DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Mer 24 Nov 2010, 20:45

J'ai entendu ça au 19h45 de M6.

Un prof d'Histoire-Géo a montré une vidéo anti-avortement, avec cadavres de foetus, etc... lors d'un cours d'Education civique.

Scandale ! Les parents d'élèves se plaignent. Luc Châtel, ministre de l'Education nationale, demande la suspension du professeur qui aurait manqué à son devoir de "neutralité".

Question : où est la neutralité quand on met au programme des heures d'information sur la contraception ?
La neutralité n'exige-t-elle pas cet autre son de cloche ?

Soutenons par la prière l'action courageuse de ce professeur.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Mer 24 Nov 2010, 20:46

Un enseignant anti-IVG suspendu


Un professeur d'un lycée de Manosque s'est attiré la foudre de ses élèves et de leurs parents après avoir montré en classe de seconde une vidéo anti-avortement particulièrement éprouvante. Luc Chatel a demandé et obtenu mercredi la suspension de l'enseignant, qui n'en était pas à son coup d'essai.
"Attention, ce film peut choquer". Cet avertissement figure en introduction d'une vidéo disponible sur Internet et destinée à critiquer l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Ce documentaire, qui compile des images -dont les dates et les origines ne sont pas précisées- à la limite du supportable: du sang, des foetus démembrés, des mains coupées, des têtes désolidarisées du reste du corps... Intitulé No need to argue ("pas besoin de discuter"), il est censé convaincre de la barbarie de l'avortement. Il a surtout choqué une classe de seconde d'un lycée public de Manosque (Alpes-de-Haute-Provence). C'est leur professeur d'histoire-géographie qui a profité d'un cours d'éducation civique, devant évoquer la citoyenneté dans le cadre de la civilité, de l'intégration, du travail et de la transformation des liens familiaux, pour leur montrer ces images.
L'affaire remonte à la mi-octobre, mais le quotidien La Provence s'en fait l'écho dans son édition de mercredi, après que les faits aient été largement discutés en dehors du lycée. Car les élèves n'en reviennent toujours pas: "C'était écoeurant", raconte ainsi une jeune fille au journal local, se rappelant que l'une de ses camarades est sortie de salle car elle avait envie de vomir . D'autres comparent leur ressentiment à ce qu'ils ont éprouvé en regardant le film d'horreur Saw. Mais surtout, les adolescents sont choqués par la suite de la projection: le débat n'a pas pris, face à un professeur qui n'avait pas envie de réellement discuter. Il coupait les élèves et aurait conseiller de ne pas utiliser de contraceptifs, selon des témoignages recueillis par TF1 News. "Ce qui s'est passé est inacceptable"


La réaction des parents n'a pas tardé. Certains refusent que leurs enfants retournent en cours avec le professeur et un courrier a été envoyé au recteur d'Académie "pour mettre fin au plus tôt à cette situation, et pour rétablir les conditions d'un enseignement public de qualité, véritablement laïc, et respectueux des enfants", rapporte La Provence. Le quotidien régional indique que l'enseignant n'en était pas à son coup d'essai. Il aurait distribué des tracts anti-IVG à des élèves de première, aurait déjà diffusé la vidéo l'an dernier et ferait du prosélytisme catholique auprès de ses collègues.
"Ce qui s'est passé est inacceptable", a réagi le ministre de l'Education Luc Chatel au micro de RTL mercredi midi. "L'enseignant doit veiller à ne jamais heurter la sensibilité et les convictions des jeunes. Or la projection du film, manifestement insoutenable, a profondément choqué les élèves", a-t-il poursuivi, précisant avoir demandé et obtenu la suspension de l'enseignant. "On ne peut pas laisser passer de telles pratiques", a conclu le ministre. Une procédure devrait en outre être engagée à l'encontre du professeur.


http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Un-professeur-suspendu-apres-avoir-diffuser-une-video-anti-IVG-235978/?sitemapnews

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Mer 24 Nov 2010, 20:47

Des élèves de seconde !

Pensez s'ils sont choqués, entre les films gores et la pornographie à laquelle ils sont accoutumés !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Mer 24 Nov 2010, 22:53

Les pro-mort ne veulent pas que les enfants voient les péchés des grands ! Il faut, au contraire, leur faire croire que le meurtre d'un enfant à naître n'est pas un meurtre mais un droit !

C'est comme la laïcité à la française: elle ressemble parfois à de l'allahicité; les crucifix, c'est dans la sphère privée mais pas de problèmes à autoriser des musulmans à prier dans la rue et à construire des mosquées...

:x
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: No need to argue   Jeu 25 Nov 2010, 18:10

http://www.lepoint.fr/societe/suspendu-pour-avoir-diffuse-une-video-anti-ivg-24-11-2010-1266634_23.php

le film :
http://www.intransigeants.com/2010/11/avortement-no-need-to-argue-pas-besoin-dargumenter
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Toutes les vérités ne son pas bonnes à voir.   Jeu 25 Nov 2010, 18:16

Citation :
Suspendu pour avoir diffusé une vidéo anti-IVG
La diffusion d'un film de propagande anti-avortement a choqué les élèves du lycée Les Iscles. Une enquête administrative est en cours.

Par Chloé Durand-Parenti



Le proviseur et les parents d'élèves d'un lycée de Manosque ont alerté le rectorat et l'inspection académique sur les agissements d'un professeur qui a diffusé une vidéo anti-avortement. © Photo PQR / "La Provence" / Duclet Stéphan

Des images insoutenables, censées illustrer les différentes techniques d'avortement et montrant des foetus, parfois disloqués : voilà ce que des élèves de seconde du lycée Les Iscles, à Manosque, ont été contraints de regarder lors d'un cours d'éducation civique juridique et sociale. "Moi, j'ai quitté la salle, avec deux de mes camarades, mais les autres sont restés jusqu'au bout, tétanisés", raconte Maxime, un élève de la classe. "Ce n'était pas la première année que ce professeur d'histoire-géographie mettait ce film pro-vie au programme de son cours, et je m'étais mis d'accord à l'avance avec mes parents pour sortir si jamais il recommençait", assure l'adolescent.

L'incident, survenu à la mi-octobre et révélé par La Provence mercredi, a été immédiatement signalé à l'académie des Alpes-de-Haute-Provence par le chef de l'établissement, ainsi que par un courrier de parents d'élèves. La responsable locale de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), Annie Mouthier, est également intervenue. Une enquête administrative a été diligentée, conduisant le 8 novembre à une inspection du professeur, un enseignant expérimenté, âgé d'une quarantaine d'années. Parallèlement, une cellule d'écoute et de dialogue a été mise en place dans l'établissement.

Tracts anti-avortement

Les faits paraissent en effet d'une extrême gravité. Les parents du jeune Maxime ont depuis retrouvé la trace de la fameuse vidéo sur Internet. Diffusée par un site international de propagande anti-avortement (auquel Le Point.fr a choisi de ne pas faire de publicité), le film, intitulé No Need to Argue ("Pas besoin d'argumenter"), est une succession de séquences sanguinolentes montées en musique sur le dramatique Light and Shadows de Vangelis. "Maxime nous a aidés à retrouver le film, mais il a refusé de revoir ces images", confie son père Yves Falques. "Il nous a également rapporté que son professeur faisait des interprétations très personnelles du programme, axées sur les questions religieuses, et que, quand un débat était lancé, il y tournait court", raconte le parent d'élève. "Il nous a dit qu'il ne fallait pas utiliser la pilule ni le préservatif", renchérit Maxime. Dans une classe de première, l'enseignant aurait également distribué des tracts anti-avortement.

Convoqué à deux reprises au rectorat, le professeur a, quant à lui, refusé de venir s'expliquer. Absent du lycée pour maladie, il a finalement été suspendu, mardi, de ses fonctions, par le recteur de l'académie d'Aix-Marseille, à la demande expresse du ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel. Une mesure provisoire d'une durée de quatre mois, prise "pour préserver les élèves, leurs familles, mais également l'enseignant", explique l'inspecteur d'académie Didier Vin-Datiche. "Les premiers éléments collectés semblent montrer que ce professeur a manqué à un devoir élémentaire de neutralité. Nous allons approfondir l'enquête administrative afin de mieux établir la réalité des faits, voire les manquements de cet enseignant au cours des mois écoulés", ajoute-t-il. Si les faits sont avérés, le professeur pourrait être soumis à un conseil de discipline pouvant décider d'une sanction administrative, allant du simple blâme à la radiation définitive.


http://www.lepoint.fr/societe/suspendu-pour-avoir-diffuse-une-video-anti-ivg-24-11-2010-1266634_23.php


De deux choses l'une.

Soit l'avortement est un crime est il doit être interdit.

Soit l'avortement n'est pas un crime l'acte d'avortement est équivalent à celui de se couper un steak dans le filet.

Personne que je sache n'est choqué de voir un charcutier faire des saucisses ou les similis cadavres exposés dans les séries policières du type (Les experts, NCIS, Bones, ...).

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 18:29

Interdit ou non,un foetus sanguinolant etc..ne peut pas être "équivalent à celui de se couper un steak dans le filet." SJA.

Le raccourci est abrupt!

Beaucoup qui mangent de la viande n'iraient jamais voir ce qui se passe dans un abattoir.

Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 18:31

SJA a ouvert le même sujet nilamitp sous le titre "toute vérité n'est pas bonne à voir".
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 20:38

Enlui a écrit:
SJA a ouvert le même sujet nilamitp sous le titre "toute vérité n'est pas bonne à voir".

J'ai tout groupé avec mon sujet d'hier.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 22:40

Enlui a écrit:
...Beaucoup qui mangent de la viande n'iraient jamais voir ce qui se passe dans un abattoir.


J'irai même plus loin : l'hypocrisie de beaucoup de mangeurs de viande ( j'en suis pourtant )
m'a toujours révolté : ils deviendraient généralement végétariens si on les obligeait à visionner des abattoirs .Et ils ne pourraient jamais tuer une bête eux-mêmes .

Pour en revenir au sujet : le professeur a montré aux élèves la réalité concrète de l'avortement , dans beaucoup de cas : c'est vraiment une boucherie .
Parler abstraitement d'un droit ou non à l'avortement est une chose . Oser regarder sa réalité concrète en est une toute autre .

Avait-il le droit d'être aussi brutal envers de jeunes âmes ? Cela se discute .

Ce qui est certain , c'est que toute audace visuelle en faveur du faux-dogme moderne de l'égocentrisme , est toujours admise . Dans l'autre sens , on crie au scandale .


Dernière édition par boudo le Jeu 25 Nov 2010, 22:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 22:43

boudo a écrit:

Pour en revenir au sujet : le professeur a montré aux élèves la réalité concrète de l'avortement , dans beaucoup de cas : c'est vraiment une boucherie .

C'est vrai ! Qui leur dit que l'avortement se fait généralement par aspiration, c'est-à-dire qu'on utilise un aspirateur pour enlever de l'estomac quelque chose qui ressemble à ça :


Si on le leur montrait, nom d'un chien !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 23:04

Bravo à cet héroïque professeur, qui risque bel et bien sa place !!

Car bien sûr, aujourd'hui on appelle un mal, un "bien" et un bien, un "mal"
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 23:05

julia a écrit:
Bravo à cet héroïque professeur, qui risque bel et bien sa place !!

Car bien sûr, aujourd'hui on appelle un mal, un "bien" et un bien, un "mal"

Le serpent l'avait dit: "Vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal."
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Jeu 25 Nov 2010, 23:36

J'en rajoute une couche :

un maître de 6P ici en suisse, un enseignant dont les élèves ont entre 11 et 12 ans me racontait combien la dame du planning familial qui était passé dans sa classe pour la journée d'éducation sexuelle avait été surprise. Les enfants de cet âge savent quasiment tout sur l'homosexualité, la sodomie, la fellation et ce genre de pratiques mais ne savent pas comment dire à l'autre qu'il-elle l'aime.


Alors bon .... je n'irai pas jusqu'à dire qu'il faut montrer ces images à des enfants si jeunes, mais cet professeur a dû percevoir chez ses élèves la ..... maturité pour connaître des trucs plus ignobles qu'une telle vidéo ....
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 01:55

Je pense que cette vidéo sauvera bien des petits vies humaines, futures, par celles qui l'auront visionnée.
Merci Professeur! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 08:42

Arc-en-Ciel a écrit:
Je pense que cette vidéo sauvera bien des petits vies humaines, futures, par celles qui l'auront visionnée.
Merci Professeur! I love you

Une chose est sûre, c'est que cela fait de la pub à ladite vidéo !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 09:21

Franchement, je me demande si je ne préfère pas l'atitude de ce médecin Californien qui dit avoir tué plusieurs milliers d'enfants s'en félicite et dit même que c'est l'oeuvre de sa vie à cette hypocrisie.

Ce mèdecin dont l'ame est damnée garde quand même pour lui la cohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 09:48

Remarque : ce n'est pas bien de montrer des horreurs à des mineurs (16-17 ans) sans les prévenir et demander l'accord des parents.

Mais : je me souviens que quand j'étais collégien 12-13, l'éducation nationale encourageait et félicitait les professeurs, qui sans qu'on ait réellement le choix, nous montraient des montagnes de cadavres et des parchemins en peau d'être humain ; l'éducation nationale croyant aux vertus pédagogiques de l'horreur montrée aux jeunes tout juste sorti de l'enfance, à partir du moment où elle montre la réalité.

Il me semble que c'est exactement la même démarche qu'a adopté ce professeur.

Donc, il s'agit bien d'un conflit religieux entre ce prof et les autres. Ce professeur peut soutenir, que s'il n'est pas neutre, c'est qu'il n'y a aucune position neutre dans ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 09:51

nilamitp a écrit:
Remarque : ce n'est pas bien de montrer des horreurs à des mineurs (16-17 ans) sans les prévenir et demander l'accord des parents.

Mais : je me souviens que quand j'étais collégien 12-13, l'éducation nationale encourageait et félicitait les professeurs, qui sans qu'on ait réellement le choix, nous montraient des montagnes de cadavres et des parchemins en peau d'être humain ; l'éducation nationale croyant aux vertus pédagogiques de l'horreur montrée aux jeunes tout juste sorti de l'enfance, à partir du moment où elle montre la réalité.

Il me semble que c'est exactement la même démarche qu'a adopté ce professeur.

Donc, il s'agit bien d'un conflit religieux entre ce prof et les autres. Ce professeur peut soutenir, que s'il n'est pas neutre, c'est qu'il n'y a aucune position neutre dans ce débat.

salut

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:27

EXCLUSIF ! Le droit de réponse du professeur d'histoire-géo pro-vie à La Provence

Les Nouvelles de France se sont procurées en exclusivité le droit de réponse du professeur d'histoire-géograpohie du lycée Les Iscles de Manosques, mis en cause par le Rectorat et les médias pour avoir diffusé un film décrivant l'avortement à ses élèves. Nous le publions avant La Provence :

"Je tiens à vous faire part de mon indignation devant le lynchage médiatique dont j'ai fait l'objet dans ce journal.

Tout d'abord, je suis écoeuré par votre manque de déontologie car, au nom du principe d'équité, vous auriez du me consulter pour recueillir mon avis, avant parution. D'autant plus que l'administration a du vous informer que mon fils aîné, âgé de 11 ans, a été renversé et très gravement blessé vendredi dernier. Je suis resté à son chevet jour et nuit jusqu'à maintenant, à l'hôpital à Marseille et je viens d'avoir connaissance de votre "article" (Le professeur a eu connaissance de toute cette affaire jeudi soir, NDLR).

Vous n'avez même pas tenté de me joindre par téléphone ou mail, contrairement à vos allégations.

C'est du fait de cet accident que je n'ai pu me rendre au rectorat mercredi. Sur le fond, je tiens à vous préciser que j'ai organisé, comme on me l'ordonne en éducation civique, juridique et sociale, des débats sur des sujets de société. Ce qui suppose d'utiliser, contrairement à vous, des sources contradictoires.

L'un de ces débats, proposé à toutes mes classes soit 113 élèves cette année, concernait l'avortement. Il avait été annoncé à l'avance.

Les élèves pouvaient évidement apporter toutes sources de leur choix, sans tabou ou interdit, pour étayer ce débat. Par ailleurs, le planning familial est intervenu dans toutes mes classes, pour faire l'apologie de l'avortement.

J'ai utilisé des sources variées suivant les classes : l'image d'un foetus à 12 semaines (neutre donc), texte de la loi Veil, discours de Mme Veil au moment du vote de la loi de 1975 (documents pro-avortement donc, en complément du planning familial), et documentaires vidéo (Sois un homme, No need to argue).

Concernant ce dernier documentaire, j'ai prévenu les élèves que, décrivant les procédures d'avortement, il était difficile à voir et j'ai invité ceux qui le souhaitaient à sortir. Ce que quelques élèves, une infime minorité, sur les 113 ont fait. Ceci afin de respecter la sensibilité de chacun.

Par ailleurs, le Rectorat a fait envoyé une lettre à toutes les familles, dans laquelle mon enseignement en ECJS était mis en cause et des accusations graves et injustes portées contre moi. Ceci dans le but de receuillir des témoignages et dénonciations m'accablant. Pratiques qui font penser plus aux régimes totalitaires nazi et soviétique qu'à une démocratie.

Enfin, une classe m'a remis une pétition de soutien, signée par tous les élèves et, qu'avec leur accord, je divulgerai, accompagné du texte rédigé par eux (34 élèves sur 34).

Je précise que l'inspection-sanction à la suite de ces débats s'est faite au mépris des lois de la République. Je n'ai été prévenu que le jour même, d'une double inspection, dans deux classes, sur deux heures et deux matières. Alors qu'il est réglementairement prévu de prévenir un professeur plusieurs jours à l'avance.

J'ai encouragé tous les élèves s'exprimer librement,dans le respect d'autrui et la tolérance. Mais, sur le sujet douloureux de l'avortement, il est interdit de décrire, de tenir compte de la science, de faire preuve de rigueur et d'esprit critique. Seule doit être enseignée et imposée aux élèves l'idéologie de l'Etat. Qui présente l'avortement comme un droit. Et impose à la population de penser comme lui. Ce même état qui souhaite que l'on note les opinions des élèves-et des professeurs- dans le cadre de l'ECJS afin de pouvoir s'assurer une population docile et servile. Certes, M. Chatel, on peut licencier un professeur par intolérance, et haine anti catholique... et en raison de ses convictions religieuses présumées. Mais peut-on arrêter une idée ?

Quand vos sanctions et discriminations auront échoué, M. Chatel, quelle est la suite des réjouissances dans votre meilleur des mondes ? Qu'est ce qui attend les élèves et les professeurs qui ne pensent pas comme vous, Monsieur le Ministre ? Le goulag, le bûcher, ou la chambre à gaz ?"

http://www.nouvelles-de-france.fr/article.php?cat=0&id=337&titre=EXCLUSIF_!_Le_droit_de_reponse_du_professeur_d'histoire-geo_pro-vie_a_La_Provence
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:42

Et vlan !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:44

thumleft salut à ce professeur. Excellente réponse.
Tout mon soutien.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:50

Cette histoire en dit long sur le traitement qu'on fait à ceux qui ne suivent pas le courant majoritaire. Je pense au cardinal Ouellet, qu'on a traîné dans la boue à cause de son hostilité à l'avortement, même en cas de viol.

Nous vivons dans un système totalitaire de la pensée; on ne persécute pas physiquement, comme en Chine ou dans l'ancienne URSS, mais on persécute mentalement...

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:53

Et notre crétin de ministre :

"J'ai demandé au recteur de l'académie d'Aix-Marseille de suspendre le professeur à titre conservatoire, une procédure disciplinaire va être engagée à son encontre, parce que ce qui s'est passé dans ce lycée de Manosque est absolument inacceptable", indiquait au micro de RTL hier midi, Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale. "Ce qui me choque c'est que les professeurs sont tenus à un principe de neutralité, de respect de la personne, et l'enseignant, même si c'est dans le cas d'éducation civique, qui fait l'objet de débats entre les élèves, et entre les élèves et l'enseignant, l'enseignant doit toujours veiller à ne jamais heurter la sensibilité et les convictions des jeunes."

Et qui se soucie de heurter la sensibilité des jeunes catholiques (ou non) qui pensent que l'avortement est un meurtre, quand le planning familial vient faire sa pub dans les écoles ou lors des journées de "prévention" ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 17:57

Si ce prof avait fait l'apologie de l'avortement, on n'invoquerait pas la neutralité ! Drôle de neutralité...
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 18:41

Philippe Fabry a écrit:
Et notre crétin de ministre :

"J'ai demandé au recteur de l'académie d'Aix-Marseille de suspendre le professeur à titre conservatoire, une procédure disciplinaire va être engagée à son encontre, parce que ce qui s'est passé dans ce lycée de Manosque est absolument inacceptable", indiquait au micro de RTL hier midi, Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale. "Ce qui me choque c'est que les professeurs sont tenus à un principe de neutralité, de respect de la personne, et l'enseignant, même si c'est dans le cas d'éducation civique, qui fait l'objet de débats entre les élèves, et entre les élèves et l'enseignant, l'enseignant doit toujours veiller à ne jamais heurter la sensibilité et les convictions des jeunes."

Et qui se soucie de heurter la sensibilité des jeunes catholiques (ou non) qui pensent que l'avortement est un meurtre, quand le planning familial vient faire sa pub dans les écoles ou lors des journées de "prévention" ?

A ce stade là, ce n'est plus du crétinisme, mais du crottinisme.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12299
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Ven 26 Nov 2010, 23:54

Philippe a écrit:
Titre du fil : Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée
Question : où est la neutralité quand on met au programme des heures d'information sur la contraception ? La neutralité n'exige-t-elle pas cet autre son de cloche ?

Etant ignorant des vraies conditions de l'exposé et de l'enseignement de ce prof je ne prendrais pas parti pour ou contre lui. Je suppose qu'une enquête est chargée de faire la lumière sur ce point. Je m'en remets donc à la Justice.

Par contre je trouve le rapprochement de Philippe assez curieux : Quel rapport y a t-il entre montrer une vidéo (choquante) d'avortement(s) et mettre au programme des heures d'information sur la contraception?????

Personnellement je n'en vois que deux éviter autant que possible par les secondes (sur la contraception) d'en arriver au premier (l'avortement), éviter autant que possible (et ainsi que vient de le préciser BXVI) que le rapport sexuel devienne un vecteur de maladies (sida et autres MST).

Mais p.e préféreriez vous qu'on montre aux jeunes l'excellente pratique des faiseuses d'anges à aiguilles dans des arrières cuisines suivie d'une scène de curetage dans un hopital et qu'on maintienne dans l'ignorance absolue, ainsi qu'on le faisait du temps de nos grands-mères et d'excellents papes d'heureuse mémoire, la jeunesse sur les questions touchant à la sexualité??? Avec bien sûr toutes les conséquences bien connues dont un nombre incalculable (faute de stat précises) de doubles meutres par avortement clandestins .

Rappel pour éviter les débordements haineux : Je considère l'avortement comme un crime au delà de quelques jours. Je suis également opposé à l'avortement dit de confort (utilisé comme moyen contraceptif) mais je ne vois pas de motif à obliger une femme et plus encore une enfant à poursuivre une grossesse non désirée. Et je rappelle que la loi IVG n'est pas un droit à l'avortement mais est la dépénalisation d'un acte médical dès lors qu'il s'effectue selon des règles précises.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 05:40

L'avis de Tugdual Derville (France Catholique) :

Citation :
Avortement : L’affaire de l’enseignant sanctionné

par Tugdual Derville

vendredi 26 novembre 2010

Au début des conflits, c’est parole contre parole. Ici, le sujet – l’avortement légalisé – est tellement sensible, emblématique des «  valeurs de la République  », qu’il est impossible de savoir pour le moment ce qui s’est réellement passé, à Manosque, mi-octobre. Les faits sont invérifiables. L’identité du professeur inconnue. Mais, déjà le bouillonnement médiatique mérite d’être décrypté.

Les faits

1/ Ce qui semble certain

Dans le cadre de l’instruction civique le film No need to argue (ce titre pourrait se traduire par «  Commentaire inutile  ») est montré à des élèves de secondes mi-octobre par leur enseignant, ainsi que des documents papier. Le reportage est terrible  : le réalisateur fait précéder son documentaire de la mention «  Des images très crues mettant en scène les différentes techniques d’avortement. Une vidéo quasi insoutenable  ». Le professeur d’Histoire aurait lui-même prévenu les élèves et proposé à ceux se sentant incapables de regarder le film de sortir. Quelques-uns l’ont fait.

Des parents se plaignent de la séquence qui aurait traumatisé certains élèves  ; selon eux, les images d’avortement ne seraient d’ailleurs pas celles de l’IVG «  à la française  », avant les 12 semaines  ; une cellule d’écoute et de dialogue est même mise en place au sein de l’établissement.

Sur RTL, le Ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, déclare le 24 novembre  : «  Ce qui me choque c’est que les professeurs sont tenus à un principe de neutralité, de respect de la personne, et l’enseignant — même si c’est dans le cas d’éducation civique, qui fait l’objet de débats entre les élèves, et entre les élèves et l’enseignant —, l’enseignant doit toujours veiller à ne jamais heurter la sensibilité et les convictions des jeunes.  » Et d’annoncer une sanction immédiate.

Le recteur confirme une mesure de suspension «  prise à titre provisoire pour une durée de quatre mois  », au vu des «  éléments de l’enquête déjà rassemblés  » et de «  l’accroissement du trouble provoqué dans l’établissement par la médiatisation de cette affaire  ».

2/ Ce qui doit être vérifié

Ceux qui dénoncent le professeur insistent sur ses antécédents (le même film a déjà été diffusé en 2009 aux secondes), un militantisme anti-avortement assumé et ses convictions catholiques. Ce sont deux parents, enseignants tous les deux, qui auraient alerté leur fils puis saisi les autorités pour que l’affaire, qui aurait été étouffée en 2009, soit portée sur la place publique.

Dans une lettre de protestation au quotidien La Provence qui a révélé l’affaire le 24 novembre (lettre que la publication Internet Les Nouvelles de France affirme s’être procurée) le professeur aurait affirmé avoir inclus ce film dans un débat sur l’avortement au milieu d’autres éléments, y compris un discours prononcé par Simone Veil lors des discussions parlementaires de 1974. L’enseignant affirme être victime d’un lynchage médiatique et d’un jugement expéditif du rectorat, sans possibilité de se défendre à la suite d’une inspection abusive. Il reproche à l’Éducation nationale de lui faire injonction d’enseigner «  l’idéologie de l’État. Qui présente l’avortement comme un droit. Et impose à la population de penser comme lui.  » Affirmant être soutenu par une pétition d’élèves unanimes, il conclut par une charge contre Luc Chatel.

Un début de décryptage

1/ Sur le caractère insoutenable du film

Préalable assumé  : je ne tenterai pas de voir les images controversées. Il m’a suffi de lire. À mes yeux, chacun est responsable de ce que sa sensibilité est en mesure d’absorber sans se meurtrir inutilement. Les mentions «  adulte  » ou «  interdit aux moins de 18 ans  » qui figurent sur nombre de séquences, de sites et de films résonnent pour des jeunes gens comme un argument de vente. Mais elle devrait signifier pour tous, majeurs compris «  inhumain  !  ». Non regardable, sauf si on y est vraiment obligé pour assumer sa responsabilité. Or, je n’ai pas besoin d’images d’avortement pour savoir ce qui se passe  : de nombreuses femmes et soignants m’en ont témoigné.

Cependant chaque génération a ses codes. Chaque individu aussi. à titre d’exemple, la Une du quotidien Le Monde du mercredi 24 novembre qui présente le détail des corps enchevêtrés de jeunes Cambodgiens en train de mourir étouffés sur un pont mérite à mes yeux le qualificatif d’insoutenable, de même que nombre de films d’horreur et de séquences pornographiques. Quoi qu’il en soit, «  insoutenable  » reste une exagération qui signifie que celui qui soutient de telles images du regard peut avoir à en payer le prix en s’abîmant, en restant traumatisé. Même si insoutenable implique souvent  : attirant, fascinant, sidérant d’une sidération morbide. à ce titre, je veux bien croire que les images de «  No need to argue  » soient insoutenables. Peu étonnant que la plupart des élèves aient préférer rester. à cet âge-là, l’horreur et la pornographie sont largement banalisées, c’est-à-dire continuent de ruiner l’innocence des jeunes qui ne savent pas s’en protéger. Pour autant, des images de corps déchiquetés sont plus atrocement crues encore, parce que réelles, que celles des films d’horreur. Nul ne sait si l’intention du professeur était de «  montrer pour dissuader  », comme on tend de plus en plus à le faire en matière de prévention routière…

On comprend que des parents puissent être choqués de découvrir que leurs enfants mineurs ont été peu ou prou forcés (ne serait-ce qu’à cause de la pression naturelle les incitant à ne pas quitter le groupe) de voir de telles images…

2/ Sur la controverse autour d’un débat pour ou contre l’avortement à l’école

Il y a un paradoxe dans l’évolution de l’Éducation nationale. D’un côté on fait de plus en plus débattre les élèves sur les questions de société, sans tabou. Et, de l’autre on conteste – sur certains sujets – la légitimité d’un débat. Et l’auteur d’un billet sur le Post, signé Xavier Pregentil, d’ironiser à propos de la fermeté du ministre à propos des organismes libertaires dont les cours sponsorisés n’auraient «  rien à craindre  » du ministre. Ils sont dispensés dans toutes les écoles et tous les jours de cours dans la plus parfaite impunité et avec le soutien des «  associations complémentaires de l’éducation nationale  » financées par le ministère. Monsieur Luc Chatel le sait, mais que fait Monsieur Chatel contre cet affront au principe de la neutralité de l’éducation  ?  »

http://www.lepost.fr/

Finalement, nous pouvons effectivement constater que certains débats sont interdits, muselés diraient les syndicalistes, alors que d’autres ne le sont pas. Sur quels critères  ? Le rapport de forces entre les parties  ? Leur puissance médiatique  ? Les sujets dont on n’a pas le droit de débattre sont traités comme des dogmes  : l’efficacité pratique de la diffusion massive du préservatif pour prévenir une pandémie ou l’avortement comme un droit inaliénable en font partie.

3/ Sur l’orchestration de la controverse

Les faits sont anciens  : un an pour la première diffusion, et plus d’un mois pour la seconde. Comme souvent, c’est une officine militante qui les a déterrés et c’est la médiatisation qui a provoqué la sanction disciplinaire. Sans doute alerté par des parents-enseignants proches de son idéologie, le site Pro-choix publie une note dès le 18 novembre.

http://www.prochoix.org/

C’est logiquement la presse quotidienne régionale qui prend le relais six jours plus tard, avec l’article de La Provence du 24. L’AFP s’enflamme aussitôt  : l’actualité devient nationale. C’est sur une grande radio populaire (RTL) que le Ministre se sent donc obligé de réagir, dès midi le jour même, au risque de se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de la justice qui n’abordera le sujet que dans longtemps.

A noter que Rue 89 publiera, le 25, un article fort détaillé de Camille Garcia  : l’experte interviewée n’est autre que… Fiammetta Venner, la «  politologue  » de Prochoix. C’est l’organisme pro-avortement par lequel le scandale a éclaté. L’article vise à capitaliser en mouillant avec le professeur de Manosque l’ensemble des mouvements qui agissent pour que l’avortement ne s’impose pas aux femmes enceintes en difficulté. Fiammetta Venner prétend en effet expliquer «  le phénomène  » qu’elle globalise par deux raisons  :

«  L’arrivée de Benoît XVI à la tête de l’Église catholique a renforcé la position des traditionalistes chrétiens en entamant une guerre avec les modernistes  ;

les associations pro-vie américaines sont plus efficientes et plus actives depuis l’arrivée d’Obama.  »

C’est le recyclage des mêmes raisons qu’on invoquait tout autant du temps de Jean-Paul II et du président Bush. Et, comme à cette époque, Fiammetta Venner prend soin d’amalgamer la France à ce constat planétaire  : «  Cette tendance, on la retrouve en France. La Toile constitue un outil de propagande idéal pour ces associations.  »

http://www.rue89.com/2010/11/25/suspendu-pour-avoir-projete-une-video-anti-ivg-a-ses-eleves-177706

4/ Sur l’impact médiatique de l’affaire

Effectivement, Internet permet de rassembler des éléments que ceux qui orchestrent l’affaire auraient sans-doute aimé cacher. Comme, par exemple, la défense du professeur, et la raison de son absence à une première convocation du rectorat  : son fils de 11 ans aurait été renversé et grièvement blessé sur la voie publique…

Internet permet aussi d’échapper aux dogmes qui dominent le papier  : les blogs, les commentaires ne sont pas tendres pour Luc Chatel, quand il réclame une neutralité que l’Éducation nationale a, depuis longtemps, abandonnée sur d’autres sujets.

La Toile permet aussi de mesurer la virulence de l’enseignant quand il se défend. Si ce qui est mis à la fin de son droit de réponse adressé à La Provence et trouvé sur le net est exact, il terminerait ainsi son texte  : «  Quand vos sanctions et discriminations auront échoué, M. Chatel, quelle est la suite des réjouissances dans votre meilleur des mondes  ? Qu’est ce qui attend les élèves et les professeurs qui ne pensent pas comme vous, Monsieur le Ministre  ? Le goulag, le bûcher, ou la chambre à gaz  ?  » Les spécialistes de la communication décerneront à l’enseignant un «  point Godwin  », c’est-à-dire un carton rouge, puisqu’il va jusqu’à invoquer l’insoutenable (les chambres à gaz) qui n’ont strictement rien à voir avec la sanction qui le menace. Maladresse qui risque de connoter les autres promoteurs de la vie d’une réputation sulfureuse…

Pourtant – ou surtout – ceux qui ont médiatisé l’affaire pour dénoncer le professeur n’ont peut-être pas mesuré le risque que cela se retourne à son profit, ou à celui de la cause du respect de la vie commençante.

a/ D’abord l’esprit gaulois déteste la censure. Ceux qui affirment qu’il ne faut pas montrer quelque chose – même par délicatesse – sont vite taxés de pudibonds. Et le professeur, puni sans défenseur, a déjà acquis un statut de victime.

b/ Ensuite l’idée qu’on débatte d’un sujet sans l’aborder de façon contradictoire est impopulaire. Parler d’avortement à sens unique, c’est risquer d’être suspecté de craindre les arguments adverses, et ici «  la preuve par l’image  ».

c/ Enfin, ce que les médias s’obligent à décrire de la vidéo contribue à en diffuser le «  message  »  : des petits corps sont désarticulés de main d’homme. Et voilà que l’imagerie sanguinolente de l’avortement – celle que personne ne veut voir – s’impose dans les esprits… Surtout quand on découvre qu’il faut une cellule de soutien psychologique pour aider les élèves à se remettre des images d’avortement qu’on leur a montrées. Tout cela, est-ce pour le meilleur ou pour le pire  ? Il faut attendre pour le savoir. Il est en tout cas impossible d’enterrer la vérité sur la vie. Les pierres elles-mêmes pourraient finir par crier. Mais attention à la violence des images, à la violence qui constituerait à les imposer à l’école comme dans la rue, comme argument ultime, sans ménager le psychisme de ceux qu’on vise. La fin ne justifie pas les moyens.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 10:40

L'avortement est un acte terrible, c'est une réalité.

Cela dit, je ne suis pas certaine que montrer des images à ce point "gore" à des jeunes, soit absoument nécessaire, quoique...l'enseignant a certainement voulu montrer la barbarie et la cruauté de l'ivg, et espérer par là un effet dissuasif :|

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 10:46

julia a écrit:
L'avortement est un acte terrible, c'est une réalité.

Cela dit, je ne suis pas certaine que montrer des images à ce point "gore" à des jeunes, soit absoument nécessaire, quoique...l'enseignant a certainement voulu montrer la barbarie et la cruauté de l'ivg, et espérer par là un effet dissuasif :|


Son courage est grand. Il l'a fait en école PUBLIQUE. Sa réponse au journal est forte, parfois risquée (référence au Nazisme).

Prions pour lui car le poids d'une lutte à mener de ce genre, en même temps que l'accident de son fils, est énorme.

QUESTION A DIEU ET A SES ANGES : pourquoi les épreuves arrivent-elles souvent en cascade sur un homme ?
scratch

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 11:00

Psaume 34,19

Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Eternel l'en délivre toujours.Ce que je peux dire d'expérience, c'est que le combat pour la Vie touche directement au combat entre Dieu et son adversaire (cf la fuite en Egypte et le massacre des innocents); c'est un terrain ultra-sensible d'un point de vue spirituel, et si l'on veut y prendre part en toute modestie, il faudra prendre bien soin de PRIER BEAUCOUP et de se revêtir de l'armure dont parle Saint Paul :

Ephésiens 6:11 - 13 :

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.

Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.



Le Rosaire est aussi une cuirasse et un bouclier imparable.

Pour ceux qui ont suivi le fil "le jeûne peut nous aider dans le combat pour la Vie", hier en fin d'a.m, une maman a changé d'avis, j'ai recopié son message sur le fil.

Continuons avec foi, nous pouvons tous faire quelque chose, avec l'aide de Dieu !! Merci de tout coeur à ceux qui s'intéressent à cette cause !!

Et prions pour ce courageux professeur et son fils ! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 11:33

Arnaud Dumouch a écrit:
julia a écrit:
L'avortement est un acte terrible, c'est une réalité.

Cela dit, je ne suis pas certaine que montrer des images à ce point "gore" à des jeunes, soit absoument nécessaire, quoique...l'enseignant a certainement voulu montrer la barbarie et la cruauté de l'ivg, et espérer par là un effet dissuasif :|


Son courage est grand. Il l'a fait en école PUBLIQUE. Sa réponse au journal est forte, parfois risquée (référence au Nazisme).

Prions pour lui car le poids d'une lutte à mener de ce genre, en même temps que l'accident de son fils, est énorme.

QUESTION A DIEU ET A SES ANGES : pourquoi les épreuves arrivent-elles souvent en cascade sur un homme ?
scratch

En effet, prions pour lui, et prions le Seigneur pour que la curiosité suscitée par l'affaire soit l'occasion d'une prise de conscience de l'horreur de l'avortement pour de nombreux gens.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 11:36

adamev a écrit:
Philippe a écrit:
Titre du fil : Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée
Question : où est la neutralité quand on met au programme des heures d'information sur la contraception ? La neutralité n'exige-t-elle pas cet autre son de cloche ?

Etant ignorant des vraies conditions de l'exposé et de l'enseignement de ce prof je ne prendrais pas parti pour ou contre lui. Je suppose qu'une enquête est chargée de faire la lumière sur ce point. Je m'en remets donc à la Justice.

Par contre je trouve le rapprochement de Philippe assez curieux : Quel rapport y a t-il entre montrer une vidéo (choquante) d'avortement(s) et mettre au programme des heures d'information sur la contraception?????

On vous parle aussi d'avortement dans ces journées. Le minimum, quand on prétend être neutre, c'est de montrer ce qu'il y a derrière les mots.


Rappel pour éviter les débordements haineux : Je considère l'avortement comme un crime au delà de quelques jours. Je suis également opposé à l'avortement dit de confort (utilisé comme moyen contraceptif) mais je ne vois pas de motif à obliger une femme et plus encore une enfant à poursuivre une grossesse non désirée. Et je rappelle que la loi IVG n'est pas un droit à l'avortement mais est la dépénalisation d'un acte médical dès lors qu'il s'effectue selon des règles précises.

C'était effectivement une loi aux objectifs limités : les cas de "détresse". Problème : la "détresse" n'est pas appréciée par un juge, mais par la femme elle-même. D'où les avortements de confort.


Pour l'avortement, cependant, il est inadmissible, même pendant les premiers jours ; et la foi n'est qu'un motif supplémentaire de cette qualification : la raison lui est suffisante.



_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 15:53

Un grand coup de chapeau à Tugdual Derville .
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 17:25

julia a écrit:
L'avortement est un acte terrible, c'est une réalité.

Cela dit, je ne suis pas certaine que montrer des images à ce point "gore" à des jeunes, soit absoument nécessaire, quoique...l'enseignant a certainement voulu montrer la barbarie et la cruauté de l'ivg, et espérer par là un effet dissuasif :|


Je crois que c'est bon de montrer aux jeunes ce qu'on veut leur faire accepter comme quelque chose de bien, comme un "droit" à ne pas toucher.

Et puis les jeunes sont bombardés d'images violentes dans les films, cette fois, c'est la réalité. Et elle n'est pas belle à voir... pale
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 17:42

Oui, c'est vrai, c'est la vérité qui nous rend libres. Et cette vérité-là doit être dite.

Et dire qu'à l'heure où nous écrivons et échangeons, des centaines de bébés sont avortés dans l'indifférence générale (sauf quelques rares cas) Crying or Very sad

Soyons bien unis dans la prière ce soir, pour le respect de la Vie :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 18:56

Julia, faudrait pas non plus que tu ne penses qu'à l'avortement, il y a des choses plus drôles quand même dans la vie.

Je dis ça parce qu'il me semble que tu en parles beaucoup et prend beaucoup sur toi.

Je ne veux pas non plus faire comme si c'était rien, c'est même un des problèmes majeurs de notre génération, mais prenons un exemple : les générations précédentes ont eu d'autres épreuves (les deux guerres mondiales), bon ben, imagine une personne à cet époque "Ah mon Dieu, la guerre, Ah mon Dieu que c'est horrible", à la fin elle ne vit plus.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 19:07

nilamitp a écrit:
Julia, faudrait pas non plus que tu ne penses qu'à l'avortement, il y a des choses plus drôles quand même dans la vie.

Je dis ça parce qu'il me semble que tu en parles beaucoup et prend beaucoup sur toi.

Je ne veux pas non plus faire comme si c'était rien, c'est même un des problèmes majeurs de notre génération, mais prenons un exemple : les générations précédentes ont eu d'autres épreuves (les deux guerres mondiales), bon ben, imagine une personne à cet époque "Ah mon Dieu, la guerre, Ah mon Dieu que c'est horrible", à la fin elle ne vit plus.

Cher Nilamipt, l'avortement, c'est la mort objective de petits enfants jeté hors du sein maternel dans le shéol.

C'est objectivement ce qu'il y a de pire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Sam 27 Nov 2010, 20:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Nilamipt, l'avortement, c'est la mort objective de petits enfants jeté hors du sein maternel dans le shéol.

C'est objectivement ce qu'il y a de pire.
Je sais ce qu'est l'avortement.
Je ne parlais pas de ça.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 00:58

nilamitp a écrit:
Julia, faudrait pas non plus que tu ne penses qu'à l'avortement, il y a des choses plus drôles quand même dans la vie.

Je dis ça parce qu'il me semble que tu en parles beaucoup et prend beaucoup sur toi.

Je ne veux pas non plus faire comme si c'était rien, c'est même un des problèmes majeurs de notre génération, mais prenons un exemple : les générations précédentes ont eu d'autres épreuves (les deux guerres mondiales), bon ben, imagine une personne à cet époque "Ah mon Dieu, la guerre, Ah mon Dieu que c'est horrible", à la fin elle ne vit plus.

Ha ben nan, faut pas croire, je pense aussi (beaucoup) au Bon Dieu, à mon boulot (hé oui Laughing ); à mon couple : ménage, popote, sortir le chien enfin tu vois, et à rigoler, oui, car dans la vie, je suis une vraie rigolote (je sais, ça ne se voit pas trop sur le forum, mais les sujets sont sérieux ici Laughing )

Tu fais bien par contre de prendre l'exemple des deux guerres, notamment de la 2ème, car quelqu'un qui aurait été investi dans le sauvetage de vies déportées, donc en danger permanent de mort, aurait été un tantinet préoccupé par la question, tu vois.

Et moi, je consacre beaucoup de temps à parler, répondre, écouter des jeunes filles et des femmes qui sont sur le point d'avorter, dans mon association.

Comme tu ne prends pas part directement à cette forme-là de lutte, tu ne peux pas comprendre, je te t'en veux pas, par contre, nous prenons toutes les bonnes volontés, tu es le bienvenu, lance-toi !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 06:00

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 18:03

Le professeur suspendu nous a envoyé un MP pour nous remercier de la reproduction (merci Simon) de son droit de réponse.

Je lui ai répondu par mail qu'il était dans nos prières.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 19:48

Oui, j'ai ce mail. Il a une grande force et un grand courage. Il va devoir durer, dans le calme, car cette tempête n'est pas que médiatique pour lui. Il y a une affaire politique là dedans, à savoir toute l'idéologie d'une GÉNÉRATION DE LA TOLÉRANCE (lol) et DU CULTE DU SEXE. Ces gens sont prêts à réduire toute personne qui ne pense pas comme eux, et au nom de leur TOLERANCE !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 20:29

... de LEUR tolérance ....



En union de prière pour ce prof :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 23:11

Philippe Fabry a écrit:
Le professeur suspendu nous a envoyé un MP pour nous remercier de la reproduction (merci Simon) de son droit de réponse.

Je lui ai répondu par mail qu'il était dans nos prières.

Comme ça, il a visité le forum ? Super ! Very Happy

Maintenant, il sait qu'il n'est pas seul au milieu des adversaires !
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Dim 28 Nov 2010, 23:40

Tout notre soutien et prières pour ce professeur dans ses épreuves. :stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Lun 29 Nov 2010, 00:29

Citation :
"Ce n'est pas le film qui est violent mais les avortements qui y sont décrits"

Après nous avoir fait parvenir son droit de réponse envoyé ce matin à La Provence, le professeur d'histoire-géographie du lycée "Les Iscles" à Manosque, accusé d'avoir projeté à ses élèves un film montrant la réalité de l'avortement, a choisi les Nouvelles de France pour se défendre d'accusations relayées par certains grands médias peu scrupuleux.

Bonjour ******, merci d'avoir accepté de répondre en exclusivité à nos questions. Pourquoi une réaction si tardive de votre part ?

Je n'ai appris que mercredi soir, contacté par téléphone par une journaliste travaillant pour Canal Plus, ce qui ce passait. Je me trouvais au chevet de l'un de mes enfants à l'hôpital à Marseille, mon enfant ayant été très gravement blessé vendredi. J'avais prévenu mon établissement et le Rectorat de cette situation dramatique, ce qui ne les a même pas conduit à reporter leur décision de suspension. M. Chatel n'a sûrement jamais eu d'enfant gravement blessé et cloué sur un lit d'hôpital...

Comment expliquer cette polémique ?

Bien sûr, je n'ai jamais dit publiquement que j'étais catholique, sauf à mes amis. Et je suis très ouvert. Certes, des professeurs réagissent parfois avec haine et intolérance, mais je veille et j'essaye de rester charitable envers tous. Ce sont évidemment mes convictions religieuses présumées qui font que l'on s'en prend à moi. Je passe sur les vexations au quotidien (préservatif déposés dans mon casier, insultes anti catholiques haineuses, contre Benoît XVI en particulier, etc...). Hélas, dans l'Education nationale, s'agissant de l'avortement, on a l'obligation d'être pour. C'est précisement ma neutralité qui pose problème, car j'ai utilisé des documents pro-avortement, en complément du Planning familial qui est intervenu massivement dans mes classes. J'ai notamment utilisé le discours de Mme Veil et le texte de la loi de 1975. Par contre, je ne pouvais obéir à l'ordre sectaire de l'administration de ne faire que l'apologie de l'avortement et de n'utiliser que des documents pro-avortement. Mon proviseur m'avait ordonné de ne pas faire ce débat, sauf pour moi à faire l'apologie de la loi Veil. Je ne pouvais obéir à un ordre manifestement immoral, et contraire au devoir de pluralité, donc de neutralité, qui m'incombe dans l'organisation de ces débats.

Vous m'avez dit avoir vu à la télévision le témoignage à charge d'une élève que vous n'avez jamais eu... Quelles précautions allez-vous prendre avec les grands médias ?

Les grands médias (presse, radios, télévisions) sont massivement subventionnés et contrôlés par l'Etat. Je vais donc tâcher d'être prudent. Mais je veux croire que dans ce pays, il subsiste des gens -et des journalistes- attachés aux idéaux de liberté et de tolérance. Le Planning familial n'est pas poursuivi pour avoir fait l'apologie de l'avortement dans mes classes, ni aucun de mes collègues qui sont en faveur de l'avortement et en font état dans les classes. Ce qui est en jeu dans ce lynchage, c'est l'existence même de notre démocratie. Les chrétiens et les musulmans, eux aussi (entre autres religions) payent des impôts et ont le droit au respect de leurs enfants. Je demande que cesse le matraquage des esprits des jeunes par le lobby de l'avortement.

Que s'est-il passé ce jour-là ? Avez-vous comme certains parents d'élèves le prétendent, distribué des tracts contre la loi Veil ?

Les jeunes du lycée se sont vu distribuer par le Planning et l'infirmière des prospectus faisant la propagande de l'avortement. Ces prospectus présentaient d'ailleurs le stérilet comme un moyen de contraception alors qu'il s'agit d'un moyen également abortif. Le mensonge, c'est toujours l'arme des régimes totalitaires. Mais les élèves avaient aussi le droit de connaitre sur le sujet la position de l'islam ou de la religion catholique par exemble, pour ne citer que les deux principales religions du pays, et également de savoir comment a été perçue, dans l'histoire et dans presque toutes les civilisations, l'avortement.

Des élèves vous soutiennent-ils ? Des professeurs ? Officiellement/officieusement ?

Des élèves me soutiennent, et je suis admiratif pour leur courage, notamment pour ceux qui n'ont pas la même confession que moi... Une classe m'a même remis une pétition de soutien, signée par tous les élèves de la classe accompagnée d'une lettre émouvante, que je ne montrerai qu'avec leur accord cependant. Et puis des professeurs, non chrétiens d'ailleurs, m'ont témoigné leur soutien, discrètement bien sûr, vu le climat totalitaire et de délation qui s'est instauré au lycée... Ils ne peuvent le faire qu'officieusement.

Comment jugez-vous l'attitude du Rectorat et de Luc Chatel à votre égard ?

L'attitude de M. Chatel me semble empreinte de haine et d'intolérance, à moins qu'il n'ait pas bien été informé, par exemple du fait que bien des élèves ont été heureux que ce débat ait pu avoir lieu ? Mais rassurez vous, malgré tout, je lui pardonne et ne demanderai donc pas sa suspension pour 4 mois !!

Que répondez-vous à ceux, même parmi les pro-vie, qui jugent le film no need to argue trop violent/gore pour être montré à des élèves de seconde ?

Le cours parfait n'existe pas, j'ai aussi utilisé d'autres documents dans ma carrière et cette année dont un film tourné à Grenoble intitulé Sois un homme, ou aussi une photo d'un foetus de 12 semaines, car le vidéo projecteur réservé aux profs d'histoire a mystérieusement disparu au lycée!! Sur le fond, il serait préférable bien sûr que les adolescents soient préservés, mais comme l'Education nationale leur fait la propagande en faveur de l'avortement, et que les adolescents peuvent utiliser la procédure d'avortement, il me parait normal qu'ils soient informés de sa dure -et certes insoutenable- réalité. Je ne suis pas choqué pour ma part que l'on fasse voir aux élèves de troisième, plus jeunes que les miens, des images des camps de concentration nazis, malgré leur caractère insoutenable. S'il s'agit de sauver des vies humaines, toute vérité est bonne à montrer. Et ce n'est pas le film qui est violent, mais les avortements qui y sont décrits.

Comment vous sentez-vous aujourd'hui ?

Je suis très inquiet et fatigué. J'ai peur pour mes enfants, car ils sont dans des écoles publiques et j'aimerai pouvoir m'occuper plus de mon fils blessé. C'est vers lui que vont surtout mes prières et mes pensées en ce moment... Mais je prie aussi pour toutes ces mamans victimes de ce drame de l'avortement. J'avoue que j'ai aussi peur pour moi, j'espère que la prière des catholiques, qui vont prier samedi soir dans le monde entier pour toute vie naissante et la préservation de toute vie humaine dès sa conception, en union avec le pape, me donnera force et courage.

Le mérite de cette polémique n'est-il pas de réouvrir le débat sur l'avortement et de faire connaître aux gens des films qui disent ce qu'est vraiment un avortement ?

Dire qu'au départ je ne comptais faire ce débat cette année qu'avec une classe car j'avais peur!! Sans l'intolérance de ma hiérarchie, rien de tout ça ne serait arrivé!!! Enfin, si cette épreuve que je traverse permet aux libertés de progresser dans ce pays, et surtout la première des libertés, celle d'avoir droit à la vie, j'en serai heureux!

Propos recueillis par Eric Martin

http://www.nouvelles-de-france.fr/article.php?cat=12&id=339&titre=

Bravo pour votre courage ! Thumright

C'est quand même incroyable qu'une telle chose arrive dans un pays dit démocratique ! Shocked

À moins que la France ne soit devenue un pays à l'image des "démocraties populaires"... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80874
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Lun 29 Nov 2010, 00:42

Bravo non seulement pour votre courage, mais pour votre force d'âme et votre intelligence. vous redonnez courage aux chrétiens !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 3932
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Lun 29 Nov 2010, 00:54

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée   Lun 29 Nov 2010, 01:04

Le voici, le vidéo qu'ils ne veulent pas que les enfants regardent:

http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-5028425.html

Quand on voit ça, on n'a pas trop envie de clamer son appartenance "pro-choix" !
Revenir en haut Aller en bas
 
Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Scandale : un professeur montre une vidéo anti-avortement au lycée
» Un prof diffuse une vidéo anti-avortement à ses élèves : il est suspendu
» Vidéo anti-avortements : Le Prix du sang !
» Article de Nathalie Bulle sur l'anti-intellectualisme du lycée, à l'occasion de la suppression de l'HG en TS.
» Vidéo d'avortement, épouvantablement triste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: