DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui a tué Jésus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qui a tué Jésus ?   Dim 05 Avr 2015, 23:49

Depuis deux siècles, les historiens académiques interprètent l’histoire tragique de Jésus comme un épisode de l’affrontement entre les juifs et les Romains. Mais leur exégèse critique des Évangiles focalisée sur la judéité de Jésus et sur la culpabilité des Romains ne peut occulter le fait que les quatre évangélistes présentent les juifs (Pharisiens, Sadducéens, Hérodiens, et Judéens en général), et non les Romains, comme les ennemis mortels de Jésus.



Leur version des faits est sans ambiguïté : les élites représentatives juives ont livré Jésus aux autorités romaines en le dénonçant comme un dangereux séditieux fomentant la révolution pour s’instaurer « roi des Juifs ». Ponce Pilate ne trouve aucun fondement à cette accusation ; bien que notoirement peu porté à la clémence, il est réticent à condamner Jésus, car « Il se rendait bien compte que c’était par jalousie que les grands prêtres l’avaient livré » (Mc 15.10). Lorsque Pilate s’adresse directement à « la foule » pour proposer de relâcher Jésus, ce sont « les grands prêtres » (une élite composée de quelques grandes familles sacerdotales) qui « excitèrent la foule à demander qu’il leur relâchât plutôt Barabbas » (15.11). En résumé, c’est bien Pilate qui « après avoir fait flageller Jésus, le livra pour être crucifié » (15.15), mais le récit évangélique établit clairement l’ordre des responsabilités : les élites juives veulent la mort de Jésus mais, n’ayant pas juridiction pour cela, montent la foule contre lui et forcent la main à Pilate. Cela justifie le raccourci qu’emploie Paul lorsqu’il écrit aux Thessaloniciens que les juifs « ont tué le Seigneur Jésus » (1Th 2.15), ou encore Pierre évoquant, devant le Sanhédrin, « Jésus Christ le Nazaréen, celui que vous, vous avez crucifié » (Ac 13.26).

Ce récit évangélique confirmé par Paul a été battu en brèche par la critique historique moderne. Les évangélistes, nous dit-on, auraient chargé les juifs pour plaire à Rome, en présentant leur Christ comme un ami de Rome, innocent des charges pour lesquelles il fut crucifié ; pour la même raison, les évangélistes auraient également innocenté Pilate de cette erreur judiciaire en inventant la scène où il s’adresse à « la foule », une scène que les historiens jugent peu crédible. Les évangélistes, et Paul davantage encore, auraient ainsi fondé sur un mensonge l’antisémitisme chrétien. Dans Who Killed Jesus ? par exemple, John Dominic Crossan entend « dévoiler les racines de l’antisémitisme dans le récit évangélique de la mort de Jésus [1] ».

La thèse n’est pas sans argument : il est indéniable que le récit évangélique blanchit Jésus de toute sédition contre Rome, et il est certain que, ce faisant, il blanchit un peu trop Pilate de toute hostilité envers Jésus (une tradition apocryphe s’appuyant sur Mt 27.19 lui donnera comme épouse « sainte Procula » et prétendra que Pilate lui-même se serait converti). Tout ce que l’on sait de Pilate et de son administration contredit ce portrait : usant sans ménagement de la crucifixion, il fut démis par son supérieur le légat de Syrie Vitellius, et convoqué devant l’empereur Tibère pour répondre des accusations des juifs et des Samaritains contre son gouvernement tyrannique.

La scène où Pilate offre à la foule le choix entre Jésus et Barabbas est peu crédible, et il est tentant de l’expliquer par la récriture d’un récit originel dans lequel Jésus et Barabbas ne faisaient qu’un ; en effet, Barabbas signifie en araméen « fils du Père » (Abba est la façon dont Jésus s’adressait à Dieu, par exemple en Mc 14.36, pour le supplier de lui « épargner cette coupe ») et, de surcroît, certains manuscrits le désignent comme « Jésus Barabbas », soit Jésus fils de Dieu [2] ; selon cette hypothèse, la foule aurait réclamé en vain la libération de Jésus, mais Marc, suivi par Matthieu et Luc, aurait transformé la scène à l’avantage de Pilate. Mais il faut alors noter qu’il préserve l’irresponsabilité de « la foule » en déclarant qu’elle a été manipulée par les « grands prêtres ». Dans un cas comme dans l’autre, la responsabilité de la mort de Jésus est imputée aux élites sacerdotales de Jérusalem.



L’analyse historico-critique des Évangiles est un domaine parfaitement légitime de la science historique, qui soumet ces textes aux mêmes tests que toute autre source historique, et qui bénéficie dans ce cas précis de l’avantage considérable d’avoir quatre versions interdépendantes (trois si l’on se contente des Évangiles dits « synoptiques ») ; cela permet de faire des hypothèses assez solides sur les couches rédactionnelles successives [3]. On ne peut donc raisonnablement rejeter en bloc tout questionnement sur la fiabilité historique des Évangiles. La question, ici, est de savoir si le récit évangélique est foncièrement mensonger, ou simplement schématique, s’il inverse la réalité ou l’exagère simplement. Y a-t-il des raisons objectives de mettre en doute la thèse évangélique du complot des élites judaïques ? Cela reviendrait à adopter la thèse des élites juives décrites dans l’Évangile, selon laquelle Jésus était bel et bien un séditieux antiromain, un prétendant à la royauté. Nous sommes bel et bien ici dans la situation de choisir entre deux thèses : une thèse complotiste et réputée antisémite défendue par les évangélistes (qui sont juifs, rappelons-le), et la thèse politiquement correcte s’en tenant à la responsabilité matérielle des Romains dans l’exécution par crucifixion.

D’un point de vue historique, le récit évangélique me semble parfaitement plausible dans ses grandes lignes. Rien, sinon le « politiquement correct », ne justifie de le récrire à l’envers. Il est d’autant plus crédible qu’il correspond à une situation qui se reproduisit souvent dans les deux premiers siècles de notre ère. Tertullien, Justin, Origène et Eusèbe affirment que les juifs incitent à la persécution des chrétiens et les dénoncent aux autorités sous des accusations calomnieuses, comme celle de manger des enfants égorgés dans des réunions nocturnes ; « les Juifs étaient derrière toutes les persécutions des chrétiens », affirme saint Justin (vers 116) [4]. Que Jésus ait été victime des mêmes méthodes est donc assez vraisemblable.

De plus, supposer que les évangélistes ont falsifié cette partie de l’histoire oblige à supposer qu’ils ont totalement dénaturé le sens du ministère de Jésus. Car jamais, selon le récit évangélique, Jésus ne s’en est pris aux Romains ou à l’autorité de Rome. Lorsque des pharisiens et des hérodiens le questionnent, avec l’intention de le piéger, sur ce qu’il pense de l’impôt exigé par Rome, Jésus répond en exhibant le portrait de l’empereur sur une pièce romaine : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mc 12.17), ce qui est une façon claire de prendre ses distances par rapport aux mouvements de révolte contre l’autorité et la fiscalité romaines. Dans cette scène, ce sont bien les autorités juives qui complotent contre Jésus en cherchant un moyen de le dénoncer aux Romains. La scène est parfaitement crédible, et le caractère mémorable de l’esquive de Jésus évident.



Il convient de comparer cet épisode à un autre ayant également l’argent pour thème central : celui où Jésus renverse les étales des changeurs et marchands du Temple, les accusant de transformer le temple en « un repaire de brigands » (Mc 11.17). L’activité principale des changeurs consistait à changer les pièces de monnaie variées légalement en cours, en la seule monnaie autorisée pour acheter les animaux du sacrifice et s’acquitter de l’impôt religieux : le demi-shekel. Ce trafic financier fort lucratif relevait du commerce de l’argent au même titre que l’usure, et donnait lieu à de nombreux abus. Ainsi, la seule violence à laquelle Jésus s’est laissé emporter ne fut pas contre les Romains, mais contre les institutions du Temple ; non pas contre l’impôt à Rome, mais contre les pratiques financières des juifs. Et c’est encore « les grands prêtres et les scribes » qui, voyant cela, « cherchaient comment le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement » (Mc 11.17-18).

Pour contextualiser cet épisode, il faut savoir que les premières banques de dépôt furent les temples, car c’étaient des lieux sûrs bien gardés. Le contemporain de Jésus Philon d’Alexandrie, philosophe juif dont le frère Alexandre est directeur des douanes (alabarque) et banquier du roi de Judée Agrippa Ier, évoque un tel « dépôt au temple » dans son livre Contre Flaccus [5]. La vocation du Temple de Jérusalem à amasser les richesses est particulièrement marquée, et le Yahvé biblique a quelque chose de l’oncle Picsou lorsqu’il s’exclame, à travers le prophète Aggée (2.7-8) : « J’ébranlerai toutes les nations, alors afflueront les trésors des toutes les nations et j’emplirai de gloire ce Temple, dit Yahvé. À moi l’argent ! À moi l’or ! Oracle de Yahvé Sabaot (Yahvé des Armées) ! » Ou encore, en Josué 6, 19 : « Tout l’argent et tout l’or, tous les objets d’airain et de fer, seront consacrés à l’Éternel, et entreront dans le trésor de l’Éternel. » D’une certaine manière, c’est autant la Banque que le Temple que détruit symboliquement Jésus.

Son message est très souvent dirigé directement contre l’amour de l’argent qui gangrène la société juive de son temps : « Comme il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu » (Mc 10.23) ; « amassez-vous des trésors dans le ciel […] Car où est ton trésor, là sera aussi ton cœur » (Mt 6.20-21). Il est aussi dirigé contre le légalisme obsessionnel des pharisiens, qui bientôt donnera naissance au judaïsme rabbinique. La vision de Jésus du règne de Dieu parmi les hommes est à l’opposé, tant du règne de l’argent que du règne de la loi ; c’est le règne de l’Esprit descendu parmi les hommes, et accueilli par eux inconditionnellement. Ses disciples expliqueront plus tard que sa mort était nécessaire pour qu’il envoie l’Esprit saint (Paraclet), dès lors plus ou moins confondu avec le Christ ressuscité devenu « esprit vivifiant » (1Co 15.45). Mais il est peu probable que Jésus fît reposer cet espoir sur son propre sacrifice. L’Esprit saint est pour lui une réalité qui éclot dans le cœur des hommes pour se réaliser socialement, dans une convivialité qui brise les barrières érigées par la loi au nom de la pureté : « ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de sa bouche, voilà ce qui souille l’homme » (Mt 15.11).

Rien n’exprime mieux la progressive maturation du Règne que les paraboles « organiques » de Jésus selon Marc, reconnues comme parmi les plus certainement authentiques des logia : « Le Règne des Cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ. C’est bien la plus petite de toutes les graines, mais, quand il a poussé, c’est la plus grande des plantes potagères, qui devient même un arbre, au point que les oiseaux du ciel viennent s’abriter dans ses branches » (Mc 4.30-32). Il n’y a aucune place pour la lutte armée contre Rome dans ce programme.

L’ennemi numéro un du Christ est bien le judaïsme, dans ses composantes sacerdotale-financière, pharisienne-puritaine et zélote-antiromaine (dans l’ordre). Et tout concourt à confirmer que Jésus fut victime d’un complot des élites juives de Jérusalem, qui se sont arrangées, par des « faux témoignages » et des citations sorties de leurs contextes (Mt 26.59-61), pour faire éliminer par les Romains un pacifiste opposé à leur chauvinisme antiromain (et antisamaritain, voir Lu 10.29-37). En le dénonçant comme un ennemi de Rome, ces élites juives ont de surcroît voulu donner des gages de leur loyauté aux autorités romaines, avec une hypocrisie machiavélique. Mais en même temps, faire crucifier par les Romains un prophète aimé du peuple signifiait exacerber le sentiment antiromain que Jésus avait au contraire tenté d’apaiser. Dans leur arrogante confiance en Yahvé, ils attireront finalement sur eux la destruction que Jésus voyait venir. Deux siècles de critique historique biaisée ne pourront effacer cette vérité évangélique.

Notes
[1] John Dominic Crossan, Who Killed Jesus ? Exposing the Roots of Anti-Semitism in the Gospel Story of the Death of Jesus, HarperSanFrancisco, 1995.

[2] Keith Elliott et Ian Moir, Manuscripts and the Text of the New Testament, T&T Clark, 1995, p. 65.

[3] Voir par exemple Marie-Émile Boismard, L’Évangile de Marc, sa préhistoire, Gabalda, 1994.

[4] Martin Peltier, L’Antichristianisme juif. L’enseignement de la haine, Diffusion Internationale Édition, 2014, p. 38-49 ; Michael Jones, The Jewish Revolutionary Spirit and its Impact on World History, Fidelity Press, 2008, p. 68.

[5] Joseph Mélèze-Modrzejewski, Les Juifs d’Égypte de Ramsès II à Hadrien, PUF, 1997, p. 232.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-a-tue-Jesus-32147.html
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 00:39

Qui a tué Jésus ?

L'ignorance tue la Parole de Jésus tous les jours. Et à ce compte-là, le site où vous vous inspirez est un cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 00:43

Milites Templi a écrit:
Qui a tué Jésus ?

L'ignorance tue la Parole de Jésus tous les jours. Et à ce compte-là, le site où vous vous inspirez est un cimetière.

Ce n'est pas vous qui citez souvent Marion Sigaut égérie du site en question ?
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 00:53

Moi la citer souvent!?! De mémoire juste un renvoi vers ses vidéos sur le récentisme que je n'ai même pas regardé (juste survoler).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 00:56

Milites Templi a écrit:
Moi la citer souvent!?! De mémoire juste un renvoi vers ses vidéos sur le récentisme que je n'ai même pas regardé (juste survoler).
Bien.
Autrement voulez-vous la liste des présidents de la FED? c'est du concret, pas du fantasme.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Templi



Masculin Messages : 1781
Inscription : 03/07/2014

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 01:04

Si vous me posez la question c'est qu'ils sont tous d'origine togolaise je suppose?
Revenir en haut Aller en bas
coeurdemarie



Féminin Messages : 213
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 03:19

C'est la bêtise humaine qui a tué Jésus, la foule dans ce qu'elle a de plus stupide et de plus vile.
Et je me rends compte que j'en aurais probablement fait partie, malheureusement, si je m'y étais trouvée.
Ainsi, je me garde bien de participer à toute manifestation de masse, qui rend abrutis et haineux.
' je hais la foule vulgaire et m'en tiens écartée" ( timeo vulgum et arceo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 03:45

Selon mon point de vue les premiers responsables ce sont les grands prêtres, le sanhédrin.
Jésus était plutôt populaire et aimé par les gens, en ce qui concerne Pilate et donc les romains (nous), j'y vois plutôt de la bienveillance, à plusieurs reprises Pilate essaye de dissuader les accusateurs.
Jésus a été victime d'un complot d'une petite élite sacerdotale et marchande, le peuple juif dans sa globalité semble plutôt être conquit par Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9099
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 09:20

Conquis par ses bienfaits mais écoeuré par ses paroles provocatrices incomprises , qui mettaient en lumière les erreurs religieuses
du peuple juif .

Il y eut ensuite un " effet Milgram " , puis une terrible contrition des premiers judéo-chrétiens et une haine accrue de la part des " faux-juifs " .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 09:31

jésus a accepté son départ sur la croix car il connaissait bien avant tout le monde son histoire.:sts:
les chemins du seigneur sont parfois tortueux et seule la Foi que vous avez vous permet de passer des étapes.
d'ailleurs,il est fort à parier que parmi tous les disciples et parmi ceux qui suivaient jèsus personne ne pouvait concevoir cette fin terrestre.
tous étaient encore persuadés de voir arriver des armées d'anges et de voir s'abattre comme en Egypte les "plaies".
jésus a suivi le chemin que son père avait conçu pour lui  même si il est tout amour.:amen:
le fils de dieu devait quitter jésus pour entreprendre des travaux plus grand à une échelle plus imposante. :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 09:34

coeurdemarie a écrit:
C'est la bêtise humaine qui a tué Jésus, la foule dans ce qu'elle a de plus stupide et de plus vile.
Et je me rends compte que j'en aurais probablement fait partie, malheureusement, si je m'y étais trouvée.
Ainsi, je me garde bien de participer à toute manifestation de masse, qui rend abrutis et haineux.
' je hais la foule vulgaire et m'en tiens écartée" ( timeo vulgum et arceo)

:chapeau:  :chapeau:  :chapeau:

et la bêtise vient de la Bête....
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 11834
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 10:01

Selon mon point de vue les premiers responsables ce sont les grands prêtres, le sanhédrin.

Pour une fois je suis d'accord avec ça.
C'est bien la raison pour laquelle le vieux "juifs déicides" qui étend le crime au peuple juif dans son entier est un vrai crime contre l'Esprit et la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1714
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 10:16

Bien sûr que c'est le sanhédrin, mais derrière le raisonnement de Caïphe, il y a le raisonnement tribal  voir dans le fil de "la guerre juste" http://docteurangelique.forumactif.com/t18514p250-la-guerre-juste#676986


Derrière ce sanhédrin, il y a tous les sanhédrins du monde.
Derrière la foule qui crie un jour "Alleluiah !" et le lendemain "A mort !", il y a toutes les foules du monde.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 10:29

on peut manipuler toute foule,et encore il faut savoir le nombre qui forme cette soit-disant foule.
il suffit de sélectionner une catégorie de personne et on a une foule. ceux qui criaient "Alléluiah" n'étaient probablement pas les même que ceux qui criaient "à mort".
il suffit de forcer les gens à sortit de chez eux et vous aurez une foule.
de la à mettre une responsabilité sur cette foule, ....

un homme a décidé de l’exécution de jésus soit, mais c'est sa responsabilité en tant qu'homme.
combien actuellement sont condamnés à mort dans des procès orientés et sont graciés au bout de 20 ans grâce à la science?
un juge commet une erreur ce n'est pas pour cela que tous les juges sont "pourris".
les évêques du temps de l'inquisition n'étaient pas tous des tortionnaires.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 10:33

boulo a écrit:
Conquis par ses bienfaits mais écoeuré par ses paroles provocatrices incomprises , qui mettaient en lumière les erreurs religieuses
du peuple juif .

Il y eut ensuite un " effet Milgram " , puis une terrible contrition des premiers judéo-chrétiens et une haine accrue de la part des " faux-juifs " .

La vérité n'est pas toujours bonne à dire!
Le premier responsable c'est lui!
Y avait-il un autre choix?

«
Code:
 Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement sans rien y ajouter, sans rien y retrancher » (Devarim chap.13 verset 1). Or le christianisme a beaucoup retranché. Je cite (verset 2-4 du même chap.) : « Si s’élève au milieu de toi un prophète ou un visionnaire, t’offrant comme caution un signe ou un miracle ; quand bien même s’accomplirait le signe ou le miracle qu’il t’a annoncé, en disant : ‘Suivons des dieux étrangers (que tu ne connais pas) et adorons-les’, tu n’écouteras pas les paroles de ce prophète ou ce visionnaire ! Car l’Eternel votre D. vous met à l’épreuve pour constater si vous L’aimez réellement de tout votre cœur et de toute votre âme ».

Et dans le verset 6 : « Ce prophète ou ce visionnaire sera mis à mort car il a prêché la révolte contre l’Eternel votre D. qui vous a sortis du pays d’Egypte et rachetés de la maison de servitude, voulant ainsi t’écarter de la voie que l’Eternel ton D. t’a ordonné de suivre ; et tu extirperas le mal du milieu de toi ».
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 10:39

donc jésus a prêché contre son père ou contre L’Éternel?
donc jésus a prêché la révolte?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 11:03

Oui selon l'image que les Juifs s'en faisaient!
Oui et plus d'une fois...n'a-t-il pas dû fuir plus d'une fois pour ne pas être lapidé?
Facile d'avoir un regard objectif après deux mille ans!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 11:30

La position de Caïphe disant "qu'il vaut mieux qu'un seul homme meure plutôt que tout le peuple "
apparait retrospectivement comme justifiée par les deux ruines du temple de 70 et de 135 .
celle de 70 aurait fait quasi 700 000 morts de par la répression romaine , et celle de 135 rasa jérusalem et le temple . On ne peut pas ne pas y voir le primat d'une éthique de responsabilité sur une éthique de conviction qui a par exemple été reprochée à Pie XII pendant la guerre ...

De toute façon le message "politique " de Jésus n'a été compris par personne pendant sa vie terrestre et même toujours aujourd'hui : il est de dissocier Puissance et Pouvoir .
Tout le monde pense qu'une puissance d'action est forcément au service d'un Pouvoir d'agir , et qu'un pouvoir d'agir doit démontrer constamment sa puissance d'action pour se faire respecter.
Il n'y a eu que Jésus pour agir avec puissance par ses miracles et sa parole, par certains actes violents tel qu'au temple et de s'arrêter in extremis au bord du pouvoir et de la lutte armée :
à cet égard la ligne de crête et le fil du rasoir est la phrase : "remets ton épée au fourreau , ceux qui tirent l'épée périront par l'épée" qu'il adresse à Pierre lors de son arrestation .
C'est là qu'on peut mesurer que Pierre et Judas voulaient l'entrainer à passer de sa puissance à la prise du pouvoir . c'est là qu'on mesure le caractère révolutionnaire et insensé de la position de conversion prônée par Jésus qui veut que le Pouvoir de résister à la violence envers les autres se traduise par une puissance mise à leur entier service , et ceci porte un nom : la Justice de l'Amour .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 11:59

La position de caïphe et celle d'un notable qui a à coeur la paix du citoyen qui ne peut être comprise que par la notion de bouc émissaire...je vous inite à lire "le bouc émissaire" de Girard
Non seulement il est représenté par un bouc qu'on perd dans le désert(Azazel) mais aussi au niveau humain, ce bouc émissaire calme en l'accablant la tension du peuple...Ce phénomème existe encore dans toutes les couches de société

N'oublions pas que Jérusalem est une poudrière...Oui le message politique de Jésus a été incompris!
Comme Judas s'est senti trahi par son maître qui ne correspondait pas au messie juif annoncé!
Comme si l'Amour avait une Justice? comment un sentiment pourrait-il avoir une justice?
Justice immanente?peut-être!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 12:16

je suis d'accord avec vous,Occulus, Jésus n'a pas été compris durant son passage sur cette terre.
les principes qu'il "défendait" ont heurté beaucoup de monde car ils ne correspondaient pas à certaines valeurs établies par l'argent et l'humain.
jésus parlait d'Amour et d'égalité devant son père. dur,dur...
jésus prêchait aux exclus d'une religion et d'une vie politique.Cela dérangeait.

d'ailleurs actuellement, cela dérangerait toujours.
c'est pour cela que certains exclus se sont organisés et utilisent les mêmes armes que l'institution:le "vol"
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9099
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 12:27

Merci en tout cas à tous ici , pour avoir illustré de façon éclatante l'énorme actualité des mystères du judéo-christianisme .

Cela fait plaisir en ces temps d'indifférence , de relativisme et d'insouciance coupables .
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 12:35

Mais si il a très bien été compris...faut voir les réactions des prêtres
Son message est assez claire!
Non l'argent n'a rien à faire la dedans...
L'égalité et amour dont parlait Jésus...on en parlait déjà depuis Abraham....Il n'a rien inventé!
Les SDF dérangent toujours autant et les gueules cassées de la vie aussi...
Mais le vol n'est pas une solution et est toujours interdit par la loi d'alors et d'aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 12:50

adamev a écrit:
Selon mon point de vue les premiers responsables ce sont les grands prêtres, le sanhédrin.

Pour une fois je suis d'accord avec ça.
C'est bien la raison pour laquelle le vieux "juifs déicides" qui étend le crime au peuple juif dans son entier est un vrai crime contre l'Esprit et la Vérité.

Les grands prêtres poussaient le peuple à réclamer la condamnation de Jésus.

Et Pierre dira, après la Pentecôte:

"D’ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l’ignorance, vous et vos chefs." (Actes 3, 17)
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 13:14

Bin des houligans,il y en avait déjà à l'époque et je me demande qu'après la cricifixion si la populasse s'était calmée et la pression retombée!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 15:07

Aprés? oui, puisque les premiers chrétiens étaient pourchassés et se cachaient.
De plus il a fallu que tous les disciples de Jésus se réorganisent, car personne n'avait imaginé une telle"fin" sauf Jèsus d'ailleurs;mais fin qui fut le début d'une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 16:59

Les prophètes assassinés;
Pourquoi?
http://www.bible-service.net/extranet/current/pages/1077.html
..............................................

Isaïe et Jérémie ne furent pas les seuls prophètes à être assassinés...


« Ézéchiel. Cet homme était originaire du pays de Arira ; il appartenait au groupe des prêtres. Il mourut sur la terre des Chaldéens pendant la captivité, après qu’il eut prophétisé de nombreuses choses aux gens de Iouda. C’est là que le chef du peuple d’Israël le tua pour avoir condamné sa conduite à propos du culte des idoles. Et on l’enterra dans le champ de Maour » Vie d’Ézéchiel (III), 1-3 (1).

« Michée le Morathite était de la tribu d’Éphraïm. Ayant donné bien du fil à retordre à Achab, il fut tué par le fils de ce dernier, Joram, car il l’avait réprimandé pour les impiétés de ses pères. Et il fut inhumé dans sa terre d’origine, seul, à proximité du cimetière des (trois) géants (cf. Nb 13,29) » Vie de Michée (VI), texte intégral.

« Amos était originaire de Tékoa. Amasias le frappa avec acharnement ; et le fils de celui-ci l’acheva, lui assénant un violent coup de matraque sur les tempes. Or, tandis qu’il respirait encore, il revint dans son pays : il y mourut quelques jours plus tard et y fut enterré » Vie d’Amos (VII), texte intégral.

« Joad était originaire de Samarim. C’est l’homme que le lion attaqua, et il en mourut, quand il jeta à la face de Jéroboam l’affaire des veaux. Il fut enterré à Béthel près du faux prophète qui l’avait trompé (cf. 1 R 13,1-32) » Vie de Joad (XIX), texte intégral.

« Zacharie, fils de Yehoyada le prêtre, était originaire de Jérusalem. Joas, roi de Juda, l’assassina près de l’autel (écho explicite en Mt 23,35 et Lc 11,51 et dans la littérature rabbinique tardive). La maison de David répandit son sang ay milieu du sanctuaire, sur la cour. Les prêtres le prirent et l’inhumèrent avec son père. Depuis lors, dans le Temple se produisirent des prodiges et des apparitions, et les prêtres n’étaient capables, ni d’avoir une vision des anges de Dieu, ni d’émettre des oracles à partir du saint des Saints, ni de consulter (l’oracle divin) en utilisant l’éphod, ni de répondre au peuple par l’intermédiaire des Urim comme jadis » Vie de Zacharie (XXIII), texte intégral.


© André Paul, SBEV / Éd. du Cerf, Cahier Évangile n° 153 (septembre 2010), "De l'Ancien Testament au Nouveau - 2. Autour des Prophètes et des autres Écrits", pages 6-7.

_______________________

(1) Voir : "Vies des Prophètes"
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1269
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 17:11

Le Pape dénonce l'indifférence

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 17:50

c'est une bonne question:Pourquoi,
je pense que depuis la nuit des temps,quand on dérange les institutions on doit se méfier des bras armés des institutions.
de nos jours,encore,hélas,l'histoire est un perpétuel recommencement où l'humain tient le rôle d’Alzheimer.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Lun 06 Avr 2015, 19:04

Jésus n'était pas juif. Voilà pourquoi les juifs voulaient le mettre à mort. La Galilée était sous administration romaine. La moindre révolte contre l'autorité romaine était brutalement réprimée. Or, Jésus n'a jamais été inquiété en Galilée. Il le fut lorsqu'il s'est rendu à Jérusalem et a semé la panique dans la synagogue (l'infâme)...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 02:02

Qui a tué Jésus alors ? la foule (donc personne) ou c'est plus précis que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 07:36

François Pignon a écrit:
Qui a tué Jésus alors ? la foule (donc personne) ou c'est plus précis que cela ?

La Tradition nous dit que ce sont les romains qui l'ont exécuté. Mais, si je me réfère à ce qu'à dit hier soir, Franck Ferrand, dans son émission concernant la mort de Jésus : "L'ombre d'un doute", il n'y aurait aucune certitude, pas plus sur le chemin emprunté que sur le lieu. C'est troublant tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 08:47

Ben oui ce sont les Romains puisque la Galilée est romaine;le Galiléen est présenté à Pilate comme un instigateur de révolte et  moralement parlant les Juifs ne peuvent pas tuer bien que Jésus entrait dans le cadre d'une exécution juive selon l'halakha...Nous n'allons pas refaire le procès mais si c'était le cas,il aurait pu demander d'être jugé à Rome s'il était romain...
La foule aussi par son envie de divertissement et puis sous l'occupation il fallait un bouc émissaire qui fasse retomber la pression...psychologiquement il faut ça.
Au pensionnat,nous avions des chahuts monstres à la fin des examens par exemple ou à la veille de grands congés et les surveillants prenaient un bouc émissaire pour faire un exemple et surtout faire retomber la pression...je pense qu'il y a de cela!
Spirituellement il faut donner un sens à cette mort conformément à la prophétie des Ecritures
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 09:38

Étrange de poser la question le jour même de la Résurrection du Christ...

Qui que soient les coupables, ils ne furent que les agents du Divin. Sans Passion, pas de Résurrection : alors Romains, Juifs, Berbères, qu'importe ! Vraiment oui, car par cette acte ignoble Dieu a pu révéler Sa charité au monde, le laver du péché et libérer les hommes du joug de la loi pour en faire, tous, les enfants dans la liberté de l'Amour de Dieu.

Christ est vraiment ressuscité, oui, Il est vraiment ressuscité ! Alléluia !
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 09:48

Loup Ecossais a écrit:
Jésus n'était pas juif. Voilà pourquoi les juifs voulaient le mettre à mort.

votre obsession est ridicule ...

Mister Be , les juifs pouvaient tuer qui ils voulaient mais non officiellement : l'exemple de Paul dans les actes qui est averti qu' un guet -apent l'attend sur la route de Césarée s'il s'y rend sans escorte et qui préfère attendre une escorte de plusieurs centaines d'hommes est éloquent .
le Sanhedrin voulait forcer les romains a entériner le crime de blasphème dont ils accusaient Jésus , c'était une façon habile de lier le simple maintien de l'ordre du procurateur à l'application de la Loi Juive en faisant un exemple , mais pour Paul ils avaient simplement décider d'éxecuter l'apostat sans autre forme de procès public , la condamnation ayant été prononcée à Huis clos .

Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 09:57

Oculus a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Jésus n'était pas juif. Voilà pourquoi les juifs voulaient le mettre à mort.

votre obsession est ridicule ...



Détrompez-vous, ce n'est pas une obsession clinique, mais un programme philosophique. Si les Juifs ont tué Jésus (ce qu'aucun historien ne remet en question, car les Romains ne furent que les outils du Sanhédrin - il suffit de bien comprendre le déchirement du Parokheth dans le Temple au moment du dernier souffle du Christ), alors il est naturel de les haïr, que Jésus soit un Galate permet aussi de rejeter l'Ancien Testament et les Juifs plus encore, du marcionisme moderne qui n'ose s'avouer.

Désolant, mais quand le cœur est noir et putréfié de haine, il n'a nul besoin de logique, seul le brasier peut l'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 15:52

Il y a aussi un antisémitisme chrétien avoué ou caché mais il existe bien!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 19:59

Mister be a écrit:
Il y a aussi un antisémitisme chrétien avoué ou caché mais il existe bien!

Pas chez tous les Chrétiens, Dieu merci !

Pour ma part, j'ai un souvenir, très ancien, où j'ai "mouché" une personne, bonne Catholique vraiment. Le sujet était politique, il était question de Pierre Mendès-France. Cette personne, de ma famille, et que j'aimais beaucoup, m'a dit qu'il était juif ! Et moi, en ado que j'étais, je lui avais répondu que Jésus aussi était juif ! Elle en est restée sans voix...Mais, la connaissant (mieux maintenant qu'alors), je suis sûre que cela a fait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 20:56

Je suis désolé mais Jésus était chrétien pas juif.
Un des premiers chrétiens selon certains érudits ... C'est à vérifier mais certainement un des premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2462
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:17

François Pignon a écrit:
Je suis désolé mais Jésus était chrétien pas juif.
Un des premiers chrétiens selon certains érudits ... C'est à vérifier mais certainement un des premiers.

Bon alors Marie n'était pas juive non plus , n'Est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:20

Oculus a écrit:
François Pignon a écrit:
Je suis désolé mais Jésus était chrétien pas juif.
Un des premiers chrétiens selon certains érudits ... C'est à vérifier mais certainement un des premiers.

Bon alors Marie n'était pas juive  non plus , n'Est-ce pas ?

Marie était juive de confession, puis elle s'est convertie.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:22

Oculus a écrit:
François Pignon a écrit:
Je suis désolé mais Jésus était chrétien pas juif.
Un des premiers chrétiens selon certains érudits ... C'est à vérifier mais certainement un des premiers.

Bon alors Marie n'était pas juive  non plus , n'Est-ce pas ?

Bien sûr ! Sinon comment aurait-elle pu enfanter un enfant juif?

:nawak:

siffler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:23

Je le répète, Jésus était chrétien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:23

François Pignon a écrit:
Je le répète, Jésus était chrétien ! Wink

Non. Jésus est le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:24

Arnaud Dumouch a écrit:
François Pignon a écrit:
Je le répète, Jésus était chrétien ! Wink

Non. Jésus est le Christ.

Ben oui, il est forcément chrétien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:29

Jésus était juif par sa naissance.

Chrétien ? Avant Lui, ce mot n'existait pas !

Les premiers Chrétiens, ce sont d'abord les apôtres, et ensuite tous ceux qui ont cru dans leur témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:31

François Pignon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
François Pignon a écrit:
Je le répète, Jésus était chrétien ! Wink

Non. Jésus est le Christ.

Ben oui, il est forcément chrétien Wink

Jésus est au dessus de tout : Juif par sa chair, chrétien par son message mais Dieu fait homme et Sauveur pour tous.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:32

Cécile a écrit:
Jésus était juif par sa naissance.

Chrétien ? Avant Lui, ce mot n'existait pas !

Les premiers Chrétiens, ce sont d'abord les apôtres, et ensuite tous ceux qui ont cru dans leur témoignage.

Oui Jésus est le premier des chrétiens, je vous signale qu'être juif c'est avant tout avoir une religion, ce n'est pas génétique.
Vous croyez que tous les ashkénazes aux yeux bleus et cheveux blonds sont juifs par le sang depuis le roi David ?
Jésus était chrétien, le premier des chrétiens !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:43

François Pignon a écrit:
Cécile a écrit:
Jésus était juif par sa naissance.

Chrétien ? Avant Lui, ce mot n'existait pas !

Les premiers Chrétiens, ce sont d'abord les apôtres, et ensuite tous ceux qui ont cru dans leur témoignage.

Oui Jésus est le premier des chrétiens, je vous signale qu'être juif c'est avant tout avoir une religion, ce n'est pas génétique.
Vous croyez que tous les ashkénazes aux yeux bleus et cheveux blonds sont juifs par le sang depuis le roi David ?
Jésus était chrétien, le premier des chrétiens !

Si un chrétien est un disciple du Christ, il me semble que Jésus n'est pas un chrétien. Il est le Christ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 15777
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 21:56

Et il me semble que Jésus était bien juif, il y a même un chapitre sur la circoncision dans l'évangile. A moins que ??? il était musulman peut-être ?


_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28062
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qui a tué Jésus ?   Mar 07 Avr 2015, 22:21

Les garçons juifs sont circoncis le 8e jour. Jésus était circoncis, donc il était Juif.

Et la Samaritaine lui dira:

Jean 4, 9 a écrit:
La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » – En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains.
Revenir en haut Aller en bas
 
Qui a tué Jésus ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: