DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 15:25

Si la loi passe et dénature le mariage civil, faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique de cette chose devenue un simple contrat notarié lourd et sans fondement naturel ?


Romeomor a écrit:
J'ai appris grâce à notre forum que l'on peut se marier civilement au Canada mais que l'on n'est pas obligé de passer par là pour se marier religieusement.
Voilà qui est logique dans un Etat de droit, en conformité avec une pleine liberté de conscience. L'Etat français, prisonnier de ses pesanteurs historiques, n'en est pas encore là. On y viendra. Patience et longueur de temps...

En attendant, la manif était chaleureuse et populaire. Je n'ai pas vu le temps passer.

Oui, si la loi passe tout de même, il faudra se poser la question dans ce forum et susciter une réflexion.

Il faut évidemment penser aux conséquences d'une telle séparation du mariage religieux et de ce que sera devenu le "mariage civil".

Elles ne peuvent être que positives. Mais elles semblent principalement positives.

Au plan civil, après tout, étant vidé de tout fondement naturel, le mariage deviendrait un simple contrat notarié pouvant être établi entre n'importe qui avec des avantages et des lourdeurs.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 16:30

Moi je crois qu'il ne devrait pas etre necessaire de se marier civilement avant de le faire a l'eglise (en France, j'entends, car chez nous, ce n'est pas necessaire).
Revenir en haut Aller en bas
vieux



Messages : 678
Inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 16:32

Bonne et Heureuse année a tous
Je suis très marqué par le débat sur le mariage qui a lieu en France .mais je suis un peut surprit qu’on parle de mariage pour tous alors même que le mariage est pour tous. Pourquoi revoir la loi ? Que ceux qui ont une nouvelle manière de faire donne un nom a leur nouveauté ce n’est pas du mariage. Un homme qui va avec un homme ou une femme qui va avec une femme ne sont pas des marier je suis désolé qu’ils trouvent un nom a cette manière de faire.

L’amour ne se découvre pas comme ils aiment a le dire il se ressent c’est un sentiment et non une découvert.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bureaulumiere.com
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 17:17

Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?

Question absurde,
si les socialistes changent la définition du mariage, alors les deux sont de fait séparés, les deux ne parlant plus de la même chose. la loi ne s'applique plus.

Les deux sont séparés automatiquement. Les Évêques auront le devoir de l'expliquer.

Que devra-t-il se passer ?

Et bien, il faudra avoir le "courage" de passer à l'Eglise AVANT la Mairie. C'est symbolique. l'Eglise n'est pas une institution de seconde zone après la Marie. C'est plutôt l'inverse.

Le prêtre n'aura plus à demander la date du mariage civil. C'est absurde. En revanche, il ne pourra que vivement conseiller de faire le plus tôt possible cette union civil, et le couple ne pourra qu'approuver, tout simplement parce que le mariage chrétien implique une communauté de vie, la solidarité matérielle qui va avec, et bien sûr la protection des enfants à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 17:20

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:07

Arnaud : Vous ne répondez toujours pas à la question d'Espérance :

Là où la loi autorise le mariage homosexuel qu'est-il advenu du rapport mariage religieux / mariage civil???

Seriez-vous en train de nous faire la démonstration de ce que vos prises de positions ne sont que politiques (manières Civitas) et non religieuses???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:13

adamev a écrit:
Arnaud : Vous ne répondez toujours pas à la question d'Espérance :

Là où la loi autorise le mariage homosexuel qu'est-il advenu du rapport mariage religieux / mariage civil???

Seriez-vous en train de nous faire la démonstration de ce que vos prises de positions ne sont que politiques (manières Civitas) et non religieuses???

REPONSE SIMPLE :


Le mariage civil tenait sa force de son fondement sur la nature.

en se coupant de la nature (l'union homme/femme source de vie), il devient un simple contrat conventionnel.

Le mariage religieux perd donc tout lien légitime avec lui car la grâce se fonde sur la nature, pas sur les contrats notariés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:17

Non le mariage civil "ne devient pas"... il est un contrat conventionnel uniformisé à des fins de gestion administrative, fiscale, juridique...... Il n'impose en rien la procréation mais "lorsque l'enfant parait" il organise aussi sa protection ainsi que les obligations des parents envers lui.

Réponse approximative mon cher d'autant qu'il faudra expliquer où se trouve la grâce dans une fiche d'état civil???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:19

En se coupant de la nature biologique et psychologique qui structure l'humanité en deux sexes, le "mariage civil" se transforme en un "truc". Il perd son fondement anthropologique. Il devient un simple contrat conventionnel n'ayant pas de différence ontologique avec un bail entre un locataire et un propriétaire par exemple.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:21

Où est la grâce ou la différence ontologique dans une fiche d'état civil ou un livret de famille???

Votre blabla sonn le creux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Dim 13 Jan - 18:27

adamev a écrit:
Où est la grâce ou la différence ontologique dans une fiche d'état civil ou un livret de famille???

Votre blabla sonn le creux.

La même qu'entre votre être et l'être de votre femme, source de vie, et leur imitation par tout autre chose (qui ne donnera jamais vie).

c'est la même falsification que l'histoire de l'homme enceinte dont les médias s'extasiaient il y a un an !!





Ne vous leurrez pas : ceci n'est pas un homme enceinte. C'est juste une femme à barbe enceinte. Vérifiez.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 4:29

Arnaud Dumouch a écrit:
REPONSE SIMPLE :


Le mariage civil tenait sa force de son fondement sur la nature.

en se coupant de la nature (l'union homme/femme source de vie), il devient un simple contrat conventionnel.

Le mariage religieux perd donc tout lien légitime avec lui car la grâce se fonde sur la nature, pas sur les contrats notariés.

Cher Arnaud, vous êtes en Belgique, vous semble-t-il que le mariage civil se soit irrémédiablement coupé du mariage religieux ici ? Après 10 ans d'application, la réponse est évidemment : non. Et personne ici ne se pose les questions soulevée par les débatteurs professionnels que sont les français.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 4:36

Heliogabale a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
REPONSE SIMPLE :


Le mariage civil tenait sa force de son fondement sur la nature.

en se coupant de la nature (l'union homme/femme source de vie), il devient un simple contrat conventionnel.

Le mariage religieux perd donc tout lien légitime avec lui car la grâce se fonde sur la nature, pas sur les contrats notariés.

Cher Arnaud, vous êtes en Belgique, vous semble-t-il que le mariage civil se soit irrémédiablement coupé du mariage religieux ici ? Après 10 ans d'application, la réponse est évidemment : non. Et personne ici ne se pose les questions soulevée par les débatteurs professionnels que sont les français.

La loi actuelle est juste un moment de prise de conscience. Elle ne change pas d'un coup les choses. Elle vient marquer une étape de ce changement qui grignote la civilisation, remplaçant peu à peu la morale des personnes et des familles par une série de désirs individuels qui s'épanouissent autour d'une "chose" qui devient de plus en plus INSTRUMENTALE pour les pulsions des adultes : l'enfant.

Mais il faut le reconnaître, ce "mariage" là, qui se rompt de plus en plus par répudiation dès que le plaisir d'un des deux n'est plus là, n'est pas une CAUSE, il est une CONSEQUENCE.

La cause, c'est le culte de la liberté individuelle et de la jouissance.

La première CONSEQUENCE a été la loi sur l'avortement.

Et c'est dans cette loi sur l'avortement que le monde occidental a changé, réduisant l'enfant à un objet du désir (et le privant de sa nature de personne humaine irréductible à la mère qui le porte).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 5:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Si la loi passe et dénature le mariage civil, faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique de cette chose devenue un simple contrat notarié lourd et sans fondement naturel ?

Oui, bien sûr.

Et contrairement à ce que l'on croit souvent ce ne serait pas une révolution mais la fermeture d'une parenthèse historique de deux siècles.

N'oublions pas qu'auparavant le mariage n'était que privé, puisque géré par l'Eglise, qui n'était pas une institution étatique. C'est l'Eglise qui a établi le formalisme du mariage tel que nous le connaissons (IVe concile du Latran : publication obligatoire des bans, décret Tametsi du concile de Trente : nécessité des témoins).

A l'époque, quand les Juifs voulaient se marier, ils se mariaient devant leur rabbin, et c'étaient les autorités juives qui tranchaient les éventuels litiges matrimoniaux.

Pour ce qui était des dispositions patrimoniales et profanes, elles se faisaient devant notaire : c'est-à-dire que c'était un simple contrat civil.

Pour autant que je sache, on n'a pas souvenir que le mariage était un bordel infâme avant la Révolution.

Le mariage a ensuite été nationalisé par les révolutionnaires le 20 septembre 1792. A cette date, je rappelle, on est en plein dans le coup d'Etat de la Commune insurrectionnelle de Paris, qui a comme autres joyeusetés créé les tribunaux révolutionnaires et conduit à la Terreur. Voilà de quoi le "mariage civil" est l'héritage : du constructivisme jacobin qui cherche à modeler la société, le même que l'on a retrouvé plus tard chez le petit père Combes, etc.

Il n'y a aucune raison pour un catholique d'être attaché à ce truc.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 5:20

Cher Fabry, la théocratie appartient au passé, et heureusement. Je n'ose imaginer le sort des divorcés, des concubins et du règlement des conflits matrimoniaux par nos curés... Il faut se réveiller, le passé est mort.

Vous avez oublié dans votre album les portrait de Louis XIV, Napoléon Ier, Napoléon III, Charlemagne, Isabelle de Castille, Simon de Montfort...

Staline a fait le séminaire, Hitler fut enfant de chœur à l'abbaye bénédictine de Lambach en Autriche, Mussolini fut éduqué chez les Salésiens de Faenza...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 5:38

Heliogabale a écrit:
Cher Fabry, la théocratie appartient au passé, et heureusement. Je n'ose imaginer le sort des divorcés, des concubins et du règlement des conflits matrimoniaux par nos curés... Il faut se réveiller, le passé est mort.

Privatiser le mariage ce n'est pas de la théocratie. Personne n'obligerait les gens à se marier devant le curé. Ils pourraient se marier devant une chèvre, si ça les chante. La question c'est que le mariage de l'Eglise serait rendu à l'Eglise, et le mariage en général rendu à ce à quoi il appartient, à savoir la sphère privée.
En principe, l'Eglise est un Etat parfait, car c'est un Etat auquel on n'est soumis que par libre adhésion.


Vous avez oublié dans votre album les portrait de Louis XIV, Napoléon Ier, Napoléon III, Charlemagne, Isabelle de Castille, Simon de Montfort...

J'ai oublié bien du monde, mais "depuis l'aube de l'humanité" aurait été moins percutant. On aurait aussi pu ajouter, César, Auguste, Dioclétien...

Staline a fait le séminaire, Hitler fut enfant de chœur à l'abbaye bénédictine de Lambach en Autriche, Mussolini fut éduqué chez les Salésiens de Faenza...

Aucun rapport.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 5:49

attention, il y a séparation et séparation.

Dans sa définition, le Mariage sera totalement séparé de l'union civile. Il l'était déjà un peu depuis que l'union civile était divorçable, y compris même contre l'avis d'une des deux parties. Là, il le sera totalement.

Mais comme le Mariage chrétien oblige à mise en commun matérielle, et à rechercher le cadre légal le plus adapté pour les époux et les enfants à venir, il obligera toujours moralement à l'union l'union civile selon la loi française.

D'un autre côté, il ne faudra pas que la France le permette légalement que les mariages religieux en général soient totalement dé-corrélés de l'union civile, sinon ce serait par exemple permettre l'introduction de la charia en corollaire de notre droit, de la polygamie, de droits coloniaux sur notre sol.

heureusement, il semblerait que nos députés en soient conscients, même si bien sûr il y a toujours des Kollabos, à droite comme à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 5:58

Scrogneugneu a écrit:
attention, il y a séparation et séparation.

Dans sa définition, le Mariage sera totalement séparé de l'union civile. Il l'était déjà un peu depuis que l'union civile était divorçable, y compris même contre l'avis d'une des deux parties. Là, il le sera totalement.

Mais comme le Mariage chrétien oblige à mise en commun matérielle, et à rechercher le cadre légal le plus adapté pour les époux et les enfants à venir, il obligera toujours moralement à l'union l'union civile selon la loi française.

Non. Tout ce à quoi il oblige c'est à la prise en parallèle de dispositions contractuelles reflétant les obligations chrétiennes du mariage. Pas besoin de l'Etat là-dedans.


D'un autre côté, il ne faudra pas que la France le permette légalement que les mariages religieux en général soient totalement dé-corrélés de l'union civile, sinon ce serait par exemple permettre l'introduction de la charia en corollaire de notre droit, de la polygamie, de droits coloniaux sur notre sol.

Le rôle de l'Etat est de sauvegarder les droits fondamentaux. Ce respect serait la limite à poser à la charia, mais si des gens veulent se soumettre à la charia, dans la mesure où les droits fondamentaux ne sont pas remis en question, pourquoi leur interdire ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 6:27

si le respect des droits fondamentaux impose que tu interdises la polygamie et les partitions de patrimoines injustes

alors du coup il n'y a strictement aucune différence entre le mariage musulman respectant les droits fondamentaux et le mariage civil actuel en France

c'est une union divorçable entre un homme et une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 6:30

Citation :
Non. Tout ce à quoi il oblige c'est à la prise en parallèle de dispositions contractuelles reflétant les obligations chrétiennes du mariage. Pas besoin de l'Etat là-dedans.
je suis pour la civilisation chrétienne. je ne me bats pas pour la civilisation permettant toutes les civilisations possibles. je m'en fous éperdument de celle-là.

Citation :
pourquoi leur interdire ?

on n'interdit rien: les gens qui veulent se soumettre à la charia n'ont qu'à aller dans les pays appropriés.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 6:49

Arnaud Dumouch a écrit:
La première CONSEQUENCE a été la loi sur l'avortement.

Et c'est dans cette loi sur l'avortement que le monde occidental a changé, réduisant l'enfant à un objet du désir (et le privant de sa nature de personne humaine irréductible à la mère qui le porte).

Oui.

Et je précise que la loi sur l'avortement est une loi anti-libérale (au sens de Bastiat) puisque la Loi s'écarte de sa mission qui est la protection de la personne.

En voulant privilégier un groupe de personnes (les hommes et femmes qui ont un enfant non désiré) l'Etat faillit dans la seule chose qu'on lui demande : assuré la sécurité de tous les individus.

Cette mission de sécurité est attribuée par délégation à l'Etat par les individus qui disposent du droit naturel individuel d'autodéfense accordé par Dieu.

Le droit subjectif sacré d'auto-défense dont l'Etat se voit déléguer le devoir d'en assurer la réalité effective est donc bafoué avec la Loi sur l'avortement.




Le même raisonement doit être tenu pour la filiation dans le mariage contre nature. Le mariage contre nature prive l'enfant de son droit à ce qu'un tiers ne vienne pas le priver de ses chances de développement et parmis elle le fait d'avoir un père et une mère. Le droit subjectif sacré de développement de la personne de l'enfant et sacrifié par l'Etat au profit d'un groupe de personnes (les homosexuels).

Dans ce cas, un droit individuel est sacrifié au profit d'une collectivité.

La filiation dans le mariage contre nature est donc anti libérale, il doit donc être condamné.


Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 6:57

ah bon,

qu'on me corrige si je me trompe:
il me semble que le parti libéral français n'a pas pris position sur cette union,
et il me semble aussi que son boss a pris position pour cette union dans une tribune

alors si les libéraux ne sont pas d'accord sur le sens de libéral....

en fait, les libéraux ne sont d'accord que sur une chose:
-les droits fondamentaux et inaliénables de leur portefeuille devant la feuille d'impôt.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 7:07

Scrogneugneu a écrit:
ah bon,

qu'on me corrige si je me trompe:
il me semble que le parti libéral français n'a pas pris position sur cette union,
et il me semble aussi que son boss a pris position pour cette union dans une tribune

alors si les libéraux ne sont pas d'accord sur le sens de libéral....

C'est parce qu'ils ne retournent pas au source du libéralisme.

Et que souvent par orgueil, il ignorent la transcendance sur laquelle est fondé le libéralisme.

Le raisonnement transcendantal du libéralisme est le suivant :

Dieu nous accorde des droits naturels, notamment l'autodéfense, propriété.

La garantie réelle de ces droits individuels donnés par Dieu (décalogue) est délégué à l'Etat qui ne dispose pas alors de plus de droits que délégués par les individus. Adage: "On ne peut céder plus de droits qu'on a".

De ce fait, l'Etat ne peut autoriser à tuer les petits enfants puisque c'est de ceux-ci qu'il détient le devoir d'assurer leur sécurité.


Il suffit de tenir ce raisonnement pour tout afin de déterminer ce qui est juste.





Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 7:25

Scrogneugneu a écrit:
si le respect des droits fondamentaux impose que tu interdises la polygamie et les partitions de patrimoines injustes

1) On ne peut pas rigoureusement interdire la polygamie : des millions de gens la pratiquent, sous le regard de Dieu, en forniquant à droite et à gauche. La législation interdisant la polygamie n'a de sens réel que dans le cas du mariage étatique, auquel sont attachés des avantages, en particulier fiscaux.
2) C'est quoi une partition injuste de patrimoine ?


alors du coup il n'y a strictement aucune différence entre le mariage musulman respectant les droits fondamentaux et le mariage civil actuel en France

Si une femme veut se mettre en mariage polygame avec un homme, c'est son droit. Je trouve ça ignoble mais c'est sa responsabilité, pas la mienne.
Et si une femme ne veut pas que son mariage tourne à la polygamie si son mari en trouve une deuxième à son goût, il suffit de le prévoir dans le contrat du premier mariage : qu'un deuxième mariage vaudrait rupture du premier avec avantage patrimonial à l'époux floué.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 7:29

Scrogneugneu a écrit:
Citation :
Non. Tout ce à quoi il oblige c'est à la prise en parallèle de dispositions contractuelles reflétant les obligations chrétiennes du mariage. Pas besoin de l'Etat là-dedans.
je suis pour la civilisation chrétienne. je ne me bats pas pour la civilisation permettant toutes les civilisations possibles. je m'en fous éperdument de celle-là.

La civilisation chrétienne ne se répand pas par la loi mais par l'exemple.
Prétendre l'imposer par la loi vaut en général un "loin de moi, Satan !" de la part du Christ.


Citation :
pourquoi leur interdire ?

on n'interdit rien: les gens qui veulent se soumettre à la charia n'ont qu'à aller dans les pays appropriés.

Tu prends le problème dans le mauvais sens, comme souvent : pourquoi penses-tu que la charia progresserait dans un système de liberté ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 7:56

Philippe Fabry a écrit:
Staline a fait le séminaire, Hitler fut enfant de chœur à l'abbaye bénédictine de Lambach en Autriche, Mussolini fut éduqué chez les Salésiens de Faenza...

Aucun rapport.

Tout à fait d'accord avec vous, poster une photo d'Hitler et de Staline n'a aucun rapport avec le mariage homo.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 8:10

Philippe Fabry a écrit:
Tu prends le problème dans le mauvais sens, comme souvent : pourquoi penses-tu que la charia progresserait dans un système de liberté ?
alors déjà, c'est un fait, ce n'est pas une supposition de ma part. (on a déjà évoqué le londonistan et de la charia en Angleterre).

en GB plus de liberté de ce point de vue-là, et la charia s'est imposée justement pour le mariage ;

en France moins de liberté de ce point de vue-là, pas de charia.

Alors, à la question: pourquoi la charia progresserait dans un système de liberté ?
En absolu, la charia n'a pas plus de raison de progresser que d'autres choses. Mais ça on s'en fout éperdument, ce n'est absolument pas notre sujet. Notre sujet ne concerne pas des questions déconnectée de la réalité, mais l'Europe ici et maintenant.

A mon avis, ce serait pour des raisons politiques, historiques, des raisons identitaires et culturelles, des raisons liées essentiellement à des sentiments de frustrations. Je pense que la charia se développerait de manière globalement marginale mais suffisamment pour que des territoires entiers à la périphérie des grandes villes ne soient plus reconnaissables. je ne dis pas que ce serait à cause des mariages religieux en particulier, mais disons que ça irait dans ce sens. C'est donc le sens de la trahison.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 8:17

Copié/collé
1
Le soutien des Français au mariage pour les couples de même sexe reste quasi-stable avec 56% d'opinions favorables contre 58% en octobre, selon un récent sondage.
2La part des Français favorables au droit à l'adoption pour les couples homosexuels diminue en revanche, cédant quatre points en trois mois à 45%, tout comme celle concernant le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes, en chute de cinq points sur la même période (46%).
.................

Je pense que le sondage "1" conforte le gouvernement à l'engagement 31: j'ouvrirai le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels .
Il suffirait qu'un nouveau sondage en baisse, les fassent douter; pour cela il faudrait ouvrir les yeux à ceux qui n'ont peut-être pas compris les conséquence importantes, graves pour la société: la destruction de la famille.
Le sondage "2" a't'il influencé Hollande, qui a reculé pour la PMA.
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1293
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 8:30

Face à cette déferlante de revendications,il est légitime de se demander si l’objectif des militantsn’est pas nalement la destruction pure et simple du mariage et de la famille, tels qu’ils sonttraditionnellement conçus.Dans cet objectif, le mariage homosexuel et le droit à l’adoption pour lescouples de même sexe ne seraient qu’un moyen de mieux faire exploser les fondements de la société,de rendre possible toutes les formes d’union, enn libérées d’une morale ancestrale, et de faire ainsidisparaître dénitivement la notion même de différence sexuelle.
.....................
de Ptrem
J'ai écrit:.la destruction de la famille, je mets un point d'interogation; me référant au texte ci-dessus en rouge de Gilles Bernheim.
Grand Rabin de France
Ptrem
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 8:33

Philippe Fabry a écrit:
[color=blue]1) On ne peut pas rigoureusement interdire la polygamie : des millions de gens la pratiquent, sous le regard de Dieu, en forniquant à droite et à gauche. La législation interdisant la polygamie n'a de sens réel que dans le cas du mariage étatique, auquel sont attachés des avantages, en particulier fiscaux.
tu confonds adultère et polygamie. (même si par ailleurs, pour le christianisme la polygamie est un adultère)

Il est difficile d'interdire (sauf symboliquement) l'adultère parce qu'il viole une loi privée. En revanche la polygamie concerne ou non la reconnaissance par la société.

Ton système est polygame à partir du moment où il accepte des contrats explicitement polygame. Il est donc interdit par la religion chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 8:47

Scrogneugneu a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
[color=blue]1) On ne peut pas rigoureusement interdire la polygamie : des millions de gens la pratiquent, sous le regard de Dieu, en forniquant à droite et à gauche. La législation interdisant la polygamie n'a de sens réel que dans le cas du mariage étatique, auquel sont attachés des avantages, en particulier fiscaux.
tu confonds adultère et polygamie. (même si par ailleurs, pour le christianisme la polygamie est un adultère)

Il est difficile d'interdire (sauf symboliquement) l'adultère parce qu'il viole une loi privée. En revanche la polygamie concerne ou non la reconnaissance par la société.

Ton système est polygame à partir du moment où il accepte des contrats explicitement polygame. Il est donc interdit par la religion chrétienne.

Oui, donc à ceux qui prétendent appartenir à l'Eglise. Pas aux autres, qui sont libres de foutre leur vie en l'air de la manière dont ils l'entendent.

A partir du moment où l'Etat n'est pas impliqué, il n'y a aucune raison de considérer qu'il "cautionne" ces comportements.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 10:06

Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 10:29

adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.

Oui, le changement est dans les têtes bien avant, et ce dès que les lois sur l'avortement sont arrivées : individualisme et enfant instrumentalisé aux désirs des adultes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 11:02

adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.
en clair, il faut simplement inverser le sens.

en gros, demander au maire la permission de passer devant le prêtre va devenir insultant pour le Mariage.

C'est le prêtre qui, éclairant les désormais époux devant DIEU, devra inviter le couple à aller signer le contrat civil à la Mairie. ça a beaucoup plus de sens ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 11:51

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.

Oui, le changement est dans les têtes bien avant, et ce dès que les lois sur l'avortement sont arrivées : individualisme et enfant instrumentalisé aux désirs des adultes.

Vous essayez encore de botter en touche!!! Mauvais joueur. Il n'y a pas de relation entre homosexualité, avortement (et pour cause) et/ou instrumentalisation supposée des enfants (qui le sont avant tout au sein de couples dits "normaux" et de différentes façons.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 11:53

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.

Oui, le changement est dans les têtes bien avant, et ce dès que les lois sur l'avortement sont arrivées : individualisme et enfant instrumentalisé aux désirs des adultes.

Vous essayez encore de botter en touche!!! Mauvais joueur. Il n'y a pas de relation entre homosexualité, avortement (et pour cause) et/ou instrumentalisation supposée des enfants (qui le sont avant tout au sein de couples dits "normaux" et de différentes façons.

Il y a une relation entre avortement et adoption d'enfants par des couples homos, PMA et mères porteuses :

Dans tous ces cas, l'enfant est un MOYEN au service des pulsion (ou de l'absence de pulsion) des adultes.

Ce qui introduit ce nouveau regard sur l'enfant, c'est l'individualisme soixantehuitard et son premier acte : l'IVG.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 11:57

Scrogneugneu a écrit:
adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.

en clair, il faut simplement inverser le sens.
en gros, demander au maire la permission de passer devant le prêtre va devenir insultant pour le Mariage.
C'est le prêtre qui, éclairant les désormais époux devant DIEU, devra inviter le couple à aller signer le contrat civil à la Mairie. ça a beaucoup plus de sens ainsi.

J'ai tjrs un peu de mal à me faire à la c.... quand elle est étalée.
Qu'est-ce que c'est que ce charabia??? Où avez vous vu que le maire donne autorisation à passer devant le prêtre. Vous contractez mariage civil selon la loi et après vous faites ce que vous voulez. Ca vous embête mais c'est la loi et c'est très bien ainsi. Votre invitation cléricale à passer devant le maire n'a aucun sens et s'oppose totalement au principe de laïcité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 12:04

Le maire ne donne certes pas l'autorisation.
Mais, sans le mariage civil, bientôt devenu un "truc", on ne pourra toujours pas se marier à l'Eglise en France.

Or, certaines personnes catholiques doivent pouvoir choisir, tout en se mariant à l'Eglise, de ne pas passer par ce truc et de préférer, par exemple, le pacs ou rien.

c'est une question d'égalité des droits pour les catholiques.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 12:30

L'égalité des droits ça se juge collectivement pas de manière communautaire.
On est citoyen français avant d'être catholique ou autre chose!!!

C'est le fondement même de la revendication homosexuelle qui n'est marginalisée qu'en raison de la survivance de la morale catholique d'un autre millénaire.

Ca ne relève pas votre niveau que de pratiquer l'insulte.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 12:37

adamev a écrit:
On est citoyen français avant d'être catholique ou autre chose!!!
Comme ti veux ti choise mon z'ami...

Moi, je suis d'abord catholique (universel), citoyen du Ciel, ensuite citoyen de la Terre en tant que français.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 13:51

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Plus la peine de vous exciter sur ce sujet. Arnaud vient d'expliquer sur une autre fil que là où le mariage homosexuel existe ça n'a rien changé au rapport mariage civil / mariage religieux.

Oui, le changement est dans les têtes bien avant, et ce dès que les lois sur l'avortement sont arrivées : individualisme et enfant instrumentalisé aux désirs des adultes.

Je ne suis pas d'accord.

L'avortement est justement la négation de l'individualisme. L'avortement n'est possible que dès lors qu'on retire à l'enfant la qualité d'individu.

Avec l'avortement, l'enfant cesse d'être un sujet (individu) pour devenir un simple objet.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80821
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 14:00

L'individualisme ne concerne pas l'enfant mais l'adulte dont le désir peut soit tuer l'embryon sans humanité car non désiré, soit faire de l'enfant l'équivalent du toutou qui équilibre mon foyer aux multiples formes.

L'enfant a bersoin d'un père et d'une mère ? Mais comment un "MOYEN" pourrait-il avoir des "désirs".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 14:03

Pour équilibrer un foyer, je conseillerais plutôt le toutou (quoique...) parce que l'enfant ne résoud pas le déséquilibre d'un couple, quel qu'il soit ! Bien au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9354
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 15:58

Eh oui ! J'ai connu une très vieille chienne qui servait d'équilibre dans un couple . Lorsque le couple s'est quand même dissous , elle est tranquillement partie se suicider quelque part .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Lun 14 Jan - 17:54

Arnaud Dumouch a écrit:
L'individualisme ne concerne pas l'enfant mais l'adulte dont le désir peut soit tuer l'embryon sans humanité car non désiré, soit faire de l'enfant l'équivalent du toutou qui équilibre mon foyer aux multiples formes.

Arnaud,

L'individualisme s'oppose au collectivisme. Il faut bien voir que la Loi IVG est une Loi collectiviste qui prive des individus (les enfants) de leur juste droit à l'autodéfense délégué en principe à l'Etat au profit d'une collectivité (adultes) dont les membres acquièrent l'injuste droit de vie où de mort.

Ce n'est absolument pas un hasard si l'avortement est survenu dans des sociétés socialisante i.e anti-individualiste :

URSS, Allemagne nationale socialiste, USA et Angleterre des années 70.

Ce que vous voulez dire c'est que l'IVG résulte d'un égoïsme. L'égoïsme n'est pas l'individualisme. L'individualisme reconnait des droits pour tous alors l'égoïsme ne reconnait des droits que pour soi seul.

Citation :
L'enfant a bersoin d'un père et d'une mère ? Mais comment un "MOYEN" pourrait-il avoir des "désirs".

On est 100% d'accord.

La réification de l'homme, voilà le drame.


Revenir en haut Aller en bas
jejomau



Masculin Messages : 22
Inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Une douzaine d'évêques, mille prêtres anglais annoncent la “persécution”   Mer 16 Jan - 7:10

l'Eglise d'Angleterre annonce les persécutions qui arrivent :

A découvrir sur ce blog : http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2013/01/douze-eveques-mille-pretres-anglais.html?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed:+blogspot/jeannesmits+(Le+blog+de+Jeanne+Smits)

texte des prêtres et évêques :

« Effets pénaux de la loi sur le mariage homosexuel » :

Après des siècles de persécution, les catholiques ont pu, dans des temps plus récents, exercer les professions (NDLR : judiciaires) et participer pleinement à la vie de de ce pays.
La légalisation du mariage des couples de même sexe, dût-elle être adoptée, aura de nombreuses conséquences juridiques, en restreignant sévèrement la capacité des catholiques à enseigner la vérité sur le mariage dans leurs écoles, leurs institutions caritatives ou leurs lieux de culte.
Cela n'a aucun sens de soutenir que les catholiques et les autres pourront encore enseigner leur doctrine sur le mariage dans les écoles et dans d'autres lieux s'ils sont censés en même temps soutenir le point de vue contraire.
La complémentarité naturelle entre un homme et une femme conduit au mariage, vu comme un partenariat pour toute la vie. Cette union aimante – en raison de leur complémentarité physique – est ouverte aux nouvelles vies et à l'éducation des enfants.
Voilà ce qu'est le mariage. C'est pourquoi le mariage n'est possible qu'entre un homme et une femme. Le mariage, ainsi que le foyer, les enfants et la vie de famille qu'il engendre, est la fondation et la pierre de construction de base de notre société.
Nous exhortons les membres du Parlement à ne pas avoir peur de rejeter cette législation maintenant que les conséquences en sont plus visibles."
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12256
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?    Mer 16 Jan - 9:26

Jeb a écrit:
adamev a écrit:
On est citoyen français avant d'être catholique ou autre chose!!!
Comme ti veux ti choise mon z'ami...

Moi, je suis d'abord catholique (universel), citoyen du Ciel, ensuite citoyen de la Terre en tant que français.

T'as raison camarade mais quand tu payes tes impôts t'es d'abord un con-tribu-able.
Revenir en haut Aller en bas
 
Faudra-t-il demander la séparation du mariage catholique du "mariage" civil ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientôt Pentecôte : neuvaine de prière du 2 au 10 mai!
» Prières pour obtenir la guérison...
» Prière pour obtenir la Sagesse !
» Congé formation agrégation interne : quelle durée demander ?
» Prière pour demander la liberté intérieure !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: