DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La fessée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

ëtes vous pour l'interdiction légale de la fessée ?
oui
17%
 17% [ 5 ]
non
80%
 80% [ 24 ]
sans opinion
3%
 3% [ 1 ]
Total des votes : 30
 

AuteurMessage
caesor



Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 17:10

Rastignac a écrit:

Proverbes 22,15 = 15 La folie est attachée au cœur de l'enfant ; Le fouet de l'instruction l'éloignera de lui.
.
le fouet je sais ce que c'est - bien que n'ayant jamais été fouetté, mais le "fouet de l'instruction", c'est quoi ? Des livres ?

L'Etat n'a aucune légitimité à s'interposer entre l'autorité des parents et les enfants dont ils ont la charge... Sauf si d'évidence il y a abus, maltraitance

un arbre qui pousse sans tuteur ne pousse pas droit. Un enfant qui n'est pas corrigé de ses excès, jamais ne saura se maitriser.

quant à supprimer la fessée, c'est excessif, comme il est excessif de battre un gamin comme platre. Frappez les si vous devez, mais jamais avec un objet, et jamais au point de le blesser ou de risquer de la faire. Il m'arrivait quand dans la jeunesse de ma progéniture, lorsque l'été était chaud, de la mettre sous la douche bien fraiche- en évitant de passer le visage et la nuque à l'eau fraiche. C'est indolore, sans danger, mais désagreable et ça calme et punit, ensuite, on passe aux explications : le point nécessaire est d'obtenir l'écoute de l'enfant pour le raisonner, sinon, la violence ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 17:45

en fait il existe trois sortes d'usage de l'acte d'un coup:

1° Le coup porté par la violence pure, la domination, voire le sadisme d'un parent: Il n'est pas lié à une intention mais à ce qui est mauvais dans l'homme. C'est DESTRUCTEUR ET INTERDIT PAR LA LOI.

2° Le coup porté par un parent excédé, épuisé,
qui s'est mal contrôlé face à des enfants qui abusent: Ce n'est pas grave. L'enfant sait qu'il provoque. Mais c'est un échec des parents. C'est souvent vers ces deux genre de fessées, exclusivement, que se prononcent ces mauvais psychologues.

3° La fessée portée par l'amour qui éduque et met les limites. Les meilleures mères, celles qui produisent des hommes fort et droits, justes et doux, l'utilisent avec cette mesure qui vient de l'amour. Cette fessée là peut être plus que constructive.

Jamais les psy en question n'aborderont cette fessée là. Et c'est là qu'on voit le côté orienté de leur pratique, côté lié à une psychanalyse freudienne à la mode à partir des années 60.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 19:01



Dernière édition par En Christ le Mar 17 Nov 2009, 09:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 19:15

Avant j'avais des principes (y compris au sujet de la fessée), maintenant j'ai des enfants Very Happy

Il y a des phrases et des attitudes pires que des fessées.

Et puis que sous-entends t'on par fessée ? Une petite claque sur la fesse ou un enfant a plat ventre sur les genoux de son père qui prend 20 claques vigoureuses au point de ne plus pouvoir s'assoir ?

Jamais je ne pourrai dire si je suis pour ou contre la fessée, je ne peux pas jeter la première pierre non plus hélas.

Les enfants peuvent devenir de vrais tyrans, les parents aussi. Rien n'est jamais gagné et en tant que parent on se doit de se remettre avec humilité en question et demander la pareille à ses enfants. J'ai des limites nerveusement, eux aussi. Et avant la fessée il y a pas mal d'alternatives.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 19:29

Cela semble évident et c'est bizarre qu'un pédiatre ce trompe la dessus.

Quand on aime quelqu'un on ne va pas le laisser faire une mauvaise chose à répétitions, l'amour pour un proche est de lui faire comprendre avec la manière/méthode la plus adapté que ce qu'il fait est "mal".

Puis interdire la fessée c'est d'obliger les gens à éduquer leur enfants comme la loi l'indique, et la c'est assez saugrenue pour une démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Simple fidèle



Masculin Messages : 105
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 19:46

Bénédicte a écrit:
la fessée est interdite sur les adultes pourquoi serait elle permise sur les enfants? çam'échappe

Je dois faire l'éducation de mes enfants, pas des autres adultes. Toute la différence est là.

Lorsqu'un adulte se comporte extrêmement mal, tu vas chercher à le raisonner. Tu n'emploieras la violence qu'en cas de légitime défense mais il ne s'agira pas alors d'éduquer l'adulte.

Lorsqu'un de tes enfants se comporte très mal, il y a toute une palette de sanctions pour lui faire prendre conscience de l'interdit. Un enfant n'est pas un mini-adulte, si on ne lui donne pas conscience de l'interdit, il repoussera toujours plus loin les limites et sera profondément malheureux.

Je confirme que les enfants tyranniques sont souvent du coté des parents trop sévères... ou trop laxistes. Comme quoi, il y a bien un juste milieu à trouver.

J'ai reçu un certain nombre de fessées jusqu'à 9-10 ans. Je me porte comme un charme. Merci ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 20:05

Non seulement ce n'est pas un signe de bonne santé démocratique; mais c'est une des formes nouvelles d'un totalitarisme pseudo intellectuel, mais bien pluys grave le totalitarisme de ses mauvaises ombres projetées sur l'autre afin qu'il porte une part imaginaire de culpabilité...

Nous sommes bien dans une circonvolution de la pensée et de la non -culture qui tend vers la morsure de sa queue....

C'est tout une génération sans fruits qui tend à projeter sur l'autre sa semence de mort...
Pourtant la réponse est dans nos rues...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 21:04

je ferai une simple remarque : ce n'est pas l'interdiction de la fessée seule qu'il est proposé, mais l'ensemble des chatiments corporels. c'est autrement plus grave. Tu ne peux plus obliger ton gamin à faire son lit, c'est un chatiment corporel....
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 21:37

C'est bien ce que je pense, ce projet de loi est une déviance, une perversion de l'acte du législateur... Ce qui sous-tend dans le cas présent, une tentative d'instrumentalisation de celui-ci asservi aussi radicalement qu'il le fut avec la loi sur l'IVG. C'est le même esprit...

Nous sommes bien dans la maturité de la troisième roue révolutionnaire, le troisième 6... Le législateur en est venu à se retourner contre l'homme... Nos parents auront donc lutté pour rien contre le nasisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Rastignac



Masculin Messages : 30
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Bonsoir Louis, il n'y a rien de monstrueux !   Lun 16 Nov 2009, 22:47

Louis a écrit:
Rastignac a écrit:

Voici la réponse:

Proverbes 13,24 =24 Celui qui ménage la baguette hait son fils, Mais celui qui l'aime cherche à le corriger.
Proverbes 22,15 = 15 La folie est attachée au cœur de l'enfant ; Le fouet de l'instruction l'éloignera de lui.
Proverbes 23,13 et 14 = 13 N'épargne pas la correction à l'enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.
14 En le frappant de la baguette, Tu délivres son âme du séjour des morts.
C'est vraiment monstrueux ! et puis, n'oublions pas de lapider les femmes aussi, et bruler les hérétiques! :cartonr:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 22:52

Les enfants ont le devoir d'obéir à leurs parents, comme dit l'Écriture:

"Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car cela est juste. " Honore ton père et ta mère - c'est le premier commandement, accompagné d'une promesse. - afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. " - Éphésiens 6, 1-3

Je ne suis pas contre le fait d'infliger un châtiment corporel à son enfant, dans la mesure du raisonnable, bien sûr. Mais ce doit être en dernier recours. Il y a d'autres moyens de corriger un enfant insoumis.

Chez nous, au Québec, il y a eu le cas d'une gamine qui a poursuivi son père en justice parce qu'il voulait la punir (pour je ne sais quelle infraction) en la privant d'une sortie organisée par son école. Un enfant qui poursuit son parent, l'auteur de ses jours Shocked !

Mais en rejetant Dieu, la société a rejeté Ses commandements en même temps, ce qui fait que nous nous retrouvons avec une société chaotique car la notion d'autorité est évacuée. Et dans le cas de la famille, on a évacué l'autorité des parents au nom des "droits de l'enfant". Toujours des droits, jamais des devoirs et des responsabilités! :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 23:08

Je vois cela comme un piège, Lucifer proposant toujours plus de liberté, mais au final le dernier antéchrist lui asservira les hommes.

Au final la liberté tant recherché par le "monde" devient un vrai poison pour l'homme.

Et le plus paradoxal dans tout cela, sous le signe de la liberté tant recherché, est de nous proposé plus de liberté par des lois tout en diminuant cette dernière en rajoutant des interdits.

Sad :/
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 23:25

Nous nous approchons du moment où, dans l'histoire, il ne nous restera que le bagage de la foi...

La crise économique n'est rien : "craignons ceux qui peuvent tuer l'âme."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Lun 16 Nov 2009, 23:52

En Christ a écrit:
Doux Jésus… Orwell devient la réalité. L’enfant pourra livrer au régime, pour peu qu’ils soient encore unis par le lien du mariage, ses parents.

Le plus curieux, c'est que Savonarole utilisait exactement ce mécanisme.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 09:33

1984 roman de George Orwell, écrit en 1948

Par ailleurs, afin de pouvoir exercer un contrôle continuel au sein des familles mêmes, les enfants sont endoctrinés très jeunes. On les encourage à dénoncer leurs parents au moindre symptôme de « manque d'orthodoxie ».

On pourrait rapprocher ce comportement avec celui des enfants sous le régime fasciste italien, dans les Jeunesses hitlériennes, ou dans le système soviétique, qui récompensait les jeunes qui dénonçaient leurs parents et avait fondé un véritable culte national autour du jeune mouchard Pavel Morozov.

Wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
Rastignac



Masculin Messages : 30
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Louis, vous êtes excessivement scrupleux. Voici une citation extarite du livrevde Mhr Jean Gaume (Editions Saint Rémy)Parmi les maladies morales, un:   Mar 17 Nov 2009, 13:55

Louis a écrit:
Rastignac a écrit:

Voici la réponse:

Proverbes 13,24 =24 Celui qui ménage la baguette hait son fils, Mais celui qui l'aime cherche à le corriger.
Proverbes 22,15 = 15 La folie est attachée au cœur de l'enfant ; Le fouet de l'instruction l'éloignera de lui.
Proverbes 23,13 et 14 = 13 N'épargne pas la correction à l'enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.
14 En le frappant de la baguette, Tu délivres son âme du séjour des morts.
C'est vraiment monstrueux ! et puis, n'oublions pas de lapider les femmes aussi, et bruler les hérétiques! :cartonr:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 14:02

Je suis pour l'interdiction de frapper les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 14:06

Il faut toujours frapper là ou cela fait mal, sinon cela ne sert à rien...
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 15:04

Ma petite fille de 18 mois s'est légèrement brûlé un doigt en le posant sur la cheminée. Elle s'est bien veillée de s'approcher de la cheminée à un moment où ses parents avaient le dos tourné, alors qu'ils ont mis des limites claires ( autant verbales que physiques autour de ladite cheminée) depuis qu'elle marche et qu'un feu est nécessaire pour tempérer la maison ...
... C'était flagrant, selon ma fille, la jeune maman : la gamine a voulu tester d'elle-même!

Maintenant, elle sait avec son corps.

On dirait que les enfants doivent passer par tous les canaux d'apprentissage pour intégrer un concept : visuels, auditifs, sensitifs, etc .... et pourquoi pas kinesthésiques par le mouvement léger d'une main qui tapote sensiblement mais brièvement la petite main ou le fessier des récalcitrants. Surtout quand ils savent déjà du haut de leur 4 ou 5 ans ce qu'ils peuvent ou pas faire ... . On est très loin de l'idée de frapper un enfant.

Les parents de ma petite fille éloignent leur gamine du lieu du "délit" pour la mettre en "punition" assise plus loin, voire dans sa chambre ..... Elle a très vite compris le message, la pestouille! ..... Plus tard, ils feront ce qu'ils jugent bon de faire, en terme d'éducation, si l'éloignement ne suffit plus ...

Nous avons fessé nos enfants ... rarement, il est vrai, et jamais sous le coup de la colère ni pour humilier. Ils sont cinq, et aucun ne semble en porter des séquelles! ... Ce sont maintenant des adultes responsables, pas des ado retardés ou narcissiques comme beaucoup de jeunes de leur âge que je connais ... A noter que, parmi mes connaissances, les parents de ma génération qui ont eu le même genre de philosophie éducative que nous ont aussi une descendance maintenant adulte responsable.

Que voulons-nous vraiment pour nos enfants ? ....
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 15:12

Acri a écrit:
Il faut toujours frapper là ou cela fait mal, sinon cela ne sert à rien...

Et qui aime bien châtie bien
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 15:13

cébé a écrit:
Ma petite fille de 18 mois s'est légèrement brûlé un doigt en le posant sur la cheminée. Elle s'est bien veillée de s'approcher de la cheminée à un moment où ses parents avaient le dos tourné, alors qu'ils ont mis des limites claires ( autant verbales que physiques autour de ladite cheminée) depuis qu'elle marche et qu'un feu est nécessaire pour tempérer la maison ...
... C'était flagrant, selon ma fille, la jeune maman : la gamine a voulu tester d'elle-même!

Maintenant, elle sait avec son corps.

On dirait que les enfants doivent passer par tous les canaux d'apprentissage pour intégrer un concept : visuels, auditifs, sensitifs, etc .... et pourquoi pas kinesthésiques par le mouvement léger d'une main qui tapote sensiblement mais brièvement la petite main ou le fessier des récalcitrants. Surtout quand ils savent déjà du haut de leur 4 ou 5 ans ce qu'ils peuvent ou pas faire ... . On est très loin de l'idée de frapper un enfant.

Les parents de ma petite fille éloignent leur gamine du lieu du "délit" pour la mettre en "punition" assise plus loin, voire dans sa chambre ..... Elle a très vite compris le message, la pestouille! ..... Plus tard, ils feront ce qu'ils jugent bon de faire, en terme d'éducation, si l'éloignement ne suffit plus ...

Nous avons fessé nos enfants ... rarement, il est vrai, et jamais sous le coup de la colère ni pour humilier. Ils sont cinq, et aucun ne semble en porter des séquelles! ... Ce sont maintenant des adultes responsables, pas des ado retardés ou narcissiques comme beaucoup de jeunes de leur âge que je connais ... A noter que, parmi mes connaissances, les parents de ma génération qui ont eu le même genre de philosophie éducative que nous ont aussi une descendance maintenant adulte responsable.

Que voulons-nous vraiment pour nos enfants ? ....

Se faire mal tout seul, c'est une chose, être victime de la brutalité des adultes en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 15:58

Ma chère florence,

Avez-vous des enfants ?

Vous parlez comme un livre, et je ne doute pas que votre mari vous donne toute satisfaction! sinon, prenez un bon amant, et saissez de rêver un monde meilleur, commencez par aimer le monde tel qu'il est, faites comme le Christ ou taisez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 16:26

Et que fera t'on concernant les enfants qui frappent leurs parents ?

Parce que ça existe. J'en ai connu.

J'ai vu des mamans mettre a la porte définitivement leur ado devenu violent et qui les volait également. Oui elles les ont mis a la porte et changé les serrures pour protéger leurs + jeunes enfants.

La non violence doit être réciproque. Un enfant qui a été mis dans un écrin de soie ne devient pas de satin.

Il faut commencer des le depart avec le respect. Nos enfants ne doivent pas nous respecter parce qu'on frappe + fort mais parce que nous sommes leurs parents.

Entre parenthèses je connais de jeunes parents qui attachent encore leurs enfants aux pieds d'un meuble en punition, les lèvres tartinées de PIMENT ROUGE. Ceci se pratique en toute bonne foi dans certaines familles ou communautés.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 17:13

Qu'entend-on par brutalité ? ... là est aussi la question.
Eviter une brutalité plus grave ( accident, mise en danger psychologique, etc ... ) en tapant brièvement et à bon escient — sans brutalité — est un moindre mal.

Sinon, je suis d'accord avec toi, Florence : la brutalité envers un enfant est ignoble. Je déteste voir des mères agripper sans ménagement leur enfant dans la rue, par exemple. J'imagine toujours que les gifles fusent facilement à la maison ... Et pour moi, la gifle est pire que la fessée.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 18:54

Ne restez pas attaché à la nostalgie de votre dernier biberon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 20:43

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 22:01

Cébé,
Si vous relisez les messages précédents, vous comprendrez que l'enjeu est tout autre... Derrière cette loi qui peut sembler anodine ce dissimule une intention bien plus grave qui consiste à rendre quasi illégitime l'autorité parentale... Pouvez-vous me dire e que sernt les générations futures sans la réception d'une autorité légitime par acte de procréation ?

Où seront les équilibres? Ne prenons pas ce qui reste du domaine de l'exception pour fondement d'une loi qui défigure le principe même de l'acte du législateur...

Nous voyez-vous pas que nous sommes dans une zone de non-droit légitime reflétant en bien des endroits un cousinage avec d'anciennes dictatures génocidaires...

ne raisonnez pas exclusivement sur le mode de l'émotion, gardez raison...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 22:05

Mais je suis pour la fessée éducative, quand elle n'est pas le reflet de la brutalité!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La fessée   Mar 17 Nov 2009, 22:46

Si on parle de violence répétitive envers un enfant, ce n'est pas la même chose qu'une correction. On n'a pas à poursuivre en justice un parent qui veut corriger son enfant pour qu'il ne rentre plus à 2h du matin.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 14:02

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ma chère florence,

Avez-vous des enfants ?

Vous parlez comme un livre, et je ne doute pas que votre mari vous donne toute satisfaction! sinon, prenez un bon amant, et saissez de rêver un monde meilleur, commencez par aimer le monde tel qu'il est, faites comme le Christ ou taisez-vous.

J'ai deux enfants parfaitement éduqués, jamais frappé.

Je suis fière de mes enfants

Jésus n'a jamais frappé personne, même pas les marchands du temple.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 14:05

Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Cébé,
Si vous relisez les messages précédents, vous comprendrez que l'enjeu est tout autre... Derrière cette loi qui peut sembler anodine ce dissimule une intention bien plus grave qui consiste à rendre quasi illégitime l'autorité parentale... Pouvez-vous me dire e que sernt les générations futures sans la réception d'une autorité légitime par acte de procréation ?

Où seront les équilibres? Ne prenons pas ce qui reste du domaine de l'exception pour fondement d'une loi qui défigure le principe même de l'acte du législateur...

Nous voyez-vous pas que nous sommes dans une zone de non-droit légitime reflétant en bien des endroits un cousinage avec d'anciennes dictatures génocidaires...

ne raisonnez pas exclusivement sur le mode de l'émotion, gardez raison...

Parce que d'après vous, sans violence l'autorité parentale n'existe pas ? vous avez essayé le dialogue ? cela marche très bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 14:07

cébé a écrit:
Mais je suis pour la fessée éducative, quand elle n'est pas le reflet de la brutalité!

La fessée éducative, cela n'existe pas, c'est humiliant, cela ôte à l'enfant le respect de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 14:08

Paul a écrit:
Si on parle de violence répétitive envers un enfant, ce n'est pas la même chose qu'une correction. On n'a pas à poursuivre en justice un parent qui veut corriger son enfant pour qu'il ne rentre plus à 2h du matin.

Si votre enfant rentre à 2 heures du matin sans permission, c'est que malgrès toutes vos correction, le message n'est pas passé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 17:36

florence_yvonne a écrit:
Paul a écrit:
Si on parle de violence répétitive envers un enfant, ce n'est pas la même chose qu'une correction. On n'a pas à poursuivre en justice un parent qui veut corriger son enfant pour qu'il ne rentre plus à 2h du matin.

Si votre enfant rentre à 2 heures du matin sans permission, c'est que malgrès toutes vos correction, le message n'est pas passé.

Je n'ai pas d'enfant mais si j'en avais, j'utiliserais d'autres moyens de les faire obéir avant d'avoir recours à des moyens extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 18:03

J'aime bien les gens sans enfant qui donnent des leçons d'éducation Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 18:32

florence_yvonne a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ma chère florence,

Avez-vous des enfants ?

Vous parlez comme un livre, et je ne doute pas que votre mari vous donne toute satisfaction! sinon, prenez un bon amant, et saissez de rêver un monde meilleur, commencez par aimer le monde tel qu'il est, faites comme le Christ ou taisez-vous.

J'ai deux enfants parfaitement éduqués, jamais frappé.

Je suis fière de mes enfants

Jésus n'a jamais frappé personne, même pas les marchands du temple.

Je pense qu'en effet, un enfant peut être parfaitement éduqué sans être jamais frappé. Mais je pense que cela n'est possible que si la baffe demeure de l'ordre du possible. Il me semble que dans l'éducation, la baffe doit être comme la dissuasion nucléaire.
Au reste, ce n'est pas la baffe qui est la plus utile pour éduquer un enfant à partir d'un certain âge, mais la privation d'avantages : desserts, télé... (pas besoin d'avoir des enfants pour savoir ça, il suffit de l'avoir été !).

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 19:03

Là je suis d'accord, priver un enfant de sa console de jeu ne l'a jamais tué.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 19:12

florence_yvonne a écrit:
Là je suis d'accord, priver un enfant de sa console de jeu ne l'a jamais tué.

Et pourtant, pour lui, c'est la mort ! Laughing

D'où l'intérêt !

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 19:57

La fessée n'est pas l'Alpha et l'omega de l'éducation. Mais, utilisée raisonnablement et conjointement à tous les autres moyens (explications, etc.) elle fortifie l'enfant et fait disparaitre les caprices. Elle n'a d'effet que si, dès le premier âge, les bases de l'autorité ont été posées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Simple fidèle



Masculin Messages : 105
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 18 Nov 2009, 23:43

florence_yvonne a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ma chère florence,

Avez-vous des enfants ?

Vous parlez comme un livre, et je ne doute pas que votre mari vous donne toute satisfaction! sinon, prenez un bon amant, et saissez de rêver un monde meilleur, commencez par aimer le monde tel qu'il est, faites comme le Christ ou taisez-vous.

J'ai deux enfants parfaitement éduqués, jamais frappé.


Je n'en doute pas.

Ce que je regrette, c'est que vous affirmiez le contraire de façon abrupte.

J'affirme, moi, qu'on peut aussi avoir reçu quelques fessées, non par haine, mais par amour et être très bien éduqué, bien dans sa peau, libre, heureux et responsable.
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 09:42

Cher Simple fidèle, la caractéristique de l'éducation moderne, exclusivement psychologique et bannissant toute fessée dans tous les cas, c'est de faire souvent des enfants gentils mais extrêmement fragiles. Et le taux des divorces, des suiides, des dépressions, explose dans ce monde bisounours où l'enfant suit mollement les sollicitations de ses désirs immédiats.

L'éducation implique deux pôles complémentaires (douceur et force) et, depuis mai 68, l'un des deux pôles est mis en accusation, voire banni.

A long terme, cela donne des générations à la recherche de repères forts, qu'elle trouve souvent dans l'islam radical.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:01

Philippe Fabry a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Là je suis d'accord, priver un enfant de sa console de jeu ne l'a jamais tué.

Et pourtant, pour lui, c'est la mort ! Laughing

D'où l'intérêt !

Le tout est d'expliquer le pourquoi de la punition.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:03

Arnaud Dumouch a écrit:
La fessée n'est pas l'Alpha et l'omega de l'éducation. Mais, utilisée raisonnablement et conjointement à tous les autres moyens (explications, etc.) elle fortifie l'enfant et fait disparaitre les caprices. Elle n'a d'effet que si, dès le premier âge, les bases de l'autorité ont été posées.

Je ne pense pas qu'humilier un enfant soit bon pour son développement psychique.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:06

Simple fidèle a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Pierre Aubrit St Pol a écrit:
Ma chère florence,

Avez-vous des enfants ?

Vous parlez comme un livre, et je ne doute pas que votre mari vous donne toute satisfaction! sinon, prenez un bon amant, et saissez de rêver un monde meilleur, commencez par aimer le monde tel qu'il est, faites comme le Christ ou taisez-vous.

J'ai deux enfants parfaitement éduqués, jamais frappé.


Je n'en doute pas.

Ce que je regrette, c'est que vous affirmiez le contraire de façon abrupte.

J'affirme, moi, qu'on peut aussi avoir reçu quelques fessées, non par haine, mais par amour et être très bien éduqué, bien dans sa peau, libre, heureux et responsable.
Very Happy

J'ai reçu des coups de pieds au cul par ma mère, je ne lui ai pas encore pardonné.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Simple fidèle, la caractéristique de l'éducation moderne, exclusivement psychologique et bannissant toute fessée dans tous les cas, c'est de faire souvent des enfants gentils mais extrêmement fragiles. Et le taux des divorces, des suiides, des dépressions, explose dans ce monde bisounours où l'enfant suit mollement les sollicitations de ses désirs immédiats.

L'éducation implique deux pôles complémentaires (douceur et force) et, depuis mai 68, l'un des deux pôles est mis en accusation, voire banni.

A long terme, cela donne des générations à la recherche de repères forts, qu'elle trouve souvent dans l'islam radical.

Je pense que la fessée est l'arme du parent incompétent.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:12

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La fessée n'est pas l'Alpha et l'omega de l'éducation. Mais, utilisée raisonnablement et conjointement à tous les autres moyens (explications, etc.) elle fortifie l'enfant et fait disparaitre les caprices. Elle n'a d'effet que si, dès le premier âge, les bases de l'autorité ont été posées.

Je ne pense pas qu'humilier un enfant soit bon pour son développement psychique.

Personnellement, à choisir, si je devais m'en prendre une, je préfèrerai la baffe à la fessée, parce qu'il me semble que la baffe n'a pas ce côté humiliation tout en ayant le côté électrochoc.

L'important, surtout, c'est que l'autorité parentale est basée à l'origine sur deux choses : le pouvoir nourricier et le pouvoir de mort. L'enfant est dans la main de ses parents comme l'homme dans la main de Dieu.
Certes, il faut se réjouir de ce qu'avec la civilisation, le droit de mort des parents (surtout du père)ait disparu chez nous. Mais il faut vraiment prendre garde à la dérive qui veut en supprimer aussi tous les reliquats, dont la gifle. Car si la société interdit tout châtiment, on casse une partie de l'équilibre tout en maintenant l'obligation légale de nourrir les enfants, et dès lors on transfère l'autorité des parents vers l'enfant : c'est l'enfant qui se met à avoir des droits sur les parents, et les parents n'ont plus que des devoirs. Je crois que c'est une évolution perverse des choses dont il faut se défier, car c'est alors l'Etat qui devient la seule autorité.
On sait que l'Etat a tendance à détruire toutes les autres autorités pour renforcer la sienne (relire Jouvenel) mais lorsqu'il commence à s'attaquer fortement à l'autorité parentale, il scie la branche sur laquelle il est assis.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80832
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 13:21

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La fessée n'est pas l'Alpha et l'omega de l'éducation. Mais, utilisée raisonnablement et conjointement à tous les autres moyens (explications, etc.) elle fortifie l'enfant et fait disparaitre les caprices. Elle n'a d'effet que si, dès le premier âge, les bases de l'autorité ont été posées.

Je ne pense pas qu'humilier un enfant soit bon pour son développement psychique.
L'humiliation qui écrase vient par une parole ou une fessée.

Mais la fessée ou la parole dont je parle n'humilie pas le petit enfant aimé. Elle le RECADRE.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 16:31

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La fessée n'est pas l'Alpha et l'omega de l'éducation. Mais, utilisée raisonnablement et conjointement à tous les autres moyens (explications, etc.) elle fortifie l'enfant et fait disparaitre les caprices. Elle n'a d'effet que si, dès le premier âge, les bases de l'autorité ont été posées.

Je ne pense pas qu'humilier un enfant soit bon pour son développement psychique.
L'humiliation qui écrase vient par une parole ou une fessée.

Mais la fessée ou la parole dont je parle n'humilie pas le petit enfant aimé. Elle le RECADRE.

Je pense qu'il faut également faire attention à ce que l'on dit à un enfant.

On n'a pas le droit de lui dire : "tu es méchant", tu es bête", "tu es laid", maman ne va plus t'aimer si tu es méchant" etc ...
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Pierre Aubrit St Pol



Masculin Messages : 1072
Inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 21:35

La correction physique est naturellement légitime quand elle se fait dans un climat d'amour; un enfant qui se sait aimé admet le principe momentané mais radical d'une correction, car souvent un enfant, surtout dans un milieux équilibré, tend naturellement à provoquer ses parents, car il a besoin d'un affrontement pour lui-même afin de découvrir les imites...
Dans cet affrontement là, il est conseillé de ne pas corriger, mais de le laisser dans une impression de vide et de dérision; très vite il reviendra vers vous par jeu d'affection quand bien même il recommencerait et il recommencera par nécessité de se construire.

Je voudrai vous faire part de ma maigre expérience: j'ai quatre enfants.
Il importe surtout d'observer les détails qui peuvent sembler insignifiants et qui sont très révélateurs d'une crise ou d'une mutation...
Voyez-vous, lorsque vous emmenez un enfant faire les courses, vous le prévenez de ne pas toucher les articles, s'il le fait, donnez lui une tape aux fesses ou sur la main, croyez moi d'expérience, il n'y reviendra pas. Car son geste est le début de son affirmation qu'il croit devoir établir sous le mode conflictuel, mais une fois rentrés à la maison, expliquez lui la raison de cette interdit et surtout dites lui bien que sa conduite après a été remarquable...

Si les parents savaient l'importance de ce que l'on considère trop souvent comme un détail insignifiant, ils seraient sans doute bien plus parents et n'oublieraient pas par confort qu'ils ont été des enfants.

Il est rare qu'un enfant qui se sait très aimé pour lui-même et respecté ne sache rapidement faire la part des choses dans le principe de la correction physique pourvue qu'elle ne soit pas monnaie courante.

Mais le plus difficile pour un papa et une maman c'est d'affronter un enfant qui, de part sa psychologie, tend au mensonge, c'est quasi impossible de parvenir à le corriger et c'est le signe d'une maturité lente et d'un vice naturel qui peut induire une personnalité d'une complexité auto destructrice... et de cela j'en souffre dans ma chair; l'impératif alors et de ne jamais concéder à ce vice du mensonge, toujours le souligner à l'enfant fut-il âgé de 20 ans... Car c'est une pratique destructrice pour le sujet... et en bas âge, le seul langage avec la parole, est nécessairement la correction physique.
Car la pratique du mensonge chez l'enfant est une action aussi pervers qu'une tumeur cancéreuse, elle peut ouvrir sur un véritable enfer.

Croyez-moi, ce projet de loi est loin d'être acceptable il est loin d'être au service de l'enfant afin d'éviter les dérives... Non, cette loi projetée rendre dans un vaste champ où la famille est objet de destruction... Une telle loi ne peut provenir de l'Esprit Saint... Elle induit trop de sous entendus qui répondent à une vision réduite de l'homme et de la notion de responsabilité qui accompagne sa granduer...

Ne vous laissez pas dominer par l'affect, c'est le meilleur vaisseau pour l'extension d'une dictature rempente celle de la médiocrité..; aunom d'un humanisme criminogène.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.journaldelalliance.org/
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La fessée   Jeu 19 Nov 2009, 23:03

Je me risquerai à faire une comparaison avec Dieu: quand nous lisons l'AT, nous voyons que le peuple d'Israël a désobéi à Dieu et Celui-ci leur a infligé toute une correction en permettant l'invasion et la déportation d'Israël. Dieu est comme un père qui corrige son enfant quand il n'obéit pas, donc le père est en droit de corriger son enfant. Mais avec les chantres des "droits de l'enfant", ça devient plus difficile d'exercer l'autorité parentale...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: La fessée   Ven 20 Nov 2009, 11:00

Le problème, c'est quand les parents punissent l'enfant pour un mensonge qu'il n'a pas fait. C'est très destructeur, l'enfant perd sa confiance dans ses parents, il sais que la punition est injuste et que les parents peuvent se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
sev'



Messages : 17
Inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: La fessée   Mer 28 Juil 2010, 00:28

[quote="florence_yvonne"]

Je pense que la fessée est l'arme du parent incompétent.[/quote]

[b]n'importe quoi!!! :shock: :shock: c'est quel evangile qui parle là....celui selon TF1...FRANCE3... oui quel stupide medias??

chacun eleve ses enfants comme il l'entend et selon ce que il a comme enfant ,facile quand on a des enfant sages et dociles, facile de donner des leçons!!!(quel orgueil en plus ça se croit superieur! quelle vanité en plus! ) je vous prete les miens...vous avez 1 semaine devant vous avant de faire une depression! :lol: aah faut etre solide!! la mievrerie avec eux ne fonctionne pas du tout :lol: avec eux nos principe educatifs tombent vite à l'eau et la dure realité revient vite!!

tout les enfants ne sont pas sage et tout mimi, certain ont un caractère tres tres tres tres tresdur!et les methodes d'éducation mielleuse et mollassone ne donneront que des echecs à long terme!
certain enfant doivent etre maté! c'est un fait!! ça l' toujours été!!

etant petite je n'ai reçu que deux fessées, car je cherchait un peu trop mes parents ils ont bien fait ça m'a calmé(en plus je leur manquait de respect leur repondait me foutait de leur tronche... punaise je suporte pas ça!! merci papa et maman!!)...pour le reste un simple dialogue ou une petite punition suffisait
pas de bol mes enfants ne tiennent pas de moi mais de mon epoux (et sa fratrie) terrible!!! ma belle a failli devenir folle oui oui en vrai!!
avec une loie anti fessée je fait quoi moi??je vais à l'asile?? et mon mari nous quitte?? apres son boulot il aurait que ça à faire de suporter 3 petit diables mal eduqué??

je laisse mes gamins devenir des petits deliquants ?? à quoi ça sert d'en faire si on les eduque pas et on les laisse devenir mauvais! autant se faire steriliser!!

avec cette lois ça va devenir quoi notre société??

pour eviter que tout parte en live, les celibataires souhaitant se marier et fonder un foyer chercheront à savoir coment etait les enfants de leur future belle famile pour eventuellement renoncer à une union et conception d'enfants??
aah ben oui avec des methode molassone on a plutot interet à metre au monde des petits enfant sage et bien docile

apres les incitation massive à l'IMG en cas de trisomie, maintenant on va inciter une forme de nazisme de al sorte

l'etre humain parfait ..sage de "naissance" ...et pas handicapé!

ou alors on va favoriser les famille à enfant unique, tellement ils seront horrible à supporter! apres il ne faudra pas critiquer les femmes qui se fotn steriliser prenennt des contraceptif ou court de se faire avorter!! on peut pas tout avoir!! si on veut laisser dieu donner des enfant aux famillles, il faut laisser els famille faire regner la discipline au milieu de tout ça!



nan mais franchement, foutez la paix aux familles!!

il y a assez de femmes et de gamins VRAIMENT battus en france! occupez vous d'eux plutot que de nourrir votre orgueil on brassant de l'air et en ayant l'impression de defendre ou sauver des pauvres petits enfants opprimés ....ils sont juste eduqué pour eviter que leur vie, et celle de leur famille ne devienne un enfer!!

les enfants turbulents ...c'est dur hein! quand on ne connais pas on ne peut pas savoir !!

par contre juger les parents d'enfants turbulents ça, ça y va!c'est facile...


:roll:

sortez de votre monde de "oui-oui"

avec une telle lois il y aura toujours autant de gosses maltraités

à coté de ça on va faire suer les simple parents educateurs, on va les empecher d'etre severe (c'est encore un droit!! si on veut etre stricte et severe on fait comme on le sent!) et les inciter à fabriquer des enfants rois!

sauf que dans ma famille j'ai les deux courant..des cousins qui sont comme moi, severe ça mate..leurs ados sont nickel!!

et d'autre cousin plus coulant, plus modernes, plus mollasson...leur ados et jeunes adultes sont...oisif, immature, irrespectueux....une horreur!!

desolé moi j'ai choisi la voix pour mes enfants!! et vue leur caractere si je doit mettre une fessée ils l'auront et sans etat d'ame...quand les parent cesseront de culpabiliser d'eduquer leur enfant ça ira bien mieux!

ps: mon ainé qui a 8 ans, et peut etre fort insolent avec nous a reçu des fessées!!et oui!! des fois il a fallu on avait pas le choix soit la fessé soit il "gagnait la partie" heuu non pas question! (on aide ps un enfant en le laissant croire que il peut dominer ses parents , que ces derniers sont faibles! plus tard face aux prof il sera insolent et face à ses patrons!!! et autres forme d'autorité ils fera quoi?? et face à la loi??)


..à l'ecole?? c'est un ange obeissant tres respectueux des prof et ses camarade, tres doux , tres gentil

à coté de ça il a un camarade eleve à la methode moderne(sans fessééée le pauvre il va voir bobo!moo pauv ti loup!!) ses parent rament d'ailleur..bon c'est leur probleme!!
..quoique non! pas QUE LE LEUR!! car leur gamin mal eduqué fout un bordel monstre à l'ecole!!! l'institutrice passe la moitié de son temps à tenter de se faire respecter par ce gamin! qui lui rit au nez, lui repond et linsulte!heu?? elle a apas que ça à faire en CE1 elle a un programme chargé!!elle est pas là pour faire la police! il perturbe toute la classe!! et l'apprentissage des autres eleves!
et dans la court de recré il frappe tout le monde et des coup en traitre...coup de pied dans les tibias, dans le dos!! oui oui bien violent donné entre els omoplates!! vue de mes yeux!! des coups de point, des giffles ,des lunettes brisés (merci MAE!!) etc..etc... magnifique à 8 ans!!
et ce gamin quand on le croise il nous tire al langue, nous provoque nous insulte nous regarde d'un air narquois, hostile...c'est normal ça??

ma severité a empecher que mon fils et ses frere et soeur deviennent comme ça!!(sans ça il le seraiit aussi devenu ben oui sans limite quand on se croit un petit roi à qui tout est permi!)
ouf!!parce que la honte!! meme sa mere à ce gamin le dit "arrete de nous mettre la honte"

des fois j'ai mal pour elle..des pauvres gens qui se sont laissé berné par les medias et leur idée à 10 balles des soit disant psy...dolto et compagnie (dolto?? meme son fils trouvait ridicule et inutile ce que elle faisait!et inventait!)

les parent ne savent plus où ils en sont mais les petits!! eux ils perdent pas le nord, c'est tout frais un enfant et c'est aps si naif que ça!! ils sotn malins nos petits bout!!....une faille chez papa et maman lui il s'engouffre et c'est l'enfer!! super!!..à la maison à l'ecole..""allez maman fait une depression prend tes prozac moi je m'eclate!!et papa vas y tu en marre quitte nous!!! tu as besoin de prendre l'air je te comprend!! moi en atndant je cherche vos limite donnez les moi je pete un gros ploooomb!!! quand j'aurai 15 ans ça sera trop tard!!!""

une honte cete société que vous allez nous faire construire (dejà que c'est pas rose alors là sans education..oh làlà!!)
:roll:


vous n'avez pas remarquer de on parle de plus en plus d'enfant hyperactifs?? parmi ces enfant il y en a qui le sont VRAIMENT mais les autre 3/4..c'est jsute que ils manquent de tenu de la apart des paretn, se sont des electrons libres, et se sont les premiers à en souffrir ils cherchent des limites mais ...les parent ne comprennent meme pas et court chez des psy!! qui eux leur sortent ces conerie d'education molassonne!! quel cercle infernal!


faut arreter le delire là!! areter de vous faire ramolir la cervelle apr els medias et leur biperie...couper france 5 devnt les maternelle et desabonné vous des famili enfant t parent magasine à la noix!!

qui vous oblige à mettre des fessée à vos enfants?? PERSONNE, si les methodes molassones marchent sur VOS ENFANTS tant mieux!!

alors pourquoi venir nous nous empecher d'utiliser cette methode qui existe depuis des lustres et n'a jamais fait de mal....ha si!! à l'orgueil!!
c'est pas plus mal car c'est un vilain peché capital! :affraid: [/b]
Revenir en haut Aller en bas
Zimoï



Messages : 95
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: La fessée   Ven 27 Aoû 2010, 18:58

Je me permets de remonter ce sujet, car je commence à bien cerner tous les psycho-pédago-jurido à la gomme qui nous font une névrose sur la fessée.

Chez ces gens-là, l'obsession est bien celle du "sévice" physique - ce qui ne les empêche pas de professer une conception abominable du droit pour les mineurs !! Je parle en particulier de la "défenseureuuuh" des enfants. Outre l'infâme barbarisme grammatical, noius avons là affaire à une conception particulièrement conservatrice du droit.

Sachez que si cette dame va nous faire une mélodrame pour la fessée au morveux de 4 ans qui hurle dans le magasin pour avoir l'objet de son caprice, la même vous soutiendra sans honte que les parents ont le droit d'imposer une orientation scolaire forcée à une jeune fille de 17 ans !

Elle conseille juste aux parents, je cite, de l' "associer en fonction de son âge et de son degré de maturité" (sic), dit autrement cause toujours !! Et en France, les droits des mineurs sont systématiquement déclinés sur ce mode du cause toujours !
Regardez comment sont appochées certaines questions, dont celle de l'orientation scolaire, je n'invente rien : http://www.defenseurdesenfants.fr/faqej.php

A votre avis, où est la vraie violence ?

En France, on n'a pas su liquider le droit napoléonien moisi et ranci. La violence, je l'ai ressentie à 15 ans - j'en ai été profondément blessé - quand j'ai ouvert un code civil. Parmi les abominations que j'ai lues : l'incitation pour les parents à ouvrir le courrier de leurs enfants, le droit d'interdire une fréquentation d'ami au seul motif qu'elle déplaît, l'inexistence du moindre droit personnel pour un mineur, qui est bien un "minus". Je suis devenu militant des droits lycéens à l'époque.

Toutes ces bonnes femmes obsédées par la fessées (sauf Mme le docteur Edwige Antier, qui comme Médecin ne connaisait pas ces lois avant que je la contacte) ont une sensibilité profondément dévoyée. Il reste dans le droit français comme un arrière-goût du droit romain où le père avait le droit de jeter son fils par dessus la roche tarpéienne, et, plus près de nous, de cette revendication de la GAUCHE du XIXème siècle qui refusait l'interdition du travail des enfants au nom du droit du père à disposer de sa chose. Ce droit de vie et de mort existe d'ailleurs encore... pour le foetus !

Mon militantisme pour les droits des jeunes mineurs rejoint philosophiquement, il ne faut pas le dire trop fort, la contestation de l'avortement. Je ne suis pas seul : Hugo Chávez a sensiblement la même approche.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pre-majorite.fr
 
La fessée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edwige Antier et la fessée...
» La fessée
» Sortir de la fessée
» Education : la fessée en hausse
» La fin des fessées ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: