DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 avortement: comment lutter contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 17:47

L'ovule non fécondé n'accueille pas la vie d'un être humain mais, l'embryon si, puisqu'il a toute les donnés nécessaires pour pouvoir naître à bon terme (sauf problème grave).

C'est pour quoi on se doit de préserver l'embryon et le foetus juqu'à la naissance. Je le vois ainsi.

Bref une Maman enceinte est mère dès la conception.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 18:03

En Christ a écrit:
L'ovule non fécondé n'accueille pas la vie d'un être humain mais, l'embryon si, puisqu'il a toute les donnés nécessaires pour pouvoir naître à bon terme (sauf problème grave).

C'est pour quoi on se doit de préserver l'embryon et le foetus juqu'à la naissance. Je le vois ainsi.

Bref une Maman enceinte est mère dès la conception.

Je partage votre avis mais soyons réaliste.

Où se trouve l'axe de rupture sur la protection de l'embryon: C'est la frontière exacte entre matérialisme et spiritualisme.

Pour le matérialiste, tout se termine dans le néant. alors l'embryon est peu de choses...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 18:30

Embryon :
"L'embryon humain s'étend de la conception jusqu'à la 8ème semaine. Par la suite, l'embryon devient fœtus.
De la fécondation au 2ème jour, c'est l'étape de segmentation, durant laquelle on assiste à une division cellulaire.
Les cellules (blastocytes) jusqu'au 7ème jour, sont pluripotentes, c'est à dire qu'elles peuvent seules s'individualiser en tous les tissus.
L'embryon s'implante ensuite dans l'utérus. C'est l'étape de nidation.
Au 14ème jour, l'individuation de l'embryon est terminée, c'est à dire qu'il n'y a plus de possibilités de constitution de jumeaux ou de chimères. Le 14ème jour est aussi le début d'apparition de la plaque neurale."


Il faut distinguer trois phases:
1) jusqu'au 13ème jour, on ne peut pas encore parler d'embryon ni d'être vivant.
2) du 14ème jour à la 8ème semaine, c'est un embryon. Est-il déjà un être indépendant? peut-il souffrir? (j'attends plus d'infos scientifiques à ce sujet)
3) de la 9ème semaine à la 12ème, c'est déja un foetus. C'est dans cette phase que l'avortement devrait peut-être être interdit.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 19:13

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
à 12 semaines, l'embryon n'a que des mouvements réflexes, le cerveau n'est pas encore mature

http://www.materneo.com/mater/40semaines/foetus/texte/sem12.htm

Justement: sucer son pouce est un mouvement réflexe. C'est lié à l'instinct de la têtée.

Je vous ai mis une source plus haut. Mais si vous cherchez sur google "embryologie", vous verrez que les ondes cérébrales démarent vraiment très tôt.


Mais encore une fois, je vous le rappelle: ceci est identique chez l'animal. La présence de l'esprit humain est un tout autre problème, sans rapport. Il peut être là et ne pas encore s'exercer. Car sa nature n'est pas matérielle.

tes sources ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 19:15

Une NDE sur l'avortement :

Citation :
EMI de Mary

TÉMOIGNAGE :

Ce qui suit est un récit d’EMI obtenu sur plusieurs mois d’une dame qui ne l’avait jamais partagée auparavant, sinon avec son fils. Les détails majeurs ou mineurs de cette histoire sont restés cohérents au fil des mois durant lesquels ils ont été collectés. Il a été très difficile pour elle d’en faire part. Environ une EMI sur quatre est détaillé à ce point. Parmi les EMI qui possèdent ce niveau de détail, les évènements sont tout à fait typiques.

« L’AUTRE COTE »

Une Expérience de Mort Imminente

Alors que j’étais une jeune femme célibataire à Londres, ma ville en Angleterre, j’ai été admise au Memorial Hospital avec des complications graves à la suite d’une tentative d’avortement ratée que j’avais pratiquée dans la salle de bain de mon appartement. Ayant été éduquée comme catholique, j’ai cherché a faire face secrètement et seule à cette grossesse non désirée. Après avoir perdu une grande quantité de sang et ressentant un grand froid, j’ai appelé une ambulance pour qu’on m’emmène à l’hôpital.

Immédiatement après qu’on m’ait amenée précipitamment dans la salle des urgences, je me rappelle avoir vu le personnel courir dans la pièce en poussant des chariots avec du matériel, des flacons, des seringues, des aiguilles, des bandes des tubes, etc.. J’étais trempée de sang jusqu’au nombril et très faible. J’étais dans un état très critique qui menaçait ma vie. Le sang s’écoulait de mon corps tout comme ma volonté de vivre.

J’ai entendu un « pop » et soudain, la douleur a cessé. Je me suis sentie calme pour la première fois depuis 3 mois, depuis que j’avais appris ma grossesse à un homme qui m’avait menti en me disant qu’il m’aimait et qu’il voulait m’épouser, mais il avait une femme et 5 enfants dans une autre ville. Je voyais très clairement mon corps tandis qu’on travaillait de manière forcenée sur moi en posant une transfusion et d’autres tubes. Je me rappelle avoir pensé que je souhaitais juste qu’on arrête. Mon apparence était horrible et ma couleur était pitoyable. J’étais gênée d’être la cause de tout ce remue-ménage. J’avais péché et je ne méritais pas de vivre. Le fait d’avoir ces pensées à quelques centimètres du plafond ne me dérangeait ni ne me perturbait autant que de ressentir le stress que je provoquais pour ceux qui se trouvaient au dessous de moi. Je sais également que j’étais complètement consciente bien que j’aie entendu une infirmière, la seule en blouse bleue, dire aux médecins que j’avais perdu connaissance peu de temps après être entrée dans la salle des urgences. J’étais très consciente de chaque détail des évènements et de la pièce.

J’ai pris conscience d’un tunnel qui est apparu soudainement, j’ai été attirée à l’intérieur. J’étais heureuse de m’éloigner de cette scène de tension en bas. J’ai flotté vers le tunnel en passant directement à travers le plafond, tandis que je flottais vers le tunnel je suis passée en plein dans un ventilateur de plafond puis à travers le plafond. La noirceur du tunnel était épaisse, j’ai commencé à accélérer. J’ai éprouvé de la curiosité pour mon corps ou ma forme du moment et j’ai regardé mes bras et mes jambes. Ils semblaient s’étendre et émettre une légère lumière. Je ressentais un fort courant d’air et un bourdonnement sourd, comme une vibration tandis que je gagnais de la vitesse en direction d’une lumière brillante au loin. Alors que je continuais à un rythme plus rapide, j’ai senti une présence auprès de moi qui me calmait et émettait à la fois amour et sagesse. Je n’ai vu personne, mais j’ai senti l’essence de mon grand-père qui est mort lorsque j’avais 13 ans. J’avais conscience de sa présence réconfortante mais je n’ai rien vu, rien entendu.

Je suis finalement arrivée au bout et j’ai flotté dans un endroit immergé dans une lumière blanche rayonnante qui semblait incarner tous les concepts de l’amour. Un amour qui était inconditionnel et similaire à celui d’une mère pour son enfant. C’était une présence tout à fait chaleureuse et joyeuse, la même qui m’avait attirée à l’origine dans le tunnel. C’était comme un champ géant de force ou d’énergie qui rayonnait toutes les émotions bonnes et nobles connues de l’humanité. J’avais abandonné les préceptes de l’Eglise Catholique dès que j’avais quitté l’école paroissiale à 17 ans, sentant que j’avais été libérée d’une prison stérile, j’étais loin d’être religieuse, mais j’ai su dans mon cœur qu’il s’agissait de Dieu. Les mots ne peuvent décrire ma révérence en cette présence. C’était comme si je faisais partie de La Lumière puis la Lumière est devenue une part de moi-même. Nous ne faisions qu’un. J’ai soudain compris, sans le moindre doute, comment nous sommes tous interconnectés les uns avec les autres, avec Dieu et toutes les formes de vie dans l’Univers.

A ce moment là, je me souviens de m’être demandé si je serais punie pour avoir assassiné mon enfant, et, ce faisant, m’être tuée moi-même. J’étais consciente qu’Il connaissait chacune de mes pensées, chacun de mes sentiments. La première chose que j’ai vue ensuite, c’était un bébé endormi, dont je savais qu’il s’agissait de moi. J’ai regardé fascinée tandis que je voyais les moments forts de chaque étape de ma vie. C’était comme regarder un écran de cinéma circulaire avec une explosion de nombreuses scènes différentes passant à une vitesse énorme. Je ne sais comment, je pouvais voir et comprendre non seulement ce qui se passait, mais aussi les sentiments que j’avais vécus à l’époque ainsi que les émotions que j’avais provoquées chez autrui. J’ai vu et ressenti la honte de ma mère tandis qu’elle me portait hors des liens du mariage, jusqu’à l’exaltation de l’amour et la souffrance écrasante du rejet et de la trahison. J’ai compris les peurs et les incertitudes de l’homme qui avait causé ma souffrance, sa propre culpabilité pour la rupture avec moi en apprenant ma grossesse. J’ai ressenti toutes les bonnes et mauvaises actions que j’avais pu faire et leurs conséquences sur autrui. Cela a été un moment difficile pour moi, mais j’étais soutenue par l’amour inconditionnel et j’ai surmonté les parties difficiles.

Il m’a demandé télépathiquement si je voulais rester ou retourner à ma vie précédente à l’ « Ecole de la Terre ». Je suis tombée à genoux afin de montrer mon désir de rester avec Lui. Il m’a montré une belle bulle brillante qui flottait à côté de lui. A l’intérieur, j’ai vu un petit bébé en train de téter. Le bébé est devenu un bambin, il a commencé à marcher vers moi dans la bulle. Puis l’image du jeune garçon s’est convertie en adolescent et il a continué à avancer en âge jusqu’à devenir un homme adulte. Qui est-ce ? Ai-je demandé. Ton fils Michael, fut la réponse. Je me rappelle avoir été très soulagée de ne pas avoir détruit son opportunité de vie. Une flot de pensées affreuses s’est amoncelé dans mon esprit. Je n’étais même pas mariée et je pouvais à peine me supporter moi-même, comment pourrais-je élever un fils ? Pourrait-il jamais oublier ou me pardonner d’avoir essayé d’avorter alors qu’il avait quatre mois de vie ? Comment pourrais-je accomplir cela sans aide ? J’ai vu un instantané de moi avec un homme que je savais être mon futur mari, il tenait le garçon de 2 ans que j’avais vu dans l’image. Pour la première fois, je me suis autorisée à ressentir de l’amour pour le bébé que je portais. Toutes les difficultés, les complications et les épreuves que j’avais utilisées pour justifier mon avortement, ont paru bien faible et égoïstes.

Soudain, j’ai été propulsée à l’intérieur de mon corps et une douleur brûlante a déchiré le bas de mon corps. La même infirmière en blouse bleue me faisait une injection et me disait de me détendre, que l’antidouleur ferait bientôt effet. C’était comme si je n’avais pas été inconsciente plus de quelques minutes, alors que ma visite dans l’au-delà avait semblé durer des heures.

Pendant que j’étais hors de mon corps aux urgences, j’ai remarqué une étiquette rouge sur le côté d’une pale d’un ventilateur de plafond et faisant face au plafond. Quand on m’a emmenée en salle de réveil, on m’a dit que mon bébé était sauvé. J’ai répondu : « oui, je sais ? » J’ai demandé que quelqu’un veuille bien écouter mon incroyable expérience, on m’a répondu ne pas avoir le temps. Mon médecin a dit que c’était un miracle qu’il ait pu sauver le bébé et moi également. Il a dit avoir pensé nous perdre en deux occasions. J’ai essayé de lui parler de mon expérience, mais il a été appelé. Son sourire en partant ne laissait aucun doute sur son sentiment de perdre son temps à écouter les divagations induites par les drogues chez une femme folle. Ma mère est arrivée plus tard, avec des renforts « religieux » qui ont tenté d’obtenir une confession de mes péchés. J’étais un peu amusée lorsqu’une nonne est apparue et a commencé à prier pour moi, demandant à Dieu de me pardonner. Je savais que j’avais déjà été pardonnée. Ma punition est venue de mes émotions de culpabilité et de honte que j’avais vécues si douloureusement lors de la vision du film bulle sur ma vie passée. Seule une infirmière à l’hôpital m’a écoutée. Elle l’a fait après que je lui aie raconté quelques détails sur ce qu’elle avait dit aux médecins et aux infirmières pendant que j’étais inconsciente. Elle a dit avoir entendu parler d’autres personnes qui avaient été ramenées des rives de la mort avec des histoires similaires. Je l’ai finalement convaincue de prendre une grande échelle et de voir par elle-même l’étiquette rouge, dont j’ai décrit l’apparence avec force détails et qui se trouvait sur la face cachée du ventilateur de plafond aux urgences. L’infirmière et une aide-soignante ont vu l’étiquette, confirmant tous les détails que j’avais décrits sur son apparence. Je savais ce que je savais, mais je me suis sentie mieux qu’au moins deux personnes m’aient crue. Je n’ai jamais mentionné cette expérience à nouveau depuis.

J’ai avancé dans ma vie avec optimisme et une toute nouvelle attitude, j’ai donné naissance à un garçon 5 mois plus tard, je l’ai appelé Michael. Les dommages que je m’étais causés à moi-même ont empêché d’autres grossesses, Mais les liens spirituels et d’amour que j’ai vécus avec Michael sont un « don » de l’au-delà que je chéris vraiment.

L’expérience reste aussi réelle et nette maintenant qu’il y a 34 ans, elle a changé ma vie de nombreuses manières par élévation spirituelle.

Commentaire de NDERF : Mary est revenue à l’Eglise Catholique, mais elle a pris soin de fréquenter une église qui ait un esprit plus ouvert que celui de la précédente. NDERF exprime ses remerciements à Mary pour son courageux récit.
( http://www.ok-editions-vo.com/articles.php?lng=fr&pg=1027 )
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 19:16

En Christ a écrit:
L'ovule non fécondé n'accueille pas la vie d'un être humain mais, l'embryon si, puisqu'il a toute les donnés nécessaires pour pouvoir naître à bon terme (sauf problème grave).

C'est pour quoi on se doit de préserver l'embryon et le foetus juqu'à la naissance. Je le vois ainsi.

Bref une Maman enceinte est mère dès la conception.

c'est ton opinion, j'espère que tu n'as pas l'intention de l'imposer à qui que ce soit
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 19:35

Marcel a écrit:
Alors que j’étais une jeune femme célibataire à Londres, ma ville en Angleterre, j’ai été admise au Memorial Hospital avec des complications graves à la suite d’une tentative d’avortement ratée que j’avais pratiquée dans la salle de bain de mon appartement. Ayant été éduquée comme catholique, j’ai cherché a faire face secrètement et seule à cette grossesse non désirée. Après avoir perdu une grande quantité de sang et ressentant un grand froid, j’ai appelé une ambulance pour qu’on m’emmène à l’hôpital.
C'est justement ces femmes dans la détresse que la loi Veil protège.
Cette loi a surement sauvé des milliers de femmes de la mort, du suicide ou de l'extrême précarité.

Il faut agir à la cause du problème, et non s'en prendre aux femmes qui font ce choix, car elle n'ont pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 19:47

Certes, la loi Veil a permis de ne pas avoir affaire à ce genre de détresses (il faut pas se leurrer, y a toujours eu des avortements et y en aura toujours) mais de l'autre côté elle a grandement favorisé l'avortement de consommation hédoniste, donc au final cette loi au départ était peut être "bonne" mais elle a bien été détourné dans le mauvais sens. Comme d'habitude, sous prétexte de protéger, on tue bien plus en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 20:02

Cher Louis, excellent. Ces distinctions biologiques sont claires et précises.

Pour ce qui est de notre sujet (la présence de l'âme crée par Dieu), mon opinion est que cela se fait très tôt.

Mais ce n'est effectivement qu'un opinion. La foi ne nous y contraint pas.


Citation :
Citation :
Bref une Maman enceinte est mère dès la conception.


c'est ton opinion, j'espère que tu n'as pas l'intention de l'imposer à qui que ce soit

Euh là, chère Yvonne, quand on en enceinte, on est enceinte. Ce n'est pas une opinion.

Quant à la négation de la maternité, c'est justement ce qui se passe dans l'IVG.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Anthelme



Messages : 18
Inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 20:38

Je débarque sur votre forum...
Et je lis ici....

quelqu'un peut-il m'expliquer ce que c'est qu'une "ame" ?
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 20:51

Louis a écrit:
Embryon :
"L'embryon humain s'étend de la conception jusqu'à la 8ème semaine. Par la suite, l'embryon devient fœtus.
De la fécondation au 2ème jour, c'est l'étape de segmentation, durant laquelle on assiste à une division cellulaire.
Les cellules (blastocytes) jusqu'au 7ème jour, sont pluripotentes, c'est à dire qu'elles peuvent seules s'individualiser en tous les tissus.
L'embryon s'implante ensuite dans l'utérus. C'est l'étape de nidation.
Au 14ème jour, l'individuation de l'embryon est terminée, c'est à dire qu'il n'y a plus de possibilités de constitution de jumeaux ou de chimères. Le 14ème jour est aussi le début d'apparition de la plaque neurale."


Il faut distinguer trois phases:
1) jusqu'au 13ème jour, on ne peut pas encore parler d'embryon ni d'être vivant.
2) du 14ème jour à la 8ème semaine, c'est un embryon. Est-il déjà un être indépendant? peut-il souffrir? (j'attends plus d'infos scientifiques à ce sujet)
3) de la 9ème semaine à la 12ème, c'est déja un foetus. C'est dans cette phase que l'avortement devrait peut-être être interdit.

Qu'en pensez-vous?

Donc effectivement l'embryon est un être humain à part entière à la fin de la deuxième semaine.
Est ce que ceux qui défendent l'avortement dans ce débat le défendent meme à partir de cette date?

En Christ a écrit:
L'ovule non fécondé n'accueille pas la vie d'un être humain mais, l'embryon si, puisqu'il a toute les donnés nécessaires pour pouvoir naître à bon terme (sauf problème grave).

C'est faux car 60% des fécondations n'aboutissent pas.

C'est aussi pour cette raison qu'il paraitrait vraiment étrange que le pré-embryon (1ère semaine) ait une ame.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 21:18

Anthelme a écrit:
quelqu'un peut-il m'expliquer ce que c'est qu'une "ame" ?
Bonsoir Anthelme

On a déjà beaucoup discuté à propos du concept de l'âme. Il faut faire une recherche dans les anciens sujets. (cliquer sur "rechercher" ci-dessus)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 21:36

Je remets ici l'essentiel:

voici le vocabulaire qu'en donne saint Thomas:

Ces noms sont apparus dans la PHILOSOPHIE d'autres pays. De même, la notion de psychisme, d'esprit, n'est pas spécifiquement catholique mais l'Eglise et la Bible Hébraïque les a prise dans la philosophie grecque.

Pour unifier tout, voici:

1° AME: La personne humaine est un mixte qui est unifié grâce à son unique âme pour former un seul être. Pourtant, en lui, il y a des choses aussi diverses que de le matière minérale (Oxygène, Carbone, azote etc.) et trois niveaux de vie. (Attention, ce mot est utilisé dans la Bible pour signifier parfois 2° le corps, 3° la vie sensible, 4° l'esprit et même 5° le coeur. Ce qui fait qu'il vaut mieux regarder le sens du texte que le mot utilisé). :|

2° CORPS BIOLOGIQUE: 1° Vie biologique. C'est une vie purement chimique. On la voit dans le corps biologique.

3° VIE SENSIBLE: 2° vie psychique. Elle est commune avec les animaux. Elle apparaît dès qu'il y a un sens du toucher (lombrics albino ). Elle est portée par le cerveau et le système nerveux. A la mort, du corps biologique et du cerveau, il semble que le psychisme survit sous la forme d'un corps fait d'une matière inconnue et attestée dès les temps anciens, même chez les animaux. Les animistes l'appellent "l'esprit animal", l'Egypte antique le "Ka" ou "corps double", les bouddhistes le "corps astral" (il peut selon eux se décorporer de notre vivant avec un peu d'entraînement). Le New Age l'appelle [color:910b=red:910b]"corps éthérique". Il prend cette notion du spiritisme du XIX° siècle qui croyait en l'existence d'une matière particulière et incorruptible, "l'éther". Mais tout cela est plusieurs façon de nommer le même corps, bizarre, qui permet aux facultés sensibles de survivre à la mort. Il faut remarquer que Saint Augustin croit en la surie du psychisme puisqu'on lui a rapporté quelques NDE. Aristote et saint Thomas nient la possibilité de la surie du psychisme, puisque, pour eux, il n'y a rien en dehors de l'organe du cerveau. [/b] Parfois, la Bible l'appelle l'âme.


4° L'ESPRIT: 3° La vie spirituelle (l'esprit, intelligence et volonté) est appelé par l'Egypte antique le "baï", par les bouddhistes le "corps mental". Parfois, la Bible l'appelle l'âme (pas facile donc). Il est propre à l'homme.

Evidemment, tous ce fatra d'éléments est tenu par une "colle" (c'est une façon de parler). Il y a nécessairement un principe d'unité de cette vie qui est appelé, par Aristote, "l'âme". (psyche en grec, anima en latin, énergie vitale pour Bergson etc.)

5° LE COEUR: C'est tout ce qui, dans notre être et à chacun de ces quatre niveaux, est capable d'aimer l'autre. Notre âme aspire profondément à Dieu; Notre corps à un bien être physique; notre vie sensible à l'équilibre de bonnes passions comme l'amour, la joie; Notre esprit veut aimer dans la confiance et connaître la vérité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe



Masculin Messages : 2254
Inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 22:41

qq chose en nous qui fait qu'on est libre, conscient(conscience réfléchie), raisonnable, qu'on peut aimer ou haïr et qu'on est immortelle. Les philosophes disent que c'est la forme du corps. Mais là franchement je ne comprends pas. La conscience réfléchie implique qu'on est donc conscient de l'espace et du temps, et qu'on est capable d'un language.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 22:56

Citation :
La conscience réfléchie implique qu'on est donc conscient de l'espace et du temps, et qu'on est capable d'un language.

Si le droit à la vie vient de l'exercice EN ACTE de cette conscience libre (vie spirituelle), et non du fait d'être un humain en soi, alors l'humanité se condamne à revenir aux lois du passé où la vie humaine n'était pas sacrée dans son début et dans sa fin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aubrit



Messages : 4
Inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:33

sunny Arnaud, je suis content de te savoir en vie! as-tu reçu mes ail? pukel
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:37

Non, je n'ai rien reçu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
aubrit



Messages : 4
Inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:49

Trois semains de mail pour rien?
Revenir en haut Aller en bas
aubrit



Messages : 4
Inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:50

je t'écirs sur une autre adresse mail.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:52

a.dumouch@hotmail.com

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Louis, excellent. Ces distinctions biologiques sont claires et précises.

Pour ce qui est de notre sujet (la présence de l'âme crée par Dieu), mon opinion est que cela se fait très tôt.

Mais ce n'est effectivement qu'un opinion. La foi ne nous y contraint pas.


Citation :
Citation :
Bref une Maman enceinte est mère dès la conception.


c'est ton opinion, j'espère que tu n'as pas l'intention de l'imposer à qui que ce soit

Euh là, chère Yvonne, quand on en enceinte, on est enceinte. Ce n'est pas une opinion.

Quant à la négation de la maternité, c'est justement ce qui se passe dans l'IVG.

ce que je veux dire, c'est que tant que tu n'envisageras pas d'empêcher l'avortement d'une femme au nom de tes principes, cela ira bien pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:58

Citation :
ce que je veux dire, c'est que tant que tu n'envisageras pas d'empêcher l'avortement d'une femme au nom de tes principes, cela ira bien pour moi.

Et un jour, on dira:

Citation :
ce que je veux dire, c'est que tant que tu n'envisageras pas d'empêcher la mise à mort de mon enfant handicapé, ou de mon vieux parent âgé au nom de tes principes, cela ira bien pour moi.

Telle est le chemin d'une conscience morale qui s'émousse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Dim 25 Mar 2007, 23:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
La conscience réfléchie implique qu'on est donc conscient de l'espace et du temps, et qu'on est capable d'un language.

Si le droit à la vie vient de l'exercice EN ACTE de cette conscience libre (vie spirituelle), et non du fait d'être un humain en soi, alors l'humanité se condamne à revenir aux lois du passé où la vie humaine n'était pas sacrée dans son début et dans sa fin.

c'est ce que tu diras à ma mère qui eceinte de son troisième enfant 2 ans après son mariage à du se faire avorter par ma tante à l'aide d'une aiguille à tricotter ?

que fais-tu de toutes ces femmes mortes d'hémorragie ou d'infection suite à une boucherie subie dans une arrière cuisine ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 00:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
ce que je veux dire, c'est que tant que tu n'envisageras pas d'empêcher l'avortement d'une femme au nom de tes principes, cela ira bien pour moi.

Et un jour, on dira:

Citation :
ce que je veux dire, c'est que tant que tu n'envisageras pas d'empêcher la mise à mort de mon enfant handicapé, ou de mon vieux parent âgé au nom de tes principes, cela ira bien pour moi.

Telle est le chemin d'une conscience morale qui s'émousse.

je te demande seulement de réserver ta morale à tes actes personnel et dans le cadre de ta propre vie
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 00:04

florence_yvonne a écrit:


c'est ce que tu diras à ma mère qui eceinte de son troisième enfant 2 ans après son mariage à du se faire avorter par ma tante à l'aide d'une aiguille à tricotter ?

que fais-tu de toutes ces femmes mortes d'hémorragie ou d'infection suite à une boucherie subie dans une arrière cuisine ?

Mais quelle folie ! Quelle irresponsabilité de votre tante. Elle a pris le risque de tuer votre mère, dans un pays riche comme le nôtre, plutôt que de l'aider (y compris financièrement si votre mre venait de divorcer) à accoucher sous X ?

Et vous faites de cela un exemple de responsabilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 00:22

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:


c'est ce que tu diras à ma mère qui eceinte de son troisième enfant 2 ans après son mariage à du se faire avorter par ma tante à l'aide d'une aiguille à tricotter ?

que fais-tu de toutes ces femmes mortes d'hémorragie ou d'infection suite à une boucherie subie dans une arrière cuisine ?

Mais quelle folie ! Quelle irresponsabilité de votre tante. Elle a pris le risque de tuer votre mère, dans un pays riche comme le nôtre, plutôt que de l'aider (y compris financièrement si votre mre venait de divorcer) à accoucher sous X ?

Et vous faites de cela un exemple de responsabilité.

c'était en 1961, mes parents étaient pauvres, ma tante était pauvre, ma soeres avait un an, moi 3 mois et ma mère c'est retrouvée à nouveau enceinte, tu oserais lui reprocher son acte ? à l'époque, nous avions mon arrière grand-mère à charge, un seul salaire pour vivre à 5, une bouche de plus à nourrir, nous aurais condamnée tous à la misère.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 07:55

En 1961, vous étiez pauvre en France?
Pourtant, déjà, les allocations familiales étaient instaurées ?

Et votre tante a préféré risquer la vie d'une mère de deux petits enfants?

Et votre tante qui avait l'énergie pour tourner une aiguille à tricotter dans le ventre de sa soeur, n'en avait pas pour aider matériellement et nourrir cet enfant ?

Et votre père ne savait pas retenir sa sexualité?

Et votre père n'était pas prèt à travailler quelques heures de plus?

Il n'y avait pas d'autres solution que de tuer et de risquer de tuer une mère en plus?

Voici une parole de Jésus que je trouve d'actualité dans ce sujet:

Citation :
Luc 11, 31 La reine du Midi se lèvera lors du Jugement avec les hommes de cette génération et elle les condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon!
Luc 11, 32 Les hommes de Ninive se dresseront lors du Jugement avec cette génération et ils la condamneront, car ils se repentirent à la proclamation de Jonas, et il y a ici plus que Jonas!

Il y a des femmes ayant connu la vraie misère au Sahel par exemple qui se lèveront car elles n'oublièrent pas leur petit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 08:02

Chers amis, vous serez sans doute surpris par la dureté de mon ton concernant ce sujet.

Il est clair qu'il y a l'aspect humain de la justification par son niveau de vie, et jusqu'à aujourd'hui, des 60 % des avortements se produisant dans les famille lorsque le troisième enfant se présente.

Mais il y a surtout la conscience chrétienne de ces enfants tués en silence et que nous devrons tous affronter dans l'au delà. Certes, "Nous ne savonion pas" et il y aura d'eimmenses pardons et réconciliations.

Je l'ai écrit dans ce conte structuré autours d'une NDE authentique que j'avais entendu raconter sur FR3 :

http://eschatologie.free.fr/histoires/heuremort/22mamanavortement.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 10:02

entre 1950 et 1970, la France vivait l'après-guerre, l'occupation allemande avait laissé le pays exangue, je ne crois pas mon pauvre Arnaud que tu puisse comprendre la situation de notre pays à l'époque, entre 1940 et 1975, des milliers de femmes ont eu recours au fameuses "faiseuses d'anges" et leur non moins fameuses aiguilles à tricoter, la dernière femme condamnée à mort et exécutée en France était une avorteuse, ne juges pas ce que tu ne peux comprendre, tu crois vraiment que l'on se fait avorter dans ces conditions pour le plaisir ?

PS : je comprend très bien ma mère et dans les mêmes circonstances, j'aurais fais la même chose

PS de PS : Arnaud, tu es pour ou contre le stérilet ?


Dernière édition par le Lun 26 Mar 2007, 10:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 10:05

Arnaud Dumouch a écrit:
En 1961, vous étiez pauvre en France?
Pourtant, déjà, les allocations familiales étaient instaurées ?

Et votre tante a préféré risquer la vie d'une mère de deux petits enfants?

Et votre tante qui avait l'énergie pour tourner une aiguille à tricotter dans le ventre de sa soeur, n'en avait pas pour aider matériellement et nourrir cet enfant ?

Et votre père ne savait pas retenir sa sexualité?

Et votre père n'était pas prèt à travailler quelques heures de plus?

Il n'y avait pas d'autres solution que de tuer et de risquer de tuer une mère en plus?

Voici une parole de Jésus que je trouve d'actualité dans ce sujet:

Citation :
Luc 11, 31 La reine du Midi se lèvera lors du Jugement avec les hommes de cette génération et elle les condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon!
Luc 11, 32 Les hommes de Ninive se dresseront lors du Jugement avec cette génération et ils la condamneront, car ils se repentirent à la proclamation de Jonas, et il y a ici plus que Jonas!

Il y a des femmes ayant connu la vraie misère au Sahel par exemple qui se lèveront car elles n'oublièrent pas leur petit.

mes 2 parents travaillaient 15 heures par jours et ma mère sans salaire, car l'entreprise de mon père ne pouvait pas se le permettre (il était confiseur/confiturier) et non, il n'y avait pas d'autres solution, il n'y avait que mon arrière grand-mère pour nous garder, et à son âge elle n'aurait jamais pu prendre en charge 3 enfants en bas âges, surtout qu'elle était déjà atteinte du cancer qui l'a emporté en 1971.

PS : c'était en fait, ma grand-tante, la soeur de mon grand-père, ma mère et mon père sont tous les 2 enfants uniques

PS de PS : imagines toi que mes parents se sont mariés en novembre 1958, ma mère à l'époque était encore mineure (la majorité, c'était 21 ans) ma soeur est née en octobre 1959, je suis née en septembre 1960 et ce troisième qui se présentait serait né en août 1961.


Dernière édition par le Lun 26 Mar 2007, 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 10:14

Arnaud Dumouch a écrit:
En 1961, vous étiez pauvre en France?
Pourtant, déjà, les allocations familiales étaient instaurées ?
Parce que si on touche les allocations familiales on est riche!? Laughing

Même aujourd'hui, en France pays riche, il y a beaucoup de pauvres.
7 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, et 7 autres millions vivent avec le SMIC ou dans la précarité.

Le problème est la répartition des richesses, et la politique libérale est en grande partie responsable de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 11:32

L'âme c'est une naissance en l'essence de Dieu.

L'esprit Saint est comme un violon dont les vibrations émettent un son, une douce musique, d'où nait un corps animique.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 11:47

journal d'un petit spermatozoïde

Bonjour, je m'appelle Arthur et je ne suis pas un petit garçon comme les autres, d'ailleurs, seul un crétin pourrait s'imaginer voir un enfant en regardant (au microscope) un petit spermatozoïde, mais j'ai des sentiments ...

1er jours
je suis bien au chaud dans le testicule de mon papa

2ème jours
mon papa à fait l'amour à ma maman et je me suis retrouvé propulsé dans un grand couloir rouge avec beaucoup d'autres spermatozoïdes, j'ai très peur.

3ème jour
il faut courir, vite, très vite, car, dans la deuxième pièce il y a un grand machin rond et le premier qui rentrera à l'intérieur aura le droit de vivre, et moi, je ne veux pas mourir.

4ème jour
mince, quelqu'un est arrivé avant moi et la porte c'est refermée.

game over
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 12:00

Laughing Ben au moins on peut en déduire que le hasard de l'homme commence avant sa naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 13:56

florence_yvonne a écrit:
journal d'un petit spermatozoïde

Bonjour, je m'appelle Arthur et je ne suis pas un petit garçon comme les autres, d'ailleurs, seul un crétin pourrait s'imaginer voir un enfant en regardant (au microscope) un petit spermatozoïde, mais j'ai des sentiments ...

1er jours
je suis bien au chaud dans le testicule de mon papa

2ème jours
mon papa à fait l'amour à ma maman et je me suis retrouvé propulsé dans un grand couloir rouge avec beaucoup d'autres spermatozoïdes, j'ai très peur.

3ème jour
il faut courir, vite, très vite, car, dans la deuxième pièce il y a un grand machin rond et le premier qui rentrera à l'intérieur aura le droit de vivre, et moi, je ne veux pas mourir.

4ème jour
mince, quelqu'un est arrivé avant moi et la porte c'est refermée.

game over

Vous délirez geek
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 14:11

Petrum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
journal d'un petit spermatozoïde

Bonjour, je m'appelle Arthur et je ne suis pas un petit garçon comme les autres, d'ailleurs, seul un crétin pourrait s'imaginer voir un enfant en regardant (au microscope) un petit spermatozoïde, mais j'ai des sentiments ...

1er jours
je suis bien au chaud dans le testicule de mon papa

2ème jours
mon papa à fait l'amour à ma maman et je me suis retrouvé propulsé dans un grand couloir rouge avec beaucoup d'autres spermatozoïdes, j'ai très peur.

3ème jour
il faut courir, vite, très vite, car, dans la deuxième pièce il y a un grand machin rond et le premier qui rentrera à l'intérieur aura le droit de vivre, et moi, je ne veux pas mourir.

4ème jour
mince, quelqu'un est arrivé avant moi et la porte c'est refermée.

game over

Vous délirez geek

Sans prendre position pour ou contre l'avortement, je trouve que Florence a donné une définition très réaliste de la manière dont se passent les choses. Comme dans d'autres domaines, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 14:19

Petrum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
journal d'un petit spermatozoïde

Bonjour, je m'appelle Arthur et je ne suis pas un petit garçon comme les autres, d'ailleurs, seul un crétin pourrait s'imaginer voir un enfant en regardant (au microscope) un petit spermatozoïde, mais j'ai des sentiments ...

1er jours
je suis bien au chaud dans le testicule de mon papa

2ème jours
mon papa à fait l'amour à ma maman et je me suis retrouvé propulsé dans un grand couloir rouge avec beaucoup d'autres spermatozoïdes, j'ai très peur.

3ème jour
il faut courir, vite, très vite, car, dans la deuxième pièce il y a un grand machin rond et le premier qui rentrera à l'intérieur aura le droit de vivre, et moi, je ne veux pas mourir.

4ème jour
mince, quelqu'un est arrivé avant moi et la porte c'est refermée.

game over

Vous délirez geek

et cela, ce n'est pas du délire ?

Citation :

Sophie :

Je m’appelle Sophie et j’ai cinq ans aujourd’hui. Vous serez sans doute surpris mais je n'ai pas grandi sur la terre. Pourtant, ce soir, je vais faire ma communion, mais pas comme vous sur terre : Je vais faire ma communion éternelle : je vais voir Dieu. Je suis bien prête. Mes parents m’ont préparé une robe blanche et des fleurs dans les cheveux. Ils vous expliqueront mon histoire. Attention, seul un coeur d'enfant peut comprendre ce qui s'est passé avec moi.

Le père de Sophie :

Oui. Ce que dit notre petite Sophie est vrai. Nous tous qui avons eu la chance de grandir sur la terre, nous avons retrouvé au Ciel toute la beauté de notre coeur d'enfant. Voici son histoire.

Elle était la plus petite des toutes petites filles quand elle est arrivée ici. Ses parents de la terre sont des adolescents qui ont joué avec leur corps. La toute jeune femme, prise de panique, avala une pilule du lendemain. Sophie avait été conçue deux jour avant. Elle n’avait alors pas de nom et ses parents ne seront mis au courant de son existence que dans quelques 70 ans, lorsqu’ils arriveront ici.

Sophie est entrée en agonie aussitôt. Elle n’a rien senti mais, arrivée dans le passage de la mort, elle a eu un moment de peur, une toute petite peur. Elle s’est trouvée seule dans le vide, flottant entre les deux mondes, sans personne pour la porter et l’aimer. Comme les esprits mauvais de ce monde intermédiaire, les Puissances, les Principautés

comme si 2 cellules indifférenciées renfermées dans une membrane pouvaient avoir peur, ça c'est du pur délire.

en plus, il faut 48 heures pour que l'ovule et le spermatozoïde se rencontrent (le temps à l'ovule de parcourir la distance entre la trompe d'eustache et l'utérus), donc, 2 jours après le rapport sexuel, il n'y a même pas de bourgeon pré-embryonnaire.


Dernière édition par le Lun 26 Mar 2007, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 14:25

Citation :
florence_yvonne a écrit:


Il y a des femmes ayant connu la vraie misère au Sahel par exemple qui se lèveront car elles n'oublièrent pas leur petit.

mes 2 parents travaillaient 15 heures par jours et ma mère sans salaire, car l'entreprise de mon père ne pouvait pas se le permettre (il était confiseur/confiturier) et non, il n'y avait pas d'autres solution, il n'y avait que mon arrière grand-mère pour nous garder, et à son âge elle n'aurait jamais pu prendre en charge 3 enfants en bas âges, surtout qu'elle était déjà atteinte du cancer qui l'a emporté en 1971.

PS : c'était en fait, ma grand-tante, la soeur de mon grand-père, ma mère et mon père sont tous les 2 enfants uniques

PS de PS : imagines toi que mes parents se sont mariés en novembre 1958, ma mère à l'époque était encore mineure (la majorité, c'était 21 ans) ma soeur est née en octobre 1959, je suis née en septembre 1960 et ce troisième qui se présentait serait né en août 1961.

Il y a toujours moyen. On n'était pas au Sahel. Le seuil de pauvreté dont se gargarisent les français pour crier misère fairait hurler de rire les mères dévouées d'Afrique. Pour ma part, je suis largement au dessous et je n'abandonne pas un enfant dans la forêt. What a Face

Si on ne se bat pas pour ses enfants, ou pour ses vieux grands-parents, c'est pour la même raison qui fait qu'on n'a pas le temps (par exemple) d'aller à la messe le dimanche:

ON N'Y CROIT PLUS, ON N'Y DONNE PLUS D'IMPORTANCE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 14:28

Arnaud, de quel droit te permets-tu de juger ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 14:40

florence_yvonne a écrit:
Arnaud, de quel droit te permets-tu de juger ?

Je juge l'objectivité d'un acte. Les personnes, les consciences c'est le secret de Dieu.

Et j'en suis malade. Une telle irresponsabilité est sidérante.

Et je suis sans doute choquant de manifester l'énormité de cette décision, et de vous rappelez la pluralité des autres solutions qui existaient, dont l'orphelinat et l'adoption, tandis que vous nous décrivez Germinal de Zola en France jusqu'en 1975 ! Sad

Le pire, c'est le risque pris par cette tante sur une jeune mère de deux enfants. Et tout ça pour économiser quelques sous ? Le donner à l'adoption eut pris une journée de travail?

Quant à votre remarque sur le conte, c'est encoire une fois que vous confondez vie psychique (qui commence à plusieurs semaine) et vie spirituelle. Si l'esprit est créé, il est certain que l'acte de l'arracher à son corps n'est pas sans effet.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:05

tu me dis que je parle de germinal, mais à l'époque de germinal, on vivait mieux qu'au sahel maintenant, c'est cela que tu aurais voulu pour cet enfant qui n'est pas naît ? tu aurait voulu qu'il meure de faim comme les enfants du tiers monde ? et c'est toi qui parle de retour en arrière ?

quand à donner à l'adoption, tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles

de toute façon, nous parlons tous de choses dont nous ne savons rien
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:18

Chère Florence-Yvonne,

Croyez-moi: votre petit frère (ou soeur) ne serait pas mort de faim en France vers 1961.

Il se trouve que je suis dans la même situation que lui (ou elle) : troisième arrivé par accident en 1964. Et mes parents m'ont gardé. Ils m'auraient gardé même s'ils avaient été dans la situation du tout début de leur mariage quand ils faisaient leur toilette dans un lavabo. L'idée ne leur serait même pas venue.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:25

florence_yvonne a écrit:
tu me dis que je parle de germinal, mais à l'époque de germinal, on vivait mieux qu'au sahel maintenant, c'est cela que tu aurais voulu pour cet enfant qui n'est pas naît ? tu aurait voulu qu'il meure de faim comme les enfants du tiers monde ? et c'est toi qui parle de retour en arrière ?

quand à donner à l'adoption, tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles

de toute façon, nous parlons tous de choses dont nous ne savons rien

Chère Florence Yvonne,

Etes-vous déjà allé dans un pays du Tiers Monde? Si non, je vous le conseille, car ces enfants ont beau mourir de faim ils sourient et rient bien plus que nos enfants européens. Ils aiment la vie comme personne et en sentent d'autant plus le prix qu'ils en voient la fragilité.
S'il vous plaît, ne faisons pas de la souffrance un argument pour l'avortement car la vie, quelle qu'elle soit, est parsemée de souffrance. Mais elle vaut d'être vécu, qui que nous soyons et d'où que nous venions.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Florence-Yvonne,

Croyez-moi: votre petit frère (ou soeur) ne serait pas mort de faim en France vers 1961.

Il se trouve que je suis dans la même situation que lui (ou elle) : troisième arrivé par accident en 1964. Et mes parents m'ont gardé. Ils m'auraient gardé même s'ils avaient été dans la situation du tout début de leur mariage quand ils faisaient leur toilette dans un lavabo. L'idée ne leur serait même pas venue.

ne prend pas ton cas pour une généralité
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:42



Une triple action contraceptive

Premier implant contraceptif disponible en France, l’Implanon se présente sous la forme d’un bâtonnet souple de 4 cm de longueur et 2 mm de diamètre. Inséré à la face interne du bras, il libère de manière continue et pendant trois ans un progestatif, l’étonogestrel. Le principe de ce contraceptif repose sur l’inhibition de l’ovulation.

Implanon supprime le pic de LH, l’hormone responsable de l’ovulation. L’efficacité contraceptive est renforcée par l’épaississement de la glaire. Durant tout le temps d’utilisation, l’organisme continue à sécréter naturellement des estrogènes. Cette action prévient ainsi toute carence qui pourrait aboutir à une atteinte du capital osseux.

En résumé, ce nouveau contraceptif empêche l’ovulation grâce à :

Une inhibition de l’ovulation ;
Un épaississement de la glaire cervicale qui limite le passage des spermatozoïdes ;
Un amincissement de la muqueuse utérine, qui empêche la fixation dans l’utérus d’un éventuel oeuf qui se serait joué des deux précédentes actions pour parvenir à être fécondé.
Petit mais redoutablement efficace !

Issu de la recherche des laboratoires Organon, cet implant a fait l’objet d’un vaste programme international portant sur 17 essais cliniques. Les résultats sont sans appel : aucune grossesse n'est survenue sur plus de 73 000 cycles d'utilisation, néanmoins il faut savoir qu'aucune méthode n'est efficace à 100 %. Cette efficacité maximale est constatée pendant les trois ans. Agissant dès les 24 premières heures qui suivent sa pose, l’effet contraceptif est rapidement réversible. Le retour à la fertilité antérieure intervient dans la très grande majorité des femmes dans les trois semaines après le retrait de l’implant.


Voir le lien : http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0427/sa_3940_implanon.htm
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:43

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
tu me dis que je parle de germinal, mais à l'époque de germinal, on vivait mieux qu'au sahel maintenant, c'est cela que tu aurais voulu pour cet enfant qui n'est pas naît ? tu aurait voulu qu'il meure de faim comme les enfants du tiers monde ? et c'est toi qui parle de retour en arrière ?

quand à donner à l'adoption, tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles

de toute façon, nous parlons tous de choses dont nous ne savons rien

Chère Florence Yvonne,

Etes-vous déjà allé dans un pays du Tiers Monde? Si non, je vous le conseille, car ces enfants ont beau mourir de faim ils sourient et rient bien plus que nos enfants européens. Ils aiment la vie comme personne et en sentent d'autant plus le prix qu'ils en voient la fragilité.
S'il vous plaît, ne faisons pas de la souffrance un argument pour l'avortement car la vie, quelle qu'elle soit, est parsemée de souffrance. Mais elle vaut d'être vécu, qui que nous soyons et d'où que nous venions.

Amicalement

Vincent

je ne reconnais à personne ici bas le droit de juger mes parents pour ce qu'ils ont fait, même moi, je ne me le permets pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:44

êtes vous pour l'utilisation du stérilet ?

Peau d'âne a écrit:
Un amincissement de la muqueuse utérine, qui empêche la fixation dans l’utérus d’un éventuel oeuf qui se serait joué des deux précédentes actions pour parvenir à être fécondé.

là, on n'est plus dans la contraception, mais dans l'avortement
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:51

Une inhibition de l’ovulation !

Dans ce cas il n'y a pas procréation.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 17:59

l'oeuf dont tu empêches la fixation à déja été fécondé, donc, c'est un avortement, il en va de même pour le stérilet, le stérilet n'est pas une méthode de contraception, mais d'avortement.

quand à l'inhibition de l'ovulation, elle favorise les cancers du sein et du col de l'utérus.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 18:06

florence_yvonne a écrit:
Vince a écrit:

Chère Florence Yvonne,

Etes-vous déjà allé dans un pays du Tiers Monde? Si non, je vous le conseille, car ces enfants ont beau mourir de faim ils sourient et rient bien plus que nos enfants européens. Ils aiment la vie comme personne et en sentent d'autant plus le prix qu'ils en voient la fragilité.
S'il vous plaît, ne faisons pas de la souffrance un argument pour l'avortement car la vie, quelle qu'elle soit, est parsemée de souffrance. Mais elle vaut d'être vécu, qui que nous soyons et d'où que nous venions.

Amicalement

Vincent

je ne reconnais à personne ici bas le droit de juger mes parents pour ce qu'ils ont fait, même moi, je ne me le permets pas.[/quote]

L'ai je dit? L'ai je fait?
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 18:47

oui, implicitement
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 20:33

florence_yvonne a écrit:
l'oeuf dont tu empêches la fixation à déja été fécondé, donc, c'est un avortement, il en va de même pour le stérilet, le stérilet n'est pas une méthode de contraception, mais d'avortement.



C'est vrai.

Citation :
quand à l'inhibition de l'ovulation, elle favorise les cancers du sein et du col de l'utérus.

Ceci a été farouchement nié pendant 40 ans par les gynécologues. Pourtant des thèse de doctorat le démontrait depuis 1970, jusqu'à ce que, il y a 2 ans, la Belgique reconnaisse publiquement ce fait.

Ceci prouve l'idéologie qui a motivé toute cette histoire: hédonisme (culte du plaisir mis comme fin première, au dessus de tout, y compris la vie des enfants ou la la santé des femmes). Mais nous l'avons voulu. Nul ne nous l'a imposé. Celui qui voulait savoir le savait puisque les hormones étaient reconnus comme cancérigènes dans bien d'autres domaines.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: avortement: comment lutter contre ?   Lun 26 Mar 2007, 20:47

florence_yvonne a écrit:
Petrum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
journal d'un petit spermatozoïde

Bonjour, je m'appelle Arthur et je ne suis pas un petit garçon comme les autres, d'ailleurs, seul un crétin pourrait s'imaginer voir un enfant en regardant (au microscope) un petit spermatozoïde, mais j'ai des sentiments ...

1er jours
je suis bien au chaud dans le testicule de mon papa

2ème jours
mon papa à fait l'amour à ma maman et je me suis retrouvé propulsé dans un grand couloir rouge avec beaucoup d'autres spermatozoïdes, j'ai très peur.

3ème jour
il faut courir, vite, très vite, car, dans la deuxième pièce il y a un grand machin rond et le premier qui rentrera à l'intérieur aura le droit de vivre, et moi, je ne veux pas mourir.

4ème jour
mince, quelqu'un est arrivé avant moi et la porte c'est refermée.

game over

Vous délirez geek

et cela, ce n'est pas du délire ?

Citation :

Sophie :

Je m’appelle Sophie et j’ai cinq ans aujourd’hui. Vous serez sans doute surpris mais je n'ai pas grandi sur la terre. Pourtant, ce soir, je vais faire ma communion, mais pas comme vous sur terre : Je vais faire ma communion éternelle : je vais voir Dieu. Je suis bien prête. Mes parents m’ont préparé une robe blanche et des fleurs dans les cheveux. Ils vous expliqueront mon histoire. Attention, seul un coeur d'enfant peut comprendre ce qui s'est passé avec moi.

Le père de Sophie :

Oui. Ce que dit notre petite Sophie est vrai. Nous tous qui avons eu la chance de grandir sur la terre, nous avons retrouvé au Ciel toute la beauté de notre coeur d'enfant. Voici son histoire.

Elle était la plus petite des toutes petites filles quand elle est arrivée ici. Ses parents de la terre sont des adolescents qui ont joué avec leur corps. La toute jeune femme, prise de panique, avala une pilule du lendemain. Sophie avait été conçue deux jour avant. Elle n’avait alors pas de nom et ses parents ne seront mis au courant de son existence que dans quelques 70 ans, lorsqu’ils arriveront ici.

Sophie est entrée en agonie aussitôt. Elle n’a rien senti mais, arrivée dans le passage de la mort, elle a eu un moment de peur, une toute petite peur. Elle s’est trouvée seule dans le vide, flottant entre les deux mondes, sans personne pour la porter et l’aimer. Comme les esprits mauvais de ce monde intermédiaire, les Puissances, les Principautés

comme si 2 cellules indifférenciées renfermées dans une membrane pouvaient avoir peur, ça c'est du pur délire.

en plus, il faut 48 heures pour que l'ovule et le spermatozoïde se rencontrent (le temps à l'ovule de parcourir la distance entre la trompe d'eustache et l'utérus), donc, 2 jours après le rapport sexuel, il n'y a même pas de bourgeon pré-embryonnaire.

Oui vus avez raison.
Mais alors pour vous quand commnce la vie? A partir du moment ou l'embryon ressent la peur?
Revenir en haut Aller en bas
 
avortement: comment lutter contre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» COMMENT LUTTER CONTRE LES LOBBIES
» Comment lutter contre les sectes ?
» Comment lutter contre l'insomnie
» Lutter contre le désordre
» L'île Maurice prend des mesures pour lutter contre l'indiscipline dans les collèges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: