DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mariage civil et divorce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 18:01

Pour revenir au cas de figure proposé par Louis, je pense que la décision, dans cette situation, incombe à la femme. L'homme qu'elle vient de rencontrer n'a pour l'instant aucun tort, si ce n'est celui de l'avoir rencontrée. C'est à elle de décider si elle veut quitter son mari. Et elle doit le faire en ayant bien réfléchi à la question suivante : sa mésentente conjugale est-elle profonde ou passagère, est-elle sûre de ne pas regretter son mari si elle le quitte.

D'autre part, il me esemble qu'elle ne doit pas quitter son mari sans avoir discuté très sincèrement avec lui et lui avoir exposé la situation. La question est peut-être de savoir si son mari est heureux de la savoir malheureuse et s'il ne serait pas heureux de la savoir heureuse avec un autre, au bout du compte. Surtout sachant qu'il ne peut pas lui donner d'enfants, peut-être qu'il serait prêt à ce qu'elle en ait avec un autre. Si elle le quitte sans explications, en le mettant devant le fait accompli, elle lui fera bien plus de mal.

L'homme qui a eu le coup de foudre, lui, ne doit pas lui fermer sa porte si elle le choisit lui. On ferme pas sa porte à l'amour.

Et enfin, je pense que les lois de l'Eglise sont là pour nous guider et non pour être un carcan. Je pense que Jésus a un jugement beaucoup plus subtil et nuancé que celui de beaucoup de prêtres et de chrétiens.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 18:10

En fait, vous ne voulez pas dire que la décision apparytient à la femme, mais à la femme et à son mari...

Imaginons le cas: votre mari vous dit:
Citation :
"Chérie, je ne suis plus heureux avec toi. Nous n'avons pas d'enfant. Es tu d'accord pour que je parte avec une autre femme qui es une de mes étudiantes ??? Parlons en, d'accord?


Sincèrement, il se mettrait, devant Dieu et pour la vie, dans une situation de péché terrible... Il me semble qu'on ne peut traiter son conjoint comme un instrument de son équilibre, à moins de passer sa vie dans le repentir, face à Dieu et à sa propre faiblesse...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 18:38

Il se mettrait en état de péché terrible juste ne m'en parlant ? Au contraire, je préfère qu'il m'en parle avant que de me mettre devant le fait accompli. Et la qeustion n'est pas une question d'équilibre personnel. La question est de savoir si le couple en question s'est trompé en se mariant et se rend ainsi malheureux mutuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:04

Si les deux parties sont sincères et se mettent d'accord, je ne vois pas où est le problème, surtout s'il n'y a pas d'enfants au milieu. Le divorce dans certains cas peut être très bénéfique!

Beaucoup font d'énormes bêtises en se mariant trop jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:23

Louis a écrit:
Si les deux parties sont sincères et se mettent d'accord, je ne vois pas où est le problème, surtout s'il n'y a pas d'enfants au milieu. Le divorce dans certains cas peut être très bénéfique!
Beaucoup font d'énormes bêtises en se mariant trop jeunes.
S'il y a divorce (ce qui est absolument déconseillé), les deux parties ne doivent pas et ne peuvent pas se remarier. Elles doivent prier l'une pour l'autre en espérant qu'elles se remettent ensemble.
(droit canonique)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:28

Tchekfou a écrit:
Louis a écrit:
Si les deux parties sont sincères et se mettent d'accord, je ne vois pas où est le problème, surtout s'il n'y a pas d'enfants au milieu. Le divorce dans certains cas peut être très bénéfique!
Beaucoup font d'énormes bêtises en se mariant trop jeunes.
S'il y a divorce (ce qui est absolument déconseillé), les deux parties ne doivent pas et ne peuvent pas se remarier. Elles doivent prier l'une pour l'autre en espérant qu'elles se remettent ensemble.
(droit canonique)
Le droit canonique aurait-il une quelconque légitimité pour un mariage civil? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:35

Le droit canonique est un droit civil amélioré sur ces questions ; disons que c'est un "modèle". Cette affirmation étend le sujet, certes.

J'ai connu beaucoup de divorces civils chez des personnes qui me sont très proches. Je peux vous dire que permettre divers re-mariages est une chose très nefaste. Avec cette facilité de la vie civile, on change vite de femme comme on change de prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:39

Tchekfou a écrit:
J'ai connu beaucoup de divorces civils chez des personnes qui me sont très proches. Je peux vous dire que permettre divers re-mariages est une chose très nefaste. Avec cette facilité de la vie civile, on change vite de femme comme on change de prostituée.
Je connais aussi beaucoup de couples divorcés (qui n'en connait pas) et pour certains la séparation a été bénéfique, et aussi des familles recomposées merveilleuses! Une grande chance pour les enfants.

Peut-être que le droit canonique doit évoluer à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:41

Citation :
Le droit canonique aurait-il une quelconque légitimité pour un mariage civil?

Au plan du droit, cette femme peut partir et même se marier à l'Eglise.

Toute l'intérêt de cette discussion se place devant son mari et devant Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:49

J'ajoute: au plan de la morale humaine de l'amour d'amitié, il est sûr qu'il peuvent honnêtement se séparer d'un commun accord.

Ce n'est que devant Dieu qu'elle est appelée à rester fidèle, au delà de son propre bonheur, en aimant son mari de tout son coeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 26 Juin 2006 - 19:49

Citation :
Peut-être que le droit canonique doit évoluer à ce sujet.
Cela rejoins une question très importante : l'Eglise ne change pas selon les humeurs du moment.
Si les personnes de cette civilisation sont débauchées et font ce que bon leur semble, suivant les inclinaisons de leur sensibilité, cela n'enlève en rien la vérité des enseignements de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Lun 16 Juil 2007 - 19:36

Le monde va vraiment mal :


Bien préparer son divorce, c’est important

En Autriche, où près d'un mariage sur deux se termine par un divorce, les candidats à la séparation pourront obtenir tous les précieux renseignements lors du premier «salon du divorce» organisé à Vienne les 27 et 28 octobre prochains.

«C'est une première mondiale», a affirmé Anton Barz, le créateur du concept qu'il a baptisé «nouveau départ». «Jusqu'à présent, j'organisais des salons du mariage, mais c'est en discutant avec des associations et des avocats qui m'ont raconté les difficultés d'un divorce, que j'ai eu cette idée.»

Entrée gratuite

Dans la pratique, les couples «fraîchement séparés» pourront trouver dans ce salon dont l'entrée est gratuite, tous types d'informations utiles dans le cadre d'un divorce.

Les stands seront tenus par des avocats, médiateurs, notaires et psychologues qui conseilleront les visiteurs. Mais pour offrir un véritable «nouveau départ» aux couples séparés, le salon du divorce accueillera aussi des stands d'agences immobilières, de vendeurs de voiture et réservera même des espaces spéciaux aux agences de voyage, aux clubs de remise en forme et instituts de beauté.

Les hommes le samedi, les femmes le dimanche

Cinq autres «salons du divorce» sont déjà prévus cet hiver et au printemps 2008 dans plusieurs villes d'Autriche.

Et pour éviter des accrochages entre les ex-conjoints dans les allées des salons, le samedi l'entrée sera réservée aux hommes et le dimanche aux femmes. «J'ai déjà eu six cents inscriptions de visiteurs par e-mail et par téléphone», a affirmé Anton Barz.

65,9% de divorce à Vienne

Il a précisé que son concept ne sera pas réservé qu'aux candidats autrichiens au divorce dans un pays affichant en 2006 un taux de 48,9% de divorce voire même 65,9% pour Vienne, la capitale autrichienne. «Certains exposants parleront aussi l'anglais, le français, l'italien, ou encore le tchèque ou le grec», a-t-il souligné.


source
Revenir en haut Aller en bas
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 9:42

Pour qu'un mariage soit valide, il faut trois conditions :

- que chacun s'engage librement et sans contrainte. Cela signifie que l'on n'est pas poussé par les parents, ni par des enfants nés ou à naître, ni par un chantage au suicide ("Si tu ne m'épouses pas, je me suicide")

- Qu'ils se promettent fidélité pour toute la vie.

- Qu'ils acceptent la responsabilité d'époux et de parents


Si l'une des conditions n'est pas remplie, il n'y a pas de mariage valide. Il peut être reconnu nul. Attention : on n'annule pas un mariage. On déclare simplement qu'il n'y a pas eu mariage.

Le problème se pose quand l'un des deux veut se remarier à l'église. Il faut d'abord que le divorce civil soit prononcé. Ensuite on va voir un prêtre qui peut orienter les intéressés vers les personnes compétentes. Cela se passe comme dans un tribunal : Il y a un juge, un avocat qui défend la validité du mariage et un qui la conteste. C'est ce dernier que l'on va voir en premier pour voir si la cause peut être présentée. Dans certains cas, cela peut être assez long.

Si la nullité du premier mariage est reconnue, l'intéressé peut se remarier. Mais dans certains cas, il vaut mieux les en dissuader car il y a des personnes immatures qui ne sont pas faites pour le mariage

Les prêtres qui accueillent les fiancés ont une mission de discernement. Ils peuvent par exemple émettre des réserves sur la maturité d'un couple ou sur tel ou tel autre aspect de leur vie.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 10:35

mon frère divorce, ma première réaction à été de me dire, c'est un comportement égoïste, ils ont pensés à la petite qui aura quatre ans au mois de janvier ?

et puis j'ai réfléchie et je me suis dit, que vaut-il mieux montrer comme modèle à cet enfant, deux parents qui vivent leur vie heureux, chacun de leur coté ? ou bien un foyer où deux parents cohabiterons dans la colère et la promiscuité, sur les cendres d'un amour qui n'existe plus.

ils divorcent à l'amiable, sont d'accord sur tous les points, se quittent bon amis en se promettant de toujours assumer leur rôle de parent, maintenant, je les admires d'avoir su prendre cette décision avant d'en être arrivés au stade de la déchirure

on se marie pour le meilleurs et pour le pire, mais pourquoi chercher à vivre le pire ensemble, quand on peut vivre le meilleurs séparément ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 12:17

florence_yvonne a écrit:
on se marie pour le meilleurs et pour le pire, mais pourquoi chercher à vivre le pire ensemble, quand on peut vivre le meilleurs séparément ?

On peut aussi vivre le pire séparément.
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 12:22

Se marier pour le pire et le meilleur, à mon sens, c'est s'unir sachant que le meilleur va nous arriver (et que l'on sera deux à s'en réjouir) et que des difficultés (voire le pire malheureusent) vont aussi nous arriver -et que l'on sera deux à se soutenir l'un l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 12:27

Acri a écrit:
florence_yvonne a écrit:
on se marie pour le meilleurs et pour le pire, mais pourquoi chercher à vivre le pire ensemble, quand on peut vivre le meilleurs séparément ?

On peut aussi vivre le pire séparément.

lorsque l'on s'aperçoit que l'on ne conçoit pas la vie de couple de la même façon, que l'être aimé, n'est pas celui que l'on croyait et que l'on a plus de chance de réussir une relation d'amitié que d'amour, à quoi bon insister ?

un bon divorce ne vaut-il pas mieux qu'un mauvais mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 12:38

C'est le raisonnement de notre société individualiste. Il me semble - facile à dire, je ne vis pas le cas - que nous n'avons plus ainsi le sens de l'effort que demande la vie.
Ainsi la part de don de soi que réclame l'amour de l'autre, amour qui est amené à se construire, se développer et non à rester tel qu'à la rencontre est sacrifié à l'intérêt apparemment immédiat.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 12:38

florence_yvonne a écrit:
un bon divorce ne vaut-il pas mieux qu'un mauvais mariage ?
Shocked Shocked Shocked

Comment peut-on inverser les rapports causes-conséquences de cette manière ?
Car il est à mes yeux sans doute préférable de dire :
un bon mariage vaut mieux qu'un mauvais divorce !

La question qui se pose réellement est bien celle du mariage : dans quelles conditions est-il préparé ? Les époux en sont-ils uniquement sur le plan sentimental ? ont-ils un projet commun ? etc. ?

Je ne vais pas poser les questions à la place des futurs époux, mais un mariage n'est pas un "truc pour arroser ca" à la légère. S'il est vu comme ca : pas de mariage, car au final pas de divorce...

Le divorce est dans tous les cas un échec, et non une réussite. Il blesse les enfants, mais aussi les conjoints !
Bref, le divorce est un symptome et non une solution : il implique de traiter le problème à sa racine.

Aussi, l'aveuglement actuel concernant les méfaits des divorces à la pelle est en train de détruire toute une génération : on a les moyens de le constater tous les jours. Mais personne ne parle jamais du divorce, aucune étude ne fait de lien entre le suicide des jeunes, la drogue, les jeux, le sexe, etc. et le divorce. Et pourtant, li y aurait des choses à constater !!!

Bref, le divorce ne résoudra jamais rien. La racine du problème, c'est la vision du mariage et de l'amour d'un homme et une femme pour toute une vie, et non comme variable au gré des sentiments !

Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80796
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 18:01

Ne jamais oublier qu'un mariage ne se fonde pas sur de simple sentiments: "Je sens qu'on s'aime."

Il engage des enfants à venir et un couple responsable doit prendre les moyens (temps de fiançailles) pour voir qu'elles seront plus tard ses épreuves.

Car, en général, les épreuves du début annoncent celles de la suite. Si on choisit l'autre dans cette lucidité, on s'est assuré de 80 % de ce qu'il faut pour réussir.

Le reste, c'est l'épreuve du temps, de l'usure du quotidien qui enlève bien des courages pour continuer.

Mais, selon avis, dans une grande majorité des cas, l'immaturité vient de cette incapacité de vivre son couple comme un choix fidèle, et non comme une simple vague apportant du sentiment de bien-être.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 18:47

spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
un bon divorce ne vaut-il pas mieux qu'un mauvais mariage ?
Shocked Shocked Shocked

Comment peut-on inverser les rapports causes-conséquences de cette manière ?
Car il est à mes yeux sans doute préférable de dire :
un bon mariage vaut mieux qu'un mauvais divorce !

La question qui se pose réellement est bien celle du mariage : dans quelles conditions est-il préparé ? Les époux en sont-ils uniquement sur le plan sentimental ? ont-ils un projet commun ? etc. ?

Je ne vais pas poser les questions à la place des futurs époux, mais un mariage n'est pas un "truc pour arroser ca" à la légère. S'il est vu comme ca : pas de mariage, car au final pas de divorce...

Le divorce est dans tous les cas un échec, et non une réussite. Il blesse les enfants, mais aussi les conjoints !
Bref, le divorce est un symptome et non une solution : il implique de traiter le problème à sa racine.

Aussi, l'aveuglement actuel concernant les méfaits des divorces à la pelle est en train de détruire toute une génération : on a les moyens de le constater tous les jours. Mais personne ne parle jamais du divorce, aucune étude ne fait de lien entre le suicide des jeunes, la drogue, les jeux, le sexe, etc. et le divorce. Et pourtant, li y aurait des choses à constater !!!

Bref, le divorce ne résoudra jamais rien. La racine du problème, c'est la vision du mariage et de l'amour d'un homme et une femme pour toute une vie, et non comme variable au gré des sentiments !

Merci de m'avoir lu.

mon frère fait un bon divorce, à l'amiable, ils se quittent bon amis, il ne passeront pas les quarante prochaines années à s'entre-déchirer
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 18:49

Arnaud Dumouch a écrit:
Ne jamais oublier qu'un mariage ne se fonde pas sur de simple sentiments: "Je sens qu'on s'aime."

Il engage des enfants à venir et un couple responsable doit prendre les moyens (temps de fiançailles) pour voir qu'elles seront plus tard ses épreuves.

Car, en général, les épreuves du début annoncent celles de la suite. Si on choisit l'autre dans cette lucidité, on s'est assuré de 80 % de ce qu'il faut pour réussir.

Le reste, c'est l'épreuve du temps, de l'usure du quotidien qui enlève bien des courages pour continuer.

Mais, selon avis, dans une grande majorité des cas, l'immaturité vient de cette incapacité de vivre son couple comme un choix fidèle, et non comme une simple vague apportant du sentiment de bien-être.

ils ont su reconnaître qu'ils s'étaient trompé avant que le mal ne devienne irréparable, personnellement, j'ai toujours su que ce mariage ne pouvait pas marcher
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 19:42

florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
un bon divorce ne vaut-il pas mieux qu'un mauvais mariage ?
Shocked Shocked Shocked

Comment peut-on inverser les rapports causes-conséquences de cette manière ?
Car il est à mes yeux sans doute préférable de dire :
un bon mariage vaut mieux qu'un mauvais divorce !

La question qui se pose réellement est bien celle du mariage : dans quelles conditions est-il préparé ? Les époux en sont-ils uniquement sur le plan sentimental ? ont-ils un projet commun ? etc. ?

Je ne vais pas poser les questions à la place des futurs époux, mais un mariage n'est pas un "truc pour arroser ca" à la légère. S'il est vu comme ca : pas de mariage, car au final pas de divorce...

Le divorce est dans tous les cas un échec, et non une réussite. Il blesse les enfants, mais aussi les conjoints !
Bref, le divorce est un symptome et non une solution : il implique de traiter le problème à sa racine.

Aussi, l'aveuglement actuel concernant les méfaits des divorces à la pelle est en train de détruire toute une génération : on a les moyens de le constater tous les jours. Mais personne ne parle jamais du divorce, aucune étude ne fait de lien entre le suicide des jeunes, la drogue, les jeux, le sexe, etc. et le divorce. Et pourtant, li y aurait des choses à constater !!!

Bref, le divorce ne résoudra jamais rien. La racine du problème, c'est la vision du mariage et de l'amour d'un homme et une femme pour toute une vie, et non comme variable au gré des sentiments !

Merci de m'avoir lu.

mon frère fait un bon divorce, à l'amiable, ils se quittent bon amis, il ne passeront pas les quarante prochaines années à s'entre-déchirer
Cela change-t-il quelque chose à la question que je soulève : prends-t-on les moyens de faire de bons mariages, au lieu de faire de "bons" divorces.

Un "bon" divorce (à supposer que cela existe) n'est pas seulement le fait de se quitter bon ami. Qu'en est-il de la vision de l'amour, des expériences futures, du fait de croire en l'amour...

Tout le monde est blessé dans un divorce, car c'est la même chose que la fin d'une amourette d'adolescent, qui blesse déjà beaucoup de jeunes, en multiplié par 1000. Ca fait des dégats ! Encore un fois, il s'agit d'un symptome, et non pas d'une solution... La racine du problème est avant.

Bref, pardonnez-moi chere florence_yvonne, mais je ne crois absolument pas au "bon" divorce !
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 20:43

spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
spidle33 a écrit:
florence_yvonne a écrit:
un bon divorce ne vaut-il pas mieux qu'un mauvais mariage ?
Shocked Shocked Shocked

Comment peut-on inverser les rapports causes-conséquences de cette manière ?
Car il est à mes yeux sans doute préférable de dire :
un bon mariage vaut mieux qu'un mauvais divorce !

La question qui se pose réellement est bien celle du mariage : dans quelles conditions est-il préparé ? Les époux en sont-ils uniquement sur le plan sentimental ? ont-ils un projet commun ? etc. ?

Je ne vais pas poser les questions à la place des futurs époux, mais un mariage n'est pas un "truc pour arroser ca" à la légère. S'il est vu comme ca : pas de mariage, car au final pas de divorce...

Le divorce est dans tous les cas un échec, et non une réussite. Il blesse les enfants, mais aussi les conjoints !
Bref, le divorce est un symptome et non une solution : il implique de traiter le problème à sa racine.

Aussi, l'aveuglement actuel concernant les méfaits des divorces à la pelle est en train de détruire toute une génération : on a les moyens de le constater tous les jours. Mais personne ne parle jamais du divorce, aucune étude ne fait de lien entre le suicide des jeunes, la drogue, les jeux, le sexe, etc. et le divorce. Et pourtant, li y aurait des choses à constater !!!

Bref, le divorce ne résoudra jamais rien. La racine du problème, c'est la vision du mariage et de l'amour d'un homme et une femme pour toute une vie, et non comme variable au gré des sentiments !

Merci de m'avoir lu.

mon frère fait un bon divorce, à l'amiable, ils se quittent bon amis, il ne passeront pas les quarante prochaines années à s'entre-déchirer
Cela change-t-il quelque chose à la question que je soulève : prends-t-on les moyens de faire de bons mariages, au lieu de faire de "bons" divorces.

Un "bon" divorce (à supposer que cela existe) n'est pas seulement le fait de se quitter bon ami. Qu'en est-il de la vision de l'amour, des expériences futures, du fait de croire en l'amour...

Tout le monde est blessé dans un divorce, car c'est la même chose que la fin d'une amourette d'adolescent, qui blesse déjà beaucoup de jeunes, en multiplié par 1000. Ca fait des dégats ! Encore un fois, il s'agit d'un symptome, et non pas d'une solution... La racine du problème est avant.

Bref, pardonnez-moi chere florence_yvonne, mais je ne crois absolument pas au "bon" divorce !

Moi non plus je ne crois pas au bon divorce. C'est toujours un échec de l'amour. Faire des bons mariages, c'est ce que nous voulons pour tous les couples. Pour les aider, il y a des préparations. Nous organisons des réunions auxquelles nous invitons les couples intéressés. C'est toujours très enrichissant.

Et puis il faut aussi prévoir ce que nous appellerions "la maintenance" ou le "service après vente". Il existe des équipes de foyers qui se retrouvent pour réfléchir à leur vie. Et en cas de crise, on peut toujours faire appel à un spécialiste de l'écoute et de la gestion des conflits.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 20:51

cela changerait-il quelque chose si je te dis qu'ils vivaient ensemble depuis cinq ans avant de se marier ? en fait, mon frère à pris conscience d'une chose que je savais déjà, il n'a pas les qualités indispensables pour être père à plein temps, un week-end tous les quinze jours, cela ira, mais pas plus

en fait, c'est depuis que la petite à deux ans qu'il a commencé à comprendre qu'il ne serait pas un bon père
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage civil et divorce   Mar 17 Juil 2007 - 21:55

florence_yvonne a écrit:
cela changerait-il quelque chose si je te dis qu'ils vivaient ensemble depuis cinq ans avant de se marier ? en fait, mon frère à pris conscience d'une chose que je savais déjà, il n'a pas les qualités indispensables pour être père à plein temps, un week-end tous les quinze jours, cela ira, mais pas plus

en fait, c'est depuis que la petite à deux ans qu'il a commencé à comprendre qu'il ne serait pas un bon père
C'est toute l'estime que vous avez pour votre frère ?

Je ne crois pas qu'on puisse être père à mi-temps, pas plus que mère d'ailleurs. Père ou mère est un état, qui implique de le prendre au sérieux. Je ne juge en rien votre frère.

Mais la séparation écorche les enfants, qui souvent LE GARDE AU PROFOND D'EUX-MEMES ! Le divorce est une usine d'enfants à problèmes.

Mais ca, chut !
La société s'en contrefiche... elle sera la première a en faire les frais.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
 
Mariage civil et divorce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mariage civil et divorce
» Algérie:le mariage civil avant la "Fatiha"
» -Statut du mariage civil en Islam - Sheikh Tchalabi Hafidhahoullah
» Mariage civil, mariage à l'Eglise
» Mariage civil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: