DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:09

Citation :
Psychoactif a écrit:


Citation :
Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui pénètre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur.

A méditer profondément.... I love you


Nous nous y employons; et les musulmans, eux, mangent hallal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:09

Psychoactif a écrit:
LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME

Arrivé à ce stade de la discussion, je ne fais pas de grosse différence entre l'humaniste chrétien et l'humaniste athée ou l'homme délié du Seigneur, libre de sa morale....

Il suffit de comparer l'avant/après Jésus-Christ. La religion ne rend pas l'homme meilleur....

Citation :
Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui pénètre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur.

A méditer profondément.... I love you
Exactement, c'est pourquoi Jésus-Christ nous traite de "sépulcres blanchis" ;

ce ne sont pas les apparences extérieures (de la religion) qui rendent meilleur, c'est la grâce surnaturelle qu'Il nous donne.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:11

Citation :
Enlui a écrit:
Avant que d'être croyant et voyant les misères vécues par le monde au nom d'un Dieu ou de la liberté,je me souviens que je disais:encore quelqu'un comme Jésus,Mahomet ou Marx et le monde sombre....


Je tenais (pour-même) des propos qui allaent dans le même sens, nihilistes, avant ma conversion; mais il faut que la vérité soit.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:13

Citation :
SJA a écrit:
KARL a écrit:
Oh, si!
Cela s'appelle la "crainte de Dieu", le respect de ce qui nous dépasse, la crainte de mal faire, de blesser sa pureté par notre péché.
Personnellement je l'éprouve tous les jours depuis ma conversion; et je ne suis pas musulman; soumis sans doute, mais pas du coran.

Et en plus, ce n'est pas en faisant trois ablutions et en faisant attention à votre régime alimentaire que vous vous croyez sorti d'affaire.

Vous devriez donc être angoissé et pourtant vous avez la paix.

Génial d'être catholique. cheers

Si le monde savait ce que veut dire avoir la paix Rolling Eyes


C'est à moi que ça s'adresse? ou aux musulman de service?C'est-y du lard ou du cochon? scratch
Pour moi, je ne me suis JAMAIS cru sorti d'affaire; je suis angoissé, à l'idée de mon péché; et je n'ai d'autre paix que dans la foi et l'espérance; pour moi c'est cela la crainte de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:24

.
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 13:27

Karl a écrit:
Citation :
Enlui a écrit:
Avant que d'être croyant et voyant les misères vécues par le monde au nom d'un Dieu ou de la liberté,je me souviens que je disais:encore quelqu'un comme Jésus,Mahomet ou Marx et le monde sombre....


Je tenais (pour-même) des propos qui allaent dans le même sens, nihilistes, avant ma conversion; mais il faut que la vérité soit.

Et elle fut!!!!!

Avec le recul,malgré tout, ne n'y mets plus de nihilisme mais j'y soupçonne une clairvoyance sur l'homme
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 14:21

Karl a écrit:
Citation :
SJA a écrit:
KARL a écrit:
Oh, si!
Cela s'appelle la "crainte de Dieu", le respect de ce qui nous dépasse, la crainte de mal faire, de blesser sa pureté par notre péché.
Personnellement je l'éprouve tous les jours depuis ma conversion; et je ne suis pas musulman; soumis sans doute, mais pas du coran.

Et en plus, ce n'est pas en faisant trois ablutions et en faisant attention à votre régime alimentaire que vous vous croyez sorti d'affaire.

Vous devriez donc être angoissé et pourtant vous avez la paix.

Génial d'être catholique. cheers

Si le monde savait ce que veut dire avoir la paix Rolling Eyes


C'est à moi que ça s'adresse? ou aux musulman de service?C'est-y du lard ou du cochon? scratch
Pour moi, je ne me suis JAMAIS cru sorti d'affaire; je suis angoissé, à l'idée de mon péché; et je n'ai d'autre paix que dans la foi et l'espérance; pour moi c'est cela la crainte de Dieu.

Que ce soit du lard ou du cochon, cela ne s'adresse pas au musulman. Mr.Red

Ce que je veux dire c'est que la peur que vous avez (devriez avoir) ne disparait pas par le respect d'une liste de "chose à faire dans la journée pour ne plus avoir peur" contrairement à d'autres.

Elle ne disparait que dans la foi, l'espérance et la charité. Mais pour de bon.

L'état de pécheur perpétuel qui accompagne le catholique devrait rendre la vie insuportable. Et pourtant c'est l'acceptation de cet état de pécheur qui apporte la paix. C'est un paradoxe. Un mystère de la Foi catholique difficile à comprendre pour les non catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 14:57

Citation :
SJA a écrit:
Karl a écrit:
Citation :
SJA a écrit:
KARL a écrit:
Oh, si!
Cela s'appelle la "crainte de Dieu", le respect de ce qui nous dépasse, la crainte de mal faire, de blesser sa pureté par notre péché.
Personnellement je l'éprouve tous les jours depuis ma conversion; et je ne suis pas musulman; soumis sans doute, mais pas du coran.

Et en plus, ce n'est pas en faisant trois ablutions et en faisant attention à votre régime alimentaire que vous vous croyez sorti d'affaire.

Vous devriez donc être angoissé et pourtant vous avez la paix.

Génial d'être catholique. cheers

Si le monde savait ce que veut dire avoir la paix Rolling Eyes


C'est à moi que ça s'adresse? ou aux musulman de service?C'est-y du lard ou du cochon? scratch
Pour moi, je ne me suis JAMAIS cru sorti d'affaire; je suis angoissé, à l'idée de mon péché; et je n'ai d'autre paix que dans la foi et l'espérance; pour moi c'est cela la crainte de Dieu.

Que ce soit du lard ou du cochon, cela ne s'adresse pas au musulman. Mr.Red OK clown

Ce que je veux dire c'est que la peur que vous avez (devriez avoir) ne disparait pas par le respect d'une liste de "chose à faire dans la journée pour ne plus avoir peur" contrairement à d'autres. Ceci me dépasse également; mais après tout, tout dépend de ce que l'homme a dans le coeur: est-il superficiel et hypocrite, est-il profondément sincère? Dieu seul le sait; les chrétiens aussi ont leurs formes extérieures de piété (les icones, les crucifix, qu'on nous reproche assez;
reste que les musulmans avec leurs rituels rigides et présentés comme suffisants pour être en règle, sont bien un peu paiens... si tant est que nous soyons "associateurs"


Elle ne disparait que dans la foi, l'espérance et la charité. Mais pour de bon.

L'état de pécheur perpétuel qui accompagne le catholique devrait rendre la vie insuportable. Et pourtant c'est l'acceptation de cet état de pécheur qui apporte la paix. C'est un paradoxe. Un mystère de la Foi catholique difficile à comprendre pour les non catholiques.


Là je comprends mieux; votre dernière phrase est très vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:02

Citation :
L'état de pécheur perpétuel qui accompagne le catholique devrait rendre la vie insuportable. Et pourtant c'est l'acceptation de cet état de pécheur qui apporte la paix. C'est un paradoxe. Un mystère de la Foi catholique difficile à comprendre pour les non catholiques.
Il me semble que c'est ainsi que l'hérésiarque Jean Calvin a dû vivre la chose, d'où la double-prédestination, vécue sûrement personnellement comme une libération, une bouffée d'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:05

Karl a écrit:
Citation :
SJA a écrit:
L'état de pécheur perpétuel qui accompagne le catholique devrait rendre la vie insuportable. Et pourtant c'est l'acceptation de cet état de pécheur qui apporte la paix. C'est un paradoxe. Un mystère de la Foi catholique difficile à comprendre pour les non catholiques.


Là je comprends mieux; votre dernière phrase est très vraie.

« On m'a mis un jour entre les mains un livre écrit par des chrétiens. J'ai demandé qu'on me le lise et qu'on m'en explique des passages. Le croiriez-vous? La seule chose dont parlait ce livre, du début à la fin, était le péché, et encore le péché! Les membres du « Brâhmo Samâj » aussi ne parlent que de péchés et de pécheurs. Le sot qui répète sans cesse : « Je suis asservi » finira bien par l'être un jour. Et le malheureux qui dit sempiternellement : « Je suis un pécheur, je suis un pécheur » finira certainement par le devenir.

Il y a des personnes, comme les chrétiens, les brâhmos, etc., qui ne parlent que de péché, et qui considèrent le sens du péché comme l'essentiel de la religion. Pour elles, l'adorateur idéal est celui qui prie : « O mon Dieu, je suis un pécheur, daigne pardonner mes péchés! » Elles oublient que le sens du péché n'indique que l'échelon le plus bas de la spiritualité. L'idéal le plus haut, le stade le plus élevé dans la spiritualité, c'est d'aimer Dieu comme notre Père ou notre Mère. »


Râmakrishna Paramahamsa : mystique bengalî, enseignant de l'Advaita Vedanta.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:11

Cet homme fait fausse route, il pense au fond de lui que l'homme peut, par ses propres moyens combler l'abîme INFINI qui le sépare du divin.
C'est exactement l'inverse : c'est Dieu qui doit s'abaisser pour sauver l'homme. Jésus-Christ est notre réconciliateur.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:13

nilamitp a écrit:
Cet homme fait fausse route, il pense au fond de lui que l'homme peut, par ses propres moyens combler l'abîme INFINI qui le sépare du divin.
C'est exactement l'inverse : c'est Dieu qui doit s'abaisser pour sauver l'homme. Jésus-Christ est notre réconciliateur.

mwai... en tout cas pour le moment la religion catholique en Europe est plus tot sujet des contreverses et il y a une enorme perte des croyants...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:15

Évidemment puisque nous sommes en période d'APOSTASIE, et que nous nions en permanence la réalité du péché ! Et apparemment, même chez les hommes d'église, au fond d'eux-mêmes (je ne parle pas de ce qu'ils disent, quoique parfois ça sort tout seul), cela semble plus répandu que je ne le pense !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:20

... Et puis, aimer Dieu, c'est détester son péché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:26

nilamitp a écrit:
Cet homme fait fausse route, il pense au fond de lui que l'homme peut, par ses propres moyens combler l'abîme INFINI qui le sépare du divin.
C'est exactement l'inverse : c'est Dieu qui doit s'abaisser pour sauver l'homme. Jésus-Christ est notre réconciliateur.

C'est toi qui fait fausse route l'ami. Le christianisme ne signifie pas lamentation perpétuelle sur ses péchés mais c'est aimer Dieu comme un Père. C'est pourtant pas difficile à comprendre. Very Happy


Dernière édition par Psychoactif le Ven 04 Juin 2010, 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:35

Psychoactif a écrit:
nilamitp a écrit:
Cet homme fait fausse route, il pense au fond de lui que l'homme peut, par ses propres moyens combler l'abîme INFINI qui le sépare du divin.
C'est exactement l'inverse : c'est Dieu qui doit s'abaisser pour sauver l'homme. Jésus-Christ est notre réconciliateur.

C'est toi qui fait fausse route l'ami. Le christianisme ne signifie pas lamentation perpétuelle sur ses péchés mais c'est aimer Dieu comme un Père. C'est pourtant pas difficile à comprendre. Very Happy

Qui parle de se lamenter? S'il est une chose inutile, c'est bien celle-là; et ce n'est pas chrétien; ce qui est chrétien, c'est PRENDRE CONSCIENCE de ses péchés, s'en repentir et croire à la Miséricorde de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:41

Psychoactif a écrit:
nilamitp a écrit:
Cet homme fait fausse route, il pense au fond de lui que l'homme peut, par ses propres moyens combler l'abîme INFINI qui le sépare du divin.
C'est exactement l'inverse : c'est Dieu qui doit s'abaisser pour sauver l'homme. Jésus-Christ est notre réconciliateur.

C'est toi qui fait fausse route l'ami. Le christianisme ne signifie pas lamentation perpétuelle sur ses péchés mais c'est aimer Dieu comme un Père. C'est pourtant pas difficile à comprendre. Very Happy

J'adore comme d'un revers de main vous balayez toute la doctrine du péché originel.

Ah ... si Saint Augustin et Pascal vous avez connu, la face du Monde en eut été changée.
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:45

Atomic a écrit:
Pour ma part,Dans l'intransigeance de l'Eglise, cet absolutisme, qui refuserait le droit à une personne violée d'avoir recours à la pilule dite du lendemain,
qui en l'occurrence ne provoque pas un avortement.
Vous n'ignorez tout de même pas que le péché de tuer et l'intention de tuer reviennent au même c'est le Christ qui le dit lui même. Padre Pio disait que "Le péché ce n'est pas d'abord la transgression d'une loi, mais la trahison de l'amour" .Dans cet avortement préventif le péché n'est pas celui de tuer un embryon qui n'est même pas encore formé, mais celui de ne pas croire qu'au de là de cet acte ignoble (le viol) ,de cette éventuelle grossesse non désirée l'amour de Dieu est au dé là de ce mal .Mais vous remarquerez que c'est une réponse qui dépend du degré de la foi de chaque individu et donc requiert une liberté de chaque individu.
Devant un meurtre ou l'intention de commettre un meurtre d'un innocent il n'y existe pas plusieurs alternatives il n'existe qu'une seule : La vie et c'est celle-là que l'Église propose et défend .
Ce n'est pas de l'absolutisme, mais du bon sens .Ensuite c'est à chacun de décider avec sa conscience aidé par l'éclairage que le magistère lui donne, et les différents avis des proches ou des spécialistes. Si l'Église est contre l'avortement parce qu'elle défend la vie à naitre, vous comprendrez que la vie d'un enfant issu d'un viol n'a pas moins de dignité que celle d'un enfant conçu dans des conditions normales. Elle (L'Eglise) peut par contre se montre plus attentive à l'égard d'une femme désirant d'avorter à la suite d'un viol ou d'empêcher une éventuelle fécondation par la pilule, mais cette attention doit être laissé à l'appréciation de chaque pasteur (ou accompagnateur spirituel) et son fidèle .


Dernière édition par fredsinam le Ven 04 Juin 2010, 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:45

Karl a écrit:
Pour moi, je ne me suis JAMAIS cru sorti d'affaire; je suis angoissé, à l'idée de mon péché;

Et l'amour, la gratitude, vous connaissez? Very Happy

SJA a écrit:
Psychoactif a écrit:
C'est toi qui fait fausse route l'ami. Le christianisme ne signifie pas lamentation perpétuelle sur ses péchés mais c'est aimer Dieu comme un Père. C'est pourtant pas difficile à comprendre. Very Happy

J'adore comme d'un revers de main vous balayez toute la doctrine du péché originel.

Ce n'est pas moi qui dit cela. Je ne fais que suivre les paroles de Râmakrishna Paramahamsa citées plus haut. Very Happy


Dernière édition par Psychoactif le Ven 04 Juin 2010, 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:50

Karl a écrit:
... Et puis, aimer Dieu, c'est détester son péché.
thumleft

Je rajouterais une petite chose à ta phrase : ...aimer Dieu c'est aussi faire confiance à Dieu malgré la gravité du péché . Et plus on aime Dieu plus on a horreur de son péché mais plus on l'aime plus on connait aussi sa miséricorde infini . Je pense que c'est la petite Thérèse qui a le mieux illustré ce mystère
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:54

Citation :
]quote="Psychoactif"]
Karl a écrit:
Pour moi, je ne me suis JAMAIS cru sorti d'affaire; je suis angoissé, à l'idée de mon péché;

Et l'amour, la gratitude, vous connaissez? Very Happy
[/quote]


Oh, Si vous saviez... J'en suis éperdu... D'amour, de gratitude.
Mais c'est ainsi, les grâces que nous recevons du Ciel, ont une sorte d'effet grossissant sur nos péchés. C'est pourquoi il ne faut pas réclamer de miracles pour soi.
Et je crois profondément qu'à la condition que ce soit équilibré par la foi l'espérance et la charité, c'est ce qui peut arriver de mieux à l'Homme: ne jamais se croire tiré d'affaire... jusqu'au moment où quelqu'un vous fera comprendre que vous l'êtes.


Dernière édition par Karl le Ven 04 Juin 2010, 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 15:59

fredsinam a écrit:
Karl a écrit:
... Et puis, aimer Dieu, c'est détester son péché.
thumleft

Je rajouterais une petite chose à ta phrase : ...aimer Dieu c'est aussi faire confiance à Dieu malgré la gravité du péché . Et plus on aime Dieu plus on a horreur de son péché mais plus on l'aime plus on connait aussi sa miséricorde infini . Je pense que c'est la petite Thérèse qui a le mieux illustré ce mystère

Je l'aime bien ce fredsinam. Toujours ferme, déterminé, inébranlable. J'aime cette manifestation de Foi ferme, franche et intelligente Thumright
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 16:14

Psychoactif a écrit:


Je l'aime bien ce fredsinam. Toujours ferme, déterminé, inébranlable. J'aime cette manifestation de Foi ferme, franche et intelligente Thumright

Merci ça me va directement au coeur c'est gentil I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 16:16

fredsinam a écrit:
Psychoactif a écrit:


Je l'aime bien ce fredsinam. Toujours ferme, déterminé, inébranlable. J'aime cette manifestation de Foi ferme, franche et intelligente Thumright

Merci ça me va directement au coeur c'est gentil I love you

Normal, ça vient du cœur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 16:56

Citation :
LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME

Arrivé à ce stade de la discussion, je ne fais pas de grosse différence entre l'humaniste chrétien et l'humaniste athée ou l'homme délié du Seigneur, libre de sa morale....

Il suffit de comparer l'avant/après Jésus-Christ. La religion ne rend pas l'homme meilleur....


Donc finalement, il n'y a plus de sujet. Juste un silence...

L'église catholique a fait des martyres en son temps, elle a reconnue ses erreurs et en a demandé pardon.

L'islam fait toujours des martyres, elle ne reconnait pas ses erreurs et n'en demande pas pardon.

L'humanisme fait des martyres par l'avortement, elle ne reconnait pas ces erreurs et n'en demande pas pardon.

Et la réponse aux martyres de l'humanisme (avortement) serait un silence "béa" bien mérité..

Fin.
salut


Dernière édition par Tourterelle le Ven 04 Juin 2010, 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 17:19

Psychoactif a écrit:
fredsinam a écrit:
Karl a écrit:
... Et puis, aimer Dieu, c'est détester son péché.
thumleft

Je rajouterais une petite chose à ta phrase : ...aimer Dieu c'est aussi faire confiance à Dieu malgré la gravité du péché . Et plus on aime Dieu plus on a horreur de son péché mais plus on l'aime plus on connait aussi sa miséricorde infini . Je pense que c'est la petite Thérèse qui a le mieux illustré ce mystère

Je l'aime bien ce fredsinam. Toujours ferme, déterminé, inébranlable. J'aime cette manifestation de Foi ferme, franche et intelligente Thumright

Alors pourquoi différer votre conversion à sa religion ? Demandez le baptême et rejoignez la Sainte Eglise,je vous assure que vous ne le regretterez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 17:35

Citation :
Alors pourquoi différer votre conversion à sa religion ?

Pour faire taire l'église en matière de moralité (avortement en général)... La réduire au silence... Ce que Pierre Aubry a très bien démontré dans sa vidéo (et qu'on a insulté sans la moindre réserve et sans excuse évidement...).

Revenons au véritable sujet de ce file qui qui est en réalité la dictature de nos sociétés athée. Sujet très réaliste d'ailleurs comme vous pouvez le constater...
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 17:41

Tourterelle a écrit:
Citation :
Alors pourquoi différer votre conversion à sa religion ?

Pour faire taire l'église en matière de moralité (avortement en général)... La réduire au silence... Ce que Pierre Aubry a très bien démontré dans sa vidéo (et qu'on a insulté sans la moindre réserve et sans excuse évidement...).

Revenons au véritable sujet de ce file qui qui est en réalité la dictature de nos sociétés athée. Sujet très réaliste d'ailleurs comme vous pouvez le constater...

L'Eglise,c'est aussi nous,et nous ne nous tairons pas !
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 21:16

En vous lisant, je découvre des choses, je savais si peu de choses sur la religion de ma naissance.

Pour ma part, en lisant vos contributions,

J'en retire des trucs incroyables, que le Catholique sait qu'il est pécheur, et comme il le sait, ça lui apporte la paix,

Eh bien voilà, la jeune fille violée qui était innocente, devient coupable d'être violée et doit accepter le précieux présent que la divine providence lui donne,

Elle refuse ce divin présent, prend la pilule et évite l'avortement, mais à vous lire, elle est très grande pécheresse. C'est terrible ça, vous êtes victime mais c'est vous qui êtes sur le gril, quel histoire !

Voilà une jeune fille dans toute son innocence se fait violer et devient suspecte de commettre le plus abominable des crimes,

même si, mais ça, vous ne voulez pas l'entendre, ELLE N'AVORTE PAS. mais refuse simplement que l'ovule soit fécondé, car la plupart du temps c'est comme ça que ça marche, et entre l'ovulation et la nidation, dans l'ordre normal des choses, il y a des pertes considérables..

(Vous devez pensez que la nature est vraiment très mal faite... tous ces zygotes qui se perdent naturellement, qu'en pense le Magistère ?)

Et bien qu'elle se convertisse au Catholicisme, elle est une très grande pécheresse, mais comme elle le sait, elle aura la paix,

Idem pour le violeur, s'il n'est pas déjà converti, qu'il se convertisse,

Il se reconnaît pécheur, pécheur, pécheur, il fait crimes sur crimes, mais se reconnaît pécheur, immense miséricorde, il aura la paix,

Je ne comprends rien à ce que vous dîtes, votre théologie, une vraie déconfiture.

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 23:26

Atomic a écrit:
Eh bien voilà, la jeune fille violée qui était innocente, devient coupable d'être violée et doit accepter le précieux présent que la divine providence lui donne,
Cher Atomic la providence divine ce n'est pas seulement le pain et les plaisirs quotidien mais aussi les accidents malheureux qui jalonnent toute notre existence. Une émission remarquable du père Pierre Descouvemont sur la providence divine ICI
Citation :
Elle refuse ce divin présent, prend la pilule et évite l'avortement, mais à vous lire, elle est très grande pécheresse. C'est terrible ça, vous êtes victime mais c'est vous qui êtes sur le gril, quel histoire !
Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit et je n'ai jamais dit que c'était une grande pècheresse mais ce n'est pas non plus un acte d'héroïcité chrétienne.Il est clair pour moi que cette femme requiert une attention particulière de la part de Dieu pour sa souffrance indescriptible .Mais d'autres femmes vivent cette double épreuve (viol +grossesse ) autrement dans une confiance totale de Dieu quelque soit les conséquences .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Ven 04 Juin 2010, 23:42

Atomic à écrit:
Citation :
Je ne comprends rien à ce que vous dîtes, votre théologie, une vraie déconfiture.

La théologie de ceux qui défendent le droit à la vie est rigoureusement conforme au Magistère de l'Eglise Catholique qui siège à Rome.
Si vous y êtes opposé, prenez vos responsabilités et quittez l'Eglise...Mais cessez d'user de ce ton et de tout réduire en autiste...

Que vous ayez des raisons d'être favorable à l'avortement c'est votre problème; mais ne venez pas nous servir des poncifs pour soulager votre conscience; ne soyez pas un pâle Martin Luther...

Le traumatisme d'un avortement est bien plus grave que celui d'un viole, nous le disons parce que nous recevons des témoignages... Et lorsque nous vous enseignons que le mal ne saurait venir au secours d'un autre mal, c'est parce que le mal étant un privatif, en utilisant un mal encore plus profond vous multipliez les privatifs...
Aucune personne quelle qu'elle soit ne se remet d'un avortement, à moins d'agir en forcené est de réduire à minima la conscience; mais alors qu'elle terrible retour au jugement personnel.

Dans ce cas limite du viole, quand on a fait auprès de la victime tout ce qu'il faut pour l'aider à garder son enfant, il lui revient à elle seule de décider.. Et si elle décide d'avorter, alors il faudra redoubler de vigilance et lui apporter toute l'assistance nécessaire.

Vous ne pouvez ignorer les multiples rapports médicaux, psychologiques, sociaux sur ce problème.. 2/3 de ces femmes se suicident ou font une tentative de suicide, toutes finissent par connaître de graves troubles et des depressions terribles...

L'avortement fait parti de ces actes qui contribuent à l'effondrement métaphysique de la personne...

Alors la façon spécieuse et autiste de traiter ce sujet venant de votre part et de la part de quelques autres qui refusez de voir le problème dans toute son entendement, n'est pas honorable; surtout l'usage de votre ironie... Vous n'entendez que le côté émotionnel et ne voulez pas entendre la raison supérieure . Si vous avez des enfants, mais comment les regardez-vous?

Faites attention, vos propos raisonnent sur votre paternité et se mettent dans la lumière du jugement de Dieu...

Dieu pourrait vous demander raison de vos propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 05:06

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
La théologie de ceux qui défendent le droit à la vie est rigoureusement conforme au Magistère de l'Eglise Catholique qui siège à Rome.
Si vous y êtes opposé, prenez vos responsabilités et quittez l'Eglise...Mais cessez d'user de ce ton et de tout réduire en autiste...

Que vous ayez des raisons d'être favorable à l'avortement c'est votre problème; mais ne venez pas nous servir des poncifs pour soulager votre conscience; ne soyez pas un pâle Martin Luther...

Je suis tout à fait d'accord avec atomic. Pourquoi ce ton accusateur? Comme l'a bien fait remarquer atomic, comprenez bien que c'est simplement un moyen, une technique médicale qui permet d'ÉVITER QUE LA FÉCONDATION SE METTE EN PLACE. On ne parle pas ici de TUER LE ZYGOTE!

C'est EXACTEMENT comme quand un couple DÉCIDE de la DATE de naissance de son enfant! La conception se fait au moment voulu. Est-ce un crime?

Atomic a écrit:
J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle EMPÊCHE LA FÉCONDATION.

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'IL S'AGIT D'INTERVENIR AVANT LA FÉCONDATION,donc pas d'avortement d'aucune sorte.

Vous ne lisez pas bien ce que l'on vous écrit!
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 07:00

Psychoactif a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
La théologie de ceux qui défendent le droit à la vie est rigoureusement conforme au Magistère de l'Eglise Catholique qui siège à Rome.
Si vous y êtes opposé, prenez vos responsabilités et quittez l'Eglise...Mais cessez d'user de ce ton et de tout réduire en autiste...

Que vous ayez des raisons d'être favorable à l'avortement c'est votre problème; mais ne venez pas nous servir des poncifs pour soulager votre conscience; ne soyez pas un pâle Martin Luther...

Je suis tout à fait d'accord avec atomic. Pourquoi ce ton accusateur? Comme l'a bien fait remarquer atomic, comprenez bien que c'est simplement un moyen, une technique médicale qui permet d'ÉVITER QUE LA FÉCONDATION SE METTE EN PLACE. On ne parle pas ici de TUER LE ZYGOTE!

C'est EXACTEMENT comme quand un couple DÉCIDE de la DATE de naissance de son enfant! La conception se fait au moment voulu. Est-ce un crime?

Atomic a écrit:
J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle EMPÊCHE LA FÉCONDATION.

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'IL S'AGIT D'INTERVENIR AVANT LA FÉCONDATION,donc pas d'avortement d'aucune sorte.

Jeu 3 Juin 2010 - 15:32
Vous ne lisez pas bien ce que l'on vous écrit!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 07:26

Enlui a écrit:
Psychoactif a écrit:
Jeu 3 Juin 2010 - 15:32
Vous ne lisez pas bien ce que l'on vous écrit!

Merci Enlui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Enlui



Messages : 8019
Inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 07:31

Ca aide le lecteur,
c'était à la première page....!
Aubrit n'est sans doute pas remonté jusque là,et il avait cessé l'échange avant
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 08:40

Citation :
Eh bien voilà, la jeune fille violée qui était innocente, devient coupable d'être violée

Aucun catholique ni même l'église (magistère de l'église) n'a affirmée une telle chose... scratch C'est finalement ton affirmation qui tente de culpabiliser la position de l'église et des catholiques qui sont fidèles au magistère de l'église ( donc qui ne relativise pas leur foi). Le relativisme en perdra plusieurs, c'est certains...


Mais Pierre vous expose vraiment bien la position de l'église catholique. C'est réellement la position de l'église catholique.

L'église tient compte de la création de l'âme (création par Dieu) et pas seulement du corps physique (création par l'homme). Ce qui explique sa position qui est spirituelle (éternelle). Mais évidement si vous excluez la création de l'âme (la part de Dieu dans la création d'un être humain), vous trouverez tout fait acceptable de stoper le processus de création physique par l'homme. Mais vous oubliez la part de Dieu qui est la création de l'âme... L'âme n'est pas créé progressivement mais instantanément (se n'est pas un processus de création) lors de la fécondation ou dans les minutes qui suivent ou les quelques heures qui suivent. On ne peut pas avorter d'une âme, ni stoper sa création (pas de processus de création mais création), elle existera éternellement et Dieu l'avait destinée à un corps physique pour vivre sur terre...


Dernière édition par Tourterelle le Sam 05 Juin 2010, 09:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 08:51

Comme l'a rappelé Arnaud, il n'y a aucune certitude quant au temps qui s'écoule pour la fécondation.

Le pape, sans intervenir sur la durée avec précision, dit que c'est très rapide. Est-il moins informé que nous?

Voyez-vous, je comprends bien le caractère compassionnel de votre position, et il est évident qu'il n'est pas concevable de faire porter sur l'autre une charge que soi-même on hésiterait à porter...

Mais, même dans cette circonstance, ce geste de la pilule n'est pas anodin tout en paraissant humainement moindre que le viole.

La question qui se pose et qui est gigantesque, car elle fonde à dire vrai la métaphysique est celle-ci : quid du respect de la vie?
C'est la raison pour laquelle, dans ce genre de dispute de la conscience, il faut se méfier de la dictature de l'affect, de l'émotion...
Il y a aussi un aspect peu retenue : la capacité de l'homme à surmonter ses épreuves, croyez-vous que Dieu puisse abandonner la victime qui se tourne vers lui?

Nous sommes ici sur les bords d'un vide; ne faut-il pas reconsidérer la personne différemment que sous le seul point de vue des idéologies ? N'est-il pas envisageable d'entamer une révolution de l'accueil de l'être afin de le remettre là où est sa vraie place, dans la lumière divine des fins dernières?
Trop de compassion n'entraînerait-il pas une vision réductrice de l'homme, de sa grandeur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 09:28

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Atomic à écrit:
Citation :
Je ne comprends rien à ce que vous dîtes, votre théologie, une vraie déconfiture.

La théologie de ceux qui défendent le droit à la vie est rigoureusement conforme au Magistère de l'Eglise Catholique qui siège à Rome.
Si vous y êtes opposé, prenez vos responsabilités et quittez l'Eglise...Mais cessez d'user de ce ton et de tout réduire en autiste...

Que vous ayez des raisons d'être favorable à l'avortement c'est votre problème; mais ne venez pas nous servir des poncifs pour soulager votre conscience; ne soyez pas un pâle Martin Luther...

Le traumatisme d'un avortement est bien plus grave que celui d'un viole, nous le disons parce que nous recevons des témoignages... Et lorsque nous vous enseignons que le mal ne saurait venir au secours d'un autre mal, c'est parce que le mal étant un privatif, en utilisant un mal encore plus profond vous multipliez les privatifs...
Aucune personne quelle qu'elle soit ne se remet d'un avortement, à moins d'agir en forcené est de réduire à minima la conscience; mais alors qu'elle terrible retour au jugement personnel.

Dans ce cas limite du viole, quand on a fait auprès de la victime tout ce qu'il faut pour l'aider à garder son enfant, il lui revient à elle seule de décider.. Et si elle décide d'avorter, alors il faudra redoubler de vigilance et lui apporter toute l'assistance nécessaire.

Vous ne pouvez ignorer les multiples rapports médicaux, psychologiques, sociaux sur ce problème.. 2/3 de ces femmes se suicident ou font une tentative de suicide, toutes finissent par connaître de graves troubles et des depressions terribles...

L'avortement fait parti de ces actes qui contribuent à l'effondrement métaphysique de la personne...

Alors la façon spécieuse et autiste de traiter ce sujet venant de votre part et de la part de quelques autres qui refusez de voir le problème dans toute son entendement, n'est pas honorable; surtout l'usage de votre ironie... Vous n'entendez que le côté émotionnel et ne voulez pas entendre la raison supérieure . Si vous avez des enfants, mais comment les regardez-vous?

Faites attention, vos propos raisonnent sur votre paternité et se mettent dans la lumière du jugement de Dieu...

Dieu pourrait vous demander raison de vos propos.

Monsieur,

Qui de vous, de moi est le plus autiste ?

Me concernant, je n'écris pas au travers de livres, ou de témoignages, et ce ne sont pas la médiocrité de vos vidéos qui vont me faire changer d'avis.

Je me suis forgé des opinions au travers de ma vie, dans mon travail, dans ma famille, et dans l' association caritative ou je m'occupe bénévolement de personnes en détresse, et là, je peux vous dire, que l'on est loin des opinions forgés dans le confort d'une jolie bibliothèque.

vous me dîtes de "prendre vos responsabilités et quittez l'Eglise"

Je vais suivre votre conseil, très définitivement,

Je quitte cette Eglise dans laquelle je ne me retrouve pas. Cela fait déjà des années que je doute de cette Eglise (pas de Jésus Christ), mais là, le déclic est définitif,

Nous allons écrire à l'Evêque du Diocèse ou nous avons été baptisé afin que l'on nous radie, nous ne voulons plus que l'Eglise Catholique nous compte parmi ses fidèles. C'est une démarche familiale, mon épouse, mes enfants, adhérent à ce projet de quitter l'Eglise, car nous pensons que l'Eglise Catholique n'est pas l'Eglise du Christ.

Je préfère être un pâle Martin Luther, Voilà le plus joli compliment que vous pouviez me faire. Si je n'atteins que la cheville de Martin Luther, c'est déjà extraordinaire, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 09:40

Citation :
pas de Jésus Christ

Ça m'étonnerait énormément que le Christ (le Christ est Dieu) soit d'acord avec l'interuption de la création d'un corps physique alors qu'il aurait lui-même créé l'âme faite pour ce corps... La création de l'âme se fait sensiblement au même moment que la fécondation (soit immidiatment ou quelque minutes ou quelques heures qui suiverait cette fécondation)... À mon avis...

P.s. C'est pas la peine de tenter de culpabiliser les autres pour vos propres choix (qui finalement ont toujours été présent en vous).
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 09:45

Tourterelle a écrit:
Citation :
pas de Jésus Christ

Ça m'étonnerait énormément que le Christ soit d'acord avec l'interuption de la création d'un corps physique alors qu'il aurait créé l'âme... La création de l'âme se fait sensiblement au même moment que la fécondation... À mon avis...

P.s. C'est pas la peine de tenter de culpabiliser les autres pour vos propres choix.

S'il vous plaît,

Lisez le post de monsieur Pierre...

Il me conseille clairement d'assumer mes choix et de quitter le cas échéant l'Eglise, il a écrit très clairement, ça ne laisse aucune incertitude, invitation à quitter l'Eglise.

Je ne suis pas un autiste comme il le prétend,

à conséquence de quoi, j'écoute ce qu'il m'écrit, donc nous quittons l'Eglise, de toutes façons, ça devait arriver un jour.

Nous n'allons pas nous accrocher à un monument en péril, à une oligarchie ecclésiale, cela même que notre Seigneur Jésus Christ est venu combattre, je pense que c'est une bénédiction de notre Seigneur Jésus Christ que de quitter l'Eglise Catholique qui n'est pas son église.

Merci à tous pour nous avoir aider à prendre cette décision. :sage:


Dernière édition par Atomic le Sam 05 Juin 2010, 09:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 09:53

Citation :
à conséquence de quoi, j'écoute ce qu'il m'écrit, donc nous quittons l'Eglise, de toutes façons, ça devait arriver un jour.

Ben voyons, Atomique... Se n'est pas dans tes habitudes d'être si obéissant...

Pour le reste, tu fais tes choix (personne n'est responsable de tes choix)... Mais tu semble te laissé guider par tes émotions du moment...

Tu devrais faire tout simplement une pause et décider par la suite de tes propre choix... Mais cela est ton affaire (cela dit gentiment).
Revenir en haut Aller en bas
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 10:03

Tourterelle a écrit:
Citation :
à conséquence de quoi, j'écoute ce qu'il m'écrit, donc nous quittons l'Eglise, de toutes façons, ça devait arriver un jour.

Ben voyons, Atomique... Se n'est pas dans tes habitudes d'être si obéissant...

Pour le reste, tu fais tes choix... Mais tu semble te laissé guider par tes émotions du moment...

Tu devrais faire tout simplement une pause et faire tes propre choix...


Non, en fait, certains gens du forum savent que je doute de l'Eglise Catholique depuis un bon moment, ce n'est donc pas une émotion du moment, et ce n'est pas Pierre qui a guidé mon choix.

La vérité est que pour une quantité de raisons, je ne me retrouve pas dans cette Eglise, en d'autres termes, c'est plus simple et plus cru, je n'y suis pas heureux,

Mon épouse (qui ne vient pas sur le forum) est encore plus déçu que moi de l'Eglise, dans le sens, ou elle ne s'y sent pas heureuse, rien dans l'Eglise l'attire.

Si vous voulez, pour m'expliquez, rapidement, nous avons la Bible à la maison, nous aimons la lire, nous aimons la Parole de Jésus Christ,

Or l'Eglise se pose en obstacle, elle nous coince ! On ressent quelque chose que l'on pourrait résumer ainsi, l'Eglise Catholique ne témoigne pas de la parole vivante de Jésus Christ.

Il ne s'agit donc pas de dire que ce sont les échanges contradictoires, ces seuls échanges qui ont aidé à prendre une telle décision, elles ont peut être permis de me faire comprendre qu'il y avait vraiment une séparation entre ma famille, moi-même et la vision de Dieu que l'on pouvait avoir. Séparation entre notre vision et celle proposée par l'Eglise qui nous paraît autoritaire et brutale.

Donc comprenez bien, qu'il ne s'agit pas de quelque chose qui relève du coup de sang, pas du tout.

Mais n'en soyez pas heurté,

Cela dit, il y a bien quelques intervenants ici, rares, un peu prétentieux, qui repoussent,

Par contre, j'apprécie beaucoup de gens ici sur le forum, à commencer par Arnaud, même si je m'aperçois qu'il y a tant de choses qu'il dit auxquelles je ne crois pas du tout, j'aime ces explications qui sont claires, simples, etc..

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 10:16

C'est certain que la foi est un cheminement... Et on doit respecter notre propre rythme de conversion et de compréhention... Sinon, il y a comme un phénomène de rejet en nous. Comme une greffe qui ne prend pas... Lorsque je ne comprend pas un point précis (qui ne passe pas), je dis à Dieu "tu m'expliquera plus tard"... Ça m'évite les phénomènes de rejet intérieur... Les phénomènes de rejet intérieurs sont souvent dû à notre mauvaise compréhension... Il faut du temps à notre entendement pour comprendre et accepter certains aspects spirituels... Il faut donc respecter notre rythme de cheminement spirituel pour éviter les rejets intérieurs... Restez tout de même en paix. Chaque chose en son temps.


Mais l'important est de cheminer finalement...

Mais bon, prend soin de toi et de ta petite famille, Atomic (je sais que tu continuera à cheminer vers le Christ). Et rien ne t'empêche de continuer à intervenir sur ce forum...

salut I love you
Revenir en haut Aller en bas
fredsinam



Messages : 3924
Inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 11:39

Atomic a écrit:
Non, en fait, certains gens du forum savent que je doute de l'Eglise Catholique depuis un bon moment, ce n'est donc pas une émotion du moment, et ce n'est pas Pierre qui a guidé mon choix.

La vérité est que pour une quantité de raisons, je ne me retrouve pas dans cette Eglise, en d'autres termes, c'est plus simple et plus cru, je n'y suis pas heureux,
Pourriez vous nous claire plus sur ces raisons . J'ai toujours rêvé de savoir pour quelle raison on pouvait quitter l'Eglise aussi radicalement
Citation :
Or l'Eglise se pose en obstacle, elle nous coince ! On ressent quelque chose que l'on pourrait résumer ainsi, l'Eglise Catholique ne témoigne pas de la parole vivante de Jésus Christ.
Il ne s'agit donc pas de dire que ce sont les échanges contradictoires, ces seuls échanges qui ont aidé à prendre une telle décision, elles ont peut être permis de me faire comprendre qu'il y avait vraiment une séparation entre ma famille, moi-même et la vision de Dieu que l'on pouvait avoir. Séparation entre notre vision et celle proposée par l'Eglise qui nous paraît autoritaire et brutale.
Je trouve que votre solution est radicale . L'Église catholique ce n'est pas seulement le pape et les cardinaux c'est aussi l'Église de mère teresa , de Jean vanier , du Père Damien , de Sr Emmanuel , de Marthe Robin ... , de plein d'autre personne connu et inconnu remplie d'une bonté incroyable et qui ont changé la face du monde .Si donc vous avez pris cette decision c'est votre choix mais n'y entraine pas vos enfants .
"Pour aimer l'Eglise, l'amour personnel que vous porte le Christ est infini; la petite difficulté que vous avez avec son Eglise est finie. Dépassez le fini par l'infini". Mère Teresa
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 11:52

Psychoactif a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec atomic. Pourquoi ce ton accusateur? Comme l'a bien fait remarquer atomic, comprenez bien que c'est simplement un moyen, une technique médicale qui permet d'ÉVITER QUE LA FÉCONDATION SE METTE EN PLACE. On ne parle pas ici de TUER LE ZYGOTE!

C'est EXACTEMENT comme quand un couple DÉCIDE de la DATE de naissance de son enfant! La conception se fait au moment voulu. Est-ce un crime?

Atomic a écrit:
J'ai posté cela en prenant soin d'appeler un Professeur de Médecine de Paris 7, Catholique comme vous.
Il est catégorique, une pilule juste après le viol est l'option humaine la plus indiquée, dans l'immense majorité des cas, elle EMPÊCHE LA FÉCONDATION.

Il n'y a donc pas d'avortement, tous les scientifiques vous le diront, l'avortement c'est un mettre un terme à un processus de gestation, or il est clair et net qu'IL S'AGIT D'INTERVENIR AVANT LA FÉCONDATION,donc pas d'avortement d'aucune sorte.

Vous ne lisez pas bien ce que l'on vous écrit!

C'est faux !!

Dans la plupart des cas, c'est vrai. Mais la pillule du lendemain a aussi un effet contragestatif, c'est la vérité scientifique, réelle et vérifiable, ça ne découle pas d'un avis ou d'une morale, c'est un fait. Elle empêche parfois la nidification de l'ovule fécondé.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 11:53

Géraud a écrit:
Alors pourquoi différer votre conversion à sa religion ? Demandez le baptême et rejoignez la Sainte Eglise,je vous assure que vous ne le regretterez pas !

On ne se convertit pas comme cela au christianisme. On ne choisit pas sa religion. Il est clair que vous n'avez pas choisi d'être chrétien. Vous l'êtes devenu.

C'est Jésus lui-même qui est venu à vous ; ce n'est pas vous qui avez choisi d'être chrétien catholique. On est chrétien, ou croyant en général, par grâce. C'est aussi simple que cela. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 13:03

Psychoactif a écrit:
Géraud a écrit:
Alors pourquoi différer votre conversion à sa religion ? Demandez le baptême et rejoignez la Sainte Eglise,je vous assure que vous ne le regretterez pas !

On ne se convertit pas comme cela au christianisme. On ne choisit pas sa religion. Il est clair que vous n'avez pas choisi d'être chrétien. Vous l'êtes devenu.

C'est Jésus lui-même qui est venu à vous ; ce n'est pas vous qui avez choisi d'être chrétien catholique. On est chrétien, ou croyant en général, par grâce. C'est aussi simple que cela. Confused

C'est tout à fait exact,Dieu m'a fait la grâce de la Foi après plusieurs années de recherche,lors d'une retraite pendant la semaine sainte.L'une des choses que j'ai comprises en premier c'est l'unité entre le Christ et l'Eglise.

En ce qui concerne la charité j'ai compris plus tard que c'était le plus important,le centre de la vie chrétienne en quelque sorte,que je devais progresser et que c'est le combat spirituel de toute une vie,et il n'est pas terminé ! Bref,je suis bien conscient de ne pas être encore un saint...

Mais je ne regrette rien.Une fois qu'on est dans la Lumière,comment la quitter? C'est impossible !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 14:03

[quote]
Atomic a écrit:


vous me dîtes de "prendre vos responsabilités et quittez l'Eglise"

Je vais suivre votre conseil, très définitivement,


Il fazut le faire et être honnête avec vous-même.
Votre pensée est celle de l'humanisme sans Dieu. Elle consiste à viser le bonheur sur terre. Elle a sa cohérence et son honneur.

Quant à l'existence de l'âme des enfants, vu qu'elle ne se voit pas, vous ne vous en occupez pas et rangez le Magistère de l'Eglise qui vous annonce que vous verrez ces âmes bientôt, dans les accessoires de la mythologie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Atomic



Masculin Messages : 1365
Inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 16:14

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Atomic a écrit:


vous me dîtes de "prendre vos responsabilités et quittez l'Eglise"

Je vais suivre votre conseil, très définitivement,


Il fazut le faire et être honnête avec vous-même.
Votre pensée est celle de l'humanisme sans Dieu. Elle consiste à viser le bonheur sur terre. Elle a sa cohérence et son honneur.

Quant à l'existence de l'âme des enfants, vu qu'elle ne se voit pas, vous ne vous en occupez pas et rangez le Magistère de l'Eglise qui vous annonce que vous verrez ces âmes bientôt, dans les accessoires de la mythologie.

A condition qu'elle soit prise très rapidement, la pilule du lendemain met un tel bazar qu'il n'y a pas fécondation,

Si c'est pris plus de 12 heures ou 24 heures après, en effet après un certain délai, il peut y avoir eu fécondation, donc.... avortement, or je suis contre,

Mais vous,

De toutes façons,

Vous ne voulez pas savoir, dés qu'il y a eut le rapport sexuel, la moindre initiative prise pour empêcher l'ovulation relève du péché mortel,

On voit bien qu'il s'agit d'un leitmotiv politique, ce n'est pas une attitude qui est conduite par la Foi au Christ.

Pour ma part, je le prends comme ça, cette posture moraliste et intransigeante de l'Eglise relève d'un fondamentalisme froid et violent que je rejette.

Cependant, je suis extrêmement attristé de cette dérive de l'Eglise Catholique,

Je ne pensais pas qu'un jour l'on pourrait déplorer une telle dérive politique comme l'on voit dans d'autres religions,

c'est vraiment dommage.

En tout cas, ça m'a conduit à prendre une décision, il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 17:06

[quote]
Atomic a écrit:

Mais vous,

De toutes façons,

Vous ne voulez pas savoir, dés qu'il y a eut le rapport sexuel, la moindre initiative prise pour empêcher l'ovulation relève du péché mortel,

La pensée catholique est bien plus fine et nuancée. La contraception n'a rien à voir avec l'avortement.

Vous devriez regarder ces vidos et vous former à l'éthique sexuelle catholique. Vous verrez, toutes vos préventions dues à une caricaturisation tomberont :

http://publicain1.free.fr/fichiers/video.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 19:18

Citation :
La procédure
Pour toute interruption de grossesse quelle que soit la méthode il y a des examens préliminaires à faire (test de grossesse, examens sanguins, ultrasons), des informations à donner et (suivant la loi) des entretiens à mener (en Suisse: entretien approfondi avec le médecin).

Ensuite la femme se présente à l'hôpital ou au cabinet médical où elle avale trois comprimés de Mifégyne (il paraît qu'un seul comprimé est tout aussi efficace).
Deux jours plus tard elle revient et reçoit alors deux comprimés de prostaglandine (Cytotec) qui sont avalés ou introduits dans le vagin. Elle reste 3 à 6 heures en observation. Pendant ce temps elle peut se coucher ou marcher à son gré. (Toutefois, de plus en plus, les femmes sont offertes la possibilité de prendre le deuxième médicament (la prostaglandine Cytotec) chez elles à la maison, en l'avalant ou en l'introduisant dans le vagin. L'expulsion se passera alors dans un milieu familier.)
Chez 70 % des femmes l'expulsion a lieu dans les 3 à 4 heures après la prise du Cytotec. Si ce n'est pas le cas, elles reçoivent éventuellement encore un comprimé de Cytotec. Les 20 pourcent environ de femmes qui n'ont pas avorté après 6 heures rentrent également chez elles. Chez la plupart, l'avortement aura lieu dans les 24 heures qui suivent.
Il y a un examen de contrôle environ 14 jours plus tard.

Au total, il faut donc une brève consultation de plus pour la méthode médicamenteuse que pour la méthode chirurgicale. Le séjour en clinique est éventuellement un peu plus long après la prise de la prostaglandine qu'après une aspiration sous anesthésie locale.
Mifégyne ou aspiration? / comparaison des méthodes

http://www.svss-uspda.ch/fr/facts/mifegyne.htm

Il y a effectivement un délais. On interrompt pas une fécondation sans d'abord vérifier qu'elle a déjà eu lieu (teste de grossesse). Donc se n'est pas vraiment la fécondation qui est interrompue mais la suite (multiplication des cellules). En tous cas, c'est ce que j'en comprend...

Une femme qui a été violée est en état de choc. Il y aura un délais (habituellement quelques heures voir même quelques jours) avant qu'elle réagisse à l'agression qu'elle a subit. À ce délais s'ajoute l'autre délais (prise de la pilule). Et la fécondation a bien eu lieu avant la prise de la pilule (teste de grossesse).

La pilule du lendemain, ne semble pas être la pilule abortive...
Revenir en haut Aller en bas
fiatlux56



Masculin Messages : 186
Inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 19:42

Je viens de lire votre fil sur la pilule "du lendemain"et l'avortement. Et je suis attristé de voir les oppositions frontales entre plusieurs d'entre vous. D'un côté les "purs", les fidèles et intransigeants serviteurs de la morale du Magistère catholique comme Géraud, Pierre et Arnaud. De l'autre, les partisans d'une morale adaptée aux dures réalités de la condition humaine comme Atomic ou même les relativistes comme Psychoactif...

Or, c'est une erreur grave de parler d'exigences morales chrétiennes élevées à un public non profondément chrétien, de la même manière qu'on le ferait avec des chrétiens très enracinés dans une vie de foi et de prière. Demander à des adolescentes loin de la foi d'accepter une grossesse résultant d'un viol comme une évidence morale est une aberration. Ceux qui ne cessent de parler de "loi naturelle" à propos de la morale que tout homme, quelque soit sa croyance, devrait suivre en conscience, devraient comprendre justement qu'il n'y a rien de plus contraire à la loi naturelle que d'accueillir une vie résultant d'un viol ! Il faut revenir à la réalité des lois psychologiques humaines ! Notre Dieu Lui-même dans l'Ancien Testament a adapté la Loi mosaïque aux capacités des hommes de cette époque (ex : la répudiation etc.) !!!

Connaissez-vous le concept de "Loi de gradualité" en morale, notion apparut au synode de 1980 sur la famille, qui est un « cheminement pédagogique de croissance incontournable pour les êtres insérés dans le temps que nous sommes » (Familiaris consortio n° 9) ? Ce qui signifie que l'on ne peut parvenir à la perfection évangélique, aidé par la grâce divine, que par étapes croissantes, marquées aussi par des chutes...

Jésus Lui-même n'a t-il déclaré. "On demandera beaucoup à celui à qui on aura beaucoup donné, et on fera rendre un plus grand compte à celui à qui on aura confié plus de choses." (Saint Luc 12 v 47, 48). Il est évident que l'Eglise aurait bien tort d'avoir les mêmes exigences morales sur le sujet de l'accueil de la vie en cas de viol, avec des religieuses violées pendant la guerre de Yougoslavie, qu'avec des adolescentes vaguement ou pas du tout chrétiennes...

Certains n'ont-ils pas trop tendance à parler au nom de Dieu ou de l'Eglise en faisant porter des fardeaux aux autres qu'ils ne supporteraient pas eux-mêmes dans les mêmes circonstances. Evitons de nous mettre à la place de Dieu et de parler et juger à sa place lui qui connaît le coeur et les difficultés de chacun beaucoup mieux que nous...

L'histoire humaine est une tragédie depuis la chute originelle (Dieu s'est même repenti d'avoir créé l'homme en Genèse 5, en constatant le mal sur la terre, mais Il a "pris sur Lui" et a contracté une alliance éternelle avec la création et les hommes en la personne de Noé), mais Dieu s'attache à tirer un bien du mal, y compris du péché des humains (surtout depuis la Victoire en Jésus-Christ), et à conduire chacun au salut par le repentir de ses péchés...

Vous me direz que c'est contraire à la volonté de Dieu de supprimer une vie, y compris en cas de viol... Certes, mais ça l'est aussi de violer une femme... Et Dieu n'aurait pas un coeur assez grand et miséricordieux pour pardonner à une mère le crime d'un avortement suite à un viol ? Et quand Pierre dit qu'ajouter le mal de l'avortement au mal du viol ne pourrait qu'aggraver le traumatisme psychique de la mère, sur quoi se fonde t-il ? Sur quelle étude ? Pas en tous cas sur une projection psychique puisque c'est un homme, avec donc une psychologie d'homme Laughing! Je ne saurais donc, Pierre, que vous conseiller d'éviter de parler hâtivement de ces cas extrêmes... En effet essayez donc un peu d'imaginer par exemple une mère qui accouche d'un enfant dont le visage pourrait ressembler au violeur inconnu qu'elle a croisé un soir dans une rue sordide, sans compter que son enfant lui rappellerait sans cesse ce viol...

L'avortement est certes un mal objectif et a des répercusions profondes chez les mères et la société entière. Oui il faut appeler le mal... mal, et le bien... bien, et rendre compte de la joyeuse vérité chrétienne. Mais attention à ne parler de ces sujets qu'avec une extrême délicatesse et humilité, contrairement à certains groupes catholiques qui ne tiennent pas assez compte des humaines faiblesses, des lourds et divers déterminismes humains, et qui assènent les exigences chrétiennes de la vérité "ex cathedra". Ce qui au final conduit nos contemporains à ne retenir du catholicisme qu'un certain rigorisme morale en matière de morale et de sexualité, au lieu de venir au Christ en s'émerveillant devant la splendeur du Mystère de l'Amour de Dieu "qui s'est livré à la mort par amour pour moi" comme le dit St Paul dans Galates 2, 20.

Ce n'est en effet que dans la contemplation de son Amour, dans un total abandon de notre vie en Lui que l'on puise la force spirituelle de suivre la Volonté de Dieu jusqu'au bout, y compris dans des actes héroïques comme l'amour de ses ennemis et pour en revenir au fil, comme l'accueil d'une grossesse à la suite d'un viol... Mais je le répète, ces décisions héroïques ne peuvent venir que de coeurs enracinés dans l'Esprit-Saint, et ne doivent pas être présentées aux personnes loin de la foi chrétienne comme une évidence et un exemple à suivre sous peine d'enfer éternel ! D'ailleurs, même pour un chrétien fervent, il ne sera bien sûr jamais humainement facile de pardonner certains crimes à ses ennemis, ni d'accueillir une grossesse à la suite d'un viol, ni d'accepter de mourir martyr en témoignage de l'amour de Dieu (ce dernier cas ne concerne évidemmment que les chrétiens) etc... à plus forte raison donc pour les autres !

P.S : Quant à savoir à quel instant la vie humaine commence... je trouve Arnaud bien sûr de lui quand il affirme que ce serait dans les tous premiers instants de la fécondation... N'est-il pas possible de bloquer, de "congeler" pendant des années l'évolution d'embryons humains dans des laboratoires ? Et Dieu permettrait que la vie humaine soit stoppée, gelée pendant des années pour reprendre hypothétiquement un jour par la volonté d'une mère receveuse, ou au contraire disparaitre à tout jamais en étant sacrifiée sur l'autel de la science ? Pour ma part je crois que Dieu, dans sa prescience, ne permet le début d'une vie véritablement humaine, et ne crée donc une âme éternelle, que lorsque l'embryon humain est implanté dans l'utérus d'une mère. C'est mon intuition. Or savoir à quel moment précisémment... Toujours est-il que la manipulation de la vie humaine doit toujours être sévèrement condamnée, ce que l'Eglise a raison de faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME   Sam 05 Juin 2010, 20:55

Fiat Lux....que la lumière soit! Et la lumière fut! Quand Fiatlux56 parle, les Ténèbres sont chassées : ignorance, confusion, chaos, égarement, erreurs, ....sont très vite dissipés.

prière salut
Revenir en haut Aller en bas
 
LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» le Gender de la Pensee Unique - NON a la DICTATURE !!!!
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» Le Pape François met en garde contre la pensée unique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: