DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Considération chrétiennes sur l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 17:51

ouf j'ai eu peur.
"Rien n'est permanent sur cette terre sauf la FOI"

vous têtu comme un breton, je ne suis ni pro ni anti-avortement mais pour combattre la souffrance ici bas quel-qu’elle soit et par les moyens les plus humains avec l'amour et le respect de l'humain et de DIEU. I love you
d’ailleurs pour être pro ou anti,il faut avoir des cases en moins. siffler
je me suis toujours battu avec les valeurs données par Jésus,incarnation du fils de DIEU.
tout qui ce dévie de l'Amour du créateur, de la Sagesse et l'esprit saint et de la compassion du Christ  pour moi n'a pas de place sur le chemin de Croix..
continuez votre sport préféré : la manipulation,vous ne manipulez que votre illusion. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 17:58

Oh, je peux citer les fils où vous avez dit cela!

De toutes façons il faut reprendre ce que vous avez dit la dessus! C'est l'amour que d'abandonner sa femme et ses enfants!

Et quand on dit que l'avortement est justifié dans certains cas, c'est l'argument habituel des tenants de la culture de mort pour introduire celle-ci
Et cela n'a rien de catholique, ni d'humain

et pour l'avoir défendu vous m'avez traité d'indécrotable debile et d'ennemis des malheureux!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 18:34

trés facile de parler de chose que vous ne connaissez pas;c'est navrant mais hélas classique et absurde au mauvais sens.
je suis favorable à l'avortement trés encadré quand la nécessité est là.
voilà ma position.


Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 18:37

jean-luc56 a écrit:
trés facile de parler de chose que vous ne connaissez pas;c'est navrant mais hélas classique et absurde au mauvais sens.
je suis favorable à l'avortement trés encadré quand la nécessité est là.
voilà ma position.



Position vague et meurtrière. Pour la foi catholique, c'est un peu comme si vous disiez :

je suis favorable à l'exécution très encadrée de certains enfants de primaire quand la nécessité est là.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 19:43

Et là on ne parle pas de l'euthanasie et ses débordements comme aux Pays-Bas... On l’a vu à propos de l’avortement. Je ne vois pas du tout comment une législation de ce type, n’aurait pas pour effet dans quelques années de banaliser l’euthanasie et de lui enlever toute connotation morale, comme c'est le cas pour l'avortement au point que s'en ai devenu un simple moyen de contraception. Même sans loi, l’effet d’entraînement a déjà commencé. Mr.Red Adolf doit regarder Jean-Luc avec
des yeux bien approbateurs... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 20:22

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:
trés facile de parler de chose que vous ne connaissez pas;c'est navrant mais hélas classique et absurde au mauvais sens.
je suis favorable à l'avortement trés encadré quand la nécessité est là.
voilà ma position.



Position vague et meurtrière. Pour la foi catholique, c'est un peu comme si vous disiez :

je suis favorable à l'exécution très encadrée de certains enfants de primaire quand la nécessité est là.

position vague et meurtrière?
et que feriez vous devant une jeune fille de 15 ans violée,enceinte et abandonnée par sa famille catho à donf et qui fait la demande d'avorter? vous sortez la bible et vous faites un sermon?
il est facile de discuter au chaud mais quand on est dans la souffrance de la vie,il faut faire des choix même si le sermon d’Hippocrate est de préserver la vie.
votre exemple avec les enfants de primaire est de l'humour belge?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 20:30

jean-luc56 a écrit:


position vague et meurtrière?
et que feriez vous devant une jeune fille de 15 ans  violée,enceinte et abandonnée par sa famille catho à donf et qui fait la demande d'avorter? vous sortez la bible et vous faites un sermon?
il est facile de discuter au chaud mais quand on est dans la souffrance de la vie,il faut faire des choix même si le sermon d’Hippocrate est de préserver la vie.
votre exemple avec les enfants de primaire est de l'humour belge?

La même chose que je ferais pour une jeune fille de 15 ans accompagnée de son enfant de 4 ans fruit d'un viol et abandonnée par sa famille musulmane qui l'aurait jetée à la rue.
Saint Vincent de Paul explique ce qu'il faut faire dans ce film appelé "Monsieur Vincent".

A partir de 1 h 24



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 20:46

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:


position vague et meurtrière?
et que feriez vous devant une jeune fille de 15 ans  violée,enceinte et abandonnée par sa famille catho à donf et qui fait la demande d'avorter? vous sortez la bible et vous faites un sermon?
il est facile de discuter au chaud mais quand on est dans la souffrance de la vie,il faut faire des choix même si le sermon d’Hippocrate est de préserver la vie.
votre exemple avec les enfants de primaire est de l'humour belge?

La même chose que je ferais pour une jeune fille de 15 ans accompagnée de son enfant de 4 ans fruit d'un viol et abandonnée par sa famille musulmane qui l'aurait jetée à la rue.
Saint Vincent de Paul explique ce qu'il faut faire dans ce film appelé "Monsieur Vincent".

A partir de 1 h 24



réponse qui n'en est pas une démontrant l'absence d'expérience dans le cadre de l'avortement.

pourquoi une famille musulmane? on trouve des cas identiques dans toutes les religions.
heureusement qu'il existe des familles beaucoup plus humaines religieuses ou athées.

d'ailleurs il n'y a pas d'avortement mais des femmes en souffrance qui demandent de l'aide dans une situation donnée,chaque personne est un cas particulier nécessitant une approche particulière guidée par l'amour,la sagesse et la compassion.
vous pensez que je n'ai jamais pris conseil auprés de membres du clergé? hélas ce n'est pas le cas.
les membres du clergé que j'ai rencontré étaient surement plus humain et plus dans l"amour du christ que beaucoup.

mais nous sommes loin du sujet,désolé d'avoir passé en hors sujet Wink

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 20:58

[quote]
jean-luc56 a écrit:


pourquoi une famille musulmane? on trouve des cas identiques dans toutes les religions.

Parce que actuellement et depuis saint Vincent de Paul, les familles cathos ne chassent plus les filles mères.

Dans certaines familles musulmanes, il y a retour du meurtre d'honneur.


Citation :

d'ailleurs il n'y a pas d'avortement mais des femmes en souffrance qui demandent de l'aide dans une situation donnée,chaque personne est un cas particulier nécessitant une approche particulière guidée par l'amour,la sagesse et la compassion.
vous pensez que je n'ai jamais pris conseil auprés de membres du clergé? hélas ce n'est pas le cas.
les membres du clergé que j'ai rencontré étaient surement plus humain et plus dans l"amour du christ que beaucoup.

Et oui, et comme médecin chrétien, vous semblez avoir la solution suivante : autant tuer l'enfant (il dort).


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 02 Avr 2015, 21:00

La froide idée du moindre mal.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 03 Avr 2015, 00:20

Un amendement à la loi de santé de marisol Touraine voté en catimini à 2H du matin par une poignée de député(e)s vient de supprimer le délai de réflexion de 7 jours que la Loi Veil avait imposé entre toute demande d'avortement et sa réalisation .

Ces gens sont indignes et complètement fous !
la France est actuellement gouvernée par des Dingues ...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 03 Avr 2015, 06:49

jean-luc56 a écrit:
...
d’ailleurs pour être pro ou anti,il faut avoir des cases en moins. siffler
...

J'ai participé à la marche " pour la vie " à Bruxelles , entre la gare Centrale et le palais de Justice , le 29 mars 2015 .
Nous étions trempés jusqu'aux os mais heureux d'être quelque 600 malgré la pluie .

J'ai noté , dans les échanges de mon groupe , des points de vue parfois très différents mais tous nous pensions qu'une grossesse devrait toujours être une fête et que les proches devaient tout mettre en œuvre pour qu'elle le soit .

C'est grave , docteur ?

PS : Je " représentais " notamment une nonagénaire , qui avait , dans le passé et sans succès , " tout fait " pour être enceinte et qui était furieuse contre celles qui " ne prennent pas de précautions " , puis se laissent persuader d'avorter .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 03 Avr 2015, 08:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
jean-luc56 a écrit:


pourquoi une famille musulmane? on trouve des cas identiques dans toutes les religions.

Parce que actuellement et depuis saint Vincent de Paul, les familles cathos ne chassent plus les filles mères.

Dans certaines familles musulmanes, il y a retour du meurtre d'honneur.


Citation :

d'ailleurs il n'y a pas d'avortement mais des femmes en souffrance qui demandent de l'aide dans une situation donnée,chaque personne est un cas particulier nécessitant une approche particulière guidée par l'amour,la sagesse et la compassion.
vous pensez que je n'ai jamais pris conseil auprés de membres du clergé? hélas ce n'est pas le cas.
les membres du clergé que j'ai rencontré étaient surement plus humain et plus dans l"amour du christ que beaucoup.

Et oui, et comme médecin chrétien, vous semblez avoir la solution suivante : autant tuer l'enfant (il dort).



dans des foyers pour mères célibataires avec enfants ,il y a dans certaines parties de la région parisienne un nombre non négligeable de catholique j'en connais même un où il y a une aumônerie.
il est vrai que les familles d'Afrique du nord et du moyen orient on le sang trés chaud mais c'est plus le bannissement de la famille que le meurtre.

je constate que vous avez le sens de l'humour noir voir macabre qui vaut bien celui des français.
simplement c'est curieux mais si cela est de l'humour,il n'y a pas l'once d'amour dans vos propos?
problème de vase communicant? plus la tête est pleine et plus le cœur est vide.
c'est ce que vos messages font parfois ressortir.

mais désolé, le fœtus ne dort pas tout le temps. il pense il cogite.


la marche pour la vie,il y en a eu en France des tonnes avec un peu de monde
on y retrouvait ceux qui le dimanche font bonne conduite à la messe et qui dans leur existence d'humain égoïste ne savent pas AIDER(ou ne veulent pas AIDER)
Marcher cela use les souliers mais cela ne fait pas avancer la question.Agir humainement ,se battre contre la souffrance c'est.

il y a des cas où la grossesse est une fête,une joie pour toute la famille;et il y a des cas où c'est une trés grosse catastrophe avec des conséquences dramatiques pour la future mère.
j'ai heureusement plus de naissance à mon actif que d'IVG. à chaque naissance c'était toujours une joie immense.
mais des cas que l'on retrouve dans les polars et qui sont réels il y en a et là il faut savoir réagir avec humanité,amour et sagesse.

d'ailleurs, pourquoi les labo ont mis au point la pilule du lendemain ? c'est sur la demande des médecins qui comme moi sont écœurés par l'avortement et qui cherchaient une autre solution. bon, il y a un coté finance c'est sure mais tout est finance de nos jours.
est ce que vous allez crier comme des "catho effarouchés"?

ce système qui est de plus en plus efficace devrait permettre de faire baisser les avortements d'une façon redoutable ne laissant plus que les avortement pour raisons médicales.
mais l'éducation sanitaire de notre pays est franchement en retard dans certains domaines et les mauvaises habitudes et l'egoisme ambiant ne sont pas là pour aider.


Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 03 Avr 2015, 09:10

ysov a écrit:
c'est le cas pour l'avortement au point que s'en ai devenu un simple moyen de contraception.

Vous êtes un gros benêt pour sortir une bêtise pareille. Connaissez-vous au moins la douleur morale et physique de ce genre d'intervention ? Avez-vous été personnellement avorté pour juger ainsi ?

que ceux qui disent à la femme violée (parfois par son père) : "garde cet enfant, c'est l'amour de Dieu !" Aillent lécher leur propre péchés ! L'avortement est une chose grave, mais parfois, malheureusement, nécessaire pour des raisons médicales ou morales.

Mais vous de votre piédestal, drapé dans vos certitudes masculines grossièrement bien-pensantes, vous estimez avoir le droit de dire : l'avortement n'est qu'un moyen de contraception ! Etudiez mieux la chose avant de sortir une pareille sottise !

Ne vous trompez pas, je suis contre l'avortement dans l'absolu, mais de là à sortir des fadaises comme vous le faites, non !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 03 Avr 2015, 09:38

hélas, ysov,malheureusement, n'a pas tort car la banalisation de l'avortement,le manque de communication au sein de la famille sur la contraception et le manque de temps de certains médecins font que trop de jeunes filles ont banalisé ce geste.
certains jeunes sont responsables de leur vie et savent gérer leur sexualité mais ce n'est pas le cas de tous.
c'est à nous tous,quelque soit la religion d'expliquer sans culpabiliser.
le problème des considérations religieuses sur ces problèmes ne dépend pas de la religion mais de celui qui en porte le flambeau.
il y a celui drapé dans les certitudes de sa religion qui veut imposer une morale au nom de certains textes et qui se réfugie dans des textes; trés vite mis au placard et il fait fuir plutôt qu'autre chose. car les jeunes ont une horreur viscérale à tout ce qui est imposé,n'est il pas??
et il y a celui qui écoute,qui a d'accord un visage humain et dont le but est d'aider avec Amour et respect en ayant sa religion au second plan essayant d'agir sans imposer dans le respect de l'humain et de sa religion.
j'ai bien connu les deux cas au travers de deux assistants dans un service de gynéco et au travers de deux prêtres aumôniers dans ce même hosto.
Revenir en haut Aller en bas
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 06:05

Oculus a écrit:
Un amendement à la loi de santé  de marisol Touraine voté en catimini à 2H du matin par une poignée de député(e)s  vient de supprimer le délai de réflexion de 7 jours que la Loi Veil avait imposé  entre toute demande d'avortement et sa réalisation .

Ces gens sont indignes et complètement fous !
la France est actuellement gouvernée par des Dingues ...


Elle a failli supprimer aussi la clause de conscience , c'est à dire imposer aux médecins d'être le bras armé de l'idéologie . Un bras armé sans conscience qui supprimera au cours de sa carrière des centaines de vies
(embryons/fœtus selon le terme )  sans aucune malformation ou pathologie incurables et dont la finalité si on les laisse en paix est de naitre et de vivre une vie avec ses malheurs mais aussi ses chances .

Peu de temps après nouvelle offensive , un amendement relance l'euthanasie ( fin de vie + suicide assisté ) , en sachant que cette offensive est idéologique , vient de certains parlementaires .

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0M71YF20150311

rejeté à 15 voies près ...

L'Ordre national des médecins était et reste hostile à l'euthanasie et au suicide assisté .

L'offensive est idéologique , deux axes d'attaque : le public , les bons sentiments , les fausses bonnes idées qui permettent de faire passer une loi ( qui évoluera sans cesse pour aller toujours plus loin ) et le parlement où sont votées les lois .


Demandez vous pourquoi il n'existe pas de campagne pour l'accouchement sous X , l'adoption ( dans des familles traditionnelles ) , l'accompagnement spirituel ( et non seulement psychologique ) des gens dans la détresse

Parce que ceci correspond à une idéologie de mort


Ce qui est curieux c'est que les ardents défenseurs de la suppression des vies innocentes , sont les plus farouches adversaires de la suppression de la liberté définitive ou de la vie des individus les plus malfaisants .

Étonnante inversion
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 08:05

"Ce qui est curieux c'est que les ardents défenseurs de la suppression des vies innocentes , sont les plus farouches adversaires de la suppression de la liberté définitive ou de la vie des individus les plus malfaisants ."

C'est très logique au contraire : Le respect de la vie, de toutes les vies.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 10:52

le médecin ne peut être le bras armé de l'idéologie.
la chrétienté est totalement dépassée par les évolutions de la vie moderne.
si on devait refaire une croisade ce n'est pas contre le monde musulman qu'il faudrait la faire mais pour la défense des droits de tout humain en se donnant les moyens pour combattre l'avortement abusif.
l'église condamne la contraception et prone des valeurs qui sont belles mais qui sont depuis tout temps un peu dépassée.
avant que l'avortement ne soit légalisé, c'était le domaine des "faiseuses d'anges" avec une mortalité chez la femme trés élevée. Que disait l'eglise à l'époque??
si on veut supprimer l'avortement en dehors de celui pour raison d'anomalies foetales GRAVES et non VIABLE, c'est jouable et l'église aurait un rôle important mais c'est un travail de tous,de toutes les religions pour recréer les conditions de dialogue au sein des familles sans culpabiliser.
l'éducation sexuelle non libertaire et non liberticide devrait être plus un moment de découverte et d'une grande compréhension.
d'ailleurs je le répète il n'y a pas d'avortement mais des femmes dans des situation de souffrance qui nécessite de faire un geste d'avortementS .
est ce chrétien et Christique que de fermer sa porte à qui souffrance au nom de textes?
cela s'appelle non assistance à personne vulnérable et en danger et cela s'appelle de la Lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 11:12

Je pense, Jean-Luc, que quelques uns ici, verraient d'un bon œil le retour des "faiseuses d'anges " et leurs aiguilles à tricoter.
Ceci, justement, parce que la mortalité-punition est élevée...
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 12:08

et sont ils chrétiens?
car la notion de punition est vraiment trés loin du message de Jésus,il me semble.
je ne sais pas comment ils réagiraient si cela concernait leur sœur ou leur fille?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 12:50

jean-luc56 a écrit:
et sont ils chrétiens?
car la notion de punition est vraiment trés loin du message de Jésus,il me semble.
je ne sais pas comment ils réagiraient si cela concernait leur sœur ou leur fille?

Contrairement à ce qu'a dit Arnaud, il y a encore des familles catholiques (!) pour rejeter leur fille enceinte... ou la faire avorter...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 12:53

Cécile a écrit:


Contrairement à ce qu'a dit Arnaud, il y a encore des familles catholiques (!) pour rejeter leur fille enceinte... ou la faire avorter...

C'est vrai ! Et de plus en plus : on ne croit plus en l'âme du bébé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 14:45

Cécile a écrit:
"Ce qui est curieux c'est que les ardents défenseurs de la suppression des vies innocentes , sont les plus farouches adversaires de la suppression de la liberté définitive ou de la vie des individus les plus malfaisants ."

C'est très logique au contraire :  Le respect de la vie, de toutes les vies.

Non vous avez mal lu : les même personnes sont acharnées à défendre le droit à supprimer une vie innocente au prétexte que l'âme ( et a fortiori celle d'un fœtus ) n'existe pas et surtout ne pèse rien face aux droit de l'humain (centre de l'univers) à disposer de son corps ,  et lutteront avec acharnement contre la suppression de liberté définitive ( voire la condamnation à mort ) de personnes ayant sciemment commis un ou des crimes et ce quelle qu'en soit la cruauté .

Dur avec les tendres , tendre avec les durs . Inversion de valeur totale
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 14:56

Mais non, j'avais très bien lu et compris.

Lutter contre l'avortement et contre la peine de mort relève d'un même désir de préserver la vie.

Par contre, j'ignore si certains sont opposés à la détention plus ou moins longue... Je n'ai encore jamais lu que quelqu'un refuse l'emprisonnement, surtout dans les cas très graves.
Revenir en haut Aller en bas
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 14:58

jean-luc56 a écrit:
et sont ils chrétiens?
car la notion de punition est vraiment trés loin du message de Jésus,il me semble.
je ne sais pas comment ils réagiraient si cela concernait leur sœur ou leur fille?


Vous avez du sélectionner vos lecture .

Pénitence , punition , Justice sont fréquemment cités dans les messages des apparitions .

L'Ange, indiquant la terre avec sa main droite, dit d'une voix forte :
.
«Pénitence ! Pénitence ! Pénitence !» ( 3e secret de Fatima révélé en 2000 )

" Comme je te l'ai déjà dit, si les hommes ne se repentent et ne s'améliorent pas, le Père infligera un châtiment terrible à l'humanité entière. Ce sera alors un châtiment plus grave que le déluge, tel qu'il n'y en a jamais eu auparavant."

partie du message d'Akita 1973


L'Ancien testament est parsemé d'histoires illustrant la Colère Divine

Le Jour de JaHvHe ( the Day of the Lord ) , jour de la Justice divine n'est pas une invention .
Le message donné à Ste Faustine non plus :

S'ils fuient Mon coeur miséricordieux, ils tomberont dans les mains de Ma justice


Le nouveau message dispensé par l'église est édulcoré , plus de punition , plus d'enfer , plus besoin de lutte contre le mal ... trop cool
Attention il faut relire l'ensemble des messages divins ( je ne parle que de ceux qui ont été reconnus officiellement par l’Église , sans aller chercher des messages cachés )



Revenir en haut Aller en bas
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 15:03

Cécile a écrit:
Mais non, j'avais très bien lu et compris.

Lutter contre l'avortement et contre la peine de mort relève d'un même désir de préserver la vie.

Par contre, j'ignore si certains sont opposés à la détention plus ou moins longue... Je n'ai encore jamais lu que quelqu'un refuse l'emprisonnement, surtout dans les cas très graves.


Pour récidiver il faut être en liberté ...


http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/isere-le-directeur-decole-accuse-de-viols-sur-eleves-deja-condamne-pour

Ce cas est loin d'être isolé . Et ceux qui sont partisans d'une plus grande sévérité sont affichés sur le "mur des cons" , vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 16:08

une question: "Jésus parle t il de punitions et de châtiments au nom de son père?"

:bisou:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 16:21

Vos considérations.... sont de la daube.
C'est tellement vrai que vous venez de supprimer mon message le démontrant...
Bravo l'intolérance chrétienne.
Baisez comme vous voulez mais n'em..... pas le reste du monde avec vos théories dont plus des 3/4 de l'humanité n'a rien à secouer...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 17:46

adamev a écrit:
Vos considérations.... sont de la daube.
C'est tellement vrai que vous venez de supprimer mon message le démontrant...
Bravo l'intolérance chrétienne.
Baisez comme vous voulez mais n'em..... pas le reste du monde avec vos théories dont plus des 3/4 de l'humanité n'a rien à secouer...

L'intolérance chrétienne ? Je croyais que vous vous disiez chrétien ?? Seriez-vous finalement un prince de la tolérance, donc un FM ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 19:00

adamev a écrit:
Vos considérations.... sont de la daube.
C'est tellement vrai que vous venez de supprimer mon message le démontrant...
Bravo l'intolérance chrétienne.
Baisez comme vous voulez mais n'em..... pas le reste du monde avec vos théories dont plus des 3/4 de l'humanité n'a rien à secouer...

Même chose pour ce qui est des vôtres.

Bien qu'une partie de l'humanité ne connaît pas Jésus, elle cherche néanmoins une transcendance plutôt que se glorifier elle-même, comme l'Occident athée.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 22:48

Facile de me faire reproche après avoir supprimé mon message dans lequel j'expliquais le pourquoi de la daube. Vous n'avez même pas le courage d'assumer et vos contradictions et vos contradicteurs.
Vous n'êtes que des faux-c.uls et ce sont vos théories absurdes qui condamnent des milliers de femmes à l'avortement.
Moi j'assume. L'avortement est un crime mais je reconnais comme positive la loi Veil... et ça ca vous enquiquine...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 22:49

Je ne l'ai pas supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 22:52

Ah bon alors il est où???
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 22:52

Aucune idée... confused
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 04 Avr 2015, 23:11

Comme par hasard... c'est pourtant pas ce qui vous manque quand il s'agit d'exposer vos théories fumeuses et votre mépris de ce que je suis...
Et ça ne vise pas que vous....
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 16:02

Que pensez de cette nouvelle?


Lettre ouverte au cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la congrégation pour les évêques au Vatican.

Dans un communiqué de presse de février dernier, le Vatican a formulé le voeu de “faire de l'Eglise un endroit sûr pour les enfants". Le Pape François y écrit que "les familles doivent savoir que l'Eglise fait tous les efforts possibles pour protéger les mineurs".



Dans la mesure où le cardinal Giovanni Battista Re figure toujours au Collège des Cardinaux, et qu’il pourrait participer au synode d’octobre 2015 à Rome, une réflexion de l’Eglise sur la mission de la famille dans le monde contemporain, il nous a semblé important de revenir sur un fait qui nous avait profondément choquées en 2009.



"A vous, qui avez osé affirmer que le viol d’une petite fille de 9 ans, est “moins grave que l’avortement”, nous vous adressons cette lettre au nom de la liberté des femmes et du respect de l’enfance.



Nous vous écrivons aujourd’hui parce que vos propos sont scandaleux, insupportables, intolérables.



Rappelons les faits. En 2009, au Brésil, une petite fille de 9 ans est régulièrement violée par son beau-père. Elle tombe enceinte. De jumeaux. La loi brésilienne autorisant l’IVG en cas de viol ou de grave danger de santé (ce qui était doublement le cas pour cette enfant), elle se fait avorter à l’hôpital grâce à l’aide de sa mère, qui ignorait tout des faits et fuit le domicile conjugal pour sauver ses enfants. C’est alors que l’archevêque de Recife juge bon d’excommunier cette petite fille, sa mère, et tout le corps médical ayant pratiqué l’IVG. Face à la polémique, le Vatican le soutient, en la personne du cardinal Giovanni Battista Re.



Le beau-père, lui, le violeur, le criminel, n’a pas été excommunié. Et non. Parce que, comme vous l’avez dit, “le viol est moins grave que l’avortement”. Écoeurement. Stupéfaction. Nous rappelons que cet homme abusait de l’enfant depuis ses 6 ans, ainsi que de sa sœur aînée de 14 ans, de surcroît handicapée. Cet homme, selon vous, mérite de rester dans votre Eglise, mais pas cette petite fille abusée, meurtrie, torturée, ni ceux qui ont voulu l’aider. Mais messieurs, quel genre d’Eglise est votre Eglise …?



C’est cette même Eglise, bien sûr, qui condamne encore et toujours l’avortement, obstinément fermée à cette idée même au 21ème siècle. A Marie Claire, nous défendons au contraire ce droit car nous sommes féministes, et qu’être féministe, c’est lutter pour l’avortement libre et gratuit. Permettez nous à ce sujet de citer “l’Appel des 343”, texte historique français (1971) : “Les femmes sont celles de qui la condition est unique dans l’histoire : les êtres humains qui, dans les sociétés modernes, n’ont pas la libre disposition de leur corps. Jusqu’à présent, seuls les esclaves ont connu cette condition.” Cette petite fille était une esclave. Permettez-nous également de vous confier un scoop : le fait que l’avortement soit légal ou non dans un pays ne change que très peu le nombre d’IVG qui y est pratiqué. Car une femme qui a décidé d’avorter en trouvera toujours le moyen, quitte à mettre sa vie en péril.



Toutes les 9 minutes, dans le monde, une femme meurt d’un avortement clandestin. Aurait-on du ajouter au calvaire de cette petite fille violée le danger mortel d’un avortement illégal ? Expliquez-nous un peu, messieurs, expliquez-nous un peu quelle est cette Eglise, quel est ce Dieu qui garde en son estime un homme capable de violer un enfant, mais rejette l’enfant violée ? Expliquez-nous comment et pourquoi nous devrions croire que ce Dieu est “amour” ? Votre argument, je cite, est que "Il faut toujours protéger la vie”, et que “les jumeaux conçus étaient des personnes innocentes qui ne pouvaient être éliminées”.



Mais c’est cette petite fille, la vie, c’est cette petite fille, l’innocente ! Avez-vous eu 9 ans, cardinal ? Avez-vous, à défaut, déjà vu un(e) enfant de 9 ans ? Pouvez-vous imaginer ce qu’est réellement le viol d’un être si petit ? Vous représentez-vous concrètement le calvaire qu’a subi cette petite, la peur, la honte, la torture, la pénétration d’un sexe adulte, la douleur, la souffrance infinie, et ce dans l’univers clos de son foyer ? Probablement non, puisque, déjà en 2002, vous défendiez les cardinaux américains un peu trop cléments envers les pratiques pédophiles de l'Église catholique ... Et que vous avez même signé "la demande du Vatican aux évêques américains de revenir sur la décision d'appliquer désormais une tolérance zéro contre les religieux coupables d'abus sexuels".



Si c’est de cette Eglise là que ces personnes ont été excommuniées, nous considérons alors que c’est un honneur pour elles que de ne plus faire partie de cette communauté, car elle va à l’encontre de toutes les valeurs humanistes qui devraient régir la société. Nous espérons que comme l’écrit le pape François dans son dernier communiqué, l’Eglise prendra désormais réellement en consideration les victimes d’abus sexuels et ne fermera plus les yeux."

Par Caroline Rochet "
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 16:23

jean-luc56 a écrit:
C’est cette même Eglise, bien sûr, qui condamne encore et toujours l’avortement, obstinément fermée à cette idée même au 21ème siècle. A Marie Claire, nous défendons au contraire ce droit car nous sommes féministes, et qu’être féministe,  c’est lutter pour l’avortement libre et gratuit. Permettez nous à ce sujet de citer “l’Appel des 343”, texte historique français (1971) : “Les femmes sont celles de qui la condition est unique dans l’histoire : les êtres humains qui, dans les sociétés modernes, n’ont pas la libre disposition de leur corps. Jusqu’à présent, seuls les esclaves ont connu cette condition.”
C'est les monstruosités habituelles des avorteurs!
Celle qui consistent à se débarasser des êtres qui vous gènent, meme lorsque ce sont des enfants!
C'étaient la politique d'Hitler qui se débarassaient des juifs, des polonais et quelques autres!

Mais Jean Luc a l'aire de trouver cela bien?????
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 16:24

jean-luc56 a écrit:


"A vous, qui avez osé affirmer que le viol d’une petite fille de 9 ans, est “moins grave que l’avortement”, nous vous adressons cette lettre au nom de la liberté des femmes et du respect de l’enfance.

Une rumeur court sur Internet.
Comme elle vient d'Internet, c'est qu'elle est vraie.

Comme elle est vraie, on écrit une lettre ouverte pour accuser celui qui a prononcer ces paroles.
Et celui qui a prononcé ces paroles n'était pas au courant qu'il les avaient prononcées ... virtuellement sur Internet.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 17:59

"il n' y a pas de fumée sans feu"

il y a beaucoup de rumeurs sur internet (dans les deux camps) mais curieusement seules certaines sont critiquables
hélas, ce type de cas n'est pas isolé et est beaucoup plus fréquent que certains dans leur bulle ne peuvent imager.
mon pauvre RM, votre comparaison vous déshonore largement démontrant peut être certaines racines nationales socialistes.
j'ai déjà eu un cas assez similaire à l'hosto mais plus agée. vous n'imaginez pas la souffrance de cet enfant au chaud devant votre ordinateur ;facile de faire de la théorie en dehors de l'action,trés facile mais si long du parcours de Jésus.
c'est navrant et je vous plains sincèrement .
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 19:01

jean-luc56 a écrit:
"il n' y a pas de fumée sans feu"
mon pauvre RM, votre comparaison vous déshonore largement démontrant peut être certaines racines nationales socialistes.  
C'est les nazis qui tuaient les enfants qui les génaient comme les avorteur sont génés par leur bébés!
jean-luc56 a écrit:
"il n' y a pas de fumée sans feu"
j'ai déjà eu un cas assez similaire à l'hosto mais plus agée. vous n'imaginez pas la souffrance de cet enfant au chaud devant votre ordinateur
c'est navrant et je vous plains sincèrement .  
Similaire à quoi?
Je sais je ne comprend pas la souffrance vous l'avez déjà dit
jean-luc56 a écrit:

j'ai déjà eu un cas assez similaire à l'hosto mais plus agée. facile de faire de la théorie en dehors de l'action,trés facile mais si long du parcours de Jésus.
Il y a des tas de médecins qui pensent comme moi!
Alors arretez de citer des cas particulier pour justifier l'avortement et cessez de vous cacher derrière votre statut de médecin pour expliquer que c'est nous qui faisons souffrir!
jean-luc56 a écrit:
vous n'imaginez pas la souffrance de cet enfant 
et le bébé qu'on éventre, vous y pensez à sa souffrance?

C'est bien ce que je disais : vous êtes à fond pour l'avortement et vous vous dites chrétien!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 20:30

ridicule et aberrent, vous parlez et c'est triste .
votre attitude est bornée;en plus il me semble que la lecture vous est étrangère.
:demande:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 20:33

jean-luc56 a écrit:
ridicule et aberrent, vous parlez et c'est triste .
votre attitude est bornée
Il ne vous reste que l'insulte? Pas d'arguments? Pour quelqu'un qui se dit scientifique.....

jean-luc56 a écrit:
en plus il me semble que la lecture vous est étrangère
:mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 05 Avr 2015, 21:04

pourquoi écrire quand vous interprétez sans essayer de faire marcher vos petits neurones Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 15:28

François 07 a écrit:
Spoiler:
 

La culture de mort, c'est la culture de vie !

Bienvenue dans le monde orwellien de François 07 !

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 16:12

Le bébé dont les photos changent le débat sur l'avortement

« Un amas de cellules », « un simple tissu », « juste un fœtus » : autant d'expressions couramment utilisées par les personnes en faveur de l'avortement pour décrire l'enfant à naître dans le but de diminuer l'humanité de ces nouvelles vies. Cependant, cette façon d'étiqueter le fœtus n'est pas ce qui le définit. En témoigne la vie de ce petit bébé.

Né à seulement 19 semaines
À l'été 2013, Walter Joshua Fretz naît après seulement 19 semaines de grossesse. Il ne va vivre que quelques minutes, mais sa si brève vie aura pourtant un impact durable. Les parents de Walter, Lexi et Joshua Fretz, déjà parents de deux filles, attendent avec impatience l'arrivée de leur nouveau bébé quand, peut-on lire sur le blog de Lexi, la future mère commence à souffrir de saignements, ce qui n'est pas nouveau pour elle durant une grossesse. Tout de même inquiète, elle finit par appeler une sage-femme qui lui conseille de se rendre aux urgences. La mère de famille est alors directement conduite à l'infirmerie.

Lexi n'ayant pas atteint les 20 semaines de grossesse – seulement 19 semaines et 6 jours –  délai requis selon les règles de l'hôpital, elle doit rester aux urgences. Une heure plus tard, elle entend, soulagée, les battements du cœur de son bébé. Mais pendant qu'elle patiente pour l'échographie, elle commence à ressentir les douleurs familières de l'accouchement. À peine cinq heures plus tard, Lexi donne naissance à son fils, Walter Joshua Fretz. Elle se souvient : « Je pleurais à chaudes larmes à ce moment-là, mais il était parfait. Complètement formé, tout était à sa place ; je pouvais voir son cœur battre dans sa petite poitrine. Joshua et moi, nous regardions notre fils parfait, et si petit ».

Joshua prend alors une décision, apparemment naturelle et insignifiante, mais qui va marquer un tournant, et même devenir une bouée de sauvetage pour de nombreuses personnes. Avec l'appareil de Lexi, il prend des photos de son fils. Au début, Lexi s'y oppose, mais les photos de Walter se répandent bientôt partout sur Internet, jusqu'à des mères qui ont perdu leur bébé. Ces photos les aideront à faire leur deuil et soutiendront des femmes qui choisissent alors la vie pour leur enfant à naître.

Une pluie de messages
Lexi a reçu de nombreux messages positifs et en a partagé quelques-uns comme ceux-ci : « Je tombe sur les images de Walter... Je suis enceinte et dans une situation difficile cette semaine. J'ai fait ma première échographie la semaine dernière et c'est un garçon aussi. Mais, cette semaine, je me suis mise à prier pour faire une fausse couche ou pour enfin me décider à mettre un terme à la grossesse, son père fuyant toute responsabilité. Aujourd'hui, j'ai demandé à Dieu de me donner un signe que tout irait bien pour nous ou alors je me faisais avorter demain. Quelques heures plus tard, j'ai vu le lien sur Facebook. J'ai pleuré. Mais, le plus important, est que cela m'a fait comprendre que, sans aucun doute, je ne pouvais pas lui faire cela ».

« Je pensais généralement qu'il existait des raisons pour justifier certains avortements. (...) Mais, maintenant, regarder Walter, couché sur votre poitrine, me remplit de honte pour mes opinions passées. »

« J’ai toujours pensé que c'était le choix d'une femme d'interrompre une grossesse ! Encore une fois, je me trompais, Comment penser ou même imaginer qu'une femme, à ce stade, puisse avorter et que ce ne soit qu'un agglomérat de cellules !. Comme je me trompais !!! Je suis contente que vous ayez choisi de partager votre histoire et les belles photos de ce moment si triste de votre vie. Cela est édifiant ! »

« J'étais enceinte de huit semaines et, pendant trois semaines, j'ai vécu une véritable agonie, ne sachant pas si je gardais le bébé ou si j'avortais (je n'étais pas en état d'avoir des enfants à ce moment-là) ; mais vous m'avez permis de remettre ma vie en perspective. Je peux aimer ce bébé et "me débrouiller", et ceci me suffit pour le moment. Je vais garder l'enfant que je porte et m'en occuper pour l'éternité. »

Ces photos de Walter montrent que l'enfant à naître est un être humain. Elles prouvent, sans l'ombre d'un doute, qu'il s'agit d'une personne, pas d'un amas de cellules. Ce qui soulève la question suivante : pourquoi la loi autorise-t-elle à mettre fin à la vie d'un être humain à naître ? « Le simple fait que l'enfant in utero ne puisse être vu ne signifie pas qu'il n'est qu'un agglomérat de cellules, écrit Lexi. Walter était parfaitement formé et se montrait très actif dans mon ventre. S'il avait eu quelques semaines de plus, il aurait même eu une chance de survivre. (...) Malgré notre douleur, je me réjouis que quelque chose de bon puisse en sortir. Je prie le Seigneur qu'Il continue à utiliser les photos de Walter pour toucher d'autres personnes. »

http://www.aleteia.org/fr/societe/article/le-bebe-dont-les-photos-changent-le-debat-sur-lavortement-5821502360387584?page=2

Walter Joshua Fretz - 19 semaines



Pour voir toutes les photos mises en ligne par Joshua et Lexi :

https://f2photographybylexi.wordpress.com/2013/06/26/walter-joshua-fretz/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 16:16

Thumright

C'est vraiment criminel de s'en prendre à des êtres aussi fragiles au nom de droits individuels !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 16:39

les cas d'infanticide à la naissance sont hélas de plus en plus fréquent dans le monde
en France:
Quels seraient en réalité les chiffres des infanticides?
Directrice de recherche à l’Inserm et spécialiste de la maltraitance des enfants, la pédiatre Anne Tursz a consacré cinq années à étudier le phénomène en se concentrant sur trois régions (Ile-de-France, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais). «En extrapolant les résultats à la France entière, j’ai trouvé les cas de 255 infanticides d’enfants de moins de un an par an. Et encore, je n’ai pas comptabilisé dans cette étude les néonaticides (enfants tués avant d’être déclarés). Mais j’en avais repéré 29 par an», confie-t-elle à 20 Minutes.
Il s’agit ici de statistiques concernant les enfants tués avant d’atteindre l’âge de un an. D’un point de vue pénal, peut-être considéré comme un meurtrier d’enfant toute personne qui tue un mineur de moins de quinze ans. «Si l’on prend cet âge comme référence, on arrive au chiffre de 400 à 800 morts par an, explique Gérard Lopez, président de l’Institut de victimologie. Cela fait plus de deux enfants chaque jour!»
http://www.20minutes.fr/societe/1257979-20131202-20131202-phenomene-linfanticide-pourrait-etre-completement-sous-evalue-france

Alors dans le monde,imaginez
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 17:47

jean-luc56 a écrit:
pourquoi écrire quand vous interprétez sans essayer de faire marcher vos petits neurones Wink
batman rambo :help:


Dernière édition par RenéMatheux le Lun 06 Avr 2015, 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11998
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Lun 06 Avr 2015, 17:58

jean-luc56 a écrit:
les cas d'infanticide  à la naissance sont hélas de plus en plus fréquent dans le monde
en France:
Et le clou, cela a été l'acquittement de Natalie Courjault car elle aurait fait un déni de grossesse!
spiderman affraid
Revenir en haut Aller en bas
 
Considération chrétiennes sur l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: