DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 21:06

Dr house a écrit:
Cécile a écrit:
Dr house a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?

A moins qu'ils soient déclarés au notaire de la famille ?
Les enfants adultérins (nés d'un adultère) n'ont aucun droit sur l'héritage du père qui lui est marié à une femme. et cela même si le père adultérin le reconnait.

Un enfant reconnu par son père peut hériter de lui, et cela depuis déjà longtemps.

Cécile,
Je suis désolé mais je n'en suis pas certain de ce que vous affirmez ca il y a certaines conditions.
http://www.senat.fr/lc/lc47/lc473.html

coucou House
Regarde bien ton lien : il n'y a plus de différence entre enfant légitime et illégitime en France.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 21:37

Plus de 100.000 manifestants en France contre le mariage des homosexuels info portail Orange

T-Shirt roses, ballons, slogans défendant la famille: plus de 100.000 opposants au mariage et à l'adoption pour les homosexuels ont pour la première fois massivement fait entendre leurs voix samedi avec des manifestations dans plusieurs villes et ont promis de les réitérer.

A l'appel d'un collectif "La manif pour tous", des défilés ont été organisés à Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Nantes et Toulouse, atteignant une ampleur rare pour un sujet de société et rappelant les 100.000 manifestants mobilisés contre le Pacte civil de solidarité (Pacs) de janvier 1999.

Dans la capitale, quelque 70.000 personnes, selon la police, 200.000 selon les organisateurs, ont marché de la place Denfert-Rochereau aux Invalides.

A Lyon environ 22.000 personnes, selon la préfecture du Rhône, 27.000 selon les organisateurs, ont défilé tandis qu'à Marseille entre 6.000 et 8.000 personnes, selon les sources, ont battu le pavé.

Des manifestations d'importance diverse ont également eu lieu ailleurs, allant de plusieurs milliers de personnes à Toulouse (10.000 selon les organisateurs, 5.000 selon la police), Nantes (4.500) ou Rennes (2.500), à quelques centaines (350 à Laon, dans l'Aisne).

Dans la ville rose, "la manif pour tous" a été confrontée à une petite contre-manifestation, finalement dispersée par la police, qui a tiré des gaz lacrymogènes. A Lyon, la police a interpellé une quarantaine de jeunes contre-manifestants.

Les opposants au mariage homosexuel ont revendiqué "des centaines de milliers" de participants et appelé à une nouvelle mobilisation le 13 janvier à Paris.

Dans la foule compacte de la capitale, de toutes générations et parsemée de poussettes, T-shirts et ballons bleus, blancs ou roses arboraient le même dessin d'un homme et d'une femme tenant deux enfants par la main.

C'est un livre rouge que Frigide Barjot, fondatrice du Collectif "Pour l'Humanité durable", à l'initiative de la manifestation, a brandi: le code civil. "Nous tenons à notre code civil (...), base même de notre société".

Une série d'associations ou de collectifs comme "Plus gay sans mariage" (homosexuels opposés au projet de loi), "La gauche pour le mariage républicain", les "Fils de France" (musulmans "patriotes"), ou l'association pro-vie Alliance Vita soutenaient le mouvement.

Si la manifestation se voulait apolitique et transcendant les clivages religieux, étaient également présentes des personnalités politiques de droite, comme l'ancien président du Sénat Gérard Larcher, président du comité de soutien de François Fillon.

M. Fillon a dit "comprendre parfaitement qu'on puisse manifester contre ce projet, dénonçant un texte selon lui présenté "dans l'urgence" alors qu'il "demanderait un grand débat national".

Son rival à la présidence de l'UMP, Jean-François Copé, qui n'a pas non plus manifesté, s'est cependant réjoui "que les militants UMP aient répondu si nombreux" à son appel à manifester.

"Cela témoigne de la volonté de l'UMP d'être le fer de lance de la reconquête du coeur des Français", a-t-il affirmé.

Pour sa part la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a défendu le mariage des homosexuels en le présentant comme un progrès pour tous. Elle a mis en garde contre tout "dérapage", "instrumentalisation" et "amalgame" rappelant que les polémiques avaient aussi été nombreuses lors du débat sur le Pacs et que les Français avaient "donné tort" aux détracteurs du pacte.

Outre des personnalités politiques, des hommes d'Eglises se sont aussi joints aux protestations.

Ainsi à Lyon, le cardinal-archevêque, Philippe Barbarin, a fait une brève apparition à la manifestation, en "simple citoyen".

Pour sa part le pape Benoît XVI a invité l'Eglise de France à faire entendre sa voix "sans relâche et avec détermination dans les débats de société", comme le mariage homosexuel ou la bioéthique.

Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 21:45

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 23:04

Espérance,
Si cela n'est pas des différences ou des conditions particulières qu'est-ce que c'est ?
:bisou:
Citation :
L'article 837 du code civil permet au conjoint et aux enfants légitimes d'écarter du partage en nature l'enfant adultérin qui n'a pas été élevé au foyer commun. Dans ce cas, il reçoit la valeur de sa part.
Citation :
En vertu de l'article 335 du code civil, l'enfant adultérin ne peut porter le nom de son père, même si celui-ci l'a reconnu, que si le conjoint victime de l'adultère y consent.
Citation :
En vertu de l'article 335 du code civil, l'enfant adultérin ne peut porter le nom de son père, même si celui-ci l'a reconnu, que si le conjoint victime de l'adultère y consent.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 23:21

Dr house a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?

A moins qu'ils soient déclarés au notaire de la famille ?
Les enfants adultérins (nés d'un adultère) n'ont aucun droit sur l'héritage du père qui lui est marié à une femme. et cela même si le père adultérin le reconnait.

Si depuis l'arrêt Mazurek de la Cour européenne des droits de l'Homme qui a condamné la France pour discrimination entre les enfants légitimes et les enfants naturels.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 23:23

Dr house a écrit:
Espérance,
Si cela n'est pas des différences ou des conditions particulières qu'est-ce que c'est ?
:bisou:
Citation :
L'article 837 du code civil permet au conjoint et aux enfants légitimes d'écarter du partage en nature l'enfant adultérin qui n'a pas été élevé au foyer commun. Dans ce cas, il reçoit la valeur de sa part.

La valeur de sa part, cela signifie qu'il ne pourra pas, si la famille s'y oppose, hériter des biens du père, mais la famille devra lui verser une compensation égale à la valeur des biens en nature auxquels il pouvait prétendre.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 23:28

Citation :

polyandrie, polygamie et toutes les sortes de n'importe-quoi n'ont pas à être "autorisées" ou "interdites".
J'extrapole comme d'habitude.
J'ai expliqué le mot polyandre à un musulman il hurlait et je lui ai dit que j'étais pour l"égalité des sexes.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 17 Nov 2012, 23:36

Dr house a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?

A moins qu'ils soient déclarés au notaire de la famille ?
En règle général même un enfant hors mariage est déclaré par la mère avec le nom de jeune fille car parfois le charment papa ne veut pas le reconnaitre.
Déclaré à qui ?

Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?
Justement, ils en ont un.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?

Un garçon célibataire très bien échanger avec une fille célibataire un consentement sur une lande déserte mais le gosse qui naîtra de cette union sera réputé de père inconnu jusqu'à ce que le garçon ET la fille le déclarent comme né du garçon auprès des mêmes autorités dont ils n'ont pas voulu qu'elles enregistrent leur mariage.

Tandis que si le mariage est enregistré, il suffira d'un seul parent pour déclarer sa filiation, filiation établie d'office comme issue des époux, même si l'amant de madame est le père biologique de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 00:10

Jésus Christ est mon pote a écrit:

Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?
Justement, ils en ont un.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?

Un garçon célibataire très bien échanger avec une fille célibataire un consentement sur une lande déserte mais le gosse qui naîtra de cette union sera réputé de père inconnu jusqu'à ce que le garçon ET la fille le déclarent comme né du garçon auprès des mêmes autorités dont ils n'ont pas voulu qu'elles enregistrent leur mariage.

Tandis que si le mariage est enregistré, il suffira d'un seul parent pour déclarer sa filiation, filiation établie d'office comme issue des époux, même si l'amant de madame est le père biologique de l'enfant.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 00:46

Citation:
L'article 837 du code civil permet au conjoint et aux enfants légitimes d'écarter du partage en nature l'enfant adultérin qui n'a pas été élevé au foyer commun. Dans ce cas, il reçoit la valeur de sa part
.


je n'avais pas vu ça. Là, l'enfant adultérien ne peut pas avoir la maison par exemple, mais il recevra sa part (en argent ?)


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 00:49

Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:

Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?
Justement, ils en ont un.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?

Un garçon célibataire très bien échanger avec une fille célibataire un consentement sur une lande déserte mais le gosse qui naîtra de cette union sera réputé de père inconnu jusqu'à ce que le garçon ET la fille le déclarent comme né du garçon auprès des mêmes autorités dont ils n'ont pas voulu qu'elles enregistrent leur mariage.

Tandis que si le mariage est enregistré, il suffira d'un seul parent pour déclarer sa filiation, filiation établie d'office comme issue des époux, même si l'amant de madame est le père biologique de l'enfant.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.

Là, je ne comprends pas : si pas mariage, c'est qu'il y a concubinage alors ? ou pacs ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 07:57

Espérance a écrit:
Citation:
L'article 837 du code civil permet au conjoint et aux enfants légitimes d'écarter du partage en nature l'enfant adultérin qui n'a pas été élevé au foyer commun. Dans ce cas, il reçoit la valeur de sa part
.


je n'avais pas vu ça. Là, l'enfant adultérien ne peut pas avoir la maison par exemple, mais il recevra sa part (en argent ?)


Oui c'est cela d'après ce que je comprends, en clair si ils ne peuvent pas verser sa part la famille sera obligé de vendre.
Ne t' inquiète pas Espérance c'est du bla bla juridique pour se donner bonne conscience c'est déjà la même chose pour des enfants légitimes celui qui veut racheter la maison des parents et obligé de racheter la part de chacun.


Dernière édition par Dr house le Dim 18 Nov 2012, 08:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 07:59

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Dr house a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?

A moins qu'ils soient déclarés au notaire de la famille ?
En règle général même un enfant hors mariage est déclaré par la mère avec le nom de jeune fille car parfois le charment papa ne veut pas le reconnaitre.
Déclaré à qui ? A la mairie

Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et ces enfants n'ont pas d'état-civil, peut-être ?
Justement, ils en ont un.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?

Un garçon célibataire très bien échanger avec une fille célibataire un consentement sur une lande déserte mais le gosse qui naîtra de cette union sera réputé de père inconnu jusqu'à ce que le garçon ET la fille le déclarent comme né du garçon auprès des mêmes autorités dont ils n'ont pas voulu qu'elles enregistrent leur mariage.

Tandis que si le mariage est enregistré, il suffira d'un seul parent pour déclarer sa filiation, filiation établie d'office comme issue des époux, même si l'amant de madame est le père biologique de l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 08:02

Espérance a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:

Philippe Fabry a écrit:

Justement, ils en ont un.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?

Un garçon célibataire très bien échanger avec une fille célibataire un consentement sur une lande déserte mais le gosse qui naîtra de cette union sera réputé de père inconnu jusqu'à ce que le garçon ET la fille le déclarent comme né du garçon auprès des mêmes autorités dont ils n'ont pas voulu qu'elles enregistrent leur mariage.

Tandis que si le mariage est enregistré, il suffira d'un seul parent pour déclarer sa filiation, filiation établie d'office comme issue des époux, même si l'amant de madame est le père biologique de l'enfant.

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.

Là, je ne comprends pas : si pas mariage, c'est qu'il y a concubinage alors ? ou pacs ?
Il faut au moins un pacx entre un homme et une femme reconnaitre. l'enfant et basta.
Revenir en haut Aller en bas
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 13:33

Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

et l'inceste chez les bonobos...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 13:35

Paco a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

et l'inceste chez les bonobos...

Tout existe chez les animaux et personne n'a envie de justifier le comportement de certaines femmes en montrant qu'il existe chez les mantes religieuses. What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Paco



Messages : 1762
Inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 14:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Paco a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Lebob a écrit:
Enfin, singalons en passant que des pratiques homosexuelles ont été observées chez 1500 espèces.
parfaitement.

et signalons aussi en passant que la pratique du cannibalisme-post-sexuel est particulièrement bien vue chez les araignées et les mantes religieuses.

et l'inceste chez les bonobos...

Tout existe chez les animaux et personne n'a envie de justifier le comportement de certaines femmes en montrant qu'il existe chez les mantes religieuses. What a Face

souvent lorsque l'on débat sur la légitimité du mariage pour tous, les partisans de ce dernier, souvent, justifient leur position en se fondant sur les us et coutumes de certains animaux, ce sont souvent les bonobos qui ressortent d'ailleurs...Lorsque l'on pousse à l'extrême cette logique, certes avec un peu d'ironie, d'en ce cas on pourrait tout justifier !

Un point positif dans tout ce débat qui agite l'occident, cela pousse tout le monde à découvrir, ou à redécouvrir ce qu'est le mariage. Qu'est ce que c'est ? quel est son fondement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vin-vigne.com
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Dim 18 Nov 2012, 15:13

Dr house a écrit:
Espérance a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
Jésus Christ est mon pote a écrit:
Et qui établit un état-civil sinon les autorités civiles, je vous prie ?.
La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Là, je ne comprends pas : si pas mariage, c'est qu'il y a concubinage alors ? ou pacs ?
Il faut au moins un pacx entre un homme et une femme reconnaitre. l'enfant et basta.

Un pacs doit être enregisté par un tribunal ou un notaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mar 20 Nov 2012, 00:47

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Dr house a écrit:
Espérance a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

La preuve que le mariage devant les autorités civiles n'est pas du tout une nécessité.
Là, je ne comprends pas : si pas mariage, c'est qu'il y a concubinage alors ? ou pacs ?
Il faut au moins un pacx entre un homme et une femme reconnaitre. l'enfant et basta.

Un pacs doit être enregisté par un tribunal ou un notaire.
Le greffe de la ville ou l'on se trouve et cela suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 24 Nov 2012, 06:28

A comparer avec le premier article de ce fil, où comment les opposés se donnent parfois la main pour démanteler la société, et l'on arrive aux mêmes conclusion à partir d'une posture radicalement opposée:

Citation :
http://mediateur.blog.lemonde.fr/2012/11/23/le-mariage-pour-tous-un-combat-ideologique-depasse/

23 novembre 2012
Le « mariage pour tous » ? Un combat idéologique dépassé
« Alors que l’union libre se trouve aujourd’hui et pour la première fois de l’histoire représentée au sommet de l’Etat, n’y a-t-il pas quelque chose de saugrenu à faire s’opposer ceux qui sont pour et ceux qui sont contre "le mariage pour tous" alors qu’il s’agit d’idéologies l’une comme l’autre dépassées ? » Un lecteur psychanalyste met le projet de loi sur le divan...

Le concept de mariage, une référence historique

Si la société et la famille ont bâti leurs fondements sur la transmission, c’est pour offrir à l’homme la possibilité de dépasser sa fin et se rêver éternel… C’est à partir de là, dans un rapport de miroir, que famille et société se sont constituées pour transcender la mort.

A la famille comme machine à procréer, la société attribuait la sexualité qui se devait d’être interdite hors mariage. Le mariage était le pivot d’un système qui permettait de transgresser l’interdit de la sexualité, il allait même plus loin, puisqu’il faisait de la sexualité interdite hors mariage, une obligation dans le mariage : le devoir conjugal qui, par la procréation, assure la pérennité de la famille comme de la société.

Transgresser l’interdit dans les règles, dans toutes les sociétés, c’est la fonction du sacré. Les liens entre la sexualité et le sacré vont plus loin, à l’origine, la prostitution était elle aussi sacrée. Les temples indiens où foisonnent les scènes érotiques en témoignent encore aujourd’hui. A Babylone, les femmes stériles trouvaient dans la société une place sacrée, elles servaient dans le temple dédié à la déesse de la fertilité et devenaient les épouses de tous. Libérées de la procréation utilitaire, elles pouvaient devenir expertes en érotisation, déesses du désir. On sait que des lieux destinés à la prostitution existaient dans le premier temple de Jérusalem, puisque c’est le roi Josias qui, en 630 av. JC, les supprima.

Le mariage a toujours été plus du côté de la religion que de celui de la république, qui n’a fait qu’en hériter à la révolution. Un héritage dépassé depuis que l’interdit de la sexualité hors mariage s’est trouvé lui-même dépassé.

L’interdit sexuel hors de la famille, qui fait de la famille un lieu sexué, imposait une autre loi fondamentale toujours nécessaire : l’interdit de l’inceste, qui oblige le groupe familial à s’ouvrir à l’exogamie, la base de toute société.

Le mariage, un archaïsme au vingt-et-unième siècle

Les dix commandements ne sont que des interdits posés sur ce que l’homme a toujours désiré. Brimé par un système on ne peut plus raisonnable, le désir de l’homme, est toujours déraisonnable car il est articulé à ce qui lui échappe. Ainsi leur désir n’a jamais cessé de tarauder les hommes…

L’échafaudage social a toujours constitué pour les minorités sexuelles un carcan. Pour sortir de l’impasse : être rejeté par la société ou rejeter une société "rejetante". Certains mirent leur énergie au service de leur cause et réussirent, par l’intelligence, à faire avancer la société… Ce fût un long et riche combat contre la loi et pour l’humanité.

Quand une société a atteint la sécurité nécessaire qui lui permet de ne plus avoir peur de ce qu’elle avait pu considérer comme un fléau, elle peut, sur certains points, se passer de la loi… Ce fut le cas en France quand il a été décidé que l’homosexualité ne serait plus un délit, quand on a considéré que le libertinage entre adultes consentants ne faisait partie que de la vie privée, ou quand le divorce est enfin devenu une affaire privée, le droit se cantonnant à encadrer les devoirs des parents vis-à-vis de leurs enfants…

Le vingt-et-unième siècle aura été celui de la remise en question de l’interdit de la sexualité hors mariage, qui n’est plus une référence pour la majorité, pas plus qu’une référence légale. Sans l’interdit, le mariage a perdu son sens premier pour n’être aujourd’hui qu’une tradition.

Le mariage « pour tous », une idéologie dépassée

Le mariage à la même enseigne que l’école "pour tous" − et pourquoi pas obligatoire puisque l’école l’est…− ne serait qu’une boutade si, dans le projet de loi, n’était prévue une obligation et non des moindres : celle de la fidélité dans le couple !

Dans la précipitation des réformes, il aurait été oublié de dépoussiérer le contenu du mariage. Quand une proposition de loi sur le mariage, qui se veut une avancée sociale, en arrive à préserver la fidélité, il y a de quoi se poser des questions sur les régressions idéologiques sournoises, qui vont à l’encontre des avancées houleuses et généreuses par exemple de mai 68…

Qui aurait pu penser qu’au XXIème siècle le politique soutiendrait les fondements d’une chasse aux infidèles !

« Français encore un petit effort pour êtres républicains » crierait Sade pour réveiller nos esprits.

L’union libre, une invention du vingt-et-unième siècle

A chacune de ses avancées, la société a pris un nouveau souffle et de nouvelles solutions ont fait leur apparition. C’est par exemple le cas de « l’union libre », dont l’intérêt vient du fait qu’elle ne tient pas plus compte, pour la famille, de l’idée de mariage que de celle de concubinage, de la famille nucléaire que de la famille recomposée, de l’homo que de l’hétérosexualité, seulement de l’union…

Pourquoi donc légiférer sur le mariage qui n’est socialement qu’un concept dépassé et inutile aujourd’hui dans le cadre de la République, alors que la société a su inventer l’union libre qui, si elle n’a pas de statut légal, se trouve représentée même au sommet de l’Etat ?

Légiférer sur l’union libre, pour lui donner au niveau du droit la place qu’elle a déjà dans la société, irait dans le sens de l’évolution de la société, de la République et simplifierait beaucoup les choses pour toutes les familles, sans exclusive.

La question de l’homoparentalité

A partir du moment où l’homosexualité n’a plus été considérée comme un délit, l’union libre allait de fait et la légalisation ne ferait que permettre à tous les couples de se sentir partie prenante de la société.

La question des enfants et de leurs parents se trouve trop souvent mal posée, pour la psychanalyse, les statuts de père et de mère sont des fonctions symboliques qui ne sont pas liées à la réalité du sexe. Une fonction paternelle peut être assumée par une femme et par exemple beaucoup de femmes n’ont pas eu le choix de faire autrement après les grandes guerres passées, inversement une fonction maternelle peut être assumée par un père.

L’important pour un enfant c’est qu’il n’y ait pas de toute puissance de l’un où l’autre des parents, c'est-à-dire que la position de tiers ait bien sa place, ce qui n’est pas plus évident pour les couples homosexuels que pour les couples hétérosexuels.

Ceci étant, pour beaucoup d’homosexuels, mais pas seulement eux, la question de la transmission peut aussi bien heureusement se jouer autrement qu’à partir de la procréation.

Mariage et religion

Dissocié de l’union libre, le mariage garderait toujours une valeur, d’un autre registre que celle de l’union républicaine, que ce soit au niveau religieux, de la tradition ou tout simplement du rêve.

Alors, peut être, le temps sera-t-il venu, selon les préceptes du Christ : « de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » ? L’union libre à la république, le mariage à Dieu et la tradition à qui cela plait.

Jacques Arnaudies, Psychanalyste, Paris
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 24 Nov 2012, 09:39

Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 24 Nov 2012, 11:30

Scrogneugneu a écrit:
A comparer avec le premier article de ce fil, où comment les opposés se donnent parfois la main pour démanteler la société, et l'on arrive aux mêmes conclusion à partir d'une posture radicalement opposée:

Je ne vois pas en quoi. Le mec de cet article veut "légiférer sur l'union libre", ce qui est caractéristique des constructivistes. Le IIIe Reich avait un "Ministère de l'Organisation du Temps Libre" (initiative joyeusement copiée par les socialistes de 1981...).

Il veut créer une "union libre" républicaine à séparer du mariage. C'est diamétralement opposé à l'idée libérale d'exclusion de l'Etat hors du mariage.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Wyrd



Masculin Messages : 10
Inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mar 27 Nov 2012, 14:21

Je suis particulièrement d'accord avec l'objet (initial) de cette discussion, à savoir que l'on devrait supprimer le mariage civil tel qu'il existe actuellement.
Purement, et simplement.

C'est d'ailleurs ce que devraient réclamer les assos catholiques dans ce combat perdu d'avance.

En effet, le mariage civil est obsolète depuis bien longtemps déjà pour les catholiques, ne serait-ce que depuis la reconnaissance du divorce (ou probablement même depuis la séparation de l'église avec l'état)

Pour les cathos le vrai mariage, c'est à l'église. Le reste n'a aucune espèce d'importance, si ce n'est pour les différents avantages (fiscaux etc.)

Comme certains l'ont rappelé, il y a quelques années avait déjà été créé le PACS (particulièrement mal fait de toutes évidences sinon on ne serait pas en train de discuter de ça encore en 2012..)

Donc pourquoi ne pas proposer une union civile ("pacs amélioré") qui donne exactement les mêmes avantages à tous, quelque soit le sexe?

Pourquoi passer obligatoirement par le "mariage"?
C'est le mot lui-même qui pose problème parce que c'est un véritable non-sens. D'ailleurs est-ce que les homos réclament réellement le "mariage"? (une grande majorité ne sait même pas ce que c'est...et ce que ça représente, historiquement parlant..)
Je crois surtout qu'ils réclament l'accès aux même droits/avantages, ce qui n'est pas tout à fait la même chose…


Je pense même que cette solution pourrait redonner ses lettres de noblesse au mariage religieux. Smile

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mar 27 Nov 2012, 14:50

Wyrd a écrit:
Donc pourquoi ne pas proposer une union civile ("pacs amélioré") qui donne exactement les mêmes avantages à tous, quelque soit le sexe?

Pourquoi passer obligatoirement par le "mariage"?
C'est le mot lui-même qui pose problème parce que c'est un véritable non-sens. D'ailleurs est-ce que les homos réclament réellement le "mariage"? (une grande majorité ne sait même pas ce que c'est...et ce que ça représente, historiquement parlant..)
Je crois surtout qu'ils réclament l'accès aux même droits/avantages, ce qui n'est pas tout à fait la même chose…


Je pense même que cette solution pourrait redonner ses lettres de noblesse au mariage religieux. Smile


Le problème est en réalité fiscal.

En France l'Etat s'aroge le droit de prélever des droits de succession et de taxer énormément les célibataires.

Si les gens se marient, c'est pour échapper à cet enfer fiscal français.

Car le fisc est un peu moins foudroyant avec les gens mariés et lorsque les successions se font entre époux.

Dans un système libéral, ce problème de mariage home se posserait pas. Tout le monde pouvant contracter avec autruit de la façon qu'il veut et notamment léguer son patrimoine à qui il veut sans que l'Etat ne vienne s'en méler.

Personnellement, je dis : fin du mariage civil, liberté contractuelle, fin des droits de succession et sur les legs entre vifs, fin des quotients familiaux.

La fin de la législation libertophobe de l'Etat lui permettrait de ne pas se ridiculiser avec ce mariage homo qui défie tout bon sens.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 28 Nov 2012, 10:12

J'ai envie de dire que le mariage civile est fait maintenant pour payer moins d'impot.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 28 Nov 2012, 10:48

SJA a écrit:

Personnellement, je dis : fin du mariage civil, liberté contractuelle, fin des droits de succession et sur les legs entre vifs, fin des quotients familiaux.

La fin de la législation libertophobe de l'Etat lui permettrait de ne pas se ridiculiser avec ce mariage homo qui défie tout bon sens.


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Mer 28 Nov 2012, 11:03

Dr house a écrit:
J'ai envie de dire que le mariage civile est fait maintenant pour payer moins d'impot.
parfaitement faux. c'est exactement pareil.

sauf cas de triche: si le couple a deux résidences (louées ou leur appartenant), et triche en se déclarant par exemple parent isolé et chacun un enfant, il y "gagne" franchement en étant non marié.

le mariage est en revanche c'est bénéfique pour l'héritage et la pension de réversion.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Ven 30 Nov 2012, 13:11

29 novembre 2012 - France
A PROPOS DES DISCUSSIONS QUI TRAVERSENT L'OPINION.

Aux Semaines sociales qui se sont tenues sur le thème : "Hommes et femmes : la nouvelle donne,", la philosophe, Sylviane Agacinski a été vivement applaudie, affirmant le fait de la différence sexuelle, qui structure depuis toujours l’humanité.

Ces Semaines sociales ont réuni plus de 3000 participants, à Paris, les 23, 24 et 25 novembre. Devant un tel auditoire, la philosophe a approfondi le sens des "métamorphoses de la différence" devant un auditoire subjugué qui l'a longuement appluaie.

Commentant cela, le quotidien "La Croix", écrit : " Elle y a fait un véritable tabac, en reprenant une problématique, qui est irrécusable, qui lui est chère et qu’elle a développée dans plusieurs livres."

" Féministe conséquente, elle a toujours plaidé en faveur de la parité, à partir d’une donnée première : le fait irrécusable de la différence sexuelle, qui structure depuis toujours l’humanité. S’il convient de donner aux femmes leur place pleine et entière dans la société, c’est en vertu de la réciprocité des échanges qui permet aux uns et aux autres, à l’un et l’autre sexe de concourir au bien de tous."

Cette insistance sur la différence, qui a trop souvent justifié indûment une hiérarchie de domination, rend Sylviane Agacinski radicalement étrangère aux théories du genre qui se sont développées dans la culture anglo-saxonne, ont traversé l’océan et se sont répandues en France. Ne prétendent-elles pas ramener masculinité et féminité à de pures constructions ?

Elle est revenue aux affirmations de son dernier essai, dans lequel elle soulignait l’importance pour la femme du désir de la maternité, lié à son corps sexué. Dans cette ligne, elle s’insurge contre l’exploitation du corps féminin, sa marchandisation, que ce soit dans la prostitution ou dans le commerce lié à la procréation médicalement assistée.

C’est un point essentiel qui n’est pas encore suffisamment abordé dans les discussions actuelles, notamment à propos du mariage de personnes du même sexe. La revendication à la procréation médicalement assistée pose des problèmes extrêmement graves.

Sylviane Agacinski parle de fiction d’une conception désexualisée, où l’on occulte l’origine des géniteurs et où l’on empêche les enfants d’accéder à leurs origines. La philosophe s’est insurgée au nom des enfants à naître « qui ne sont pas représentés politiquement mais dont nous devons défendre les droits, en commençant par ne pas les mettre dans des situations particulièrement complexes ».

Si l’on pense aux conséquences de futures applications techniques possibles, les choses pourraient être encore pires, avec l’effacement pur et simple de la paternité et de la maternité. C’est dire à quel point c’est notre humanité même qui est en cause.

S'opposant à la possibilité de procréation médicalement assistée pour les couples de même sexe, elle a montré dans le même temps combien la théorie du genre, qui fait de la différence sexuelle une construction culturelle -et en particulier la théorie « queer » (étrange en anglais, en opposition à « straight » signifiant normal), plus radicale encore-, ne se fonde plus sur la différence des sexes mais sur celle des sexualités.

« Il s’agit de promouvoir la différence entre hétérosexualité et homosexualité, comme si cette différence était pertinente et comme si la norme hétérosexuelle devait s’effacer », a-t-elle déclaré.

Tout en reconnaissant que cette norme hétérosexuelle « pèse souvent sur ceux qui ne peuvent la vivre », Sylviane Agacinski a rappelé que le fait que certains ne puissent pas désirer l’autre sexe prouve bien que les sexes ne sont pas « interchangeables ».

Et c’est surtout lorsqu’elle a clairement mis en garde contre les conséquences des procréations par insémination au sein des couples de femmes que Sylviane Agacinski a été le plus vigoureusement plesbiscitée.

Selon elle, de telles inséminations non seulement imposent « une fiction de conception désexualisée qui n’est pas vraisemblable », mais, de plus, « risque d’imposer le droit d’occulter l’autre sexe dans la conception de ces enfants et de les empêcher d’avoir accès à leur origine réelle ».

Quant à la gestation pour autrui -qui pourrait être revendiquée par des couples d’hommes-, la philosophe a souligné qu’être enceinte n’est pas une fonction mais un état : « Transformer la gestation en travail rémunéré ou indemnisé, c’est déshumaniser la maternité et faire de l’enfant une marchandise qui devient un produit fini, livré à sa sortie de fabrication ».

Une manière aussi d’interroger cette recherche technico-scientifique effrénée, en vue d’une puissance et d’une domination sur la nature toujours plus grande.(source : Semaines Sociales)


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 07:47

DECRYPTAGE - L'arrogance avec laquelle les députés de gauche ont interrogé les représentants des religions montre l'inquiétude qui gagne le pouvoir, écrit Jean-Marie Guénois.

Pour certains «démocrates» l'intimidation tient lieu de débat. Il ne s'agit pas d'entendre le point de vue opposé pour échanger mais de faire pression pour contraindre celui qui s'exprime au silence.

Singulière conception de l'ouverture intellectuelle où la sacro-sainte tolérance n'a qu'un sens: celle de ses idées, à soi! Mais c'est le tableau inquiétant pour la démocratie qu'ont donné, à l'Assemblée nationale, les élus de gauche qui ont questionné, jeudi après-midi - avec une arrogance digne d'un laïcisme autoritaire daté de la fin du XIXe siècle - les représentants des religions. Ils étaient entendus pour préparer la loi sur le mariage homosexuel.

Parmi les six intervenants, c'est l'Église catholique qui a été objectivement prise pour cible. Politiquement corrects, les élus présents ont montré un évident respect pour les juifs, une indifférence polie pour les protestants et les musulmans et une bienveillance béate pour les bouddhistes.

Intimidation

Premier axe de l'intimidation: L'Église catholique ne doit pas porter «le débat dans la rue». Avec un message précis: «Laissez aux élus la responsabilité de décider», a lancé l'un d'eux. De fait l'Église - et elle seule - ose encourager à «se manifester». Y compris dans la rue comme le dimanche 13 janvier prochain où une manifestation nationale est organisée par des associations à Paris.

Second axe de l'intimidation: l'Église catholique ferait mieux, selon eux, de se taire. Le rapporteur de la loi, Erwann Binet disqualifie à l'avance toute critique puisque l'institution du mariage est en «déclin». L'Église n'est donc plus dans le sens de l'histoire. Elle n'a plus d'autorité. D'autant que les courbes du nombre de mariages et celles des pacs «se croiseront» bientôt. Au détriment du mariage.

Sa consœur socialiste, Marie-Françoise Clergeau, attaque «Jean XXIII» - il faudra lui glisser à l'oreille que le cardinal Vingt-Trois n'est pas le pape Jean XXIII mort en 1963! - sur la division interne dans l'Église catholique. N'a-t-elle pas lu dans la presse locale, le point de vue d'un «ancien moine cistercien», Claude Besson, en faveur du mariage homosexuel…

Le député radical de gauche, Alain Tourret - l'un des cinq signataires de la loi d'initiative parlementaire sur le pacs, il y a dix ans - sera le plus véhément. L'Église «appuie son pouvoir» sur l'institution du mariage. Elle «s'est trompée à chaque fois». La fracture avec l'opinion est «totale». L'Église n'a pas digéré «la rupture de 1792» où s'est imposé le mariage civil. Prenant à parti chacun des représentants religieux présents, il assène que tous ont été victimes de cette machine à «exclusion» qu'est, selon lui, l'Église catholique. Et pour finir Jean-Yves Le Bouillonnec (député PS du Val-de-Marne), assurera que «jamais» l'Église et les religions n'auraient défendu un combat pour «l'égalité».

Une déferlante qui prouve combien la mobilisation en préparation pour la grande manifestation de janvier inquiète sérieusement le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 10:59

Ca ne prouve rien d'autre qu'à l'extémisme des uns répond l'extrémisme des autres.

Que les religions considèrent que le mariage n'a qu'un cadre bi-sexué et qu'une finalité la procréation est leur droit. Au delà de ça elles sortent de leur rôle.

Et pour finir Jean-Yves Le Bouillonnec (député PS du Val-de-Marne), assurera que «jamais» l'Église et les religions n'auraient défendu un combat pour «l'égalité».

Et c'est malheureusement vrai. Suffit de lire le procès du modernisme de Léon XIII et consorts.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 11:42

Et pour finir Jean-Yves Le Bouillonnec (député PS du Val-de-Marne), assurera que «jamais» l'Église et les religions n'auraient défendu un combat pour «l'égalité».

De quelle égalité est-il question ? Si c'est à propos du mariage "pour tous", c'est une évidence.

Je préfère m'intéresser aux propos de Benoît XVI qu'à ceux de Léon XIII, du moins dans certains domaines, ceux qui ne concernent pas la doctrine.


- Malgré le titre du sujet, je suis pour le mariage civil. Ceux qui n'y trouvent aucun sens ne font pas attention à l'engagement qui est pris, et qui a, à mon avis, une valeur certaine. Un engagement "devant les hommes", ce n'est pas rien ! Les croyants ont aussi besoin de s'unir devant Dieu.
Ce qui me fait réaliser à quel point la loi qui interdit aux prêtres de marier des couples non mariés civilement est aberrante. Où est la séparation de l'Eglise et de l'Etat dans ce cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 13:17

Citation :
Sa consœur socialiste, Marie-Françoise Clergeau, attaque «Jean XXIII» - il faudra lui glisser à l'oreille que le cardinal Vingt-Trois n'est pas le pape Jean XXIII mort en 1963! - sur la division interne dans l'Église catholique. N'a-t-elle pas lu dans la presse locale, le point de vue d'un «ancien moine cistercien», Claude Besson, en faveur du mariage homosexuel…

Heureusement que l'archevêque de Paris ne s'appelle pas Jean... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 14:26

Dr house a écrit:
J'ai envie de dire que le mariage civile est fait maintenant pour payer moins d'impot.

tu as raison, tout comme le PACS, c'est pour les avantages fiscaux.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 14:31

Ce qui me fait réaliser à quel point la loi qui interdit aux prêtres de marier des couples non mariés civilement est aberrante.

Mais non c'est cohérent avec les contraintes et déclinaisons de l'état civil (parenté, filiation, scolarité, fiscalité, patrimoines, transmission...).

Rappelez-vous les théories fabrysiennes.... nous sommes dans un état totalitaire-libéralo-socialiste qui ne rêve que de tondre raz les moutons que nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 15:02

Même si je trouve que cette loi est aberrante, il me semble que le mariage tel qu'il se passe actuellement est une bonne chose.

Ni l'Eglise, ni l'Etat ne sont responsables des divorces, ni des calculs sordides éventuels.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 17:12

C'est pas très beau tout cela, vous savez votre texte Cécile sur le pouvoir politique qui s'en prend à l'Eglise catholique, m'a fait pensé à la Passion du Christ, avec le Sanhédrin qui juge Jésus Christ.

Bref, j'espère que l'Eglise et tout les gens de bon sens continueront le combat et ne lâcheront pas, car le pouvoir actuel n'a rien avoir avec une vrai démocratie. C'est mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 01 Déc 2012, 17:35

Vincent, il n'est pas question seulement de l'Eglise catholique, mais de toutes les religions représentatives en France.

Et puis, ces quelques députés arrogants, quelle est leur importance ? Leur comportement démontre leur sottise (pour être polie!). Ils ont une fâcheuse tendance à oublier la notion même de démocratie.

Le principe d'égalité qu'ils proclament se heurte à la notion de différence de sexe. En fait, j'ai l'impression qu'ils se moquent du sujet, mais veulent avant tout exercer un pouvoir : "on l'a décidé, on va le faire"... king car tel est leur bon plaisir... king
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 00:37

1)Le mariage est d'abord un contrat naturel entre deux personnes,et ne donnait lieu à aucune cérémonie particulière,même dans de grandes civilisations comme l’Égypte antique.

2)Le mariage chrétien est un sacrement de l'Eglise qui suppose,pour être valide,l'engagement volontaire et l'amour réciproque des conjoints.

3)Par contre,qu'est-ce exactement que le mariage civil,pourquoi y-a-t'il un mariage civil et à quelles obligations oblige-t'il? Je n'ai pas fait d'études de droit,aussi,j'aimerais bien savoir ce que c'est exactement que ce contrat avant éventuellement de le défendre dans la rue ou de demander sa suppression,pourquoi pas!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 10:59

Chapitre VI : Des devoirs et des droits respectifs des époux.

Code civil (lu par le maire aux époux)

Article 212
Les époux se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance.

Article 213
Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l'éducation des enfants et préparent leur avenir.

Article 214
Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives.
(Si l'un des époux ne remplit pas ses obligations, il peut y être contraint par l'autre dans les formes prévues au code de procédure civile.)

Article 215
Les époux s'obligent mutuellement à une communauté de vie.
( La résidence de la famille est au lieu qu'ils choisissent d'un commun accord.
Les époux ne peuvent l'un sans l'autre disposer des droits par lesquels est assuré le logement de la famille, ni des meubles meublants dont il est garni. Celui des deux qui n'a pas donné son consentement à l'acte peut en demander l'annulation : l'action en nullité lui est ouverte dans l'année à partir du jour où il a eu connaissance de l'acte, sans pouvoir jamais être intentée plus d'un an après que le régime matrimonial s'est dissous.)


Et c'est rappelé sur le livret de famille qui atteste du mariage et ultérieurement de la filiation des enfants ainsi que des événements affectant la famille (décès, divorce...).


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 11:40

Merci Adamev !

On ne peut pas dire que le mariage civil soit n'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 12:46

Cécile a écrit:
Merci Adamev !

On ne peut pas dire que le mariage civil soit n'importe quoi !

Oui,tout ceci me semble aller dans le sens de la protection de la famille et du bien de chacun de ses membres!
On voit fort bien que,dans l'esprit des législateurs,il s'agissait d'un contrat passé entre un homme et une femme!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 13:16

adamev a écrit:
Chapitre VI : Des devoirs et des droits respectifs des époux.

Code civil (lu par le maire aux époux)

Article 212
Les époux se doivent mutuellement fidélité, secours, assistance.

Article 213
Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l'éducation des enfants et préparent leur avenir.

Article 214
Si les conventions matrimoniales ne règlent pas la contribution des époux aux charges du mariage, ils y contribuent à proportion de leurs facultés respectives.
(Si l'un des époux ne remplit pas ses obligations, il peut y être contraint par l'autre dans les formes prévues au code de procédure civile.)

Article 215
Les époux s'obligent mutuellement à une communauté de vie.
( La résidence de la famille est au lieu qu'ils choisissent d'un commun accord.
Les époux ne peuvent l'un sans l'autre disposer des droits par lesquels est assuré le logement de la famille, ni des meubles meublants dont il est garni. Celui des deux qui n'a pas donné son consentement à l'acte peut en demander l'annulation : l'action en nullité lui est ouverte dans l'année à partir du jour où il a eu connaissance de l'acte, sans pouvoir jamais être intentée plus d'un an après que le régime matrimonial s'est dissous.)


Et c'est rappelé sur le livret de famille qui atteste du mariage et ultérieurement de la filiation des enfants ainsi que des événements affectant la famille (décès, divorce...).



Ça ressemble au mariage religieux. king queen
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Lun 03 Déc 2012, 13:24

Géraud a écrit:
Cécile a écrit:
Merci Adamev !

On ne peut pas dire que le mariage civil soit n'importe quoi !

Oui,tout ceci me semble aller dans le sens de la protection de la famille et du bien de chacun de ses membres!
On voit fort bien que,dans l'esprit des législateurs,il s'agissait d'un contrat passé entre un homme et une femme!

exactement et, du temps de nos ancêtres, parce qu'il y avait souvent des terres agricoles en jeu, ils passaient aussi chez le notaire.
Maintenant, on peut toujours encore le faire.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Ven 04 Jan 2013, 10:10

Le mariage civil, c'est une moitié du mariage religieux dont l'Etat s'est emparé. La publication des bans, la présence des témoins, tout cela vient de l'Eglise. L'Etat singe ce qui ne lui appartient pas, c'est la coutume. Mais il n'y a rien de nécessaire ni de définitif là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 00:54

Romeomor a écrit:
Le mariage civil, c'est une moitié du mariage religieux dont l'Etat s'est emparé. La publication des bans, la présence des témoins, tout cela vient de l'Eglise. L'Etat singe ce qui ne lui appartient pas, c'est la coutume. Mais il n'y a rien de nécessaire ni de définitif là-dedans.

Pas d'accord avec votre conclusion cher Romeomor.

Le mariage naturel n'a certes pas la même valeur et le même sens que le mariage chrétien, mais il est une institution divine établie par le Créateur lui-même, depuis l'origine. Comme le rappelle Jésus.

Le mariage naturel ne vient pas à proprement parler de l'Eglise, il a été institué par Dieu lui-même dès le début de l'humanité. Mais grâce à l'influence de l'Eglise sur les pouvoirs civils, même lorsque ceux-ci s'opposaient à elle, le mariage naturel s'est perfectionné. La présence des témoins, la publication des bans en sont des exemples. Les garanties juridiques accordées aux époux pour assurer la liberté mutuelle d'engagement, le droit de la filiation en sont d'autres.

L'Etat doit 'rendre à Dieu ce qui est à Dieu', donc respecter le mariage naturel.

Cette obligation est tout à fait nécessaire et définitive.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 00:59

AntoineG a écrit:
Romeomor a écrit:
Le mariage civil, c'est une moitié du mariage religieux dont l'Etat s'est emparé. La publication des bans, la présence des témoins, tout cela vient de l'Eglise. L'Etat singe ce qui ne lui appartient pas, c'est la coutume. Mais il n'y a rien de nécessaire ni de définitif là-dedans.

Pas d'accord avec votre conclusion cher Romeomor.

Le mariage naturel n'a certes pas la même valeur et le même sens que le mariage chrétien, mais il est une institution divine établie par le Créateur lui-même, depuis l'origine. Comme le rappelle Jésus.

Le mariage naturel ne vient pas à proprement parler de l'Eglise, il a été institué par Dieu lui-même dès le début de l'humanité. Mais grâce à l'influence de l'Eglise sur les pouvoirs civils, même lorsque ceux-ci s'opposaient à elle, le mariage naturel s'est perfectionné. La présence des témoins, la publication des bans en sont des exemples. Les garanties juridiques accordées aux époux pour assurer la liberté mutuelle d'engagement, le droit de la filiation en sont d'autres.

L'Etat doit 'rendre à Dieu ce qui est à Dieu', donc respecter le mariage naturel.

Cette obligation est tout à fait nécessaire et définitive.

Si l'Etat veut respecter le droit naturel, il n'a qu'à pas s'en occuper.

Quand l'Etat s'occupe de quelque chose, il finit toujours par le dénaturer et le détruire.
La preuve : même sans adopter les dispositions sur le mariage homosexuel, le mariage comme institution a déjà été piétiné par l'Etat : aujourd'hui la législation sur le divorce est telle qu'on en est pratiquement revenu à la répudiation unilatérale.

Il vaut donc mieux supprimer complètement le mariage étatique, soustraire l'institution au bricolage de l'Etat.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 01:21

Philippe Fabry a écrit:

Si l'Etat veut respecter le droit naturel, il n'a qu'à pas s'en occuper.

Quand l'Etat s'occupe de quelque chose, il finit toujours par le dénaturer et le détruire.
La preuve : même sans adopter les dispositions sur le mariage homosexuel, le mariage comme institution a déjà été piétiné par l'Etat : aujourd'hui la législation sur le divorce est telle qu'on en est pratiquement revenu à la répudiation unilatérale.

Il vaut donc mieux supprimer complètement le mariage étatique, soustraire l'institution au bricolage de l'Etat.

Cher Philippe,

En matière économique vos analyses anti-étatiques sont souvent remarquables.

Mais ici vous vous laissez emporter trop loin. Vous oubliez le commandement de Jésus :

"Rendez à César ce qui est à César"

Nous ne pouvons donc pas éliminer César, qui a son rôle à jouer selon la Providence.

Quel est le rôle du pouvoir civil dans le mariage naturel ? Protéger les droits des conjoints et des enfants.

L'Etat dans le projet de mariage gay manque à son devoir, en premier lieu parcequ'il ne garantit plus le droit si essentiel d'un enfant à être élevé par sa famille naturelle, c'est à dire son père et sa mère, au milieu de ses frères.

Dénier toute rôle au pouvoir civil, comme vous le faites dans un mouvement d'humeur je suppose, c'est lui oter toute responsabilité. Donc lui donner une extraordinaire licence, et en particulier laisser les paiens, ceux qui n'ont pas le mariage religieux, pauvres petits sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 06:04

Si l'on abolit le mariage civil , les futurs conjoints honnêtes recommenceront à demander le mariage religieux , encore plus contraignant . " N'ayez pas peur " disait Jean-Paul II .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 06:27

Le mariage est d'abord un contrat naturel qui peut se passer de toute cérémonie,comme dans l’Égypte ancienne ,et qui peut même être tacite: il suffit qu'un homme et une femme vivent ensemble dans la fidélité sans plus de cérémonie! J'ai rencontré de tels couples et constaté la fidélité sur plusieurs années.Bien sûr,les conjoints n'étaient pas baptisés: ils ne vivaient donc pas en état de péché!
Là est l'essentiel du mariage,dans sa forme originelle!
Le "mariage civil",dans ces conditions,ne constitue pas le mariage proprement dit,mais n'est qu'un contrat civil passé entre deux personnes avec un certains nombre de droits et de devoirs assez fluctuants selon les sociétés et les époques,et dont j'aimerais bien connaître le contenu exact pour notre pays!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 13:41



César prend beaucoup de choses à l'Eglise, notamment ses biens.
L'idée d'actes civils, vient de l'Eglise : les paroisses enregistraient les naissances.
César est passé par là ! Ce qui en soi n'est pas une mauvaise chose.
César fait aussi dans le social, mais pas dans la charité.
César jette les gens à la rue, donne des indemnités en dessous du seuil d'une vie décente.
César s'aperçoit enfin que trop gens dorment et meurent dans les rues l'hiver.
Alors César donne des leçons et veut réquisitionner les biens de lEglise.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 13:41

La laïcité, est-ce seulement pour l'Église ou pour César aussi ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !   Sam 05 Jan 2013, 14:02

AntoineG a écrit:
Philippe Fabry a écrit:

Si l'Etat veut respecter le droit naturel, il n'a qu'à pas s'en occuper.

Quand l'Etat s'occupe de quelque chose, il finit toujours par le dénaturer et le détruire.
La preuve : même sans adopter les dispositions sur le mariage homosexuel, le mariage comme institution a déjà été piétiné par l'Etat : aujourd'hui la législation sur le divorce est telle qu'on en est pratiquement revenu à la répudiation unilatérale.

Il vaut donc mieux supprimer complètement le mariage étatique, soustraire l'institution au bricolage de l'Etat.

Cher Philippe,

En matière économique vos analyses anti-étatiques sont souvent remarquables.

Mais ici vous vous laissez emporter trop loin. Vous oubliez le commandement de Jésus :

"Rendez à César ce qui est à César"

Personnellement je le perçois comme un commandement vomitif : "rendez, vomissez César".

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
 
Contre la folie du mariage homosexuel, exigeons la suppression du mariage civil !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» HELP! Mariage en mer, capitaine de navire
» la « vocation du mariage » Par St Josémaria Escriva!
» mariage pour tous: destruction du mariage
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: