DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Considération chrétiennes sur l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 19 Avr 2015, 14:43

François 07 a écrit:

Son existence infondée, improuvée, est la seule évidence, sauf pour ceux qui sont aveuglée par une foi qu'ils mettent devant tout sans réfléchir.

"De nature, ils sont inconsistants, tous ces gens qui restent dans l’ignorance de Dieu : à partir de ce qu’ils voient de bon, ils n’ont pas été capables de connaître Celui qui est ; en examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan. Mais c’est le feu, le vent, la brise légère, la ronde des étoiles, la violence des flots, les luminaires du ciel gouvernant le cours du monde, qu’ils ont regardés comme des dieux. S’ils les ont pris pour des dieux, sous le charme de leur beauté, ils doivent savoir combien le Maître de ces choses leur est supérieur, car l’Auteur même de la beauté est leur créateur. Et si c’est leur puissance et leur efficacité qui les ont frappés, ils doivent comprendre, à partir de ces choses, combien est plus puissant Celui qui les a faites. Car à travers la grandeur et la beauté des créatures, on peut contempler, par analogie, leur Auteur. Et pourtant, ces hommes ne méritent qu’un blâme léger ; car c’est peut-être en cherchant Dieu et voulant le trouver, qu’ils se sont égarés : plongés au milieu de ses œuvres, ils poursuivent leur recherche et se laissent prendre aux apparences : ce qui s’offre à leurs yeux est si beau ! Encore une fois, ils n’ont pas d’excuse. S’ils ont poussé la science à un degré tel qu’ils sont capables d’avoir une idée sur le cours éternel des choses, comment n’ont-ils pas découvert plus vite Celui qui en est le Maître ?" (Sagesse 13, 1-9)

"Pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des hommes pareils à vous, et nous annonçons la Bonne Nouvelle : détournez-vous de ces vaines pratiques, et tournez-vous vers le Dieu vivant, lui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qu’ils contiennent. Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs chemins. Pourtant, il n’a pas manqué de donner le témoignage de ses bienfaits, puisqu’il vous a envoyé du ciel la pluie et des saisons fertiles pour vous combler de nourriture et de bien-être." (Actes 14, 15-17)

"Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire. À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ; Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous. Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : Nous sommes de sa descendance." (Actes 17, 24-28)

"Or la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et contre toute injustice des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité. En effet, ce que l’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, car Dieu le leur a montré clairement. Depuis la création du monde, on peut voir avec l’intelligence, à travers les œuvres de Dieu, ce qui de lui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité. Ils n’ont donc pas d’excuse," (Romains 1, 18-20)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 19 Avr 2015, 16:01

François 07 a écrit:
Citation :


L'existence de dieu est une évidence aveuglante et celle de l'esprit aussi!
La foi c'est croire ce que Dieu nous dit, pas qu'il existe! C'est croire qu'il est amour quand tout va mal! C'est aussi croire que ce qu'Il a dit se réalisera même quand cela n'en a pas l'air!


Son existence infondée, improuvée, est la seule évidence, sauf pour ceux qui sont aveuglée par une foi qu'ils mettent devant tout sans réfléchir.

encore du blabla, rien de consistant, du vide!

Et ce que tu va soit disant dire ou à soit disant dit, où et quand l'a-t-il dit et à qui?

Et où sont les preuves?
Je les donne quand tu veux!
Seulement avec vous, j'ai des doutes : Jésus a dit de ne pas donner ses perles aux cochons.
Alors, j'en donne une seule si tu tiens!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 19 Avr 2015, 16:02

François 07 a écrit:
Citation :


La foi indique par contre aux catholiques que son âme spirituelle est créée par Dieu au moment de sa conception. Ca ne se démontre pas. C'est juste une affirmation solennelle venant du Ciel.

Continuez à penser comme si, d'ici 35 ou 30 ans, vous n'allez pas être confronté à l'autre réalité, celle du vrai monde éternel.


blabla religieux qui vaut rien.

prouve, explique, argumente.

il n'existe pas d'âme comme ose le prétendre la religion qui de toute façon ne prouve jamais rien, c'est une conçue pour tuer et dominer, par pour la vie, ni pour la paix.
Alors l'esprit est matière? batman
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 05:37

jean-luc56 a écrit:
c'est trés simple,il est trés fréquent à la naissance lorsque l'on examine le placenta de retrouver un reliquat d'une "ébauche" d'un deuxième embryon. Ce qui pense à croire qu'il y avait au départ une grossesse gémellaire.


Je n'ai pas encore trouvé de confirmation sur le net .

Ces ébauches sont-elles des villosités-crampons ou des coques cytotrophoblastiques , ou plus ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 07:21

RenéMatheux a écrit:
François 07 a écrit:
Citation :


La foi indique par contre aux catholiques que son âme spirituelle est créée par Dieu au moment de sa conception. Ca ne se démontre pas. C'est juste une affirmation solennelle venant du Ciel.

Continuez à penser comme si, d'ici 35 ou 30 ans, vous n'allez pas être confronté à l'autre réalité, celle du vrai monde éternel.


blabla religieux qui vaut rien.

prouve, explique, argumente.

il n'existe pas d'âme comme ose le prétendre la religion qui de toute façon ne prouve jamais rien, c'est une conçue pour tuer et dominer, par pour la vie, ni pour la paix.
Alors l'esprit est matière? batman

Pouffer de rire
tout dépend ce que vous entendez par matière et par esprit;donnez vous définition car la réponse peut être oui et non :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 07:24

boulo a écrit:
jean-luc56 a écrit:
c'est trés simple,il est trés fréquent à la naissance lorsque l'on examine le placenta de retrouver un reliquat d'une "ébauche" d'un deuxième embryon. Ce qui pense à croire qu'il y avait au départ une grossesse gémellaire.


Je n'ai pas encore trouvé de confirmation sur le net .

Ces ébauches sont-elles des villosités-crampons ou des coques cytotrophoblastiques , ou plus ?

Le net?

je vous parle d'expérience . d'ailleurs, cette notion de grossesse gémellaire est traitée dans les Encyclopédies médicales et dans certains cours en faculté et pas sur PIF gadgette
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 10:04

jean-luc56 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
François 07 a écrit:
Citation :


La foi indique par contre aux catholiques que son âme spirituelle est créée par Dieu au moment de sa conception. Ca ne se démontre pas. C'est juste une affirmation solennelle venant du Ciel.

Continuez à penser comme si, d'ici 35 ou 30 ans, vous n'allez pas être confronté à l'autre réalité, celle du vrai monde éternel.


blabla religieux qui vaut rien.

prouve, explique, argumente.

il n'existe pas d'âme comme ose le prétendre la religion qui de toute façon ne prouve jamais rien, c'est une conçue pour tuer et dominer, par pour la vie, ni pour la paix.
Alors l'esprit est matière? batman

Pouffer de rire
tout dépend ce que vous entendez par matière et  par esprit;donnez vous définition car la réponse peut être oui et non :mdr:
J'entend ce que tout le monde entend!
Et c'est bien la première fois que je vois quelqu'un qui ne comprend pas ce concept! Cela augure mal de votre volonté de répondre au problème.

Jean Luc le medecin qui ne connait pas la différence entre esprit et matière!!!!!!


Dernière édition par RenéMatheux le Lun 20 Avr 2015, 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 10:05

jean-luc56 a écrit:
boulo a écrit:
jean-luc56 a écrit:
c'est trés simple,il est trés fréquent à la naissance lorsque l'on examine le placenta de retrouver un reliquat d'une "ébauche" d'un deuxième embryon. Ce qui pense à croire qu'il y avait au départ une grossesse gémellaire.


Je n'ai pas encore trouvé de confirmation sur le net .

Ces ébauches sont-elles des villosités-crampons ou des coques cytotrophoblastiques , ou plus ?

Le net?

je vous parle d'expérience . d'ailleurs, cette notion de grossesse gémellaire est traitée dans les Encyclopédies médicales et dans certains cours en faculté et pas sur PIF gadgette
Wikipedia and co = Pif Gadget! No No No No No No

Bref! Encore une invention de Jean Luc????
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 11:04

Wikipédia est et restera une certaine vulgarisation. Boulet
pour la science science, il faut chercher plus haut beaucoup plus haut avec des moteurs de recherche spécifiques. study
est ce une invention?
si vous prenez wikipédia pour votre bible c'est que votre religion est vulgarisation c'est grave dans de nombreux domaines et entre autre les sciences. Exclamation
siffler :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 11:50

jean-luc56 a écrit:
Wikipédia est et restera une certaine vulgarisation. Boulet
pour la science science, il faut chercher plus haut beaucoup plus haut avec des moteurs de recherche spécifiques. study
est ce une invention?
si vous prenez wikipédia pour votre bible c'est que votre religion est vulgarisation c'est grave dans de nombreux domaines et entre autre les sciences. Exclamation
siffler :bisou:
Il n'y a pas que Wikipedia sur le net et on y trouve beaucoup de resultats, meme la plupart des théorèmes mathématiques classiques! Vu que selon vos dire, c'est assez fréquent, on devrait trouver vos grossesses génélaires and co!

Maintenant, si vous voulez avoir n'importe quel article ou livre scientifique allez dans google scholar!
le grand scientifique que vous êtes ignore cela?
Alors, maintenant donnez les références - ou plutot quel mots vous tapez dans scholar- que boulo puisse vérifier vos dire!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 12:51

c'est si simple de chercher sur ce moteur;le seul hic c'est que tous les articles sont représentés par un résumer.
il faut payer pour plus.
alors débrouillez vous, cherchez sur analyse du placenta en salle.
je ne vais pas vous faire des scannes de livre.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 13:43

jean-luc56 a écrit:
c'est si simple de chercher sur ce moteur;le seul hic c'est que tous les articles sont représentés par un résumer.
il faut payer pour plus.
faux, pas en maths en tout cas! Seul certains articles recents ne donne que des résumés; Les articles de plus de 20 ou 30 ans sont en général disponible en entier!
De toutes façons un résumé est souvent instructif! Donnez déjà des résumés!
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 13:50

Citation :
Décrire les lésions placentaires présentes lors de complications périnatales inexpliquées. Étudier les lésions associées aux pathologies maternelles récidivantes, et expliquer un accident per natal à l'aide de l'analyse placentaire. Matériel et méthodes : Notre étude est une analyse descriptive rétrospective d'une série de 124 patientes ayant accouché à l'Hôpital Couple-Enfant de Grenoble entre le 02 Janvier 2009 et le 22 Août 2010. Les données maternelles, néonatales et placentaires ont été recueillies dans les dossiers obstétricaux informatisés. Résultats : Des lésions vasculo-placentaires étaient associées aux pathologies hypertensives, aux RCIU, aux HRP, et aux pathologies récidivantes. Les lésions placentaires associées aux accidents per natals étaient la pigmentation des membranes. Des lésions de chorioamniotite étaient retrouvées chez 8,3% des patientes pour qui il y avait suspicion de chorioamniotite. Aucun type de lésion ne pouvait être corrélé au diabète. Des lésions vasculo-placentaires ainsi que la pigmentation des membranes étaient associées aux métrorragies per-partum. Les placentas associés aux accidents per natals montraient la plupart du temps des lésions d'apparition chronique et antérieures à la période per partum. Conclusion : L'examen du placenta permet de connaître les processus physiopathologiques à l'origine de pathologies périnatales inexpliquées, de confirmer ou infirmer un diagnostic, de mettre en place une stratégie préventive lors de pathologies récidivantes, et d'apporter des preuves objectives d'un point de vue médico-légal.

http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00629348/

Une petite explication René ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 14:42

la médecine, ce n'est pas des maths.

la citation parle des examen anatomo-pathologiques lors de problèmes probables  inexpliqués.
:bisou:
l'examen en salle du placenta se fait systématiquement avec certaines découvertes orientant vers une deuxième implantation.
un résumé est succin il suffit de parcourir les articles et les résumés pour comprendre ce que le mot résumé signifie et il ne faut pas avoir fait mat spé. pour cela.
si tu veux des résumés,vas les chercher. siffler
tu n'as aucune compétence, qu'une connaissance dans ce domaine et tu veux jouer au professionnel? lamentable.
mais c'est classique que des amateurs pas du tout éclairés veuillent jouer au professionnel :nawak:
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 16:06

jean-luc56 a écrit:
la médecine, ce n'est pas des maths.

la citation parle des examen anatomo-pathologiques lors de problèmes probables  inexpliqués.
:bisou:
l'examen en salle du placenta se fait systématiquement avec certaines découvertes orientant vers une deuxième implantation.
un résumé est succin il suffit de parcourir les articles et les résumés pour comprendre ce que le mot résumé signifie et il ne faut pas avoir fait mat spé. pour cela.
si tu veux des résumés,vas les chercher. siffler
tu n'as aucune compétence, qu'une connaissance dans ce domaine et tu veux jouer au professionnel? lamentable.
mais c'est classique que des amateurs pas du tout éclairés veuillent jouer au professionnel :nawak:

C'était le but de mon copié-collé What a Face
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 16:58

C'est une réponse à la question posée par Boulo que j'attend
JeanLuc56 a écrit:
Question:
savez vous que le plus souvent les grossesses sont gémellaires et que l'enfant qui naît s'est développé au dépend de son jumeau qui lui ne se développant pas meurt; donc chaque naissance voit venir au monde un meurtrier dans beaucoup de cas?
Je ne vois pas de lien avec ce qui précède.
Si c'est vrai cela doit se trouver dans quelques livres ou articles scientifiques.

Et si on tape sur "analyse du placenta en salle" c'est effectivement la citation donné par Dragna din que l'on trouve!
Mais je ne vois pas de références à la question de boulo ni au fait que souvent les enfants se developpe au détriment d'un jumeau!Cela devrait pourtant être connu vu que c'est "le plus souvent"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 19:08

RenéMatheux a écrit:
C'est une réponse à la question posée par Boulo que j'attend
JeanLuc56 a écrit:
Question:
savez vous que le plus souvent les grossesses sont gémellaires et que l'enfant qui naît s'est développé au dépend de son jumeau qui lui ne se développant pas meurt; donc chaque naissance voit venir au monde un meurtrier dans beaucoup de cas?
Je ne vois pas de lien avec ce qui précède.
Si c'est vrai cela doit se trouver dans quelques livres ou articles scientifiques.

Et si on tape sur "analyse du placenta en salle" c'est effectivement la citation donné par Dragna din que l'on trouve!
Mais je ne vois pas de références à la question de boulo ni au fait que souvent les enfants se developpe au détriment d'un jumeau!Cela devrait pourtant être connu vu que c'est "le plus souvent"

la médecin ne s'apprend pas sur le net, il faut être c...pour penser l'inverse.
les sites sur le net sont pour les encyclopédies et les revues intéressantes majoritairement payants.
Sortez un peu de votre ordinateur et le jour où vous aurez tant d'heures que tout médecin passe dans les hôpitaux on en reparlera.carton rouge
vous êtes indécrottable ;si c'est votre style cela doit être dure à vivre (pour les autres) Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 19:30

jean-luc56 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
C'est une réponse à la question posée par Boulo que j'attend
JeanLuc56 a écrit:
Question:
savez vous que le plus souvent les grossesses sont gémellaires et que l'enfant qui naît s'est développé au dépend de son jumeau qui lui ne se développant pas meurt; donc chaque naissance voit venir au monde un meurtrier dans beaucoup de cas?
Je ne vois pas de lien avec ce qui précède.
Si c'est vrai cela doit se trouver dans quelques livres ou articles scientifiques.

Et si on tape sur "analyse du placenta en salle" c'est effectivement la citation donné par Dragna din que l'on trouve!
Mais je ne vois pas de références à la question de boulo ni au fait que souvent les enfants se developpe au détriment d'un jumeau!Cela devrait pourtant être connu vu que c'est "le plus souvent"

la médecin ne s'apprend pas sur le net, il faut être c...pour penser l'inverse.
les sites sur le net sont pour les encyclopédies et les revues intéressantes majoritairement payants.
Sortez  un peu de votre ordinateur  et le jour où  vous aurez tant d'heures que tout médecin passe dans les hôpitaux on en reparlera.carton rouge
vous êtes indécrottable ;si c'est votre style cela doit être dure à vivre  (pour les autres) Pouffer de rire
Tout à fait indécrottable!
Vous donnez des affirmations sans aucune preuve! Je veux ces preuves!

Affirmation enorme d'ailleurs!
Vous dites "que le plus souvent quand nous attendons un enfant vous dites qu'en fait on en attend deux!"
Eh bien une telle affirmation devrait se trouver sans problème dans la plupart des ouvrages traitant de la grossesse.
Or quand on vous demande les références : nada!
un esprit suspicieux pourrait penser que vous avez inventé et que coincé quand on vous demande les preuves, vous sortez les parades habituelles "fascistes crétin and co".
Mais figurez vous qu'en science, on donne toujours les preuves de ce qu'on avance! Et cela vous les refusez et pour cause!

Maintenant si vous avez raison, vous devriez en informer d'urgence les religions qui ne sont pas au courant! Cela ouvre en effet des questions philosophiques importante comme vous le disiez si bien!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 19:35

François 07 a écrit:

Citation :

Je les donne quand tu veux!
Seulement avec vous, j'ai des doutes : Jésus a dit de ne pas donner ses perles aux cochons.
Alors, j'en donne une seule si tu tiens!
Alors choisis-la bien!
On verra bien.
No problem!
Donc le miracle de Lanciano où l'hostie s'est transformée en chair.

Cela prouve et la véracité de la Cène!
Cela entraine donc de très fortes présomptions de vérité sur la suite des evènements rapporté par les évangiles, vu que la croix, c'est le sacrifice de Jésus, consacré dès la première Cène!

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 19:39

"Vous dites "que le plus souvent quand nous attendons un enfant vous dites qu'en fait on en attend deux!"

Où avez-vous lu ça ?

De plus, le nous est très exagéré ...
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 19:44

Cécile a écrit:
"Vous dites "que le plus souvent quand nous attendons un enfant vous dites qu'en fait on en attend deux!"
Où avez-vous lu ça ?
De plus, le nous est très exagéré ...
C'est JeanLuc56 que j'ai rappelé un peu,plus haut à 13h43
JeanLuc56 a écrit:
savez vous que le plus souvent les grossesses sont gémellaires et que l'enfant qui naît s'est développé au dépend de son jumeau qui lui ne se développant pas meurt; donc chaque naissance voit venir au monde un meurtrier dans beaucoup de cas?

qu'il a confirmé à 7h24
jean-luc56 a écrit:
boulo a écrit:
jean-luc56 a écrit:
c'est trés simple,il est trés fréquent à la naissance lorsque l'on examine le placenta de retrouver un reliquat d'une "ébauche" d'un deuxième embryon. Ce qui pense à croire qu'il y avait au départ une grossesse gémellaire.


Je n'ai pas encore trouvé de confirmation sur le net .

Ces ébauches sont-elles des villosités-crampons ou des coques cytotrophoblastiques , ou plus ?

Le net?

je vous parle d'expérience . d'ailleurs, cette notion de grossesse gémellaire est traitée dans les Encyclopédies médicales et dans certains cours en faculté et pas sur PIF gadgette
Figurez vous que Boulo n'y croit pas (moi non plus) et que Jean Luc refuse de donner ses références!
Et vous y croyez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 20:32

Cela ne m'intéresse pas plus que ça... Je ne doute pas que cela arrive, de même que de nombreuses fausses-couches qui passent inaperçues.

En fait, j'ai cherché un peu, et apparemment, ce qui peut arriver, c'est qu'une artère de l'un des embryons soit bouchée par un caillot, et il n'est plus alimenté...

Qu'importe que l'on y croit ou pas ? Cela ne change rien à la réalité...La croyance n'a rien de scientifique !!!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 20:36

mes références cher renématheux vous ne pourriez pas les comprendre avec votre petite tête.
plusieurs années dans un service d'obstétrique, c'est quoi?

Cécile, on s'est aperçu que l'on retrouvait assez souvent la présence de reliquat qui montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé.

que dans les petites têtes de certains dégénérés du bulbe cela ne prend pas je m'en fous.
je ne vous donnerez pas mes références,ces livres sont trop chers à mes yeux,cherchez les éditions sérieuses si vos neurones peuvent encore fonctionner.
Pouffer de rire :bisou:


Dernière édition par jean-luc56 le Lun 20 Avr 2015, 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 20:43

les fausses couches spontanées sont fréquentes
Plus d'une grossesse diagnostiquée sur 10 se termine par une fausse couche lors du premier trimestre.
La moitié des oeufs fécondés terminent leur développement avant l'installation du retard de règles.

La majorité des fausses couches interviennent au commencement de la grossesse, avant deux mois et demi de grossesse.

La fréquence des fausses couches est deux fois plus élevée à 40 ans qu'à 20 ans.
Il est rarement nécessaire d'effectuer un bilan après une première fausse couche. Un bilan (échographie, bilan sanguin, hystérographie ...) est proposé si une ou deux autres fausses couches surviennent ensuite. Il est en général effectué après la troisième fausse couche.

autre sources:
"Selon les statistiques considérées, on considère qu’une grossesse a 10 à 20% de “chances” de s’interrompre spontanément. Comme le risque est le plus grand en début de grossesse et diminue progressivement, plus la grossesse est diagnostiquée précocément (ainsi certains tests permettent d’avoir une réponse avant même le retard de règles) et plus on voit de fausses couches. Certains auteurs qui définissent une grossesse dès la fécondation de l’ovocyte (avant même l’implantation de l’oeuf dans l’utérus) arrivent à des taux de 70% d’interruptions spontanées (dont la plus grande partie passe inaperçue chez les femmes)."
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 21:04

"Cécile, on s'est aperçu que l'on retrouvait assez souvent la présence de reliquat qui montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé. "

Je vous crois bien volontiers. Pourquoi inventeriez-vous cela ?

Ma fille a perdu des jumeaux avant même de savoir qu'il y avait 2 embryons.

La grossesse idéale, parfaite, n'est pas la plus fréquente.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 21:37

disons qu'il y a peut être plus de soucis actuellement qui sont liés à des facteurs qui n'existaient pas avant (ou moins).
notre monde moderne a des avantages mais aussi beaucoup d'inconvénients.
Mad siffler
techniquement,nous sommes plus au point pour suivre la grossesse mais il existe encore tellement d'inconnues. Wink
humainement cela dépend des hopitaux.

les femmes et les hommes qui donnent la vie sont de moins en moins opérationnels; il suffit de voyager dans les testicules de ces messieurs pour passer en revue les spermatozoïdes,beaucoup sont soit à l'infirmerie soit en rééducation Pouffer de rire
quand au voyage au coeur du système reproductif féminin ce n'est pas trés triste, avec des hormones qui clapotent et les trompes qui flageolent et tout cela en liaison avec le stress et une alimentation dangereuse Pouffer de rire
pourquoi la recherche sur les fécondations in vitro sont fleurissante?
l'humain a peur du fléau de la stérilisation d'où des banques de sperme. affraid confused

ce serait si simple mais pourquoi combattre les causes d'un fléau surtout si ces causes ramènent du pognon. Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 21:42

mort de rire Je ris, mais... C'est navrant !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 22:42

François 07 a écrit:
Citation :


"De nature, ils sont inconsistants, tous ces gens qui restent dans l’ignorance de Dieu : à partir de ce qu’ils voient de bon, ils n’ont pas été capables de connaître Celui qui est ; en examinant ses œuvres, ils n’ont pas reconnu l’Artisan. Mais c’est le feu, le vent, la brise légère, la ronde des étoiles, la violence des flots, les luminaires du ciel gouvernant le cours du monde, qu’ils ont regardés comme des dieux. S’ils les ont pris pour des dieux, sous le charme de leur beauté, ils doivent savoir combien le Maître de ces choses leur est supérieur, car l’Auteur même de la beauté est leur créateur. Et si c’est leur puissance et leur efficacité qui les ont frappés, ils doivent comprendre, à partir de ces choses, combien est plus puissant Celui qui les a faites. Car à travers la grandeur et la beauté des créatures, on peut contempler, par analogie, leur Auteur. Et pourtant, ces hommes ne méritent qu’un blâme léger ; car c’est peut-être en cherchant Dieu et voulant le trouver, qu’ils se sont égarés : plongés au milieu de ses œuvres, ils poursuivent leur recherche et se laissent prendre aux apparences : ce qui s’offre à leurs yeux est si beau ! Encore une fois, ils n’ont pas d’excuse. S’ils ont poussé la science à un degré tel qu’ils sont capables d’avoir une idée sur le cours éternel des choses, comment n’ont-ils pas découvert plus vite Celui qui en est le Maître ?" (Sagesse 13, 1-9)

"Pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des hommes pareils à vous, et nous annonçons la Bonne Nouvelle : détournez-vous de ces vaines pratiques, et tournez-vous vers le Dieu vivant, lui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qu’ils contiennent. Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs chemins. Pourtant, il n’a pas manqué de donner le témoignage de ses bienfaits, puisqu’il vous a envoyé du ciel la pluie et des saisons fertiles pour vous combler de nourriture et de bien-être." (Actes 14, 15-17)

"Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qu’il contient, lui qui est Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas des sanctuaires faits de main d’homme ; il n’est pas non plus servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, le souffle et tout le nécessaire. À partir d’un seul homme, il a fait tous les peuples pour qu’ils habitent sur toute la surface de la terre, fixant les moments de leur histoire et les limites de leur habitat ; Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous. Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être. Ainsi l’ont également dit certains de vos poètes : Nous sommes de sa descendance." (Actes 17, 24-28)

"Or la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et contre toute injustice des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité. En effet, ce que l’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, car Dieu le leur a montré clairement. Depuis la création du monde, on peut voir avec l’intelligence, à travers les œuvres de Dieu, ce qui de lui est invisible : sa puissance éternelle et sa divinité. Ils n’ont donc pas d’excuse," (Romains 1, 18-20)


Rien d'autre que du blabla issus de choses qui n'ont jamais rien prouvé ou appris (écrits pour formater les gens, pour imposer et dicter une pensée unique. et là on voit bien qu'on n'a pas le droit de na pas croire et que c'est la seule chose qui soit tolérée!)

Le blabla d'un "ouvrage" absurde fait par des gugus sur des siècles ça n'est pas une preuve, juste les paroles d'ignorants d'une époque d'ignorance, rien de plus. aucun vérité là-dedans.

Le genres de choses que je dénigre, ce qui ne fait preuve d'aucun bon sens, d'aucun raisonnement, pas fichu de piger que ça date de milliers d'années et qu'à cette époque on ne savait rien ou presque sur le monde (qu'on croyait plat d'ailleurs!)

Comme si vos commentaires, depuis votre arrivée sur le forum, n'étaient pas justement ça, du blabla, de la bile déversée à longueur de fils... I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 20 Avr 2015, 22:46

jean-luc56 a écrit:
mes références cher renématheux vous ne pourriez pas les comprendre avec votre petite tête.
plusieurs années dans un service d'obstétrique, c'est quoi?

Cécile, on s'est aperçu que l'on retrouvait assez souvent la présence de reliquat qui montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé.

que dans les petites têtes de certains dégénérés du bulbe cela ne prend pas je m'en fous.
je ne vous donnerez pas mes références,ces livres sont trop chers à mes yeux,cherchez les éditions sérieuses si vos neurones peuvent encore fonctionner.
Pouffer de rire :bisou:


En oubliant vos insultes , cher Jean-Luc56 , je note qu'un spécialiste comme le professeur Jean-Claude Pons ne fait aucune allusion à ces non-développements " fréquents " de jumeau .

http://www.jumeaux-et-plus.fr/content/view/96/108/


Le syndicat non plus :

http://syngof.fr/les-conduites-a-tenir/accouchement-differe-en-cas-de-grossesse-multiple/



Je suis extrêmement intéressé par vos découvertes mais comprenez que je m'étonne qu'elles ne soient pas davantage publiées . C'est tellement énorme !

J'aimerais en savoir plus sur ces " ébauches " que vous avez constatées .


Spontanément , j'ai pensé aux villosités-crampons ou aux coques cytotrophoblastiques .

Avez-vous constaté plus ?

Si vous persistez à ne pas vouloir répondre , je chercherai effectivement moi-même , quoi qu'il m'en coûte .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 10:22

jean-luc56 a écrit:

autre sources:
"Selon les statistiques considérées, on considère qu’une grossesse a 10 à 20% de “chances” de s’interrompre spontanément. Comme le risque est le plus grand en début de grossesse et diminue progressivement, plus la grossesse est diagnostiquée précocément (ainsi certains tests permettent d’avoir une réponse avant même le retard de règles) et plus on voit de fausses couches. Certains auteurs qui définissent une grossesse dès la fécondation de l’ovocyte (avant même l’implantation de l’oeuf dans l’utérus) arrivent à des taux de 70% d’interruptions spontanées (dont la plus grande partie passe inaperçue chez les femmes)."
Ce n'est plus "le plus souvent", maintenant?
Boulo a écrit:
Si vous persistez à ne pas vouloir répondre , je chercherai effectivement moi-même , quoi qu'il m'en coûte .
Jean Luc 56 va t il repondre? Intolérable suspens! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 10:28

Cécile a écrit:
Cela ne m'intéresse pas plus que ça... Je ne doute pas que cela arrive, de même que de nombreuses fausses-couches qui passent inaperçues.

En fait, j'ai cherché un peu, et apparemment, ce qui peut arriver, c'est qu'une artère de l'un des embryons soit bouchée par un caillot, et il n'est plus alimenté...

Qu'importe que l'on y croit ou pas ? Cela ne change rien à la réalité...La croyance n'a rien de scientifique !!!
A propos, vous ne m'avez pas répondu à ma question (après votre précédente intervention) : vous êtes pour l'avortement ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 10:47

jean-luc56 a écrit:

La moitié des oeufs fécondés terminent leur développement avant l'installation du retard de règles.
Comprend pas bien comment on en arrive à ces conclusions!
Si personne ne s'est aperçu qu'il y avait eu un oeuf fécondé, on ne peut donc pas faire des analyse dessus, ni avoir des statistiques fiables!

Maintenant, si ce sont des embryons viables, comment ose t on les tuer?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 10:56

RenéMatheux a écrit:


Maintenant, si ce sont des embryons viables, comment ose t on les tuer?

Vous n'avez pas compris. Ces oeufs viables sont éliminés naturellement par le corps. Ce sont des fausses-couches, si vous préférez, sauf qu'elles passent inaperçues pendant les règles, le plus souvent. Enfin c'est ce que j'ai compris.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 11:01

Ben comment pourrait on faire des analyses dessus et savoir que cela a été des embryons gémélaires si ils ont été éliminés naturellement?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 12:37

René, ne comprenez-vous pas que tout ne fonctionne pas comme les mathématiques ?

Tout ce qui concerne la médecine repose d'abord sur l'observation. Vous pouvez retrouver ça dans la description de chaque maladie : d'abord, on observe.
A partir des différents symptômes, on essaie de poser un diagnostic, qui n'est pas toujours définitif !
Les éléments biologiques ne sont pas immuables, comme les chiffres.

Si, à l'accouchement, l'examen du placenta montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé, Que pensez-vous qu'il faudrait faire, sinon le noter, simplement.

Par ailleurs, puisque vous voulez savoir si je suis pour l'avortement, je vous ferai remarquer que personne, sur ce forum, n'a jamais revendiqué ce choix, sinon François 07.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 12:53

Qui se dit "pro-vie"... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 16:37

Cécile a écrit:
René, ne comprenez-vous pas que tout ne fonctionne pas comme les mathématiques ?
Oh mais les recherches en maths et donc en logique sont une bonne introduction à comprendre le fonctionnement des sciences
Cécile a écrit:

Si, à l'accouchement, l'examen du placenta montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé, Que pensez-vous qu'il faudrait faire, sinon le noter, simplement.
Ben justement, Il devrait y avoir des articles publiés sur le sujet!

Cécile a écrit:

Par ailleurs, puisque vous voulez savoir si je suis pour l'avortement, je vous ferai remarquer que personne, sur ce forum, n'a jamais revendiqué ce choix, sinon François 07.
ben si justement Jean Luc, Adamev et bien d'autres!
Et si je vous pose la question, c'était suite à votre question d'il y a quelque chose sur le nombre de mes enfants et la suite. Du 18/04 à 15h21
Cecile a écrit:
Au fait, René, combien avez-vous d'enfants ?
Quand on a un ou deux enfants, c'est très facile de critiquer ceux et celles qui refusent d'en avoir 6 ou 8 !
Vous ne m'avez pas répondu!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 18:08

René, je pense qu'il y a des revues médicales spécialisées qui ne se trouvent pas sur le net et heureusement d'ailleurs ! car si l'on cherche trop, on se trouve beaucoup de maladies... pale

En ce qui concerne le nombre d'enfants, je pense que vous avez mal interprété ce qu'a dit Cécile.

Je connais aussi des familles qui ne souhaitent pas avoir plus que 2 enfants par exemple, tout simplement parce qu'ils n'ont pas une maison pour une famille nombreuse. Mais cela ne veut pas dire que si un troisième s'annonçait, la maman avorterait. Sûrement pas.

Vous avez dû lire trop vite et comprenez la nuance ? Very Happy

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 18:14

boulot,

comment répondre quand on est critiqué par des soit-disants compétents que l'on devrait écrire en deux mots(C...pétant)
il y a peu de presse sur le sujet et aprés avoir cherché dans l'Encyclopédie médico-chirurgicale spécialité en obstétrique de 1999,on retrouve que quelques lignes. study
pourquoi l'absence d’intérêt?
l'examen en salle macroscopique du placenta a principalement deux intérêts lors d'un accouchement normal:
-savoir si le placenta est entier.
-vérifier macroscopiquement l'absence éventuelle d'une anomalie majeur.

pour les obstétriciens et les sages femmes la recherche de cicatrice avec la présence de reliquat dont parfois la taille est trés petite n'a aucun intérêt sachant la surcharge de travail que vivent certains hôpitaux.
parfois mais là c'est rare le reliquat est plus important mais trés petit et là on pose simplement la question à la femme si il y a des jumeaux dans la famille c'est tout. et la vie continue. siffler
il faut savoir qu'un accouchement n'est pas une partie de plaisir et que coté fraîcheur de l'état général c'est pas le top pour maman alors que papa n'a rien foutu.
allez annoncer  à la mère qu'il y a une trés forte probabilité qu'elle est portée pendant 4 semaines des jumeaux et que l'un ne s'est pas développé!quel intérêt ZÉRO il faut un niveau psychologique nul et lamentable pour le faire. carton rouge

ces reliquats finissent avec le placenta :détruit. (avant le placenta était récupéré pour en faire des produits médicaux trés utilisés en URSS et peut être encore en Russie dans des cliniques de rajeunissement à l'aide de placenta) Wink

d'où cette notion de début de grossesse gémellaire n’intéresse personne dans le monde médical et c'est devenu une certaine banalité sauf si le reliquat est trop voyant.
d'ailleurs dans certaines cliniques on ne regarde que si le placenta est total,le reste comme certains disent"aucun intérêt,cela ne sert à rien"

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 18:42

RenéMatheux a écrit:
Cécile a écrit:
René, ne comprenez-vous pas que tout ne fonctionne pas comme les mathématiques ?
Oh mais les recherches en maths et donc en logique sont une bonne introduction à comprendre le fonctionnement des sciences
Cécile a écrit:

Si, à l'accouchement, l'examen du placenta montre qu'il y a eu un jumeau qui ne s'est pas développé, Que pensez-vous qu'il faudrait faire, sinon le noter, simplement.
Ben justement, Il devrait y avoir des articles publiés sur le sujet!

Cécile a écrit:

Par ailleurs, puisque vous voulez savoir si je suis pour l'avortement, je vous ferai remarquer que personne, sur ce forum, n'a jamais revendiqué ce choix, sinon François 07.
ben si justement Jean Luc, Adamev et bien d'autres!
Et si je vous pose la question, c'était suite à votre question d'il y a quelque chose sur le nombre de mes enfants et la suite. Du 18/04 à 15h21
Cecile a écrit:
Au fait, René, combien avez-vous d'enfants ?
Quand on a un ou deux enfants, c'est très facile de critiquer ceux et celles qui refusent d'en avoir 6 ou 8 !


Vous ne m'avez pas répondu!
[/b]



Je n'avais pas à répondre à une question que je vous ai posée à vous !!!

Quoiqu'il en soit, je crois avoir déjà dit que j'ai 5 enfants et 11 petits-enfants.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:05

Espérance a écrit:
René, je pense qu'il y a des revues médicales spécialisées qui ne se trouvent pas sur le net et heureusement d'ailleurs ! car si l'on cherche trop, on se trouve beaucoup de maladies... pale
On trouve tous les articles publiés sur google scholar
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:15

allez 30% sont sur le net et 70% sont dans les revues et livres médicaux spécialisés.
et sur le net les sources les plus completes sont payantes,exemple pour une base de la médecine:
Elsevier Masson
Wink
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:16

jean-luc56 a écrit:
boulot,

comment répondre quand on est critiqué par des soit-disants compétents que l'on devrait écrire en deux mots(C...pétant)
il y a peu de presse sur le sujet et aprés avoir cherché dans l'Encyclopédie médico-chirurgicale spécialité en obstétrique de 1999,on retrouve que quelques lignes. study
pourquoi l'absence d’intérêt?
l'examen en salle macroscopique du placenta a principalement deux intérêts lors d'un accouchement normal:
-savoir si le placenta est entier.
-vérifier macroscopiquement l'absence éventuelle d'une anomalie majeur.

pour les obstétriciens et les sages femmes la recherche de cicatrice avec la présence de reliquat dont parfois la taille est trés petite n'a aucun intérêt sachant la surcharge de travail que vivent certains hôpitaux.
parfois mais là c'est rare le reliquat est plus important mais trés petit et là on pose simplement la question à la femme si il y a des jumeaux dans la famille c'est tout. et la vie continue. siffler
il faut savoir qu'un accouchement n'est pas une partie de plaisir et que coté fraîcheur de l'état général c'est pas le top pour maman alors que papa n'a rien foutu.
allez annoncer  à la mère qu'il y a une trés forte probabilité qu'elle est portée pendant 4 semaines des jumeaux et que l'un ne s'est pas développé!quel intérêt ZÉRO il faut un niveau psychologique nul et lamentable pour le faire. carton rouge

ces reliquats finissent avec le placenta :détruit. (avant le placenta était récupéré pour en faire des produits médicaux trés utilisés en URSS et peut être encore en Russie dans des cliniques de rajeunissement à l'aide de placenta) Wink

d'où cette notion de début de grossesse gémellaire n’intéresse personne dans le monde médical et c'est devenu une certaine banalité sauf si le reliquat est trop voyant.
d'ailleurs dans certaines cliniques on ne regarde que si le placenta est total,le reste comme certains disent"aucun intérêt,cela ne sert à rien"

C'est la première fois que j'entend dire qu'une question potentiellement intéressante n'intéresse pas au moins un chercheur!
Souvent (!!!!), dans le monde la recherche, c'est je publie le plus d'articles possibles et plus mes découvertes sont intéressantes, plus j'ai la gloire, ce que entraine souvent une élévation des titres et des revenus!
Et quand on n' pas le temps on fait faire le travail par des etudiants sous la forme de rapport ou de thèse que bien souvent on cosigne!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:18

jean-luc56 a écrit:
allez 30% sont sur le net et 70% sont dans les revues et livres médicaux spécialisés.
et sur le net les sources les plus completes sont payantes,exemple pour une base de la médecine:
Elsevier Masson
Wink
Les articles récents, oui! Ceux de plus de 20-30 ans sont en accès libre!
Mais les rapports préliminaires sont en général en accès libre. Par exemple allez sur Hal Archives ouvertes ou ARXIV
Et de toutes façons les résumés sont libres d'accès!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:20

un résumé est un résumé il ne remplace pas les publications
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:25

arXiv (prononcé comme on prononce le « X » dans LaTeX ou TeX, c'est-à-dire comme [k] ou [x]) est une archive de prépublications électroniques d'articles scientifiques dans les domaines de la physique, l'astrophysique, des mathématiques, de l'informatique, des sciences non linéaires et de la biologie quantitative, et qui est accessible gratuitement par Internet

au niveau scientifique l'autre est mieux.
Créé en 2001 par le CNRS, Hyper articles en ligne (ou HAL) est une archive ouverte permettant aux chercheurs de déposer leurs articles et manuscrits dans une base à accès ouvert développée par le Centre pour la communication scientifique directe (CCSD) du CNRS. L'accès aux données est libre, mais pas nécessairement leur utilisation ou réutilisation.

cela ne remplace pas le terrain,l'expérience et les compétences acquises sur les bancs de la fac et dans la pratique hospitalière
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:25

Alors René, combien d'enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:28

jean-luc56 a écrit:
un résumé est un résumé  il ne remplace pas les publications

ni le diagnostic ! je préfère un médecin qui a étudié à la FAC que sur le net !!

D'ailleurs, mon médecin m'a assez dit de ne pas surfer le net Pouffer de rire

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 19:29

au cas où si cela est un élément j'en ai quatre siffler :bisou:

et quelques dizaines non génétiques Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16679
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 21 Avr 2015, 21:01

STOP François07

Ce fil est : Considération chrétiennes sur l'avortement

Si vous voulez taper sur les religions, trouvez vous un autre forum.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
 
Considération chrétiennes sur l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: