DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Ma conception spirite : Liberté, évolution spirituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Ma conception spirite : Liberté, évolution spirituelle   Dim 12 Aoû 2007, 11:53

Citation :
[quote="spirit"] Des milliers d'enfants non désirés naissent chaque jour et entretiennent des rapports exécrables avec leurs parents. Que vont-ils devenir tous ces gens après leur mort?

Eh bien Dieu réconcilie parents e enfants dans l'autre monde.
Citation :


Le lien charnel n'a absolument rien à voir avec l'amour. De plus en plus d'enfants sont adoptés. J'ai l'exemple de ma mère qui a été abandonnée à sa naissance et qui a été adoptée. Bien qu'elle ne provienne pas du sein de sa mère adoptive elle la considère comme sa vraie mère.

Le lien charnel fait partie de l'identité des enfants. Voulu par Dieu, il reste éternellement. S'il ne s'est pas transformé en lien d'amour humain en ce monde, Dieucrée ce lien dans l'autre monde.

Citation :
A partir du moment où on universalise l'Amour on n'aime pas plus sa mère que son ami. C'est ce que confirme Mère Theresa en disant qu'elle voit le Christ chez son prochain. Pensez-vous qu'elle fasse une différence entre sa mère et son prochain?

L'amour aime des PERSONNES.

Car l'amour est porté par l'intelligence. Aussi, la réincarnation rendant impossible cette réconciliation des êtres, elles est contradictoire avec le plan de Dieu.

Les enfants avortés accueillent dans l'autre monde la mère qui a avorté et se présente à elle, lui pardonne, la fait naître à la vie.

L'Evangile rend vivants TOUS LES AMOURS y compris ceux de la nature. Là où est l'amour, là est Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ma conception spirite : Liberté, évolution spirituelle   Dim 12 Aoû 2007, 23:10

spirit a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi sans arrêt ces quiproquos. Ce que je veux dire c'est qu'il faut réaliser le Christ en soi. Est-ce vraiment différent de ce que vous dites? Là où nous nous entendons pas c'est sur la manière d'y parvenir. Ca ne se décide pas!

Oui, c'est tout a fait différent de ce que vous dites. Réaliser le Christ en soi, cela veut dire que pour être ce qu'Il est, le Christ, Jésus aurait besoin de moi, de tout homme.

Moi je dis que Jésus n'a pas besoin de l'homme pour être le Christ. En l'accueillant en moi, je ne le réalise pas. Je l'accueille en moi pour qu'il puisse tout simplement m'accueillir en Lui et c'est Lui qui en m'accueillant en Lui, me réalise, me fait devenir pleinement homme, ce pourquoi Dieu m'a créé.

Citation :
Et qu'avez-vous fait pour y arriver? Je vais vous le dire: vous avez suivi votre appel intérieur. Ce n'est pas le christ qui vous a sanctifié, mais vous-mêmes qui êtes aller chercher la sanctification. Pour cela il faut déjà ÊTRE. Il faut être déjà le fruit d'une longue évolution. Le christ ne vient pas taper à toutes les portes pour sanctifier les gens, sinon ce serait très facile et tout le monde serait saint.

D'abord, l'appel pour moi a d'abord été extérieur. J'ai d'abord découvert le Christ grâce au témoignage de ceux qui l'avaient rencontrés avant moi. Ce sont eux qui m'ont donné envie de le suivre et c'est quand j'ai commencé à le suivre que j'ai ressenti un appel plus intérieur.

Jésus frappe à notre coeur en se servant de ses témoins. Il attend ensuite qu'on lui ouvre notre coeur pour qu'il puisse y entrer et s'y installer. Il ne suffit pas que Jésus frappe à notre coeur pour que nous soyons sanctifiés.Ce n'est qu'à partir du moment ou nous nous échangeons notre amour, où nous entrons en coeur à coeur avec Lui que la sanctification commence. C'est à partir du jour où un véritable échange d'amour avec Lui s'engage que notre sanctification est engagée par l'Esprit Saint.

Citation :
Non, encore une fois, il ne suffit pas.

C'est comme si je vous disais que pour être un instrumentiste (savoir jouer d'un instrument) il suffit de le désirer ou d'accepter en soi l'instrumentiste qu'on idéalise. Avant de devenir un très bon instrumentiste et de s'imprêgner de la sensibilité et du talent de celui qu'on idéalise on doit d'abord apprendre à jouer en étudiant, en étant persévérant et en souffrant.

Si je ne suis pas au départ, rempli du désir de savoir un jour bien jouer, je n'apprendrai jamais à jouer, je ne pourrai pas perséver et accepter les sacrifice qu'il me serait demandé pour y arriver. Le désir est très important.

De toute façon la sainteté ne s'apprend pas, elle se reçoit de l'Esprit Saint auquel on s'ouvre toujours plus. Que nous dit Jésus : "venez à moi vous tous qui souffrez et qui peinez, prenez sur vous mon joug .... vous trouverez le repos". ou encore "Je ne suis pas venu pour les bien portants, ni pour les juste, je suis venu pour les malades, les pécheurs".

Jésus nous invite à le suivre tel que nous sommes, car c'est à son contact, au contact de son Esprit qu'on guérira, qu'on sera transformé, qu'on sera sanctifié. Ne cherchons pas à devenir des saints à la force du poignet. Commençons par nous accepter tel que nous sommes, car c'est à partir de ce que nous sommes que Jésus fera de nous un saint. Thérèse le disait bien : "plus on est faible et sans vertu, plus on est apte aux opérations de l'Amour". Plus on est faible et sans vertu, et plus il est facile à Jésus de nous sanctifier.

Citation :
Pour se rapprocher de LA vérité absolue il s'agit de cerner les lois qui tendent le plus à être universelles.

Non, il suffit de se rapprocher de Jésus, la Vérité absolue, de se livrer totalement à Lui, de faire tout ce qu'il nous demande.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Ma conception spirite : Liberté, évolution spirituelle   Lun 13 Aoû 2007, 12:26

spirit a écrit:
[*Parce que réaliser le Christ en soi signifie pour vous que Jésus aurait besoin de l'homme pour être le Christ? Shocked

Spirit,

Réaliser, pour moi, c'est "faire exister". Réaliser le Christ en soi, c'est faire exister le Christ en soi. Pour moi le Christ et Jésus ne font qu'Un, réaliser le Christ en soi c'est faire exister le Christ Jésus en soi. Jésus n'a pas besoin de moi pour exister, pour être le Christ.

Le problème, c'est que pour vous le Christ c'est l'esprit christique que nous sommes tous et que nous devons devenir pleinement chacun, que nous devons réaliser en nous. Pour moi le Christ-Jésus n'est pas l'esprit christique qui s'est incarné à la perfection en Jésus.

Cordialement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma conception spirite : Liberté, évolution spirituelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Contre la nourriture carnée - impacts de la viande sur la santé et l'évolution spirituelle - massacres d'animaux causes des guerres - vous êtes ce que vous mangez - l'alimentation magique - le Yoga de la Nutrition
» Les sept stades de l’évolution spirituelle individuelle
» film rempli d'amour et de lumière
» La technique du tunnel (Voyage astral)
» Comment savoir à quel niveau est notre évolution spirituelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: