DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Féminisme: les hommes se plaignent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 30 Nov 2012, 15:15

Razibu.....
DA est un forum de discussion............ pas bavard
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
ysov



Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 15:46

C'est parfois aussi un forum de tergiversations. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
David



Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 16:02

Les querelles entre nous font rire les incroyants. Ca donne de l'eau a leur moulin d'ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 16:05

Bof! Cette perspective de distribuer de l'eau à leur moulin, me fait aucun pli, car peu importe,
ils auront toujours à se justifier de moult manière, car à la base ils veulent inconsciemment punir Dieu en lui affublant la responsabilité de tous les maux terrestres, donc devant cette immaturité nous sommes pas sorti de l'auberge. Oups pardon, je devrais plutôt dire ''du moulin''. Mr. Green


Pour en revenir au sujet initial, le jour que collectivement des éléments favorables feront en sorte que du niveau de la société MOYENNE, il y aura rupture définitive de ce cercle vicieux dévastateur dont l'Eglise en fut responsable en bonne partie, qui consiste au matriarcat despotique dont les premières victimes que ce soit garçon ou fille sont les enfants.

Premièrement, il faudra que l'homme soit d'avantage apte à communiquer et affiner sa sensualité, alors que la femme devra laisser de côté son syndrome de la madone, être un peu plus physique dans ses rapports intimes. Pour ce qui est de la vocation de parent, l'homme doit supporter
sa femme mais non en être l'esclave, laisser à la mère son rôle prédominant durant la prime enfance de son enfant, mais apprendre quand son
enfant a atteint l'âge de la pré-puberté, à s'estomper quelque-peu et laisser le père durant cette période une certaine prédominance de son rôle
en étroite relation avec l'enfant. De cette manière, l'enfant aura dans son évolution essentielle bénéficier comme il se doit d'une référence équilibrée
des deux parents. Ce que bien des mères sont incapables de comprendre et d'accepter. Une trop grande prédominance matriarcale dans une famille,
rend la fillette potentiellement une amazone devenu adulte et le garçon lui devient potentiellement un castré psychique, ce qui le constipe émotionnellement, au point d'en être un instable, un carencé, donc un irresponsable, car étouffé très souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 16:26

Les rigolades des incroyants sont un signe de leur détresse qu'ils veulent occulter.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 22:07

oui Jean-Luc, il est dur d'être chrétien dans ce monde. Dans sa Grâce, Dieu nous demande d'assumer cela. D'être fort et d'aider les malheureux justement. Car Dieu sait a quel point le monde pleure de chaudes larmes.

Il ne faut pas croire que les gens sont si passifs. Ils sont impuissants. Que voulez vous faire contre un diable de la taille de GoldemanSacks ?

L'imigration qui se passe mal. La haine monte de partout. la violence est encore plus sanglante. Seule les vielles personnes ont encore confiance en Jésus ( celui qui n'est pas New age ). On me parle d'une nouvelle vague de conversions soudaines, j'en fait peut être partie, je suis le seul que je connaisse jusqu'à présent de ma génération.
Et cela vient d'une Grâce dont je n'arrive pas a me sentir digne et j'en souffre énormément. Satan en profite.

Les femmes ont choisis leurs libertés. l'avortement, la pilule, ce sont elles qui l'ont réclamés. Ne pas oublier cela.

Personne n'est vraiment heureux. Pourquoi ? Dieu est triste, peut être. On renie son Fils de tout côté, on se permet de prendre la vie, de la transformer. On arrache la nature a son sein.

Dieu nous aime, mais nous sommes lassant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 22:58

jean-luc a écrit:
oui David. nous sommes bien lassant. c'est à se demander par quelle force à Dieu veut bien encore nous sauver ?? lui qui nous à tout donné. lui qui à fait de nous des hommes, des femmes, intelligents et libres .
qu'avons nous fait de cette grâce de Dieu de nous avoir donné d'être des créatures libres?
qu'avons nous fait de bien intelligent pour l'avenir de nos enfants ? dans quel monde nous les laisseront de leur avoir donnés non la vie mais la mort.
certaines femmes bien que baptisées refusent de parler de religion à leurs enfants, pretextant que c'est un sujet pour le moins négatif, avec un homme crucifié devant sa mère.. quel choc pour les petits enfants ! laissons les plutôt regarder les simpson's à la télé,
ce dessin animé qui ne fait que blasphêmer Dieu, mais le Saint Esprit, à la barbe des parents, contents d'avoir occupés leur mouflet moitié voulu, moitié non désiré., c'est plus des mômes, c'est des pizzas 3 fromages. fabriqués selon un critère de selection de haute élaboration médicale . et il yen a pour tous les goûts. de tous les parfums..
oui Satan en profite. l'avortement fait son petit lot de sacrifice humain devenu grand maintenant, non vraiment, le mal ne connait pas de crise.
le problême, est que nous voyons de plus en plus de ces honnêtes gens, ne ressentir par là-même aucune gêne dans leur conscience. non, aucun péché. le mot péché même, n'est plus d'actualité. c'est un mot qui ne signifie plus rien. on préfère penser que nous avons peut-être un problême psychologique face à tel ou tel penchant bizarre en nous, ce n'est pas un péché, c'est forcément d'ordre médical. nous les hommes, n'avons rien à nous faire pardonner. quelle tristesse, quel égarement .

Il est vrai que ce mauvais diagnostic des causes réelles des dépressions etc. est terrible !! comment soigner (ou se soigner) un patient si le diagnostic est erroné dès le début Confused Sad
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 01 Déc 2012, 23:06

Et encore vous n'avez pas vu la face de Dieu dans South Park ( un chat borgne, et tout racrapi ) Mais les auteurs affirment faire de l'ironie et a la fin des épisodes, ya une moral quand même. Nous devons nuancer. Mais ça reste blasphémant, car nous sommes passés pour des créationnistes sans cervelle, ou des choses du genre.

Concernant notre Salut. Et bien- grâce au Christ- Dieu nous comprend. Il sait que c'est dur d'être humain. Il sait que ça peut faire mal et il sait que nos démons sont très puissants.
Sa patience vient de son Fils.

Mais nous sommes comme impuissant. Heureusement dans la confiance de la Prière, du Chapelet, sans cela nous sommes fichus nous croyons et qui avons été convaincu dans notre esprit par la nature de Dieu.

Prions, c'est donner du temps. de l'énergie, pour une vraie prière.
Avant je voulais prendre les armes, désormais je prend le chapelet.

Mes démons sont si forts que rien ne les arrêtes. Je pense qu'attaché a un lit avec un exorciste, je serais en crise de tétanie. ( il me donne des spasmes violent dans mon lit )

Alors voilà, la face de Satan qui se joue de nous. L'homme est excusable, il subit bien plus qu'on le pense.
Les vraies crapules sont ceux qui adorent la bête même sans le savoir. ils trouvent juste de ne pas se soucier des autres. Ils trouvent juste de coller une balle dans la tête d'un passant parce que ca lui donne un orgasme.

Oui, les monstres existent. leurs coeurs est comme déjà damné. Pourtant ils faut tout faire pour les sauve, ils sont ici en Purgatoire, c'est une chance pour le pourri d'espérer le Salut, il a une vie pour cela.

Sauf que les anges de la mort peuvent frapper a tout moment. Dans notre lit, dans l'effort d'un jogging, au volant de son véhicule, le mauvais endroit au mauvais moment. Alors comme Jésus dit, veillons, haut et fort.

et qu'en est-il de l'autre côté ? Le Shéol, on passe tous un moment en enfer. Alors ne perdons pas confiance en Christ qui nous donneras une puissante lumière pour nous guider dans l'au dela.

Car le passage, craingez le. C'est pour cela qu'il faut s'accrocher a la vie et donner, aimer Dieu de tout son coeur quoiqu'il arrive.

Ca fera une armée d'anges pour nous guider et un Lucifer laissé dans l'ombre.

Notre corps renferme nos démons. Si Christ, Marie, ne les ont pas exorcisés dans notre vie, on se retrouve face a face avec dans le Shéol.

Alors luttons contre le malheur, Lucifer est déterminé a ne pas nous lâcher. Et je dit cela en toute bonne Foi.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Dim 02 Déc 2012, 02:41

jean-luc a écrit:
oui David. nous sommes bien lassant. c'est à se demander par quelle force à Dieu veut bien encore nous sauver ?? lui qui nous à tout donné. lui qui à fait de nous des hommes, des femmes, intelligents et libres .

Dieu dans son incommensurable bonté, nous a confirmé qu'il nous aime au point de bien comprendre notre situation terrestre en confirmant par le biais du Christ son miroir qu'il a bien voulu démontrer que la rédemption est totalement synonyme de son amour pour nous. Cependant, est-ce que Dieu est aveugle au point d'être comme une mère qui ferme les yeux sur tout? NON. Nous devons l'aimer, croire en lui, et aimer le genre humain suffisamment du moins pour ne souhaiter aucun mal à son prochain. C'est bien pourquoi Jésus a clairement dit que le premier et le deuxième commandement sont les plus importants.
Citation :
qu'avons nous fait de cette grâce de Dieu de nous avoir donné d'être des créatures libres?

Cela est de la mortification psychologique. Seulement ce point est similaire à la mentalité musulmane dominée par la peur. Mr. Green

Citation :
qu'avons nous fait de bien intelligent pour l'avenir de nos enfants ? dans quel monde nous les laisseront de leur avoir donnés non la vie mais la mort.

A lire ceci, je ne puis m'abstenir de souligner que c'est un très bel exemple d'une personne de la génération X qui se mortifie par cette culpabilité et pessimisme résultant à cause des baby-boomer! Ôtes ton cilice psychique, allumes mon ami chrétien! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 03 Déc 2012, 14:22

Cécile a écrit:
A vous croire, il n'y aura bientôt plus d'hommes Mr. Green
C'est sûr que ça passe mal aujourd'hui d'afficher un caractère masculin.. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 03 Déc 2012, 16:05

Etre masculin ne signifie surtout pas être macho ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 03 Déc 2012, 16:43

Un macho refoule une certaine féminité non assumée. Peut être demi-gays qui s'ignorent et qui déteste les femmes, mais ne ne peuvent s'en passer pour assoir leur domination irrespectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 03 Déc 2012, 23:14


La raison est tellement fragile. Nous crachons sur Dieu par nos pitoyables décisions politiques, comme en 33 les soldats romains se moquaient de la royauté du Christ en lui crachant au visage. Mais l'espoir poind, celui où Dieu dans sa majesté viendra régner sur ce monde en friche. Alors que nos coeurs soient prêts et nos âmes résignées car nous sommes toujours dans une période d'attente ! Le Christ vient et vaincra ! A vous tous très bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Mer 05 Déc 2012, 14:28

Etre masculin ne signifie surtout pas être macho : fORMATé . Depuis les siècles : asservies , battues , sexe faible , revanchent les féministes .

Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 12:40

Attention il me semble qu'être machiste ce n'est pas être misogyne, ce n'est pas détester les femmes. Le machisme, en fait, c'est la conscience d'être supérieur à la femme sur certains points (tel la force physique) et de le mettre en valeur avec plus ou moins de nuance et d'humour. Evidemment ce n'est pas totalement dénué de préjugé (t'es un femme, tu peux pas comprendre...), mais que le premier ici qui n'en a aucun jette la première pierre ! Après tout, il faut demander aux femmes :il y en a très certainement qui comprennent la psychologie masculine et vivent quelquefois un peu de machisme de la part d'un homme sans pour autant en tirer de large considérations comme les féministes (qui sont une minorité je le rappelle) et en s'en portant tout de même très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 17:28

C'est vrai.. mais la question demeure..
on ne sait pas bien décrire le type de violence qu'exerce la femme
dans une relation..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 18:55

Violence psychologique plutôt que physique, je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 20:10

Violence sous toutes formes.

- oppression
- possession
- intimidation
- manipulation
- harcèlement
- accusation
- adultère
- avortement
- egocentrisme
- séduction
- jérémiades
- chantage
- comédie


Les hommes en sont bien sur aussi capable. Mais elles sont championnes.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 20:14

Je confirme. J'ai été victime d'intimidation de la part d'une fille durant ma jeunesse. Vraiment pas drôle... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Luc_



Masculin Messages : 124
Inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 20:38

Bonjour,

C'est un peu hors-sujet mais j'ai un texte intéressant de Marguerite Yourcenar sur le féminisme (in Les Yeux ouverts, 1980). Je partage donc :

J'ai de fortes objections au féminisme tel qu'il se présente aujourd'hui. La plupart du temps, il est agressif, et ce n'est pas par l'agression qu'on parvient durablement à quelque chose. Ensuite, et ceci vous paraîtra sans doute paradoxal, il est conformiste, du point de vue de l'établissement social, en ce sens que la femme semble aspirer à la liberté et au bonheur du bureaucrate qui part chaque matin, une serviette sous le bras, ou de l'ouvrier qui pointe dans une usine. Cet homo sapiens des sociétés bureaucratiques et technocratiques est l'idéal qu'elle semble vouloir imiter sans voir les frustrations et les dangers qu'il comporte, parce qu'en cela, pareille aux hommes, elle pense en termes de profit immédiat et de succès individuel. Je crois que l'important pour la femme est de participer le plus possible à toutes les causes utiles, et d'imposer cette participation par sa compétence. Même en plein XIXe siècle, les autorités anglaises se sont montrées brutales et grossières envers Florence Nightingale à l'hôpital de Scutari : elles n'ont pas pu se passer d'elle. Tout gain obtenu par la femme dans la cause des droits civiques, de l'urbanisme, de l'environnement, de la protection de l'animal, de l'enfant et des minorités humaines, toute victoire contre la guerre, contre la monstrueuse exploitation de la science en faveur de l'avidité et de la violence, est celle de la femme, sinon du féminisme, et ce sera celle du féminisme par surcroît. Je crois même la femme peut-être plus à même de se charger de ce rôle que l'homme, à cause de son contact journalier avec les réalités de la vie, que l'homme ignore souvent plus qu'elle.

Je trouve aussi regrettable de voir la femme jouer sur les deux tableaux : de voir, par exemple, des revues, pour se conformer à la mode (car les opinions sont aussi des modes) qui publient des articles féministes supposés incendiaires, tout en offrant à leurs lectrices, qui les feuillettent distraitement chez le coiffeur, le même nombre de photographies de jolies filles, ou plutôt de filles qui seraient jolies si elles n'incarnaient trop évidemment des modèles publicitaires ; la curieuse psychologie commerciale de notre temps impose ces expressions boudeuses, prétendument séduisantes, aguicheuses ou sensuelles, à moins qu'elles ne frôlent même l'érotisme de la demi nudité, si l'occasion s'en présente.
Que les féministes acceptent ce peuple de femmes-objets m'étonne. Je m'étonne aussi qu'elles continuent de se livrer de façon grégaire à la mode comme si la mode se confondait avec l'élégance, et que des millions d'entre elles acceptent, dans une inconscience complète, le supplice de tous ces animaux martyrisés pour essayer sur eux des produits cosmétiques, quand ils n'agonisent pas dans des pièges, ou assommés sur la glace, pour assurer à ces mêmes femmes des parures sanglantes. Qu'elles les acquièrent avec de l'argent librement gagné par elle dans une ''carrière'' ou offert par un mari ou un amant ne change rien au problème. Aux États-Unis, je crois que le jour où la femme aura réussi à interdire qu'un portrait de jeune fille qui fume d'un petit air de défi pousse le lecteur de magazines à s'acheter des cigarettes que trois lignes presque invisibles au bas de la page déclarent nocives et cancérigènes, la cause des femmes aura fait un grand pas.

Enfin, les femmes qui disent ''les hommes'' et les hommes qui disent ''les femmes'', généralement pour s'en plaindre dans un groupe comme dans l'autre, m'inspirent un immense ennui, comme tous ceux qui ânonnent toutes les formules conventionnelles. Il y a des vertus spécifiquement ''féminines'' que les féministes font mine de dédaigner, ce qui ne signifie pas d'ailleurs qu'elles aient été jamais l'apanage de toutes les femmes : la douceur, la bonté, la finesse, la délicatesse, vertus si importantes qu'un homme qui n'en posséderait pas au moins une petite part serait une brute et non un homme. Il y a des vertus dites ''masculines'', ce qui ne signifie pas plus que tous les hommes les possèdent : le courage, l'endurance, l'énergie physique, la maîtrise de soi, et la femme qui n'en détient pas au moins une partie n'est qu'un chiffon, pour ne pas dire une chiffe. J'aimerais que ces vertus complémentaires servent également au bien de tous. Mais supprimer les différences qui existent entre les sexes, si variables et si fluides que ces différences sociales et psychologiques puissent être, me paraît déplorable comme tout ce qui pousse le genre humain, de notre temps, vers une morne uniformité.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 20:52

Très juste !
Généraliser est toujours une idiotie.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Jeu 06 Déc 2012, 22:34

Les femmes sont soient exceptionnelles, soient des rapaces sans scrupules, profondément narcissiques et égocentriques.

Dès qu'une femme se sait jolie, c'est terminé, elle verra en elle une idole.

Non, moi qui aime vraiment les femmes, je suis navré de devoir reconnaitre leurs perfidies et convoitises pour un grand nombre. Rassurez vous, la moyenne d'âge du forum et la Foi vous sauve de ma remarque.

Je m'en prend principalement a l'athée de 20 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Mikaelle



Féminin Messages : 8
Inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 06:31

Cécile dixit : Les hommes se plaignent"...
Tous les 3 jours, 2 femmes meurent sous les coups de leur conjoint.

Et...
1,76 millions de familles monoparentales composées d'enfants de moins de 25 ans et d'un seul parent: la mère le plus souvent
taux de chômage féminin, 9,8 contre 8,8 pour les hommes
travail à temps partiel à majorité féminin: 70% sur 1,5 million
le salaire horaire des femmes est inférieur de 14% à celui des hommes
14,2% de français en grande pauvreté selon le Secours Catholique, à majorité des femmes seules, quittées, jeunes et âgées... car les hommes n'assument plus leurs enfants ni leurs responsabilités de chef de famille ou jettent leur compagne quand elles n'intéressent plus ou sont dépassées par la date limite de consommation comme un vulgaire yaourt.

et on explique (entre autres) l'homosexualité ou le ma-être des hommes par la prise de pouvoir des femmes? vous voulez rire j'espère?
Réfléchissez plutôt avant d'écrire...
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 08:15

Bonjour,

Mon nom est Elena, je vous e'cris d'une petite ville en Russie.
Je vis avec ma petite fille, mais n'ont pas un mari, parce qu'il nous a laisse'.
Depuis la crise profonde que j'ai perdu mon emploi et l'impossibilité' de payer les factures de chauffage pour notre appartement.
Nous avons un urgent besoin de chauffage, car l'hiver arrive et que la température est tre`s froide dans notre appartement.
La seule fac,on de le chauffer, est d'utiliser un poe^le a` bois portatif travailler avec le feu et le bois, parce que nous avons beaucoup de bois et épargne.
Mais nous ne pouvons pas l'acheter dans notre boutique locale, car trop cher pour nous (équivalent de 196 euros), et nous ne pouvons pas nous le permettre.
J'ai trouve' votre e-mail sur le site et a décide' décrire cette lettre désespérément de la bibliothèque`que locale.
Si vous avez un vieux poe^le portatif en fonte, et ne l'utilisez plus, s'il vous plai^t il cadeau pour nous et organiser le transport de celui-ci a` notre adresse.
S'il vous plai^t re'pondre et je vous e'crirai notre adresse.
Je vous souhaite un Joyeux Noe"l et une Bonne Anne'e.
Elena.
PS J'ai traduit cette lettre avec google-traducteur. J'espe`re que vous pouvez re'pondre en anglais, parce que j'ai e'tudie' l'anglais a` l'e'cole. Je vous remercie beaucoup.
Elena AH [lenka2012@pikmail.ru]

Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 08:19

La tragédie des filles manquantes de l'Inde

Près d’un million de fœtus féminins sont avortés chaque année en Inde. Les filles sont considérées comme un fardeau économique par leurs parents, qui doivent s’acquitter d’une dot pour les marier. Révéler le sexe du bébé lors d’une échographie est pourtant interdit en Inde depuis 1994, mais cette pratique se poursuit à cause de l’avidité de médecins sans scrupules.

Le documentaire « It’s a girl » du réalisateur Evan Grae Davis, sorti ce mois-ci sur internet (http://www.itsagirlmovie.com/), dénonce l’élimination massive des filles en Chine et en Inde. En Inde, il manquerait 40 millions de femmes depuis 1980. Et le phénomène ne fait que s’aggraver chaque année. Aujourd’hui l’Inde a rencontré Gita Aravamudan, journaliste et auteur de « Disappearing daughters »*, pour parler de cette tragédie qui met en péril la société indienne.

ENTRETIEN AVEC GITA ARAVAMUDAN

Comment a évolué la situation depuis la sortie de votre livre en 2007 ?

Les choses ont vraiment empiré, le déséquilibre des sexes n’a fait que s’accentuer. Le recensement de 2011 a montré que l’avortement sélectif s’est répandu dans tout le pays, et surtout dans les villes, alors qu’il n’était pratiqué auparavant que dans certaines régions. Maintenant ce qu’il se passe, c’est qu’on veut avoir une « famille sur mesure », avec un ou deux enfants, au lieu de 5 ou 10 auparavant. Les gens préfèrent avoir des fils et ils vont donc éliminer les fœtus féminins, par l’avortement sélectif. Ils éviteront ainsi de payer une dot. La pratique de la dot est aussi illégale en Inde, mais il n’y a quasiment aucun mariage qui se fait sans.

Vous avez constaté que l’éducation des femmes ne fait qu’empirer ce problème de sélection du sexe ?

Quand on regarde les chiffres, plus une femme est éduquée, plus elle aura recours à l’avortement sélectif. Par exemple dans le sud de Delhi, un quartier très aisé, c’est là que le déséquilibre est le plus marqué. C’est vraiment triste de constater cela, vous vous imaginez que grâce à l’éducation, les femmes vont s’épanouir, mais non, c’est là qu’elles meurent.
Dans certaines campagnes, il y a bien des programmes avec des distributions de « primes » pour les familles qui ont des filles. Mais des gens qui vivent en ville, dans une résidence de luxe, dans le confort, que pouvez vous leur offrir qu’ils n’aient déjà ? Le même programme ne peut donc pas être appliqué dans la classe moyenne et supérieure urbaine, où l’avortement sélectif est largement pratiqué.

Pourquoi cette loi, le Pre-natal Diagnostic Techniques Act, 1994 (PNDT), qui interdit de révéler le sexe du bébé à naître, n’est-elle pas appliquée ?

Il est très difficile de l’appliquer. Dans toutes les cliniques, il y a des panneaux qui indiquent « nous ne révélons pas le sexe du bébé ». Donc officiellement personne ne le fait, c’est secret, c’est une sorte de marché noir. Il faut savoir où aller, connaître les personnes qui font ça. Les médecins qui révèlent le sexe utilisent souvent des codes, ils disent par exemple : « vous pouvez préparer des sucreries », les parents comprennent alors que c’est un garçon. Ces médecins se font payer plus cher, 700 roupies au lieu de 300 par exemple, et proposent ensuite un avortement si c’est une fille. L’avortement est légal en Inde dans certaines conditions, mais l’avortement sélectif, pour éliminer une fille, est, lui, interdit. C’est un acte qui reste pourtant facile à pratiquer.
La police, elle, a tellement d’autres crimes à réprimer qu’elle n’a pas le temps de s’occuper de cela. Nous avons d’excellentes lois, mais il faut des réformes sociales, un changement d’état d’esprit.

Les mères elles-mêmes sont-elles désireuses d’éliminer les fœtus féminins ?

Les femmes ont été lavées du cerveau depuis des générations, pour leur faire penser qu’elles sont moins importantes qu’un homme. Comment une femme qui n’a pas d’estime pour elle-même, comment peut elle se dire : « je veux avoir une fille » ? Elle même est dans ce système anti-femme. Elle se dira : « je ne veux pas que mon enfant subisse la même vie que moi ».
Au sein d’une famille, une femme qui a un fils a un meilleur statut. Cela devient donc un but, pour que son mari la respecte, que sa belle-mère la respecte. Il y a aussi une croyance ici que le sexe du bébé est déterminé par la femme, une épouse sans fils peut craindre que son mari divorce pour prendre une autre femme.

Quels sont les risques de cette pénurie de femmes pour la société ?

Définitivement, cela va créer de la violence. S’il n’y a pas de femmes à épouser, de femmes à côtoyer dans la vie quotidienne, il y aura une génération d’hommes frustrés, qui risquent d’être très violents avec les femmes qu’ils vont croiser. Les conséquences vont être terribles. En Chine aussi, les filles sont enlevées, violées. On voit déjà les conséquences, là-bas le ratio est encore pire qu’ici.
Je dirai qu’en Inde, nous n’avons pas encore atteint le point culminant. J’ai encore l’espoir que nous puissions changer d’état d’esprit.

Il risque aussi d’y avoir un « trafic de femmes » ?

Cela existe déjà, dans l’état de l’Haryana, du Pendjab et du Gujarat. Quand je suis allée là-bas en 2005, il y avait déjà une pénurie de femmes. Certains hommes allaient acheter des filles dans les communautés indigènes pauvres, pour se marier. On pourrait penser qu’avec la pénurie de femmes, celles-ci prendraient une valeur, mais non, elles sont encore plus dévaluées. J’ai constaté que comme ces femmes étaient « achetées », elles étaient beaucoup moins bien traitées, et elles n’étaient pas considérées comme leurs égales, étant de castes inférieures. Elles étaient donc utilisées comme esclaves domestiques mais aussi comme esclaves sexuelles. Il arrive que ces femmes « achetées » doivent épouser tous les frères d’une même famille. Et là encore, quand elles sont enceintes, elles doivent avorter les bébés filles. Leur seule utilité est de « produire » des fils.

Quelles solutions alors ?

Je n’en ai pas. Il faut réaliser l’ampleur de cette tragédie. Nous n’avons pas encore atteint le point de non retour. En revanche si nous continuons à plonger…
Bien évidemment il faudrait d’abord faire appliquer la loi interdisant la dot.
Il faut aussi donner aux femmes un poids économique par le travail pour qu’elles aient plus de pouvoir.
Autre mesure, les titres de propriété devraient être enregistrés au nom des femmes. Cela ferait une grosse différence dans la manière dont les femmes sont considérées. C’est déjà le cas dans l’état du Kerala, où il y a un système matrilinéaire. Il est essentiel d’avoir une fille dans sa famille, car c’est à elle qu’on transmet le patrimoine, et à elle seule, pas à son mari. Dans le nord est de l’Inde, il y a aussi d’autres endroits avec ce système matrilinéaire. Cela donne une importance aux filles. Le gouvernement pourrait donc imposer que le patrimoine soit au nom des filles.
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 08:23

http://www.itsagirlmovie.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 09:48

Mikaelle a écrit:
Cécile dixit : Les hommes se plaignent"...
Tous les 3 jours, 2 femmes meurent sous les coups de leur conjoint.

Et...
1,76 millions de familles monoparentales composées d'enfants de moins de 25 ans et d'un seul parent: la mère le plus souvent
taux de chômage féminin, 9,8 contre 8,8 pour les hommes
travail à temps partiel à majorité féminin: 70% sur 1,5 million
le salaire horaire des femmes est inférieur de 14% à celui des hommes
14,2% de français en grande pauvreté selon le Secours Catholique, à majorité des femmes seules, quittées, jeunes et âgées... car les hommes n'assument plus leurs enfants ni leurs responsabilités de chef de famille ou jettent leur compagne quand elles n'intéressent plus ou sont dépassées par la date limite de consommation comme un vulgaire yaourt.

et on explique (entre autres) l'homosexualité ou le ma-être des hommes par la prise de pouvoir des femmes? vous voulez rire j'espère?
Réfléchissez plutôt avant d'écrire...

Merci de votre bon conseil ! Mais ce n'est pas moi qui ai écrit "les hommes se plaignent", ni les considérations sur l'homosexualité qui terminent votre message... Ne vous trompez pas d'interlocuteur !

Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 10:42

les HUMAINS/NES sont des PRÉDATEURS / trices sont RIEN D'AUTRES . Ne rien préférer à l'amour du Christ .................
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 13:46

Ne soyons pas misanthropes s'il vous plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 14:26

Ne soyons pas misanthropes FORMATES s'il vous plaît ! par EXPÉRIENCE .
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
dondedieu



Féminin Messages : 338
Inscription : 25/05/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 14:31

"A ravers le monde"...
Lire les commentaires et visionner les autres vidéos...
A razibou...en particulier...

https://www.youtube.com/watch?v=sqlIUfAj594
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 14:53



Féminisme: les hommes se plaignent
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Mikaelle



Féminin Messages : 8
Inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Ven 07 Déc 2012, 21:28

Cécile dixit: "Merci de votre bon conseil ! Mais ce n'est pas moi qui ai écrit "les hommes se plaignent", ni les considérations sur l'homosexualité qui terminent votre message... Ne vous trompez pas d'interlocuteur !"

En citant et poursuivant votre phrase, je ne m'adressais pas à vous, bien sûr... mais je répondais à Jahlove, dont je n'ai pas écrit le nom en toutes lettres, désolée, mes excuses si cette dernière phrase a été mal interprétée.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Sam 08 Déc 2012, 15:22

Les exemples que vous venez d'énumérer plus haut, ne sont que les conséquences de ce qui est plus profond et qui constitue un cercle vicieux tenace, d'autant plus que ça existe depuis des temps immémoriaux.

Le matriarcat est une véritable plaie car carence les futurs adultes dès le berceau, alors que le patriarcat public est préjudiciable pour la femme, qui contribue à ce que cette dernière compense dans le noyau familiale. Ce cycle infini préjudiciable devrait absolument un jour disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 15:19

Cécile a écrit:
Très juste !
Généraliser est toujours une idiotie.
Oui mais pourtant le mouvement féministe est une réalité
et c'est un mouvement qui a un grand impact sur les relations Homme / Femme
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 15:26

S'il y a des féministes excessives, c'est aussi parce qu'il y a eu beaucoup d'excès dans la domination masculine, alors que rien ne la justifie, sinon la force physique.

Mais heureusement, dans la plupart des couples, il y a quand même plus d'"égalité" qu'autrefois.

Il est vrai que des femmes peuvent avoir un tempérament dominant, ce qui arrange parfois bien les hommes qui ne savent pas prendre de décisions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:08

C'est ce que la société nous raconte
mais si c'était faux et que c'est juste les conditions de vie individuelles et collectives qui avaient changées??
Le féminisme est un excès en soi
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:12

Le féminisme est un excès en soi

Tout comme la domination masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:16

Ce que tu appelle la domination masculine est une légende
Que dit La Bible sur les relations hommes/ Femme??
Donc si je comprends bien tu renies La Bible..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:34

L'homme est le chef de la femme mais l'homme doit aimer sa femme, comme le Christ a aimé l'Église, et non pas la dominer tyranniquement rambo .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:37

Oui mais alors pourquoi cet à priori que l'homme serait tyrannique??
alors qu'à notre époque c'est la femme qui est tyrannique..
et cela à cause du féminisme..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:39

Il y a des hommes qui traitent leur femme comme un maître son esclave. Et il y a des femmes méchantes aussi, davantage sur le plan psychologique que physique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:46

Tu parles de façon générale.. je parle de ce qui se passe aujourd'hui
La violence psychologique serait-elle moins condamnable à tes yeux??
Si l'homme dispose de la violence physique et la femme de la violence psychologique
alors les deux doivent être condamnées à égalité..
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28498
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:48

Évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:48

jahlove a écrit:
Tu parles de façon générale.. je parle de ce qui se passe aujourd'hui
La violence psychologique serait-elle moins condamnable à tes yeux??
Si l'homme dispose de la violence physique et la femme de la violence psychologique
alors les deux doivent être condamnées à égalité..

Tu n'aimes pas les musulmans, tu voudrais que la femme reste sous la domination de son mari... Et tu te désoles des 4 millions d'électeurs du FN que l'on écoute pas. :pape:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 16:57

Heliogabale a écrit:
jahlove a écrit:
Tu parles de façon générale.. je parle de ce qui se passe aujourd'hui
La violence psychologique serait-elle moins condamnable à tes yeux??
Si l'homme dispose de la violence physique et la femme de la violence psychologique
alors les deux doivent être condamnées à égalité..
Tu n'aimes pas les musulmans, tu voudrais que la femme reste sous la domination de son mari... Et tu te désoles des 4 millions d'électeurs du FN que l'on écoute pas.
Pourquoi??.. vous trouvez normal que dans un pays soi-disant démocratique
les électeurs du FN soient traités comme des sous-hommes??
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 10 Déc 2012, 23:22

jahlove a écrit:
Avec le féminisme, les femmes ont acquis un pouvoir démesuré
pour elles les hommes se réduisent à des animaux de compagnie
(c'est ce qu'on voit dans la publicité et les magazines de mode)
Pour s'unir à une femme, l'homme doit aujourd'hui se soumettre à leur pouvoir
ou sinon rester seul
c'est aussi très certainement à cause de cela que s'est développé avec une telle ampleur le mouvement homosexuel

Je ne suis pas étonné, cependant je ne développerais pas vu le risque de censure. pale
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 17 Déc 2012, 12:42

................. les hommes se REMPLACENT ...... :bravo: ..... à des animaux de compagnie ..............
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 17 Déc 2012, 12:45

les électeurs soient traités comme des sous :fullgreen: -hommes
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 17 Déc 2012, 18:30

Les femmes ont été prises pour des pondeuses, des cuisinières, des objets sexuels.
Cela dit, au moyen âge, elles avaient la poigne contrairement a ce que l'on pourrait penser.
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Féminisme: les hommes se plaignent   Lun 17 Déc 2012, 22:39

Cécile a écrit:
S'il y a des féministes excessives, c'est aussi parce qu'il y a eu beaucoup d'excès dans la domination masculine, alors que rien ne la justifie, sinon la force physique. .

"S'il y a des machos, c'est aussi parcequ'il y a eu beaucoup d'excès dans le pouvoir féminin, alors que rien ne le justifie, sinon la force de la séduction"

Ce genre d'affirmation est biaisé car il occulte une partie de la vérité.

La volonté de puissance est un vice de l'humanité commun aux hommes et au femmes. La forme varie, le mal est le même. Dénoncer l'un en occultant l'autre n'est donc pas juste; on remplace un mal par un autre - il y a quelque chose de vrai dans le message de David.
Revenir en haut Aller en bas
 
Féminisme: les hommes se plaignent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le féminisme
» Le féminisme n'est pas allé assez loin.
» féminisme: pensée probabiliste vs pensée essentialiste
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Jn 21, 7 Pécheur d'hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: