DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 11:28

[quote="adamev"]
Arnaud Dumouch a écrit:
http://yagg.com/2014/06/19/des-manifestant-e-s-de-la-manif-pour-tous-poursuivent-letat-pour-faute-lourde/

Arrêtées pour violences avec arme sur personnes dépositaires de l'autorité publique, dégradations volontaires de biens publics et rébellion, puis placées en garde à vue pendant 44 heures après une manifestation, elles réclament 10000 euros de dommages et intérêts pour ces interpellations, selon elles, abusives .



Cela s'appelle un dossier politique monté mon lapin ! C'est ce qu'a jugé le tribunal FRANCAIS, cet homme ayant été entièrement blanchi.

Un cas d'école de police politique. Les Policiers eux-mêmes étaient dégoûtés des consignes politiques données.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 11:29

[quote="adamev"]
Mauvaise excuse que la perfection ne soit pas de ce monde.

ce n'est pas une excuse mais la seule considération qui compte pour une appréhension réaliste du monde.



La religion musulmane n'est "satanée" que parce qu'elle s'oppose au satanisme de la vôtre. DE plus comme indiqué plus haut je parle en général tout en répondant à un de vos messages.

eh bien vous faites mal puisque ds votre réponse vous amalgamez des torts qui st pê les miens à d'autres qui ne le sont pas; et la religion musulmane offre un boulevard à satan et au mal pour faire de ce monde l'envers du paradis que vous même vous efforcez de construire; donnez-lui plus encore de droits et de soutiens et vous aurez bientôt scié la branche sur laquelle vs êtes assis.


Alors serait resté le Christianisme sans le droit canonique, l'infaillible et autres hochets du catholicisme qui empoisonne le monde depuis 15 siècles.

c'est-à-dire un monde chrétien uniquement protestant divisé en une multitude de chapelles sur lesquelles régnerait souverainement la FM, à supposer que l'Islam ne l'ait pas déjà dévorée.


J'appécie que vous ayez adopté le terme de "francs-maçons" plutôt que l'autre méprisant.

c'est du au changement de ton de votre post primitif -le présent post ayant déjà évolué vers la vindicte.
Comme quoi la bienveillance envers qui tente avec vous un dialogue apaisé n'est pas payée de retour; dommage.


En effet sans doute parce que les lecteurs ont compris que Karl répondait de façon biaisée.

Je n'ai jamais été plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 11:31

adamev a écrit:

Faux les subventions versées auraient pu être utilisée à autre chose... De plus elles contribuent à maintenir un état de choses pernicieux, malhonnête et contraire aux lois.

les nombreuses associations gauchistes et antiracistes de la diversité et du pseudo-multiculturalisme sont déjà bien pourvues...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 11:33

adamev a écrit:
Arnica a écrit:
C'est vrai ça, pouvez- vous me donner des leçons de gentillesse svp?

Vous auriez pu écrire, en bonne chrétienne que vous êtes : Votre interprétation est intéressante! La mienne est que les lecteurs ont p.e d'autres centres d'intérêt que les joutes picardes ou de clochers...

...Oui, en buvant mon thé le petit doigt en l'air, mais c'est pas mon style. Merci quand-même. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 11:36

adamev a écrit:
Arnica a écrit:
Adamev: "En effet sans doute parce que les lecteurs ont compris que Karl répondait de façon biaisée."

Ca c'est votre interprétation! La mienne est que les lecteurs trouvent peut-être plus jouissifs les noms d'oiseaux et les joutes stupides.

C'est pas gentils pour les lecteurs de ces forums...


Mais c'est réaliste; et vous Adamev, y échappez moins que personne...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 12:10

Gaudius a écrit:

Je vois le nom de Robert Ambelain. Je comprends mieux à présent le lien entre maçonnerie et martinisme, surtout Memphis Misraïm. Je sais qu'il a voulu réactiver les élus cohen.

Ambelain suivait Papus en la matière...

Quant aux Elus-cohen c'est une "réinvention"... Selon Duez il faudrait que les Reau-Croix contemporains égorgent des boucs noirs pour ranimer l'ordre (sic !).

Cela dit, le martinisme - chrétien à l'origine - est devenu chez lui un ordre gnostico-voudoun, donc...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 12:50

Godon a écrit:


Jamais vous ne trouverez en FM, ni même au GODF, aucun frère prônant cette société hédoniste centrée sur le plaisir, selon vos propres termes. Au contraire, l'une des deux ou trois idées-forces de la FM (toutes tendances confondues) est le DEVOIR.
:beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 13:11

Godon a écrit:
Un peu court, comme argumentation. Je laisse chacun conclure de cette non-réponse ce qu'il sait devoir en conclure.

pour faire plus long vous pouvez tjrs relire les fils de DA sur la FM depuis 10 ans et plus... What a Face

sacré Godon, va!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 13:20

adamev a écrit:
Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Bobel a écrit:


Dans ce cas, la République française est nettement plus intolérante, avec ses milliers d'interdits, ses 67 000 détenus et autres anathèmes... (L'église a encore beaucoup de chemin à faire pour arriver à la cheville de la République sur ce point précis...)

Détenus qui sont dans leur très grande majorité des délinquants plus ou moins graves. Que je sache il n'y a personne en France qui soit détenu en raison de ses opinions.
Les interdits de la République découlent simplement des lois que nos (vos) élus ont adoptées. Anathèmes???
Si vous ne connaissez pas le Droit Canonique... je ne peux rien pour vous.

Nous sommes bien d'accord, l'Église n'est pas plus intolérante que la République lorsqu'il s'agit d'interdir et de punir.

En France, 67 000 détenus ont commis des actes interdits et subissent une punition bien plus dure qu'une simple remontrance morale incluse dans un discours du pape...

Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia.

C'est une blague !?

Les mafieux contrôlent la vie carcérale ainsi que les groupes criminels à l'extérieur.
Ils y mènent leurs affaires comme bon leur semble : trafics, corruptions, assassinats.
Ajoutez à cela que les prisons françaises sont un lieu de recrutement privilégié pour les islamistes radicaux.

Ça me semble un peu raté côté efficacité... 
 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 14:13

Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Bobel a écrit:
adamev a écrit:


Détenus qui sont dans leur très grande majorité des délinquants plus ou moins graves. Que je sache il n'y a personne en France qui soit détenu en raison de ses opinions.
Les interdits de la République découlent simplement des lois que nos (vos) élus ont adoptées. Anathèmes???
Si vous ne connaissez pas le Droit Canonique... je ne peux rien pour vous.

Nous sommes bien d'accord, l'Église n'est pas plus intolérante que la République lorsqu'il s'agit d'interdir et de punir.

En France, 67 000 détenus ont commis des actes interdits et subissent une punition bien plus dure qu'une simple remontrance morale incluse dans un discours du pape...

Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia.

C'est une blague !?

Les mafieux contrôlent la vie carcérale ainsi que les groupes criminels à l'extérieur.
Ils y mènent leurs affaires comme bon leur semble : trafics, corruptions, assassinats.
Ajoutez à cela que les prisons françaises sont un lieu de recrutement privilégié pour les islamistes radicaux.

Ça me semble un peu raté côté efficacité... 
 

Moi je répondais à ça : simple remontrance morale incluse dans un discours du pape par Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 14:15

Karl2 a écrit:
adamev a écrit:

Faux les subventions versées auraient pu être utilisée à autre chose... De plus elles contribuent à maintenir un état de choses pernicieux, malhonnête et contraire aux lois.

les nombreuses associations gauchistes et antiracistes de la diversité et du pseudo-multiculturalisme sont déjà bien pourvues...

Vous cultivez vos fixettes... dans la vie il n' y a pas que des associations gauchistes et antiracistes...

PS sur un post précédent : Le Christianisme c'est avant out une communauté rassemblée autour d'un évêque choisi par le peuple des croyants et coopté par ses confrères et une réflexion commune mis en actes de l'Evangile. Le reste est superfétatoire.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 14:26

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:


Mensonges... suffit de lire le dernier discours de François (rappelé ici par le matheux). Amalgame insultant entre FM et carbonarisme (déviation terroriste de l'ancienne fraternité forestière).


Le pape n'a pas fait un discours sur la FM en soi.

Il a parlé de la situation à Turin au temps de saint Jean Bosco.

De l'art de faire prendre les vessies pour des lanternes.

Pour dire tout et son contraire que la FM satanique était dominante à cette époque mais que sur ce terrain sont nés un grand nombre de saints (en fait il n'en cite qu'une). Si donc la où fleurit la FM naissent des saints l'église romaine a tout intérêt à favoriser la FM. CQFD non?

En fait il est comme les autres il n'a pas digéré qu'à grands coups de pieds aux fesses les Carbonarii (ou carbonaro) aient réussi l'unité italienne et réduits les états pontificaux à la taille d'un timbre poste... et encore... merci musso...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 14:52

[quote="adamev"]
Citation :
Vous cultivez vos fixettes... dans la vie il n' y a pas que des associations gauchistes et antiracistes...

Bien entendu; mais celles-ci coûtent cher à la nation, pour un bénéfice à peu près nul; en période de crise, il y a mieux à subventionner, vous en conviendrez, même si c'est par exple (au hasard...) un maire FN qui s'y emploie. Mr.Red


Citation :
PS sur un post précédent : Le Christianisme c'est avant out une communauté rassemblée autour d'un évêque choisi par le peuple des croyants et coopté par ses confrères et une réflexion commune mis en actes de l'Evangile. Le reste est superfétatoire.

ça alors j'en reviens pas: la consultation du gouvernement français, qu'en faites-vous? superfétatoire aussi? venant d'un bon républicain comme vous, je suis étonné de ce que la preniez avec tant de légereté...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:01

Karl2 a écrit:
adamev a écrit:

Citation :
Vous cultivez vos fixettes... dans la vie il n' y a pas que des associations gauchistes et antiracistes...

Bien entendu; mais celles-ci coûtent cher à la nation, pour un bénéfice à peu près nul; en période de crise, il y a mieux à subventionner, vous en conviendrez, même si c'est par exple (au hasard...) un maire FN qui s'y emploie. Mr.Red


Citation :
PS sur un post précédent : Le Christianisme c'est avant out une communauté rassemblée autour d'un évêque choisi par le peuple des croyants et coopté par ses confrères et une réflexion commune mis en actes de l'Evangile. Le reste est superfétatoire.

ça alors j'en reviens pas: la consultation du gouvernement français, qu'en faites-vous? superfétatoire aussi? venant d'un bon républicain comme vous, je suis étonné de ce que la preniez avec tant de légereté...

Cette disposition n'a d'intérêt que dans le cadre d'un concordat et d'une nomination des évêques par une puissance étrangère (le vatican) dont ils sont les représentants. Dans le cas que je cite (Christianisme) ce sont les évêques français qui cooptent leur(s) confrère(s).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:07

Il n'emploie pas l'expression "FM satanique".

Il parle de FM, de groupes anticléricaux et même de groupes satanistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:10

[quote="adamev"]
Karl2 a écrit:
adamev a écrit:

Citation :
Vous cultivez vos fixettes... dans la vie il n' y a pas que des associations gauchistes et antiracistes...

Bien entendu; mais celles-ci coûtent cher à la nation, pour un bénéfice à peu près nul; en période de crise, il y a mieux à subventionner, vous en conviendrez, même si c'est par exple (au hasard...) un maire FN qui s'y emploie. Mr.Red


Citation :
PS sur un post précédent : Le Christianisme c'est avant out une communauté rassemblée autour d'un évêque choisi par le peuple des croyants et coopté par ses confrères et une réflexion commune mis en actes de l'Evangile. Le reste est superfétatoire.

ça alors j'en reviens pas: la consultation du gouvernement français, qu'en faites-vous? superfétatoire aussi? venant d'un bon républicain comme vous, je suis étonné de ce que la preniez avec tant de légereté...

Cette disposition n'a d'intérêt que dans le cadre d'un concordat et d'une nomination des évêques par une puissance étrangère (le vatican) dont ils sont les représentants. Dans le cas que je cite (Christianisme) ce sont les évêques français qui cooptent leur(s) confrère(s).


ouh lalaaa! vous fâchez pas... c'était pour rire! :mdr:

je ne sais pquoi vous mettez "christianisme" entre parenthèses, à moins que ce ne soit pour signifier que vous êtes le seul vrai chrétien, ah mais oui ça doit être ça... je me trompe? j'espère car ce serait bien présomptueux.
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:14

adamev a écrit:
Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Bobel a écrit:


Nous sommes bien d'accord, l'Église n'est pas plus intolérante que la République lorsqu'il s'agit d'interdir et de punir.

En France, 67 000 détenus ont commis des actes interdits et subissent une punition bien plus dure qu'une simple remontrance morale incluse dans un discours du pape...

Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia.

C'est une blague !?

Les mafieux contrôlent la vie carcérale ainsi que les groupes criminels à l'extérieur.
Ils y mènent leurs affaires comme bon leur semble : trafics, corruptions, assassinats.
Ajoutez à cela que les prisons françaises sont un lieu de recrutement privilégié pour les islamistes radicaux.

Ça me semble un peu raté côté efficacité... 
 

Moi je répondais à ça : simple remontrance morale incluse dans un discours du pape par Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia

Oui. Et la République ne fait pas mieux sur ce point.

Vous avez exprimé l'idée que l'intolérance de l'Église se mesure à ses interdits, excommunications et autres anathèmes.

Et bien la République est nettement plus intolérante avec ses milliers d'interdits, incarcérations et autres anathèmes (réprobation des idées, des personnes, mises à l'index médiatique, etc.)
 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:19

Je répète : les interdits de la République découlent des lois que nos (vos) représentants ont votées en notre (votre) nom. Votre bulletin de vote suffit à les faire évoluer.
Ce n'est pas le cas de l'église romaine dont les canons et la doctrine sont immuables et ce n'est pas vous qui avez le pouvoir de les changer.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:21

Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Bobel a écrit:
adamev a écrit:

Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia.

C'est une blague !?

Les mafieux contrôlent la vie carcérale ainsi que les groupes criminels à l'extérieur.
Ils y mènent leurs affaires comme bon leur semble : trafics, corruptions, assassinats.
Ajoutez à cela que les prisons françaises sont un lieu de recrutement privilégié pour les islamistes radicaux.

Ça me semble un peu raté côté efficacité... 
 

Moi je répondais à ça : simple remontrance morale incluse dans un discours du pape par Dont on voit l'efficacité... ne serait-ce que sur les agissement de la mafia

Oui. Et la République ne fait pas mieux sur ce point.

Vous avez exprimé l'idée que l'intolérance de l'Église se mesure à ses interdits, excommunications et autres anathèmes.

Et bien la République est nettement plus intolérante avec ses milliers d'interdits, incarcérations et autres anathèmes (réprobation des idées, des personnes, mises à l'index médiatique, etc.)
 


Bien vu; particulièrement vrai avec la police de la pensée, le moralisme de gauche qui sévissent depuis 15 ans environ, pour faire accepter au peuple la diversité le multiculturalisme la dissolution ds l'UE et la faillite économique de l'euro (liste non-exhaustive).
quant on pense que les mêmes personnes qui créent une semblable tyrannie sont les mêmes qui sont tjrs à l'affût pour repérer chez quiconque ne garde pas le rang (intellectuellement parlant), le moindre indice de "retour à l'ordre moral" vichyssois...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:33

adamev a écrit:
Je répète : les interdits de la République découlent des lois que nos (vos) représentants ont votées en notre (votre) nom. Votre bulletin de vote suffit à les faire évoluer.
Ce n'est pas le cas de l'église romaine dont les canons et la doctrine sont immuables et ce n'est pas vous qui avez le pouvoir de les changer.

il ne manquerait plus que cela;
mais c'est ce qui arriverait presque à coup sûr si votre conception du catholicisme venait par malheur à l'emporter.

quant aux interdits de la république, ils sont verrouillés pour l'instant par une police de la pensée qui sévit jusque sur DA.
en voulez-vous une preuve immédiate et hypersensible? ouvrons un fil sur la part de responsabilité du maréchal Pétain dans les déportations de juifs français... sur les effets positifs de la colonisation de l'Algérie... sur la part de responsabilité de la résistance communiste avide de pouvoir dans la cruauté de la répression nazie... sur la part énorme prise par le monde musulman dans l'esclavage des africains au cours des siècles et sur une période plus longue que ce n'a été le cas pour les européens (ce qui ne dédouane pas ces derniers bien entendu)?
voulez-vs que nous expérimentions la chose?
croyez-vous qu'il soit possible de parler pacifiquement de ces choses, rien que pour vérifier, s'il y a lieu, que toute la vérité a été dite? Parce que mon opinion à moi et à bcp d'autres, c'est qu'il n'en est rien, que nous vivons sur un tas de mensonges.


Dernière édition par Karl2 le Ven 26 Juin 2015, 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:37

adamev a écrit:
Je répète : les interdits de la République découlent des lois que nos (vos) représentants ont votées en notre (votre) nom. Votre bulletin de vote suffit à les faire évoluer.
Ce n'est pas le cas de l'église romaine dont les canons et la doctrine sont immuables et ce n'est pas vous qui avez le pouvoir de les changer.

Ça n'a aucun rapport avec votre hypothèse de l'intolérance qui se mesurerait par les interdits, excommunications, etc.

Selon votre propre hypothèse, la République ne fait certainement pas mieux que l'Église.

L'origine des interdits ou leur caractère plus ou moins altérable n'y change rien.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:43

adamev a écrit:
Je répète : les interdits de la République découlent des lois que nos (vos) représentants ont votées en notre (votre) nom. Votre bulletin de vote suffit à les faire évoluer.
Ce n'est pas le cas de l'église romaine dont les canons et la doctrine sont immuables et ce n'est pas vous qui avez le pouvoir de les changer.

nous n'avons effectivement pas le pouvoir de changer les canons et la doctrine de l'Eglise romaine. Heureusement sinon elle deviendrait un chewing-gum idéologique. Contrairement à ce que vous exprimez, cela ne fait pas d'elle une puissance dictatoriale. C'est de l'objectivité basique. L'Eglise donne son avis, elle met le monde au courant de celui-ci, elle est en droit de le faire. Après, les gens suivent ou ne suivent pas. L'objectivité est de constater que les gens ne sont pas inquiétés quand ils ne suivent pas cette doctrine. Ca crève les yeux non?
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:52

Arnica a écrit:
adamev a écrit:
Je répète : les interdits de la République découlent des lois que nos (vos) représentants ont votées en notre (votre) nom. Votre bulletin de vote suffit à les faire évoluer.
Ce n'est pas le cas de l'église romaine dont les canons et la doctrine sont immuables et ce n'est pas vous qui avez le pouvoir de les changer.

nous n'avons effectivement pas le pouvoir de changer les canons et la doctrine de l'Eglise romaine. Heureusement sinon elle deviendrait un chewing-gum idéologique. Contrairement à ce que vous exprimez, cela ne fait pas d'elle une puissance dictatoriale. C'est de l'objectivité basique. L'Eglise donne son avis, elle met le monde au courant de celui-ci, elle est en droit de le faire. Après, les gens suivent ou ne suivent pas. L'objectivité est de constater que les gens ne sont pas inquiétés quand ils ne suivent pas cette doctrine. Ca crève les yeux non?

Pas sûr, pour qui en est encore aux temps de l'Inquisition (qui d'ailleurs ne condamnait jamais sans jugement ni laisser une seconde chance à l'accusé), et aimerait imposer son hérésie urbi et orbi...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:55

A part ça :

le pape François n’a pas hésité à dénoncer l’influence néfaste de la franc-maçonnerie sur la jeunesse et l’Église en Italie à l’époque de Don Bosco. Quitte à l’associer à l’anticléricalisme, et même au satanisme.
Maçonnique, anticléricale et même démoniaque
"À la fin du XIXe siècle, cette région d’Italie était maçonnique, "bouffeuse de curés" ("mangiapreti"), anticléricale et même démoniaque, oui, démoniaque ! Turin est (a été ?) l’un des endroits le plus démoniaque (qui soit). Mais que de saints sont sortis d’ici ! Faites le compte !" Voir notre article sur sa rencontre avec la famille salésienne.
"Sur cette terre – je l’ai dit également à la famille salésienne –, à la fin du XIXe siècle, les conditions pour la croissance de la jeunesse étaient des plus mauvaises : la franc-maçonnerie battait son plein ("Il y avait la maçonnerie à plein", a dit le Pape littéralement, ndlr), Il y avait [de nombreux] 'bouffeurs de curés' et même des satanistes.


Quelle mauvaise foi...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 15:57

Ne pas confondre FM et groupuscules satanistes de cette époque.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 16:43

Godon, c'est un sermon à la messe. Le pape ne fait pas oeuvre doctrinale. Il n'est pas Benoît XVI.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 17:24

Franc-maçonnerie : Quelle attitude pour les catholiques ?

Clairvoyance et charité, dialogue sans connivence et espérance…Pour l’Eglise, ce sont les clefs des relations entre les catholiques et les francs-maçons.

L’appartenance à une loge maçonnique ou la proximité avec la Franc-maçonnerie de nombreuses personnalités politiques (le nouveau premier ministre, Manuel Valls, fut initié au Grand Orient de France, avant de s’en éloigner) pose une nouvelle fois la question des relations entre les « fils de la veuve » et ceux de l’Eglise. Quelle doit-être l’attitude des catholiques ?

Entre naïveté et agressivité, complaisance et rejet, il y a une troisième voie, faite de clairvoyance et de charité, sur fond de dialogue sans connivence. C’est la voie promue aujourd’hui par les responsables de l’Eglise.

Clairvoyance entretenue

La condamnation par l’Eglise des idées portées par la franc-maçonnerie assortie de l’interdiction pour un catholique de s’y affilier, est sans équivoque, elle l’a toujours été et elle le reste (cf. « Les enseignements originaux des papes sur la Franc-maçonnerie, de 1717 à nos jours », éditions Téqui).

Le texte le plus récent qui fait autorité  en la matière est la déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi du 26 novembre 1983 (époque où le cardinal Ratzinger en était le préfet). Ce texte, approuvé par Jean Paul II,  affirme que : « Le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure inchangé. Les catholiques qui en font partie sont en état de péché grave et ne peuvent approcher de la sainte communion ». La formule du pape Léon XIII (1892) aux évêques d’Italie : « s’agréger avec l’une, c’est divorcer d’avec l’autre » - est toujours d’actualité.

Si l’Eglise condamne la Franc-maçonnerie, c’est parce que ses principes ne sont pas compatibles avec la foi catholique. La vision du monde, le concept de vérité et l’idée de Dieu des deux institutions sont en effet antinomiques. Le relativisme doctrinal prôné par la Franc-maçonnerie, avec ses implications en matière de morale, celle-ci devenant contingente et évolutive, exclut notamment l’appartenance conjointe à l’une et à l’autre ( pour en savoir plus : « Peut-on être chrétien et franc-maçon » de Mgr Rey, Ed Salvator, ou « Catholique et franc-maçon, est-ce possible » de Maurice Caillet ou son blog : et aussi l’interview de Mgr Brincard par RCF-le Puy ).

Pour Mgr Brincard, « l’ignorance [étant] le plus grand ennemi de la foi », chaque catholique est invité à « approfondir sans cesse la foi chrétienne », afin de rester clairvoyant. Une clairvoyance qui consiste par ailleurs, ni à exagérer l’influence de la Franc-maçonnerie, ni à la sous-estimer.

Charité envers l’adversaire

Cela étant rappelé, l’Eglise invite aujourd’hui à en en finir avec la diabolisation, les insultes et les anathèmes. Parce que cette attitude mène à tout sauf à la paix, et qu’il faut toujours faire la différence entre l’erreur et celui qui la professe, comme entre le péché et  le pécheur (que nous sommes tous, comme le rappelle si souvent le pape François).  Il faut distinguer entre les idées et les personnes, explique Mgr Brincard : « Il arrive que les hommes soient bien meilleurs que les doctrines auxquelles ils adhèrent. Il faut s’en souvenir quand nous rencontrons des francs-maçons ». De son côté, Mgr Rey souligne : « Il ne faut pas  diaboliser [les francs-maçons]. Parmi eux, il se trouve beaucoup de personnes intègres, généreuses, qualifiées, attachées au service du bien commun et à un humanisme authentique ».

Pour le chrétien, la charité prend sa source dans le mystère de la Trinité, qui fait de tous les hommes les fils d’un même Père, tous frères en Jésus Christ. Le Christ invite tout homme à une conversion permanente de son regard sur l’autre, qui doit être considéré, même s’il est objectivement un adversaire ou un ennemi, comme un frère à aimer (Matthieu 5). Cela vaut  bien sûr pour le regard porté sur les francs-maçons.

Dialogue sans connivence

Entre 1974 et 1980, des conversations ont eu lieu entre l’Eglise catholique allemande et les grandes loges unies d’Allemagne. De la part de l’Eglise, la démarche s’appuyait sur le concile Vatican II, qui encourageait au dialogue avec tout homme « de bonne volonté », quelle que soit sa croyance. Ces conversations, qui se sont déroulées dans un climat d’ouverture et de respect de part et d’autre, n’ont pas modifié la position de l’Eglise. Mais elles auront aidé au « changement de ton », dans la relation entre les deux institutions.

Ce n’est pas le pape François qui s’opposera au dialogue entre les chrétiens et les francs-maçons
, lui qui invite en permanence à la « culture de la rencontre et du dialogue », entre les instances mais plus encore entre les personnes. Cette culture fait tomber le mur de la peur, qui engendre souvent la haine.
Pour Mgr Brincard, du côté chrétien, le dialogue doit se faire en « prenant appui sur Jésus Christ, lui seul capable de changer les cœurs ». Il ne peut faire l’économie de la prière. « Priez pour vos ennemis » dit le Christ. Les catholiques de France ont aujourd’hui quelques raisons de se sentir concernés par cette injonction.


http://www.aleteia.org/fr/societe/article/franc-maconnerie-quelle-attitude-pour-les-catholiques-5262209064108032

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 17:32

Franc-maçonnerie : Quelle attitude pour les catholiques ?

Clairvoyance et charité, dialogue sans connivence et espérance…Pour l’Eglise, ce sont les clefs des relations entre les catholiques et les francs-maçons.

L’appartenance à une loge maçonnique ou la proximité avec la Franc-maçonnerie de nombreuses personnalités politiques (le nouveau premier ministre, Manuel Valls, fut initié au Grand Orient de France, avant de s’en éloigner) pose une nouvelle fois la question des relations entre les « fils de la veuve » et ceux de l’Eglise. Quelle doit-être l’attitude des catholiques ?

Entre naïveté et agressivité, complaisance et rejet, il y a une troisième voie, faite de clairvoyance et de charité, sur fond de dialogue sans connivence. C’est la voie promue aujourd’hui par les responsables de l’Eglise.

Clairvoyance entretenue

La condamnation par l’Eglise des idées portées par la franc-maçonnerie assortie de l’interdiction pour un catholique de s’y affilier, est sans équivoque, elle l’a toujours été et elle le reste (cf. « Les enseignements originaux des papes sur la Franc-maçonnerie, de 1717 à nos jours », éditions Téqui).

Le texte le plus récent qui fait autorité en la matière est la déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi du 26 novembre 1983 (époque où le cardinal Ratzinger en était le préfet). Ce texte, approuvé par Jean Paul II, affirme que : « Le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure inchangé. Les catholiques qui en font partie sont en état de péché grave et ne peuvent approcher de la sainte communion ». La formule du pape Léon XIII (1892) aux évêques d’Italie : « s’agréger avec l’une, c’est divorcer d’avec l’autre » - est toujours d’actualité.

Si l’Eglise condamne la Franc-maçonnerie, c’est parce que ses principes ne sont pas compatibles avec la foi catholique. La vision du monde, le concept de vérité et l’idée de Dieu des deux institutions sont en effet antinomiques. Le relativisme doctrinal prôné par la Franc-maçonnerie, avec ses implications en matière de morale, celle-ci devenant contingente et évolutive, exclut notamment l’appartenance conjointe à l’une et à l’autre ( pour en savoir plus : « Peut-on être chrétien et franc-maçon » de Mgr Rey, Ed Salvator, ou « Catholique et franc-maçon, est-ce possible » de Maurice Caillet ou son blog : et aussi l’interview de Mgr Brincard par RCF-le Puy ).

Pour Mgr Brincard, « l’ignorance [étant] le plus grand ennemi de la foi », chaque catholique est invité à « approfondir sans cesse la foi chrétienne », afin de rester clairvoyant. Une clairvoyance qui consiste par ailleurs, ni à exagérer l’influence de la Franc-maçonnerie, ni à la sous-estimer.

Charité envers l’adversaire

Cela étant rappelé, l’Eglise invite aujourd’hui à en en finir avec la diabolisation, les insultes et les anathèmes. Parce que cette attitude mène à tout sauf à la paix, et qu’il faut toujours faire la différence entre l’erreur et celui qui la professe, comme entre le péché et le pécheur (que nous sommes tous, comme le rappelle si souvent le pape François). Il faut distinguer entre les idées et les personnes, explique Mgr Brincard : « Il arrive que les hommes soient bien meilleurs que les doctrines auxquelles ils adhèrent. Il faut s’en souvenir quand nous rencontrons des francs-maçons ». De son côté, Mgr Rey souligne : « Il ne faut pas diaboliser [les francs-maçons]. Parmi eux, il se trouve beaucoup de personnes intègres, généreuses, qualifiées, attachées au service du bien commun et à un humanisme authentique ».

Pour le chrétien, la charité prend sa source dans le mystère de la Trinité, qui fait de tous les hommes les fils d’un même Père, tous frères en Jésus Christ. Le Christ invite tout homme à une conversion permanente de son regard sur l’autre, qui doit être considéré, même s’il est objectivement un adversaire ou un ennemi, comme un frère à aimer (Matthieu 5). Cela vaut bien sûr pour le regard porté sur les francs-maçons.

Dialogue sans connivence

Entre 1974 et 1980, des conversations ont eu lieu entre l’Eglise catholique allemande et les grandes loges unies d’Allemagne. De la part de l’Eglise, la démarche s’appuyait sur le concile Vatican II, qui encourageait au dialogue avec tout homme « de bonne volonté », quelle que soit sa croyance. Ces conversations, qui se sont déroulées dans un climat d’ouverture et de respect de part et d’autre, n’ont pas modifié la position de l’Eglise. Mais elles auront aidé au « changement de ton », dans la relation entre les deux institutions.

Ce n’est pas le pape François qui s’opposera au dialogue entre les chrétiens et les francs-maçons, lui qui invite en permanence à la « culture de la rencontre et du dialogue », entre les instances mais plus encore entre les personnes. Cette culture fait tomber le mur de la peur, qui engendre souvent la haine.
Pour Mgr Brincard, du côté chrétien, le dialogue doit se faire en « prenant appui sur Jésus Christ, lui seul capable de changer les cœurs ». Il ne peut faire l’économie de la prière. « Priez pour vos ennemis » dit le Christ. Les catholiques de France ont aujourd’hui quelques raisons de se sentir concernés par cette injonction.


http://www.aleteia.org/fr/societe/article/franc-maconnerie-quelle-attitude-pour-les-catholiques-5262209064108032

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 17:40

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 19:00

Un exemple de l'impossibilité d'être à la fois catholique et franc-maçon:

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201407/17/01-4784518-un-trifluvien-excommunie-de-leglise-catholique.php
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 19:04

Un exemple de l'impossibilité d'être à la fois catholique et franc-maçon:

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201407/17/01-4784518-un-trifluvien-excommunie-de-leglise-catholique.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 19:27

Godon a écrit:
Arnica a écrit:
Heureusement sinon elle deviendrait un chewing-gum idéologique. Contrairement à ce que vous exprimez, cela ne fait pas d'elle une puissance dictatoriale. C'est de l'objectivité basique. L'Eglise donne son avis, elle met le monde au courant de celui-ci, elle est en droit de le faire. Après, les gens suivent ou ne suivent pas. L'objectivité est de constater que les gens ne sont pas inquiétés quand ils ne suivent pas cette doctrine. Ca crève les yeux non?

Vous êtes vraiment un perdreau de l'année... Si l'église n'inquiète plus les gens qui ne suivent pas sa doctrine, c'est uniquement parce que et depuis que sa toute-puissance a été  contestée, entamée et réduite à de sages proportions.

Du temps de son omnipotente splendeur, qui se risquait à contester l'autorité ou les dogmes de l'église risquait gros: de la mort sociale à la mort tout court ! Et cet état de fait s'est vérifié sur près de quinze siècles... Dire que l'église laissait les individus libres de leurs opinions, de leurs déclarations, de leurs appartenances, est du pur révisionnisme! D'ailleurs, il est frappant de constater que ceux qui essaient de redorer le blason de l'ignoble et indéfendable Inquisition sont les mêmes qui prétendent que ce sont les méchants résistants qui ont poussé les gentils nazis à commettre des exactions...

Si l'église n'est PLUS dictatoriale (en fait, elle l'est toujours en interne, dans ses principes), c'est uniquement parce qu'on s'est donné les moyens de l'empêcher de le rester.

D'ailleurs, il est loisible de constater qu'une part importante des catholiques qui participent aux forums tels que DA n'ont toujours pas ravalé la perte de cette toute-puissance tyrannique de l'église dont ils sont au fond d'eux-mêmes éperdument nostalgiques.

Vous ne démordez pas d'une vision caricaturale et extrêmement réductrice de l'Eglise. On dirait que pour vous, Eglise=pharisaïsme et QUE cela. Ceci dit, je comprends tout à fait que vous dénonciez les catholiques qui se comportent en pharisiens (il y en a bien-sûr) et l'Eglise doit tout faire pour leur signifier qu'ils font fausse route. Le fait que vous vous en teniez quasi obsessionnellement à cette dénonciation et qu'en plus vous en fassiez une généralité pour toute l'Eglise , cela fait que vous la percevez comme une abominable dictature. C'est logique, mais cela altère grandement votre objectivité et vous empêche de voir ce qu'elle a pu générer de magnifique et qu'elle génère encore chez des millions de personnes qui lui ont accordé leur confiance.
Pourquoi n'écoutez-vous pas ou ne lisez-vous pas des témoignages de gens convertis au catholicisme et qui y ont trouvé un grand épanouissement, un sens à leur vie et qui rayonnent d'amour? Il y en a sûrement sur internet.
Perso, je ne suis pas du tout nostalgique de la perte d'une certaine toute-puissance de l'Eglise. Il y a un temps pour ça et un temps pour autre chose, pas facile à expliquer.
Foi de perdreau! Wink


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 21:49

D'où comme le disait Voltaire la nécessité "d'écraser l'infâme" qui n'est ni le croyant lambda ni la foi mais bien la seule hiérarchie cléricale.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 21:51

Simon a écrit:
Un exemple de l'impossibilité d'être à la fois catholique et franc-maçon:

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201407/17/01-4784518-un-trifluvien-excommunie-de-leglise-catholique.php

D'où comme disait Voltaire la nécessité "d'écraser l'infâme" qui n'est ni le croyant lambda ni la foi mais bien la seule hiérarchie cléricale.

Ce qui est sûr c'est que si mon évêque s'amusait à ça dans ma paroisse il n'y aurait plus d'organistes ni de chorale... et comme il est loin d'être sot...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 21:59

Entre 1974 et 1980, des conversations ont eu lieu entre l’Eglise catholique allemande et les grandes loges unies d’Allemagne.

Totalement contre-productives l'opinion des clercs étant déjà arrêtée avant même le début des conversations. Normal... le pape a dit.... c'était donc joué d'avance. Et les maçons qui ont participé à cette mascarade se sont fait rouler dans la farine comme des bleus. Heureusement ils ne représentaient qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Ven 26 Juin 2015, 22:11

Simon a écrit:
Un exemple de l'impossibilité d'être à la fois catholique et franc-maçon:

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201407/17/01-4784518-un-trifluvien-excommunie-de-leglise-catholique.php

L'article contient en conclusion ceci:

''Les relations entre les franc-maçons et l'Église catholique ont toujours été difficiles, puisque les instances religieuses ont longtemps accusé l'association de travailler à sa destruction.''

Mais en réalité, c'est l'Église temporelle elle-même en partie qui a contribuée à sa situation actuelle, mais vient en premier, la vague contestataire, nombriliste des boomers, au point que nous pouvons dire aujourd'hui, que Vatican II
aurait dû se faire avant la dernière grande guerre, car dans les années 50, il était trop tard, d'autant plus que cette génération s'est chargée de le confirmer. siffler
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9389
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 07:22

http://www.sculfort.fr/articles/etoes/18e/voltaire/infame.html

Trois remarques : dans son projet , Voltaire doit passer sous silence les expériences religieuses individuelles , " oublier " les mouvements émotionnels collectifs sans vraie hiérarchie ( tels que le fanatisme islamiste , notamment ) et défier
le " péché originel " .

Pourtant , un vrai scientifique tel que Jean-Pierre Petit finit par constater : " chassez le surnaturel , il revient au galop " .


Conclusion personnelle : la hiérarchie religieuse est un moindre mal .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 08:50

[size=34]Les révélations fracassantes d'un ancien grand maître franc-maçon

« Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d'être votées par les députés », confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon.

[/size]
[img(48.39999997615814px,48.39999997615814px)]http://www.aleteia.org/image/fr/article/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-franc-macon-5906091841945600/author/0[/img]
TEAM ALETEIA (841)

SHARES


© DR
[size]

Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le raconter. C'est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé aujourd'hui de 60 ans, et qui en a passé 24 au sein d'une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France). Son livre J'ai frappé à la porte du Temple (Éd. Pierre Téqui), sous-titré "Parcours d'un franc-maçon en crise spirituelle" est un témoignage passionnant sur les années que l'auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s'était éloigné de l'Église), il a compris que la religion catholique et l'idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d'en sortir. Le processus de son retour à la foi a été très long.
 
Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie?
Serge Abad-Gallardo : J'avais l'âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j'étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l'urbanisme. À cette époque, je m'étais éloigné de l'Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m'a proposé d'y entrer. J'étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation. 
 
Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ?
S.A.-G. : 
Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m'ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l'Église. À titre d'exemple, dans le rituel d'initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l'on vous ouvrira » qui sont dans les Évangiles. Petit à petit, je me suis rendu compte que le sens n'était pas le même. J'ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m'a pas plu, mais je me suis adapté car  j'étais éloigné de la foi, et surtout de l'Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j'ai pris conscience que derrière cette fraternité apparente il y avait quelques arrangements et des luttes pour le pouvoir au sein même de la franc-maçonnerie. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j'ai compris  que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.
 
Comment s'est déroulé ce processus de conversion ?
S.A.-G. : Il a duré près de neuf ans ! Je crois que Dieu m'a laissé si longtemps dans l'erreur de la franc-maçonnerie (24 ans, jusqu'à être Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) afin qu'aujourd'hui aucun maçon ne puisse me dire – comme certains ont tenté de le faire, en toute mauvaise foi – que je n'ai rien compris. Je suis passé par divers stades. Tout d'abord, comme je l'explique dans mon livre, j'ai pris conscience de la présence du Christ à mes côtés. Cela a débuté en 2002, quand j'ai rencontré un prêtre franciscain près d'Aix-en-Provence. Ses paroles m'ont paru maçonniques et m'ont plu parce que je pensais qu'il existait des liens entre la franc-maçonnerie et le catholicisme, mais j'ai compris au fur et à mesure que le sens de ses paroles était fondamentalement différent.
 
Par exemple ?
S.A.-G. : Lorsque la franc-maçonnerie parle de « Lumière », elle parle d'une « Connaissance », d'un savoir ésotérique, hermétique et occulte. Alors que ce Franciscain me parlait de « Lumière » comme étant l'Amour de Dieu pour nous. Un autre exemple : quand la franc-maçonnerie dit : « Cherchez et vous trouverez », il s'agit d'aller chercher et de trouver au fond de soi-même, c'est la parole hermétique maçonnique « V.I.T.R.I.O.L. » (Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem : Visite l’intérieur de la terre, et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée). Mais les paroles de l'Évangile ne signifient rien de tout cela : elles disent que Dieu nous cherche avant même que nous pensions à Le chercher. C'est Dieu qui donne l'Amour à l'homme, non le contraire. L'amour de l'homme est une image de l'Amour de Dieu. Dieu nous a faits à son image. Tout ceci n'a rien à voir avec la magie, l'occultisme ou des formules symboliques ! Je suis sorti de cette rencontre avec le Franciscain complètement bouleversé, et j'ai senti la présence du Christ à mes côtés. Je ne pouvais imaginer qu'Il m'aimait de cet Amour immense que maintenant je ressentais. Il n'y a pas de mots pour le dire.

 

Mais ce n'était pas encore la conversion complète …
S.A.-G. : J'ai recommencé à prier, sans pour autant retourner à la messe. Un jour de 2005, à une mauvaise époque de ma vie, je me trouvais dans une chapelle quand le Christ m'a répondu. Une expérience incroyable, je suis quasiment tombé de mon banc. Mais même ainsi, je résistais et je ne comprenais pas ce que le Christ attendait de moi.
 
Que s'est-il passé ensuite ?
S.A.-G. : En 2012, j'ai expérimenté ce que l'on pourrait appeler « le Mal ». Je me suis trouvé face à la noirceur de l'âme humaine et face à la présence du diable dans nos vies avec la sorcellerie et magie. Cela peut paraître incroyable, mais je n'ai pas d'autre choix que de raconter les choses telles qu'elles se sont passées. Le monde s'est fermé pour moi. En quelques mois, j'ai perdu mon emploi, mon bon salaire, la maison où nous habitions, mon voilier de 12 mètres, ma voiture de sport, mes amis… Je me sentais totalement perdu et ne trouvais pas de réponses dans la franc-maçonnerie, qui ne pouvait pas répondre à la question de l'existence du mal dans le monde. L'idée m'est venue de faire une retraite quelques jours dans l'abbaye de Lagrasse ; et là, devant le Christ en croix, je me suis mis à pleurer et me suis rendu compte que ce Christ pleurait avec moi. Cet Amour fut comme une lumière. J'ai passé une semaine avec les moines, et mon cœur s'est ouvert totalement à l'Amour du Christ.
 
Et c'est à ce moment que vous êtes sorti définitivement de la franc-maçonnerie…
S.A.-G. : Tout ce que j'y vivais m'a paru faux, ou du moins tiède. Je n'ai pas pu y rester, d'autant que j'ai compris que la franc-maçonnerie était totalement incompatible avec la foi catholique.
 
A-t-elle réellement le pouvoir que lui prête sa légende ?
S.A.-G. : Oui, ce pouvoir, elle l'a ! En France, depuis 2012, de nombreux ministres sont maçons. Et les grands maîtres du Grand Orient, du Droit Humain ou de la Grande Loge veulent changer la société. Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel sont des idées maçonniques. Un grand maître de la Grande Loge de France, Pierre Simon, a avoué que toutes ces lois étaient déjà pensées et mûries en loges avant d'être votées par les députés.
 
Et elle conspire ?
S.A.-G. : La franc-maçonnerie croit en l’« utopie » : autrement dit, tout ce qui est possible à un être humain, il doit et peut se le permettre. Il n'y a pas de limite dans une loi naturelle qui vienne de Dieu ; la morale provient du pacte social. Il n'y a donc pas d'autre mode de vie que l'hédonisme : le plaisir et le bonheur sont l'unique but, le Salut éternel n'existe pas, il faut jouir de la vie. La franc-maçonnerie conspire, alors, contre toute façon de penser qui n'est pas la sienne. 


Adapté de l'espagnol par Élisabeth de Lavigne

Cliquez ici pour vous procurer J'ai frappé à la porte du Temple, édition Téqui

[/size]

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 08:51

[size=34]Les révélations fracassantes d'un ancien grand maître franc-maçon

« Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel ont été étudiées et mûries dans les loges avant d'être votées par les députés », confirme Serge Abad-Gallardo, ancien franc-maçon.

[/size]
[img(48.39999997615814px,48.39999997615814px)]http://www.aleteia.org/image/fr/article/les-revelations-fracassantes-dun-ancien-franc-macon-5906091841945600/author/0[/img]
TEAM ALETEIA (841)

SHARES


© DR
[size]

Ils sont nombreux à quitter la franc-maçonnerie, mais rares sont ceux qui osent le raconter. C'est le cas de Serge Abad-Gallardo, architecte français âgé aujourd'hui de 60 ans, et qui en a passé 24 au sein d'une des obédiences les plus importantes de France, celle du Droit Humain (une émanation du Grand Orient de France). Son livre J'ai frappé à la porte du Temple (Éd. Pierre Téqui), sous-titré "Parcours d'un franc-maçon en crise spirituelle" est un témoignage passionnant sur les années que l'auteur a passé dans la franc-maçonnerie. Après sa conversion au christianisme (il était déjà baptisé, mais s'était éloigné de l'Église), il a compris que la religion catholique et l'idéologie maçonnique étaient incompatibles et a décidé d'en sortir. Le processus de son retour à la foi a été très long.
 
Pour quelle raison êtes-vous entré dans la franc-maçonnerie?
Serge Abad-Gallardo : J'avais l'âge et la situation sociale idéales pour être franc-maçon : à 33 ans, j'étais haut-fonctionnaire municipal, en tant que directeur de l'urbanisme. À cette époque, je m'étais éloigné de l'Église et ma foi était bien tiède. Un ami que je ne savais pas franc-maçon m'a proposé d'y entrer. J'étais curieux de découvrir les prétendus secrets de cette organisation. 
 
Quand avez-vous commencé à prendre conscience de ses aspects dérangeants ?
S.A.-G. : 
Au début, certaines paroles du rituel maçonnique (rite écossais ancien et accepté) m'ont fait reconnaître des liens entre la franc-maçonnerie et l'Église. À titre d'exemple, dans le rituel d'initiation on retrouve des phrases comme : « Cherchez et vous trouverez » ou « Frappez, et l'on vous ouvrira » qui sont dans les Évangiles. Petit à petit, je me suis rendu compte que le sens n'était pas le même. J'ai entendu aussi des expressions très anticléricales. Cela ne m'a pas plu, mais je me suis adapté car  j'étais éloigné de la foi, et surtout de l'Église. En outre, dans la franc-maçonnerie on parlait beaucoup de fraternité, mais j'ai pris conscience que derrière cette fraternité apparente il y avait quelques arrangements et des luttes pour le pouvoir au sein même de la franc-maçonnerie. Enfin, quand je suis revenu à la foi, j'ai compris  que le catholicisme et la franc-maçonnerie étaient incompatibles.
 
Comment s'est déroulé ce processus de conversion ?
S.A.-G. : Il a duré près de neuf ans ! Je crois que Dieu m'a laissé si longtemps dans l'erreur de la franc-maçonnerie (24 ans, jusqu'à être Vénérable Maître et accéder aux plus hauts grades) afin qu'aujourd'hui aucun maçon ne puisse me dire – comme certains ont tenté de le faire, en toute mauvaise foi – que je n'ai rien compris. Je suis passé par divers stades. Tout d'abord, comme je l'explique dans mon livre, j'ai pris conscience de la présence du Christ à mes côtés. Cela a débuté en 2002, quand j'ai rencontré un prêtre franciscain près d'Aix-en-Provence. Ses paroles m'ont paru maçonniques et m'ont plu parce que je pensais qu'il existait des liens entre la franc-maçonnerie et le catholicisme, mais j'ai compris au fur et à mesure que le sens de ses paroles était fondamentalement différent.
 
Par exemple ?
S.A.-G. : Lorsque la franc-maçonnerie parle de « Lumière », elle parle d'une « Connaissance », d'un savoir ésotérique, hermétique et occulte. Alors que ce Franciscain me parlait de « Lumière » comme étant l'Amour de Dieu pour nous. Un autre exemple : quand la franc-maçonnerie dit : « Cherchez et vous trouverez », il s'agit d'aller chercher et de trouver au fond de soi-même, c'est la parole hermétique maçonnique « V.I.T.R.I.O.L. » (Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem : Visite l’intérieur de la terre, et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée). Mais les paroles de l'Évangile ne signifient rien de tout cela : elles disent que Dieu nous cherche avant même que nous pensions à Le chercher. C'est Dieu qui donne l'Amour à l'homme, non le contraire. L'amour de l'homme est une image de l'Amour de Dieu. Dieu nous a faits à son image. Tout ceci n'a rien à voir avec la magie, l'occultisme ou des formules symboliques ! Je suis sorti de cette rencontre avec le Franciscain complètement bouleversé, et j'ai senti la présence du Christ à mes côtés. Je ne pouvais imaginer qu'Il m'aimait de cet Amour immense que maintenant je ressentais. Il n'y a pas de mots pour le dire.

 

Mais ce n'était pas encore la conversion complète …
S.A.-G. : J'ai recommencé à prier, sans pour autant retourner à la messe. Un jour de 2005, à une mauvaise époque de ma vie, je me trouvais dans une chapelle quand le Christ m'a répondu. Une expérience incroyable, je suis quasiment tombé de mon banc. Mais même ainsi, je résistais et je ne comprenais pas ce que le Christ attendait de moi.
 
Que s'est-il passé ensuite ?
S.A.-G. : En 2012, j'ai expérimenté ce que l'on pourrait appeler « le Mal ». Je me suis trouvé face à la noirceur de l'âme humaine et face à la présence du diable dans nos vies avec la sorcellerie et magie. Cela peut paraître incroyable, mais je n'ai pas d'autre choix que de raconter les choses telles qu'elles se sont passées. Le monde s'est fermé pour moi. En quelques mois, j'ai perdu mon emploi, mon bon salaire, la maison où nous habitions, mon voilier de 12 mètres, ma voiture de sport, mes amis… Je me sentais totalement perdu et ne trouvais pas de réponses dans la franc-maçonnerie, qui ne pouvait pas répondre à la question de l'existence du mal dans le monde. L'idée m'est venue de faire une retraite quelques jours dans l'abbaye de Lagrasse ; et là, devant le Christ en croix, je me suis mis à pleurer et me suis rendu compte que ce Christ pleurait avec moi. Cet Amour fut comme une lumière. J'ai passé une semaine avec les moines, et mon cœur s'est ouvert totalement à l'Amour du Christ.
 
Et c'est à ce moment que vous êtes sorti définitivement de la franc-maçonnerie…
S.A.-G. : Tout ce que j'y vivais m'a paru faux, ou du moins tiède. Je n'ai pas pu y rester, d'autant que j'ai compris que la franc-maçonnerie était totalement incompatible avec la foi catholique.
 
A-t-elle réellement le pouvoir que lui prête sa légende ?
S.A.-G. : Oui, ce pouvoir, elle l'a ! En France, depuis 2012, de nombreux ministres sont maçons. Et les grands maîtres du Grand Orient, du Droit Humain ou de la Grande Loge veulent changer la société. Des lois comme l'avortement, l'euthanasie ou le mariage homosexuel sont des idées maçonniques. Un grand maître de la Grande Loge de France, Pierre Simon, a avoué que toutes ces lois étaient déjà pensées et mûries en loges avant d'être votées par les députés.
 
Et elle conspire ?
S.A.-G. : La franc-maçonnerie croit en l’« utopie » : autrement dit, tout ce qui est possible à un être humain, il doit et peut se le permettre. Il n'y a pas de limite dans une loi naturelle qui vienne de Dieu ; la morale provient du pacte social. Il n'y a donc pas d'autre mode de vie que l'hédonisme : le plaisir et le bonheur sont l'unique but, le Salut éternel n'existe pas, il faut jouir de la vie. La franc-maçonnerie conspire, alors, contre toute façon de penser qui n'est pas la sienne. 


Adapté de l'espagnol par Élisabeth de Lavigne

Cliquez ici pour vous procurer J'ai frappé à la porte du Temple, édition Téqui
[/size]

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 09:16

François-Pignon a écrit:
Godon a écrit:
Vous voyez ce que vous voulez voir... La FM a participé à l'évolution du notre société, comme l'ont également fait les partis politiques, les syndicats, l'église, les autres religions, les diverses communautés, les électeurs, etc. etc. etc. Ni plus, ni moins. Mais plutôt plus que moins, il est vrai, à certaines époques, notamment sous la IIIème république. Aujourd'hui, ça serait plutôt moins que moins... ^^

Comment ça ? notre premier ministre n'est-il pas FM ? que voulez-vous de plus... (est-ce le fait d'avoir reçu la lumière qui lui donne des yeux aussi exorbités ^^)
Maintenant vous admettez son impact (de la FM) dans les affaires du monde, bien  thumleft


Ce que Peillon raconte n'engage que lui, et je mets ma main au feu que 99, 99% des maçons désapprouvent ses propos extrémistes et délirants, qui, j'insiste encore sur ce point important, lui sont strictement personnels. Au sein de la FM, le Frère Peillon n'est personne: il n'est qu'un frère lambda au même titre que le frère Godon (et encore: peut-être suis-je plus "patenté" que lui). Je l'ai déjà écrit... mais visiblement avec vous, argumenter revient à uriner dans un violon. Ou bien vous avez une mémoire de poisson rouge.

Ce que raconte Peillon n'est pas le fruit de son imagination mais c'est le fruit de ses recherches, il a beaucoup étudié la question... j'ai eu l'occasion de le rencontrer au CUM (Nice) - Il était "tout" complice avec Paul-Marie Coûteaux (ancien porte-parole de Marine Le Pen), comme quoi les cloisonnement dès qu'on est FM ...

De même, j'ai déjà écrit ce qu'il fallait penser du témoignage de Monsieur Abed-Gallardo. Je n'y reviens pas.

Normal, il a tout dit (de façon posée, sans animosité), rien à rajouter donc.

Quant à Alain Bauer, je ne vois pas ce qu'il dit de si terrible. Quand les francs-maçons arrivent à se mettre d'accord sur un sujet délicat et pensent que leur contribution peut être profitable à leurs concitoyens, ils proposent leurs préconisations à la société, qui dispose en les adoptant ou les rejetant par le biais de la représentation nationale. Nous sommes loin du mythe de la FM imposant ses vues de manière dictatoriale... Pas de quoi faire fantasmer, donc, surtout aujourd'hui où l'influence de la FM n'a jamais été aussi basse, quasi-nulle, comme je l'ai dit précédemment. Mais si j'ai loupé un épisode, je vous prie de m'éclairer.

Ben oui ! exemple: Alain Bauer et sa fine équipe de FM propose un projet de loi au premier ministre, qui est (tenez-vous bien) FM.
Bref, nous savons que l'IVG, le mariage gay, l'euthanasie, l'évolution des lois bioéthique (la théorie du genre ?) sont des idées venant directement des loges. Bizarre la FM propose et à chaque fois la société (parlement) adopte...


Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:06

Je ne sais pas qui ni pour quelle raison mon lien a été effacer. On préfère se voiler les yeux sur la nature psychologique de Serge Abad-Gallardo? L'affaire Taxil n' a donc rien appris à mes coreligionnaires? Ce n'est pas la laïcité  qui va causer la perte de l'Occident ( elle, qui ne pourra empêcher l'intégrisme dit musulman de fouetter cette "civilisation" monstrueuse jusqu'à sa perte), mais surtout la bêtise effarante d'une majorité de catholique aussi contaminé par l'esprit moderne que ceux qu'ils prétendent combattre.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:07

Mais tous les sujets de civilisations ne sont ils pas abordés dans de nombreuses "sociétés"?

"tout ce qui vient de l'église est bon,et tout ce qui vient du peuple est mauvais" vous ne croyez pas que c'est puéril comme fonctionnement?

il y a du bon et du mal partout.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:08

Tient une éruption d'antimaçonnisme viscéral....  
Vite un peu d'arnica...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:11

adamev a écrit:
Tient une éruption d'antimaçonnisme viscéral....  
Vite un peu d'arnica...  

Pouffer de rire Pouffer de rire Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:13

Encore un boutonneux qui nous fait une éruption d'antimaçonisme primaire... vite un peu d'arnica...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:20

Miles Templi a écrit:
Je ne sais pas qui ni pour quelle raison mon lien a été effacer. On préfère se voiler les yeux sur la nature psychologique de Serge Abad-Gallardo? L'affaire Taxil n' a donc rien appris à mes coreligionnaires? Ce n'est pas la laïcité  qui va causer la perte de l'Occident ( elle, qui ne pourra empêcher l'intégrisme dit musulman de fouetter cette "civilisation" monstrueuse jusqu'à sa perte), mais surtout la bêtise effarante d'une majorité de catholique aussi contaminé par l'esprit moderne que ceux qu'ils prétendent combattre.


Le lien n'a pas été effacé. Il est mis juste au dessus de votre message (doublon).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles   Dim 28 Juin 2015, 11:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Les révélations fracassantes d'un ancien grand maître franc-maçon


Il y a déjà un fil de 9 pages sur lui :

http://docteurangelique.forumactif.com/t19100p350-serge-abad-gallado-quand-un-franc-macon-rejoint-l-eglise-et-se-convertit#685908[/quote]

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
A Turin, le pape a rappelé qu’Église et franc-maçonnerie ne sont pas compatibles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Léon le Grand Pape, Docteur de l'Eglise et Saint André Avellin, commentaire du jour "Revenir pour rendre grâce à Dieu"
» Le Pape présente sainte Julienne de Cornillon, apôtre de l'Eucharistie
» Message de Notre Mère Marie reçu par Énoc le 20 Novembre 2013 Priez pour le Pape et pour l’Église
» Ils verront dans la mort du pape ce que l’Église a fait pour eux!
» Le Pape : « Les divorcés-remariés ne sont pas excommuniés »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: