DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Djihad mondial (terrorisme islamique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 22:57

Fil consacré à l'actualité du Djihad en cours Idea



" The List " of Islamic Terror Attacks For the Past 3 Months

http://www.thereligionofpeace.com/index.html#Attacks

List of Islamic Terror Attacks from 2006

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2006.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2005

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2005.htm

List of Islamic Terror Attacks from 2004

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2004.htm

List of Islamic Terror Attacks from 9/11/01 to 12/31/03

http://www.thereligionofpeace.com/attacks-2001-2003.htm


Laurent a écrit:
Citation :
Sept Espagnols tués dans une explosion au Yémen

S.L (lefigaro.fr) avec AFP, AP. Publié le 02 juillet 2007

L’attentat à la voiture piégée n’a pas été revendiqué, mais les autorités yéménites évoquent la piste al-Qaida.


S’ils ont échoué en Grande-Bretagne, les terroristes ont touché leur cible au Yemen. Sept touristes espagnols et deux chauffeurs yéménites ont trouvé la mort dans l’explosion d’une voiture piégée sur un site historique de la région de Marib, dans le nord-est du pays.


Selon des témoins, la voiture, conduite par un kamikaze, se serait lancée sur un pont avant d’exploser au passage du véhicule des touristes. Madrid confirme qu'il y a également six blessés de nationalité espagnole ainsi que deux Yéménites.


L’attentat n’a pas été revendiqué, mais les autorités yéménites indiquent avoir reçu le mois dernier des informations faisant état d’une prochaine attaque d’al-Qaida dans le pays. "Des informations préliminaires indiquent qu'al-Qaida est derrière cette lâche attaque", a expliqué un reponsable du ministère de l'Intérieur. L’organisation terroriste demandait la libération de plusieurs de ses membres emprisonnés dans le pays.


Le Yémen, pays d'origine de la famille d’Oussama ben Laden, est soutenu par les Etats-Unis dans son affrontement avec les radicaux islamistes de la majorité sunnite du pays. Depuis le 11 septembre 2001, les autorités yéménites ont lancé une série d'opérations contre les membres présumés d’al-Qaida. En septembre 2006, elles avaient ainsi déjoué un double attentat suicide à la voiture piégée contre des installations pétrolières à Marib, dans lequel quatre assaillants et un garde avaient été tués.

http://www.lefigaro.fr/

Citation :
Fin du procès des attentats de Madrid: les accusés se disent innocents

Par Pierre AUSSEILL


MADRID (AFP) - Les accusés des attentats islamistes du 11 mars 2004 à Madrid (191 morts et 1841 blessés) protestaient lundi soir de leur "absolue innocence" au dernier jour d'un procès fleuve, au terme duquel le verdict, attendu en octobre, devait être mis en délibéré.

Après les plaidoiries des avocats de Rabei Ousmane Sayed Ahmed, alias "Mohammed l'Egyptien", l'un des "cerveaux" présumés des attentats, et du Marocain Jamal Zougam, présenté comme l'un des poseurs de bombe, le président du tribunal Javier Bermudez a accordé un temps de parole à chacun des détenus.

"Je vous demande justice, et non la justice entendue comme une vengeance, parce qu'il n'y a aucune preuve qui démontre que j'ai quelque chose à voir dans ce terrible événement", a déclaré Zougam, au cours d'un long pladoyer prononcé dans un espagnol parfait.

"Je m'en remets à ce qu'a dit mon avocat et je demande au tribunal de rendre justice", a sobrement déclaré "Mohamed l'Egyptien", l'un des six accusés vedettes de ce procès entamé le 15 février dernier.

Pendant la matinée et une partie de l'après-midi, les avocats de ces deux hommes, les derniers à plaider, avaient réclamé leur acquittement, arguant de la faiblesse des charges retenues contre eux.

Les 28 accusés du carnage terroriste le plus meurtrier commis en Espagne encourent un record de de 311.865 années cumulées de prison, limitées dans la pratique à un maximum de 40 ans.

"Le pire attentat de l'histoire de l'Espagne a été l'oeuvre d'une cellule liée au +jihadisme+ et à Al-Qaïda, l'organisation terroriste qui se cache derrière la majeure partie des attentats commis dans le monde", avait déclaré en mai le procureur de l'Audience nationale --la plus haute instance pénale espagnole--, Javier Zaragoza.

Au matin du 11 mars 2004, vers 07H40, dix bombes avaient explosé dans quatre trains de banlieue, à bord desquels se trouvaient de nombreux employés de bureau, ouvriers ou étudiants, se rendant vers la garde madrilène d'Atocha.

Ces attentats, les plus meurtriers en Europe depuis l'attentat de Lockerbie (270 morts le 21 décembre 1988), avaient été rapidement revendiqués au nom d'Al-Qaïda, la nébuleuse d'Oussama ben Laden.

Selon l'accusation, ils auraient été commis pour punir l'Espagne de son intervention militaire en Irak aux côtés des Etats-Unis, sous l'ancien gouvernement conservateur de José Maria Aznar.

Les sept principaux auteurs présumés de ces attentats s'étaient immolés trois semaines plus tard à l'explosif lors du siège policier de leur appartement dans la banlieue madrilène de Léganès.

L'avocat de Mohamed l'Egyptien, Endika Zulueta, a reproché à la police et à l'accusation d'avoir "fabriqué un profil de terroriste" sur mesure pour son client.

Il a surtout insisté sur le manque de fiabilité des traductions des enregistrements, réalisés par les services secrets italiens, de conversations en arabe attribuées à "Mohamed l'Egyptien" en Italie, pays où il avait été interpellé en juin 2004.

Pendant le procès, les interprètes arabes assermentés ont en effet assuré que l'accusé n'avait pas prononcé la phrase "Toute l'idée de l'opération de Madrid venait de moi", sur laquelle repose en grande partie l'accusation.

Quand à Zougam, "c'est un bouc émissaire, une tête de turc offerte à tout le monde", a plaidé son avocat José Luis Abascal.

L'avocat a insisté sur les "contradictions" entre les témoignages de passagers des trains qui ont affirmé y avoir vu Zougam au matin du 11 mars 2004.

Le tribunal a déjà acquitté, début juin, le Marocain Brahim Moussaten, faute de preuves. Le Syrien Basel Ghayloun, initialement présenté comme l'un des poseurs de bombes, n'est plus considéré comme tel. La peine requise contre lui a été réduite de 38.654 ans à 12 ans.

http://fr.news.yahoo.com/02072007/202/fin-du-proces-des-attentats-de-madrid-les-accuses-se.html


Dernière édition par le Lun 02 Juil 2007, 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 22:59

Laurent a écrit:
Citation :
Londres-Glasgow : l’enquête progresse

M.S. et V.F. (lefigaro.fr) avec AFP, AP et BBC. . Publié le 02 juillet 2007

Une huitième personne a été arrêtée par Scotland Yard. Parmi les personnes interpellées depuis ce week-end, deux sont médecins, dont l’un d’origine irakienne, selon la BBC.


La chasse à l’homme lancée par Scotland Yard à travers toute l’Angleterre continue de porter ses fruits. Deux autres personnes suspectées de terrorisme ont été arrêtées lundi matin. Agés de 25 et 28 ans, ils ont été interpellés par la police écossaise du Strathclyde. Par ailleurs, une huitième personne a été arrêtée lundi soir.



Selon les informations du quotidien britannique The Guardian, l’équipe à l’origine des attentats se composerait de huit personnes au total. Il resterait donc au moins un terroriste présumé dans la nature.


Parmi les personnes actuellement entendues à Londres, aucune ne serait de nationalité britannique et deux seraient médecins. Dont, un homme de 26 ans, le chirurgien Mohammed Jamil Abdelkader Asha d’origine jordanienne. Sa compagne, âgée de 27 ans, aurait été arrêtée avec lui près de Sand Bach dans le Cheshire, au nord-ouest de l’Angleterre. Un autre homme de 26 ans a été arrêté à Liverpool dimanche. La garde à vue de ces trois personnes a été prolongée jusqu'à samedi par la justice britannique.


Les deux hommes, qui conduisait la Jeep qui s’est élancée, chargée d’explosifs sur l’aéroport de Glasgow sont également entendus. Selon la BBC, l'un deux serait un médecin irakien. L’autre souffre de sévères brûlures et a été hospitalisé.


Le niveau d'alerte terroriste relevé à son maximum


Cet après-midi, lors d'un discours à la Chambre des Communes, la ministre de l'Intérieur Jacqui Smith a félicité le travail des autorités qui ont réussi à déjouer les projets d'attentats du week-end. Elle a rappelé que le niveau d'alerte était sérieux et que la Grande-Bretagne restera ferme dans sa lutte contre le terrorisme en affirmant : " Nous ne sommes pas intimidés".


Pour la police, le lien entre les cinq suspects se fait de plus en plus clair à mesure que les heures passent. L’enquête avance "extrêmement vite, expliquait dimanche soir le chef de la section antiterroriste de Scotland Yard Peter Clarke. Grâce aux caméras de sécurité implantées dans Londres, la police semble avoir une bonne image de la personne qui a garé la Mercedes chargée d’explosifs vendredi devant une boîte de nuit de la capitale britannique.


D’autres indices sont susceptibles d’apparaître grâce au visionnage des images de la journée. Le premier ministre Gordon Brown, en poste depuis cinq jours seulement, a laissé entendre dimanche que ces trois tentatives d'attentats portaient la marque d'al-Qaida, qui n'a encore jamais utilisé cette méthode en Europe.


De très importants moyens ont été mis en place pour assurer la sécurité des lieux publics et de certaines infrastructures, comme les centrales nucléaires, les aéroports, les gares ainsi que Wimbledon. Les Britanniques ont été prévenus que les contrôles de police risquaient de ralentir le trafic aérien et les déplacements en voiture.

http://www.lefigaro.fr/

Citation :
Réunions de crise en France après les attentats déjoués au Royaume-Uni

JEAN CHICHIZOLA. Publié le 02 juillet 2007

Pour les services de renseignements, la principale menace sur l'Hexagone demeure liée à l'ex-GSPC algérien et aux filières irakiennes.


LA FRANCE ne baisse pas la garde. C'est le message qu'ont voulu faire passer les autorités. Hier matin, la menace en France, en Europe et celle pesant sur les intérêts français à l'étranger ont été évoquées au cours d'une réunion du Secrétariat général de la défense nationale, qui dépend du premier ministre. Une réunion intergouvernementale qui a permis de détailler les analyses de la DGSE et de la DRM, dépendant du ministère de la Défense, et de la DST, dépendant du ministère de l'Intérieur. Hier soir, la Place Beauvau a d'autre part organisé une réunion rassemblant, sous l'autorité du ministre, les RG, la DST ainsi que le préfet de police de Paris et le directeur général de la police nationale. Enfin, la réunion hebdomadaire de l'unité de coordination de la lutte antiterroriste permettra cette semaine de faire le point sur le dispositif antiterroriste.


«Prévention judiciaire»


Sur le terrain, le plan Vigipirate rouge est toujours en vigueur. Le passage à l'étape suivante, le rouge « écarlate », dernier niveau d'alerte, correspondrait à une menace d'attentats imminente. Pour l'heure, les services de renseignements ont convenu avec leurs homologues britanniques qu'ils échangeraient tout élément opérationnel sur d'éventuels suspects. « Si les terroristes comptent des complices sur le continent », remarque un policier, « il y a une chance qu'il soit passé chez nous ». En l'état, aucun élément ne permettrait toutefois de faire un lien entre les tentatives d'attentat et la France. « Le complot britannique est visiblement lié à des groupes d'origine pakistanaise », analyse un haut responsable policier, « et nous ne comptons chez nous qu'une poignée d'extrémistes de ce type. En France, la menace la plus grave est celle de l'ex-GSPC algérien et des islamistes engagés dans les filières irakiennes ». Un danger auquel s'ajoutent les risques encourus par les troupes françaises engagées dans la Finul au Liban. Les responsables de la lutte antiterroriste soulignent également que la France reste plus que jamais attachée à sa théorie de « prévention judiciaire », consistant à démanteler systématiquement toute cellule présentant un risque. Un principe encore appliqué il y a quelques semaines avec l'interpellation de membres présumés des filières irakiennes dans le sud de la France.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:00

RAPPEL :


Laurent a écrit:
Citation :
Risques attentats terroristes: la menace concerne toute l'Europe

ROME - La menace d'attentats terroristes, source de préoccupation en Allemagne où la sécurité a été renforcée, "concerne toute l'Europe", a déclaré vendredi à Rome le commissaire européen à la Sécurité Franco Frattini, cité par l'agence Ansa.

"Nous avons enregistré une augmentation des mouvements de personnes prêtes à des attaques terroristes qui se sont entraînées dans des zones difficiles d'accès entre l'Afghanistan et le Pakistan", a déclaré le commissaire, en marge d'une réunion à Rome organisée par les garde-côtes.

C'est pourquoi la préoccupation de l'Allemagne "est aussi la mienne", a-t-il ajouté.

"Nous sommes convenus de ne pas baisser la garde cet été et donc de procéder à une surveillance permanente sur les possibles déplacements de terroristes: les forces de police et les services de sécurité de tous les pays européens sont alertés", a-t-il annoncé.

L'Allemagne a renforcé ses mesures de sécurité face à des risques d'attentats terroristes visant des intérêts allemands, a affirmé vendredi un porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

Les autorités allemandes "redoublent de vigilance et ont pris des mesures de sécurité supplémentaires", a indiqué ce porte-parole, Christian Günter Sachs.

Le porte-parole adjoint du gouvernement allemand, Thomas Steg a souligné cependant ne pas disposer pour le moment d'indices sur des menaces concrètes d'attentats terroristes.

(©AFP / 22 juin 2007 19h03)

http://www.romandie.com/infos/News3/070622170337.u9enh7nb.asp

Laurent a écrit:
Citation :
Vidéo: légion de kamikazes en route pour l'Europe et les EU


Document filmé par la chaîne américaine ABC. Une cérémonie de "remise de diplômes" pour un essaim de terroristes-suicide avant d'être expédiés pour l'Europe et les Etats-Unis



VIDEO: http://abcnews.go.com/Video/playerIndex?id=3290535

http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=9401

Citation :
Selon ABC News, des kamikazes afghans viseraient des pays dont le Canada

WASHINGTON (CP) - Des kamikazes afghans s'apprêteraient à perpétrer une série d'attentats-suicides dans plusieurs pays, et le Canada et les Etats-Unis figureraient sur leur liste.

Selon ce que rapporte le réseau américain de télévision ABC, les membres de ces escadrons bien entraînés en Afghanistan auraient participé à une cérémonie de graduation plus tôt ce mois-ci. Un journaliste pakistanais aurait été invité à cette cérémonie et aurait pris une multitude de photographies, notamment de quelque 300 recrues, dont des garçons âgés d'à peine 12 ans. Ce sont ces gens qui pourraient devenir kamikazes.


Le site web du réseau ABC montre un entregistrement vidéo du commandant militaire taliban Mansoor Dadullah qui présente et félicite les jeunes recrues. Puis, on l'entend dire: "Ces Américains, Canadiens, Allemands et Britanniques viennent de loin pour occuper l'Afghanistan; pourquoi n'irions nous pas chez eux?"


Ces informations surgissent au moment où les combattants talibans accentuent leur résistance en Afghanistan.

http://cf.news.yahoo.com/s/capress/070619/monde/cp_politique_1
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:02

Citation :
Alliot-Marie appelle à une "vigilance renforcée" en France

S.P. (lefigaro.fr) avec AFP. Publié le 01 juillet 2007

La ministre de l'Intérieur a convoqué dimanche une réunion sur la lutte anti-terroriste après les attaques dont a été victime la Grande-Bretagne.

Aucune menace terroriste ne pèse sur la France, mais prudence malgré tout. A l'issue d'une réunion sur la lutte anti-terroriste à Paris, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a indiqué dimanche avoir "appelé les service de sécurité intérieure à une vigilance renforcée" après les actes terroristes dont a été victime la Grande-Bretagne.

Mais à défaut de mences imminentes, "la France reste une cible potentielle du terrorisme", a-t-elle nuancé. "Nous nous sommes réunis pour faire un point de la situation des risques pesant sur notre pays et évoquer les moyens nouveaux pour renforcer éventuellement les moyens de lutter contre le terrorisme", a ajouté la ministre.

Plan Vigipirate élevé, mais pas renforcé

Pour autant, le plan sécuritaire Vigipirate reste à son niveau actuel de vigilance rouge, le troisième sur une échelle de quatre niveaux, a-t-elle précisé, entourée de Christophe Chaboud, le chef de l'unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat), et Pierre de Bousquet de Florian, "patron" de la Direction de la surveillance du territoire (DST).

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:04

Citation :
La Grande-Bretagne "ne sera pas intimidée" par le terrorisme

LONDRES - Le Premier ministre britannique Gordon Brown a déclaré dimanche que la Grande-Bretagne "ne cèdera pas et ne sera pas intimidée" par le terrorisme qui est un "acte diabolique qui ne peut jamais être justifié par la foi".

Envoyant un message aux terroristes, M. Brown a déclaré dans un entretien à la BBC: la Grande-Bretagne "ne cèdera pas et ne sera pas intimidée et ne permettra à quiconque de nuire au mode de vie britannique".

Le terrorisme "est un acte diabolique qui ne peut jamais être justifié par la foi", a-t-il poursuivi, estimant que le terrorisme était une menace "à long terme et permanente".

Le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été relevé samedi soir au niveau maximum, "critique", après la découverte vendredi de deux véhicules piégés à Londres et l'attentat samedi contre le principal terminal de l'aéroport de Glasgow.

M. Brown a souligné que l'enquête sur ces événements avait enregistré de "rapides progrès" avec notamment quatre arrestations.

Plusieurs maisons proches de l'aéroport de Glasgow étaient perquisitionnées dimanche matin par la police.

"Je ne veux pas commenter l'enquête de police qui est en cours, mais il est clair que nous avons affaire d'une manière générale à des personnes qui sont associées avec Al-Qaïda dans un certain nombre d'incidents survenus dans le monde entier", a déclaré M. Brown.

"Nous devrons être en permanence vigilants, être en alerte à tout instant", a-t-il ajouté. "Nous avons eu une coopération très importante du public au cours des derniers jours", a-t-il relevé.

Mais "il est très important que les gens continuent de vivre normalement. Il est très important que les Britanniques envoient le message aux terroristes qu'on ne les laissera pas nuire au mode de vie britannique", a lancé le Premier ministre dans son premier entretien télévisée depuis sa prise de fonctions mercredi.

"Je veux que les affaires quotidiennes du pays se poursuivent", a-t-il dit.

(©AFP / 01 juillet 2007 11h58)

http://www.romandie.com/infos/news/070701095831.zrvr206g.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:08

Citation :
Selon le juge Bruguière, la menace terroriste est «très élevée»

La menace terroriste est à un niveau «très élevé» en Europe, particulièrement en France, et dans le Maghreb, a indiqué jeudi à Madrid le juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière.

«Cela tient notamment à la problématique irakienne, qui a alimenté des réseaux implantés en France», a-t-il déclaré, citant également parmi les pays menacés l'Espagne et l'Italie. L'élément nouveau, a ajouté le magistrat français, est le renforcement de l'ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien, qui s'est rallié en septembre 2006 à Al-Qaida et s'est rebaptisé depuis Branche d'Al-Qaida au Maghreb islamique. «C'est la première fois dans l'histoire qu'Al-Qaida a une branche régionale spécifique», a souligné le juge Bruguière, 56 ans, responsable du pôle d'instruction antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris. Sous cette nouvelle appellation fédératrice, ce groupe salafiste radical «a la capacité de recruter partout dans le Maghreb, y compris en Tunisie et en Libye».

Selon le juge français, l'ex-GSPC représente une «double menace». «Il veut faire imploser le Maghreb, notamment l'Algérie, où il a déjà commis des attentats, mais aussi le Maroc où il y aura bientôt des élections, et la Tunisie, et veut aussi exporter la violence en Europe».

20Minutes.fr, éditions du 28/06/2007 - 19h48


http://www.20minutes.fr/article/167479/20070628-Monde-Selon-le-juge-Bruguiere-la-menace-terroriste-est-tres-elevee.php
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:10

Citation :
MADRID : seconde génération d'islamistes radicaux et jihadistes

Par Enki40, mercredi 20 juin 2007 à 00:47

MADRID, 17 juin 2007 (AFP)

Les services secrets espagnols (CNI) se sont alarmés de l'apparition dans le pays d'islamistes radicaux et jihadistes issus de la deuxième génération de la population immigrée, selon le quotidien proche du gouvernement socialiste, El Pais, de dimanche.

"En Espagne, une nouvelle menace a été détectée, venant de groupe isolés composés de jeunes islamistes définis comme de seconde génération", selon des extraits d'un rapport du CNI intitulé "Evolution de la menace du terrorisme islamiste en Espagne", cités par le journal.

"Ce sont des Espagnols, fils d'immigrés, ils ont fait des études et s'habillent à l'occidentale. Ils ne ressemblent pas à des radicaux, mais souvent ils le sont plus que les autres. C'est un phénomène nouveau et un défi difficile", selon un expert policier cité par El Pais.

Le même rapport, établi en avril, affirme que la menace terroriste en Espagne est "haute", en raison des dernières menaces de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda contre l'Espagne et à cause du procès des auteurs présumés des attentats islamistes du 11 mars 2004 à Madrid (191 morts et 1.841 blessés) qui se tient actuellement.

Les services de sécurité espagnols sont depuis plusieurs mois en alerte face à cette menace.

Al-Qaïda proclame notamment que l'Espagne est un territoire qu'elle doit faire passer dans le giron musulman , en raison de l'occupation maure d'une partie de la péninsule ibérique entre les 8e et 15e siècle.


Selon El Pais de dimanche, ces nouveaux terroristes issus de l'immigration suivraient le courant islamiste takfir, qui est en train de prendre de l'importance en Espagne.

Il se caractérise par le fait qu'il autorise ses adeptes à s'affranchir des règles de vie musulmanes pour se dissimuler. Ils ont aussi recours à la délinquance de droit commun pour financer leurs activités.

"Nous avons des dizaines de jeunes takfir en Espagne. Ils boivent de l'alcool, mangent du porc, fréquentent des filles et vont en discothèque", selon un spécialiste cité par le journal qui ajoute que "c'est pour cela qu'ils sont si dangereux".


L'immigration a très fortement augmenté depuis un peu plus d'une dizaine d'années en Espagne. Les étrangers représentent presque 10% des 45 millions d'habitants, selon des éléments du dernier recensement publiés le 11 juin.

Les Marocains représentent la communauté immigrée la plus nombreuse. Ils étaient 576.344, soit 12,8% du total des immigrés le 1er janvier 2007.

http://www.occidentalis.com/blog/index.php/madrid-seconde-generation-d-islamistes-radicaux-et-jihadistes
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:14

Citation :
La menace d'un attentat nucléaire existe, il faut s'attaquer au marché noir

MIAMI (Etats-Unis) - Des responsables internationaux de la sécurité, réunis en Floride (sud-est) ont mis en garde lundi contre la menace d'un attentat terroriste nucléaire et appelé à intensifier les efforts pour combattre le marché noir des ventes de matériel radioactif et nucléaire.

"Le terrorisme nucléaire est une menace mondiale qui exige une réponse mondiale", a indiqué le directeur du FBI Robert Mueller, en inaugurant une conférence internationale sur le terrorisme nucléaire à Miami.

Il a qualifié le terrorisme nucléaire comme "une des plus dangereuses et mortelles menaces".

Vladimir Bulavin, directeur adjoint du département russe de sécurité a renchéri indiquant que le terrorisme nucléaire représente "la principale menace" et tous les pays sont confrontées.


La Russie a pris des mesures pour contrôler cette menace en "répertoriant et en contrôlant le matériel nucléaire", a indiqué M. Bulavin.

Le ministre américain de la Justice Alberto Gonzales, présent à la conférence a appelé les participants à "communiquer, partager et se coordonner" sur les données soulignant que cela "permettra en fin de compte à notre réseau d'être plus fort que celui des terroristes".

Construire une bombe nucléaire est relativement simple mais ce qui est plus difficile est d'accéder aux composants comme l'uranium enrichi ou le plutonium. "Les lois de l'offre et de la demande font que quelqu'un, quelque part, va fournir les composants au plus offrant", a dit M. Mueller.

M. Mueller a appelé à prendre de strictes mesures pour mettre fin au marché noir sur la technologie nucléaire internationale soulignant que le chef du réseau Al-Qaïda Oussama ben Laden -- responsable des attentats du 11 septembre-- est activement à la recherche de matériel nucléaire.

Des responsables de plus de 30 pays sont réunis pour cette conférence organisée par le FBI (police fédérale) et qui entre dans le cadre de l'Initiative mondiale pour combattre le terrorisme nucléaire annoncée l'an dernier par les présidents américain George W. Bush et russe Vladimir Poutine, lors d'un sommet du G8.

Le scientifique pakistanais Abdul Qadeer Khan -- père de la bombe nucléaire pakistanaise qui a admis avoir fourni des secrets nucléaires à l'Iran et à la Corée du Nord - prouve "qu'il y a un marché pour la vente de technologie nucléaire", a dit le chef du FBI.

"Il ne s'agit pas d'arrêter l'escroc après que le crime a été commis, il s'agit plutôt de prévention", a souligné Alberto Gonzales.

(©AFP / 12 juin 2007 01h11)

http://www.romandie.com/infos/news2/070611231149.9t9bufag.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:21

Citation :
23:35 Londres : La police britannique a annoncé avoir interpellé un homme à l'aéroport de Londres, qui avait en sa possession un bagage suspect. (Guysen.Israël.News)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:24

et a part ca tu as quoi d'autres a proposer? ta culture et tes centre d'interet ne s'arrettent pas a ca ? rassure moi?

tu devrais conc=sulter un psy tu es devenu obsésionnel
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:32

Qu'est-ce qui se passe, abdnasser, les articles consacrés aux méfaits de tes coreligionnaires te dérangent ???
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 02 Juil 2007, 23:49

Citation :
Plusieurs explosions ont eu lieu lundi matin dans une usine chimique du nord-ouest de l’Angleterre

2 07 2007




Plusieurs explosions se sont produites lundi matin dans une usine chimique du nord-ouest de l’Angleterre. Une partie d’un des principaux axes autoroutiers a dû être fermée, a précisé la police. Environ 62′000 litres de liquides inflammables étaient en train de brûler dans cette usine sise près de Preston, à 330 km au nord-ouest de Londres, selon le service incendie du Lancashire. Pour l’heure, la cause de cet incident n’est pas connue. Elle survient dans un climat tendu en Grande-Bretagne, où 3 tentatives d’attentat ont été déjouées depuis vendredi soir et où le niveau d’alerte terroriste est à son maximum. [size=7]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mar 03 Juil 2007, 00:03

Laurent a écrit:
Qu'est-ce qui se passe, abdnasser, les articles consacrés aux méfaits de tes coreligionnaires te dérangent ???
non mais ton obsésion oui ;)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mar 03 Juil 2007, 00:22

Laurent a écrit:
Fin du procès des attentats de Madrid: les accusés se disent innocents


MADRID BOMBINGS


Attentats de Madrid du 11 mars 2004 (191 morts, 1.824 blessés)


Avertissement habituel, âmes sensibles, évitez ;)

Les explosions ont eu lieu pendant l'heure de pointe matinale, entre 7 h 37 et 7 h 55 (heure locale), aux gares Atocha (trois bombes), El Pozo del Tío Raimundo (deux bombes), Santa Eugenia (une bombe), ainsi que dans un train juste en-dehors d'Atocha à la Calle Téllez (quatre bombes).

La plupart des morts survinrent à El Pozo (67) et à la rue Téllez (64). Il y eu 34 victimes à Atocha et 16 à Santa Eugenia. Au total il y eu 191 morts.

Le train qui explosa à la Calle Téllez devait arriver à Atocha au même moment que l'autre train, mais, retardé de quelques minutes il a explosé hors de la gare. Il était muni de deux grandes bombes à la tête et au centre du convoi.

Les forces de sécurité ont par la suite trouvé et désamorcé trois autres bombes qui n'avaient pas explosé, deux à Atocha et une à El Pozo. Selon le gouvernement espagnol, ces bombes étaient des pièges devant exploser lors de l'arrivée des forces de secours. Il s'agirait de sacs à dos remplis de plastic expert C de fabrication espagnole.

(extrait wikipedia Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mar 03 Juil 2007, 16:03

Citation :
Attentats manqués : un 8e suspect arrêté en Australie

3 07 2007




Un nouveau suspect a été appréhendé dans l’enquête sur les attentats manqués de Londres. Un jeune médecin, de nationalité indienne et âgé de 27 ans, a été arrêté à l’aéroport de Brisbane, en Australie, alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays, en possession d’un aller simple pour Kuala Lumpur.[source]

Machination ! Complot que tout cela ! Tout le monde sait bien que ce n’est pas l’islam mais la pauvreté, le manque d’éducation et les discriminations qui générent la violence. Il est tout à fait im-pos-si-ble que des médecins sur-éduqués et aux comptes en banque rembourrés soient impliqués dans un terrorisme barbare. L’islam est paix et tolérance : Ruquier et Fogiel le disent à la télé.
PM


http://www.bafweb.com/2007/07/03/18728/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 04 Juil 2007, 21:56

Citation :
Afghanistan : six soldats canadiens tués, un ressortissant Allemand enlevé

(04/07/2007 20:23)


KANDAHAR (AFP)

Six soldats canadiens et un interprète afghan ont été tués mercredi dans le sud de l'Afghanistan, victimes d'une des attaques à l'explosif les plus meurtrières contre les forces alliées, alors qu'un Allemand disparu depuis une semaine a été enlevé par des inconnus.

Cette explosion d'un engin piégé au passage d'un véhicule de l'armée canadienne s'est produite à une vingtaine de km au sud-ouest de Kandahar, a précisé le général canadien Tim Grant, depuis la base de Kandahar. De violents affrontements se sont déroulés ces derniers jours dans cette région.

Il s'agit de l'attentat à l'explosif le plus meurtrier pour l'Isaf, et les forces canadiennes, depuis le 8 avril quand six soldats canadiens avaient été tués dans la province de Kandahar, berceau du mouvement des talibans.
Le contingent canadien est celui qui, derrière les Américains, a payé le plus lourd tribut aux violences avec la mort de 66 soldats depuis la chute du régime intégriste des talibans fin 2001.

Depuis le début de l'année, 105 soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) et de de la coalition sous commandement américain ont été tués, la plupart en opération, contre 191 pour toute l'année 2006.


L'Isaf compte quelque 37.000 soldats de 37 pays.
Les autorités allemandes ont pour leur part annoncé qu'un Allemand était porté disparu depuis jeudi soir en Afghanistan et qu'elles considéraient qu'il avait été enlevé.

Des responsables afghans ont précisé qu'il avait été enlevé avec son interprète afghan, qui est aussi son chauffeur, dans le district de Delaram, dans la province de Farah (ouest), limitrophe de celles de Nimroz et d'Helmand (sud) que les trafiquants de drogue et les talibans contrôlent en grande partie.

"Depuis jeudi soir, un ressortissant allemand est porté disparu en Afghanistan. Au vu des éléments dont nous disposons, nous devons considérer qu'il s'agit d'un enlèvement", a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Martin Jäger, sans préciser l'identité de l'homme.

"Toutes les mesures nécessaires ont aussitôt été prises. Une cellule de crise a été installée ce samedi 30 juin au ministère des Affaires étrangères", a-t-il dit.

Le ministre allemand de la Défense, Franz-Josef Jung, a souligné que l'homme était "employé d'une entreprise" non précisée.
L'édition internet de l'hebdomadaire Der Spiegel a affirmé, sans citer ses sources, que des criminels seraient derrière ce rapt qui n'avait pas été revendiqué dans l'immédiat.

Le gouverneur de Farah, Ghulam Mohaiddin Baluch, a déclaré à l'AFP que "la police avait contrôlé il y a une semaine sur l'autoroute dans la province de Farah un ressortissant allemand avec son interprète qui est aussi son chauffeur".

"Le chef de la police du district m'a contacté et demandé ce qu'il fallait faire. Pour leur protection, nous avons appelé le PRT (équipe provinciale de reconstruction de la force de l'Otan, ndlr)", a-t-il dit, assurant que l'homme lui avait été présenté comme un journaliste.
Cet Allemand a choisi de poursuivre sa route et a été enlevé peu après, a affirmé le gouverneur, ajoutant que la police recherchait activement les deux hommes.

L'Isaf ne disposait dans l'immédiat d'aucune information à ce sujet.
De nombreux rapts, souvent contre rançon, ont eu lieu depuis le début de l'année. Deux humanitaires français et leurs trois guides afghans avaient été enlevés en avril par les talibans dans le Nimroz avant d'être relâchés.

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=182703&source=afp&status=3
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 04 Juil 2007, 21:57

Citation :
Le niveau d'alerte britannique ramené de "critique" à "grave"

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a ramené son niveau d'alerte face à la menace terroriste de "critique", son stade maximal, à "grave", estimant que le risque d'un attentat imminent s'était éloigné.

Le niveau d'alerte était "critique" depuis samedi dernier, à la suite de la découverte la veille en plein coeur de Londres de deux véhicules piégés et de l'attaque avortée samedi contre le principal terminal de l'aéroport de Glasgow, en Ecosse.

Scotland Yard pense avoir arrêté les principaux suspects d'un complot terroriste d'inspiration qaédiste.

Jacqui Smith, nouveau ministre de l'Intérieur, a justifié la décision de baisser le niveau d'alerte car, a-t-elle dit, "il n'y a plus d'informations laissant craindre une attaque imminente, même si une menace réelle et sérieuse persiste".

Les huit suspects arrêtés sont tous proches du monde médical, la plupart étant médecins, et le nouveau Premier ministre britannique, Gordon Brown, a ordonné un réexamen des procédures de recrutement au service de santé britannique (NHS).

L'un d'eux est détenu en Australie. Deux sont Indiens et les autres sont tous originaires du Proche-Orient.

"J'ai demandé au nouveau ministre de rédiger un rapport sur les décisions à prendre quant aux procédures de recrutement au sein du NHS", a annoncé Brown lors de la sa première séance de questions-réponses à la chambre des Communes.

De source proche de la sécurité, on a indiqué à Reuters que les services de renseignement du MI5 avaient réalisé qu'ils détenaient déjà des informations dans leurs bases de données sur certains des suspects et que cela avait facilité l'enquête.

L'implication présumée de médecins dans ce complot soulève l'inquiétude en Grande-Bretagne, un pays dont 40% des médecins agréés ont été formés à l'étranger.

"LES GENS QUI VOUS SOIGNENT VONT VOUS TUER"

Certains experts des questions de sécurité jugent particulièrement préoccupante l'idée que des activistes islamistes puissent avoir infiltré le milieu hospitalier, où les praticiens ont potentiellement accès à des substances biologiques ou radioactives dangereuses. Aucune substance de ce type n'a toutefois été découverte à Londres et Glasgow.

"Si ces médecins sont impliqués dans cette cellule, c'est très inquiétant. Cela ouvre une perspective nouvelle pour les services de sécurité", a expliqué M.J. Gohel, de la Fondation Asie-Pacifique de Londres.

Le Times rapporte de son côté qu'un religieux anglican britannique de Bagdad a reçu en avril un avertissement d'un responsable irakien selon lequel des attentats seraient prévus en Grande-Bretagne et en Amérique. "Les gens qui vous soignent vont vous tuer", aurait-il indiqué.

Le chanoine Andrew White a confié au quotidien qu'il avait notifié cette mise en garde à un responsable du Foreign Office, mais pas la formulation précise de la phrase.

De source policière, on a indiqué que les enquêteurs pensaient avoir mis la main sur les principaux responsables d'un complot dont Brown a affirmé qu'il pourrait être lié à la nébuleuse islamiste Al Qaïda.

Un responsable du contre-terrorisme britannique est actuellement en route pour l'Australie pour y interroger un médecin indien qui a été arrêté mardi au moment où il s'apprêtait à quitter le pays.

Six autres suspects sont interrogés à Londres. Le septième, qui se trouvait à bord du véhicule qui est venu s'encastrer dans l'entrée d'un terminal de l'aéroport de Glasgow, est toujours hospitalisé pour de graves brûlures.

De source proche de la sécurité, on a jugé rassurant que le MI5 possédait déjà dans ses bases de données des informations sur les suspects et que ces derniers n'étaient pas de parfaits inconnus.

"Nous aurions été beaucoup plus inquiets si nous n'avions jamais entendu parler d'eux. Cela aurait signifié que notre travail était mal orienté."

La Grande-Bretagne est le théâtre d'un net regain de complots terroristes depuis les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. En 2005, quatre jeunes musulmans britanniques se sont fait sauter dans les transports en commun de Londres, tuant 52 personnes.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070704/twl-gb-securite-bd5ae06.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 04 Juil 2007, 22:32

Citation :
Ca sent la poudre !

Par Albert Bellaïche pour Guysen Israël News

Mardi 3 juillet 2007 à 21:11


Les attentats éventés de Londres et l’attaque contre l’aéroport de Glasgow ces jours derniers sont le signe incontestable de la volonté des terroristes qu’ils soient de El-Qaïda ou d’autres groupuscules non identifiés, de faire mal, très mal, fort et vite où ils veulent et quand ils veulent. Leur infrastructure, leur logistique, leur organisation et leur financement apparemment fort bien coordonnés font qu’à quelques miettes près ils ont fait passer les Britanniques à côté d’une catastrophe humanitaire de grande envergure.


Certes les complots ont été éventés.
Certes les explosions ont été évitées.
Certes enfin, la catastrophe a été évacuée.
Mais tout de même, le Gouvernement du Royaume Uni a été amené, à son corps défendant, à décréter l’alerte maximale sur tout le territoire.

Le volcan terroriste, avec son contingent de laves brûlantes et empoisonnées, a failli se réveiller impitoyablement à Londres et à Glasgow, si un concours de circonstances favorables et un coup pouce de la chance qui ne passe qu’une fois, n’étaient intervenus à la faveur d’une étoile qui filait par là…
Cinq individus ont été arrêtés et d’autres sont en fuite ce qui peut-être, va permettre aux enquêteurs d’avancer dans leur enquête…Scotland Yard et sur les dents !
Cela n’empêche qu’entre temps et en dépit des précautions prises, d’autres complots se préparent dans des lieux inconnus avec des filières qui se multiplient en Europe à la vitesse des fourmilières au moment où elles ont besoin d’ouvrières…
C’est dire combien l’atmosphère sent la poudre et la menace plus menaçante que jamais !

Le Premier ministre britannique Gordon Brown a dit « sa volonté de ne pas céder à la panique et d’en appeler à la vigilance de tous les instants » et sa détermination de ne rien laisser au hasard pour démanteler, au fur et à mesure qu’ils se forment, les réseaux terroristes qui naissent dans le pays.

Michèle Aliot-Marie pense que « Même si aucune menace spécifique ne pèse à ce jour sur la France, le pays est au même titre que d’autres une cible potentielle dans un contexte international sensible. »
Il faut aussi reconnaître que la situation internationale est tendue tandis que l’Occident n’est pas encore sur les rails de l’union sacrée, utile et nécessaire pour mener à bien ce combat insolite aux multiples visages d’un terrorisme qui parvient à la mesure de réseaux fantomatiques à s’insérer dans un panorama occidental, averti, méfiant, outillé mais dont le système comporte des failles…Même si des liens existent entre les différentes polices et autres services secrets occidentaux, même si une collaboration subsiste entre de nombreux Etats, cela ne suffit pas à neutraliser le danger…

La récente rencontre Bush-Poutine à l’occasion d’une paisible partie de pêche sur la côte ouest, se soldera t-elle enfin par un accord franc et massif sur le terrorisme international, sur le Darfour, sur le réchauffement climatique et sur les plans concernant la coexistence pacifique, les droits de l’homme et aussi et surtout sur la recherche d’une action commune contre l’avanie de ce siècle, faite de sang et de larmes parce que organisée en crimes aveugles et impitoyables ?

Un axe Est-Ouest, solide, uni et déterminé qui par le passé semblait impossible, peut aujourd’hui recouvrer des couleurs en vertu de la menace qui s’exprime partout et contre tous, et retrouver le sens de l’union en se libérant de ses faux complexes et de ses vraies faiblesses…

Le temps de la réflexion et des hésitations étant révolu, le danger étant à nos portes et l’odeur de la poudre puant l’épouvante, place doit être faite au combat unifié, coordonné et décisif pour la sauvegarde des peuples et des pays libres et pacifiques …

http://www.guysen.com/articles.php?sid=5947
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 11:16

Citation :
Terrorisme : Londres craint une attaque aux missiles

De notre correspondant à Londres RÉMI GODEAU. Publié le 07 juillet 2007

Deux ans après les attentats du 7 juillet, les services de renseignements ont de plus en plus de mal à cerner le profil des islamistes.


DEUX ANS ont passé sans que la menace terroriste diminue. Une semaine à peine après les explosions ratées de Londres et Glasgow, les Britanniques commémorent aujourd'hui le deuxième anniversaire des attentats suicides du 7 juillet 2005. Ce jour-là, quatre kamikazes avaient déclenché des bombes artisanales dans trois rames de métro et dans un bus. Bilan : 56 morts - dont les terroristes - et 700 blessés. Les familles des victimes et les autorités ont souhaité une cérémonie discrète. Il y a un an, la célébration avait été assombrie par la diffusion d'une vidéo posthume dans laquelle un des islamistes tués affirmait : « Ce que vous avez vu n'est qu'un début. »


En deux ans, les services antiterroristes britanniques ont constitué des bases de données sur la mouvance islamiste, procédé à de nombreuses arrestations, interrogé des centaines de suspects, déjoué plusieurs complots. Pourtant, les experts reconnaissent au final la difficulté d'appréhender une menace mouvante. Et tous redoutent l'escalade. Après le 11 Septembre, la grande leçon des attentats du 7 juillet avait été que les terroristes n'étaient pas forcément des étrangers. Musulman au profil ordinaire, Mohamed Sidique Kahn, le cerveau de l'opération, habitait le sud de Leeds.


Il ne fallait pas pour autant en déduire que le danger se résumait à des groupes isolés d'extrémistes ayant grandi en Grande-Bretagne. Les derniers attentats avortés devraient montrer comment plusieurs cellules opérationnelles liées entre elles peuvent se transformer en réseau aux connexions internationales. « Le terrorisme du 7 juillet était suffisamment atroce, mais al-Qaida a importé depuis les tactiques de Bagdad et de Bali dans nos rues, et cela va empirer avant que nous reprenions le dessus », a reconnu John Stevens, ancien chef de Scotland Yard devenu conseiller de Gordon Brown. Même si la tentative a échoué, passer à la voiture piégée est, pour lui, « le signe du nouveau degré de maturité et de sophistication atteint par al-Qaida en Grande-Bretagne ».


Abattre un avion


Après les explosifs à base de peroxyde d'acétone et les véhicules équipés de bombonnes de gaz, quelle sera la prochaine étape ? Gordon Brown a été clair : al-Qaida et ses associés « utiliseront différentes formes de missiles ou d'armes, auront des activités diverses, que ce soient avec des avions ou des voitures pour infliger un maximum de dommages aux civils ». Plus précise, la Jane's Police Review a révélé que la police britannique avait fait plusieurs repérages dans les friches autour de l'aéroport de Gatwick, près de Londres. Mission : repérer les promontoires à partir desquels un terroriste pourrait abattre un avion au décollage ou à l'atterrissage avec un missile sol-air. Utilisés contre les troupes de la coalition en Afghanistan, ces engins se trouvent sur le marché pour quelques milliers de dollars. « Et nous savons que des terroristes tentent d'en acheter », a reconnu un policier cité par le magazine. Selon lui, ils les utiliseront lors de la prochaine étape.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 11:21

Trouvé sur respublica (merci à merlin - LV)

Citation :
Les docteurs de la mort

Par Mireille Popelin

Vendredi 6 juillet 2007

article publié dans la lettre 551

Le Monde diplomatique de Juillet 2007 a publié un excellent dossier sur le terrorisme. A croire que le journaliste, Syed Saleem Shahzad avait pressenti les tentatives d'attentats en Angleterre. Et il est important que les citoyens, militants ou non, soient informés sur ces mouvements terroristes qui, depuis New York , Londres, Madrid etc. sèment la mort à coups de bombes et essaient de poursuivre leurs funestes projets, heureusement déjoués par la police.

A partir de l'Afghanistan et du djihad contre l'occupation soviétique, les Arabes ont afflué dans ce pays. Le camp "yéménite", ce sont "des guerriers assez frustes, dont la seule ambition était le martyre". Après le djihad, ils sont rentrés dans leurs pays respectifs, ou se sont fondus dans le pays.

Le deuxième camp, ce sont les Égyptiens, plus politisés, plus cultivés, proches des Frères musulmans. Médecins, ingénieurs etc. Ils sont convaincus que l'ennemi, ce sont les États-Unis, et leurs gouvernements fantoches au Moyen Orient. Ce sont les États-Unis qui sont responsables du déclin du monde arabe. Ces" Égyptiens" eux, sont restés en Afghanistan. Ben Laden a été influencé par le camp égyptien (propos de Houdaïfa Azzm, fils du fondateur du Maktab Al-Khadamat).

Les talibans se sont regroupés dans le Waziristan nord et sud, ils préféraient combattre les forces pakistanaises plutôt que combattre les forces de l'O.T.A.N. Les objectifs étaient différents : la collaboration avec Al-Quaïda prit fin avec l'accord de paix (5/9/2006) entre les forces pakistanaises et les talibans, il permit le renvoi de tous les combattants étrangers. Les" guerriers planétaires" d'Al-Quaïda qui rêvaient d'une victoire contre le Pakistan, allié des Etats -Unis, ont donc quitté l'Afghanistan et se sont engouffrés en Irak, nouvelle terre promise. Ils se sont infiltrés dans les milices irrégulières, toujours pour mener à bien leur propre projet.

Ce projet? C'est le takfirisme

Cette idéologie gagne de plus en plus du terrain parmi la base d'Al-Quaïda. Après la défaite de 1967 face à Israël, les militants islamistes pensent que c'est l'affaiblissement de l'Oumma (communauté des croyants) qui est aussi la cause du déclin arabe. Il faut donc regrouper les" vrais"musulmans, faire la guerre aux musulmans" infidèles" et même aux modérés. L'Egyptien Ayman Al-Zawahiri, membre de l'État-major d'Al-Quaïda est un takfiriste, et beaucoup d'autres. Il faut s'occuper des ennemis de l'intérieur : après le 11 Septembre, pensent-ils, ils ont été massacrés par les infidèles de l'Occident maudit mais aussi par ceux du Pakistan ! D'où les attentats contre le général-président du Pakistan. Les takfiristes doivent donc poursuivre la guerre contre les Occidentaux mais AUSSI jeter les bases d'un État Islamique pur et dur, en éliminant tous les infidèles et même les musulmans modérés.

Ils ont aussi en horreur les Chiites, le chiisme est une déviation intolérable à leurs yeux.

Les médecins de la mort

A la lumière de ces informations, on voit que les islamistes qui avaient fomenté les attentats de Londres et Glasgow sont des "guerriers planétaires". Déjà, on sait qu'ils font partie des "éduqués", mais pas éduqués en Grande Bretagne. Le "cerveau" présumé est Asha, fis d'instituteur à Ammam (Jordanie), études dans la meilleure école réservée aux élites ! En 2004, il vient en Angleterre, décroche le poste de chirurgien neurologue qu'il convoitait... Il avait annoncé son retour pour le 12 juillet (Rappel : les attentats de Londres ont eu lieu le 7 Juillet 2005).

Le gouvernement anglais est accusé de laxisme quant à sa politique d'immigration, mais c'est la pénurie de médecins qui a été à l'origine de cette embauche ! " Après les attentats de Londres, le gouvernement était persuadé que l'extrémisme naissait dans les milieux pauvres. Il pensait que lutter contre la pauvreté suffirait à prévenir les attentats futurs " dit Bob Ayers (spécialiste en sécurité internationale) - journal Libération du 4 Juillet 2007.

Cette erreur est AUSSI celle d'une certaine gauche en France, qui croit que le terrorisme a pour causes la pauvreté, la frustration... Ils refusent de voir que nos banlieues sont aussi touchées par cette idéologie islamiste qui consiste à former une communauté, à la couper du milieu où elle vit, à la préparer à militer pour un Etat islamique mondial, à lui désigner comme ennemis "les juifs, les croisés" et surtout les LAIQUES, leurs pires ennemis!


Mais il n'est pas sûr que LES communautés musulmanes, toutes différentes selon les pays, les suivent sur ce chemin.

Ce qui est sûr, par contre, c'est que les attentats ou tentatives d'attentats vont continuer, et il faudra tenir bon, et dire haut et fort , comme l'a dit le gouvernement anglais, que nous ne nous laisserons pas intimider! Et que notre République restera LAIQUE!

par Mireille Popelin

http://www.gaucherepublicaine.org/2,article,1559,,,,,_Les-docteurs-de-la-mort.htm

Miracle, la gauche semble ENFIN se réveiller, et ouvrir les yeux Shocked

...faut dire qu'il est temps Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 13:32

Citation :
Le Maroc relève son niveau d'alerte à "maximum"

Par Lamine Ghanmi Reuters - Samedi 7 juillet, 09h48

RABAT (Reuters) - Le Maroc a relevé vendredi son niveau d'alerte en matière de sécurité à "maximum", le plus élevé, signe qu'il juge un attentat islamiste imminent.

La décision a été annoncée à l'issue d'une réunion à Rabat de responsables de la police, des services de renseignement et des forces paramilitaires, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"Ce niveau d'alerte indique une menace sérieuse d'action terroriste et appelle la mobilisation extrême des organes de sécurité", a déclaré le ministère, en utilisant des termes que les autorités marocaines emploient généralement pour faire référence à des extrémistes musulmans.

Le ministère cite des "informations fiables des services de renseignement" sans fournir de précisions sur une menace spécifique.

Selon des analystes et des diplomates, les récentes visites au Maroc de hauts responsables européens et américains de la sécurité soulignaient l'imminence de la menace en même temps que le rôle que joue le royaume chérifien dans la lutte menée dans le monde entier par les Américains contre le terrorisme.

Ils rappelaient les menaces répétées d'Al Qaïda contre le Maroc et d'autres pays d'Afrique du Nord, citant la vidéo sur laquelle est apparu cette semaine Ayman al Zaouahri, le numéro deux d'Al Qaïda, qui appelait au renversement des gouvernements musulmans "corrompus".

Le Maroc, allié des Etats-Unis dans leur campagne internationale contre le terrorisme, connaît un niveau d'alerte élevé depuis les attentats suicide de 2003 qui ont fait 45 morts à Casablanca. Le royaume avait renforcé d'un cran son dispositif de sécurité après que sept kamikazes eurent déclenché leurs explosifs à Casablanca en mars et en avril, tuant, outre eux-mêmes, un policier.

TROUBLER LA SAISON TOURISTIQUE ?

Le ministère exhorte les Marocains à se montrer plus vigilants et à soutenir les efforts des autorités face à la menace terroriste, ajoutant que des policiers supplémentaires seraient déployés dans les rues pour renforcer la surveillance.

Un haut fonctionnaire du ministère marocain de l'Intérieur, Mohieddine Amzazi, a déclaré à l'agence marocaine de presse MAP: "Le ministère a reçu des renseignements concomitants ces derniers jours, portant sur une menace assez sérieuse d'attentats terroristes visant le Maroc". Il n'a pas donné de plus amples précisions.

Un spécialiste des questions de sécurité a dit qu'il "soupçonnait les autorités d'avoir arrêté quelqu'un et d'avoir obtenu des informations précises. Ces informations ont pu être corroborées par des renseignements provenant des alliés occidentaux du Maroc".

Selon un diplomate européen de haut rang, la rumeur court, dans les milieux diplomatiques, que les autorités du royaume craignent la possibilité d'un attentat suicide alors que la saison touristique bat son plein.

"Nous n'avons pas d'informations précises là-dessus mais c'est le scénario le plus évoqué par les diplomates étrangers ici", a-t-il dit.

"C'est la première fois que les autorités marocaines utilisent un langage clair et des mots précis concernant la menace terroriste", relève un politologue en vue, Miloud Belkadi.

Selon lui, les responsables occidentaux de la sécurité, dont le chef du FBI Robert Mueller, ont pu transmettre lors de leurs récentes visites au Maroc des renseignements sur l'imminence d'un attentat. "Ces visites, et les mots de Zaouahri, d'Al Qaïda, laissaient penser que quelque chose de sérieux pouvaient se passer prochainement ici", a ajouté Belkadi.

Le gouvernement de Rabat espère que le tourisme va être un moteur de croissance économique, et s'assigne l'objectif de 10 millions de touristes en 2010 contre 6,5 millions actuellement.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070707/twl-maroc-securite-alerte-bd5ae06.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 16:49

Citation :

"C'est la première fois que les autorités marocaines utilisent un langage clair et des mots précis concernant la menace terroriste", relève un politologue en vue, Miloud Belkadi.

Cher Laurent, A part la Syrie, l'Iran, le Soudan ... , tous les gouvernement musulmans luttent contre l'islamisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Novalis
Modérateur


Masculin Messages : 686
Inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 18:50

Et si l'on peut préciser ce que dit M. Dumouch, on sait que la Syrie elle-même est l'objet d'attentas islamistes et lutte ainsi contre ses ennemis intérieurs (les takfiristes comme le gouvernement les appelle). Parce qu'en tant que régime à façade laïque, les islamistes ne le supportent pas non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://reflexion-contemporaine.over-blog.net/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 07 Juil 2007, 18:52

l'islamisme fait beaucoup de tord à l'Islam et c'est bien dommage, car, le vrai musulman est très tolérant
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Jeu 12 Juil 2007, 21:29

Citation :
Terrorisme : les Etats-Unis à nouveau sous la menace ?

J.C. (lefigaro.fr). Publié le 11 juillet 2007

Plusieurs indicateurs sont au rouge et laissent craindre de nouvelles attaques terroristes, au cours de la période estivale.


«Je pense que nous entrons dans une période, cet été, de risques élevés». Une phrase peu rassurante dans la bouche du secrétaire américain à la sécurité intérieure. Dans un entretien publié mercredi par le Chicago Tribune, Michael Chertoff déclare que les Etats-Unis vont être confrontés ces prochains mois d'été à un risque élevé d'attentats terroristes. «Al-Qaida a diffusé beaucoup plus de communiqués, il me semble qu'ils se sentent bien plus à l'aise et que les probabilités (d'une attaque) augmentent», a-t-il souligné, tout en précisant n'avoir «aucune preuve d'un attentat imminent qui nécessiterait d'augmenter le niveau de sécurité».


«Au cours des étés précédents, il y a eu des attentats contre le monde occidental ce qui laisse penser que l'été leur paraît propice», a ajouté le secrétaire à la sécurité intérieure, qui base ses réflexions sur des rapports des services de renseignements. «Tout ceci fait que j'ai l'intuition que nous entrons dans une période de vulnérabilité», a-t-il dit. La Maison-Blanche s'est empressée de minimiser ses déclarations assurant qu'il n'y avait pas de menace imminente.


Réunion d'urgence


Hasard du calendrier ou non, le jour de cette interview, ABC News a également révélé l’existence d’une nouvelle cellule d’al-Qaida en cours de constitution. Rapports des services secrets à l’appui, la chaîne américaine affirme qu’«une petite cellule est en route pour les Etats-Unis ou même déjà sur le sol américain.» Toujours selon la chaîne, la Maison-Blanche a immédiatement planifié jeudi une réunion d’urgence entre les différentes agences de sécurité pour tenter de gérer cette nouvelle menace.


Ces deux annonces interviennent plus d’une semaine après la divulgation d’un rapport secret, selon lequel al-Qaida préparerait de faire régner une terreur «spectaculaire» cet été aux Etats-Unis. Et un haut responsable américain de commenter : «Cela rappelle les avertissements et les informations que nous avions reçus à l’été 2001».

http://www.lefigaro.fr/

Citation :
Al-Qaida menace à nouveau la Grande-Bretagne

L.S. (lefigaro.fr), avec AFP, BBC.. Publié le 11 juillet 2007

Dans un enregistrement audio, le numéro 2 de la nébuleuse terroriste annonce une riposte à l’anoblissement de Salman Rushdie.


« Je dis à Elizabeth et à Blair (la reine d’Angleterre et son ex-premier ministre, ndlr) que votre message nous est parvenu et que nous sommes en train de vous préparer une réponse précise ». Le message en question est l’anoblissement récent de l’écrivain Salman Rushdie en Grande-Bretagne. La réponse, lourde de menace, est Ayman al-Zawahiri, le bras-droit d’Oussama Ben Laden. Cette déclaration a été diffusée sous forme d’enregistrement audio d’une vingtaine de minutes sur un site internet. Son authenticité n’a pu être formellement établie dans l’immédiat.


Le 16 juin dernier, Salman Rushdie, l’auteur des « Versets sataniques » toujours menacé d’une fatwa, été fait chevalier par la reine Elizabeth II, provoquant un tollé en Iran et au Pakistan. Zawahiri critique violement « la Grande-Bretagne pleine de haine et (à) ses esclaves indiens » (le titre de la vidéo) et demande à la reine pourquoi elle n’anoblit pas David Irving, un historien négationniste condamné pour « activités néo-nazies ».


Appel aux islamistes pakistanais


Le numéro deux d’al-Qaida a également un mot pour Gordon Brown, le successeur de Tony Blair. « La politique menée par votre prédécesseur vous a apporté tragédie et défaite. Pas seulement en Afghanistan et en Irak mais aussi au cœur de Londres. Si vous ne comprenez pas cette leçon, nous sommes prêts à vous la répéter », martèle-t-il. Avant, entre autre, de se féliciter d’un attentat meurtrier contre la Finul au Liban, d’appeler le Hamas à la guerre sainte contre Israël, et de demander aux Pakistanais de résister à leur président Pervez Musharraf, « le corrompu ».


La réponse de Downing Street ne s’est pas faite attendre. Un porte-parole de Gordon Brown a répondu que la Grande-Bretagne « ne permettra pas aux terroristes d’influencer le mode de vie » de ses citoyens. Tout en soulignant que l’anoblissement de Rushdie n’était en aucun cas « une insulte à l’islam ou à Mahomet ».

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Jeu 12 Juil 2007, 23:01

Citation :
Pakistan/Mosquée rouge : le numéro deux d'Al-Qaïda appelle à la guerre sainte

Ayman al-Zawahiri, numéro deux d’Al-Qaïda, a appelé mercredi à la guerre sainte contre le Pakistan, en représailles à l'assaut donné à la Mosquée rouge d’Islamabad. "Musulmans du Pakistan, votre salut ne peut passer que par le Djihad", déclare-t-il dans un enregistrement sonore diffusé sur Internet. "J'en appelle aux oulémas du Pakistan (...). Musharraf et ses chiens vous ont déshonorés au service des croisés et des juifs. Si vous ne vous révoltez pas, Musharraf va vous anéantir. Musharraf ne s'arrêtera pas tant qu'il n'aura pas éradiqué l'islam du Pakistan", a-t-il poursuivi.

Le président pakistanais Pervez Musharraf s'adressera ce jeudi à la nation pour présenter "une nouvelle stratégie afin de combattre l'extrémisme et le terrorisme" et expliquer les raisons qui ont poussé les autorité à lancer une opération militaire contre la mosquée fondamentaliste. L’identification des cadavres des islamistes tués lors des affrontements devrait établir si des étrangers liés à des mouvements proches d'Al-Qaïda et liés à des Talibans combattant en Afghanistan figuraient parmi les rebelles.


Citation :
Pakistan/Terrorisme : deux attentats suicide, cinq morts

Un kamikaze au volant d'une voiture piégée a actionné sa charge à un barrage de police près de Mingora, au nord-ouest du Pakistan. Trois policiers ont été tués et plusieurs personnes ont été blessées. A Miran Shah, près de la frontière afghane, un autre attentat suicide dans des locaux du gouvernement régional a tué deux fonctionnaires. Ces attentats n'ont pour l’heure pas été revendiqués mais ils interviennent après l’appel au Djihad lancé par le numéro deux d’Al-Qaïda suite à l’assaut de la Mosquée rouge d’Islamabad par l’armée pakistanaise

http://www.esisc.org/index.asp

A surveiller TRES attentivement Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Ven 13 Juil 2007, 06:55

Citation :
Musharraf ne s'arrêtera pas tant qu'il n'aura pas éradiqué l'islam du Pakistan", a-t-il poursuivi.

L'avantage, c'est que les musulmans sont prévenus. Ils savent qui sont les islamistes.

S'il les portent au pouvoir, ils ne pourront dire: "On ne savait pas."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Ven 13 Juil 2007, 12:17

Pour rappel, peu après les attentats du 11 Septembre, les américains les avaient prévenus, en cas de non coopération dans la guerre contre le terrorisme :

Citation :
Préparez-vous à retourner à l'âge de pierre

Autant dire qu'en cas de prise de pouvoir par les fous d'Allah, ca risque de chauffer très fort :|
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Ven 13 Juil 2007, 16:31

Citation :
Des milliers d'islamistes manifestent contre Musharraf au Pakistan

(13/07/2007 16:17)


Des milliers d'islamistes pakistanais ont exprimé vendredi leur colère envers le président Pervez Musharraf au cours de manifestations, certains appelant même à le "détruire" en représailles à l'assaut meurtrier lancé cette semaine contre la Mosquée rouge d'Islamabad. Dans la capitale du pays, des centaines d'islamistes ont appelé à la guerre sainte et scandé les slogans "Musharraf est un meurtrier" et "gloire aux martyrs de la Mosquée rouge", au cours d'une manifestation organisée par la principale alliance de partis fondamentalistes, le Muttahida Majlis-e-Amal (MMA). Le président pakistanais Pervez Musharraf avait déclaré jeudi que l'intervention des forces spéciales, qui a fait au moins 86 morts, dont 75 islamistes, était "inévitable", car le bâtiment religieux était en fait un foyer d'extrémistes. "Les manifestations ne se limiteront pas qu'à vendredi", a annoncé Liaquat Baloch, un haut responsable du MMA. A Peshawar (nord-ouest), quelque 2.000 musulmans rassemblés pour la prière du vendredi ont fait le serment de poursuivre la mission d'Abdul Rashid Ghazi, le chef des irréductibles de la Mosquée rouge tué au cours de l'assaut, aux cris de "Allah o Akbar! , " "Longue vie à l'islam" et "détruisons Musharraf". (FLO)

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=78728&source=belga&status=3


Citation :
Manifestations au Pakistan après l'assaut contre la Mosquée Rouge

ISLAMABAD - Des manifestations de protestation contre l'assaut de la Mosquée Rouge d'Islamabad (108 morts) ont eu lieu dans les principales villes du Pakistan à l'issue des prières du vendredi. La sécurité a été renforcé devant les mosquées et bâtiments officiels, après les menaces de représailles islamistes.

(publicité)
A Karachi, la principale ville du pays, plus de 1.200 manifestants ont défilé en scandant des slogans hostiles au président pakistanais Pervez Musharraf, accusé de "vouloir appliquer le programme de l'Amérique dans cette partie du monde".

Des manifestations de moindre ampleur ont eu lieu à Rawalpindi, Lahore, Peshawar et Islamabad notamment. On ne signalait pas d'incidents dans l'immédiat.

Jeudi, une coalition de six partis religieux avait approuvé un appel lancé par 13.000 écoles coraniques du pays à des manifestations de protestation dans tout le pays. Deux attentats suicide ont été recensés jeudi, au lendemain de la fin de l'assaut de l'armée contre la mosquée où s'étaient retranchés des islamistes radicaux.

Al Qaïda et les talibans afghans ont appelé à des attentats contre des objectifs gouvernementaux. Le frère de l'imam tué dans l'assaut de la Mosquée Rouge a appelé à la "révolution islamique".

Pervez Musharraf a assuré jeudi soir au cours d'une allocution télévisée que "l'extrémisme et le terrorisme seront mis en échec dans chaque recoin du pays". Les madrassas, écoles coraniques qui enseignent la violence ne seront pas tolérées, a-t-il dit. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070713/twl-pakistan-mosquee-violence-2f4e741.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 15 Juil 2007, 10:31

Citation :
Oussama ben Laden invite au "martyre" dans une vidéo non datée

Par Todd Eastham Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Oussama ben Laden invite les musulmans à choisir la voie du "martyre", sur une vidéo que la chaîne de télévision américaine CNN affirme samedi avoir interceptée avant sa diffusion sur des sites internet islamistes.

Sur son propre site internet, CNN souligne que cette vidéo ne contient aucune précision sur le lieu et le moment où les images ont été tournées. La chaîne ajoute qu'elle n'a pas pu vérifier l'authenticité de ce document de 40 minutes, qu'elle a traduit d'arabe en anglais.

Cette vidéo mélange d'anciens clips mais CNN pense qu'ils ont été compilés au cours des quatre dernières semaines.

Ben Laden s'exprime dans un environnement semblable à celui déjà aperçu dans d'autres vidéos diffusées avant les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Octavia Nasr, responsable des affaires arabes à CNN, précise que ben Laden n'apparaît que dans une séquence de 50 secondes sur cette vidéo.

"Quel est le statut que le meilleur des hommes souhaitait pour lui-même?", interroge ben Laden, cité par CNN, en allusion à Mahomet. "Il voulait être un martyr. Il disait lui-même: "Par Celui dont ma vie est entre les mains! J'adorerais attaquer et être martyr.'"

"Cet illustre prophète inspiré par Dieu résume toute la vie par ces mots. Il voulait acquérir ce statut. Bienheureux celui choisi par Dieu pour être martyr", poursuit ben Laden cité par CNN.

DOUBLEMENT DE LA RÉCOMPENSE

Le chef d'Al Qaïda apparaît en tenue militaire et semble s'adresser à des partisans.

La chaîne ne précise pas les conditions dans lesquelles elle a obtenu cette vidéo. Une partie de ce document, produit par As Sahab, l'organisme chargé de la communication d'Al Qaïda, était disponible sur le site internet lauramansfield.com, qui fournit des traductions en arabe et des analyses sur le phénomène du terrorisme.

CNN rapporte que, ces dernières semaines, des sites internet d'extrémistes islamistes ont annoncé la diffusion "prochainement de bonnes nouvelles en provenance du cheikh Oussama ben Laden".

Moustafa abou al Yazid, désigné en mai nouveau commandant d'Al Qaïda en Afghanistan, apparaît aussi sur cet enregistrement. Il félicite les combattants prêts à mourir pour leur cause.

Le Sénat américain a voté vendredi le doublement de la prime offerte pour la capture de Ben Laden, à 50 millions de dollars. Il a en outre invité le président américain George Bush à diriger à nouveau ses efforts en matière de sécurité vers la capture du chef d'Al Qaïda.

Bush avait réclamé peu après les attentats du 11-Septembre la capture de ben Laden "mort ou vif". Un avant l'invasion américaine de l' Irak en mars 2003, le président américain avait modifié sa position en affirmant ne pas savoir où se trouvait Ben Laden et que, "franchement, il ne me préoccupe pas plus que cela".

Des responsables du renseignement américain ont déclaré cette semaine devant la commission des forces armées de la Chambre des représentants que les habitants du nord-ouest du Pakistan, où se cacherait ben Laden, étaient insensibles aux récompenses proposées par les Etats-Unis.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070715/tts-ben-laden-video-972e905.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 15 Juil 2007, 11:15

Citation :
Eté de feu

NOUVELLE VIDE0 DE BEN LADEN

Ben Laden est réapparu en vidéo. Quelques jours après la troisième intervention de son second, Al-Zahwiri, en... sept jours, une nouvelle vidéo non datée montre Ben Laden faisaint l'apologie du martyre. Or, chaque vidéo du chef terroriste annonce des attentats majeurs dans un délai de trois mois.

Dans une autre vidéo obtenue par ABC News, le nouveau chef militaire desTalibans, Mansour Dadullah, avertit que des cellules dormantes ont été envoyées en Europe et aux Etats-Unis, et sont prêtes à agir. Ces "attentats de grande envergure" devraient "venger les attentats ratés de Londres et Glasgow" d'ici la fin de l'été.

La CIA et le FBI ont annoncé qu'ils s'attendaient à un été très dangereux en matière de terrorisme."L'été de 2007 ressemble à s'y méprendre à l'été de 2001" a expliqué un responsable. "Nous obtenons chaque jour de nouvelles informations alarmantes."

L'Irak n'étant plus opérationnelle, c'est le régime iranien qui finance et entraîne les agents d'Al-Qaeda. Et l'Iran n'hésitera pas à exiger le maximum de dégâts pour terrasser "le Grand Satan" américano-européen et obtenir le nucléaire.

Il y a deux jours, l'Iran a annoncé la suspension de ses activités nucléaires. Pure intoxication, bien sûr. Plus inquiétant, ce fameux message d'Al-Qaeda en Irak menaçant Téhéran: si Al-Qaeda insulte son bailleur de fonds, c'est sur ordre. Des mollahs, évidemment. Cela signifie que Téhéran cherche à se distancer d'Al-Qaeda aux yeux de la communauté internationale.

Pourquoi, sinon parce qu'Al-Qaeda frappera fort bientôt ? Et que si l'Iran ne feint pas le rejet de Ben Laden, les Etats-Unis n'hésiteront pas à renverser le régime en cas d'attentat ?

Est-ce nouveau comme technique ? En juillet 2001, un envoyé de Ben Laden fut renvoyé d'une ambassade irakienne à grand renfort de publicité. Deux mois plus tard, les deux tours tombaient pour se venger du discours de George Bush Senior contre l'Irak, le 11 septembre 1990, celui qui a mené à la Guerre du Golfe.

Hélas, les idiots de 2001 restent les idiots de 2007. Le Secrétaire à la Défense Robert Gates a annoncé il y a deux mois que l'armée américaine avait des preuves de connivence entre Téhéran et les Talibans - c'est-à-dire entre les Talibans qui annoncent des attentats sous la houlette de Ben Laden et le régime de mollahs - donc entre Al-Qaeda et l'Iran. Les grands esprits malades de la CIA et du Département d'Etat ont riposté : comment ! un Etat chiite supportant des fanatiques sunnites ? Impossible mon grand ! Cela ne se peut ! Tout le monde sait que les Communistes et les Capitalistes ne s'allièrent pas pendant la 2e guerre pour combattre le nazisme, et, c'est notoire, la Syrie baasiste ne supporte pas le Hezbollah chiite. A moins que...

D'ailleurs, il est connu que l'Iran finance le Hamas, et le Hamas est tout sauf chiite...

Cela ne vous rappelle rien ? C'est avec ce genre d'arguments spécieux que vos journaux et gouvernements ont nié les liens entre Saddam et Al-Qaeda et refusent de voir la patte d'un Etat dans les attaques suicides et biologiques contre les Etats-Unis en 2001 !

La seule différence entre 2001 et 2007 est le niveau de préparation occidental. Mais les agences de renseignement sont-elles en mesure de stopper des islamistes financés par les Gardiens de la Révolution, et disséminés en Occident pour y semer la mort sans distinction ?

Réponse sous peu.

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-11336902.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 15 Juil 2007, 12:44

Laurent a écrit:



Etat des lieux des attaques terroristes, en date du 2 Juillet...

voir ma signature pour juger des méfaits planétaires de ces fous furieux...près de 300 nouvelles attaques, en 13 jours Idea )

(8905, à la date d'aujourd'hui (15 Juillet) - je précise, le compteur étant actualisé en temps réel)
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 15 Juil 2007, 13:07

Citation :
Quatorze morts dans un attentat-suicide contre un convoi militaire au Pakistan

PESHAWAR, Pakistan -- Trois explosions ont visé un convoi militaire dans le nord-ouest du Pakistan dimanche, tuant onze soldats et trois civils, selon un porte-parole de l'armée, confrontée à un regain de violence dans les zones proches de la frontière avec l'Afghanistan.

Le convoi a été touché par deux voitures piégées et par une bombe installée à proximité de la route à Swat, dans une zone montagneuse du nord-ouest du pays proche de la frontière avec l'Afghanistan, a précisé le général Waheed Arshad.

Selon lui, 39 personnes ont été blessées par ces explosions qui ont notamment endommagé un bus civil qui transportait des soldats. Une fusillade a suivi les explosions, selon un officier de police.

Un responsable des services de renseignement a également évoqué le chiffre de 15 morts.

Samedi, au moins 24 soldats pakistanais ont été tués et 28 autres blessés dans un autre attentat-suicide contre un convoi militaire, dans le nord-ouest du pays.

Le gouvernement a envoyé des milliers de soldats dans les zones tribales pour accroître la pression sur les combattants islamiques qui ont promis de relancer leurs opérations après l'assaut sanglant lancé mardi contre la Mosquée rouge d'Islamabad. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070715/twl-pakistan-attentat-2f4e741.html

Citation :
Des militants islamistes mettent fin à l'accord avec Islamabad

MIRANSHAH (Pakistan) - Des militants islamistes pro-talibans à Miranshah, chef lieu du Nord Waziristan, région tribale pakistanaise frontalière de l'Afghanistan, ont annoncé dimanche avoir mis fin à l'accord de paix conclu en 2006 avec le gouvernement d'Islamabad.

"Nous mettons fin à l'accord aujourd'hui" indique le conseil local taliban dans un texte distribué à Miranshah, où un attentat suicide contre un convoi militaire a tué 24 soldats samedi.

Des commandants locaux pro-talibans avaient appelé la population à la guerre sainte en réponse au siège de la Mosquée rouge d'Islamabad.

(©AFP / 15 juillet 2007 13h07)

http://www.romandie.com/infos/news/070715110754.ujmz1vr3.asp

Citation :
Huit personnes tuées dans des attaques dans l'est de l'Afghanistan

KHOST (Afghanistan) - Huit personnes, dont cinq ouvriers et deux gardes du corps d'un chef de district, ont été tuées dans une série d'attaques dans l'est de l'Afghanistan, ont affirmé dimanche les autorités afghanes.

Par ailleurs, trois talibans, présentés comme d'importants commandants régionaux, ont été tués samedi dans la province méridionale d'Helmand, où les combats sont quotidiens, a affirmé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Dans la province de Paktika (est), cinq ouvriers sur une route en reconstruction ont été tués et deux autres blessés dimanche par l'explosion d'un engin télécommandé alors qu'ils se rendaient à leur travail, selon le chef de la police provinciale, Sardar Mohammad Zazi, qui a attribué l'attaque aux talibans.

Toujours dans cette province, des roquettes tirées à partir du territoire pakistanais et visant une base de la force de l'Otan sont tombées sur des maisons dans le district de Bermal, tuant un civil et en blessant trois autres, a affirmé le gouverneur de cette province, Mohammad Akram Khepelwak.

Le district de Bermal est frontalier des zones tribales pakistanaises, où nombre de talibans ont trouvé refuge après la chute de leur régime fondamentaliste fin 2001.

Plus au nord, dans la province voisine de Paktia, le chef du district de Showak "retournait chez lui samedi soir quand il est tombé dans une embuscade qui a fait deux morts parmi ses gardes du corps", a déclaré à l'AFP Ghulam Dastagher, chef adjoint à la sécurité dans cette province, soulignant que le chef de district avait été blessé.

Enfin, neuf militants présumés ont par ailleurs été arrêtés dimanche dans le district de Chaparhar, dans la province de Nangarhar (est) lors d'une opération conjointe des forces afghanes et de la coalition sous commandement américain, selon un communiqué de cette dernière assurant qu'aucun coup de feu n'avait été tiré pendant l'opération.

Depuis le début de l'année, plus de 3.000 personnes, en majorité des insurgés, ont trouvé la mort dans les violences en Afghanistan, selon un décompte de l'AFP établi à partir des bilans officiels.

(©AFP / 15 juillet 2007 13h14)

http://www.romandie.com/infos/news/070715111423.3nk7ivnj.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 10:42

Citation :
Explosion devant l'ambassade britannique au Chili

LONDRES (Reuters) - Une explosion s'est produite devant l'ambassade de Grande-Bretagne à Santiago du Chili, causant des dégâts mineurs au bâtiment, annonce un porte-parole du Foreign office.

On n'a pas signalé de victime jusqu'ici et une enquête a été ouverte sur l'incident, a-t-il ajouté.

Un journaliste local, Jorge Garreton, a déclaré à la chaîne britannique Sky Television que l'explosion s'était produite dimanche vers 22h15 heure locale (02h15 GMT).

Elle a été causée par "un petit cylindre rempli de poudre et doté d'un minuteur", a-t-il dit en confirmant que l'on ne faisait état d'aucune victime.

Garreton a ajouté que l'ambassade de Londres se trouvait à proximité de celle d'Israël.

Environ 50.000 touristes britanniques se rendent chaque année au Chili, selon le site internet du Foreign office. D'après les autorités britanniques, les risques liés au terrorisme y sont jugés faibles.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070716/twl-gb-chili-bd5ae06.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 12:11

Citation :
Vaste offensive irako-américaine contre Al-Qaïda en Irak

Lundi 16 juillet 2007


(Belga) Des milliers de soldats américains et irakiens ont lancé une vaste offensive contre les bastions d'Al-Qaïda au sud de Bagdad, en vue de stopper l'afflux d'armes dans la capitale irakienne.
L'opération "Marne Avalanche" cible les insurgés dans et autour de la ville sunnite de Jourf al-Sakhr, située entre la province d'Anbar, à l'ouest, et la province centrale de Babylone. "Une opération a été lancée là-bas avec des troupes américaines et irakiennes le long de la vallée de l'Euphrate", a précisé le commandant Alayne Conway, porte-parole de l'armée américaine. (CYA)

http://actu.skynet.be/

Citation :
Deux attentats font au moins 80 morts à Kirkouk

BAGDAD (Reuters) - Au moins 80 personnes ont été tuées et 136 autres blessées par les explosions d'une voiture et d'un camion piégés lundi à Kirkouk, dans le nord de l'Irak, rapporte la police.

Le bilan est provisoire et risque de s'alourdir, a ajouté la police.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070716/tts-irak-violences-kirkouk-972e905.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 15:31

Citation :
La Grande-Bretagne menacée par une trentaine de cellules terroristes

Le secrétaire d'Etat britannique chargé de la Sécurité, Alan West, a affirmé lundi qu'une trentaine de cellules terroristes en Grande-Bretagne prépareraient des attentats, précisant que 4.000 personnes étaient sous surveillance policière. "Au jour le jour, les services de sécurité et la police surveillent actuellement plus de 200 groupes ou réseaux, qui, à des degrés divers, menacent notre sécurité", a-t-il affirmé lors d'un entretien avec la BBC-radio.

"Il y en a une trentaine qui sont surveillés de près car ils en sont au stade où ils rassemblent des matériaux et font des choses qui pourraient les amener, à court terme, à passer à l'acte s'ils le décidaient", a-t-il ajouté. "Cela signifie que quelque 2.000 personnes sont surveillées, de plus ou moins près, et probablement quelque 2.000 autres personnes qui leur sont liées aussi", a-t-il précisé.


L'ancien chef du renseignement militaire britannique estime que les services de sécurité ont réalisé d'importants progrès dans la collecte d'informations sur les complots terroristes. De nombreuses informations collectées sur ordinateurs entraînent de longs délais d'analyse de données. M. West se dit ainsi favorable au prolongement de la période maximale de garde à vue pour les terroristes présumés, actuellement fixée à 28 jours. Ce sujet de polémique a ressurgi après les attentats manqués de Londres et de Glasgow fin juin. "Je crois, en regardant la complexité de ces choses, qu'il y aura des occasions où nous aurons besoin de plus de 28 jours", a-t-il expliqué. "J'espère que nous pourrons arriver à un consensus, parce que je crois que c'est important pour ce pays", a-t-il plaidé.

Par ailleurs, le gouvernement australien a ordonné lundi le placement dans un centre de rétention pour immigrés d'un médecin indien relâché sous caution quelques heures auparavant après son inculpation dans l'enquête sur les attentats manqués en Grande-Bretagne. La justice australienne avait décidé de relâcher dans la matinée Mohammed Haneef, 27 ans, contre le versement d'une caution de 10.000 dollars (8.600 USD).

Mais, en vertu d'une mesure administrative, le visa du médecin a été annulé. Il a donc été placé en rétention jusqu'à sa comparution devant la justice, a déclaré le ministre de l'Immigration, Kevin Andrews. "Je suis satisfait car cette annulation du visa est dans l'intérêt national", a-t-il déclaré à la presse. "Au regard d'informations communiquées par la police fédérale australienne, je soupçonne le Dr Haneef d'avoir ou d'avoir eu des relations avec des personnes impliquées dans des comportements criminels, en l'occurrence du terrorisme", a ajouté le ministre.

http://www.7sur7.be/hlns/cache/det/art_524802.html?wt.bron=homeArt3
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80837
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 20:36

Il faudra bien un loi comme la loi française qui permet d'arrêter, de condamner puis d'expulser AVANT que l'attentat soit commis.

En Belgique, il y a même déchéance de nationalité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 21:30

C'est bien d'avoir des lois (et on les a), encore faut-il qu'on les applique...

A ce sujet, je te rappelle que Sarko a supprimé la double peine...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 16 Juil 2007, 21:34

Weekly Jihad Report

Jul. 07 - Jul. 13

Jihad Attacks: 74

Dead Bodies: 623

Critically Injured: 697


http://www.thereligionofpeace.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mar 17 Juil 2007, 23:42

Citation :
L'Inde découvre l'ampleur de son infiltration par al-Qaida

De notre correspondante à New Delhi MARIE-FRANCE CALLE. Publié le 17 juillet 2007

Les attentats manqués de Londres et Glasgow, dans lesquels des Indiens sont mis en cause, suscitent une prise de conscience à Delhi.


FIÈRE de son rôle dans la globalisation, l'Inde vient de découvrir que c'est pour le meilleur et pour le pire. Côté lumière, il y a le rayonnement de son économie, de sa culture, de ses « designers ». Côté ténèbres, il y a les réseaux du terrorisme international. Jusqu'à la fin juin et les tentatives d'attentats en Grande-Bretagne, c'était pour les autres, le Pakistan en tête. Se considérant elle-même comme une victime du terrorisme, l'Inde était convaincue de ne pas en être l'exportatrice. Son premier ministre, Manmohan Singh, s'en était félicité après les attaques à Londres (56 morts) du 7 juillet 2005. Soulignant que bien qu'arrivant au troisième rang des pays à forte communauté musulmane (145 millions de musulmans, soit 13 % de sa population) après l'Indonésie et le Pakistan, aucun Indien n'avait jamais été impliqué dans des actes de terrorisme international. En Inde même, c'était une autre histoire. Le 29 octobre 2005, trois attentats simultanés ont tué 66 personnes à New Delhi ; le 11 juillet 2006, des explosions dans des trains à Bombay, capitale économique du pays, ont fait 187 victimes. Certains y ont vu la main d'al-Qaida mais ici, les enquêtes se perdent souvent dans les sables.


Voiture bélier


Les tentatives d'attentat des 29 et 30 juin en Grande-Bretagne ont changé la donne, en faisant entrer de plain-pied l'Inde dans la nébuleuse al-Qaida, version globale et impitoyable. Sur les trois personnes inculpées samedi au Royaume-Uni, l'un est un médecin indien, Sabeel Ahmed, 26 ans, originaire de Bangalore, la capitale nationale du « high-tech ». Il a plaidé non coupable hier à Londres par l'intermédiaire de son avocat, lors de sa première présentation devant un tribunal.


Son frère aîné, Kafeel Ahmed, 27 ans, conduisait la voiture bélier qui s'est incrustée le 30 juin dans le terminal de l'aéroport de Glasgow. Cet ingénieur, très grièvement brûlé, n'a pas été inculpé en raison de son état de santé, mais il est l'un des principaux suspects. Un troisième inculpé, Mohammed Haneef, médecin, n'est autre que le cousin des frères Ahmed. Son arrestation en Australie, le 2 juillet, alimente un feuilleton médiatique en Inde. Hier, le gouvernement australien a trouvé le moyen d'empêcher la mise en liberté conditionnelle de Mohammed Haneef en annulant son visa.


En Inde, les réactions vont de l'embarras à la vexation, en passant par une inquiétude pragmatique sur l'obtention à venir de visas pour aller travailler à l'étranger. Ce qui trouble, surtout, c'est que Kafeel Ahmed, apparemment très engagé dans le djihad, la guerre sainte, contre les Occidentaux en Tchétchénie, en Irak ou en Afghanistan, ne s'est jamais soucié de « libérer » le Cachemire. Delhi se rapproche de plus en plus de Washington, ce qui pourrait déplaire aux émules de Ben Laden et faire de l'Inde une cible privilégiée du terrorisme international.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 18 Juil 2007, 00:07

Citation :
Un des chefs d'Al-Qaïda en Irak tué

BAGDAD - Un des chefs d'Al-Qaïda en Irak les plus recherchés a été tué le week-end dernier par des tirs d'artillerie, a annoncé mardi l'armée américaine.


Abou Jourah, chef d'une cellule du réseau terroriste, a été tué samedi dans le secteur d'Arab Jabour, un quartier du sud de Bagdad et bastion des insurgés sunnites.

L'attaque a été menée par des soldats américains lorsqu'ils ont appris qu'il rencontrait quatorze insurgés dans une maison, précise l'armée dans un communiqué.

Deux obus guidés par satellite ont été tirés sur la demeure, qui a été détruite. Un avion a ensuite repéré des individus quittant les décombres et chargeant les blessés dans un véhicule. Un hélicoptère a attaqué le véhicule, le détruisant.

Trois personnes ont fui dans une seconde maison, qui a été détruite par l'aviation américaine. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070717/twl-irak-usa-al-qaida-1def439.html

Citation :
Le renseignement US relie la menace qaediste à la guerre en Irak

Par David Morgan Reuters

WASHINGTON (Reuters) - La menace que représente Al Qaïda pour les Etats-Unis s'est accentuée en raison de l'expérience acquise par les djihadistes en Irak, selon une note de synthèse du renseignement américain rendue publique.

Ce court document de deux pages, extrait d'un rapport remis au président George Bush, constitue la première reconnaissance publique par la communauté américaine du renseignement d'un lien entre la guerre en Irak et une menace à moyen terme contre le sol des Etats-Unis.

La Maison blanche a précisé qu'aucune information crédible ne faisait cependant état d'une attaque imminente contre le territoire américain, et le niveau de l'alerte antiterroriste en vigueur dans le pays n'a pas été corrigé à la hausse.

Des responsables du renseignement ont confirmé que rien ne prouvait que ces cellules qaedistes étaient opérationnelles aux Etats-Unis.

"Mais l'avertissement est clair, et nous le prenons au sérieux", a dit la conseillère de la Maison blanche pour la sécurité intérieure, Frances Townsend.

EXPLOITER LES COMPÉTENCES IRAKIENNES

Le document, travail de synthèse réalisé à partir des informations des seize agences fédérales de renseignement, souligne qu'Al Qaïda devrait probablement essayer d'utiliser l'expérience acquise en Irak par des groupes insurgés associés à la nébuleuse islamiste.

"Nous jugeons qu'Al Qaïda cherchera probablement à se servir des contacts et des moyens d'Al Qaïda en Irak, sa branche associée la plus visible et la plus compétente", peut-on y lire.

Des responsables du renseignement estiment que la menace qaediste s'est accrue ces dernières années à mesure que le réseau à l'origine des attentats du 11 septembre 2001 se regroupait dans les zones isolées du nord-ouest du Pakistan.

Cette nouvelle implantation a permis à la direction du mouvement de reconquérir une partie de ses capacités de commandement largement réduites après le renversement, fin 2001, du régime taliban au pouvoir en Afghanistan qui lui offrait jusque là sa protection.

"DANS UN ENVIRONNEMENT DE MENACE RÉHAUSSÉE"

Le document diffusé par l'administration Bush souligne qu'Al Qaïda reste "la plus sérieuse menace terroriste" pesant contre les Etats-Unis. La communauté américaine du renseignement s'attend à ce que sa direction s'efforce de placer des agents sur le territoire des Etats-Unis et qu'elle continue de projeter des "opérations à impact élevé".

"Par conséquent, nous jugeons que les Etats-Unis se trouvent actuellement dans un environnement de menace rehaussée."

La guerre en Irak, qui en est à sa cinquième année, est considérée de longue date par les responsables américains comme un terrain d'entraînement pour djihadistes. Mais les agences de renseignement estimaient jusqu'à présent improbable que la menace se répande à d'autres pays avant la fin des combats en Irak et le retour chez eux des combattants étrangers qui y luttent contre les forces américaines.

George Bush et plusieurs hauts responsables de son administration ont souligné eux à plusieurs reprises que la guerre en Irak protégeait les Américains en évitant que de nouveaux attentats soient commis sur leur sol.

Présentant la semaine dernière un rapport intermédiaire sur la situation en Irak, le président des Etats-Unis avait du reste démenti que la menace d'Al Qaïda soit redevenue aussi forte qu'avant le 11-Septembre.

Le document diffusé mardi semble donc placer la Maison blanche sur la défensive.

"Donc, nous devrions partir (d'Irak), nous ne devrions pas déranger nos ennemis, où qu'ils soient dans le monde, parce qu'ils pourraient alors s'en servir à des fins de propagande ? Eh bien non, je ne le pense pas", a dit Frances Townsend, pressée de question par les journalistes.

"Chaque fois qu'on pousse un nid de frelons, ils reviennent et vous repoussent", a-t-elle ajouté.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070717/twl-usa-securite-al-qaida-41953f5.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 18 Juil 2007, 14:23

Citation :
L'armée américaine a arrêté le plus haut dirigeant irakien d'Al-Qaïda

BAGDAD - Les forces américaines ont dit mercredi avoir arrêté le plus haut dirigeant irakien d'Al-Qaïda en Irak, considéré comme l'intermédiaire entre les chefs étrangers du réseau et son leader Oussama ben Laden.

Un porte-parole de l'armée américaine, le général Kevin Bergner, a identifié le dirigeant présumé comme Khaled al-Mashhadani.

Arrêté au début du mois, Mashhadani est "considéré comme un canal entre Abou Ayyoub al-Masri, ben Laden et (Ayman) al-Zawahiri", un Egyptien numéro deux du réseau, a ajouté l'officier américain lors d'une conférence de presse à Bagdad.

Selon le porte-parole, Mashhadani a déclaré aux enquêteurs américains que celui qui était présenté comme le leader d'Al-Qaïda en Irak était en fait un personnage fictif et que le vrai chef du groupe était l'Egyptien Abou Ayyoub al-Masri.

Les enregistrements de propagande d'Al-Qaïda présentaient un certain "Omar al-Baghdadi" comme le chef du réseau en Irak mais ce dernier n'a jamais été vu et sa voix était en fait celle d'un acteur, a dit l'officier américain.

Al-Baghdadi était présenté comme le leader de "l'Etat islamique d'Irak", une organisation créée pour donner une apparence plus irakienne à Al-Qaïda, considérée comme une force étrangère de combattants jihadistes.

(©AFP / 18 juillet 2007 14h06)

http://www.romandie.com/infos/news/070718120601.ak9imw9p.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Jeu 19 Juil 2007, 21:16

Citation :
Pakistan: trois nouveaux attentats-suicide, 51 morts et Washington menace

Par Rana JAWAD AFP il y a 32 minutes

ISLAMABAD (AFP) - Trois attentats-suicide ont de nouveau frappé jeudi le Pakistan, faisant au moins 51 morts, pour le 6e jour consécutif depuis que les islamistes ont juré de venger leurs militants tués par l'armée dans l'assaut contre la Mosquée rouge d'Islamabad.


La Maison Blanche, qui avait ouvertement accusé ces derniers jours le Pakistan, un allié majeur dans sa "guerre contre le terrorisme", d'avoir laissé les talibans et Al-Qaïda reconstituer leurs forces dans ses zones tribales frontalières avec l'Afghanistan, a avoué jeudi qu'elle n'excluait plus des frappes aériennes en territoire pakistanais.

Les carnages de jeudi ont porté le bilan à près de 200 morts au sixième jours consécutif d'une série d'attentats-suicides et d'attaques visant principalement l'armée et la police dans les zones tribales, mais aussi des civils jusqu'au coeur de la capitale Islamabad, après que les islamistes pakistanais pro-talibans, mais aussi Al-Qaïda, eurent juré de venger la centaine de leurs militants tués dans le siège et l'assaut de la Mosquée rouge d'Islamabad il y a huit jours.

A l'aube, un kamikaze avait fait sauter sa voiture piégée en tentant de forcer la grille d'entrée d'une école de la police à Hangu, également dans la Province-Frontière du Nord-Ouest (NWFP), tuant six personnes dont un enfant.

Quelques heures plus tard, un autre kamikaze jetait sa voiture bourrée d'explosifs contre un convoi de policiers, manquant de peu sa cible, les sept ouvriers chinois qu'ils escortaient, mais tuant au moins 30 personnes, au beau milieu d'une foule qui se pressait à une station de bus à Hub, dans la province du Baloutchistan (sud-est).

Enfin, dans la soirée, au moment où les fidèles affluaient pour la dernière prière, un homme a fait sauter sa ceinture d'explosifs dans la mosquée de Kohat, également dans la NWFP, à la lisière des zones tribales.

"Quinze corps, la plupart en morceaux, ont été retrouvés et 19 personnes ont été blessées", a déclaré à l'AFP le chef de la police locale Zulfiqar Cheema, ajoutant que la plupart des victimes étaient des militaires, qui fréquentaient la mosquée de cette ville-garnison, bastion de l'armée à la lisière des zones livrées à la loi des tribus et infestées de combattants fondamentalistes pro-talibans.

"Cette vague d'attentats-suicides vise à faire sombrer le pays dans le chaos et provoquer des émeutes", a commenté pour l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le général Javed Cheema.

Mardi soir, un attentat-suicide a également tué au moins 17 personnes en plein coeur de la capitale Islamabad, dans un meeting de l'opposition au président Pervez Musharraf, sans que l'on puisse dire encore de manière certaine si ce carnage est lié à l'assaut de la Mosquée rouge, comme les autorités l'affirment.

Ces attaques ont été perpétrées après que certains leaders fondamentalistes pakistanais, mais aussi le numéro 2 d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, eurent appelé à venger le siège puis l'assaut meurtrier de la Mosquée Rouge d'Islamabad, il y a huit jours.

En réponse, mercredi, le président pakistanais Pervez Musharraf a promis de livrer une guerre "frontale" aux fondamentalistes musulmans qu'il accuse d'avoir perpétré ces attentats.

"Nous n'excluons jamais rien, y compris attaquer des cibles", a déclaré jeudi le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, à la question de savoir si le président George W. Bush excluait une attaque militaire au Pakistan. Interrogé pour savoir si le président chercherait au préalable à obtenir un accord de son homologue pakistanais, Tony Snow a ajouté: "Il s'agit d'un sujet dont il vaut mieux ne pas discuter publiquement".

http://fr.news.yahoo.com/afp/20070719/twl-pakistan-attentats-religion-violence-5fb7533.html

Citation :
Les islamistes redoutent une guerre civile au Pakistan


Par Ovais Subhani Reuters - Jeudi 19 juillet, 16h21

KARACHI (Reuters) - Le président "Musharraf a choisi une voie périlleuse." Assis en tailleur sur un tapis de la plus grande école coranique de Karachi, le mufti Muhammad Naeem ne cache pas ses craintes de voir le Pakistan sombrer dans la guerre civile, après l'assaut de la Mosquée rouge d'Islamabad.

Près de 150 personnes ont trouvé la mort dans la vague d'attentats qui a suivi l'opération, menée contre les fondamentalistes proches des taliban qui étaient retranchés dans le bâtiment depuis une semaine.

Le bilan officiel de ce siège et de l'assaut du 10 juillet s'élève à 102 morts, mais nombreux sont ceux qui évoquent un chiffre beaucoup plus lourd, alimentant les rancoeurs à l'égard des autorités.

"Je pense que cette situation pourrait faire éclater une guerre civile", insiste Naeem, qui dirige la mosquée et l'école coranique Jamia Banoria, dans le quartier industriel de Karachi.

La guérilla islamiste à laquelle les troubles ont été imputés recrute essentiellement dans les tribus pachtounes du Nord-Ouest, qui partagent l'idéologie des taliban et leur lecture rigoriste de l'islam.

La plupart des attentats de ces derniers jours ont été commis dans ces zones tribales frontalières de l'Afghanistan, mais une opération suicide a fait 17 morts, mardi soir, dans la capitale.

L'acte semble toutefois isolé, puisqu'il visait les partisans du président de la Cour suprême, Iftikhar Chaudhry, que le chef de l'Etat s'efforce de limoger. Mais, quel qu'en soit son motif, il a renforcé le sentiment d'insécurité qui s'est emparé de l'opinion.

LES "MODÉRÉS" EN PERTE DE VITESSE

"Les choses ne se déroulent pas comme Musharraf s'y attendait", note Hafiz Hussain Ahmed, élu du Jamiat e Ulema e Islam, formation religieuse relativement modérée. "Je ne serais pas surpris que de tels attentats aient lieu dans des grandes villes comme Karachi ou Lahore", poursuit-il, évoquant la vague de violences du Nord-Ouest.

Même parmi les modérés, nombreux sont ceux qui partagent l'idéologie des fondamentalistes de la Mosquée rouge, en dépit de divergences sur les moyens de propager l'islam et de faire respecter la loi coranique (sharia).

"Nous ne sommes peut-être pas d'accord sur la stratégie et les tactiques, mais nous ne pouvons être hostiles à leur attitude idéologique et leur position de principe sur la sharia", poursuit Naeem, dont l'établissement reçoit 10.000 élèves qui, pour beaucoup, viennent du Nord-Ouest.

Le mufti, considéré lui aussi comme un modéré au sein de l'école de pensée déobandi, courant de l'islam qui aurait en partie inspiré les taliban, se dit de plus en plus isolé.

"Pourquoi mes élèves m'écouteraient-ils si leurs familles sont bombardées?", s'interroge-t-il.

Plus d'un million de jeunes Pakistanais, issus pour la plupart des couches défavorisées de la population, vivent en pension dans les quelque 13.000 madrassas du pays.

Plus de la moitié de ces établissements dispensent un enseignement conforme à l'école déobandi et, s'ils remplissent une fonction sociale, certains sont considérés comme de véritables centres de recrutement djihadistes.

Si l'assaut de la Mosquée rouge devait marquer le début d'une vaste offensive contre l'activisme islamiste, nombreux sont ceux qui, à l'instar de Naeem, craignent des troubles à grande échelle.

"Il y a une limite à tout. Nous tolérerons ce que le gouvernement compte faire jusqu'à un certain point", avertit Qari Muhammad Iqbal, porte-parole de la Jamiat ul Uloom il Islamiyyah, une école coranique de Karachi dirigée par des membres de l'aile dure de l'école déobandi.

Cette hostilité croissante entre islamistes et pouvoirs publiques marque un spectaculaire retournement de situation. Dans les années 1980, sous le règne du général Mohammad Zia ul Haq, Islamabad encourageait les madrassas à recruter pour le djihad contre l'Armée rouge, qui occupait alors l'Afghanistan.

"Maintenant, le gouvernement attend que nous usions de notre influence contre l'activisme" islamiste, observe Ahmed.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070719/twl-pakistan-islamistes-41953f5.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 10:33

Citation :
Les taliban annoncent avoir tué l'un des deux otages allemands

Reuters - il y a 16 minutes

KABOUL (Reuters) - Les taliban afghans annoncent avoir tué l'un des deux Allemands qu'ils retiennent en otage après expiration de l'ultimatum qu'ils avaient fixé et ils menacent d'exécuter le second dans moins d'une heure si leurs demandes ne sont pas satisfaites.

"J'ai été informé par les taliban qu'ils ont abattu l'un des otages et le second sera tué à 13h00 (heure locale)", a déclaré à Reuters par téléphone Qari Mohammad Yousuf, porte-parole des taliban.

Les deux Allemands, ainsi que six Afghans, ont été kidnappés mercredi dans leur véhicule, dans le sud-ouest de Kaboul.

Les taliban exigent la libération de leurs combattants incarcérés dans des prisons afghanes et le retrait du contingent allemand d'Afghanistan.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070721/tts-afghanistan-allemagne-otage-ca02f96.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 10:54

Citation :
U.S. Intel Chief: Tall Buildings and Mass Casualties Top AQ's Hit List

Share July 20, 2007 1:56 PM

Krista Kjellman Reports:

Chicago's Sears Tower and other iconic buildings in Seattle, Dallas and Los Angeles still top al Qaeda's target list in the U.S., according to the top U.S. intelligence official.

"Their intentions are mass casualties larger than 9/11 inside the United States," Director of National Intelligence Mike McConnell said in an interview with the D.C. radio station WTOP. "A very large building. The Sears Tower, or some large building in Seattle or L.A. or Dallas."


McConnell also confirmed publicly what senior officials had told ABC News privately.

"In some cases they've got people positioned, more in Europe -- we suspect here in the United States, but we have no clear and compelling evidence they're in the United States," McConnell told WTOP.

ABCNews.com reported last week that senior law enforcement and intelligence officials had "multiple and credible" reports that an al Qaeda terror cell may be on its way to the United States or could already be in the country.

http://blogs.abcnews.com/theblotter/2007/07/us-intel-chief-.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 11:00

Citation :
FRANCE : L’IMMIGRATION ABRITE
LA 5ème COLONNE DU TERRORISME



De multiples arrestations d’islamistes français, ou résidant en France, inquiètent les services spéciaux, contraints de trouver sans cesse de nouvelles parades pour contrer le risque terroriste présent sur notre territoire. Nul ne peut plus nier que le regroupement familial, l’ouverture incontrôlée des frontières à des flux d’immigrés toujours plus importants et l’attribution généralisée de la nationalité française, ont favorisé l’émergence d’une véritable cinquième colonne islamiste.

« Maintenant que vous avez choisi Sarkozy, le croisé et le sioniste assoiffé du sang des enfants, des femmes et des vieillards musulmans (...), nous vous avertissons que les prochains jours verront une campagne djihadiste sanglante dans la capitale de Sarkozy ». Le message, diffusé sur Internet, est signé des « Brigades Abou Hafs al-Masri, brigade d'Europe », se réclamant d'Al- Qaïda. Ce groupe islamiste avait revendiqué les attentats de Londres (7 juillet 2005), de Madrid (11 mars 2004), ainsi que le double attentat d'Istanbul (novembre 2003). Mais il avait également prétendu être à l'origine de pannes de courant aux Etats- Unis… qui n’étaient en réalité que de simples incidents techniques.

En ce qui concerne la France, l'authenticité du communiqué n’a pas été établie. Mais des sources proches de la DST affirment que là n’est pas le problème : même lancé par des inconscients, l’appel au terrorisme peut parfaitement être entendu par des islamistes « autoradicalisés », qui passeront à l’acte ou tenteront de le faire. La menace est d’autant plus grande que de nombreux musulmans extrémistes vivent en France de manière parfaitement légale, lorsqu’ils ne sont pas tout simplement Français ! Depuis de longs mois, les services antiterroristes assistent à la naissance d’« un phénomène de génération spontanée d'islamistes radicaux, réservoir potentiel pour les terroristes ». Le terrorisme islamiste est comparable à un cancer, dont les médias traditionnels et Internet favoriseraient la métastase.
Des sources proches du bureau de la Lutte antiterroriste nous apprennent que « le profil des recrues est en mutation ». Les terroristes islamistes potentiels sont « de plus en plus sans engagement religieux ou politique marquant, le plus souvent inconnus, du moins non répertoriés comme djihadistes ».
Pour faire face à cette islamisation « individuelle » et radicale des musulmans vivant en France, les Renseignements généraux (RG) ont étudié, à travers deux rapports, « le profil et la détection des cellules djihadistes ».
Face à un ennemi coupé des réseaux « habituels » du terrorisme, ils ont trouvé la seule parade possible : la « détection précoce ».
Pour ce faire, les RG révèlent que des « actions de sensibilisation au phénomène de l'islamisme ont été menées en direction d'autres services de sécurité intérieure comme la police aux frontières ou la sécurité publique, mais aussi dans les administrations - prisons, hôpitaux publics ».
Un « partenariat avec le monde de l'entreprise » a également été mis en route. Selon les rapports, il importe de fournir à chacun « un savoir minimum en matière de détection d'indices manifestes (activités, attitudes, langages) dans la délinquance de droit commun », qui fourniront « des éléments culturels et linguistiques caractéristiques permettant d'alerter les services spécialisés ».

Les extrémistes sont comme des poissons dans l’eau

Enfin, l'identification de signaux simples, tels les prières sauvages au sein de l’entreprise ; ou « le changement de comportement avec les femmes » permet « l'identification d'individus pouvant basculer dans la radicalisation ».
Selon des sources proches des RG et du Bureau de la Lutte Antiterroriste, de nombreux islamistes potentiellement dangereux sont arrêtés chaque année sur notre territoire, comme les trois djihadistes tourangeaux partis en Irak en novembre 2006, (voir VdF n° 92) ou le reste de leur groupe, interpellé en janvier 2007 ; ou encore ce musulman interpellé à Nancy le 2 mai, alors qu’il préparait des attentats sur notre sol (voir encadré). Rappelons également que la DST vient de révéler la neutralisation jusqu’alors tenue secrète, en 2006, à Paris, d’une cellule du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (le GSPC algérien).
Les services spéciaux avaient alors arrêté plusieurs islamistes d’Ile-de-France, directement liés au GSPC qui, depuis notre pays, envoyaient du matériel et des vêtements pour les maquis terroristes. Ils constituaient également une structure d'accueil en France pour les responsables ou les commandos du groupe.
De fait, à l’heure où le terrorisme menace la France, il est indéniable que le regroupement familial, l’ouverture incontrôlée des frontières à des flux d’immigrés toujours plus importants et l’attribution généralisée de la nationalité française ont favorisé l’émergence d’une véritable cinquième colonne islamiste.
Désormais, les récriminations d’islamistes parlant depuis le Pakistan, l’Indonésie l’Arabie saoudite ou de n’importe quel pays musulman peuvent être relayées par des actes violents sur notre territoire. L’immigration massive a fourni à l’islamisme des bataillons pour agir directement en France et tenter d’orienter, par la menace des attentats, aussi bien notre diplomatie que notre vie politique.
Pour l’instant, les services de lutte antiterroristes de la police et de la gendarmerie font face et ont toujours réussi à arrêter à temps les nombreux extrémistes, qui vivent chez nous comme des poissons dans l’eau.

Frédéric Petit

Un terroriste islamiste arrêté à Nancy


Le Franco-Algérien Kamel Bouchentouf, âgé de 34 ans, marié et père de trois enfants, a été arrêté le 2 mai dernier à Nancy alors qu’il préparait, selon Le Figaro du 4 mai, des attentats dans la ville. Il a été mis en examen et écroué le 5 mai pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et « confection d'un engin explosif ».
Né à Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle), et installé à Nancy depuis 1999, Kamel Bouchentouf a avoué qu'il avait pour objectif l'annexe du consulat américain au Luxembourg, le 13e régiment de dragons parachutistes de Dieuze (l'un des régiments d'élite de l'armée française) mais aussi la préfecture de Meurthe-et-Moselle et un restaurant McDonald's !
Il a avoué s’être livré, en 2006, à des tests d'explosif dans la forêt de Haye, un domaine forestier d'environ 10.000 hectares.
Bouchentouf était en contact Internet avec des militants du GSPC, devenu « al-Qaida au Maghreb islamique ». Par leur biais, il a pris des contacts, ces dernières années, avec des groupes islamistes à Londres, en Algérie et au Liban.
Les terroristes l’avaient à la fois endoctriné et formé à la communication : il souhaitait se filmer en promenade dans des lieux publics, équipé d’un sac à dos lesté d'un engin explosif, pour prouver sa détermination et sa capacité de nuisance… avant, éventuellement, de se faire exploser.
A son domicile, les services antiterroristes ont trouvé des bonbonnes de gaz, un extincteur vide et de la documentation sur les armes et la fabrication de bombes artisanales.
Les conclusions à tirer de ce fait sont alarmantes. Bouchentouf était l’un de ces nombreux islamistes d’origine immigrée, nationalisé français, qui fomentait, dans notre pays, un complot isolé avec ses propres moyens. Ce qui est bien plus dangereux qu’un attentat organisé avec le soutien d’un réseau terroriste, forcément moins difficile à détecter.
Même si, selon la police, ces fanatiques ne sont qu’une minorité, ils n’en représentent pas moins un danger mortel. Et si les islamistes décidés à passer à l’acte sont peu nombreux, gageons que la masse des moins déterminés leur apporte tout de même un milieu sociologique où évoluer en sécurité, une approbation morale, voire un soutien actif.

F.P

Pour les belles âmes qui voudraient hurler au "racisme", un petit aperçu du Comité d'Honneur de VDF :

Citation :
COMITE D'HONNEUR
de l'Association


Philippe Bourcier de Carbon,

Président du Comité d'honneur


--------------------------------------------------------------------------------


Mme Denise Artaud,

Directeur de recherche (émérite) au CNRS


--------------------------------------------------------------------------------

Jean Blanchot,

Co-fondateur
de l'association Voix des Français - Renaissance 95


--------------------------------------------------------------------------------

Michel Carage,

Compagnon de la Libération,

Commandeur de la Légion d'honneur


--------------------------------------------------------------------------------

Albert Chambon (†),

ancien Ambassadeur de France,

Commandeur de la Légion d'Honneur


--------------------------------------------------------------------------------

Général de Division aérienne Georges Grimal


--------------------------------------------------------------------------------

Augustin Jordan (†),

ancien ambassadeur,

Compagnon de la libération,

Commandeur de la Légion d'honneur


--------------------------------------------------------------------------------

Pierre Milloz,

Inspecteur général de l'industrie (H),

écrivain,
double Lauréat de l'Institut,

Chevalier de la Légion d'Honneur.


--------------------------------------------------------------------------------

Mme Jean Mottin, épouse de Jean Mottin (†), Conseiller d'Etat


--------------------------------------------------------------------------------

Pierre Pécoux,
Chevalier de la Légion d'Honneur,

Commandeur de l'Ordre National du Mérite


--------------------------------------------------------------------------------

Princesse Armand-Louis de Polignac


--------------------------------------------------------------------------------

Membre associé : Anton Smitsendonk,

Ancien Ambassadeur des Pays-Bas,

Officier de l'Ordre d'Orange-Nassau,

Chevalier de l'Ordre du Lion néerlandais,

Grand Officier du Mérite du Grand Duché de Luxembourg.



http://www.vdfr95.com/Journal95/dossier_95.htm

(via Merlin - LV Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 11:20

Citation :
« L’Europe et l’Amérique devraient expulser tous les musulmans, y compris moi »

19 07 2007


La phrase choc qui sert de titre à cet article est extraite d’une tribune de Khudayr Taher, écrivain irakien vivant aux USA, et parue le 4 juillet dernier sur le site arabe Elaph. En écho aux récents attentats de Londres (le “complot des docteurs”), voici ce qu’écrit l’auteur :


Les nations sont en droit de se défendre et d’assurer la protection de leurs populations. Il est aujourd’hui clair que la source majeure des crimes terroristes en Europe et en Amérique provient des musulmans qui vivent dans ces pays.


Les services de sécurité ne peuvent pas sonder les esprits, ni faire le tri entre les immigrés respectueux et les criminels terroristes. Ce qui est certain, en revanche, c’est que quel que soit l’endroit où il y a des musulmans, leur présence a occasionné des meurtres et des attentats terroristes.

La plupart des musulmans d’Europe et d’Amérique n’éprouvent aucune loyauté et aucun attachement sincère envers ces pays qui leur ont offert tout les moyens de vivre dignement : l’hébergement, les études, un travail, la citoyenneté…

En raison de l’impossibilité de trier le bon grain de l’ivraie, l’Europe et les Etats-Unis devraient expulser tous les musulmans afin de faire cesser le danger terroriste et de protéger leur population.

En conséquence, moi, en tant qu’immigré arabe et musulman, j’appelle tous les pays d’Europe et l’Amérique à expulser hors de leurs frontières tous les musulmans, y compris moi, malgré mon atttachement sincère pour les Etats Unis. » ->

http://www.bafweb.com/2007/07/19/%c2%ab-leurope-et-lamerique-devraient-expulser-tous-les-musulmans-y-compris-moi-%c2%bb/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 11:42

Citation :
Les talibans affirment avoir tué leurs deux otages allemands

KANDAHAR (Afghanistan) - Les talibans ont affirmé samedi, sans fournir de preuves, avoir tué leur deuxième otage allemand, peu après l'annonce de l'exécution du premier en raison du refus des autorités de négocier, selon un porte-parole des rebelles afghans.

"Le gouvernement afghan ne nous a pas contactés, nous avons donc tué le deuxième otage à 13h10 (08h40 GMT)", a déclaré au téléphone à l'AFP Youssouf Ahmadi, porte-parole habituel des talibans.

Il avait annoncé un peu plus tôt l'exécution par balle du premier otage à l'expiration de l'ultimatum fixé à 07h30 GMT. L'ambassade allemande à Kaboul s'est refusée à tout commentaire.

Les deux Allemands, dont les identités et les professions n'ont pas été divulguées, ont été enlevés mercredi dans la province de Wardak, à une centaine de kilomètres au sud de Kaboul. Selon des sources afghanes, les Allemands sont des ingénieurs travaillant pour une société non précisée.

Le ministère de l'Intérieur afghan a déclaré n'avoir aucune information sur cette affaire.

Si cette leur mort était confirmée, il s'agirait de la première exécution d'otages étrangers depuis celle d'un ingénieur indien par les talibans en avril 2006. Un ingénieur britannique avait été enlevé et exécuté par les talibans un an plus tôt.

Les talibans avaient donné jusqu'à samedi midi (07h30 GMT) aux gouvernements allemand et afghan pour qu'ils entament avec eux des négociations sur le retrait des 3.000 soldats allemands déployés dans le nord de l'Afghanistan et la libération de tous leurs militants incarcérés dans les geôles afghanes.

Près d'un millier de talibans sont incarcérés en Afghanistan, selon le ministère de la Justice.

Cinq Afghans, dont le sort n'a pas été évoqué par les talibans, se trouvaient avec les Allemands quand ces derniers ont été enlevés.

Les talibans assurent par ailleurs détenir depuis jeudi un groupe de 18 chrétiens évangélistes sud-coréens.

(©AFP / 21 juillet 2007 11h30)

http://www.romandie.com/infos/news/070721093052.pvgdcuce.asp

Allez-y, tas de barbares, réveillez l'Allemagne, vous allez connaître votre douleur spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 22:25

Weekly Jihad Report

Jul. 14 - Jul. 20

Jihad Attacks: 83

Dead Bodies: 648

Critically Injured: 756


http://www.thereligionofpeace.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 22 Juil 2007, 12:53

Citation :
Italie/Maroc/Terrorisme : démantèlement à Pérouse d’une véritable « école du terrorisme »

L’arrestation samedi à Ponte Felico, près de Pérouse, de trois Marocains - l’imam Korchi El Moustapha, 41 ans, et ses deux collaborateurs, Mohamed El Jari, 47 ans, et Driss Safika, 46 ans - suspectés d'être proches d’Al-Qaïda, a permis à la police antiterroriste italienne de démanteler une « école du terrorisme » qui opérait dans une mosquée.

Les cours qui y étaient dispensés, à l’aide notamment de vidéos et de prospectus, portaient sur le combat rapproche, le tir, la préparations de poisons, la fabrication de bombes et le pilotage de Boeing 747. Par ailleurs, des barils de substances chimiques ont été trouvés dans la cave de la mosquée. Selon le ministre italien de l'Intérieur, Giuliano Amato, ces arrestations ont permi d’écarter un risque concret d’action terroriste.

Un quatrième Marocain est toujours recherché. Une enquête a également été ouverte contre une vingtaine d’autres personnes fréquentant cette mosquée et qui seraient liées à cette cellule terroriste.

http://www.esisc.org/index.asp
Revenir en haut Aller en bas
 
Djihad mondial (terrorisme islamique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Djihad mondial (terrorisme islamique)
» Pourquoi les musulmans moderes ne manifestent pas contre le terrorisme islamique ?
» La Bosnie, le Kosovo et les Balkans
» Terrorisme islamique : vendredi sanglant sur trois fronts
» livre telechargable sur l'Antichrist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: