DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Considération chrétiennes sur l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
jean-luc56



Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 16:39

les cas d'infanticide à la naissance sont hélas de plus en plus fréquent dans le monde
en France:
Quels seraient en réalité les chiffres des infanticides?
Directrice de recherche à l’Inserm et spécialiste de la maltraitance des enfants, la pédiatre Anne Tursz a consacré cinq années à étudier le phénomène en se concentrant sur trois régions (Ile-de-France, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais). «En extrapolant les résultats à la France entière, j’ai trouvé les cas de 255 infanticides d’enfants de moins de un an par an. Et encore, je n’ai pas comptabilisé dans cette étude les néonaticides (enfants tués avant d’être déclarés). Mais j’en avais repéré 29 par an», confie-t-elle à 20 Minutes.
Il s’agit ici de statistiques concernant les enfants tués avant d’atteindre l’âge de un an. D’un point de vue pénal, peut-être considéré comme un meurtrier d’enfant toute personne qui tue un mineur de moins de quinze ans. «Si l’on prend cet âge comme référence, on arrive au chiffre de 400 à 800 morts par an, explique Gérard Lopez, président de l’Institut de victimologie. Cela fait plus de deux enfants chaque jour!»
http://www.20minutes.fr/societe/1257979-20131202-20131202-phenomene-linfanticide-pourrait-etre-completement-sous-evalue-france

Alors dans le monde,imaginez
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 17:47

jean-luc56 a écrit:
pourquoi écrire quand vous interprétez sans essayer de faire marcher vos petits neurones Wink
batman rambo :help:


Dernière édition par RenéMatheux le Lun 06 Avr 2015, 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 17:58

jean-luc56 a écrit:
les cas d'infanticide  à la naissance sont hélas de plus en plus fréquent dans le monde
en France:
Et le clou, cela a été l'acquittement de Natalie Courjault car elle aurait fait un déni de grossesse!
spiderman affraid
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 18:00

Véronique Courjault, 41 ans, a été condamnée, hier soir, à la peine de huit ans d’emprisonnement pour le triple homicide de ses bébés. La cour d’assises d’Indre-et-Loire et son jury populaire plutôt masculin (sept hommes et deux femmes) ont retenu contre la mère infanticide la préméditation des meurtres des deux bébés congelés à Séoul en 2002 et 2003, mais pas pour le premier incinéré en 1999. Elle a donc été reconnue coupable de deux assassinats et d’un meurtre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 18:04

on peut lutter contre la banalisation de l'avortement; il faudrait:
- rétablir un dialogue familial dans l'harmonie et la construction du respect.
-rendre responsable la société et les jeunes sur leur sexualité.
-rendre le respect aux femmes en dissuadant et en neutralisant les violeurs.

mais hélas c'est le travail de tous et pour l'instant à part des initiatives certes importantes mais limitées, on n'avance pas car soyons réaliste:cela n 'intéresse pas grand monde.
la famille botte sur l'école qui botte sur la religion ou quand il est trés pour ne pas dire trop tard sur le médecin.
quel gâchis!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 18:06

dans un procès quand la psychiatrie montre son nez,ce n'est pas triste.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 19:00

On croirait lire le père du mensonge... batman
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 23:38

Vous avez eu le courage de le lire jusqu'au bout cher Simon ? Very Happy

A lire en diagonale, 99% de ce que j'y lis n'est en effet que mensonge. L'Eglise qui ne fait rien par exemple, on voit que vous n'avez jamais été sur le terrain. On m'a toujours dit que "quand tu sais pas tu te tais et tu t'informes".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 00:45

Philippe B. a écrit:
Vous avez eu le courage de le lire jusqu'au bout cher Simon ? Very Happy

A lire en diagonale, 99% de ce que j'y lis n'est en effet que mensonge. L'Eglise qui ne fait rien par exemple, on voit que vous n'avez jamais été sur le terrain. On m'a toujours dit que "quand tu sais pas tu te tais et tu t'informes".

Je ne lis pas au complet les longs messages.

On est capable de résumer sa pensée dans un forum en quelques lignes. Pas besoin d'écrire un traité...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 05:31

Vos généralités injustes et votre colère aveugle ne font avancer aucune cause , François07 .

Je présume que vous pensez au film " Philomena " ou à d'autres . Me trompé-je ?

Quant aux reproches , ils sont réversibles . Vous , que faites-vous pour aider les femmes enceintes dont vous avez tant de compassion  ( à part accuser les " chrétiens " en général de tous leurs maux , réels ou imaginés ) ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 17:29

Vous savez François il y a une différence entre "mon corps m'appartient" et "le corps, la vie qui se trouve dans mon corps et qui possède un patrimoine génétique différent du mien, un coeur qui bat indépendamment du mien" ne m'appartient pas. Voyez vous la nuance ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 19:10

n'appelle t on pas cela la schizophrénie? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 19:40

Non, c'est la réalité; l'enfant dans le sein de sa mère n'est pas une partie du corps de la mère, il est un être humain à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 20:22

jean-luc56 a écrit:
n'appelle t on pas cela la schizophrénie? Wink

Ben non, Jean-Luc ! Vous savez bien que cela n'a rien à voir !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 20:30

on peut blaguer?? Wink

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 20:32

On peut... s'il y a quelqu'un pour comprendre. rien n'est moins sûr... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 22:04

C'est ce monde de fou qui est schizophrène: d'un côté des articles vous disent "vous attendez un bébé, merveilleux, votre bébé est une personne, parlez lui, haptanomie par ci, musique douce à écouter à travers le ventre de maman par-là, patati patata...et de l'autre, vous voulez vous débarrasser  de cet amas de cellules encombrant? Pas de problème ma bonne dame.


Dernière édition par Arnica le Mar 07 Avr 2015, 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 07 Avr 2015, 22:12

J'aime bien tous ces donneurs de leçons qui n'ont peut-être jamais approché une femme enceinte qui souhaite avorter ! ou bien même croisé un enfant trisomique !

Car ce n'est pas le tout de le mettre au monde, après ça, il faut élever cet enfant.

Et comme toujours, on ne parle pas du père...  Pourtant, quand il y a une décision à prendre, en principe, le père est toujours invité à la consultation (enfin, ici c'est comme ça en tout cas).

Et je ne connais pas un seul cas où le gynéco a obligé à avorter. Il conseille, il explique les risques, mais la décision revient toujours au couple ou du moins à la future mère.

Je fais partie du Mouvement "laissez les vivre" depuis 30 ans.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 00:19

Bravo espérance, ça devient pathétique... toutes ces personnes qui se permettent de juger.

C'est facile de juger de la vie des autres, sans devoir la subir.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Je mets au défit, tous ceux qui braillent un peu trop de fort, de s'occuper de tous ces gamins !
Après on en fait quoi, on les abandonne à l'assistance publique ? vous voulez vous en occuper. Non je ne crois pas, bourrés de préjugés comme vous l'êtes, vous pourrez estimer ces gens comme de la mauvaise graine, des gosses perdus.

L'adoption est difficile, au point que même une femme célibataire peut adopter, il y a des gosses dont personne en veut, juste à cause de leur handicap, alors ils moisissent à la dass, et à leur majorité se retrouveront à la rue.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 08:02

Espérance, tu as 100% raison,le gynéco conseille,explique et ce sont les futurs parents qui prennent la décision.  c'est cela le respect et l'amour.
I love you :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 08:23

jean-luc56 a écrit:
Espérance, tu as 100% raison,le gynéco conseille,explique et ce sont les futurs parents qui prennent la décision.  c'est cela le respect et l'amour.
I love you :bisou:

Vous n'êtes pas un peu gêné là ?

On aboutit à la mort de l'enfant.
Même le délai de réflexion imposé par la loi gêne les tenants du respect et de l'amour ...

Et vous appelez cela "respect et amour" ?


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 08:46

est ce que conseiller de façon avisé avec le plus d'amour,de disponibilité,d'encadrement une femme qui vit une situation de souffrance,m'a géné? drole de façon de voir.
est ce qu'accepter le choix d'une femme et de l'encadrer médicalement le mieux possible est gènant?

respecter une décision avisée c'est le respect de l'individu.
aider avec amour dans des moments de souffrances intenses c'est aimer simplement .

les beaux donneurs de leçon au chaud dans leur certitude feraient de descendre dans la rue n'ont pour manifester ou marcher mais pour agir en apportant l'assistance nécessaire.
(cela me rappelle une des réactions de l'abbé pierre pour les SDF devant la critique et l'inertie maladive des gens).
""Il s’agit ici de statistiques concernant les enfants tués avant d’atteindre l’âge de un an. D’un point de vue pénal, peut-être considéré comme un meurtrier d’enfant toute personne qui tue un mineur de moins de quinze ans. «Si l’on prend cet âge comme référence, on arrive au chiffre de 400 à 800 morts par an, explique Gérard Lopez, président de l’Institut de victimologie. Cela fait plus de deux enfants chaque jour!»""
dans toute ma carrière, j'ai du participé qu'à 100 Fausses couches provoquées et à chaque fois justifiée par la mise en jeu du pronostic "vital" de la mère.

mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance.
"ne pas juger mais aider"
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 09:02

Nathalie2 a écrit:
Bravo espérance, ça devient pathétique... toutes ces personnes qui se permettent de juger.

C'est facile de juger de la vie des autres, sans devoir la subir.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Je mets au défit, tous ceux qui braillent un peu trop de fort, de s'occuper de tous ces gamins !
Après on en fait quoi, on les abandonne à l'assistance publique ?

Parce que vous croyez que c'est mieux de les jeter à la poubelle ?

Nathalie2 a écrit:
vous voulez vous en occuper. Non je ne crois pas, bourrés de préjugés comme vous l'êtes, vous pourrez estimer ces gens comme de la mauvaise graine, des gosses perdus.

Et vous faites quoi, vous, en pensant qu'on pourrait estimer ces gens comme de la mauvaise graine, des gosses perdus, si ce n'est "porter un jugement sur les autres" ?

Quand vous accusez les autres d'être bourrés de préjugés c'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité :mdr: quand on voit comme vous êtes vous-même bourrés de préjugés à l'égard des catholiques :mdr:

Et c'est quoi un fœtus dont on se débarasse parce qu'il est encombrant, si ce n'est une graîne perdue ?

Nathalie2 a écrit:
L'adoption est difficile, au point que même une femme célibataire peut adopter

J'ai une nièce qui a voulu adopter en enfant français, il lui a fallût attendre 5 ans, parce qu'il n'avait pas assez d'enfant adoptables. Cela se comprends puisque 90 % des enfants qui pourraient être adoptés, les parents préfèrent les jeter avant qu'ils ne viennent au monde.

Nathalie2 a écrit:
il y a des gosses dont personne en veut, juste à cause de leur handicap, alors ils moisissent à la dass, et à leur majorité se retrouveront à la rue.

Parce que vous croyez que c'est mieux de moisir dans la terre ? En général, quelque chose qui moisit c'est quelque chose dont plus personne ne s'occupe. Dire que ces enfants avec des handicaps moisissent à la Dass, faut pas exagéré !!!

Si les parents qui conçoivent ces enfants qu'on tue avant de leur avoir laissé une chance d'être heureux prenaient leur responsabilité, pensaient au bonheur qu'ils pourraient donné à cet enfant, ne serait-ce qu'en lui donnant de l'amour, au lieu de penser uniquement à eux, à leur petit confort personnel, il y aurait beaucoup moins d'avortement et pour les parents ne pouvant pas avoir d'enfant, il pourrait y avoir plus d'enfants qui recevrait l'amour qu'ils sont en droit d'attendre, comme créature de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 09:07

jean-luc56 a écrit:
mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance. "ne pas juger mais aider"

Parce que la grossesses c'est une maladie !!! Donc, un médecin, face à une femme qui souffre d'être enceinte, il se doit de soulager cette femme en l'aidant à se débarasser de l'enfant qu'elle porte en elle et qui est pour elle comme une tumeur dont il faut se débarasser ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 09:10

cher petero, vous croyez que toutes les grossesses se passent dans l'amour le plus parfait?
vous croyez que dans un couple qui "ne pensent uniquement à eux" où la décision de passer par la case avortement on fait la fête?

vous croyez que votre monde ressemble à celui des bisounours?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 09:17

petero a écrit:
jean-luc56 a écrit:
mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance. "ne pas juger mais aider"

Parce que la grossesses c'est une maladie  !!!  Donc, un médecin, face à une femme qui souffre d'être enceinte, il se doit de soulager cette femme en l'aidant à se débarasser de l'enfant qu'elle porte en elle et qui est pour elle comme une tumeur dont il faut se débarasser ?

j'ai dit que la grossesse est une maladie? NON,mensonge.
vous n'avez hélas rien compris juché sur le tabouret de vos certitudes.
honte à vous,désolé mais je suis triste de constater que vous êtes trés loin du niveau interne de votre charge.
il est beau d'arborer une belle tenue,mais vos propos sont lamentables et manipulateurs.

je ne parle pas de souffrir d'être enceinte mais de la Souffrance(recherchez la définition de l'intensité de ce mot)d'une grossesse pathologique qui nécessite,hélas,une fausse couche provoqué car péril il y a pour cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:14

.../...


Dernière édition par adamev le Mer 08 Avr 2015, 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:20

Petero a écrit:
J'ai une nièce qui a voulu adopter en enfant français, il lui a fallût attendre 5 ans, parce qu'il n'avait pas assez d'enfant adoptables. Cela se comprends puisque [b]90 % des enfants qui pourraient être adoptés, les parents préfèrent les jeter avant qu'ils ne viennent au monde.

Petero,là, tu exagères ou tu ne sais pas de quoi tu parles.
En France, oui, c'est difficile d'adopter et la raison n'est pas autre chose que les les services sociaux qui préfèrent laisser les enfants à leur famille, même si ce n'est pas la meilleure solution.
Les enfants sont placés dans des familles d'accueil, voient ou ne voient jamais leur famille, mais savent au moins d'où ils viennent.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:24

Petero a écrit:
petero a écrit:
jean-luc56 a écrit:
mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance. "ne pas juger mais aider"

Parce que la grossesses c'est une maladie  !!!  Donc, un médecin, face à une femme qui souffre d'être enceinte, il se doit de soulager cette femme en l'aidant à se débarasser de l'enfant qu'elle porte en elle et qui est pour elle comme une tumeur dont il faut se débarasser ?


Où Jean-Luc a dit que la femme souffre d'être enceinte ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:26

Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.

Quand aux enfants handicapés ou non qui "moisissent à la DASS".... ma fille les fréquente tous les jours... qui sont pour la plupart issus de familles où l'on baise selon les prescriptions de qui vous savez mais où l'on abandonne volontiers. Et il m'est arrivé de recevoir pour quelques heures dans ma maison de ces enfants qui n'ont pas vu leurs parents depuis leur placement voire depuis leur naissance.

Merci Espérance de votre témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:31

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Hypocrite parce que l'on ne supporte pas que l'on tue des enfants!!!!!!
Dégage, adamev
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:34

Aurais-je touché juste???
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:36

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.

Quand aux enfants handicapés ou non qui "moisissent à la DASS".... ma fille les fréquente tous les jours... qui sont pour la plupart issus de familles où l'on baise selon les prescriptions de qui vous savez mais où l'on abandonne volontiers. Et il m'est arrivé de recevoir pour quelques heures dans ma maison de ces enfants qui n'ont pas vu leurs parents depuis leur placement voire depuis leur naissance.

Merci Espérance de votre témoignage.

Je ne sais d'autant plus que nous avons été "famille d'accueil" et que parmi tous les enfants que nous avons accueillis, deux ont recontacté leur vraie famille bien après leur mariage. Ils savent maintenant qui sont leurs géniteurs et ont au moins compris la décision d'avoir dû être placés.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 10:48

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.


Merci Espérance de votre témoignage.

Que pensez vous d'une ouverture au droit de tuer les Yésidis car ils sont des sous-hommes ? Ce "droit" s'est ouvert dans certains pays.

Que pensez vous du nouveau droit (que personne n'est obligé d'utiliser) de tuer les enfants non-nés car ils ne sont pas des humains ? Ce "droit" s'est ouvert en Occident.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 08 Avr 2015, 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:00

Dans ce cas là Arnaud, on peut aussi ajouter les nazis qui voulaient une race pure :

Voici un extrait de Mein Kampf, chapitre XI ; le peuple et la race. P.284 et 285. :

En résumé, le résultat de tout croisement de races est toujours le suivant : - abaissement du niveau de la race supérieure ; - régression physique et intellectuelle, et, par suite, apparition d'une sorte de consomption dont les progrès sont lents mais inévitables. Amener un tel processus n'est autre chose que pécher contre la volonté de l'Éternel, notre Créateur"

http://de1940a1945.skyrock.com/706959208-La-race-aryenne-le-profil-de-l-homme-ideal.html

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:07

Cela ne sert hélas à rien d'expliquer l'évidence à des gens lobotomisés qui ne voient pas la monstruosité de tuer la vie naissante. Même certains qui se disent chrétiens ne la considèrent pas comme sacrée. L'espèce humaine tombe plus bas qu'un simple ver de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:18

Arnica a écrit:
Cela ne sert hélas à rien d'expliquer l'évidence à des gens lobotomisés qui ne voient pas la monstruosité de tuer la vie naissante. Même certains qui se disent chrétiens ne la considèrent pas comme sacrée. L'espèce humaine tombe plus bas qu'un simple ver de terre.

coucou Arnica

Je ne suis pas si pessimiste que vous.

On a l'impression maintenant que l'avortement est quelque chose de banal, alors qu'il a toujours existé, mais se faisait dans les arrières cuisines, avec les risques que cela comportaient.

Il y a 15 jours, une jeune femme de mes connaissances a mis un monde un enfant qu'elle savait non viable dès la naissance. Le gynéco avait bien expliqué au couple que si elle menait sa grossesse à terme, le bébé mourrait à la naissance.
La grossesse a été pénible, elle l'a passée presque couchée tout le temps, mais avec son mari, ils ont préféré choisir d'aller jusqu'au bout.
Les premiers signes de l'accouchement sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche, il y a 15 jours. Ils ont appelé le 15 qui a mis du temps à arriver et ont fait hospitaliser la maman tout de suite. Elle a donné naissance dans l'ambulance et, comme c'était prévu, l'enfant n'a pas vécu.
N'empêche que la maman est toujours hospitalisée pour une septicémie...

L'interne leur a demandé pourquoi ils avaient préféré garder l'enfant ? ils ont dit qu'ils espéraient un miracle...

Maintenant, si la maman ne s'en sort pas, elle laissera un veuf et 2 petites filles de 2 et 4 ans...

Personnellement, j'ai admiré ce combat qu'ils ont mené, leurs familles étaient contre aussi, mais ont-ils fait le bon choix ???

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:31

.../...


Dernière édition par adamev le Mer 08 Avr 2015, 11:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:37

c'est hélas un cas qui arrive,et c'est trés triste.
un certain temps s'était plus fréquent et il n'était pas rare qu'il faille faire intervenir la réa chez la mère.
il est beau d'avoir la Foi et prier pour un miracle,mais le plus souvent, cela ne se passe pas.que de gens refusent parfois l'évidence d'un diagnostic et du pronostique, et cela se termine mal trés mal.
ce n'est pas que le cas des anomalies non viables néo-natales,mais c'est le cas dans d'autres problèmes de "refus" de soin.
dans le cas où le combat est perdu cela se conçoit et on ne peut qu'accepter et accompagner,mais dans beaucoup de cas,le refus fait que le combat qui aurait pu être gagné est perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:38

Que l'enfant n'était pas viable, ça les médecins pouvaient le prévoir c'est vrai. Cependant, une septicémie peut arriver lors de n'importe quel accouchement, ce n'est pas prévisible.
J'espère de tout coeur que cette maman s'en sortira!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:41

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.


Merci Espérance de votre témoignage.

Que pensez vous d'une ouverture au droit de tuer les Yésidis car ils sont des sous-hommes ? Ce "droit" s'est ouvert dans certains pays.

Que pensez vous du nouveau droit (que personne n'est obligé d'utiliser) de tuer les enfants non-nés car ils ne sont pas des humains ? Ce "droit" s'est ouvert en Occident.

Comme d'hab réductio à votre propre sottise.
Le cas des Yésidis est un mauvais exemple... ce sont des humains nés, adultes ou non. Les tuer est un assassinat et, dans le cas des enfants, un infanticide. Donc sottise hors de propos.
Le cas de l'avortement est régi et encadré en France par une loi dite loi Veil triplement (voire plus) combattue par votre église parce que parait-il concoctée dans les loges, parce que portée par trois juifs notoires (P.Simon, S.Veil et P.Neuwirth) dont un était FM, parce qu'elle laisse à la femme la liberté de faire naître ou pas et ça c'est insupportable à vos machos ensoutanés, parce qu'elle permet aux peuples qui l'adoptent de se libérer au moins partiellement de l'emprise moralisatrice de votre église... parce qu'elle rend évidente la réalité de l'avortement niée par les religieux jusqu'à son adoption. Réalité qui montre que somme toute le nombre des avortement d'aujourd'hui (env 220 000 en baisse) n'est pas si différent que ça de ce qu'il était avant la loi (en gros 65 000 suites hospitalières + les avortements sans suite + avortements à l'étranger +infanticides sur naissances rendues prématurées) mais sur lesquels on n'a pas d'éclairage statistique fiable.

Et votre minable contre argumentation montre bien que j'ai dit juste à savoir que vous vous moquez bien des femmes et de l'avortement. Que la seule chose qui vous intéresse est de faire de l'agit-prop politique (sans le dire évidemment).

Alors répétons-le : l'avortement est un crime, l'accueil de l'enfant à naître est un droit qui doit être soutenu par tous les moyens possibles (mais on ne vous entend
pas beaucoup sur le sujet... sauf yaka fotquon), l'accueil, l'assistance, le traitement hospitalier des mères en volonté d'avorter est lui aussi un droit qui doit être développé.
La seule méthode efficace contre l'avortement (au delà de l'intervention sociale et publique) est le développement de la contraception sous toutes ses formes naturelles et artificielles (au choix des couples). Ce qui implique notamment l'information sur le sujet dès l'école (qui n'est pas exclusive de celle des parents).


Et comme pour mon autre message ci-dessus vous allez, vous ou un de vos complices, vous empresser de le faire disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:44

Ca peut paraitre HS, mais à vous de chercher le lien: près de chez moi s'est ouvert il y a 2 ans, un centre de soin avec spa (bains bouillonnants etc)...pour chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:49

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.


Merci Espérance de votre témoignage.

Que pensez vous d'une ouverture au droit de tuer les Yésidis car ils sont des sous-hommes ? Ce "droit" s'est ouvert dans certains pays.

Que pensez vous du nouveau droit (que personne n'est obligé d'utiliser) de tuer les enfants non-nés car ils ne sont pas des humains ?  Ce "droit" s'est ouvert en Occident.

Comme d'hab réductio à votre propre sottise.
Le cas des Yésidis est un mauvais exemple... ce sont des humains nés, adultes ou non. Les tuer est un assassinat et, dans le cas des enfants, un infanticide. Donc sottise hors de propos.
Le cas de l'avortement est régi et encadré en France par une loi dite loi Veil triplement (voire plus) combattue par votre église parce que parait-il concoctée dans les loges, parce que portée par trois juifs notoires (P.Simon, S.Veil et P.Neuwirth) dont un était FM, parce qu'elle laisse à la femme la liberté de faire naître ou pas et ça c'est insupportable à vos machos ensoutanés, parce qu'elle permet aux peuples qui l'adoptent de se libérer au moins partiellement de l'emprise moralisatrice de votre église... parce qu'elle rend évidente la réalité de l'avortement niée par les religieux jusqu'à son adoption. Réalité qui montre que somme toute le nombre des avortement d'aujourd'hui (env 220 000 en baisse) n'est pas si différent que ça de ce qu'il était avant la loi (en gros 65 000 suites hospitalières + les avortements sans suite + avortements à l'étranger +infanticides sur naissances rendues prématurées) mais sur lesquels on n'a pas d'éclairage statistique fiable.

Et votre minable contre argumentation montre bien que j'ai dit juste à savoir que vous vous moquez bien des femmes et de l'avortement. Que la seule chose qui vous intéresse est de faire de l'agit-prop politique (sans le dire évidemment).Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Alors répétons-le : l'avortement est un crime, l'accueil de l'enfant à naître est un droit qui doit être soutenu par tous les moyens possibles (mais on ne vous entend
pas beaucoup sur le sujet... sauf yaka fotquon), l'accueil, l'assistance, le traitement hospitalier des mères en volonté d'avorter est lui aussi un droit qui doit être développé.
La seule méthode efficace contre l'avortement (au delà de l'intervention sociale et publique) est le développement de la contraception sous toutes ses formes naturelles et artificielles (au choix des couples). Ce qui implique notamment l'information sur le sujet dès l'école (qui n'est pas exclusive de celle des parents).


Et comme pour mon autre message ci-dessus  vous allez, vous ou un de vos complices, vous empresser de le faire disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 11:57

Arnica a écrit : Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Rien à voir en effet.... vous comme moi et réciproquement nous avons été (je l'espère pour vous) "désiré". Vous êtes donc à côté de la plaque...

Ce dont il est question ici c'est de grossesses non désirées (peu importe la raison).
Alors battez vous plutôt pour le développement des conditions d'accueil et pour la contraception sous toutes ses formes... Là vous ferez acte utile et non déni de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:00

adamev a écrit:



[b]Alors répétons-le : l'avortement est un crime, l'accueil de l'enfant à naître est un droit qui doit être soutenu par tous les moyens possibles (mais on ne vous entend

Donc pour vous l'avortement est un crime que la loi organise ?

La loi aurait donc selon vous le droit d'organiser un crime ?


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:08

jean-luc56 a écrit:
petero a écrit:
jean-luc56 a écrit:
mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance. "ne pas juger mais aider"

Parce que la grossesses c'est une maladie  !!!  Donc, un médecin, face à une femme qui souffre d'être enceinte, il se doit de soulager cette femme en l'aidant à se débarasser de l'enfant qu'elle porte en elle et qui est pour elle comme une tumeur dont il faut se débarasser ?

j'ai dit que la grossesse est une maladie? NON, mensonge.
vous n'avez hélas rien compris juché sur le tabouret de vos certitudes.
honte à vous,désolé mais je suis triste de constater que vous êtes trés loin du niveau interne de votre charge.
il est beau d'arborer une belle tenue,mais vos propos sont lamentables et manipulateurs.

je ne parle pas de souffrir d'être enceinte mais de la Souffrance(recherchez la définition de l'intensité de ce mot)d'une grossesse pathologique qui nécessite, hélas, une fausse couche provoqué car péril il y a pour cette femme.

C'est bien vous qui avez écrit dans le même message : "est ce qu'accepter le choix d'une femme et de l'encadrer médicalement le mieux possible est gènant ?" respecter une décision avisée c'est le respect de l'individu. aider avec amour dans des moments de souffrances intenses c'est aimer simplement . [/quote]

Ici vous parlez bien d'encadrer une femme qui est dans la souffrance à cause de sa grossesse, et qui a fait elle-même le choix d'avorter, de ne pas garder son enfant. Vous ne parler de femmes qui ont une grossesse qui met en péril leur vie, que pour dire que ce sont les seuls avortement que vous vous avez accepté d'opérer. Dans ce cas, c'est sans doute vous qui avez conseillé à ces femmes de se faire avorter pour ne pas mettre leur vie en péril.

Et c'est bien vous qui avez aussi écrit : " mais le médecin se doit humainement d'aider de façon la plus adaptée en son ame et conscience tout humain dans la souffrance." Vous avez bien écrit "tout humain dans la souffrance" ; donc toute femme dont la grossesse les fait souffrir physiquement ou moralement, car vous n'avez pas précisé.
"ne pas juger mais aider"

Donc soyez plus clair. Un femme qui se retrouve enceinte alors qu'elle ne le souhaitait pas, et pour qui cette grosse est innaceptable, et qui de fait souffre moralement de se retrouver enceinte, et qui vient vous voir, vous faites quoi ? Vous soulagez sa souffrance en lui conseillant de se faire avorter ? Si c'est pas ce que vous faites alors n'écrivez pas "tout personne qui est dans la souffrance"
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:12

adamev a écrit:
Arnica a écrit : Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Rien à voir en effet.... vous comme moi et réciproquement nous avons été (je l'espère pour vous) "désiré". Vous êtes donc à côté de la plaque...

Ce dont il est question ici c'est de grossesses non désirées (peu importe la raison).
Alors battez vous plutôt pour le développement des conditions d'accueil et pour la contraception sous toutes ses formes... Là vous ferez acte utile et non déni de vérité.

C'est drôle, mais quand vous parlez de vous vous dites "nous nous avons été désiré" et quand vous parlez des enfants qui n'ont pas été désirés, vous écrivez "ce dont il est question ici c'est de grossesse non désirées".

Parce qu'il n'est pas ici question d'enfant, d'être humains non désirés ?

Donc pour vous, l'avortement c'est une grossesse refoulée, c'est pas un enfant refoulé !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:15

adamev a écrit:
Arnica a écrit : Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Rien à voir en effet.... vous comme moi et réciproquement nous avons été (je l'espère pour vous) "désiré". Vous êtes donc à côté de la plaque...
Nous sommes TOUS infiniment désirés par Dieu notre Créateur. C'est tellement plus important que d'être désiré ou non par ses parents et nous donne notre raison d'être suprême et inviolable!

Ce dont il est question ici c'est de grossesses non désirées (peu importe la raison).
Alors battez vous plutôt pour le développement des conditions d'accueil et pour la contraception sous toutes ses formes... Là vous ferez acte utile et non déni de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:20

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.

Et le droit à l'enfant qui a été conçu, de vivre, vous en faites quoi ? Non personne n'est obligé de se servir de la loi veille qui autorise à tuer son enfant dans son sein quand on n'en veut pas ; mais elle le permet.

Et pourquoi n'ouvrez pas un droit pour celui qui veut se débarasser de son voisin quand celui-ci est insuportable ? C'est pas grave à vrai dire d'accorder un tel droit, puisque personne n'est obligé de l'appliquer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 08 Avr 2015, 12:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Donc pour vous l'avortement est un crime que la loi organise ?
La loi aurait donc selon vous le droit d'organiser un crime ?

La loi peut se rendre coupable des pires atrocités, c'est un fait ! Confused

Mais je rejoins la notion de liberté par exemple, si mères et pères ne veulent pas de leurs enfants alors que les représentants de la loi fassent le sale boulot à leur place. Dieu ne laisse pas faire les choses sans raison, là ce ne sont plus des individus isolés et persécutés mais toute une société qui entre dans une organisation de droits taxés comme contre-nature. C'est le prix à payer autant dire, personne n'est à l'abri du péché et c'est ainsi qu'on voit les signes de la fin des temps pour une nation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Considération chrétiennes sur l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: