DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Emmanuel75



Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Sam 19 Nov 2011, 16:24

alouette a écrit:
Emmanuel, Amen mon frère. Soyez béni pour le courage de votre témoignage dans votre quotidien, fait comme le mien de moqueries et agressions de toutes sortes.Vous avez raison , c'est dans ce témoignage qu'est l'honneur du Seigneur ! Et que vive la Joie en Christ! Elle sera féconde, même si c'est dans un temps qui ne nous appartient pas.
I love you

Bonjour Alouette, je viens de reparcourir le fil de discussion et j'ai relu ma réponse à Chris Prols que voici :

Citation :
Je vous répondrai que j'endure chaque jour que Dieu fait, les moqueries et les agressions de toute sorte dans ma famille, mon travail et la vie sociale en général, en témoignant de l'Evangile du Seigneur Jésus !

Or, l'honnêteté et l'humilité m'oblige à reconnaître que la fréquence des oppositions que j'endure autour de moi, n'est pas quotidienne, heureusement d'ailleurs... Je me suis laissé emporté par mon élan et mes émotions en perdant ce faisant l'objectivité sur les faits (petit clin d'oeil à Maxime qui le comprendra s'il lit ce message ;) ). C'est ma famille au sens large d'ailleurs qui en majorité n'est pas chrétienne, et non mes tout proches...

Quant à la vie sociale et professionnelle (quand on n'est pas confronté au chômage endémique et à l'exclusion sociale), chaque catholique conséquent sait que témoigner de l'Evangile de Jésus, ne serait-ce que dans son simple comportement, sans aller jusqu'aux paroles liées à la Foi, peut être une source fréquente d'agressions et surtout d'incompréhensions , comme vous le dites vous-même...

Les hommes qui n'ont pas la chance de connaitre le Seigneur ne sont, en général, ni aussi mauvais, ni aussi bons qu'on l'estime hélas trop souvent...

Par ailleurs, un saint avait l'habitude de donner un lumineux et sage conseil : "Là où est la haine, sème l'amour, et tu récolteras souvent l'amour, à un moment ou un autre..."

sunny



Dernière édition par Emmanuel75 le Sam 19 Nov 2011, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alouette



Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Sam 19 Nov 2011, 18:36

Bonsoir Emmanuel,
C'est bien comme cela que je l'entendais! Nous ne sommes pas des martyrs, ne ne sommes pas obligés de nous cacher dans des catacombes pour prier en communauté! le terme à la mode ces derniers temps de "christianophobie" est d'ailleurs à mon sens exacerbé, et même utilisé pour atiser une sorte de parano qui réveille malheureusement de sombres instincts de conservation tapis au fond de nous...
Il n'empêche que le témoignage chrétien dans une société laîque n'est pas toujours bien reçu.Lorsqu'on vit sa Foi sans étendard et sans revendication, il s'agit plus de moqueries, et petites vexations auxquelles on s'habitue et auxquelles on apprend à réagir de la bonne manière.Cela nous forme et c'est pour cela que je rend grâce à Dieu de me donner les occasions d'apprendre l'humilité .
Cependant il est des choses bien plus difficiles à vivre dans le cadre d'un projet résolument chrétien dans le monde laïque et matérialiste. Ex: il est impossible pour un artiste chrétien d'exposer des oeuvres à la gloire du seigneur , des oeuvres bien figuratives , dans une galerie d'art . Et en cela, l'Eglise , dans la crise qu'elle connait n'a pas mis en place un vrai réseau de soutien pour ces artistes exclus du monde et donc en proie au découragement.
ce n'est qu'un exemple mais qui tombe à pic .Quelle belle réponse ce serait, un renouveau dans l'art chrétien! Mais l'Eglise a toujours eu des rapports ambigus avec les artistes, et ce n'est pas les derniers événements qui feront changer les choses, quoique...peut être...
ces événements ont l'avantage de secouer les paresses, de réveiller la conscience du chrétien, de poser les bonnes questions, et de permettre à chacun de se découvrir...!!!
J'ai encore mal au coeur pour toutes les injures qui ont été échangées ici et dont vous avez été la victime.Au fond j'apprends qu'il est plus difficile de demander pardon pour le mal que l'on fait que de pardonner.
Seigneur, apprends nous à demander pardon à notre prochain pour le mal qu'on lui a fait!

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Sam 19 Nov 2011, 20:03


Merci Alouette pour votre réponse. Vous visez juste lorsque vous constatez que les artistes chrétiens n'ont pas encore des réseaux assez forts pour exposer à un plus large public la beauté de leurs oeuvres.

Mais la mode du nihilisme et de la provocation gratuite véhiculée notamment dans l'art contemporain, passera un jour, peut-être plus vite qu'on ne le croit !

Le renouveau de l'art chrétien serait une belle chance en effet pour l'évangélisation de nos contemporains.

Concernant le pardon, il fleurira en son temps au souffle de l'Esprit, dans le coeur de qui sait se pardonner aussi à lui-même avant de demander pardon à son prochain et à son Dieu...

Le problème de Julia c'est qu'elle n'a pas su s'arrêter, prise qu'elle était dans l'escalade de ses provocations verbales, méchantes, puériles et ridicules. Elle s'est peut-être rendu compte trop tard que cela virait au jugement et à l'insulte...

Comme elle a un caractère difficile et fort, l'humilité lui coûte parfois beaucoup...

Mais à Dieu rien n'est impossible ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Sam 19 Nov 2011, 23:45

Emmanuel75 a écrit:
julia a écrit:
La foule impie disait : "nous ne voulons pas qu'IL règne sur nous !"

Le concept du Christ Roi existe depuis les temps apostoliques, d'ailleurs dès après la paix de Constantin, on a représenté le Christ couronné, comme Roi.

Et il est Roi, Roi de toute créature vivante, par CONQUETE : par son sang, il veut, il désire racheter toute créature.


Je viens de poster ce long message et vous auriez eu le temps de le lire et de le méditer en 5mn ? Arrêtez vos enfantillages svp !

En voilà des arguments de fond comment dire... Julia d'Arc ! Je mesure mieux l'écart qui existe entre nous, entre une Eglise qui a accepté de relever les défis du monde moderne tel qu'il est, et celle heureusement très minoritaire qui voudrait que ledit monde corresponde à des schémas politiques, culturels et sociaux passés !

La prochaine fois, prenez le temps de réfléchir plutôt que d'ânonner des slogans "de milieu" à l'emporte-pièce.


C'est vous Emmanuel qui avez commencé à agressez Julia et non elle,et vous l'avez fait avec ce complexe de supériorité qui vous caractérise! Alors ne vous étonnez pas des réactions! Et qui vous donne le droit d'écrire:"Je ne veux plus vous voir sur ce forum"! Pour qui vous prenez-vous? Vous n'êtes qu'un simple participant! Et si vous rencontrez des oppositions dans votre vie quotidienne,je commence à comprendre pourquoi!


Dernière édition par Géraud le Dim 20 Nov 2011, 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 01:07

Je vais prendre le temps de répondre longuement à votre message...

Ah ! Vous pensiez la tenir là, pas vrai, votre petite vengeance personnelle Géraud, après avoir peut-être ruminé quelques temps votre amertume ! Laughing

En introduction, je vais camper un peu votre "CV". J'évoquerai ainsi votre fil intitulé "défendre l'honneur du Christ", où je rappelle que vous avez porté un jugement infamant à l'adresse d'un évêque, disant de lui, je vous cite, "que son langage tortueux correspondait bien au personnage", parce que celui-ci faisait l'affront de ne pas partager votre avis de "traditionaliste" sur la pièce de théâtre. Cela en dit long sur votre capacité variable à être "charitable" en fonction du profil de votre prochain, et en plus ici un évêque. Perso, je peux critiquer les actes d'un évêque mais Dieu me garde de juger leur personne, leur âme, tout comme celle de tout homme... Ne pas faire la différence entre les actes et les personnes est une inclination spirituelle aux conséquences désastreuses, hélas pour vous. Et nous allons y revenir...


Vous défendez donc là votre "petite amie traditionaliste" qui a logiquement des affinités avec vous. C'est votre droit, encore faudrait-il que les raisons et les arguments qui vous amènent ici dépassent la simple "solidarité de milieu", et que vous le fassiez pour le bien de Julia, pour mon propre bien, ainsi que pour l'amour du Seigneur, puisque j'imagine qu'en bon catholique que vous vous revendiquez, ce dernier vous tient comme moi à coeur !

J'aurais cependant préféré que vous ne veniez pas pollué ce fil seulement pour fouiller scrupuleusement les poubelles afin de tenter de me mettre en difficulté, mais aussi pour discuter du fond du sujet, où vous aviez jusqu'à présent brillé par votre absence...

Mais venons-en maintenant à vos accusations.

Je venais de poster un très long message comportant une analyse fouillée du père Gitton, après avoir exposé les arguments très développés et sourcés au Magistère du père Culat, et voilà que Julia poste un message 5mn seulement après, dont le contenu était à mes yeux trop simpliste et précipité, étant donné qu'il ne répondait directement et précisément à aucun des arguments exposés par mon sujet.

Je vous concède que j'ai réagi trop vivement en employant le terme "enfantillage" (Julia d'Arc était plutôt affectueux et un compliment, je l'avais déjà employée sans réaction négative de sa part). Ainsi que la phrase "ânonner des slogans de milieu" qui même si elle traduit bien mon mécontentement pour la raison évoquée ci-dessus, est, je le reconnais, trop agressive...

Mais jusqu'ici il n'y a que des mouvements d'humeur de ma part, agressifs certes, mais ne s'en prenant pas directement à la personne de Julia mais à ses dires, à ses arguments.

Or, comment va t-elle réagir quelques minutes plus tard dans un message :

Citation :


Moi, je vois un lâche qui s'empêtre dans un salmigondi de propos où une vache ne retrouverait pas son veau.

Vous êtes saoûlant et ennuyeux, mon cher, qui aurait envie de vous lire ?

Vous n'avez plus aucune flamme, aucun feu, comment allez vous faire, sachant que Dieu vomit les tièdes ?

je préfère encore me tromper, mais avec authenticité et ferveur, car Le Seigneur n'a jamais dédaigné les bouillants, que d'être une vraie chiffe molle comme vous.

Vous êtes juste empêtré dans votre lâcheté, et anesthésié par la mondanité.


Si vous êtes capable d'insulter et de juger un évêque, je comprends mieux pourquoi vous n'êtes pas capable de comprendre la différence entre mes attaques s'attachant au contenu des messages de Julia, et les siennes s'en prenant directement à ma personne : "lâche", "tiède", "vous n'avez plus aucune flamme, aucun feu", "vraie chiffe molle", "mondain"...

Quant à vos autres points, ils sont misérables.

- "Complexe de supériorité" ? Attaque gratuite proche du jugement et du procès d'intention.

- "Je ne veux plus vous voir sur ce forum": Non. J'ai dit, je ne veux plus avoir affaire à vous sur ce Forum, tant que vous ne m'aurez pas présenté clairement des excuses ! Nuance de taille mais que vous avez occultée. Quelle honnêteté !

J'ai reprécisé ensuite que je ne pouvais échanger avec elle sur la base d'une relation ne garantissant pas un minimum de sérénité et de respect... Que viens faire alors votre accusation selon laquelle je me prendrais "pour plus qu'un participant" au Forum. Est-ce contraire à la Charte d'exiger des excuses suite à des insultes claires sur sa personne ? Si vous ne comprenez pas le sens de cette démarche, tant pis pour vous.

Plus que mon amour-propre, que j'essaie d'écraser avec la grâce de Dieu, je suis quand même en droit d'attendre d'une catholique se disant fervente, un minimum de respect, quand même !

J'ajouterai que je trouve les insultes venant d'une femme à l'encontre d'un homme plus laides que d'homme à homme, mais n'est-ce là peut-être qu'une question de sensibilité ? A ce propos, je me souviens avoir lu pourtant que Julia voulait revenir à des vêtements plus féminins et plus dignes, selon ses critères à elle. Qu'elle commence donc par se parer d'une âme plus charitable et douce...

Voilà cher Géraud. Méfiez-vous des effets boomrang dans vos attaques. Et la prochaine fois, dissimulez un peu mieux votre amertume derrière la panoplie du justicier. Mr.Red


Dernière édition par Emmanuel75 le Dim 20 Nov 2011, 01:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 01:13

Z'en avez pas marre de ces enfantillages...

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 01:21


Non Raphael, là je ne rigole plus. Géraud se comporte un peu de la même manière que les amis de Strauss-Khan qui n'ont pas voulu voir ses vices personnels et s'en sont faits ainsi les complices, parce que cela allait dans le sens de leurs intérêts...

Je considère donc les excuses de Julia comme une question importante; trêve donc pour moi de plaisanterie, même si je peux comprendre que votre proximité avec elle, vous empêche d'en cerner l'importance...

Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 06:06

Je vois qu'Emmanuel est comme les serpents venimeux du désert qui sortent la nuit et qui mordent!
Pour le coup,c'est vous qui vous êtes fait mordre,et vous l'avez bien mérité!
Je ne perds plus mon temps à répondre à vos textes fielleux: le peuple appréciera vos essais de justifications,mais il semble que vous vous enfonciez...dans les sables mouvants!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 07:21

Bon, après cet échanges sanglant, Peace and love ! afro

Revenez en sur le fond qui est très intéressant car il montre deux approches qui témoignent perpétuellement de Dieu dans ce monde : Enoch et l'amour patient (Emmanuel), Elie et le Zèle enflammé (Géraud).


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 10:31

Bonjour Arnaud
je ne suis pas d'accord avec vous : l'amour patient d'Emmanuel est bel et bien fait de zèle brûlant aussi! la différence est qu'il ne prend pas les armes, qu'il n'emploie pas les mots qui blessent . Je comprend qu'il demande des excuses: ne sommes nous pas sur un forum catholique , ne sommes nous pas censés nous respecter?Quelle image de charité donnons nous si nous laissons courir les insultes comme si c'était normal de se traiter de la sorte? Qui plus est venant d'une personne qui pour elle même réclame "réparation publique à outrage public", pas pour elle même me répondra t elle puisque c'est du Christ qu'il s'agit. In fine j'ai l'impression que ces personnes qui dégainent leurs armes le font pour défendre leur propre honneur, leur orgueil bléssé. Dans ce cas on confond l'honneur du chrétien et l'honneur du Christ.Pour l'honneur du Christ on se permet d'insulter son frère!Où va t on?
je vous laisse pour la messe ou je prierai pour l'unité des catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 12:05

Oui, absolument ! Je ne parlais pas de l'échange musclé et des noms d'oiseau échangés ici que de la spiritualité profonde.

L'amour doux est zélé mais n'oubliez pas que le Zèle d'Elie le conduit à égorger le prophète des idoles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 12:58

A tous je vous souhaite une très belle fête du Christ-Roi! Que le Seigneur règne dans nos coeurs afin que nous devenions canaux de sa Grâce pour tous nos frères et soeurs !
:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 13:14

Bonne fête du Christ-Roi ! Very Happy king
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 13:30

cheers


Ce matin, à l'Eglise, on a eu le droit à une musique d'orchestre comme lors de fêtes nationales. C'était très beau, surtout au moment où elle accompagnait la communion.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 13:38

Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 13:52

Extrait de l'homélie de Benoit XVI
http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/homilies/2011/documents/hf_ben-xvi_hom_20111120_benin-es-apost_fr.html

"Lui, le Fils de Dieu, est devenu homme, il a partagé notre existence, jusque dans les détails les plus concrets, se faisant le serviteur du plus petit de ses frères. Lui qui n’avait pas où reposer sa tête, sera condamné à mourir sur une croix. Tel est le Roi que nous célébrons !

Sans doute cela peut nous paraître déconcertant ! Aujourd’hui encore, comme il y a 2000 ans, habitués à voir les signes de la royauté dans la réussite, la puissance, l’argent ou le pouvoir, nous avons du mal à accepter un tel roi, un roi qui se fait le serviteur des plus petits, des plus humbles, un roi dont le trône est une croix. Et pourtant, nous disent les Écritures, c’est ainsi que se manifeste la gloire du Christ ; c’est dans l’humilité de son existence terrestre qu’il trouve son pouvoir de juger le monde. Pour lui, régner c’est servir ! Et ce qu’il nous demande, c’est de le suivre sur ce chemin, de servir, d’être attentifs au cri du pauvre, du faible, du marginalisé. Le baptisé sait que sa décision de suivre le Christ peut l’amener à de grands sacrifices, parfois même à celui de sa vie."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 15:11


Merci et bonne fête du Christ-Roi à tous !


Merci Paco pour votre extrait de l'homélie du Saint-Père qui éclaire ce mystère du CHRIST-ROI, auquel nous avons consacré ce fil :

Citation :


"Lui, le Fils de Dieu, est devenu homme, il a partagé notre existence, jusque dans les détails les plus concrets, se faisant le serviteur du plus petit de ses frères. Lui qui n’avait pas où reposer sa tête, sera condamné à mourir sur une croix. Tel est le Roi que nous célébrons !

Sans doute cela peut nous paraître déconcertant ! Aujourd’hui encore, comme il y a 2000 ans, habitués à voir les signes de la royauté dans la réussite, la puissance, l’argent ou le pouvoir, nous avons du mal à accepter un tel roi, un roi qui se fait le serviteur des plus petits, des plus humbles, un roi dont le trône est une croix. Et pourtant, nous disent les Écritures, c’est ainsi que se manifeste la gloire du Christ ; c’est dans l’humilité de son existence terrestre qu’il trouve son pouvoir de juger le monde. Pour lui, régner c’est servir ! Et ce qu’il nous demande, c’est de le suivre sur ce chemin, de servir, d’être attentifs au cri du pauvre, du faible, du marginalisé. Le baptisé sait que sa décision de suivre le Christ peut l’amener à de grands sacrifices, parfois même à celui de sa vie."

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 15:22


Oui Dieu Règne sur la Création et Jésus par sa Résurrection a triomphé du mal et de la mort ! Qu'il règne donc sur nos âmes en l'Esprit-Saint ! cheers



Et dans un style plus gospel :

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 15:56

Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, après cet échanges sanglant, Peace and love ! afro

Revenez en sur le fond qui est très intéressant car il montre deux approches qui témoignent perpétuellement de Dieu dans ce monde : Enoch et l'amour patient (Emmanuel), Elie et le Zèle enflammé (Géraud).


Cher Arnaud,

Votre exégèse ou théologie d'Enoch et d'Elie, du christianisme et de l'islam, semble visiblement très souple et élastique !

Elle se permet ici des accommodements à mon sens douteux, et pour parler simplement, tirés par les cheveux ! afro

La seule constante pour vous : Enoch signifie la douceur et l'humilité de l'Esprit chrétien.

Quant à Elie et son zèle intransigeant, il renvoie une fois à l'islam et une autre fois... à des catholiques excités et fanatiques en herbe, qui de fait sont infidèles au Dieu qu'ils disent servir. Rolling Eyes

Je sais cher Arnaud, votre esprit fécond et nuancé (rendez-en grâce au Seigneur !), ne pourra que rebondir, en transposant inconsciemment au plan de la théologie les rudiments de la théorie mathématique des ensembles et des sous-ensembles. Mais à ce compte là, on peut s'aventurer à défendre facilement une chose et l'instant d'après le relativiser fortement... bounce

Concernant votre appel au peace&love, je n'ai rien contre en soi, sauf si la forme de paix demandée s'assoie sur les plus élémentaires principes chrétiens du repentir, de demande de pardon, et en un mot de charité dans la vérité !

En cela, je rejoins Alouette -non parce qu'elle me soutient et que cela fait toujours plaisir- qui pense comme moi que, conformément à la charte d'un Forum chrétien, lorsqu'un membre a clairement insulté un autre membre, ce dernier doit recevoir des excuses claires...


Dernière édition par Emmanuel75 le Dim 20 Nov 2011, 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 17:06

Géraud a écrit:
Je vois qu'Emmanuel est comme les serpents venimeux du désert qui sortent la nuit et qui mordent!
Pour le coup,c'est vous qui vous êtes fait mordre,et vous l'avez bien mérité!
Je ne perds plus mon temps à répondre à vos textes fielleux: le peuple appréciera vos essais de justifications,mais il semble que vous vous enfonciez...dans les sables mouvants!

(Romain 12, 2) "Ne vous laissez pas modeler par le monde actuel, mais laissez vous transformer par le renouvellement de votre pensée, pour pouvoir discerner la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait"

Comme je ne suis pas parfait - contrairement à certains qui voudraient donner l'impression de l'être - je ne vais pas respecter stricto sensu la "trêve de Dieu" médiévale en cette belle fête du Christ-Roi (ce qui sans doute aurait été meilleur et parfait), et je vais me contenter d'agir dans le domaine du "bon", discerné en conscience, en empiétant sur le Saint Shabbat, pour le très bon motif de rappeler un frère en Christ au repentir, lorsque celui-ci se laisse visiblement endurcir dans le noeud de son péché, et trouve misérablement toutes les bonnes raisons pour ne pas se soumettre à une sainte remise en question...

Non seulement vous n'avez exprimé nulle part aucun repentir concernant le jugement infamant que vous avez émis sur Mgr d'Ornellas. Mais en plus, par votre soutien mesquin et plein de ressentiment à Julia, vous l'entraînez elle-même à s'endurcir dans sa faute ! Double péché, dont vous ne pourrez être vraiment lavé que dans le beau sacrement de réconciliation et par un repentir exprimé... I love you

Je suis moi-même un grand pécheur, mais je demande à l'Esprit-Saint et à mes frères de m'éclairer sur mon péché en matière grave. Parfois, faire le pas de l'humble repentir coûte beaucoup, mais sans cela, on ne peut plaire à Dieu et on s'illusionne sur son âme... Comme l'évoque ma signature, nous n'avons rien à craindre du Seigneur et de son infinie Miséricorde, au contraire, elle qui est toujours prête à nous accueillir. Nous avons par contre tout à craindre de nous-même et de notre endurcissement, que nous nous cachons parfois à nous-même habilement et dangereusement.

Le serpent de nuit (votre présence sur le Forum n'était-elle pas très "nocturne" elle non plus ?), même si j'aurais préféré l'image de la chouette symbole de sagesse (mais ne rêvons pas Laughing), auquel vous me comparez, aurait ainsi distillé son venin... Mais cette fois-ci c'est le serpent qui se serait fait mordre ! Vous prenez ainsi à témoin le "peuple"(sic) pour en juger, en sous-entendant que la réponse serait évidente.

Je ne voudrais pas faire preuve de méchanceté et vous humilier encore mais... personnellement, subjectivement, j'ai plutôt l'impression au contraire que c'est vous hélas qui vous enfoncez en tentant un dernier message en forme de baroud d'honneur, sans arguments de fond, en voulant sans doute donner l'illusion aux autres et à vous-même que vous êtes dans le bon camp !

Le poison ici, il est dans votre âme. Sachez vous asseoir sur votre "ego" et prenez le temps de réfléchir à mes propos, même si je suis très antipathique à vos yeux. Prenez de mes mots ce qui objectivement et honnêtement vous édifie, et mettez à la poubelle ce qui en conscience vous apparait erroné et mauvais...

O Jésus Roi d'Amour, j'ai confiance en votre miséricordieuse Bonté !




Dernière édition par Emmanuel75 le Dim 20 Nov 2011, 17:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 17:12

Citation :
O Jésus Roi d'Amour, j'ai confiance en votre miséricordieuse Bonté !

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 17:23

Emmanuel,le donneur de leçons et le gardien de la pensée unique de la Conférence épiscopale,j'ai dit que je ne répondrai plus à vos textes fielleux enrobés de formules pieuses! Ils ne m'atteignent même plus!
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 17:38


Je croyais que votre précédent message était le dernier ?

Vous nous donnez ici une petite idée jusqu'à quelle folie pourrait conduire ultimement l'amour propre et l'endurcissement du coeur... Sad

Je ne suis pas par ailleurs le gardien de la pensée unique des évêques de France (c'est étonnant à quel point on peut tout confondre), mais de l'honneur d'un évêque que vous avez attaqué dans son âme, et non seulement dans ses actes, ces derniers pouvant être critiqués.

Cher Géraud, je n'ai rien contre vous personnellement, et vos contributions sont souvent de qualité, mais puisque vous vous présentez comme un bon catholique, je suis en droit de vous dire, en tant que frère en Christ, en quoi vous fautez gravement...

Soyez béni mon frère

Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 17:45

Vous appelez les gens "Cher Géraud",par exemple,mais vous les poignardez allègrement!
Votre portrait se précise! Continuez!
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 18:21


"Cher" est une marque de courtoisie envers la personne, elle est au contraire un signe de respect malgré les avis contraires voire plus. Aimez vos ennemis...

Je prends le Seigneur à témoin, je ne ressens aucune haine envers vous, mais bien de la pitié. C'est vrai j'ai été dur et impitoyable avec votre péché, j'ai manié l'ironie, et je ne le regrette pas. Ne croyez pas que ce soit un plaisir de corriger son frère...

Arrêtez là, vous devenez pathétique, CHER Géraud...

Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 18:35

Emmanuel75 a écrit:

"Cher" est une marque de courtoisie envers la personne, elle est au contraire un signe de respect malgré les avis contraires voire plus. Aimez vos ennemis...

Je prends le Seigneur à témoin, je ne ressens aucune haine envers vous, mais bien de la pitié. C'est vrai j'ai été dur et impitoyable avec votre péché, j'ai manié l'ironie, et je ne le regrette pas. Ne croyez pas que ce soit un plaisir de corriger son frère...

Arrêtez là, vous devenez pathétique, CHER Géraud...


Je me passe de votre pitié,et je n'ai que faire de vos remarques,et à tous les défauts que vous avouez avoir ne rajoutez pas l'hypocrisie en m'appelant "Cher..."!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 18:35

Emmanuel75 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Bon, après cet échanges sanglant, Peace and love ! afro

Revenez en sur le fond qui est très intéressant car il montre deux approches qui témoignent perpétuellement de Dieu dans ce monde : Enoch et l'amour patient (Emmanuel), Elie et le Zèle enflammé (Géraud).


Cher Arnaud,

Votre exégèse ou théologie d'Enoch et d'Elie, du christianisme et de l'islam, semble visiblement très souple et élastique !

Elle se permet ici des accommodements à mon sens douteux, et pour parler simplement, tirés par les cheveux ! afro

La seule constante pour vous : Enoch signifie la douceur et l'humilité de l'Esprit chrétien.

Quant à Elie et son zèle intransigeant, il renvoie une fois à l'islam et une autre fois... à des catholiques excités et fanatiques en herbe, qui de fait sont infidèles au Dieu qu'ils disent servir. Rolling Eyes

Je sais cher Arnaud, votre esprit fécond et nuancé (rendez-en grâce au Seigneur !), ne pourra que rebondir, en transposant inconsciemment au plan de la théologie les rudiments de la théorie mathématique des ensembles et des sous-ensembles. Mais à ce compte là, on peut s'aventurer à défendre facilement une chose et l'instant d'après le relativiser fortement... bounce

Concernant votre appel au peace&love, je n'ai rien contre en soi, sauf si la forme de paix demandée s'assoie sur les plus élémentaires principes chrétiens du repentir, de demande de pardon, et en un mot de charité dans la vérité !

En cela, je rejoins Alouette -non parce qu'elle me soutient et que cela fait toujours plaisir- qui pense comme moi que, conformément à la charte d'un Forum chrétien, lorsqu'un membre a clairement insulté un autre membre, ce dernier doit recevoir des excuses claires...

Si cela vous agace, lisez la geste d'Elie.


Et regardez les paroles de Jean Baptiste (le nouvel Elie).

C'est du Julia tout cru : Very Happy


Citation :
Matthieu 3, 7 Comme il voyait beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens venir au baptême, il leur dit : "Engeance de vipères, qui vous a suggéré d'échapper à la Colère prochaine?
Matthieu 3, 8 Produisez donc un fruit digne du repentir
Matthieu 3, 9 et ne vous avisez pas de dire en vous-mêmes : Nous avons pour père Abraham. Car je vous le dis, Dieu peut, des pierres que voici, faire surgir des enfants à Abraham.
Matthieu 3, 10 Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu.
Matthieu 3, 11 Pour moi, je vous baptise dans de l'eau en vue du repentir ; mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, dont je ne suis pas digne d'enlever les sandales ; lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.
Matthieu 3, 12 Il tient en sa main la pelle à vanner et va nettoyer son aire ; il recueillera son blé dans le grenier ; quant aux bales, il les consumera au feu qui ne s'éteint pas."

Le zèle de la maison de Dieu parle en terme de COLERE et de VENGEANCE à venir.

Mais il faut que Jean diminue en nous pour que Jésus grandisse.
Jésus parle en terme de douceur et n'éteint pas la mèche qui fume.

La complémentarité entre Henoch et Elie est aussi vieille que le monde et n'est pas sans nuance. voilà le nuancié antique qui le représente :



Donc vous pouvez à respecter la spiritualité d'Elie même si vous préférez celle d'Enoch.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 18:59

cher Arnaud,
vous parlez d'un zèle qui a eu cours AVANT la venue du Christ.Dès qu'il le reconnu Jean effectivement s'effaça.Et nous sommes témoins de la Révélation qui a eu lieu. Il n'est dès lors plus d'actualité de crier Vengeance et Colère . Jésus nous enseigne bien le contraire.Il a rendu inutiles les sacrifices au temple, il a reproché aux prêtres d'user de la peur et des menaces pour asseoir leur domination sur les fidèles, il a rendu la confiance à tout un peuple écrasé par la peur, je ne vois pas pourquoi certains d'entre nous remettraient à l'honneur ce genre de discours, ce qui, d'ailleurs en éloignerait plus d'un de la Foi.Si nous nous comportons comme cela, c'est comme si le Christ n'était jamais venu!!
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 20:34

alouette a écrit:
cher Arnaud,
vous parlez d'un zèle qui a eu cours AVANT la venue du Christ.Dès qu'il le reconnu Jean effectivement s'effaça.Et nous sommes témoins de la Révélation qui a eu lieu. Il n'est dès lors plus d'actualité de crier Vengeance et Colère . Jésus nous enseigne bien le contraire.Il a rendu inutiles les sacrifices au temple, il a reproché aux prêtres d'user de la peur et des menaces pour asseoir leur domination sur les fidèles, il a rendu la confiance à tout un peuple écrasé par la peur, je ne vois pas pourquoi certains d'entre nous remettraient à l'honneur ce genre de discours, ce qui, d'ailleurs en éloignerait plus d'un de la Foi.Si nous nous comportons comme cela, c'est comme si le Christ n'était jamais venu!!

A partir de ce texte,on peut effectivement reprendre une discussion de fond!

La prière quotidienne de l'Eglise est constituée essentiellement par les Psaumes qui sont un des écrits les plus beaux,les plus forts,et les plus poétiques de l'Ancien Testament!
Pourquoi l'Eglise du Christ a-t'elle fait de ce Livre des Psaumes sa prière quotidienne depuis les origines?
Les réponses sont nombreuses,et la première est que c'était la prière même du Christ et de ses Apôtres.C'est pourquoi,malgré la violence de certains passages,elle reste la prière du Corps mystique du Christ qui est l'Eglise.

La seconde est que le Christ est venu accomplir ce qu'annonçaient les Psaumes et les Prophètes,comme il l'expliqua aux pélerins d'Emmaüs.Il cite même les psaumes deux fois sur la Croix.Or l'Eglise,c'est à dire nous,sommes appelés à suivre les traces du Christ à travers toutes les souffrances,les turpitudes et les joies de nos vies: tout cela est exprimé dans les psaumes avec une vigueur inouie! Et le Christ a porté tout cela!

Il ne faut donc pas opposer trop vite l'Ancien et le Nouveau Testament.L'Ancien peut exprimer quelque chose de nos vies actuelles! Le Christ est venu accomplir,non abolir.Et nous essayons de le suivre avec l'aide de sa grâce sans laquelle nous ne pouvons rien faire,pauvres pécheurs que nous sommes!
Revenir en haut Aller en bas
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:20

En effet Géraud, les psaumes sont une merveilleuse source de prières! Et ça pourrait être un nouveau sujet interessant: comment interprétons nous tel ou tel psaume ou verset...en le remettant dans son contexte de l'époque et le vivant de nos jours!

Cependant pour faire le lien avec l'intervention de Arnaud( 18h35),je dirais:
1. que les psaumes s'adressent à Dieu et en aucun cas ne nous encouragent à des accès de violence , fût elle verbale, vis à vis de notre prochain: même dans un contexte de colère et entouré d'ennemis le psalmiste ne se tourne que vers Dieu( même si c'est pour "maudire" ses ennemis )
2. Tous les psaumes se terminent par des louanges à Dieu à qui le psalmiste s'en remet totalement dans la confiance, ayant, en quelque sorte, par sa prière, désamorcé sa colère et abandonné toute initiative de "régler ses comptes " par lui même et donc dans la violence.

Et en effet Jésus, Fils de Dieu, a accompli cela. A nous d'essayer de L'imiter!
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:33

Je crois surtout que ce genre d'interventions doit en premier lieu se faire en privé. Reprendre son frère dans le secret, c'est dans l'évangile.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:42


Oui en effet, il y a une "gradation" dans la correction fraternelle. D'abord d'homme à homme, ensuite en prenant deux ou trois témoins et enfin avec la communauté...

J'aurais sans doute dû adresser à temps des messages privés à Julia et Géraud concernant leurs insultes. Votre conseil est sage et j'en tiendrai compte. Maintenant les insultes sont publiques et il y a nécessité de réparation...

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:44

alouette a écrit:
En effet Géraud, les psaumes sont une merveilleuse source de prières! Et ça pourrait être un nouveau sujet interessant: comment interprétons nous tel ou tel psaume ou verset...en le remettant dans son contexte de l'époque et le vivant de nos jours!

Cependant pour faire le lien avec l'intervention de Arnaud( 18h35),je dirais:
1. que les psaumes s'adressent à Dieu et en aucun cas ne nous encouragent à des accès de violence , fût elle verbale, vis à vis de notre prochain: même dans un contexte de colère et entouré d'ennemis le psalmiste ne se tourne que vers Dieu( même si c'est pour "maudire" ses ennemis )
2. Tous les psaumes se terminent par des louanges à Dieu à qui le psalmiste s'en remet totalement dans la confiance, ayant, en quelque sorte, par sa prière, désamorcé sa colère et abandonné toute initiative de "régler ses comptes " par lui même et donc dans la violence.

Et en effet Jésus, Fils de Dieu, a accompli cela. A nous d'essayer de L'imiter!

salut
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:44

Arnaud Dumouch a écrit:


Si cela vous agace, lisez la geste d'Elie.


Et regardez les paroles de Jean Baptiste (le nouvel Elie).

C'est du Julia tout cru : Very Happy

Le zèle de la maison de Dieu parle en terme de COLERE et de VENGEANCE à venir.

Mais il faut que Jean diminue en nous pour que Jésus grandisse.
Jésus parle en terme de douceur et n'éteint pas la mèche qui fume.

La complémentarité entre Henoch et Elie est aussi vieille que le monde et n'est pas sans nuance. voilà le nuancié antique qui le représente :



Donc vous pouvez à respecter la spiritualité d'Elie même si vous préférez celle d'Enoch.


Cher Arnaud,

J'ai bien compris les nuances que vous faites au sein même de 2 complémentarités, ici l'esprit de zèle intransigeant pour la "Maison de Dieu" résumé en la personne d'Elie; et l'esprit de charité, d'humilité et de douceur résumé en la personne d'Enoch. Ces 2 esprits s'exprimant respectivement avec un caractère dominant dans les 2 grandes religions que sont l'islam et le christianisme. Au sein de celles-ci s'expriment aussi des nuances et des complémentarités de sorte que l'esprit de zèle d'Elie se retrouve dans le christianisme. On pourrait d'ailleurs élargir ces catégories jusqu'à la complémentarité homme-femme, puis à celle des personnalités indépendamment de leur genre sexuel, et pourquoi pas ensuite aux Nations etc etc.

Julia se situerait ainsi au niveau du petit point noir du symbole ying-yang, à l'intérieur du blanc (christianisme). Pourquoi pas. Je l'avais d'ailleurs appelé "Julia d'Arc" parce que j'avais observé son tempérament impétueux et zélé.

Mais votre esprit de nuance se perd ici en confusion. Il s'agit ici d'insulte lancée sous le commode prétexte de la correction fraternelle. Réalisez-vous que vous vous faites complice en tant qu'administrateur-modérateur catholique, de tels agissements ? De même, le jugement diffamant de Géraud sur Mgr d'Ornellas fait-il partie de cet esprit d'Elie ?

A ce propos, je me souviens avoir eu un échange très conflictuel avec Tourterelle - qui a quitté maintenant ce Forum - sur le sujet de Medjugorje. J'avais hélas fini par déraper en lui imputant des troubles psychologiques en raison de ses réactions disproportionnées. Le jour même, vous aviez exigé des excuses de ma part... Y aurait-il ici deux poids deux mesures ?

Vous parlez du zèle d'Elie en terme de colère et de vengeance en évoquant l'exemple de Julia. Mais enfin ! La colère et la vengeance de Dieu exprimé par le prophète Elie et Jean le baptiste, ont pour objet des faits et des péchés discernés et révélés par l'Esprit du Seigneur.

Or ici, nous sommes sur un Forum catholique où différents points de vue s'échangent sur la façon la plus sainte et évangélique de témoigner de notre Foi. Cet échange peut devenir parfois électrique mais l'insulte, la méchanceté gratuite et puérile, sont-elles des vertus appartenant à l'Esprit d'Elie ?

Moi-même, contrairement à la catégorie dans laquelle vous me placez (la douceur d'Enoch), j'ai un tempérament plutôt impulsif et guerrier. De nombreuses fois, j'aurais pu hélas me laisser aller à l'insulte pure, mais j'ai préféré, loué soit Dieu, écouter la douce voix du Seigneur (pas toujours hélas) et maitriser mes impulsions...

Aussi, on ne peut pas encourager des catholiques, y compris dans le cadre assez virtuel d'écrans d'ordinateurs interposés, se laisser aller à l'insulte envers leurs frères, laïcs ou évêques ou non chrétiens...

Je ne veux pas susciter de polémiques interminables et me complaire dans une sorte de psychodrame, mais j'estime là que c'est mon devoir de réagir face à votre complaisance envers des frères qui ont tout de même clairement péché assez gravement.

Je ne demande pas d'excuse immédiate de leur part. Un repentir et une demande de pardon pouvant mettre du temps à mûrir... Il vaut d'ailleurs mieux un vrai repentir tardif qu'un faux repentir sous la contrainte. Ce que je vous demande cher Arnaud, c'est au moins, je le répète, de ne pas encourager ces fautes objectives...

Je souhaite que vous réagissiez non pas avec vos "affects", mais en prenant la mesure de la situation, en écoutant la voix douce et puissante du Seigneur, s'exprimant au plus profond de votre conscience. Merci

Emmanuel


Dernière édition par Emmanuel75 le Dim 20 Nov 2011, 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 21:45

Raphaël a écrit:
Je crois surtout que ce genre d'interventions doit en premier lieu se faire en privé. Reprendre son frère dans le secret, c'est dans l'évangile.

d'accord avec toi, mais lorsqu'il s'agit de paroles insultantes proférées sur un forum, c'est normal que les réponses se fassent de la même manière. Pour ma part, je suis d'accord avec Emmanuel.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 22:07

Je ne parlais pas exclusivement pour Emmanuel...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 22:10

Raphaël a écrit:
Je ne parlais pas exclusivement pour Emmanuel...

:bisou:

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 22:42

alouette a écrit:
cher Arnaud,
vous parlez d'un zèle qui a eu cours AVANT la venue du Christ.Dès qu'il le reconnu Jean effectivement s'effaça.Et nous sommes témoins de la Révélation qui a eu lieu. Il n'est dès lors plus d'actualité de crier Vengeance et Colère . Jésus nous enseigne bien le contraire.Il a rendu inutiles les sacrifices au temple, il a reproché aux prêtres d'user de la peur et des menaces pour asseoir leur domination sur les fidèles, il a rendu la confiance à tout un peuple écrasé par la peur, je ne vois pas pourquoi certains d'entre nous remettraient à l'honneur ce genre de discours, ce qui, d'ailleurs en éloignerait plus d'un de la Foi.Si nous nous comportons comme cela, c'est comme si le Christ n'était jamais venu!!

Chère Alouette, je suis très certain que pour vous moi, Julia et Géraud, les menaces de l'enfer et les discours à la Elie sont inutiles.

Mais la sainte Vierge, à Fatima, pense visiblement que tous les hommes ne sont pas à notre niveau de rapport avec Dieu. Elle montre donc l'enfer aux enfants car la peur est pour certains qui liront le message, le commencement du chemin vers la conversion.

voilà pourquoi je ne méprise pas le discours de zèle de Jean-Baptiste ou d'Elie, même s'il doit s'effacer pour laisser place au discours de l'amour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 22:47

Emmanuel75 a écrit:

A ce propos, je me souviens avoir eu un échange très conflictuel avec Tourterelle - qui a quitté maintenant ce Forum - sur le sujet de Medjugorje. J'avais hélas fini par déraper en lui imputant des troubles psychologiques en raison de ses réactions disproportionnées. Le jour même, vous aviez exigé des excuses de ma part... Y aurait-il ici deux poids deux mesures ?

Cher Emmanuel, Tourterelle était un oiseau sensible.

Géraud et Julia ainsi que vous êtes des personnes costaudes et capables de répondant.

D'où la différence des réaction face à un échange sanglant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
alouette



Féminin Messages : 640
Inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 22:49

"correction" : qui peut se permettre de "corriger" l'autre, sommes nous sur un forum d'échanges ou en présence de "maîtres" et élèves?
"fraternelle": où est la fraternité dans un jet d'insultes de ce genre?

ce sont les questions que je pose.Au fond , il est peut être là le "scandale", le" blasphème", bien plus que dans ces pièces de thêatre et autres mascarades.C'est nous qui blasphémons lorsque nous nous comportons de cette manière!

" Ce que vous avez fait à un de ces petits c'est à moi que vous l'avez fait"








Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 23:05

Emmanuel75 a écrit:

Oui en effet, il y a une "gradation" dans la correction fraternelle. D'abord d'homme à homme, ensuite en prenant deux ou trois témoins et enfin avec la communauté...

J'aurais sans doute dû adresser à temps des messages privés à Julia et Géraud concernant leurs insultes. Votre conseil est sage et j'en tiendrai compte. Maintenant les insultes sont publiques et il y a nécessité de réparation...


Ha tout de même !!!

Alors venez donc nous rejoindre à la PRIERE DE REPARATION PUBLIQUE devant le "Gogotha Pic nic" par exemple, cher Géraud !!! Very Happy

Vous savez, si je vous ai offensé par des propos , à mon sens, juste crus et vifs, je vous en demande pardon, bien sincèrement, car je vois que cela vous a beaucoup affecté , et ça n'était pas mon intention.

Je vous signale que vous ne m'avez pas épargnée non plus, loin de là, allant même jusqu'à essayer de me coller une étiquette politique ma foi bien déplacée, parlant de ma "puérilité, stupidité etc..", mais pour ma part, je n'en fais pas un foin;

Cela n'a guère d'importance, au vu des insultes et outrages que Notre Seigneur a endurés et endure encore, n'est-ce pas.

Ce qui me fait bondir, voyez vous, dans votre discours, sur les offenses à Notre Seigneur, par exemple, c'est votre raisonnement : "personnellement, ça ne me dérange pas que l'on prenne un portrait de Jésus, pour y balancer de la m... dessus, si l'artiste en a envie"...donc puisque personnellement ça ne vous dérange pas, vous vous permettez de dénigrer les chrétiens qui sont offensés, et qui protestent légitimement !!

Le discours "personnellement, ça ne me dérange pas...", j'entends ça pour l'avortement, chaque jour par exemple, vous voyez où ça peut mener, cette fausse tolérance !!

Le Bon Dieu m'a ainsi faite, je suis entière et combattive, cela me sert tous les jours pour convaincre par exemple une jeune femme de résister à la pression familiale et /ou conjugale pour ne pas avorter de son bébé, cela me permet de remettre à sa place un homme qui veut pousser sa femme à l'ivg etc...et oui, tout cela en jupe et doux minois !! Very Happy

Cet(te) enfant sera en butte à la contradiction...
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 23:20

Oups Embarassed

Ce n'était pas à Géraud que mes excuses s'adressaient, mais à Emmanuel, of course, chacun l'aura compris !
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Dim 20 Nov 2011, 23:45

.../...
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 00:19

Emmanuel, tout votre cirque est vraiment pitoyable.

Vous parlez d'humilité à atteindre en étouffant son égo, mais vous hurlez que le vôtre a été heurté et a droit, par respect, à réparation publique, pour des insultes n'existant que dans votre imagination.

Et les arguments pondus par Culat et Ornellas ne valent même pas les 5 minutes perdues à les lire, tant c'est une nano-seconde que prend la lecture du mot néant.

Car, pour revenir au sujet du fil présent, Quas primas écrase de tout le poids de Vérité ces inepties d'arguments de ces gugusses, dont vous avez été le truchement, et que, de tout sûr, vous partagez.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 17:57

Chris Prols a écrit:
Emmanuel, tout votre cirque est vraiment pitoyable.
Vous parlez d'humilité à atteindre en étouffant son égo, mais vous hurlez que le vôtre a été heurté et a droit, par respect, à réparation publique, pour des insultes n'existant que dans votre imagination.

Est-ce votre pauvre conscience du péché, taillée au marteau-piqueur, qui vous empêche de voir ? Ou bien aussi votre « esprit de parti » vous faisant prendre à votre compte les mots et arguments tordus de vos frères tradis ? Vous semblez plus docteur ès Lettres ou ès Quas primas, que docteur ès charité, mon cher...

Un forum catholique qui est lu quotidiennement par des visiteurs en quête de vérité, ne peut pas innocemment laisser passer des propos insultants - de la part de catholiques se présentant comme convaincus - et attaquant respectivement la réputation d'un évêque, et l'âme d'un catholique qui n'aurait "aucun feu pour Dieu", qui serait "lâche", "molle", "mondaine" et accessoirement dont les messages serait « de la m.erde », dignes d'aucun intérêt de la part des lecteurs...

J'avais la naïveté de croire, qu'au moins sur un Forum se disant catholique, la virtualité des écrans d'ordinateurs ne serait pas cette fois-ci le prétexte à un défouloir, clairement contraire aux principes de la charité et du respect de l'honnêteté de son prochain... On peut avoir certes des avis opposés et s'entre-critiquer, sans remettre en doute les intentions profondes et droites, la qualité d'âme de son prochain, non ?


Et les arguments pondus par Culat et Ornellas ne valent même pas les 5 minutes perdues à les lire, tant c'est une nanoseconde que prend la lecture du mon néant.
Car, pour revenir au sujet du fil présent, Quas primas écrase de tout le poids de Vérité ces inepties d'arguments de ces gugusses, dont vous avez été le truchement, et que, de tout sûr, vous partagez.


D'Ornellas, d'Ornellas, pas Ornellas mon cher Piss Troll, pardon, Chris Prols... Et en plus il ne s'agit pas de lui dans mon sujet mais du père Gitton. Allez fumiste, passez votre chemin...

Parfois je me demande ce que vous venez chercher sur ce Forum. Votre avatar et votre pseudo ne nous donneraient-ils pas un début de réponse ? Une croisade d'idées dans un bol de Corn Flakes ?

Allez Croisé, osez prendre le large, quittez vos peurs, et aérez-vous le ciboulot; peut-être commencerez-vous alors à dégrafer les posters de Pie XI et de Douchka dans votre chambre, pour les remplacer par celui de Benoit XVI et de Maurane par exemple, ce serait déjà un bon début …





Dernière édition par Emmanuel75 le Lun 21 Nov 2011, 23:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 18:27

julia a écrit:

Ha tout de même !!!

Alors venez donc nous rejoindre à la PRIERE DE REPARATION PUBLIQUE devant le "Gogotha Pic nic" par exemple, cher Géraud !!! Very Happy

Vous savez, si je vous ai offensé par des propos , à mon sens, juste crus et vifs, je vous en demande pardon, bien sincèrement, car je vois que cela vous a beaucoup affecté , et ça n'était pas mon intention.

Je vous signale que vous ne m'avez pas épargnée non plus, loin de là, allant même jusqu'à essayer de me coller une étiquette politique ma foi bien déplacée, parlant de ma "puérilité, stupidité etc..", mais pour ma part, je n'en fais pas un foin;

Cela n'a guère d'importance, au vu des insultes et outrages que Notre Seigneur a endurés et endure encore, n'est-ce pas.

Ce qui me fait bondir, voyez vous, dans votre discours, sur les offenses à Notre Seigneur, par exemple, c'est votre raisonnement : "personnellement, ça ne me dérange pas que l'on prenne un portrait de Jésus, pour y balancer de la m... dessus, si l'artiste en a envie"...donc puisque personnellement ça ne vous dérange pas, vous vous permettez de dénigrer les chrétiens qui sont offensés, et qui protestent légitimement !!

Le discours "personnellement, ça ne me dérange pas...", j'entends ça pour l'avortement, chaque jour par exemple, vous voyez où ça peut mener, cette fausse tolérance !!

Le Bon Dieu m'a ainsi faite, je suis entière et combattive, cela me sert tous les jours pour convaincre par exemple une jeune femme de résister à la pression familiale et /ou conjugale pour ne pas avorter de son bébé, cela me permet de remettre à sa place un homme qui veut pousser sa femme à l'ivg etc...et oui, tout cela en jupe et doux minois !! Very Happy

Cet(te) enfant sera en butte à la contradiction...



Votre demande de pardon chère Julia, en fait, n'en est pas une. Et je ne la reçois donc pas comme telle.

Qui pourrez-vous tromper sur ce point à part vos fans ou éventuellement des modérateurs hélas complaisants ? Je continuerai donc par conséquent à refuser d'échanger avec vous...

Votre dernier message est en fait une habile auto-justification où, pour la forme, vous avez placé les mots  « je vous demande pardon sincèrement » (en oubliant ce faisant, peut-être par un lapsus révélateur, de me nommer).

Tout le reste de votre message est une ode auto-satisfaite à votre personne et à vos œuvres (bonnes en soi mais là n'est pas la question). Et pire vous utilisez le Nom de Dieu pour justifier vos offenses qui n'en seraient pas ( « juste des mots crus et vifs » ) et en me faisant ensuite la morale, sous-entendant aussi que je serais susceptible, et enfin en déformant en plus mes réponses et mes arguments à votre égard.

En effet, savez-vous faire la différence entre, d'un côté, dénoncer des arguments stupides, puérils etc. et d'un autre côté, affirmer que les intentions d'une personne et son âme même, seraient, de fait, ennemies du Seigneur ? Réalisez-vous cela ?

Dans votre cas, ce n'est pas de l'ignorance, vous êtes formée, catholiquement parlant. Sur ce point, comment pouvez-vous fréquenter régulièrement le sacrement de réconciliation et ne pas voir dans vos mots des offenses clairs, des jugements personnels sur l'âme de votre prochain ? Ce sacrement aurait dû pourtant, avec le temps, affiner votre conscience du péché, non ?

Ce serait alors peut-être plutôt dû à votre caractère, blessé par le péché, et qui vous rendrait à ce point aveugle .. Je ne réagis pas ici, je le répète, (en prenant le Seigneur à témoin) pour mon petit ego, pour défendre mes petits intérêts, mais parce que je ne peux laisser une catholique « fervente » continuer à s'aveugler sur elle-même.

Je dénonce donc ici vos actes, et non votre âme et votre amour du Seigneur, que JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS, sur ce Forum, je ne me suis autorisé à mettre en doute !!! Est-ce clair comme ça ???


D'autre part, vous déformez grossièrement mes propos.

1- Comment pouvez-vous me faire dire, après avoir lu mes longues interventions sur cette affaire, que je trouverais illégitime que des chrétiens soient choqués par ces pièces de théâtre, et qu'en plus je remettrais en cause leurs intentions personnelles ?

Ce que j'ai dénoncé dès le début, c'est le militantisme de Civitas, ses méthodes, ses slogans et ses arrières-pensées. Et si vous ne comprenez pas, dans votre tête de mule, que d'autres catholiques estiment qu'il est plus fécond de ne pas avoir recours à vos méthodes bruyantes de « réparation publique », contre une supposée christianophobie, et bien que cela ne vous autorise quand même pas à les dénigrer (tiens, faites ce que je dis pas ce que je fais?), et à les traiter de lâches !

Concernant l'art « provoc » et « boderline » de Castellucci, j'ai défendu que je préférais personnellement que les questions existentielles de l'homme actuel, révolté et perdu dans un monde sans Dieu, soient abordées artistiquement, même sous des formes provocatrices et violentes que je n'approuve pas, plutôt que d'étouffer ces cris. Et aussi que mettre en scène un éventuel blasphème n'est pas l'encourager, mais ça, je crois que votre esprit ne peut le saisir...

Quant aux prières publiques, même si vous avez le droit de considérer qu'elles sont de bonnes oeuvres, (tout dépend du « coeur » qui les dit), elles ne sont pas nécessaires en soi à la réparation des blasphèmes et insultes contre le Nom de Dieu. Vous en avez d'ailleurs vous-même apporté les preuves, malgré vous, en postant 2 prières de réparation sur 2 de mes sujets, dont celle-ci :

Citation :
Le 16 mars 1844, Jésus a dit à Sœur Marie de Saint-Pierre : "Oh si seulement tu savais quels grands mérites tu acquiers en disant une seule fois : "ADMIRABLE EST LE NOM DE DIEU", dans un esprit de réparation pour le blasphème

Les vocations monastiques sont à cet égard comme des "paratonnerres" des péchés du monde. Plus une âme est sainte, plus elle a un amour pur de Dieu, et plus la réparation des péchés est puissante sur le Coeur de Dieu, dans la "communion des saints"...


2- D'autre part, comment pouvez-vous affirmer que je vous aurais collé une "étiquette politique" quand simplement je vous demandais de préciser votre avis, après que vous ayez évoqué les points dits "catholiquement non-négociables" en matière électorale, et après vous avoir fait remarqué que beaucoup des manifestants sur place étaient sympathisants de la droite extrême ou monarchiste ? C'est votre droit de préférer cacher vos opinions politiques.
http://docteurangelique.forumactif.com/t13073-face-a-golgotha-picnic-quelle-reponse-catholique D'autres ici l'ont pourtant fait sans créer de scandale.


3- Quant à votre accusation de "fausse tolérance" sur l'avortement, s'exprimant par des "personnellement, ça ne me dérange pas...", compte tenu de mon explication apportée plus haut sur l'art, et la gravité du sujet, votre jugement grossier tombe à plat.

En effet, participer à la « marche pour la vie » chaque année, jeûner et prier pour les embryons en danger, s'exprimer clairement et publiquement contre l'avortement, c'est ça que vous appelez la fausse tolérance ??? Faut-il aller s'enchaîner comme certains devant les hôpitaux pratiquant l'avortement, ou faire partie de votre association, pour avoir le droit à ne pas être considérés par votre votre âme, Très Sainte, comme des parias et des lâches quant à notre fidélité au Seigneur ? N'en avez-vous pas marre non plus à la longue de vos simplifications et de vos jugements de bourrine (mais costaude selon Arnaud) ?


Si donc j'ai demandé des excuses claires de votre part c'est parce que vous êtes une catholique pratiquante, et théoriquement consciente de ce qu'est le péché. En dehors de mon ego (quel homme d'ailleurs pourrait recevoir instantanément avec délectation ce genre d'insultes, si ce n'est en y discernement rapidement des mots de bas étage aussi méchants que stupide), c'est le (contre-)témoignage public que vous donnez sur ce Forum catholique qui est ici en question et qu'il faudra réparer, Forum où des personnes croyantes ou pas, viennent quotidiennement chercher la vérité...



Dernière édition par Emmanuel75 le Lun 21 Nov 2011, 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 18:43

Gamineries, je dis. Réglez tout cela par mp, ou ouvrez un sujet intitulé "crêpage de chignons".
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 18:50


Cher Raphaël, arrête là où je me fâche !

Tu n'as donc pas lu le contenu sérieux de mon message ? Libre à toi de ne pas le comprendre mais dans ce cas, passe ton chemin. Ok ?

Ce serait plutôt ta propre gaminerie qui t'empêche de voir l'importance de ces mises au point. Laisse donc les grands entre eux (j'ai 40 ans), et vas jouer dans ton bac à sable !

(Désolé pour la forme sèche de mes propos, mais il fallait bien te faire comprendre le message)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Masculin Messages : 2334
Inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 19:00

Je suis un gamin, ok.

En attendant, le sujet s'intitule "Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le christ roi".

Ça fait un moment qu'on ne parle ni du père Culat, ni de Civitas, ni du Christ roi. Il serait peut-être temps d'arrêter la théologie centré sur soi, endurer le coup et aller de l'avant. Ou régler ça par mp.

En tout cas, ce sujet à perdu pour moi tout intérêt. Je me casse ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 19:04

Raphaël a écrit:
Gamineries, je dis. Réglez tout cela par mp, ou ouvrez un sujet intitulé "crêpage de chignons".

Non Raphaël, je pense qu'il est temps sur ce forum de mettre les choses au points avec Julia : ses longs sermons agacent pas mal de monde et certains quittent le forum à cause de cela. J'espère au moins qu'ils ne mettent pas toute la religion catholique dans le même sac !!

Rien que sur le fil de Dr House où il est question des homosexuels cet après-midi, je ne peux pas dire qu'elle ne m'a pas énervée. Si la charité est de dire aux autres que ce qu'ils vivent, c'est le péché, je préfère m'engager dans ce cas dans une association humanitaire laïque.

Il n'y a pas que les catholiques "traditionnels" qui s'engagent dans la lutte contre l'avortement. On peut le faire (et je le fais) sans faire de discours, avec : un médecin catholique en retraite, une gynéco (qui nous envoie les femmes qui veulent se faire avorter), une conseillère conjugale protestante et des "militants" comme moi dont j'ai découvert l'autre jour que l'un d'eux est FM, mon amie homosexuelle.
Nous faisons ce que nous pouvons et cela depuis plus de 25 ans et débordons souvent sur d'autres problèmes au cours des discussions.

Alors, parfois, s'entendre dire qu'on est en danger comme cet après-midi ne fait pas plaisir du tout.

Je n'ai pas été agressée comme Emmanuel l'a été, je ne le supporterais pas non plus, mais je me sens agressée chaque fois que l'on dit que la "religion actuelle" moderniste est ceci ou cela...

J'ai dit ce que j'avais à dire. Point final.

Tit Raphaël, toi, tu es un ange1 de paix : sois en béni


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 19:06

Emmanuel75 a écrit:

Cher Raphaël, arrête là où je me fâche !

Tu n'as donc pas lu le contenu sérieux de mon message ? Libre à toi de ne pas le comprendre mais dans ce cas, passe ton chemin. Ok ?

Ce serait plutôt ta propre gaminerie qui t'empêche de voir l'importance de ces mises au point. Laisse donc les grands entre eux (j'ai 40 ans), et vas jouer dans ton bac à sable !

(Désolé pour la forme sèche de mes propos, mais il fallait bien te faire comprendre le message)

Là, Emmanuël, tu vas fort :x Je pense que Raphaël a bien compris mais ne veut que la paix entre les foromeurs, mais je peux aussi me tromper. En tout cas, je ne retire pas une virgule de ce que je viens d'écrire.
Peut-être d'ailleurs a-t-il raison qu'il faudrait ouvrir un autre fil ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel75



Masculin Messages : 886
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 19:21


Bonsoir Espérance,


Tout le monde se ligue désormais contre moi ! Laughing

J'ai fait en conscience ce que je croyais juste. Je ne retire moi non plus aucune virgule à ce que j'ai écrit sur le fil aujourd'hui. ;) Même au risque d'être incompris... La paix entre les forumeurs est une chose, tout dépend ensuite sur quoi elle repose, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire...

Crois-tu sérieusement qu'il soit possible de lancer un sujet sur notre conflit actuel ?

Il y avait 2 récents messages publics de Chris Prols et de Julia auxquels je me devais de répondre... J'ai pris mon temps pour leur répondre sur le fond, et je comprends mal vos réactions.

S'il fallait compter le nombre de fois où les participants sont hors sujet !

Peut-être aussi que Raphael veut fuir le conflit, car je sais qu'il est assez proche des personnes qui m'ont attaqué, et est très attiré par la sensibilité traditionaliste... Mais c'est une autre question...

Le méchant Emmanuel te :bisou:

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi   Lun 21 Nov 2011, 19:24

Emmanuel75 a écrit:

Bonsoir Espérance,


Tout le monde se ligue désormais contre moi ! Laughing

J'ai fait en conscience ce que je croyais juste. Je ne retire moi non plus aucune virgule à ce que j'ai écrit sur le fil aujourd'hui. ;) Même au risque d'être incompris... La paix entre les forumeurs est une chose, tout dépend ensuite sur quoi elle repose, comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire...

Crois-tu sérieusement qu'il soit possible de lancer un sujet sur notre conflit actuel ?

Il y avait 2 récents messages publics de Chris Prols et de Julia auxquels je me devais de répondre... J'ai pris mon temps pour leur répondre sur le fond, et je comprends mal vos réactions.

S'il fallait compter le nombre de fois où les participants sont hors sujet !

Peut-être aussi que Raphael veut fuir le conflit, car je sais qu'il est assez proche des personnes qui m'ont attaqué, et est très attiré par la sensibilité traditionaliste... Mais c'est une autre question...

Le méchant Emmanuel te :bisou:

Laughing Laughing ah non hein, il ne faut pas déformer ce que j'ai dit plus haut : tu l'as lu ? moi aussi, je règle mes comptes avec Julia et Chris Prols pour au moins cet après-midi et JE TE SOUTIENS à 100/100. Peut-être n'as-tu pas lu le post après celui de Raphaël ? J'ai profité de toute façon de ce fil pour vider moi aussi mon sac !!
:bisou:

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Réponse du père Culat à Mgr Lefebvre et Civitas sur le Christ-Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le démon, est-il une entité? (La réponse du Père Henri Boulad s.j. à cette question)
» Les secrets du Vatican
» le père samuel
» Père Barbara + Econe point final
» Face à "Golgotha Picnic" : quelle réponse catholique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: