DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 11:50

Tribune libre de Damien Theillier*

Les partisans du « mariage pour tous » ont tendance à identifier leur combat avec celui de la liberté individuelle. Malheureusement, c’est exactement le contraire. La redéfinition du mariage par l’État menace gravement les libertés individuelles. Si vous n’êtes pas d’accord avec cette redéfinition du mariage, quand celle-ci sera imposée par la loi, aurez-vous le droit de le dire ? Les églises ou les communautés qui ne reconnaissent pas le « mariage » homosexuel ne seront-elles pas passibles de pénalités et ne feront-elles pas l’objet de poursuites judiciaires fondées sur des lois anti-discrimination ? Allons plus loin, une telle redéfinition du mariage signifie en réalité la négation du mariage traditionnel fondé sur la différence sexuelle, protection irremplaçable et inestimable de l’enfant. Or, au nom de quoi un groupe d’intérêt particulier pourrait-il exiger, avec l’appui de l’État, qu’on détruise une institution de droit naturel ? Le « mariage pour tous » n’est rien d’autre qu’une forme de constructivisme ou d’ingénierie sociale visant à réinventer une structure millénaire. De ce point de vue il faut se rendre à l’évidence, l’État ne protège pas la famille, il en est le véritable fossoyeur.

La police de la pensée homosexuelle

On peut parler de véritable dérive totalitaire quand on observe la police de la pensée homosexuelle à l’œuvre au Canada et aux États-Unis. Six États américains, dont New-York récemment, on légalisé le « same-sex marriage ». Récemment, plusieurs médias aux États-Unis ont comparé ceux qui s’opposent au mariage des homosexuels à ceux qui, au XIXème siècle, étaient en faveur de l’esclavage et ceux qui, au XXe siècle, s’opposaient à la déségrégation. La diabolisation est en marche. Bien entendu de telles accusations sont parfaitement mensongères. Depuis des décennies, les couples de même sexe ont déjà obtenu toutes les libertés auxquelles ils avaient droit. Ils ont parfaitement le droit de revendiquer publiquement leur orientation sexuelle et de former n’importe quel type d’arrangement juridique de leur choix. S’ils veulent appeler leur contrat un mariage, ils ont toute liberté de le faire. Ils sont également libres de se marier dans le sens traditionnel du terme. Rien n’interdit à un homme gay de se marier à une femme ou à une lesbienne de se marier à un homme. Le mariage traditionnel n’est pas interdit aux homosexuels que je sache.

Bien entendu le mariage, ainsi compris, n’est pas ouvert à des couples de même sexe. La raison en est simple : il est défini par l’engagement d’un homme et d’une femme à fonder une famille. Partant de là, le mariage est ouvert à tous les adultes consentants et sans aucune exclusion. Ainsi parler d’atteinte aux droits des homosexuels est une escroquerie intellectuelle. C’est aussi absurde que si on plaignait que les clubs de nudistes violent les droits des porteurs de maillots. Car il est dans la définition même des clubs de nudistes de ne pas accepter les porteurs de maillots. Dès lors, ces derniers doivent-ils faire interdire les clubs de nudistes au motif que ceux-ci les excluent ? Ou bien faut-il que les porteurs de maillots exigent de l’État que l’appellation nudiste ne soit pas réservée aux seuls nudistes mais soit ouverte à tous ?

Alors au nom de quoi ceux qui choisissent de ne pas se marier au sens traditionnel du terme, pour des raisons personnelles, devraient-ils exiger de la loi l’abolition du mariage traditionnel ? Encore une fois, c’est aussi absurde et injuste que si un groupe d’individus bien organisés, détestant l’orthographe, revendiquait l’abolition de ses règles au profit d’une sorte de novlangue parlée par quelques illuminés et qui serait imposée à tous.

Mais le projet totalitaire des lobbies LGBT1 ne s’arrête pas là. En Amérique du Nord, le soutien au mariage traditionnel peut désormais être passible de graves sanctions.

C’est le cas d’un photographe au Nouveau-Mexique, qui a été condamné à verser une amende de 7 000 $ pour avoir refusé de photographier un mariage lesbien, ou bien celui du service de rencontres eHarmony, qui a été forcé d’accueillir des homosexuels sous peine d’une amende de 2 millions de dollars. C’est encore le cas de la chaîne de restauration Chick-fil-A, qui a été forcée d’abandonner son soutien à des organisations soutenant le mariage traditionnel pour obtenir l’approbation du syndicat des restaurants de Chicago.
« La redéfinition du mariage par l’État menace gravement les libertés individuelles. »

Récemment, Frank Turek, un employé de la firme Cisco, a été licencié pour la publication d’un livre intitulé Correct, not Politically Correct: How Same-Sex Marriage Hurts Everyone. Turek, employé modèle, ne parlait jamais de ses opinions religieuses ou politiques au travail. Il a été victime d’une plainte d’un autre employé qui avait vu son livre en tapant son nom sur Google.

Mais c’est aussi la liberté religieuse qui est gravement menacée. Récemment encore, Damian Goddard, un journaliste sportif de l’émission « Connected » sur la chaîne canadienne de langue anglaise Sportsnet, a été licencié pour avoir déclaré son opposition au mariage homosexuel. Dans un tweet, il avait écrit : « Je soutiens entièrement et de tout cœur Todd Reynolds et sa défense du sens traditionnel et authentique du mariage ». Le porte-parole de Sportsneta déclaré :« Damian Goddard ne convient plus à notre entreprise ». Goddard a déposé une plainte auprès de la Canadian Human Rights Commission contre son ancien employeur. Dans un communiqué il affirme qu’il est victime de discrimination pour avoir défendu ses convictions catholiques. Et l’avocat de Goddard précise que son droit fondamental à la liberté d’expression et à la liberté religieuse ont été violés.

Aux États-Unis, dans les États qui ont légalisé les unions civiles ou le mariage homosexuel, des agences d’adoption catholiques ont été fermées ou ont perdu leur statut d’exonération fiscale pour avoir refusé de laisser les couples homosexuels adopter des enfants. Dans l’Illinois, le gouverneur Pat Quinn a confirmé une décision de l’Illinois Department of Children and Family Services de ne pas renouveler ses contrats avec l’institut Catholic Charities, invoquant la loi de l’État qui reconnaît les unions homosexuelles.

Le droit des parents d’éduquer leurs enfants selon leurs propres convictions est aussi menacé. En Californie, le gouverneur Jerry Brown a signé une loi qui est entrée en vigueur en janvier 2012 et qui exige que les écoles publiques ajoutent des leçons sur l’histoire des gays dans leurs classes d’études sociales. Cette loi, intitulée SB48, fait obligation d’inclure dans les manuels d’histoire destinés aux élèves, dès la maternelle, collégiens et étudiants des établissements d’enseignement public de l’État, les « importantes contributions » des homosexuels, bisexuels et transgenres à la société américaine. D’autres États ont intégré l’agenda homosexuel dans leurs programmes.

Dans tous ces cas, la loi a été utilisée par des groupes de pression homosexuels pour contraindre les autres à accepter leurs choix de vie. Si la « liberté » signifie maintenant le pouvoir de contraindre les gens à agir contre leur conscience, alors même qu’il existe des alternatives disponibles parfaitement raisonnables, autant dire que le mot « liberté » est complètement vidé de son sens.

L’autre ennemi de la famille : l’État-providence

Tout comme l’État n’a pas compétence pour redéfinir nos droits en tant qu’individus, il n’a pas le pouvoir de redéfinir le mariage, a fortiori dans le seul but de satisfaire aux exigences d’un groupe d’intérêt.

A ce stade, une analyse purement hayekienne peut être appliquée au mariage. Selon Hayek, les traditions morales et culturelles spontanées sont des institutions fondamentales qui ont survécu à travers les siècles. Du fait qu’elles ont survécu, elles doivent très probablement avoir une importante fonction sociale, de sorte que nous devons éviter de les manipuler, surtout si nous ne savons pas toujours précisément quelle est leur fonction. Les modifications apportées à ces institutions ne sont pas absolument exclues, mais elles doivent toujours être effectuées avec prudence, à titre provisoire et de manière parcellaire. En tout cas, le fardeau de la preuve en revient toujours aux innovateurs et non aux conservateurs de la tradition. Certains changements peuvent en effet se révéler bénéfiques, permettant à la société dans laquelle elles ont lieu de s’épanouir et de surpasser ses concurrents, mais d’autres pourraient bien s’avérer dangereuses et inefficaces, de sorte que la société qui abandonne ses traditions peut, dans le pire des cas, se dissoudre ou s’effondrer.

Mais allons plus loin. J’entends l’argument de ceux qui disent que, le mariage étant un contrat de droit naturel pré-politique, l’État doit simplement le reconnaître et le protéger, comme l’ensemble des droits fondamentaux. Beaucoup de conservateurs s’en tiennent là et voient dans l’État leur meilleur allié. A ceux-là je réponds que c’est un leurre et que l’État-providence est aujourd’hui le plus grand fossoyeur du mariage. Ainsi par exemple, la légalisation du divorce sans faute, autorisant une partie à abroger le contrat de mariage sans pénalité et sans considération pour l’autre partie, a complètement détruit l’idée de contrat de mariage. Pire, le Léviathan a sapé depuis bien plus longtemps encore les deux autres éléments constitutifs de la famille : l’autorité des parents et la propriété privée.

L’autorité des parents s’exerce par l’éducation. La production des attitudes morales et des comportements vertueux provient de la famille. C’est en son sein que les enfants apprennent aussi à réfléchir de façon critique, à exercer leur liberté et leur responsabilité. De façon plus générale, la famille est une organisation économique beaucoup moins coûteuse que les services publics. Or L’État-providence, la nouvelle religion civile du monde moderne, est une institution collectiviste monopolistique qui exclut par principe toute concurrence. Ainsi, au nom du bien, il exige de ses citoyens une pensée conformiste et parfaitement normalisée. Pour ce faire il a mis en place un monopole de l’éducation, s’assurant que les professeurs n’enseignent que les programmes dictés par la loi. Pour ne rien laisser passer, il a mis aussi en place des garderies subventionnées, retirant les plus jeunes enfants à la garde de leur mère. En pratique, le droit fondamental des parents d’éduquer leurs enfants, selon leurs propres convictions, n’existe plus car le lavage des cerveaux, qui commence au berceau, est permanent.
« L’État ne protège pas la famille, il en est le véritable fossoyeur. »

Tout cela ne serait pas grand chose si le droit de propriété protégeait encore les familles contre les empiètements du pouvoir. Mais c’est précisément pour limiter au maximum ce droit de propriété que l’État-providence a mis en place une fiscalité confiscatoire. L’épargne est taxée, quand elle n’est pas insidieusement et volontairement détruite par l’inflation. Quant au patrimoine, il est rendu quasiment intransmissible aux enfants. Or sans héritage, les enfants ne peuvent pas prendre soin de leurs parents correctement. Ainsi, c’est toute la solidarité entre les générations qui est disloquée. Isolées, désunies, appauvries de toutes les façons possibles, les familles ne peuvent que tout attendre de l’assistance de l’État et des services publics2.

Que faire alors dans ce contexte ? Exiger le démariage civil

N’attendons pas de la loi qu’elle protège la personne, la liberté, la propriété ou le mariage. Comme le faisait déjà remarquer Hayek, à la suite de Bastiat, « jamais, en vérité, au cours de l’histoire entière, les gouvernements n’ont été comme aujourd’hui dans la nécessité de se plier aux desiderata spéciaux d’un grand nombre d’intérêts particuliers ». Et il ajoutait : « Le résultat de cette évolution est que le concept de loi, lui-même, a perdu toute signification. » (Droit, législation et liberté). La défense du mariage traditionnel doit se faire désormais par les institutions sociales ou la société civile (églises, associations) et non plus par la contrainte de la loi. Quand la loi prétend établir tel ou tel modèle de vie, il en résulte une lutte entre des factions qui veulent se l’approprier pour leur propre compte. Il en fut ainsi quand la loi établissait le christianisme comme religion d’État. On a vu le résultat : la lutte des anticléricaux pour s’emparer du pouvoir et faire des lois antireligieuses. Il se passe la même chose aujourd’hui pour la famille. La loi défendait la famille traditionnelle. Résultat : des groupes de pression s’en emparent pour établir des lois anti-famille.

Concrètement, les chrétiens et les juifs, qui sont à peu près les seuls à dénoncer la supercherie3, devraient considérer le « mariage pour tous » comme une rupture unilatérale de contrat entre les églises et l’État et annoncer qu’elles ne seront plus tenues de respecter leurs engagements. En effet, l’État interdit aux églises de marier leurs fidèles avant qu’ils soient passés devant le maire pour le mariage civil. Cet interdit était respecté par les églises sur la base d’un compromis avec l’État autour de la définition traditionnelle du mariage. A partir du moment où l’État redéfinit le mariage pour l’appliquer aux LGBT, le contrat est rompu. Dès lors, les églises devraient de facto se sentir déliées de toute obligation légale et boycotter le mariage civil c’est-à-dire revendiquer leur droit de marier qui elles veulent et quand elles veulent, sans autorisation.

De même, on peut parfaitement envisager que les gens mariés civilement, fassentune demande de « démariage civil » à la mairie où elles ont signé leur contrat. Encore une fois, le mariage ayant changé de nature, le contrat sera caduc et pourra être dénoncé par tout un chacun comme nul et non avenu.

Après la séparation de l’Église et de l’État, allons jusqu’au bout et revendiquons sans crainte la séparation du mariage et de l’État. Il en va de l’avenir de la famille et de la liberté dans ce pays.

1. LGBT : lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres… Il faut faire une distinction entre ce mouvement culturel, profondément liberticide, et les personnes qui vivent avec une orientation sexuelle particulière. Les attaques doivent toujours porter sur les idées, jamais sur les personnes.

2. Pour ceux qui voudraient des développements, je renvoie à Philippe Nemo, La France aveuglée par le socialisme.

3. Le grand rabbin de France a publié un texte très argumenté sur le sujet, sans doute l’un des plus convaincants.

*Damien Theillier (blog) est professeur de philosophie.

http://www.ndf.fr/identite/07-11-2012/separer-le-mariage-traditionnel-de-letat

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 12:22

pas de mariage civil, c'est ce qu'il y a au Liban. et c'est un problème: mariages à Chypre, voire "conversions" à l'islam pour se marier.

le mariage civil est aussi un contrat qui unit matériellement le mari, la femme (et donc les enfants). le conjoint qui ne travaille pas, les enfants, la succession sont protégés etc... les biens acquis sont tous communs (sauf contrat).

la seule "désolidarisation" qui doit y avoir, c'est au niveau des Évêques !

un prêtre ou un évêque doit s'abstenir d'adosser le Mariage au mariage civil, de demander à ce que les époux passent devant Lui AVANT de passer devant le Maire !

Quant à l'oppression de l'Inquisition et de ses sbires (certains magistrats), c'est un autre problème. C'est à eux de reconnaître les droits de l'homme élémentaires, en particulier la liberté de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 12:36

Comme dit saint Paul : la Loi, c'est le péché.

En fait le mariage civil entraîne trois responsabilités :

- celle de l'époux,
- celle de l'épouse,
- celle de l'Etat, qui doit veiller au bien de la cité.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 12:57

Scrogneugneu a écrit:
pas de mariage civil, c'est ce qu'il y a au Liban. et c'est un problème: mariages à Chypre, voire "conversions" à l'islam pour se marier.

le mariage civil est aussi un contrat qui unit matériellement le mari, la femme (et donc les enfants). le conjoint qui ne travaille pas, les enfants, la succession sont protégés etc... les biens acquis sont tous communs (sauf contrat).

Un contrat n'a pas besoin de l'autorité de l'Etat. Pourquoi contracter devant un maire pour le mariage et pas pour le travail ? La partie contractuelle du mariage peut très bien être opérée par contrat.

Et au moins cela ferait disparaître cette abomination qu'est le divorce sans faute, et qui permet de rompre unilatéralement plus facilement un serment à vie qu'un contrat annuel d'assurance.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
RFCD



Masculin Messages : 236
Inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 14:58

Cher Philippe,

Ayant déjà marié, et compte tenu de l'évolution GRAVISSIME des choses, je suis tout à fait en accord avec vous.

Je prends par exemple cet argument d'un magistrat:

"Aucun argument contre une telle « objection de conscience » n’apparaît décisif.
En particulier, la disposition du code pénal qui interdit au ministre du culte de procéder à un mariage religieux sans que le mariage civil n’ait été préalablement contracté, n’est pas seulement contraire à la liberté de l’Eglise (en quoi faudrait-il que cette dernière, pour délivrer un sacrement, ait besoin d’une autorisation de l’Etat ?), mais elle serait sans doute sanctionnée par la cour européenne des droits de l’homme si elle venait à y être déférée, et ce au nom du principe de laïcité.
Du reste, l’Autriche puis l’Allemagne, pour ce motif, ont abrogé récemment une pareille disposition.
Enfin, la raison traditionnelle pour laquelle l’Eglise demandait à ses fidèles de se marier civilement – le bénéfice des droits familiaux et patrimoniaux qu’entraîne la célébration d’un mariage civil- est devenue largement caduque … avec l’adoption du pacs."

Voici le lien de l'article en entier: passionnant:

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/05/a-quel-titre-sauver-le-mariage-civil-.html

J'ose espérer que nos Évêques vont y réfléchir en profondeur et par rapport au droit canon, afin que cette possibilité soit -ouverte- aux ministres qui dispensent ce sacrement.

RFCD

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 15:05



Rien, ni personne ne peut empêcher un mariage à l'église catholique qui suit le mariage civil. Ce qu'il y a de certain, si la loi passe, c'est que l'église refusera le Sacrement du mariage à deux personnes du même sexe, et comme le mariage à l'église catholique n'est pas une loi civile, rien ne pourra faire obstacle au refus de sa part, dudit Sacrement à deux personnes du même sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28510
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 15:42

Cela m'étonnerait que deux gays veuillent se marier à l'église après s'être mariés civilement. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 15:51



La grande bonté de Dieu, les fera divorcer............... Mr. Green Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 16:43

Simon1976 a écrit:
Cela m'étonnerait que deux gays veuillent se marier à l'église après s'être mariés civilement. Mr.Red
bien sûr que si !

par revendication politique, pour créer des précédents
comme la parodie de mariage civil avec le maire de Bègles Noël Mamère

ou encore,
pour ensuite poursuivre l'Eglise pour "discrimination"

et puis de manière générale, les militants LGBT veulent saper la société à sa base, pour nier la différence sexuel, achever sa déconstruction anthropologique.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 14 Nov 2012, 17:39

Scrogneugneu a écrit:


et puis de manière générale, les militants LGBT veulent saper la société à sa base, pour nier la différence sexuel, achever sa déconstruction anthropologique.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 10:08

Scrogneugneu a écrit:
ou encore,
pour ensuite poursuivre l'Eglise pour "discrimination"


Comme s'il fallait instaurer le mariage homosexuel pour trouver un motif pour porusuivre l'église pour discrimination envers en les homosexuels. Les déclarations emises par des hommes d'église condamnant vigoureusement l'homosexualité et les homosexuels rempliraient des volumes entiers. Les procureurs pourraient largement y puiser de quoi alimenter leurs réquisitoires.

On aurait aimer percevoir la même vigueur lorsqu'il s'agissait de condamner les ecclésiastiques qui se sont laisser aller vis-à-vis d'enfants à des gestes bien plus graves que ceux que posent des adultes consentants. Ou, à défaut de condamnationd e ces comportements, au moins une véritable compassion pour les victimes.

Le jour où l'église arrêtera de s'occuper de ce que se passe dans la chambre à coucher de ses fidèles (et des autres qui, eux, ne lui ont rien demandé), elle se portera beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 10:21

Je n'aurais pas l'outrecuidance de mettre une photo de papes et d'évêques pour illustrer le fait que des*** obscurantistes veulent imposer à toute la société leur vision étroite de l'union entre deux êtres.

Au soi-disant mariage pour tous ils opposent le soit-disant plan divin à tous et le mariage de quelques uns à tous... le leur bien sûr.

*** j'ai bien écrit des pour signifier que je ne pense pas que tous les croyants le soient.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 10:43

adamev,
l'union d'un homme et d'une femme est naturellement féconde
l'union de deux êtres humains du même sexe est naturellement inféconde

le mariage est l'union légitime d'un homme et d'une femme car eux seuls peuvent fonder un foyer et avoir naturellement des enfants. L'infécondité de leur couple ne peut-être qu'accidentelle (stérilité de l'un des deux), contrairement à l'infécondité de tout autre forme de couple qui est SYSTÉMATIQUE nous HURLE la nature.

c'est la nature, c'est anthropologique, on ne peut le nier. ce n'est pas une vérité invisible, mais de l'ordre du visible.

une paire homosexuelle ne peut pas être mis sur le même plan qu'un couple homme-femme. c'est une abomination, une négation de la réalité. une négation de l'être humain (et de beaucoup d'autres être vivants d'ailleurs...) qui est construit sur la différence des sexes, sur l'ALTERITE homme et la femme. Ainsi une autre partie de l'humanité nous est à jamais inaccessible, car nous sommes soit homme soit femme.

Et c'est sur ces deux piliers de l'humanité qu'un enfant se construit. (sauf pour cause accidentelle bien sûr, la société ne peut décréter par principe qu'un enfant ne peut bénéficier de se construite sur cette altérité) CELA FAIT PARTIE DE SES DROITS FONDAMENTAUX, DE SES DROITS INALIÉNABLES, DE SES DROITS DE L'HOMME, tout comme le fait de construire une société sur la différence des sexes homme-femme fait partie des DROITS fondamentaux, inaliénables des Peuples.

La négation du réel, à savoir la différence des deux sexes est une ABOMINATION intégriste et fanatique.

Alors traiter d'OBSCURANTISTE le fait ne pas nier le réel, le réel visible lumineux sensible accessible non seulement à la raison élémentaire et à l'expérience immédiate, c'est assez cocasse ! Rolling Eyes drunken


Dernière édition par Scrogneugneu le Jeu 15 Nov 2012, 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 10:50

A vous lire.... "intégriste et fanatique" on voit bien où ils se trouvent.

l'union d'un homme et d'une femme est naturellement féconde

Ben non! Suffit d'en décider autrement (vive la contraception partagée).
Mais bien sûr vous êtes libre de vous abstenir pendant la moitié d'un cycle féminin et de b.... comme un fou l'autre moitié.... femme consentante ou pas... comme ça vous ne faites pas obstacle au plan divin.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 11:00

adamev a écrit:
A vous lire.... "intégriste et fanatique" on voit bien où ils se trouvent.

l'union d'un homme et d'une femme est naturellement féconde

Si vous décidez d'utiliser les contraceptifs, alors l'union d'un homme et d'une femme est artificiellement inféconde.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:04

c'est curieux comme, qd ça les arrange (c'est-à-dire qd ça va contre l'Eglise et les dogmes) les francmacs de tout poil veulent absolument descendre (et faire descendre tout le genre humain) du singe; or, les singes ne copulent pas, eux autrement que ds le but de procréer, comme tous les animaux d'ailleurs (et qu'on ne me parle pas de bonobos, hein?); quant à voir des singes homos, bi, trans...
Faudrait les éduquer, quoi! les singes, pas les francmacs.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:10

tous les bonobos sont issus de l'union d'un bonobo-mâle et d'un bonobo-femelle.

c'est pourquoi les bonobos n'adhèrent pas à l'église de la franc-maçonnerie (mis-à-part peut-être dominique strauss-kahn)
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:12

Citation :
adamev a écrit:
Je n'aurais pas l'outrecuidance de mettre une photo de papes et d'évêques pour illustrer le fait que des*** obscurantistes veulent imposer à toute la société leur vision étroite de l'union entre deux êtres.

Au soi-disant mariage pour tous ils opposent le soit-disant plan divin à tous et le mariage de quelques uns à tous... le leur bien sûr.

*** j'ai bien écrit des pour signifier que je ne pense pas que tous les croyants le soient.


"Mariage pour tous": comme si le mariage avait jamais été interdit à certains?
ça va s'arrêter où? Homme avec singe (histoire de remonter aux origines); homme avec enfant (y'a le précédent et le modèle de mahomet); homme avec sa propre procréation (moitié homme moitié singe du moins)?
quand la boite de Pandore est ouverte, nul ne sait où vont s'arrêter les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:15

Citation :
Scrogneugneu a écrit:
tous les bonobos sont issus de l'union d'un bonobo-mâle et d'un bonobo-femelle.

c'est pourquoi les bonobos n'adhèrent pas à l'église de la franc-maçonnerie (mis-à-part peut-être dominique strauss-kahn)


c'est parce que toutes les conséquences du mariage pour tous n'ont pas encore pu donner leurs fruits.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:36

Philippe Fabry a écrit:
Concrètement, les chrétiens et les juifs, qui sont à peu près les seuls à dénoncer la supercherie3, devraient considérer le « mariage pour tous » comme une rupture unilatérale de contrat entre les églises et l’État et annoncer qu’elles ne seront plus tenues de respecter leurs engagements. En effet, l’État interdit aux églises de marier leurs fidèles avant qu’ils soient passés devant le maire pour le mariage civil. Cet interdit était respecté par les églises sur la base d’un compromis avec l’État autour de la définition traditionnelle du mariage. A partir du moment où l’État redéfinit le mariage pour l’appliquer aux LGBT, le contrat est rompu. Dès lors, les églises devraient de facto se sentir déliées de toute obligation légale et boycotter le mariage civil c’est-à-dire revendiquer leur droit de marier qui elles veulent et quand elles veulent, sans autorisation.


C'est la position que je défends sur ce forum.

L'Eglise ne sera plus tenue par le mariage civil dès lors qu'il cessera d'exister.

En effet, le contrat de mariage continuera d'exister mais l'institution, elle, aura disparue. Il n'y aura plus au civil le pendant du mariage religieux.


Et sur l'Etat providence qui détruit la famille, c'est une évidence. L'Etat cherche à être le seul interlocuteur de l'individu. Il supprime donc les familles et inféode les entreprises, les associations, les médias ...

Tout groupement humain est, pour l'Etat, un énemi à abattre.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 12:57

Oui, mais est-ce que l'Etat reconnaîtra le mariage 'officiel' à l'Eglise ?

N'oublions pas que la 'fiche d'état "civil" a été instaurée par l'Eglise catholique et que, bien sûr, l'Etat s'est empessé de prendre à son compte ! Ce qui en soi, n'est pas une mauvaise chose, sinon la spoliation de l'idée.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 13:12

[quote="SJA"]
Citation :
e]
En effet, le contrat de mariage continuera d'exister mais l'institution, elle, aura disparue. Il n'y aura plus au civil le pendant du mariage religieux.

Je ne comprends pas bien: vous voulez dire qu'il n'y aurait plus au civil que la dimension financière et patrimoniale du mariage? Mais le mariage civil est-il autre chose, étant donnée la possibilité de divorcer? Qque chose m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 13:49

Karl a écrit:
c'est curieux comme, qd ça les arrange (c'est-à-dire qd ça va contre l'Eglise et les dogmes) les francmacs de tout poil veulent absolument descendre (et faire descendre tout le genre humain) du singe; or, les singes ne copulent pas, eux autrement que ds le but de procréer, comme tous les animaux d'ailleurs (et qu'on ne me parle pas de bonobos, hein?); quant à voir des singes homos, bi, trans...
Faudrait les éduquer, quoi! les singes, pas les francmacs.

Je doute qu'un animal soit capable de faire la relation entre la copulation, la gestation qui s'ensuit et la naissance de la progéniture. Alors affirmer que les animaux copulent pour procréer me paraît relever de l'anthropomorphisme. Le but premier des animaux qui copulent, en particulier les mammifères, et encore plus les primates, c'est de se libérer d'une pulsion.

Et dans ce contexte, il est évidemment impossible de ne pas évoquer les bonobos, chez qui la sexualité est bien loin de n'avoir que des fonctions reproductives.

Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:01

[quote]
Lebob a écrit:
Karl a écrit:
c'est curieux comme, qd ça les arrange (c'est-à-dire qd ça va contre l'Eglise et les dogmes) les francmacs de tout poil veulent absolument descendre (et faire descendre tout le genre humain) du singe; or, les singes ne copulent pas, eux autrement que ds le but de procréer, comme tous les animaux d'ailleurs (et qu'on ne me parle pas de bonobos, hein?); quant à voir des singes homos, bi, trans...
Faudrait les éduquer, quoi! les singes, pas les francmacs.

Je doute qu'un animal soit capable de faire la relation entre la copulation, la gestation qui s'ensuit et la naissance de la progéniture. Alors affirmer que les animaux copulent pour procréer me paraît relever de l'anthropomorphisme. Le but premier des animaux qui copulent, en particulier les mammifères, et encore plus les primates, c'est de se libérer d'une pulsion.

Et dans ce contexte, il est évidemment impossible de ne pas évoquer les bonobos, chez qui la sexualité est bien loin de n'avoir que des fonctions reproductives.

Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.

Ne se font-elles pas uniquement par défaut?
Elles n'ont pas une dimension revendicative et susceptible de remettre en cause l'ordre social, et la pérennisation de l'espèce.
Pour l'homme, c'est le cas: pour satisfaire ses pulsions (ou plutôt ce qu'il estime être sa légitime LIBERTE) il est prêt à mettre à l'arrière-plan -de sa conscience- l'instinct de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:12

Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:22

Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:27

Scrogneugneu a écrit:
tous les bonobos sont issus de l'union d'un bonobo-mâle et d'un bonobo-femelle.

Je crois savoir que tous les homosexuels de l'espèce humaine sont aussi issus de l'union du mêle et d'une femelle de l'espèce humaine.

Scrogneugneu a écrit:
c'est pourquoi les bonobos n'adhèrent pas à l'église de la franc-maçonnerie (mis-à-part peut-être dominique strauss-kahn)

Décidément, l'obsession de certains catholiques contre la franc-maçonnerie ne cessera jamais de m'étonner. On accuse la franc-maçonnerie de tous les maux, mais on n'est jmais capable d'en apporter la moindre preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:29

SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.


Dernière édition par Lebob le Jeu 15 Nov 2012, 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:32

Citation :
Lebob a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
tous les bonobos sont issus de l'union d'un bonobo-mâle et d'un bonobo-femelle.

Je crois savoir que tous les homosexuels de l'espèce humaine sont aussi issus de l'union du mêle et d'une femelle de l'espèce humaine.

Scrogneugneu a écrit:
c'est pourquoi les bonobos n'adhèrent pas à l'église de la franc-maçonnerie (mis-à-part peut-être dominique strauss-kahn)

Décidément, l'obsession de certains catholiques contre la franc-maçonnerie ne cessera jamais de m'étonner. On accuse la franc-maçonnerie de tous les maux, mais on n'est jamais capable d'en apporter la moindre preuve.


Oui, les cathos sont des spécialistes de ça: même, ils existent sans preuves. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:33

Citation :
Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:

parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent.


Chez les homos, au moins, on est à égalité (théorique): quel progrès!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:41

[quote="Karl"]
SJA a écrit:
Citation :
e]
En effet, le contrat de mariage continuera d'exister mais l'institution, elle, aura disparue. Il n'y aura plus au civil le pendant du mariage religieux.

Je ne comprends pas bien: vous voulez dire qu'il n'y aurait plus au civil que la dimension financière et patrimoniale du mariage? Mais le mariage civil est-il autre chose, étant donnée la possibilité de divorcer? Qque chose m'échappe.

Ce que je veux dire c'est que les relations (droits et obligations) entre les deux parties au mariage resteront les mêmes.

Ce qui change c'est ce qui est institutionnel dans le mariage, le mariage dans la société.

Le mariage avait une place centrale dans la société puisqu'il était jusqu'il y a peu la matrice de renouvellement de la société. Ce rôle lui valait d'être encouragé fiscalement et juridiquement; il était la seule entorse au principe qui veut qu'en droit, il n'est point d'engagement perpétuel (à ne pas confondre avec l'engagement à durée indéterminé).

Ainsi avec le divorce sans faute d'un côté et la fin programmée de la protection fiscale qui était les deux attributs de l'institution, le mariage disparaitra.

Il restera seulement un contrat soumis à un formalisme (cérémonie ).

Mais l'institution (relation humaine traditionnelle au sein de la société visant à organiser sa perpétuation) aura disparu.

Ce que proposent les députés est tout simplement l'achèvement de l'institution maritale qui était déjà agonisante.

Les naissances, en France, se font majoritairement hors mariage. La fonction de perpétuation du groupe social est assuré par les naissance, sans qu'il ne soit plus nécessaire de parler de mariage, et par l'immigration.





Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:45

Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.

Dans le règne animal, à ma connaissance, les conseillers municipaux ne célèbrent pas non plus de mariage homosexuel.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:46

[quote="Karl"]
SJA a écrit:
Citation :
e]
En effet, le contrat de mariage continuera d'exister mais l'institution, elle, aura disparue. Il n'y aura plus au civil le pendant du mariage religieux.

Je ne comprends pas bien: vous voulez dire qu'il n'y aurait plus au civil que la dimension financière et patrimoniale du mariage? Mais le mariage civil est-il autre chose, étant donnée la possibilité de divorcer? Qque chose m'échappe.

Le mariage n'a jamais été autre chose. C'est un contrat qui est réglé par loi. Toutefois, il ne règle pas que la dimension financière et patrimoniale du mariage, puisque tout mariage est susceptible d'être fécond. Il règles donc aussi la question des enfants issus du mariage.

Cela dit, la possibilité de concevoir des enfants est loin d'être une condition sine qua non pour cotnracter mariage. Sans quoi, il faudrait en interdire l'accès à des personnes trop vieilles que pour pouvoir encore concevoir des enfants où dont il est acquis qu'elles ne peuvent concevoir d'enfant.

La conception des enfants n'étant pas une condition impérative ni essentielle pour contracter mariage, on ne voit dès lors pas pourquoi on ne pourrait pas étendre le cadre et la protection juridiques qu'accorde ce contrat réglé par la loi à des conjoints de même sexe qui souhaitent en bénéficier.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:47

c'est bien ce que j'ai voulu dire, c'est que seule l'union d'un homme et d'une femme est naturellement féconde, et que nous sommes tous issus de l'union d'un homme et d'une femme, et que donc elle seule doit être légitimée comme étant le fondement naturel et élémentaire de l'organisation de notre société. Que s'est-il donc passé dans nos têtes pour que l'on ait à dire cette évidence ?

perso je n'ai aucune espèce d'obsession contre la franc-maçonnerie, que j'ai toujours vu comme un club de copinage politique futile et intéressé, mais sur ce sujet cette "association" a pris une posture politico-idéologique et jour au grand Inquisiteur, donc elle mérite bien sa paire de baffe:
Scrogneugneu a écrit:
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/05/97001-20121105FILWWW00539-mariage-le-grand-orient-critique-l-eglise.php

Citation :
Le Grand Orient de France "condamne fermement"... bla bla bla... Au nom de la Laïcité, le Grand Orient de France rappelle que "les Églises doivent se restreindre à la seule sphère spirituelle, et ne pas interférer,"... bla bla bla..."

et pourquoi ne suivent-ils donc leur propre conseil en commençant par fermer leur clapet ? tant qu'ils l'ouvrent, on l'ouvre, ça semble honnête ! ou alors ils ne toléreraient que leur propre religion et leur propre discours ? contradiction flagrante avec la Liberté Religieuse et la Laïcité qu'ils ne cessent pourtant d'invoquer !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:48

SJA a écrit:
Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:

parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.

Dans le règne animal, à ma connaissance, les conseillers municipaux ne célèbrent pas non plus de mariage homosexuel.


Dans le règne animal, il n'y a ni mariage ni conseillers municipaux. Et pas davantage de prêtres pédophiles pour bénir des unions dont ils consommeront plus tard les fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:52

ce n'est pas une condition impérative. un couple peut-être accidentellement infécond.

si l'égalitarisme est un but en-soi choisit par la démocratie, des "protections" juridiques et financières peuvent être accordées, sans redéfinition du mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:54

Citation :
Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Lebob a écrit:


C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.

Dans le règne animal, à ma connaissance, les conseillers municipaux ne célèbrent pas non plus de mariage homosexuel.


Dans le règne animal, il n'y a ni mariage ni conseillers municipaux. Et pas davantage de prêtres pédophiles pour bénir des unions dont ils consommeront plus tard les fruits.


Là vous en copiez un autre; Confused
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 14:57

tiens, le revoilà le prêtre pédophile, il s'invite dans tous les sujets.

running gag, leitmotiv ou avis éclairé, on ne saura jamais ce qu'il fout là.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:03

Citation :
Scrogneugneu a écrit:
tiens, le revoilà le prêtre pédophile, il s'invite dans tous les sujets.

running gag, leitmotiv ou avis éclairé, on ne saura jamais ce qu'il fout là.

Ben il aimerait bien que soit reconnu son droit à palper; qd l'Eglise sera mise en examen pour refus de mariage homo, il se constituera partie civile...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:05

Citation :
Scrogneugneu a écrit:
c'est bien ce que j'ai voulu dire, c'est que seule l'union d'un homme et d'une femme est naturellement féconde, et que nous sommes tous issus de l'union d'un homme et d'une femme, et que donc elle seule doit être légitimée comme étant le fondement naturel et élémentaire de l'organisation de notre société. Que s'est-il donc passé dans nos têtes pour que l'on ait à dire cette évidence ?

perso je n'ai aucune espèce d'obsession contre la franc-maçonnerie, que j'ai toujours vu comme un club de copinage politique futile et intéressé, mais sur ce sujet cette "association" a pris une posture politico-idéologique et jour au grand Inquisiteur, donc elle mérite bien sa paire de baffe:
Scrogneugneu a écrit:
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/05/97001-20121105FILWWW00539-mariage-le-grand-orient-critique-l-eglise.php

Citation :
Le Grand Orient de France "condamne fermement"... bla bla bla... Au nom de la Laïcité, le Grand Orient de France rappelle que "les Églises doivent se restreindre à la seule sphère spirituelle, et ne pas interférer,"... bla bla bla..."

et pourquoi ne suivent-ils donc leur propre conseil en commençant par fermer leur clapet ? tant qu'ils l'ouvrent, on l'ouvre, ça semble honnête ! ou alors ils ne toléreraient que leur propre religion et leur propre discours ? contradiction flagrante avec la Liberté Religieuse et la Laïcité qu'ils ne cessent pourtant d'invoquer !


C'est le terrorisme de la la tolérance!
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:06

Lebob a écrit:
Le mariage n'a jamais été autre chose. C'est un contrat qui est réglé par loi. Toutefois, il ne règle pas que la dimension financière et patrimoniale du mariage, puisque tout mariage est susceptible d'être fécond. Il règles donc aussi la question des enfants issus du mariage.

Il était aussi une institution.


Citation :
Cela dit, la possibilité de concevoir des enfants est loin d'être une condition sine qua non pour cotnracter mariage. Sans quoi, il faudrait en interdire l'accès à des personnes trop vieilles que pour pouvoir encore concevoir des enfants où dont il est acquis qu'elles ne peuvent concevoir d'enfant.

Mais absolument pas le mariage doit pouvoir rester libre et accessible à tous ce qui le veulent, c'est dire à tous ceux qui veulent s'unir à une personne de l'autre sexe.

Toute personne ne voulant pas s'unir à une personne de l'autre sexe doivent être considérée comme ne voulant pas se marier.

Citation :
La conception des enfants n'étant pas une condition impérative ni essentielle pour contracter mariage, on ne voit dès lors pas pourquoi on ne pourrait pas étendre le cadre et la protection juridiques qu'accorde ce contrat réglé par la loi à des conjoints de même sexe qui souhaitent en bénéficier.

Vous ne comprenez pas qu'en principe la Loi encadre le mariage parce qu'il est potentiellement fécond. Il est potentiellement fécond parce qu'il réuni deux personnes de sexe différent. Les chance de fécondité sont plus fréquente dans le cadre du mariage que dans le cadre de l'union libre.

Dès lors que le mariage pemet des unions au sein desquelles est perdu toute chance de fécondité, il n'y a plus besoin que la loi l'encadre.

Il y a moins de chance qu'un mariage homosexuel soit fécond qu'une union libre entre deux personnes de sexe différent le soit.

Il n'y a aucune raison que la Loi encadre les unions non fécondes ou en tous cas pas de la même façon.



Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:11

Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Lebob a écrit:
SJA a écrit:


:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.

Dans le règne animal, à ma connaissance, les conseillers municipaux ne célèbrent pas non plus de mariage homosexuel.


Dans le règne animal, il n'y a ni mariage ni conseillers municipaux. Et pas davantage de prêtres pédophiles pour bénir des unions dont ils consommeront plus tard les fruits.

oui mais d'aprés vous, il s'y trouve des conjoints exemplaire. Cf votre message plus haut.

Ce qui est incroyable c'est que certain observent le monde animal pour y chercher des modèles de comportement humain.

Et dire qu'il y en a encore qui conteste encore que nous soyons entré dans le monde de la post-humanité.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:11

Disons que j'ai essayé de me hisser - si j'ose dire, il s'agirait en fait plutôt de descente - au niveau des "conseillers municipaux chez les animaux".

J'appréciais beaucoup Chlorophylle de Raymond Macherot quand j'avais dix ans. Mai depuis j'ai grandi. Ce ne semble pas être le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:17

Lebob a écrit:
Disons que j'ai essayé de me hisser - si j'ose dire, il s'agirait en fait plutôt de descente - au niveau des "conseillers municipaux chez les animaux".


Vous êtes doué vous.

Vous répondez aux messages avant qu'ils soient publiéx.

C'est moi qui répondait à votre message qui se félicitait que, dans le monde animal, les animaux étaient de bon conjoints.

Contrairement aux catholiques j'imagine.

Je remets mon message :

SJA a écrit:
]
Lebob a écrit:
SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:

parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

:bravo:

Pas mieux.

C'est vrai que c'est vachement mieux de battre son conjoint tous les jours, comme cela arrive (trop) souvent. Et ça, à ma connaissance, on ne le rencontre pas dans le règne animal.

Dans le règne animal, à ma connaissance, les conseillers municipaux ne célèbrent pas non plus de mariage homosexuel.

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:47

SJA a écrit:
Lebob a écrit:
Disons que j'ai essayé de me hisser - si j'ose dire, il s'agirait en fait plutôt de descente - au niveau des "conseillers municipaux chez les animaux".


Vous êtes doué vous.

Vous répondez aux messages avant qu'ils soient publiéx.

C'est moi qui répondait à votre message qui se félicitait que, dans le monde animal, les animaux étaient de bon conjoints.

Contrairement aux catholiques j'imagine.

Je me suis borné à constater qu'à ma connaissance, on ne note pas de comportement animal où l'un des partenaires maltraite l'autre. Pour les animaux qui vivnt en couple stable, ce qui est loin d'être la règle.

Je me demande où vous êtes allé chercher là-dedans que j'avais émis un jugement de valeur sur la qualité des conjoints dans monde animal. Déjà que parler de conjoint dans ce contexte n'a pas beaucoup de sens.

Et ce n'est pas davantage moi qui ai amené la question du comportement sexuel (ou autre) des animaux sur le tapis pour critiquer (ou approuver) le mariage homosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:50

SJA a écrit:
Dès lors que le mariage pemet des unions au sein desquelles est perdu toute chance de fécondité, il n'y a plus besoin que la loi l'encadre.

Il y a moins de chance qu'un mariage homosexuel soit fécond qu'une union libre entre deux personnes de sexe différent le soit.

Il n'y a aucune raison que la Loi encadre les unions non fécondes ou en tous cas pas de la même façon.




Ben vous irez expliquez cela aux veufs (et à leurs enfants) qui souhaitent se remarier alors qu'à l'évidence ils n'auront plus d'enfants ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
RFCD



Masculin Messages : 236
Inscription : 12/11/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:52

Cher Lebob,

Je vous cite : « Les déclarations émises par des hommes d'église condamnant vigoureusement l'homosexualité et les homosexuels rempliraient des volumes entiers. Les procureurs pourraient largement y puiser de quoi alimenter leurs réquisitoires. »

C’est faux, et je regrette ces réponses puérilement caricaturales que peuvent proférer d’aucuns. Je m’attendais de la part de l’un ou de l’autre à des argumentaires philosophiques de fond, sans haine ni crainte, afin d’étayer le débat et d’être ainsi, dans le plus grand respect des opinions contraires (et de la République comme de l’Institution Religieuse), d’être disais-je, à même de vous comprendre.
Tel n’est pas le cas…dommage.

En réaction, donc, à votre jugement plus que insuffisant sur les déclarations des hommes d’Eglise voici ce qu’Elle dit :
L’Eglise condamne l’homosexualité, pas les homosexuels ni les personnes. CEC.

Afin de mieux illustrer la chose voici la réponse de sœur Véronique Margron*, théologienne.
Elle présente la position de l’Eglise sur l’homosexualité :

_ Comment parle l’Eglise ?

Le message biblique repose sur la différenciation sexuelle et la place de la parole. Dieu créa l'homme et la femme. Ce n’est pas un hasard.

Cette différenciation reconnue par la parole a quelque chose à voir avec la Révélation chrétienne.

C'est dans la relation à l'autre sexe, toujours un peu mystérieux et inaccessible, que nous pressentons la différence de Dieu et sa proximité.
C'est grâce à la différence des sexes que le don de la vie est rendu possible et à travers lui la transmission du nom de Dieu au fil des générations.

Il y a là une réalité incontournable. Or, c'est une symbolique, le lien entre la parole, les différences des sexes et des générations, que les personnes homosexuelles ne peuvent, de fait, assumer. Dire cela n'est pas porter un jugement sur les personnes.

Que dit l'Eglise catholique aujourd'hui ?

L'Eglise ne condamne pas l'homosexualité en tant que telle. Elle connaît les découvertes opérées dans le domaine des sciences humaines.
Elle sait que l'homosexualité n'est pas un choix volontaire de la personne, mais un état de fait, une donnée de la réalité psycho- sexuelle qui trouve sa source, de façon complexe, sans cause unique, dans la petite enfance.
Le catéchisme de l'Église catholique distingue donc les "tendances" homosexuelles, qui sont involontaires et ne justifient ni mépris ni condamnation des personnes, des "actes" homosexuels jugés, eux, "désordonnés" car contraires à cette loi de différenciation.
L'essentiel pour chacun, est d'essayer de comprendre en quoi ce que disent le Magistère, et au-delà la vie chrétienne, peut l'aider à vivre là où il en est pour être plus heureux. Car l'objectif final n'est ni de punir ni de contraindre, mais bien de permettre à chacun de guérir de la mésestime de soi, et d'entrer alors dans ce travail d'altérité et de bonne proximité, auquel nous sommes tous conviés.

Or, bien souvent, l'erreur est de croire qu'il suffirait à la personne homosexuelle d'une société tolérante et d'une vie de couple.
L'expérience montre que les choses sont plus complexes.
Par ailleurs, depuis l'exhortation apostolique Familiaris Consortio de Jean-Paul II, le Magistère reconnaît un principe de gradualité, de progressivité éthique en matière de sexualité.
Ne tombons pas dans le piège du permis et du défendu. Grandir en humanité, pouvoir aimer dans une affectivité homosexuelle reste une démarche de liberté mais ne peut s'opérer sans respecter certains interdits fondateurs. Comme pour chacun d'entre nous.
C'est ce qui justifie l'hostilité de l'Eglise catholique, hier au Pacs, et aujourd'hui au mariage ou à l'adoption pour des couples homosexuels ?

Ce sont là des réalités différentes à ne pas confondre. On ne peut pas à la fois reprocher aux homosexuels une difficulté à se fixer sur une relation stable et instituée et leur contester le droit de bénéficier, précisément, d'une forme d'institution.
Le Pacs est une aberration juridique. Mais il a le mérite de reconnaître, socialement, une forme de conjugalité homosexuelle distincte du mariage. Si l'Eglise dit non à l'un et à l'autre pour les homosexuels, c'est pour les raisons anthropologiques et symboliques évoquées plus haut.

Il serait dangereux de laisser croire qu'on peut se dispenser du principe fondateur de la distinction des sexes et des générations.
Une relation homosexuelle, marquée par l'amour, si légitime et respectable soit-elle au niveau du vécu des personnes, ne peut pas avoir le même statut social qu'une relation hétérosexuelle.
Prétendre le contraire, c'est laisser croire que nous aurions tout pouvoir sur le vivre ensemble, comme si aucune loi fondatrice ne nous précédait. _

* : http://www.croire.com/Definitions/Vie-chretienne/Homosexualite/Eglise-et-homosexualite






Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12288
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 15:59

Karl a écrit:
c'est curieux comme, qd ça les arrange (c'est-à-dire qd ça va contre l'Eglise et les dogmes) les francmacs de tout poil veulent absolument descendre (et faire descendre tout le genre humain) du singe; or, les singes ne copulent pas, eux autrement que ds le but de procréer, comme tous les animaux d'ailleurs (et qu'on ne me parle pas de bonobos, hein?); quant à voir des singes homos, bi, trans...
Faudrait les éduquer, quoi! les singes, pas les francmacs.

Eh gros malin c'est qui qu' a dit que la fin du mariage c'est la proécréation?????
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 16:06

SJA a écrit:


Ainsi avec le divorce sans faute d'un côté et la fin programmée de la protection fiscale qui était les deux attributs de l'institution, le mariage disparaitra.

Il restera seulement un contrat soumis à un formalisme (cérémonie ).

Mais l'institution (relation humaine traditionnelle au sein de la société visant à organiser sa perpétuation) aura disparu.

Je ne dirais pas cela comme ça, car vous semblez ainsi soumettre l'existence d'une institution à sa reconnaissance par l'Etat.

Or l'Etat lui-même n'est qu'une institution parmi d'autres, qui n'a pas plus de valeur.

Le mariage sera simplement séparé de l'Etat, mais son institution ne disparaîtra pas !

Personnellement je parierais qu'il n'ira jamais aussi mieux que quand l'Etat ne s'en mêlera pas, parce que si le mariage est aujourd'hui dans cette situation sinistrée c'est parce que l'Etat n'a pas arrêté de le triturer dans tous les sens depuis le Code Napoléon.

Un mariage catholique qui serait uniquement géré par l'Eglise (les autres mariages étant gérés par les autres : juifs, musulmans, athées....) regagnerait certainement en vigueur et retrouverait sa netteté d'avant les bricolages bourgeois patrimonialo-centrés des XIXe-XXe siècle.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Jeu 15 Nov 2012, 16:16

Fabuleux Philippe, merci d'être allé jusqu'au bout !

Thumright

mariage géré par les juifs et les musulmans...
et les lois qui vont avec... (notamment modalités de divorce etc...)

Philippe propose ni + ni - qu'un début de charia en France.

et pourquoi pas la polygamie (ça fait partie du "mariage" musulman, et puis les lois coranique sur la répartition des héritages (ça fait parite de la répartition des biens dans les foyers)
Revenir en haut Aller en bas
 
Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» HELP! Mariage en mer, capitaine de navire
» la « vocation du mariage » Par St Josémaria Escriva!
» mariage pour tous: destruction du mariage
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: