DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mourir à soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
bigsam68



Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mar 06 Mar 2012, 20:40

Renaud a écrit:
bigsam68 a écrit:
Renaud a écrit:
Qu'espérez vous en relativisant toujours tout Bigsam?

Donc, si j'expose ma vision des choses et que je ne partage pas votre approche qui m'apparaît teintée de synchrétisme, c'est que je suis dans le relativisme ? Vous êtes libre d'être dans une démarche de "bricolage religieux" mais de grâce acceptez que certains s'efforcent d'être ancré dans la tradition chrétienne bien que je ne prétende pas en détenir le monopole. Pour ma part, j'accepte la critique et la contradiction et je ne reproche pas aux autres d'avoir une autre sensibilité que la mienne. Respectons le cheminement de chacun voilà ce qui me paraît important.

Bonne soirée et que la paix soit avec vous cher ami salut

Ce n'est pas parce que nous ne parvenons pas à mourir à nous-même véritablement qu'il faut en faire un principe, qui ne serait que faire un principe de la médiocrité. Viser la médiocrité n'est pas bien difficile, on est sûr d'y arriver et on place le curseur à notre convenance.
C'est la mort absolue à soi-même qu'il faut viser, sans craindre qu'il ne reste rien car il restera toujours le Christ.

Cela ne veut pas dire qu'il faut se mépriser tel qu'on est.
Se mépriser soi-même est précisément ce qui empêche d'avancer.

La paix soit avec vous également.

Il s'agit surtout de mettre des mots sur la manière dont nous entendons et comprenons cette expression et il est bon que chacun puisse exprimer la manière dont elle résonne en lui-même. Pour moi, cette expression n'est absolument pas synonyme de destruction de notre identité, d'annihilation de notre être ou de détachement des réalités terrestres, mais signifie qu'il faut cesser de ne vivre que pour soi-même et de ne compter que sur ses propres forces, pour entrer dans une vie de communion, de solidarité et de service envers Dieu et le prochain. Loin d'être un "principe de médiocrité", c'est une question de cohérence et d'exigence. En outre, seul un "je" fort peut répondre fortement à l'appel du Christ pour s'engager à sa suite. Les personnes dont le "moi" est gravement blessé, confus ou partiellement détruit, sont des personnes qui souffrent de problèmes psychologiques profonds et qui ont besoin d'un accompagnement médical et spirituel. Ceci n'est certainement pas la voie mystique que propose la sagesse chrétienne. Ce qu'elle nous propose, c'est de "mourir" à tout ce qui détruit en nous l'amour de Dieu et du prochain afin de renforcer notre "moi" en tout ce qui est beau, en tout ce qui est vrai et en tout ce qui est bon, c'est-à-dire en tout ce qui vient du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mar 06 Mar 2012, 20:46

Eh bien ,Renaud et Bigsam,je vois bien que vous concertez dans les mêmes sphères...les mots autrement dits....

Je parle ici de ce par quoi vous partagez une identique conviction...
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mar 06 Mar 2012, 20:59

Enlui a écrit:
Eh bien ,Renaud et Bigsam,je vois bien que vous concertez dans les mêmes sphères...les mots autrement dits....

Je parle ici de ce par quoi vous partagez une identique conviction...

Pas du tout cher "enlui", les mots ont un sens et une signification, ils nous permettent d'exprimer, certes de manière balbutiante, nos questionnements intérieurs, notre regard et notre cheminement, et il est important de pouvoir approfondir avec les autres les réalités qu'ils évoquent pour nous-mêmes. En outre, sans les mots, comment pourrions-nous préciser notre pensée ? J'ignore dans quelle "sphère" vous prétendez vous situez et je ne présumerais de rien, en ce qui me concerne, et sans doute notre ami "Renaud" se trouve-t-il dans une démarche similaire, j'essaie de me situer humblement dans une recherche de sens, et certes, ce sont les mots qui nous permettent d'exprimer et de préciser notre pensée, quoi que de manière toujours imparfaite et incomplète je le concède.

Au contraire, je trouve que cet échange avec "Renaud" est tout à fait stimulant et enrichissant dans la mesure ou il clarifie le sens que nous donnons aux mots que nous employons. On peut parfois employer des expressions identiques tout en leur conférant un sens très différent. Or, aborder la question du sens, c'est tout sauf un verbiage creux!

Bonne soirée et que la paix soit avec vous salut
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 00:08

Effectivement Bigsam les mots sont importants et nos divergences proviennent en grande partie du sens que nous attribuons respectivement à certains mots comme le moi par exemple.

Je radicalise mon discours un peu plus que ce qui est véritablement ma pensée afin de passer un message.
Ou plus précisément je prends un angle de vue en priorité en délaissant volontairement un autre angle de vue afin de démolir cette conviction bien ancrée que nous sommes quelque chose en dehors du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 00:24

Renaud a écrit:
Effectivement Bigsam les mots sont importants et nos divergences proviennent en grande partie du sens que nous attribuons respectivement à certains mots comme le moi par exemple.

Je radicalise mon discours un peu plus que ce qui est véritablement ma pensée afin de passer un message.
Ou plus précisément je prends un angle de vue en priorité en délaissant volontairement un autre angle de vue afin de démolir cette conviction bien ancrée que nous sommes quelque chose en dehors du Christ.

Je ne sais pas si nous sommes "quelque chose" en revanche je suis sûr que nous sommes "quelqu'un". Saint Augustin disait: "En aimant ce qui n'étais pas aimable, il m'a rendu digne d'être aimé". Je crois personnellement que la valeur de toute être humain provient de cette grande dignité qui fait dire aux écrivains inspirés qu'il est créé à l'image de Dieu. Autrement dit, la grandeur de l'homme découle de la grandeur de Dieu. Parler de la grandeur de l'homme en oubliant sa misère, c'est faire du triomphalisme; parler de la misère de l'homme en oubliant sa grandeur, c'est faire du misérabilisme. Bien entendu, je vous rejoins sur le fait que nous existons par Dieu et pour Dieu et pas seulement pour nous-même. Nous ne nous sommes pas donné la vie à nous-même et nous ne nous sauvons pas non plus par nous-même salut
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 09:30

Je voulais dire que partageant les mêmes sphères de réflexions spirituelles vous vous rejoignez mais par des mots différents.

J'écrivais "vous concertez dans les mêmes sphères...les mots autrement dits...". Je n'employais pas là l'expression invariable "autrement dit"

J'aurais du écrire "les mots dits autrement" pour être plus clair.

Loin de moi de penser que vous n'ètes que des souffleurs de mots!!!
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 10:17

Il y a le "seulement" qui est ambigu quand vous dites que "nous n'existons pas seulement pour nous-même".
Pour employer le mot seulement : nous existons seulement pour Dieu.
Ce qui est vivant en nous est pour Dieu et ce qui ne l'est pas est néant.
Ce n'est pas une vue morale c'est un constat de fait.
On a tendance à penser qu'il faudrait ne vivre que pour Dieu et que vivre pour soi est tout de même vivre mais c'est faux.
Vivre pour soi n'est pas vivre.
On a tendance à penser que dans notre vie la vie pour soi est ce qui nous reste et que la vie pour les autres n'est plus notre vie.
Or, c'est l'inverse. Notre vie n'est que ce qu'on en donne et ce qu'on garde n'est que néant.
Ce qu'on garde n'est pas "une forme" de vie égoiste, c'est pur néant.
Ce qui est une forme de vie égoiste c'est le mélange de vie et de néant qu'est notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 21:17

Renaud a écrit:
Il y a le "seulement" qui est ambigu quand vous dites que "nous n'existons pas seulement pour nous-même".
Pour employer le mot seulement : nous existons seulement pour Dieu.
Ce qui est vivant en nous est pour Dieu et ce qui ne l'est pas est néant.
Ce n'est pas une vue morale c'est un constat de fait.
On a tendance à penser qu'il faudrait ne vivre que pour Dieu et que vivre pour soi est tout de même vivre mais c'est faux.
Vivre pour soi n'est pas vivre.
On a tendance à penser que dans notre vie la vie pour soi est ce qui nous reste et que la vie pour les autres n'est plus notre vie.
Or, c'est l'inverse. Notre vie n'est que ce qu'on en donne et ce qu'on garde n'est que néant.
Ce qu'on garde n'est pas "une forme" de vie égoiste, c'est pur néant.
Ce qui est une forme de vie égoiste c'est le mélange de vie et de néant qu'est notre vie.

Donc concrètement, si par exemple je partage des moments de bonheur avec mes enfants, c'est une forme d'égoisme car cet instant je ne le partage avec personne d'autre, ce serait donc du "pur néant" ? Ou bien prendre un instant pour soi-même, un moment de détente après une journée de travail pénible et stressante, c'est aussi du "pur néant" ? Ou encore lorsque je vais visiter un musée, j'y vais d'abord pour enrichir ma culture personnelle, là encore c'est du "pur néant" ? Si je prend du plaisir à consommer un plat ce plaisir c'est bien moi qui l'éprouve, là aussi, "pur néant" ? Il ne serait donc pas conciliable selon vous d'avoir des instants pour soi et des instants pour les autres ? C'est soit l'un ou soit l'autre et il n'y aurait aucune autre alternative ? En ce qui me concerne, je crois que la qualité de notre relation avec nous-même et l'estime que l'on a pour soi contribue à la qualité de notre relation avec l'autre. Un dernier exemple, quand je prie, il m'arrive de prier pour moi, pour mes besoins, mes attentes et mes aspirations, mais ma prière n'est pas exclusivement tournée vers mes besoins personnels, elle s'étend aussi à tous les hommes. Donc, quand je prie pour moi je n'oublie pas les autres et quand je prie pour les autres je ne m'oublie pas moi-même. Mais visiblement, vous êtes d'un avis contraire je comprend et respecte cela salut
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 21:19

Enlui a écrit:
Je voulais dire que partageant les mêmes sphères de réflexions spirituelles vous vous rejoignez mais par des mots différents.

J'écrivais "vous concertez dans les mêmes sphères...les mots autrement dits...". Je n'employais pas là l'expression invariable "autrement dit"

J'aurais du écrire "les mots dits autrement" pour être plus clair.

Loin de moi de penser que vous n'ètes que des souffleurs de mots!!!

Autant pour moi j'ai effectivement mal interprèté vos propos thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 07 Mar 2012, 23:23

Non Bigsam je ne dis pas ça. Ce qui compte c'est comment on fait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 08 Mar 2012, 00:24

Renaud a écrit:
Non Bigsam je ne dis pas ça. Ce qui compte c'est comment on fait les choses.

Ok vous me rassurez car à vrai dire j'ai eut l'occasion de rencontrer des personnes, charmantes et admirables, mais qui étaient tellement dévouées pour les autres qu'elles avaient oubliés de prendre soin d'elles-mêmes, et je peux vous garantir que le résultat n'est pas très heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 08 Mar 2012, 14:19

Ce qui compte c'est comment on fait les choses et comment on les vit.
Est-il heureux de se laisser crucifier sans résister, sans chercher à s'échapper?
Cela dépend de la capacité à aimer.

Est-ce que celui qui est dévoué aux autres n'en est pas heureux et accable les autres sous son sacrifice? Alors il aurait mieux fait de vivre égoistement.

Si le don de soi est l'unique source de béatitude, je suis redevable aux autres d'accepter le don. Si le poids de cette dette leur devient insupportable et qu'ils me crucifient, ce n'est que justice.

C'est la justice ordinaire, celle dans laquelle les hommes réclament justice pour leur malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 08 Mar 2012, 16:56

Bigsam sunny

Ta réflexion,Renaud me fait penser à cette phrase un jour entendue : donner est plus facile que recevoir. Elle est particulièrement intéressante.

Recevoir,en plus que pouvoir faire dériver l'imagination que c'est de façon intéressée que les choses sont offertes, peut en effet déployer un insupportable sentiment d'infériorité.

Quiconque agit par charité doit connaitre cette dimension : le don de soi peut être pour l'autre violente malgré (à cause) son besoin de ce qui lui est donné.

En fait,le voici devant la nécéssité de faire taire son orgueil ,reconnaitre son indigence et à la fois de voir en gros plan la plénitude de l'autre.

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Ven 09 Mar 2012, 22:34

Bonsoir,

spidle33 a écrit:
Citation :

Mourir à soi-même, c'était le thème de mon mémoire de fin d'étude.

Cela a donné ce petit écrit "A la folie", que je vous livre si ça vous intéresse :
http://s148960499.onlinehome.fr/a_la_folie.zip

A moins d'un péché contre l'Esprit, tôt ou tard, toute personne sera "confrontée" à cela (pas à mon mémoire :P , mais à mourir à soi-même).

Très intéressant merci beaucoup ^^

Le lien vers le blog "Le rendez-vous des Saints ! " qu'on peut trouver en lisant le mémoire est aussi une bonne découverte.
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/



« Qui aime sa vie la perd ; et qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle.»
(Jn 12, 25)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 10 Mar 2012, 16:46

Au début de ce sujet Arnaud la indiquer, mourir à sois même c'est bien grâce à Dieu, nous avons le choix, le choix de dire oui Seigneur je veut te suivre !

Après avoir dit oui, et comme la dit Arnaud au début du sujet, souvent on y arrive pas, ou notre égo reprend le dessus, l'orgueil s'immisce, mourir complétement à sois même c'est possible si on persévère et qu'on veut suivre Dieu jusqu'au bout, C'est avant tout grâce à Dieu, car même si moi je le désire bien souvent je tombe dans mes passions et mes désirs. Sad
C'est possible car
Citation :
Luc 1 : 37
37 Car rien n'est impossible à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Lun 12 Mar 2012, 13:09

Bonjour,

"L'amour est plus fort que la mort à condition qu'il soit d'abord plus fort que la vie.
L'amour plus fort que la vie, c'est le sacrifice, le don de soi, la mort à soi-même.
L'amour plus fort que la mort c'est la résurrection.
En d'autre terme, le sacrifice quotidien, qui est une mort partielle et la mort qui est le sacrifice total, transforme la vie selon la chair et le sang, en vie selon l'esprit.
Le mystère Pacal : mort et résurrection ensemble est un mystère de transformation, la transformation de l'homme charnel en homme spirituel et même proprement divin, par participation."

François Varillon


"L’égoïsme nous retient d'envisager les choses sous un angle qui nous déplairait.
Nous raisonnons mal parce que nous voulons inconsciemment que notre raisonnement conclu dans le même sens que notre égoïsme."

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 17 Mar 2012, 21:07

Bonsoir,

"Mourir à soi-même, non seulement en préférant les autres à soi, mais en vivant par les autres et pour les autres.

Vivre c'est aimer, mais aimer c'est mourir car c'est n'être que par les autres et pour les autres.

Gloire de Dieu identiquement la puissance de l'amour comme puissance d'anéantissement de soi pour que l'autre soit."

Prêtre François Varillon


Dernière édition par FreedomForKingKong78 le Mar 22 Mai 2012, 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 17 Mar 2012, 23:24

Mourir se dit "mût" en hébreu, où l'on peut entendre le verbe latin "mutare", changer, muer. La mort est une mutation. La mort à soi-même est une mue.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Dim 18 Mar 2012, 12:06

Comme l'insecte qui quitte sa vieille peau pour atteindre un stade nouveau. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Dim 18 Mar 2012, 12:41

Thumright
Simon1976 a écrit:
Comme l'insecte qui quitte sa vieille peau pour atteindre un stade nouveau. Smile

C'est le sens de renaître d'en haut et de nouveau...Tout le symbolisme du baptême (le grain de blé en terre, la chenille qui de vient papillon,l'Homme en tuniques de peaux...) thumleft
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Masculin Messages : 2396
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mar 22 Mai 2012, 20:55

Bonsoir,


"L'homme ne peut gagner son être qu'en le reniant.

L'homme doit anéantir ce néant qu'il est pour recevoir cette vie à laquelle il aspire mais dont il n'a pas la source en soi.

Il faut donner le tout pour le tout, nul n'aime Dieu sans souffrir, nul ne voit Dieu sans mourir."



Maurice Blondel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 30 Mai 2012, 14:20

Simon1976 a écrit:
Comme l'insecte qui quitte sa vieille peau pour atteindre un stade nouveau. Smile

" Mourir à soi-même " . Selon moi c'est peut-être le plus difficile de la vie chrétienne , c'est comme si c'est aller à contre courant humainement afin de lâcher prise , de sa propre volonté afin que le Seigneur puisse prendre toute la place , et pouvoir être un instrument uniquement pour la gloire de son nom .
Revenir en haut Aller en bas
Renaud



Masculin Messages : 2405
Inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 31 Mai 2012, 16:56

Oui Bouriquette, notre principale peur c'est que lorsqu'on sera mort à soi-même il n'y ait plus rien. Or, lorsque nous ne sommes plus rien il reste quelque chose et c'est Dieu.
Le salut ce n'est pas d'ajouter quelque chose à ce qu'on est mais de retirer l'illusion d'être quelque chose par soi-même.
A chaque fois que l'on expire il y a Dieu mais on fuit cet instant en inspirant à nouveau et refusant de voir notre néant qui nous fait si peur. Il est cependant possible d'inspirer à nouveau tout en restant dans la conscience de notre néant et alors Dieu reste présent.
A notre dernière expiration il y aura Dieu si présent qu'il sera plus facile de le reconnaitre si nous ne nous accrochons pas désespérément à notre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 31 Mai 2012, 19:04

Renaud a écrit:
Oui Bouriquette, notre principale peur c'est que lorsqu'on sera mort à soi-même il n'y ait plus rien. Or, lorsque nous ne sommes plus rien il reste quelque chose et c'est Dieu.
Le salut ce n'est pas d'ajouter quelque chose à ce qu'on est mais de retirer l'illusion d'être quelque chose par soi-même.
A chaque fois que l'on expire il y a Dieu mais on fuit cet instant en inspirant à nouveau et refusant de voir notre néant qui nous fait si peur. Il est cependant possible d'inspirer à nouveau tout en restant dans la conscience de notre néant et alors Dieu reste présent.
A notre dernière expiration il y aura Dieu si présent qu'il sera plus facile de le reconnaitre si nous ne nous accrochons pas désespérément à notre corps.

Bonsoir Renaud je partage entièrement ce que tu dis : " or , lorsque nous ne sommes plus rien il reste quelque chose Dieu " . Bien merci à toi car par tes paroles tu m'as fait du bien .
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Ven 01 Juin 2012, 10:10

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le moine



Messages : 2893
Inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Ven 01 Juin 2012, 10:28

Pour moi, " mourir en soit même " c'est renaitre de nouveau !


:sts:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.com
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Ven 01 Juin 2012, 13:22

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Ven 01 Juin 2012, 13:39

Le moine a écrit:
Pour moi, " mourir en soit même " c'est renaitre de nouveau !



Monsieur Le moine , oui je suis d'accord avec ce que vous dite mourir à soit-même c'est renaitre en Jésus-Christ .
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 01 Juin 2013, 20:08

[quote="Vincent01"]Bonjour, je voulais savoir c'est quoi mourir à sois même.

On fait comment pour mourir face a ces désirs, ces passions ? Faut-il demander à Dieu par la prière ?
Pour progresser dans la vie spirituelle comment fait-on ?
J'ai beau essayer bien trop souvent je n'y arrive pas, pas assez de volonté peut être. :/

J'ai trouvé ceci.


Citation :
Mourir à soi-même
Ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort


.../...
Si tu sens que tu as encore peur de la mort, tu dois prier en disant : "Seigneur, enlève toute crainte de la mort, je t'en prie". Et si le Seigneur te dit clairement ce soir même : "C'est fini pour toi sur cette terre", tu lâches tout. Tu es prêt à tout lâcher parce que tu n'as pas aimé ta vie jusqu'à craindre la mort.

Mais le Seigneur parle aussi, d'une autre mort, et je pense que c'est encore plus important pour chacun de nous, c'est la mort à soi-même, et ça va dans le même sens, puisque quand on aime sa vie charnelle et personnelle, on n'aime pas la crucifier, on n'aime pas la mener à la croix pour qu'elle meure. Et Jésus dit clairement dans Luc 14:25 : « De grandes foules faisaient route avec Jésus ». Quand le Seigneur se manifeste avec puissance, il attire toujours de grandes foules parce qu'il se passe toujours des choses extraordinaires. Quand le Seigneur agit avec puissance, par les apôtres, par les serviteurs de Dieu à qui le Seigneur a donné un ministère de puissance, de foi, on voit les foules arriver.

Il faut voir le ministère que le Seigneur a donné à Smith Wigglesworth, un simple plombier qui savait à peine lire et écrire, qui n'a jamais eu rien d'autre que sa Bible et cela lui a largement suffi. Il était rempli du Saint-Esprit et de foi. Il a parcouru la terre entière. Le Seigneur agissait puissamment au travers de lui. Un jour il a débarqué en Australie, sur un quai, en bateau. Il n'y avait personne pour l'attendre, personne. Quand il est parti d'Australie, il y avait des milliers de personnes qui sont venues l'accompagner au bateau, parce que quand il annonçait la Parole de Dieu, le Seigneur agissait avec puissance et force, et Jésus se manifestait par des conversions, par des guérisons, par des miracles et les foules s'approchaient du Seigneur. Et il n'a pas eu souvent l'occasion de faire imprimer beaucoup de prospectus, de tracts, pour annoncer ses réunions. Il n'y avait pas non plus beaucoup d'émissions de radio et de télévision, mais le Saint-Esprit était à l'œuvre et les gens venaient en foule.

"De grandes foules faisaient route avec Jésus". Mais il y a une grande différence entre être attiré par la puissance et l'amour du Seigneur, recevoir une bénédiction, une guérison, une délivrance, et être disciple de Jésus. Le Seigneur Jésus veut former des disciples. Il dit dans Matthieu, au chapitre 28 et au verset 19 : « Allez (annoncer l'Evangile à la terre entière), faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer, tout ce que je vous ai prescrit ». Un disciple est un frère ou une sœur à la nuque souple qui apprend du Seigneur à obéir.

Et ,je vous confesse que c'est un apprentissage qui n'est pas toujours facile. Mais quand on aime le Seigneur, on veut y passer. Et Jésus dit dans Luc 14, au verset 26 : « Si quelqu'un vient à moi et s'il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et ses sœurs et même sa propre vie... ». Il disait dans Apocalypse 12 : "Ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort". Et là Il nous dit bien que c'est la même chose. Il faut que nous ayons pour notre vie propre la haine que le Seigneur a, dans le bon sens du terme, bien sûr, c'est-à-dire que tout ce qui va s'opposer dans ma vie à l'accomplissement de la volonté parfaite de Dieu pour moi, je dois le haïr, l'amener à la Croix et le crucifier. Si ma volonté propre, ma propre vie vient s'opposer à la volonté du Seigneur pour moi, je dois la haïr. « Il ne peut être mon disciple ». C'est une impossibilité totale.

On peut recevoir de grandes bénédictions du Seigneur, être visité puissamment, être béni, guéri, mais le Seigneur a un tel amour pour nous qu'il veut nous faire pleinement participer à toute sa vie à Lui. Il ne veut pas que nous restions encombrés de notre vie charnelle, de nos désirs charnels, des plaisirs du monde, des choses qui passent et qui vont périr pour toujours. Le monde passe, ses convoitises aussi, et pendant ce temps des âmes se perdent.
http://www.sourcedevie.com/html/C046-mourir-crainte-mort-p3.htm



pour les grand changements il faut de grande décisions
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 01 Juin 2013, 20:12

Vincent01 a écrit:
Et vous savez comment on peut mourir a sois même ?
Je veut dire, il y a certaines choses qui me font souffrir comme le célibat, l'envie de trouver un travail etc...

Comment on peut ce détacher de ce genre de soucis "temporel" (et éprouvant ) ?

(j'ai éditer mon sujet j'ai rajouté :
On fait comment pour mourir face a ces désirs, ces passions ? Faut-il demander à Dieu par la prière ?
Pour progresser dans la vie spirituelle comment fait-on ?
J'ai beau essayer bien trop souvent je n'y arrive pas, pas assez de volonté peut être. :/ )



je crois que le mot spirituel n'a aucun sens c'est comme demander a une personne "est se que tu crois en dieu" sa na aucun sens tant que l’être est en vie alors il croit en dieu puisque il "espéré" l'espérance est le signe que notre cœur bat encore mais simplement il ya des personne qui espèrent beaucoup plus que d'autre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 01 Juin 2013, 20:34

Mon humble avis perso est le suivant , c'est mourir à ses propres désirs et dire que seul ta volonté soit faite Seigneur , mais sa demande de la prière , de l'intercession et bien souvent un abandon et un lâché prise total .
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 01 Juin 2013, 20:41

Occitane a écrit:
et dire que seul ta volonté soit faite Seigneur .

peut être que la volonté de dieu est autre que de lâcher prise pour vous Vincent la réglé général c'est que il y en a pas de règle seul dieu c'est se qui t'attend mais il faut toujours accepter se qu'ont vit et espère mieux parce que tout est parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Sam 01 Juin 2013, 20:51

inco22 a écrit:
Occitane a écrit:
et dire que seul ta volonté soit faite Seigneur .

peut être que la volonté de dieu est autre que de lâcher prise pour vous Vincent la réglé général c'est que il y en a pas de règle seul dieu c'est se qui t'attend mais il faut toujours accepter se qu'ont vit et espère mieux parce que tout est parfait.
Bonsoir inco 22 , tu dis il faut toujours accepter se qu'ont vit ok c'est bien vrai , cependant il y a des moments dans la vie que je ne te souhaite pas , et que l'être humain que tu es n'arrive plus à vivre car la douleur est trop grande et sa arrive , le fait de ce mettre à genou et dire Seigneur que seul ta volonté soit faite , et bien sa c'est pour moi mourir à soi même .
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Mer 05 Juin 2013, 23:48



Citation :
Bonsoir inco 22 , tu dis il faut toujours accepter se qu'ont vit ok c'est bien vrai , cependant il y a des moments dans la vie que je ne te souhaite pas , et que l'être humain que tu es n'arrive plus à vivre car la douleur est trop grande et sa arrive .

sa m'est déjà arriver et a partir de mon expérience je peut vous assurez qu'il n"ya pas de règle général seul le plan de dieu pour toi compte si dieu a décider ainsi alors rien ne pourrai arrêter cet évènement de se produire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 07:13

inco22 a écrit:


Citation :
Bonsoir inco 22 , tu dis il faut toujours accepter se qu'ont vit ok c'est bien vrai , cependant il y a des moments dans la vie que je ne te souhaite pas , et que l'être humain que tu es n'arrive plus à vivre car la douleur est trop grande et sa arrive .

sa m'est déjà arriver et a partir de mon expérience je peut vous assurez qu'il n"ya pas de règle général seul le plan de dieu pour toi compte si dieu a décider ainsi alors rien ne pourrai arrêter cet évènement de se produire
Bonjour inco22 , si sur le plan personnel tu as déjà vécus ce genre d'expérience alors tu sais , et bien sur il n'y a pas de règle général chacun par son expérience personnel , ce rend bien compte que rien n'y personne ne peut contre carré ce que Dieu fait .
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 10:32

Occitane a écrit:
inco22 a écrit:


Citation :
Bonsoir inco 22 , tu dis il faut toujours accepter se qu'ont vit ok c'est bien vrai , cependant il y a des moments dans la vie que je ne te souhaite pas , et que l'être humain que tu es n'arrive plus à vivre car la douleur est trop grande et sa arrive .

sa m'est déjà arriver et a partir de mon expérience je peut vous assurez qu'il n"ya pas de règle général seul le plan de dieu pour toi compte si dieu a décider ainsi alors rien ne pourrai arrêter cet évènement de se produire
Bonjour inco22 , si sur le plan personnel tu as déjà vécus ce genre d'expérience alors tu sais , et bien sur il n'y a pas de règle général chacun par son expérience personnel , ce rend bien compte que rien n'y personne ne peut contre carré ce que Dieu fait .

la règle général c'est le destin et le destin c'est quelque chose de précis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 11:18

inco22 a écrit:
Occitane a écrit:
inco22 a écrit:


Citation :
Bonsoir inco 22 , tu dis il faut toujours accepter se qu'ont vit ok c'est bien vrai , cependant il y a des moments dans la vie que je ne te souhaite pas , et que l'être humain que tu es n'arrive plus à vivre car la douleur est trop grande et sa arrive .

sa m'est déjà arriver et a partir de mon expérience je peut vous assurez qu'il n"ya pas de règle général seul le plan de dieu pour toi compte si dieu a décider ainsi alors rien ne pourrai arrêter cet évènement de se produire
Bonjour inco22 , si sur le plan personnel tu as déjà vécus ce genre d'expérience alors tu sais , et bien sur il n'y a pas de règle général chacun par son expérience personnel , ce rend bien compte que rien n'y personne ne peut contre carré ce que Dieu fait .

la règle général c'est le destin et le destin c'est quelque chose de précis
Bonjour inco22 tu dis : " Le destin est quelque chose de précis " ok tu peux avoir raison mais explique moi dans quel sens , dans celui de tout est écrit d'avance comme dans le Coran ?
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 11:57

Occitane a écrit:
inco22 a écrit:
Occitane a écrit:
inco22 a écrit:




sa m'est déjà arriver et a partir de mon expérience je peut vous assurez qu'il n"ya pas de règle général seul le plan de dieu pour toi compte si dieu a décider ainsi alors rien ne pourrai arrêter cet évènement de se produire
Bonjour inco22 , si sur le plan personnel tu as déjà vécus ce genre d'expérience alors tu sais , et bien sur il n'y a pas de règle général chacun par son expérience personnel , ce rend bien compte que rien n'y personne ne peut contre carré ce que Dieu fait .

la règle général c'est le destin et le destin c'est quelque chose de précis
Bonjour inco22 tu dis : " Le destin est quelque chose de précis " ok tu peux avoir raison mais explique moi dans quel sens , dans celui de tout est écrit d'avance comme dans le Coran ?

exact et tout sa résulte sur l'apocalypse et le retour du royaume de dieu qui est le paradis comme c'est écrit dans la bible parce que ceux d'en aux assis sur le trône les plus prés de dieu voient la grande ligne temporel de cet univers parce que il yen a qu'une c'est comme une sorte de partie d’échec qui aboutit sur se résultat et que chaque atome sur cette terre joue un rôle
précis que dieu dans sa grandeur et sa perfection qui est tout en même temps a décide, comme c'est écrit dans la bible quand dieu dit "que lumière soit! Et la lumière fut" sa veut dire c'est comme si c'etais déjà fait le temps et l'espace n'existent pas c'est une notion terrestre de se monde la et pas du paradis on découvre se que dieu est dans se genre de manifestation qui sont aussi simple est beau et complexe aussi a la foi et sa représente vraiment se qui est décrit dans la bible

Citation :
"Monte ici et je te montrerai les choses qui doivent avoir lieu après cela.’ Immédiatement je fus dans l’Esprit; et voici, un trône est établi dans le ciel et quelqu’un s’est assis sur le trône. Et Celui qui était assis là était comme du jaspe et une pierre de sardoine en apparence; et il y avait un arc-en-ciel autour du trône, semblable à de l’émeraude. Autour du trône se trouvaient vingt-quatre trônes et sur les trônes j’ai vu vingt-quatre anciens, revêtus de robes blanches; et ils avaient des couronnes d’or sur leurs têtes. Et du trône sortaient des foudres, du tonnerre et des voix. Sept lampes de feu brûlaient devant le trône, qui sont les sept Esprits de Dieu. Devant le trône, il y avait une mer de verre, comme du cristal. Et au milieu du trône, et autour du trône, il y avait quatre créatures vivantes pleines d’yeux sur le front et dans le dos. La première créature vivante était comme un lion, la seconde créature vivante comme un veau, la troisième créature vivante avait un visage comme celui d’un homme et la quatrième créature vivante était comme un aigle volant. Les quatre créatures vivantes, chacune ayant six ailes, étaient pleines d’yeux autour et à l'intérieur. Et elles n’ont pas de repos de jour comme de nuit, disant"

c'est la beauté que j'ai decrit dieu n'est pas un etre ni jesus car il est celui Qui était, qui est et qui vient! l’alpha et l'Omega :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 12:42

"la règle général c'est le destin et le destin c'est quelque chose de précis"

C'est ce qu'on appelle le déterminisme... A quoi bon se casser la tête, tout est écrit...

Pas de liberté, pas de libre-arbitre...Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 13:37

Cécile a écrit:
"la règle général c'est le destin et le destin c'est quelque chose de précis"

C'est ce qu'on appelle le déterminisme... A quoi bon se casser la tête, tout est écrit...

Pas de liberté, pas de libre-arbitre...Bon courage !

le libre arbitre existe mais dans le fait de pouvoir expérimenter le bien ou le mal! mais c'est ton destin qui décide que se que tu va choisir c'est cela le libre arbitre non pas la liberté de choisir mais le gout du choix "l'illusion du choix" parce que le but ultime c'est de pouvoir grandir dans l'amour de dieu
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 14:55

Mourir à soi-même, c'est renoncer à sa volonté propre, et faire celle de Dieu.

Un très long parcours !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 14:58

C'est vrai. Notre ego est très fort et il est difficile de le faire mourir. Sad
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:01

Simon1976 a écrit:
C'est vrai. Notre ego est très fort et il est difficile de le faire mourir. Sad

Il ne faut pas vomir non plus notre égo car il a à voir avec notre nature trinitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:17

Le risque de vomir sur notre ego est ultra mince ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:26

Cécile a écrit:
Le risque de vomir sur notre ego est ultra mince ! Mr.Red

C'est pourtant ce à quoi s'essaye Simon !
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:31

J'espère qu'il n'est pas le seul !
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:40

Cécile a écrit:
J'espère qu'il n'est pas le seul !

Il ne faut pourtant pas dénigrer notre être et notre nature que Dieu aime.

Dieu m'aime, je ne peux détester ce que dieu aime, je ne peux donc pas me détester moi même.

Il faut être miséricordieux envers soi même aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 15:42

Disons qu'il faut accorder sa volonté à celle de Dieu. C'est ça qui est difficile. Confused
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 16:08

Simon1976 a écrit:
Disons qu'il faut accorder sa volonté à celle de Dieu. C'est ça qui est difficile. Confused

Il faut être comme le petit enfant, ne jamais douter de l'amour du Père et chercher à être digne de cet amour.

C'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
inco22



Masculin Messages : 40
Inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Jeu 06 Juin 2013, 16:14

SJA a écrit:
Simon1976 a écrit:
Disons qu'il faut accorder sa volonté à celle de Dieu. C'est ça qui est difficile. Confused

Il faut être comme le petit enfant, ne jamais douter de l'amour du Père et chercher à être digne de cet amour.

C'est déjà pas mal.

je crois que c'est sa volonté a chaque instant et a cet instant même qui est en train de s'accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Dim 09 Juin 2013, 21:28

Bonjour Vincent,

Beaucoup de choses belles et bonnes t'ont été écrites. Permets-moi d'ajouter mon grain de sel !

Je viens de découvrir ton message. Pardonne mon retard ! Ce que tu écris est d'une telle profondeur et d'une telle sincérité que je remercie l'Esprit Saint de t'avoir ainsi éclairé et guidé. J'y reconnais les questions que des gens résolus à accueilir le Royaume de Dieu ont posé à Jean le Baptiste et à Jésus. En effet tu écris :
Citation :
Bonjour, je voulais savoir c'est quoi mourir à sois même.
On fait comment pour mourir face a ces désirs, ces passions ?
Faut-il demander à Dieu par la prière ?
Pour progresser dans la vie spirituelle comment fait-on ?
J'ai beau essayer bien trop souvent je n'y arrive pas, pas assez de volonté peut être.
Au mitan de ma vie, vers les 55 ans, comme on le dit, j'ai aussi posé la question «Que me faut-il faire» ? et ce que m'ont répondu les fameux et incontournables Père Spirituels, ces grands chercheurs de la vie intérieure, je veux te le communiquer à mon tour. Déjà ton coeur remplit la première et indispensable condition qui t'a conduit à poser ensuite les bonnes questions : 1/ "JE VEUX SAVOIR", 2/ "comment on fait ?", 3/ "pour mourir à mes désirs ?...", 4/ "...et mes passions ?" 5/ "pour progesser dans la vie spirituelle ?" 6/ "Je n'ai pas assez de volonté peut-être ?"

Ce que je te proposerai, je le ferai dans l'esprit d'un slogan bien connu : "Passer au suivant !» La recette de ces "Hommes du Désert" a transformé ma vie, elle transformera aussi ta vie... avec les années bien entendu ! La vie spirituelle n'est pas un champignon, cela tu le sais !

Puisqu'un forum comporte ses limites, je ne pourrai qu'ébaucher l'ABC des principes essentiels. Le reste, c'est l'Esprit Saint qui te l'enseignera dans le quotidien de la vie.

Pour aujourd'hui j'y vais avec «Le Premièrement» d'abord !!!

Tu affirmes ta volonté, ton désir, de connaître un comment. Il est important que tu vérifies la qualité de ce désir car il s'agit de "progresser", ce qui exprime déjà que tu es conscient d'entreprendre une démarche d'une "certaine durée". Mais ce qui risque te t'effrayer, ce sont les moyens qui te seront suggérés. Sur ce point tu ne diffères de personne d'autre : tu t'imagines probablement des cilices et des jeûnes terribles ! Les moyens que proposent les Saints Moines sont tellement simples que tu auras de la peine à les accepter !

Comme la vie de ton corps et de ton esprit se développe dans un long et lent processus de maturation, la vie spirituelle n'échappe pas à cette loi que respecte le Saint Esprit. Cela, en n'oubliant pas que Dieu est le Maître de la longueur et de la rapidité de nos pas !

Pour ne pas être déçu trop tôt, dis-toi que tu entreprends en 2013 de faire "des années qu'il te reste à vivre", "une vie nouvelle" ! Ainsi au bout de 1 an, 3 ans, 10 ans, ... tu auras toujours au coeur cette énergie impétueuse qui te poussera vers le but recherché : «Ô ma joie quand on m'a dit, allons vers la maison du Seigneur !» (Psaume 121, 1).

Voilà pour le départ, si tu le veux.

Déjà je t'assure de l'appui de ma prière quotidienne.

Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Mado



Féminin Messages : 8
Inscription : 09/06/2013

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Dim 09 Juin 2013, 21:52

Bonjour Vincent,
Merci pour votre question, elle me touche moi aussi car je m'y reconnais . Vous évoquiez "la volonté", et si vous en mettiez trop justement, de la volonté ? je veux croire qu'il existe un chemin qui consiste justement à abandonner premièrement son volontarisme, à se laisser conduire, à faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28473
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mourir à soi-même   Dim 09 Juin 2013, 22:18

Bienvenue, Mado ! :hello:
Revenir en haut Aller en bas
 
Mourir à soi-même
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu dois accepter de mourir à toi-même,
» A NE PAS RATER! A mourir de rire!!! Mdrrrrrrrrrrrrr
» Savoir mourir
» Peut-on mourir d'amour ?
» Comment ne pas souhaiter mourir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: