DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Considération chrétiennes sur l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 11 Avr 2015, 22:27

Cela suffit maintenant , François07 de 22h01 . Sortez de l'émotionnel et écoutez vos adversaires réels ou supposés .
Vos diatribes sans queue ni tête et vos menaces de mort , ne mènent à rien de bon , pour personne .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Bobel



Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 01:07

adamev a écrit:
personne, en tous cas pas moi, ne nie que la réunion d'un ovule et d'un spermatozoïde soit un humain en devenir...

Non, la fécondation ne produit pas un humain en devenir. La fécondation produit un zygote, un embryon unicellulaire qui est le premier stade de la vie d'un nouvel individu de l'espèce humaine. C'est un être humain complet, avec son développement propre et unique.

Cet embryon unicellulaire (qui est déjà, génétiquement, un garçon ou une fille) fabrique immédiatement les protéines et enzymes spécifiques au développement d'un être humain et auto-dirige son développement en tant qu'humain.

Ce nouvel être n'existait pas avant la fécondation. Son développement biologique est complété vers l'âge de 25 ans.


adamev a écrit:
l'éducation, l'entretien... de l'enfant à naître.

Biologiquement, l'enfant à naître est un être humain au stade embryonnaire (ou foetal après 8 semaines).
 
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3573
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 08:38

François 07 a écrit:

Tu ne sembles pas avoir compris la chose...

Normal, si la personne est mort, ce n'est pus que personne, si elle n'est plus une personne, c'est qu'elle est morte...

Mon /ma chère un peu de bon sens, relisons ce que vous dites vous même, vous dite "Une personne morte" et après vous dite "ce n'est plus une personne" . Etre mort est un état et non une nature, vous confondez les choses!

Mais continuons à analyser vos réponses, vous dites que si pendant un laps de temps mon cerveau ne fonctionne plus je ne suis plus un humain pendant ce temps, donc pendant ce temps je perd mes droits car je ne suis plus un humain , et par conséquent si quelqu'un me vole, me viole, coupe mon pied etc il ne pourra pas être poursuivie par la loi si après je retrouve mes facultés, puisqu'il qu'il le faisait à une "chose" qui n'était pas un humain! vous voyez un peu? ça ne tient pas!! tournez et retournez de n'importe quel côté ça ne peut pas tenir car l'erreur fondamentale que vous faites c'est de confondre un état ( embryon, foetus, enfant, adulte, mort) à une nature: humaine. Et comme j'ai dis c'est impossible qu'un scientifique fasse cette confusion. Voilà!

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 09:05

Dès la conception, l'esprit du nouvel être conçu est là présent dans le ventre de sa future mère.
il est là pour vivre ce qu'il a à vivre car il a choisi de vivre cette vie dans cette famille.
s'il doit y avoir une fausse couche quelque soit son type,il a choisi de la vivre.

le hasard n'existe pas, les chemins que nous prenons sont bien connus avant mais un peu oubliés à la naissance.

notre esprit suit un chemin parfois trés chaotique.

d'où vient cet esprit qui va s'incarner dans cet être et qui va vivre ce chemin?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 12:47

François 07 a écrit:
l'idiot:

Si on meurt nous ne sommes plus une personne.

Non, nous restons une personne mais désincarnée.

Et, selon notre foi, nous retrouverons notre corps glorifié à la résurrection. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 12:53

François 07 a écrit:
l'idiot:

Si on meurt nous ne sommes plus une personne. C'est tout. Après, un corps où le cerveau s'éteint complètement un certain temps avant de redémarrer et bien, durant ce temps nous avons plus qu'un corps c'est tout, mais aucun rapport avec le fait de violer, absurdité!

Je ne dis pas non plus d'aller jusque là!

La foi est ignorante et mène au pire.

La connaissance peu conduire à la Vérité et éviter le pire.

Même on s'en sert pour des horreurs, il existe pourtant des choses biens et bonnes...

Je ne suis pas du tout d'accord avec vous, François !
Dire que les observations actuelles rendent telle ou telle chose évidente est une erreur.

1) Non, la mort ne nous fait pas perdre notre nature humaine. Tout simplement parce que les frontières de la mort sont sans cesse repoussées et qu'il n'y a aucun état permanent qui fasse consensus. Si quelqu'un fait une EMI et se retrouve cliniquement mort, puis s'il est réanimé vous n'allez pas dire qu'il a perdu son humanité puis l'a retrouvée… relisez-vous un peu, c'est une aberration.

2) L'embryon est biologiquement déterminé à devenir un être humain dès les premières semaines de sa formation. Même si vous pouvez lui nier son statut "d'individu avec des droits", vous ne pouvez pas lui nier son statut "d'être vivant" et je considère légitime de dire "pas besoin d'être humain pour avoir des droits". Si on suit ces raisonnements, alors tout ce qui n'est pas humain n'aurait de facto pas un droit de disposer soi-même de sa vie comme les animaux.

Certaines données de la science sont des évidences, mais ce qui l'est beaucoup moins c'est leur pérennité car tout évolue et de nouvelles découvertes sont toujours possibles. Et ce que vous faites est un danger pour l'avenir, car vous mettez la science et votre vision personnelle de l'être humain au centre de tout. Ça, vous n'en avez pas le droit ! La vérité se cherche mais elle n'est jamais acquise, car la vérité est absolue et parfaite… ce que nous ne sommes pas. Si vous considérez que ceux qui parlent avec la foi n'ont aucune logique, alors considérez aussi ceux qui ne parlent qu'avec la science moderne comme douteux et biaisés.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 13:48

prouver l'incarnation de l'esprit dans la matière avant 4 mois ou aprés 4 mois est totalement impossible en utilisant les sciences actuelles reconnues par le monde scientifique actuel.
4 mois ne repose sur rien au niveau de l'esprit,c'est une date plus ou moins importante comme d'autres dates dans l’embryogenèse.
d'ailleurs certains qui avaient bonne presse il n'y a pas longtemps disaient qu'il fallait attendre la naissance pour que l'esprit prenne le corps en compte.

tout élément vivant est une créature directe ou indirect de Dieu.
la notion d'esprit dans un corps est trés vaste car une partie des créations de dieu ont un esprit.

personne ne peut donner avec précision le moment où le "tas de cellule" devient un être au sens de l'existe d'un esprit. le développement du foetus est basé sur des paramètres embryologiques.
dans l'embryologie, il n'y a pas de question de l'esprit ni de l'ame.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3573
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Dim 12 Avr 2015, 13:52

François 07 a écrit:
l'idiot:

Si on meurt nous ne sommes plus une personne. C'est tout. Après, un corps où le cerveau s'éteint complètement un certain temps avant de redémarrer et bien, durant ce temps nous avons plus qu'un corps c'est tout, mais aucun rapport avec le fait de violer, absurdité!

Mon/Ma chère faites un peu un effort de compréhension et réfutez avec des arguments mes arguments, bon je reprend posément:

un être humain a des droits qui ne s'appliquent qu'à lui,  vous dites que si mon cerveau ne fonctionne plus alors je ne suis plus un être humain. Cela veut dire que comme je ne suis plus un être humain pendant ce temps, je perd mes droits et par conséquent tout le mal que vous pourriez me faire pendant ce moment serait impuni car je ne suis plus un humain et les droits de l'homme c'est uniquement pour ceux qui sont humain. Vous comprenez ce que je dis au moins là? si par rapport à cela vous avez des contres arguments je suis preneur.
En effet votre position selon laquelle on décide qu'un humain doit avoir tel ou tel faculté/organe ne repose pas sur des faits scientifiques, c'est purement idéologique.
Les nazies disaient que des handicapés ne devaient pas être considérés comme des humains et avaient commencés un programme pour les exterminés, parce-qu'ils avaient définis des critères qui selon eux quand on les perdaient on perdaient de facto le statut d'humain!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 14 Avr 2015, 12:59

François 07 a écrit:
Citation :


1) Non, la mort ne nous fait pas perdre notre nature humaine. Tout simplement parce que les frontières de la mort sont sans cesse repoussées et qu'il n'y a aucun état permanent qui fasse consensus. Si quelqu'un fait une EMI et se retrouve cliniquement mort, puis s'il est réanimé vous n'allez pas dire qu'il a perdu son humanité puis l'a retrouvée… relisez-vous un peu, c'est une aberration.


La mort c'est tout simplement le cerveau qui est fichu pour de bon... mais aussi quand quelqu'un décède, tout simplement. Les sciences et les connaissances l'ont déjà observés et démontrés.

La "mort", c'est simplement passer d'une vie à l'autre, comme on passe d'une rive à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mar 14 Avr 2015, 13:32

le développement organique et fonctionnel de l'embryon sont des données d'embryologie argumentées par des examens médicaux mesurant le versant physique. c'est tout...
le versant esprit et ame ne se mesure pas avec des échographes.
si les religions ont peut de renseignements directs ou indirects c'est leur problème.
l'esprit s'étudie avec d'autres outils et d'autres perceptions.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 15 Avr 2015, 09:38

Que de mélange!
votre esprit me semble trés troublé pour donner naissance à un mélange aussi bizarre?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 15 Avr 2015, 10:34

François 07 a écrit:
Et bien, si la science, les outils, si la connaissance, ne peuvent pas le prouve, l'observer, pas la peine de rester dessus!

Et à cause de ces choses fondées sur du vide on tue des femmes, on abuse d'elles, on les viol!

Les religions n'ont plutôt quasiment aucun "renseignement" et juste du blabla sans preuves, juste de l'absurde mais aussi de nature sexistes et misogyne! Ce n'est certainement pas pour le bien de mesdaes qu'on veut leur interdire de choisir en toutes circonstances et toutes possibilité de choisir (donc pas de contraception et l'abstinence étant très mal vue car étant "anti conception" donc la considération de la femme, on traiterait bien mieux des insectes (sauf s'ils sont comestibles mais c'est personnel et franchement quand on a passé le cap après ça va lol)

(j'ai un peu hésité sur les scorpions quand même (lol! euuuu oui j'en ai goûté, si vous voulez je vous ferai un compte rendu si ça intéresse quelqu'un de goûter... même si c'est un peu... "rebuttant" ce qui peut se comprendre!^^")

D'ailleurs, faudra me corriger si je me trompe, mais dans un texte dans un topic dans une autre section, il me semble avoir parlé de gens qui en mangeaient, des insectes... une famille mais je suis pas sûr et vu que là j'ai la flémingite...)

Enfin, pour les religions et le libre choix, les religions sont mauvaises sur ce point, ne disent rien de bon ou de vrais, n'apportent que la malheur et la ruine! (la gente féminine étant perdante, la victime, la famille après vient suivre sa destruction...)

Quand à la sexualité, c'est tabou et quasiment inexistant, celle des femmes étant... une "chose horrible "satanique..."

en france d'ailleurs on peut parler d'hypocrisie sexuelle!

C'est quand curieux de voir "nymphomane" pour une femme qui aime se faire plaisir avec les hommes mais rien concernant les hommes, pas d'équivalent dans les termes...



Par contre, un conseil, évitez les termites et les vers à soie, dégueulasses les termites quand aux vers à soie, si vous aimez ce qui est amer ou un goût dans le genre qui perso je trouva pas terrible...

Sinon, vers de bambous ou vers de palmier c'est pas mauvais, les scorpions que j'ai pris aussi (j'en reprendrai, tant pis, ça coûte cher, mais c'est vraiment pas mauvais!)

Cher François, je crois que vous devriez débattre nihilisme dans un autre forum ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 15 Avr 2015, 17:37

François 07 a écrit:
Pour ma part, je perçois déjà bien assez de choses comme ça concernant ce monde... et je me demande si finalement j'aurais pas dû, comme les autres, rester dans un truc cloisonné, parce que maintenant que je suis dehors et pense de plus en plus en dehors du système global... ça fait pas du bien!

Il m'arrive de me dire la même chose, encore aujourd'hui !
Votre sentiment de révolte se tarira bientôt, c'est une nécessité pour acquérir un recul plus silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 15 Avr 2015, 22:00

François 07 a écrit:

...

Contrairement à vous, les souffrances humaines m'affectent, me touchent, je ne suis pas indifférent à celles-ci! Et quand on finit par en connaître les causes et qu'on voit que les responsables, les coupables, ne seront jamais poursuivis, que les victimes n'auront aucune aide...



Disons plutôt que les souffrances des femmes - souffrances réelles ou imaginées - vous obsèdent .

Un psychiatre rankien n' aurait aucune peine à vous décoder ( votre obsession a un probable lien avec la grossesse de votre mère ou votre naissance difficile ) .

Je vous conseille de chercher de ce côté . Vous êtes très intéressant , de toute façon .


Dernière édition par boulo le Jeu 16 Avr 2015, 07:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 15 Avr 2015, 22:49

François 07 a écrit:

Enfin, pour les religions .......
Quand à la sexualité, c'est tabou et quasiment inexistant, celle des femmes étant... une "chose horrible "satanique..."
Vous avez vu cela où?
L'eglise parle de la sainteté du mariage! La sexualité entre époux est donc sainte!

Nous croyons en Dieu qui est dans sa nature la plus profonde Amour!
Et il a créé l'homme et la femme pour que leur corps exprime l'Amour qui est donc à son image!
Satanique? Z'avez trop bu? champagne
Divin, oui!  ange1

C'est satan qui veut dégrader les corps! Dieu les exalte! Paf! :pape:
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 16 Avr 2015, 08:58

"le Divin n'a t il pas créé le main?"

la sexualité est "sainte" quand il y a amour et respect ,le mariage n'a rien avoir la dedans.
il suffit de regarder les statistiques concernant le mariage,le divorce les violences faites aux femmes dans le cadre du couple. et :nawak:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 16 Avr 2015, 14:42

jean-luc56 a écrit:
"le Divin n'a t il pas créé le main?"
la sexualité est "sainte" quand il y a amour et respect ,le mariage n'a rien avoir la dedans.

salut
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 16 Avr 2015, 20:20

"sachant que les deux filles pourraient interrompre leur gestation jusqu'à quelques mois au maximum et sans soucis à leur guise (contrôlent leurs corps "merci papa "loup.")"

Ne vaudrait-il pas mieux l'éviter plutôt que de l'interrompre ? Ne serait-ce que dans un souci tout simple de santé ? La grossesse est un événement naturel, l'interrompre ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 10:35

Vente sans ordonnance d’une pilule du lendemain efficace jusqu’à 5 jours après un rapport sexuel

Depuis mercredi, une nouvelle pilule du lendemain, ellaOne, est vendue sans ordonnance. Plus besoin d’une prescription d’un généraliste pour utiliser ce contraceptif d’urgence efficace jusqu’à cinq jours après un rapport sexuel. Jusqu’à présent, les pilules vendues sans ordonnance devaient être utilisées dans les 72 heures suivant un rapport. La mise en vente sans prescription de ce nouveau contraceptif d’urgence est le fruit d’une décision de la commission européenne prise en janvier dernier.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/vente-sans-ordonnance-d-une-pilule-du-lendemain-efficace-jusqu-a-5-jours-apres-un-rapport-sexuel-502285.html

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 11:53

Merci pour l'info Espérance!  Wink
Il serait plus juste d'un point de vue scientifique de dire "abortif d'urgence" que "contraceptif d'urgence" car la fécondation a déjà eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:01

Cela me laisse quand même un peu... sceptique et dangereux. Car quel contrôle y aura-t-il ? n'y aura t-il pas d'abus ?

Non, ça ne me plait pas du tout.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:13

Arnica a écrit:
Merci pour l'info Espérance!  Wink
Il serait plus juste d'un point de vue scientifique de dire "abortif d'urgence" que "contraceptif d'urgence" car la fécondation a déjà, peut-être, eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:16

Oui, c'est un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est, peut-être, un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28511
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

Et pour le salut de la personne qui en fait usage. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:40

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

un avortement a toujours des conséquences terribles et l'absence d'avortement a aussi dans certains cas des conséquences terribles HUMAINEMENT.
que représente une religion avec certains de ses principes quand elle s'éloigne de la souffrance humaine? plus RIEN,il me semble puisque que cela va à l'encontre des messages de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 12:46

jean-luc56 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

un avortement a toujours des conséquences terribles et l'absence d'avortement a aussi dans certains cas des conséquences terribles HUMAINEMENT.
que représente une religion avec certains de ses principes quand elle s'éloigne de la souffrance humaine? plus RIEN,il me semble puisque que cela va à l'encontre des messages de Jésus.

Pour un catholique vivant sa foi, le meurtre d'un innocent n'a pas les mêmes conséquences que l'absence du meurtre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16706
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 13:52

Cécile a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est, peut-être, un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

tu dis "peut-être", mais justement, on ne peut pas savoir...

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:04

Espérance a écrit:
Cela me laisse quand même un peu... sceptique et dangereux. Car quel contrôle y aura-t-il ? n'y aura t-il pas d'abus ?

Non, ça ne me plait pas du tout.

En effet il risque d'y avoir des abus mais vue que certaines sont trés mal supportées, l'abus risque d'être minime.
le risque essentiel c'est l'absence de compétence de certaines pharmacies qui sont parfois incapable d'avoir des connaissances objectives.
le risque réside dans les accidents éventuels.
le médecin prenait le temps(en principe) d'examiner la femme et connaissant le tenant et l'aboutissant pouvait prescrire et expliquer.
le pharmacien est devenu un distributeur le plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:14

la pilule du lendemain crée un terrain hormonal impropre à toute nidation éventuelle.
ce n'est pas un moyen abortif.
les contraceptions ont des hics de parcours que cette contraception peut rectifier.
c'est un moyen ponctuel.

d'autre part, pour dire que c'est pour certains un moyen d'avortement il faudrait avoir la preuve d'un embryon ce qui n'est pas le cas.
dans ces cas là, beaucoup de technique de contraception comme le stérilet sont des techniques d'avortement ainsi que toutes les pilules progestatives.
venez enseigner vos théories en université de médecine, vous ne tiendrez pas un round. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:15

Arnica a écrit:
Merci pour l'info Espérance!  Wink
Il serait plus juste d'un point de vue scientifique de dire "abortif d'urgence" que "contraceptif d'urgence" car la fécondation a déjà eu lieu.

largement faux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:21

jean-luc56 a écrit:
la pilule du lendemain crée un terrain hormonal impropre à toute nidation éventuelle.
ce n'est pas un moyen abortif.

Après le fécondation et avant la nidation, l'âme est créée.

jean-luc56 a écrit:

venez enseigner vos théories en université de médecine, vous ne tiendrez pas un round. Pouffer de rire

Depuis quand les universités de médecine détectent l'âme spirituelle immortelle créée par Dieu ?

Leur domaine est la chair.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:26

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, c'est un avortement. Avec toutes les conséquences terribles aux yeux de notre foi.

un avortement a toujours des conséquences terribles et l'absence d'avortement a aussi dans certains cas des conséquences terribles HUMAINEMENT.
que représente une religion avec certains de ses principes quand elle s'éloigne de la souffrance humaine? plus RIEN,il me semble puisque que cela va à l'encontre des messages de Jésus.

Pour un catholique vivant sa foi, le meurtre d'un innocent n'a pas les mêmes conséquences que l'absence du meurtre.

et pour un catholique la souffrance c'est quoi?
certains catholiques ou d'autres religions devraient se taire devant l'absence de compétence dans certains domaines,au lieu de remplacer les connaissances nécessaires par des textes sacrés.
alors que tout catholique s'occupe des jeunes femmes en détresse mais pas une journée pour se détaxer mais sur une longue période disons tant qu'elle souffre ;

l'avortement est un échec dans un trés grand nombre de cas de notre société, des valeurs actuelles qui sont dans notre société et des grands défendeurs de certaines valeur et l'église catholique en fait parti.
l'avortement dans un autre domaine est nécessaire pour la survie de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:26

jean-luc56 a écrit:

venez enseigner vos théories en université de médecine, vous ne tiendrez pas un round. Pouffer de rire
Il faudrait que quelqu'un explique à Jean Luc qu'il y a des medecins chrétiens!
Et que cela nous gonfle qu'il se cache derrière une pensée pseudo-scientifique!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:29

jean-luc56 a écrit:

certains catholiques ou d'autres religions devraient se taire devant l'absence de compétence dans certains domaines,au lieu de remplacer les connaissances nécessaires par des textes sacrés.
Eh ben dites donc! Ils en ont de la valeur, les textes sacrés pour Jean Luc!
Il est vraique pour lui, Jésus n'est qu'un sage parmis les autres!

quant à la souffrance, il n' a pas l'ai d'avoir connu! Il y a des chrétiens qui acceptent de souffrir pour ne pas faire du mal aux autres! Visiblement, cela le dépasse!


Dernière édition par RenéMatheux le Sam 18 Avr 2015, 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:30

jean-luc56 a écrit:



et pour un catholique la souffrance c'est quoi?
certains catholiques ou d'autres religions devraient se taire devant l'absence de compétence dans certains domaines,au lieu de remplacer les connaissances nécessaires par des textes sacrés.
alors que tout catholique s'occupe des jeunes femmes en détresse mais pas une journée pour se détaxer mais sur une longue période disons tant qu'elle souffre ;

l'avortement est un échec dans un trés grand nombre de cas de notre société, des valeurs actuelles qui sont dans notre société et des grands défendeurs de certaines valeur et l'église catholique en fait parti.
l'avortement dans un autre domaine est nécessaire pour la survie de la femme.

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.

Un enfant, si on n'en veut pas, on le donne à l'adoption.

On ne le tue pas en se réfugiant derrière la bonne conscience humaniste de celui qui ne croit même plus en la vie éternelle, tout en venant dans un forum catholique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:34

Arnaud Dumouch a écrit:

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.

Un enfant, si on n'en veut pas, on le donne à l'adoption.

On ne le tue pas en se réfugiant derrière la bonne conscience humaniste de celui qui ne croit même plus en la vie éternelle, tout en venant dans un forum catholique.
Eh oui!
Mais allez lui expliquer que les nazis faisaient la meme chose : les juifs, les polonais gènent, on les supprime!
Là c'est les bébés!
Notez que personne n'ira demandé au bébé ce qu'il désire ni s'inquièter de quelle souffrance l'avortement va être la cause pour lui!
Et après cela ils parlent de l'amour.......
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:34

question:
savez vous que le plus souvent les grossesses sont gémellaires et que l'enfant qui naît s'est développé au dépend de son jumeau qui lui ne se développant pas meurt; donc chaque naissance voit venir au monde un meurtrier dans beaucoup de cas?

la notion de l'intégration de l'esprit dans la matière au moment de la fécondation a été donné par quel texte??

il est facile de sortir de beaux textes mais il est plus difficile de répondre avec son coeur pour combattre la souffrance.
en médecine, on ne réfute pas la notion d’âme ou d'esprit on enseigne le corps et le psyché ;aprés chacun a sa liberté de penser.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:35

Arnaud Dumouch a écrit:
jean-luc56 a écrit:



et pour un catholique la souffrance c'est quoi?
certains catholiques ou d'autres religions devraient se taire devant l'absence de compétence dans certains domaines,au lieu de remplacer les connaissances nécessaires par des textes sacrés.
alors que tout catholique s'occupe des jeunes femmes en détresse mais pas une journée pour se détaxer mais sur une longue période disons tant qu'elle souffre ;

l'avortement est un échec dans un trés grand nombre de cas de notre société, des valeurs actuelles qui sont dans notre société et des grands défendeurs de certaines valeur et l'église catholique en fait parti.
l'avortement dans un autre domaine est nécessaire pour la survie de la femme.

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.

Un enfant, si on n'en veut pas, on le donne à l'adoption.

On ne le tue pas en se réfugiant derrière la bonne conscience humaniste de celui qui ne croit même plus en la vie éternelle, tout en venant dans un forum catholique.

FM????
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:35

Arnaud Dumouch a écrit:

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.
Il est FM Jean Luc?
Si pui, cela expliquerait bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:37

RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.

Un enfant, si on n'en veut pas, on le donne à l'adoption.

On ne le tue pas en se réfugiant derrière la bonne conscience humaniste de celui qui ne croit même plus en la vie éternelle, tout en venant dans un forum catholique.
Eh oui!
Mais allez lui expliquer que les nazis faisaient la meme chose : les juifs, les polonais gènent, on les supprime!
Là c'est les bébés!
Notez que personne n'ira demandé au bébé ce qu'il désire ni s'inquièter de quelle souffrance l'avortement va être la cause pour lui!
Et après cela ils parlent de l'amour.......

comparer l'avortement et ceux qui aident les femmes dans cette épreuve à des nazis est d'une telle bêtise que cela montre votre débilité profonde :nawak: :nawak: :nawak:
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 12020
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:40

jean-luc56 a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.

Un enfant, si on n'en veut pas, on le donne à l'adoption.

On ne le tue pas en se réfugiant derrière la bonne conscience humaniste de celui qui ne croit même plus en la vie éternelle, tout en venant dans un forum catholique.
Eh oui!
Mais allez lui expliquer que les nazis faisaient la meme chose : les juifs, les polonais gènent, on les supprime!
Là c'est les bébés!
Notez que personne n'ira demandé au bébé ce qu'il désire ni s'inquièter de quelle souffrance l'avortement va être la cause pour lui!
Et après cela ils parlent de l'amour.......

comparer l'avortement et ceux qui aident les femmes dans cette épreuve à des nazis est d'une telle bêtise que cela montre votre débilité profonde :nawak: :nawak: :nawak:
sauf que les nazis aussi tuaient ceux qui les gènent!
Et les bébés gènent certaines femmes et hommes!
C'est exactement pareil quoi que vous puissiez dire! Et je comprend que cela vous ennuie; Mais vous etes pour supprimer ceux qui gènent!
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:48

Renématheux,
donnez votre adresse en mp et je contacte deux centres de planning familial pour qu'il vous adresse toutes les jeunes femmes enceintes qui sont abandonnées. j'espère que votre maison est grande et que vous vous y connaissez en psychologie,psychiatrie,sociologie et en médecine.

je ne vous donne pas 3 mois avant de craquer

petite précision:ces centres sont dans les pires quartiers du 93
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:48

RenéMatheux a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

C'est vous, FM qui avez mis dans la tête des gens l'idée première : l'enfant est une catastrophe, une nuisance au plaisir et à la liberté.
Il est FM Jean Luc?
Si pui, cela expliquerait bien des choses.

Il n'est pas FM d'appartenance syndicale.

Il est FM de pensée et de moeurs, comme la majorité en Occident.

L'obéissance de la foi le fait rire et il juge d'après sa libre pensée du moment où l'âme (qui d'ailleurs se réduit pour lui à une vague conscience intellectuelle) est présente.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80866
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:51

jean-luc56 a écrit:
Renématheux,
donnez votre adresse en mp et je contacte deux centres de planning familial pour qu'il vous adresse toutes les jeunes femmes enceintes qui sont abandonnées. j'espère que votre maison est grande et que vous vous y connaissez en psychologie,psychiatrie,sociologie et en médecine.

je ne vous donne pas 3 mois avant de craquer

petite précision:ces centres sont dans les pires quartiers du 93

Abandonnées par le bonshommes comme vous qui les poussent à l'avortement et par l'Etat qui les libère en supprimant le délai de réflexion pour l'avortement.

Heureusement, de plus en plus gardent l'enfant et font payer une pension au mâle qui lâchement, s'est barré. C'est justice finalement (sauf pour celles qui en font un plan de carrière)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:51

Au fait, René, combien avez-vous d'enfants ?

Quand on a un ou deux enfants, c'est très facile de critiquer ceux et celles qui refusent d'en avoir 6 ou 8 !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Sam 18 Avr 2015, 14:52

FM de pensée et de meurs?
:nawak: aucune intuition désolé Pouffer de rire
c'est à prendre comme un compliment?
parce que si vous partez dans le registre de l'insulte vous vous égarez
est ce votre style?
Revenir en haut Aller en bas
 
Considération chrétiennes sur l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: