DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 21:10

partizan a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:

Zlitni ne fait que ça, est-ce normal de conserver sur le forum un tel ahuri qui sous couvert d'antisionisme dissimule mal sa haine des Juifs et du judaïsme, ce qui n'est pas la même chose ?

magnanime j'estimais à 5% le nombre d'"antisionistes" qui ne serait pas antisémite
Depuis je les cherche encore ces 5%
Et je remarque que cette ligne anti-biblique (car les Écritures sont sionistes , et prévoyaient bien le retour du peuple Hébreu) existe aussi chez des "chrétiens"


Je partage ce que vous dites.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 11 Juil 2012, 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 21:34


Il n'y a pas d'antisémitisme sur DIALOGUE, mais uniquement de l'antisionisme bien compréhensible quand on pense aux théories sionistes et aux colonies de peuplement juives en Palestine !!!!

Défendre la politique israélinne sur ces points n'est pas tenable !



Le évêques de Palestine ont tous sévèrement condamné le sionisme . Nous le condamnons aussi sur DIALOGUE ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 21:55

Peut-être que certains ne connaissent pas la Déclaration de Jérusalem mon cher FRANC ???


Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien



Par Sa Béatitude le patriarche Michel Sabbah*, Mgr. Swerios Malki Mourad*, Mgr. Riah Abu El-Assal*, Mgr. Munib Younan*

« Bénis soient les bâtisseurs de paix ils seront appelés les enfants de Dieu » Mathieu (5:9)


Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l’établissement d’une paix juste entre la Palestine et Israël. Le programme chrétien sioniste fournit une vue mondiale où l’Évangile est identifié avec l’idéologie de l’empire, du colonialisme et du militarisme. Dans sa forme extrême, il met l’accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l’histoire plutôt qu’au vécu actuel de l’amour du Christ et de la justice.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines chrétiennes sionistes comme des enseignements faux qui corrompent le message biblique de paix, de justice et de réconciliation.

De plus, nous rejetons l’alliance contemporaine des dirigeants chrétiens sionistes et d’organisations qui ont des éléments dans le gouvernements d’Israël et des États-Unis qui imposent actuellement leurs projets de frontières établies de manière préventives et unilatérales et de domination de la Palestine. Ceci conduit inévitablement à des cycles de violence sans fin qui sapent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du reste du monde.

Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques comme elles prônent l’exclusivité raciale et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour universel, de la rédemption et de la réconciliation enseignée par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde au destin d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer de ces idéologies du militarisme, de l’occupation. Au lieu de cela, qu’ils poursuivent le salut des nations !

Nous appelons tous les chrétiens de toutes les Églises sur chaque continent à prier pour les peuples palestinien et israélien, tous deux souffrant comme victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actions discriminantes transforment la Palestine en ghettos paupérisés entourés de colonies exclusivement israéliennes. L’établissement des colonies illégales et la construction du mur de séparation sur des terres palestiniennes confisquées réduit la viabilité d’un État palestinien de même que la paix et la sécurité de toute la région.

Nous appelons toutes les Églises qui restent silencieuses, à rompre leur silence et parler de réconciliation avec justice en Terre sainte.

Par conséquent, nous nous engageons à suivre les principes suivants comme voie alternative :

Nous affirmons que toutes les personnes ont été crées à l’image de Dieu. Elles doivent à leur tour honorer la dignité de chaque être humain et respecter ses droits inaliénables.

Nous affirmons que les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre ensemble en paix, justice, et sécurité.

Nous affirmons que les Palestiniens sont un seul peuple, à la fois musulman et chrétien. Nous rejetons toutes les tentatives pour subvertir et fragmenter leur unité.

Nous appelons tous les personnes à rejeter les vues étroites du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépends des autres.

Nous nous engageons dans la résistance non-violente comme le moyen le plus efficace de mettre fin à l’occupation illégale pour obtenir une paix juste et durable.

Nous mettons en garde dans l’urgence sur le fait que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et la construction d’un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix durable, sécurité ou réconciliation n’est possible sans une base de justice. Les demandes pour la justice ne vont pas disparaître. Le combat pour la justice doit être poursuivi de manière diligente, et avec persistance, mais de façon non-violente.

« Homme, on t’a dit ce qui est bien, ce que le Seigneur demande de toi : rien que de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu » Michée 6:8

C’est là que nous puisons notre position. Nous réclamons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. La justice seule garantit la paix qui conduira à la réconciliation avec une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre terre. En se tenant au côté de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix – et travailler pour la paix fait de nous des enfants de Dieu.

Sa Béatitude le Patriarche Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem. Archevêque Swerios Malki Mourad, Patriarche orthodoxe syrien de Jérusalem. Monseigneur Riah Abu El-Assal, Eglise épiscopalienne de Jérusalem et du Moyen-Orient. Monseigneur Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre sainte

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 22:03

Rappel : Le sionisme est une position POLITIQUE. L'Eglise catholique n'est pas sioniste. Elle ne se mêle pas de opolitique et constate que deux peuples ont des droits sur une même terre :

- Le peuple Juif qui en fut expulsé par les Romains en 135.

- Les palestiniens (chrétiens et musulmans) qui y habitaient du fait de la dispersion des Juifs.


Au plan théologique, par contre, l'Eglise lit comme tout le monde les prophéties de Jésus qui annoncent la dispersion du peuple Juif puis le retour sur sa terre avant la fin du monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 22:30

Partizan a écrit :
Citation :
car les Écritures sont sionistes , et prévoyaient bien le retour du peuple Hébreu

Le peuple juif est le peuple pilote de la foi en Dieu, nous les chrétiens sommes le peuple hébreu (version 2.0) augmenté de toutes les nations en route pour la Jérusalem nouvelle. Le retour c'est ça, et il est symbolique.
Dans les histoires de la Bible, le peuple juif a quasiment toujours été déporté et esclave de puissances voisines étrangères. Ce qui signifie que le peuple de la foi est soumis à Dieu, il n'est pas de ce monde, il n'y a donc ni état, ni frontières, ni roi, ni loi humaine des frontières qui prévalent sur son Roi.

Cette lecture évangélique américaine de la Bible est totalement politique et n'a rien à faire avec la foi.
J'espère que tu comprendras un jour, le piège du sionisme...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 22:41

outreneuve a écrit:
Partizan a écrit :
Citation :
car les Écritures sont sionistes , et prévoyaient bien le retour du peuple Hébreu

Le peuple juif est le peuple pilote de la foi en Dieu, nous les chrétiens sommes le peuple hébreu (version 2.0) augmenté de toutes les nations en route pour la Jérusalem nouvelle. Le retour c'est ça, et il est symbolique.
Dans les histoires de la Bible, le peuple juif a quasiment toujours été déporté et esclave de puissances voisines étrangères. Ce qui signifie que le peuple de la foi est soumis à Dieu, il n'est pas de ce monde, il n'y a donc ni état, ni frontières, ni roi, ni loi humaine des frontières qui prévalent sur son Roi.

Cette lecture évangélique américaine de la Bible est totalement politique et n'a rien à faire avec la foi.
J'espère que tu comprendras un jour, le piège du sionisme...

Cher Outreneuve, il est vrai que nous sommes le peuple de Dieu et que pour nous la terre promise signifie le Ciel.

Mais pour Israël dont le rôle prophétique est dans son histoire charnelle, il ne faut pas vous tromper :

Lorsque Jésus annonce ceci :
Citation :

Luc 21, 24 Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations jusqu’à ce que soit terminé le temps des nations.

c'est au sens LITTERAL qu'il l'annonce comme l'a montré l'histoire de ce peuple, de ses malheurs et de son retour après 2000 ans d'exil.

Ce que je dis ne fait pas de l'Evangile un texte "sioniste" au plan politique. De même l'annonce de ceci "Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations" ne fait pas de l'Eglise une religion de persécuteur des Juifs.



Il s'agit ici de prophéties FACTUELLES, devant se réaliser puisque Jésus les annonce.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mer 11 Juil 2012, 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 22:50

Qu'est ce que signifie le mot Aliya ? Il signifie littéralement ascension, il est le mot hébreu désignant l'immigration dans le Pays d'Israël.
Après leur expulsion et la chute de Jérusalem aux mains des Romains en l'an 70 de l'ère chrétienne, la majorité des juifs furent dispersés dans le monde entier.

La première aliya eu lieu de 1882-1903, la seconde de 1904 à 1914, la troisième de 1919 à 1923, la quatrième de 1924 à 1929, la cinquième de 1929 à 1939, la sixième après la seconde guerre mondiale de 1939 à 1948, puis la septième de 14 Mai 1948 (déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël) à nos jours....
Nous vivons aujourd'hui une pèriode privilégiée où nous continons de voir se réaliser la promesse de Dieu annoncée par le prophète Ezéchiel :

Et toi, fils de l'homme, prophétise sur les montagnes d'Israël! Tu diras: Montagnes d'Israël, écoutez la parole de l'Éternel!
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Parce que l'ennemi a dit sur vous: Ah! ah! Ces hauteurs éternelles sont devenues notre propriété!
Prophétise et dis: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Oui, parce qu'on a voulu de toutes parts vous dévaster et vous engloutir, Pour que vous soyez la propriété des autres nations, Parce que vous avez été l'objet des discours et des propos des peuples,
Montagnes d'Israël, écoutez la parole du Seigneur, de l'Éternel! Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, Aux montagnes et aux collines, Aux ruisseaux et aux vallées, Aux ruines désertes et aux villes abandonnées, Qui ont servi de proie et de risée Aux autres nations d'alentour;
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Oui, dans le feu de ma jalousie, Je parle contre les autres nations et contre Édom tout entier, Qui se sont donné mon pays en propriété, Avec toute la joie de leur coeur et le mépris de leur âme, Afin d'en piller les produits.
C'est pourquoi prophétise sur le pays d'Israël, Dis aux montagnes et aux collines, Aux ruisseaux et aux vallées: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je parle dans ma jalousie et dans ma fureur, Parce que vous portez l'ignominie des nations.
C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Je lève ma main! Ce sont les nations qui vous entourent Qui porteront elles-mêmes leur ignominie.
Et vous, montagnes d'Israël, vous pousserez vos rameaux, Et vous porterez vos fruits pour mon peuple d'Israël; Car ces choses sont près d'arriver.
Voici, je vous serai favorable, Je me tournerai vers vous, Et vous serez cultivées et ensemencées.
Je mettrai sur vous des hommes en grand nombre, La maison d'Israël tout entière; Les villes seront habitées, Et l'on rebâtira sur les ruines.
Je multiplierai sur vous les hommes et les animaux; Ils multiplieront et seront féconds; Je veux que vous soyez habitées comme auparavant, Et je vous ferai plus de bien qu'autrefois; Et vous saurez que je suis l'Éternel.
Je ferai marcher sur vous des hommes, mon peuple d'Israël, Et ils te posséderont; Tu seras leur héritage, Et tu ne les détruiras plus.
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Parce qu'on vous dit: Tu as dévoré des hommes, Tu as détruit ta propre nation,
A cause de cela tu ne dévoreras plus d'hommes, Tu ne détruiras plus ta nation, Dit le Seigneur, l'Éternel.
Je ne te ferai plus entendre les outrages des nations, Et tu ne porteras plus l'opprobre des peuples; Tu ne détruiras plus ta nation, Dit le Seigneur, l'Éternel.
La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:
Fils de l'homme, ceux de la maison d'Israël, quand ils habitaient leur pays, l'ont souillé par leur conduite et par leurs oeuvres; leur conduite a été devant moi comme la souillure d'une femme pendant son impureté.
Alors j'ai répandu ma fureur sur eux, à cause du sang qu'ils avaient versé dans le pays, et des idoles dont ils l'avaient souillé.
Je les ai dispersés parmi les nations, et ils ont été répandus en divers pays; je les ai jugés selon leur conduite et selon leurs oeuvres.
Ils sont arrivés chez les nations où ils allaient, et ils ont profané mon saint nom, en sorte qu'on disait d'eux: C'est le peuple de l'Éternel, c'est de son pays qu'ils sont sortis.
Et j'ai voulu sauver l'honneur de mon saint nom, que profanait la maison d'Israël parmi les nations où elle est allée.
C'est pourquoi dis à la maison d'Israël: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Ce n'est pas à cause de vous que j'agis de la sorte, maison d'Israël; c'est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés.
Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, que vous avez profané au milieu d'elles. Et les nations sauront que je suis l'Éternel, dit le Seigneur, l'Éternel, quand je serai sanctifié par vous sous leurs yeux.
Je vous retirerai d'entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai dans votre pays.
Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles.
Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.
Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.
Vous habiterez le pays que j'ai donné à vos pères; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu.
Je vous délivrerai de toutes vos souillures. J'appellerai le blé, et je le multiplierai; je ne vous enverrai plus la famine.
Je multiplierai le fruit des arbres et le produit des champs, afin que vous n'ayez plus l'opprobre de la famine parmi les nations.
Alors vous vous souviendrez de votre conduite qui était mauvaise, et de vos actions qui n'étaient pas bonnes; vous vous prendrez vous-mêmes en dégoût, à cause de vos iniquités et de vos abominations.
Ce n'est pas à cause de vous que j'agis de la sorte, dit le Seigneur, l'Éternel, sachez-le! Ayez honte et rougissez de votre conduite, maison d'Israël!
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Le jour où je vous purifierai de toutes vos iniquités, je peuplerai les villes, et les ruines seront relevées;
la terre dévastée sera cultivée, tandis qu'elle était déserte aux yeux de tous les passants;
et l'on dira: Cette terre dévastée est devenue comme un jardin d'Éden; et ces villes ruinées, désertes et abattues, sont fortifiées et habitées.
Et les nations qui resteront autour de vous sauront que moi, l'Éternel, j'ai rebâti ce qui était abattu, et planté ce qui était dévasté. Moi, l'Éternel, j'ai parlé, et j'agirai.
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici encore sur quoi je me laisserai fléchir par la maison d'Israël, voici ce que je ferai pour eux; je multiplierai les hommes comme un troupeau.
Les villes en ruines seront remplies de troupeaux d'hommes, pareils aux troupeaux consacrés, aux troupeaux qu'on amène à Jérusalem pendant ses fêtes solennelles. Et ils sauront que je suis l'Éternel.
La main de l'Éternel fut sur moi, et l'Éternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d'une vallée remplie d'ossements.
Il me fit passer auprès d'eux, tout autour; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs.
Il me dit: Fils de l'homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis: Seigneur Éternel, tu le sais.
Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l'Éternel!
Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez;
je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l'Éternel.
Je prophétisai, selon l'ordre que j'avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s'approchèrent les uns des autres.
Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n'y avait point en eux d'esprit.
Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent!
Je prophétisai, selon l'ordre qu'il m'avait donné. Et l'esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c'était une armée nombreuse, très nombreuse.
Il me dit: Fils de l'homme, ces os, c'est toute la maison d'Israël. Voici, ils disent: Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus!
Prophétise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, j'ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d'Israël.
Et vous saurez que je suis l'Éternel, lorsque j'ouvrirai vos sépulcres, et que je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple!
Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l'Éternel, j'ai parlé et agi, dit l'Éternel.
La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:
Et toi, fils de l'homme, prends une pièce de bois, et écris dessus: Pour Juda et pour les enfants d'Israël qui lui sont associés. Prends une autre pièce de bois, et écris dessus: Pour Joseph, bois d'Éphraïm et de toute la maison d'Israël qui lui est associée.
Rapproche-les l'une et l'autre pour en former une seule pièce, en sorte qu'elles soient unies dans ta main.
Et lorsque les enfants de ton peuple te diront: Ne nous expliqueras-tu pas ce que cela signifie?
réponds-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je prendrai le bois de Joseph qui est dans la main d'Éphraïm, et les tribus d'Israël qui lui sont associées; je les joindrai au bois de Juda, et j'en formerai un seul bois, en sorte qu'ils ne soient qu'un dans ma main.
Les bois sur lesquels tu écriras seront dans ta main, sous leurs yeux.
Et tu leur diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Voici, je prendrai les enfants d'Israël du milieu des nations où ils sont allés, je les rassemblerai de toutes parts, et je les ramènerai dans leur pays.
Je ferai d'eux une seule nation dans le pays, dans les montagnes d'Israël; ils auront tous un même roi, ils ne formeront plus deux nations, et ne seront plus divisés en deux royaumes.
Ils ne se souilleront plus par leurs idoles, par leurs abominations, et par toutes leurs transgressions; je les retirerai de tous les lieux qu'ils ont habités et où ils ont péché, et je les purifierai; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.
Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul pasteur. Ils suivront mes ordonnances, ils observeront mes lois et les mettront en pratique.
Ils habiteront le pays que j'ai donné à mon serviteur Jacob, et qu'ont habité vos pères; ils y habiteront, eux, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, à perpétuité; et mon serviteur David sera leur prince pour toujours.
Je traiterai avec eux une alliance de paix, et il y aura une alliance éternelle avec eux; je les établirai, je les multiplierai, et je placerai mon sanctuaire au milieu d'eux pour toujours.
Ma demeure sera parmi eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
Et les nations sauront que je suis l'Éternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d'eux.
(Ezechiel Ch36י et ch 37
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:23

Dans ce débat, le politique et le religieux se mélangent et cela donne une situation complexe. shaking
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:24

partizan a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:

Zlitni ne fait que ça, est-ce normal de conserver sur le forum un tel ahuri qui sous couvert d'antisionisme dissimule mal sa haine des Juifs et du judaïsme, ce qui n'est pas la même chose ?

magnanime j'estimais à 5% le nombre d'"antisionistes" qui ne serait pas antisémite
Depuis je les cherche encore ces 5%
Et je remarque que cette ligne anti-biblique (car les Écritures sont sionistes , et prévoyaient bien le retour du peuple Hébreu) existe aussi chez des "chrétiens"

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:37

Cher Partizan, le retour du peuple hébreux dans la terre d'Israel a effectivement été prévu.

Et par Notre-Seigneur:

Evangile selon Saint Luc 21,24 a écrit:
« Jérusalem sera foulée aux pieds par les Nations jusqu'à la fin des temps des Nations.»

En clair, cela veut dire que Jérusalem sera non juive, sans juifs, peuplée de goyim et ce, jusqu'à la fin du temps des Nations.

Or, depuis la fin de la seconde GM, le peuple juif est de retour en Israël, et Jérusalem n'est plus foulée par les Nations, mais bien par les juifs.

Cela veut donc dire que...

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:39

Abenader a écrit:
Or, depuis la fin de la seconde GM, le peuple juif est de retour en Israël, et Jérusalem n'est plus foulée par les Nations, mais bien par les juifs.

Il reste encore quelques musulmans et chrétiens à Jérusalem.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:39

Abenader a écrit:
et Jérusalem n'est plus foulée par les Nations, mais bien par les juifs.

Cela veut donc dire que...


Vous allez trop vite. Jérusalem Est et le centre essentiel (le mont du Temple) est fondé par des non-Juifs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:42

Lève-toi, resplendis, car ta lumière est venue ;
et la gloire de l'Eternel rayonne sur toi…
Lève tes yeux à l'entour et regarde :
Les voilà qui s'assemblent tous et viennent à toi.
Tes fils arrivent de loin
avec tes filles qu'on porte sur les bras.
(Isaïe LX, 1-4)

De longues années en exil passèrent avant que, finalement, les juifs ne commencent à réaliser leur rêve du retour dans le Pays d'Israël. Ils y pénétrèrent d'abord en petits nombres, s'infiltrant dans les brèches du barrage de l'exil, avant que la barrière ne s'effondre, ce qui leur permit d'affluer en masse. Certaines vagues arrivèrent tranquillement et s'installèrent en profondeur ; d'autres déferlèrent puissamment, modifiant considérablement la démographie de la communauté juive en Eretz Israël.

Peu importe le statut ou le rang d'un juif, ou l'éloignement du pays où il habite. Il vit toujours avec l'espoir qu'un jour il montera à Sion. Aucun climat, aucune saison ne peuvent entamer l'enthousiasme avec lequel le juif considère Jérusalem, même si ce n'est que dans la perspective d'un lointain avenir.
Lorsqu'il s'approche de la ville et s'en trouve encore à une journée de voyage, il revêt ses plus beaux habits de fête et se jette à terre, pleurant et priant maintenant qu'il a atteint l'objectif tant langui de son pèlerinage. Des cendres sur la tête, il pénètre dans la ville de ses pères.
Aucun fils rentrant à la maison après une longue absence ne ressent une nostalgie plus ardente et un amour plus intense ; aucun fier aristocrate apercevant les tours de son château ancestral tombé entre des mains étrangères, n'est plus triste que le juif lorsqu'il voit Jérusalem pour la première fois. C'est l'amour authentique de la patrie.

Les chrétiens qui ont conquis la Terre sainte n'ont pas su la préserver. Pour eux, ce n'était rien de plus qu'un champ de bataille et un cimetière. Les Arabes, qui la leur ont prise, l'ont perdue et cédée aux Ottomans qui, officiellement, la dominent encore.
Ils en ont fait un désert où ils n'osaient pas circuler sans crainte. Les Arabes eux-mêmes, qui y résident, ne peuvent être considérés que comme des habitants temporaires. Ils ont planté leurs tentes dans ses pâturages ou ont construit leurs refuges dans des villes en ruines. Ils n'y ont rien créé. Comme ils sont étrangers à cette terre, ils n'en sont jamais devenus les maîtres. Le vent du désert qui les a portés ici pourrait un jour les emmener ailleurs, sans qu'ils laissent derrière eux la moindre trace de leur passage. Dieu a remis la Palestine entre les mains de nombreux peuples. Mais Il n'a autorisé aucun d'eux à s'y enraciner. Nul doute qu'Il le garde pour Son peuple Israël.

Le fait qu'aucun autre peuple ne se soit intégré dans le pays durant les années d'exil constitue la réalisation de la promesse divine et de la prophétie annoncée au peuple juif : Moi-même je désolerai cette terre, si bien que vos ennemis, qui l'occuperont, en seront stupéfaits (Lévitique XXVI, 32). Lorsque les juifs revinrent, le pays commença à prospérer. Les nouveaux immigrants s'installèrent hors des quatre villes saintes, estimant que leurs efforts pour développer l'agriculture allaient consolider le lien essentiel entre le peuple juif et la Terre promise.

Il ne fait aucun doute que cette poignée de pionniers a frayé la voie à de nombreux autres juifs. Leur courage et leur persévérance encouragèrent une importante immigration en Eretz Israël au tournant du siècle. Ce début de rassemblement du peuple juif conduisit par la suite à la naissance de l'Etat d'Israël.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Abenader a écrit:
et Jérusalem n'est plus foulée par les Nations, mais bien par les juifs.

Cela veut donc dire que...


Vous allez trop vite. Jérusalem Est et le centre essentiel (le mont du Temple) est fondé par des non-Juifs.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:43

Ouais, si on veut.

Peut-être aussi qu'il restait un ou deux cheveux sur la tête à Yul Brynner.
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:48

Citation :
jusqu’à ce que soit terminé le temps des nations.

Que faut-il comprendre par le "temps des nations" ?
Les nations, "Ethnos" ce sont les peuples païens, la multitude, la race humaine en général, et non pas les états politiques.
Les nations dureront tant que durera l'Eglise du Christ en exil. Car nous sommes pélerins en exil.
Symboliquement, les nations sont l'ennemi de l'Eglise.
La fin des nations sonne le début du peuple de Dieu, éternel, comme dans les prophéties d'Ezechiel qu'a cité MisterBe
Comprendre littéralement reviendrait à dire que le Royaume de Dieu sera établi sur terre, ainsi que le temple de Jérusalem, alors que Jésus l'a explicitement démenti
Les juifs ont encore erré en faisant de leur territoire une nation comme les autres, comme du temps de David quand le peuple voulait un roi, contrairement à la volonté de Dieu.

C'est comprendre les choses à la manière charnelle qui fait toutes les guerres et les haines.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:49

Simon1976 a écrit:
Abenader a écrit:
Or, depuis la fin de la seconde GM, le peuple juif est de retour en Israël, et Jérusalem n'est plus foulée par les Nations, mais bien par les juifs.

Il reste encore quelques musulmans et chrétiens à Jérusalem.

Il y a de la place pour ces deux nations!
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:50

Quoi qu'il en soit, vu que les juifs sont de retour en Israël depuis 50 ans, la prophétie s'est réalisée,

on est à la fin du temps des Nations.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:55


La plus grande erreur de toutes les théologies - quand on parle de la révélation de la parole de Dieu - c'est de croire que Dieu a révélé une ``confession religieuse'' dans le sens d'un code religieux ne concernant qu'une conduite de la vie : la conduite proprement religieuse, c'est-à-dire l'expression du sentiment religieux et du culte. En fait, à travers la prophétie biblique, on s'aperçoit que ce que Dieu a révélé, c'est essentiellement Sa volonté pour le développement de l'histoire du monde et particulièrement celle des hommes. Avant de dire le code, la Torah nous donne comme une préface - depuis l'histoire du premier homme - pour expliquer pourquoi l'accent va être mis assez rapidement sur la racine : Israël, matrice de l'engendrement de l'histoire du salut et lieu de la Révélation prophétique.

Or, il y a un écueil à éviter : depuis la fin de la prophétie, on a perdu l'habitude de comprendre le sens de la parole prophétique comme telle. On l'a un peu réduite à une sorte de philosophie religieuse - la théologie, qui est une pensée humaine - très tardive par rapport à la prophétie biblique. Cela vient de l'arrêt de l'expérience prophétique, à l'échelle objective, bien qu'elle ait continué jusqu'à nous. L'inspiration1 à l'échelle individuelle est encore un peu, je ne dirais pas de même nature, mais du même degré de communication de Dieu à l'homme, alors que la philosophie religieuse, elle, est une tentative de communication de l'homme à Dieu, ce qui est extrêmement différent.

La tradition juive connaît aussi l'expérience religieuse qui va de l'homme à Dieu, mais l'essentiel de la religion juive, c'est la Parole qui vient de Dieu à l'homme, et c'est d'une toute autre nature.

Par conséquent, puisque notre époque connaît les grands bouleversements de l'histoire mondiale, il est évident que ces grands bouleversements concernent Israël et que la Parole de Dieu le concerne au premier chef. On a oublié que l'essence de la préface historique que nous voyons en particulier dans le Livre de la Genèse et la première partie du Livre de l'Exode est une révélation de la conception que Dieu Se fait de l'histoire humaine - avec, en gros plan, Israël - avant de révéler Sa volonté pour la conduite religieuse. C'est donc là que l'homme doit étudier et comprendre comment la Torah comprend et entend les règles de conduite du peuple juif dans les grands événements qui le concernent.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Mer 11 Juil 2012, 23:56

Abenader a écrit:
Quoi qu'il en soit, vu que les juifs sont de retour en Israël depuis 50 ans, la prophétie s'est réalisée,

on est à la fin du temps des Nations.

Elle ne s'est pas encore entièrement réalisée et nous pensons que le Mashia'h reviendra lorsque toius les juifs seront de retour!
On est aux prémices...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 00:06

Cher Mister be, pour votre gouverne, la prophétie s'est réalisée depuis 50 ans. Les faits sont têtus, parce que contre les faits, il n'y a pas d'arguments.

De plus, vous pouvez toujours attendre votre mashhia'h si cela vous chante, mais je vous préviens, en bonne charité: celui que vous attendez et que vous adorerez, c'est l'Antéchrist.

Le Messie est déjà venu, Il s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie selon les prophéties, est mort après Sa douloureuse Passion et est ressuscité selon les Ecritures.

Tous vos Prophètes l'ont prophétisé, et si vous ne croyez pas en Jésus-Christ, si vous ne sortez pas de votre secte talmudique pour entrer dans Son Corps mystiques qu'est l'Eglise catholique, vous allez droit vers la rôtissoire, et ce n'est pas les entretiens d'embauche pendant la mort avec Saint Pierre ou Jésus à la sauce dumouchienne qui y changeront quoi que ce soit.

Non mon ami, hors de l'Eglise pas de salut.

Mais revenons au sujet.

Pourquoi n'arrivez-vous pas à admettre l'évidence, à savoir que les juifs étant rentrés en Israël, Jérusalem n'étant plus foulée par les Nations, c'est que donc que la fin du temps des Nations est arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 03:22

Demander a un juif de quitter dieu pour une statuette en slip, bon courage....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 03:56

saladin936 a écrit:
Demander a un juif de quitter dieu pour une statuette en slip, bon courage....

Avant de "quitter Dieu", faut quand même l'avoir trouvé et surtout reçu...

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9101
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 05:51

Abenader a écrit:
Cher Mister be, ...



Le Messie est déjà venu, Il s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie selon les prophéties, est mort après Sa douloureuse Passion et est ressuscité selon les Ecritures.

...

Pourquoi n'arrivez-vous pas à admettre l'évidence, à savoir que les juifs étant rentrés en Israël, Jérusalem n'étant plus foulée par les Nations, c'est que donc que la fin du temps des Nations est arrivée.

Mister Be ne le nie pas . Il parlait du RETOUR du Messie . Apprenez à écouter , cher Abenader .

Ce qu'il faudrait que les juifs admettent , c'est que l'histoire de la Terre ne commence pas avec eux , même si elle finira avec eux . Fernand Crombette pensait que Heretz signifiait la Pangée ( heretz , en copte , = fleur épanouie ) , dont l'emplacement de Jérusalem était le centre .

La fin du temps des nations , dans cette optique , serait la réunification politique et religieuse de la terre , avec Jérusalem pour centre .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Jeu 12 Juil 2012, 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 07:43

Lorsque l'on dit : "Trois fois dans son histoire le peuple juif fut déporté de sa terre matérielle (Egypte sous Joseph, Babylone sous Jérémie, et Rome sous l'empereur Adrien).

Trois fois il reviendra dans sa terre et bâtira son Temple. A chaque fois ce temple sera plus beau. La troisième fois s'est réalisée en 1948."


Je réponds :Ce n'est pas DIEU qui a vou lu le retour des Juifs sur leur ancienne terre, ce sont les hommes, poussés surtout, non pas pour la réalisation des prophéties bibliques, mais poussés par l'horreur de la shoah !!!


Le Temple en 70 a été détruit, et cette destruction est définitive. Le 3ème Temple est, selon l'Apocalypse, la Jérusalem Céleste et la Jérusalem Céleste est le Royaume, déjà commencé et vécu chez les saints, tous les saints, et ce sera leur fête justement dans quelques jours !!!


Et Jésus le disait à la Samaritaine :

"Crois-moi : l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. ........................
L'heure vient -- et c'est maintenant -- où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité..........."


Nous sommes le temple du Christ, c'est ce que nous chantons dans les églises.



(je cite) :
"Des Juifs, s'appuyant sur les autorités rabbiniques, affirment que le Prophète et le Messie ne descendront pas du Ciel tant que la nation ne sera pas passée par la repentance et n'aura pas entrepris la tâche de rebâtir le Temple (voir Yalkut Shimoni Samuel 106). Ils disent donc que depuis 1967, depuis qu'Israël a recouvré sa souveraineté sur le Mont du Temple, la nation a été confrontée à des problèmes constants parce qu'elle n'a pas encore reconstruit le Temple. Lorsque l'Intifada Palestinienne a commencé en 1987, divers groupes Juifs partisans de cette idéologie ont décidé qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps, et ont commencé à agir de différentes manières, pour préparer le jour où le Temple pourrait être reconstruit. C'est ainsi qu'est né le Mouvement du Temple. Plusieurs branches de ce mouvement travaillent séparément, que ce soit dans la recherche ou l'activisme, mais en poursuivant le même but."

Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!


Ces Juifs , ces Sionistes, qu'ils soient Juifs ou Chrétiens, à mon sens, se trompent lourdement : ils sont un facteur de guerre et empêchent les politiques d'arriver à une PAIX juste et honorable e entre Juifs et Palestiniens ! C'est clair !



Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 07:45

Julienne a écrit:
Peut-être que certains ne connaissent pas la Déclaration de Jérusalem mon cher FRANC ???


Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien



Par Sa Béatitude le patriarche Michel Sabbah*, Mgr. Swerios Malki Mourad*, Mgr. Riah Abu El-Assal*, Mgr. Munib Younan*

« Bénis soient les bâtisseurs de paix ils seront appelés les enfants de Dieu » Mathieu (5:9)


Le sionisme chrétien est un mouvement politique théologique moderne qui adopte les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, nuisant ainsi à l’établissement d’une paix juste entre la Palestine et Israël. Le programme chrétien sioniste fournit une vue mondiale où l’Évangile est identifié avec l’idéologie de l’empire, du colonialisme et du militarisme. Dans sa forme extrême, il met l’accent sur des évènements apocalyptiques conduisant à la fin de l’histoire plutôt qu’au vécu actuel de l’amour du Christ et de la justice.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines chrétiennes sionistes comme des enseignements faux qui corrompent le message biblique de paix, de justice et de réconciliation.

De plus, nous rejetons l’alliance contemporaine des dirigeants chrétiens sionistes et d’organisations qui ont des éléments dans le gouvernements d’Israël et des États-Unis qui imposent actuellement leurs projets de frontières établies de manière préventives et unilatérales et de domination de la Palestine. Ceci conduit inévitablement à des cycles de violence sans fin qui sapent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du reste du monde.

Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques comme elles prônent l’exclusivité raciale et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour universel, de la rédemption et de la réconciliation enseignée par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde au destin d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer de ces idéologies du militarisme, de l’occupation. Au lieu de cela, qu’ils poursuivent le salut des nations !

Nous appelons tous les chrétiens de toutes les Églises sur chaque continent à prier pour les peuples palestinien et israélien, tous deux souffrant comme victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actions discriminantes transforment la Palestine en ghettos paupérisés entourés de colonies exclusivement israéliennes. L’établissement des colonies illégales et la construction du mur de séparation sur des terres palestiniennes confisquées réduit la viabilité d’un État palestinien de même que la paix et la sécurité de toute la région.

Nous appelons toutes les Églises qui restent silencieuses, à rompre leur silence et parler de réconciliation avec justice en Terre sainte.

Par conséquent, nous nous engageons à suivre les principes suivants comme voie alternative :

Nous affirmons que toutes les personnes ont été crées à l’image de Dieu. Elles doivent à leur tour honorer la dignité de chaque être humain et respecter ses droits inaliénables.

Nous affirmons que les Israéliens et les Palestiniens peuvent vivre ensemble en paix, justice, et sécurité.

Nous affirmons que les Palestiniens sont un seul peuple, à la fois musulman et chrétien. Nous rejetons toutes les tentatives pour subvertir et fragmenter leur unité.

Nous appelons tous les personnes à rejeter les vues étroites du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépends des autres.

Nous nous engageons dans la résistance non-violente comme le moyen le plus efficace de mettre fin à l’occupation illégale pour obtenir une paix juste et durable.

Nous mettons en garde dans l’urgence sur le fait que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et la construction d’un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix durable, sécurité ou réconciliation n’est possible sans une base de justice. Les demandes pour la justice ne vont pas disparaître. Le combat pour la justice doit être poursuivi de manière diligente, et avec persistance, mais de façon non-violente.

« Homme, on t’a dit ce qui est bien, ce que le Seigneur demande de toi : rien que de pratiquer la justice, d’aimer la bonté et de marcher humblement avec ton Dieu » Michée 6:8

C’est là que nous puisons notre position. Nous réclamons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. La justice seule garantit la paix qui conduira à la réconciliation avec une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre terre. En se tenant au côté de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix – et travailler pour la paix fait de nous des enfants de Dieu.

Sa Béatitude le Patriarche Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem. Archevêque Swerios Malki Mourad, Patriarche orthodoxe syrien de Jérusalem. Monseigneur Riah Abu El-Assal, Eglise épiscopalienne de Jérusalem et du Moyen-Orient. Monseigneur Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre sainte




Voilà une condamnation claire du sionisme chrétien. MERCI, chère Julienne de l'avoir postée !
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 08:24

Abenader a écrit:
Cher Mister be, pour votre gouverne, la prophétie s'est réalisée depuis 50 ans. Les faits sont têtus, parce que contre les faits, il n'y a pas d'arguments.

De plus, vous pouvez toujours attendre votre mashhia'h si cela vous chante, mais je vous préviens, en bonne charité: celui que vous attendez et que vous adorerez, c'est l'Antéchrist.

Le Messie est déjà venu, Il s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie selon les prophéties, est mort après Sa douloureuse Passion et est ressuscité selon les Ecritures.

Tous vos Prophètes l'ont prophétisé, et si vous ne croyez pas en Jésus-Christ, si vous ne sortez pas de votre secte talmudique pour entrer dans Son Corps mystiques qu'est l'Eglise catholique, vous allez droit vers la rôtissoire, et ce n'est pas les entretiens d'embauche pendant la mort avec Saint Pierre ou Jésus à la sauce dumouchienne qui y changeront quoi que ce soit.

Non mon ami, hors de l'Eglise pas de salut.

Mais revenons au sujet.

Pourquoi n'arrivez-vous pas à admettre l'évidence, à savoir que les juifs étant rentrés en Israël, Jérusalem n'étant plus foulée par les Nations, c'est que donc que la fin du temps des Nations est arrivée.

Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 08:29

[quote="boulo"]
Abenader a écrit:
Cher Mister be, ...



Le Messie est déjà venu, Il s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie selon les prophéties, est mort après Sa douloureuse Passion et est ressuscité selon les Ecritures.

...

Pourquoi n'arrivez-vous pas à admettre l'évidence, à savoir que les juifs étant rentrés en Israël, Jérusalem n'étant plus foulée par les Nations, c'est que donc que la fin du temps des Nations est arrivée.

Mister Be ne le nie pas . Il parlait du RETOUR du Messie . Apprenez à écouter , cherAbenader .

Ce qu'il faudrait que les juifs admettent , c'est que l'histoire de la Terre ne commence pas avec eux , même si elle finira avec eux . Fernand Crombette pensait que Heretz signifiait la Pangée ( heretz , en copte , = fleur épanouie ) , dont l'emplacement de Jérusalem était le centre .

La fin du temps des nations , dans cette optique , serait la réunification politique et religieuse de la terre , avec Jérusalem pour centre .[/quote

Thumright

cependant il s'agit bien de leur D.ieu, de leur Religion,de leurs pensées et révélations...
Rendons à César ce qui est à César...même si un certain ethnocentrisme s'est dévelopé et avec lui l'antisémitisme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 08:46

Arnaud Dumouch a écrit:
outreneuve a écrit:
Partizan a écrit :
Citation :
car les Écritures sont sionistes , et prévoyaient bien le retour du peuple Hébreu

Le peuple juif est le peuple pilote de la foi en Dieu, nous les chrétiens sommes le peuple hébreu (version 2.0) augmenté de toutes les nations en route pour la Jérusalem nouvelle. Le retour c'est ça, et il est symbolique.
Dans les histoires de la Bible, le peuple juif a quasiment toujours été déporté et esclave de puissances voisines étrangères. Ce qui signifie que le peuple de la foi est soumis à Dieu, il n'est pas de ce monde, il n'y a donc ni état, ni frontières, ni roi, ni loi humaine des frontières qui prévalent sur son Roi.

Cette lecture évangélique américaine de la Bible est totalement politique et n'a rien à faire avec la foi.
J'espère que tu comprendras un jour, le piège du sionisme...

Cher Outreneuve, il est vrai que nous sommes le peuple de Dieu et que pour nous la terre promise signifie le Ciel.

Mais pour Israël dont le rôle prophétique est dans son histoire charnelle, il ne faut pas vous tromper :

Lorsque Jésus annonce ceci :
Citation :

Luc 21, 24 Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations jusqu’à ce que soit terminé le temps des nations.

c'est au sens LITTERAL qu'il l'annonce comme l'a montré l'histoire de ce peuple, de ses malheurs et de son retour après 2000 ans d'exil.

Ce que je dis ne fait pas de l'Evangile un texte "sioniste" au plan politique. De même l'annonce de ceci "Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations" ne fait pas de l'Eglise une religion de persécuteur des Juifs.



Il s'agit ici de prophéties FACTUELLES, devant se réaliser puisque Jésus les annonce.

Comment l'Eglise peut elle etre sioniste? Jésus, le messie attendu, est venu d'abord pour les juifs, c'est pour celà qu'il demandait à ses disciples de n'aller que "chez les brebis égarées de la maison d'israel". Il est le messie!!!! Un vrai juif est un chrétien. Les juifs tel qu'on l'entend avant Jésus Christ n'existent plus, car ceux là -les vrais- ont cru au messie annoncé par Moise. Après je ne vois pas pourquoi Jésus qui a pour mission de faire croire les gens en lui s'embeterait avec le futur de ceux qui ne croiraient meme pas en lui, et je ne vois pas où est ce qu'il dit qu'ils seront rassemblés après car le verset dit qu'ils seront dispersés jusqu'à la fin (à moins que vous vous le disiez c'est autre chose mais là on parle de l'évangile).
Après l'ancien testemment a annoncé la venue du messie et la vocation des juifs -les vrais- est d'abord de croire en lui. Si certains n'ont pas cru en lui ils n'ont pas accompli leur vocation. Ce sont ceux là qu'on appelle les juifs aujourd'hui. S'ils avaient cru ils auraient été mélangés avec tous les autres peuples chrétiens et on aurait pas eu israel aujourd'hui, et c'est celà que Dieu voulait pour eux et non pas occuper cette terre. Dieu a demandé à Saint Pierre de manger de la viande qui a été interdite par la loi de Moise... L'ancien testemment a pris fin car un des 2 membres du contrat-le peuple juif évidemment- a enfreint l'accord et son péché ne peut etre expié par les sacrifices conventionnels qui ne peuvent plus faire la réconciliation comme le dit Saint Paul. Donc revendiquer "théologiquement" la "terre sainte" est une vanité absolue car le "contrat" (l'ancien testemment) n'est plus valide et il faut croire en Jésus sacrifice pour les péchés pour que la réconciliation ait lieu et pour que les conditions du contrat soient accomplies. Or s'ils font celà ils deviennent tout simplement chrétiens Smile... Après politiquement et historiquement dire s'ils ont droit ou s'ils doivent etre sur cette terre ca c'est tout à fait une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 08:52

franc_lazur a écrit:
Lorsque l'on dit : "Trois fois dans son histoire le peuple juif fut déporté de sa terre matérielle (Egypte sous Joseph, Babylone sous Jérémie, et Rome sous l'empereur Adrien).

Trois fois il reviendra dans sa terre et bâtira son Temple. A chaque fois ce temple sera plus beau. La troisième fois s'est réalisée en 1948."


Je réponds :Ce n'est pas DIEU qui a vou lu le retour des Juifs sur leur ancienne terre, ce sont les hommes, poussés surtout, non pas pour la réalisation des prophéties bibliques, mais poussés par l'horreur de la shoah !!!


Le Temple en 70 a été détruit, et cette destruction est définitive. Le 3ème Temple est, selon l'Apocalypse, la Jérusalem Céleste et la Jérusalem Céleste est le Royaume, déjà commencé et vécu chez les saints, tous les saints, et ce sera leur fête justement dans quelques jours !!!


Et Jésus le disait à la Samaritaine :

"Crois-moi : l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. ........................
L'heure vient -- et c'est maintenant -- où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité..........."


Nous sommes le temple du Christ, c'est ce que nous chantons dans les églises.



(je cite) :
"Des Juifs, s'appuyant sur les autorités rabbiniques, affirment que le Prophète et le Messie ne descendront pas du Ciel tant que la nation ne sera pas passée par la repentance et n'aura pas entrepris la tâche de rebâtir le Temple (voir Yalkut Shimoni Samuel 106). Ils disent donc que depuis 1967, depuis qu'Israël a recouvré sa souveraineté sur le Mont du Temple, la nation a été confrontée à des problèmes constants parce qu'elle n'a pas encore reconstruit le Temple. Lorsque l'Intifada Palestinienne a commencé en 1987, divers groupes Juifs partisans de cette idéologie ont décidé qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps, et ont commencé à agir de différentes manières, pour préparer le jour où le Temple pourrait être reconstruit. C'est ainsi qu'est né le Mouvement du Temple. Plusieurs branches de ce mouvement travaillent séparément, que ce soit dans la recherche ou l'activisme, mais en poursuivant le même but."

Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!


Ces Juifs , ces Sionistes, qu'ils soient Juifs ou Chrétiens, à mon sens, se trompent lourdement : ils sont un facteur de guerre et empêchent les politiques d'arriver à une PAIX juste et honorable e entre Juifs et Palestiniens ! C'est clair !



Fraternellement.

Si nous considérons que la Bible est la Paroles de D.ieu et elle est pour moi...nous nous sommes toujours demandé comment D.ieu allait faire pour réaliser la promesse de ce retour et il est à constater que c'est au travers des athées que se réalise cette prophétie...

Nous pensons que lorsque le Christ reviendra en Israël,là où tout a commencé,ce sera pour unir le ciel et la terre...Il instaurera une théocratie basée sur l'amour de D.ieu et du prochain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 10:20

Mister be a écrit:
franc_lazur a écrit:
Lorsque l'on dit : "Trois fois dans son histoire le peuple juif fut déporté de sa terre matérielle (Egypte sous Joseph, Babylone sous Jérémie, et Rome sous l'empereur Adrien).

Trois fois il reviendra dans sa terre et bâtira son Temple. A chaque fois ce temple sera plus beau. La troisième fois s'est réalisée en 1948."


Je réponds :Ce n'est pas DIEU qui a vou lu le retour des Juifs sur leur ancienne terre, ce sont les hommes, poussés surtout, non pas pour la réalisation des prophéties bibliques, mais poussés par l'horreur de la shoah !!!


Le Temple en 70 a été détruit, et cette destruction est définitive. Le 3ème Temple est, selon l'Apocalypse, la Jérusalem Céleste et la Jérusalem Céleste est le Royaume, déjà commencé et vécu chez les saints, tous les saints, et ce sera leur fête justement dans quelques jours !!!


Et Jésus le disait à la Samaritaine :

"Crois-moi : l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. ........................
L'heure vient -- et c'est maintenant -- où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité..........."


Nous sommes le temple du Christ, c'est ce que nous chantons dans les églises.



(je cite) :
"Des Juifs, s'appuyant sur les autorités rabbiniques, affirment que le Prophète et le Messie ne descendront pas du Ciel tant que la nation ne sera pas passée par la repentance et n'aura pas entrepris la tâche de rebâtir le Temple (voir Yalkut Shimoni Samuel 106). Ils disent donc que depuis 1967, depuis qu'Israël a recouvré sa souveraineté sur le Mont du Temple, la nation a été confrontée à des problèmes constants parce qu'elle n'a pas encore reconstruit le Temple. Lorsque l'Intifada Palestinienne a commencé en 1987, divers groupes Juifs partisans de cette idéologie ont décidé qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps, et ont commencé à agir de différentes manières, pour préparer le jour où le Temple pourrait être reconstruit. C'est ainsi qu'est né le Mouvement du Temple. Plusieurs branches de ce mouvement travaillent séparément, que ce soit dans la recherche ou l'activisme, mais en poursuivant le même but."

Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!


Ces Juifs , ces Sionistes, qu'ils soient Juifs ou Chrétiens, à mon sens, se trompent lourdement : ils sont un facteur de guerre et empêchent les politiques d'arriver à une PAIX juste et honorable e entre Juifs et Palestiniens ! C'est clair !



Fraternellement.

Si nous considérons que la Bible est la Paroles de D.ieu et elle est pour moi...nous nous sommes toujours demandé comment D.ieu allait faire pour réaliser la promesse de ce retour et il est à constater que c'est au travers des athées que se réalise cette prophétie...

Nous pensons que lorsque le Christ reviendra en Israël,là où tout a commencé,ce sera pour unir le ciel et la terre...Il instaurera une théocratie basée sur l'amour de D.ieu et du prochain



Relisez l'Apocalypse, et vous comprendreez qu'il n'y aura pas de retour SUR TERRE, mais qu'il s'agit du ROYAUME DIVIN annoncé par la Bonne Nouvelle de Jésus !

Ap 21:1-Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle - car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n'y en a plus.
Ap 21:2-Je vis la Cité sainte, Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu ; elle s'est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux.
Ap 21:3-J'entendis alors une voix clamer, du trône : " Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu.
Ap 21:4-Il essuiera toute larme de leurs yeux : de mort, il n'y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n'y en aura plus, car l'ancien monde s'en est allé. "
Ap 21:5-Alors, Celui qui siège sur le trône déclara : " Voici, je fais l'univers nouveau. " Puis il ajouta : " Écris : Ces paroles sont certaines et vraies. "
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9101
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 10:31

franc_lazur a écrit:
...


Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!

...


Fraternellement.

Peut-être pensent-ils que la restauration du Temple hâtera le retour physique de Jésus-Christ dans sa gloire .

La descente de la Jérusalem céleste décrite dans l'Apocalypse a peut-être inspiré le réalisateur de " Rencontres du 3e type " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
outreneuve



Messages : 1055
Inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 10:54

Mister Be a écrit :
Citation :
Il instaurera une théocratie basée sur l'amour de D.ieu et du prochain
Tant que nous sommes sur cette terre, tant que l'homme est mortel, il est une âme vivante (animal) en mutation pour devenir un être spirituel.
Ce qu’Ézéchiel décrit, c'est le retour de Babylone au premier degré et ensuite une description spirituelle de la guérison "des nations"
On pourrait dire que la description d’Ézéchiel est comme une tapisserie tissée avec le fil rouge (sang) de ce monde et le fil d'or du Royaume de l'Esprit.
La Jérusalem céleste c'est notre coeur en Christ, et les nations sont nos désirs terrestres non encore visitées par l'Esprit.
Tant qu'on est "nations" on comprendra le retour du Christ d'une manière charnelle.

Je vous laisse la paix; c'est ma paix que je vous donne; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre coeur ne se trouble ni ne s'effraie. (Jean 14:27)

Boulo a écrit :
Citation :
La descente de la Jérusalem céleste décrite dans l'Apocalypse a peut-être inspiré le réalisateur de " Rencontres du 3e type " .
Ça crève les yeux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 11:10

Toutefois ce n’est pas parce que nous croyons que l’histoire prophétique va se développer dans un certain sens que nous avons à faire des efforts pour aider à ce qu’elle se produise ainsi. Les prophètes de la Bible n’annonçaient pas les événements pour que les hommes aident à leur accomplissement, mais pour travailler dans les cœurs et les consciences pour les ramener à l’obéissance de Dieu. Les prophéties annoncent les châtiments de Dieu pour toucher les consciences de ceux qui Lui désobéissent, et elles annoncent les temps de bénédiction pour encourager ceux qui veulent obéir à Dieu. Il en va encore de même aujourd’hui avec les prophéties relatives à Israël et au Moyen Orient : a) le monde a beau croire qu’il arrivera à faire une paix sans Dieu, il faut qu’il comprenne qu’on ne peut pas y arriver si on se courbe pas devant Lui et devant Sa Parole ; l’inanité des efforts de paix est annoncée en Zacharie 12:3. b) l’annonce du Messie et de Son royaume encourage à se tourner vers Celui qui seul donne la paix quand on reconnaît et confesse ses péchés.

Il ne faut pas mêler le temps de l’église avec le temps où Israël sera le centre des voies de Dieu quant à la terre. Les événements que nous voyons aujourd’hui ne sont que des amorces d’événements futurs dont parle la prophétie, mais ils ne sont pas l’accomplissement de la prophétie. La distinction de ces deux ères est très nettement faite par le Seigneur en Actes 1:6-9: les disciples s’enquéraient de quand le Seigneur rétablirait son royaume ; Il leur répond que cela ne les regarde pas. — Le temps de l’église est le temps où Dieu « invite à son grand souper » (Luc 14), où Il offre la grâce aux pécheurs et annonce qu’Il viendra prendre les Siens pour les emmener au ciel. Le temps de l’église se termine par son enlèvement au ciel. L’accomplissement de la prophétie proprement dite recommence ensuite (il y a interruption entre la 69ème et la 70ème semaine de Daniel 9

Finalement retenons que le sionisme chrétien en tant que croyance en l’accomplissement prophétique du retour des Juifs dans leur pays concorde avec l’enseignement biblique (Ézéchiel 37:21 et bien d’autres passages) et concorde également avec ce qu’a enseigné Darby dans la mesure où il avait une lecture littérale des Écritures.

Par contre le sionisme chrétien dans son aspect activiste politique ne concorde pas avec l’enseignement de la Bible pour l’église, et ne concorde pas avec ce qu’a enseigné Darby. Il est donc parfaitement déplacé de l’accuser d’en être la source ou de le favoriser.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 11:42

outreneuve a écrit:
Citation :
jusqu’à ce que soit terminé le temps des nations.


C'est comprendre les choses à la manière charnelle qui fait toutes les guerres et les haines.

Thumright je plussoie
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 11:47

saladin936 a écrit:
Demander a un juif de quitter dieu pour une statuette en slip, bon courage....

:mdr: :mdr: :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 11:55

boulo a écrit:
Abenader a écrit:
Cher Mister be, ...



Le Messie est déjà venu, Il s'est incarné dans le sein de la Vierge Marie selon les prophéties, est mort après Sa douloureuse Passion et est ressuscité selon les Ecritures.

...

Pourquoi n'arrivez-vous pas à admettre l'évidence, à savoir que les juifs étant rentrés en Israël, Jérusalem n'étant plus foulée par les Nations, c'est que donc que la fin du temps des Nations est arrivée.

Mister Be ne le nie pas . Il parlait du RETOUR du Messie . Apprenez à écouter , cher Abenader .

Ce qu'il faudrait que les juifs admettent , c'est que l'histoire de la Terre ne commence pas avec eux , même si elle finira avec eux . Fernand Crombette pensait que Heretz signifiait la Pangée ( heretz , en copte , = fleur épanouie ) , dont l'emplacement de Jérusalem était le centre .

La fin du temps des nations , dans cette optique , serait la réunification politique et religieuse de la terre , avec Jérusalem pour centre .

Cher Boulo, merci d'avoir recadré. Mais je maintiens: je doute que Be croie fermement que le Messie est déjà venu en la personne de Jésus-Christ, Fils de Dieu, Verbe incarné.

Quant à la fin du temps des nations, cela correspond à leur apostasie.

Les juifs ayant rejetté Jésus ont été rejettés de l'alliance avec Dieu, qui l'a faite, nouvelle et éternelle, avec les Gentils, et, après la chute de l'Antéchrist, la majorités des juifs se convertiront grâce à la prédication d'Elie.

Durant tout ce temps des Nations, les juifs étaient éparpillés, diasporisés.

Mais leur retour en Terre Sainte coïncide selon la prophétie et les faits avec l'apostasie des Nations catholiques.

Bref, c'est la fin. Pas encore la fin des fins, mais la fin.
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 12:14

@ Outreneuve
Cette lecture toute spirituelle de la bible n'est pas l'apanage des religions humaines, des religions du monde.
Jésus disait qu'il était dans le monde, sans être du monde.
Il n'y a qu'un être réellement spirituelle qui peut le dire.
l'Etre spirituel, c'est le devenir de l'humanité. Pour le moment souffre que ceux qui sont du monde te prennent pour un extra terrestre avec ta lecture de la bible.
Jésus a t-il donné les prophétie pour le monde matériel comme dit Arnaud?
Méditer Jean 17. "La prière sacerdotale". "Jésus prie pour ses disciples";
"Ils n'appartiennent pas au monde comme moi je n'appartiens pas au monde." Jn 17, 16
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 13:22

franc_lazur a écrit:
Lorsque l'on dit : "Trois fois dans son histoire le peuple juif fut déporté de sa terre matérielle (Egypte sous Joseph, Babylone sous Jérémie, et Rome sous l'empereur Adrien).

Trois fois il reviendra dans sa terre et bâtira son Temple. A chaque fois ce temple sera plus beau. La troisième fois s'est réalisée en 1948."


Je réponds :Ce n'est pas DIEU qui a vou lu le retour des Juifs sur leur ancienne terre, ce sont les hommes, poussés surtout, non pas pour la réalisation des prophéties bibliques, mais poussés par l'horreur de la shoah !!!


Le Temple en 70 a été détruit, et cette destruction est définitive. Le 3ème Temple est, selon l'Apocalypse, la Jérusalem Céleste et la Jérusalem Céleste est le Royaume, déjà commencé et vécu chez les saints, tous les saints, et ce sera leur fête justement dans quelques jours !!!


Et Jésus le disait à la Samaritaine :

"Crois-moi : l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. ........................
L'heure vient -- et c'est maintenant -- où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité..........."


Nous sommes le temple du Christ, c'est ce que nous chantons dans les églises.



(je cite) :
"Des Juifs, s'appuyant sur les autorités rabbiniques, affirment que le Prophète et le Messie ne descendront pas du Ciel tant que la nation ne sera pas passée par la repentance et n'aura pas entrepris la tâche de rebâtir le Temple (voir Yalkut Shimoni Samuel 106). Ils disent donc que depuis 1967, depuis qu'Israël a recouvré sa souveraineté sur le Mont du Temple, la nation a été confrontée à des problèmes constants parce qu'elle n'a pas encore reconstruit le Temple. Lorsque l'Intifada Palestinienne a commencé en 1987, divers groupes Juifs partisans de cette idéologie ont décidé qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps, et ont commencé à agir de différentes manières, pour préparer le jour où le Temple pourrait être reconstruit. C'est ainsi qu'est né le Mouvement du Temple. Plusieurs branches de ce mouvement travaillent séparément, que ce soit dans la recherche ou l'activisme, mais en poursuivant le même but."

Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!


Ces Juifs , ces Sionistes, qu'ils soient Juifs ou Chrétiens, à mon sens, se trompent lourdement : ils sont un facteur de guerre et empêchent les politiques d'arriver à une PAIX juste et honorable e entre Juifs et Palestiniens ! C'est clair !



Fraternellement.

Y a-t-il une paix possible entre Juifs et Palestiniens ?

On nous chante souvent l'hymne des deux peuples vivant en paix et en sécurité mais dans les faits, les deux veulent-ils de cette cohabitation ? :|
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 13:28

saladin936 a écrit:
Demander a un juif de quitter dieu pour une statuette en slip, bon courage....

Quel manque de respect c'est outrageant de tenir de tels propos sur un forum catholique. Vous avez le droit de ne pas partager notre foi mais je vous prie de ne pas tourner en dérision ce qui est sacré pour nous, à savoir le corps du divin messie qui s'est livré par amour pour notre salut. En parlant de statue, les islamistes au mali quant à eux détruisent les mausolées et s'en prennent aux tombeaux de saints musulmans tout ceci au nom de la charia (voir: http://www.lapresse.ca/international/afrique/201207/12/01-4542902-les-destructions-de-mausolees-se-poursuivent-au-mali.php). Là hélas on est plus dans l'humour de mauvais gout mais dans la triste réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 13:29

bigsam68 a écrit:
saladin936 a écrit:
Demander a un juif de quitter dieu pour une statuette en slip, bon courage....

Quel manque de respect c'est outrageant de tenir de tels propos sur un forum catholique. Vous avez le droit de ne pas partager notre foi mais je vous prie de ne pas tourner en dérision ce qui est sacré pour nous, à savoir le corps du divin messie qui s'est livré par amour pour notre salut. En parlant de statue, les islamistes au mali quant à eux détruisent les mausolées et s'en prennent aux tombeaux de saints musulmans tout ceci au nom de la charia (voir: http://www.lapresse.ca/international/afrique/201207/12/01-4542902-les-destructions-de-mausolees-se-poursuivent-au-mali.php). Là hélas on est plus dans l'humour de mauvais gout mais dans la triste réalité...

salut

C'est comme nous demander de quitter le Christ pour embrasser le sol en direction d'une pierre... prière
Revenir en haut Aller en bas
mahasaraswati



Messages : 386
Inscription : 11/05/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 13:36

Ne soyez donc pas si collet monter Bigsam!
Vous me rappelez ces musulmans qui émettent des fatwa pour des auteurs de dessins humoristiques sur leur prophète
salut Bravo! ! ! 'est bien envoyé Simon c'est mieux comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 14:17

mahasaraswati a écrit:
Ne soyez donc pas si collet monter Bigsam!
Vous me rappelez ces musulmans qui émettent des fatwa pour des auteurs de dessins humoristiques sur leur prophète
salut Bravo! ! ! 'est bien envoyé Simon c'est mieux comme ça...

Permettez-moi de vous dire avec franchise que vos jugements de valeurs me laisse complètement indifférent. Je persiste et signe qu'il y a des remarques qui sont déplacées et qui ne favorisent pas le respect et la compréhension. Le dialogue intereligieux n'a rien à voir avec la liberté de la presse de publier des caricatures (même de mauvais gout) sur les religions ne confondez pas tout. Et je rappel que ce forum est un forum catholique. L'insulte ne grandit jamais la fraternité et comprenez que pour ma part je préfère éviter de tourner en dérision la foi et la pratique religieuse des membres des autres traditions religieuses cela ne fait pas partie de mes valeurs salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 16:35

Simon1976 a écrit:
franc_lazur a écrit:
Lorsque l'on dit : "Trois fois dans son histoire le peuple juif fut déporté de sa terre matérielle (Egypte sous Joseph, Babylone sous Jérémie, et Rome sous l'empereur Adrien).

Trois fois il reviendra dans sa terre et bâtira son Temple. A chaque fois ce temple sera plus beau. La troisième fois s'est réalisée en 1948."


Je réponds :Ce n'est pas DIEU qui a vou lu le retour des Juifs sur leur ancienne terre, ce sont les hommes, poussés surtout, non pas pour la réalisation des prophéties bibliques, mais poussés par l'horreur de la shoah !!!


Le Temple en 70 a été détruit, et cette destruction est définitive. Le 3ème Temple est, selon l'Apocalypse, la Jérusalem Céleste et la Jérusalem Céleste est le Royaume, déjà commencé et vécu chez les saints, tous les saints, et ce sera leur fête justement dans quelques jours !!!


Et Jésus le disait à la Samaritaine :

"Crois-moi : l'heure vient où ce n'est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. ........................
L'heure vient -- et c'est maintenant -- où les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité..........."


Nous sommes le temple du Christ, c'est ce que nous chantons dans les églises.



(je cite) :
"Des Juifs, s'appuyant sur les autorités rabbiniques, affirment que le Prophète et le Messie ne descendront pas du Ciel tant que la nation ne sera pas passée par la repentance et n'aura pas entrepris la tâche de rebâtir le Temple (voir Yalkut Shimoni Samuel 106). Ils disent donc que depuis 1967, depuis qu'Israël a recouvré sa souveraineté sur le Mont du Temple, la nation a été confrontée à des problèmes constants parce qu'elle n'a pas encore reconstruit le Temple. Lorsque l'Intifada Palestinienne a commencé en 1987, divers groupes Juifs partisans de cette idéologie ont décidé qu'ils ne pouvaient pas attendre plus longtemps, et ont commencé à agir de différentes manières, pour préparer le jour où le Temple pourrait être reconstruit. C'est ainsi qu'est né le Mouvement du Temple. Plusieurs branches de ce mouvement travaillent séparément, que ce soit dans la recherche ou l'activisme, mais en poursuivant le même but."

Mais si des Juifs pensent ainsi, c'est que pour eux le Messie n'est pas encore venu et ils l'attendent toujours ardemment !!!! Mais je comprends mal des Catholiques prendre le relais de ces vues sionistes !!!!!


Ces Juifs , ces Sionistes, qu'ils soient Juifs ou Chrétiens, à mon sens, se trompent lourdement : ils sont un facteur de guerre et empêchent les politiques d'arriver à une PAIX juste et honorable e entre Juifs et Palestiniens ! C'est clair !



Fraternellement.

Y a-t-il une paix possible entre Juifs et Palestiniens ?

On nous chante souvent l'hymne des deux peuples vivant en paix et en sécurité mais dans les faits, les deux veulent-ils de cette cohabitation ? :|



Tant qu'il y aura des Sionistes rêvant au Grand israël, et à la reconstruction du Temple, cher Simon, la paix ne sera pas possible, certes !



Il faut éradiquer cette idéologie de l'esprit des gens, les Chrétiens devraient s'y employer !

Hélas !!!

je cite Wikipedia :

Ce thème du "rétablissement d'Israël" est l'un des plus constants dans les bastions protestants du Sud conservateur des Etats-Unis. On en parle comme d'un "sionisme chrétien", un mot qui a fait, dès 1992, la "une" du célèbre Christianity Today, magazine évangélique distribué à des millions d'exemplaires. Il représente un lobby pro-israélien très puissant. Compte tenu de la démographie – 70 millions de chrétiens born-again (nés de nouveau), convertis ou revenus à la foi, comme George Bush, les lobbies sionistes chrétiens sont cinq fois plus nombreux que la communauté juive.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 16:37

franc_lazur a écrit:



Tant qu'il y aura des Sionistes rêvant au Grand israël, et à la reconstruction du Temple, cher Simon, la paix ne sera pas possible, certes !



Il faut éradiquer cette idéologie de l'esprit des gens, les Chrétiens devraient s'y employer !

Hélas !!!

je cite Wikipedia :

Ce thème du "rétablissement d'Israël" est l'un des plus constants dans les bastions protestants du Sud conservateur des Etats-Unis. On en parle comme d'un "sionisme chrétien", un mot qui a fait, dès 1992, la "une" du célèbre Christianity Today, magazine évangélique distribué à des millions d'exemplaires. Il représente un lobby pro-israélien très puissant. Compte tenu de la démographie – 70 millions de chrétiens born-again (nés de nouveau), convertis ou revenus à la foi, comme George Bush, les lobbies sionistes chrétiens sont cinq fois plus nombreux que la communauté juive.

On ne peut pas éradiquer cet espoir du coeur des juifs. Ils rêvent de leur terre. C'est le fond de leur civilisation. Et ils en rêvent d'autant plus qu'ils ont été massacrés il y a 60 ans.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 16:38

outreneuve a écrit:
Tant que nous sommes sur cette terre, tant que l'homme est mortel, il est une âme vivante (animal) en mutation pour devenir un être spirituel.
Non, nous ne sommes pas destinés à devenir des êtres spirituels c'est à dire des anges, car les anges sont sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28067
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 16:43

franc_lazur a écrit:
Spoiler:
 

Si le retour des Juifs sur la terre d'Israël est annoncé dans l'Écriture, alors on n'y peut rien. Il faudra trouver un moyen de cohabiter pacifiquement avec les chrétiens et les musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 17:24

Arnaud Dumouch a écrit:
franc_lazur a écrit:



Tant qu'il y aura des Sionistes rêvant au Grand israël, et à la reconstruction du Temple, cher Simon, la paix ne sera pas possible, certes !



Il faut éradiquer cette idéologie de l'esprit des gens, les Chrétiens devraient s'y employer !

Hélas !!!

je cite Wikipedia :

Ce thème du "rétablissement d'Israël" est l'un des plus constants dans les bastions protestants du Sud conservateur des Etats-Unis. On en parle comme d'un "sionisme chrétien", un mot qui a fait, dès 1992, la "une" du célèbre Christianity Today, magazine évangélique distribué à des millions d'exemplaires. Il représente un lobby pro-israélien très puissant. Compte tenu de la démographie – 70 millions de chrétiens born-again (nés de nouveau), convertis ou revenus à la foi, comme George Bush, les lobbies sionistes chrétiens sont cinq fois plus nombreux que la communauté juive.

On ne peut pas éradiquer cet espoir du coeur des juifs. Ils rêvent de leur terre. C'est le fond de leur civilisation. Et ils en rêvent d'autant plus qu'ils ont été massacrés il y a 60 ans.



Mon cher ARNAUD, il ne s'agit pas de les chasser de leur Etat reconnu par les Nations Unies, mais qu'ils se retirent définitivement des territoires occupés de Palestine ! De cela les sionistes ne veulent pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus   Jeu 12 Juil 2012, 17:25

Simon1976 a écrit:
franc_lazur a écrit:
Spoiler:
 

Si le retour des Juifs sur la terre d'Israël est annoncé dans l'Écriture, alors on n'y peut rien. Il faudra trouver un moyen de cohabiter pacifiquement avec les chrétiens et les musulmans.



Pardonne-moi, cher Simon, mais ce retour n'est absolument pas annoncé explicitement dans les Ecritures ! Et l'Eglise catholique rejette cette interprétation!
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Eglise catholique face au sionisme politique et aux promesse religieuses de Jésus
» l’Église catholique face aux sectes évangéliques du Nordeste
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» Les biens matériels de l'Eglise Catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: