DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Un divorcé non-remarié peut-il communier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 17:11

Tout est dans le titre, j'aimerais avoir des éclaircissements à ce sujet ?

L' Eglise n'admet pas les divorcés-remariés à la Communion mais qu'en est il des divorcés non-remariés et qui s'engagent à le rester ?

L' Eglise prévoit elle des assouplissements ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9353
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 17:46

A ma connaissance , il n'y a aucune objection , chère Julienne .

Plusieurs saints ont été séparés de corps .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 17:50

boulo a écrit:
A ma connaissance , il n'y a aucune objection , chère Julienne .

Plusieurs saints ont été séparés de corps .

Merci cher boulo, vous m'apprenez quelque chose car je ne savais pas que plusieurs saints ont été séparés de corps !

Est ce pour entrer dans les ordres ? ou autre motif ???
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 17:53

moi j ai une autre question pourquoi faut il avoir des conditions pour communier Dieu devrait etre heureux de se donner à tout le monde,pour qu'il puisse nous influencer si on le désir afin de faire Sa volonté.Meme un pecheur si il communie peut etre ça lui donnerait de l'amour,j'en sais rien...toujours pleins de condition je comprends pas
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 18:45

Nous sommes pécheurs et nous communions quand même, non sans avoir fait pénitence auparavant.

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 18:48

Simon1976 a écrit:
Nous sommes pécheurs et nous communions quand même, non sans avoir fait pénitence auparavant.

:sts:

Je suis bien d'accord cher Simon mais quelqu'un qui quitte son conjoint n'est pas forcément "pécheur" et ton propos ne répond pas à mes questions !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 18:49

Confused

Je suppose que si c'est sa femme qui le quitte sans qu'il l'ait trompée, il n'est pas responsable.

Arnaud avait un texte de Jean Paul II là-dessus, je crois. :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 18:56

Simon1976 a écrit:
Nous sommes pécheurs et nous communions quand même, non sans avoir fait pénitence auparavant.

:sts:

faire pénitance avec un pretre?ou seul? quand on a pecher on demande pardon à Dieu ça oui mais bon peut etre qu on se sent un "moins que rien" pour communier ça c'est autre chose,mais la communion pour moi devrait etre réserver à tout le monde meme aux athées ,pour qu'ils aient l'amour de Dieu en eux,ou au non catholique.J'ai communier en reve c'était vraiment un très beau rève indescriptible j ai senti l 'amour de Dieu j'etais dans un tel etat de bonheur,je souhaiter que me donner,comme si j etais sur la meme longueur d 'onde que le "pretre" qui me le donner je l ais déjà raconter ce reve,que j etais de la meme famille,qu'on se comprenait c etait magnifique et pourtant je suis pas catholique à part le baptème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 18:56

Simon1976 a écrit:
Confused

Je suppose que si c'est sa femme qui le quitte sans qu'il l'ait trompée, il n'est pas responsable.

Arnaud avait un texte de Jean Paul II là-dessus, je crois. :bougie:

Il n'y a pas que ce cas ! il y a la violence conjugale aussi etc .. ???? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 19:11



En fait, oui, une personne qui ne se remarie pas après un divorce peut communier.

Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 19:47

Qu'est-ce que c'est communautaire tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9353
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 19:57

Julienne a écrit:


Merci cher boulo, vous m'apprenez quelque chose car je ne savais pas que plusieurs saints ont été séparés de corps !

Est ce pour entrer dans les ordres ? ou autre motif ???

Le premier exemple qui me vient à l'esprit est celui de saint Julien l'Hospitalier et de sainte Basilisse ( c'est leur fête aujourd'hui ) :

http://viechretienne.catholique.org/saints/489-saint-julien-l-hospitalier-et-sainte-basilisse

Sainte Basilisse est la patronne de l'église de Cucugnan , rendue célèbre grâce à Alphonse Daudet ( " Les lettres de mon moulin " ) .


Un autre exemple : Sainte Marie de la Tête et Saint Isidore ( patron de la ville de Madrid ) .

www.eglisecatholique.fr/foi-et-vie-chretienne/la-vie-spirituelle/saintete-et-saints/saints/sainte-marie-de-la-tête-et-saint-isidore.htm

Rechercher sur google si le lien ne fonctionne pas .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mer 09 Jan 2013, 21:20

Julienne a écrit:
Tout est dans le titre, j'aimerais avoir des éclaircissements à ce sujet ?

L' Eglise n'admet pas les divorcés-remariés à la Communion mais qu'en est il des divorcés non-remariés et qui s'engagent à le rester ?

L' Eglise prévoit elle des assouplissements ?

Merci.

Il ne peut pas mais c'est un chemin de sainteté qui s'ouvre à lui.

voici comment :

Mariage 15 — L’Eglise et le divorce (théologie catholique, 24 mn).




Pourquoi n’y a-t-il pas de divorce possible dans le mariage chrétien, mais seulement une séparation dans la fidélité ?
Pourquoi la fidélité pour le “ pire ” ne peut se justifier et se réaliser que dans le cas de croyants vivant intensément leur vie de foi, et avec une aide venant de Dieu.
Les deux voies de la sainteté : celle de l’amour fidèle. Celle de le l’humilité du publicain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 01:53

Selon moi le divorce serait possible pour une seule raison, quand l'autre est adultère, comme le Christ lui même l'a dit et qui explique pourquoi l'Eglise orthodoxe reconnait ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 08:07

ysov a écrit:
Selon moi le divorce serait possible pour une seule raison, quand l'autre est adultère, comme le Christ lui même l'a dit et qui explique pourquoi l'Eglise orthodoxe reconnait ce fait.

Non, il y a eu contresens chez les orthodoxe.

L'union illégitime" signifie "l'absence de mariage valide" et non "mariage valide suivi d'un adultère".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 11:29

Arnaud, la personne obligée d'accepter un divorce mais qui dans son coeur ne divorce pas ... pour laquelle le divorce est juste administratif --> pas de communion ? ( je me réfère à ton post du 9 janvier à 21:20 : l ne peut pas mais c'est un chemin de sainteté qui s'ouvre à lui.):
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 11:44

J'allais justement aborder ce détail bien important. Pourquoi que la personne délaissée ne pourrait communier?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 11:50

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:
Selon moi le divorce serait possible pour une seule raison, quand l'autre est adultère, comme le Christ lui même l'a dit et qui explique pourquoi l'Eglise orthodoxe reconnait ce fait.

Non, il y a eu contresens chez les orthodoxe.

L'union illégitime" signifie "l'absence de mariage valide" et non "mariage valide suivi d'un adultère".

Dans Matthieu 19.9
Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, SAUF POUR INFIDÉLITÉ, et qui en épouse une autre, commet un adultère. :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 12:18

cébé a écrit:
Arnaud, la personne obligée d'accepter un divorce mais qui dans son coeur ne divorce pas ... pour laquelle le divorce est juste administratif --> pas de communion ? ( je me réfère à ton post du 9 janvier à 21:20 : l ne peut pas mais c'est un chemin de sainteté qui s'ouvre à lui.):

Bien sûr elle peut communier ! Elle n'a pas renié son engagement de fidélité, et "son chemin de sainteté" reste le même !

Tous les divorces n'ont pas pour cause l'infidélité. Il y a des raisons qu'on ne connaît pas... Hier, au téléphone avec l'une de mes soeurs, nous parlions d'un de ses fils. Celui-ci est séparé de sa femme. Ni l'un ni l'autre n'ont une autre personne dans leur vie, et ils sont en rapport constant pour leur travail, et continuent de s'entraider dans tous les domaines. Pourquoi sont-ils séparés ? C'est un mystère qui leur appartient... Ils n'ont pas toujours été d'accord à propos de leurs enfants, mais c'est très fréquent dans les couples, ma nièce étant plus "cool" que mon neveu.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 12:26

Dès le départ l'homme pense trop au sexe et la femme trop à l'amour. Ce fossé est la clé de bien d'autres frictions entre couple.

Le divorce est selon mon avis en me basant à l'affirmation du Christ lui-même que seul l'infidélité de l'autre nous permet de divorcer et de refaire sa vie si désiré avec une autre sans
que ce soit adultère. Maintenant pour les autres motifs qui poussent les gens à divorcer, à répudier, ne saurait trouver justification devant Dieu et si celui ou celle qui fait en sorte de divorcer tout-de-même, le ou la délaissée peut communier selon mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 13:37

cébé a écrit:
Arnaud, la personne obligée d'accepter un divorce mais qui dans son coeur ne divorce pas ... pour laquelle le divorce est juste administratif --> pas de communion ? ( je me réfère à ton post du 9 janvier à 21:20 : l ne peut pas mais c'est un chemin de sainteté qui s'ouvre à lui.):

Bien sûr que si. Elle n'est même pas en état de péché.

C'est si elle se remarie qu'elle devra essayer de se présenter devant Jésus en toute vérité, dans sa fragilité, et faire comme le publicain : ne pas communier et repartir bénie par Dieu de l'église, chaque dimanche.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 20:05

Merci de votre réponse à tous.
C'est pour ma soeur, que soudain je me suis inquiétée et aussi pour moi qui l'avait rassurée comme tu le dit, Arnaud. De toute façon, maintenant tout est clair, puisque mon beau-frère, ex-mari de ma soeur est décédé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 20:07

C'est justement maintenant que son ex-mari est décédé qu'elle peut être pour lui une vraie épouse, en priant pour lui, en l'aidant à accélérer son probable temps de purification ! I love you

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 20:43

Il ne suffit quand même pas d'être "non-remarié". La personne qui quitte sa femme (ou son mari) pour vivre en concubinage ne peut pas communier.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 20:51

Cécile a écrit:
Il ne suffit quand même pas d'être "non-remarié". La personne qui quitte sa femme (ou son mari) pour vivre en concubinage ne peut pas communier.

Absolument ! C'est la présence d'un état de TRAHISON qui fait la gravité de l'acte de celui qui se sépare.

Il est même arrivé qu'un homme ou une femme trahisse son conjoint pour ce qui croit être Jésus, comme une forme de vie religieuse où il se réfugie, dans une fausse vocation et un vrai péché mortel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2626
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Ven 11 Jan 2013, 22:20

deux choses:

le divorce civil n'est pas juste "administratif". il y a séparation de corps, et plus aucune obligation vis-à-vis de l'autre (soutiens financier, affectif etc...) (hormis les pensions et autres décrétés par le juge)

donc consentir de plein gré au divorce civil est une atteinte à son mariage chrétien. (c'est dire "je n'ai plus aucun devoir envers cette personne", ce qui est le contraire de ce qu'on a promis devant Dieu).

en revanche, dans la loi française, une seule des deux parties suffit pour imposer le divorce à l'autre. une demande de non-séparation ne peut en aucun cas avoir gain de cause.

Alors si le divorce civil a été imposé à quelqu'un de cette façon, et que ce quelqu'un est prêt à aider l'autre qui s'est séparé s'il lui faisait la demande (une demande loyale, pas une fourberie), alors ce quelqu'un n'a commis aucune faute.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Dim 13 Jan 2013, 22:11

sonia a écrit:
moi j ai une autre question pourquoi faut il avoir des conditions pour communier Dieu devrait etre heureux de se donner à tout le monde,pour qu'il puisse nous influencer si on le désir afin de faire Sa volonté.Meme un pecheur si il communie peut etre ça lui donnerait de l'amour,j'en sais rien...toujours pleins de condition je comprends pas

Bonjour Sonia,

un mariage Chrétien est en engagement Spirituel de Fidélité et d'Amour prie en Présence de Dieu !

si tu rompt ton engagement il faut bien réaliser que c'est qu'en même ton âme que tu met en jeux sur la balance de la Vérité !

donc pour aider a en prendre la mesure on peut se priver de Communion afin de ne pas prendre l'acte de rupture a la légère !

d'abord cela n'empêche nullement de demeurer en COMMUNION avec le Seigneur et si tu le fais sans tricher Il en apprécie la valeur et saura bien te le rendre autrement !

il ne s'agit d'une condamnation, mais plutôt d'un effort qui coute ! crois tu que Jésus cesse de t'aimer ? NON , donc si nous reconnassons vouloir devenir Réellement Chrétien, c'est adire semblable au Christ qui nous prend Trés au sérieux , lorsque l'on rompt un engagment il est logique de faire un effort de repentir qui coute quelque chose d'important !

sinon tu peux aussi t'en fiche ne tenir compte de rien chialer 32 secondes puis repartir vaillamment en s'empressant de passer a autre chose !! pourquoi pas au prochain mec ou fille ! faut bien en profiter ça durera pas !
on passe beaucoup de temps a réclamer des droits comme des enfants immature, mais si tu crois que Le Seigneur Est sérieux et que tu t'es engégée devant LUI en tant que personne sérieuse , alors il faut ensuite en déduire des implications sérieuses , sinon on est de gentil rêveur et revendicards quasi syndicaliste (chrétien) qui veulent toujours des accords variable a rediscuter quand ça va pas !) mais ça c'ets pa sde l'amour c'est des caprices d'enfants qui finiront par se révolter parcequ'ils ne supporte pas l'effort pour devenir adulte !

Le Seigneur nous Aime et IL souffre de nous voir errer si on ne fait pas d'effort pour se corriger c'est parce que ça nous coute et que l'on aime pas ! Lui quand IL a dit qu'IL était témoin de notre engagement c'est pas pour ensuite dire " ho ben c’est pas grave ils vont bien trouver quelqu'un d'autre y en a plein !"
quand Il a donné Sa Vie pour nous Racheter sur la croix c'était pas pour de rire , et Notre foi est né là , si ensuite on ne tiens pa snos promesse d'Amour et fidélité est-ce qu'Il doit dire ' c'est pa sgrave on relance les dés !" ??

c'est vrai que c’est difficile , mon épouse est partie et par fidélité au Christ je suis resté célibataire et chaste, je n'es pas pris la communion un bon moment parce que elle non plus et c'était pénible pour elle (d'ailleurs un prêtre a triché par moment pour elle) !

il ne faut pas voir tout cela comme une punition, mais le faire par Amour du Christ, mais on est tellement immature et capricieux que totu nous dérange , l'apôtre Paul qui demandait aux Chrétiens de devenir Adulte comme Christ n'est toujours pas entendu !

rien n'est un droit , tout Es Grâce , ne pouvons nous pas faire un peu Grâce a Dieu juste par Amour Gratuit ?? sinon que Lui offrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5000
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Lun 14 Jan 2013, 21:02

Bonsoir,

Le divorce n'est pas un pêché en soi si l'on reconnait que celui ci n'est qu'une décision sur le plan civil mais qu'aux yeux de Dieu le lien qui nous unit à notre épouse ou notre époux demeure jusque dans l'Eternité. Dès lors si l'on reste fidèle à cette union sans pour autant continuer de vivre une vie de couple avec cette personne, qu'on ne se remarie pas et n'avons aucune autre relation avec une autre personne (concubinage, etc.), nous avons accès à tous les Sacrements que propose l'Eglise.

Néanmoins, je ne sais pas jusqu'à quel point nous pouvons être tenus coupables si la femme ou l'homme que l'on a "répudié" se lie à un autre homme /femme et devient adultère par notre faute, dans le cas où nous serions l'auteur de cette répudiation bien entendu. Je veux dire, si on quitte sa femme, puis qu'elle va avec un autre homme, même si nous restons fidèle à notre mariage et vivons le reste de nos jours dans l'abstinence la plus complète, nous sommes responsables en partie de son égarement si elle devient adultère ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Lun 14 Jan 2013, 23:16

Je crois que la personne répudiée qui succomberait à la tentation de faire des choses avec une autre personne, le répudiant ne saurait être tenu responsable. Chaque personne est sensée avoir suffisamment de conscience pour ce qu'elle peut et ne pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mar 15 Jan 2013, 15:00

Philippe B. a écrit:
Bonsoir,

Le divorce n'est pas un pêché en soi si l'on reconnait que celui ci n'est qu'une décision sur le plan civil mais qu'aux yeux de Dieu le lien qui nous unit à notre épouse ou notre époux demeure jusque dans l'Eternité. Dès lors si l'on reste fidèle à cette union sans pour autant continuer de vivre une vie de couple avec cette personne, qu'on ne se remarie pas et n'avons aucune autre relation avec une autre personne (concubinage, etc.), nous avons accès à tous les Sacrements que propose l'Eglise.

Néanmoins, je ne sais pas jusqu'à quel point nous pouvons être tenus coupables si la femme ou l'homme que l'on a "répudié" se lie à un autre homme /femme et devient adultère par notre faute, dans le cas où nous serions l'auteur de cette répudiation bien entendu. Je veux dire, si on quitte sa femme, puis qu'elle va avec un autre homme, même si nous restons fidèle à notre mariage et vivons le reste de nos jours dans l'abstinence la plus complète, nous sommes responsables en partie de son égarement si elle devient adultère ?

Bonjour Phillipe B

Jésus disait aux apôtres " priez car l'Esprit est bien disposé , mais la chair est faible , alors Priez afin de ne pas entrer en tentation !!"
ailleurs Jésus explique que tenir le célibat et son implication n'est pas possible a tous, " seulement a ceux a qui cela est donné !"
donc vouloir que tous tienne le célibat est assez incohérent ! par contre tenter d'engager chacun dans la fidélité lors de son mariage (Spirituellement voulu !) c'est le devoir de ceux qui ont charges spirituelles !

aujourd'hui a force de tout relativiser on veut des arrangement et dire " ho ben c'est pas ce que je croyais moi !" et pour cela trop souvent les chefs reculent les curés mollissent .
être responsable c'est REFUSER de rendre de mauvais services !
Jésus était Est EST ENCORE TRES Doux et BON Gentil, masi IL ne sera JAMAIS le complice de nos errances et tricheries !

si par notre Baptême nous sommes devenu " Fils de Dieu et Citoyen des Cieux Habitant de La Jérusalem Céleste d'on les noms sont Inscrit dans les cieux " alors notre Parole ne peut plus être que " OUI , OUI, NON NON ! le reste vient du démon !"

Jésus sur la Croix SIGNE un Engagement Divin sans compromis , l’Église être doit sans COMPROMIS et Limpide sur ce sujet, l'Annoncer et le faire Comprendre SANS DÉTOUR a SES FILS sinon on ne sera jamais impliqué totalement , c’est tellement de pression a cette époque où le démon se déchaine plus que jamais !

AH oui c'est exigeant ? bien tiens donc Jésus a-T-Il dit une seule fois que c’était simple de Le Suivre ?
pour arriver là c'est 365 jours par an et 24h sur 24 de , mais Jamais seul


Dernière édition par Théodéric le Mer 16 Jan 2013, 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5000
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Mar 15 Jan 2013, 18:30

salut
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 00:56

Le cardinal Müller rappelle l'impossibilité pour les "divorcés remariés" de communier

Le Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi rappelle dans une interview publiée mardi par La Stampa :

« Le dogme de l'Eglise n'est pas n'importe quelle théorie fabriquée par quelques théologiens, il s'agit de la doctrine de l'Eglise, rien de moins que la parole de Jésus-Christ, qui est très claire. Je ne peux pas changer la doctrine de l'Eglise ».

Dans le même entretien, il a dénoncé « une idéologie qui s'étend contre la famille, et contre le mariage ».

« Il existe évidemment et il a toujours existé des difficultés individuelles et personnelles dans le mariage, mais ici la question est celle du mariage en tant qu'institution divine. (…) Nous ne voulons pas seulement défendre le mariage et la famille, nous voulons aussi soutenir le développement de la famille dans notre société. Jésus-Christ a clairement institué le mariage en tant que sacrement, avec les éléments de l'indissolubilité et de la bipolarité des deux sexes. »

« Le ministère ne peut avoir une conception différente de celle de la doctrine, la doctrine et le soin pastoral sont la même chose. Jésus-Christ en tant que pasteur et enseignant et Jésus-Christ en tant que parole ne sont pas des personnes différentes. Non, la doctrine de l'Eglise est très claire. Nous devons rechercher des manières pour développer le soin pastoral en faveur du mariage, mais pas seulement pour les divorcés-remariés, mais pour ceux qui vivent dans le mariage. Nous ne pouvons pas toujours nous focaliser sur cette seule question de savoir s'ils peuvent communier ou non. Les problèmes et les blessures résident dans le divorce, les enfants qui ne peuvent plus avoir leurs parents et qui sont contraints de vivre avec d'autres qui ne sont pas leurs parents : voilà les problèmes. »

« Nous ne pouvons pas amoindrir la révélation et la parole de Jésus-Christ parce que tant de catholiques ne connaissent pas la réalité. » « Nombreux sont ceux qui ne participent pas à la messe dominicale parce qu'ils ne connaissent pas sa valeur pour leurs vies. Nous ne pouvons pas dire, par voie de conséquence, que la messe est moins importante ! Ce serait un paradoxe si l'Eglise disait, parce que tous ne connaissent pas la vérité, que la vérité n'est pas obligatoire pour l'avenir. »

Il faudrait aussi cesser d'utiliser l’expression de « divorcé-remarié » qui est un véritable oxymore, puisqu’au regard de la Foi il n’y a pas plus de « divorcés » que de « remariés ». Le seul cas de remariage est celui qui fait suite à un veuvage. En fait « divorcés-remariés » signifie : « adultères publics ». Et là on comprend mieux pourquoi l'Eglise ne peut cautionner cette pratique.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 01:05

Le Christ a pourtant spécifié une exception qui justifie la répudiation permettant par la suite le regard vers une autre femme à marier, c'est quand l'adultère a eu lieu. Pour le reste, même la violence conjugale  ne pourrait constituer une justification à la répudiation et à un remariage. Par contre, se séparer de corps et biens pour ces motifs, la personne peut communier, mais si elle est allée à la cour pour un divorce laïc, en autant qu'elle ne fricote pas avec une autre femme ou si une femme avec un autre homme.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 03:33

boulo a écrit:
A ma connaissance , il n'y a aucune objection , chère Julienne .

Plusieurs saints ont été séparés de corps .

Aucune objection sauf si le divorcé a, par exemple, répudié un conjoint innocent (pour fuir ses engagements).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 08:35

ysov a écrit:
Le Christ a pourtant spécifié une exception qui justifie la répudiation permettant par la suite le regard vers une autre femme à marier, c'est quand l'adultère a eu lieu. Pour le reste, même la violence conjugale  ne pourrait constituer une justification à la répudiation et à un remariage. Par contre, se séparer de corps et biens pour ces motifs, la personne peut communier, mais si elle est allée à la cour pour un divorce laïc, en autant qu'elle ne fricote pas avec une autre femme ou si une femme avec un autre homme.

Non, l'adultère ne justifie pas le divorce. C'est une erreur de traduction et ce serait une folie du point de vue du sacrement.

Je rappelle que le mariage est un sacrement car il signifie le rapport de Dieu avec notre âme.

Croyez-vous que Dieu divorce de nous lorsque nous sommes adultères ? Bien sûr que non.

Le texte dit donc "hormis cas d'union illégitime", c'est-à-dire lorsqu'on peut prouver qu'il n'y a jamais eu mariage (ex : l'autre était déjà marié, ou mentait sur son identité, ou nous étions aveuglés par une passion trop forte etc.) >>> Voir les motifs dans le code de droit canonique de 1983).

http://www.droitcanon.com/Code_1983.html

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11974
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 10:35

Le texte hébreu d'après Tresmontant serait "sauf en cas de prostitution"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 10:39

RenéMatheux a écrit:
Le texte hébreu d'après Tresmontant serait "sauf en cas de prostitution"

Ya Pas bon >>> "sauf en cas de prostitution"

ya bon >>> "Sauf union illégitime".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11974
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 10:41

Z'êtes un spécialiste de l'Hébreu et du Grec, Arnaud?  gne 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 10:45

Non, de la théologie. Donc, puisque la théologie ne peut admettre un divorce lorsque sa femme se prostitue, c'est que le texte grec, qui est confus et ambigu, doit être traduit comme le fait la BJ.

En effet, il est vrai que se prostituer est une union illégitime, ou plutôt immorale.

Mais il faut coller au texte sans l'interpréter, d'où la traduction à la lettre: "Hormis cas d'union illégitime" qu'on interpréte ensuite comme le fait l'Eglise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 14:07

Lapis-lazuli a écrit:
Le cardinal Müller rappelle l'impossibilité pour les "divorcés remariés" de communier

Le Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi rappelle dans une interview publiée mardi par La Stampa :

   « Le dogme de l'Eglise n'est pas n'importe quelle théorie fabriquée par quelques théologiens, il s'agit de la doctrine de l'Eglise, rien de moins que la parole de Jésus-Christ, qui est très claire. Je ne peux pas changer la doctrine de l'Eglise ».

Dans le même entretien, il a dénoncé « une idéologie qui s'étend contre la famille, et contre le mariage ».

   « Il existe évidemment et il a toujours existé des difficultés individuelles et personnelles dans le mariage, mais ici la question est celle du mariage en tant qu'institution divine. (…) Nous ne voulons pas seulement défendre le mariage et la famille, nous voulons aussi soutenir le développement de la famille dans notre société. Jésus-Christ a clairement institué le mariage en tant que sacrement, avec les éléments de l'indissolubilité et de la bipolarité des deux sexes. »

   « Le ministère ne peut avoir une conception différente de celle de la doctrine, la doctrine et le soin pastoral sont la même chose. Jésus-Christ en tant que pasteur et enseignant et Jésus-Christ en tant que parole ne sont pas des personnes différentes. Non, la doctrine de l'Eglise est très claire. Nous devons rechercher des manières pour développer le soin pastoral en faveur du mariage, mais pas seulement pour les divorcés-remariés, mais pour ceux qui vivent dans le mariage. Nous ne pouvons pas toujours nous focaliser sur cette seule question de savoir s'ils peuvent communier ou non. Les problèmes et les blessures résident dans le divorce, les enfants qui ne peuvent plus avoir leurs parents et qui sont contraints de vivre avec d'autres qui ne sont pas leurs parents : voilà les problèmes. »

   « Nous ne pouvons pas amoindrir la révélation et la parole de Jésus-Christ parce que tant de catholiques ne connaissent pas la réalité. » « Nombreux sont ceux qui ne participent pas à la messe dominicale parce qu'ils ne connaissent pas sa valeur pour leurs vies. Nous ne pouvons pas dire, par voie de conséquence, que la messe est moins importante ! Ce serait un paradoxe si l'Eglise disait, parce que tous ne connaissent pas la vérité, que la vérité n'est pas obligatoire pour l'avenir. »

Il faudrait aussi cesser d'utiliser l’expression de « divorcé-remarié » qui est un véritable oxymore, puisqu’au regard de la Foi il n’y a pas plus de « divorcés » que de « remariés ». Le seul cas de remariage est celui qui fait suite à un veuvage. En fait « divorcés-remariés » signifie : « adultères publics ». Et là on comprend mieux pourquoi l'Eglise ne peut cautionner cette pratique.

Merci Lapiz !!

voila des paroles de Chef digne du Christ qui ne s'amuse pas a faire plaisir , mais a guider Spirituellement !

ho certes il ne va pas s'attirer les sourires du monde, mais au moins ceux qui veulent Suivre et Vivre le Christ savent !! dommage que peu de responsables parlent aussi limpidement et fermement !
a la fin de cette vie, c'est sûr cela que notre vie aura sa valeur et sera jugée Oui ou Non digne d'entrer plus avant dans la Vérité !
le reste c'est la culture du néant !  Thumbdown 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 14:16

RenéMatheux a écrit:
Le texte hébreu d'après Tresmontant serait "sauf en cas de prostitution"


bonjour Renématheux ;

je crois que là encore Jésus parle Spirituellement et non simplement charnellement !
quand y a-t-il prostitution Spirituelle ?
seulement lorsque l'âme a fait un faux mariage (qui est un acte spirituel) !
par exemple se marier sur ordre des parents ou intérêt mais sans amour pour l'autre cela ne vaut rien bien sûr qui dit mariage dit Amour !
Jésus S'Est unit a l'Homme par amour et pas par corvée !

un des 2 dans le couple peut pécher en faisant des choses terribles, pourtant si le couple ai fondé réellement sur et dans l'Amour l'autre continu d'aimer et même celui qui péche peut continuer a Aimer l'autre , alors le couple demeure puisqu'ils s'aiment !

comme le dit Arnaud si Dieu rejetaient tous ceux qui pèchent (donc se prostitue Spirituellement avec le démon) alors oui on pourrait se dire " hop je rejette l'autre il ou elle a péché !) mais NON l'Exemple de la Vérité C'Est Jésus , et DIEU MERCI Il nous Aime malgré toutes nos faute s!
ce qui ne veut pas dire que cela n'a pas de conséquences dans la vie de chaque jour, puisque cela complique beaucoup l'entente de l'âme sur l'écoute de la Vérité !
il est certain que l'Union a Dieu Est Fidélité !!

a nous de cesser de vivre selon notre entendement de ce monde et de Passer et marche ren écoutant l'Esprit
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 21:28

Arnaud Dumouch a écrit:
ysov a écrit:
Le Christ a pourtant spécifié une exception qui justifie la répudiation permettant par la suite le regard vers une autre femme à marier, c'est quand l'adultère a eu lieu. Pour le reste, même la violence conjugale  ne pourrait constituer une justification à la répudiation et à un remariage. Par contre, se séparer de corps et biens pour ces motifs, la personne peut communier, mais si elle est allée à la cour pour un divorce laïc, en autant qu'elle ne fricote pas avec une autre femme ou si une femme avec un autre homme.

Non, l'adultère ne justifie pas le divorce. C'est une erreur de traduction et ce serait une folie du point de vue du sacrement.

Je rappelle que le mariage est un sacrement car il signifie le rapport de Dieu avec notre âme.

Croyez-vous que Dieu divorce de nous lorsque nous sommes adultères ? Bien sûr que non.

Le texte dit donc "hormis cas d'union illégitime", c'est-à-dire lorsqu'on peut prouver qu'il n'y a jamais eu mariage (ex : l'autre était déjà marié, ou mentait sur son identité, ou nous étions aveuglés par une passion trop forte etc.) >>> Voir les motifs dans le code de droit canonique de 1983).

http://www.droitcanon.com/Code_1983.html

Dieu divorce de celui ou celle qui divorce de lui, par son refus de lui, comme en allant contre un ou les dix commandements refusant de changer.

Porneia qui vient du grec Porneuo ne s'applique pas uniquement à la prostitution:

Définition de "Porneuo"
Prostituer son corps à la convoitise d'un autre
Se livrer à une relation sexuelle illicite
Commettre la fornication
Métaphorique être adonné à l'idolâtrie, adorer les idoles
Permettre à un autre de nous conduire à l'idolâtrie

Voilà ce que contient ce terme de porneia. De plus, le Christ a même spécifié que si une personne mariée convoite simplement en pensée une autre personne commet la porneia ou l'adultère. Enfin, l'Église orthodoxe l'a toujours bien comprise comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 21:34

Non, Dieu ne divorce jamais car il reprend aussitôt sa bien aimée âme dès qu'elle revient vers lui (sacrement de réconciliation).

Le mariage sacramentel signifie cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 21:37

Bien-sûr Arnaud, Dieu hait le divorce et le divorce initiale d'une âme d'avec son créateur c'est cette âme initialement qui divorce jusqu'à l'heure de la mort. Le refus de ce Dieu est un divorce puisque toutes les âmes initialement devraient êtres unies pour l'éternité avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 21:57

ysov a écrit:
Bien-sûr Arnaud, Dieu hait le divorce et le divorce initiale d'une âme d'avec son créateur c'est cette âme initialement qui divorce jusqu'à l'heure de la mort. Le refus de ce  Dieu est un divorce puisque toutes les âmes initialement devraient êtres unies pour l'éternité avec Dieu.

Mais Dieu ne hait pas les divorcés remariés. Il comprend leur difficulté à appliquer cette vocation. Il leur propose le chemin de sainteté qu'est la voie du publicain :

Luc 18, 13 Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis!
Luc 18, 14 Je vous le dis : ce dernier descendit chez lui justifié, l'autre non. Car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 21:58

Entièrement d'accord. Dieu espère jusqu'à la fin, d'ailleurs la parabole du fils prodigue est éloquente en ce sens. Mon but de ma nuance plus haut, était de souligner que le divorcé ou la divorcée pour cause d'adultère de l'autre peut non seulement communier, mais même se remarier. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 23:03

ysov a écrit:
Entièrement d'accord. Dieu espère jusqu'à la fin, d'ailleurs la parabole du fils prodigue est éloquente en ce sens. Mon but de ma nuance plus haut, était de souligner que le divorcé ou la divorcée pour cause d'adultère de l'autre peut non seulement communier, mais même se remarier. Wink

Salut Ysov,

on peut toujours se cantonner a la loi voir a la lettre, mais Jésus nous a Offert de nous Unir a Son Esprit , qui Est effort de reniement de soi et non préférence de soi !
évidement se remarier quand l'autre ère ou pèche c'est le plus facile pour soi, mais il y a peu de chance alors qu'agir ainsi offre a l'autre la vision et l'occasion de saisir le Christ a travers toi !
Aimer l'autre n'est pas premièrement a notre bénéfice mais au siens , donc on devrais pouvoir ainsi supporter les blessures par Amour !
se dire " oui mais l'homme est faible je ne suis qu'un humain " patati patata c'est déjà commencer a se préférer que d'avancer avec Jésus et la Croix !

quand l'autre pèche on a tous les droits lui les tords mais a ce jeu là personne ne verra jamais briller le Royaume puisque l'on se suffit de la loi mosaïque !
Dieu Est toujours un peu plus Avant dans la Lumière et cela ça nous fait peur , la loi elle c'est bien carré on prend pas le risque d'être emmené là où on ne voudrais pas !! et pourtant " Il faut tout perdre pour tout gagner , il faut mourir pour Vivre !"
comme dit Paul " Dieu est fou , mais Sa Folie Est plus sage que la sagesse des hommes !"

nous voulons mettre une limite confortable a raisonnable a l'Amour mais voila c'est la Démesure Divine !!
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Sam 01 Mar 2014, 23:10

Mais est-ce que Jésus-Christ a spécifiquement dit DÈS un adultère? non. Ce que ça veut dire, dans les faits temporels? Vous êtes marié, votre épouse saute la clôture, vous devez user de compassion justement, comme Dieu le fait. Mais elle saute une deuxième fois au dessus de la clôture? m'ouais, vous vous dites en votre for intérieur, malgré sa repentance suite à sa première incartade ''elle se fout de ma gueule finalement!'', mais votre bonté innée étant élevé, vous usez de compassion une deuxième fois, mais 6 mois plus tard? N'oubliez pas de faire la part des choses entres un passage terrestre en matière de péremption et l'éternité. Wink
Mais, faut-t-il la lapider? NAN, on fait que s'éloigner de la zut préjudiciable surtout si enfants issus du couple et on prie pour son salut.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Dim 02 Mar 2014, 00:12

ysov a écrit:
Mais est-ce que Jésus-Christ a spécifiquement dit DÈS un adultère? non. Ce que ça veut dire, dans les faits temporels? Vous êtes marié, votre épouse saute la clôture, vous devez user de compassion justement, comme Dieu le fait. Mais elle saute une deuxième fois au dessus de la clôture? m'ouais, vous vous dites en votre for intérieur, malgré sa repentance suite à sa première incartade ''elle se fout de ma gueule finalement!'', mais votre bonté innée étant élevé, vous usez de compassion une deuxième fois, mais 6 mois plus tard? N'oubliez pas de faire la part des choses entres un passage terrestre en matière de péremption et l'éternité. Wink
Mais, faut-t-il la lapider? NAN, on fait que s'éloigner de la zut préjudiciable surtout si enfants issus du couple et on prie pour son salut.

Bonsoir ysov,

je te comprend , mon épouse a choisis la séparation !!!

mais on dois veiller a ne pas raisonner seulement en homme de ce monde, Jésus nous a dit "vous êtes en ce monde pas de ce monde !"
si ce n'est pas nous les Baptisés qui faisons les efforts couteux pour rendre le Royaume palpable, qui le fera ??
notre erreur (aveuglement a beaucoup) viens du fait que nous réagissons comme des créature et non comme des âmes spirituelles (adulte autant que possible) du coup nous regardons les problémes de manières trés et trop charnelles !
je ne dis pas que c'est simple facile et du gâteau , mais si l'autre est aussi croyant croyante alors choisissons la foi, même si c'est en pleurant !
sinon tu part tu te remarie et tu as fait pour toi , mais le Royaume devient la 53eme roues de secourt du carrosse !
il faut faire attention car lors des difficultés on est sous pression et on a tendance a aller au plus simple (apparemment) mais suivre Jésus n'est pas forcement le plus simple ni le plus agréable !
je le dis en connaissance de cause , après la séparation , pour qu'elle se remarie et puisse communier , elle a fait une demande de nullité du mariage qui a été acceptée. personnellement , j'ai choisi d'en rester a mon 1er engagement et de finir ma vie seul (j'avais 38ans lors de notre séparation) , je reconnais que ce n'est pas simple mais je ne peux pas mettre engagé en conscience devant Dieu et tout bazarder quand cela ne me va plus !!
certes c'était légalement possible et commode puisque je n'étais pas la cause du divorce, mais en mon âme il aurait fallu que je crève les yeux de ma conscience sur la Lumière du Christ !
je ne me prend pas pour modèle, mais je sais que c'est possible de tenir le célibat par fidélité a un engagement !
si nous ne nous forçons pas tout est toujours trop difficile et pas a notre gout !
sincèrement je doute que La croix ai été du gout du Christ et pourtant Il S'est laisser clouer pour Dieu et Nous !

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un divorcé non-remarié peut-il communier ?   Dim 02 Mar 2014, 00:16

Mais le Christ lui-même a émis une exception consenti par Dieu qui est la Porneia dans le couple qui détruit l'engagement comme une âme perverse détruit le lien d'avec son créateur. Ce que le Christ a voulu démontrer est qu'il faut être bon comme il se doit, mais pas idiot ou idiote selon la personne qui me lit.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un divorcé non-remarié peut-il communier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» les divorcés-remariés sont des polygames !
» Divorcés-remariés : Qui en parle ?
» Lettre aux Évêques de L'Église Catholique sur l'accès à la communion eucharistique des fidèles divorcés-remariés
» Le pape fait renouvelle le geste d'accueil de Jean-Paul II pour les divorcés remariés
» Peut-on communier sans s'être confessé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: