DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Corps psychique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Lun 26 Mai 2008 - 21:20

Mes souvenirs du thomisme sont lointains mais il me semble que Saint Thomas d'Aquin avait utilisé une formule ambigüe ( bilocatio
repugnat ) . Il n'aurait pas écrit franchement qu'elle était impossible .
Pour Polaire : la diminution du nombre de miracles est peut-être proportionnelle à la diminution de la ferveur collective ; l'intensité de la prière est l'élément le plus important mais le nombre a peut-être aussi son importance . De toute façon , Dieu est libre .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 0:45

boudo a écrit:
Mes souvenirs du thomisme sont lointains mais il me semble que Saint Thomas d'Aquin avait utilisé une formule ambigüe ( bilocatio
repugnat ) . Il n'aurait pas écrit franchement qu'elle était impossible .

Cher Boudo, je n'irai pas vérifier; Mais une chose est sûre: un corps physique est PAR DEFINITION dans son lieu puisque le lieu est justement ce qui situe un corps physique.

Si votre corps est dans deux lieu, c'est qu'il a été coupé en deux.

Dans les NDE, le corps n'est pas dans deux lieux. Le corps biologique est localisé et une partie de notre être DIFFERENTE DE CE CORPS BIOLOGIQUE, est sortie de lui pour se déplacer dans un autre lieu.


Rien à voir donc avec la bilocation biologique qui est un pur miracle, opposé aux lois de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 1:25

Arnaud Dumouch a écrit:
Tobie 12, 19 Vous avez cru me voir manger, ce n'était qu'une apparence.

On en tire la conclusion que lorsqu'un mort apparaît et se fait toucher, c'est qu'une puissance supérieure l'y aide puisqu'il n'a plus de corps palpable, juste un corps vaporeux.

Cher Arnaud,

Vous prenez pour défendre votre point de vue, l'exemple d'un ange, dont la nature est différente de l'homme. Il est évident qu'un ange, pour apparaître à un homme, est obligé de se donner "l'apparence" d'un homme.
Moi je vous parle de la nature humaine dans laquelle Jésus s'est incarné et à qui il a transmis les pouvoirs de l'Esprit. Moi je vous parle pas, lorsque je parle de corps spirituel, d'un corps glorieux reçu du Christ, et dans le Christ.

Voici ce que dit Jésus à son Père,avant de mourir et de ressusciter : "Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu'eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi, afin qu'ils soient parfaits dans l'unité, et que le monde reconnaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, afin qu'ils contemplent ma gloire, que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde." (Jean 17, 21-24)

Jésus n'est pas encore mort, il n'est pas encore apparu ressuscité à ses Apôtres et il dit à son Père : "Je leur ai donné la gloire que tu m'as donné, pour qu'ils soient Un COMME NOUS ..... je veux que "là où je suis, eux aussi soient avec moi".

Jésus n'est pas encore monté aux cieux avec son corps et pourtant il désire que ses Apôtres soient là OU IL EST, c'est à dire, dans la communion de gloire, de Vie avec Lui. Jésus ne parle pas au futur mais au présent.

Jésus parle d'une "gloire" déjà donnée ; et il en parle juste après avoir fait don de sa chair le Jeudi Saint. C'est de la gloire qui n'est pas encore manifesté totalement en sa chair, dont il est question ; cette gloire qu'il n'a pas voulu manifester avant de passer par la mort, mais qu'il a laissé entrevoir le jour de la transfiguration.

Cette gloire dont il était rempli avant la création du monde et qu'il a donné à ses disciples pour que ses disciples le glorifie, c'est à dire le manifeste, c'est sa divinité.

C'est comme si, après avoir fait don de sa chair à ses disciples, Jésus semblait dire que grâce à cette chair uni à sa divinité, ils pouvaient maintenant ne faire qu'Un avec Lui, comme le Père et Lui sont Un ; comme si grâce à cette chair ses disciples pouvaient maintenant jouir de sa divinité et se trouver là où lui-même se trouve depuis toujours, au coeur même de la Trinité, en Dieu.

L'accès à la nature divine de Jésus, à sa gloire, via sa chair, Jésus en parle, avant même de mourir et de ressusciter, comme quelque chose qui est déjà accompli et qui d'après St Paul sera achever qu'au bout d'un long parcours, d'une longue course.

Moi je ne vous parle pas de mon corps de chair qui se transformerait en corps spirituel, je vous parle d'un corps spirituel qui me serait donné par Jésus, comme la maman nous donne, à l'intérieur d'elle-même notre corps de chair ; un corps qui est appelé à se développer, à grandir, à se former. Jésus est le Nouvel Adam. On sait que c'est à partir de la chair d'Adam que Dieu a formé le corps d'Eve. Pourquoi Dieu, à partir du Corps du Nouvel Adam, son corps rempli de sa gloire, ne nous communiquerait-il pas, en nous faisant communier à sa chair, le corps avec lequel nous quittons notre corps de chair lorsque nous mourrons ; ce corps avec lequel nous faisons peut-être les expérience mystique ou les EFM ; bien que même des personnes qui n'ont jamais communié, fasse ces mêmes expériences.

Pourquoi nous enfermer à chaque fois dans les limites de la théologie de St Thomas ? Vous parler de logique, certe, mais de la logique thomiste. C'est votre logique. Moi j'essaie de comprendre mes expériences en les comparant avec les expériences faites par de nombreux mystique ; en les comparant avec ce que dit Jésus dans l'Ecriture à propos de la gloire déjà communiquée à ses disciples ; gloire déjà présent dans la nature humaine depuis que le Verbe, avec sa gloire, s'est incarné dans cette nature humaine. Ce n'est pas parce que Jésus a retenu cette gloire, l'a empêchée jusqu'à la résurrection de se manifester jusque dans sa chair, que cela veut dire que l'humanité de Jésus était privé de cette gloire. Moi je crois que si Jésus l'avait voulu, il aurait pu se manifester avec une chair glorifié, dès son incarnation. Jésus n'a pas retenu cette gloire qui l'égalait à Dieu, pour vivre pleinement comme un homme.

Moi, ce qui m'agace chez vous, c'est que vous essayez à chaque fois de nous enfermer dans votre logique thomiste ; comme si seul la théologie thomiste pouvait rendre compte des expériences que je fais.

Eh bien moi je ne suis pas certain qu'il n'y ait que les thomistes qui puissent expliquer ce que je vie mystiquement. Je vous l'ai déjà dit, je me sens très proche de la théologie développé par le Père François BRUNE dans ses livres "Pour que l'homme devienne Dieu" et "Saint Paul, le témoignage mystique". (édition Dangles et Oxus)

Pourquoi je me sens proche de la théologie qu'il développe, parce que je crois que c'est le Christ Lui-même qui a voulu que j'ai entre mes mains les livres du Père BRUNE, pour m'aider à comprendre les expériences qu'il allait me faire faire. Grâce au père BRUNE, j'ai eu accès au témoignage de nombreux mystique qui ont rendu compte de leur union avec Dieu, avec le Christ, sous un mode qui est semblable au mode sous lequel je la vie.

Je sais que votre théologie est celle qui a été retenu par l'Eglise catholique, et je la respecte, car j'aime l'Eglise catholique. Mais, j'y peux rien, pour le moment, peut-être que cela changera plus tard, votre explication sur l'union à Dieu ne me satisfait pas pleinement, même si pour moi elle reste une union dans l'Amour, mais dans l'Amour dont la nature humaine, en son humanité, a été saisie.

Mais c'est juste sur ce point particulier que pour le moment j'ai énormément de mal à me satisfaire de votre théologie, sur le point de l'union à Dieu. Vous êtes comme St Thomas, vous faites beaucoup travailler votre intelligence. Votre contemplation du mystère de Dieu est surtout une contemplation intellectuelle. Moi je ne suis pas un intellectuel et c'est certainement ce qui me handicape par rapport à vous. Moi, je vie cette union à Dieu, sous un mode qui me semble plus fort qu'une simple contemplation intellectuelle, un un mouvement d'Amour comme vous semblez le croire. Moi je le vie comme une véritable participation à l'Être du Christ.

J'espère que vous ne m'en voudrez pas de ne pas être thomiste comme vous. Laughing Ce qui ne m'empêche pas d'être catholique, car je ne crois pas que ce point de divergence me fasse sortir vraiment de la communion avec l'Eglise catholique. Je ne crois pas que la mission de l'Eglise soit de nous "formater", mais de nous accompagner sur le chemin de l'union à Dieu. Ce n'est pas l'Eglise qui m'unie à Dieu, même si elle met à ma dispostion les moyens qui lui ont été confiés par le Christ, c'est le Christ Lui-même qui m'unie à Dieu.

Fraternellement

Petero


Dernière édition par petero le Mar 27 Mai 2008 - 1:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 1:29

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo, je n'irai pas vérifier; Mais une chose est sûre: un corps physique est PAR DEFINITION dans son lieu puisque le lieu est justement ce qui situe un corps physique.

Si votre corps est dans deux lieu, c'est qu'il a été coupé en deux.

Dans les NDE, le corps n'est pas dans deux lieux. Le corps biologique est localisé et une partie de notre être DIFFERENTE DE CE CORPS BIOLOGIQUE, est sortie de lui pour se déplacer dans un autre lieu.

Rien à voir donc avec la bilocation biologique qui est un pur miracle, opposé aux lois de la nature.

Cher Arnaud,

Moi, je ne vous ais jamais dit que mon coeur physique s'était coupé en deux Laughing Quand au phénomène de la bilocation, qu'est-ce qui vous fait dire que c'est une phénomène biologique qui est le fruit d'un miracle ? A moins que des études scientifiques (dont j'ignorai l'existence) ont été faite sur ces corps biloqués et qui prouve que ces corps étaient eux aussi biologique, que ce n'était pas des corps spirituels qui se matérialisait pour l'occasion.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 1:31

Cher Pierre,

La différence ENORME entre Jésus et Marie d'une part, et les saints du ciel d'autre part, c'est que Jésus et Marie ont leur corps de chair tandis que les saints du Ciel ne l'ont pas. Les saints du Ciel on juste un corps psychique, du moins avant la résurrection

Ainsi, si les saints du Ciel apparaissent et se font TOUCHER, c'est qu'une puissance SUPERIEURE A EUX (Dieu ou ange) leur donne un corps palpable provisoire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 1:33

petero a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Boudo, je n'irai pas vérifier; Mais une chose est sûre: un corps physique est PAR DEFINITION dans son lieu puisque le lieu est justement ce qui situe un corps physique.

Si votre corps est dans deux lieu, c'est qu'il a été coupé en deux.

Dans les NDE, le corps n'est pas dans deux lieux. Le corps biologique est localisé et une partie de notre être DIFFERENTE DE CE CORPS BIOLOGIQUE, est sortie de lui pour se déplacer dans un autre lieu.

Rien à voir donc avec la bilocation biologique qui est un pur miracle, opposé aux lois de la nature.

Cher Arnaud,

Moi, je ne vous ais jamais dit que mon coeur physique s'était coupé en deux Laughing Quand au phénomène de la bilocation, qu'est-ce qui vous fait dire que c'est une phénomène biologique qui est le fruit d'un miracle ? A moins que des études scientifiques (dont j'ignorai l'existence) ont été faite sur ces corps biloqués et qui prouve que ces corps étaient eux aussi biologique, que ce n'était pas des corps spirituels qui se matérialisait pour l'occasion.

Fraternellement

Petero

Cela ne change rien. Si Padre Pio peut se trouver avec son corps, vu et touché par des témoins, dans deux lieux à la fois, c'est qu'il est aidé par un miracle de Dieu ou un prodige des anges.

C'est impossible à la nature humaine. C'est une certitude absolue. Essayez... What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 1:51

Arnaud Dumouch a écrit:
Cela ne change rien. Si Padre Pio peut se trouver avec son corps, vu et touché par des témoins, dans deux lieux à la fois, c'est qu'il est aidé par un miracle de Dieu ou un prodige des anges.

C'est impossible à la nature humaine. C'est une certitude absolue. Essayez... What a Face

Cher Arnaud,

Mais quelle tête de mule Laughing Au moins un point sur lequel nous nous ressemblons Laughing

Je ne vous ai jamais dit que le padre Pio s'était trouvé à 2 endroits avec le même corps physique. Pour moi il se trouve a un endroit avec son corps physique et à un autre endroit avec son corps spirituel, le corps qui lui est communiqué par le Christ et qui est comme en son corps de chair comme un papillon dans une chrysalide. Corps spirituel qui peut, avec la puissance de l'Esprit du Christ, selon la volonté du Christ, sortir du corps de chair pour apparaître en se matérialisant, à un autre endroit en même temps. C'est pas le corps de chair qui a ce pouvoir, mais le corps spirituel qui est animé par l'Esprit du Christ. A ce moment là, c'est l'Esprit du Christ qui se déplace avec ce corps spirituel qui est aussi l'un de ses membres, des membres du Corps Mystique du Christ.

Je m'appuie sur ma propre expérience pour vous dire cela. Quand je me suis retrouvé au coeur de la Trinité, tout en m'étant déplacé avec l'archange Gabriel, je me suis retrouvé dans la Trinité, comme si j'avais été le Christ. C'est pour dire que c'est porté par l'Esprit du Christ que j'ai fait ce déplacement. Mon esprit humain n'avait pas ce pouvoir. Voilà pourquoi les 2 autres personnes divines se sont adressés à moi comme si j'étais et le Christ et moi, pétéro.

Je sais que vous allez trouver mon explication "illogique" ou "irrationnelle". Mais c'est celle qui me semble correspondre le mieux à l'expérience que j'ai fait. C'est comme si j'existais, en tant qu'être humain, à l'intérieur d'un autre Être, celui du Christ, sans qu'il y ait confusion, ou fusion. Un peu comme l'union du Père, du Fils et du St Esprit se vie au coeur de la Trinité, sauf que moi, cette union je la vie dans le Christ, dans l'Être du Christ ; comme si cet Être du Christ, dans un une réalité qui se trouve hors de l'espace et du temps, était aussi mon Être ; comme si au-dessus (bien que c'est pas une histoire de hauteur ou de hiérarchie) de mon être personnel, j'existais dans un autre Être qui rassemblerait en Lui tous les êtres humains ; autre Être qui serait aussi mon Être, comme un Être collectif. Comme si enfin de compte je vivais dans une nature humaine qui non seulement m'est personnel, mais qui est en même temps commune à tous les hommes et qui serait devenu la nature humaine du Christ.

En tous les cas, même si je sais que je me situe à la limite de ce que l'Eglise peut admettre par rapport à ce qu'elle enseigne sur l'union à Dieu, je suis très heureux de pouvoir exprimer ce que je ressens et crois comprendre de mon union à Dieu. Comme je vous l'ai dit dans mon précédent message, je suis heureux de ne pas être "formater" ; de garder une certaine liberté de pensée par rapport à ce que je vie. Je crois que c'est une grâce que le Seigneur me fait.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 2:06

Citation :
[quote="petero"]
Arnaud Dumouch a écrit:
Cela ne change rien. Si Padre Pio peut se trouver avec son corps, vu et touché par des témoins, dans deux lieux à la fois, c'est qu'il est aidé par un miracle de Dieu ou un prodige des anges.

C'est impossible à la nature humaine. C'est une certitude absolue. Essayez... What a Face

Cher Arnaud,

Mais quelle tête de mule Laughing Au moins un point sur lequel nous nous ressemblons Laughing

Je ne vous ai jamais dit que le padre Pio s'était trouvé à 2 endroits avec le même corps physique. Pour moi il se trouve a un endroit avec son corps physique et à un autre endroit avec son corps spirituel,


Dans ce cas, ce n'est pas une bilocation....

D'autre part, un corps spirituel, est en théologie le nom du corps RESSUSCITE, tel que l'a le christ et tel que nous l'aurons après la résurrection. C'est donc notre vai corps de chair, mais dans son état de glorification. Cela ne peut donc s'appliquer ni à Padre Pio ni à vous.


Il reste l'hypothèse du corps PSYCHIQUE (cette forme de sortie du corps est un phénomène naturel). Mais cela ne va pas non plus. Le corps psychique, dans les décorporations NDE, voyages dans l'astral des bouddhistes-), est invisible et impalpable...

Bref, encore une fois, je ne vois pas comment vous pourrez échapper à l'acceptation qu'être présent en deux lieux à la fois, de manière visible et palpable, est de l'ordre du miracle venant de dieu ou du prodige venant des anges...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 3:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Dans ce cas, ce n'est pas une bilocation....

Cher Arnaud,

Pourquoi ce ne serait pas une bilocation ? As-t-on, scientifiquement, réussi à reproduire une bilocation . As-t-on examiné scientifiquement le corps d'un biloqué ?

Pour savoir ce qu'est, en vérité, une bilocation, encore faudrait-il que la bilocation ai été étudié scientifiquement Laughing

L'explication que vous donnez de la bilocation est une explication philosophique.

Citation :
D'autre part, un corps spirituel, est en théologie le nom du corps RESSUSCITE, tel que l'a le christ et tel que nous l'aurons après la résurrection. C'est donc notre vai corps de chair, mais dans son état de glorification. Cela ne peut donc s'appliquer ni à Padre Pio ni à vous.

Je sais que la théologie thomiste s'appuie sur la Première lettre aux Corinthiens pour donner au nom du corps ressuscité, le nom de "corps spirituel" : "on est semé corps psychique, on ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps psychique, il y a aussi un corps spirituel. (15, 44)

St Paul dit aussi : "Mais ce n'est pas le spirituel qui paraît d'abord; c'est le psychique, puis le spirituel. Le premier homme, issu du sol, est terrestre, le second, lui, vient du ciel." (15, 46)

St Paul utilise le verbe "paraître". Ce qui paraît, c'est ce qui, d'après la définition du mot paraître, "devient visible". Ce qui laisse entendre que ce corps spirituel qui n'apparaît pas en premier, il peut être là, présent, de manière invisible.

Pour Saint Paul, le chétien est déjà mort et sa vie est cachée avec le Christ en Dieu jusqu'à ce que le Christ soit lui-même manifesté, c'est à dire à la résurrection de la chair. (Colossiens 3, 3) Et si c'était la résurrection de la chair qui rendait visible ce corps spirituel dont nous aurions déjà hérité grâce au Christ ; un corps spirituel qui reste caché en Christ, comme le corps du petit enfant reste caché dans le corps de sa maman ?

Le second homme qui vient du ciel, avec son corps spirituel, pourquoi n'adviendrait-il qu'à la résurrection de la chair ? Ne naissons-nous pas d'en Haut, du ciel, avant même de mourir avec notre chair ? Pourquoi ne recevrions-nous pas, en Christ, le jour de notre naissance au ciel, en Christ, un corps spirituel tiré du Corps du Christ et que nous possèderions déjà à l'intérieur de notre corps de chair ? Corps spirituel ou corps de gloire qui n'est pas encore manifesté ; qui le sera le jour de la résurrection finale.

C'est avec ce corps spirituel que ceux qui sont au ciel apparaissent à ceux qui les rencontre dans l'au-delà lorsqu'ils font une EFM. Corps qui serait capable, avec l'aide de l'Esprit Saint, de l'Esprit du Christ, donc avec l'aide de Dieu, de se matérialiser pour être vu.

Citation :
Il reste l'hypothèse du corps PSYCHIQUE (cette forme de sortie du corps est un phénomène naturel). Mais cela ne va pas non plus. Le corps psychique, dans les décorporations NDE, voyages dans l'astral des bouddhistes-), est invisible et impalpable...

Bref, encore une fois, je ne vois pas comment vous pourrez échapper à l'acceptation qu'être présent en deux lieux à la fois, de manière visible et palpable, est de l'ordre du miracle venant de dieu ou du prodige venant des anges...

Lorsque je dis que c'est l'Esprit du Christ qui donne Vie à ce corps spirituel, puisque c'est de Lui qui nous recevons ce corps spirituel, et que c'est grâce à l'Esprit du Christ que nous sommes capables de sortir de notre corps, il me semble que cela veut dire que c'est grâce à l'Esprit de Dieu qui permet cette sortie de notre corps de chair avec un corps spirituel qui ne paraît pas encore ; et donc grâce à Dieu.

Vous, vous y voyez un miracle de Dieu ; moi j'y vois une action de l'Esprit de Dieu qui nous permet de sortir avec notre corps spirituel, de notre corps de chair.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde



Féminin Messages : 2608
Inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 4:41

Nicolianor a écrit:
Clotilde a écrit:
Citation :
Pour ce qui est de la vulgate, c'est la meilleur référence que le magistère conseille et non votre bible.

mais je n'ai pas parlé de la Vulgate mais de la "mauvaise traduction" dont vous en avez, comme vous l'avez fait pour moi de façon péremptoire.

Pour le reste j'ouvre un nouveau fil.

Va lire le texte en latin de la vulgate. Il y a une différence énorme entre le mot "animal" et le mot "psychique".

vous dites n'importe quoi.

je persiste et signe: vous m'avez parlé de "mauvaise traduction", je vous renvoie la pareille pour cela et pour le reste...!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 27 Mai 2008 - 5:25

Citation :
[quote="petero"]
Arnaud Dumouch a écrit:
Dans ce cas, ce n'est pas une bilocation....

Cher Arnaud,

Pourquoi ce ne serait pas une bilocation ? As-t-on, scientifiquement, réussi à reproduire une bilocation . As-t-on examiné scientifiquement le corps d'un biloqué ?

Pour savoir ce qu'est, en vérité, une bilocation, encore faudrait-il que la bilocation ai été étudié scientifiquement Laughing

Absolument pas. Ces phénomènes n'étant pas reproductibles, ils échappent à la science. Par contre, ils ont une définition théologique précise.

Ainsi la bilocation est le fait d'être dans deux endroits à la fois.

Le vol dans l'esprit est le fait de voyager dans le mystère de la trinité porté par la grâce de Dieu.



Citation :
L'explication que vous donnez de la bilocation est une explication philosophique.

Non, théologique. Car la philosophie elle-même n'a pas accès à ces phénomènes. Ne pouvant en prouvez l'existence, elle les prend comme une opinion.



Pour Saint Paul, le chétien est déjà mort et sa vie est cachée avec le Christ en Dieu jusqu'à ce que le Christ soit lui-même manifesté, c'est à dire à la résurrection de la chair. (Colossiens 3, 3) Et si c'était la résurrection de la chair qui rendait visible ce corps spirituel dont nous aurions déjà hérité grâce au Christ ; un corps spirituel qui reste caché en Christ, comme le corps du petit enfant reste caché dans le corps de sa maman ?

Citation :
Le second homme qui vient du ciel, avec son corps spirituel, pourquoi n'adviendrait-il qu'à la résurrection de la chair ?

Justement le second homme nait bien avant la résurrection de la chair SAUF SUR UN POINT: La présence de cette chair qui peut toucher et être touchée.
Par contre, l'existence chez les morts (damnés comme saints) de ce corps psychique dont les propriétés MERVEUILLEUSES sont exactement celles que décrit saint thomas pour le corps glorieux prouve que dieu n'ATTEND PAS LA RESURRECTION pouir que le mort reçoive 99% de son état définitif. Bref, les damnés comme les élus voient, entendent et vivent déjà dans le monde de merveilles qu'ils ont choisi, soit séparés de Dieu et plein de haines pour les damnés, soit près de Dieu et dans la joie pour les saints.

Citation :
Ne naissons-nous pas d'en Haut, du ciel, avant même de mourir avec notre chair ? Pourquoi ne recevrions-nous pas, en Christ, le jour de notre naissance au ciel, en Christ, un corps spirituel tiré du Corps du Christ et que nous possèderions déjà à l'intérieur de notre corps de chair ? Corps spirituel ou corps de gloire qui n'est pas encore manifesté ; qui le sera le jour de la résurrection finale.

Oui on peut le dire mais à une seule condition: ce corps n'est encore que PSYCHIQUE, pas encore PHYSIQUE, ce qui veut dire que les morts attendent encore la résurrection de la chair.

Qu'est ce qui m'oblige à le dire: Le dogme de l'Eglise, qui est un repère sûr de ce qu'on peut affirmer ou non. Very Happy



Citation :

Vous, vous y voyez un miracle de Dieu ; moi j'y vois une action de l'Esprit de Dieu qui nous permet de sortir avec notre corps spirituel, de notre corps de chair.

Oui, c'est la même cause: Dieu seul produit cela. Mieux encore, dans l'autre monde, nous suivrons le Christ dans son apostolat si bien que, comme des milliers d'hommes meurent à chaque seconde,
nous pourrons être dans des centaines de lieux à la fois, RÉELLEMENT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mer 28 Mai 2008 - 11:26

à Boudo

(sur Lourdes ) la diminution est due à la rigueur de l' observation médicale ....on explique mieux de plus en plus de choses .

de toute façon je ne crois guère aux miracles .... à la limite je n'y crois pas du tout .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mer 28 Mai 2008 - 18:35

polaire a écrit:
à Boudo

(sur Lourdes ) la diminution est due à la rigueur de l' observation médicale ....on explique mieux de plus en plus de choses .

de toute façon je ne crois guère aux miracles .... à la limite je n'y crois pas du tout .

polaire

Lesprogrès de l'observation médicale ne changent rien. Quand un miracle est reconnu à Lourdes, il faut simplement tant de conditions (et en particulier l'absence de soins curatifs) que c'est quasi impossible.

Mais l'évêque va assouplir ces conditions exagérées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Jeu 29 Mai 2008 - 2:43

cher Arnaud

Dans tous les cas qu'un miracle soit reconnu ne prouve pas du tout qu 'il ya miracle .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Jeu 29 Mai 2008 - 2:49

polaire a écrit:
cher Arnaud

Dans tous les cas qu'un miracle soit reconnu ne prouve pas du tout qu 'il ya miracle .

Par contre, il revient à ceux qui ne croient pas aux miracle d'expliquer soit la falsification, soit la réapparition de l'organe disparu (dans le cas de Jeanne frétel).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Jeu 29 Mai 2008 - 4:49

Ceux qui ne croient pas aux miracles n'ont pas a justifier leur incroyance .
Je n'ai pas a expliquer pourquoi un moine barbu vole au devant des aviateurs .

Le cas de Jeanne Fretel je ne le connais que par des sites catholiques ,ce qui n'est pas objectif .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Jeu 29 Mai 2008 - 4:56

Le miracle n'est pas uniquement dans le domaine de la foi (la foi ne s'applique qu'à sa cause, Dieu).

Le miracle est d'abord un FAIT, comme par exemple, un intestin enlev&é par les chirugiens (dossiers et témoignages faisant foi), et cet intestin qui revient.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 8:23

Citation :
un intestin enlevé par les chirugiens (dossiers et témoignages faisant foi), et cet intestin qui revient.


cher Arnaud


Désolé de vous faire de la peine mais a priori je n'y crois pas .

Je voudrais bien des précisons sur ce phénomène .....parce que des intestins on en a un assez long "métrage" .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 8:47

Citation :
a priori je n'y crois pas .

La foi n'intervient pas ici. Mais l'étude du FAIT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 18:00

La bilocation est différente à mon avis de la séparation du corps physique d'avec le corps psychique. Se n'est pas le même phénomène, j'imagine... Et le vol de l'esprit n'est pas ce sentiment de vitesse (voler, déplacement) du corps psychique dans une autre dimension, c'est autre chose...

Et notre ange gardien peut prendre notre forme humaine. Un soucie sincère du salut d'une âme nous unis à notre ange gardien et cela peut le faire agir à notre à notre place (se matérialiser sous notre forme physique). Mais je ne sais pas si c'est se dont parlaient les saints en parlant de bilocation...


Sur ce bonne journée...

I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 18:12

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 19:53

Tourterelle a écrit:
La bilocation est différente à mon avis de la séparation du corps physique d'avec le corps psychique. Se n'est pas le même phénomène, j'imagine... Et le vol de l'esprit n'est pas ce sentiment de vitesse (voler, déplacement) du corps psychique dans une autre dimension, c'est autre chose...

Chère Tourterelle,

Je reste dubitatif devant l'expression "corps psychique" utilité par Arnaud et qui serait "vaporeux" selon lui. Moi je penche plutôt pour expliquer ce déplacement que j'ai fait, accompagné de mon ange gardien, d'un déplacement avec mon corps céleste, le corps que nous recevons quand nous entrons dans le Royaume des Cieux, c'est à dire en Lui puisqu'Il est La Porte de ce Royaume et ce Royaume ; Royaume qui n'est autre que la Vie en Lui, la Vie d'union avec Lui.

Citation :
Et notre ange gardien peut prendre notre forme humaine. Un soucie sincère du salut d'une âme nous unis à notre ange gardien et cela peut le faire agir à notre à notre place (se matérialiser sous notre forme physique). Mais je ne sais pas si c'est se dont parlaient les saints en parlant de bilocation...

Moi, à chaque fois que je me suis déplacé dans mes expériences mystiques, je me trouvais à côté de mon ange gardien et pas dans mon ange gardien.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 20:03

Cher Pierre,

Ma question est: Pourquoi votre expérience, qui est mystique et portée par la grâce, doit-elle être identifiée à l'expérience des décorporations (racontées dans les NDE) et qui est un phénomène NATUREL (du moins avant la rencontre avec l'Etre de lumière) ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 21:02

à) Arnaud


Citation :
La foi n'intervient pas ici. Mais l'étude du FAIT.

Et bien justement le fait a -t -il été corectement étudié ?
Je vous redis que je n 'ai pas de renseignements assez précis sur jeanne Fretel .
Prétendre qu'un bout d'intestin repousse spontanément me laisse très perplexe .
Et comment voulez- vous que l 'histoire d'un moine barbu volant déposant un vaiteur à la porte de son commandant ne me laisse pas perplexe ?
Si ce monde fantasmagorique vous plait je vous le laisse volontier .

Que la mort me plonge dans le néant et me libère de ces divines fantaisies .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Ven 30 Mai 2008 - 21:13

polaire a écrit:
à) Arnaud


Citation :
La foi n'intervient pas ici. Mais l'étude du FAIT.

Et bien justement le fait a -t -il été corectement étudié ?

TROP étudié !

L'Eglise est tellement "parano" à l'idée de se faire piéger par un faux miracle que les études en deviennent exagérées.

En tout cas et jusqu'ici, Dieu sait si les moqueurs, essayant de ridiculiser sa méthodologie, n'ont eu comme argument que celui-ci (qui est extrêmement rigoureux Laughing):

Citation :
"Comme cela n'est pas possible, puisque dieu n'existe pas, c'est donc qu'il y a tromperie."



Citation :
Prétendre qu'un bout d'intestin repousse spontanément me laisse très perplexe .

Moi aussi !

Citation :
Et comment voulez- vous que l 'histoire d'un moine barbu volant déposant un vaiteur à la porte de son commandant ne me laisse pas perplexe ?
Si ce monde fantasmagorique vous plait je vous le laisse volontier .

La différence est que ce phénomène n'est pas vérifiable ! C'est qu'il ne perùmet pas de lire les radiographies ou les rapports des chirurgiens auparavant.



Citation :
Que la mort me plonge dans le néant et me libère de ces divines fantaisies .

Vous n'aurez pas plus de 20 ans à attendre ! Tongue

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Sam 31 Mai 2008 - 1:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Pierre,

Ma question est: Pourquoi votre expérience, qui est mystique et portée par la grâce, doit-elle être identifiée à l'expérience des décorporations (racontées dans les NDE) et qui est un phénomène NATUREL (du moins avant la rencontre avec l'Etre de lumière) ?

Cher Arnaud,

Je ne cherche pas à identifier mon expérience mystique à l'expérience racontée dans les NDE. Je trouve que ces expériences peuvent être rapprochées ; qu'elles présentent des similitudes dans la manière dont elles sont vécues par ceux qui en témoignent.

Moi, ce qui m'a frappé, dans mes expérience, c'est cette union avec le Christ, si forte qu'à ce moment là, tout en me sentant pleinement moi, sans jamais perdre conscience de mon moi personnel, j'ai été accueilli par ceux qui m'accueillaient, le Père et l'Esprit (au coeur de la Trinité) ; la Vierge Marie et Joseph, comme si j'étais vraiment le Fils, l'unique Fils ; comme si j'étais l'enfant Jésus en personne. Comme si à ce moment là, nous ne faisions plus qu'Un seul Être. Je me trouvais accueilli dans un corps que je ne voyais pas mais que je préssentais, qui était le corps du Christ, de l'enfant Jésus et qui en même temps était mon corps, alors que mon corps naturelle se trouvait ailleurs, dans mon lit.

Les témoins des NDE, eux, font une rencontre avec la Lumière ou avec l'Amour en entrant dans cette Lumière ou dans cet Amour qui n'est autre que le Christ : "Il est la Lumière du monde" ; Dieu est Lumière et il est Amour. Et eux aussi ont ressenti cette identification ; comme si à ce moment là il étaient la Lumière avec la Lumière dans laquelle ils étaient entrés ; comme s'ils était cet Amour même par lequel ils avaient été saisis. Pour certain, tout en étant dans la Lumière et Lumière avec la Lumière, ils ont vu au coeur même de cette Lumière un être de Lumière que certain ont reconnus comme étant le Christ.

La grande majorité qui n'ont pas vu le Christ parle d'une présence qu'ils ressentent et beaucoup on ressenti qu'ils ne faisaient plus qu'Un avec cette présence. C'est pas leur conscience qui fait Un avec Dieu ou avec sa présence, mais l'environnement dans lequel évolue leur conscience ; que ce soit la Lumière, l'espace infini, l'Amour, Dieu, etc .....

Dans la dernière expérience que j'ai faite et qui a duré plusieurs jours, j'ai reçu un témoignage de quelqu'un qui m'a approché au moment où je faisais cette expérience que je ne faisais plus qu'Un avec le Christ tout en étant moi, jusque dans mon être ; j'ai reçu un témoignage qui m'a interpellé et qui fait que je fais un rapprochement entre mes expériences et celle que font les rescapés des NDE.

J'ai, dans mon entourage, des personnes qui s'intéressent aux NDE, qui assistent à des conférences là dessus. L'une d'elle est infirmière. Elle rencontre beaucoup de personnes qui se confient à elle. A ce moment où je vivais intensément mon union au Christ, de manière mystique, je l'ai rencontré et elle m'a dit qu'elle vait rencontré une autre personne, un homme qui était venu la voir pour lui confier quelque chose qui le bouleversait énormément. Cette personne, à qui je ne me suis jamais confié, mais que j'approche régulièrement et donc qui ne savait pas du tout ce que je vivais mystiquement, a dit à confié à cette infirmière qu'il vivait quelque chose d'étrange depuis quelques jour, à mon contact.

Il lui a confié qu'il y a plusieurs années il avait fait une NDE, avec rencontre d'une boule de Lumière de laquelle il s'est approché et dans laquelle il était entré, et qui l'avait rempli d'un amour incommensurable. Il a confié à cette infirmière, que depuis quelque jours, quand je m'approchais de lui, il ne comprenait pas comment une telle chose pouvait arriver, il revivait la même expérience que lorsqu'il avait fait cette NDE. L'infirmière m'a dit qu'il en avait les larmes aux yeux en racontant cela. C'est comme si, moi, je lui faisais faire une NDE, sauf qu'il ne sortait pas de son corps à ce moment là. Cette personne lui a dit qu'elle n'osait pas m'en parler.

Moi-même je n'ai pas abordé ce sujet avec lui, puisque ce n'était pas à moi qu'il l'avait confié. Il est évident que je ne peux pas expliquer cela et que j'ai été le premier surpris que quelqu'un revive son expérience de la NDE en m'approchant moi. Comme je vivais à ce moment là mon expérience mystique d'union à Dieu, je me suis dit que ce témoignage de cette personne, laissait entendre qu'il y avait un lien étroit entre ce que je vivais et les NDE et ce lien ce n'est pas moi qui l'ai fait en premier, et cette personne ne pouvait pas le faire puisqu'elle ne connaissait rien de mon expérience mystique. Ce lien s'est comme "imposé".

Vous remarquerez que l'expérience que cette personne a faite avec moi, il l'a rapproché avec l'expérience qu'il a fait avec la Lumière, et donc après s'être décorporé.

Moi, je ne me suis jamais vu sortir de mon corps, mais me suis retrouvé, notamment lors de mon déplacement vers la Trinité qui ne s'est pas manifesté à moi comme Lumière, comme si je me déplaçais avec un corps puisque j'ai ressenti une sensation de vitesse. Je me suis retrouvé en Dieu comme si je ne faisais plus qu'Un avec le Christ, au coeur de la Trinité, comme eux se sont retrouvés dans la Lumière comme s'ils avaient été eux-même cette Lumière tout en restant eux.

Je le répète, je ne cherche pas à identifier mes expérience avec les leurs, mais force est de constater qu'en les confrontant j'y trouve des similitudes qui m'interpellent.

Fraternellement

Petero
Revenir en haut Aller en bas
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Dim 1 Juin 2008 - 1:51

jean-baptiste a écrit:
Chers amis
ceux qui ont déjà lu mes messages auront remarquer que je m'interroge beaucoup sur la nature ce corps psychique dont parle Arnaud dans sa thèse (celui qui se décorpore pendant la NDE).
voici l'avancée de réflexions que je voudrais vous soumettre.

Arnaud m'a dit que théologiquement l'âme est ce que subsite après la mort;
hors il semble que cette âme ne soit pas ontologiquement ce corps psychique,
puisque ce n'est pas d'après les spécialistes, le corps psychique qui quitte le corps physique pendant une extase, mais bien une sorte de vol d'esprit,
dans lequel se produit une infusion de lumière (plus dans l'esprit que dans l'âme d'ailleurs).
A ce moment (pendant l'extase) le corps physique est toujours en vie... bien que ralenti.

Aristote nous explique que l'âme est la forme du corps (qui en est la matière).
Hors les puissances de l'âme (émotions, mémoires etc...) nécéssitant un corps semblent s'exercer après la mort biologique du corps physique... (témoignage des NDE)

JE SUPPOSE DONC QUE DIEU CREE INSTANTANEMENT ET TRANSITOIREMENT UN CORPS PSYCHIQUE LORSQUE LE CORPS BIOLOGIQUE MEURT AFIN QUE L'AME PUISSE CONTINUER A EXERCER SES PUISSANCES SENSIBLES ET DONC RESTER UNE AME HUMAINE (ET NON PAS ANGELIQUE COMME LE PENSAIT SAINT THOMAS)

Voilà pourquoi ceux qui reviennent des NDE n'ont plus besoin de ce corps psychique puisqu'ils ont retrouvé leur corps physique.
Et ceux qui n'en reviennent pas retrouveront leur corps physique (glorifié) après la Résurrection finale
Et ceux qui seront encore vivant à l'heure de la résurrection finale n'auront donc sans doute pas besoin de ce corps psychique.


Tout cela pour vous proposer cette explication : ce corps psychique n'existe pas pendant qu'on est encore vivant sur cette Terre.

Qu'en pensez-vous?

(pardonnez mes racourcis)

Bonjour Jean-Baptiste et tous les autres,

Je suis nouvelle sur ce forum, le sujet ou plutôt ta question m'a interpellée, car un jour je me suis décorporée. J'utilise sciemment ce mot plutôt neutre. On pourrait aussi l'appeler sortie astrale, mais c'est un point de vue.
La nature du phénomène qui m'est arrivé est assez déroutante, car sans être une NDE (j'étais en bonne santé physique, enfin je crois), mon corps psychique s'est détaché de mon corps physique, et je me suis retrouvée à flotter au plafond, avec une sensation de neutralité totale, de détachement serein. Je voyais mon corps plus bas, assise à la table avec mes amis.
Mais de façon presque concomitante, il m'a été "laissé comprendre" que je pouvais choisir là, tout de suite, entre vivre ou mourir.
Sans pathos ni trompette, on me disait : "choisis".
Ce ressenti était total, je n'ai pas douté une seconde de ce qu'on me disait, c'était de fait l'évidence même. Et sans avoir le temps de finir de réaliser tout ça je suis revenue dans mon corps.

Assez remuée par ce que je venais de vivre, je vais me coucher (il était tard), cependant je me sens très fatiguée, je n'ai qu'une idée en tête, m'allonger et dormir. Arrivée en haut des escaliers, je fais un effort ultime qui est de trop car je m'évanouis. Mon ami qui accourt m'a dit que j'étais agitée de tremblements qui ont durée 15 secondes. Je me suis alors éveillée en l'entendant m'appeler par mon prénom, sa voix était paniquée, alors que moi je me sentais reposée, sereine, si calme..

Cette expérience m'a laissée perplexe pendant plusieurs année. Avec le recul, elle m'a permis réaliser pourquoi la vie est sacrée, pourquoi on doit se battre et ne pas baisser les bras.

Espérant que mon récit contribue à une compréhension globale du phénomène :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Dim 1 Juin 2008 - 3:30

Chère Lys, oui, c'est typiquement une décorporation.

Et, vous le constatez, elle est arrivée AVANT votre crise de tremblements. Vous n'êtes pas la seule. Parfois, l'ordre clasique des NDE (arrêt du coeur, sortie du corps, tunnel Etre de lumière) est changé.

La présence paisible et non visible qui vous a dit "choisis" est attestée par de nombreux témoignages. En tant que chrétien, je l'identifierai à votre ange gardien. Les anciens Egyptiens la nommait "Anubis".

Mais vous n'êtes pas allée jusqu'à la rencontre de l'Etre lumineux.

L'aventage de votre expérience, qui n'a rien du rêve, est que vous SAVEZ que la mort n'est qu'un passage.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Dim 1 Juin 2008 - 5:55

Arnaud Dumouch a écrit:


La présence paisible et non visible qui vous a dit "choisis" est attestée par de nombreux témoignages. En tant que chrétien, je l'identifierai à votre ange gardien. Les anciens Egyptiens la nommait "Anubis".

Mais vous n'êtes pas allée jusqu'à la rencontre de l'Etre lumineux.

L'aventage de votre expérience, qui n'a rien du rêve, est que vous SAVEZ que la mort n'est qu'un passage.

Merci Arnaud pour votre réponse, effectivement la trame de mon expérience et des NDE est la même.

Ce qui m'étonne presque c'est que chez moi pas de tunnel de lumière, pas de chaleur particulière. Peut être parce que je n'étais pas dans un état physique critique -mon mental par contre n'était pas au top à ce moment.

La sensation qui s'est imposée à moi était paisible, mais en même temps c'était une perspective effrayante, la mort (ici un refus de vivre)Il y avait en tout cas un caractère sacré. J'ai réalisé que je ne voulais ni ne devais mourir maintenant.
En fait, je n'ai pas eu peur de mourir, mais peur de quitter la vie, cela m'apparaissait comme une absurdité sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Dim 1 Juin 2008 - 7:08

Chère Lys, oui, votre expérience n'est pas allée si loin que dans les NDE complètes.

Mais c'est déjà très fort. Si une telle chose se reproduit, n'hésitez pas à tester les propriétés de ce nouveau corps. Théoriquement, il vous permet de vous rendre à volonté où vous voulez, en traversant les portes et les murs et avec une vitesse qui ressemble à celle de la lumière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-baptiste



Masculin Messages : 108
Inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Dim 1 Juin 2008 - 12:14

Merci Lys pour ce témoignage.
Peux-tu (si ce n'est pas trop indiscret) nous dire quelles ont été les répercussions de cette expérience sur ta vie intérieure?

Certains théologiens prétendent que Dieu se sert parfois de ce genre de "coup" comme pour Saint Paul, afin de les faire pénétrer dans une union plus intime avec Lui.
Qu'en est-il pour toi?

Merci d'avance
JB
Revenir en haut Aller en bas
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Lun 2 Juin 2008 - 8:47

Ta question n'est pas indiscrète JB ;)

Pour ce qui est des répercussions, ça m'a confortée dans le caractère sacré de la vie. C'est quelque chose que chacun peut concevoir, mais d'en avoir conscience de façon aussi claire et évidente, bon, c'est un peu comme découvrir de visu quelque chose dont on a seulement entendu parler.

Sur ma vie intérieure, pas de changement particulier. Je suis croyante à ma façon et depuis toute petite je fais des prières à Dieu ou la Vierge sans grand formalisme. Je considère que Dieu est par-tout et accessible à tous, ça n'a pas changé grand chose, si ce n'est ma vision de la vie, de la mort. La vie est réellement précieuse, et la mort ce n'est rien, elle ne vient que pour nous interrompre dans cet enjeu. C'est difficile de décrire tout ça, j'ai l'impression d'écrire des banalités, pourtant je ne l'aurais pas énoncé aussi clairement et avec autant de conviction avant, comment dire, je ne me serais pas permis de l'assener comme ça.

De ce point du vue là et avec le recul, je dois dire que cette expérience m'a donné plus d'espoir et de confiance. Pour ce qui est de renouveler l'expérience, c'est vrai que c'est tentant car la sensation initiale de flotter dans le calme était très agréable. Par contre la sensation de froler la mort m'a fait froid dans le dos. C'était à ma portée, j'étais libre de choisir, mais ça revenait à se suicider, ce qui fait que j'en garde une sensation d'avoir failli braver un interdit (le suicide quoi). Même si je n'ai pas hésité une seconde ;) Alors pour moi le "voyage astral" est très lié à tout ça, du coup je n'ose pas réitérer -d'ailleurs je serais bien en peine de la faire car j'étais dans un état tout à fait banal, assise absorbée dans mes pensées, je ne sais pas ce qui a déclenché la décorporation.

Au final je le prends comme une sorte d'avertissement (sans la connotation de punition car elle était absente), une façon de me dire, "vivre c'est ça, mourir c'est ça, tu comprends mieux ?"
Revenir en haut Aller en bas
jean-baptiste



Masculin Messages : 108
Inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Lun 2 Juin 2008 - 11:32

Merci beaucoup Lys pour ton témoignage,
si je peux me permettre, les théologiens dont je te parlais... se sont Thérèse d'Avila et le père Marie-Eugène de l'enfant Jésus. Ils disent que ceux qui sont élevés par Dieu à "l'union de volonté" ou bien aux cinquièmes demeures (regarde si tu veux sur le fil traitant du purgatoite Arnaud en parle simplement), ce qui semble être ton cas (en voyant ta confiance et ton abandon ainsi que tes prières "sans formalismes" qui doivent bien plaire au bon Dieu) ces âmes font beaucoup de bien à leur entourage tout simplement par la confiance et l'amour qu'ils transmettent.
C'est ce que je te souhaite de tout coeur, mais je crois que même sans te le souhaiter tu dois déjà être en train de le vivre.

Merci à toi pour ces belles lignes

En Marie

JB
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Lun 2 Juin 2008 - 20:53

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 7:16

Merci pour tes voeux JB, c'est très gentil à toi !

Tu sais, je ne sais pas pourquoi ça m'est arrivé à moi, je ne suis pas quelqu'un de spécialement dévot..

Mais c'est vrai que je considère que la religion se vit avant de se pratiquer. Surtout parce que je regrette la façon dont un message simple peut être instrumentalisé. Alors ma religion est finalement quelque chose d'intime et le résultat d'une réflexion assez longue sur ce qu'est avoir la foi comme on dit.
Bref, de ce point de vue là, je ne suis sans doute pas très catholique (haha).

Je vais aller voir ce lien dont tu m'as parlé Very Happy ça doit être un point de vue intéressant.

Ha oui j'oubliais, je voulais revenir sur une phrase dans ce post, il me semble que c'est toi qui a dit que le corps psychique n'existe pas avant la mort. De mon côté, je tendrais à penser le contraire, car je sais que certaines personnes qui soignent par magnétisme travaillent sur ce deuxième corps invisible. En as tu déjà entendu parler ?


Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 7:23

Lys a écrit:

Ha oui j'oubliais, je voulais revenir sur une phrase dans ce post, il me semble que c'est toi qui a dit que le corps psychique n'existe pas avant la mort. De mon côté, je tendrais à penser le contraire, car je sais que certaines personnes qui soignent par magnétisme travaillent sur ce deuxième corps invisible. En as tu déjà entendu parler ?


Amitiés

Oui, il semble qu'il existe avant la mort (quoique dans un unité à la biologie) comme en témoignent certains bouddhistes qui prétendent depuis des siècles se décorporer à volonté.

HYPOTHÈSE EXPLICATIVE.

avant la mort, le corps psychique est créé par le corps biologique. Je pense que la biologie est une sorte d'usine qui fabrique le psychisme.

A la mort de cette biologie, le psychisme, loin de se détruire, trouve une nouvelle autonomie et survit, aussi bien chez les animaux que chez les hommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jean-baptiste



Masculin Messages : 108
Inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 7:54

Merci Lys pour ton message
en fait, je pense moi aussi que ce corps psychique (ou subtil) existe même avant la mort, j'essayais simplement de lancer le débat et de faire avancer la réflexion!

Et tu y as bien contribuer

Quand tu dis que tu n'es pas catholique parce que tu regettes que le message soit instrumentalisé et que ta relation à Dieu est intime... et bien je dis que tu l'es peut-être plus que tu le penses.
Justement le coeur même de la foi catholique est une relation intime entre l'âme et Dieu, tout ce qui tourne autour est secondaire. Le reste n'est que moyen pour approfondir cette relation qui doit grandir et devenir de plus en plus belle et pure!

Mais quand des gens se servent de ce message (et plus que d'un message de la personne du Christ) pour l'instrumentaliser en n'importe quel désir de puissance ou autres!!! alors ce sont bien ces gens qui ne sont pas catholiques!

On aura des surprises au Ciel quand on verra ce qu'il y avait réellement dans le coeur de chacun.

Bien à toi.

Jean-Baptiste
Revenir en haut Aller en bas
jean-baptiste



Masculin Messages : 108
Inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 7:57

Par contre pour le magnétisme, je ne m'y connais pas trop... mais si ce corps psychique existe, ça ne paraît pas improbable du tout!
Je ferai seulement attention aux gens que j'irai voir, parce que certains sous couvert de magnétisme, jouent avec les esprits des morts... et là ça ne sent pas bon du tout.

Ton pseudo est très beau!

En Marie

JB
Revenir en haut Aller en bas
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 8:36

Je viens de lire le post sur le purgatoire, JB la comparaison est flatteuse mais je n'en suis vraiment pas digne Embarassed !
Je ne suis pas parvenue dans cet état suite à un travail spirituel, je crois plutot que j'avais besoin d'une petite leçon.... Au moment ou ça m'est arrivé j'étais assez déboussolée, je ne savais pas ou j'allais, et je trouvais la vie, fade, triste, interminable, vide de sens. Je n'avais pas envie de mourir mais pas envie de vivre non plus. Bref, ça m'a remis les idées en place Very Happy !

Pour le magnétisme, je sais qu'il y a beaucoup de dérives. Mais les gens que j'ai rencontrés sont simples et pieux, ils pratiquent leur don avec humilité, ils soulagent les vivants et laissent les morts tranquilles.

Mon pseudo, je l'ai choisi car mon prénom, lorsqu'on le décompose, associe cette fleur à la Vierge ;)

En tout cas JB, j'admire ton enthousiasme et ta curiosité, tu as l'air passionné et ouvert, ça fait plaisir !




.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 8:37

Au sujet de la décorporation je rajouterai une note de prudence.

C'est vrai que des lamas bouddhistes pratiquent depuis très longtemps ce qu'ils appellent le voyage avec le "corps astral". Mais tous le font après de nombreuses années d'initiations avec un "maître".

Ces lamas déconseillent fortement à ceux qui n'ont pas suivi cette initiation de s'aventurer à voyager avec le corps astral, car le danger est grand :
- soit de ne plus pouvoir réintégrer son corps physique, donc c'est la mort assurée.
- soit de réintégrer son corps physique trop "brutalement" et les dégats psychosomatiques s'en suivent.
- soit d'y prendre goût en le pratiquant à démesure et c'est une fuite du réel quotidien et donc à terme une perte de sa personnalité.
- soit le risque de se confronter à des "mondes" d'esprits inconnus et dangereux avec tout ce que cela comporte comme conséquences.

Pour ma part j'y vois une incompatibilité totale avec la Foi Chrétienne :
l'abandon de la relation à Dieu dans la prière, relation d'intimité que seul l'Esprit-Saint peut réaliser.
Revenir en haut Aller en bas
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 8:40

Jeb je suis d'accord avec ce que tu dis,

il faut savoir rester à sa place :chapeau:

.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 8:42

C'est vrai. Cela indique juste la caractère NATUREL de ce corps psychique...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lys



Messages : 19
Inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 9:09

JB, ta vision de la foi me plait beaucoup, la sincérité prime -et elle ne semble pas te faire défaut ;)

Arnaud, moi aussi je pense que ce corps est naturel, chacun en est pourvu, et il émane du corps biologique en même temps qu'il y participe.
Les asiatiques le savent depuis longtemps, aussi bien les lamas qui se décorporent, que la médecine chinoise qui soigne le corps physique par le biais de ce corps subtil.

Bien à vous,


.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jean-baptiste



Masculin Messages : 108
Inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 10:24

Salut Lys
juste une petite note pour te dire que ce n'était pour te flatter que je faisais ma remarque.
Juste pour dire que parfois Dieu s'y prend comme Il l'a fait avec toi, pour faire avancer une âme, Il la brusque un peu... pardonne moi le terme ce n'est pas exact.
Il la sort un peu de son état actuel pour la faire progresser dans la confiance et l'amour.

Pour certains cela va être par une révélation intense (sans décorporation, c'est mon cas) pour d'autre il fait comme pour toi.
Regarde saint Paul. Il persécutait les chrétiens, il avait besoin de se faire remettre les idées en place et c'est l'ILLUMINATION (lui aussi il s'envole).

Pour toi tu disais que la vie était un peu fade, Il a agit avec toi comme cela parce que c'est ce qu'il te fallait au bon moment et même si ca n'a pas duré très longtemps ça t'a marqué pour le reste de ta vie.
Il s'agit maintenant pour toi de continuer ton chemin avec Lui et de progresser dans l'amour (on a jamais fini) parce que ce qu'Il veut te donner est encore plus grand et plus libérateur que ce que tu as vécu.
Il t'a fait passer d'un coup au cinquièmes demeures dirons-nous (regarde sur le fil du purgatoire...) Il veut t'amener jusqu'aux septièmes! Jusqu'à l'union transformante!!!
Il n'y a rien de plus beau.
Alors lance toi dans l'aventure c'est tellement passionnant.

Merci à toi car d'entre nous deux (malgré toutes tes louanges) c'est bien toi qui a l'air la plus ouverte!!!

Unis par Marie

JB

PS regarde en haut de la page il y a un autre forum AGAPE, qui parle de la vie d'union à Dieu. C'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 20:31

Jeb a écrit:
Au sujet de la décorporation je rajouterai une note de prudence.

Pour ma part j'y vois une incompatibilité totale avec la Foi Chrétienne :
l'abandon de la relation à Dieu dans la prière, relation d'intimité que seul l'Esprit-Saint peut réaliser.
Cher Jeb, D'accord pour la prudence mais pas pour l'incompatibilité.

La prière du coeur pratiquée par les orthodoxes suit exactement la même méthode qui vise à l'abandon de l'égo par le silence intérieur, l'union avec le vivant qui confine à la "décorporation" et l'union au Christ par l'offrande de soi.

Il faut bien reconnaître qu'en occident nous sommes devenus verbeux, perdant jusqu'au sens du chapelet
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mar 3 Juin 2008 - 23:08

bajulum a écrit:
Cher Jeb, D'accord pour la prudence mais pas pour l'incompatibilité.

La prière du coeur pratiquée par les orthodoxes suit exactement la même méthode qui vise à l'abandon de l'égo par le silence intérieur, l'union avec le vivant qui confine à la "décorporation" et l'union au Christ par l'offrande de soi.
Cher Bajulum,

Je ne dois pas avoir la même définition du mot "décorporation" que vous. Pour moi ce mot signifie "quitter son coprs physique" comme le pratique les lamas tibétains, entre autres.

Ce que je crois savoir de la prière du coeur pratiquée par les orthodoxes ne tend pas du tout à une "décorporation", bien au contraire, mais une union permanente du "coeur", c'est-à-dire du "centre de toute notre personne" avec Dieu. C'est une action réalisée par le Saint-Esprit.

Cette "prière du coeur" n'empêche en rien de vaquer à nos occupations quotidiennes tout en restant uni en permanence avec Dieu. Donc avec tout notre être, corps, âme, esprit, bien unifié, bien incarné.

Mais je me trompe sûrement ou j'ai mal compris ce que vous vouliez dire. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mer 4 Juin 2008 - 1:39

Nicolianor a écrit:
La bible mentionne l'existence d'un corps spirituel, ainsi que d'un corps glorieux et d'un corps terrestre.

Vous êtes tous en train de dire qu'il y a un quatrième corps différent des autres.

Vous êtes loin de la vérité, c'est évident.

Vous savez ce que c'est que la PHILOSOPHIE ?
C'est une méthode qui permet de connaître le réel par l'expérience.

vous ne trouverez pas dans la Bible l'existence des microbes, de l'ADN, des acaruiens etc.

Et pourtant, ils existent.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80870
Inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mer 4 Juin 2008 - 3:29

Absolument. La Bible n'en parle pas.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Corps psychique   Mer 4 Juin 2008 - 4:50

Jeb a écrit:
Je ne dois pas avoir la même définition du mot "décorporation" que vous. Pour moi ce mot signifie "quitter son coprs physique" comme le pratique les lamas tibétains, entre autres.

Ce que je crois savoir de la prière du coeur pratiquée par les orthodoxes ne tend pas du tout à une "décorporation", bien au contraire, mais une union permanente du "coeur", c'est-à-dire du "centre de toute notre personne" avec Dieu. C'est une action réalisée par le Saint-Esprit.

Cette "prière du coeur" n'empêche en rien de vaquer à nos occupations quotidiennes tout en restant uni en permanence avec Dieu. Donc avec tout notre être, corps, âme, esprit, bien unifié, bien incarné.

Mais je me trompe sûrement ou j'ai mal compris ce que vous vouliez dire. scratch
Cher jeb, Vous pensez à la prière perpétuelle d'un Cassien par exemple.

Pour la prière du coeur dans l'hésychasme, je vous conseille le bouquin de LELOUP. On y est invité à se penser comme une montagne, un coquelicot, un oiseau .... Si vous êtes méditerranéen, le monastère St Michel la pratique 1 à 2 fois par mois.

A défaut de temps pour une telle lecture, souvenez-vous des conseils d'EVAGRE : (quelques citations Smile
- "Efforce-toi de rendre ton mental, au temps de la prière, sourd et muet, et tu pourras prier".
- "Heureux l'intellect qui, au temps de l'oraison s'est acquis une parfaite indétermination",
- "Bienheureux l'intellect qui, au temps de de l'oraison devient imatériel et dénué de tout."
- "Moine est celui qui séparé de tout est uni à tous".
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Corps psychique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Corps psychique et théologie spirituelle
» Formation magique du corps psychique
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» Travailler le corps astral
» Corps subtils dans l'Hindouisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: