DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Condamné pour avoir donné une fessée à son fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Jeu 22 Nov 2007, 12:26

Condamné pour avoir donné une fessée à son fils

Un père de famille néo-zélandais a été condamné pour violences pour avoir donné une fessée à son fils de 8 ans, en vertu d'une nouvelle législation controversée, a rapporté jeudi la presse.

Loi amendée «pour protéger les enfants»

«A une époque vous auriez pu vous en tirer sans problème, mais on ne peut plus agir comme ça aujourd'hui», a déclaré le juge Anthony Walsh à ce père de 33 ans, premier à tomber sous le coup de cette loi.

«Vous devez comprendre que ce vous avez fait équivaut à une agression. Notre loi a été amendée pour protéger les enfants», a ajouté le magistrat, cité dans le journal «Wairarapa Times-Age».

Trois tappes sur les fesses et une épaule contusionnée

En mai dernier, une loi qui autorisait jusque là les parents à recourir «à la force de manière raisonnable» dans l'éducation de leurs enfants, a été amendée. Le père de famille auteur de la fessée a été condamné à neuf mois de mise à l'épreuve avec obligation de suivre un traîtement pour la maîtrise du comportement.

Le jeune garçon qui n'avait pas été sage à l'école avait reçu trois tappes sur les fesses données par son père, et avait également eu l'épaule contusionnée alors que son géniteur l'avait agrippé trop violemment. La mère de l'enfant avait ensuite pris en photo les contusions de son fils pour les montrer à un proche, qui en a fait part à la police.

«Parents plongés dans la paranoïa»

Le directeur du mouvement conservateur Family First, Bob McCoskrie, a estimé que cette nouvelle loi plongeait les parents «dans la paranoïa» et qu'elle était un vrai «cauchemar». En revanche, l'association de défense des droits des enfants, Barnardo's, s'est réjouie de la décision du tribunal. «C'est la première fois, à ma connaissance que cette loi s'applique et elle fonctionne tout à fait bien», a déclaré Peter Gerrie, responsable de l'association.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Jeu 22 Nov 2007, 13:50

Oui, ça n'est pas très différent en France. Je ne donne pas cher d'un père qui fesserait son fils dans la rue. Il faut comprendre que le corps est le nouvel espace de sacralité des laïcs, la Loi ayant échoué à remplir cet office. Sauf plus ample informé, les britanniques sont les seuls à résister puisqu'ils ont codifié les peines physiques à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Jeu 22 Nov 2007, 14:51

Alleluia cheers cheers cheers

Les hommes ont enfin compris que l'on éduque les enfants, on ne les dresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Jeu 22 Nov 2007, 21:54

florence_yvonne a écrit:
Alleluia cheers cheers cheers

Les hommes ont enfin compris que l'on éduque les enfants, on ne les dresse pas.

oh oh ! ;) voilà un écho du passé qui revient....

quand j'étais enfant et puis adolescente, j'entendais des parents dire de leurs enfants s'il n'est pas sage on va le dresser.... les enfants ne sont pas des animaux et encore je suis contre le dressage des animaux, l'éducation d'un animal domestique, de compagnie oui mais dresser des animaux pour le cirque par exemple cela me fait mal.

Quand il m'arrive de voir de beaux tigres, de beaux lions ou autres beaux animaux qui obéissent au doigt et à l'oeil, vivent dans une cage alors qu'ils seraient plus heureux dans la nature cela me fait très mal et me heurte. De même que les corridas me scandalisent.
Et les spectacles d'aigles en liberté me heurte, dans un certain endroit belge que je connais... ces animaux jusqu'au prochain spectacle (4 par jour) restent enchaînés debout sur un perchoir... cela m'écoeure.

Alors entendre dire qu'on va dresser un enfant encore plus !

Il y a fessée et fessée, pour avoir l'épaule contusionnée quelle violence a du être utilisée.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Jeu 22 Nov 2007, 23:16

Proverbes 22:15 La folie est attachée au cœur de l'enfant ; La verge de la correction l'éloignera de lui. 23:13 N'épargne pas la correction à l'enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. 29:15 La verge et la correction donnent la sagesse, Mais l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.
Ce qu’ils étaient barbares nos pères et avant eux les milliers de générations de pères qui les ont précédés. Leurs méthodes leur ont valu tout un tas de maladies mentales du genre respect des parents, d’autrui et de l’autorité. Nous en sommes fort heureusement revenus, ce qui donne à nombre d’enfants des copains d’un nouveau genre. Ils ont tous le même nom : JDE. Avec un peu de chance il peuvent aller en vacances dans des centres fermés pour éviter les maladies extérieures dont j’ai parlé plus haut. Quand je pense que chez certains une bonne fessée au bon moment aurait pu leur éviter ça, voire les traumatiser. Ouf ! Heureusement que nous avons tout compris. (J’ai l’air fin. Me voilà tortionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 16:27

bajulum
a écrit:
Leurs méthodes leur ont valu tout un tas de maladies mentales du genre respect des parents, d’autrui et de l’autorité

Cette méthode a surtout fait plein générations de gentils petits soldats prêt a partir à la guerre, la fleur au fusil, sans se poser de question, uniquement préoccupés d'obéir aux ordre, de la vrai chair à canon.


Dernière édition par le Ven 23 Nov 2007, 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 16:27

On a eu de nombreux débats sur ce thème.

Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles.

Elle a son pendant dans les interdictions inverses, tout aussi catastrophiques, du XIX° siècle: Interdiction de câliner son enfant; Refus de la tendresse maternelle qu'on estimait débilitante pour l'enfant.

Heureusement, comme un balancier lié au temps, ces idéologies passent et sont oubliées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 16:29

Arnaud Dumouch a écrit:
On a eu de nombreux débats sur ce thème.

Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles.

Elle a son pendant dans les interdictions inverses, tout aussi catastrophiques, du XIX° siècle: Interdiction de câliner son enfant; Refus de la tendresse maternelle qu'on estimait débilitante pour l'enfant.

Heureusement, comme un balancier lié au temps, ces idéologies passent et sont oubliées.

Mais oui, on a compris, battez vos enfants, humiliez les, soumettez les, il vous en seront reconnaissant quand il seront grands rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 16:36

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
On a eu de nombreux débats sur ce thème.

Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles.

Elle a son pendant dans les interdictions inverses, tout aussi catastrophiques, du XIX° siècle: Interdiction de câliner son enfant; Refus de la tendresse maternelle qu'on estimait débilitante pour l'enfant.

Heureusement, comme un balancier lié au temps, ces idéologies passent et sont oubliées.

Mais oui, on a compris, battez vos enfants, humiliez les, soumettez les, il vous en seront reconnaissant quand il seront grands rambo

Rappel:


Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 17:39

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
On a eu de nombreux débats sur ce thème.

Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles.

Elle a son pendant dans les interdictions inverses, tout aussi catastrophiques, du XIX° siècle: Interdiction de câliner son enfant; Refus de la tendresse maternelle qu'on estimait débilitante pour l'enfant.

Heureusement, comme un balancier lié au temps, ces idéologies passent et sont oubliées.

Mais oui, on a compris, battez vos enfants, humiliez les, soumettez les, il vous en seront reconnaissant quand il seront grands rambo

Rappel:


Interdire le fait de battre ses enfants, ok.

Mais interdire la fessée et son usage mesuré est un fruit de nos idéologies actuelles

excuse moi si je ne fais pas la différence entre battre et fesser son enfant
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:05

florence_yvonne a écrit:
Cette méthode a surtout fait plein générations de gentils petits soldats prêt a partir à la guerre, la fleur au fusil, sans se poser de question, uniquement préoccupés d'obéir aux ordre, de la vrai chair à canon.
Tout a fait. Il est heureux que c’en soit fini de cette chair à canon stupide qui depuis des temps immémoriaux se mêlait de défendre femmes et enfants. Bref de payer l’impôt du sang. Demain ce sera enfin « tous à la camionnette » !.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:12

bajulum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Cette méthode a surtout fait plein générations de gentils petits soldats prêt a partir à la guerre, la fleur au fusil, sans se poser de question, uniquement préoccupés d'obéir aux ordre, de la vrai chair à canon.
Tout a fait. Il est heureux que c’en soit fini de cette chair à canon stupide qui depuis des temps immémoriaux se mêlait de défendre femmes et enfants. Bref de payer l’impôt du sang. Demain ce sera enfin « tous à la camionnette » !.

Il y a d'autre moyens de défendre femmes et enfants que de rester des années dans la boue des tranchées à s'entretuer avec "l'ennemi" qui n'est en fait qu'un autre pauvre bougre qui n'est là que parce qu'on lui à dit, tu vas te battre ou tu es passé par les armes.

De braves gars qui ont quittés femmes et enfants parce que on leur à donné le choix entre mourir au combat ou mourir sur le peloton d'exécution, mais, ils étaient dressés pour obéir ...

Tu connais l'histoire du chemin des dames ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:20

Dur, dur de trouver un équilibre, on passe de l'excès à un autre de l'autorité paternelle abusive à la tendresse maternelle sur-protectrice.

Et on voit les conséquences sur les enfants qui par manque de structure et de repère deviennent violents étant donné leurs fragilités à la base par manque d'autorité évincé dans le rôle complémentaire du père.

Je ne sais pas si cela est dû à la féminisation de la société qui au fil du temps va vers une amélioration des conditions de vie et donc favorise le confort grâce ou à cause de nos richesses occidental matérialiste.

Mais du coup on se retrouve dans l'angoissante vie sans sens dans le tréfonds de son âme (le manque du Père = Dieu) qui par conséquent favorise un retour à la spiritualité ou du moins au sens premier du sens à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:24

En Christ a écrit:
Dur, dur de trouver un équilibre, on passe de l'excès à un autre de l'autorité paternelle abusive à la tendresse maternelle sur-protectrice.

Et on voit les conséquences sur les enfants qui par manque de structure et de repère deviennent violents étant donné leurs fragilités à la base par manque d'autorité évincé dans le rôle complémentaire du père.

Je ne sais pas si cela est dû à la féminisation de la société qui au fil du temps va vers une amélioration des conditions de vie et donc favorise le confort grâce ou à cause de nos richesses occidental matérialiste.

Mais du coup on se retrouve dans l'angoissante vie sans sens dans le tréfonds de son âme (le manque du Père = Dieu) qui par conséquent favorise un retour à la spiritualité ou du moins au sens premier du sens à la vie.

Votre message résume tout.

La solution: si la nature a voulu pour les enfants un père et une mère, c'est probablement pour que, de manière souple et complémentaire,; les enfants reçoivent amour et autorité.

Le conflit perpétuel qui oppose amour et autorité, de temps en temps méprisant la tendresse et les câlins, de temps en temps la fessée, ne fait pas de bien aux enfants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:36

florence_yvonne a écrit:
bajulum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Cette méthode a surtout fait plein générations de gentils petits soldats prêt a partir à la guerre, la fleur au fusil, sans se poser de question, uniquement préoccupés d'obéir aux ordre, de la vrai chair à canon.
Tout a fait. Il est heureux que c’en soit fini de cette chair à canon stupide qui depuis des temps immémoriaux se mêlait de défendre femmes et enfants. Bref de payer l’impôt du sang. Demain ce sera enfin « tous à la camionnette » !.

Il y a d'autre moyens de défendre femmes et enfants que de rester des années dans la boue des tranchées à s'entretuer avec "l'ennemi" qui n'est en fait qu'un autre pauvre bougre qui n'est là que parce qu'on lui à dit, tu vas te battre ou tu es passé par les armes.

De braves gars qui ont quittés femmes et enfants parce que on leur à donné le choix entre mourir au combat ou mourir sur le peloton d'exécution, mais, ils étaient dressés pour obéir ...

Tu connais l'histoire du chemin des dames ?

Je m'en voudrais, et de respecter ce pourquoi ils sont morts itou. Plus sérieusement attends de voir ce que ta méthode aura produit pour révoquer en doute celles du passé.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 18:53

bajulum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
bajulum a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Cette méthode a surtout fait plein générations de gentils petits soldats prêt a partir à la guerre, la fleur au fusil, sans se poser de question, uniquement préoccupés d'obéir aux ordre, de la vrai chair à canon.
Tout a fait. Il est heureux que c’en soit fini de cette chair à canon stupide qui depuis des temps immémoriaux se mêlait de défendre femmes et enfants. Bref de payer l’impôt du sang. Demain ce sera enfin « tous à la camionnette » !.

Il y a d'autre moyens de défendre femmes et enfants que de rester des années dans la boue des tranchées à s'entretuer avec "l'ennemi" qui n'est en fait qu'un autre pauvre bougre qui n'est là que parce qu'on lui à dit, tu vas te battre ou tu es passé par les armes.

De braves gars qui ont quittés femmes et enfants parce que on leur à donné le choix entre mourir au combat ou mourir sur le peloton d'exécution, mais, ils étaient dressés pour obéir ...

Tu connais l'histoire du chemin des dames ?

Je m'en voudrais, et de respecter ce pourquoi ils sont morts itou. Plus sérieusement attends de voir ce que ta méthode aura produit pour révoquer en doute celles du passé.

c'est déjà vu, j'ai deux enfants adultes et ils sont ma fierté, je n'ai jamais levé la main sur eux et pourtant, je leur ai inculqué toutes les valeurs morales qu'un homme ou une femme doivent connaitre et pratiquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 19:01

c'est déjà vu, j'ai deux enfants adultes et ils sont ma fierté, je n'ai jamais levé la main sur eux et pourtant, je leur ai inculqué toutes les valeurs morales qu'un homme ou une femme doivent connaitre et pratiquer.

Chère Florence, vos message révèlent en vous de grandes faiblesses dues à l'enfance.

Il est évident que vous même avez vécu jadis un de ces déséquilibres dans l'éducation qu'on voit souvent:

- Excès ou manque d'amour.
- Excès ou manque d'autorité.

Donc il me paraît difficile que vous rejetiez l'un ou l'autre des rôles (autorité et amour).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 19:23

Mes faiblesses ne m'ont pas empêché d'élever mes enfant dans la douceur et l'amour et d'en faire des adultes, qui tout en n'ayant jamais reçu de correction n'en n'ont pas moins appris ce qu'ils devaient apprendre.

Je serais curieuse de comparer les résultats de l'éducation que j'ai donné à mes enfants avec les résultats que tu as obtenu avec les tiens cher Arnaud Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 20:18

Les liens sont encore petits.

Mais le but que je vise est d'en faire un homme et une femme à la fois fort intérieurement et sensibles.

Par le rejet total de l'autorité et de la fessée, on obtient souvent de la sensibilité, souvent des caprices, mais encore plus souvent des adultes fragiles et incapables de durer dans les épreuves de la vie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 20:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Les liens sont encore petits.

Mais le but que je vise est d'en faire un homme et une femme à la fois fort intérieurement et sensibles.

Par le rejet total de l'autorité et de la fessée, on obtient souvent de la sensibilité, souvent des caprices, mais encore plus souvent des adultes fragiles et incapables de durer dans les épreuves de la vie.

Mes enfants n'ont jamais fait de caprice, alors, je n'ai jamais eu ce problème, ils m'ont toujours obéis car où je leur expliquais ce que j'attendais d'eux et pourquoi.

Mes enfants sont sûrement plus solides que les tiens, parce que les épreuves, ils ont connu et ils les ont surmonté comme peu d'adulte le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 20:33

Je constate chez beaucoup de jeunes (la majorité) une grande sensibilité et une extrême fragilité: angoisses, incapacité à tenir dans la vie quotidienne du couple, difficulté à se concentrer et à travailler.

Je mets cela sur le compte de ce manque de structuration dans l'enfance.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Ven 23 Nov 2007, 20:46

Arnaud Dumouch a écrit:
Je constate chez beaucoup de jeunes (la majorité) une grande sensibilité et une extrême fragilité: angoisses, incapacité à tenir dans la vie quotidienne du couple, difficulté à se concentrer et à travailler.

Je mets cela sur le compte de ce manque de structuration dans l'enfance.

Tu mets cela sur le compte de ce qui t'arrange, moi, je respecte trop mes enfants pour les frapper sur les fesses, pour les frapper tout court d'ailleurs, mais, visiblement, nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Sam 24 Nov 2007, 11:23

Une bonne fessée ça peut remettre les idées en place, ça ne fait pas de mal à condition de se mesurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Sam 24 Nov 2007, 15:43

En Christ a écrit:
Une bonne fessée ça peut remettre les idées en place, ça ne fait pas de mal à condition de se mesurer.

Désolée i une bonne fessée ne remet les idées en place de personne.

Qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adolescent ou même d'un adulte !

La fessée consiste tout simplement à engendrer un sentiment de révolte et de rancoeur.

On ne touche pas le I love you , on ne touche les sentiments profonds de personne par la violence.

Quand j'étais gamine mon père obtenait un plus grand résultat moi qui détestais faire une course au magasin :

quand il disait : est ce que ma petite fille n'irait pas me chercher ceci chez.... ? Very Happy je riais et ne savais pas résister.

Par contre si la commission m'était imposée c'était le drame !!!!

Et quand il me demandait si gentiment une chose, comment pouvais je résister ?

Il me le rendait bien le service que je lui avais rendu ! c'était donnant donnant preuve qu'il ne se servait pas de moi heureux
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 12:31

Citation :
Oui, ça n'est pas très différent en France. Je ne donne pas cher d'un père qui fesserait son fils dans la rue.

Je ne crois pas qu' on ne soit encore là . Il est évident qu'on y tend .
Excès répréhensibles s'il ya maltraitance ,mais pour ça on l'a toujours pensé en France

Excès contre lequel il y a à résister quand l"angélisme pédagogique vient nous jouer les commissaires du peuple .

Angélisme complètement déplacé de parents dont les enfants à la maison dans la rue et à l'école mérite la fessée , preuve que ces mêmes parents les ont mal éduqués .

Les enfants dans les cours de récréation sont d'une violence qui s'accroit avec les années . Entre eux ça na pas l'air de trop les gêner.
Qu'un adulte vienne seulement les séparer, ils protestent .
Les plus agressifs, les sauvageons, sont d' ailleurs les premiers à protester .
Résultats des course on a une Ecole qui na plus de scolaire que le nom .
Un véritable échec. Un Echec patent à tous les niveaux.

Une jungle hypocrite, lieu de souffrances pour les enfants qui subissent le le chaos qu'ils engendrent, souffrances d'enseignants impuissants , muselés ,démunis , exposés.

Le collège en France, c'est une catastrophe nationale .

Bien sûr qu’il y a un mauvais rapport au corps( comme le dit bajulum ).un rapport pervers au corps , d’autant plus sacralisé que les barrières de l’ élémentaire pudeur sont anéanties aux niveau de la source d’information prioritaire ( le net )

Il y a surtout un mauvais rapport à l'autorité .Un très mauvais rapport et plus de rapport du tout d'ailleurs l'autorité étant ce dont personne n' entend plus le sens .

Quand il n’y plus d' autorité c’est la lois des chocs qui prévaut .D' où l’ hypocrisie car les chocs induits par le laxisme omniprésent des relations sont occultés .
La maladie est là qu’on n’ a pas l’intention de soigner autrement qu’en renvoyant épisodiquement (quelques bouc émissaires ! eh oui ) devant les tribunaux .

(De ces angélismes irresponsables ( exterminateurs comme disait Slama ) il y a autant à droite qu à gauche )
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 12:49

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 12:51

Elise a écrit:
En Christ a écrit:
Une bonne fessée ça peut remettre les idées en place, ça ne fait pas de mal à condition de se mesurer.

Désolée i une bonne fessée ne remet les idées en place de personne.

Qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adolescent ou même d'un adulte !

La fessée consiste tout simplement à engendrer un sentiment de révolte et de rancoeur.

On ne touche pas le I love you , on ne touche les sentiments profonds de personne par la violence.

Quand j'étais gamine mon père obtenait un plus grand résultat moi qui détestais faire une course au magasin :

quand il disait : est ce que ma petite fille n'irait pas me chercher ceci chez.... ? Very Happy je riais et ne savais pas résister.

Par contre si la commission m'était imposée c'était le drame !!!!

Et quand il me demandait si gentiment une chose, comment pouvais je résister ?

Il me le rendait bien le service que je lui avais rendu ! c'était donnant donnant preuve qu'il ne se servait pas de moi heureux

Chère Elise,

La fessée n'est en aucun cas faite pour forcer une enfant mais pour le punir. Nous ne sommes pas purs esprits et il est bon d'incarner parfois ce que l'on dit, surtout à un enfant qui fait exprès de ne pas écouter.

La fessée ne doit pas être violente, le cas cité pour ce post est clairement dans l'excès, il y a eu violence.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 12:58

En Christ a écrit:
Une bonne fessée ça peut remettre les idées en place, ça ne fait pas de mal à condition de se mesurer.

Tes notions d'éducations, sont, Dieu merci, complètement obsolètes.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 13:00

Vince a écrit:
Elise a écrit:
En Christ a écrit:
Une bonne fessée ça peut remettre les idées en place, ça ne fait pas de mal à condition de se mesurer.

Désolée i une bonne fessée ne remet les idées en place de personne.

Qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adolescent ou même d'un adulte !

La fessée consiste tout simplement à engendrer un sentiment de révolte et de rancoeur.

On ne touche pas le I love you , on ne touche les sentiments profonds de personne par la violence.

Quand j'étais gamine mon père obtenait un plus grand résultat moi qui détestais faire une course au magasin :

quand il disait : est ce que ma petite fille n'irait pas me chercher ceci chez.... ? Very Happy je riais et ne savais pas résister.

Par contre si la commission m'était imposée c'était le drame !!!!

Et quand il me demandait si gentiment une chose, comment pouvais je résister ?

Il me le rendait bien le service que je lui avais rendu ! c'était donnant donnant preuve qu'il ne se servait pas de moi heureux

Chère Elise,

La fessée n'est en aucun cas faite pour forcer une enfant mais pour le punir. Nous ne sommes pas purs esprits et il est bon d'incarner parfois ce que l'on dit, surtout à un enfant qui fait exprès de ne pas écouter.

La fessée ne doit pas être violente, le cas cité pour ce post est clairement dans l'excès, il y a eu violence.

Amicalement

Vincent

il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 14:13

il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 14:14

Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 14:23

florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.

Je respecte infiniment mon père et ne doute pas un seul instant de son amour pour moi, les quelques fessées qu'il m'a données ne m'ont pas fait plus de mal que de m'avoir privé de télé un samedi soir...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 14:32

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.

Je respecte infiniment mon père et ne doute pas un seul instant de son amour pour moi, les quelques fessées qu'il m'a données ne m'ont pas fait plus de mal que de m'avoir privé de télé un samedi soir...

Qui essayes-tu de convaincre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 15:01

Chère Florence,

Mon avis personnel:

Vous avez un sérieux problème avec la paternité, comme beaucoup de votre génération.

Sans doute y a t il un rapport avec un échec éducatif de votre enfance ?

Et sans doute cela a-t-il eu des conséquences: votre père n'ayant pas joué son rôle (trop de violence peut-être, ou une absence d'autorité), il vous a livré sans le vouloir aux démons intérieurs dont vous parlez souvent dans vos divers messages.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 17:14

florence_yvonne a écrit:
Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.

Je respecte infiniment mon père et ne doute pas un seul instant de son amour pour moi, les quelques fessées qu'il m'a données ne m'ont pas fait plus de mal que de m'avoir privé de télé un samedi soir...

Qui essayes-tu de convaincre ?

Vous, je vous montre simplement qu'une fessée n'a pas plus de conséquences qu'une autre punition.

Je parle ici d'une fessée paternelle, pas celle d'un tyran qui a l'intention de faire mal, les quelques fessées de mon père n'ont jamais eu pour objectif de me faire mal.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 19:49

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.
Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.
Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.
Je respecte infiniment mon père et ne doute pas un seul instant de son amour pour moi, les quelques fessées qu'il m'a données ne m'ont pas fait plus de mal que de m'avoir privé de télé un samedi soir...
Qui essayes-tu de convaincre ?
Vous, je vous montre simplement qu'une fessée n'a pas plus de conséquences qu'une autre punition.
Je parle ici d'une fessée paternelle, pas celle d'un tyran qui a l'intention de faire mal, les quelques fessées de mon père n'ont jamais eu pour objectif de me faire mal.
Amicalement
Vincent
Je me demande au nom de quel décret du ciel, le corps ne pourrait plus être le siège d'aucun apprentissage. J'ai occupé les fonctions de MI pendant 7 années. Je n'ai que très rarement collé un gosse. J'ai par contre distribué un petit nombre de coups se pieds au cul qui loin de me valoir la haine des ados m'ont valu leur affection dont 30 ans après il m'arrive encore d'avoir des témoignages.
Pourquoi ?
- Parce que la sanction était juste et immédiate,
- Que je ne faisais pas tout un plat de la bêtise qui l'avait motivé.
- Parce que la règle du jeu était simple et connue.

Il m'ai parfois arrivé de demander à certains ados ce qu'ils préféraient d'une peine physique ou d'une heure de colle. Rarissimes ont été les fois où je me suis entendu répondre 1 heure de colle.

Je tire de cette expérience :
- que les peines morales ne sont pas nécessairement mieux vécues,
- qu'elles sont souvent l'occasion de ressasser le ressentiment
- qu'elles "esthétisent" de manière perverse le rapport d'autorité. Pourquoi ? parce que le rejet des peines physiques mesurées n'est que le moyen pour le détenteur de l'autorité de se rassurer lui-même. Dans cette affaire l'intérêt de l'enfant est de toute évidence second.
- qu'elles sont donc parfois nécessaires lorsque gourmander devient insuffisant. cela dépend à la fois de l'enfant et de l'éducateur.

Il y a davantage. La haine de la fessée est l'expression ultime d'une société qui bannit les valeurs viriles. Il ne reste plus qu'à espérer qu'elles soient définitivement obsolète.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 20:51

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
il y à d'autre façons de punir un enfant, le priver de télé, de sortie, de jeux, de nos jours, c'est nettement plus efficace, la violence n'engendre que la violence.

Faites à votre manière. Et respectez les autres parents.

Non, je refuse de respecter un père qui lève la main sur son enfant, car il n'est pas respectable.

Je respecte infiniment mon père et ne doute pas un seul instant de son amour pour moi, les quelques fessées qu'il m'a données ne m'ont pas fait plus de mal que de m'avoir privé de télé un samedi soir...

Qui essayes-tu de convaincre ?

Vous, je vous montre simplement qu'une fessée n'a pas plus de conséquences qu'une autre punition.

Je parle ici d'une fessée paternelle, pas celle d'un tyran qui a l'intention de faire mal, les quelques fessées de mon père n'ont jamais eu pour objectif de me faire mal.

Amicalement

Vincent

explique moi la différence ?

Une fessée qui ne fait pas mal est inefficace, une fessée qui fait mal engendre la violence
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 20:55

Une fessée qui ne fait pas mal est efficace.
Cela s'appelle une tape et c'est adapté pour une petite bêtise (gros mot etc.).

Bien géré et fait amec amour, humour et justice, l'enfant vient peresque la recevoir sur la main avec joie.

Car l'autorité juste et aimante est un amour.

Encore une fois, vous ne comprenez pas.

Laissez tomber...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 20:58

on fesse pour faire mal, pour humilier, c'est inacceptable, cela n'est pas pour rien que c'est devenu un délit aux yeux de la loi.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 21:03

florence_yvonne a écrit:
on fesse pour faire mal, pour humilier, c'est inacceptable, cela n'est pas pour rien que c'est devenu un délit aux yeux de la loi.

Vous avez peut-être subi cela.

Ce n'est pas une fessée.

c'est un coup. Et votre père, s'il a fait cela, devait être très mauvais pour vous traiter ainsi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 21:13

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
on fesse pour faire mal, pour humilier, c'est inacceptable, cela n'est pas pour rien que c'est devenu un délit aux yeux de la loi.

Vous avez peut-être subi cela.

Ce n'est pas une fessée.

c'est un coup. Et votre père, s'il a fait cela, devait être très mauvais pour vous traiter ainsi.

Non, ce n'est pas ma mère qui ma élevé, mais mon arrière-grand-mère qui avait soixante et dix ans quand je suis née et qui m'a éduquée avec intelligence et douceur, elle n'a jamais levé la main sur moi.

Si je suis tellement contre la fessée, c'est que mon expérience de fille et de mère est la preuve que la violence est inutile dans l'éducation des enfants
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 21:29

Chère Florence,

Citation :

Si je suis tellement contre la fessée, c'est que mon expérience de fille et de mère est la preuve que la violence est inutile dans l'éducation des enfants

Tous ici, nous constatons que vous êtes au contraire pleine de fragilités qui vous font souffrir.

Mon avis:

votre rapport à l'autorité, dans l'enfance, à cette autorité bonne qui structure et fortifie l'enfant (la fessée n'est pas nécessaire, mais cette autorité là ne craint pas de s'en servir s'il le faut), est sûrement en jeu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 21:37

C'est mon amour pour mon prochain et l'empathie que j'éprouve pour eux qui me fait souffrir.

mais je suis forte de caractère et j'ai surmonté des épreuves dont tu ne te relèverais peux-être pas malgré les gentilles fessées de ton père.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 21:52

Je parle d'autres choses, mal structurées, et plus profondes.

Mais laissons tomber.

L'essentiel est que l'éducation donne des hommes et des femmes douces et fortes à la fois.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 22:09

De toute façon, je suis contre toute forme de violence, même sous couvert de l'amour, parce que même les pères incestueux prétendent agir par amour pour leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 23:17

florence_yvonne a écrit:
De toute façon, je suis contre toute forme de violence, même sous couvert de l'amour, parce que même les pères incestueux prétendent agir par amour pour leurs enfants.

Là on part dans des amalgames tellement grotesques qu'ils en sont ridicules.

Donner une fessée n'est pas violent, ce n'est pas fait pour faire mal, de la même manière qu'une "punition privation" n'est pas faite pour faire pleurer, ce n'est pas le but recherché; c'est bien de montrer les limites, d'éduquer qui est le but dans les deux.
De plus qu'imaginez-vous quand on dit fessée? Une grosse claque qui laisse une marque rouge sur la fesse gauche ou une tape qui ne fait aucun mal physique. Pour ma part c'est la deuxième dont je parle et qui m'a éduqué, je pense que c'est la même qu'Arnaud utilise.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Dim 25 Nov 2007, 23:35

Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Lun 26 Nov 2007, 08:10

florence_yvonne a écrit:
Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.

Il ne l'a jamais été pour moi, humiliant? cela ne m'était jamais venu à l'esprit, vraiment vous ne connaîssez pas, au sens biblique du terme, ce que veut dire le mot fessée.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Condamné pour avoir donné une fessée à son fils   Lun 26 Nov 2007, 08:18

Vince a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Une fessée, sera toujours un acte de violence, un geste qui a pour but de marquer l'esprit, même si ce geste n'est pas douloureux, il est humiliant.

Il ne l'a jamais été pour moi, humiliant? cela ne m'était jamais venu à l'esprit, vraiment vous ne connaîssez pas, au sens biblique du terme, ce que veut dire le mot fessée.

tu as raison, je n'en connais que le sens éthymologique :

FESSÉE, subst. fém.
A. Coups répétés donnés sur les fesses en guise de châtiment. Administrer, donner, ficher une (bonne) fessée (à un enfant). Il a eu la fessée (Ac. 1835, 1878). Tout se découvrit, les vols anciens et le dernier, et elle reçut une fessée d'orties, qui lui couvrit le derrière de camboules (GONCOURT, Journal, 1864, p. 57). Donnons-lui une bonne fessée. Aussitôt, entourant le moine, les sœurs retroussèrent sa robe par-dessus sa tête et le frappèrent avec les poignées d'épines (FRANCE, Puits ste Claire, 1895, p. 21).
Au fig. Donner une fessée à qqn. Lui infliger une humiliation. C'était pourtant un homme né, ce bon Gautier, et fait pour être un artiste exquis. Mais le journalisme, (...) le mutinage d'esprit (...), l'ont abaissé (...) au niveau de ses confrères. Ah! que je serais content si une plume grave comme celle du philosophe (...) leur donnait un jour une bonne fessée, à tous ces charmants messieurs! (FLAUB., Corresp., 1852, p. 399).
B. Fam. Défaite humiliante. Comment qu'ils nous ont eus! C'est la dérouillée, dit Charlot avec une sorte d'ivresse, c'est la déculottée, la fessée! Longin rit à son tour : Les soldats de 40 ou les rois du sprint! (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 69).
Prononc. et Orth. : [] ou p. harmonis. vocalique [fese]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1526 (BOURDIGNÉ, P. Faifeu, ch. I ds GDF. Compl.). Part. passé fém. subst. de fesser*. Fréq. abs. littér. : 52.


Mais je présume que tu va me donner la définition biblique du mot fessée, enfin, si le trouve dans la bible .... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
Condamné pour avoir donné une fessée à son fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Condamné pour avoir donné une fessée à son fils
» Condamné pour avoir tué un cerf chez un particulier
» Le maire condamné pour avoir giflé un adolescent est relaxé en appel.
» Dijon : un enseignant contractuel suspendu pour avoir donné un coup de tête à un élève.
» Un viticulteur bio condamné pour avoir refusé d'appliquer un pesticide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: