DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Création ex nihilo : Dieu et le néant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 21:04

Géraud a écrit:
Le néant n'est qu'un concept puisqu'il n'existe pas.Toutefois,comme il n'existe pas il n'a aucune intelligibilité en lui-même et ne peut être pensé que comme négation de tout existant.
Donc,strictement parlant,l'être ne pense pas le néant car il n'y a rien à penser.

Le néant, mathématiquement défini, est l'espace vide, ou plus rigoureusement, c'est l'ensemble vide : il ne contient aucun élément.


Dernière édition par Psychoactif le Sam 03 Avr 2010, 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 21:23

Un ensemble vide n'est pas le néant, même en maths. En effet, il y a quelque chose : l'ENSEMBLE ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 21:28

Considérez l'ensemble des entiers naturels : 0, 1, 2, 3, 4..............Un ensemble vide, c'est quoi? Quelque chose? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 21:35

Oui. C'est un ensemble ... vide.

Le néant, c'est l'absence de tout être, donc de lieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 21:43

Citation :
Oui. C'est un ensemble ... vide.

Bien sûr, c'est évident : un arbre est un arbre, une feuille est une feuille, l'ensemble vide....c'est....ben....l'ensemble vide!

Citation :
Le néant, c'est l'absence de tout être, donc de lieu.

Non, le néant, c'est l'espace vide, comme l'a écrit denis (« le vide total »). Mathématiquement défini, le néant est l'espace vide.

La Bible ne dit-elle pas :

Citation :
La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 22:02

Un espace vide reste un espace.

Le néant n'a ni espace ni temps. Si vous voulez faire concorder les maths avec la notion métaphysique de néant, alors il faut même supprimer l'espace.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 22:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Le néant n'a ni espace ni temps. Si vous voulez faire concorder les maths avec la notion métaphysique de néant, alors il faut même supprimer l'espace.

Non, le néant est l'espace infini, où le temps est nul. Le temps, c'est un commencement de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 22:28

L'espace n'existe pas là où "est" le néant.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 22:37

Le néant est le vide infini (ou l'espace infini) sans la dimension du temps. « Temps » et « commencement » sont strictement la même chose ; Ils sont strictement synonymes. Le temps, c'est le commencement de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 22:45

Dieu EST. Le reste n'est que bavardage...
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Dim 21 Mar 2010, 23:02

Oui loup!
_______________________

Sinon finalement revenir à Kant serait mieux! ou Spinoza?

La question du fil revient à demander qui fut en premier "de l'oeuf ou de la poule" concernant Dieu....
car concernant la question "de l'oeuf ou de la poule...en leur nature,Dieu a créé la poule d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 00:20

Loup Ecossais a écrit:
Dieu EST. Le reste n'est que bavardage...

Comment savoir que l'on sait que DIEU est?!


en commençant par se demander qui est Dieu? oui...
en demandant aux autres qui est DIEU? oui...
puis dans la prière le demander aux saints ou aux anges de Dieu? oui...
...

Ici bas, il n'y a que le bavardage qui nous amènera là où tout bavardage sera inutile sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 07:20

TdarkyT a écrit:
Le néant est le vide infini (ou l'espace infini) sans la dimension du temps. « Temps » et « commencement » sont strictement la même chose ; Ils sont strictement synonymes. Le temps, c'est le commencement de quelque chose.

Le néant est plus que qu'un lieu infini qui soit vide.

C'est l'absence totale d'être, donc de lieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 08:40

Arnaud Dumouch a écrit:
TdarkyT a écrit:
Le néant est le vide infini (ou l'espace infini) sans la dimension du temps. « Temps » et « commencement » sont strictement la même chose ; Ils sont strictement synonymes. Le temps, c'est le commencement de quelque chose.

Le néant est plus que qu'un lieu infini qui soit vide.

C'est l'absence totale d'être, donc de lieu.

Et si le néant appartenait tout simplement au "non manifesté"...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 09:46

Cher Loup. Non, ça c'est l'inconnu ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 10:06

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Loup. Non, ça c'est l'inconnu ! Mr.Red

Dans quel sens, ce sujet est-il abordé? Si c'est sur un plan profane, vous avez raison. Si c'est sur un plan métaphysique, la réflexion doit aller au-delà des formes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 14:37

Arnaud Dumouch a écrit:
TdarkyT a écrit:
Le néant est le vide infini (ou l'espace infini) sans la dimension du temps. « Temps » et « commencement » sont strictement la même chose ; Ils sont strictement synonymes. Le temps, c'est le commencement de quelque chose.

Le néant est plus que qu'un lieu infini qui soit vide.

C'est l'absence totale d'être, donc de lieu.

Là, j'ai franchement du mal à suivre : pourquoi le néant exclurait-il le vide infini....? Cela a t-il un sens de dire d'une "chose" qu'elle est "plus" que l'infini?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Lun 22 Mar 2010, 15:22

Géraud a écrit:
Toutefois,comme il n'existe pas il n'a aucune intelligibilité en lui-même et [le néant] ne peut être pensé que comme négation de tout existant.
Arnaud Dumouch a écrit:
TdarkyT a écrit:
Le néant est le vide infini (ou l'espace infini) sans la dimension du temps. « Temps » et « commencement » sont strictement la même chose ; Ils sont strictement synonymes. Le temps, c'est le commencement de quelque chose.

Le néant est plus que qu'un lieu infini qui soit vide.

C'est l'absence totale d'être, donc de lieu.

Voici un texte intéressant : le non-être "n'est" pas le néant. Le néant peut être pensé autrement que comme « la négation de tout existant ». Cet article le montre bien :

Citation :
Dans les Les États multiples de l'être, René Guénon développe les notions d'Infini (qui est désigné, sous son aspect potentiel par le terme de Possibilité universelle), de manifestation universelle (sous un aspect personnel : l'Être) et de non-manifestation (le Non-Être). Le terme de Non-Être ne doit pas être pris dans un sens privatif, comme l'indice d'un manque ou d'une absence, mais au contraire comme signifiant l'au-delà de l'Être. En effet, la manifestation universelle, c'est-à-dire la « Nature » au sens le plus vaste et le plus universel que l'on puisse donner à ce terme, correspond à l'expression de toutes les possibilités susceptibles d'exister, et notre propre monde n'est que l'une d'entre elles. Mais, à côté des possibilités de manifestation, il faut envisager les possibilités de non-manifestation, et « si l'on demandait cependant pourquoi toute possibilité ne doit pas se manifester, c'est-à-dire pourquoi il y a à la fois des possibilités de manifestation et de non-manifestation, il suffirait de répondre que le domaine de la manifestation, étant limité par là même qu'il est un ensemble de mondes ou d'états conditionnés [...], ne saurait épuiser la Possibilité universelle dans sa totalité : il laisse en dehors de lui tout l'inconditionné, c'est-à-dire précisément ce qui, métaphysiquement, importe le plus. »

Le Non-Être représente donc l'ensemble des « possibilités de non-manifestation, avec les possibilités de manifestation elles-mêmes en tant qu'elles sont à l'état non-manifesté ; et l'Être lui-même s'y trouve inclus, car, ne pouvant appartenir à la manifestation, puisqu'il en est le principe, il est lui-même non-manifesté. » Guénon prend comme métaphore les rapports du silence et de la parole pour illustrer son propos :

« Comme le Non-Être, ou le non-manifesté, comprend ou enveloppe l'Être, ou le principe de la manifestation, le silence comporte en lui-même le principe de la parole ; en d'autres termes, de même que l'Unité (l'Être) n'est que le Zéro métaphysique (le Non-Être) affirmé, la parole n'est que le silence exprimé ; mais, inversement, le Zéro métaphysique, tout en étant l'Unité non-affirmée, est aussi quelque chose de plus (et même infiniment plus), et de même le silence, qui en est un aspect au sens que nous venons de préciser, n'est pas seulement la parole non-exprimée, car il faut y laisser subsister en outre ce qui est inexprimable, c'est-à-dire non susceptible de manifestation... (Les États multiples de l'être, p. 29) »

http://www.biographie.net/Ren%C3%A9-Gu%C3%A9non
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Mer 31 Mar 2010, 22:17

Bonjour ,

Dieu EST , Le Néant c'est ce qui n'est pas ce qui ne dure pas Éternellement .
Dieu Est, tout ce qui n'Est pas unis Éternellement a Dieu est néant !

tout ce qui n'est pas Spirituel ne dure pas donc c'est du néant !

ce que vous avez eu par le passé et qui n'a servit de rien c'est du néant , c'est tombé dans l'oublie !
ce qui reste c'est ce qui durera pour toujours , Vous si vous croissez pour La Vie Éternelle !

ce qui n'est que des moyens c'est souvent du néant et quand on les prend pour des buts on s'aperçoit vite qu'ils ne sont rien et ne mène a rien !
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Mer 31 Mar 2010, 22:54

TdarkyT a écrit:
Géraud a écrit:
Le néant n'est qu'un concept puisqu'il n'existe pas.Toutefois,comme il n'existe pas il n'a aucune intelligibilité en lui-même et ne peut être pensé que comme négation de tout existant.
Donc,strictement parlant,l'être ne pense pas le néant car il n'y a rien à penser.

Le néant, mathématiquement défini, est l'espace vide, ou plus rigoureusement, c'est l'ensemble vide : il ne contient aucun élément.

Tu dis une ânerie, tu confonds le symbole avec la signification, à part ça, t'avais rien compris, si comme si tu disais que le zéro est rond ou le rond est zéro.....Et si tu crois que le zéro doit être forcément un rond, demande aux Birmans comment ils le symbolisent dans leur écriture...Et à d'autres, comme quoi,
Ensuite tu nous sors du René Guénon....Perso, Guénon, j'y pige queudalle. Mais bon ce type est une énigme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 18:23

Atomic a écrit:
Tu dis une ânerie, tu confonds le symbole avec la signification, à part ça, t'avais rien compris, si comme si tu disais que le zéro est rond ou le rond est zéro.....Et si tu crois que le zéro doit être forcément un rond, demande aux Birmans comment ils le symbolisent dans leur écriture...Et à d'autres, comme quoi,
Ensuite tu nous sors du René Guénon....Perso, Guénon, j'y pige queudalle. Mais bon ce type est une énigme.

Tu écris : "Tu dis une ânerie, tu confonds le symbole avec la signification, à part ça, t'avais rien compris, si comme si tu disais que le zéro est rond ou le rond est zéro....."

Il ne suffit pas de l'écrire, encore faut-il le démontrer. Je te retourne donc ton argument fallacieux et inepte. Si tu réfléchissais un peu, tu verrais que la définition mathématique de l'infini que j'ai donnée dans mon premier commentaire, n'est pas une ineptie :

"Le néant, mathématiquement défini, est l'espace vide, ou plus rigoureusement, c'est l'ensemble vide : il ne contient aucun élément."

Pascal bridel, dans son livre Devant la loi / XIe séminaire interdisciplinaire du Groupe d'étude "Raison et rationalités", page 84, l'explique très clairement : lis-le attentivement. Je suis sûr que tu m'en remercieras.

Citation :
On voit ici l'une des particularités de l'infini : un ensemble infini peut avoir exactement autant d'éléments que l'un de ses sous-ensembles. Donc, si de l'ensemble de tous les nombres, on enlève les nombres pairs, il reste autant d'éléments dans l'ensemble qu'il y en avait au départ. On peut évoquer brièvement ici l'exemple que David Hilbert (1862-1943) aimait à utiliser dans ses cours :

« Supposons un hôtel avec un nombre infini de chambres, toutes occupées. Néanmoins, même complet, il pourra accueillir un nouveau voyageur. Il suffit pour cela que chaque occupant d'une chambre passe dans la suivante. La première chambre est ainsi libérée. Et ainsi de suite. »

Cantor utilise cette particularité dans la définition d'un ensemble infini (donnée ici dans la formulation de Dedekind) :

« "Un ensemble est infini s'il existe une correspondance univoque dans les deux sens entre cet ensemble et l'un de ses sous-ensembles propres", autrement dit s'il possède exactement autant d'éléments que l’une de ses parties propres. »

Cette définition rend visible l'un des mécanismes fondamentaux de l'infini qui pourtant semble contraire à notre intuition. Cantor utilise précisément cette particularité pour caractériser le concept mathématique de l'infini, ou plutôt du transfini dans sa terminologie. Il reste à établir le rapport entre nombre et ensemble. Le plus simple est d'utiliser une approche dont l'idée remonte à Giuseppe Peano (1858-1932) :

Chaque nombre ordinal est (ou : « correspond à ») l'ensemble des nombres plus petits que lui. Comme le zéro est le plus petit nombre (naturel), il correspond à L'ENSEMBLE VIDE.

— Le « un », par contre, correspond à l'ensemble qui contient le zéro, c'est-à-dire qui contient l'ensemble vide. Et ainsi de suite.

— L'ensemble qui contient [tous les éléments d'un autre ensemble + cet ensemble lui-même] est appelé [ensemble successeur] de ce dernier. Le successeur d'un nombre, plus exactement de l'ensemble correspondant à ce nombre, est donc bien, dans le cas fini, le nombre augmenté d'une unité et correspond à notre idée intuitive de « successeur ».

Si nous appliquons cette procédure dans le cas infini, c'est-à-dire si l'on considère l'ensemble de tous les nombres, nous pouvons le considérer comme premier nombre ordinal infini
.

Cantor lui a donné le nom de ω. Ce nombre infini possède un successeur, dans le sens exact de notre définition du terme successeur, que l’on peut noter ω+1. Cela signifie que ω ne représente qu'une première étape dans la structure de l’infini.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9400
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 19:09

TdarkyT a écrit:


Le néant, mathématiquement défini, est Question l'espace vide, ou plus rigoureusement, c'est l'ensemble vide : il ne contient aucun élément.

Justement: les mathématiques ne sont qu'une vue de l'esprit, sans la notion de l'être. Donc, votre définition est une pétition de principe!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 19:36

saint Zibou a écrit:
TdarkyT a écrit:


Le néant, mathématiquement défini, est Question l'espace vide, ou plus rigoureusement, c'est l'ensemble vide : il ne contient aucun élément.

Justement: les mathématiques ne sont qu'une vue de l'esprit, sans la notion de l'être. Donc, votre définition est une pétition de principe!

Chaque nombre ordinal est (ou : « correspond à ») l'ensemble des nombres plus petits que lui.

— Le zéro est le plus petit nombre (naturel), il correspond à L'ENSEMBLE VIDE.



— Le « un », par contre, correspond à l'ensemble qui contient le zéro, c'est-à-dire qui contient l'ensemble vide.



— Le « deux » correspond à l'ensemble qui contient le « un ».



— Le « trois » correspond à l'ensemble qui contient le « deux ». Et ainsi de suite.



Si nous appliquons cette procédure dans le cas infini, c'est-à-dire si l'on considère l'ensemble de tous les nombres, nous pouvons considérer le zéro comme premier nombre ordinal infini.

Conclusion :

Le néant est donc bien l'ensemble vide : il ne contient aucun élément.


Dernière édition par TdarkyT le Jeu 01 Avr 2010, 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 19:57

saint Zibou a écrit:
Justement: les mathématiques ne sont qu'une vue de l'esprit, sans la notion de l'être. Donc, votre définition est une pétition de principe!

Petite devinette pas bien compliquée Mr. Green :

Quel nombre correspond à Dieu?

Le Un, c'est l'évidence absolue.

L'Un contient "le Tout". L'un contient {l'ensemble vide}, {l'ensemble qui contient le un}, {l'ensemble qui contient le deux}....

Conclusion :

Dieu est l'Un infini qui englobe Tout, donc distinct du Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 20:11

@Tdarkyt

tu dis : il ne contient aucun élément, donc c'est le vide,

Tu fais la confusion entre le néant et le vide, confusion très fréquente.


Dernière édition par Atomic le Jeu 01 Avr 2010, 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 20:11

1) précédemment tu as confondu "ensemble" et "espace"

2) Tu viens de définir un panthéisme ensembliste.

3) Tu connais le paradoxe sur l'ensemble de tous les ensembles ?
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 20:15

@TdarkyT

Tu confonds le néant et le vide, confusion très fréquente,

ensuite pour le reste, ce que tu abordes, nous l'avons dans l'ésotérisme Chrétien avec Martinez de Pasqually, Louis Claude de Saint Martin,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 20:35

nilamitp a écrit:
1) précédemment tu as confondu "ensemble" et "espace"

Nous sommes dans la rubrique philosophie RÉALISTE.
____

— En physique, la notion d’espace (et la façon dont celui-ci est modélisé mathématiquement) varie en fonction des conditions expérimentales :

En mécanique classique, dont les lois expliquent la quasi-totalité des phénomènes survenant à échelle humaine, l’espace est modélisé comme un espace euclidien de dimension 3.


— En Mathématiques, un espace est un ensemble muni de structures supplémentaires remarquables. Les éléments peuvent être appelés suivant le contexte points, vecteurs, fonctions, ... (wiki)

____

Donc, physiquement parlant, tout espace est un ensemble. C'est évident : mathématiques et physique sont liés.

nilamitp a écrit:
2) Tu viens de définir un panthéisme ensembliste.

Ça y est, le mot magique est lâché : le panthéisme. Je m'y attendais bien....

J'ai écrit que Dieu est l'Un infini qui englobe Tout, DONC DISTINCT DU TOUT.

"ENGLOBER" ne veut pas dire "ÊTRE IDENTIQUE A". Tu raisonnes en termes d'espace. C'est comme si tu me disais : « Dieu est hors de Sa création ». Je te demande donc : « Où ça? Mr. Green »

nilamitp a écrit:
3) Tu connais le paradoxe sur l'ensemble de tous les ensembles ?

Je te laisse le soin de nous développer ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 21:15

Interessant, Résonnons en appliquant strictement la théorie Idea

En face de chez moi il y a un jardin d'enfants. Or il n'y a pas d'enfants dans ce jardin car il fait nuit maintenant.

Donc:

Le jardin d'enfants en face de chez moi est le néant car il ne contient aucun élément Very Happy

Si je mets UN enfant dans mon jardin, cet enfant, c'est Dieu Idea

Idem dans le même genre: ma marmite de soupe ne contient pas de soupe, donc ma marmite n'existe pas Very Happy

____________

Et si on disait plutôt, un monde sans Dieu n'existe pas, car alors il n'y a ni monde, ni matière, ni espace, ni ensemble vide, ni ensemble tou court, ni temps, ni âme, ni vie, ni Dieu, ce rien qui n'existe pas, c'est le néant

Ca me paraît plus cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 21:50

une forme de panenthéisme plus précisément, qu'on essaie d'exprimer de façon ensembliste.
il n'y a rien de "mal" en soi.

Citation :
Je te laisse le soin de nous développer ça
désolé, je vais pas me fatiguer pour un calomniateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:04

lion-des-bois a écrit:
Interessant, Résonnons en apliquant strictement la théorie Idea

En face de chez moi il y a un jardin d'enfants. Or il n'y a pas d'enfants dans ce jardin car il fait nuit maintenant.

Donc:

Le jardin d'enfants en face de chez moi est le néant car il ne contient aucun élément

Considérons l'ensemble J (jardin) contenant 20 enfants E : J = { E1, E2, E3, E4,....,E20 }.

S'il n'y a plus d'enfants, l'ensemble J est vide. J = ∅.

lion-des-bois a écrit:
Si je mets UN enfant dans mon jardin, cet enfant, c'est Dieu

J ne contient plus qu'un élément.



lion-des-bois a écrit:
Idem dans le même genre: ma marmite de soupe ne contient pas de soupe, donc ma marmite n'existe pas

La marmite M est vide. M = ∅.
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:17

Le néant est un concept philosophique, pas mathématique. Vouloir le faire coller à l'ensemble vide résulte d'un choix arbitraire et forcément personnel.

En plus de l'inutilité abyssale d'une telle réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:22

roll a écrit:
En plus de l'inutilité abyssale d'une telle réflexion.

C'est A. Dumouch qui a créé ce topic "qu'est ce que le néant?", pas moi, en déplaçant mes posts de son topic "d'où vient Dieu" :

http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/d-ou-vient-dieu-t7866-50.htm#310805

C'est comme l'histoire du tringle à rideau. On est quitte, cher ami. J'y suis pour rien moi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:28

roll a écrit:


En plus de l'inutilité abyssale d'une telle réflexion.

Et d'une confusion entre ensemble vide et néant cher Roll
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:35

lion-des-bois,

Ça mérite bien le grand prix "Docteur angélique" de la citation du mois :

lion-des-bois a écrit:
Si je mets UN enfant dans mon jardin, cet enfant, c'est Dieu

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:37

C'était pour ironiser "gentillement" votre théorie qui mène à l'absurde Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:40

Pas si absurde que ça si vous réfléchissez bien....Allez faites un petit effort What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:41

lion-des-bois a écrit:
roll a écrit:


En plus de l'inutilité abyssale d'une telle réflexion.

Et d'une confusion entre ensemble vide et néant cher Roll


Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:42

J'ai déjà fait un éffort, mais j'adhère à l'idée d'Arnaud que le fait qu'il y ait un ensemble, vide ou pas, c'est que déjà il existe quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:48

TObie,

T'as peut-être pas tout compris sur les multi-citations, par contre pour ce qui est des smileys, tu gères ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:52

roll a écrit:
Le néant est un concept philosophique, pas mathématique. Vouloir le faire coller à l'ensemble vide résulte d'un choix arbitraire et forcément personnel.

En plus de l'inutilité abyssale d'une telle réflexion.

lion-des-bois a écrit:
Et d'une confusion entre ensemble vide et néant cher Roll

Physiquement parlant, tout espace n'est-il pas un ensemble?

Si vous répondez par la négative, cela démontrera votre abyssal manque de stimulation intellectuelle....Basketball

Mon prof de math du secondaire disait :

« Le cerveau, c'est le contraire des piles energizer, moins on l'utilise, plus ça s'use. » Mr. Green

Bon allez, ce n'est pas une attaque personnelle, juste de la taquinerie ou une légère provocation, pour avoir une réponse. Je pense que vous êtes un physicien ou matheux. Cela se voit à la précision, à la rigueur de vos échanges. ;)

Donc, ma question est :

Le néant ne pourrait-il pas être pensé comme un espace sans bornes, sans éléments?


Dernière édition par TdarkyT le Ven 02 Avr 2010, 00:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:52

lion-des-bois a écrit:
TObie,

T'as peut-être pas tout compris sur les multi-citations, par contre pour ce qui est des smileys, tu gères ! Very Happy




Salut lionceau

vous etes tous profs de math ou quoi :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:54

J'adore tes smileys, TOBIE. :wo
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:55

Non, mais je me souviens bien de la théorie des ensembles au collège. J'étais bon en math. Et dans une autre vie j'ai été informaticien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 22:58

TdarkyT a écrit:
J'adore tes smileys, TOBIE. :wo

merci Tdarkyt,c'etait pour detendre vos discussions serieuses sunny
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 23:00

lion-des-bois a écrit:
Non, mais je me souviens bien de la théorie des ensembles au collège. J'étais bon en math. Et dans une autre vie j'ai été informaticien.

Waouuh, top méga cool, ça :fullgreen:
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 23:13

TdarkyT a écrit:


Physiquement parlant, tout espace n'est-il pas un ensemble?


Si si , TdarkyT, c'est bien cela. VOus êtes trop forte Very Happy

Mais si il n'y a pas d'espace-temps il n'ets pas possible d'y mettre un ensemble. DOnc, sans espace ni temps, il n'y a rien, même pas le vide, même pas l'ombre d'une abysse, ni d'un trou noir.

Bref, là je vais dormir. Je voudrais poursuivre la lecture des commentaires sur JEan dans mon lit

Bonne nuit chère Dame à la Pomme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 23:20

La physique et les maths, ce n'est pas vraiment mon rayon....S'il y a des matheux et des physiciens sur ce forum....? salut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Jeu 01 Avr 2010, 23:27

lion-des-bois a écrit:
Mais si il n'y a pas d'espace-temps il n'ets pas possible d'y mettre un ensemble. DOnc, sans espace ni temps, il n'y a rien, même pas le vide, même pas l'ombre d'une abysse, ni d'un trou noir.

Le néant peut être pensé comme un espace sans bornes, sans éléments. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Création ex nihilo : Dieu et le néant   Ven 02 Avr 2010, 00:36

TdarkyT a écrit:
lion-des-bois a écrit:
Mais si il n'y a pas d'espace-temps il n'ets pas possible d'y mettre un ensemble. DOnc, sans espace ni temps, il n'y a rien, même pas le vide, même pas l'ombre d'une abysse, ni d'un trou noir.

Le néant peut être pensé comme un espace sans bornes, sans éléments. scratch

C'est bien ce que je disais au début de cette discussion,le néant ne peut être pensé que comme négation de quelque chose et non en lui-même puisqu'il n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Création ex nihilo : Dieu et le néant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Création ex nihilo : Dieu et le néant
» Dieu, les anges et nous.
» Citations de scientifiques sur un éventuel "Dieu"
» Psaume 18. Hymne au Dieu de la création
» Stephen Hawking : « Pas besoin de Dieu pour la création de l’univers »‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: