DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Droit de tuer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 26 Avr 2013, 20:18

Bonjour Julienne , faut ce bouger, s'unir , se solidariser ... oui bien sur tu as raison cependant dans les milieux hospitaliers , tu ne fais pas comme bon te semble ou bien tu n'es plus infirmière , pas question pour moi d'être résignée loin de là mais la réalité de ce qui se passe , est très loin de nos réels espérances et là il y a des problèmes .
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 27 Avr 2013, 13:15

Julienne a écrit:
Christophore a écrit:
L'Assemblée a rejeté aujourd'hui, après examen, la proposition de modification de la loi Leonetti.

Oh non ! ces lois abominables vont donc passer cher frère Christophore ??? Confused
Chère Julienne,
espérons que non ! au contraire : cela exige de développer une discussion plus vraie. La sédation terminale ne peut satisfaire personne. Elle n'a rien de doux, ce sont des jours d'agonie, la tromperie envers l'entourage et du malade, la déresponsabilisation des deux, la coupure des liens d'affection justement pendant l'agonie. Enfin, c'est une souffrance morale pour le malade dans le plus total isolement avec impossibilité de communiquer. S'y ajoutent les terribles symptômes engendrés par l'arrêt de l'hydratation : le malade meurt das les affres de la folie de la soif et des psychotropes.
Il faut plus que jamais prier, car le miracle est en train de commencer, le Bon Dieu n'attend que notre supplication confiante en Lui pour intervenir comme Lui seul sait faire !
Jésus, Marie,
protégez la Vie !


Dernière édition par Christophore le Lun 29 Avr 2013, 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 27 Avr 2013, 17:28

Christophore a écrit:
Julienne a écrit:
Christophore a écrit:
L'Assemblée a rejeté aujourd'hui, après examen, la proposition de modification de la loi Leonetti.

Oh non ! ces lois abominables vont donc passer cher frère Christophore ??? Confused
Chère Julienne,
espérons que non ! au contraire : cela exige de développer une discussion plus vraie. La sédation terminale ne peut satisfaire personne. Elle n'a rien de doux, ce sont des jours d'agonie, la tromperie envers l'entourage et du malade, la déresponsabilisation des deux, la coupure des liens d'affection justement pendant l'agonie. Enfin, c'est une souffrance morale pour le malade dans la plus totale isolement avec impossibilité de communiquer. S'y ajoutent les terribles symptômes engendrés par l'arrêt de l'hydratation : le malade meurt das les affres de la folie de la soif et des psychotropes.
Il faut plus que jamais prier, car le miracle est en train de commencer, le Bon Dieu n'attend que notre supplication confiante en Lui pour intervenir comme Lui seul sait faire !
Jésus, Marie,
protégez la Vie !

Cher Christophore,

Mon coeur saigne à lire une horreur pareille .... peut-être penserez que cela n'a pas de rapports mais déjà les exécutions capitales de la façon dont elles sont appliquées en Amérique me heurtent et me donnent envie de hurler c'est terriblement cruel .....

Toutes ces piqûres, de plus en public pour punir un malfaiteur, faut il que nous devenions bourreau parce que eux ont été bourreau ??? ceci est un autre débat certes !

Et voilà donc à quoi je pense en lisant ce que l'on veut faire avec cette sédation terminale, j'ai aussi envie de hurler d'impuissance ! d' horreur, de chagrin et je suis terriblement scandalisée.

Bien sûr, je continue de prier Lui Seul sait intervenir !!!

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 27 Avr 2013, 19:49

I love you :sts: I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 28 Avr 2013, 21:10

Christophore a écrit:
Ce qui veut dire en pratique ? càd vous préconiser quoi pour un chrétien qui veut s'engager ? Et pas seulement rester enfermé dans un trou ?


c'est simple tu pries et tu écoute ce que Le Seigneur te répond,

sois Il te demande du spirituel avant tout et donc l'action politique est hors de vue, sois il te demande le spirituel et sociale en même temps ça peut aussi mener au politique, mais alors il faut le gabarit et la structure, ça ce fait pas en un jour et là, si tu dérange t'as intérêt a être équipé pour tenir la distance !

l'Abbé Pierre qui au lendemain de la guerre aurait pu espérer des gars en place un peu de sens morale suite a tout ce que la nation avait subit et vu , a préféré se séparer d'eux parce que c'était resté aussi mauvais qu'avant !

donc croire que le monde politique et financier soit réformable par souci humain c'est croire au père noël !

le temps que l'on aura pas conscience Spirituellement du Christ l'homme restera dominé par l’aveuglement de l'esprit des ténèbres de ce monde ; on ne peut servir 2 maitres a la fois , le démon l'avait proposé a Jésus " si Tu T'agenouille et m'adore je Te donnerais de régner sur tous cela !!"
y a ceux qui s’agenouillent et ceux qui ne le font pas !
et ceux qui font du a genoux et debout 100 fois par jour qui sont le spires serviteurs du truc !

si on ne se sent pas la taille de s'opposer au truc il faut faire le bien qui est a notre porté c'est aussi 100% l’Évangile et souvent bien plus efficace sur le long terme : les soviétiques même avec des dizaines de millions de morts n'ont jamais déracinés la foi parce que les mères transmettaient la foi a leurs enfants !! langue
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 29 Avr 2013, 10:54

Théodéric a écrit:
l'Abbé Pierre qui au lendemain de la guerre aurait pu espérer des gars en place un peu de sens morale suite a tout ce que la nation avait subit et vu , a préféré se séparer d'eux parce que c'était resté aussi mauvais qu'avant ! En quoi ?

donc croire que le monde politique et financier soit réformable par souci humain eeuuh, vous voulez dire quoi, là ? c'est croire au père noël ! Pourquoi ce désespoir les concernant ? La politique signifie quoi pour vous ?

Cher Théodéric,
pour le reste de votre message aussi, je ne comprends pas pourquoi vous séparez ce qu'il suffirait de distinguer.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 14:24

Bonjour Christophore je te répond en bleu !

Christophore a écrit:
Théodéric a écrit:
l'Abbé Pierre qui au lendemain de la guerre aurait pu espérer des gars en place un peu de sens morale suite a tout ce que la nation avait subit et vu , a préféré se séparer d'eux parce que c'était resté aussi mauvais qu'avant ! En quoi ?

l'Abbée Pierre était député et après la,guerre il espérait pouvoir avec l'aide de l'assemblée prendre de s décisions plus ordonner a la charité et moins aux arrangement politique calculateur, mais voyant que chacun voulait en gros son intérêt et son calcul avant le secourt au peuple il a quitté tout cela voyant qu'en fait même après une épreuve comme la guerre de 40 (et 1914 pas si éloignée) l'aveuglement continué sa route !
regarde ce qu'il a était amené a dire et faire et encore les dernières actions menée en faveur des exclus pauvres et autres alors que nos clowns dépensaient des milliards en rêve, s’enrichissaient de manières plus que honteuses et aujourd'hui nous laisse la facture de leurs incompétences cumulées !


donc croire que le monde politique et financier soit réformable par souci humain eeuuh, vous voulez dire quoi, là ? c'est croire au père noël ! Pourquoi ce désespoir les concernant ? La politique signifie quoi pour vous ?

je ne désespère pas du monde politique et financier car je n'ai jamais espéré en eux ! :beret:
Jésus a été clair " on ne peut servir 2 maitre a la fois !" eux ils prétendent servir le pays et donc cela implique une priorité a la charité éclairée par le bon sens et le désintérêt de soi, et eux c'est 100% inverse a cela , de ce fait le temps que les règles seront ainsi il ne faut pas espérer quoi que ce soit de valable !
et ce n'est pas en faisant des lois que cela changera ,car les lois c'est eux qui les font et donc savent avant de les passer comment ils les contourneront !
la pratique du Bien est une intention du Cœur où la Volonté y engage l’être entier ! eux ils disent "ho ben oui " en public, mais en privé en rit comme les publicains et pharisiens qui se moquaient du Christ quand Il leurs a parlé des richesses et de l'argent qui éloigne le cœur de l'homme de Dieu !

pour sortir nos nations de là où elles sont tombées il faut des Saints et comme un Saint ne s'impose pas et surtout pas par les armes ,
il faudra donc attendre le repentir de nos nations et surtout la lassitudes des peuples a élire des abru,is et leurs désirs de suivre la Vérité !
tout cela ne peut naitre que dans la peine puisque actuellement plus tu triche e ment et propose de stupidités plus tu est célèbre et adulés , le système médiatique politique financier est unis pour arriver a leurs intérêts quitte a salir les hommes droits !

c'est pénible , mais j'ai confiance en Jésus !

chacun peux faire le Bien s'il veut autour de lui et aider a comprendre le Christ , du temps des catacombes l’Église vivait cachée enterrée et là elle a fait du très très bon travail, du bouche a bouche et oreille a oreille , on en est a la même heure , a nous d’être crédible pas besoin du bazar médiatique ou de dépendre d'un pouvoir , si nous faisons le BIEN qui Plait au Seigneur LA Puissance des Cieux Est là c'est plus que suffisant !


Cher Théodéric,
pour le reste de votre message aussi, je ne comprends pas pourquoi vous séparez ce qu'il suffirait de distinguer.

il y a la Vie spirituelle ici qui peut être vécue dans des engagements sociaux (tout en préservant une part pour le Seigneur) et il y a aussi une VIE Spirituelle que rien ici ne peut contenir ni satisfaire ; a chacun de voir où ce situe son appel (ou orientation profonde) !

si tu es appelé a Vivre Unie intensément au Christ t'engager dans des œuvres (trop sociale) ne fera que te rendre insatisfait et mécontentera l'Esprit en toi !
il est possible d'en faire un peu mais quand l'Esprit te désir pour LA Vie Esprit mieux vaut être plus en retrait , l'Esprit ouvrira la route Lui-Même !
pour ne pas comprendre cela certains ce freine spirituellement sont malheureux et végètent
est ce plus clair dit ainsi ?
Jésus disait " IL FAUT TOUT PERDRE POUR TOUT GAGNER "
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 19:23

Cher Théodéric,

je voudrais bien vous dire que c'est plus clair, mais ce serait un gros mensonge.
Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "intensément"... Pourriez-vous me le dire ? C'est un mot qui a tellement de sens et qu'on met à toutes les sauces, je n'ai jamais compris ce qu'elle signifie dans la bouche des êtres spirituels.

Pour vous donc, cette vie intense (?), implique le renoncement au devoir d'état ?
Retrait...? où ? pourquoi ? Ne voyez-vous pas que l'enterrement des uns provient de la lâcheté des autres qui ne veulent pas soutenir les martyrs pour leur permettre de témoigner.
Ne voyez-vous pas que le calcul intéressé à soi, c'est précisément là ? Que faites-vous des talents que Dieu a donnés ?

Regardez les Actes des Apôtres : c'était bien autre chose ! Toute l'Eglise soutenait les témoins !

L'Eglise des catacombes - cela existe. Mais il me semble trop facile de s'y précipiter sans y être réellement obligés. S'y précipiter pour se terrer, pour éviter des coups, alors que toute l'Eglise devrait être solidaire avec tous ceux qui en prennent pour leur permettre de continuer.

Opposez-vous ce qui ne devrait qu'être distingué ? Comme si nous étions des êtres univoques ?
Pardon mais je ne veux pas vous mentir et dire oui, oui, amen, quand je ne vous comprends pas !
Ne pas déranger ! Et Jésus ne dérangeait-Il pas ? est-ce cela qui doit être le critère de nos choix ?

Le Pape ne nous dit pas de nous cacher ni de nous mettre en retrait pour une vie "intensément" (merci d'avance de m'expliquer ce mot) mais de sortir et apporter le Christ à tous ceux qui ne le connaissent pas ou ne le connaissent que par les contre-témoignages de ses disciples qui le trahissent !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 19:36

Je ne comprends bien pas non plus ce que veut dire Théodoric.
En fait, ce que je comprends, c'est : ne t'occupe pas des autres... Et pourtant Jésus a dit : "Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites".
(Cela implique d'ailleurs autant le mal que le bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 20:50

Merci, chère Cécile !

Oui, vous avez raison, les paroles de Jésus nous interdisent de nous détourner de ceux qu'Il nous a donnés et qui nous ont fait confiance : ce serait une trahison !

Quelle raisons pourrions-nous trouver pur une telle désertion si ce n'est un profond égoïsme et une paresse outrageante pour le Christ ?

Celui qui avait accepté ces "retraits", pendant des années souvent, quel bien en a-t-il reçu pour son âme ? Un abandon, une déréliction que n'a même pas adouci la compassion envers celui qui fait la Volonté de Dieu !

Si nous ne nous occupons plus des autres, comment répondrons-nous au Christ de Matth XXV au Jugement ?

"J'avais faim...J'avais Soif..." Or, Il a toujours faim et soif !

En nous, aussi... Mais qui l'entend, ce cri ?

:sts:

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 21:19

Bonsoir Christophore
je tente de te répondre en bleu


Christophore a écrit:
Cher Théodéric,

je voudrais bien vous dire que c'est plus clair, mais ce serait un gros mensonge.

c'est déjà un bon début :mdr:

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "intensément"... Pourriez-vous me le dire ? C'est un mot qui a tellement de sens et qu'on met à toutes les sauces, je n'ai jamais compris ce qu'elle signifie dans la bouche des êtres spirituels.

intensément ??

intensément pour moi se serait arrêter de croire trouver des réponses dans de s mots des méthodes des moralités et trouver tout en Christ Seul et ensuite partout !

je dirais que tu ressent un appel et que quand tu y répond cela étanche la soif pas seulement la tienne !
donc si tu trouves a répondre là où tu es appelé ( c'est souvent simple et devant nous) tu sauras !
mais de toutes façons le vrai appel Est de Faire Un avec LUI :jesus: et l'intensité reviendra et se creusera encore !
tu peux jeuner pur faire une chose spirituelle , mais tu peux jeuner sans raison juste parcequ'Il mérite cela parce que tu seras moins a toi et même parce que il n'y a pas de parce que !
quand tout ton être pleure de ne pas être assez a lui quand ta peine n'est même plus une consolation d’être peiné, quand exister n'est que te rappeler que tu n'est pas encore unis a Lui, alors ça commence a être intense parce que ça commence a fendiller la pierre de ton cœur ! et tu entre vois que tout Est là mais ailleurs Dieu en Lui-Même !
ensuite plus rien n'a de gout mais c'est bien d'être là même si jamais tu ne réapproche l'intensité tu sais qu'Il Est là !
il ne faut pas chercher a vivre des choses il faut juste l'Aimer Lui sans prétention, être nu quand on est nu et le laisser vêtir si il veut


Pour vous donc, cette vie intense (?), implique le renoncement au devoir d'état ?
Retrait...? où ? pourquoi ? Ne voyez-vous pas que l'enterrement des uns provient de la lâcheté des autres qui ne veulent pas soutenir les martyrs pour leur permettre de témoigner.
Ne voyez-vous pas que le calcul intéressé à soi, c'est précisément là ? Que faites-vous des talents que Dieu a donnés ?

je disais plus haut en reprenant l'écriture , "fait le bien qui est a porté de ta main" , et si tu te sens appelé et capable (avec l'aide du Christ) de faire d'avantage fais le !
j'ai tellement souffert d'avoir conscience du mal et de nos lâchetés que j'ai désirer souffrir pour tout cela pour Dieu et les hommes ! j'ai été exaucés et plus encore !
et je ne peux pas recommander a quiconque de le faire car cela dépasse largement ma force et mon entendement , mais pour moi après 26 ans, je crois que je peux dire , c'était la seule vraie solution pour vivre avec Lui pour répondre très pauvrement a Son Amour !

ai je eu raison ? je ne peux en juger j'espére juste et je crois que cela a plus au Seigneur que parfois Il me le fais saisir dans un recoin de mon cœur sans trop en découvrir !
donc c'est chacun suivant son appel , si faire le bien c'est agir hé bien agit, si faire Sa Volonté c'est un acte spirituel fais le (Le Seigneur agit aussi dans les âmes sans que l'on ai a agir forcément par l'extérieure mais c'est un appel qu'il faut comprendre !
on peut aussi avoir le s2 (le Padre Pio le faisait bien)
je ne doute pas que certain(es) ai aussi un appel a gérer le monde public et là il faut vie spirituelle extrêmement rigoureuse (voir sévère) et une capacité intellectuelle forte ainsi qu'une parole morale bien tracée, ça fait beaucoup pour une seule personne !


Regardez les Actes des Apôtres : c'était bien autre chose ! Toute l'Eglise soutenait les témoins !

tu sais il y a beaucoup de monde qui prie sans que cela soit connu et dans le but que le Seigneur accorde a ce monde des dirigeants digne de Son Royaume !
pour un part on en est revenu a une vie des catacombes, chacun prie chez sois, chacun passe par le pressoir dans la solitude de son cœur !
on est pas encore au bout de la leçon mais honnêtement je crois que cela avance qu'en même bien, même s'il va falloir encore des larmes pour nous ramener a la maison et demander tous Pardon a Notre Père !


L'Eglise des catacombes - cela existe. Mais il me semble trop facile de s'y précipiter sans y être réellement obligés. S'y précipiter pour se terrer, pour éviter des coups, alors que toute l'Eglise devrait être solidaire avec tous ceux qui en prennent pour leur permettre de continuer.

on ne va pas aux catacombe pour se planquer ! la vie des catacombes c'est vraiment pas un lieu facile ! c'est l’extrême issue !
pour que l’Église soit solidaire il faut que ces chefs soient crédibles et malheureusement beaucoup trop ne le sont pas !
un responsable d’Église doit être un homme spirituel, beaucoup sont des intellectuels qui ne mènent pas une réelle vie spirituelle de ce fait l’ennemi a ouvert une brèche dans la muraille de Jérusalem (spirituellement parlant) !
comme dit un ami , le bon sens demeure et qu'en cela sonne faux cela sonne faux et les gens s'écartent sans rien dire , c'est ce qui c'est produit, mais le reconnaitre est refusé par un grand nombre de ceux en place ! des personnes spirituelles auraient eu l'humilité de le reconnaitre , mais des intellectuels pas assez unis au seigneur en sont incapable !
donc il faut encore un peu de temps avant que cela de sonne juste a chacun de préparer son âme , l'écriture dit " 2 homme marche t-ils ensemble sur un chemin sans s’être mis d'accord avant ensemble ?" = quand tu choisis ton compagnon de route tu choisi aussi avec lui le but de la route ! sinon vous n'êtes que des étrangers sur une route !


Opposez-vous ce qui ne devrait qu'être distingué ? Comme si nous étions des êtres univoques ?
Pardon mais je ne veux pas vous mentir et dire oui, oui, amen, quand je ne vous comprends pas !
Ne pas déranger ! Et Jésus ne dérangeait-Il pas ? est-ce cela qui doit être le critère de nos choix ?

j'ai travaillé dans une entreprise il y avait beaucoup de personnes sur les chantiers (la majeur partie) puis il y avait ceux qui faisaient l’entretiens du matériel sur les dépôts et ceux qui faisait le secrétariat et la compta il y avait ceux qui assurent le liens entre tous et qui ont a prendre les décisions de gestion.

la vie spirituelle c'est de même chacun a une place , il serait sot de dire a une secrétaire " cette semaine c'est toi qui fait du marteau piqueur et qui coupe au chalumeau pendant que le chauffeur de camion va répondre au client et faire les factures et le manœuvre ira faire la mécanique sur le matériel"
a chacun de savoir sa place !
il est évidant que là où chacun est appelé il devra être témoin du Christ , certainement un témoin dérangeant vu le sommeil générale !
on doit être témoin par sa manière de vivre et sa parole car en fait le vrai témoignage est là, et sans une vie intérieure Vraie (voir intense) le témoignage est vite fade et incohérent !


Le Pape ne nous dit pas de nous cacher ni de nous mettre en retrait pour une vie "intensément" (merci d'avance de m'expliquer ce mot) mais de sortir et apporter le Christ à tous ceux qui ne le connaissent pas ou ne le connaissent que par les contre-témoignages de ses disciples qui le trahissent !

toujours la même réponse a chacun de saisir là où il est appelé et cela n'est discernable qu'en prenant du temps avec le Christ , certainement il y a des actions concrètes de charité a pratiquer autour de nous individuellement et collectivement , mais cela n'est qu'une facette de la vie car répondre au Seigneur c'est plus que faire des œuvres sociales ou pas seulement cela si tu préféres ainsi !

l'Amour du seigneur Est aussi a un moment POUR LUI SEUL !
IL a bien dit que Le 1er commandement était " tu aimeras Ton Dieu plus que TOUT !
et le second qui lui est semblable (et non pas identique) est et ton prochain comme toi même !"

Donc en Vivant le 1er déjà tu te rend apte a pratiquer le second Correctement , mais tu n'accomplit pas forcément le 1er en accomplissant le second d'abord !

nous nous avons tendance a vouloir faire le second car ça semble plus a notre porté direct, seulement Jésus a bine mis un ordre dans les Commandement
d'Abord le 1er et ensuite le second (peut être quasiment ensemble), mais alors c'est l'Amour de Dieu qu'il faut donner dans la Charité a l'autre et pas notre sentimentalisme !

le Christ il faut apprendre a le trouver chaque jour en soi et LE laisser y vivre sinon on va finir par laisser entrer n'importe qui d'autre en nous et ce sera la misère !

nous voulons souvent sauver le monde , mais c'est une erreur , ce n'est pa sle monde qui est a sauver mais l'homme !
laissons nous d'abord Sauver nous même par le Christ ; comment irons nous sauver les autres ?
si le deuxième commandement dit " et ton prochain comme toi-même !" ayons cet Charité envers le prochain de nous laisser aimer pour lui :jesus: ainsi nous aurons une vraie Charité et nous pourrons l'aimer comme nous même nous sommes laisser Aimer !"
car si je n'ai pas la charité de me laisser d'abord Aimer Sauver par Le Seigneur en passant du temps avec Lui, je ne crois pas que j'aurais beaucoup de charité en allant vers mon prochain !

ceux qui ne savent pas ne savent pas;
mais si nous nous savons, nous devons aller a la source de la charité pour donner la Vraie a nos frères et pouvoir les aimer COMME NOUS MÊME !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Avec le Seigneur en nous et cela c'est rarement spontané a l'âme !   Mar 30 Avr 2013, 21:40

Cécile a écrit:
Je ne comprends bien pas non plus ce que veut dire Théodoric.
En fait, ce que je comprends, c'est : ne t'occupe pas des autres... Et pourtant Jésus a dit : "Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites".
(Cela implique d'ailleurs autant le mal que le bien !)

Bonsoir Cécile,


évidement si tu crois que je veux dire cela tu ne me comprend pas ! hi hi


je dis avant de nous lancer avec notre (bonne volonté) il est préférable de demander au christ ce qu'Il attend de nous !
mais cela n'empêche pas d'aider et d'aimer son prochain autant que l'on peut !
mais se lancer dans le sociale a tout va risque aussi de nous aveugler sur la réalité du Christ Spirituel = le 1er commandement !

il y a le bien a faire autour de soi, mais il y a aussi le VRAI Bien a faire Au et Avec le Seigneur En nous et cela c'est rarement spontané a l'âme , on veut bien prendre un peu de temps avec Jésus mais enfin juste ce qui nous va !
l'intensité qui satisfait le Christ va au delà de ce qui nous va ; IL Est dérangeant Jésus aie aie aîe !!
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 30 Avr 2013, 22:17

Cher Théodéric,

En tous cas je suis pleinement d'accord sur l'importance d'aimer le Christ POUR LUI et non en vue d'autre chose ; c'est ce que je crois pour le Christ et pour toute amitié divine donc aussi pour tout acte de charité fraternelle.

Le Christ est source, la Source de l'amour pour le prochain ; le 1er commandement est source du second, nous sommes d'accord là dessus aussi. Je dirais même que c'est LA chose qui manque dans le monde depuis des décennies.

Evidemment, sans faire de dialectique d'opposition mais en maintenant l'ordre entre les deux.

L'appel - la réponse... tout cela... c'est un peu comme le petit Samuel... se mettre d'accord, oui - mais comment si Babel a fait qu'on ne peut plus se comprendre ?

Comment répondre si vous n'entendez pas l'appel, comment faire ce que vous savez être la volonté de Dieu si on vous barre la route ? Si ceux qui devraient vous aider s'acharnent pour vous faire perdre la foi et vous barrer la route ? vous décourager - ce que vous feriez certainement si vous ne comptiez pas sur DIEU SEUL.

(Pour le reste, je ne suis pas d'accord avec tout - j'aurais bien des choses à dire mais pas comme cela.)

Like a Star @ heaven :sts: Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 01 Mai 2013, 12:46

A.) Cher hostie1,

tant mieux que vous vous compreniez avec Téodéric.

Pauvre médecin terre-à-terre que je suis, je n'ai aucune capacité à comprendre les symboles ou le langage un tant soit peu ésotérique qui aujourd'hui permet un peu n'importe quoi avec le langage. Cela n'est que mon avis personnel.

Pour votre raisonnement sur croyances, charité, foi, oeuvres, si j'ai un moment, j'y reviendrai car c'est assez vite dit comme cela, en oubliant le Don de Dieu.

Mais alors, pour vous, ceux à qui ils barrent la route sont les ouvriers de la Vigne du Seigneur ou les autres ?

B.) Pour revenir au sujet :

http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/811387/extension-de-l-euthanasie-aux-mineurs-une-evidence.html
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 14:24

Cher hostie, si vous souhaitez continuer sur ces sujets - à moi totalement abscons - merci d'ouvrir un autre fil.
Je souhaite ici rester dans le sujet du fil.
(d'autant que vous n'avez pas corrigé votre erreur de syntaxe ni répondu à ma dernière question - donc merci de continuer sur un autre fil).

A ce sujet, notons qu'il y a différentes façons de tuer : le meurtre des âmes
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 14:45

Christophore a écrit:
Cher hostie, si vous souhaitez continuer sur ces sujets - à moi totalement abscons - merci d'ouvrir un autre fil.
Je souhaite ici rester dans le sujet du fil.
(d'autant que vous n'avez pas corrigé votre erreur de syntaxe ni répondu à ma dernière question - donc merci de continuer sur un autre fil).

A ce sujet, notons qu'il y a différentes façons de tuer : le meurtre des âmes

Bonjour Christophore svp pouvez vous m'expliquer ce que veux dire , "" le meurtre des âmes bien merci à vous ""
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 15:00

Il faut cliquer sur le lien, visionner la vidéo et elle parle pour elle-même.

Merci de ne pas modifier les textes que vous citez entre guillemets ou en "citation".
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 16:03

hostie1 a écrit:
Christophore a écrit:
Cher hostie, si vous souhaitez continuer sur ces sujets - à moi totalement abscons - merci d'ouvrir un autre fil.
Je souhaite ici rester dans le sujet du fil.
(d'autant que vous n'avez pas corrigé votre erreur de syntaxe ni répondu à ma dernière question - donc merci de continuer sur un autre fil).

A ce sujet, notons qu'il y a différentes façons de tuer : le meurtre des âmes

Effectivement, et vous avez l'air de vous y connaître en chien.



?????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 16:23

Euthanasie stade suprême du capitalisme
Publié le 30 avril 2013 par Anne Brassié

Martinez : Le droit de mourir est il un bon droit ? Surtout quand il est promu, célébré tout simplement parce que les vieux coûtent cher et qu’il n’y a plus d’argent en caisse…..Voilà l’excellente question roborative que nous pose Jean Claude Martinez avec un humour décapant. Il montre l’état des lieux, les finances au plus bas , le nombre de vieux qui augmentent. Et il démonte le processus de la propagande : on traite les malades en phase terminale de légumes, un légume n’est plus un homme donc on peut l’éliminer. Le jeune tétraplégique comateux coûte trop cher , on dit que sa vie est trop dure et hop une petite piqûre. Le rôle du médecin n ‘est pourtant pas d’éteindre la bougie.

Attali nous avait prévenus en 1981: » La vieillesse est actuellement un marché mais il n’est pas solvable. » La vie coûte cher donc on supprime la vie. Dans le même ordre d’idées on subventionne les IVG.

En homme politique responsable Jean Claude Martinez propose deux solutions pour trouver de l’argent : que les grandes sociétés multinationales paient un impôt européen et qu’une alliance avec les pays chrétiens d’Amérique latine se fasse sinon les deux autres blocs anglo saxons et islamiques l’emporteront.

Certains envisagent même d’euthanasier les pauvres…Dur dur de vivre en socialie. Mais osons la vie !

Via romana
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 16:39

Le cardinal Vingt-Trois et le Grand rabbin David Messas, le 26 mars 2007 :

« Le fait de ne pas entreprendre (ou de ne pas maintenir) pour un malade déterminé, tel ou tel traitement médical, ne dispense pas du devoir de continuer à prendre soin de lui.

Juifs et catholiques, nous jugeons qu’il est de la plus haute importance de chercher le moyen et la manière les plus adéquats d’alimenter le malade, en privilégiant dans toute la mesure du possible la voie naturelle, et en ne recourant aux voies artificielles qu’en cas de nécessité.

Seules des raisons graves dûment reconnues (non assimilation des nutriments par l’organisme, souffrance disproportionnée entraînée par l’apport de ceux-ci, mise en danger du malade du fait de risques d’infection ou de régurgitation) peuvent conduire dans certains cas à limiter voire suspendre l’apport de nutriments.

Une telle limitation ou abstention ne doit jamais devenir un moyen d’abréger la vie. »


Source : CEF
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 22:33

C'est arrivé a une copine à moi qui en ce levant ce matin à trouvé sur sa bagnole taguER " crève lesbienne, j'aurai ta peau à toi à ta bip" le gars à été arrêter mais l"HP du coin le protège tu ne tueras pas mais lui peu le faire c'est coll sans problème vive la SPY sur ce
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 03 Mai 2013, 23:40

02 mai, 2013 leblogdejeannesmits

En France, l’euthanasie existe déjà !

Un jeune homme se meurt, privé de nourriture…


Cela se passe aujourd’hui et maintenant, quelque part en France, en pleine légalité et par application de la loi Leonetti. Un jeune homme – appelons-le Hervé – dans le coma depuis plusieurs années après avoir été victime d’un accident de la route, a fait l’objet d’une décision d’« arrêt de soins ». Non pas des soins d’acharnement, d’interventions lourdes et pénibles. Non : on lui a supprimé la nourriture, et réduit de manière drastique la quantité de liquide administrée. De 3 litres en 24 heures, son hydratation a été ramenée à quelque 100 ml sur la même période.

Il n’y a qu’une issue possible, c’est l’issue recherchée : la mort.

En France, aujourd’hui, alors qu’on fait mine de débattre autour de l’euthanasie, le corps médical peut décider de faire mourir un malade de faim et de soif, et les proches n’y peuvent rien. Ils ne peuvent que le regarder partir, la mort dans l’âme, bouleversés de voir que cette mort est voulue et organisée pour elle-même. C’est la définition de l’euthanasie. « Euthanasie par omission », en l’occurrence. Mais euthanasie quand même.

Coma ? Le jeune homme était en effet dans un état de coma profond après son accident. Puis, doucement, il est remonté au palier du coma végétatif. Et aujourd’hui, il est au stade du coma pauci-relationnel : cela veut dire qu’il est incapable de réagir de manière suivie à des instructions simples mais qu’il possède la conscience de son environnement, cette conscience fût-elle minimale. En particulier, il suit ses visiteurs des yeux. Dans ce type de coma, on constate une interaction avec l’environnement et notamment des réponses aux stimulations verbales, surtout lorsque la voix entendue est celle d’un membre de la famille. Il a été démontré par plusieurs études publiées par Neurology que les patients en état de conscience minimale perçoivent les émotions et la douleur.

Cela ajoute à l’horreur de la situation. Les médecins qui ont pris la décision, depuis plusieurs jours déjà, de supprimer l’alimentation et une grande partie de l’hydratation de Hervé n’ont pas même l’excuse de se réfugier derrière l’inconscience, réelle ou supposée, d’un malade plongé dans un coma dépassé, d’un coma profond sans retour.

Et les proches le savent bien, qui voient Hervé perdre des forces de jour en jour – et pleurer lorsqu’il les entend entrer dans sa chambre d’hôpital.

Il pleure ? Mais c’est qu’il a de la conjonctivite, assurent les médecins.

Car il n’y a pas beaucoup de sympathie pour les proches de la part de ceux qui, « collégialement » comme le veut la loi Leonetti, ont pris la décision d’arrêter les « soins » d'Hervé – soins qui ne sont pas extraordinaires, et que nul n’est obligé d’accepter ou de fournir, mais soins ordinaires : apporter le minimum pour le confort d’un patient, ce qu’on ne devrait refuser à aucun être humain qui souffre : un abri, de quoi s’alimenter, de quoi boire.

Peu importe que cette alimentation soit apportée autrement que par la bouche, dès lors que cela ne fait pas inutilement souffrir le patient – qui est par ailleurs en bonne santé.

Les proches… Dans ce cas précis, c’est l’épouse du jeune homme qui a approuvé, peut-être demandé que la vie de son mari s’arrête là. Les parents, la famille de Hervé n’ont pas été consultés (la loi Leonetti le prévoit pourtant). Ils ont été mis devant le fait accompli. Et ont appris fortuitement que le processus avait déjà été mis en place. C’est la colère, la tristesse, l’indignation. Ils ont eu beau le faire savoir, le corps médical est implacable. Leur voix ne compte pour rien.

Et un jeune homme se meurt de mort lente, délibérément tué dans un hôpital français.

On peut supposer que, catholique, il n’aurait pas voulu de cette fin et ses larmes le confirment. La loi demande que l’on recherche la volonté du patient, s’il pouvait l’exprimer. Mais cela n’oblige non plus à rien.

On s’accorde en général à dire que la loi Leonetti de 2005 est une loi d’« équilibre » et respectueuse de la vie. Très peu de voix médiatiques se sont élevées – hormis celles de Présent, d’Yves Daoudal – à l’époque de son adoption pour dénoncer la légalisation de l’euthanasie qui y est discrètement mais réellement présente.

Le cardinal Vingt-Trois s’était associé au Grand rabbin David Messas, en 2009, pour le mettre en lumière. C’était déjà tard mais c’était courageux et juste :

« Le fait de ne pas entreprendre (ou de ne pas maintenir) pour un malade déterminé, tel ou tel traitement médical, ne dispense pas du devoir de continuer à prendre soin de lui. Juifs et catholiques, nous jugeons qu’il est de la plus haute importance de chercher le moyen et la manière les plus adéquats d’alimenter le malade, en privilégiant dans toute la mesure du possible la voie naturelle, et en ne recourant aux voies artificielles qu’en cas de nécessité. Seules des raisons graves dûment reconnues (non assimilation des nutriments par l’organisme, souffrance disproportionnée entraînée par l’apport de ceux-ci, mise en danger du malade du fait de risques d’infection ou de régurgitation) peuvent conduire dans certains cas à limiter voire suspendre l’apport de nutriments. Une telle limitation ou abstention ne doit jamais devenir un moyen d’abréger la vie. »

Le cas d'Hervé rappelle en de nombreux points celui de Terri Schiavo aux Etats-Unis, qu’on a laissée mourir de faim et de soif parce que son mari en avait obtenu le droit par voie judiciaire, contre la volonté de ses proches. Son calvaire et son décès, huit jours avant celui de Jean-Paul II, avaient profondément remué la société américaine. Le Vatican avait clairement dénoncé le processus comme une « euthanasie par omission », aussi répréhensible que n’importe quelle euthanasie dite « active ».

En France, c’est le silence qui est de mise – car on imagine que le cas de Hervé est loin d’être isolé. Et si j’ai choisi pour cet homme le prénom de Hervé, pour protéger son identité et celle de sa famille, c’est en pensant à Hervé Pierra, resté dans le coma après une tentative de suicide par pendaison : il est mort dans d’atroces souffrances après une semblable privation de nourriture. Ses parents et le lobby de l’euthanasie en tirent argument pour réclamer le « droit de mourir », de mourir vite.

Mais c’est la vie qui mérite d’être protégée et entourée des meilleurs soins possibles, sans quoi la société humaine devient barbare, décidant elle-même qui peut vivre et qui doit mourir.

Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 04 Mai 2013, 06:39

Dr house a écrit:
C'est arrivé a une copine à moi qui en ce levant ce matin à trouvé sur sa bagnole taguER " crève lesbienne, j'aurai ta peau à toi à ta bip" le gars à été arrêter mais l"HP du coin le protège tu ne tueras pas mais lui peu le faire c'est coll sans problème vive la SPY sur ce

HP ??? SPY ???

Votre copine est-elle menacée d'euthanasie de vieillard , dr House ?

Ceci dit , je lui exprime toute ma sympathie et souhaite que l'église catholique de France se mobilise pour défendre les homosexuel-les .

Ce n'est pas incompatible avec la mobilisation contre le mariage pour tous .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 04 Mai 2013, 19:25

boulo a écrit:
Dr house a écrit:
C'est arrivé a une copine à moi qui en ce levant ce matin à trouvé sur sa bagnole taguER " crève lesbienne, j'aurai ta peau à toi à ta bip" le gars à été arrêter mais l"HP du coin le protège tu ne tueras pas mais lui peu le faire c'est coll sans problème vive la SPY sur ce

HP ??? SPY ???

Votre copine est-elle menacée d'euthanasie de vieillard , dr House ?

Ceci dit , je lui exprime toute ma sympathie et souhaite que l'église catholique de France se mobilise pour défendre les homosexuel-les .

Ce n'est pas incompatible avec la mobilisation contre le mariage pour tous .
Cela n'a rien à voir avec l'euthanasie, c'est juste un imbécile qui est protégé par les psychiatres et placé sous tutelle donc bien protégé, par le service tutélaire ainsi que L'HP..

J'en est également une autre histoire a vous conter.
Un de mes voisins était paxé avec une femme jalouse, possessive au cours d'une violence dispute de ménage elle lui a donné un coup de couteau dans le bras, bref ... Donc enquête et la police a découvert que mademoiselle avait voulu étrangler une collègue de travail ...

Ce voisin c'est donc dépaxé Mademoiselle en furie lui a jurée qu'elle aurait sa peau, et dernièrement j'ai appris que cette furieuse s'en était pris a la nouvelle amie de ce voisin en la coursant à travers la ville et les flic rien de rien, il sont allez la voir et voila.
Boulo,
Cela n'a rien a voir avec votre petite plaisanterie, en clair on a droit de se laisser tuer sans rien faire c'est tout ce que je constate;
Cordialement....
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 04 Mai 2013, 20:00

Dr house a écrit:
...
Boulo,
Cela n'a rien a voir avec votre petite plaisanterie, en clair on a droit de se laisser tuer sans rien faire c'est tout ce que je constate;
Cordialement....

Cher dr House , je voulais juste vous faire remarquer que , si j'ai bien compris , le présent fil traite de l'euthanasie .

Mais je compatis volontiers aux cas que vous citez .

En Belgique , depuis les tueries du Brabant et l'affaire Dutroux , nous connaissons bien les limites de capacité de la police . La magistrature , quant à elle , est souvent perplexe face aux cas relevant de la psychiatrie .
A Tournai , il y a quelques années , une jeune étudiante française a été assassinée par un évadé de l'institut de défense sociale .

J'estime pour ma part que l'école psychanalytique d'Otto Rank , qui relie ces cas au traumatisme de la naissance ,
n'a pas été assez estimée . Je suis même enclin à croire que ce traumatisme de la naissance est la traduction concrète du péché originel professé par l'église catholique .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 04 Mai 2013, 20:10

Dr house, le monde d'aujourd'hui est plein d'injustices.
Il faut se battre au quotidien et surtout, rester vigilant quoi qu'il arrive.

Quant à votre amie homosexuelle malheureusement elle fait partie d'une catégorie de personnes qui sont potentiellement visée par des déséquilibrés. Mais n'importe qui peut recevoir des menaces de mort. Il suffit d'être au mauvais endroit, au mauvais moment. On ne va pas coller un garde du corps aux basques de chaque personne menacée ou en danger de mort.

Autrefois on brulait les sorcières et les hérétiques, on pendait les voleurs de chevaux... aujourd'hui encore dans certains pays on est condamné a mort pour presque rien.

Il y aura toujours des persécutions sur cette terre. Le salut est ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mar 07 Mai 2013, 21:33

Selon le code de déontologie médicale, un médecin est interdit de provoquer délibérément la mort du malade. Il est stipulé qu'«un médecin doit accompagner le mourant jusqu'à ces derniers moments, assurer par des soins la qualité de vie du malade et réconforter son entourage » (article 38).

Le code de déontologie médicale s'est inspiré du serment d'Hippocrate :
« je ne remettrai à personne de poison si on m'en demande, ni en prendrai l'initiative d'une pareille suggestion. »


Source : TPE

Mais... à quoi bon débattre de l'euthanasie puisque, regardez :

Faut-il légaliser le suicide assisté ?

"cherpay dit le 07/05/2013

OUI! Je réponds :"OUI".Pour plusieurs raisons.

1°Il faut pouvoir se dérober au pouvoir des Médecins.Nous les dispenserons ainsi d'avoir des conflits de conscience.

2° Le pouvoir médical doit s'arrêter où commence ma Liberté.

3° Si les Peuples peuvent disposer d'eux-mêmes il doit en être de même des Individus.

4° Nous devons, en toute quiétude, pouvoir faire le choix définitif sans craindre les contraintes oppressives sur notre jugement personnel.

5°Et nous en donner les moyens au moment que nous jugeons opportun.

6° Dans la ligne de la politique belge, on doit nous reconnaître ce droit, comme celui de l'avortement (avorte qui veut!)

7° Enfin nous devons pouvoir émerger, enfin du cadre catholique qui imprègne encore notre Droit."

Source : Le Soir
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 10 Mai 2013, 12:10

Christophore a écrit:
Selon le code de déontologie médicale, un médecin est interdit de provoquer délibérément la mort du malade. Il est stipulé qu'«un médecin doit accompagner le mourant jusqu'à ces derniers moments, assurer par des soins la qualité de vie du malade et réconforter son entourage » (article 38).

Le code de déontologie médicale s'est inspiré du serment d'Hippocrate :
« je ne remettrai à personne de poison si on m'en demande, ni en prendrai l'initiative d'une pareille suggestion. »


Source : TPE

Mais... à quoi bon débattre de l'euthanasie puisque, regardez :

Faut-il légaliser le suicide assisté ?

"cherpay dit le 07/05/2013

OUI! Je réponds :"OUI".Pour plusieurs raisons.

1°Il faut pouvoir se dérober au pouvoir des Médecins.Nous les dispenserons ainsi d'avoir des conflits de conscience.

2° Le pouvoir médical doit s'arrêter où commence ma Liberté.

3° Si les Peuples peuvent disposer d'eux-mêmes il doit en être de même des Individus.

4° Nous devons, en toute quiétude, pouvoir faire le choix définitif sans craindre les contraintes oppressives sur notre jugement personnel.

5°Et nous en donner les moyens au moment que nous jugeons opportun.

6° Dans la ligne de la politique belge, on doit nous reconnaître ce droit, comme celui de l'avortement (avorte qui veut!)

7° Enfin nous devons pouvoir émerger, enfin du cadre catholique qui imprègne encore notre Droit."

Source : Le Soir

Rt oui mais pourtant le Lebenborn à bien existé à la fin de l'occupation les norvégiens ont envoyé ses enfants en HP pale pale pale

r.wikipedia.org/wiki/Lebensborn


ça c'est la vérité alors quand j'entends à l'assemblée dire en parlant des gays et lesbiennes que ce ne sont pas des parents normales

:mdr: :mdr:

Pourquoi faire autant de palabres sur l'euthanasie je me dis que l'homme a plus de compassion pour son animal de compagnie que pour ses contemporains à oui c'est vrai un chien ou un chat n'a pas d'âme ... Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 10 Mai 2013, 12:20

La pureté catholique le péché et tout le toutime quand je lis toutes ces choses je n'y crois plus ...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 11 Mai 2013, 14:32

Est-ce volontairement que vous mélangez tout , dr House ou bien ce brouillard est-il déjà dans votre cerveau ?

Pour reparler d'euthanasie , le mieux serait de prendre l'exemple récent du docteur Christian de Duve ( voir notamment le journal " Le Soir " de Bruxelles , des mercredi 10 avril 2013 et lundi 6 mai 2013 ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Sam 11 Mai 2013, 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 11 Mai 2013, 15:06

Merci, boulo.
Cet exemple est repris dans le site et commenté ici
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 11 Mai 2013, 19:42

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Liberte-politique-TV/Tuer-n-est-pas-un-soin
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 11 Mai 2013, 19:52

Christophore a écrit:
Merci, boulo.
Cet exemple est repris dans le site et commenté ici

"Le médecin et chimiste belge Christian de Duve, prix Nobel de médecine en 1974, est décédé samedi par euthanasie à l'âge de 95 ans.
"La mort, ce serait beaucoup dire qu'elle ne m'effraye pas, mais je n'ai pas peur de l'après car je ne crois pas. Lorsque je disparaîtrai, je disparaîtrai, il ne restera rien", avait-il confié le 8 avril au journal belge Le Soir (...)


Comme dit le livre de la Sagesse 2, 1-5:

"Car ils disent entre eux, dans leurs faux calculs : "Courte et triste est notre vie ; il n'y a pas de remède lors de la fin de l'homme et on ne connaît personne qui soit revenu de l'Hadès. Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre coeur ; qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant. Avec le temps, notre nom tombera dans l'oubli, nul ne se souviendra de nos oeuvres ; notre vie passera comme les traces d'un nuage, elle se dissipera comme un brouillard que chassent les rayons du soleil et qu'abat sa chaleur. Oui, nos jours sont le passage d'une ombre, notre fin est sans retour, le sceau est apposé et nul ne revient."
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 11 Mai 2013, 19:54

Il doit être surpris d'exister encore ! :beret:

Ca doit être surprenant de voir comme sa science était faible !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 20:53

Cécile a écrit:
http://www.libertepolitique.com/Actualite/Liberte-politique-TV/Tuer-n-est-pas-un-soin

Chère Cécile,

merci pour ce lien. Bouleversant. Je l'ai mis en première page.
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 20:59

Cécile a écrit:
http://www.libertepolitique.com/Actualite/Liberte-politique-TV/Tuer-n-est-pas-un-soin

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 21:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Il doit être surpris d'exister encore ! :beret:

Ca doit être surprenant de voir comme sa science était faible !

Trop de science et pas assez de spiritualité. No
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 21:06

Quand le Droit de tuer est revendiqué par l'homme cela aboutit au meurtre du corps, de l'âme de l'humanité :


10 mai, 2013

Irlande : l'avortement forcé d'une innocente violée puis enlevée, enfermée et droguée de force. Le tout pendant des années et en toute légalité !

Témoignage du cauchemars que vivent les malades soumis à la"sédation terminale" avant de mourir car ils reçoivent eux aussi le même "médicament" dont témoigne Mary.
A noter que le Prix Nobel Christian de Duve qui demandait d'être euthanasié avait refusé ces "calmants". Lui, le pouvait.
Deux poids , deux mesures.
La honte de la médecine !
On comprend que Sicard, lui aussi médecin, préfère laisse le suicide (qu'il ne faudrait d'ailleurs pas faire assister par des soignants qui finiront par devenir des monstres).

"Une jeune femme irlandaise poursuit actuellement le gouvernement de son pays pour avoir été soumise à un avortement forcé après être tombée enceinte à la suite d'un viol particulièrement violent. « Mary » était mineure à l'époque des faits. Elle n'avait que 13 ans. Aujourd'hui, 16 ans plus tard, elle n'a pas fini de souffrir. Et c'est son avortement qui lui laisse le pire souvenir : pire que le viol lui-même.

La jeune femme atteste qu'à la suite de l'avortement, elle est tombée dans une spirale de « dépression et de chaos » – alors même que l'avortement avait été justifié par des travailleurs sociaux au motif que la jeune fille menaçait de se suicider.

Tout s'était passé sans que la petite « Mary » ait eu son mot à dire. Elle se souvient avoir été emménée chez le médecin, qui lui apprit qu'elle était enceinte. « Ça veut dire quoi, enceinte ? » Elle ne le savait pas. On lui dit qu'elle allait avoir un bébé. Elle ne comprenait pas comment cela pouvait se faire. On l'éloigna de sa maison. Quelques semaines plus tard, des travailleurs sociaux l'embarquèrent dans un avion pour Londres. Là elle se souvient d'avoir eu très mal, d'avoir eu une piqûre et de s'être profondément endormie. « Quand je me réveillai, la douleur était partie et ils finirent par me dire que le bébé était mort. »

De retour en Irlande, « Mary » fut placée dans une famille d'accueil, où elle se rendit compte plusieurs mois plus tard qu'on n'allait pas lui permettre de retrouver ses parents.

Elle ne devait apprendre que plus tard ce qui s'était passé.

En application de la jurisprudence de la Cour suprême irlandaise de 1992, le fameux « Cas X », qui autorisait l'avortement à l'étranger pour les femmes irlandaises enceintes menaçant de se suicider si elles étaient obligées de poursuivre leur grossesse, une autorité sanitaire, l'Eastern Health Board, argua que « Mary » était dans cette situation et qu'elle voulait obtenir un avortement. Affirmant exprimer la volonté de la jeune fille, ladite autorité saisit la justice et obtint rapidement une décision l'autorisant à emmener « Mary » à Londres pour s'y faire avorter : la décision affirmait qu'elle avait « droit » à cet avortement.

La jeune fille elle-même n'avait rien compris de cela : « Je n'avais aucune éducation à propos de ces choses. J'avais 13 ans, j'étais la fille la plus grande dans une famille de 12 enfants. J'arrivais à peine à aller à l'école parce que je devais rester à la maison pour garder les petits, faire la cuisine et le nettoyage. »

Elle ne savait pas au moment de son voyage à Londres ce qu'était un avortement, et qu'on allait tuer l'enfant qu'elle portait. En 1998, le violeur de « Mary » fut condamné à 12 ans de prison et le juge fit remarquer au coupable que son crime avait été particulièrement odieux parce qu'il n'avait seulement violé une innocente jeune fille mais parce que son acte avait abouti à la mort du bébé « par l'avortement ». Il semble qu'elle n'en ait rien su non plus à l'époque. Tout comme elle n'a pas su alors que ses parents avaient engagé une bataille judiciaire devenue célèbre pour récupérer leur fille…

Ils ne l'obtinrent pas et la petite « Mary » dut rester dans un foyer d'accueil et après son avortement, on lui administra des neuroleptiques : lorsqu'elle refusait les comprimés ou le sirop qu'on lui présentait, on lui donnait le Lactargil par piqûre dans les fesses en la maintenant de force – ce qui ramenait de tels souvenirs de son viol qu'elle finit par accepter de les avaler.

Aujourd'hui « Mary » a 29 ans et deux enfants à elle. Et c'est ce fait qui lui a fait prendre conscience des souffrances causées par son avortement.

« Je ne voulais pas devenir mère à 13 ans, mais je me rends compte maintenant que le bébé ne méritait pas de mourir. J'aurais aimé pouvoir le donner à adopter, à quelqu'un qui voulait vraiment avoir des enfants et qui ne le pouvait pas. Elle serait adolescente aujourd'hui et peut-être qu'on aurait pu être amies, même si elle ne m'appelait pas Maman… »

« Mary » a obtenu son dossier médical et poursuit désormais le gouvernement irlandais pour l'avortement forcé et pour la mesure d'éloignement de ses parents.

Et c'est une affaire importante en ce moment où le gouvernement est précisément en train de plier devant le lobby de l'avortement en prévoyant des cas où l'avortement sera possible en Irlande : le cas de menace de suicide par exemple. Le projet de loi a été présenté, on pense qu'il sera voté d'ici à l'été…

« J'ai encore des rêves d'une petite fille blonde qui court dans un champ et me demande de jouer avec elle. Elle est ma petite fille perdue. Je l'ai appelée Shannon. J'ai fini par obtenir un certificat de décès pour elle. C'est ma façon de prouver qu'elle a existé. »

( Et le violeur ? On apprenait en 2005 qu'il venait d'être condamné à 21 ans de prison pour avoir violé une femme de 86 ans…)"

leblogdejeannesmits
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 21:08

Le pape s'est exprimé aussi pour défendre la vie, ce matin :

Une protection juridique doit être à même de "protéger tout être humain dès le premier instant de son existence", a-t-il martelé. Il apportait son soutien à une grande marche de 30.000 chrétiens "pro life" dans les rues de Rome au même moment.

Si les positions de l'ancien cardinal Jorge Bergoglio étaient bien connues en Argentine, il n'avait pas encore fait allusion aux thèmes sensibles de la "défense de la vie" qui opposent frontalement l'Eglise aux sociétés occidentales.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Dim 12 Mai 2013, 21:10

Christophore a écrit:
Spoiler:
 

Et on continue à défendre le "droit à l'avortement"... spiderman

"Les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leur corps." qu'y disent.

Eh bien que celles qui choisissent leur corps plutôt que leur enfant vivent avec les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 13 Mai 2013, 04:54

Un proche vient de me confier son immense soulagement à la suite des paroles du pape François le dimanche 12 mai 2013 . Il en pleurait de joie .

Il s'en voulait d'avoir cédé au chantage moral qu'un médecin avait exercé sur lui il y a quelque
quarante-cinq ans , pour consentir à l'avortement " souhaité " par sa femme .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Lun 13 Mai 2013, 07:30

boulo a écrit:
Un proche vient de me confier son immense soulagement à la suite des paroles du pape François le dimanche 12 mai 2013 . Il en pleurait de joie .

Il s'en voulait d'avoir cédé au chantage moral qu'un médecin avait exercé sur lui il y a quelque
quarante-cinq ans , pour consentir à l'avortement " souhaité " par sa femme .

Quelles paroles ? Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9375
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 15 Mai 2013, 05:14

" protéger tout être humain dès le premier instant de son existence "

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 15 Mai 2013, 07:20

boulo a écrit:
" protéger tout être humain dès le premier instant de son existence "

Vos sources boulo, sinon vous mettez le site en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 15 Mai 2013, 07:24

prinu a écrit:
boulo a écrit:
" protéger tout être humain dès le premier instant de son existence "

Vos sources boulo, sinon vous mettez le site en danger.

Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Mer 15 Mai 2013, 23:34

Uruguay : vers l'abolition de la loi sur l'avortement ?

Référendum le 23 juin 2013


Rome, 15 mai 2013 (Zenit.org) Antonio Gaspari | 113 clics

En décembre dernier, l’Uruguay fut le premier pays d’Amérique du sud à légaliser l’avortement mais il pourrait aussi être le premier des deux Amériques et des Caraïbes à faire marche arrière à cause d’un referendum populaire.

Plus des 52.000 signatures nécessaires pour un referendum sur l’abolition de la loi, ont en effet été présentées début mai, dont celle de l’ancien président uruguayen Tabaré Vazquez.Medico (2004-2010), oncologue, qui s’opposa à la loi et se démit du parti socialiste.

Le 23 juin, les uruguayens seront appelés à voter sur la question : si 654.000 électeurs (25% de l’électorat) devaient se prononcer pour l’abolition de la loi, le parlement devra en prendre acte et affronter le problème.

Les évêques du pays ont mobilisé les catholiques, minoritaires par rapport aux non catholiques. Mais selon les prévisions, le quorum pourrait être atteint et stopper la loi.

Le principal artisan de l’interruption volontaire de grossesse en Uruguay est l’actuel sous-secrétaire de la santé publique, Leonel Brozzo, gynécologue qui, devant le sénat, avait fait état en 2003 de 150.000 avortements clandestins pratiqués chaque année, au grand dam de divers confrères qui ont qualifié ces chiffres d’impossibles et absurdes.

L’un d’eux est un des médecins du collège Bernard Nathanson, lui-même ancien partisan de l’avortement, qui a déclaré que la technique de fausser les statistiques est la même que celle utilisée dans les pays européens conne l’Espagne et l’Italie : gonfler le nombre des avortements clandestins et celui des femmes décédées par hémorragie pour atteindre ses objectifs.

L'Uruguay est un pays d’environ 3 millions ½ d’habitants. D’après le Dr. Omar França-Tarragó, professeur en bioéthique, « l’Uruguay compte 707.000 femmes en âge fertile (données de 2007), dont 70.000 sont stériles, 53.000 ont donné naissance à un enfant l’année dernière ». On présume qu’environ 100.000 femmes n’ont pas de relations sexuelles, que 250.000 utilisent un préservatif, que 100.000 portent la spirale, et que près de 250.000 cycles de contraception sont consommés chaque mois.

Sur la base de ces chiffres, combien de femmes pourraient avoir eu recours à l’avortement ? Pas plus de 27.000 ! Comment peut-il donc y avoir 150.000 femmes qui avortent clandestinement chaque année ?

Ces chiffres sont d’une telle exagération que les pro-avortements eux-mêmes les corrigèrent, parlant de 33.000 avortements pratiqués chaque année. Mais ces chiffres, bien que nettement inférieurs à ceux de Leonel Briozzo, restent exagérés : cela voudrait dire que 27.000 femmes ont plus d’une fois recours à l’interruption volontaire de grossesse chaque année.

L’avortement en Uruguay a été légalisé en décembre 2012, et il s’avère que le nombre des demandes légales d’avortement n’a pas atteint le nombre présumé d’avortements dits clandestins. Selon les données fournies par Leonel Briozzo lui-même, il y a eu 200 avortements légaux pratiqués durant le premier mois qui a suivi l’adoption de la loi, et entre 300 et 400 durant les quatre mois d’après. Actuellement on estime à 5.000 le nombre des avortements légaux par an.

Tous ces chiffres sont la preuve de tous les mensonges qui ont été dits pour faire passer la loi autorisant l’avortement. Le problème maintenant c’est que la libéralisation de l’interruption volontaire de grossesse tend à encourager son recours.

A ce propos, le député Abdala, qui a eu l’idée de ce referendum pour abolir la loi autorisant l’avortement en Uruguay, a rappelé qu’aux Etats-Unis, où l’avortement est légal depuis près de 40 ans, on est passé de 500.000 interruptions de grossesse à un million. En Espagne, entre 2001 et 2012, le nombre des avortements a augmenté chaque année de 11%.

Traduction d'Océane Le Gall

(15 mai 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/uruguay-vers-l-abolition-de-la-loi-sur-l-avortement
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Sam 18 Mai 2013, 19:43

Marche contre l'euthanasie à Québec:

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/05/20130518-114617.html

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/05/18/001-manifestation-rassemblement-contre-euthanasie-quebec.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 24 Mai 2013, 11:29

« Vous êtes les sentinelles de l’invisible ».

"De cette grotte de Lourdes, je vous lance un appel spécial à vous, les femmes. En apparaissant dans la grotte, Marie a confié son message à une fille, comme pour souligner la mission particulière qui revient à la femme, à notre époque tentée par le matérialisme et par la sécularisation : être dans la société actuelle témoin des valeurs essentielles qui ne peuvent se percevoir qu’avec les yeux du cœur. A vous, les femmes, il revient d’être sentinelles de l’Invisible ! A vous tous, frères et sœurs, je lance un appel pressant pour que vous fassiez tout ce qui est en votre pouvoir pour que la vie, toute vie, soit respectée depuis la conception jusqu’à son terme naturel. La vie est un don sacré, dont nul ne peut se faire le maître."

Bx Jean Paul II

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Droit de tuer    Ven 24 Mai 2013, 12:43

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
 
Droit de tuer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tuer des animaux
» Le traité de Lisbonne autorise à tuer des "émeutiers"
» Archevêque libanais : “Le coran donne au musulman le droit de tuer les chrétiens”
» help cas pratique droit des sûretés
» Toujours du côté droit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: