J'avoue qu'entre les deux, j'ai choisi mon camp... Je ne crois pas un instant en l'efficacité d'une Europe fédérale !

Et comment croire que la France puisse (re)devenir une puissance en trainant au pied le boulet européen...

Le capitalisme n'est pas à mon avis le coeur du sujet pour nous européen, bien qu'il soit normal qu'après les dernières années passées, on souhaite en bouger les lignes et les dogmes.


Ben oui: l'Europe est une belle ambition qui sombre dans le dogmatisme.
Il faut renégocier l'Europe, car elle est mal armée contre la mondialisation; celle-ci est pê inéluctable, mais ne doit pas se faire moyennant le suicide économique programmé de l'Europe; et si cette re-négociation n'est pas possible, il faut sortir de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 16:39

Alexis232 a écrit:
Jean-Jacques Rosa *: ’’Les grecs sont obligés de sortir de l’Euro’’

*Jean-Jacques Rosa, économiste libéral, est professeur des Universités et consultant en microéconomie et stratégie.



Jean-Jacques Rosa sur la crise de l'euro par Antipenseunique


pour un libéral, une analyse surprenante, mais de bon sens!
Philippe Fabry devrait écouter ça...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 16:58

spidle33 a écrit:

Pour ma part, aussi belle que peut être la solidarité, il n'est pas normal que tous les pays de l'UE paient la crise grecque.

Au contraire, c'est tout à fait normal.

Eventuellement, c'est injuste.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:01

Citation :
Philippe Fabry a écrit:
spidle33 a écrit:

Pour ma part, aussi belle que peut être la solidarité, il n'est pas normal que tous les pays de l'UE paient la crise grecque.

Au contraire, c'est tout à fait normal.

Eventuellement, c'est injuste.


Si c'est injuste, ce n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:03

Karl a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

peu ou prou ce que dit MLP

Et c'est faux, je le répète.

Il fut un temps où l'on trouvait des gens pour fustiger l'industrie, expliquer que la vraie et seule richesse, c'est la terre.

Il n'est pas plus vrai que les services sont moins sources de richesse que l'industrie.

Il ne faut pas oublier que sans services, industrie et agriculture ne peuvent exister que de façon rudimentaire, chacun bêchant son champ et sculptant ses outils. Toute agriculture bien organisée, tout tissus industriel nécessite du crédit, donc du service, puisque c'est bien à ce secteur que la banque appartient.

Après, expliquer qu'une économie mondiale de tertiaire pur pourrait exister, c'est évidemment idiot, autant que dire qu'on peut bâtir un immeuble à partir du deuxième étage. Mais quand on dit cela on ne dit rien.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:06

Karl a écrit:
Citation :
Philippe Fabry a écrit:
spidle33 a écrit:

Pour ma part, aussi belle que peut être la solidarité, il n'est pas normal que tous les pays de l'UE paient la crise grecque.

Au contraire, c'est tout à fait normal.

Eventuellement, c'est injuste.


Si c'est injuste, ce n'est pas normal.

Le normal est ce qui est logique, il n'a pas de rapport avec la justice.

Quand vous avez le choix injuste entre couler avec votre voisin ou payer ses dettes tant que c'est possible, vous payez. C'est la réaction normale, raisonnable. Cela n'empêche pas que la situation est effectivement injuste.

Mais cela vous donne aussi un droit de créance sur votre voisin. Et vous pouvez vous retourner. C'est le principe des procédures collectives. C'est ce que l'on essaie d'appliquer à l'Etat grec : échelonnement des paiements, renoncement à une partie de la créance, etc...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:23

Karl a écrit:


pour un libéral, une analyse surprenante, mais de bon sens!
Philippe Fabry devrait écouter ça...

Je ne dirais pas que l'analyse est surprenante.

Pour ma part je ne suis pas absolument contre une sortie de l'euro, mais à condition que l'on commence par assainir nos finances au préalable, sinon les dévaluations feront très mal, me semble-t-il.

Quant à l'avenir de l'Europe, si j'ai envie d'y croire, je n'y crois guère. Pour moi l'Europe, comme les ligues grecques antiques, ne tiendra pas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:29

[quote]
Philippe Fabry a écrit:
Karl a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

L'essentiel est que, globalement, cela enrichi le monde. Mais la vrai richesse, c'est l'agriculture, l'industrie. Les services seuls, c'est un peu court pour s'enrichir.

peu ou prou ce que dit MLP

Et c'est faux, je le répète.

Il fut un temps où l'on trouvait des gens pour fustiger l'industrie, expliquer que la vraie et seule richesse, c'est la terre.

Il n'est pas plus vrai que les services sont moins sources de richesse que l'industrie.

Mais vous le dites vs-même ci-dessous, que les services servent à organiser, créditer les autres secteurs; que seraient les services sans les autres secteurs?



Citation :
Il ne faut pas oublier que sans services, industrie et agriculture ne peuvent exister que de façon rudimentaire, chacun bêchant son champ et sculptant ses outils. Toute agriculture bien organisée, tout tissus industriel nécessite du crédit, donc du service, puisque c'est bien à ce secteur que la banque appartient.


Et quant à moi la crise de l'euro, la faillite proche de la Grèce, me donnent à penser que c'est toute la conception de l'Europe qui est à revoir -et peut être revue, ainsi que l'explique JJ Rosa.



Citation :
Après, expliquer qu'une économie mondiale de tertiaire pur pourrait exister

non, mais vous semblez prêt à admettre un partage mondial des tâches où des pays comme la Chine ou l'Inde seraient les ateliers d'un monde dont l'Europe et les USA seraient les banquiers... Et cela ne me plait pas pour mon beau pays.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La Grèce au bord de l’explosion.   Mar 28 Juin 2011, 17:36

Karl a écrit:


Mais vous le dites vs-même ci-dessous, que les services servent à organiser, créditer les autres secteurs; que seraient les services sans les autres secteurs?

Rien, mais eux-mêmes ne sont pas grand-chose sans ce secteur, parce que l'économie est un système, et que dans ce système les trois secteurs sont nécessaires.


non, mais vous semblez prêt à admettre un partage mondial des tâches où des pays comme la Chine ou l'Inde seraient les ateliers d'un monde dont l'Europe et les USA seraient les banquiers... Et cela ne me plait pas pour mon beau pays.


Dans l'Histoire les nations maîtresses du monde économique ont toujours eu en main le secteur tertiaire. Voyez Venise.
Préférez-vous que votre beau pays soit un pays du tiers monde où l'agriculture est la principale activité ? Vous ne devez pas l'aimer tant que ça.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
La Grèce au bord de l’explosion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Grèce au bord de l’explosion.
» Question traditionnelle: le fameux carnet de bord!!!
» Histoire: La démocracie en Grèce antique.
» esprit au bord de la route cette nuit !
» Êta de la Carène : L’étoile qui a survécu à son explosion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: