DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mar 01 Juin 2010, 20:35

Citation :
Les chrétiens convaincus, les hommes de prière et les justes doivent sans relâche occuper le terrain de la société et ne pas craindre de témoigner du respect de la vie et de la dignité de la personne. Et le jour où il ne sera plus possible de témoigner autrement que par le silence, ce jour là sera aussi un témoignage qui servira de mesure avec le cri silencieux des enfants immolés pour le jugement d’une société enfermée dans un enfer qu’elle se sera constitué.

Les événements nous le montre, il ne faut être d’aucune concession.

VIDEO - GLORIA TV
http://fr.gloria.tv/?media=79867
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mar 01 Juin 2010, 20:55

Lévitique 18, 21
« Tu ne livreras pas de tes enfants à faire passer à Molek, et tu ne profaneras pas ainsi le nom de ton Dieu. Je suis LE SEIGNEUR. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:11

Citation :
Les chrétiens convaincus, les hommes de prière et les justes doivent sans relâche occuper le terrain de la société et ne pas craindre de témoigner du respect de la vie et de la dignité de la personne. Et le jour où il ne sera plus possible de témoigner autrement que par le silence, ce jour là sera aussi un témoignage qui servira de mesure avec le cri silencieux des enfants immolés pour le jugement d’une société enfermée dans un enfer qu’elle se sera constitué.

Pour ce qui est des avortements, cher Pierre Aubrit St Pol, imaginez une gamine de 15 ans enceinte, traumatisée par le viol. Vous voudriez en plus prolonger son traumatisme au delà du supportable, la détruire, ruiner sa jeunesse, sans parler des répercussions psychologiques (voire physiques!) que ça aura sur l'enfant à naître. Vous savez bien qu'un enfant non désiré est un enfant mort-né. Un enfant a besoin d'un père et d'une mère. Donc, mettez votre morale de côté et laissez Dieu faire le reste. :colere: puker
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:28

Il ne te reste plus qu'à nous expliquez qu'il y a chaque année en France, 230 00 gamines de 15 ans enceintes, violées et traumatisées.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:32

Psychoactif a écrit:
Citation :
Les chrétiens convaincus, les hommes de prière et les justes doivent sans relâche occuper le terrain de la société et ne pas craindre de témoigner du respect de la vie et de la dignité de la personne. Et le jour où il ne sera plus possible de témoigner autrement que par le silence, ce jour là sera aussi un témoignage qui servira de mesure avec le cri silencieux des enfants immolés pour le jugement d’une société enfermée dans un enfer qu’elle se sera constitué.

Pour ce qui est des avortements, cher Pierre Aubrit St Pol, imaginez une gamine enceinte de 15 ans, traumatisée par le viol. Vous voudriez en plus prolonger son traumatisme au delà du supportable, la détruire, ruiner sa jeunesse, sans parler des répercussions psychologiques (voire physiques!) que ça aura sur l'enfant à naître. Vous savez bien qu'un enfant non désiré est un enfant mort-né. Un enfant a besoin d'un père et d'une mère. Donc, mettez votre morale de côté et laissez Dieu faire le reste.

Psychoactif,vous croyez justifier votre position en prenant un cas limite,qui est loin d'être celui des 200 000 avortements qui sont opérés chaque année en France.

Même dans ce cas limite,votre position est injustifiable car au traumatisme du viol vous voudriez rajouter celui de l'avortement !

Comment pouvez-vous tenter de justifier une telle abomination ? Votre argument est spécieux.Rajouter un mal à un autre mal ne produit jamais un bien !


Dernière édition par Géraud le Mer 02 Juin 2010, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:35

nilamitp a écrit:
Il ne te reste plus qu'à nous expliquez qu'il y a chaque année en France, 230 00 gamines de 15 ans enceintes, violées et traumatisées.

T'es un marrant, toi, la souffrance est personnelle. Je doute fort que tu tiendrais le même discours si ta sœur, ta fille subissait un tel traumatisme.


Dernière édition par Psychoactif le Mer 02 Juin 2010, 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:36

Psychoactif a écrit:
Citation :
Vous voudriez en plus prolonger son traumatisme au delà du supportable, la détruire, ruiner sa jeunesse, sans parler des répercussions psychologiques (voire physiques!) que ça aura sur l'enfant à naître.

Je ne crois que l'on puisse soulager une victime par un mal plus profond et radical.

La bonne conscience ne sert qu'a dédouaner les égoïsmes: dans le cas que vous cité, un accompagnement ciblé sans contraindre peut aider à amener ce petit être jusqu'à la naissance, et la maman peut alors décider l'accouchement sousX ou le conserver. Dans les deux cas, le viole sera beaucoup mieux surmonté et ne s'aggravera par un traumatisme plus lourd que produira l'Avortement comme toutes les études les plus sérieuses l'indiquent.
On sait par ailleurs que cette loi fut la volonté de détruire la famille et faire reculer la société dans ses devoirs d'assistance. Nous envoyons chaque jour les effets pervers.
L'homme de Dieu, l'homme de prière est un homme de vie, il doit donc continuer de témoigner...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:44

Je résume vos positions :

Pierre Aubrit St Pol et Géraud : le viol est beaucoup moins grave que l'avortement.


pale


Dernière édition par Psychoactif le Mer 02 Juin 2010, 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:45

OUI
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 19:52

Géraud a écrit:
vous croyez justifier votre position en prenant un cas limite,qui est loin d'être celui des 200 000 avortements qui sont opérés chaque année en France.

Même dans ce cas limite,votre position est injustifiable car au traumatisme du viol vous voudriez rajouter celui de l'avortement !

Comment pouvez-vous tenter de justifier une telle abomination ? Votre argument est spécieux.Rajouter un mal à un autre mal ne produit jamais un bien !

Un cas limite??drunken

Citation :
De même, les affaires de viol concernent dans 45 à 50 % des cas des MINEURS. Enfin, il est important d'avoir présent à l'esprit que selon les évaluations des spécialistes, 10 % seulement des abus sexuels sur mineurs sont signalés aux autorités judiciaires.

http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/gross_ado/36_981123a.htm


Dernière édition par Psychoactif le Mer 02 Juin 2010, 20:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:00

Psychoactif a écrit:
Je résume vos positions :

Pierre Aubrit St Pol et Géraud : le viol est beaucoup moins grave que l'avortement.


pale

Objectivement, s'il y a vraiment un être humain (doté d'une âme immortelle), on est obligé de tenir cette position.

C'est pile ou face !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:02

:no


Dernière édition par Psychoactif le Mer 02 Juin 2010, 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:09

Qu'elle que soit la forme du mal, la cause de la souffrance, on ne peut proposer une solution qui, de fait, produira un mal plus grave.
Ceci étant dit: dans le cas d'un viol, la décision ultime ne peut en revenir qu'à la victime, mais pas avant d'avoir tout proposé. Mais souvent, si la victime d'un viol se sait entourée, alors elle rejette l'idée de l'avortement qui lui apparaît comme la tentation du désespoir... Il en est de même pour ceux qui sont en phase terminale, s'ils sont accompagnés, ils ne souhaitent plus se donner la mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:25

Géraud a écrit:
vous croyez justifier votre position en prenant un cas limite,qui est loin d'être celui des 200 000 avortements qui sont opérés chaque année en France.

Donc d'après ce site : http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/gross_ado/36_981123a.htm ,

Il y aurait eu en 1995 : 273 x 10 = 2730 viols de mineurs puisque "selon les évaluations des spécialistes, 10 % seulement des abus sexuels sur mineurs sont signalés aux autorités judiciaires."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:48

Psychoactif a écrit:
nilamitp a écrit:
Il ne te reste plus qu'à nous expliquez qu'il y a chaque année en France, 230 00 gamines de 15 ans enceintes, violées et traumatisées.

T'es un marrant, toi, la souffrance est personnelle. Je doute fort que tu tiendrais le même discours si ta sœur, ta fille subissait un tel traumatisme.
Bon, comme tu l'auras compris tout seul, la grande majorité des avortements sont le fait de personnes qui, après avoir voulu vivre une sexualité libre, pensent tout simplement : "non là, ce n'est pas le moment d'avoir un bébé".



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 20:56

Donc, tu penses que les mineurs violés ne devraient pas avorter, comme l'a écrit Pierre Aubrit et comme l'acquiescerait sans aucun doute Géraud "Comment pouvez-vous tenter de justifier une telle abomination ?" :no
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 21:04

Quand on dit que l'on est tous pécheurs, tu crois que c'est pour plaisanter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 21:15

Tout ce que j'essaie de dire, c'est que les choses ne sont jamais aussi simples : "l'avortement est une abomination. Supprimons l'avortement."
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 21:19

Un violeur pervers avec 75 de QI et psychopathe, l'avortement me paraît justifié.

Mais bien sur, il y a des Pères de famille, Catholiques au grand coeur, avec de grands principes, mais qui repoussent des prétendants de leurs filles parce qu'il n'a pas le compte à banque, même si à côté de ça, le prétendant gendre est bien sous tout rapport.

J'ai connu ça,

Je veux dire qu'à un moment, les grands principes, ça me gave un peu.

C'est toujours pareil, faites ce que je dis pas ce que je fais,

Mais je doute pas de l'honnêteté intellectuelle des personnes qui interviennent ici, mais les gens que j'évoque existent.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 21:30

Il y a un fait objectif : un embryon est un "être humain",même s'il n'est pas encore autonome.

L'avortement est la mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.Comment justifier cela?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 21:41

Géraud a écrit:
Il y a un fait objectif : un embryon est un "être humain",même s'il n'est pas encore autonome.

L'avortement est la mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.Comment justifier cela?

Le juif répond ceci :

Citation :
Au plan religieux, l'avortement est contraire à la loi juive. Toutefois, il est toléré si l'embryon a moins de 41 jours, car le Talmud considère que le foetus n'est vraiment formé qu'après cette période.

Le musulman :

Citation :
Si l’embryon se trouve à sa première phase de développement équivalente à 40 jours et qu’il y aurait un bien fondé légal (religieusement) ou un mal à repousser, il serait alors permis d’avorter. Quant au fait d’avorter durant cette période de peur de ne pouvoir assurer l’éducation des enfants, leur subsistance, leur enseignement, leur avenir, ou bien pour se limiter aux enfants que le couple possède déjà, alors ceci n’est pas permis.

Donc, qui a raison? Le catholique? Le juif et le musulman? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 22:43

les morales thalmudique et hadithique sont totalement imparfaites, et sont adaptés à des hommes qui essaient de faire avec la réalité.

La vraie morale est intransigeante, inflexible, et te montre à quel point tu es pécheur.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 22:50

Géraud a écrit:
Il y a un fait objectif : un embryon est un "être humain",même s'il n'est pas encore autonome.

L'avortement est la mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.Comment justifier cela?




Une fille qui prend la pilule abortive suite à un viol n'avorte pas,

il n'y a pas de mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.


Il y a avortement que si elle attend, prend le risque de la grossesse et avorte au bout de plusieurs semaines. C'est différent.


je vous trouve absolutiste, ça fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 22:53

nilamitp a écrit:
les morales thalmudique et hadithique sont totalement imparfaites, et sont adaptés à des hommes qui essaient de faire avec la réalité.

La vraie morale est intransigeante, inflexible, et te montre à quel point tu es pécheur.

Tiens comme c'est bizarre, ça ne m'étonne absolument pas. Je m'attendais tout à fait à cette réponse. Il ne faut pas oublier que pour le catholique, toutes les autres religions sont des sectes ou des sous-religions. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 22:57

nilamitp a écrit:
les morales thalmudique et hadithique sont totalement imparfaites, et sont adaptés à des hommes qui essaient de faire avec la réalité.

La vraie morale est intransigeante, inflexible, et te montre à quel point tu es pécheur.



Faux !

La vraie morale n'est pas intransigeante, c'est le moralisme qui est intransigeant, le moralisme est la caricature de la morale.

Vous ne voyez que le problème que par un bout, vous êtes dans le moralisme qui est aveugle, bête et méchant, arbitraire.

J'ai écouté Timothy Radcliffe dire tout le mal qu'il pensait des gens qui pensait comme vous, comme il dit, rien de plus stupide que d'absolutiser.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:01

Atomic
Citation :
Une fille qui prend la pilule abortive suite à un viol n'avorte pas,

FAUX! le Magistère est précis, la pilule abortive est un avortement, c'est un meurtre de fait et d'intention.

encore une fois, on ne fait pas le bien par mal plus grand que la cause initiale de souffrance.

C'est bizarre, pourquoi personne ne répond à ma précédente intervention, dans laquelle j'explique que, après avoir proposé à la violée tous les accompagnements possibles, celle-ci in fine est seule à prendre sa décision, car il s'agit là de l'ultime usage du libre arbitre, et nu ne peut se substituer à Dieu.
Si elle prend la décision d'avorter, elle commet certes un mal plus grand qu'elle s'inflige, mais alors le jugement ne relève là que de Dieu. quant nous nous devons l'accompagner continuement, car il est certain qu'elle risque d'être dominée par le désespoir et le retourner contre elle. TOUJOURS LA CHARITE DOIT DOMINER...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:05

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Atomic
Citation :
Une fille qui prend la pilule abortive suite à un viol n'avorte pas,

FAUX! le Magistère est précis, la pilule abortive est un avortement, c'est un meurtre de fait et d'intention.

encore une fois, on ne fait pas le bien par mal plus grand que la cause initiale de souffrance.

C'est bizarre, pourquoi personne ne répond à ma précédente intervention, dans laquelle j'explique que, après avoir proposé à la violée tous les accompagnements possibles, celle-ci in fine est seule à prendre sa décision, car il s'agit là de l'ultime usage du libre arbitre, et nu ne peut se substituer à Dieu.
Si elle prend la décision d'avorter, elle commet certes un mal plus grand qu'elle s'inflige, mais alors le jugement ne relève là que de Dieu. quant nous nous devons l'accompagner continuement, car il est certain qu'elle risque d'être dominée par le désespoir et le retourner contre elle. TOUJOURS LA CHARITE DOIT DOMINER...


Le Magistère est précis, il l'a toujours été, humble aussi,
En effet, on sait que la Terre fût plate, puis ronde et elle est à nouveau plate......

Une pierre dans votre poitrine, comme votre prénom ! mais pas de coeur. C'est ce que je pense des moralistes comme vous.

désolé,

Avec des gens comme vous, on revient à la chasse aux sorcières, ce Catholicisme, je le fuis,

Cessez de causer à tout bout de champ de charité, ça me pique les yeux.

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:09

Cette fois, atomic, on est tout à fait sur la même longueur d'onde. Nos paroles vibrent à l'unisson. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:14

Psychoactif a écrit:
Cette fois, atomic, on est tout à fait sur la même longueur d'onde. Nos paroles vibrent à l'unisson. Smile

En effet !
Franchement, ils reviennent au moralisme le plus exécrable,

Je croyais que l'Eglise était devenu plus humble,

Ils oublient complètement la parole du Christ,
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:16

Atomic a écrit:
Citation :
Une pierre dans votre poitrine, comme votre prénom ! mais pas de coeur. C'est ce que je pense des moralistes comme vous.

Vous êtes ou très inculte des travaux menés par le Magistère en la matière depuis ces 60 dernières années ou, et je n'ose le croire, vous êtes d'une affligeante malhonnêteté intellectuelle...

Pour ce qui est de vos insultes à mon égard que Dieu en soit juge, moi je vous pardonne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:43

Le relativisme moral en aveugle certains qui apellent mal un bien et bien un mal.

La morale est un précision de la charité et non un manque de coeur ! Elle est une exigence du véritable amour et non un sentimentalisme larmoyant qui ne voit pas plus loin que l'émotion épidermique du moment.

La morale c'est aussi l'intelligence au service de l'amour.Il m'étonnerait que le Père Timothy Radcliffe soit partisan de la pillule abortive et de l'avortement,lui le maître général des Dominicains !

Notre société est violente parce qu'elle porte atteinte à la vie de manière violente dès le commencement.Cela n'engendrera pas la paix mais toujours plus de violence.On la sent croître dans notre société.Nous prenons le chemin inverse d'une civilisation de l'amour par cette culture de mort qui rend les gens de plus en plus tristes !

Et ce serait nous qui manquerions de coeur parce que nous dénonçons les turpitudes destructrices de ce monde déboussolé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Mer 02 Juin 2010, 23:44

Pierre Aubrit St Pol a écrit:

Atomic a écrit:
Une pierre dans votre poitrine, comme votre prénom ! mais pas de coeur. C'est ce que je pense des moralistes comme vous.

Vous êtes ou très inculte des travaux menés par le Magistère en la matière depuis ces 60 dernières années ou, et je n'ose le croire, vous êtes d'une affligeante malhonnêteté intellectuelle...

Pour ce qui est de vos insultes à mon égard que Dieu en soit juge, moi je vous pardonne.

L'attitude du magistère n'a pas toujours été immuable, inflexible. Le magistère aussi change d'opinion. Mr. Green L'histoire le montre. La preuve ici : un travail édifiant. What a Face

http://www.revuerelations.qc.ca/relations/archives/themes/textes/droits_humains/droi_baum_0812.htm

Travail de Gregory Baum

Converti au catholicisme, il réoriente ses études vers la théologie, obtenant un doctorat à l'Université de Fribourg en 1956. Expert du concile Vatican II, il enseigne ensuite au collège Saint Michael de l'Université de Toronto. (wiki)

:no
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 09:19

Psychoactif a écrit:
Travail de Gregory Baum

Converti au catholicisme, il réoriente ses études vers la théologie, obtenant un doctorat à l'Université de Fribourg en 1956. Expert du concile Vatican II, il enseigne ensuite au collège Saint Michael de l'Université de Toronto. (wiki)
:no

Un complément d'information sur ce Gregory Baum :

Il a entre autres développé une théologie positive de l'homosexualité.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gregory_Baum

L’amour homosexuel : une réflexion théologique
par Gregory Baum


"Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que des chercheurs ont reconnu que l’homosexualité était une orientation non choisie et stable de certaines personnes. Réagissant à cette découverte, les moralistes, ne pouvant plus voir dans les homosexuels des pécheurs capables de se convertir, les ont considérés inférieurs, malades, désordonnés et privés d’équilibre psychique.

L’Église catholique en est toujours là dans son enseignement officiel. Selon une déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi, « la condition homosexuelle est privée de sa finalité essentielle et indispensable et est donc intrinsèquement désordonnée ». Une déclaration romaine plus récente nous dit que les homosexuels ne doivent pas être ordonnés prêtres parce qu’ils ne sont pas capables d’avoir de bonnes relations avec les hommes et les femmes de leur paroisse. Mais ces jugements officiels, indifférents aux résultats de la recherche scientifique, n’ont plus de crédibilité.

Depuis lors, des associations de gais et de lesbiennes catholiques sont nées dans plusieurs pays. Il y a des collections de livres et d’articles dans lesquels ces catholiques racontent et analysent leur expérience religieuse et présentent des réflexions théologiques fondées sur leur lecture de la Bible. Dans cet effort de repenser leur tradition, ces catholiques sont accompagnés par des gais protestants, juifs et musulmans. Selon eux, avoir la foi veut dire accepter son orientation sexuelle comme don de Dieu.
"

Source : http://www.culture-et-foi.com/dossiers/homosexualite/gregory_baum.htm

Drôle de théologien qui a dérapé en déclarant l'homosexualité théologiquement fondée sur la Bible comme don de Dieu.

Mauvais exemple, mon cher Psychoactif, en faisant référence à ce personnage qui prend ses distances avec le Magistère qui ne change pas d'opinion, contrairement à votre affirmation tout-à-fait gratuite et non fondée.
Psychoactif a écrit:
L'attitude du magistère n'a pas toujours été immuable, inflexible. Le magistère aussi change d'opinion. Mr. Green L'histoire le montre.

"Il faut citer" Mr.Red vos sources de façon complète, sinon vous en tronquez la réalité. :no
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 09:32

Atomic a écrit:
nilamitp a écrit:
les morales thalmudique et hadithique sont totalement imparfaites, et sont adaptés à des hommes qui essaient de faire avec la réalité.

La vraie morale est intransigeante, inflexible, et te montre à quel point tu es pécheur.
Faux !

La vraie morale n'est pas intransigeante, c'est le moralisme qui est intransigeant, le moralisme est la caricature de la morale.

Vous ne voyez que le problème que par un bout, vous êtes dans le moralisme qui est aveugle, bête et méchant, arbitraire.

J'ai écouté Timothy Radcliffe dire tout le mal qu'il pensait des gens qui pensait comme vous, comme il dit, rien de plus stupide que d'absolutiser.

Atomic a écrit:
En effet !
Franchement, ils reviennent au moralisme le plus exécrable,

Je croyais que l'Eglise était devenu plus humble,

Ils oublient complètement la parole du Christ,

Alors là !
C'est aussi qu'il faut connaître mon discours d'ensemble, pour bien me comprendre.

Il faut voir quand je défend le préservatif, insulte les vœux de chasteté, dit qu'il ne faut pas toucher à la loi veil mais chercher à diminuer le nombre d'avortement en prêchant la vie etc...

nilamitp a écrit:
Dans le Christianisme :
- soit le couple homme/femme est naturellement fécond, soit il ne l'est pas.
- aucun moyen de contraception n'est souhaitable.
- aucune technique de procréation artificielle n'est souhaitable.
- les pilules abortives, l'avortement est une violation directe du saint Décalogue.

Après tout ne se vaut pas.

Mon discours est le suivant :
- on ne peut pas du tout mettre le préservatif au même niveau que les pilules chimiques, les spermicides etc...
- on ne peut pas du tout mettre la pilule au même niveau que les le stérilet et les les pilules dites du "lendemain" et du "surlendemain".
- on ne peut pas du tout mettre les stérilets, les pilules dites du "lendemain" et du "surlendemain", au même niveau que les pilules abortives et l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 09:59

Atomic a écrit:
Une fille qui prend la pilule abortive suite à un viol n'avorte pas,

il n'y a pas de mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.


Il y a avortement que si elle attend, prend le risque de la grossesse et avorte au bout de plusieurs semaines. C'est différent.


je vous trouve absolutiste, ça fait peur.

La présence d'une être humain ne dépend pas du tout de l'état d'esprit ou de l'attente de ses parents. C'est quelque chose d'objectif : peut être effectivement qu'il n'y a pas d'être humain, mais on n'a pas de moyen de le savoir. Il faut reconnaitre qu'on joue à pile ou face.

Je ne comprends pas du tout votre critère de discernement.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 12:33

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Atomic a écrit:
Citation :
Une pierre dans votre poitrine, comme votre prénom ! mais pas de coeur. C'est ce que je pense des moralistes comme vous.

Vous êtes ou très inculte des travaux menés par le Magistère en la matière depuis ces 60 dernières années ou, et je n'ose le croire, vous êtes d'une affligeante malhonnêteté intellectuelle...

Pour ce qui est de vos insultes à mon égard que Dieu en soit juge, moi je vous pardonne.

Vous avez un égo hyper dilaté, prendre Dieu à témoin de nos divergences pour qu'il tranche et en même temps me pardonner, c'est croustillant !


Monsieur,

Une fille violée, consciente du risque de grossesse, prend immédiatement la pilule du lendemain et évite ainsi la fécondation de l'ovule.

Ce n'est pas un avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 12:37

Wàng a écrit:
Atomic a écrit:
Une fille qui prend la pilule abortive suite à un viol n'avorte pas,

il n'y a pas de mise à mort d'un être humain parfaitement innocent.


Il y a avortement que si elle attend, prend le risque de la grossesse et avorte au bout de plusieurs semaines. C'est différent.


je vous trouve absolutiste, ça fait peur.

La présence d'une être humain ne dépend pas du tout de l'état d'esprit ou de l'attente de ses parents. C'est quelque chose d'objectif : peut être effectivement qu'il n'y a pas d'être humain, mais on n'a pas de moyen de le savoir. Il faut reconnaitre qu'on joue à pile ou face.

Je ne comprends pas du tout votre critère de discernement.


Quand il s'agit de la pilule du lendemain, l'ovule n'est pas fécondé, pas d'embryon, pas d'avortement.

La pilule du lendemain ne provoque pas d'avortement.

Peut être que le magistère va nous dire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 12:55

C'est pas tout à fait vrai, elle bloque l'ovulation mais il peut arriver que ce soit trop tard et donc ne peut pas empêcher la fécondation. Mais cette pillule a aussi un effet antinidatoire, elle empêche la nidification de l'ovule fécondé. Donc ça dépend des cas.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 13:30

Atomic a écrit:


Quand il s'agit de la pilule du lendemain, l'ovule n'est pas fécondé, pas d'embryon, pas d'avortement.

La pilule du lendemain ne provoque pas d'avortement.

Peut être que le magistère va nous dire le contraire.

Depuis quand la fécondation mettrait deux jours ? Drôle de biologie que la vôtre.

La fécondation a souvent lieux quelques minutes ou heures après l'acte sexuel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 14:38

dans tous les cas la pilule du lendemain ne peut pas être mise sur le même plan que l'avortement, qu'il soit médicamenteux ou pas.

les cas comme Arnaud Dumouch et Pierre Aubrit St Pol, qui du préservatif à l'avortement n'ont aucune nuance quant aux cas pratiques, et qui espère l'abolition de la loi veil plutôt que la diminution du nombre d'avortements,

ne servent à rien dans le débat public, sinon à permettre aux ultra-excités gauchistes de traiter tout le monde d'extrémistes néo-nazis anti-avortement, à durcir les lois et à généraliser leur fausse religion.

un Zemmour en seulement trois minutes de chronique sur RTL enfonce le clou
bien plus efficacement que 35 ans d'opposition de gens comme Arnaud Dumouch ou Pierre Aubrit St Pol !

et ne dites pas que c'est faux : Georges-Marc Benamou bien qu'ayant préparé une petite fiche pour sa tirade était au bord de la crise d'apoplexie rien qu'en abordant le sujet.


Dernière édition par nilamitp le Jeu 03 Juin 2010, 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 14:44

Citation :
Depuis quand la fécondation mettrait deux jours ? Drôle de biologie que la vôtre.

La fécondation a souvent lieux quelques minutes ou heures après l'acte sexuel.

Non il a raison ça n'est pas rare et ça peut parfois mettre encore plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 15:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Atomic a écrit:


Quand il s'agit de la pilule du lendemain, l'ovule n'est pas fécondé, pas d'embryon, pas d'avortement.

La pilule du lendemain ne provoque pas d'avortement.

Peut être que le magistère va nous dire le contraire.

Depuis quand la fécondation mettrait deux jours ? Drôle de biologie que la vôtre.

La fécondation a souvent lieux quelques minutes ou heures après l'acte sexuel.


Non, Faux,

J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle empêche la fécondation.

La fécondation se passe de 12 heures à 24 heures minimum après le rapport sexuel (au plus rapide) , ça donne le temps de prendre la pilule et d'éviter cette fécondation,

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'il s'agit d'intervenir avant la fécondation, donc pas d'avortement d'aucune sorte.

ça veut dire clairement qu'une personne violée prise en charge en temps et en heure a toutes les possibilités de ne pas être confronté à un problème d'avortement.

Vous êtes peut être plus intelligent que moi mais dans cette affaire vous nagez dans le moralisme, je vous répète que vous confondez moralisme et morale,

C'est affligeant, je suis surpris de voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 15:55

Atomic a écrit:
Non, Faux,

J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle empêche la fécondation.

La fécondation se passe de 12 heures à 24 heures minimum après le rapport sexuel (au plus rapide) , ça donne le temps de prendre la pilule et d'éviter cette fécondation,

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'il s'agit d'intervenir avant la fécondation, donc pas d'avortement d'aucune sorte.

ça veut dire clairement qu'une personne violée prise en charge en temps et en heure a toutes les possibilités de ne pas être confronté à un problème d'avortement.

Vous êtes peut être plus intelligent que moi mais dans cette affaire vous nagez dans le moralisme, je vous répète que vous confondez moralisme et morale,

C'est affligeant, je suis surpris de voir ça.

Dans beaucoup de cas, oui mais a pillule a aussi un effet antinidatoire, seul effet agissant quand l'ovulation a eu lieu avant la prise de la pillule.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 15:59

roll a écrit:
Atomic a écrit:
Non, Faux,

J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle empêche la fécondation.

La fécondation se passe de 12 heures à 24 heures minimum après le rapport sexuel (au plus rapide) , ça donne le temps de prendre la pilule et d'éviter cette fécondation,

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'il s'agit d'intervenir avant la fécondation, donc pas d'avortement d'aucune sorte.

ça veut dire clairement qu'une personne violée prise en charge en temps et en heure a toutes les possibilités de ne pas être confronté à un problème d'avortement.

Vous êtes peut être plus intelligent que moi mais dans cette affaire vous nagez dans le moralisme, je vous répète que vous confondez moralisme et morale,

C'est affligeant, je suis surpris de voir ça.

Dans beaucoup de cas, oui mais a pillule a aussi un effet antinidatoire, seul effet agissant quand l'ovulation a eu lieu avant la prise de la pillule.

En effet, mais de tel manière que me l'a expliqué ce Professeur de Médecine, il faut adhérer à une sorte de religion obscurantiste débile pour ne pas proposer cette solution à une victime d'un viol.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 16:06

nilamitp a écrit:
dans tous les cas la pilule du lendemain ne peut pas être mise sur le même plan que l'avortement, qu'il soit médicamenteux ou pas.

les cas comme Arnaud Dumouch et Pierre Aubrit St Pol, qui du préservatif à l'avortement n'ont aucune nuance quant aux cas pratiques, et qui espère l'abolition de la loi veil plutôt que la diminution du nombre d'avortements,

ne servent à rien dans le débat public, sinon à permettre aux ultra-excités gauchistes de traiter tout le monde d'extrémistes néo-nazis anti-avortement, à durcir les lois et à généraliser leur fausse religion.

un Zemmour en seulement trois minutes de chronique sur RTL enfonce le clou
bien plus efficacement que 35 ans d'opposition de gens comme Arnaud Dumouch ou Pierre Aubrit St Pol !

et ne dites pas que c'est faux : Georges-Marc Benamou bien qu'ayant préparé une petite fiche pour sa tirade était au bord de la crise d'apoplexie rien qu'en abordant le sujet.

Cher Nilamipt,

La pilule contraceptive n'a rien à voir avec l'avortement, même précoce. La contraception ne tue pas un enfant, créature de Dieu.

Si vous distinguer l'avortement précoce (à deux jours par exemple) de l'avortement tardif, c'est que votre regard porte sur le corps de l'enfant que vous qualifiez d'amas de cellules au début.

Mais le regard de l'Eglise porte sur la présence de l'âme qui, une fois créée par Dieu (sans doute très tôt) est violemment projetée et abandonnée dans l'autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 19:28

Jeb a écrit:
Mauvais exemple, mon cher Psychoactif, en faisant référence à ce personnage qui prend ses distances avec le Magistère qui ne change pas d'opinion, contrairement à votre affirmation tout-à-fait gratuite et non fondée
Psychoactif a écrit:
L'attitude du magistère n'a pas toujours été immuable, inflexible. Le magistère aussi change d'opinion. Mr. Green L'histoire le montre.

Vous déformez complètement les propos de l'auteur. A aucun moment Gregory Baum ne prend personnellement position sur l'homosexualité. Il ne fait que rapporter des FAITS. C'est VOUS qui n'y lisez que vos propres projections. Ne croyez pas que les lecteurs sont dupes de votre petit stratagème pour discréditer son travail. G. Baum a bien écrit : « SELON EUX avoir la foi veut dire accepter son orientation sexuelle comme don de Dieu. ». N'inventez pas de faux arguments

Gregory Baum : « Une déclaration romaine plus récente nous dit que les homosexuels ne doivent pas être ordonnés prêtres parce qu’ils ne sont pas capables d’avoir de bonnes relations avec les hommes et les femmes de leur paroisse. Mais ces jugements officiels, indifférents aux résultats de la recherche scientifique, n’ont plus de crédibilité. »

G Baum ne fait ici que rapporter les travaux scientifiques. Mais l'église ne veut rien savoir. Voilà tout ce que dit G Baum. N'allez pas chercher plus loin. Arrêtez votre petit jeu et soyez sérieux. Ne faites pas dire au texte ce qu'il ne dit pas.

Maintenant, je vous pose cette simple question : comment diable pouvez-vous soutenir que le magistère est INFAILLIBLE EN MATIÈRE DE MORALE après avoir lu ceci : c'est net de chez net. Les faits sont là. L'histoire le prouve abondamment.
____

« En 1252, dans l’instruction Ad extirpenda, le pape Innocent IV approuve la torture et recommande son application par les cours civiles dans la poursuite des hérétiques. Cette décision est confirmée par Alexandre IV en 1259, et par Clément IV en 1265. Selon l’enseignement pontifical, l’application de la torture doit être limitée pour éviter qu’elle produise la mort ou la perte d’un membre du corps.

Ce n’est qu’avec les Lumières, au XVIIIe siècle, que la protestation contre la torture se répand. L’Église catholique continue à la justifier. La torture est pratiquée dans les États pontificaux jusqu’au XIXe siècle.

Après la Révolution française, l’Église s’est fortement opposée aux droits humains. Les penseurs catholiques qui défendaient les libertés civiles étaient censurés par le magistère pontifical. Pourtant, après la Deuxième Guerre mondiale et la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, l’Église catholique, relisant les Saintes Écritures, a changé son enseignement officiel. Selon le pape Jean XXIII et le concile Vatican II (1962-1965), la haute dignité des êtres humains créés à l’image de Dieu exige que ceux-ci soient respectés par toutes les autorités. »


Grégory Baum : http://www.revuerelations.qc.ca/relations/archives/themes/textes/droits_humains/droi_baum_0812.htm
____

Ne me sortez pas l'argument bidon : "c'est de l'histoire ancienne". Vous défendez corps et âme que le magistère est infaillible en matière de foi et de MORALE. L'histoire montre qu'en matière de MORALE, c'est FAUX. Vous n'avez absolument aucune excuse pour ne pas l'entendre.

« Le pape Innocent IV approuve la torture et recommande son application par les cours civiles dans la poursuite des hérétiques. Cette décision est confirmée par Alexandre IV en 1259, et par Clément IV en 1265.

Selon l’enseignement pontifical, l’application de la torture doit être limitée pour éviter qu’elle produise la mort ou la perte d’un membre du corps.

Ce n’est qu’avec les Lumières, au XVIIIe siècle, que la protestation contre la torture se répand. L’Église catholique continue à la justifier. La torture est pratiquée dans les États pontificaux jusqu’au XIXe siècle. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 20:13

N'importe quoi, la torture est interdite.
Un exemple parmi tant d'autres

NICOLAS Ier : novembre 867

Citation :
L'aveu d'un crime ne doit pas être extorqué par la torture.
648
Chap. 86. Vous dites que chez vous, lorsqu'un voleur ou un brigand a été pris et qu'il a nié ce qui lui est reproché, le juge frappe sa tête avec des verges et pique ses flancs avec des pointes de fer jusqu'à ce qu'il produise la vérité ; cela, ni la Loi divine, ni la loi humaine ne l'admet, d'aucune manière, car un aveu ne doit pas être involontaire mais spontané, et il ne doit pas être provoqué par la violence mais proféré de façon volontaire ; s'il arrive en fin de compte qu'après avoir infligé ces tourments vous ne trouviez absolument rien de ce qui est reproché à celui qui les a subis, ne rougissez-vous pas au moins alors et ne reconnaissez-vous pas de quelle façon impie vous jugez ?
Et de même si un homme accusé, qui a subi cela et qui ne peut pas le supporter, dit qu'il a perpétré ce qu'il n'a pas perpétré: ers qui, je le demande, se retourne toute l'ampleur d'une telle impiété, sinon vers celui qui l'a contraint à avouer cela de façon mensongère ? Pourtant on sait qu'il n'avoue pas, mais qu'il parle, celui qui dit de sa bouche ce qu'il n'a pas dans son coeur !...
Par ailleurs lorsqu'un homme libre a été appréhendé pour un crime et que - à moins qu'il ait déjà été trouvé coupable d'un crime auparavant, ou que, confondu par trois témoins, il subisse la peine, ou qu'il n'ait pas pu être confondu - il jure sur le saint Evangile qui lui est présenté qu'il ne l'a pas commis, il sera absous, et ensuite il sera mis un terme à cette affaire comme l'atteste l'apôtre des nations plusieurs fois mentionné lorsqu'il dit : " pour confirmer le terme qui est mis à toute controverse entre eux, il y a le serment "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 20:38

nilamitp a écrit:
N'importe quoi, la torture est interdite.
Un exemple parmi tant d'autres

L'histoire ne s'efface pas What a Face Prouvez donc que cette affirmation est fausse :

« Dans l’instruction Ad extirpenda, le pape Innocent IV approuve la torture et recommande son application par les cours civiles dans la poursuite des hérétiques.»

Votre histoire de magistère infaillible tombe à l'eau. Mr. Green

Vous n'allez quand même pas me dire que Gregory Baum, théologien, philosophe et professeur canadien, a inventé un truc aussi gros pour discréditer l'Eglise catholique. Quoique ça ne m'étonnerait pas de lire ce genre de commentaire. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 21:05

Psychoactif a écrit:
nilamitp a écrit:
N'importe quoi, la torture est interdite.
Un exemple parmi tant d'autres

L'histoire ne s'efface pas What a Face Prouvez donc que cette affirmation est fausse :

« Dans l’instruction Ad extirpenda, le pape Innocent IV approuve la torture et recommande son application par les cours civiles dans la poursuite des hérétiques.»



Votre histoire de magistère infaillible tombe à l'eau. Mr. Green

Ce décret n'est pas magistériel mais pastoral.

Le Magistère porte sur la doctrine éternelle, pas sur les méthodes politiques ou judiciaires.




Citation :
Vous n'allez quand même pas me dire que Gregory Baum, théologien, philosophe et professeur canadien, a inventé un truc aussi gros pour discréditer l'Eglise catholique. Quoique ça ne m'étonnerait pas de lire ce genre de commentaire. What a Face

Ce décret pastoral est parfaitement historique mais Gregory Baum ne sait pas ce qu'est le Magistère.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Jeu 03 Juin 2010, 21:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Le Magistère porte sur la doctrine éternelle, pas sur les méthodes politiques ou judiciaires.

"Le Magistère porte sur la doctrine éternelle"

Et vous en faites quoi de la morale? N'y a t-il pas infaillibilité magistérielle en matière de morale? L'Église catholique n'a donc rien à dire sur l'avortement. La torture fait partie de ses crimes. Qu'elle s'occupe de sa "doctrine éternelle".
Revenir en haut Aller en bas
 
LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» le Gender de la Pensee Unique - NON a la DICTATURE !!!!
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» Le Pape François met en garde contre la pensée unique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: