DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mariage / sacrement de mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Mariage / sacrement de mariage   Jeu 26 Jan 2006, 08:52

On m'a posé une question sur laquelle je sèche complètement, aussi ai-je besoin de vos lumières...

Un couple d'amis, laissant germer en lui la Parole de Dieu, envisage de frapper à la porte de l'Eglise pour demander le baptême. Il se trouve qu'ils sont mariés civilement et, sauf dissimulation de leur part à mon endroit, se sont mariés avec la ferme intention de construire un couple et une famille solide.

Ils m'ont demandé la valeur de cette union aux yeux de l'Eglise, non pas au regard de leur amour, mais au regard de la possibilité de participer activement à l'économie sacramentelle (Réconciliation et Eucharistie).

Qu'en est-il ?

PS : Si vous voulez prier pour eux, il s'agit de Jean-Philippe et Elodie.
PS 2 : Mon avis, c'est qu'ils ne sont qu'en état de péché véniel et que, dès lors, rien ne s'oppose à cette participation (sachant qu'ils envisagent de se marier sacramentellement dès que possible). D'où l'autre fil, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Jeu 26 Jan 2006, 17:28

Cher Olivier,

Pour être précis, ce couple n'est ni en état de péché mortel ni en état de péché véniel, même au plan de l'économie sacramentelle.

En effet, n'étant pas encore baptisés, ils ne sont tenus à aucun sacrement.

Ils peuvent cependant assister à la messe et même se confesser à un prêtre, sans toutefois recevoir ni l'eucharistie, ni l'absolution.

La raison en est simple: Au plan de l'économie sacramentelle, SIGNE DE LA GRACE QUI VIENT DANS LE COEUR, il y a un ordre pédagogique:

D'abord vient le baptême sacramentel, qui ouvre alors tout le reste des étapes sacramentelles.

N'étant pas encore baptisés, ils doivent vivre en attendant de la grâce selon son ordre mystique, sans aucune exigence sacramentelle.

De fait, au plan spirituel, ayant demandé le baptême, c'est qu'ils sont déjà baptisé du baptême du Saint Esprit puisque cette demande vient évidemment de la grâce en eux. De même à la messe, il sont appelés à communier spirituellement par leur prière.

Pour ce qui est des sacrements, voilà ce qui va se passer pour eux:


1° deux ans de préparation (l'Eglise a le temps, ils ont la grâce).

2° Le jour dit, ils recevront d'abord le baptême. C'est la porte des autres sacrements.

3° Puis dans la foulée, par délégation de l'éêque, ils recevront la confirmaion des mains du prêtre.

4° Ce serait bien que ce soit aussi le jour de leur mariage catholique qui ne sera qu'un renouvellement devant Jésus de leur véritable mariage humain.

5° Après l'échange des consentements, ils feront leur première communion.

6° Qu'ils s'empressent ensuite de pécher Laughing car, s'ils ne pèchent pas ce jour là, ils ne pourront recevoir le sacrement de pénitence. Ils le recevront quelques jours plus tard, hélas, puisque tous sont pécheurs.

Une remarque: S'ils étaient baptisés et qu'ils exerçaient une vie sexuelle active avant le sacrement de mariage qu'il recevraient, par exemple, un an plus tard, il y aurait alors un état de péché véniel contre l'économie sacramentelle.
Ils ne pourraient se confesser et communier que plus tard.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Ven 27 Jan 2006, 10:07

Citation :
il y aurait alors un état de péché véniel contre l'économie sacramentelle.
Ils ne pourraient se confesser et communier que plus tard.

L'état de péché véniel emporte donc les mêmes conséquences, quant à la participation à l'économie sacramentelle, que l'état de péché mortel ?

Mais alors personne ne pourrait y participer, puisque nous sommes tous plus ou moins attachés à quelques péchés véniels ?

Moi-même, par exemple, je fume la cigarette : ce qui est un péché véniel puisque le tabac abîme le corps que Dieu m'a donné. Je ne devrais donc ni pouvoir communier, ni recevoir l'absolution ??
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Ven 27 Jan 2006, 10:28

Olivier JC a écrit:
Moi-même, par exemple, je fume la cigarette : ce qui est un péché véniel.
confused Ah bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Ven 27 Jan 2006, 11:00

Krystyna a écrit:
Olivier JC a écrit:
Moi-même, par exemple, je fume la cigarette : ce qui est un péché véniel.
confused Ah bon ?


Laughing

Cher Olivier,

Citation :
L'état de péché véniel emporte donc les mêmes conséquences, quant à la participation à l'économie sacramentelle, que l'état de péché mortel ?

Mais alors personne ne pourrait y participer, puisque nous sommes tous plus ou moins attachés à quelques péchés véniels ?

Non tout dépend du péché véniel. Deux questions se posent:

- Ce péché véniel est-il un ETAT?
- S'oppose-t-il directement à l'une des exigences directes d'un des sacrements ?


Le fait de fumer ne s'oppose pas directement à l'un des sept sacrements. Donc pas de problème.

Encore que:

Fumer alors qu'on a charge de famille et qu'on a un cancer est un péché mortel de faiblesse.

L'économie sacramentelle porte bien sûr sur des choses essentielles pour Dieu, et ces choses sont d'abord l'amour de Dieu et du prochain.

Ainsi qu'un homme et une femme, rééllement mariés devant Dieu (mais uniquement civilement) aient des relations sexuelles, c'est plus que normal. C'est même béni.

Par contre, dans l'ordre DU SIGNE EXTERIEUR, qui est celui de ces sept sacrements, il faudrait qu'ils se marient à l'Eglise. En ne le faisant pas, il pèchent contre les sacrements (pas contre Dieu directement, mais contre les signes extérieurs pédagogiques).

Consciente de cela, l'Eglise sur ce point est souvent accomodante. Dans les pays de missions où le prêtre ne passe qu'une fois l'an, les jeunes se marient, vivent ensemble et regularisent tout le jour dit. Pas de pb.

Car ce qui compte aux yeux de Dieu, ce n'est pas d'abord le signe, mais le coeur profond.

Donc, ce couple pourrait recevoir tous ces sacrements en un seul jour. Et l'économie sacramentelle serait parfaitement respectée.


Remarque: Prendre la pilule dans un but contaceptif est parfois véniel (mari violent par ex.) ou mortel (égoïsme du couple) mais comme cela touche à l'une des finalités directes du sacrement de mariage (la venue de l'enfant), on est dans un état qui ne permet plus la communion à la messe ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Ven 27 Jan 2006, 11:27

En fait, c'est surtout une question de "donner le bon exemple", c'est ça ? Cela tient essentiellement à la dimension missionnaire de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Ven 27 Jan 2006, 15:25

Il y a aussi une sorte de pédagogie divine, pour nous, et qui nous révèle des choses sur la vie profonde de la grâce telle que la voit Dieu.

Le baptême est la porte de tout comme, dans la vie mystique, l'entrée de Dieu dans nos vies. Voilà pourquoi on ne reçoit aucun autre sacrement avant le baptême.


Mais cette économie sacramentelle n'est QUE ce qu'elle est.

Les prêtres, puisqu'ils en sont les gardiens, on eu tendance à en faire l'alpha et l'omega de la vie chrétienne alors que ce qui compte en elle, c'est ce que saint Thomas appelait la res (réalité) (par opposition au signum):

Cette res, c'est d'agir selon la charité, ce que font vos amis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sabeth



Féminin Messages : 17
Inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Sacrement de mariage   Lun 01 Jan 2007, 00:45

Cher Arnaud,

Petit à petit je relis les anciens messages - Voici une question que je me pose depuis qq temps (émission vu à la télé sur TF1 concernant des couples handicapés physiques qui élèvent un enfant) :

la finalité du sacrement de mariage est d'avoir des enfants (Dieu a dit : multipliez-vous) : si un couple de personnes handicapées (une seule personne ou les deux) ne désire pas avoir d'enfants

soit pour éviter que celui-ci soit lui-même handicapé (ex nanisme) ou s'il y a une maladie familiale connue (ex myopathie) ou si les parents du fait de leur hancicap ne peuvent s'occuper entièrement de leur enfant (ex de l'émission : l'enfant de moins de 12 mois ne recevait un bain que une fois par semaine avec l'aide d'une assistante maternelle et marchait dans un trotteur, les parents du fait de leur handicap respectif ne pouvaient aider l'enfant à marcher, etc...),

le sacrement de mariage peut-il leur être accordé ou si l'Eglise refuse catégoriquement ce sacrement à ces couples ?

(mon message d'hier sur l'obéissance à l'Eglise auquel vous venez de répondre était en relation avec la présente question)

Je vous remercie et vous souhaite une heureuse année avec le Seigneur :jesus:

Sabeth

(excusez-moi encore, je n'arrive toujours pas à citer votre message : il était inscrit au début avant que je commence de taper puis ne se trouve plus cité mainenant scratch confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Mariage / sacrement de mariage   Lun 01 Jan 2007, 08:05

Cher Sabeth,

Le mariage a deux finalités:

1° L'amour des époux
2° L'ouverture à la vie (et l'éducation des enfants).

Ainsi, voilà ce que font les pasteurs.

Si un couple vient leur demander le mariage et qu'au cours de la préparation, il s'aperçoit que l'une ou l'autre des finalités pose un problème, il va le noter sur l'acte de mariage.

Il existe cependant des cas où le prêtre peut, en conscience, refuser le mariage et en informer l'évêché. Un prêtre m'avait raconter le cas de deux scientifiques qui voulaient se marier pour raison de concordance intellectuelle mais refusaient deux choses: - Les relations sexuelles et les enfants. Là, il y a un problème.

Cependant, le prêtre doit exercer un DISCERNEMENT car la loi est pour l'homme et non l'homme pouur la loi.

Exemple: si l'on suit MATERIELLEMENT le droit canon, Marie et Joseph ne pourraient être mariés puisqu'ils avaient justement l'intention de ne pas dormir ensemble.


Ma conclusion: Si j'étais prêtre et si deux handicapés décideraient de se marier, tout en me disant ne pas vouloir avoir d'enfant, je les marierais sans problème.

En effet, la première finalité du mariage est là.

Mais l'indiquerais, en note marginale sur l'acte de mariage:
Citation :
"Ils sont handicapés et ne veulent pas d'enfants pour telle ou telle raison."

En effet, la deuxième finalité du mariage n'étant pas là, je préviens les juges exclesiastiques au cas où, un jour, ce couple pose la question de la validité de son mariage.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Mariage / sacrement de mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Eglise Catholique et la fidélité au sacrement du mariage
» Sacrement de mariage
» Le Sacrement du Mariage
» Le sacrement de mariage est “indissoluble“, “c’est la doctrine“, rappelle le pape
» L'Eglise Catholique et la fidélité au sacrement du mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: