DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Considération chrétiennes sur l'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 12:15

adamev a écrit:
Arnica a écrit : Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Rien à voir en effet.... vous comme moi et réciproquement nous avons été (je l'espère pour vous) "désiré". Vous êtes donc à côté de la plaque...
Nous sommes TOUS infiniment désirés par Dieu notre Créateur. C'est tellement plus important que d'être désiré ou non par ses parents et nous donne notre raison d'être suprême et inviolable!

Ce dont il est question ici c'est de grossesses non désirées (peu importe la raison).
Alors battez vous plutôt pour le développement des conditions d'accueil et pour la contraception sous toutes ses formes... Là vous ferez acte utile et non déni de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 12:20

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.

Et le droit à l'enfant qui a été conçu, de vivre, vous en faites quoi ? Non personne n'est obligé de se servir de la loi veille qui autorise à tuer son enfant dans son sein quand on n'en veut pas ; mais elle le permet.

Et pourquoi n'ouvrez pas un droit pour celui qui veut se débarasser de son voisin quand celui-ci est insuportable ? C'est pas grave à vrai dire d'accorder un tel droit, puisque personne n'est obligé de l'appliquer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 12:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Donc pour vous l'avortement est un crime que la loi organise ?
La loi aurait donc selon vous le droit d'organiser un crime ?

La loi peut se rendre coupable des pires atrocités, c'est un fait ! Confused

Mais je rejoins la notion de liberté par exemple, si mères et pères ne veulent pas de leurs enfants alors que les représentants de la loi fassent le sale boulot à leur place. Dieu ne laisse pas faire les choses sans raison, là ce ne sont plus des individus isolés et persécutés mais toute une société qui entre dans une organisation de droits taxés comme contre-nature. C'est le prix à payer autant dire, personne n'est à l'abri du péché et c'est ainsi qu'on voit les signes de la fin des temps pour une nation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 12:33

Citation :

adamev a écrit:
Considérations pathétiques et chrétiens hypocrites....
Il ne s'agit ici nullement de lutter pour un meilleur accueil de l'enfant à naître.
Il s'agit derrière la façade des bons sentiments de combattre une loi (Veil/IVG) qui ouvre un droit... dont personne n'est obligé de se servir.
Salut adamev , oui comme tu le dis si bien il y a des chrétiens plus que hypocrite qui ce cachent derrières une façade , ce n'est pas mon style perso je suis contre l'avortement en général mais il y a des cas ou c'est indispensables .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 12:45

"pourquoi n'ouvrez pas un droit pour celui qui veut se débarrasser de son voisin quand celui-ci est insupportable ?"

Il ne faut pas être naïf !

Un enfant non désiré peut être une charge trop lourde dans certains cas.

Vous n'êtes pas chargé de nourrir et d'éduquer votre voisin !

Je ne suis certes pas pro-avortement, mais cette comparaison est vraiment mal venue.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 13:26

Petero a écrit:
Et le droit à l'enfant qui a été conçu, de vivre, vous en faites quoi ? Non personne n'est obligé de se servir de la loi veille qui autorise à tuer son enfant dans son sein quand on n'en veut pas ; mais elle le permet.

oh mais, il y en a qui n'ont pas besoin de la loi Veil : n'as-tu jamais su qu'on trouvait des bébés dans les poubelles ? que des gamines de 14 ans accouchent dans les w.c. ?

Alors ? il n'y aurait pas là "non assistance à personne en danger" ? car on ne me fera jamais croire que personne ne s'est aperçu de quelque chose.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 13:39

Cécile a écrit:
"pourquoi n'ouvrez pas un droit pour celui qui veut se débarrasser de son voisin quand celui-ci est insupportable ?"

Il ne faut pas être naïf !

Un enfant non désiré peut être une charge trop lourde dans certains cas.

Vous n'êtes pas chargé de nourrir et d'éduquer votre voisin ![/quote]

Chère Cécile,

Personnellement cela me choque d'entendre qu'un enfant peux être "une charge trop lourde" !!! Pourquoi pas supprimer des parents âgés, dans la mesure où ils deviennent une charge trop lourde pour certains.

Le droit à l'avortement c'est permettre à tout parent qui ne voudraient pas prendre en charge un enfant qu'ils ont conçu, de s'en débarasser. Où s'arrête la limite ?





Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 13:55

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:



[b]Alors répétons-le : l'avortement est un crime, l'accueil de l'enfant à naître est un droit qui doit être soutenu par tous les moyens possibles (mais on ne vous entend

Donc pour vous l'avortement est un crime que la loi organise ? La loi aurait donc selon vous le droit d'organiser un crime ?

De plus en plus idiot!!! (et je modère mon propos...).
La loi n'organise pas d'avortements. La loi organise les conditions d'accueil, d'écoute, d'intervention hospitalière, de protection... de la femme en volonté d'avorter. Et surtout elle ne porte pas de jugement sur elle(s).
La loi aurait le droit d'organiser un crime.... Ne vous en déplaise mais c'est ce qu'elle a fait avec la peine de mort... sans que votre église y trouve à redire. Droit heureusement révoqué par un président (Mitterrand) et un ministre socialistes (Badinter) alors que la droite catho s'y opposait assez largement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 13:57

adamev a écrit:
Ne vous en déplaise mais c'est ce qu'elle a fait avec la peine de mort... sans que votre église y trouve à redire. Droit heureusement révoqué par un président (Mitterrand) et un ministre socialistes (Badinter) alors que la droite catho s'y opposait assez largement.

Donc pour vous, la peine de mort est un crime organisé par la loi, comme l'avortement ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 13:58

Arnica a écrit:
Nous sommes TOUS infiniment désirés par Dieu notre Créateur. C'est tellement plus important que d'être désiré ou non par ses parents et nous donne notre raison d'être suprême et inviolable!

Ah oui???? Tsunamis, tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations, raz-de-marées, épidémies, guerres...
Suis-je bête tout ça c'est la faute au po... et de satan...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:03

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Ne vous en déplaise mais c'est ce qu'elle a fait avec la peine de mort... sans que votre église y trouve à redire. Droit heureusement révoqué par un président (Mitterrand) et un ministre socialistes (Badinter) alors que la droite catho s'y opposait assez largement.

Donc pour vous, la peine de mort est ETAIT un crime organisé par la loi, comme l'avortement ?

Comme très justement exprimé par d'autres et par moi... le crime d'avortement existait bien avant la loi qui ne reconnait pas l'avortement mais reconnait aux femmes, qu'elle ne juge pas, le droit d'y recourir dans des conditions d'accès et de protection précises.


Dernière édition par adamev le Mer 8 Avr 2015 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:07

Le crime d'assassinat existe aussi depuis Caïn, votre "saint" patron à vous autres les veuvards (avec Judas).

Donc, résonnement de la cloche Adamev, vu qu'il existe des assassins, on devrait créer un droit à l'assassinat, et l'Etat devrait rembourser les dépenses des assassins, ainsi que des centres où on pourrait assassiner de 9 heures à 18 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:09

adamev a écrit:

Comme très justement exprimé par d'autres et par moi... le crime d'avortement existait bien avant la loi qui ne reconnait pas l'avortement mais reconnait aux femmes qu'elle ne juge pas le droit d'y recourir dans des conditions d'accès et de protection précises.  

Oui, le crime des enfants sur le vieil oncle à héritage existe aussi depuis tourjours. Certains pays sont en train d'organiser cela...

Mais attention : Ce sera juste une reconnaissance aux descendants (qu'elle ne juge pas) du droit d'y recourir dans des conditions d'accès et de protection précises. :beret:

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 8 Avr 2015 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:11

petero a écrit:
adamev a écrit:
Arnica a écrit : Rien à voir! La seule chose qui "nous" intéresse est de défendre la vie humaine qui est sacrée: celle des enfants à naître comme la vôtre Adamev.

Rien à voir en effet.... vous comme moi et réciproquement nous avons été (je l'espère pour vous) "désiré". Vous êtes donc à côté de la plaque...

Ce dont il est question ici c'est de grossesses non désirées (peu importe la raison).
Alors battez vous plutôt pour le développement des conditions d'accueil et pour la contraception sous toutes ses formes... Là vous ferez acte utile et non déni de vérité.

C'est drôle, mais quand vous parlez de vous vous dites "nous nous avons été désiré" et quand vous parlez des enfants qui n'ont pas été désirés, vous écrivez "ce dont il est question ici c'est de grossesse non désirées".

Parce qu'il n'est pas ici question d'enfant, d'être humains non désirés ?  

Donc pour vous, l'avortement c'est une grossesse refoulée, c'est pas un enfant refoulé !!!  

Il y a longtemps que nous connaissons l'idiotie de vos raisonnements.
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon... jusqu'à la naissance qui suit une grossesse (en général 9 mois de durée). C'est donc à la fois la grossesse et son produit l'enfant qui peuvent n'être pas (ne sont pas) désirés.

Une grossesse refoulée ça s'appelle un "déni de grossesse"... A votre avis que vaut-il mieux un avortement ou une naissance suivie d'un étranglement et d'une mise au réfrigérateur????
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:16

Ah oui tiens, j'ai oublié les congélateurs dans ma liste !

Personne ne répond par contre pour "la non assistance en danger"... quand une femme enceinte nie sa grossesse au point de se serrer pour qu'on ne voit rien... que la gamine va accoucher dans les toilettes de l'école... qu'elle met son bébé dans la poubelle...

on préfère en rien voir, n'est-ce pas Petero ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:18

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:

Comme très justement exprimé par d'autres et par moi... le crime d'avortement existait bien avant la loi qui ne reconnait pas l'avortement mais reconnait aux femmes qu'elle ne juge pas le droit d'y recourir dans des conditions d'accès et de protection précises.  

Oui, le crime des enfants sur le vieil onle à héritage existe aussi depuis tours. Certains pays sont en train d'organiser cela...

Mais attention : Ce sera juste une reconnaissance aux descendants qu'elle ne juge pas le droit d'y recourir dans des conditions d'accès et de protection précises. :beret:

Alors là ça frise la c.onnerie...
Le crime sur le vieil oncle s'il est connu... est punit par la loi... ça s'appelle un parricide.
En effet le droit de mourir dans la dignité, c.à.d de faire un bras d'honneur à qui vous savez, est en train de s'organiser. Pour ma part j'ai déjà pris les dispositions nécessaires... dans le cadre de la loi... et mes neveux n'auront rien à y faire. Même ma femme et mes enfants ne pourront s'y opposer.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:19

Espérance a écrit:
Ah oui tiens, j'ai oublié les congélateurs dans ma liste !

Personne ne répond par contre pour "la non assistance en danger"... quand une femme enceinte nie sa grossesse au point de se serrer pour qu'on ne voit rien... que la gamine va accoucher dans les toilettes de l'école... qu'elle met son bébé dans la poubelle...

on préfère en rien voir, n'est-ce pas Petero ?

Merci Espérance. Ca m'évite de répondre à cette courge intellectuelle.



Dernière édition par adamev le Mer 8 Avr 2015 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:20

Espérance a écrit:
Ah oui tiens, j'ai oublié les congélateurs dans ma liste !

Personne ne répond par contre pour "la non assistance en danger"... quand une femme enceinte nie sa grossesse au point de se serrer pour qu'on ne voit rien... que la gamine va accoucher dans les toilettes de l'école... qu'elle met son bébé dans la poubelle...

C'est beau, c'est chrétien, c'est un futur film !

Effectivement, on peut être contre l'avortement, mais personne ne répond du que faire des enfants non désirés qui naissent dans des poubelles et qui finiront à la DASS... Quant aux filles qui meurent de septicémie sur le sol d'une cuisine l'aiguille plantée dans le vagin, on dira que c'est bien fait pour cette perverse créature démoniaque.



PS: perso je suis contre l'avortement médical de complaisance ou de confort, je précise. Il n'est permis - selon moi - que dans des cas médicaux très précis.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:22

Abenader a écrit:
Le crime d'assassinat existe aussi depuis Caïn, votre "saint" patron à vous autres les veuvards (avec Judas).

Donc, résonnement de la cloche Adamev, vu qu'il existe des assassins, on devrait créer un droit à l'assassinat, et l'Etat devrait rembourser les dépenses des assassins, ainsi que des centres où on pourrait assassiner de 9 heures à 18 heures.

Je préfère être une cloche qu'un tas de crottes enfermé dans une boîte de conserve.
C'est ça ton odeur de sainteté mon pauvre abbé nader.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:24

adamev a écrit:
Abenader a écrit:
Le crime d'assassinat existe aussi depuis Caïn, votre "saint" patron à vous autres les veuvards (avec Judas).

Donc, résonnement de la cloche Adamev, vu qu'il existe des assassins, on devrait créer un droit à l'assassinat, et l'Etat devrait rembourser les dépenses des assassins, ainsi que des centres où on pourrait assassiner de 9 heures à 18 heures.

Je préfère être une cloche qu'un tas de crottes enfermé dans une boîte de conserve.
C'est ça ton odeur de sainteté mon pauvre abbé nader.

Ou Eben Adar : Pierre du Trou.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:42

[quote]
adamev a écrit:

Alors là ça frise la c.onnerie...
Le crime sur le vieil oncle s'il est connu... est punit par la loi... ça s'appelle un parricide.

Pour le moment ! Comme pour les bébés il y a 50 ans.

Mais rassurez vous : la loi va changer ça ! :beret:


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:47

Arnaud Dumouch a écrit:


Mais rassurez vous : la loi va changer ça !  :beret:


ça l'est déjà en Belgique, non ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:49

Ils n'ont pas osé pour les vieillards riches et gâteux... Ils y ont pensé en décembre 2013 ! Ca n'est passé que pour les enfants : les enfants peuvent maintenant demander librement l'euthanasie, sans limite d'âge.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 14:50

Espérance a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Mais rassurez vous : la loi va changer ça !  :beret:


ça l'est déjà en Belgique, non ?

Mais oui, ! Même pour les mineurs...

Mais pas pour les détenus...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 18:02

Espérance a écrit:
Ah oui tiens, j'ai oublié les congélateurs dans ma liste !

Personne ne répond par contre pour "la non assistance en danger"... quand une femme enceinte nie sa grossesse au point de se serrer pour qu'on ne voit rien... que la gamine va accoucher dans les toilettes de l'école... qu'elle met son bébé dans la poubelle...

on préfère en rien voir, n'est-ce pas Petero ?

Et les proches, tu crois qu'ils ont vu quelque chose !!! En générale la femme qui fait un dénie de grossesse elle arrive à cacher sa grossesse même à son entourage proche ; idem pour une adolescente qui accouche dans les toilettes. Alors comment peux-tu m'accuser de ne pas vouloir voir ?

Va dire cela au mari de la femme qui lui a caché sa grossesse : "alors, vous avez préféré ne rien voir" ; idem au parents à qui l'adolescente a caché sa grossesse.



Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 18:33

"Qui ne voit pas, ce qu'il ne veut pas voir"
à moindre d'être bigleux de premier!
c'est une belle excuse de déculpabilisation et cela démontre l’égoïsme et l'indifférence notoire.
les gens ne vivent plus ensemble mais à coté l'un de l'autre sans se fréquenter ou en se fuyant.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 18:36

Petero a écrit:
Va dire cela au mari de la femme qui lui a caché sa grossesse : "alors, vous avez préféré ne rien voir" ; idem au parents à qui l'adolescente a caché sa grossesse.

parce que tu crois que ça ne m'est jamais arrivé de le dire, à des parents d'ados du moins ?

La question est : pourquoi une ado cache sa grossesse à ses parents ? c'est là le drame.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 18:41

la honte de la faute?
l'absence de partage dans le foyer qui fait que l'ado est une étrangère?
le despotisme de certains parents?
...... :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Mer 8 Avr 2015 - 19:23

jean-luc56 a écrit:
la honte de la faute?
l'absence de partage dans le foyer qui fait que l'ado est une étrangère?
le despotisme de certains parents?
...... :bisou:

oui, tout cela réuni et en plus le copain qui n'ose pas le dire aux parents la plupart du temps !!!!!

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 15:45

jean-luc56 a écrit:
la honte de la faute?
l'absence de partage dans le foyer qui fait que l'ado est une étrangère?
le despotisme de certains parents?
...... :bisou:

Hello Jean-Luc 56 , même si beaucoup de jeunes butines à gauche et droite quand un petit s'annonce , et bien c'est la honte de la faute et encore plus vis à vis des parents !
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 16:40

:bisou: I love you hélas, et c'est humain
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 22:21

Occitane a écrit:
jean-luc56 a écrit:
la honte de la faute?
l'absence de partage dans le foyer qui fait que l'ado est une étrangère?
le despotisme de certains parents?
...... :bisou:

Hello Jean-Luc 56 , même si beaucoup de jeunes butines à gauche et droite quand un petit s'annonce , et bien c'est la honte de la faute et encore plus vis à vis des parents !

Et pourquoi butinent-ils à droite, à gauche et sont-ils de plus en plus nombreux à butiner à droite et à gauche ? C'est la faute à la sexualité débridée Very Happy Dans le temps on n'était éduqué à la sexualité beaucoup plus tard ; maintenant on les éduque au berceau Very Happy Il y a de plus en plus d'adolescent qui veulent découvrir ce que c'est, sans malheureusement être conscient des risques qu'ils prennent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 22:26

C'est ce qui se produit quand on confie ces choses-là à l'État...
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 23:14

adamev a écrit:
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon...

En tant qu'individu non-avorté, je vous rappelle que ce que vous décrivez (fœtus, embryon, enfant ; ajoutons aussi adolescent, adulte, vieillard, etc.) sont les différentes phases de la vie biologique d'un individu de l'espèce humaine.

Autrement dit, lorsque vous étiez un embryon, vous n'étiez pas moins humain qu'aujourd'hui.
 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 23:16

C'est même confirmé par la génétique.

Et ceux qui nient l'humanité de l'enfant à naître sont les mêmes qui opposent science et foi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Jeu 9 Avr 2015 - 23:32

Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon...

En tant qu'individu non-avorté, je vous rappelle que ce que vous décrivez (fœtus, embryon, enfant ; ajoutons aussi adolescent, adulte, vieillard, etc.) sont les différentes phases de la vie biologique d'un individu de l'espèce humaine.

Autrement dit, lorsque vous étiez un embryon, vous n'étiez pas moins humain qu'aujourd'hui.

Tant qu'à me citer ayez au moins la politesse de le faire complétement et pas en dehors du contexte.  Dans le cas précis réponse à Petero.
Il y a longtemps que nous connaissons l'idiotie de vos raisonnements.
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon... jusqu'à la naissance qui suit une grossesse (en général 9 mois de durée). C'est donc à la fois la grossesse et son produit l'enfant qui peuvent n'être pas (ne sont pas) désirés.
Une grossesse refoulée ça s'appelle un "déni de grossesse"... A votre avis que vaut-il mieux un avortement ou une naissance suivie d'un étranglement et d'une mise au réfrigérateur????


Et si vous aviez pris la peine de lire quelques autres messages de ma main vous auriez lu que je considère l'avortement comme un crime. Mais que je constate aussi que quelles que soient les causes, les solutions proposées et les discours larmoyants des bonnes âmes,  il y a des femmes qui refusent et la grossesse et l'enfant à naître. Alors pour celles-là plutôt que les aiguilles des faiseuses d'anges je préfère l'hôpital et les conditions de la loi IVG. C'est pourtant simple.

Ceci étant et je suis d'accord avec JL56... la contraception (sous diverses formes préventives) ça existe ainsi que la pilule du lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 0:44

adamev a écrit:
Bobel a écrit:
adamev a écrit:
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon...

En tant qu'individu non-avorté, je vous rappelle que ce que vous décrivez (fœtus, embryon, enfant ; ajoutons aussi adolescent, adulte, vieillard, etc.) sont les différentes phases de la vie biologique d'un individu de l'espèce humaine.

Autrement dit, lorsque vous étiez un embryon, vous n'étiez pas moins humain qu'aujourd'hui.

Tant qu'à me citer ayez au moins la politesse de le faire complétement et pas en dehors du contexte.  Dans le cas précis réponse à Petero.
Il y a longtemps que nous connaissons l'idiotie de vos raisonnements.
Avant de parler d'enfant on parle de fœtus, d'embryon... jusqu'à la naissance qui suit une grossesse (en général 9 mois de durée). C'est donc à la fois la grossesse et son produit l'enfant qui peuvent n'être pas (ne sont pas) désirés.
Une grossesse refoulée ça s'appelle un "déni de grossesse"... A votre avis que vaut-il mieux un avortement ou une naissance suivie d'un étranglement et d'une mise au réfrigérateur????


Et si vous aviez pris la peine de lire quelques autres messages de ma main vous auriez lu que je considère l'avortement comme un crime. Mais que je constate aussi que quelles que soient les causes, les solutions proposées et les discours larmoyants des bonnes âmes,  il y a des femmes qui refusent et la grossesse et l'enfant à naître. Alors pour celles-là plutôt que les aiguilles des faiseuses d'anges je préfère l'hôpital et les conditions de la loi IVG. C'est pourtant simple.

Ceci étant et je suis d'accord avec JL56... la contraception (sous diverses formes préventives) ça existe ainsi que la pilule du lendemain.

J'ai cité dans son intégralité votre mention des différentes phases de la vie biologique d'un être humain et je vous ai répondu strictement là-dessus.

Beaucoup de militants se servent hypocritement de cette subdivision de la vie pour nier la réalité, comme si les différences entre les phases de développement étaient une preuve de non-humanité, comme s'il s'agissait d'autre chose.

La science ne permet aucun doute sur cette réalité, et toute conscience personnelle la comprend très bien sans être nécessairement spécialiste en biologie : dès la conception, il y a un individu unique, issu d'une seule espèce, l'espèce humaine.

Il y a bien un individu humain, un être humain, dès la conception.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie2



Féminin Messages : 698
Inscription : 13/01/2015

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 3:26

Malheur à vous scribes et pharisiens, hypocrites,  car vous payer la dîme de la menthe, du cumin et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi : la justice, la miséricorde et la fidélité, c'est par là qu'il fallait pratiquer sans négliger les autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9390
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 5:01

François 07 a écrit:
...

Ce ne sont pas ces "bon chrétiens bien pensants" (les anti choix pour être précis) qui iront aider leurs innombrables victimes.

Ce ne sont pas eux non plus qui vont adopter les enfants abandonnés plutôt que de les laisser lâchement en pâture à des réseaux de trafique répugnants...

...

Violente accusation gratuite . Si vous connaissez des cas , citez-les ou taisez-vous .

De mon côté , parmi les coreligionnaires que j'ai connus de près , je peux vous citer le cas de deux familles nombreuses par le mode de l'adoption et le cas d'une célibataire adoptant un trisomique dès avant sa naissance .

Mais votre propos insensé pose un vrai problème : celui des difficultés administratives que les œuvres d'adoption créent ou rencontrent .
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc56



Masculin Messages : 3941
Inscription : 27/11/2011

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 9:24

petero a écrit:
Occitane a écrit:
jean-luc56 a écrit:
la honte de la faute?
l'absence de partage dans le foyer qui fait que l'ado est une étrangère?
le despotisme de certains parents?
...... :bisou:

Hello Jean-Luc 56 , même si beaucoup de jeunes butines à gauche et droite quand un petit s'annonce , et bien c'est la honte de la faute et encore plus vis à vis des parents !

Et pourquoi butinent-ils à droite, à gauche et sont-ils de plus en plus nombreux à butiner à droite et à gauche ?  C'est la faute à la sexualité débridée Very Happy Dans le temps on n'était éduqué à la sexualité beaucoup plus tard ; maintenant on les éduque au berceau Very Happy  Il y a de plus en plus d'adolescent qui veulent découvrir ce que c'est, sans malheureusement être conscient des risques qu'ils prennent.

dans le temps,ces choses là étaient cachées,tout se faisait en douce.
l'éducation sexuelle est hélas mal faite car c'est internet et les copains ou les copines.
notre société moderne va trés vite et tous les systèmes anciens sont trés vite dépassés.

nous ne pouvons refuser le modernisme,il faut s'y adapter tout en conservant des valeurs qui ne se périment pas:l'amour et le respect par exemple.
un exemple qui va vous faire sauter au plafond: que la contraception adaptée et responsable soit acceptée par l'église et une multitude d'avortement disparaîtrait.
mais cela va être dur.
"on ne peut arrêter une rivière qui coule,par contre on peut la canaliser" Wink
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 10:41

Bobel a écrit:
[J'ai cité dans son intégralité votre mention des différentes phases de la vie biologique d'un être humain et je vous ai répondu strictement là-dessus..

Mais on s'en fout... ce n'est pas ça qui était en cause dans le message de petero et dans ma réponse.

Bobel a écrit:
Beaucoup de militants se servent hypocritement de cette subdivision de la vie pour nier la réalité, comme si les différences entre les phases de développement étaient une preuve de non-humanité, comme s'il s'agissait d'autre chose.

Et d'autres militants se servent d'un pseudo plan divin pour imposer à tous leurs vues étroites en se gardant bien comme vous de répondre à quelques questions simples genre : Que fait-on pour les femmes qui ne veulent ni de la grossesse ni de son produit...? On les abandonne aux aiguilles à tricoter?

Bobel a écrit:
[La science ne permet aucun doute sur cette réalité, et toute conscience personnelle la comprend très bien sans être nécessairement spécialiste en biologie : dès la conception, il y a un individu unique, issu d'une seule espèce, l'espèce humaine.
Il y a bien un individu humain, un être humain, dès la conception.

Mais il n'y a que les imbéciles pour penser que nient ce fait ceux qui soutiennent la Loi Veil tout en admettant que l'avortement soit un crime. Il semblerait que vous entriez dans cette catégorie (des imbéciles).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 10:44

petero a écrit:

Et pourquoi butinent-ils à droite, à gauche et sont-ils de plus en plus nombreux à butiner à droite et à gauche ?  C'est la faute à la sexualité débridée .
Salut saint petero Mr. Green , vous avez cher ami les deux pieds dans le ciel nous allons vous déclarez bien heureux petero , cependant tant que vous êtes sur cette terre abandonner votre supériorité spirituel , car les jeunes qui entendent votre réflexion vont vous botter les fesses !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 10:49

Salut adamev Very Happy , il me semble que vous portez le verbe très vert ce jour quel en est la raison ? :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 10:51

Pour la même raison qui vous fait penser que les jeunes vont botter les fesses de quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:04

adamev a écrit:
Pour la même raison qui vous fait penser que les jeunes vont botter les fesses de quelques uns.

Très bonne réplique j'en tiendrai compte .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:22

[quote=
un exemple qui va vous faire sauter au plafond: que la contraception adaptée et responsable soit acceptée par l'église et une multitude d'avortement disparaîtrait.
mais cela va être dur.
"on ne peut arrêter une rivière qui coule,par contre on peut la canaliser" Wink [/quote]

Vous êtes comique Jean-Luc: la quasi totalité des femmes sont sous pilule contraceptive. Croyez-vous que l'avis de l'Eglise effleure ne serait-ce qu'une seconde leur esprit? Votre affirmation est complètement fantasque mais elle a le mérite d'être drôle!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:32

"la quasi totalité des femmes sont sous pilule contraceptive"

Oui, pour certaines femmes "raisonnables et responsables", pas les adolescentes.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:38

Arnica a écrit:
Vous êtes comique Jean-Luc: la quasi totalité des femmes sont sous pilule contraceptive. Croyez-vous que l'avis de l'Eglise effleure ne serait-ce qu'une seconde leur esprit? Votre affirmation est complètement fantasque mais elle a le mérite d'être drôle!

Merci de faire ainsi démonstration de l'inanité du discours de l'église romaine sur la contraception.
Quasi totalité des femmes est sous pilule, une autre partie importante usant du préservatif ou d'autres moyens contraceptifs (dont naturels) ... Et pour les autres ont fait quoi????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:49

On fait quoi, on fait quoi? Ellesfont ce qu'elles veulent en leur âme et conscience.Tout est à disposition:stérilet,preso etc etc... L'Eglise n'ira jamais vérifier à ce que je sache. Vous pouvez vous agiter, vociférer, faire un caca nerveux, vous ne changerez pas le fait que l'Eglise fout une paix royale à tout le monde en matière de moeurs actuellement. Liberté d'expression oblige: elle a le droit de dire son avis.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:54

Donc si c'est affaire de conscience personne n'a à s'en mêler ni à proférer des discours inutiles.
Prêcher dans le désert n'a jamais rempli les outres.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Considération chrétiennes sur l'avortement   Ven 10 Avr 2015 - 11:54

adamev a écrit:


Merci de faire ainsi démonstration de l'inanité du discours de l'église romaine sur la contraception.
Quasi totalité des femmes est sous pilule, une autre partie importante usant du préservatif ou d'autres moyens contraceptifs (dont naturels) ... Et pour les autres ont fait quoi????

Dans ce cas, si le Magistère est ridicule et inutile, pourquoi vous acharnez vous contre lui ? Que se passe-t-il ? Seriez vous atteint par le syndrome Sagesse 2 ?

UN COMBAT CONTRE "LES INTOLÉRANTS" : déshonorons l'intolérant qui pense qu'il y a autre chose :
Sagesse 2, 12 Tendons des pièges au juste, puisqu'il nous gêne et qu'il s'oppose à notre conduite, nous reproche nos fautes contre la Loi et nous accuse de fautes contre notre éducation.
Sagesse 2, 13 Il se flatte d'avoir la connaissance de Dieu et se nomme enfant du Seigneur.
Sagesse 2, 14 Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge ;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Considération chrétiennes sur l'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rivalités chrétiennes dans les Lieux saints (Terre sainte)
» Les sectes chrétiennes des deux premiers siècles
» L'agenda européen oublie toutes les fêtes chrétiennes
» L'unité de l'Europe sera solide si elle est basée sur les racines chrétiennes
» Un site sur toutes les hérésies chrétiennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: