DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Infaillibilité papale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
giacomorocca



Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 01:23

Chris Prols a écrit:
Dites, Giacomo, vous êtes guérardien, vous , maintenant?
Il me faudra votre sagesse pour comprendre clairement ce que vous entendez par là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 07:24

giacomorocca a écrit:
Pas tout à fait clos par Poverello car Delaporte a bien raison en disant:

Auteur: Delaporte
Date: 07-02-2011 22:37

Cher Poverello,

Si un concile, un synode, une encyclique, un motu proprio, etc. ne devait rien apporter de nouveau, il serait parfaitement inutile.

Cordialement

L'animateur du forum
Oui, mais il faut faire attention avec ce genres de phrases à notre époque.

Tout dépend de ce que l'on appelle "nouveauté". Il faut que ce soit une nouveauté dans la Tradition, c'est l'éclairage de la foi qui doit être nouveau et non la foi elle-même. Sinon, on tombe dans l'hérésie (bien connue et très peu condamnée) de l'innovation perpétuelle, chère aux libéraux modernistes et à la religion dominante.

Et à ce train-là tu te retrouves vite devant une évêquesse en train de marier deux hommes sur une musique de Michael Jackson.

Ah certes, c'est "nouveau", ça c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 09:49

giacomorocca a écrit:
Chris Prols a écrit:
Dites, Giacomo, vous êtes guérardien, vous , maintenant?
Il me faudra votre sagesse pour comprendre clairement ce que vous entendez par là.

Le guérardisme est une thèse bizarre qui dit que Benoit 16 (et ses prédécesseurs V2) sont papes matériellement, mais pas formellement.

C'est la thèse de Cassiciacum, développée par le Père Guérard des Lauriers.

L'abbé Lucien est guérardien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 10:14

Encore une fois, beaucoup donnent leurs convictions personnelles sans le préciser (qu'elles le sont). Or c'est vraiment dommageable pour les autres.

bien sûr, les preuves, on peut toujours les attendre.

Ci-dessous,

Chers amis, cher Arnaud,

voici un texte, sur le fameux privilège paulin, qui tend à prouver ce que je raconte, c-à-d que l'on peut être divorcer et se RE-MARIER, si bien sûr, la vie précédente et le mariage qui va avec, n'étaient pas Chrétiens, et si bien sûr, le conjoint précédent a décidé que "le divorce" était définitivement consommé.

cf. l'ensemble des passages en gras qui répondent pleinement à la question posée:
Citation :
Lettre " Quanto te magis " à l'évêque Hugues de Ferrare, 1er
mai 1199.
Le lien du mariage et le privilège Paulin
768
Ta fraternité Nous a fait savoir par sa lettre que l'un des conjoints passant à l'hérésie, celui qui est abandonné souhaite s'engager dans un deuxième mariage et procréer des enfants ; et tu as pensé devoir Nous demander par ta lettre si cela peut se faire à bon droit.
Pour répondre à ta question, et sur le conseil commun de nos frères, nous distinguons entre deux cas, même si l'un de nos prédécesseurs (Célestin III) semble avoir pensé autrement : celui de deux infidèles dont l'un se convertit à la foi catholique, et celui de deux fidèles dont l'un tombe dans l'hérésie ou chute dans l'erreur des infidèles. En effet si l'un des conjoints non croyants se convertit à la foi catholique tandis que l'autre ne veut d'aucune manière cohabiter avec lui, du moins pas sans blasphémer le nom de Dieu ou pour l'inciter au péché mortel, celui qui est abandonné s'engagera dans un second mariage s'il le veut ; et c'est en fonction de ce cas que nous comprenons ce que dit l'Apôtre : " Si le non-croyant veut se séparer, qu'il se sépare : le frère en effet ou la soeur ne sont soumis à aucune obligation dans ce cas " 1Co 7,15 ; et de même le canon qui dit: " L'injure faite au créateur brise le lien du mariage de celui qui est abandonné ".

Citation :
769
Mais si l'un des conjoints croyants tombe dans l'hérésie ou passe à l'erreur du paganisme, nous ne pensons pas que dans ce cas celui qui est abandonné peut s'engager dans de secondes noces aussi longtemps que l'autre vit, même si manifestement dans ce cas une injure plus grande est faite au créateur. Car même s'il existe incontestablement un vrai mariage entre deux non- croyants, il n'est cependant pas scellé ; mais entre croyants il est incontestablement vrai et scellé : car le sacrement de la foi (baptême) une fois conféré n'est jamais perdu, et il scelle le sacrement du mariage en sorte qu'il perdure dans les conjoints aussi longtemps que demeure le premier.

Citation :
779
Mais si quelqu'un a répudié sa femme légitime selon son rite, puisque la Vérité a réprouvé une telle répudiation dans l'Evangile, il ne pourra jamais licitement en avoir une autre du vivant de celle-ci, même s'il se convertit à la foi en Christ, à moins que celle-ci, après la conversion, refuse de cohabiter avec lui, ou si elle y consent, mais non sans blasphémer le créateur ou l'inciter au péché mortel ; dans ce cas celle qui demanderait le rétablissement dans ses droits, et même s'il était établi qu'il y a eu spoliation injuste, se verrait refuser ce rétablissement : car selon l'Apôtre le frère ou la soeur ne sont soumis à aucune obligation dans ce cas 1Co 7,15.

Mais si quelqu'un est converti à la foi et que celle-ci le suit en s'étant convertie elle aussi, avant qu'il ait pris une épouse légitime pour les raisons susdites, il doit être contraint à la reprendre. Il est vrai que selon la vérité de l'Evangile celui qui épouse une femme répudiée commet l'adultère Mt 19,9, mais celui qui a répudié ne peut pas reprocher la fornication à celle qui a été répudiée parce que, après la répudiation, elle en a épousé un autre, à moins qu'elle ait forniqué ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 16:23

Chris Prols a écrit:
giacomorocca a écrit:
Chris Prols a écrit:
Dites, Giacomo, vous êtes guérardien, vous , maintenant?
Il me faudra votre sagesse pour comprendre clairement ce que vous entendez par là.

Le guérardisme est une thèse bizarre qui dit que Benoit 16 (et ses prédécesseurs V2) sont papes matériellement, mais pas formellement.

C'est la thèse de Cassiciacum, développée par le Père Guérard des Lauriers.

L'abbé Lucien est guérardien.

Comme souvent Chris Prols, vous caricaturez. Je ne sais pas si il a déjà été guérardien, mais je pense qu'il a changé son fusil d'épaule depuis. Attaquez vous donc à son argumentation sur le Canon Lérinien plutôt.

M. l'abbé Bernard Lucien

Né en 1952, il achève sa première année à l'Ecole Nationale Supérieures des Mines de Saint-Etienne lorsqu'il répond à l'appel du Seigneur vers le Sacerdoce.

Ordonné prêtre en 1978 à Ecône (Suisse), il se consacre pendant treize ans à l'apostolat et à l'étude doctrinale des problèmes soulevés par la crise de l'Eglise.

En 1992, il peut régulariser dans la vérité sa situation canonique avec Rome. Depuis lors il se consacre à l'enseignement de la philosophie et de la théologie dans diverses maisons de formation sacerdotales attachées à la pleine communion visible avec le pape ainsi qu'à la liturgie traditionnelle. Il travaille aussi à la formation des laïcs.

L'abbé Lucien est prêtre de l'archidiocèse de Vaduz (Liechenstein).

Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 16:33

nilamitp a écrit:
giacomorocca a écrit:
Pas tout à fait clos par Poverello car Delaporte a bien raison en disant:

Auteur: Delaporte
Date: 07-02-2011 22:37

Cher Poverello,

Si un concile, un synode, une encyclique, un motu proprio, etc. ne devait rien apporter de nouveau, il serait parfaitement inutile.

Cordialement

L'animateur du forum
Oui, mais il faut faire attention avec ce genres de phrases à notre époque.

Tout dépend de ce que l'on appelle "nouveauté". Il faut que ce soit une nouveauté dans la Tradition, c'est l'éclairage de la foi qui doit être nouveau et non la foi elle-même. Sinon, on tombe dans l'hérésie (bien connue et très peu condamnée) de l'innovation perpétuelle, chère aux libéraux modernistes et à la religion dominante.

Et à ce train-là tu te retrouves vite devant une évêquesse en train de marier deux hommes sur une musique de Michael Jackson.

Ah certes, c'est "nouveau", ça c'est sûr.

Pas plus à notre époque qu'à un autre.

Le trésor contenu dans le dépôt de la foi est énorme pour ne pas dire infini; je pense que l'on se leurre si l'on pense qu'il a été fouillé au complet et qu'il n'y a plus rien à y découvrir. Il y a certainement des perles que nous n'appercevons pas car trop proche d'un autre joyaux trop brillant. Le magistère est là pour attester la présence de ces nouvelles découvertes dans le trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 16:55

giacomorocca a écrit:
Pas plus à notre époque qu'à un autre.

Le trésor contenu dans le dépôt de la foi est énorme pour ne pas dire infini; je pense que l'on se leurre si l'on pense qu'il a été fouillé au complet et qu'il n'y a plus rien à y découvrir. Il y a certainement des perles que nous n'appercevons pas car trop proche d'un autre joyaux trop brillant. Le magistère est là pour attester la présence de ces nouvelles découvertes dans le trésor.
Et si un jour, on découvre que les femmes peuvent être prêtres et que l'église peut marier deux homosexuels*,

tu me diras quoi ?

* ce ne sont pas des délires "persos", il suffit d'aller voir les Anglicans.

--

à notre époque plus que toute autre,
car le Christiasnisme n'est plus la religion dominante**,
-je parle pour nos pays-

d'où une très forte pression du monde, pour qu'elle se "conforme" aux dogmes du monde.

** les premiers temps du Christianisme aussi, mais à cette époque,
ce n'était pas un temps d'apostasie mais d'évangélisation et les Chrétiens mourraient pour leur Foi.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1300
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 17:37

nilamitp a écrit:
giacomorocca a écrit:
Pas plus à notre époque qu'à un autre.

Le trésor contenu dans le dépôt de la foi est énorme pour ne pas dire infini; je pense que l'on se leurre si l'on pense qu'il a été fouillé au complet et qu'il n'y a plus rien à y découvrir. Il y a certainement des perles que nous n'appercevons pas car trop proche d'un autre joyaux trop brillant. Le magistère est là pour attester la présence de ces nouvelles découvertes dans le trésor.
Et si un jour, on découvre que les femmes peuvent être prêtres et que l'église peut marier deux homosexuels*,

tu me diras quoi ?

* ce ne sont pas des délires "persos", il suffit d'aller voir les Anglicans.

--

à notre époque plus que toute autre,
car le Christiasnisme n'est plus la religion dominante**,
-je parle pour nos pays-

d'où une très forte pression du monde, pour qu'elle se "conforme" aux dogmes du monde.

** les premiers temps du Christianisme aussi, mais à cette époque,
ce n'était pas un temps d'apostasie mais d'évangélisation et les Chrétiens mourraient pour leur Foi.

Allons nilamitp, un peu de foi, Le seigneur a prié pour que la foi de Pierre ne défaille pas. Oui le monde s'agite, oui le monde parle fort mais le magistère n'a jamais agit sous la pression des sondages et de l'agitation mondaine.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80860
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 17:38

nilamitp a écrit:
giacomorocca a écrit:
Pas plus à notre époque qu'à un autre.

Le trésor contenu dans le dépôt de la foi est énorme pour ne pas dire infini; je pense que l'on se leurre si l'on pense qu'il a été fouillé au complet et qu'il n'y a plus rien à y découvrir. Il y a certainement des perles que nous n'appercevons pas car trop proche d'un autre joyaux trop brillant. Le magistère est là pour attester la présence de ces nouvelles découvertes dans le trésor.
Et si un jour, on découvre que les femmes peuvent être prêtres et que l'église peut marier deux homosexuels*,

tu me diras quoi ?

* ce ne sont pas des délires "persos", il suffit d'aller voir les Anglicans.

--

à notre époque plus que toute autre,
car le Christiasnisme n'est plus la religion dominante**,
-je parle pour nos pays-

d'où une très forte pression du monde, pour qu'elle se "conforme" aux dogmes du monde.

** les premiers temps du Christianisme aussi, mais à cette époque,
ce n'était pas un temps d'apostasie mais d'évangélisation et les Chrétiens mourraient pour leur Foi.

Cher Nilamipt, où est votre foi ?

Croyez vous ou non en cette parole de Jésus :

Citation :

Luc 22, 31 "Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment ;
Luc 22, 32 mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Infaillibilité papale   Jeu 21 Avr 2011, 20:07

giacomorocca a écrit:
Chris Prols a écrit:
giacomorocca a écrit:
Chris Prols a écrit:
Dites, Giacomo, vous êtes guérardien, vous , maintenant?
Il me faudra votre sagesse pour comprendre clairement ce que vous entendez par là.

Le guérardisme est une thèse bizarre qui dit que Benoit 16 (et ses prédécesseurs V2) sont papes matériellement, mais pas formellement.

C'est la thèse de Cassiciacum, développée par le Père Guérard des Lauriers.

L'abbé Lucien est guérardien.

Comme souvent Chris Prols, vous caricaturez. Je ne sais pas si il a déjà été guérardien, mais je pense qu'il a changé son fusil d'épaule depuis. Attaquez vous donc à son argumentation sur le Canon Lérinien plutôt.

M. l'abbé Bernard Lucien

Né en 1952, il achève sa première année à l'Ecole Nationale Supérieures des Mines de Saint-Etienne lorsqu'il répond à l'appel du Seigneur vers le Sacerdoce.

Ordonné prêtre en 1978 à Ecône (Suisse), il se consacre pendant treize ans à l'apostolat et à l'étude doctrinale des problèmes soulevés par la crise de l'Eglise.

En 1992, il peut régulariser dans la vérité sa situation canonique avec Rome. Depuis lors il se consacre à l'enseignement de la philosophie et de la théologie dans diverses maisons de formation sacerdotales attachées à la pleine communion visible avec le pape ainsi qu'à la liturgie traditionnelle. Il travaille aussi à la formation des laïcs.

L'abbé Lucien est prêtre de l'archidiocèse de Vaduz (Liechenstein).


L'abbé Lucien, né en 1952, ordonné prêtre en 1978 à Ecône (Suisse), il exprime publiquement au mois de janvier 1982 son adhésion à la «thèse de Cassiciacum» sur la vacance "formelle" du Siège apostolique (déclaration à laquelle souscrivirent également 5 de ses anciens condisciples), thèse également appellée guérardienne, du nom de son inventeur, Guérard des Lauriers, qui, après avoir braillé contre les sacres lefebvristes, s'est fait consacré par Mgr Thuc. Comme quoi non non non, mais oui.

L'abbé Lucien se consacre pendant treize ans à "l'étude doctrinale" des problèmes soulevés par la crise de l'Eglise et écrit publie notamment "La situation actuelle de l'Autorité dans l'Église. La Thèse de Cassiciacum", en 1985.

En 1992, il rétracte ses positions sedeprivatistes et « régularise sa situation canonique » avec Rome. Depuis lors il enseigne la théologie dogmatique dans des communautés Ecclesia Dei telles que l’Institut sacerdotal du Christ-Roi Souverain Prêtre, la Fraternité Saint Pierre et le monastère bénédictin du Barroux et est prêtre "incardiné" dans l'archidiocèse de Vaduz (Liechenstein). Il publie également de nombreux articles dans la revue Sedes sapientiae diffusée par la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier du Père Louis-Marie de Blignières, son devancier dans l’apostasie.

Donc oui, vous aviez raison, il a changé son fusil d'épaule. Mais malheureusement pas dans le bon sens.


Revenir en haut Aller en bas
 
Infaillibilité papale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» L’infaillibilité papale en question
» Infaillibilité papale
» L'Infaillibilité papale
» Infaillibilité Papale dans Ordinatio Sacerdotalis ?
» L'infaillibilité du Pape...Est ce sur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: