DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Djihad mondial (terrorisme islamique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 11:42

Citation :
Les talibans affirment avoir tué leurs deux otages allemands

KANDAHAR (Afghanistan) - Les talibans ont affirmé samedi, sans fournir de preuves, avoir tué leur deuxième otage allemand, peu après l'annonce de l'exécution du premier en raison du refus des autorités de négocier, selon un porte-parole des rebelles afghans.

"Le gouvernement afghan ne nous a pas contactés, nous avons donc tué le deuxième otage à 13h10 (08h40 GMT)", a déclaré au téléphone à l'AFP Youssouf Ahmadi, porte-parole habituel des talibans.

Il avait annoncé un peu plus tôt l'exécution par balle du premier otage à l'expiration de l'ultimatum fixé à 07h30 GMT. L'ambassade allemande à Kaboul s'est refusée à tout commentaire.

Les deux Allemands, dont les identités et les professions n'ont pas été divulguées, ont été enlevés mercredi dans la province de Wardak, à une centaine de kilomètres au sud de Kaboul. Selon des sources afghanes, les Allemands sont des ingénieurs travaillant pour une société non précisée.

Le ministère de l'Intérieur afghan a déclaré n'avoir aucune information sur cette affaire.

Si cette leur mort était confirmée, il s'agirait de la première exécution d'otages étrangers depuis celle d'un ingénieur indien par les talibans en avril 2006. Un ingénieur britannique avait été enlevé et exécuté par les talibans un an plus tôt.

Les talibans avaient donné jusqu'à samedi midi (07h30 GMT) aux gouvernements allemand et afghan pour qu'ils entament avec eux des négociations sur le retrait des 3.000 soldats allemands déployés dans le nord de l'Afghanistan et la libération de tous leurs militants incarcérés dans les geôles afghanes.

Près d'un millier de talibans sont incarcérés en Afghanistan, selon le ministère de la Justice.

Cinq Afghans, dont le sort n'a pas été évoqué par les talibans, se trouvaient avec les Allemands quand ces derniers ont été enlevés.

Les talibans assurent par ailleurs détenir depuis jeudi un groupe de 18 chrétiens évangélistes sud-coréens.

(©AFP / 21 juillet 2007 11h30)

http://www.romandie.com/infos/news/070721093052.pvgdcuce.asp

Allez-y, tas de barbares, réveillez l'Allemagne, vous allez connaître votre douleur spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 21 Juil 2007, 22:25

Weekly Jihad Report

Jul. 14 - Jul. 20

Jihad Attacks: 83

Dead Bodies: 648

Critically Injured: 756


http://www.thereligionofpeace.com/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 22 Juil 2007, 12:53

Citation :
Italie/Maroc/Terrorisme : démantèlement à Pérouse d’une véritable « école du terrorisme »

L’arrestation samedi à Ponte Felico, près de Pérouse, de trois Marocains - l’imam Korchi El Moustapha, 41 ans, et ses deux collaborateurs, Mohamed El Jari, 47 ans, et Driss Safika, 46 ans - suspectés d'être proches d’Al-Qaïda, a permis à la police antiterroriste italienne de démanteler une « école du terrorisme » qui opérait dans une mosquée.

Les cours qui y étaient dispensés, à l’aide notamment de vidéos et de prospectus, portaient sur le combat rapproche, le tir, la préparations de poisons, la fabrication de bombes et le pilotage de Boeing 747. Par ailleurs, des barils de substances chimiques ont été trouvés dans la cave de la mosquée. Selon le ministre italien de l'Intérieur, Giuliano Amato, ces arrestations ont permi d’écarter un risque concret d’action terroriste.

Un quatrième Marocain est toujours recherché. Une enquête a également été ouverte contre une vingtaine d’autres personnes fréquentant cette mosquée et qui seraient liées à cette cellule terroriste.

http://www.esisc.org/index.asp
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 22 Juil 2007, 14:16

L'ennemi au dedans : Qui héberge les sites islamistes et comment agir ?

Le 19 juillet au Capitol, sur l'initiative de Gary Ackerman (Démocrate - New York), directeur du sous-comité des Affaires étrangères pour le Moyen-Orient et l'Asie du Sud de la Chambre des Représentants, et de Mike Pence (Républicain - Indiana), membre du sous-comité pour le Moyen-Orient et l'Asie du Sud, le président de MEMRI Yigal Carmon a donné un exposé sur les sites islamistes encourageant le djihad.


Cet exposé se basait sur une étude de MEMRI soulignant que ces sites sont hébergés par des fournisseurs d'accès Internet (ISP), américains pour la plupart, ignorants de leurs contenus, généralement en arabe. L'étude propose des moyens de lutter contre le phénomène de l'hébergement de sites islamistes par des fournisseurs d'accès occidentaux.


Lors de l'exposé, MEMRI a ainsi annoncé que les ISPs désireux de connaître le contenu des sites qu'ils hébergent peuvent dès à présent s'adresser au MEMRI Public Service Guide à l'adresse www.memripsg.org sur Internet, et soumettre leur demande. Ils recevront une réponse dans un délai de 7 à 10 jours.


L'exposé se basait en outre sur des extraits-vidéo tirés des sites islamistes considérés.

Voir les extraits vidéo:



Lire l'exposé de M. Yigal Carmon en anglais: http://memri.org/bin/articles.cgi?Page=archives&Area=ia&ID=IA37407.

http://memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=IA37407
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 22 Juil 2007, 14:31

Pour le musulman éclairé et il y en a, le seul djihâd est celui qu'on mène contre soi-même, afin de se purifier et d'accéder au divin.

"Au lieu de maudire les ténèbres, allume une bougie" a dit Lao Tseu.

Tu peux répondre tout ce que tu veux y compris que je suis un indécrottable crétin, je ne le lirai pas puisque je ne viendrai plus sur ce forum.

Adieu à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 23 Juil 2007, 11:45

Citation :
Le rôle des mosquées

Le principe de protection des biens culturels et la présentation de l'islam comme "religion de paix" correspondent de moins en moins à la réalité en ce qui concerne les mosquées. Il ne s'agit pas ici de dévoiement ou de détournement, chose assez commune dans les conflits, puisque les bâtiments religieux offrent généralement des points de vues avantageux qui en font des postes d'observation prises, mais bien d'une utilisation combattante délibérée, qui viole directement le droit des conflits armés et qui montre le lien, voire la consubstantialité, entre les appels au djihad et sa mise en oeuvre.

Voici des années que des mosquées sont utilisées en Irak pour appeler à la violence (y compris terroriste), pour stocker des armes et des munitions, pour abriter des combattants et leur offrir une protection supplémentaire : durant la bataille de Falloujah en novembre 2004, la moitié des 100 mosquées que compte la ville ont ainsi été utilisées. De même, la récente prise de la mosquée rouge à Islamabad a montré que les forces pakistanaises ont dû affronter des combattants équipés de fusils d'assaut, de mitrailleuses, d'armes antichars ou encore d'explosifs, et qu'ils été retranchés dans des lieux fortifiés, ceci sous la direction de l'imam islamiste abattu au terme de l'opération.

Ces exemples tirés du monde arabo-musulman sont un augure inquiétant au lendemain de l'arrestation en Italie d'un imam et de ses adjoints dans une mosquée transformée en lieu de recrutement et d'entraînement au djihad :

Italian anti-terror police said they found barrels of chemicals and instructions on how to pilot a Boeing 747 in the Ponte Felcino mosque on the outskirts of Perugia, a city known for its Renaissance architecture and idyllic countryside. A fourth suspect was being sought.
"The investigation has shown that, in the Ponte Felcino mosque, there was a continued training for terrorist activity," anti-terror police head Carlo De Stefano said. "We have discovered and neutralized a real 'terror school,' which was part of a widespread terrorism system made up of small cells that act on their own."
Police identified the imam as 41-year-old Korchi El Mostapha, and his two aides as Mohamed El Jari, 47, and Driss Safika, 46. A fourth Moroccan suspect was believed to be abroad. All four were suspected of conducting training with the aim of international terrorism.


Bien entendu, cet événement a une dimension nettement moindre, et fait plutôt penser à une petite cellule d'exaltés et d'amateurs ultraminoritaires ; il reste d'ailleurs à démontrer leur capacité matérielle à exécuter une attaque terroriste, car il y a loin du téléchargement de vidéos sur Internet au passage réussi à l'acte combattant. En même temps, cette utilisation délibérée d'une mosquée comme outil de guerre et les liens entretenus avec la mouvance islamiste en général montrent que l'on ne peut prévenir ou remporter une guerre sociétale sans accepter de prendre en compte toutes ses dimensions et toutes ses manifestations, sans renoncer à ses propres conceptions pour intégrer celle nos ennemis déclarés.

Une manière également de souligner que les minarets ne sont qu'un aspect presque incongru d'un problème bien réel...

http://www.ludovicmonnerat.com/archives/2007/07/le_role_des_mos.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 25 Juil 2007, 13:50

Citation :
Un militaire français tué en Afghanistan

PARIS - Un sous-officier français chargé de formation dans l'armée nationale afghane a été tué dans l'ouest de l'Afghanistan, a annoncé mercredi le ministre de la Défense Hervé Morin dans un communiqué.

L'identité du militaire n'a pas été précisée, ni la date de son décès.

L'homme a succombé à ses blessures à la suite d'une attaque à la roquette visant le cantonnement d'une compagnie de l'armée nationale afghane dans la province de Wardak. L'homme accompagnait une unité de l'armée afghane en opération, en tant que formateur, a-t-on précisé.

Un millier de militaires français sont déployés en Afghanistan. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070725/twl-afghanistan-france-deces-fcd69a8.html

Citation :
Un journaliste allemand a été enlevé par les talibans dans l'est de l'Afghanistan, selon un gouverneur

KABOUL - Un journaliste allemand et deux ressortissants afghans qui l'accompagnaient ont été enlevés mercredi par des talibans dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé le gouverneur de la province de Kounar.
Le journaliste, qui n'a pas été identifié, a été enlevé par des insurgés à l'intérieur d'une maison dans le secteur de Watapour de la province de Kounar, a expliqué le gouverneur Dedar Chalezai.

L'Allemagne a précisé qu'elle enquêtait afin de vérifier si un journaliste allemand avait été enlevé, tandis que le magazine allemand "Stern" a expliqué qu'un de ses reporters pourrait avoir disparu. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070725/twl-afghanistan-enlevement-fcd69a8.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 30 Juil 2007, 21:09

Weekly Jihad Report

Jul. 21 - Jul. 27

Jihad Attacks: 59

Dead Bodies: 440

Critically Injured: 616
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 30 Juil 2007, 23:09

Citation :
Bush et Brown trouvent "un terrain commun"

M.S. (lefigaro.fr) avec AFP. Publié le 30 juillet 2007

Lors de leur première rencontre officielle lundi, le président américain et le premier ministre britannique se sont engagés à renforcer les liens entre eux et entre leurs deux pays.


Tout le suspens résidait là : Gordon Brown allait-il s’entendre avec George W. Bush aussi bien que son prédécesseur, Tony Blair ? Le président américain a lui-même donné la réponse au terme de deux jours d’entretiens dans la résidence présidentielle de Camp David : "Tout le monde se demande si le premier ministre et moi avons été capables de trouver un terrain commun, de nous entendre, d'avoir de réelles discussions. Et la réponse est : absolument".


"Je suis venu ici afin d'affirmer et de célébrer le partenariat historique des objectifs partagés de nos deux pays", a assuré pour sa part Gordon Brown après un dîner et un petit déjeuner en tête-à-tête avec le président américain."Le Royaume-Uni et les Etats-Unis travaillent ensemble dans un partenariat qui va se renforcer dans les années à venir", a-t-il ajouté. "La relation entre la Grande-Bretagne et l'Amérique est notre relation bilatérale la plus importante", a renchéri George W. Bush.


Gordon Brown « comprend les enjeux » en Irak


Pour son premier voyage officiel aux Etats-Unis depuis sa prise de fonction le 27 juin, Gordon Brown s'est employé à faire taire ceux qui affirmaient, ou espéraient, que son arrivée à Downing Street permettrait à la politique étrangère britannique de prendre du recul par rapport à Washington, notamment sur l'Irak.


Tout en qualifiant l'Afghanistan de "ligne de front contre le terrorisme", le premier ministre a repris une partie de la rhétorique de George W. Bush sur la guerre en Irak, et démenti tout projet de retrait des quelque 5.500 soldats britanniques déployés dans ce pays, maintenant la position très critiquée de son prédécesseur, Tony Blair. "Il n'y a pas de doute dans mon esprit quant au fait que Gordon Brown comprenne qu'un échec en Irak serait un désastre pour la sécurité de nos deux pays. Il n'y a donc aucun doute dans mon esprit sur le fait qu'il comprend les enjeux de cette lutte", s'est félicité le président américain.


Seule différence notable : Londres a décidé d'abandonner les termes de "guerre contre le terrorisme", une expression George W. Bush lui-même s'est gardé d'utiliser lundi.

http://www.lefigaro.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 01 Aoû 2007, 15:53

Citation :
Un commandant d'Al-Qaïda exhorte les Pakistanais à renverser le régime de Musharraf

LE CAIRE - Un commandant d'Al-Qaïda a exhorté dans une vidéo diffusée mercredi sur Internet les Pakistanais à renverser le président Pervez Musharraf pour venger la mort du religieux extrémiste Abdul Rachid Ghazi dans l'assaut sur la Mosquée rouge à Islamabad.


Les combats entre forces de sécurité pakistanaises et extrémistes retranchés dans la Mosquée rouge ont fait au moins 102 morts le mois dernier.

Dans un message vidéo de 21 minutes, Abou Yahia al-Libi, qui s'était évadé en 2005 de la prison américaine de Bagram, au nord de Kaboul et qui serait depuis dans un camp de kamikazes dans l'est de l'Afghanistan, exhorte les Pakistanais à "se débarasser de cet apostat corrompu et tyrannique et de son régime mécréant". "Détruisez les fortifications de sa faible armée, les nids de sa sale agence de renseignement et le coeur de son régime mécréant", ajoute-t-il, dans cette vidéo dont l'authenticité n'a pu être vérifiée, accusant Pervez Musharraf d'avoir poussé le Pakistan à "abandonner son identité islamique" et de s'être soumis aux Etats-Unis.

Depuis le siège de la Mosquée rouge, les fondamentalistes pakistanais ont organisé plusieurs manifestations contre le régime de Musharraf dans le pays, et les attaques visant les forces gouvernementales dans les zones tribales de l'est du pays se sont multipliées. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070801/twl-pakistan-al-qaida-2f4e741.html
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 01 Aoû 2007, 16:12

Ben oui, ça vous étonne? Qu'a-t-on vu au Liban après la guerre imbécile menée par Olmerth? Les gens du Hzebollah sont arrivés avec des paquets de pétro-dollars d'origine iranienne pour indemniser les Libanais qui avaient leur maison détruite par Tsahal. Alors vous vous étonnerez que le Hamas devienne populaire et qu'Israël soit détesté? Si le Hamas ou le Hezbollah arrive à renverser le démocrate fin et délicat qu'est Musharaff, dont la seule qualité est d'être un soutien indéfectible des USA dans la région, ça voudra dire la bombe atomique aux mains du Hezbollah, et là il y aura des raisons de s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 01 Aoû 2007, 23:11

Citation :


Risques terroristes accrus sur le territoire italien

Les services secrets italiens ont indiqué ce mercredi avoir recensé 60 "menaces terroristes" nationales ou internationales se référant à l'Italie ces six derniers mois, parlant de "risques accrus" pour le pays et de menace d'"infiltrations radicales" dans les milieux musulmans.

Crédibilité variable

Le rapport semestriel des services secrets, présenté lors d'une conférence de presse, indique que 60 "menaces terroristes", de caractère national ou international, se référant directement à l'Italie et de "crédibilité et d'ampleur variables", ont été répertoriées au cours des six premiers mois de 2007.

Jihad

Les menaces de mouvements liés au jihad au niveau mondial font peser "des risques accrus aussi pour notre pays", estiment les services secrets. En Italie, on enregistre "une hausse des centres d'agrégation islamique qui, même s'ils sont organisés et fréquentés dans leur grande majorité par des personnes qui respectent la loi, restent potentiellement exposés à des infiltrations radicales", selon le rapport.

Réseaux nord-africains

"Les principaux risques pour le territoire italien doivent essentiellement être ramenés à un ensemble de réseaux d'origine nord-africaine, qui n'excluent pas des interactions ou des contacts avec d'autres milieux intégristes originaires des Balkans, du Moyen Orient ou de l'Asie centrale", est-il indiqué.

Objectifs italiens internationaux

Les services secrets évoquent également les risques d'attaque contre le personnel italien engagé dans des missions à l'étranger. "L'attentat contre le contingent espagnol de la Finul au Liban (fin juin, ndlr) exige d'être attentif sur l'éventualité que des risques analogues concernent le contingent italien", estiment-ils. L'Italie a pris en février le commandement de la Finul, une force d'environ 13.000 militaires dont quelque 2.500 Italiens.

Anarchistes

Les services secrets évoquent aussi le risque sur le territoire italien d'actions menées par des "anarcho-insurrectionalistes", dont "les projets restent inchangés" malgré l'arrestation en février dernier de quinze personnes soupçonnées d'appartenir à un groupuscule d'extrême gauche dans la mouvance des Brigades rouges. (belga)


www.7sur7.be/hlns/cache/det/art_541202.html?wt.bron=homeArt14

(via LV Idea )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 01 Aoû 2007, 23:15

Luc a écrit:
Ben oui, ça vous étonne? Qu'a-t-on vu au Liban après la guerre imbécile menée par Olmerth? Les gens du Hzebollah sont arrivés avec des paquets de pétro-dollars d'origine iranienne pour indemniser les Libanais qui avaient leur maison détruite par Tsahal. Alors vous vous étonnerez que le Hamas devienne populaire et qu'Israël soit détesté? Si le Hamas ou le Hezbollah arrive à renverser le démocrate fin et délicat qu'est Musharaff, dont la seule qualité est d'être un soutien indéfectible des USA dans la région, ça voudra dire la bombe atomique aux mains du Hezbollah, et là il y aura des raisons de s'inquiéter.

Les states, peu après le 11 Septembre, avaient déjà prévenu Musharraf, en cas de non coopération dans la guerre contre le terrorisme naissante :

Citation :
Préparez-vous à retourner à l'âge de pierre.

Alors, en cas de coup d'état djihadiste, nul doute que les sites nucléaires pakistanais seront vitrifiés dans la seconde qui suivra leur prise de pouvoir Idea
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Jeu 02 Aoû 2007, 23:02

Citation :
Les derniers jours de Musharraf ?
Deux poudrières qui fument...


1) AL-QAEDA


Nouvelles menaces d'Al-Qaeda. Toujours aussi assurée. Et plus précise.

Faut-il estimer qu'il s'agit simplement de propagande ? Difficilement - c'est la sixième intervention des jihadistes en un mois ! D'abord Al-Zahwiri. Trois fois. Puis le chef des Talibans, Mansour Dadullah, annonçant des "attentats de grande envergure" qui devraient "venger les attentats ratés de Londres et Glasgow". Puis une vidéo de Ben Laden (vieille de cinq ans à croire la Maison Blanche - ce qui en passant renforce ma conviction que Ben Laden est mort depuis au moins une année et demie. Mais le symbole demeure).

Aujourd'hui, Al-Qaeda diffuse une nouvelle vidéo en date du 1er août qui avertit les Etats-Unis et son allié pakistanais de s'attendre à une attaque surprise, violente et visiblement de grande ampleur. "Attendez-vous à une grosse surprise. Bientôt. Par la Grâce de Dieu."

Al-Qaeda peut-elle se permettre de telles tirades fanatiques sans les illustrer dans le sang ? Au risque de perdre des adeptes ? La logique voudrait que non. Et c'est bien là notre problème.

En illustration de la vidéo : un véhicule 4/4 suivi d'un convoi motorisé. Estimant qu'ils ne peuvent pas s'en prendre à Bush lui-même, doit-on lire la mort annoncée de Musharraf, déjà visé par deux fois en 2004 ?

La "grande envergure" des frappes serait la valeur de la cible plutôt que le nombre de victimes présumés ?

Si Musharraf est tué, le Pakistan sombre dans le chaos absolu. Avec l'arme nucléaire.

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-11631010.html
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Ven 03 Aoû 2007, 22:08

Citation :
Que fait la Syrie ?


Deux poudrières qui fument...

2) SYRIE-ISRAEL

Un général a déclaré aujourd'hui à Damas que "la Syrie est prête en cas d'attaque".

Le journal israélien Yedioth Ahronot a appris que le gouvernement israélien a reçu des rapports indiquant que les Syriens renforçaient leurs troupes sur leur versant du Golan. Plus inquiétant, les réservistes syriens ont reçu l'interdiction de quitter le pays. Hier, Assad a déclaré que "la Syrie est prête à récupérer chaque grain de sable du Golan".

De son côté que l'establishment israélien veut calmer le jeu. Des sources dans le gouvernement Olmert essaient depuis plusieurs jours de démentir les rumeurs, arguant par exemple que les Syriens sont déployés défensivement et non offensivement.

Est-ce vrai ? Ou Olmert fait-il du pied à Assad afin de désamorcer la crise et ouvrir la "fameuse conférence de paix", dont on peut déjà prévoir l'échec ? L'armée israélienne elle-même ne se fait pas d'illusions : le Major-Général Eyal Ben-Reuven a expliqué à une audience le 16 juillet dernier que "Tsahal se prépare à une guerre totale. La Syrie cherche la guerre pour provoquer un nouveau séisme dans la société israélienne et venir aux négociations sur le Golan en position de force".

A quel genre de jeu diplomatique assiste-t-on ? Est-ce la "drôle de guerre" ? Avant la vraie?

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-11631933.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 04 Aoû 2007, 15:46

je vois que tu es toujours aussi obsédé l'islamophobe pro sioniste de service

Fécilicitation Arnaud ton forum est pole incontournable de l'islamophobie allez encore un effort et vous égalerais lyberty vox ;)

Arnaud tu a beau avoir de beau discourt mais on vois ce que tu pense en laissant faire ceci chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
gilabert jorge



Masculin Messages : 241
Inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 04 Aoû 2007, 17:53

Mais je ne vois pas l Islam commander le christianisme et qu el souci vous vous faites ?



Le Christ peut- il être vaincu!

C est tout à fait impossible!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 05 Aoû 2007, 14:46

Citation :
Un Américain membre d'Al-Qaïda menace les intérêts américains

(05/08/2007 14:21)


Un Américain converti à l'islam et membre d'Al-Qaïda a lancé dimanche de nouvelles menaces contre les Etats-Unis affirmant que les intérêts américains étaient des "cibles légitimes", selon un site spécialisé sur les groupes islamistes. "Nous devons continuer à vous cibler à l'intérieur et à l'étranger comme vous êtes en train de nous viser à l'étranger et chez nous", a dit Adam Gadahn Azzam, dans une vidéo mise sur le site LauraMansfield.com. "Les nids d'espions, les centres de commandement et contrôle militaires à partir desquels vous avez planifié vos agressions contre l'Afghanistan et l'Irak, et qui continuent à fournir un soutien vital moral, militaire, matériel et logistique à la Croisade, continuent d'être des cibles légitimes pour les courageux musulmans", selon la vidéo. Le 29 mai, cet Américain avait a sommé les Etats-Unis de retirer leurs forces militaires de tous les territoires musulmans, sous peine de connaître "des horreurs" qui leur feraient oublier les attentats du 11 septembre 2001. Californien converti à l'islam en 1995, Adam Yahiye Gadahn, né le 1er septembre 1978, a quitté les Etats-Unis pour le Pakistan en 1998. (EDR)

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=79889&source=belga&status=
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 04:01

Citation :
Yézidis : Tolérance et amour en pays musulman

Le 23 avril 2007, en Irak, vingt et un ouvriers irakiens étaient abattus par des milices islamistes en revenant de leur travail. Les victimes étaient toutes des adeptes du Yézidisme.

Le 14 Aout 2007 a eu lieu un des plus importants carnages de ces 4 dernières années. Toutes les victimes appartiennent à cette communauté religieuse.


Peu après cet attentat, on dénombrait 175 tuées et plus de 200 blessées dans quatre gigantesques explosions aux camions piégés qui ont visé des membres de cette tribu des Yézidis dans le nord de l'Irak. Le nombre de victimes a considérablement été revu à la hausse puisqu’on parle maintenant de plus de 500 morts. Le nombre de blessés n’a pas encore été évalué.

Les rares témoignages parlent de villages rasés, soufflés par les explosions, curieusement bien planifiées.

Les bombes, placées dans des camions citerne, ont explosé dans les villages d'Al-Khataniyah et d'Al-Adnaniyah, essentiellement peuplés de Yézédis, des partisans d'une croyance minoritaire pré-islamique, nous dit une agence de presse.

500 morts sur 500 000 personnes, cela donne proportionnellement un des massacres les plus importants de ces vingt dernières années. Cela représente un millième d’une population. Il suffit de faire le calcul à l’échelle de la France pour s’en convaincre.

Le Yézidisme

La communauté yézédie est une minorité kurde, persécutée par les Kurdes, sous l’empire ottoman et installée notamment dans le nord de l’Irak. La "secte" dispose de trois députés sur les 275 sièges du Parlement irakien.

Cette religion, à l’origine celle des kurdes avant qu’ils n’adoptent l’Islam sous la contrainte, plonge ses racines dans les plus anciennes croyances du Moyen Orient, du zoroastrisme au manichéisme c'est-à-dire bien avant que Mahomet ne soit seulement né.

Il convient donc d’enseigner aux agences de presse à ne point dire n’importe quoi à propos des victimes des attentats.

Elles n’ont pas été choisies par hasard et sont au centre, avec quelques autres tribus réfractaires au saint Coran et à l’interprétation qu’en font les musulmans extrémistes, de multiples tentatives d’extermination. Sous un régime kurde, il n’est pas certain que leur sort soit plus enviable.

Les Yésédis ne sont plus que quelques centaines de milliers dispersés entre l’Irak, l’Iran, la Syrie, la Turquie, la Georgie et l’Arménie. 30 000 d’entre eux ont trouvé asile en Allemagne. La député européenne Felenas Uca (SPD) est issue de leurs rangs.

Le "diaaaable" !

Les Yésédis ont été taxé, à tort encore une fois, d’adorateurs de Satan par de grandes agences de presse, montrant par là leur totale soumission au discours islamique.

Adorant le paon, symbole de l’ange déchu et porteur de l’esprit du mal, les Yézidis espèrent, en le priant, adoucir un peu ses agressions contre les humains. Tout le contraire d'une dévotion !

Un film « Traces, le peuple du paon » (2006, 52 min) retracent leur histoire. À cause de leur vénération pour l'ange Paon, les Kurdes yézidis furent chassés de leur terre natale et persécutés pendant des siècles par leur propre peuple, les Kurdes de confession musulmane.

La réalisatrice, Binevsa Berivan, est diplômée de l’Institut de radioélectricité et de cinématographie (INRACI) de Bruxelles.

Mais nos Sunnites, Chiites et Salafistes et autres "frères musulmans" admettent difficilement qu’une tradition orale soit plus ancrée, plus ancienne que la sacro-sainte pensée de Mahomet le grand.

En Irak, il ne fait pas bon être Chiite dans un quartier sunnite. Mais il ne fait pas bon être athée, croyant d’une autre religion en pays musulman.

C’est le sort des palestiniens chrétiens ou athée dans la bande de Gaza, des chrétiens au Liban et en Egypte. Et ce n’est là qu’un des nombreux exemples qui nous montrent que, décidément, la Religion de Paix, de Tolérance et d’Amour que se plaisent à nous vanter les théologiens musulmans en Europe a encore quelques progrès à faire concernant les 3 vertus qu’ils font volontiers mine de pratiquer.

Les Yésédis sont traités « d’adorateurs du diable », par les musulmans sortis tout juste de leur madrasa. L’Islam ne montre-t-il pas, lui, un visage « diabolique » ?

Diable vient de « diaballo » en grec, qui signifie séparer, couper, détruire. Ce qui se pratique avec le sabre, notamment. Qui actuellement coupe et divise des communautés, des pays, des nations, si ce n'est l'Islam ?

Alors, qui sont aujourd’hui les adorateurs du Diable ?

Mais peut-être une condamnation unanime de ces attentats sanglants, une pétition a-t-elle circulée par voie de presse dans la communauté musulmane pour dénoncer cette barbarie sans nom.

Et peut-être même que ce communiqué de presse aura échappé, en cette période estivale, aux correspondants de Primo.

Si tel est le cas, que nos amis musulmans veuillent bien trouver ici l’expression de nos plus profondes excuses.

Dans le cas contraire...

A propos de contraire, en grec, celui de "diable" est "sumballo", qui a donné le mot français « symbole ». Amusant, non ?

Pierre Lefebvre © Primo, 17 Août 2007

http://www.primo-europe.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
charles



Messages : 283
Inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 07:20

Mes amis,

Les musulmans sont aux chrétiens ce que furent les philistins pour les hébreux, le fouet de Dieu...

Ceci étant, il faut pour comprendre cette hérésie tout voir avec la umière des fins dernières...
Il semble de plus en plus que le Moyen Orient avec l'Etat Juif soit le miroir dans lequel vont se réfléchir la conscience des nations...
Deu ne supporte aucune forme d'orgueil... Et forte heureusement il n'a pas de conception "d'intérêt majeur de l'état... " Faites oi rire Melle Delongbec....!
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 12:14

Citation :
Détournement d'un avion turc: les auteurs iraniens se réclament d'Al-Qaïda

Samedi 18 août 2007


(Belga) Les deux hommes qui ont détourné samedi un avion, qui assurait une liaison entre Chypre Nord et Istanbul, sont de nationalité iranienne, a déclaré le ministre chypriote turc des Transports Salih Usar, cité par l'agence Anatolie.

Le ministre, qui s'exprimait à Nicosie, a précisé que les deux pirates de l'air entendaient protester contre la politique des Etats-Unis, selon Anatolie. Ces deux hommes, qui se sont réclamés d'Al-Qaïda, ont détourné samedi matin un appareil de la compagnie turque Atlas Jet et exigé de se rendre en Iran ou en Syrie, selon divers responsables et témoignages. Mais l'avion s'est finalement posé à Antalya, station balnéaire du sud de la Turquie, la plupart des passagers et les pilotes parvenant alors à s'échapper. En fin de matinée, les deux hommes, qui ne retenaient plus qu'une dizaine de personnes, ont demandé à pouvoir repartir pour un pays du Proche-Orient, mais les autorités turques ont affirmé attendre leur reddition, selon la chaîne de télévision CNN-Turk. (DEC)

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=80517&source=belga&status=3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 12:39

Al Qaida n'existe pas, nous affirme un officier de renseignements français:

La naissance d'Al Quaïda
par Pierre-Henri Bunel, ancien officier de Renseignement français

Source : son site http://desordresmondiaux.site.voila.fr


Toutes les sessions de la Conférence Islamique donnent lieu à des relevés de décisions comme toutes les réunions destinées à servir à quelque chose. Pour mettre sur pied les ordres du jour, il fallait au début de l'histoire de l'Organisation de la Conférence Islamique de longues tractations entre les représentants des pays membres. Ces débats avaient lieu à Djeddah, siège du secrétariat de l'OCI, ou dans d'autres villes de pays musulmans. Au prix de longs tâtonnements, les gouvernements échangeaient des informations et des données visant à déterminer l'urgence et l'importance des points à traiter.


Or, en même temps qu'ils ont créé l'organisation de la Conférence islamique, les pays fondateurs ont mis sur pied la Banque Islamique de Développement. On n'est pas encore à la grande heure de l'Internet, mais les banques ont déjà des moyens de communication performants en mesure de transmettre des fichiers informatiques et les ordinateurs
capables de stocker des informations sous la forme de banques de données accessibles à distance. Il s'agit d'un intranet avec toutes ses fonctionnalités.


Pendant mon stage à l'école de guerre de Jordanie, en 1985-86,
j'apprends un mot arabe que les officiers ne remplacent pas par son équivalent anglais de "data base". Il s'agit du mot Qâeida-t-
ulmuetiyât, qui veut dire lui aussi "la base de données". Comme nous n'avons pas d'ordinateurs à notre disposition, je m'intéresse à cette fascination pour ce mot venant du vocabulaire de l'informatique. Et c'est Shakeel Tarmuzy, notre condisciple pakistanais, qui me "met au parfum".


L'Organisation de la Conférence Islamique a décidé d'utiliser les
moyens modernes de la Banque Islamique de Développement pour préparer ses réunions et pour communiquer ses décisions. Si les comptes rendus des réunions sont toujours édités dans différentes langues, il faut de plus amples renseignements aux fonctionnaires des États membres pour "coller" aux lignes directrices de la politique islamique élaborée ensemble.


Pour cela, toute une partie des mémoires de la Banque Islamique de Développement a été annexée au profit de la Conférence. On peut y accéder si l'on y est abonné, et alors, sur l'écran de son ordinateur, on peut lire les informations dont on a besoin. Tout est acheminé par un simple réseau téléphonique et les ambassades et gouvernements des pays membres sont abonnés au système.


Ce réseau s'appelle Al Qâeida. La base. Et ce mot a de nmbreux sens comme en Français. C'est la base militaire, mais c'est aussi la base en chimie, comme la soude, par exemple. Et bien sûr c'est la base de données, en informatique. D'après ce que j'apprends au stage de l'école de guerre, on peut, si l'on est abonné, consulter deux bases :
Qâeida-t-ulmaeloumât, la base [de données] d'informations et Qâeida-t- uttaelimât, la base [de données] des instructions, des directives.


Les officiers jordaniens font parfois référence à ce système en
plaisantant. Par exemple, lorsque quelqu'un arrive un peu en retard au bus, en fin de service, on lui dit : "Attention, tu vas te retrouver dans la base d 'informations" sous-entendu, on va te signaler. Quand la plaisanterie se veut plus menaçante, on parle au "délinquant" de la base des instructions ou directives. Là, cela veut dire qu'une décision de sanction va être prise à son encontre. Et si la menace est au plus fort, on ne lui parle pas de Qâeida-t-ulmuetiyât, la base de données qui réunit les deux, mais simplement de Al Qâeida. C'est plus court.


Je dois dire qu'au début du stage, presque personne ne comprenait cette plaisanterie informatique. Les seuls qui en ont saisi dès le début les subtilités étaient les officiers de l'artillerie, de la défense aérienne, des transmissions et ceux de l'arme du
renseignement.


Il est bien certain que l'accès à cette base demandait au début de sa mise en place des moyens qui n'étaient pas à la portée du tout venant, mais que divers groupes - ONG, particuliers, entreprises - ont maintenant les moyens d'acquérir. En 1986, l'Internet existe, mais reste essentiellement réservé aux universitaires, aux scientifiques et, bien sûr, aux militaires américains. Ce n'est pas que ce système de communication soit à l'accès filtré, mais c'est surtout que les systèmes d'accès destinés au grand public n'existent pas encore.


C'est pourtant en lisant un relevé de décision de l'OCI tiré d'un
message électronique imprimé à l'ambassade du Pakistan à Amman que j'ai vu mon premier @ qui était encore noté[a].


La conférence islamique, qui a pour but de préserver les valeurs
traditionnelles de l'islam tout en rejoignant la modernité, s'est
donné les moyens techniques les plus avancés pour atteindre ses buts.


Jugez de mon étonnement, quand après avoir passé plus de dix ans au contact d'une partie des différentes branches du terrorisme islamique, je découvre que les "cols blancs" de la CIA ou du FBI, ceux qu'on ne voit jamais sur le terrain, nous affirment doctement que le terrorisme islamiste est le fait d'une seule armée de l'ombre, dûment organisée et centralisée, sous le commandement d'un chef emblématique, barbu comme un imam de banlieue des années 80, Ussama bin Lâdin, et que cette armée s'appelle Al Qâeida.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 12:43

Al Qâeida, quelle aubaine !


On a vu comment j'avais entendu parler d'Al Qâeida dans les années quatre-vingts. Plus tard, en traduisant des documents saisis par des services de police ou de contre-espionnage, je suis tombé sur des fax ou des notes de directives adressés à des exécutants chargés de rédiger les revendications des attentats commis par d'autres équipes.
On y trouvait des passages entiers venant de textes assez feutrés de relevés de décisions ou de minutes de réunion de l'Organisation de la Conférence Islamique.


Il s'agissait pour les destinataires de ces directives de rédiger de
façon relativement organisée des tracts énergiques de revendication d'actes terroristes localisés en s'appuyant sur des textes politiques généraux et somme toute assez modérés au départ.


Pour autant qu'on ait pu en juger, les expéditeurs de ces directives résidaient un peu partout dans le monde avec une nette prédominance d'adresses en Allemagne, en Belgique et surtout en Grande Bretagne. La source des textes de références à utiliser pour rédiger les tracts de revendication était indiquée de la manière suivante :


Min nasharat ilumâm ilmuttaHida : Issu des publications de l'ONU, ou Min AlQâeida : Issu de la base [de données]. Il y avait aussi des directives tirées des relevés de décisions de la Conférence des pays non-alignés. Pense-t-on pour autant que l'Assemblée Générale de l'ONU ou celle des Pays non-alignés sont des éléments terroristes ?

Plusieurs fois, j'ai dû expliquer ce qu'était cette fameuse "base" dite Qâeida. Et pendant des années, on a trouvé des directives d'Emirs locaux, en Algérie ou en Europe, qui faisaient référence à cette base de données. Personne parmi nous ne la prenait pour autant pour un réseau terroriste.
Comme toutes les entités multinationales musulmanes, le groupe
financier Bin Lâdin a accès aux sites de la Conférence Islamique, dont la fameuse base de données. Alors, en accusant Ussama bin Lâdin de tous leurs malheurs, les dirigeants américains ont eu besoin de le doter de moyens diaboliques pour pouvoir expliquer les "défaillances" des services américains. Ceux-ci coûtent fort cher au contribuable et sont maintenant trop souvent détournés de leurs missions publiques au profit d'intérêts privés.


On a toujours avantage à présenter l'adversaire comme très dangereux.
On a d'autant plus de mérite à le vaincre. C'est ainsi qu'on a prétendu que l'Irak alignait devant les forces de la coalition de 1990 "la quatrième armée du monde". Maintenant, l'administration américaine nous présente Bin Lâdin comme un général à la tête d'une armée secrète digne du KGB de la guerre froide !

Cela permet d'expliquer les échecs en cours partout dans la lutte de l'administration Bush-fils contre le terrorisme islamiste.


Tout le mal est dû à Bin Lâdin, selon la propagande de la Maison Blanche. Mais ce système a des limites. D'abord parce que Bin Lâdin n'a jamais revendiqué quelque attentat que ce soit malgré les commentaires de presse et de télévision. J'ai bien écouté ce qu'on nous a transmis des paroles de "l' ennemi public numéro 1". Comme je comprends Al Jazeera dans le texte, je l'ai entendu se féliciter, se réjouir, remercier Dieu, féliciter des gens que les Américains avaient désignés comme responsables des coups, je l' ai entendu exhorter les combattants à la bataille, mais jamais il n'a revendiqué le montage d'aucune opération.
J'irai même plus loin. Avant la polémique qui s'est développée sur l'Internet - et dans l'édition en France - autour de la frappe sur le Pentagone, Ussama bin Lâdin ne parle que des deux tours du World Trade Center, dans les cassettes qu'on lui attribue. Même dans une cassette
qui semble complètement fabriquée par des propagandistes, il ne parle
pas du ministère de la défense américain. C 'est pour moi très
significatif. Les autorités américaines ont porté toute leur communication sur New York, laissant largement le Pentagone dans l'ombre. Dans cette fameuse cassette assez longue où l'on voit Bin Lâdin "en famille" et qui me semble une manipulation, il n'évoque que le World Trade Center. Si cette cassette est une manipulation des services américains, c'est qu'eux-mêmes ne veulent pas attirer l'attention sur ce qu'il faut bien appeler maintenant un "Pentagate".
Et si ce n'est pas une manipulation, alors, c'est que Bin Lâdin n'a rien à voir avec la frappe sur le Pentagone puisqu'il omet d'en parler. Pourtant, c'est un coup d'une autre portée que de faire tomber deux avions sur des immeubles civils !


Seulement, lorsqu'on examine tous les aspects de cette propagande
américaine, on est taxé immédiatement de "révisionnisme" par les
zélateurs serviles de la thèse officielle.


Et pourtant, la réalité est qu'il n'y a pas d'armée de l'ombre qui
s'appellerait Al Qâeida. Il y a un peu partout dans le monde des
groupes de patriotes - ou de terroristes, suivant de quel côté du
malheur on est né - qui se battent contre des oppressions ou comme
mercenaires par goût de la violence.


Et je suis sidéré de voir de prétendus spécialistes du terrorisme, qui
n'ont même jamais vu une bombe de près et encore moins un terroriste,
répéter doctement les élucubrations des "analystes" de la CIA, destinées au public, donc mensongères. Car jamais un service de renseignement ne rend public ce qu'il sait.


Pendant des années, jusqu'en 1998 en service actif, j'ai travaillé sur
le terrorisme islamiste avec quelques succès reconnus, et jamais il
n'a été question nulle part d'un "réseau AlQâeida" !
Nous connaissions bien le néfaste Bin Lâdin qui hébergeait en
Afghanistan des moudjahidin venus de tout le monde musulman pour semer la pagaille en Europe ou en Algérie. Nous savions que des instructeurs vivant en Afghanistan, au Pakistan et en Libye formaient ces
combattants aux actions terroristes, puis au combat encadré quand les
Musulmans de Bosnie-Herzégovine ont eu besoin de soldats volontaires
pour remplir les rangs de leurs milices criminelles. Mais Bin Lâdin
était intouchable, il n'était pas question de le mettre en cause :
c'était un homme de la CIA.


Il faut la préparation de la guerre d'Afghanistan, et surtout les premiers commentaires de spécialistes autoproclamés qui se sont mis à tout expliquer sur le 11 septembre, pour que sorte des tiroirs de bureaux ce fantasme d'Al Qâeida armée verte secrète de Bin Lâdin que tout le monde considère désormais comme une réalité établie.


Il existe quand même des journalistes qui font leur travail, eux, et
qui n'ont pas peur de publier ce qu'ils ont appris, même quand cela ne
sert pas la soupe aux fauteurs de guerre.


C'est ainsi que dans un article qui contient par ailleurs un certain
nombre d'inexactitudes, Alain Lallemand écrit le 11 septembre 2002
dans le journal Le Temps les lignes suivantes :


« Etonnant encore, car Al-Qaïda n'était au départ qu'une cellule de
comptabilité des combattants arabes entrant et sortant d'Afghanistan,
ainsi qu'un point de contact permettant aux familles des combattants
de retrouver la trace d'un de leurs proches. Un projet très éloigné de
"l'internationale terroriste" décrite actuellement. Al-Qaida aujourd'hui ? C'est une mission : "Renverser les régimes sans Dieu et les remplacer par des régimes islamiques". Ce qui, en pratique, prendra la forme d'une opposition à toute présence américaine dans le golfe Persique (Arabie Séoudite et Yémen en particulier) et en Somalie, présence perçue comme une colonisation. »


Je rends hommage à ce journaliste qui "s'étonne" de ce qu'on lui a dit
de cette prétendue armée secrète. Il a bien raison.


Il est évident que les moyens initiaux de Al Qâeida ont évolué et que
la base de données est maintenant hébergée sur des sites complets
utilisant l'Internet. Seuls les aspects logistiques de cette base de données sont arrivés aux oreilles de ce journaliste honnête, et non son aspect de coordination politique artificielle. Mais que les aspects actuels de la lutte islamiste impliquent en outre une coordination apparente d'actions locales ne signifie pas qu'il existe pour autant un commandant mondial du terrorisme islamiste qui serait M. Ussama Bin Lâdin.


Et c'est justement parce qu'on ne le cherche pas où il faudrait qu'on
ne trouve pas l'ennemi public numéro 1 du moment. Le capturer serait
d'ailleurs très encombrant pour les démiurges internationaux qui ont
conduit le monde à la situation actuelle. Supposons qu'il parle devant
un tribunal international que ne reconnaît pas Washington ! Ce serait
aussi dangereux pour les exécuteurs des basses oeuvres de la politique
de la Maison Blanche que si Raznatovic, plus connu sous le nom
d'Arkan, avait témoigné devant la cour pénale de La Haye. Plus de
risque en ce qui le concerne, il a été fortuitement assassiné par des
inconnus...


Non, Al Qâeida n'est rien d'autre qu'une variante de la Sainte Vehme
[Société secrète allemande qui a semé le trouble dans la République de
Weimar mais qu'on n'a jamais pu démanteler, parce qu'elle n'avait jamais existé] ou de la Mamma Coca appliquée au terrorisme.


Elle n'est rien d'autre qu'un moyen de coordonner maintenant que cela
peut être utile, et uniquement par un discours politique extrémiste, les revendications de groupuscules violents totalement indépendants les uns des autres. C'est ce qu'on appelle une "nébuleuses". Elle n'a de réalité, en tant qu'armée secrète, que pour ceux qui l'invoquent.
Seulement, à force d'en avoir parlé et de lui avoir donné un chef, les
démiurges de la Maison Blanche pourraient bien être en train de lui
donner ses lettres de noblesse et une certaine réalité. Qui sait, d'ailleurs si ce n'est pas ce qu'ils cherchent ?


Il a toujours fallu aux militaires américains donner un nom à leurs ennemis. Pendant la guerre froide, nous appelions les avions de combat russes par leur appellation soviétique, celle sous laquelle ils se vendaient sur les marchés d'armement : Mig 19, Mig 21, Mi 24, Mi 22, Mi8, Antonov 124, Sukhoï, etc. Les Américains, eux, donnaient des surnoms. Hind, Flogger, Fulcrum etc.


Ne serait-ce pas une forme de tentative d'exorcisme ? Mais en tout cas, ce n'est pas en partant à la recherche de ce qui n'existe pas qu'on peut en venir à bout. La guerre contre la prétendue Al Qâeida n'est donc pas près de se finir.


Tout ceci pourrait bien avoir un but inavoué : et si on nous bâtissait une nouvelle menace stratégique bien confortable et pratique, une sorte de nouvelle Armée Rouge, mais Verte et de l'ombre, celle-là , pour justifier de nouvelles dépenses de guerre au lieu d'investir dans le bien de l'humanité ?


Pierre-Henri Bunel


Dernière édition par le Sam 18 Aoû 2007, 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 12:47

Luc a écrit:
Source : son site http://desordresmondiaux.site.voila.fr

Citation :
Les sites sur le 11 Septembre continuent de fleurir, et c'est heureux. Mais ils soutiennent parfois des positions étayées par des contrevérités.
Je suis une fois obligé de réagir ayant été mis en cause.
Vous trouvez toujours la communication dans la première ligne du tableau ci-dessous.
Les Editions Demi-Lune font paraître cinq ouvrages très documentés et non polémiques sur le 11 Septembre. Vous trouverez les liens dans la partie de cette page concernant les nouveautés dans le domaine de l'édition.
Un autre ouvrage est en cours de traduction qui fait suite aux cinq ouvrages de référence ci-dessus. Le mensonge continue, mais David Ray Griffin lutte toujours pour déoncer les mensonges officiels, entérinés par la presse non alignée. Les éditions Demi-Lune ont réédité en un seul volume les deux livres de Thierry Meyssan, ouvrages toujours d'actualité "L'Effroyable Imposture" et "Le Pentagate". La critique dont je faix l'objet porte sur ma participation au Pentagate. Vous pouvez la trouver, ainsi que mes réponses par le lien situé en dernière ligne du premier tableau ci-dessous, sous le titre: Une "démystification" mensongère.

Laughing Laughing Laughing

Et ca continue Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:03

Une autre alors, puisque vous êtes allergique à Meyssan:

Les coulisses des la terreur, Richard Labévière (Grasset)

"Deux mois avant les attentats du 11 septembre, la CIA négocie encore avec Oussama Ben Laden.
Puis les Etats-Unis déclenchent les hostilités en Afghanistan. Ils laissent s'échapper le milliardaire saoudien et ses protecteurs, comme ils laissent s'évanouir leurs capitaux dans une jungle financière. Qui sont les complices au coeur même de l'establishment américain? Aurons-nous bientôt un "Ben-Ladengate"? Pour l'éviter, les idéologues de l'administration Bush inventent une nouvelle guerre froide: la guerre sans fin contre la terreur... Désormais, tous ceux qui ne partagent pas les valeurs du meilleur des mondes selon Washington sont suspectés de soutenir le terrorisme, sinon d'être des terroristes eux_mêmes, agents d'un nouveau complot contre le monde libre et les champions du Bien. Ce complot est baptisé d'un nom générique: Al-Qaïda." R.L.

Du Pakistan à Bali, de Riyad à Casablanca, de Genève à Lugano, enquêtant sur les lieux des attentats et les places bancaires, Richard Labévière parvient à une conclusion: Al-Qaïda n'existe pas. Le terrorisme ne relève pas d'une organisation mondiale, mais d'une nébuleuse de réseaux qui s'enracinent localement, dans les économies les plus inégalitaires et les régimes politiques les plus arbitraires.
Pourtant, la mythologie Ben Laden continue. Pour survivre, l'Empire a besoin d'un ennemi et de faire guerre: une guerre sans fin.

Richard Labévière est rédacteur en chef et éditorialiste à Radio France Internationale (RFI). Il est l'auteur, chez Grasset, des Dollars de la terreur - Les Etats Unis et les islamistes (1999), de Bethléem en Palestine avec Pierre Péan (2000) et coauteur du Dictionnaire mondial de l'islamisme (2002).
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:24

Pour la BBC, Al Qaïda n’existe pas
vendredi 28 janvier 2005

Alors que quatre ressortissants britanniques détenus à Guantanamo viennent d’être renvoyés au Royaume-Uni par la justice d’exception états-unienne, puis libérés par les tribunaux de Sa Majesté sans que soient retenus une quelconque charge à leur encontre, la BBC rediffuse depuis quelques jours un documentaire mettant en cause l’existence même d’Al Qaïda. Documentariste reconnu, Adam Curtis s’applique, dans une série de trois films d’une heure intitulée The Power of Nightmares : The Rise of Political Fear (Le Pouvoir des cauchemars : la montée de la peur), à démonter les mécanismes de construction de la psychose antiterroriste orchestrée par les gouvernements de George W. Bush et Tony Blair. Selon lui, l’idée d’une menace terroriste globale « est un fantasme qui a été exagéré et déformé par des hommes politiques. C’est un sombre mirage qui s’est diffusé sans être débattu auprès des gouvernements du monde entier, mais aussi les services de sécurité et les médias internationaux ». Le film montre qu’aucune preuve tangible est jamais venue crédibiliser l’existence d’un réseau terroriste islamiste unifié tel que défini par la Maison-Blanche ; et que les bases secrètes d’Oussama Ben Laden n’ont pas plus de réalité que les armes de destruction massive de Saddam Hussein. Pour son auteur, la rhétorique Al Qaïda est un artifice de communication, une manœuvre des néo-conservateurs pour tenter de construire de toute pièce un nouvel « Empire du Mal » après la chute de l’Union soviétique. 108 États ont déjà déclaré ne jamais avoir observé sur leur territoire quoi que ce soit qui valide l’existence d’« Al Qaïda » et ne pas se sentir concernés par cette prétendue menace planétaire.


--------------------------------------------------------------------------------

VOIR EN LIGNE : reseauvoltaire.net


Oui, je sais, la BBC est liée à Thierry Meyssan....

A toutes fins utiles, voici le lien avec l'article sur le site d ela BBC : http://news.bbc.co.uk/1/hi/programmes/3755686.stm
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:28

Arnaud, fais le ménage, ce troll est en train de polluer tous mes fils Idea
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:30

"Vos" fils, Laurent? Je suis un troll parce que je fais pipi dans "vos" plates-bandes? Sur un forum, un fil n'appartient à personne, c'est un espace de débat. Vous n'aimez pas la contradiction? Argumentez alors, on est ici pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:32

On n'argumente pas avec un troll, on l'ignore Idea

Fin de communication.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:33

Facile d'insulter quand on est à bout d'arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 13:59

Et si Al-Qaeda n'était que le Croquemitaine de Bush ?
Par Robert Sheer
11 janvier 2005; Los Angeles Times

--------------------------------------------------------------------------------

Est-il concevable qu'al-Qaeda, que le Président Bush présente comme étant le centre d'une vaste conspiration terroriste internationale très bien organisée, n'existe pas ?

Le simple fait de soulever cette question, en pleine hystérie inspirée par les autorités — et particulièrement dans le contexte de soumission des médias américains face aux affirmations du gouvernement US concernant la sécurité nationale —, est une véritable hérésie. Pourtant un nouveau film brillant de la BBC, produit par un des plus grands réalisateurs de documentaires, le conteste. Il met aussi en doute de nombreux autres articles de foi résignés dans la lutte contre le terrorisme.

"The Power of Nightmares : The Rise of the Politics of Fear" [Le Pouvoir des Cauchemars : La Montée de la Politique de la Peur], est un film historique de trois heures réalisé par Adam Curtis et récemment diffusé par la BBC. Ce film argumente de façon cohérente que beaucoup de choses que l'on nous a dites au sujet de la menace du terrorisme international "est un conte de fée qui a été exagéré et déformé par les politiciens. Il s'agit d'une illusion sombre qui a été répandue par les gouvernements de planète, les services de sécurité et les médias internationaux, sans qu'on la mette en doute".

Sujet vraiment grave ! Mais il faut prendre en considération quelques-unes unes des nombreuses questions posées par ce programme :

· Si Oussama ben Laden dirige vraiment une vaste organisation terroriste internationale avec des agents entraînés dans plus 40 pays — comme le prétend George Bush — alors pourquoi, malgré la torture exercée sur les prisonniers, son administration n'a pas réussi à produire de preuves valables ?
· Comment se fait-il que depuis le 11 sept. 2001, 664 personnes soupçonnées de terrorisme ont été détenues en Grande-Bretagne, mais que seulement 17 d'entre elles ont été déclarées coupables, la plupart sans lien avec des groupes islamistes et qu'il n'ait été prouvé que la moindre d'entre elles faisait partie d'al-Qaeda ?
· Pourquoi avons-nous entendu tant de discours plus effrayants les uns que les autres sur les "bombes sales", alors que les experts disent que c'est la panique plutôt que la radioactivité qui causerait la mort des gens ?
· Pourquoi Donald Rumsfeld, le ministre de la défense, a-t-il prétendu en 2001 sur "Meet the Press" qu'al-Qaeda contrôlait d'immenses complexes de souterrains high-tech en Afghanistan, alors que les forces militaires britanniques et américaines n'ont rien découvert de tout cela ?


Bien sûr, ce documentaire ne met pas en doute qu'un Saoudien aigri, de bonne famille et riche, qui s'appelle Oussama ben Laden a aidé à financer différents groupes de fanatiques islamiques partageant des intérêts communs et qui se sont engagés dans le terrorisme, y compris dans les attaques du 11 septembre. Il ne met pas non plus en doute la notion selon laquelle une version terrifiante de l'Islam fondamentaliste a conduit à une série de violence épouvantable à travers le monde. Mais ce film, à la fois plus sobre et plus profondément provocateur que "Fahrenheit 9/11" de Michael Moore, conteste directement ce qui est communément admis en apportant des arguments très convaincants selon lesquels l'administration Bush, menée par une cabale unie de néoconservateurs machiavéliques, a saisi la fausse image d'une menace terroriste internationale unifiée pour remplacer l'ancien empire soviétique [dans son rôle de croquemitaine] afin de faire passer en force un programme politique.
Le terrorisme est profondément menaçant, mais il apparaît être un phénomène bien plus fragmenté et complexe que ne le suggère l'image du réseau tentaculaire d'al-Qaeda, avec ben Laden à sa tête.

Alors que le documentaire de la BBC rend compte que la menace terroriste est à la fois réelle et grandissante, il conteste le fait que cette menace soit centralisée :

"Il y a des individus et des groupes dangereux et fanatiques dans le monde qui ont été inspirés par des idées islamiques extrémistes et qui utiliseront les techniques du terrorisme de masse — les attaques sur l'Amérique et sur Madrid sont suffisamment claires. Mais la vision cauchemardesque d'une unique organisation puissante et cachée attendant de porter ses attaques contre nos sociétés est une illusion. Partout où l'on peut chercher cette organisation al-Qaeda, des montagnes d'Afghanistan aux 'cellules dormantes' en Amérique, les Britanniques et les Américains poursuivent un ennemi fantôme."

La vérité, c'est que malgré les efforts de plusieurs commissions gouvernementales et une vaste armée d'enquêteurs nous n'avons toujours pas un récit crédible de cette "guerre contre le terrorisme" qui est menée dans l'ombre.

Considérez par exemple que ni la commission du 11/9, ni aucun tribunal n'ont été capables d'obtenir des preuves directes de la part des terroristes-clés détenus après le 11/9 par les Etats-Unis. Tout ce que nous savons provient de deux bords qui ont tous deux un grand intérêt à exagérer la menace posée par al-Qaeda : les terroristes eux-mêmes et les agences militaires et de renseignements qui ont un intérêt personnel à maintenir la façade d'un ennemi extraordinairement dangereux.

Un tel état d'ignorance nationale au sujet d'une guerre sans fin est, comme "The Power of Nightmares" le montre clairement, simplement inacceptable dans une démocratie qui fonctionne.



Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-François Goulon


Dernière édition par le Sam 18 Aoû 2007, 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 14:01

Citation :
Une Allemande enlevée à Kaboul

KABOUL, Afghanistan - Une Allemande a été enlevée samedi à Kaboul par des hommes armés de pistolets, a annoncé Zemerai Bashary, porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, en précisant que le rapt avait eu lieu vers 13h (8h30 GMT).

D'après un responsable des services du renseignement, les ravisseurs se sont arrêtés devant un restaurant de l'ouest de la capitale afghane.

L'un d'eux est entré, disant vouloir commander une pizza. Puis il a sorti un pistolet, s'est dirigé vers une table et s'est emparé de la ressortissante allemande. Le petit ami qui était assis à ses côtés n'a, lui, pas été enlevé, selon ce responsable. AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070818/twl-aghanistan-allemagne-otage-actualise-0ef7422_1.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 14:08

Le Washington Post: l'armée de terre américaine reconnaît officiellement que l'affaire Zarkaoui est un montage de propagande :
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/04/09/AR2006040900890_pf.html
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 14:42

Citation :
Thierry Meyssan va en Iran… Pour goûter à la spécialité culinaire des mollahs !

23.06.2006


Thierry Meyssan est en principe journaliste et écrivain. Romancier peut-être, mais journaliste très peu car l’homme est doté d’une partialité qui a toujours laissé le monde sans voix. Meyssan se veut le pape du journalisme d’investigation, mais le président, fondateur, rédacteur, publicitaire, agitateur et prédicateur du Réseau Voltaire est lui-même un insondable sujet d’investigation. Catholique, trotskiste, gay militant, franc-maçon et dernièrement altermondialiste, Meyssan a tout essayé bien avant Ruquier et pourrait demander des dommages et des intérêts à Lolo pour lui avoir piqué son joujou.


Car il faut le reconnaître, Thierry aime le jeu. Mais attention, quand il s’agit d’écrire, Meyssan devient grave, car il traite avec le plus grand sérieux de très sérieux sujets. On compte parmi ses succès littéraires : «11 septembre 2001, l’effroyable imposture» , un livre qui a séduit l’orient islamiste, mais aussi et ce n’est pas rien, l’Amérique tendance Ku-Klux-Klan. C’est d’ailleurs à tort qu’on surnomme Meyssan l’effroyable imposteur, il a en réalité tout d’un révélateur de complots, mais c’est malgré-lui.

Journaliste d’investigation, il a fini par prouver les liens entre les islamistes et nos bons vieux faschos de chez nous, bien avant les déclarations de Ahmadinejad et ses conférences sur l’existence de l’extermination des juifs européens par les nazis. C’est pourquoi, IR qui aime faire tomber les masques, salue M. Thierry Meyssan pour son œuvre utile. D’ailleurs à cette fin, nous avons pour une fois dérogé à la règle et illustré notre Bonnet d’Âne par une photo sans aucun trucage, nous aurions manqué de respect à un tel personnage.


Ami du désormais célèbre Docteur Larijani, Thierry Meyssan est un habitué des séjours académiques en république islamique pour laquelle il éprouve une vive sympathie à la vue de ses textes. Thierry défend la république islamique en qui il voit tout sauf une dictature. On peut dire que chez les mollahs, il est dans son élément.

Il a tout pour plaire, depuis ses propos sur le 11- 09 fleurant bon le négationnisme à son anti-américanisme primaire ou son tiers-mondisme militant... jusqu’à sa vision des droits de l’Homme. Même sa statue plait aux mollahs qui sont grands adeptes de la fabrication d’Icônes dissidentes. Les mollahs jalousent son imagination et son increvable concept d’écrivain romancier avec carte de presse (insaisissable et toujours changeant, il reste irréprochable en naviguant entre réalité et fiction) .

C’est un peu ce qu’on reproche à son Réseau Voltaire pour la liberté d’expression : une pratique immodérée de la fiction quand les faits viennent à manquer, de calomnies plus vraies que nature, de faux documents extraits de supposées archives secrètes. Meyssan est un mini Seymour Hersh, un nano-Dieudonné, il vient de fonder un parti politique dont le contenu reste aussi vague que le nom : le PRG (Parti Radical de Gauche), un parti qui entre ses mains risque fort de se retrouver rebaptisé Parti Relativement Grillé !

Jamais à cours d’idées et infatigable renfort pour les régimes indéfendables, il a également fondé l’Axis for Peace (depuis 2005), dont la mission se résume à défendre la Syrie et l’Iran des mollahs.

Entre son Réseau Voltaire, son Axe pour la Paix et le PRG, il donne de quoi lire à ses fans et ne ménage pas leur capacité à avaler d’invraisemblables révélations où se mêlent comme toujours des thèmes récurrents qui sont (par le plus grand des hasards) les mêmes utilisés par le petit bonhomme moche que les mollahs ont donné pour vainqueur des élections fictives de leur république. Ahmadinejad aussi utilise ces mêmes thèmes pour enflammer les musulmans qui se retrouvent dans les doctrines musclées du Hezbollah ou du Hamas, ce mouvement qui exige de chaque nouveau membre d’avoir déjà tué un juif de ses propres mains.

Ce n’est pas pour rien que le Français le plus populaire dans les pays arabes n’est pas Zidane, mais Thierry Meyssan. C’est ce qu’avait découvert Fiammetta Venner lors d’un séjour à Amman en 2002. « Thierry Meyssan, c’est l’honneur de la France », lui avait dit le libraire en la voyant feuilleter la traduction arabe de L’effroyable Imposture, trônant entre les rééditions arabes du « Protocole des sages de Sion » et de Mein Kampf !

Mais Meyssan ne dort pas sur ses lauriers, il surveille l’actualité en quête de sujets polémiques et use de ses talents d’écrivain enquêteur pour dénoncer les injustices dont sont victimes ses amis iraniens, les mollahs. Récemment, une nouvelle a défrayé les chroniques et on a appris que les mollahs s’apprêtaient à rendre obligatoire, le port de rubans distinctifs de couleurs précises sur les vêtements portés par les iraniens afin de marquer les minorités religieuses.

La nouvelle (qui s’est révélée être une rumeur) a permis à Meyssan de prouver à ses amis les mollahs qu’ils pouvaient encore compter sur Thierry. Le régime des mollahs est ainsi devenu le gagne-pain de tous les imposteurs sans scrupule les vieux écrivains fauchés et il attire comme un fumier bien fourni sa dose de mouches en quête de nourriture gratos.

Car le marquage vestimentaire n’est pas né de l’imagination fertile de quelques opposants iraniens anti-islamistes, mais bien d’un fait réel : une proposition de loi maintes fois évoquée par des membres du Parlement islamique du régime des mollahs. Ce dernier la garde sous le coude pour s’en servir le moment venu. Meyssan a tort d’y voir un péché suprême des opposants assimilés à des menteurs. L’Arabie Saoudite, qu’il n’estime guère (car supposée pro-américaine), applique avec la même sévérité les mêmes lois en vigueur en Iran depuis la révolution islamique.

Meyssan doit sans doute être amnésique ou myope, mais les faits sont têtus. Les minorités religieuses d’Iran subissent un sort peu enviable, certains métiers leur sont interdits et encore ceci n’est rien. D’autres minorités ne sont même pas reconnues et autorisées à s’exprimer en tant que telles.

Par ailleurs, rappelons que les dirigeants du régime hybride de Téhéran, qui s’honorent de la présence du « journaliste français » à leurs conférences, se sont encore dernièrement penchés sur le code vestimentaire le plus visible en Iran, c’est-à-dire le port obligatoire du voile par les femmes iraniennes. On aurait aimé entendre le romancier caché derrière Voltaire (et ses lumières) prendre la défense des femmes iraniennes par respect pour sa maman qui a certainement vécu sans être obligée de baisser le regard devant un homme, ou encore d’accepter une nuit avec un mollah pour pouvoir reprendre la vie commune avec un ex-mari (pratique de Mohallel).

Meyssan qui a débuté sa carrière en défendant les droits des homosexuels, avant de devenir persona non grata dans cette communauté, n’a plus aucun souvenir de l’usage humiliant d’insignes comme l’étoile Jaune ou le triangle rose : il s’offusque que l’on puisse faire un rapprochement qu’il juge malsain entre le nazisme et la république islamique. Aussi, juste pour mémoire, essayons de voir ensemble quelques rapprochements possibles :
Avec ceux qui nient l'holocauste ?
Avec ceux qui proposent de renvoyer les juifs au-delà des mers ?
Avec ceux qui ont encadré les forces de l’état par des milices endoctrinées ?
Avec ceux qui ont simulé des attentats pour se trouver des occasions d’agir ?

Il n’y a eu que les nazis qui remplissent toutes les conditions à la perfection (ex aequo avec Staline, Mao et leurs Fidel camarades… Le régime de Khomeiny et ses mollahs sans scrupule suivent les bons exemples et redressent la barre. Ce régime suit d’ailleurs le même parcours que Thierry, il a commencé lové sous l’aile des communistes puristes et finit à l’autre extrême.

Finalement, on ne sait pas qui est la merde et qui est la mouche : si ce sont les merdeux d’ici qui vont au gueuleton là-bas ou si ce sont les mouches à merde (et à turban) qui viennent se nourrir des excréments des idées révolues ici ... en tous les cas, il y a à manger pour tout le monde et nous te souhaitons un bon appetit mon cher Thierry !

http://www.iran-resist.org/article2271

Rolling Eyes

Qu'est-ce qu'elles sont belles, vos références...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 14:52

Où ai-je pris Meyssan pour référence? Une fois seulement pour la commodité parce qu'il faisait la recension d'un documentaire de la BBC, et en donnant la référence de l'original anglais sur le site de la BBC.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 16:14

Voici un extrait d'un article intitulé "Vers le djihâd" écrit en 1969 par Marcel Liebman, professeur à l'université de Bruxelles à propos de l'incendie de la mosque d'Al Aqsâd. Visionnaire...

tout ce qui rappelle de près ou de loin la « guerre sainte » et quel que soit le sens que l'on donne à cette notion, il est impossible de ne pas en dénoncer la nocivité. Pour nous, la cause des peuples arabes, et tout particulièrement celle des Palestiniens, n'est pas de nature religieuse et si c'est autour de la défense de l'Islam que se groupent les adversaires du sionisme et de l'Etat d'Israël, ils peuvent, comme certains d'entre eux le font, s'adresser aux musulmans du monde, à la rigueur aux croyants des cinq continents, mais l'audience qu'ils trouveront dans les milieux antiimpérialistes ne s'en trouvera pas renforcée.
http://www.institutliebman.be/archives/djihad.pdf

Cet homme avait tout compris.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 21:34

Citation :
Institut Marcel Liebman

L'Institut Marcel Liebman a pour but de contribuer de manière générale à l'étude du mouvement socialiste et de la pensée de gauche. Il entend promouvoir une réflexion critique sur les pratiques des mouvements sociaux et un éclairage des enjeux politiques actuels par l'histoire.

Rolling Eyes

Est-ce encore la peine de faire un commentaire ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 22:01

Mécréant-LV a écrit:

Rolling Eyes

Est-ce encore la peine de faire un commentaire ???

Pourquoi? C'est pas bien d'être de gauche? Voua avez raison, Liebman était un homme de gauche. Ceux qui ont eu le privilège d'assister à ses cours à l'université de Bruxelles vous en parleront avec émotion. Une de ses formules, qui déclenchait parait-il toujours un chahut dans l'auditoire:

"La différence entre l'extrême droite et l'extrême gauche c'est que l'extrême gauche pense."

Pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 23:08

Oui, elle fait même des camps quand c'est possible.
Encore un grand homme de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 23:27

Luc a écrit:
Mécréant-LV a écrit:

Rolling Eyes

Est-ce encore la peine de faire un commentaire ???

Pourquoi? C'est pas bien d'être de gauche? Voua avez raison, Liebman était un homme de gauche. Ceux qui ont eu le privilège d'assister à ses cours à l'université de Bruxelles vous en parleront avec émotion. Une de ses formules, qui déclenchait parait-il toujours un chahut dans l'auditoire:

"La différence entre l'extrême droite et l'extrême gauche c'est que l'extrême gauche pense."

Pas faux.

On s'en fout, on n'est pas d'"extrême-droite".

Quant à l'extrême-gauche...100 millions de morts, non merci :|
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Sam 18 Aoû 2007, 23:29

A ce tarif, vaut mieux arreter de penser.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:08

Citation :
Al-Qaeda s'attaque au football

Une vidéo d'un groupuscule affilié à Al-Qaeda en Ecosse a produit un film où il présente les visages des joueurs Wayne Rooney, David Beckham et Thierry Henry, en alternance avec des photos de tombes.

Un logo "Mort" clignote sur les photos des trois joueurs.

Cette appel au jihad contre les stars du sport européen intervient quelques semaines après qu'un imam britannique ait appellé au meurtre des musulmans aimant le sport, les accusant de "grave déviance".

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-11891902.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:20

le plus grave dans tout ça c'est qu'en bombardant le peuple de ces annonces, on nous fait croire que les seuls à comprendre et à combattre la folie de notre système occidental sont les méchants musulmans qui veulent nous tuer...

enfin, au moins là, on est obligé d'écouter car des bombes ça nous fout les boules. shaking

mais jusqu'à quand allons-nous continuer de faire dans notre froc en se laissant aller aux propagandes faciles des nationalistes populistes, avant de se prendre en main et de se désister de ce système qui se contente pas de pourrir la planète de ses émissions de Co2 (et de reality show lol) mais nous provoque des conflits mondiaux ?

là est peut-être la question.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80876
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:28

Cher Petit Prince,

Si vous êtes triste d'émettre du CO², il vous reste une solution: ne plus respirer...

Votre diatribe est ridicule.

Vous aussi vous voulez éliminer les ruminant dont le méthane produit 50 fois plus d'effet de serre que le CO² ?

Ne vous laissez pas circonvenir par les cassandres du danger bovin: il y a des bisons sur terre depuis 25 millions d'années et ils n'ont pas détruit la planète. Mr.Red

Par contre, si vous laissez l'Iran avoir la bombe atomique...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Luc



Messages : 824
Inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:29

Laurent,

Tout d'abord je saisis l'occasion de te rendre hommage pour l'honnêteté de ton post sur Rachida Dati ce que je n'ai pu faire parce que le sujet est verouillé.

Tu vois en lisant ce genre d'article je ne crois pas un instant que Beckam soit en danger et je ne doute pas qu'il jouera sans état d'âme du moins je le lui souhaite.

Tu disais quelque part que nous sommes en guerre, et ce n'est pas faux. Dans toute guerre il y a des actions d'intimidation et parmi celles-ci les tentatives de faire croire à la nébuleuse Al Qaïda. Tout le monde a intérêt à y croire: les Ricains pour justifier leurs efforts de guerre et les islamistes pour faire peur. Ca s'appelle la guerre psychologique.
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:44

De plus en plus hallucinant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Le Petit Prince



Masculin Messages : 286
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 20 Aoû 2007, 23:45

Luc a écrit:
Laurent,

Tout d'abord je saisis l'occasion de te rendre hommage pour l'honnêteté de ton post sur Rachida Dati ce que je n'ai pu faire parce que le sujet est verouillé.

Tu vois en lisant ce genre d'article je ne crois pas un instant que Beckam soit en danger et je ne doute pas qu'il jouera sans état d'âme du moins je le lui souhaite.

Tu disais quelque part que nous sommes en guerre, et ce n'est pas faux. Dans toute guerre il y a des actions d'intimidation et parmi celles-ci les tentatives de faire croire à la nébuleuse Al Qaïda. Tout le monde a intérêt à y croire: les Ricains pour justifier leurs efforts de guerre et les islamistes pour faire peur. Ca s'appelle la guerre psychologique.

rassure-toi, ça fait longtemps que ce genre de "personne" n'a plus d'état d'âme, tu sais...

pas étrange d'ailleurs que l'islamisme s'attaque à ce genre de prototypes : ils sont tout autant impersonalisé, déformés, manipulé, damné que le système libéral lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://genevensemble.forumzen.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 02 Sep 2007, 14:33

Citation :
Deux notions essentielles : vivre ou se sacrifier (info # 012908/7)
Par Sami El Soudi
Wednesday 29 August [13:04:00 BST]

© Metula News Agency


J’ai lu avec beaucoup d’attention le dernier article de Guy Millière "Les boites de Pandore", à propos des livres de mon autre collègue et associé au sein de la Ména, Laurent Murawiec. J’attends d’ailleurs avec l’impatience d’un enfant que M. Murawiec me fasse parvenir un exemplaire dédicacé de "The Mind of Jihad" (L’esprit du djihad. Ndlr.) et de "Pandora’s Boxes". Je pourrai, en outre, les lire dans le texte, et non dans leur traduction, moi qui avoue, avec honte, ne pas parler un traître mot de français.

A partir du résumé des passages clés, habilement mis en exergue par le professeur Millière, je peux déjà affirmer que notre agence propose désormais l’essentiel de l’argumentaire de la guerre qui oppose – bien au-delà du conflit israélo-arabe et israélo-palestinien, tout en l’embrassant complètement – l’islam et l’Occident.

Le point d’entrée de cette compréhension consista en la série de six articles de Stéphane Juffa, intitulée : "Une explication" (à voir dans les archives de la Ména - et sur le fil "Pravda en action" -). Qui n’a pas lu cette analyse ne pourra pas appréhender le détournement de l’affrontement israélo-palestinien effectué par la majorité des intellectuels européens, sur la base des théories du mouvement existentialiste. Cette vision des choses, très étrangement, continue de prévaloir de nos jours. Elle veut forcer la lecture des tenants et des aboutissants de notre différend, en lui imposant le cadre d’un affrontement colonialiste. Par là même, ces intellectuels s’évertuent à imposer à tous les avatars de notre conflit, de la manière la plus inepte et trompeuse, le vocabulaire de la décolonisation.

Tous ceux qui se fourvoient sur ce chemin erroné sont soit mus par des sentiments antijuifs refoulés, soit par une allégeance, tenace et naïve, aux structures de la propagande communiste. De toutes façons, le fait de voir le colonialiste en l’Israélien et le bon sauvage opprimé dans le Palestinien n’ajoute aucune contribution ni à l’entendement de notre problème, ni à sa solution. Cela facilite sans doute l’existence de ces Européens en mal permanent de simplification, leur permettant de transposer ce qu’ils connaissent de la Guerre d’Algérie à celle opposant les Arabes aux Israéliens.

Mais ce raccourci implique pernicieusement, comme le clamaient Sartre et Fanon au sujet de l’Algérie, que le sauvage opprimé a l’obligation d’anéantir l’oppresseur colonialiste afin de regagner son honneur et le respect de soi. C’est, ce faisant, que ces intellectuels, peu scrupuleux, admettent ou justifient les assassinats collectifs et les assassinats suicides perpétrés par les islamistes à Tel-Aviv, mais aussi à Madrid, à Londres, Bombay et à New York. Les tenants et propagateurs de cette adaptation de la thèse communiste à une guerre qui, manifestement, leur échappe, n’exercent qu’un seul effet : ils soufflent du vent dans les voiles des islamistes et détériorent le statut interne des Arabes qui essaient de changer les choses dans leurs sociétés. Ces néo-existentialistes hypothèquent ainsi les chances d’effectuer les changements qui seuls pourraient éviter, dans un avenir proche, la confrontation totale avec ses risques clairement apocalyptiques.

L’autre méthode pour éviter la conflagration entre deux mondes incompatibles consisterait à préparer l’Occident à vivre sous les valeurs de l’islam et dans une condition de dhimmitude ; je doute, pour ma part, que les adaptateurs libres de Fanon soient réellement tentés par cette alternative-là.

Ce qu’ils omettent, aussi, dans leur acte simplificateur et frelaté, et qui me concerne plus directement que leurs problèmes domestiques de conscience et de psychologie, c’est que l’opprimé, lorsqu’il s’escrime à anéantir l’autre, se détruit d’abord lui-même. Et c’est exactement ce à quoi l’on assiste au sein du monde arabo-musulman, lorsqu’on le vit de l’intérieur. Lorsqu’on n’a pas affaire à de vrais opprimés et d’authentiques sauvages, ce n’est pas le respect de soi qu’ils recouvrent après une victoire, mais ils instaurent, à la place, l’ordre totalitaire qu’ils professent. Il n’est que de regarder ce qui se passe à Gaza pour s’en assurer : application de la charia, obligation pour les femmes de prendre des bains de mer toutes habillées, pour les hommes, de se laisser pousser la barbe, et pour les non-convaincus, de fuir, de se faire emprisonner ou exécuter.

Murawiec ajoute la dimension non pseudo intello-européenne à la pierre posée par Juffa. Au contraire de la plupart des auteurs américains et occidentaux, mon camarade de la Ména des Amériques sait observer l’islamisme sans effet de mode et en évitant l’influence des propagandistes : son approche est sèchement scientifique et historique. Il regarde l’expansion islamiste de la manière dont elle a véritablement lieu et ne tente pas de lui trouver des circonstances atténuantes ou des explications fausses mais apaisantes.

Sa constatation, révélée par Millière : "Le djihad, la guerre destinée à accroître sans cesse la domination planétaire de l’islam n’a pas commencé avec la présence de troupes américaines en Arabie saoudite en 1990, avec la naissance d’Israël en 1948, avec la naissance de l’Inde et la partition du Cachemire en 1947 ou avec quelque autre événement moderne. Le djihad a commencé quand le prophète Muhammad préparait la conquête de La Mecque par la force depuis son exil de Médine… Il n’existe, en fait, pas une seule période où, depuis sa naissance, le monde de l’islam n’a pas été impliqué dans le djihad", suffit à remettre les adaptateurs de l’existentialisme au conflit arabo-occidental dans leur proportion authentique : c'est-à-dire dans la nullité de leur thèse.

Mais Murawiec voit plus loin encore. Alors que Juffa s’était borné à considérer l’effet du conflit israélo-palestinien sur les intellectuels occidentaux, en général, et francophones, en particulier, l’analyste de Washington complète l’interaction. Il s’intéresse à l’usage qu’ont fait – et que continuent à faire – les islamistes des théories totalitaires imaginées par les communistes et les fascistes européens.

Il explique – ce que je suis en mesure de confirmer – que les instigateurs des Frères musulmans et de la République islamique iranienne ont adopté et adapté les aspects de pureté, de distanciation des idéologies concurrentes, la légitimation du totalitarisme, de la violence et de la "nécessité" de conquérir le monde, qu’avaient véhiculés communisme et fascisme.


Dernière édition par le Dim 02 Sep 2007, 15:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Dim 02 Sep 2007, 14:35

Citation :
La marquage gauche-droite n’intéresse absolument pas les idéologues et les leaders islamistes, ce, d’autant plus qu’il ne s’agit pour eux que d’instrumentaliser les techniques de propagande ainsi que les thèmes mobilisateurs de ces idéologies : il n’a jamais été sérieusement question de les importer au Moyen-Orient.

De plus, et en dépit des participations d’Arabes et de musulmans aux côtés de ces dictatures, celles-ci ont fait la plupart de leurs victimes ailleurs sur la planète. De ce fait, les islamistes ne ressentent pas le besoin de signifier leur sympathie avec les morts et les génocidés d’Auschwitz ou de Sibérie. D’autant qu’il y avait beaucoup de Juifs parmi ces morts et que les Juifs, ce sont précisément cette tête de pont plantée dans le flanc de l’islam, qui, tant qu’elle subsistera, le condamne à des actions défensives ou ponctuelles. Si Israël disparaissait, on pourrait alors passer à l’action de conquête du monde à proprement dite.

A la veille de lancer sa Légion arabe contre le foyer juif de Palestine, en 1948, le roi Abdullah de Jordanie, arrière grand-père du roi régnant, avait entamé la construction de camps d’extermination destinés aux Juifs qui seraient capturés. L’horreur de la Shoah, on le voit, n’avait pas spécialement marqué l’esprit du monarque hachémite. Moins, en tous cas, que les réalisations du nazisme.

A moi d’ajouter ma très modeste contribution de Palestinien, arabe, musulman non pratiquant, à la réflexion de mes confrères. Pour mentionner, d’abord, un autre de ceux-ci : l’Egyptien Masri Feki, qui a cristallisé, dans l’un de ses articles, un élément principal de l’équation islamique-islamiste : dans le monde arabo-musulman, le coran et la religion procèdent de la norme. De la norme prouvée par d’innombrable miracles, et rabâchée dans les mosquées, les livres scolaires et les organes étatiques d’information. Et la norme, c’est la rationalité. Qui s’y oppose, tel votre serviteur, est un original, quelqu’un qui refuse de voir l’évidence "logique".

Voilà donc le terreau explosif dans lequel l’islamisme puise son énergie. Ne nous y trompons pas : si les Egyptiens, comme la quasi-totalité des citoyens d’Etats musulmans, avaient à choisir entre un régime islamique – genre Iran, Arabie saoudite ou Hamas – et un régime pratiquant les valeurs occidentales de tolérance, de laïcité et de démocratie, c’est le premier qu’ils éliraient, et en masse. Si des élections libres avaient lieu en Egypte ou en Jordanie, les pouvoirs en place n’atteindraient pas les 20 % des suffrages exprimés.

D’où l’artificialité des structures politiques en place ; la crainte perpétuelle des renversements ; le désir – longtemps exprimé par Mahmoud Abbas lui-même – de composer avec les islamistes, de faire reculer l’échéance inévitable de la confrontation.

Parce que la vraie question, parlant un instant de la Palestine, n’est pas de savoir si le Fatah est laïque, crédible et s’il désire la paix. Il s’agit, pour ceux qui cherchent des signaux dans ce sens, d’une autre tentative de transposition de la réalité moyen-orientale en termes occidentaux. Tous les dirigeants des Etats arabes sont des musulmans pratiquants, tous participent à la prière, tous croient aux prophéties du coran, dont la djihad et à la nécessité d’étendre la loi du prophète à la terre entière, y compris, à commencer par Israël. Ce n’est pas là que se situe la différence en le Fatah et le Hamas, et ce que je rapporte dans ces lignes s’applique à 1.4 milliards d’individus, qu’il est impossible d’ignorer, de rayer de la carte d’un trait de crayon, ni de persuader des valeurs supérieures de l’Occident, ni même d’abandonner le principe sacré de la djihad.

Est-ce à dire que le Fatah et le Hamas ou le Hezbollah, c’est kif-kif bourricot ? Qu’ils poursuivent les mêmes finalités en employant des méthodes différentes ?

Non, car il existe une différence véritable au sein du monde arabo-musulman et, partant, parmi les Palestiniens. On peut la résumer simplement : il y a ceux qui veulent vivre et ceux qui sont décidés à mourir pour faire triompher la djihad. La dichotomie, bien que mentionnée par Millière et Murawiec, n’apparaît pas suffisamment clairement dans ce que j’ai lu d’eux (pour l’instant) : l’appel à la djihad exige du peuple de l’islam de cesser d’agir comme un groupe formé d’individus suivant des destins divers, pour combattre en tant qu’une unité homogène visant un objectif unique. Pour ceux qui répondent à cet appel, la nécessité de se sacrifier, de sacrifier les siens et de souffrir jusqu’à la mort – la purification par la souffrance bien instrumentalisée est une constante de l’islam moderne, seuls les degrés de ce masochisme diffèrent selon les écoles – sont une évidence.

Or les gens du Fatah ainsi qu’une majorité volatile de Palestiniens ne partagent pas cette vocation. Le Hamas et le Djihad islamique palestinien, le Hezbollah, l’Iran sont des mouvements et un Etat djihadistes, donc en plein sacrifice. Personne ne les menace : c’est-à-dire que si c’était la paix qu’ils recherchaient, aucun ennemi – et certainement pas Israël – ne les inquièterait.

La "libération" de Jérusalem est l’un des mythes qu’ils entretiennent et qui les sert : Jérusalem ne fait pas partie ni du coran ni de l’islam, c’est une fable qui l’y rattache. La Palestine est une Wakf , une colonie de l’Islam (c’est dans la charte du Hamas), elle n’est pas arabe (pour les Arabes) à l’origine.

Ceci dit, entre les squatters palestiniens, qui se sont installés dans un appartement vide, il y a 150 ans environ, mais qui ne leur appartenait pas, et le propriétaire juif, qui s’y est réinstallé, après l’avoir très largement négligé durant bien plus de mille ans, les torts sont partagés. C’est cette situation qui crée la double légitimité que je reconnais et la nécessité de diviser l’appartement, car il est impensable de jeter aucun des deux peuples à la rue. Contrairement à certains, qui créent un lien entre l’authenticité des titres de propriété des uns et des autres et qui critiquent – souvent avec de bons arguments – la façon dont les partis se sont procurés leur titre de propriété, je suis convaincu que le constat de double légitimité, découlant de la double occupation de l’appartement – ici et maintenant – prime sur toutes les autres préoccupations. La priorité, si l’on veut solutionner un problème de cette sorte, réside dans la gestion de la démographie qui nous est imposée, et non dans la démagogie ou la computation du nombre et de la gravité des erreurs réciproques du passé.

Abbas ou Fayyad désirent-ils l’éradication d’Israël et l’avènement de l’islam, par la force, sur l’ensemble de la planète ? Je suis convaincu du contraire. Pour les Djihadistes, les frontières sont des inventions occidentales, elles ne signifient rien. Ce qui compte, pour eux, c’est l’anéantissement théâtral et sanguinaire d’Israël et la poursuite de la conquête. Ils s’opposent à la création d’un Etat palestinien à l’occidentale sur les ruines de l’Etat hébreu ; s’ils prenaient le contrôle d’Israël, ils en feraient exactement ce qu’ils font aujourd’hui de Gaza : un califat.

Pour les non Djihadistes palestiniens, comme pour la plupart des hommes, les frontières forment des protections relatives contre les impérialismes et les appétits territoriaux de leurs voisins. C’est pour cela qu’ils négocient le contour de l’Etat de Palestine avec Ehoud Olmert, non pour accéder à un palier sur la voie de l’éradication de la présence juive au Proche-Orient. Ils savent que si un accord est conclu, il sera définitif et assurera, de jure, la pérennité d’Israël, ce qu’aucune entité islamiste n’est prête à envisager, pas même en théorie.

Pour revenir à la considération globale qui dirige cet article, il faut se demander si la dynamique de confrontation "islam-occident" est réversible. Je n’en sais rien mais je suis pessimiste. N’oubliez pas que celui qui s’oppose à la djihad est un original, quelqu’un qui refuse l’évidence "logique", et que cette sottise est solidement ancrée dans les cerveaux arabo-musulmans.

L’unique issue me semble dépendre d’un succès probant de la modernité – grand ennemi des islamistes – et du bon voisinage, sur la dynamique du sacrifice. Ce pourrait être un accord de paix entre Israël et un Etat de Palestine, encore faudrait-il que ses conséquences améliorent de façon révolutionnaire le quotidien, certes misérable, de mes compatriotes. Sinon, le sacrifice continuera d’entraîner la misère, et la misère, l’esprit de sacrifice. L’enjeu est gigantesque, mais le choix existe-t-il vraiment ? Le statu quo alimente la djihad. L’Iran approche de l’arme nucléaire. Israël peut se barricader dix ans, cinquante ? Mais la vulgarisation de la science militaire – même si une action était entreprise contre Téhéran, ce dont je doute – va accentuer la pression contre le mur de sécurité juif.

Et Israël forme le barrage en amont, s’il cède, la guerre à outrance se généralisera. Dans ces conditions, même si les négociations sont menées par deux leaders isolés que sont Abbas et Olmert, je ne vois, de par les dispositions attentistes de l’Occident face à la menace verte, rien de mieux à tenter actuellement. S’ils se présentent à la conférence internationale prévue cet automne avec un projet d’accord, suffisamment précis et qui tienne l’eau, peut-être la solution émanera-t-elle de ces deux hommes insignes ; si insignes, qu’on les aura laissé travailler dans le calme.

http://www.menapress.com/article.php?sid=1837
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Lun 03 Sep 2007, 23:43

Citation :
11 septembre bis



Le blog drzz suit les menaces d'Al-Qaeda depuis le début de l'été.

Il était clair à l'époque qu'un ou des attentats importants se préparaient. Certains lecteurs avaient débité les mêmes remarques de sceptiques, auxquelles j'avais répondu en citant le cas des attentats de Londres, annoncés sur ce blog depuis le 25 décembre 2006, et confirmés le 23 avril 2006 en citant spécifiquement la Grande-Bretagne. Comme tout le monde le sait maintenant, ces signes se sont révélés exacts, puisque plusieurs attentats ont été déjoués de justesse le 29-30 juin 2007, certains des auteurs préférant lancer leur voiture contre le terminal de l'aéroport de Glasgow plutôt que de se rendre à la police.

Depuis ces attentats, le blog drzz suit une autre piste. Celle de l'annonce d'une "grosse surprise" - i.e. un attentat majeur préparé par Al-Qaeda. L'allusion au Pakistan dans une vidéo du 2 août dernier laissait à penser que "les attentats majeurs" allaient avoir des répercussions directes avec ce pays. Effectivement, le 26 août dernier, le pays voisin, l'Inde, a été frappé par plusieurs attentats. Par miracle, seules 3 des 22 bombes censées ravager le village de Hyderabad, la capitale d'une région indienne, ont explosé. Mais le bilan était déjà lourd : 43 morts et 80 blessés. On imagine mal l'hécatombe si les 22 bombes avaient pu sauter dans les cinémas et les restaurants où elles ont été désamorcées.

Les attentats étaient d'envergure. Ils auraient surpassé en nombre de victimes ceux qui ont tué près de 500 personnes en Irak au mois de juillet dernier. Les lieux de l'attentat, l'Inde, collent avec l'allusion au Pakistan, les deux Etats étant en guerre froide depuis des décennies. Quoi de plus logique pour Al-Qaeda que d'affaiblir le Pakistan en le brouillant encore plus avec son voisin.

Cette théorie se tient : les spécialistes du terrorisme y voient l'oeuvre de jihadistes du Cachemire, dont les visées sont d'ordre locales. Il s'agit pour ces militants de provoquer une guerre Hindoues-musulmans en Inde afin d'affaiblir les deux pays concernés. Et qui se bat pour le Cachemire ? L'Inde... et le Pakistan.

Cependant, quelques problèmes existent avec cette théorie. D'abord, la vidéo d'Al-Qaeda menaçait spécifiquement les Etats-Unis. Or les spécialistes du terrorisme ne voient pas dans les attentats de Hyderabad des visées spécifiquement anti-occidentales. Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont des "représentants" (chaînes de fast-food, immobilier, grandes marques) à Hyderabad, et il aurait été simple de les prendre pour cible. Si les jihadistes ne l'ont pas fait, concluent ces spécialistes, c'est qu'ils avaient en tête de s'en prendre à l'Inde.

Faut-il en conclure que les attentats de Hyderabad n'ont rien à voir avec les menaces analysées depuis juillet par le blog drzz ? La question est ouverte.

La rumeur, elle, enfle prodigieusement, au point d'avoir été reprises par nos amis israéliens de Houmous, sous le titre "11 septembre bis" :

Il semble que l’idée circule sur certains blogs américains.

Les attaques du 11 septembre avaient été précédées de signes boursiers spécifiques, annonçant que quelque chose de gros pouvait se produire. D’après cet article, c’est à nouveau le cas…

Rappelons nous les dernières alertes datant d’il y a presque un mois maintenant, au sujet d’éventuelles bombes sales circulant dans les grandes villes américaines (voir ici). Pour rappel, Debka, un site israélien avait été à l’ origine de cette rumeur (?).


"Il y aura un présent spécialement délivré le jour de l'invasion bénie de Manhattan"


Il semblerait donc que la rumeur et les signes gagnent en intensité. Mais il se peut très bien que ce genre de choses arrivent chaque année à l’approche de cette date symbolique, je n’ai toutefois pas de tels souvenirs pour les années précédentes
Wait and see !


Reprenons donc la chronologie, comme il avait été fait avec les attentats de Londres. Contrairement aux mythes, les 80% du renseignement sont disponibles dans le domaine public. Il revient aux analystes des services secrets de les trier et de créer ce que le public ne fait jamais : des liens. Aucun journal n'a mentionné le fait que les premiers signes clairs annonçant les attentats de Londres avaient été publiés sur ce blog deux mois et demi avant qu'ils soient déjoués de justesse. Avec l'internet, les blogs et les sections d'archives, l'information demeure.

Blog drzz -Cirque diplomatique 9 juillet 2007

Première alerte - Le porte-parole d'Al-Qaeda en Irak désavoue l'Iran et promet de l'attaquer. Cette manoeuvre, en totale contradiction avec les preuves innombrables qui prouvent que l'Iran finance et entraîne les terroristes de Ben Laden, fait penser à de l'intoxication. Pourquoi Al-Qaeda se comporterait-elle de la sorte, sinon parce que quelque chose d'important va se dérouler ? Premières apparitions d'Al-Zahawari, n-2 d'Al-Qaeda, à un rythme soutenu.

Blog drzz -Eté de feu 15 juillet 2007



Seconde alerte - Le porte-parole des Talibans évoque des "attentats de grande envergure" qui devraient "venger les attentats ratés de Londres et Glasgow" d'ici la fin de l'été. Plusieurs apparitions d'Al-Zahawari. La CIA et le FBI parlent du "plus grands nombres de signes inquiétants depuis 2001".

Blog drzz - Les derniers jours de Musharraf ? 2 août 2007

Troisième alerte - Une vidéo montre Bush et Musharraf dans les flammes, avec la représentation d'un convoi motorisé, et ces mots : "Attendez-vous à une grosse surprise. Bientôt. Par la Grâce de Dieu."

Blog drzz - 7e vidéo d'Al-Qaeda / New York en alerte 11 août 2007

Quatrième alerte - L'Américain Adam Gradhan, gauchiste californien reconverti à l'islamisme, poste une vidéo où il menace explicitement d'attentats plusieurs villes, dont New York, Los Angeles et Miami. Des mentions explicites d'armes radioactives sont exprimées par des jihadistes sur la Toile. Le même jour, New York déploie ses unités mobiles et monte des check-points pour relever d'éventuels signes d'armes radioactives susceptibles de menacer la ville.

Blog drzz - L'Inde victime du terrorisme 26 août 2007

Menaces mises à exécution ? - Attentats d'envergure en Inde. Trois bombes explosent. 43 morts, 121 blessés. 19 autres bombes sont découvertes dans la capitale d'un Etat du sud de l'Inde et désamorcée.

Blog drzz - 11 septembre bis ? 3 septembre 2007

Nouvelle alerte - Publication d'un encart explicite annonçant un attentat anti-américain le 11 septembre sur un site islamiste.





Que tirer comme conclusions ? Les attentats de Hyderabad du 26 août, par leur envergure, pourraient coller parfaitement avec les menaces, particulièrement celles du 2 août, qui cite le Pakistan. Cependant, les spécialistes restent sceptiques pour déclarer qu'Al-Qaeda aurait supervisé ces attaques, en apparence aux visées "locales".

Reste le logo. Je pense toujours que les attentats indiens étaient ceux annoncés par Al-Qaeda, mais je vous laisse, vous, vous faire votre propre opinion.



Traduction du logo arabe :

"Il y aura un présent spécialement délivré le jour de l'invasion bénie de Manhattan"

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-12159521.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mar 04 Sep 2007, 15:55

Citation :
Arrestation au Danemark de huit terroristes présumés soupçonnés d'être liés à Al-Qaïda

COPENHAGUE - Huit militants islamistes soupçonnés d'être liés à "un personnage important d'Al-Qaïda" ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi au cours de plusieurs opérations de la police danoise, a annoncé le directeur de la centrale danoise de renseignements.
Les huit militants islamistes, âgés de 19 à 21 ans, sont soupçonnés de préparer un attentat terroriste à l'aide d'explosif, a dit Jakob Scharf, le directeur de la PET.

"Ces arrestations nous ont permis d'éviter un attentat terroriste", a insisté Scharf au cours d'une conférence de presse sans donner plus de détails sur la cible de cet attentat.

Parmi les personnes arrêtées figurent six Danois et deux ressortissants étrangers résidant au Danemark. Ces suspects étaient sous surveillance depuis une longue période et ont été arrêtés une fois que la police a recueilli suffisamment de preuves contre eux.

"Ils fabriquaient également un explosif instable au milieu d'un secteur à forte densité de population", a dit Scharf avant d'ajouter sans plus de précisions que les enquêteurs danois "travaillaient en coopération avec plusieurs partenaires étrangers". AP

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070904/twl-danemark-terrorisme-al-qaida-0ef7422_2.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 05 Sep 2007, 20:47

Et ca continue :

Citation :
Coup de filet antiterroriste, l'Allemagne a sans doute échappé au pire

Par EuroNews

Deux Allemands et un Turc, formés dans les camps de terroristes pakistanais, et en liaison étroite avec Al Qaìda. Les suspects étaient en train de préparer des explosifs quand ils ont été arrêtés, 730 kg de peroxyde d'hydrogène ont été découverts, de quoi fabriquer des bombes aussi fortes et aussi meurtrières que celles de Madrid en 2004, et Londres en 2005.


Les explications du procureur général fédéral Monika Harms : "Dans un effort commun très important les autorités de sécurité et les autorités judiciaires allemandes ont réussi à identifier et surveiller un projet d'attentat. C'est l'une des plus graves tentatives d'attentats sur le sol allemand."

Des services de sécurité étrangers ont également coopéré avec les autorités allemandes dans ce travail d'enquête, c'est le ministre de l'Intérieur, Wolfgang Schäuble, qui l'affirme, conscient que "son pays est une cible concrète pour le terrorisme international, et pas seulement une base arrière".

On se souvient en effet que les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis avaient été préparés depuis Hambourg. Cette fois les suspects visaient la base militaire américaine de Ramstein, dans le sud du pays, et l'aéroport de Francfort.

http://fr.news.yahoo.com/euronews/20070905/twl-coup-de-filet-antiterroriste-l-allem-115566a_1.html

Citation :
Allemagne : trois terroristes arrêtés

(05/09/2007)


Ils préparaient des attentats contre des installations américaines. Mais les autorités ont réagi à temps

BERLIN Les autorités allemandes ont annoncé mercredi l'arrestation de trois islamistes présumés liés à Al-Qaïda qui préparaient des attentats à la voiture piégée contre des cibles notamment américaines, égalant en violence ceux de Londres et de Madrid.


L'Allemagne a échappé aux "plus graves tentatives d'attentats" jamais préparées sur le territoire allemand, a annoncé le procureur général fédéral Monika Harms.

Selon le chef de la police criminelle, Jörg Ziercke, les arrestations, qui ont eu lieu mardi dans une maison de l'ouest du pays, font suite à une opération de surveillance d'une ampleur sans précédent qui a duré six mois et qui a mobilisé 600 fonctionnaires.

Les suspects arrêtés sont des membres présumés d'une cellule allemande d'un mouvement islamiste né en Ouzbékistan, l'"Union du Jihad islamique", qui travaille en "liaison étroite" avec Al-Qaïda, a affirmé Mme Harms.
Il s'agit de deux Allemands, âgés de 22 et 26 ans, convertis à l'islam, et d'un Turc de 29 ans, tous formés dans des camps terroristes au Pakistan, selon les autorités.

Selon le procureur fédéral Rainer Griesbaum, les autorités recherchent une dizaine d'autres personnes.
Un des suspect arrêté est originaire de Neu-Ulm (sud-ouest), dont une mosquée est considérée comme l'un des foyers de l'islamisme. Les autorités ont annoncé avoir mené une trentaine d'autres perquisitions.

Les suspects, selon les enquêteurs, préparaient des attentats contre des installations fréquentées par des Américains, dont des aéroports, des discothèques ou des pubs, à l'aide de voitures piégées.

Les autorités n'ont pas confirmé des informations de presse indiquant que l'aéroport de Francfort et la base aérienne attenante de Ramstein, quartier général des forces de l'air américaines en Europe, étaient visées, sans l'exclure formellement.

Les arrestations ont eu lieu alors que les suspects s'apprêtaient à passer à la fabrication des bombes, dans la maison louée à Medebach-Oberschledorn, à l'aide de produits chimiques préalablement collectés.
Les suspects s'étaient procuré des détonateurs militaires, ainsi que 12 bidons contenant 730 kg de peroxyde d'hydrogène destinés à fabriquer des charges explosives.

La police a toutefois affirmé avoir réussi, à l'insu des suspects, à diluer les liquides entreposés dans un garage afin d'éviter qu'ils ne soient transformés en explosifs.

Si ces bombes avaient été fabriquées avec les composants réels, elles auraient eu un impact équivalent à 550 kg de TNT. "Cette quantité aurait suffi à fabriquer des charges explosives d'une force supérieure à celle des attentats de Madrid (2004) et Londres (2005)", selon M. Ziercke.

Au moment de l'arrestation, l'un des suspects a réussi à s'échapper par une fenêtre à l'arrière de la maison avant d'être rattrapé par les policiers. Il a toutefois réussi à s'emparer de l'arme d'un policier, qui a été légèrement blessé à la main par un coup de feu, selon l'enquête.

Un des suspects avait déjà été interpellé dans la nuit de la Saint-Sylvestre 2006, tandis qu'il espionnait une base militaire américaine, et il était depuis surveillé par les services de sécurité.
A Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel s'est félicitée du "grand succès" de l'opération, tout en insistant sur la nécessité de redoubler d'efforts.
"Cela montre que les dangers du terrorisme chez nous ne font pas partie d'un domaine abstrait, mais qu'ils sont bien réels et qu'il nous faut donc donner aux autorités compétentes tous les moyens pour mener leurs enquêtes", a-t-elle déclaré.

Le gouvernement allemand étudie différentes propositions pour renforcer la lutte anti-terroriste, y compris en espionnant les ordinateurs de suspects.
Le numéro deux du groupe parlementaire du parti conservateur (CDU), Wolfgang Bosbach, a fait observer que ces tentatives survenaient dans une "période extrêmement sensible": "dans quelques heures, on sera le 11 septembre, et le Bundestag (chambre basse du Parlement) décide en octobre de la poursuite du mandat en Afghanistan", où des soldats allemands ont été déployés.

Depuis 2000, sept projets d'attentats ont été déjoués en Allemagne, selon la police. A Washington, le département d'Etat a noté que ces arrestations avaient été menées en "très étroite coopération" avec les Etats-Unis, sans exclure que cette alerte ait un lien avec celle du printemps dernier, lorsque l'ambassade américaine à Berlin avait diffusé un appel à la vigilance sur une menace terrorisme islamique.

Mardi, la police danoise a annoncé avoir déjoué un attentat terroriste à la bombe et arrêté huit hommes d'origine afghane, pakistanaise, somalienne et turque, soupçonnés de liens avec al-Qaïda.

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/183195/allemagne-trois-terroristes-arretes.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Djihad mondial (terrorisme islamique)   Mer 05 Sep 2007, 23:04

Citation :
Seattle ?


Le FBI recherche toujours deux suspects de type arabe qui auraient agi de manière très étrange sur un Ferry de l'Etat de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis, à la fin août.



Les deux hommes présentent toutes les particularités d'agents en mission, et leurs faits et gestes rappellent étrangement ceux de Mohammed Atta avant le 11 septembre. Les deux suspects ont emprunté plusieurs fois les Ferries, ont photographé et relevé des informations sur les navires. Alerté le 20 août dernier, le FBI n'a toujours pas réussi à leur mettre la main dessus.

Une nouvelle qui ne rassure guère.

Chaque jour, les Ferries de Seattle transportent 2'500 personnes par voyage.


http://leblogdrzz.over-blog.com/article-12178761.html

drzz semble penser à un attentat classique (destruction d'un ferry), mais il est bon de signaler que c'est potentiellement encore plus inquiétant que ca :

Les scénarios envisagés par les spécialistes, en cas d'attaque terroriste nucléaire, retiennent TOUS comme hypothèse la plus probable la détonation d'une Bombe embarquée sur...une péniche :|

De plus en plus rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
 
Djihad mondial (terrorisme islamique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Djihad mondial (terrorisme islamique)
» Pourquoi les musulmans moderes ne manifestent pas contre le terrorisme islamique ?
» La Bosnie, le Kosovo et les Balkans
» Terrorisme islamique : vendredi sanglant sur trois fronts
» livre telechargable sur l'Antichrist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: