DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JONATAN



Masculin Messages : 10
Inscription : 01/09/2013

MessageSujet: La Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.   Jeu 27 Mar 2014, 15:02

La Sainte Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.


La Trinité dans l’Ancien Testament
Certains s’imaginent que, dans l’Ancien Testament, Dieu s’est limité à se révéler comme étant le Dieu unique et que c’est seulement à partir du Nouveau Testament qu’il se serait révélé en trois personnes. Ce n’est pas du tout le cas. Bien sûr, l’Ancien Testament insiste davantage pour dire qu’il n’y a qu’un seul Dieu, d’abord pour s’opposer à l’idolâtrie si répandue partout sur la terre, mais aussi parce que le Fils de Dieu ne s’était pas encore incarné et que la Pentecôte n’avait pas encore eu lieu. Cependant, “les témoignages des Écritures Saintes qui nous enseignent à croire en cette Sainte Trinité se retrouvent dans plusieurs passages de l’Ancien Testament.” Dès la première page de la Bible, l’unique Dieu Créateur se révèle comme étant une pluralité. Art. 9: “Dans le livre de la Genèse, Dieu dit: ‘Faisons l’homme à notre image selon notre ressemblance… Dieu créa l’homme à son image… homme et femme il les créa.’ (Gen. 1:26-27) et ‘Maintenant que l’homme est devenu comme l’un de nous.’ (Gen. 3:22). Lorsque Dieu dit ‘Faisons l’homme à notre image’, il ressort clairement qu’il y a plus d’une personne en Dieu et lorsqu’il dit ‘Dieu créa’, c’est le fait que Dieu est ‘un’ qui est démontré.” Certains pensent que ces pluriels seraient des pluriels de majesté, comme un roi qui dit “nous” en parlant de lui. La Bible ne contient cependant aucun exemple de pluriel de majesté. D’autres disent que Dieu aurait fait allusion aux anges. Les anges auraient une grande autorité dans le conseil céleste et Dieu aurait confié à l’homme une part de cette autorité. La Bible n’enseigne cependant nulle part que nous avons été créés par les anges ou à l’image des anges. Nous avons été créés seulement par Dieu et à l’image de Dieu. Plusieurs théologiens sont influencés par la pensée évolutive et ne peuvent pas croire que Dieu s’est révélé, dès le début, comme étant trinitaire. D’après eux, il aurait fallu une longue évolution de la conscience religieuse pour en arriver à concevoir Dieu comme étant trinitaire. Une telle approche de l’histoire des religions rejette le fait que Dieu lui-même se révèle tel qu’il est. Il est vrai que Dieu ne nous a pas tout dit et qu’il s’est révélé progressivement, mais dès le début il a réellement commencé à nous faire savoir qu’il est un seul Dieu en plusieurs personnes!
D’autres passages de l’Ancien Testament nous révèlent une pluralité en Dieu. En Gen. 1:2, lorsque Dieu créa le ciel et la terre, “l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux”. Au Ps. 33:6, il est dit que “les cieux ont été faits par la parole de l’Éternel, et toute leur armée par le souffle de sa bouche”. Notre Créateur est l’Éternel, sa parole et son souffle (ou Esprit). Plusieurs passages soulignent le nombre trois. És. 6:3: “Saint, saint, saint est l’Éternel des armées.” La bénédiction aaronique de Nb. 6:24-26 contient trois parties. En Ex. 3:2-4, l’ange de l’Éternel apparaît à Moïse dans une flamme de feu. Cet ange est Dieu qui est en même temps distinct de Dieu, puisque Moïse entend aussi la voix de Dieu qui l’appelle. L’ange de l’Éternel réapparaît souvent; ce n’est pas un ange créé, mais une manifestation de Jésus avant son incarnation. Au Ps. 139:1, David s’adresse à l’Éternel qui le sonde et le connaît, puis il dit au verset 7: “Où irais-je loin de ton Esprit?” En És. 61:1, nous avons le Seigneur, l’Esprit du Seigneur et le serviteur de l’Éternel: “L’Esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, car l’Éternel m’a donné l’onction.” En És. 63:7-14, nous voyons que c’est le Seigneur, l’ange devant sa face et le Saint-Esprit qui ont délivré Israël de l’Égypte. V. 10: “Mais ils ont été rebelles, ils ont attristé son Esprit Saint.” Le Ps. 110, qui est le texte le plus cité dans le Nouveau Testament, nous révèle un dialogue entre “l’Éternel” et “le Seigneur”: “Oracle de l’Éternel à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite.” Il s’agit de Jésus.

La Trinité dans le Nouveau Testament

La révélation du Nouveau Testament est beaucoup plus claire que les ombres de l’Ancien Testament. Art. 9: “Ce qui semble quelque peu obscur dans l’Ancien Testament est très clair dans le Nouveau Testament.” Dès l’arrivée du Sauveur dans le monde, nous voyons briller la lumière de la Trinité. Art. 9: “Dans l’Évangile selon Luc, l’ange Gabriel parle ainsi à Marie, la mère de notre Seigneur: ‘Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.’ (Luc 1:35).” Le Dieu Très-Haut, le Fils de Dieu et le Saint-Esprit sont impliqués ensemble dans la conception miraculeuse de Jésus. À chaque nouvelle étape importante de son ministère, cette lumière brille davantage. Art. 9: “Lorsque notre Seigneur a été baptisé dans le Jourdain, la voix du Père a été entendue. Il a dit: ‘Celui-ci est mon Fils bien-aimé’. (Matt. 3:17). Le Fils a été vu dans l’eau et le Saint-Esprit est apparu sous la forme d’une colombe.” Le Père et le Saint-Esprit ont confirmé que c’était bien le Fils qui avait reçu la mission d’accomplir notre rédemption.
La divinité de Jésus est apparue clairement même aux yeux de ses ennemis. Jésus a dit aux Juifs, Jean 5:17-18: “Mon Père travaille jusqu’à présent. Moi aussi, je travaille. À cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il disait que Dieu était son propre Père, se faisant ainsi lui-même égal à Dieu.” Les Juifs ont parfaitement bien compris que Jésus se prétendait l’égal de Dieu. C’est pour cela qu’ils étaient si fâchés contre lui et qu’ils voulaient le tuer. Jésus leur a expliqué davantage son identité, Jean 5:19-21: “Le Fils ne peut rien faire par lui-même, mais seulement ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait également. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait; il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. En effet, comme le Père ressuscite les morts et les fait vivre, de même aussi le Fils fait vivre qui il veut.” Le Père et le Fils sont tellement proches que le Fils reproduit exactement tout ce que le Père fait. Ce sont des activités que seul Dieu peut faire, comme par exemple donner la vie, pardonner les péchés, sauver son peuple, juger le monde, ressusciter d’entre les morts, etc. Jésus a donc enseigné qu’il est Dieu, égal à son Père, mais cependant distinct de son Père.
Après sa victoire sur la mort, Jésus a continué de révéler son identité. Art. 9: “Le Christ a donné l’ordre suivant pour le baptême de tous les fidèles: ‘Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit’. (Matt. 28:19).” Cette parole de Jésus est pleine de lumière, car Jésus ne dit pas que nous devrions être baptisé “au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit”, mais il dit “au nom” au singulier, désignant le nom unique du Dieu unique. Il n’y a qu’un seul nom de Dieu. Il n’y a qu’un seul Dieu. Cependant, tout chrétien est baptisé dans le nom unique du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Un seul nom en trois personnes à la fois distinctes, égales et unies.
Dans le reste du Nouveau Testament, l’oeuvre du Père, du Fils et du Saint-Esprit pour notre salut nous est expliquée dans toute sa richesse par les apôtres. En Éph. 1, Paul nous dit que nous avons été élus par Dieu avant la fondation du monde (v. 4), rachetés par le sang de Jésus (v. 7) et scellés du Saint-Esprit (v. 14). Nous avons un seul Sauveur, Père, Fils et Saint-Esprit. En Éph. 3:14-16, Paul fléchit les genoux devant le Père et prie que les chrétiens soient “puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur; que le Christ habite dans vos coeurs par la foi… en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.” C’est à la fois le Père, le Christ et son Esprit qui remplit nos coeurs de sa présence glorieuse. Notre vie chrétienne et notre vie de prière même sont ancrées dans la Trinité. Gal. 4:6: “Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, qui crie: Abba! Père!” La bénédiction que nous recevons de notre Dieu est trinitaire. “Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.” (1 Cor. 13:13). Bref, “tous ces passages nous enseignent pleinement qu’il y a trois personnes en une seule essence divine.” On peut dire que la Trinité est un mystère dans deux sens. D’abord parce que notre raison ne peut pas pleinement comprendre, ensuite parce que le mystère caché de Dieu a été dévoilé à la venue du Christ sur la terre et ensuite par l’envoi du Saint-Esprit sur l’Église le jour de la Pentecôte. Gloire à Dieu seul, Père, Fils et Saint-Esprit!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.   Ven 28 Mar 2014, 19:23

JONATAN a écrit:
La Sainte Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.

Spoiler:
 
Je reste persuadé que la doctrine de la trinité n'est pas si évidente que ça dans la Bible. A mon avis, la croyance en cette doctrine tient plus au fait qu'elle est enseignée dès la tendre enfance qu'à sa réelle présence dans la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Trinité dans l'Ancien et le Nouveau Testament.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des erreurs dans le Nouveau Testament ?
» Jésus dans le nouveau testament
» Parole sur l'Esprit Saint dans le Nouveau Testament
» Noms dans le nouveau testament
» Le Sabbat dans le Nouveau Testament (S. Bacchiocchi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: