DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.   Mar 10 Aoû 2010, 07:46

Depuis 2000 ans, Jésus accomplit la promesse que Dieu avait fait à son Peuple par la bouche d'Isaïe. Voici en quelques prophéties données par les prophètes de l'AT, ce que Dieu avait annoncé et qu'il a réalisé par Jésus son Fils unique.

"J'annonce dès l'origine ce qui doit arriver, d'avance, ce qui n'est pas encore accompli, je dis : Mon projet se réalisera, j'accomplirai ce qui me plaît; j'appelle depuis l'Orient un rapace, d'un pays lointain l'homme que j'ai prédestiné. Ce que j'ai dit, je l'exécute, mon dessein, je l'accomplis. Ecoutez-moi, hommes au coeur dur, vous qui êtes loin de la justice, j'ai fait venir ma justice, elle n'est pas loin, mon salut ne tardera pas. Je mettrai en Sion le salut, je donnerai à Israël ma gloire. (Isaïe 46, 10-13)

C'est son Fils, son Verbe que Dieu a appelé depuis l'Orient, en le faisant naître comme homme en Orient. Le Verbe est en effet venu, avant de naître en Orient, d'un pays lointains, puisqu'il est venu du Paradis, Dieu Lui-même : "Je suis sorti de Dieu, d'auprès du Père" dira Jésus et encore "Je suis le Pain descendu du Ciel", cette Patrie que Dieu nous destine, son Ciel, son Royaume.

Ces hommes aux coeur dur, loin de la justice de Dieu, à cause de leurs injustices, l'injustice faites aux pauvres de Yahwhé, les malades, les pécheurs, les exclus ; ces hommes au coeur dur c'était les juifs pieux, les pharisiens et les scribes dont le coeur était tout près de la Loi qu'ils observaient scrupuleusement, mais dont ce même coeur était devenu dur comme de la pierre, à cause de cette Loi qu'ils avaient chargés de préceptes impossibles à tenir.

Dieu annonce qu'il mettra son salut en Sion et donnera sa gloire à Israël. Sion, c'est le lieu où fût construit Jérusalem et le Temple de Dieu et Israël, c'est le Peuple avec lequel Dieu avait fait alliance et qu'il avait installé en Palestine, en lui donnant comme capital, Jérusalem.

Jérusalem, en terre promise, symbolisait le Ciel, cette autre terre promise à l'homme par Dieu ; ce Ciel dont il avait été chassé à cause du péché d'Adam et Eve. Jérusalem et son Temple symbolisait donc la présence du Ciel et du Roi du Ciel, sur la terre.

Quant à Israël, ce sont les hommes et femmes et enfants, que Dieu avait fait venir en cette terre bénie, pour en faire, par l'alliance passé avec Abraham, renouvellée avec Noé et Moïse, son Peuple chérie. Dieu, par cette prophétie, avait annoncé que son Peuple qui souffrait à cause du coeur dûr des pharisiens, serait libéré, ils seraient sauvés, et qu'ils recevraient "sa Gloire".

Cette "Gloire" qu'il leur donnerait, ne serait pas autre chose que Son Verbe devenu homme, afin que son Verbe devenu homme, au milieu d'eux, en Orient, Jésus, les fît entrer dans cette Gloire dont il serait revêtu dès sa conception, étant sorti de la Gloire de Dieu pour nous l'apporter, de l'intérieur de Dieu, comme Jésus l'a révélé.

Pourquoi, Dieu, parlait-il d'un rapace en parlant de son Fils ? Parce que Jésus se jettera sur tous ces vautours que sont les démons qui cherchent à tuer l'homme, une fois qu'ils l'ont blessés et il se jette encore sur ces démons, pour libérer l'homme et le sauver.

Continuons à regarder les autres prophéties que Dieu donna sur son Fils Jésus.

"Ainsi parle ton Seigneur Yahvé, ton Dieu, défenseur de ton peuple Voici que je te retire de la main la coupe de vertige, le calice, la coupe de ma fureur. Tu n'y boiras plus jamais. Je la mettrai dans la main de tes tortionnaires, de ceux qui te disaient : A terre! que nous passions! et tu faisais de ton dos un passage, un chemin pour qu'ils y passent." (Isaïe 51, 22-23)

La coupe que Dieu dit qu'il retirera de la main, c'est "la coupe de son alliance scellée avec Abraham, Noé et Moïse" ; cette coupe de bénédiction qu'il leur avait donné pour qu'ils la partagent avec son Peuple et qui n'était autre que "la coupe contenant sa Parole de Vie ; cette coupe qui devait ennivrer de joie le coeur de l'homme, lui donnant le vertige et que les pharisiens avait changé en coupe de colère, à cause de la dureté de leur coeur.

En effet, ils avaient durcit, par toutes les prescriptions qu'ils avaient ajoutés à la Loi pure donné par Dieu à Moïse, cette Loi d'Amour, chargeant le Peuple d'un fardeau qu'il ne pouvait plus porter. Ce qui fait que le Peuple n'arrivait plus à vivre la Loi, tellement les anciens, et les pharisiens l'avaient rendu exigeante. Non seulement ils n'arrivaient plus à la vivre, mais en plus à cause de cela, leurs bergers les délaissaient. Ils étaient devenus comme un troupeau sans berger, dira Jésus.

Dans cette prophétie, Dieu annonce qu'il retirera la coupe de bénédiction, devenu par la faute des anciens et pharisiens, coupe de colère, la coupe de sa Parole, de la main de ces même pharisiens afin qu'ils n'y boivent plus jamais et n'y fasse plus boire ceux qu'ils avaient asservis avec la Loi qu'ils avaient durcie.

Cette coupe, Dieu annonce qu'il l'a mettra dans la main de ceux qui les fera souffrir à leur tour, les Romains qui les feront mettre genoux à terre, en foulant la Palestine.

C'est alors que Dieu fera de celui qui est venu sauver son Peuple, le prenant sous sa protection, son Messie, son Fils, un chemin pour qu'ils y passent.

Moi je vois dans cette prophétie, Jésus qui, représentant le peuple juifs, souffrant à cause des tortionnaires qu'étaient les pharisiens, transmettre l'alliance, aux autres tortionnaires (les Romains) qui faisaient souffrir non seulement le peuple, mais les tortionnaires du peuple, les pharisiens ; je vois Jésus, le Roi des juifs, prenant tous les péchés de juifs sur son dos et plus particulièrement le péché des pharisiens, transmettre l'alliance à un autre peuple, les païens (représenté par les Romains) et faire de son dos crucifié par et nos péchés et celui des païens dont il se chargeait en passant, UN PASSAGE pour que juifs pécheurs et päïens pécheurs, soient sauvés d'un autre tortionnaire encore plus grand et plus dominateur : LE DIABLE.

Les pharisiens ne se sont même pas rendu compte, qu'en livrant Jésus aux païens, il leur livrait la coupe de bénédiction que Dieu venait de leur redonner, en leur donnant en Jésus son propre Verbe, sa propre Parole, débarassée de tout ce qui endurcissait sa Parole donné dans la Loi, à Moïse. C'est ainsi que l'alliance passa du Peuple Elu à un autre Peuple Elu, dans lequel Jésus rassemblerai et les juifs et les païens qui accepteraient de monter sur son dos, avec ses péchés et le suivre sur le chemin du retour vers le Perre, vers le ciel.

Continuons l'examen de ces prophétie. En voici une autre :

Je vais la mettre dans un autre message pour respecter les 80 lignes.

Voir donc la suite dans le prochain message.

Petero


Dernière édition par petero le Mar 10 Aoû 2010, 07:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.   Mar 10 Aoû 2010, 07:48

Reprenons l'examen des prophéties que Jésus réalise :

"Mais moi je viendrai rassembler toutes les nations et toutes les langues, et elles viendront voir ma gloire. Je mettrai chez elles un signe et j'enverrai de leurs survivants vers les nations : vers Tarsis, Put, Lud, Méshek, Tubal et Yavân, vers les îles éloignées qui n'ont pas entendu parler de moi, et qui n'ont pas vu ma gloire. Ils feront connaître ma gloire aux nations, et de toutes les nations ils ramèneront tous vos frères en offrande à Yahvé, sur des chevaux, en char, en litière, sur des mulets et des chameaux, à ma montagne sainte, Jérusalem, dit Yahvé, comme les enfants d'Israël apportent les offrandes à la Maison de Yahvé dans des vases purs. (Isaïe 66, 18-20)

Dans cette prophétie, Dieu s'identifie à son Fils et comme par hasard, cette identification il l'a fait quand l'Esprit de son Fils, son propre Esprit envoyé aux Apôtres, rassemblera toutes les nations et toutes les langues à Jérusalem pour leur faire voire sa gloire.

Cette prophétie là encore, Dieu l'a réalisé, avec l'Esprit de son Fils et donc avec son Fils, le jour de la Pentecôte, quand l'Esprit Saint, lança un appel à tous les croyants de toutes les nations et de toutes les dialectes (langues) qui étaient de passage à Jérusalem :

"Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue" (Actes 2, 3-4)

Ce bruit qui se produisit, c'est l'appel que l'Esprit Saint lança à tous les dévots de toutes les nations (tous les croyants), qu'ils soient juifs ou non juifs (païens dont faisaient partie les dévots arabes).

C'est alors que tous ces dévots représentants toutes les nations, ont accourus pour voir la gloire de Dieu, se manifestant par son Esprit, dans les Apôtres de Jésus en s'adressant à tous ces croyants, dans leur propre langue, alors que les Apôtres ne connaissaient aucune langue étrangère, mis à part le grec pour certains.

"chacun les entendait parler en son propre idiome. Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient : "Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens? Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel? Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d'Asie, de Phrygie et de Pamphylie, d'Egypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en résidence, tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu!" (Actes 2, 4-11)

Dieu annonce que tous ces croyants qui auront vu sa gloire à la Pentecôte recevraient un signe avec lequel ils repartiraient, et que ceux en qui ce signe aura survécu, qui l'auront gardé jusqu'à leur retour dans leur pays, annonceraient sa gloire à ceux qui n'étaient pas présent à Jérusalem, le jour de la Pentecôte, ne voyant pas sa gloire.

Ce signe, c'est celui que l'Esprit Saint donne à chacun de ceux qui se font baptiser au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit et qui reçoivent le signe de la croix sur eux ; le salut apporté par Jésus crucifié sur la croix. Ce sont tous ceux qui reçoivent le Saint Esprit pour aller porter la Bonne Nouvelle à toutes les nations.

Ce jour de la Pentecôte, ils furent 3000 à recevoir ce signe du baptême, à recevoir le salut apporté par Jésus. 3000 qui annonceront dans leur langue, à leur nations quand ils retourneraient où leurs descendant y retourneraient, la Bonne nouvelle du salut apportée par Jésus, qu'ils auront eux-même reçus, ainsi que le don de ce même Esprit pour qu'ils deviennent à leur tour, des porte paroles de cette Bonne nouvelle, des prophètes de Dieu.

Dieu annonce que tous ceux qui recevront ce signe, reviendrons, portés par la Foi qu'ils auront reçus de leur frères présent à la Pentecôte, à Jérusalem, pour s'offrir à sa montagne sainte ; à celui qui les élève jusqu'à Lui, celui qui nous monte sur son dos pour nous ramener vers le Ciel, Jésus.

C'est effectivement ce qui se réalise. Le Nouveau Temple où on rejoint Dieu, c'est Jésus, car c'est en Lui que nous retrouvons Dieu, car Il est notre Dieu. La Nouvelle Jérusalem, c'est son Corps, son Eglise, dans laquelle Jésus nous donne le signe (le sacrement de baptême), le signe de sa croix ; et se donne comme Pain de Vie éternelle pour refaire nos forces, afin que nous marchions avec Lui et son Eglise, vers le Ciel où nous pourrons voir enfin le Père que nous voyons à travers la face de son Fils Jésus, sa parfaite image.

Chaque chrétien est en effet appelé à venir, offrir à Jésus, dans l'Eglise symbolisée par l'église en pierre où ils se rassemble, sa vie en offrande à Dieu, pour que Jésus la mêle à sa Vie qu'il offre pour nous et qu'en retour, satisfait, Dieu renouvelle en nous le don de son Esprit, refaisant nos forces avec le Pain de Vie, la chair ressuscité de Jésus, pour que nous continuions dans ce monde où l'esprit du mal est encore à l'oeuvre, le désert de ce monde, notre marche avec Jésus et le Peuple de Dieu, l'Eglise catholique rassemblée autour de Pierre, vers la Terre promise, le Ciel.

Notre offrande, celle de notre vie entachée, salie par le péché, nous la déposons dans un vase pûr, le corps saint de Jésus, que le prêtre offre au Père, au Nom de Jésus, dans la personne de Jésus, afin que notre vie soit purifiée. C'est ainsi que chaque dimanche, les chrétiens se rendent dans la Nouvelle Jérusalem, l'Eglise de Jésus, de Dieu, au pied du sacrifice de la croix rendu présente par la célébration de la messe, pour y déposer leur vie qu'ils offrent à Jésus et que Jésus leur rend purifiée de tous péchés.

Chaque dimanche, Jésus rend aux enfants de Dieu pécheurs (les baptisés qui ont revêtus son Fils), leur dignité et en même temps il rend au Père, un fils ou une fille digne de son Amour ; et ils donnent à ces fils rachetés, tout l'Amour dont ils auront besoin pour faire parfaitement la volonté de Dieu.

Dans un prochain message, nous verrons une autre prophétie donné par Dieu et que Dieu a réalisé par Jésus son Fils. Celle où il annonce qu'il donnera son Esprit Saint à l'homme qui n'est pas autre chose que son propre Coeur, le Coeur de son Fils.

Je vais me reposer un peu.

Merci de m'avoir lu.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.   Mar 10 Aoû 2010, 17:19

Magnifico cheers
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus accomplit la promesse faite par Dieu à son Peuple.
» La promesse faite à Abraham et le Christianisme.
» Promesse de la Très Sainte Vierge Marie aux dévots du Rosaire
» La femme est-elle à l'image de Dieu ?
» Faites tout votre possible pour être finalement trouvés par Dieu sans tache et sans défaut et dans la paix. — 2 Pierre 3:14.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: