DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 12 Juin 2015, 15:01

Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 12 Juin 2015, 20:10

thumleft Super,J'ai écouté les 10 premières minutes,je regarderai le reste plus tard.


Dernière édition par Lapis-lazuli le Sam 13 Juin 2015, 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 12 Juin 2015, 21:05

Excellent,Je viens de finir le visionnage,très réaliste et plein de foi. :bisou:

Juste un petit bémol vers la fin(46')mais bon,il reste sur du questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 10:48

Merci J&B, le Père Boulad essaie de réveiller les consciences depuis des années à ce sujet. Force est de constater que pour l'instant on continue de roupiller tranquillement. Le plus effrayant est qu'il y a un consensus au niveau politique, toutes tendances confondues en Europe, pour laisser poursuivre ce cauchemar.

Un article qui traite des Frères Musulmans à la Maison Blanche, qu'évoque le Père Boulad.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 14:32

Je ne sais pas trop qu'en penser parce qu'un jésuite défend certes la plus grande gloire de Dieu, mais il n'exclut pas la gloire humaine, sa culture, ses concepts, ses valeurs, même chrétiennes...

Je suis plus proche d'un François d'Assise pour qui la seule gloire humaine est la création originelle et non pas ce que l'homme en a fait...

Perplexe, je suis...
D'accord avec lui, mais je m'aperçois qu'il m'entretient et entretient le chrétien en général, dans sa peur de perdre tous ses acquis, sa science, ses valeurs, qui n'ont pas de valeur aux yeux de Dieu.
Peut-être faudra-t-il considérer cette persécution qui vient comme un passage étroit vers la Porte du Royaume ?

C'est tellement paradoxal, ce qui se passe en ce moment !

Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 15:30

J&B a écrit:
Je ne sais pas trop qu'en penser parce qu'un jésuite défend certes la plus grande gloire de Dieu, mais il n'exclut pas la gloire humaine, sa culture, ses concepts, ses valeurs, même chrétiennes...

Je suis plus proche d'un François d'Assise pour qui la seule gloire humaine est la création originelle et non pas ce que l'homme en a fait...

Perplexe, je suis...
D'accord avec lui, mais je m'aperçois qu'il m'entretient  et entretient le chrétien en général, dans sa peur de perdre tous ses acquis, sa science, ses valeurs, qui n'ont pas de valeur aux yeux de Dieu.
Peut-être faudra-t-il considérer cette persécution qui vient comme un passage étroit vers la Porte du Royaume ?

C'est tellement paradoxal, ce qui se passe en ce moment !


Votre réflexion rejoint celle d'Arnaud qui opérait (dans je ne sais plus quel fil) une distinction entre l'espoir humain que nous entretenons (volonté de bonheur, de bien-être, de triomphe dans ce monde pour nous, pour l'Église etc...) et l'espérance qui indique le chemin balisé par Dieu pour le Salut et qui passe par la Croix... Comme vous le remarquez, il n'y a rien de plus paradoxal et cela heurte notre humanité...
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 16:38

"plein de foi" ? Bof.

 Tout est dit vers 37"00 : "Ce n'est pas un combat pour le christianisme que je mène, mais un combat pour la civilisation. "  Tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 17:24

chartreux a écrit:
"plein de foi" ? Bof.

 Tout est dit vers 37"00 : "Ce n'est pas un combat pour le christianisme que je mène, mais un combat pour la civilisation. "  Tout est dit.

C'est juste, Chartreux, ça m'avait échappé !
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Sam 13 Juin 2015, 17:47

Autant il est déplorable que l'homme ne jure que pour la gloire humaine, autant il est déplorable de lire des personnes qui prônent totalement l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 01:53

ysov a écrit:
Autant il est déplorable que l'homme ne jure que pour la gloire humaine, autant il est déplorable de lire des personnes qui prônent totalement l'inverse.

Expliquez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 01:58

Le derrière bien installé dans le confort, qui critique un père jésuite qui semblerait mettre de l'importance
sur l'aspect terrestre des hommes, allant à l'encontre de Saint-François d'Assise car au goût de l'intervenante, il faudrait mépriser totalement ce qui est terrestre, a de quoi s'insurger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:01

ysov a écrit:
Le derrière bien installé dans le confort, qui critique un père jésuite qui semblerait mettre de l'importance
sur l'aspect terrestre des hommes, allant à l'encontre de Saint-François d'Assise car au goût de l'intervenante, il faudrait mépriser totalement ce qui est terrestre, a de quoi s'insurger.

Reportez-vous plutôt aux prescriptions sacrées et faites la différence entre ce qui est divinement terrestre (béni de Dieu) et ce qu'il l'est humainement (créé par l'homme pour son petit orgueil).
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:05

Là vous démontrez être en dehors de la plaque, guère mieux que l'obscurantiste à deux pattes du nom de J&B.

Vous êtes incapable de distinguer à la fois les athées, hypers matérialistes vs des obtus qui prônent l'excès inverse, étant le mépris de tout ce qui est passage ici? Votre réponse ci-haut démontre que vous ne pouvez faire cette distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:09

ysov a écrit:
Là vous démontrez être en dehors de la plaque, guère mieux que l'obscurantiste à deux pattes du nom de J&B.

Vous êtes incapable de distinguer à la fois les athées, hypers matérialistes vs des obtus qui prônent l'excès inverse, étant le mépris de tout ce qui est passage ici? Votre réponse ci-haut démontre que vous ne pouvez faire cette distinction.

Et je me plie humblement à votre jugement absolu et pénétrant, saint ysov ! Pouffer de rire

Vous avez autant de discernement que moi j'ai d'humilité, c'est à dire zéro et la seule différence avec vous c'est que je n'essaie pas de me convaincre que je suis une perle d'humilité. J&B une obscurantiste ? Et vous, vous seriez quoi alors ? Un luciférien ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:10

Non, autant que possible je suis le juste milieu. Évitons les excès des deux côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:11

Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles, le bon équilibre :-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:13

François Pignon a écrit:
Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles, le bon équilibre :-)

La tête comme une autruche plutôt… :beret:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:14

Au moins vous avez conscience de votre état. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 02:17

ysov a écrit:
Au moins vous avez conscience de votre état. What a Face

Malheureusement, j'arrive à vous y voir aussi et j'ai la nuque encore piégée par l'étroitesse du trou.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 03:05

D,autres n'ont pas seulement leur tête dans le trou, mais le long cou également.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 14 Juin 2015, 10:25

Marrant,  les réactions d'Ysov, dès qu'on aborde LE sujet ;)
Les discours  qui parlent au nom de l'opinion personnelle, au nom des affects, au nom de la peur de perdre ce qui fait la richesse de notre culture et civilisation ou qui juge en termes de ressentis, (il est déplorable que....et autres noms d'oiseaux) sont subjectives, ce qui m'intéresse c'est d'aller au-delà et s'approcher du plan de Dieu autant que possible, sans égards pour nos égos.

Savoir discerner ce qui est bon pour notre croissance spirituelle dans la civilisation.
Ce qui ne l'est pas peut bien s'écrouler !

Mais c'est pratiquement impossible de trier, parce que souvent les conditions qui ne nous plaisent pas à priori sont capables de faire germer et faire grandir le Christ et le Royaume en eux !  
Des exemples en ex-URSS, (Alexandre Men)  ou dans les camps de concentration (Maximilien Kolbe)
Et ce que nous considérons comme bon finit par asservir l'âme.
Tout le monde a maintenant accès à la Parole de Jésus écrite et gravée dans l'Esprit que Dieu a soufflé en nous et seul l'Esprit en nous peut discerner.
Il faut s'en remettre entièrement à l’Être et non pas au bien-être.


Cette civilisation a engendré les pires déviances à tous les niveaux.
Son orgueil, sa science qui ne sert que la tiédeur du bien-être temporel commence à battre de l'aile
Si Dieu permet que la civilisation tombe du haut de son orgueil, pour entrer dans le désert, il faudra bien s'y préparer, non ?
Jamais envisagé ça, Ysov ?



Ici le Père Boulad parle des frères musulmans à 18:15
https://www.youtube.com/watch?t=1543&v=8kq96k-AU3I
Il semble que la situation soit irrémédiable.
Je prends assez au sérieux son discours, parce qu'il a suivi toute l'histoire depuis le début, son père et son grand-père en ont été les victimes, mais il fait partie d'une génération qui croyait au progrès, à  la science, à la civilisation, il dit lui-même qu'elle n'est plus maintenant attirée que par le pouvoir et l'argent (pétrole)
Paradoxal, lui aussi...

Il faudra de toute façon tout quitter en mourant.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 00:09

J&B a écrit:
Je ne sais pas trop qu'en penser parce qu'un jésuite défend certes la plus grande gloire de Dieu, mais il n'exclut pas la gloire humaine, sa culture, ses concepts, ses valeurs, même chrétiennes...

Je suis plus proche d'un François d'Assise pour qui la seule gloire humaine est la création originelle et non pas ce que l'homme en a fait...

Perplexe, je suis...
D'accord avec lui, mais je m'aperçois qu'il m'entretient  et entretient le chrétien en général, dans sa peur de perdre tous ses acquis, sa science, ses valeurs, qui n'ont pas de valeur aux yeux de Dieu.

De quoi parlez-vous?Qu'est-ce que vous en savez?



Il faudrait peut-être arrêter de prendre tout de haut comme ça,il y a des valeurs bénis de Dieu(dans le sens noble du terme)!Henri Boulad ne s'adresse pas qu'aux seuls chrétiens.

Certes la peur n'est pas parfaite,mais peut-être un début de sagesse pour des personnes inconscientes d'un danger réel,et toujours mieux que rien,c'est une question de survie.

Le fait de ne pas être du monde ne nous empêche pas d'être dans le monde.(Ne pas avoir peur d'avoir un peu plus les pieds sur terre)


Dernière édition par Lapis-lazuli le Mar 16 Juin 2015, 05:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 00:13

Eh oui, c'est aussi abberant que de lire des pastafaristes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 00:22

chartreux a écrit:
"plein de foi" ? Bof.

 Tout est dit vers 37"00 : "Ce n'est pas un combat pour le christianisme que je mène, mais un combat pour la civilisation. "  Tout est dit.

Un combat pour l'Homme,il précise.C'est la charité qui va au-delà des seuls chrétiens.Mais c'est sûr,ce n'est pas un sédévacantiste...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 02:12

Heureusement d'ailleurs qu'il n'est pas un obsédévacantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 02:40

ysov a écrit:
Heureusement d'ailleurs qu'il n'est pas un obsédévacantiste.

Comme qui? Wink
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 02:42

Bien les inadaptés qui affichent ne plus avoir de pape depuis Pie XII...
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mar 16 Juin 2015, 14:39

Lapis-lazuli a écrit:
Il faudrait peut-être arrêter de prendre tout de haut comme ça,il y a des valeurs bénis de Dieu(dans le sens noble du terme)!Henri Boulad ne s'adresse pas qu'aux seuls chrétiens.

Certes la peur n'est pas parfaite,mais peut-être un début de sagesse pour des personnes inconscientes d'un danger réel,et toujours mieux que rien,c'est une question de survie.

Le fait de ne pas être du monde ne nous empêche pas d'être dans le monde.(Ne pas avoir peur d'avoir un peu plus les pieds sur terre)

La question est de savoir ce que nous entendons par les valeurs chrétiennes dans la civilisation.

La société applique, en principe, les 10 commandements et ce ne sont donc pas des valeurs strictement chrétiennes.

Jésus n'est pas venu construire une nouvelle civilisation, ni une nouvelle religion, avec ses préceptes, ses rituels, etc...
Jésus n'a pas voulu régner sur ce monde, sur la société mais dans la conscience de chacun.
Désormais, dit-il, il n'y a plus de Temple (donc plus de religion) On adore en Esprit et en Vérité.
Il est venu séparer ceux d'une même famille : A l'époque, ce sont ceux de l'ancienne alliance et ceux de la nouvelle.
Ceux qui mettent en pratique l'enseignement de Jésus laissent tout  derrière eux, famille, confort, civilisation et ses "valeurs".
Laisser les valeurs derrière soi, implique qu'on les a accomplies, qu'elles sont comprises et appliquées.
Celui qui met en pratique les paroles de Jésus n'est plus soumis aux désirs de s'approprier les choses terrestres, et de se battre pour cela.
Il est sorti du monde, mais il est dans le monde, même si, par son éducation, il doit se soumettre au fonctionnement du monde, il regarde au-delà. Il tend vers la libération que Jésus lui a promise.

C'est un fait, ce n'est pas une opinion personnelle...
Dans la légende du Grand Inquisiteur, dans les frères Karamasov, de Dostoievsky : Jésus se trouve là, parmi les prisonniers du Grand Inquisiteur, celui-ci le reconnaît et lui reproche d'avoir repoussé les tentations du diable au désert. Il argue que les gens ne veulent pas de la liberté que Jésus propose.
Ils veulent un système de croyance, avec punition et récompenses, pourvu qu'on leur donne la sécurité. Et la sécurité implique qu'on obéisse à un système qu'il soit religieux ou pas. Dans la sécurité, pas de liberté au sens où Jésus l'entend. Son joug n'est pas comme celui de la société qui impose ses lois qui peuvent changer d'une époque à une autre.

Il y a quelque chose de radicalement nouveau dans l'enseignement de Jésus.
- C'est que le Royaume est là, en nous et autour de nous.
- Il l'a toujours été, sans commencement ni fin, mais Jésus l'annonce à son peuple et à ceux qui le suivront.
- Que pour le découvrir il faut quitter ce qui nous l'empêche de voir.
- Qui peut être sauvé ? C'est impossible à l'homme.  Seul Dieu sauve = Jésus, c'est son nom.
- Que celui qui applique l'enseignement de Jésus ne meurt pas, passe directement de la mort à la Vie.
- Cet enseignement est impossible à suivre sans la Grâce.


Quant à prendre de haut, tu te méprends sur mes propos, je n'y suis pas, mais j'y tends, je vois l'impossibilité de l'homme d'atteindre la liberté du Christ.
C'est une vérité désespérante, et c'est pourquoi Dieu nous donne l'Espérance qui va de pair avec la Foi.
Comme le larron qui n'a plus rien à perdre, il demande à Jésus de se souvenir de lui et comme ce royaume a toujours été et qu'il sera toujours, il est "aujourd'hui-même dans ce royaume"

Celui qui y tend ne n'attache plus aux choses de ce monde, il ne regarde pas en arrière.
Il laisse grandir la Vérité en lui, tout en constatant combien sa foi est inconsistante.
Mais ce chemin, ce n'est pas lui qui le fait, c'est le Christ en lui.

Ce qui va arriver, c'est un détachement forcé par les circonstances.
Ce sera le jugement, le tri.
Ce qui arrive, c'est toujours Dieu qui le permet, sinon autant ne pas croire et faire selon sa volonté humaine et psychique.
Quand Jésus dit que rien n'échappe au Père, il faut le prendre au sérieux, sinon on ne finit qu'en faire à sa tête.
Ne crois pas, avec Ysov,  que je veuille faire l'apologie du martyr, de parler du haut d'une tour d'ivoire, de nous souhaiter une fin de civilisation brutale et sans pitié.
Sans la foi que donne le Christ, personne n'est capable de tenir debout.
Mais il faut bien en convenir, c'est ce que Jésus nous dit.
Qu'on le veuille ou pas.
La vérité est terrible et c'est pour cela qu'il est presque inévitable de faire des compromis.

Le problème, c'est que c'est toujours le compromis qui gagne.
C'est pourquoi Jésus dit : Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin.


Alors, dis-moi, à quoi reconnaît-on des valeurs strictement chrétiennes dans la société, le monde ?...
On peut les reconnaître dans une personne, dans sa manière d'être, mais pas dans une société, à moins que je me trompe ? Quant à l'Eglise, il suffit de voir comment les gens se disputent ici et se traitent de tous les noms d'oiseaux pour voir qu'on est bien à côté de la cible !
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mer 17 Juin 2015, 12:30

J&B a écrit:
Lapis-lazuli a écrit:
Il faudrait peut-être arrêter de prendre tout de haut comme ça,il y a des valeurs bénis de Dieu(dans le sens noble du terme)!Henri Boulad ne s'adresse pas qu'aux seuls chrétiens.

Certes la peur n'est pas parfaite,mais peut-être un début de sagesse pour des personnes inconscientes d'un danger réel,et toujours mieux que rien,c'est une question de survie.

Le fait de ne pas être du monde ne nous empêche pas d'être dans le monde.(Ne pas avoir peur d'avoir un peu plus les pieds sur terre)

La question est de savoir ce que nous entendons par les valeurs chrétiennes dans la civilisation.

La société applique, en principe, les 10 commandements et ce ne sont donc pas des valeurs strictement chrétiennes.

Jésus n'est pas venu construire une nouvelle civilisation, ni une nouvelle religion, avec ses préceptes, ses rituels, etc...
Jésus n'a pas voulu régner sur ce monde, sur la société mais dans la conscience de chacun.
Désormais, dit-il, il n'y a plus de Temple (donc plus de religion) On adore en Esprit et en Vérité.
Il est venu séparer ceux d'une même famille : A l'époque, ce sont ceux de l'ancienne alliance et ceux de la nouvelle.
Ceux qui mettent en pratique l'enseignement de Jésus laissent tout  derrière eux, famille, confort, civilisation et ses "valeurs".
Laisser les valeurs derrière soi, implique qu'on les a accomplies, qu'elles sont comprises et appliquées.
Celui qui met en pratique les paroles de Jésus n'est plus soumis aux désirs de s'approprier les choses terrestres, et de se battre pour cela.
Il est sorti du monde, mais il est dans le monde, même si, par son éducation, il doit se soumettre au fonctionnement du monde, il regarde au-delà. Il tend vers la libération que Jésus lui a promise.

C'est un fait, ce n'est pas une opinion personnelle...
Dans la légende du Grand Inquisiteur, dans les frères Karamasov, de Dostoievsky : Jésus se trouve là, parmi les prisonniers du Grand Inquisiteur, celui-ci le reconnaît et lui reproche d'avoir repoussé les tentations du diable au désert. Il argue que les gens ne veulent pas de la liberté que Jésus propose.
Ils veulent un système de croyance, avec punition et récompenses, pourvu qu'on leur donne la sécurité. Et la sécurité implique qu'on obéisse à un système qu'il soit religieux ou pas. Dans la sécurité, pas de liberté au sens où Jésus l'entend. Son joug n'est pas comme celui de la société qui impose ses lois qui peuvent changer d'une époque à une autre.

Il y a quelque chose de radicalement nouveau dans l'enseignement de Jésus.
- C'est que le Royaume est là, en nous et autour de nous.
- Il l'a toujours été, sans commencement ni fin, mais Jésus l'annonce à son peuple et à ceux qui le suivront.
- Que pour le découvrir il faut quitter ce qui nous l'empêche de voir.
- Qui peut être sauvé ? C'est impossible à l'homme.  Seul Dieu sauve = Jésus, c'est son nom.
- Que celui qui applique l'enseignement de Jésus ne meurt pas, passe directement de la mort à la Vie.
- Cet enseignement est impossible à suivre sans la Grâce.


Quant à prendre de haut, tu te méprends sur mes propos, je n'y suis pas, mais j'y tends, je vois l'impossibilité de l'homme d'atteindre la liberté du Christ.
C'est une vérité désespérante, et c'est pourquoi Dieu nous donne l'Espérance qui va de pair avec la Foi.
Comme le larron qui n'a plus rien à perdre, il demande à Jésus de se souvenir de lui et comme ce royaume a toujours été et qu'il sera toujours, il est "aujourd'hui-même dans ce royaume"

Celui qui y tend ne n'attache plus aux choses de ce monde, il ne regarde pas en arrière.
Il laisse grandir la Vérité en lui, tout en constatant combien sa foi est inconsistante.
Mais ce chemin, ce n'est pas lui qui le fait, c'est le Christ en lui.

Ce qui va arriver, c'est un détachement forcé par les circonstances.
Ce sera le jugement, le tri.
Ce qui arrive, c'est toujours Dieu qui le permet, sinon autant ne pas croire et faire selon sa volonté humaine et psychique.
Quand Jésus dit que rien n'échappe au Père, il faut le prendre au sérieux, sinon on ne finit qu'en faire à sa tête.
Ne crois pas, avec Ysov,  que je veuille faire l'apologie du martyr, de parler du haut d'une tour d'ivoire, de nous souhaiter une fin de civilisation brutale et sans pitié.
Sans la foi que donne le Christ, personne n'est capable de tenir debout.
Mais il faut bien en convenir, c'est ce que Jésus nous dit.
Qu'on le veuille ou pas.
La vérité est terrible et c'est pour cela qu'il est presque inévitable de faire des compromis.

Le problème, c'est que c'est toujours le compromis qui gagne.
C'est pourquoi Jésus dit : Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin.


Alors, dis-moi, à quoi reconnaît-on des valeurs strictement chrétiennes dans la société, le monde ?...
On peut les reconnaître dans une personne, dans sa manière d'être, mais pas dans une société, à moins que je me trompe ? Quant à l'Eglise, il suffit de voir comment les gens se disputent ici et se traitent de tous les noms d'oiseaux pour voir qu'on est bien à côté de la cible !

Je suis en grande partie d'accord,mais la pratique c'est différent,tu en conviendras. Wink

Malgré tout,dans notre société,en tant que citoyens,nous nous devons de protéger le bien commun.Nous sommes aussi des êtres sociables et politiques, « rendre à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » peut-être pouvons nous aussi l'interpréter comme cela ?

Je suppose que tu votes en Suisse,n'est-ce pas?(Je sais qu'en Suisse on n'est en altitude mais quand même! Laughing )

En effet,tout ce qui arrive est permis de Dieu,mais notre libre arbitre rentre en compte,Le Seigneur le contrarie parfois,d'autre fois Il fait selon,pour notre plus grand bien.Tout ça pour dire que nous ne devons pas rester les bras croisés à philosopher sur le sexe des anges,Constantinople en est l'exemple.La Bible regorge de mises en garde,du début à la fin.
Mais je pense que tu n'es pas consciente du danger de l'islam.Henri Boulad nous prévient du danger réel que représente une des 7 têtes de ce monstre apocalyptique et nous demande de nous réveiller.(bien sûr,il sait très bien que seul un réveil spirituel pourra nous en sortir,c'est lier.)

ps:Je note dans ton texte une utilisation péjorative et biaisée de « religion » « valeur »...
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mer 17 Juin 2015, 16:11

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Mer 17 Juin 2015, 20:24

lapis-lazuli a écrit:
Mais je pense que tu n'es pas consciente du danger de l'islam.

Ici, l'islam dégénéré et idéologique en action et cet homme qui parle nie toutes nos valeurs morales :
http://www.dailymotion.com/video/x2u3c3s_rencontre-avec-un-requerant-deboute-en-colere-au-foyer-des-tattes-vernier-geneve-le-15-juin-2015_news#from=embediframe


Si, je suis consciente du danger, mais j'essaie de regarder froidement et de la manière la plus neutre possible ce qui se passe, ne pas basculer dans la haine ni dans la peur (qui sont une seule et même chose)  tout en me demandant quel est le plan de Dieu pour notre temps.
Et c'est toujours la même réponse qui me vient : Lettre à l'Eglise de Laodicée (Apocalypse 3.14-22)
Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée: 'Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, l'auteur de la création de Dieu:
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Si seulement tu étais froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.
En effet, tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi et je n'ai besoin de rien, et tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu.
Je te conseille donc d'acheter chez moi de l'or purifié par le feu afin que tu deviennes vraiment riche, des vêtements blancs afin que tu sois habillé et qu'on ne voie plus la honte de ta nudité, ainsi qu'un remède à appliquer sur tes yeux afin que tu voies.
Moi, je reprends et je corrige tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle et repens-toi!
Et ensuite  : C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.»

En d'autres termes : vous n'avez pas voulu de la Nouvelle Alliance ? Retour à l'Ancienne ! aux lois pures et dures, qu'elle soit islamique ou judaïque....



Jean, dans sa deuxième épitre, disait au sujet de ceux qui niaient le Fils de Dieu:
"Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair.
Celui qui est tel, c'est le séducteur et l'antéchrist.
Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.
Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.
Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut!
car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres.
L'islam nie Jésus en tant que fils de Dieu, nie sa mort et sa résurrection et est donc anti-christique.



Par exemple la FSPPX veut conserver des valeurs catholiques qui étaient celle d'une religion d'Etat ou idéologie, mais qui vise à contrôler plutôt qu'à enseigner et finit donc par partir en vrille...
Le catholicisme d'aujourd'hui roule-t-il pour Tintin (Bruxelles) ou pour Jésus ? on ne sait pas trop...
Il semble qu'il est trop tard, la recette du terreau qu'il fallait renouveler  (Vatican II) était mal équilibré....

Pour moi, il n'y a que les orthodoxes  et les évangéliques, ancré sur le Christ et sa parole,  qui ont les anti-corps contre les anti-christ, le catholicisme  a perdu le juste milieu et n'est plus crédible, car la dictature, la diplomatie, le droit canon, le rite, les petits + de l'Eglise ont toujours prévalu sur la parole de Jésus


Je viens de lire que  le pape appelle à la repentance ceux qui ferment la porte aux migrants/réfugiés.
http://www.romandie.com/news/Ceux-qui-ferment-la-porte-aux-migrants-ont-besoin-du-pardon-de-Dieu/603474.rom

Et le pape est-il conscient du danger que représente cette idéologie ?
En fait-il trop ? (pour rattraper le temps perdu ? )
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Jeu 18 Juin 2015, 00:41

J&B a écrit:
Si, je suis consciente du danger, mais j'essaie de regarder froidement et de la manière la plus neutre possible ce qui se passe

Dieu a écrit:

Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Si seulement tu étais froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Jeu 18 Juin 2015, 09:12

ysov a écrit:
J&B a écrit:
Si, je suis consciente du danger, mais j'essaie de regarder froidement et de la manière la plus neutre possible ce qui se passe

Dieu a écrit:

Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Si seulement tu étais froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.

Que veut dire pour toi, "être froid ou bouillant" ? Suivre ses impulsions ?

Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Jeu 18 Juin 2015, 09:21

J&B a écrit:


Je viens de lire que  le pape appelle à la repentance ceux qui ferment la porte aux migrants/réfugiés.
http://www.romandie.com/news/Ceux-qui-ferment-la-porte-aux-migrants-ont-besoin-du-pardon-de-Dieu/603474.rom

Et le pape est-il conscient du danger que représente cette idéologie ?
En fait-il trop ? (pour rattraper le temps perdu ? )

Difficile de répondre!S'il s'agit de l'islamisme,je pense qu'en effet il n'en a pas réellement conscience.

Si c'est par rapport à l'immigrationnisme(et multiculturalisme),notre responsabilité individuelle,humaine et chrétienne,est différente qu'au niveau d'une nation,d'un pays,qui ne se situe pas sur le même plan.
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Jeu 18 Juin 2015, 10:05

Citation :
Si c'est par rapport à l'immigrationnisme(et multiculturalisme),notre responsabilité individuelle,humaine et chrétienne,est différente qu'au niveau d'une nation,d'un pays,qui ne se situe pas sur le même plan.

Je le pense aussi.
C'est ce que je disais dans un autre post : que notre charité ne peut s'exercer que dans la pratique et dans l'aide concrète que nous pouvons apporter à celui qui se trouve à notre portée immédiate et spontanée, c'est celui-là, notre prochain.
Là, dans ce cas de figure on se trouve dans l'abstrait, l'idéologie, les opinions, la morale sociale, la politique et tout se mélange allègrement.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Jeu 18 Juin 2015, 23:33

J&B a écrit:
ysov a écrit:
J&B a écrit:
Si, je suis consciente du danger, mais j'essaie de regarder froidement et de la manière la plus neutre possible ce qui se passe

Dieu a écrit:

Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Si seulement tu étais froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n'es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.

Que veut dire pour toi, "être froid ou bouillant" ? Suivre ses impulsions ?


être froid, ça équivaut à s'en foutre, alors que être chaud, c'est quitte à ronchonner, mais la neutralité autant que possible, c'est vomitif. Wink
Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 19 Juin 2015, 08:47

C'est surtout vomitif pour les provocateurs, qui n'ont que cette manière de faire pour avoir l'impression d'exister...

Tiens, je te dédie une fable de la Fontaine qui te sied  à merveille :

Le Coche et la Mouche

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,
Et de tous les côtés au Soleil exposé,
Six forts chevaux tiraient un Coche.
Femmes, Moine, vieillards, tout était descendu.
L'attelage suait, soufflait, était rendu.

Une Mouche survient, et des chevaux s'approche ;
Prétend les animer par son bourdonnement ;
Pique l'un, pique l'autre, et pense à tout moment
Qu'elle fait aller la machine,
S'assied sur le timon, sur le nez du Cocher ;
Aussitôt que le char chemine,
Et qu'elle voit les gens marcher,
Elle s'en attribue uniquement la gloire ;
Va, vient, fait l'empressée ; il semble que ce soit
Un Sergent de bataille allant en chaque endroit
Faire avancer ses gens, et hâter la victoire.
La Mouche en ce commun besoin
Se plaint qu'elle agit seule, et qu'elle a tout le soin ;
Qu'aucun n'aide aux chevaux à se tirer d'affaire.
Le Moine disait son Bréviaire ;
Il prenait bien son temps ! une femme chantait ;
C'était bien de chansons qu'alors il s'agissait !
Dame Mouche s'en va chanter à leurs oreilles,
Et fait cent sottises pareilles.
Après bien du travail le Coche arrive au haut.
Respirons maintenant, dit la Mouche aussitôt :
J'ai tant fait que nos gens sont enfin dans la plaine.
Ca, Messieurs les Chevaux, payez-moi de ma peine.
Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S'introduisent dans les affaires :
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.



Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 19 Juin 2015, 09:05

ysov a écrit:
Non, autant que possible je suis le juste milieu. Évitons les excès des deux côtés.


no comment....
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14437
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 19 Juin 2015, 15:50

C'est mieux de ne pas commenter, car vous ne pourrez distinguer les situations. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lapis-lazuli



Masculin Messages : 1849
Inscription : 20/02/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Ven 19 Juin 2015, 19:37

J&B a écrit:
Citation :
Si c'est par rapport à l'immigrationnisme(et multiculturalisme),notre responsabilité individuelle,humaine et chrétienne,est différente qu'au niveau d'une nation,d'un pays,qui ne se situe pas sur le même plan.

Je le pense aussi.
C'est ce que je disais dans un autre post : que notre charité ne peut s'exercer que dans la pratique et dans l'aide concrète que nous pouvons apporter à celui qui se trouve à notre portée immédiate et spontanée, c'est celui-là, notre prochain.
Là, dans ce cas de figure on se trouve dans l'abstrait, l'idéologie, les opinions, la morale sociale, la politique et tout se mélange allègrement.

Espérons du réalisme aussi, et la difficulté à trouver le juste milieu,le bon équilibre,notre capacité de discerner...
Revenir en haut Aller en bas
Elriel



Masculin Messages : 994
Inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 21 Juin 2015, 10:54

Attention à ne pas tout mélanger, le juste milieu n'est pas nécessairement la tiédeur.
La tiédeur, c'est le fait de refuser le choix qui nous est proposé, c'est la réponse du normand (qui n'est pas une réponse) et l'incapacité de se positionner clairement pour ou contre ceci ou cela. La tiédeur provient du fait qu'on ne veut pas prendre le risque de s'opposer au camp d'en face, choisir le chaud, c'est se faire un ennemi du froid et inversement. La tiédeur est le choix de la lâcheté qui voudrait qu'on ne se fâche jamais, que tout le monde soit gentiment hypocrite.
Bien souvent quand j'affirme que je suis chrétien, je sens comme une gène de la part de l'interlocuteur, surtout si ce dernier est dans le consensus mou, et cette gène vient du fait que je choisis mon camp et que, ce faisant, c'est le consensus que je mets en danger, la paix de ce monde qui n'est pas la paix du Christ.

Le juste milieu quant à lui, en termes aristotéliciens ou thomistes, est un choix positif qui n'est pas tiède. Le courage est le juste milieu entre la lâcheté et la témérité par exemple, mais il n'empèche pas de suivre une direction et de faire des choix comme de défendre ceci ou cela.

Le juste milieu dont parlait Ysov auparavant était un milieu entre le matérialisme crasse et le mysticisme exalté qui cherche le martyr. Il me semble que l'Eglise a trouvé la synthèse à travers le monachisme notamment, qui est à la fois travail de la terre (matérialisme) et don de sa vie à Dieu (martyr et mysticisme). C'est un juste milieu, sans doute le plus beau de tous.

Cependant, si demain (ou aujourd'hui) les barbares arrivent, il y aura un combat spirituel à mener. Nous n'avons pas le droit de tuer, mais nous avons le devoir de combattre spirituellement, voire physiquement (cf l'épisode des marchands du temple), mais sans tuer.

Au moyen-âge, les prêtres combattaient parfois dans les batailles, mais ils n'utilisaient que des armes contondantes, dans le souci justement de ne pas verser le sang, CAD de ne pas tuer. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'il y a de la sagesse dans cette ancienne coutume.

Il faut pouvoir se défendre sans tuer, afin de ménager jusqu'à sa propre mort la possibilité de la Parole.

Revenir en haut Aller en bas
J&B



Féminin Messages : 1813
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Dim 21 Juin 2015, 12:50

La manière juste, c'est examiner un fait en éliminant tout ce qui pourrait déformer ce fait.
Ce qui pourrait le déformer, c'est mon conditionnement mental et mes affects : ignorance, peur, etc..
Quand on arrive à filtrer le fait avec une bonne connaissance de soi et avec exactitude, il ne reste plus que le fait tel qu'il est. Perception pure.


Jésus nous dit de ne pas résister à ce que nous percevons comme une adversité, ce qui veut dire ne pas réagir, car la réaction rebondit sur l'adversaire qui en rajoutera.
On peut le constater sur le forum, avec les justifications et les noms d'oiseaux qui n'en finissent pas.


Il faut donc absorber l'insulte, le mal, comme Jésus l'a fait.
Absorber et transformer  en lumière
Alors faisons de la peccatosynthèse !  Wink

Jésus n'a pas riposté devant ses adversaires, il les a laissé dire et laissé faire.
Est-il un lâche pour autant ?
Certainement pour ceux qui attendaient de lui ce qu'ils auraient voulu faire eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Lun 22 Juin 2015, 12:15

"Pour moi, il n'y a que les orthodoxes et les évangéliques, ancré sur le Christ et sa parole, qui ont les anti-corps contre les anti-christ, le catholicisme a perdu le juste milieu et n'est plus crédible, car la dictature, la diplomatie, le droit canon, le rite, les petits + de l'Eglise ont toujours prévalu sur la parole de Jésus."


Les Orthodoxes de Poutine ? (Pas de rites chez les Orthodoxes? Wink )

Quelle "sorte" d'Evangéliques ? Ils sont nombreux et différents les uns des autres.

Pour ce qui est de lEglise catholique d'aujourd'hui :

- de quelle dictature parlez-vous ?

- Le droit canon, les rites, en quoi sont-ils en opposition avec la Parole de Jésus ?

Vous n'avez qu'un regard extérieur et un gros préjugé sur l'Eglise catholique...
Revenir en haut Aller en bas
chartreux



Messages : 512
Inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale    Lun 22 Juin 2015, 12:42

J&B a écrit:

Jésus nous dit de ne pas résister à ce que nous percevons comme une adversité, ce qui veut dire ne pas réagir, car la réaction rebondit sur l'adversaire qui en rajoutera.

  Au contraire, résister (passivement) n'est pas la même chose que réagir (activement).
 Là, par exemple, je résiste à ce que vous dites mais je ne vous fais subir aucune réaction. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
 
Discours sur l'islam du Père Boulad à l'Assemblée Nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Islam - Interview exclusive du père Henri Boulad (Partie 3)
» Le discours de Pierre chez Corneille. Père Doucette
» Le père Edouard-Marie Gallez affirme la Venue du Christ à l'heure de la mort
» Le discours de Pierre chez Corneille. Père Doucette
» printemps arabe ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: