DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Premiers pas du Pape François en Suède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Premiers pas du Pape François en Suède   Lun 31 Oct 2016, 21:23

Premiers pas du Pape François en Suède


Le Pape François accueilli par le Premier ministre suédois - EPA

31/10/2016 12:29

  Le 17e voyage apostolique du Pape a commencé ce lundi 31 octobre. François est en terre luthérienne pour un évènement majeur dans l’histoire de l’œcuménisme : la commémoration du 5e centenaire de la Réforme de Luther. Et pour la première, elle est commune aux luthériens et aux catholiques. Retour sur les premiers pas du Pape avec notre envoyée spéciale Manuella Affejee.

Le Pape a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, ainsi que par la ministre de la Culture, ainsi que par les représentants des autorités du pays, quelques membres de la Fédération luthérienne mondiale. Les honneurs militaires ont été rendus, les hymnes suédois et du Vatican ont été exécutés. Le Pape et le Premier ministre se sont ensuite rendus dans un salon privé de l’aéroport pour un entretien privé. Le Pape a ensuite rejoint son lieu de séjour, un centre de recherche médical à Igelösa, à une dizaine de kilomètres de Lund.

Le Pape suscite la curiosité

L’arrivée du Pape est perçue plutôt positivement par les Suédois, même si certains pestent contre les mesures de sécurité draconiennes adoptées pour l’occasion. La Suède est parmi les pays, si ce n’est LE pays, le plus sécularisé d’Europe. 85% des Suédois affirment en effet ne pas croire en Dieu. Les questions de foi, plus généralement le fait religieux, n’intéressent personne.

Or la venue du Pape trouve une place dans les journaux, ce qui est du jamais vu. L’entretien réalisé avec François par le jésuite Ulf Jonsson a même été publiée sur quatre pages dans le premier quotidien suédois. Il faut dire que le pape argentin intrigue, suscite même un certain intérêt, et il faut le dire, une vraie curiosité.

Programme de lundi 31 octobre 2016

Le Pape effectuera d’ici peu une visite de courtoisie aux souverains de Suède, le roi Carl XVI Gustav et la reine Silvia. Suivront ensuite les deux évènements majeurs de cette journée. Tout d’abord, la prière commune dans la cathédrale luthérienne de Lund, haut-lieu du luthéranisme en Suède. Il s’agit d’une prière axée sur la repentance, et l’action de grâce pour une histoire aussi longue que complexe. Ensuite, tous les leaders religieux, le Pape en tête, se rendront au parc des expositions de Malmö, pour l’événement « ensemble dans l’espérance », où luthériens et catholiques mettront en valeur l’importance du témoignage commun, de l’œcuménisme d’action au service des hommes de notre temps. (XS-MA)
 
http://fr.radiovaticana.va/news/2016/10/31/premiers_pas_du_pape_fran%C3%A7ois_en_su%C3%A8de/1269028

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Lun 31 Oct 2016, 21:26

Signature de la déclaration conjointe entre catholiques et luthériens


Signature de la déclaration conjointe par le révérend Mounib Younan et le Pape François - ANSA

31/10/2016 16:44

Voici l'intégral du texte de la déclaration conjointe signée par le Pape François et le président de la Fédération luthérienne mondiale, le révérend Mounib Younan lors de la prière commune dans la cathédrale de Lund ce lundi 31 octobre 2016. Dans l’introduction à ce texte, catholiques et luthériens soulignent les progrès enregistrés lors des dernières cinquante années d’un dialogue bilatéral soutenu et porteur de résultats qui a permis de dépasser de nombreuses différences. Ces échanges continus ont aidé à une meilleure compréhension entre catholiques et luthériens et à renforcer la confiance mutuelle. Grâce « au dialogue et à un témoignage commun nous ne sommes plus des étrangers » se félicitent-ils.

Ils renouvellent leur volonté de poursuivre le dialogue de manière à éliminer les derniers obstacles qui se dressent sur la route de la pleine unité. C’est pourquoi ils appellent tous les catholiques et les luthériens à être créatifs et hardis, joyeux et plein d’espoir dans leur engagement dans « ce merveilleux voyage qui se présente devant nous ».

DECLARATION CONJOINTE

à l’occasion de la commémoration commune Catholique-Luthérienne de la Réforme
Lund, 31 octobre 2016

            « Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi » (Jn 15, 4).

            D’un cœur reconnaissant       

Par cette Déclaration conjointe, nous exprimons notre joyeuse gratitude à Dieu pour ce moment de prière commune dans la Cathédrale de Lund, alors que nous commençons l’année commémorative du cinquième centenaire de la Réforme. Cinquante années d’un dialogue œcuménique soutenu et fructueux entre Catholiques et Luthériens nous ont aidés à surmonter beaucoup de différences et ont approfondi notre compréhension et notre confiance réciproques. En même temps, nous nous sommes rapprochés les uns des autres à travers le service commun à nos prochains – souvent dans des circonstances de souffrance et de persécution. Grâce au dialogue et au témoignage partagé, nous ne sommes plus des étrangers les uns pour les autres. Plutôt, nous avons appris que ce qui nous unit est plus grand que ce qui nous divise.

Du conflit à la communion

            Alors que nous sommes profondément reconnaissants pour les dons spirituels et théologiques reçus à travers la Réforme, nous confessons aussi et déplorons devant le Christ que Luthériens et Catholiques ont blessé l’unité visible de l’Église. Des différences théologiques ont été accompagnées de préjudices et de conflits, et la religion a été instrumentalisée à des fins politiques.  Notre foi commune en Jésus-Christ et notre baptême réclament de nous une conversion quotidienne par laquelle nous rejetons les désaccords et les conflits historiques qui empêchent le ministère de la réconciliation. Tandis que le passé ne peut pas être changé, le souvenir  et la manière de se souvenir peuvent être transformés. Nous prions pour la guérison de nos blessures et des mémoires qui assombrissent notre regard les uns sur les autres. Nous rejetons catégoriquement toute haine et toute violence, passées et présentes, surtout celles qui s’expriment au nom de la religion. Aujourd’hui, nous entendons Dieu nous demander de mettre de côté tout conflit. Nous reconnaissons que nous sommes libérés par la grâce pour cheminer vers la communion à laquelle Dieu continue de nous appeler tous.
Notre engagement pour le témoignage commun

            Tandis que nous surmontons ces épisodes de l’histoire qui pèsent sur nous, nous nous engageons à témoigner ensemble de la grâce miséricordieuse de Dieu, rendue visible dans le Christ crucifié et ressuscité. Conscients que la manière dont nous vivons les relations façonne notre témoignage de l’Évangile, nous nous engageons pour d’ultérieurs progrès dans la communion enracinée dans le baptême, alors que nous cherchons à lever les obstacles persistants qui nous empêchent d’atteindre la pleine unité. Le Christ désire que nous soyons un, de façon que le monde puisse croire (cf. Jn 17, 21).

            Beaucoup de membres de nos communautés aspirent à recevoir l’Eucharistie à une même table, comme expression concrète de la pleine unité. Nous faisons l’expérience de la souffrance de ceux qui partagent leur vie tout entière, mais ne peuvent pas partager la présence rédemptrice de Dieu à la table eucharistique. Nous reconnaissons notre responsabilité pastorale commune pour répondre à la soif et à la faim spirituelles de nos fidèles d’être un dans le Christ. Nous désirons ardemment que cette blessure dans le Corps du Christ soit guérie. C’est l’objectif de nos efforts œcuméniques, que nous voulons faire progresser, y compris en renouvelant notre engagement pour le dialogue théologique.

            Nous prions Dieu afin que les Catholiques et les Luthériens soient capables de témoigner ensemble de l’Évangile de Jésus-Christ, invitant l’humanité à écouter et à recevoir la bonne nouvelle de l’action rédemptrice de Dieu. Nous demandons à Dieu inspiration, encouragement et force, en sorte que nous puissions rester ensemble pour servir, en défendant la dignité et les droits humains, surtout ceux des pauvres, travaillant pour la justice, et rejetant toutes les formes de violence. Dieu nous demande d’être proches de ceux qui aspirent à la dignité, à la justice, à la paix et à la réconciliation. Aujourd’hui, de manière particulière, nous élevons nos voix pour la fin de la violence et de l’extrémisme qui touchent de si nombreux pays et communautés, et d’innombrables sœurs et frères dans le Christ. Nous exhortons les Luthériens et les Catholiques à travailler ensemble pour accueillir les étrangers, pour aider ceux qui sont forcés à fuir à cause de la guerre et de la persécution, et pour défendre les droits des réfugiés et de ceux qui cherchent l’asile.

            Plus que jamais, nous réalisons que notre service commun dans le monde doit s’étendre à la création de Dieu qui souffre de l’exploitation et des conséquences d’une cupidité insatiable. Nous reconnaissons le droit des générations futures à jouir du monde de Dieu dans toutes ses potentialités et dans toute sa beauté. Nous prions pour un changement des cœurs et des esprits qui conduise à prendre soin de la création, avec amour et responsabilité.

Un dans le Christ

            À cette heureuse occasion, nous exprimons notre gratitude à nos frères et sœurs représentant les diverses Communions et Communautés Chrétiennes Mondiales qui sont présentes et se joignent à nous dans la prière. Tandis que nous renouvelons notre engagement à marcher du conflit vers la communion, nous le faisons en tant que membres du même Corps du Christ, auquel nous sommes incorporés par le baptême. Nous invitons nos partenaires œcuméniques à nous rappeler nos engagements et à nous encourager. Nous leur demandons de continuer de prier pour nous, de cheminer avec nous, pour nous soutenir dans l’observance des engagements enracinés dans la prière que nous formulons aujourd’hui.

Appel aux Catholiques et aux Luthériens du monde entier

            Nous lançons un appel à toutes les paroisses et à toutes les communautés luthériennes et catholiques pour qu’elles soient audacieuses et créatives, joyeuses et pleines d’espérance dans leur engagement à poursuivre la grande aventure devant nous. Au lieu des conflits du passé, le don de Dieu de l’unité entre nous devrait guider notre coopération et approfondir notre solidarité. En nous rapprochant dans la foi au Christ, en priant ensemble, en nous écoutant les uns les autres, en vivant l’amour du Christ dans nos relations, nous, Catholiques et Luthériens, nous nous ouvrons nous-mêmes à la puissance du Dieu Trinitaire. Enracinés dans le Christ et en témoignant de lui, nous renouvelons notre détermination à être des hérauts fidèles de l’amour sans limite de Dieu envers toute l’humanité.
 
http://fr.radiovaticana.va/news/2016/10/31/signature_de_la_déclaration_conjointe_entre_catholiques_et_luthériens/1269148

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 05:55

Commémoration carnavalesque: le terme "réforme" est tiré à hue et à dia. Les papistes insistent pour affirmer la validité de leur continuité, les gnostiques, la validité de leur laïcisme: pour les uns, ils sont la vraie Église, pour les autres, la vraie société. Or, la Protestation du XVIe siècle ne consista qu'en une précision, par la confession d'Augsbourg, en l'occurrence, de l'article baptismal du Symbole, originel, de Nicée-Constantinople: "sola fide". La vraie Église, c'est celle du Credo, pas du clergé, la vraie société, celle qui promeut la personne, pas l'atomisation sociale. De sorte que, la célébration de 2017 n'a pas pour objet de clarifier quoi que ce soit mais de contrôler le passé, la mémoire, l'identité, pour maîtriser le présent: la politique, l'action...Bref, on veut faire l'Europe!
Revenir en haut Aller en bas
Oculus



Masculin Messages : 2567
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 09:02

Bon sang , mais c'est bien sûr : la Guerre de Trente ans n'avait comme but que de préparer vatican II, il fallait y penser !
je ne comprend pas le choix de la Suède  pour commémorer la réforme , pourquoi ne pas aller là où Luther a vécu ?  une explication ? c'est parcequ'ils accueillent beaucoup de réfugiés qu'ils sont choisis ? scratch  : des exemples à suivre ?
c'est un peu du Gloubi-Boulga diplomatico vaticanesque europeisto-globalisatoire : il mérite vraiment son prix Charlemagne !
s'il y a une stratégie différente  , je ne la discerne pas vraiment , il est vrai que ce pape est très fin politique ...
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3496
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 10:18

Bah, pour moi il s'agit juste d'un cheval de Troie. Le pape pense que s'il réussit à terme à englober les luthériens, il aura pénétré l'enceinte du protestantisme avec son cheval de bois.

Comme Luther fut l'un des premiers des fondateurs d'un protestantisme multiple, comme un virus informatique, le pape espère contaminer tout l'édifice protestant en rentrant par là.

Si les luthériens reconnaissent son autorité comme pape sur la chrétienté, il espère placer sous sa coupe les autres dénominations protestantes. Luthérien puis Anglicans, Baptistes et enfin, une fois cerné, les évangéliques qui sont sans aucun doute son but ultime puisque les plus "puissants".

Heureusement, ça n'est pas demain la veille, même si les luthériens finissent pas capituler dans la prochaine décennie, les évangéliques ne sont pas près de reconnaître l'autorité guignolesque de l'église romaine.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 11:26

Hillel31415 a écrit:
Heureusement, ça n'est pas demain la veille, même si les luthériens finissent pas capituler dans la prochaine décennie, les évangéliques ne sont pas près de reconnaître l'autorité guignolesque de l'église romaine.

Surtout qu'elle vient de Jésus.

Donc, Jésus est un guignol ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3496
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 12:11

Elle ne vient pas de Jésus l'autorité de vos papes. Elle a été instituée plusieurs siècles après notre Seigneur grâce à une relecture inédite d'un verset de la bible.

Pierre n'a jamais eu conscience de sa place de pape et n'a jamais agit en tant que tel.

Rome a eu une primauté d'honneur liée à la place centrale de capitale du monde conquis.

L'histoire montre que la primauté d'autorité n'a été obtenue qu'au prix d'un schisme parce que "cette primauté n'est pas la foi qui a été crue de toute époque et partout dans l'Eglise depuis les temps des apôtres".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 12:35

Hillel31415 a écrit:
Bah, pour moi il s'agit juste d'un cheval de Troie. Le pape pense que s'il réussit à terme à englober les luthériens, il aura pénétré l'enceinte du protestantisme avec son cheval de bois.

Comme Luther fut l'un des premiers des fondateurs d'un protestantisme multiple, comme un virus informatique, le pape espère contaminer tout l'édifice protestant en rentrant par là.

Si les luthériens reconnaissent son autorité comme pape sur la chrétienté, il espère placer sous sa coupe les autres dénominations protestantes. Luthérien puis Anglicans, Baptistes et enfin, une fois cerné, les évangéliques qui sont sans aucun doute son but ultime puisque les plus "puissants".

Heureusement, ça n'est pas demain la veille, même si les luthériens finissent pas capituler dans la prochaine décennie, les évangéliques ne sont pas près de reconnaître l'autorité guignolesque de l'église romaine.
Vous etes bien pasteurisé en tout cas! Smile
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 12:45

Hillel,

Je pense que le monde protestant qui est politiquement mondialiste, fera alliance avec Rome.
Les pays scandinaves ont fait du "luthéranisme" leur religion d’État et ce sont les pays les plus avancés dans le mondialisme.
Ce ne sera jamais qu'un christianisme d'apparat, comme il en a toujours été jusqu'ici.
Une union des églises, comme un emplâtre sur une jambe de bois...

Il n'y aura plus de vraie chrétienté que comme communautés disparates, comme aux premiers temps de l'Eglise.
Une chrétienté pour qui les dénominations n'auront plus d'importance.
Car il n'y a de Nom que celui de Jésus.

Assez bien vu la stratégie de François pour englober les "protestants" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 14:35

Hillel31415 a écrit:
Elle ne vient pas de Jésus l'autorité de vos papes. Elle a été instituée plusieurs siècles après notre Seigneur grâce à une relecture inédite d'un verset de la bible.

Pierre n'a jamais eu conscience de sa place de pape et n'a jamais agit en tant que tel.

Rome a eu une primauté d'honneur liée à la place centrale de capitale du monde conquis.

L'histoire montre que la primauté d'autorité n'a été obtenue qu'au prix d'un schisme parce que  "cette primauté n'est pas la foi qui a été crue de toute époque et partout dans l'Eglise depuis les temps des apôtres".

I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3496
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 15:57

Chrysostome a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Elle ne vient pas de Jésus l'autorité de vos papes. Elle a été instituée plusieurs siècles après notre Seigneur grâce à une relecture inédite d'un verset de la bible.

Pierre n'a jamais eu conscience de sa place de pape et n'a jamais agit en tant que tel.

Rome a eu une primauté d'honneur liée à la place centrale de capitale du monde conquis.

L'histoire montre que la primauté d'autorité n'a été obtenue qu'au prix d'un schisme parce que  "cette primauté n'est pas la foi qui a été crue de toute époque et partout dans l'Eglise depuis les temps des apôtres".

I don't want that

Jésus dit: "vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre." :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 18:32

J&B a écrit:
Hillel,

Je pense que le monde protestant qui est politiquement mondialiste, fera alliance avec Rome.
Les pays scandinaves ont fait du "luthéranisme" leur religion d’État et ce sont les pays les plus avancés dans le mondialisme.
Ce ne sera jamais qu'un christianisme d'apparat, comme il en a toujours été jusqu'ici.
Une union des églises, comme un emplâtre sur une jambe de bois...

Il n'y aura plus de vraie chrétienté que comme communautés disparates, comme aux premiers temps de l'Eglise.
Une chrétienté pour qui les dénominations n'auront plus d'importance.
Car il n'y a de Nom que celui de Jésus.

Assez bien vu la stratégie de François pour englober les "protestants" Smile

je pense aussi Very Happy

Simon, as-tu déjà discuté avec des pasteurs et prié avec des protestants (luthériens) ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 18:39

Hillel31415 a écrit:
Bah, pour moi il s'agit juste d'un cheval de Troie. Le pape pense que s'il réussit à terme à englober les luthériens, il aura pénétré l'enceinte du protestantisme avec son cheval de bois.

Comme Luther fut l'un des premiers des fondateurs d'un protestantisme multiple, comme un virus informatique, le pape espère contaminer tout l'édifice protestant en rentrant par là.

Si les luthériens reconnaissent son autorité comme pape sur la chrétienté, il espère placer sous sa coupe les autres dénominations protestantes. Luthérien puis Anglicans, Baptistes et enfin, une fois cerné, les évangéliques qui sont sans aucun doute son but ultime puisque les plus "puissants".
Ouah! Quel plan machiavélique.

Il me semble que l'explication est plus simple:
C'est surtout pour faire de belles images. ça fait bien longtemps que catholiques et protestants ne se massacrent plus dans les rues et se balancent dans des puits. Et ça fait longtemps que la religion d'état n'est plus le christianisme dans les pays européens... A partir de là, c'est facile de se dire copain et de dire qu'on est en paix... : c'était déjà le cas.

Citation :
Heureusement, ça n'est pas demain la veille, même si les luthériens finissent pas capituler dans la prochaine décennie, les évangéliques ne sont pas près de reconnaître l'autorité guignolesque de l'église romaine.
Oui, et actuellement c'est plutôt l'inverse: ce sont plutôt les évangéliques qui qui "bouffent" le catholicisme romain de l'intérieur, notamment en Amérique du Sud.

Ma foi, la compétition spirituelle est peut être nécessaire aux hommes pour avoir des mouvements chrétiens dynamiques.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 18:48

Espérance a écrit:
J&B a écrit:
Hillel,

Je pense que le monde protestant qui est politiquement mondialiste, fera alliance avec Rome.
Les pays scandinaves ont fait du "luthéranisme" leur religion d’État et ce sont les pays les plus avancés dans le mondialisme.
Ce ne sera jamais qu'un christianisme d'apparat, comme il en a toujours été jusqu'ici.
Une union des églises, comme un emplâtre sur une jambe de bois...

Il n'y aura plus de vraie chrétienté que comme communautés disparates, comme aux premiers temps de l'Eglise.
Une chrétienté pour qui les dénominations n'auront plus d'importance.
Car il n'y a de Nom que celui de Jésus.

Assez bien vu la stratégie de François pour englober les "protestants" Smile

je pense aussi Very Happy

Simon, as-tu déjà discuté avec des pasteurs et prié avec des protestants (luthériens) ?

Non, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 18:53

Chrysostome a écrit:
Espérance a écrit:
J&B a écrit:
Hillel,

Je pense que le monde protestant qui est politiquement mondialiste, fera alliance avec Rome.
Les pays scandinaves ont fait du "luthéranisme" leur religion d’État et ce sont les pays les plus avancés dans le mondialisme.
Ce ne sera jamais qu'un christianisme d'apparat, comme il en a toujours été jusqu'ici.
Une union des églises, comme un emplâtre sur une jambe de bois...

Il n'y aura plus de vraie chrétienté que comme communautés disparates, comme aux premiers temps de l'Eglise.
Une chrétienté pour qui les dénominations n'auront plus d'importance.
Car il n'y a de Nom que celui de Jésus.

Assez bien vu la stratégie de François pour englober les "protestants" Smile

je pense aussi Very Happy

Simon, as-tu déjà discuté avec des pasteurs et prié avec des protestants (luthériens) ?

Non, et toi ?

oui, ma meilleure amie est luthérienne et il m'est arrivée de l'accompagner au culte. L'accueil y est fraternel et on ne me demande rien.
Je ne peux pas te dire que je m'y sens toujours à l'aise, car c'est trop doloriste pour moi.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16698
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 19:05

Le Pape célèbre la messe avec le petit troupeau catholique de Suède

2016-11-01 Radio Vatican

Aucune messe publique n’était prévue à l’origine pour ce 17e voyage apostolique, qui se voulait avant tout œcuménique. Mais devant l’insistance des fidèles, le Pape a décidé de prolonger son séjour, afin de célébrer la Solennité de la Toussaint avec les catholiques de Suède. Les fidèles sont donc venus de tout le pays pour l’occasion ; répartis dans les gradins du stade de Malmö, - d’ailleurs guère propice ou adapté pour l’occasion-, emmitouflés dans leurs manteaux, mais vibrants d’enthousiasme, agitant des petits fanions, faisant des « youyous », applaudissant et acclamant le Pape, participant avec ferveur à l'Eucharistie.

Dans ce stade, des visages différents, -asiatiques, africains, européens-, des mains brandissant des drapeaux du monde entier. Car c’est cela, l’Eglise catholique de Suède : une communauté constituée en grande majorité d’immigrés, jeune, vivante, et où les vocations fleurissent. Un fait notable et surprenant, alors que l’Eglise luthérienne suédoise accuse quant à elle une véritable désaffection de ses fidèles. A la suite de St Jean-Paul II, venu dans le pays en 1989, François vient donc à la rencontre d'une Eglise très minoritaire, mais en plein renouveau, après des siècles d'oppression.

Dans son homélie, François a expliqué que la Toussaint était par excellence la fête de la sainteté, une sainteté vécue souvent au milieu d’une existence simple et cachée. Cette sainteté qui, parfois ne se manifeste pas dans de grandes œuvres ou dans des succès extraordinaires, mais qui sait vivre fidèlement et chaque jour les exigences du baptême.

Les saints sont réellement heureux

Mais s’il y a quelque chose qui caractérise les saints, a poursuivi le Pape, c’est qu’ils sont réellement heureux. Ils ont trouvé le secret de ce bonheur authentique, niché au fond de l’âme et qui a sa source dans l’amour de Dieu. Les béatitudes sont leur chemin, leur but, leur patrie. Les béatitudes sont le chemin de vie que le Seigneur nous enseigne, pour que nous suivions ses traces. Ces béatitudes, que l’Evangile de Saint Matthieu rapporte ce dimanche sont le profil du Christ et, par conséquent, du chrétien a expliqué le Pape. François a souhaité mettre en avant une béatitude particulière :« Bienheureux les doux ». Cette douceur est le portrait spirituel de Jésus, cela nous révèle la richesse de son amour. La douceur est une manière d’être et de vivre qui nous rapproche de Jésus et nous unit entre nous ; elle nous permet de laisser de côté tout ce qui nous divise et nous oppose.

Le Pape a aussi rendu hommage à deux saintes de la Suède, Sainte Marie Elisabeth Hesselblad, canonisée récemment, et sainte Brigitte, Brigitte Vadstena, co-patronne de l’Europe. Elles ont prié et travaillé pour resserrer les liens d’unité et de communion entre les chrétiens, a-t-il rappelé. «Un signe très éloquent est que ce soit ici, dans votre pays, caractérisé par la cohabitation entre des populations très diverses, que nous sommes en train de commémorer ensemble le cinquième centenaire de la Réforme» a-t-il poursuivi.

Six "nouvelles béatitudes"

Les béatitudes sont de quelque manière la carte d’identité du chrétien, qui l’identifie comme disciple de Jésus a encore souligne le Saint-Père. Et de proposer six « nouvelles béatitudes» pour vivre les souffrances et les angoisses de notre époque avec un esprit renouvelé: « Bienheureux ceux qui supportent avec foi les maux que d’autres leur infligent et pardonnent du fond du cœur ; bienheureux ceux qui regardent dans les yeux les rejetés et les marginalisés en leur manifestant de la proximité ; bienheureux ceux qui reconnaissent Dieu dans chaque personne et luttent pour que d’autres le découvrent aussi ; bienheureux ceux qui protègent et sauvegardent la maison commune ; bienheureux ceux qui renoncent à leur propre bien-être pour le bien d’autrui ; bienheureux ceux qui prient et travaillent pour la pleine communion des chrétiens… ils sont tous porteurs de la miséricorde et de la tendresse de Dieu, et ils recevront certainement de lui la récompense méritée».

L’appel à la sainteté est pour tous a conclu François, et il faut le recevoir du Seigneur avec un esprit de foi. Pour cela, les saints nous encouragent par leur vie et intercèdent auprès de Dieu. A Marie, « Reine de tous les saints, » nous confions nos intentions et le dialogue à la recherche de la pleine communion de tous les chrétiens, pour que nous soyons bénis dans nos efforts et parvenions à la sainteté dans l’unité.

Ci-dessous le texte intégral de l'homélie prononcée (en espagnol) par le Pape :

"Avec toute l’Église, nous célébrons aujourd’hui la solennité de Tous les Saints. Nous nous souvenons, ainsi, non seulement de ceux qui ont été proclamés saints au long de l’histoire, mais également de beaucoup de nos frères qui ont vécu leur vie chrétienne dans la plénitude de la foi et de l’amour, au milieu d’une existence simple et cachée. Sûrement, parmi eux, il y a beaucoup de nos familiers, amis et connaissances.

Nous célébrons, par conséquent, la fête de la sainteté. Cette sainteté qui, parfois ne se manifeste pas dans de grandes œuvres ou dans des succès extraordinaires, mais qui sait vivre fidèlement et chaque jour les exigences du baptême. Une sainteté faite d’amour de Dieu et des frères. Amour fidèle jusqu’à l’oubli de soi-même et jusqu’au don total de soi aux autres, comme la vie de ces mères et de ces pères, qui se sacrifient pour leurs familles en sachant renoncer volontiers, même si ce n’est pas toujours facile, à tant de choses, à tant de projets ou de plans personnels.

Mais s’il y a quelque chose qui caractérise les saints, c’est qu’ils sont réellement heureux. Ils ont trouvé le secret de ce bonheur authentique, niché au fond de l’âme et qui a sa source dans l’amour de Dieu. C’est pourquoi on appelle bienheureux les saints. Les béatitudes sont leur chemin, leur but, leur patrie. Les béatitudes sont le chemin de vie que le Seigneur nous enseigne, pour que nous suivions ses traces. Dans l’Évangile de la Messe, nous avons entendons comment Jésus les a proclamées face à une grande multitude sur une montagne près du lac de Galilée.

Les béatitudes sont le profil du Christ et, par conséquent, du chrétien. Parmi toutes les béatitudes, je voudrais en souligner une : « Bienheureux les doux ». Jésus dit de lui-même : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur « (Mt 11, 29). C’est son portrait spirituel et cela nous révèle la richesse de son amour. La douceur est une manière d’être et de vivre qui nous rapproche de Jésus et nous unit entre nous ; elle nous permet de laisser de côté tout ce qui nous divise et nous oppose, et on cherche les façons toujours nouvelles pour avancer sur le chemin de l’unité, comme l’ont fait les enfants de cette terre, dont sainte Marie Elisabeth Hesselblad, canonisée récemment, et sainte Brigitte, Brigitte Vadstena, co-patronne de l’Europe. Elles ont prié et travaillé pour resserrer les liens d’unité et de communion entre les chrétiens. Un signe très éloquent est que ce soit ici, dans votre pays, caractérisé par la cohabitation entre des populations très diverses, que nous sommes en train de commémorer ensemble le cinquième centenaire de la Réforme. Les saints parviennent à des changements grâce à la mansuétude du cœur. Avec la mansuétude, nous comprenons la grandeur de Dieu et nous l’adorons avec sincérité ; en outre, c’est l’attitude de celui qui n’a rien à perdre, car son unique richesse est Dieu.

Les béatitudes sont de quelque manière la carte d’identité du chrétien, qui l’identifie comme disciple de Jésus. Nous sommes appelés à être des bienheureux, des disciples de Jésus, en affrontant les souffrances et les angoisses de notre époque avec l’esprit et l’amour de Jésus. Ainsi, nous pourrions indiquer de nouvelles situations pour les vivre avec l’esprit renouvelé et toujours actuel : Bienheureux ceux qui supportent avec foi les maux que d’autres leur infligent et pardonnent du fond du cœur ; bienheureux ceux qui regardent dans les yeux les rejetés et les marginalisés en leur manifestant de la proximité ; bienheureux ceux qui reconnaissent Dieu dans chaque personne et luttent pour que d’autres le découvrent aussi ; bienheureux ceux qui protègent et sauvegardent la maison commune ; bienheureux ceux qui renoncent à leur propre bien-être pour le bien d’autrui ; bienheureux ceux qui prient et travaillent pour la pleine communion des chrétiens… ils sont tous porteurs de la miséricorde et de la tendresse de Dieu, et ils recevront certainement de lui la récompense méritée.

Chers frères et sœurs, l’appel à la sainteté est pour tous et il faut le recevoir du Seigneur avec un esprit de foi. Les saints nous encouragent par leur vie et par leur intercession auprès de Dieu, et nous, nous avons besoin les uns des autres pour nous sanctifier. Ensemble, demandons la grâce d’accueillir avec joie cet appel et de travailler unis pour la mener à la plénitude. À notre Mère du ciel, Reine de tous les saints, nous confions nos intentions et le dialogue à la recherche de la pleine communion de tous les chrétiens, pour que nous soyons bénis dans nos efforts et parvenions à la sainteté dans l’unité."

http://www.news.va/fr/news/le-pape-celebre-la-messe-avec-le-petit-troupeau-ca

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 21:11

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers pas du Pape François en Suède   Mar 01 Nov 2016, 21:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers pas du Pape François en Suède
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pape François, tout un programme !..
» Miserando atque eligendo (La devise du Pape François)
» Interview de la soeur du nouveau Pape François
» L'Angélus à Rome avec le Pape François
» Le blason du Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: