DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Droit de tuer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 18 Mai 2013, 19:43

Marche contre l'euthanasie à Québec:

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/05/20130518-114617.html

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/05/18/001-manifestation-rassemblement-contre-euthanasie-quebec.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 24 Mai 2013, 11:29

« Vous êtes les sentinelles de l’invisible ».

"De cette grotte de Lourdes, je vous lance un appel spécial à vous, les femmes. En apparaissant dans la grotte, Marie a confié son message à une fille, comme pour souligner la mission particulière qui revient à la femme, à notre époque tentée par le matérialisme et par la sécularisation : être dans la société actuelle témoin des valeurs essentielles qui ne peuvent se percevoir qu’avec les yeux du cœur. A vous, les femmes, il revient d’être sentinelles de l’Invisible ! A vous tous, frères et sœurs, je lance un appel pressant pour que vous fassiez tout ce qui est en votre pouvoir pour que la vie, toute vie, soit respectée depuis la conception jusqu’à son terme naturel. La vie est un don sacré, dont nul ne peut se faire le maître."

Bx Jean Paul II
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 24 Mai 2013, 12:43

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 31 Mai 2013, 23:03

J'ai été témoin d'un cas de conscience cet après-midi .
J'étais en train de prier dans une église , quand un jeune homme m'a demandé de lui trouver un prêtre d'urgence . Je l'ai conduit au sacristain , qui a appelé le curé .

Il a expliqué son problème : son père , cancéreux en phase terminale , compte devancer de quelques jours sa fin " naturelle " mais demande une confession avec bénédiction , avant de procéder .

Je demande vos prières pour ces inconnus et pour le curé .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 01 Juin 2013, 06:48

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 01 Juin 2013, 10:46

boulo a écrit:
J'ai été témoin d'un cas de conscience cet après-midi .
J'étais en train de prier dans une église , quand un jeune homme m'a demandé de lui trouver un prêtre d'urgence . Je l'ai conduit au sacristain , qui a appelé le curé .

Il a expliqué son problème : son père , cancéreux en phase terminale , compte devancer de quelques jours sa fin " naturelle " mais demande une confession avec bénédiction , avant de procéder .

Je demande vos prières pour ces inconnus et pour le curé .

de tout coeur avec vous. Espérons que le curé a su trouver les mots de réconfort.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Jeu 06 Juin 2013, 16:30

Le journal " Le Soir " de ce jour consacre un article à un hommage envisagé pour Christian De Duve , qui a choisi de " mourir dans la dignité " .

Pour le cas de conscience décrit le 31 mai 2013 à 23h03 : le curé a revu ultérieurement le sacristain et lui a demandé comment il avait eu connaissance du cas mais n'a pas fait part des suites .
Revenir en haut Aller en bas
Yves



Masculin Messages : 107
Inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Jeu 06 Juin 2013, 23:35

La souffrance est une création de l'homme... comme la pitié!

La nature, la plus belle expression de Dieu, n'a rien à faire des faibles, des incompris, du droit, de la compassion ou de la croyance de quelque espèce que ce soit. La souffrance y est un motivateur pour évoluer et s'adapter. Elle ne doit donc pas être éliminée. La pitié n'y tient aucune place car ce qui doit être, est.

C'est l'homme qui, dans son incommensurable arrogance, s'arroge et exerce un droit qu'il n'a pas: le droit d'avoir raison!

Tout ce que l'homme doit faire, c'est d'avoir dominion sur la création... en PAIX! Pour y arriver, il doit donc avoir la VÉRITÉ comme fondation, la JUSTICE comme règle de vie, l'AMOUR comme raison d'agir et la LIBERTÉ comme état d'esprit.

C'est tout!
...
Mais on en est bien loin...

Respecter les 15 premiers commandements nous amènerait à vivre plus simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 10 Juin 2013, 19:12

Yves a écrit:
La souffrance est une création de l'homme...
Quand vous souffrirez dans votre chair et dans votre âme au point d'appeler la mort vue comme une libératrice, dites vous que ce n'est qu'une vue de l'esprit et ça ira mieux.....et ça fera des économies à la sécu.
Revenir en haut Aller en bas
Yves



Masculin Messages : 107
Inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 10 Juin 2013, 21:52

La mort ne libère pas... Elle confirme!
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:26

Droit de tuer ? Je n'ai pas le droit moral de tuer. Et même si l'Etat m'en donne un jour le droit légal, il reste que je n'ai pas moralement ce droit. Donc, pour ma part, je m'efforce de ne tuer personne depuis que je suis né, avec succès jusqu'à ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:29

Espérons que nous ne soyons jamais en situation où notre devoir sera de tuer pour sauver des vies innocentes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:43

Alexandre Romeo Morisani a écrit:
Droit de tuer ? Je n'ai pas le droit moral de tuer. Et même si l'Etat m'en donne un jour le droit légal, il reste que je n'ai pas moralement ce droit. Donc, pour ma part, je m'efforce de ne tuer personne depuis que je suis né, avec succès jusqu'à ce jour.

Heureusement que beaucoup lors de la "dernière des der" n'ont pas suivi ce raisonnement... Roméo à vocation à vivre sous la botte...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:45

Yves a écrit:
La mort ne libère pas... Elle confirme!
Venez expliquer ça aux malades en train d'agoniser, ça leur fera du bien de le savoir.
Quand j'entends quelqu'un me réclamer la mort pour les libérer, je crois leur demande sincère.
Quand je lis vos digressions de bien-portant sur la mort, je relativise....
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:50

Adamev a écrit

Code:
Heureusement que beaucoup lors de la "dernière des der" n'ont pas suivi ce raisonnement... Roméo à vocation à vivre sous la botte...

Ah, si beaucoup avaient suivi ce raisonnement, un grand massacre parfaitement inutile aurait été évité.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 14:52

Alexandre Romeo Morisani a écrit:
Adamev a écrit

Code:
Heureusement que beaucoup lors de la "dernière des der" n'ont pas suivi ce raisonnement... Roméo à vocation à vivre sous la botte...

Ah, si beaucoup avaient suivi ce raisonnement, un grand massacre parfaitement inutile aurait été évité.

Et nous serions sous la botte... des chemises brunes, noires ou rouges... les mêmes de toutes façons.
Mentalité d'esclave Roméo.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 15:04

Qu'en savez-vous ? S'il n'y avait pas eu l'absurde "der des der" et le traité de Versailles, les chemises dont vous parlez n'auraient peut-être pas proliféré comme ce fut le cas. Ce serait une autre histoire...
Mon cas au cours de la "der des der" aurait vite été réglé : je serais mort sur le champ de bataille en moins d'une minute lors d'une grande offensive. Et voilà ! Comme des millions d'autres, sans que cela ait la moindre utilité.
Oui, esclave, je connais la chanson. La morale d'esclave, le blabla nietzschéen.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 15:53

Yves a écrit:
La mort ne libère pas... Elle confirme!

Elle confirme quoi ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 16:08

Simon1976 a écrit:
Yves a écrit:
La mort ne libère pas... Elle confirme!

Elle confirme quoi ? scratch

La fin de la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 16:09

Ou le passage de cette vie à l'autre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12277
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 22:47

Alexandre Romeo Morisani a écrit:
Qu'en savez-vous ? S'il n'y avait pas eu l'absurde "der des der" et le traité de Versailles, les chemises dont vous parlez n'auraient peut-être pas proliféré comme ce fut le cas. Ce serait une autre histoire...
Mon cas au cours de la "der des der" aurait vite été réglé : je serais mort sur le champ de bataille en moins d'une minute lors d'une grande offensive. Et voilà ! Comme des millions d'autres, sans que cela ait la moindre utilité.
Oui, esclave, je connais la chanson. La morale d'esclave, le blabla nietzschéen.

Et si ma tante en avait... on l'appellerait mon oncle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 11 Juin 2013, 22:58

Adamev a écrit

Citation :
Et si ma tante en avait... on l'appellerait mon oncle.

Votre oncle resterait marié à une "tante" qui "en a", c'est possible aujourd'hui. Suivez l'actualité un peu !

Vous n'êtes pas fan d'uchronie ? Moi si.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 12 Juin 2013, 23:06

Québec ouvre la porte à l'aide médicale à mourir:

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/06/12/001-mourir-dignite-depot-projet-loi.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 29 Juin 2013, 18:51

Avis du CCNE, arrêté ministériel…les personnes trisomiques 21 seraient-elles une cible nationale ?

En moins d’un mois la trisomie 21 aura été un sujet d’acharnement. Après l’avis n°120 du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) donnant sa bénédiction au nouveau test de diagnostic prénatal (DPN) de la trisomie 21, les fœtus porteurs de cette pathologie sont devenus par le biais d’un arrêté ministériel du 12 juin 2013 une cible nationale. Pour chaque grossesse, les données relatives au DPN de la trisomie 21 seront désormais centralisées. C’est avec une plus grande ampleur que la traque des fœtus trisomiques 21 continue sans que cela n’inquiète. Le rapport européen Peristat qui place la France leader du taux de mortinatalité [1] n’a même pas contribué à questionner sur la médecine prénatale française. Le système eugénique français semble être une fatalité.


Le CCNE valide l’éradication des fœtus trisomiques 21.

C’est le 25 avril 2013 que le CCNE a rendu son avis n°120 intitulé "Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel". Dans cet avis, le CCNE s’exprime en faveur du nouveau test de diagnostic prénatal non invasif (DPNI), déjà commercialisé par certains de nos voisins européens, qui permet de déterminer à partir d’une simple prise de sang maternel et dès la 10ème semaine de grossesse si le fœtus est atteint d’une trisomie 21. Le CCNE qualifie ce test de "plus efficace" pour dépister les fœtus trisomiques 21, de "plus précoce" car il permet d’éviter une IMG [2] tardive plus traumatisante, et de "moins dangereux" car il éviterait de procéder à une amniocentèse, à l’origine de fausse couche. Le CCNE s’inscrit dans une analyse qualitative de la technique. La Fondation Jérôme Lejeune le dénonce : "le rendez-vous éthique est manqué […] le CCNE valide la modernisation de l’éradication des trisomiques". L’opportunité de s’interroger sur la médecine prénatale, la traque du handicap, et l’eugénisme des personnes trisomiques s’imposait. Le CCNE l’a nié méprisant l’éthique au profit de la technique. Le Comité pour Sauver la Médecine Prénatale se dit "choqué" par cet avis, et refuse "l’état de fait, la capitulation sur le plan éthique et l’impuissance devant la violence du marché". Car une fois encore, comment ne pas penser aux enjeux financiers engagés? Le test pourrait être proposé systématiquement aux 820 00 femmes enceintes par an. Dans ce cas le coût s’élèverait à un milliard d’euros précise le CCNE (sic).
Ce nouveau test vient aggraver le mécanisme actuel que le CCNE ne peut ignorer: diagnostic prénatal de la trisomie 21 = interruption de grossesse. La seule inquiétude émise par le CCNE réside dans la possibilité qu’ouvre ce nouveau test à diagnostiquer un nombre important d’autres pathologies fœtales. Le CCNE s’inquiète à juste titre d’une future "organisation scientifique de la sélection de la vie [3]. Comme si la trisomie 21 n’en était pas déjà la parfaite illustration…
Le ministère des affaires sociales et de la santé organise la stigmatisation de la trisomie 21. A peine un mois après l’avis 120 du CCNE, c’est la ministre de la santé qui organise [4] un système de fichage national des 820 000 grossesses annuelles françaises. Toutes les données relatives aux tests de dépistage et de diagnostic de la trisomie 21, à leurs résultats, aux issues de grossesse seront enregistrées et transférées à l’Agence de la Biomédecine (ABM). Cet arrêté instaure une obligation des praticiens de transmettre une liste définie de renseignements aux biologistes, ainsi qu’une obligation des biologistes de transmettre toutes ces données à l’ABM.Celle-ci est ensuite chargée "d’évaluer le dépistage de la trisomie 21", et de retransmettre annuellement une partie de ces résultats nationaux aux organismes tels que la Haute Autorité de Santé, l’Agence national de sécurité du médicament et des produits de santé, l’association des biologistes agrées…Certes les praticiens étaient déjà dans l’obligation de transmettre certaines données relatives au DPN de la trisomie 21 au réseau régional de périnatalité. Ce qui change est bien le caractère national de centralisation de ces données qui seront plus précises et qui feront l’objet d’une évaluation par l’ABM, retransmise ensuite aux praticiens. L’arrêté instaure une stigmatisation nationale des personnes trisomiques 21.


Le rapport européen Peristat révèlait pourtant d’une désolante singularité française

Le CCNE ou la ministre des affaires sociales et de la santé auraient pu être sensibles au rapport européen Peristat rendu le 27 mai 2013. Ce rapport classe la France parmi les mauvais élèves puisqu’elle détient le taux le plus élevé d’enfants nés sans vie, dont 50% sont attribuables à des IMG. L’Inserm ne le cache pas, ce triste score n’est autre que la conséquence d’une politique accrue de dépistage prénatal. Autre conséquence de cette politique prénatale : la France est le leader européen de l’élimination des fœtus diagnostiqués trisomiques 21. On ne peut que s’étonner de l’absence de commentaires de nos dirigeants, tant soucieux du rang qu’occupe la France en Europe sur tant d’autres sujets. L’accompagnement prénatal du handicap est bien mieux géré chez nos voisins et la situation française devrait inquiéter. L’éradication française des fœtus trisomiques 21 est tellement avancée qu’elle n’interroge même plus ?


Le système eugénique français, une fatalité ?Faut-il alors penser que le système eugénique français est irrémédiable ?

Le docteur Patrick Leblanc [5] ne le pense pas. Pour lui l’exemple du Japon qui a vécu sous l’emprise d’une loi dite de "Protection eugénique" est marquant. Finalement abolie en 1996, cette loi autorisait l’avortement des handicapés mentaux, des patients atteints de maladies génétiques…Aujourd’hui le Japon a su se réapproprier le questionnement éthique, ce qui l’amène d’ailleurs à se montrer prudent face au DPNI.

(1) Enfants nés sans vie
(2) Interruption médicale de grossesse
(3) Décrite dans une étude de Danielle Moyse sur le livre "Auschwitz, l’impossible regard" de Fabrice Midal.
(4) Arrêté du 27 mai 2013, publié le 12 juin 2013 JORF n°0134
(5) Gynécologue obstétricien et coordonateur du Comité pour Sauver la médecine prénatale (CSMP)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 30 Juin 2013, 13:05

J'en reviens toujours aux mêmes questions:
1) tu ne tueras pas ok.
2) l'église est contre l'avortement ok.
3) même thérapeutique toujours ok.
4) l''église est contre l'euthanasie toujours ok
5) l'église n'est pas antimilitariste error fatal.
Petit commentaire/
Si l'église était antimilitariste tout ce qui est écrit ci dessus serait défendable, malgré les explications parfois farfelu qui pourraient être respectables.
Ceci dit vue la position de l'église face à "tu ne tueras point" toutes ses positions sont fausses.
C'est aussi ce que j'ai fait remarquer dans le milieux évangélique..
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 30 Juin 2013, 13:19

Attention, l'Eglise est anti guerre en général ! Mais elle sait très bien qu'on ne pouvait arrêter Hitler avec des chapelets uniquement...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 30 Juin 2013, 13:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Attention, l'Eglise est anti guerre en général ! Mais elle sait très bien qu'on ne pouvait arrêter Hitler avec des chapelets uniquement...
J'entends bien Arnaud, mais de l'autre coté (Allemagne) ce sont des protestants luthériens et luther était antisémite tout comme les lefevristes catholique, donc encore une fois, je suis dans une impasse .Embarassed Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 30 Juin 2013, 16:01

L'idéal (l'Evangile) sera réalisé à 100% mais au Ciel !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 06:39

Arnaud Dumouch a écrit:
L'idéal (l'Evangile) sera réalisé à 100% mais au Ciel !
Mathieu,Luc, Marc et jean certes mais pourquoi alors se fiche sur la tronche pour savoir qui dit vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 08:00

ceux qui se fichent sur la tronche ne sont pas chrétiens. ils se revendiquent simplement d'une idéologie, de concepts intellectuels qui n'ont pas "percolé" dans leur cœur.... et malheureusement, ils font fuir des gens comme vous, idéalistes, chrétiens au fond de l'âme mais refusant d'entrer dans une "communauté" parce qu'ils attendent de cette communauté la "perfection de l'âme". on ne la trouvera pas ici-bas En attendant, soit on râle de son côté, soit on franchit quand même le pas (comme vous le faites en venant ici déjà) et on prend les gens comme ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 09:12

Arnaud Dumouch a écrit:
Attention, l'Eglise est anti guerre en général !
C'est pour ça que les prélats bénissent les armées qui partent au combat?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 09:13

rebelle a écrit:
ceux qui se fichent sur la tronche ne sont pas chrétiens. ils se revendiquent simplement d'une idéologie, de concepts intellectuels qui n'ont pas "percolé" dans leur cœur.... et malheureusement, ils font fuir des gens comme vous, idéalistes, chrétiens au fond de l'âme mais refusant d'entrer dans une "communauté" parce qu'ils attendent de cette communauté la "perfection de l'âme". on ne la trouvera pas ici-bas En attendant, soit on râle de son côté, soit on franchit quand même le pas (comme vous le faites en venant ici déjà) et on prend les gens comme ils sont.
Joli.
J'aime.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 13:37

Pierre d'Aumont a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Attention, l'Eglise est anti guerre en général !
C'est pour ça que les prélats bénissent les armées qui partent au combat?

La guerre est parfois un moindre mal.

Sinon qui arrêterait les fous qui ce sont mis en tête qu'une partie des humains ne sont que des animaux qu'il faut exterminés?

Parfois, s'indigner ne suffit plus.

Il faut alors agir.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 14:07

Les prélats ne bénissent pas les armées comme armées. Ils bénissent les hommes qui partent dans ces armées et qui vont affronter la mort.

Lorsque la cause est juste (comme pour les armées contre Hitler, c'est mieux. Mais les soldats Allemands n'en étaient pas moins des enfants de Dieu, embrigadés par un Antéchrist.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 14:40

L'empereur François-Joseph avait demandé à Pie X de bénir ses canons. Le pape a répondu: "Je ne bénis que la paix." ange1
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 02 Juil 2013, 18:40

Dr house a écrit:
J'en reviens toujours aux mêmes questions:
1) tu ne tueras pas ok.
2) l'église est contre l'avortement ok.
3) même thérapeutique toujours ok.
4) l''église est contre l'euthanasie toujours ok
5) l'église n'est pas antimilitariste error fatal.
Petit commentaire/
Si l'église était antimilitariste tout ce qui est écrit ci dessus serait défendable, malgré les explications parfois farfelu qui pourraient être respectables.
Ceci dit vue la position de l'église face à "tu ne tueras point" toutes ses positions sont fausses.
C'est aussi ce que j'ai fait remarquer dans le milieux évangélique..

L'Église ne condamne pas le droit d'un peuple à se défendre, lorsque le droit des personne d'exister est en jeu, (un génocide par exemple), il faut parfois des solutions militaires lorsque tout autres solutions ont été épuisées.

Encore une fois, un moindre mal lorsque le péché d'orgueil aveugle une population entière et ses dirigeants.

Alors, en ce sens, l'Église préfère la paix, mais n'est pas antimilitariste, bien consciente que les forces du mal et ses idéologies perverses pourraient anéantir des peuples entiers s'ils ne résistaient pas...

S'il n'y aurait pas le péché sur terre, il n'y aurait pas de guerre...

Ce n'est pas parce qu'on est croyant qu'on doit être naïf.  L'intelligence d'un chrétien est éclairé par l'Esprit Saint.
Il sait alors ce qui est juste et ce qu ne l'est pas... Même en temps de guerre, même au combat...


Dernière édition par L'assoiffé le Mer 03 Juil 2013, 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 09:26

boulo a écrit:
Il a expliqué son problème : son père , cancéreux en phase terminale , compte devancer de quelques jours sa fin " naturelle " mais demande une confession avec bénédiction , avant de procéder .

Je demande vos prières pour ces inconnus et pour le curé .
Le pauvre homme! Je comprends son désaroi et sa peur devant la souffrance. Le tableau clinique de l'agonie est terrible. Je suis très triste car ce cas illustre parfaitement la dégradation spectaculaire de la qualité des soins dans ce pays. Si les professionnels de santé qu'il cottoie dans le cadre de sa maladie avaient pris le temps de lui expliquer, de lui dire qu'il n'aura pas mal (nous avons largement les moyens dans notre arsenal thérapeutique de faire taire n'importe quelle douleur. Le malade sera "groggy" voir sédaté mais il n'aura pas mal et ne ressentira pas l'inconfort. Qu'il profite de ce qu'il y a à prendre, de régler quelques comptes au niveau familial, de mettre ses affaires en ordre selon ses désirs. Et quand la maladie sera la plus forte, quand le malade commencera à montrer des signes de dépendance dans la satisfaction de ses besoins, quand il ne supportera pas cette dépendance, croyez-en mon expérience le corps flanchera d'un coup ce qui devrait motiver une procédure d'hospitalisation à domicile. Malheureusement les structures d'hospitalisation à domicile manquent de "place" et de budgets pour développer l'activité, alors les pauvres hères viennent à l'hôpital en sachant qu'il en sortiront les pieds devant. Et ça coûte une fortune au contribuable. Il n'est pas nécessaire de sortir le malade de son cadre de vie pour lui offrir l'assistance d'un personnel compétent et disponible doté de tout le matériel nécessaire, je dirais même que l'hospitalisation institutionnelle plonge le malade dans une profonde mélancolie que les professionnels hospitaliers ont du mal à prendre en charge. Comment je fais à l'hôpital si le malade demande à caresser son chat? Pendant qu'il le peut encore, il a la possibilité de donner des directives concernant sa prise en charge. Quand on peut assurer une prise en charge de qualité avec une prévention active des complications qui sont connues et prévisibles, alors le malade ne réclame pas la mort. Si tous les citoyens dans ce pays avaient l'assurance que les choses se passeront ainsi si ça leur arriverait un jour, alors le débat sur l'euthanasie n'existerait même pas! Je n'ai jamais vu de malades qui voulaient mourir, ils voulaient en fait ne plus souffrir. Jamais je ne pourrais tuer un malade, même s'il le demande. Un malade mourant est un être humain encore en vie, et non pas presque mort. L'être humain n'a que le présent pour lui. Le passé ne peut pas être changé et l'avenir n'est pas encore là. La seule chose que je puisse faire pour lui, c'est lui garantir qu'il n'aura pas mal et qu'il ne verra pas son ultime déchéance si tel est son désir. Si les dispositions du "plan cancer" étaient réellement mis en oeuvre au lieu de rester des paroles en l'air, pas un malade cancéreux dans ce pays ne demandera à mourir. Les choix et les conséquences des choix du malade doivent lui être expliqués pas à pas, depuis le diagnostic et les propositions thérapeutiques. Il arrive parfois que des malades refusent des traitements qui pourraient pourtant leur apporter un joli sursis. S'ils se confortent dans leur choix, on n'a plus qu'à les suivre. Mais pas les tuer. En ce qui me concerne je suis infirmier, je suis payé pour prendre soin des malades et pas pour les achever. Le corps médical et le corps soignant sont assez unanimes sur cette question. Il faut développer des places de prise en charge des malades chroniques à domicile, la demande est forte. On a du mal à placer des patients, même quand on anticipe. Il faut que les services de Soins de Suite et de Réadaptation sortent de l'hôpital pour se rendre chez les gens, que des équipes soient recrutées, que le service public qui fait du SSR ferme des lits d'hospitalisation institutionnelle pour en ouvrir à domicile. C'est fait d'ailleurs, les centres de rééducation se spécialisent de plus en plus et ceux qui dépendent du service public hospitalier ouvrent hôpitaux de jour et du domicile tout en fermant des lits d'hospitalisation complète même s'ils sont saturés de demandes de places. Le secteur privé, libéral surtout, attend les protocoles de rémunération de ce genre de prise en charge...... Les services d'oncologie ont recruté et formé des infirmières pour aider le malade pendant la phase d'assimilation et de compréhension du diagnostic et des options thérapeutiques, ils attendent encore les crédits pour le faire. Le privé a vu le vent tourner et cette prise en charge particulière n'est pas sujette à cotation d'actes professionnels auprès de la sécu et des mutuelles. D'où les "contrats dépendance" vendus par certaines assurances.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 12:09

Le privé a vu le vent tourner et cette prise en charge particulière n'est pas sujette à cotation d'actes professionnels auprès de la sécu et des mutuelles. D'où les "contrats dépendance" vendus par certaines assurances.

Oui, et pour moi, cela c'est de la blague, tout comme les contrats d'assurance pour avoir une chambre seul.
Quand on arrive aux urgences, ils mettent où ils peuvent. J'ai eu la chance d'avoir une chambre seule quand j'ai été opérée en urgence, mais je n'ai rien demandé.

Quant à mes parents et ma belle mère qui sont décédés d'un cancer, tout a été mis en oeuvre pour qu'ils ne souffrent pas, le personnel était très présent et compétent.
Nous avons été prévenus que c'était la fin et avons même pû rester à leur chevet jusqu'à leur décès, bien que ça n'était plus l'heure des visites. Et la surveillante passait pour voir si nous avions besoin de quelque chose.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 14:07

Le corps médical et le corps soignant sont assez unanimes sur cette question

C'est la même chose ici au Québec ou un projet de loi sur "mourir dans la dignité " comprenant l'euthanasie est en phase d'être adopté.

Une omnipraticienne de la vieille garde qui fait toujours des visites à domiciles (car ici, ça ne se fait plus depuis 40 ans) arrivait aux mêmes conclusion que vous. Elle a donné une entrevue à la radio nationale.


L'aide à mourir n'est pas une solution. Nous sommes en mesure de soulager. Il faut maintenir à domicile et mettre le paquet pour soulager la souffrance.

Elle a eu seulement deux demandes d'assistance à mourir dans sa longue carrière. L'une d'elle était faite par un jeune homme paraplégique après une grave accident. Elle lui a dit qu'elle ne pouvait accéder à sa demande, mais qu'elle serait là pour s'assurer de son confort. Le type était un champion et professeur d'art martiaux, et ne supportait pas d'être dépendant des autres.

Ses élève de karaté se sont relayés à son chevet, lui faisant à manger, le lavant, le veillant. Chacun est venu lui dire adieu

Il a affirmé plus tard à son médecin que ça été les plus beaux moments de sa vie. Il aurait manqué tout ça si on l'avait aidé à mourir.

Ce sont les personnes en santé qui demandent ces lois. Ils ont peur de la mort et de la souffrance. La génération des boomers particulièrement.

La fin de vie, c'est le moment de recevoir l'amour de ses proches avant de traverser de l'autre côté. Les gens ont peur de se faire aimer.

Elle avait eu plus de demande de la famille pour eutanasier un malade que des demandes de malade eux même... Et ça lui fait peur ce projet de loi.

C'était en gros l'essence de son message.

Ça m'a conforter dans ma conviction.

Mourir dans la dignité c'est être accompagné à la fin. Pas provoquer la mort.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 14:47

Thumright

L'assoiffé a écrit:
C'est la même chose ici au Québec ou un projet de loi sur "mourir dans la dignité " comprenant l'euthanasie est en phase d'être adopté.

La loi est déjà adoptée. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 18:02

L'assoiffé a écrit:


Mourir dans la dignité c'est être accompagné à la fin. Pas provoquer la mort.

Complètement d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 18:05

Pierre d'Aumont a écrit:
L'assoiffé a écrit:


Mourir dans la dignité c'est être accompagné à la fin. Pas provoquer la mort.

Complètement d'accord.

pas si sûre que ça, le mouvement "mourir dans la dignité" prône l'euthanasie.

Dans cette perspective, l’ADMD entend obtenir qu’une loi visant à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté

http://www.admd.net/

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 18:24

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 18:45

Espérance a écrit:
Pierre d'Aumont a écrit:
L'assoiffé a écrit:


Mourir dans la dignité c'est être accompagné à la fin. Pas provoquer la mort.

Complètement d'accord.

pas si sûre que ça, le mouvement "mourir dans la dignité" prône l'euthanasie.

Dans cette perspective, l’ADMD entend obtenir qu’une loi visant à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté

http://www.admd.net/

Pour les membres de l'ADMD, mourir dans la dignité = suicide assisté  ou  euthanasie...
Cela fait des lustres que cette association monte en épingle tous les cas de demandes de suicide.

Alors que... c'est si facile de se débrouiller tout seul si on veut mourir... Je trouve particulièrement vicieux de demander à des soignants de tuer !
En plus, ils font de la pub, et essaient d'inciter les gens à réclamer la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 19:07

Cela me rappelle un dialogue entre 2 philosophes grecs : Diogène et Antisthène.
« Il [ Antisthène] mourut de maladie. Diogène l’alla voir un jour et lui demanda s’il avait besoin d’un ami ; il avait apporté avec lui son poignard. Antisthène vint à crier : « Ah ! qui donc me délivrera de mes maux ? » — « Ceci », dit Diogène, en montrant son couteau. « J’ai dit de mes maux », rectifia alors Antisthène, je n’ai pas dit de la vie !».
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 19:13

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 03 Juil 2013, 21:33

Poisson a écrit:
Cela me rappelle un dialogue entre 2 philosophes grecs : Diogène et Antisthène.
« Il [ Antisthène] mourut de maladie. Diogène l’alla voir un jour et lui demanda s’il avait besoin d’un ami ; il avait apporté avec lui son poignard. Antisthène vint à crier : « Ah ! qui donc me délivrera de mes maux ? » — « Ceci », dit Diogène, en montrant son couteau. « J’ai dit de mes maux », rectifia alors Antisthène, je n’ai pas dit de la vie !».

Excellent ! Mais certains font la confusion... volontairement ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Jeu 04 Juil 2013, 09:10

Cécile a écrit:

Pour les membres de l'ADMD, mourir dans la dignité = suicide assisté  ou  euthanasie...
Pas exactement. l’ADMD entend obtenir qu’une loi visant à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté et à assurer un accès universel aux soins palliatifs (copié-collé sur leur site).
Ce qui me dérange, c'est que "l'accès universel aux soins palliatifs" soit placé en dernier dans leurs revendications. Ça serait en premier, ça me dérangerait moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Droit de tuer    Jeu 04 Juil 2013, 13:28

Citation :
Ce sont les personnes en santé qui demandent ces lois. Ils ont peur de la mort et de la souffrance. La génération des boomers particulièrement.

La fin de vie, c'est le moment de recevoir l'amour de ses proches avant de traverser de l'autre côté. Les gens ont peur de se faire aimer.
la question suivant est peut être aussi à poser: est ce que ces personnes, ces boomers, ainsi que d'autres, ont aimé durant leur vie, quand ils étaient en santé? car il devient bien difficile pour leur descendance parfois fort méprisée de leur part au quotidien de subitement les aimer en fin de vie..... tout est là, encore et toujours. Ce genre de question ne se pose pas là où règne l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Jeu 04 Juil 2013, 14:38

Espérance a écrit:
Pierre d'Aumont a écrit:
L'assoiffé a écrit:


Mourir dans la dignité c'est être accompagné à la fin. Pas provoquer la mort.

Complètement d'accord.

pas si sûre que ça, le mouvement "mourir dans la dignité" prône l'euthanasie.

Dans cette perspective, l’ADMD entend obtenir qu’une loi visant à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté

http://www.admd.net/

Ce que voulais dire c'est que pour moi, mourir dans la dignité = soulager la douleur, accompagner les personnes jusqu'à la fin et non les tuer.

Ce terme, comme bien d'autres, est utilisé pour banaliser l'euthanasie et l'aide à mourir.

Et vous avez raison, la principale revendication du mouvement "mourir dans la dignité" ainsi que la principales raisons d'être de la loi qui a été adoptée au Québec est bel et bien l'euthanasie et l'assistance à mourir.

Les soins palliatifs ont été inclus pour enrobé le tout et faire passer la pilule et éliminé de la résistance.

En effet, qui peut être contre un principe où il y aurait amélioration des soins palliatifs, même s'il viens avec un cadeau empoisonné?

On promet de meilleurs soins palliatifs, on fera passer le reste, et dans les faits sur le terrain, rien de meilleur ne sera proposé pour soulager la douleur et assister les gens en fin de vie, mais l'euthanasie sera légalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 08 Juil 2013, 02:42

Et oui mais pour l'église catholique c'est un meurtre Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 08 Juil 2013, 19:10

Dr house a écrit:
Et oui mais pour l'église catholique c'est un meurtre Mr.Red 

C'est bien ça.

Revenir en haut Aller en bas
 
Droit de tuer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tuer des animaux
» Le traité de Lisbonne autorise à tuer des "émeutiers"
» Archevêque libanais : “Le coran donne au musulman le droit de tuer les chrétiens”
» help cas pratique droit des sûretés
» Toujours du côté droit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: