DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
monge



Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 10:54

Arnaud Dumouch a écrit:


Je répète le repère de la foi donné par l'Eglise : "SEUL Le CHRIST donne le saut, qui est une vie réciproque dans la charité (vertu théologale). L'islam ne sauve donc pas puisqu'il rejette la charité (amour d'amitié surnaturel avec Dieu).
Mais l'islam contient des semences de la vérité : Foi en un Dieu unique, qui récompensera les justes. etc.
Même le communisme contient des éléments de vérité. Comme l'islam contient des éléments de vérité c'est pour tirer quelle conclusion pratique? dire cela n'est ce pas enfoncer une porte ouverte?

Citation :

Ceci n'empêche pas que l'islam contient de nombreuses erreurs qui et violences que Dieu devra purifier. Ces violences sont toutefois moins graves que celles de la Loi de Moïse, que Dieu a purifié puisque Moïse est actuellement au paradis avec Jésus.
Comme le bon larron est au Ciel donc Dieu va purifier tous le criminels? je ne comprend pas bien la finalité de votre démarche. Du moment où un musulman peut se damner parce-qu'il vit conformément à sa foi, je ne vois pas l'intérêt de dire que l'Esprit Saint y a mis ses semences, sinon l'Esprit Saint met aussi ses semences dans toutes les idéologies humaines (communisme, nazisme etc)[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:20

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:


Je répète le repère de la foi donné par l'Eglise : "SEUL Le CHRIST donne le saut, qui est une vie réciproque dans la charité (vertu théologale). L'islam ne sauve donc pas puisqu'il rejette la charité (amour d'amitié surnaturel avec Dieu).
Mais l'islam contient des semences de la vérité : Foi en un Dieu unique, qui récompensera les justes. etc.
Même le communisme contient des éléments de vérité. Comme l'islam contient des éléments de vérité c'est pour tirer quelle conclusion pratique? dire cela n'est ce pas enfoncer une porte ouverte?


C'est pour vous éviter de regarder le monde en manichéenne (le bien c'est nous, le mal c'est eux).

En cette terre, tout bien est mêler de mal à cause de l'Adversaire qui sème de l'Ivraie.

Et cela n'empêche pas que seul Jésus et son Evangile sauvent pour l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:34

On peut dire que le bien c'est la Foi catholique, car toute personnes qui vit parfaitement en conformité avec cette Foi et qui y persévère sera certainement sauvé, donc on peut affirmer dans le cadre de notre Foi que la Foi catholique est le bien.
Par contre toute personne qui vit conformément à foi islamique peut être damné parce-qu'il suivait la foi islamique donc on peut dire que l'islam est mal dans son objet, même si des circonstances particulières et des bonnes motivations peuvent faire qu'un musulman se sauve dans sa foi, cela ne change pas le fait que dans son objet c'est le mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:36

supprimé car sans intérêt.


Dernière édition par Jean-59 le Mer 23 Déc 2015 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:43

l'idiot a écrit:
On peut dire que le bien c'est la Foi catholique, car toute personnes qui vit parfaitement en conformité avec cette Foi et qui y persévère sera certainement sauvé, donc on peut affirmer dans le cadre de notre Foi que la Foi catholique est le bien.

Autrement dit, seuls le Christ et la Vierge Marie vécurent de l'évangile selon le bien parfait.

Citation :

Par contre toute personne qui vit conformément à foi islamique peut être damné parce-qu'il suivait la foi islamique donc on peut dire que l'islam est mal dans son objet, même si des circonstances particulières  et des bonnes motivations  peuvent faire qu'un musulman se sauve dans sa foi, cela ne change pas le fait que dans son objet c'est le mal.

Non car elle contient des semence (imparfaites donc) du vrai et du bien.

Comme dans la Loi de Moïse, Dieu a le temps et purifiera en elles ici-bas et au purgatoire tout ce qui est mal.

Seuls se damnent ceux qui obstinément et face au Christ qui leur apparaît dans sa gloire, refusent son Evangile.

On a même un texte qui montre comment certains seront plus grands au Ciel que nous, enfants de la Lumière, si nous sommes orgueilleux :

Luc 14, 8 "Lorsque quelqu'un t'invite à un repas de noces, ne va pas t'étendre sur le premier divan (à la première place), de peur qu'un plus digne que toi n'ait été invité par ton hôte,
Luc 14, 9 et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire : Cède-lui la place. Et alors tu devrais, plein de confusion, aller occuper la dernière place.
Luc 14, 10 Au contraire, lorsque tu es invité, va te mettre à la dernière place, de façon qu'à son arrivée celui qui t'a invité te dise : Mon ami, monte plus haut. Alors il y aura pour toi de l'honneur devant tous les autres convives.
Luc 14, 11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé."


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:47

Même le communisme contient des éléments de vrais mais celui qui vit en suivant le communisme peut se damner parce-qu'il suivait le communisme! idem pour l'islam, sauf si vous me dites que toute personnes qui vit parfaitement suivant la foi islamique sera sauvé parce-qu'il a suivi cette foi
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 11:51

Attention Jésus et Marie ont été toujours parfaits, mais c'est possible qu'une personne parvienne à la perfection de son vivant, où si vous voulez c'est possible qu'une personne parte directement au Ciel sans passer par le purgatoire, partir au Ciel sans passer par le purgatoire signifie qu'on avait plus rien à purifier dans notre âme après notre mort, donc qu'on a réussit à avoir une âme parfaite de notre vivant.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 12:28

Abenader a écrit:
...


Ben, ils ont la même tronche, la même doctrine, la même façon de parler...

Dunoir et Lemouch !!!

Une fois, je suis tombé sur un C dans l'air avec Lenoir, je me suis dis, tiens, c'est Dumouch, qui a pris du galon !!! Eh ben non, c'était Lenoir.

En plus de l'injure à la Phoebus , vous ajoutez la grossièreté et le mensonge . Si M. Dumouch ne vous censure pas , je le ferai moi-même .

Vous savez très bien que les doctrines telles qu' exposées par M. Lenoir et M. Dumouch sont radicalement divergentes .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:04

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'islam contient des semences de la vérité : Foi en un Dieu unique, qui récompensera les justes. etc.

L'Esprit Saint est-il descendu sur l'islam ou sur l'Église ?

"Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître." (Jean 16, 13)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:13

boulo a écrit:
Abenader a écrit:
...


Ben, ils ont la même tronche, la même doctrine, la même façon de parler...

Dunoir et Lemouch !!!

Une fois, je suis tombé sur un C dans l'air avec Lenoir, je me suis dis, tiens, c'est Dumouch, qui a pris du galon !!! Eh ben non, c'était Lenoir.

En plus de l'injure à la Phoebus , vous ajoutez la grossièreté et le mensonge . Si M. Dumouch ne vous censure pas , je le ferai moi-même .

Vous savez très bien que les doctrines telles qu' exposées par M. Lenoir et M. Dumouch sont radicalement divergentes .


Je n'ai pas fait d'injure, pour moi, je perçois, peut être à tort, mais je perçois une parenté dans la sémantique de l'un comme de l'autre, si maintenant je mérite le ban pour ça.. allez y.. c'est vous le maître de l'endroit, pas moi.


Dernière édition par Phoebus le Mar 22 Déc 2015 - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:16

Simon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais l'islam contient des semences de la vérité : Foi en un Dieu unique, qui récompensera les justes. etc.

L'Esprit Saint est-il descendu sur l'islam ou sur l'Église ?

"Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître." (Jean 16, 13)

En plénitude sur l'Eglise, et par influence (attraction) sur tous les hommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Oculus a écrit:


j'abonde dans votre sens . l'Islam ne peut pas être un complément tardif à la révélation et une voie de salut autonome ,

Personne ne vous dit cela.

Je répète le repère de la foi donné par l'Eglise : "SEUL Le CHRIST donne le salut, qui est une vie réciproque dans la charité (vertu théologale). L'islam ne sauve donc pas puisqu'il rejette la charité (amour d'amitié surnaturel avec Dieu).
Mais l'islam contient des semences de la vérité : Foi en un Dieu unique, qui récompensera les justes. etc.

Ceci n'empêche pas que l'islam contient de nombreuses erreurs qui et violences que Dieu devra purifier. Ces violences sont toutefois moins graves que celles de la Loi de Moïse, que Dieu a purifié puisque Moïse est actuellement au paradis avec Jésus.

mais si vous dites cela Arnaud !!!

voilà ce que vous écrivez quelques messages plus haut :

Arnaud Dumouch a écrit:
Ce qui vient de l'Esprit Saint, c'est que l'islam ne sauve pas mais contient des dispositions au salut, mises par l'Esprit Saint.

ET Bien c'est impossible : parceque l'esprit Saint est Salut et ne peut pas mettre des "dispositions au Salut" dans une Doctrine qui nie le salut en disant que Jésus n'est ni mort ni ressuscité et donc que personne n'est sauvé .
Il n'y a pas plus de dispositions au salut dans l'Islam qu'il y en avait dans le communisme
qui sont tout deux des eschatologies matérialistes totalitaires  et pas plus qu'il n'y a eu dispositions au salut mises par l'Esprit Saint dans le communisme parcequ'ils sont tous deux INTRINSEQUEMENT PERVERS et orientés vers le mensonge absolu .
finirez-vous par comprendre que l'Esprit Saint ne peut se commettre avec une doctrine niant le salut par le Christ ?

autrement dit vous confondez dans le salut des musulmans la doctrine qui vient du Père du mensonge et les actes
justes et bons dont ils peuvent être capables par la miséricorde du Seigneur .
mais leur doctrine est intrinsèquement cohérente , intouchable et mauvaise !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:29

Vous vous trompez :
Tout l'Ancien Testament et sa progression de la barbarie à la justice humaine de Jean Baptiste montre comment Dieu prépare son chemin dans le coeur des hommes qui ne le connaissent pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 13:35

l'idiot a écrit:
Attention Jésus et Marie ont été toujours parfaits, mais c'est possible qu'une personne parvienne à la perfection de son vivant, où si vous voulez c'est possible qu'une personne parte directement au Ciel sans passer par le purgatoire, partir au Ciel sans passer par le purgatoire signifie qu'on avait plus rien à purifier dans notre âme après notre mort, donc qu'on a réussit à avoir une âme  parfaite de notre vivant.

Le purgatoire, selon moi, il est déjà présent sur la terre, dans l'Eglise. Et ce qui symbolise cela, à mon sens, c'est la nef d'une église, cette partie de l'église qui se trouve hors du chœur de l'Eglise qui symbolise le Ciel. Si nous, qui célébrons la liturgie, comme diacre, prêtre, évêque et enfants de chœurs, nous montons dans le chœur en revêtant l'aube blanche, symbole de la sainteté, c'est justement pour bien marquer qu'on n'entre pas dans le ciel sans avoir revêtu la sainteté du Christ.

C'est bien dans la nef que les fidèles, pas encore totalement purifiés, sanctifiés, se rassemblent, pour recevoir de Dieu, du Dieu Trinité dont la présence est signifié par l'évêque, le prêtre et le diacre, la vie Sainte donné dans le Pain de Vie.

Chaque dimanche, c'est le Corps du Christ, vivant au milieu du monde qui n'est pas saint, avec des membres qui ne sont pas encore pleinement saints, qui revient dans l'église, pour se faire purifier par le Christ Jésus ; le Christ Jésus qui refait ses forces pour qu'elle puisse retourner dans le monde et tenir face au monde, et surtout tenir face au Prince de ce monde toujours à l'œuvre dans le monde.

J'aime dire lorsque je célèbre un baptême, en interrogeant les jeunes enfants présent, combien c'est important de revenir à la messe le dimanche avec sa robe de baptême, pour la confier à l'Eglise, à Marie, pour qu'elle soit plongée dans le sang de Jésus pour être purifié. Marie et l'Eglise font une grande lessive de blanc en trempant tout le Corps du Christ, dans le sang qui coule de son Cœur transpercé sur la croix, pour sa purification, pour la rémission de ses péchés, tous ces péchés dont Jésus prend sur Lui en faisant de nous les membres de son Corps.

Oui, certains d'entre nous, parce qu'ils auront permis à l'Esprit Saint de vraiment œuvrer en eux, de les purifier, de les sanctifier, peuvent suivre Jésus jusque dans la maison du Père, quand il vient comme Epoux, les accueillir dans ce purgatoire qu'Est l'Eglise sur la terre. C'est bien au pied des marches qui monte au Chœur, au Ciel présent sur la terre, qu'on dépose le corps et l'âme de notre proche défunt, ou fidèle défunt.
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2460
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 14:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous vous trompez :
Tout l'Ancien Testament et sa progression de la barbarie à la justice humaine de Jean Baptiste montre comment Dieu prépare son chemin dans le coeur des hommes qui ne le connaissent pas.

C'est vous qui vous trompez en assimilant l' AT qui prépare effectivement au Christ et l'Islam qui vient APRES
et qui ne peut donc en rien préparer la voie , mais constitue au contraire une ANTI révélation et un ANTI christianisme .
ce qui est contre quelque chose ne peut servir à le préparer!
cette érreur a bien été mise en évidence par le Père Gallez dans son livre sur le malentendu Islamo-Chrétien .
En gros : Ce qui nie le salut ne peut comporter des éléments de salut et ce qui nie la liberté religieuse ne peut servir à la promouvoir . Vous qui suivez St Thomas qu'avez-vous fait de la simple LOGIQUE ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 14:35

L'AT préparait la première venue du Christ.

Les religions actuelles préparent certains aspects pour le retour du Christ dans sa gloire. C'est ce qu'explique Vatican II.

Mais vous ne voulez pas croire l'Esprit Saint qui vous enseigne dans Vatican II.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:11

Arnaud il y a un bug certainement dans votre interprétation des textes, et ce n'est pas la première fois, vous interprétez très souvent les enseignements de l'Eglise d'une façon très discutable. Notre Foi ne peut pas être contraire à la raison, donc c'est impossible que l'islam soit de façon inhérente et intrinsèque ordonnée au salut des âmes, ce serait en contradiction avec des enseignements de l'Eglise elle même. Mais cela n'empêche pas Dieu de pouvoir sauver certains musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11477
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:16

Arnaud Dumouch a écrit:
L'AT préparait la première venue du Christ.

Les religions actuelles préparent certains aspects pour le retour du Christ dans sa gloire. C'est ce qu'explique Vatican II.

Mais vous ne voulez pas croire l'Esprit Saint qui vous enseigne dans Vatican II.
Quant on lit ce V2 dit de l'islam, on se dit "Quelle naiveté!"
Notez que V2 ne dit rien d'hérétique sur ce sujet. Mais quelle naiveté!
Il y a trop d'aspects "respect humain" qui affleurent dans V2.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:31

Arnaud Dumouch a écrit:
L'AT préparait la première venue du Christ.

Les religions actuelles préparent certains aspects pour le retour du Christ dans sa gloire. C'est ce qu'explique Vatican II.

Mais vous ne voulez pas croire l'Esprit Saint qui vous enseigne dans Vatican II.

Et lorsque l'Esprit-Saint, avant V2, enseignait que l'islam est une fausse religion, une religion de l'enfer, fallait-il le croire ? L'Esprit-Saint peut-il changer d'avis ?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8192
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous vous trompez :
Tout l'Ancien Testament et sa progression de la barbarie à la justice humaine de Jean Baptiste montre comment Dieu prépare son chemin dans le coeur des hommes qui ne le connaissent pas.

Oui, et Jean-Baptiste c'est aujourd'hui l'Eglise, les envoyés de Jésus, qui ont reçu mission de préparer les hommes jusqu'à la fin du monde, à la venue de Jésus, Jésus qui est déjà là, présent, et qui ne demande qu'à venir faire du cœur de tout homme et de fait du musulman, sa demeure.

Un musulman, il est détourné par l'Islam, de l'Eglise catholique, comme les judéonazaréens étaient détournés de l'Eglise de Jésus confiée aux Apôtre, comme les juifs sont détournés de cette même Eglise, ce qui ne l'empêche pas d'être "prédisposé" intérieurement pour accueillir Dieu en Jésus, désirant venir établir sa demeure dans son cœur. Ce n'est pas parce que "l'Islam" est comme une grosse pierre qui a été roulé devant la porte du cœur du musulman, que le cœur du musulman n'est pas disposé à acceuillir Jésus, puisque tous nous avons reçu un cœur qui est fait pour accueillir le Seigneur en lui.

C'est la foi que le musulman a pour Dieu, qui le prédispose à accueillir Dieu venant en Jésus faire sa demeure en son cœur, même si dans ce qu'enseigne l'Islam, subsiste quelques vérités hérité du judaïsme et du christianisme, puisque le terreau sur lequel a grandit l'Islam c'est le judéonazaréisme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:47

l'idiot a écrit:
Notre Foi ne peut pas être contraire à la raison, donc c'est impossible que l'islam soit de façon inhérente et intrinsèque ordonnée au salut des âmes, ce serait en contradiction avec des enseignements de l'Eglise elle même. Mais cela n'empêche pas Dieu de pouvoir sauver certains musulmans.

Encore une fois :

L'islam ne sauve pas mais contient des éléments mis par Dieu et qui DISPOSENT au salut.

C'est tout ce que dit la foi. Chaque mot est important.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 15:51

Abenader a écrit:


Et lorsque l'Esprit-Saint, avant V2, enseignait que l'islam est une fausse religion, une religion de l'enfer, fallait-il le croire ? L'Esprit-Saint peut-il changer d'avis ?

Jamais un dogme n'a présenté l'islam comme une religion de l'enfer.

La foi de jadis disait : L'islam ne donne pas le salut et seul le Christ sauve.

Le dogme de Vatican II ajoute : "Mais l'islam contient des éléments mis par l'Esprit Saint qui DISPOSENT à ce salut.


J'ajoute que l'islam contient aussi des éléments qui éloignent du salut mais que Jésus saura tourner pour le bien de ceux qui seront sauvés en fin de compte.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 16:08

L'Islam, on dirait qu'il n'y a que ça,
il y a aussi, l'hindouisme, les bouddhismes, les zen, Confucius, les religions du nord, des papous aussi,
les religions d'Amérique, etc..


donc, l'esprit saint, j'imagine, travaille aussi au travers de ces religions,

j'oublie, le spiritisme au brésil, le mormonisme, les Témoins de jehovah, etc...

Donc, on peut dire que l'esprit saint emprunte plein de voies différents pour amener les gens au christ.

Je trouve, et c'est juste perso, que l'esprit saint, il se prend un peu les pieds dans le tapis, il aurait pu faire plus simple,

et que dire des philosophies matérialistes, à un moment ou un autre, faut bien que l'esprit saint agisse, il peut pas laisser en plan tout ce monde.

et finalement, quelle est la préférence de l'esprit saint ?

ça se trouve qu'il se retrouve chez les mormons, vu qu'il est partout, je dis ça je dis rien, moi je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 16:12

Arnaud Dumouch a écrit:
La foi de jadis disait : L'islam ne donne pas le salut et seul le Christ sauve.

Si c'est toujours vrai, pourquoi ne pas le dire aux musulmans (et aux autres non-chrétiens) ?

Des chrétiens qui prient dans les mosquées, ça n'encourage pas les musulmans à rejeter l'islam... No
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 16:14

Simon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La foi de jadis disait : L'islam ne donne pas le salut et seul le Christ sauve.

Si c'est toujours vrai, pourquoi ne pas le dire aux musulmans (et aux autres non-chrétiens) ?

Des chrétiens qui prient dans les mosquées, ça n'encourage pas les musulmans à rejeter l'islam... No

C'est dit : SEUL LE CHRIST SAUVE

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 16:22

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est dit : SEUL LE CHRIST SAUVE

Rien à faire, ils sont bouchés !
Vous allez vous user avant l'âge…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 16:47

Donc apparemment, l'universalité de l'Esprit Saint n'est pas acquise,
il s'adresse aux enfants d'Abraham, et pis c tout.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 17:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La foi de jadis disait : L'islam ne donne pas le salut et seul le Christ sauve.

Si c'est toujours vrai, pourquoi ne pas le dire aux musulmans (et aux autres non-chrétiens) ?

Des chrétiens qui prient dans les mosquées, ça n'encourage pas les musulmans à rejeter l'islam... No

C'est dit : SEUL LE CHRIST SAUVE

Le Christ sauve CEUX QUI CROIENT QU'IL EST LE FILS DIEU ET RÉDEMPTEUR. Donc comme les musulman dans leur Foi ne reconnaissent pas Jésus comme étant le sauveur, ils PEUVENT se damner à cause de leur foi. Dire qu'il y a un peu de vérité dans l'islam est une lapalissade, il y aussi un peu de vérité dans le communisme on l'a déjà dit. et pourquoi vous ne tenez pas un discours similaire envers le communisme? et je crois qu'il y a un peu de vérité dans presque toutes les idéologies humaines, et quelle conclusion faut il en tirer? car je ne vois toujours pas clairement le but visé en insistant qu'il y a un peu de vérité dans l'Islam, et pourquoi le dire pour elle uniquement?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 17:17

Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 17:20

supprimé car sans intérêt.


Dernière édition par Jean-59 le Mer 23 Déc 2015 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3051
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 17:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.
ça c'est VOTRE opinion qui n'est étayé il faut le préciser ni par les Ecriture, ni par la tradition, ni par le magistère, bien au contraire, il faut un miracle pour se convertir in extremis à l'heure de la mort, et quand Jésus se présente à cette heure c'est qu'on est déjà mort et c'est pour juger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 17:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.

Vous avez donc une religion nihiliste, c'est surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:01

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.
ça c'est VOTRE opinion qui n'est étayé il faut le préciser ni par les Ecriture, ni par la tradition, ni par le magistère, bien au contraire, il faut un miracle pour se convertir in extremis à l'heure de la mort, et quand Jésus se présente à cette heure c'est qu'on est déjà mort et c'est pour juger.

Regardez :

Matthieu 24, 14 "Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin.


Evidemment, vous n'avez l'idée d'appliquer ce texte qu'à la fin du monde et non à la fin de notre vie à chacun !!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:26

Arnaud Dumouch a écrit:
l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.
ça c'est VOTRE opinion qui n'est étayé il faut le préciser ni par les Ecriture, ni par la tradition, ni par le magistère, bien au contraire, il faut un miracle pour se convertir in extremis à l'heure de la mort, et quand Jésus se présente à cette heure c'est qu'on est déjà mort et c'est pour juger.

Regardez :

Matthieu 24, 14 "Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin.


Evidemment, vous n'avez l'idée d'appliquer ce texte qu'à la fin du monde et non à la fin de notre vie à chacun !!


Ce que je regrette en vous lisant et qui m'attriste un peu, vous faites dire VRAIMENT n'importe quoi aux écritures, des extrapolations incroyables, des contorsions invraisemblables.

En fait, vous faites ni plus ni moins comme les mormons et les témoins de jéhovah qui font dire tout et n'importe quoi aux écritures du moment que ça les arrange.

Vous faites pareil. Rien dans l'écriture que vous citez argumente sérieusement ce que vous souhaitez défendre, vous êtes ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:36

A partir du moment où l'on a une idée novatrice , on regarde tout avec ce nouveau regard . Rien que de naturel . J'éprouve la même chose avec le " traumatisme de la naissance rankien " .
Je lis les réactions et les comportements des autres avec ce filtre . Je m'emporte beaucoup moins de ce fait .

Pasteur voyait des microbes partout et se savonnait nerveusement , dit-on .


Dernière édition par boulo le Mar 22 Déc 2015 - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:39

l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.
ça c'est VOTRE opinion qui n'est étayé il faut le préciser ni par les Ecriture, ni par la tradition, ni par le magistère, bien au contraire, il faut un miracle pour se convertir in extremis à l'heure de la mort, et quand Jésus se présente à cette heure c'est qu'on est déjà mort et c'est pour juger.

L'opinion d'Arnaud a bel et bien été condamnée par le Magistère, cher l'idiot.

Si vous faites une recherche concernant la thèse du Père Getino, thèse dite de l'illumination finale, vous verrez comment le Saint Office a condamné ladite thèse, qui était bien plus light que celle de Dumouch.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:50

Pour revenir à V2, il faut également comprendre qu'en plus de ses multiples hérésies déjà condamnées par les vrais Papes qui l'ont précédé, la nouvelle religion issue de Nostra Aetate est mauvaise et méchante, car, comme le reprochait déjà Jésus aux pharisiens et aux docteurs de la Loi, elle ferme la porte à ceux qui voudraient rentrer. En effet, elle est mauvaise, on en voit les fruits tous les quarts d'heure, et méchante car elle n'a pas la charité. Or la charité la plus élémentaire, envers ceux qui ne sont pas catholiques, c'est de leur donner la vérité, pas de les conforter dans leurs erreurs. Qui mieux que saint Pie X pour nous l'expliquer ? :

Citation :
LA DOCTRINE CATHOLIQUE NOUS ENSEIGNE QUE LE PREMIER DEVOIR DE LA CHARITÉ N'EST PAS DANS LA TOLÉRANCE DES CONVICTIONS ERRONÉES, QUELQUES SINCÈRES QU'ELLES SOIENT, NI DANS L'INDIFFÉRENCE THÉORIQUE OU PRATIQUE POUR L'ERREUR OU LE VICE OÙ NOUS VOYONS NOS FRÈRES MAIS DANS LE ZÈLE POUR LEUR AMÉLIORATION INTELLECTUELLE ET MORALE
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:54

Phoebus a écrit:


Ce que je regrette en vous lisant et qui m'attriste un peu, vous faites dire VRAIMENT n'importe quoi aux écritures, des extrapolations incroyables, des contorsions invraisemblables.

En fait, vous faites ni plus ni moins comme les mormons et les témoins de jéhovah qui font dire tout et n'importe quoi aux écritures du moment que ça les arrange.

Vous faites pareil. Rien dans l'écriture que vous citez argumente sérieusement ce que vous souhaitez défendre, vous êtes ridicule.

Je sais que les textes qui en clair parlent de la venue du Christ à l'heure de la mort sont rares et qu'ils sont la plupart du temps, au sens littéral, appliqué à la fin du monde.

Cependant, il faudrait un jour arriver à comprendre que l'heure de la mort et la fin du monde sont un seul et même mystère aux yeux de Jésus comme le suggère ce texte qui, très simplement, parle de la mort d'un homme qui travaille aux champs alors que l'autre reste sur terre :

Luc 17, 30 De même en sera-t-il, le Jour où le Fils de l'homme doit se révéler.
Luc 17, 34 Je vous le dis : en cette nuit-là, deux seront sur un même lit : l'un sera pris et l'autre laissé ;
Luc 17, 35 deux femmes seront à moudre ensemble : l'une sera prise et l'autre laissée.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:57

Abenader a écrit:
l'idiot a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.
ça c'est VOTRE opinion qui n'est étayé il faut le préciser ni par les Ecriture, ni par la tradition, ni par le magistère, bien au contraire, il faut un miracle pour se convertir in extremis à l'heure de la mort, et quand Jésus se présente à cette heure c'est qu'on est déjà mort et c'est pour juger.

L'opinion d'Arnaud a bel et bien été condamnée par le Magistère, cher l'idiot.

Si vous faites une recherche concernant la thèse du Père Getino, thèse dite de l'illumination finale, vous verrez comment le Saint Office a condamné ladite thèse, qui était bien plus light que celle de Dumouch.

Sainte Faustine et le Père Getino ont été mis à l'Index des livres suspects, ainsi que saint Thomas d'Aquin à un moment donné.

Et puis le temps passe et sainte Faustine a été canonisée. Quant à la condamnation dogmatique de la Venue du Christ à l'heure de la mort, il n'y en a pas de traces dans le Magistère?. Et pour preuve : Le pape Innocent III le professait (certes à titre privé)

Voici son texte :

 
In Innocent III, De contemptu mundi sive de miseria conditione humanae, Libri III
 
CAPUT 43
 
D’Innocent III, Le mépris du monde ou la misère de la condition humaine, Livre 3
Chapitre 43.
De adventu Christi ad diem mortis cujuslibet hominis.
Au sujet de la venue du Christ au jour de la mort de chaque homme.
Videt etiam tam bonus quam malus, antequam egrediatur anima de corpore, Christum in cruce positum. Malus videt sibi ad confusionem, ut erubescat se non esse redemptum sanguine Christi, sua culpa exigente. Unde de malis dicitur in Evangelio: « Viderunt inquem pupugerunt », quod intelligitur de adventu Christi ad judicium, et de adventu ejus ad diem mortis cujuslibet hominis. Bonus vero videt ad exsultationem. Et hoc habemus ex verbis Apostoli, qui ait: « Usque in adventum Domini nostri Jesu Christi », id est ad diem mortis, quando apparet tam bonis quam malis Christus in cruce positus; et ipse Christus de Joanne Evangelista ait: « Si eum volo manere donec veniam » scilicet veniam ad obitum ejus. Quatuor namque leguntur adventus Christi, duo visibiles, et duo invisibiles. Primus adventus visibilis fuit in carne, quando natus est de Virgine; alius adventus visibilis est ad judicium, quando judicabit bonos et malos, quando statuet oves a dextris, haedos vero a sinistris. Primus adventus invisibilis fit in mente justi, per gratiam; unde Christus de viro justo ait: « Ad eum veniemus, et mansionem apud eum faciemus.» Est ergo anima justi sedes et habitaculum Dei, sicut scriptum est: «Anima justi sedes Dei », quia sedet Deus in eo per gratiam. Secundus adventus invisibilis est in obitu uniuscujusque fidelis; unde Joannes in Apocalypsi, desiderans liberari a carcere corporis, ad Christum ait: « Veni Domine Jesu » scilicet ad obitum meum; unde dicitur quod in die obitus sui, obviam venit ei Christus.
« Tant le bon que le méchant voit le Christ en croix, avant que l’âme ne sorte du corps. Le méchant le voit à sa confusion, pour rougir de ne pas avoir été racheté par le sang du Christ, comme sa faute l’exige. C’est pourquoi il est dit des méchants dans l’évangile : « Ils verront celui qu’ils ont transpercé » (Jn 19, 37), ce qui s'entend de la venue du Christ au jugement, et de sa venue au jour de la mort de chaque homme. 
Le bon, lui, le voit pour son exultation. Et nous tirons cela des paroles de l’Apôtre qui dit : « Jusqu'à l’avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ » (1Tm 6, 14), c’est-à-dire au jour de la mort, quand le Christ en croix apparaît tant aux bons qu’aux méchants ; et le Christ lui-même dit à propos de Jean l’évangéliste : « Si je veux que celui-ci demeure, jusqu’à ce que je vienne » (Jn 21, 22), c’est-à-dire « jusqu’à ce que je vienne à sa mort ».
De fait, nous lisons qu’il y a quatre venues du Christ : deux visibles et deux invisibles. 
La première venue visible fut dans la chair, quand il est né de la Vierge ; la deuxième venue visible est au Jugement, quand il jugera les bons et les méchants, quand il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
La première venue invisible se fait dans l’esprit du juste par la grâce ; c’est pourquoi le Christ dit de l’homme juste : « Nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jn 14, 23). Donc l’âme du juste est le siège et la demeure de Dieu, ainsi qu’il est écrit : « L’âme du juste est le trône de Dieu », parce que Dieu siège en lui par la grâce. La deuxième venue invisible est à la mort de chaque fidèle ; c’est pourquoi Jean, dans l’Apocalypse, désirant être libéré de la prison du corps, dit au Christ : « Viens, Seigneur Jésus » (Ap 22, 20), c’est-à-dire à ma mort ; c’est pourquoi on dit qu’au jour de sa mort, le Christ vint à sa rencontre. »

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28057
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 18:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Et la possibilité de croire est donné à tous à l'heure de la mort par Jésus.

Avant, on voit que ce n'est pas le cas.

Ne peut-on vraiment pas croire avant l'heure de la mort ? Je sais que, dans cette vie, nous marchons dans la foi et non dans la claire vision (2 Co 5, 7) mais Jésus n'a-t-il pas déclaré bienheureux ceux qui croient sans voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 19:15

Simon a écrit:


Ne peut-on vraiment pas croire avant l'heure de la mort ? Je sais que, dans cette vie, nous marchons dans la foi et non dans la claire vision (2 Co 5, 7) mais Jésus n'a-t-il pas déclaré bienheureux ceux qui croient sans voir ?

Bien sûr que si : la foi est donnée à certains par Dieu par exemple à) nous deux.

Mais d'autre ne reçoivent pas ce don de Dieu. Et comme la foi nous dit que tout homme se verra proposer ce salut, je conclue que cela se passe pour eux à la toute fin de cette vie ! Very Happy

C'est pas plus compliqué.

Ca évite de mettre de pauvres gens mort sincèrement non chrétiens en enfer et de blasphémer le nom de Jésus qui, est mort pour tous!!

Ca permet aussi d'expliquer ce texte :

Matthieu 12, 31 Aussi je vous le dis, tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas remis.
Matthieu 12, 32 Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis ; mais quiconque aura parlé contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l'autre.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 19:29

Arnaud, vous comprenez le mot AVANT ?!?!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 19:37

Abenader a écrit:
Arnaud, vous comprenez le mot AVANT ?!?!

Et vous, comprenez vous que, dans la Bible, la mort est un PASSAGE ?

APRES la mort, c'est APRES ce passage où le Christ apparaît dans sa gloire.

C'est Scripturaire :
Citation :

1 Pierre 4, 6 C'est pour cela, en effet, que même aux morts a été annoncée la Bonne Nouvelle, afin que, jugés selon les hommes dans la chair, ils vivent selon Dieu dans l'esprit.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Mar 22 Déc 2015 - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9097
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 20:08

J'admire votre érudition biblique et votre patience , cher M. Dumouch .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 20:19

boulo a écrit:
J'admire votre érudition biblique et votre patience , cher M. Dumouch .


Vous avez raison de l'admirer, même si souvent ( pas tout le temps ), je ne suis pas d'accord avec Mr Dumouch, je trouve qu'effectivement, il est patient et sympathique en réagissant bien à des contributions un peu rudes.

Sur ce point de vue, je suis tout à fait d'accord avec vous.

En tout cas, ne vous méprenez pas, si parfois je suis contre les idées de Monsieur Dumouch, je le lis attentivement, je ne rejette pas tout, je ne suis pas là pour quereller mais pour apprendre et confronter mes opinions.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 20:31

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5786
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 21:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Abenader a écrit:
Arnaud, vous comprenez le mot AVANT ?!?!

Et vous, comprenez vous que, dans la Bible, la mort est un PASSAGE ?

APRES la mort, c'est APRES ce passage où le Christ apparaît dans sa gloire.

C'est Scripturaire :
Citation :

1 Pierre 4, 6 C'est pour cela, en effet, que même aux morts a été annoncée la Bonne Nouvelle, afin que, jugés selon les hommes dans la chair, ils vivent selon Dieu dans l'esprit.

Encore une fois, en bon protestant que vous êtes, vous interprétez l'Ecriture n'importe comment.

Ce passage fait référence à l'Ame de Notre-Seigneur qui descend dans les Limbes pour évangéliser les justes trépassés avant l'Incarnation.

Et puis la mort n'est pas un passage, elle est un instant, la mort c'est quand l'âme se détache du corps, et, si l'agonie peut être longue, la mort est un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 22:14

Bien sûr et donc il contredit votre assertion comme quoi DANS LE SÉJOUR QU'EST LA MORT, le Christ ne vient pas, ne prêche pas et ne convertit à lui aucun des hommes pour qui il est mort

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mar 22 Déc 2015 - 23:24

En attendant mes question sont passées à la trappe.
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mer 23 Déc 2015 - 7:30

A mon sens, ce ne sont pas tant les opinions d'Arnaud relatives à l'heure de la mort et à l'islam qui sont choquantes à la lumière de la Foi catholique, qu'une certaine conception post-Vatican II du salut des non-catholiques partagée hélas par une majorité semble-t-il de (mauvais) pasteurs catholiques, qui relativise considérablement la nécessité et le devoir impérieux d'évangéliser tous les non-chrétiens, musulmans et juifs compris, certes de façon appropriée selon les situations et les conditions individuelles et collectives.

Comme l'a rappelé entre autres Oculus, l'islam ne peut constituer pour la Foi catholique une voie autonome de salut, ainsi que Louis Massignon l'a laissé entendre à tort. Ce relativisme religieux est une des plaies de notre époque; il attiédit la foi des catholiques et il les conduit même souvent à l'apostasie plus ou moins silencieuse.

Dieu peut certes confirmer dans le salut en Jésus-Christ des non-catholiques qui n'ont pas commis ici-bas, avant ce vraisemblable temps ou passage intermédiaire situé entre le temps terrestre et l'éternité, le blasphème contre l'Esprit Saint, avant donc la séparation définitive des corps et des âmes. Attention toutefois : ce temps ou état intermédiaire s'il existe nécessite encore un clair-obscur de la foi, une ultime épreuve pour la liberté humaine. Il ne peut donc s'agir d'une quelconque manifestation à ce point glorieuse de la miséricorde divine qu'elle vaincrait irrésistiblement toutes les résistances des âmes les plus endurcies.

En outre, dans ce passage précédant l'éternité, la lumière de la Parole du Christ atteint les âmes pour peu que celles-ci aient creusé au préalable par leurs actes durant l'épreuve de la vie terrestre, ne fût-ce qu'à la "Onzième Heure", sous l'influence de la grâce divine, des capacités intimes d'ouverture au salut. "Quand t'avons-nous vêtu, nourri, accueilli, etc." dirent les élus au Christ (cf parabole du jugement dernier en Matthieu 25) ? Tous les actes de miséricorde posés par les non-chrétiens vis à vis de leurs prochains en détresse sont manifestement comptés par Dieu comme étant en creux des actes de foi inconscient en son Amour miséricordieux, les préparant au salut  final dans le Christ. L'arbre tombe toujours du côté où il penche... Reste que les apparences peuvent être trompeuses et que les apparents grands pécheurs peuvent être intimement des êtres assoiffés de pardon et de bonté qui ultimement accueillent le salut.

De même que le Seigneur Jésus demanda à l'apôtre Pierre de ne pas se mêler de ce qui ne le regardait pas directement : " Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure (nota : l'apôtre Jean) jusqu'à ce que je vienne, que t'importe ? Toi, suis-moi" (Jean 21), de même Il nous demande de ne pas nous soucier de la façon précise dont Il peut sauver durant ce temps ou état intermédiaire pré-mortem des millions de musulmans (entre autres), qui pour des raisons non coupables, pour être nés "au mauvais endroit et au mauvais moment", n'ont pas pu accéder dans de bonnes conditions à la Parole du salut, mais plutôt de nous soucier de témoigner aujourd'hui autant que possible de Sa Parole de salut, de les évangéliser.

Si la vision eschatologique d'Arnaud peut certes laisser dubitatif du fait qu'elle bouscule l'interprétation classique des dogmes catholiques sur le salut des non-catholiques, le fait de la rejeter en bloc pose à mon avis encore plus de problèmes théologiques. Car cela conduit surtout à envoyer dans l'enfer éternel plusieurs milliards d'âmes humaines parce que de fait elles n'ont pas eu la chance de naître "au bon endroit et au bon moment".

La pseudo solution théologique apportée par le protestantisme calviniste quant à la prédestination (négative) est proprement révoltante car elle blesse profondément les vertus de justice et de miséricorde de Dieu. Et le fait de croire selon une certaine opinion théologique que les païens entre autres ne peuvent être sauvés qu'à condition qu'ils aient reçu clairement de leur vivant la Parole du Salut via des visions ou une prédication angélique privilégiées, ne me semble pas très plausible car si cela avait été le cas nous en aurions à présent quelques traces orales et écrites me semble-t-il.

Donc, en paraphrasant Blaise Pascal, s'il est difficile de croire en la théorie eschatologique d'Arnaud (si tant est qu'elle soit bien comprise et purifiée de ses quelques erreurs éventuelles), il parait encore plus difficile de ne pas du tout y croire. ***

*** "S’il est difficile de croire ce point de notre religion (le péche originel), il paraît encore plus difficile de ne le pas croire : puisque cette vérité est comme un flambeau qui éclaircit ce qu’il y a de plus inexplicable dans l’état présent où la nature humaine est réduite. Et qu’ainsi il est vrai de dire, à l’égard du péché originel : Que l’homme est plus incompréhensible sans ce mystère, que ce mystère n’est incompréhensible à l’homme " (p. 254-255, Pensées sur la Religion. Art. 3.)


Dernière édition par omajoie le Mer 23 Déc 2015 - 8:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mer 23 Déc 2015 - 7:43

La théorie d'Arnaud n'est possible qu'en distinguant les définitions des morts clinique, biologique et métaphysique (caractérisée par la séparation définitive de l'âme et du corps). Voir à ce propose cette vidéo : http://gloria.tv/media/BdAgu62zmUw
Revenir en haut Aller en bas
omajoie



Masculin Messages : 1246
Inscription : 15/06/2015

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mer 23 Déc 2015 - 7:50

Quant à l'islam, je pense en effet qu'Arnaud, et avec lui hélas d'autres pasteurs haut-perchés dans la hiérarchie de l'Eglise, mettent trop en avant les semences du Verbe qu'il contient, en négligeant souvent de rappeler les différences radicales de nature entre le credo islamique et celui de la foi chrétienne. Une fois de plus, ce flou et ces non-dits peuvent hélas conduire beaucoup de chrétiens au relativisme voire à l'apostasie. Lire à ce sujet cet article : http://solko.hautetfort.com/archive/2015/12/01/purete-du-dogme-et-purete-des-dogmes-5724833.html

Cela étant dit, l'Esprit souffle où Il veut : http://www.memri.fr/2015/12/21/le-membre-du-conseil-de-la-choura-saoudien-ibrahim-al-buleihi-la-culture-arabe-est-immergee-dans-la-violence-et-la-haine-dautrui/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II   Mer 23 Déc 2015 - 8:36

omajoie a écrit:
A mon sens, ce ne sont pas tant les opinions d'Arnaud relatives à l'heure de la mort et à l'islam qui sont choquantes à la lumière de la Foi catholique, qu'une certaine conception post-Vatican II du salut des non-catholiques partagée hélas par une majorité semble-t-il de (mauvais) pasteurs catholiques, qui relativise considérablement la nécessité et le devoir impérieux d'évangéliser tous les non-chrétiens, musulmans et juifs compris, certes de façon appropriée selon les situations et les conditions individuelles et collectives.

Lorsqu'on vit de la thèse que je défend (la venue du Christ à l'heure de la mort, accompagné des saints et des anges, qui évangélisera tout homme de telle façon que ne se damneront éternellement que les méchants parfaitement et librement obstiné (blasphème contre l'Esprit), on entre dans la joie. On comprend que Dieu est VRAIMENT juste et ne gère pas le salut de ses enfants sur un coup de dés (leur éventuel contact avec un Apôtre).

Alors on évangélise mais dans la joie, dans le respect de celui qui ne croit pas, sans le forcer ni lui faire peur avec les démons et l'enfer.


Et vous le voyez bien. J'annonce l'évangile avec vous. Ma thèse me pousse à l'annoncer pour communiquer la joie (BONNE NOUVELLE), pas la peur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Il y a 50 ans s'achevait le concile Vatican II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les confessions de l'exorciste du Vatican
» question sur une prophétie de La Salette
» Canonisation du frère André
» Video phénomènes à Medjugorje
» TALMUD : pourquoi son antichristianisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: