DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Racisme et pensée unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 10:23

Bonjour.
Karl a écrit:
Rien que ceci montre ton racisme à l'envers, qui consiste à affirmer que
Citation :
DANS LE CADRE DE NOTRE SOCIÉTÉ TELLE QU'ELLE FONCTIONNE AUJOURD'HUI, s'il n'y avait pas d'immigrés, les même faits seraient commis par des français de souches.
Si tu vois du racisme à l'envers dans cette phrase, soit tu es malhonnête, soit tu es c.o.n., j'avoue, j'hésite.
Trouver quelqu'un de plus authentiquement, de plus viscéralement anti-raciste que moi est assez difficile. Et quand je dis anti-raciste, je veux bien sûr parler du VÉRITABLE anti-racisme, celui qui condamne de la même façon le racisme des noirs envers les asiatiques que celui des arabes envers nous ou encore celui des suédois envers d'éventuels extraterrestres (tu vois comme je ratisse large), ainsi que l'anti-sémitisme ou même toute forme d'élitisme envers les pauvres, les moches, les gros, etc.
TOUTES les souffrances m'interpellent, je ne fais jamais de différences, alors tes accusations à la C.O.N., tu te les gardes, ou tu les adresses à quelqu'un d'autre.


Karl a écrit:
Des jeunes filles musulmanes aspergées d'essence par leurs correligionnaires?
Je trouve cela ignoble, immonde, barbare, bestial, ceux qui se rendent coupables de tels méfaits ne doivent jamais ressortir de prison.
Et puisqu'il est tout à fait possible de les châtier extrêmement durement sans avoir besoin de spécifier leur origine, donc sans avoir besoin de stigmatiser tout ceux qui leur ressemblent physiquement mais n'ont rien fait de mal, quel intérêt y aurait il à le faire
Que préférerais-tu: qu'on les expulse simplement avec leur famille, leurs amis pour qu'ils continuent à faire cela dans leur pays d'origine? Ou qu'on les garde soigneusement ici, mais en prison, et suffisamment longtemps pour être sûr qu'il n'en ressortent qu'en petite boîte.
Je ne sais pas si c'est ton cas, mais je sais que beaucoup de gens ne s'insurgent contre ces pratiques immondes que lorsqu'elle permettent de stigmatiser les étrangers, mais qui dans le fond se foutent absolument de ce qu'endurent les femmes au Pakistan, par exemple (du moment que ce ne sont pas des blanches...
.
Karl a écrit:
Des vieux français assassinés au coin d'une rue parce que coupables d'être blancs?
Ai-je nié le racisme des immigrés? Non, alors où est ton problème? il y a quelque temps (un an ou deux, je crois), une jeune femme noire et un enfant (blanc d'ailleurs) qu'elle gardait ont été tués à coup de fusil par un militant d'extrême droite en Flandre, qui prétendait ainsi commencer à faire du nettoyage. Condamnes-tu ce fait divers exactement de la même façon qu'une agression d'un blanc par un arabe? Ou irais-tu, comme certains, jusqu'à justifier son acte en évoquant le ras-le-bol?

Karl a écrit:
Des jeunes filles violées dans le métro, parce que trop blanches, trop catholiques?
Ce n'est pas forcément pour cela qu'elles sont violées, mais cela ne change toujours rien. Sommes nous obligés de spécifier l'origine du violeur pour pouvoir le punir, qu'est-ce que cela change pour toi?

Karl a écrit:
Des jeunes hommes battus à mort par des loubards musulmans parce que juifs?
Et s'ils sont battus à mort par des loubards d'extrême droite au crane rasé, et sympathisants du front national, tu tiens à ce qu'on le dise aussi?
Je te l'ai dit, je ne fais aucune différence, entre les gens de différentes origines, les même faits doivent être punis avec la même rigueur Quel que soit l'origine de son auteur, je ne suis pas sûr du tout que cela soit ton cas.

Karl a écrit:
Des maghrébins trafiquants d'esclaves mauritaniens et polygames?
où ai-je dit qu'ils fallait les laisser faire?

Karl a écrit:
Des commerçants persécutés par des voyous parce que coupable d'être français dans un quartier largement "communautarisé".
Faut-il que les coupables soient punis d'une manière DIFFÉRENTE que s'ils étaient des voyous blancs saccageant un commerce tenu par un africain?
Appliquons la loi à tous de la même manière sans chercher à monter une communauté contre une ou plusieurs autres.

Karl a écrit:
Le mal est partout, c'est certain, mais il ne se manifeste pas partout de la même manière; d'où vient qu'il y a bien une délinquance immigrée, dont les français pourraient se passer.
Tu préconises donc que cette délinquance là fasse l'objet d'un traitement spécial parce que leurs auteurs sont des étrangers?

nilamitp a écrit:
Idem pour la très très grande majorité des immigrés européens vers l'Amérique et les juifs vers la Palestine, et on parle bien de colonisation.
Les immigrés européens vers l'Amérique arrivaient dans un monde qu'il ne reconnaissaient pas comme pays à part entière (ou alors seulement en tant que colonie anglaise) habité par des gens à qui ils ne reconnaissaient aucun droits (les amérindiens), et qu'ils ont tenté de faire disparaître, ce n'est pas du tout la même situation.
Les juifs ont immigré vers la Palestine dans le but d'en faire leur nation, et cela dès le départ, c'est encore une autre situation.

nilamitp a écrit:
"liberticide" ne veut rien dire. A partir du moment où il y a des frontières, elles sont liberticides. Donc être contre le "liberticide", c'est être pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde. Si être contre cela, c'est être fasciste et raciste selon ta définition, alors je suis fasciste et raciste selon ta définition, et je l'assume pleinement.

Or le territoire, donc les frontières, sont un droit des peuples autochtones, et il n'y a pas en absolu de "droit à l'immigration".

Une communauté nationale est solidaire et a des frontières ; dans une démocratie, il faut faire un référendum pour demander l'avis de la majorité des citoyens et s'y soumettre. Sinon c'est de l'autoritarisme.

Tu dis: "les frontières sont liberticides (affirmation déjà très "limite"), donc être contre le liberticide, c'est être pour l'abolition des frontières".
Désolé, mais jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi stupide, d'aussi profondément idiot, bête, crétin, et j'en passe..
Supprimer la liberté d'expression, ou la liberté de la presse, mettre tout le monde sous surveillance, créer un état policier dans lequel tout le monde est toujours plus ou moins suspect, interdire la religion, interdire le multipartisme, emprisonner, déporter, fusiller les opposants, tout cela est liberticide, alors tu es pour, je suppose, puisque être contre signifierait vouloir la disparition de l'état-nation?

Alors maintenant, dis-moi où j'ai affirmé que je voulais la suppression des frontière? Relis, mes messages, avec le doigt si nécessaire, mais je n'ai jamais rien dit de tel.
Ce que j'ai dit, au sujet de la dérive liberticide ne concerne absolument pas l'existence ou non des frontières, si tu n'as pas compris, pose des questions précises, mais arrête de dire et de me faire dire n'importe quoi.

Enfin, je remarque, grâce à ta dernière phrase, que tu es contre l'autoritarisme, mais comme tu m'as dit juste avant être favorable au mesures liberticides....... Je me dit que tu as beaucoup besoin de repos...... au moins.



nilamitp a écrit:

Il a dit qu'il avait de bonnes solutions à :
- la délinquance (entendez, aroll ne doit pas atteindre une délinquance = à zéro ; mais ceci : si je faisais (conditionnel) des statistiques ethniques, ou religieuses, ou culturelles, je dois constater que tous les chiffres sont proches).
- l'islamisme (bonne chance, et mettez des royalties sur la recette, car ça se vendra très cher surtout en terre mahométane)
- freiner l'immigration (entendez, sur 20 à 30 ans, je dois constater de la diversité, c-à-d que des pays ou continent hors-UE ne doivent plus être totalement sur-représentés, c-à-d qu'ils ont nettement baissés en absolu.)
Comme il s'agit de quelque chose qui mérite un peu plus d'application, j'y répondrai un peu plus tard, question de temps.

nilamitp a écrit:
OK, mais c'est totalement hors-sujet.

ça concerne l'individu mais pas l'État, dont le pouvoir appartient à la communauté nationale citoyenne, qui lui doit protéger les faibles et juger.

ensuite la question n'est pas d'aimer ou haïr son frère, mais la suivante :

Doit-on ou non proposer à nos concitoyens pour le 21e siècle une vague migratoire dans le prolongement de la dernière ? .
Quand on est chrétien, les deux doivent-être liés, donc la question est: comment parvenir à limiter drastiquement l'immigration au 21e siècle SANS RISQUER DE SUSCITER LA HAINE DE SON FRÈRE (et cela COMMENCE par le refus de la stigmatisation)

nilamitp a écrit:
ensuite le problème n'est pas la dénonciation du racisme, mais l'instrumentalisation politique de l'anti-racisme.
Si, aussi, et de plus en plus souvent, et je dirai même que sur ce forum, le problème principal est de ne pas se faire verbalement agresser quand on dénonce le racisme, et de lutter contre l'instrumentalisation, au profit des thèses de l'extrême droite, de l'anti anti-racisme.......


nilamitp a écrit:
Ma proposition pour lutter efficacement contre le racisme, c-à-d avec une propagande pour le vivre ensemble, c'est justement de commencer par limiter les flux migratoires ! Au moins, le citoyen voit bien que ce n'est pas une propagande pour l'habituer au laisser-faire et au fait accompli.
Et contrairement à ce que tu crois, je suis favorable à la limitation forte, du flux migratoire (nous ne divergeons que sur la (les) méthode(s)).
Et contrairement à ce que tu crois, une politique visiblement répressive envers l'immigration ne permet pas de lutter contre le racisme, au contraire elle accroît le racisme.
Et contrairement à ce que tu crois, l'essentiel du racisme ne vient pas du nombre d'immigrés, ou de l'intensité du flux, mais du discours justificatif des élites.

nilamitp a écrit:
On ne peut pas intégrer et assimiler plus vite que la musique,
et il existe des "liès hebbadj", qui né en France, qui te feront un beau bras d'honneur : ils sont là pour coloniser. Cet ordure de khadafi l'a bien compris, notre ami aroll, pas trop.
Dire: "ils sont là pour coloniser" présuppose une volonté de départ, or lorsque je niais la colomigration par absence de volonté organisée, tu as répondu que cette volonté préalable n'était pas nécessaire...... Faut choisir, mon grand, mais si tu crois au complot organisé, il faut le prouver, et avec autre chose que les déclarations totalement débiles d'un psychopathe délirant, fût-il chef d'état.
Enfin, ne fantasme pas trop sur ce que tu penses que j'ai ou non compris, ce n'est pas parce que je ne te suis pas dans tes propositions de mesures plus utiles à l'extrême droite qu'à la recherche d'une solution acceptable, que je ne vois rien de ce qui se passe.

Amicalement, Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 11:10

Le problème pour l'instant est que ce phénomène de racisme envers les blancs n'est pas identifié par la société
c'est ce qui est terrible pour les victimes au_delà du racisme lui même
car dans ce cas on ne fait que subir souvent sans même savoir ce qui nous arrive
étant donné que la société ne donne pas les mots pour dire ce mal

pourtant ce racisme envers les blancs s'est diffusé dans la société française ces dernières années à travers une violence permanente dans les lycées collèges institutions sociales la rue les médias....

prenez un exemple d'un vigil dans un supermarché (ils sont quasiment tous d'origine étrangère)
et bien le vigil sera clément avec les personnes de sa communauté c'est à dire les non-français et en revanche sera très sévère envers un blanc

tout cela est vrai et ceux qui ne veulent pas voir cette réalité sont des traîtres
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 11:18

[quote="aroll"]
Citation :
Trouver quelqu'un de plus authentiquement, de plus viscéralement anti-raciste que moi est assez difficile.

C'est une chose de l'affirmer.


Citation :
TOUTES les souffrances m'interpellent, je ne fais jamais de différences, alors tes accusations à la C.O.N., tu te les gardes, ou tu les adresses à quelqu'un d'autre.

Je n'accuse pas, je constate. Qu'en effet tu ne fais pas de différence, là où il convient d'en faire, parce que la délinquance immigrée a des caractéristiques qui ne sont pas celle des français, et atteint des niveau qui ne relèvent plus de la simple délinquance, justement.


Citation :
Et puisqu'il est tout à fait possible de les châtier extrêmement durement sans avoir besoin de spécifier leur origine, donc sans avoir besoin de stigmatiser tout ceux qui leur ressemblent physiquement mais n'ont rien fait de mal, quel intérêt y aurait il à le faire

On ne résoudra les problèmes que posent à la société le malaise des jeunes voyous immigrés qu'en disant la Vérité, en nommant les agresseurs et non en dissimulant soigneusement leur origine, ce qui ne revient pas forcément à stigmatiser tous leurs coreligionnaires, toute une couleur de peau. Même si c'est le risque. Il me semble que le risque est bien plus grand, de l'éclatement de la société, de ne plus se supporter les uns les autres à force de mensonges officiels sur l'échec d'une politique.



Citation :
Je ne sais pas si c'est ton cas, mais je sais que beaucoup de gens ne s'insurgent contre ces pratiques immondes que lorsqu'elle permettent de stigmatiser les étrangers, mais qui dans le fond se foutent absolument de ce qu'endurent les femmes au Pakistan, par exemple (du moment que ce ne sont pas des blanches...

Je suis un grand égoiste, c'est bien connu sur ce forum... Un peu comme Montesquieu, qui confessait un ordre de préférence et de priorité pour s'inquiéter d'autrui...


Citation :

Karl a écrit:
Des jeunes filles violées dans le métro, parce que trop blanches, trop catholiques?
Ce n'est pas forcément pour cela qu'elles sont violées, mais cela ne change toujours rien. Sommes nous obligés de spécifier l'origine du violeur pour pouvoir le punir, qu'est-ce que cela change pour toi?

Que cesse cet espèce d'angélisme crétin qui fait a priori de tout immigré un pauvre malheureux en puissance et en acte.


Citation :
Je te l'ai dit, je ne fais aucune différence, entre les gens de différentes origines, les même faits doivent être punis avec la même rigueur Quel que soit l'origine de son auteur, je ne suis pas sûr du tout que cela soit ton cas.

Tes allusions puantes n'empêchent pas que les mêmes faits ne sont pas commis par les uns (immigrés) et les autres (français d'ascendance plus ou moins lointaine, plus ou moins chrétienne, européenne, etc.)


Citation :
Appliquons la loi à tous de la même manière sans chercher à monter une communauté contre une ou plusieurs autres.

C'est précisément parce qu'il existe dans les médias, ds l'intelligentsia (de gauche surtout), dans l'air du temps, -et depuis des dizaines d'années- cet angélisme délétère qui fait de tout immigré un petit ange à aider, (ce que ne furent guère les immigrés polonais, portugais et autres européens du siècle passé...) que la loi et la justice, même appliquées à tous de la même manière, ne joue souvent plus son rôle dissuasif. Combien verra-t-on de ténors du barreau s'attacher à défendre un "crâne rasé d"extrême droite" coupable d'avoir cassé du musulman (y-en a-t-il tant que cela?) quand il y aura en face un "crâne rasé musulman" coupable d'avoir cassé du "français"?



Dernière édition par Karl le Jeu 21 Oct 2010, 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 11:20

[quote="romuald1972"]Le problème pour l'instant est que ce phénomène de racisme envers les blancs n'est pas identifié par la société

Voilà qui est parfaitement vrai .
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 12:11

Cher aroll , je n'ai vraiment aucune sympathie pour l'extrême droite mais lorsqu'un de ses membres me présente une vidéo de chanteurs exaltant le racisme anti-blanc ( " Tu vois un babtou ; y a une hargla qui va avec " ) , je n'ai pas de motif de refuser cette réalité ( sans généraliser , bien sûr ) . Le contraire serait la politique de l'autruche .
Apparemment , personne en dehors de l'extrême droite n'a lancé de signal d'alarme contre cet appel à la haine ! Si ce n'est pas inquiétant , qu'est-ce qu'il vous faut ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Ven 22 Oct 2010, 08:19

Bonjour aroll,
Je suis toujours très impatient d’écouter toutes tes fameuses solutions. J’espère que tu auras 5 minutes.

Citation :
Et contrairement à ce que tu crois, je suis favorable à la limitation forte, du flux migratoire (nous ne divergeons que sur la (les) méthode(s)).
mais tu es dans un double-discours, tu nous as dit que tu étais pour un assouplissement, un élargissement, du regroupement familial et du fameux « droit d’asile », donc que tu sois EN THEORIE pour la limitation du flux migratoire on s’en fout totalement, puisqu’EN PRATIQUE tu es pour son accélération.

Citation :
Supprimer la liberté d'expression, ou la liberté de la presse, mettre tout le monde sous surveillance, créer un état policier dans lequel tout le monde est toujours plus ou moins suspect, interdire la religion, interdire le multipartisme, emprisonner, déporter, fusiller les opposants, tout cela est liberticide, alors tu es pour, je suppose, puisque être contre signifierait vouloir la disparition de l'état-nation?
Je suis consterné et je te retourne ton commentaire : Désolé, mais jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi stupide, d'aussi profondément idiot, bête, crétin, et j'en passe...

Vis-à-vis des immigrants européens et juifs :

Dans les deux cas, la majorité de ces immigrants étaient des gens en situation précaire (à l'époque bien plus précaire que nos fameux "sans-papiers")
et qui ont émigrés dans l'espoir d'une meilleure vie ; l'histoire s'est emballée.

On peut imaginer qu'un minorité avait de mauvaise intention visà-vis des autochtones dès le départ, mais c'est le cas aussi par exemple pour les émigrants islamistes à la base.

Citation :
Enfin, je remarque, grâce à ta dernière phrase, que tu es contre l'autoritarisme, mais comme tu m'as dit juste avant être favorable au mesures liberticides....... Je me dit que tu as beaucoup besoin de repos...... au moins.
Un exemple d'autoritarisme anti-démocratique : viviane reding.
En suite où as-tu vu des dérives autoritaires ? Tu rigoles ? Pendant les émeutes ethniques intifadesques de 2003, on se félicitait que seuls des policiers avaient été blessées.

Citation :
Et contrairement à ce que tu crois, une politique visiblement répressive envers l'immigration ne permet pas de lutter contre le racisme, au contraire elle accroît le racisme. Et contrairement à ce que tu crois, l'essentiel du racisme ne vient pas du nombre d'immigrés, ou de l'intensité du flux, mais du discours justificatif des élites.
Non, c’est parce qu’il va falloir faire énormément de pédagogie anti-raciste, comme a commencé à essayer de faire M. le ministre Eric Besson (Brice Hortefeux est un brave homme, mais malheureusement la finesse et l'intelligence ne font pas parties de ses dons naturels, il faut qu'il trouve un métier plus adapté à son profil). C’est difficile car on part de « zéro ». Ainsi, Michèle Tribalat, dont les chiffres sont le métier, a avoué dans les médias avoir été ostracisée par une partie de ces collègues de l’INED et autres, tout simplement pour être aller chercher les chiffres qui dérangent tout ce beau monde.

Effectivement la propagande de gauche a toujours associé le scepticisme envers les bienfaits immodérés de l’immigration à du racisme ; donc tout débat sur l’immigration est associé à du rejet de l’autre par tous les gens qui s’identifierait à « des descendants d’immigrés » plus qu’à des citoyens français.

De plus, c’est une rhétorique facile des pays d’émigration (et ils ont de bonnes raisons pour le rester, mais attention : les raisons de la Roumanie ne sont pas les même que celles du Mali).

Ensuite, les personnes les plus « stigmatisées » PUBLIQUEMENT dans ce pays, après individuellement c’est autre chose, dans ce pays, ce sont les prêtres catholiques et les adhérents du FN. (NB : et je ne suis ni l’un ni l’autre ; ne va pas croire que je me dis, comme notre Romuald, stigmatisé, discriminé et rejeté par les autres ; ça c'est son leitmotiv dépressif, faudrait qu'il nous dise dans quoi il bosse, peut-être qqn pourra l'aider).
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Ven 22 Oct 2010, 16:27

nilamitp a écrit:


Un exemple d'autoritarisme anti-démocratique : viviane reding.
...


Je vous en prie ! Viviane Reding est simplement une fonctionnaire consciencieuse !
Les gouvernements européens ont imposé la libre circulation en Europe des ressortissants européens ( malgré leur opinion publique ) . Elle a été chargée de veiller à l'exécution de cette directive et elle le fait .
Ce n'est pas de sa faute si les peuples nomades possédant une nationalité en Europe , en ont profité pour reprendre leurs coutumes . Il incombait aux rédacteurs des traités européens de prévoir cette éventualité et d'en fixer préalablement les limites .
Des droits ont été ( imprudemment ? ) donnés à ces peuples . Ils ne peuvent plus leur être retirés .
L'incohérence et la brutalité ont été du côté du gouvernement français dans l'affaire des Roms . Mais je ne vais pas jouer au scandalisé . La Belgique et d'autres pays européens sont eux aussi souvent en infraction par rapport aux traités européens en la matière ( mais plus discrètement ) .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 08:54

boudo a écrit:
nilamitp a écrit:


Un exemple d'autoritarisme anti-démocratique : viviane reding.
...

Je vous en prie ! Viviane Reding est simplement une fonctionnaire consciencieuse !
Désolé, les "fonctionnaires consciencieux" n'imposent pas leur points de vue politiques et idéologiques, avec chantage et menace de punition, comme l'a fait viviane reding, et ne balancent pas des tirades haineuses et insultantes devant les journalistes.

Un "fonctionnaire consciencieux" se seraient contenté de dire "ce n'est pas possible car c'est contraire à tel et tel point des articles tels et tels du traité untel ; mes fonctions vont m'obliger à engager les procédures tel et tel".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 12:25

pourtant ce thème est bien significatif de ce phénomène terrible de pensée unique
au niveau intellectuel c'est du niveau maternel
c'est pour dire la force de la pression de cette idéologie
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 12:29

Bonjour,
il semble de plus en plus évident qu'il y a une sorte de "surdélinquance" d'une partie des jeunes issus de l'immigration. Le terme de "surdélinquance" a été utilisé par Malek Boutih dans une interview mémorable à L'Express, en 2002 je crois. Les faits sont là.
Ce qui est étrange et inquiétant, c'est que les classes politiques (européennes?) laissent la situation pourrir, la violence envers les personnes croître toujours. En poursuivant cette ligne, en prolongeant indéfiniment ce graphique, on arrive à une guerre civile de basse intensité (en terme de violences, dégâts, frais pour l'Etat etc.).
Pourquoi les politiques républicains ne prennent pas de front ce problème pour le résoudre? Les moyens sont simples, il suffirait d'isoler et de mettre en prison ou maison de redressement un noyau dur de meneurs (toujours connus, une infime minorité active et qui entraîne les autres).
Or ces mesures ne sont pour l'instant jamais prises. Ceci entraîne donc une montée des droites dures, qui semblent les seules à vouloir aborder le problème et se donner les moyens de le résoudre.
Crier à l'extrême droite ne suffit pas ; il faudrait que le problème soit RESOLU. Pourquoi laisse-t-on de quartiers de grandes villes de France entrer dans une atmosphère de grandes villes du tiers-monde ?! C'est épuisant de supporter depuis 10 à 20 ans ce problème imbécile sans voir aucun politique républicain y répondre ; à la longue, on aura donc l'extrême droite, vu la paralysie d'une classe politique entière, de gauche et de droite, plongée d'une une passivité inexplicable face à quelques milliers de délinquants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 12:45

oui mais je voulais revenir simplement sur l'idée du thème racisme et pensée unique

c'est devenu naturel de traiter les français de raciste
que la france serait un pays raciste..

personne ne contredit quelqu'un qui traite un français de raciste
il y a même un tas d'associations qui s'en occupe

mais ça me fait beaucoup de mal de se faire insulter comme ça en permanence sans que personne trouve rien à redire

alors que ce ne sont que des conflits d'occupation de l'espace et leurs relations avec les idéologies qui y sont liées

culpabilité d'un passé colonialiste et collaboration avec les nazis pendant l'occupation notamment..
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 13:08

Bonjour.
romuald1972 a écrit:
Le problème pour l'instant est que ce phénomène de racisme envers les blancs n'est pas identifié par la société
c'est ce qui est terrible pour les victimes au_delà du racisme lui même
car dans ce cas on ne fait que subir souvent sans même savoir ce qui nous arrive
étant donné que la société ne donne pas les mots pour dire ce mal

pourtant ce racisme envers les blancs s'est diffusé dans la société française ces dernières années à travers une violence permanente dans les lycées collèges institutions sociales la rue les médias....
On en parle peu, c'est vrai (mais on en parle quand même de temps en temps dans les médias), mais je ne crois pas qu'il faille chercher l'origine de cette "discrétion" dans une sorte de complot généralisé anti-blancs, il y a plusieurs explication bien plus crédibles et bien plus simples que le complot.

1)Plus grande difficulté à identifier AVEC CERTITUDE, c'est-à-dire au-delà de l'intime conviction dictée par le fantasme, l'intention raciste dans une agression (il a tellement de motifs d'agression), que, par exemple, dans une discrimination à l'embauche, ou dans un refus d'octroi de logement à des bronzés" (même parfaitement français de souche) alors que l'emploi ou le logement visé sera attribué tout de suite après à un blanc (même s'il n'est pas français).

2)Influence d'associations prétendument anti-racistes, mais de fait partisanes.
3)Effet de mode, etc..

romuald1972 a écrit:
prenez un exemple d'un vigil dans un supermarché (ils sont quasiment tous d'origine étrangère)
et bien le vigil sera clément avec les personnes de sa communauté c'est à dire les non-français et en revanche sera très sévère envers un blanc
Là, tu fais du procès d'intention. En l'absence de preuves, de faits précis, vérifiés et suffisamment nombreux (en pourcentage) que pour déterminer une vraie tendance, ton argument est irrecevable (d'autant que leur patrons sont généralement blancs, ont une vision bien différente, et sont prompt à sanctionner celui qui ne fait pas bien son boulot).

romuald1972 a écrit:
tout cela est vrai et ceux qui ne veulent pas voir cette réalité sont des traîtres
Avant de parler de traîtrise, tu dois d'abord démontrer l'intention.
Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de gens qui refusent volontairement de voir, il y a, en revanche beaucoup naïveté, d'ignorance, d'indifférence, et d'influence.
Sans compter, comme je l'ai dit un peu avant, la difficulté qu'il y a à DÉMONTRER l'intention raciste dans le cadre très spécifique d'une agression physique.

Karl a écrit:

Je n'accuse pas, je constate. Qu'en effet tu ne fais pas de différence, là où il convient d'en faire, parce que la délinquance immigrée a des caractéristiques qui ne sont pas celle des français,
De quels immigrés parles-tu, en l'absence de précision je dois considérer que tu les mets tous dans le même sac.
Il y aurait donc seulement deux camps: celui des blancs, forcément meilleur, et celui des étrangers (des bougnouls, peut-être), tous mauvais, tous unis contre les blancs.
C'est du délire raciste pur...
Laisse cela aux militants de ce parti stupide et malveillant qui avait déjà, il y a au moins 20 ans dénoncé un publicité mettant en scène trois jeunes enfants (un blanc, un asiatique, et un noir), en affirmant qu'il y avait discrimination, puisqu'il n'y avait qu'un seul blanc pour deux "colorés".


Karl a écrit:
et atteint des niveau qui ne relèvent plus de la simple délinquance, justement.
Tu veux dire comme ceux qui enlève, violent et tuent des enfants? Comme Dutroux, Fourniret, ou d'autres du même genre? Ah non, c'est ballot, il sont blancs. Comme Émile Louis, celui qui violait et tuait des handicapées? Ah non, il est blanc aussi celui-là.

Tiens, il me revient brusquement à la mémoire, ce cas d'un bébé en Angleterre enlevé, et battu à mort par deux agresseurs de moins de dix ans....... blancs.
Je repense aussi à Stephen Griffiths, Anglais, tueur en série,cannibale et.....blanc!!!
je repense à Wolfgang Priklopil, et à d'autres, qui comme lui, ont séquestré une femme dans des conditions inhumaines pour pouvoir en abuser pendant des années.

Tous ces cas ne sont pas très courants? Bien sûr, mais les cas de torture bestiale, ou d'acte de barbarie (genre Fofana) ne sont pas plus courant chez les étrangers (seuls les préjugés imposent à certains de dire le contraire).

La violence courante chez les étrangers (comme ailleurs) est, heureusement plus "classique".

Et cette violence "courante" est très semblable à celle que pratiquaient les voyous/zonards/loubards des précédentes décennies. Relis les paroles de la chanson: "quand on arrive en ville" que j'ai données dans un précédent message, et imagine qu'elles ont été écrites en 1979.... Depuis cette époque la violence a augmenté, mais elle a augmenté PARTOUT, dans toute les couches de la société, et dans tous les domaines.

Pense à la violence dont peuvent faire usage les supporters de football.
Les 39 morts du Stade du Heysel ne sont pas dus à un phénomène ponctuel (le nombres de mort mis à part, mais des conditions très spéciales étaient réunies).
Lorsqu'il y a une bonne vingtaine d'années, le leader des supporters de Leeds United égorge une jeune fille avec un tesson de bouteille, sa démarche de négation de la valeur de l'humain, et sa barbarie n'ont rien à envier à ce qui se passe de nos jours, et il était blanc...

Un dernier mot sur ce sujet, sais tu que selon une étude américaine, le profil type du serial killer est: Masculin, 18 à 30 ans, et......... Blanc!!!! Ce qui n'empêche pas bien sûre qu'il existe aussi des serial killer noir ou autre.

Je pense que chercher à faire croire qu'il existerait un niveau de barbarie qui serait réservé aux étrangers, tandis que les blancs seraient en quelque sorte naturellement meilleur est stupide mensonger et raciste.

TOUS LES HOMMES, QUELQUE SOIT LEUR ORIGINE, SONT ÉGAUX, AUSSI BIEN DANS LE MAL QUE DANS LE BIEN

Karl a écrit:
On ne résoudra les problèmes que posent à la société le malaise des jeunes voyous immigrés qu'en disant la Vérité, en nommant les agresseurs et non en dissimulant soigneusement leur origine,
Ce n'est pas une question de vérité, c'est une question de pertinence, tu ne demandes pas que l'on mentionne OBLIGATOIREMENT l'âge de l'auteur (on peut mais au fond tu t'en moques), tu ne demandes pas non plus sa taille, son poids, sa couleur de cheveux, sa ville de naissance, ses opinons politiques ou religieuses. Pourtant il ne serait peut-être pas inintéressant de vérifier les liens éventuel qu'il peut y avoir entre certains faits et ce genre de détails.....

Explique moi en quoi le fait de désigner sa couleur de peau aide à résoudre le problème.

Enfin, on ne dissimule pas soigneusement son origine, on ne lui accorde, comme il se doit (surtout pour un chrétien, à propos, et au passage), aucune importance.

Karl a écrit:
ce qui ne revient pas forcément à stigmatiser tous leurs coreligionnaires, toute une couleur de peau.
Si, forcément, et si tu nies ce point tu montres une hypocrisie sans borne. Tu sais très bien que 80% des gens (au moins!!!) fonctionnent comme ça.
Tu sais très bien par exemple qu'à chaque affaire de pédophilie concernant un prêtre, c'est toute l'Église qui est soupçonnée. C'est c.on, c'est injuste, mais c'est comme ça et dès lors que l'on sait que c'est comme ça, on en tient compte dans son comportement et dans ses accusations.

Karl a écrit:
Même si c'est le risque.
Tu reconnais toi-même qu'il y a un risque, et nous n'avons pas le droit (je veux dire: nous les chrétiens) de prendre sciemment le risque de dérives graves et victimes innocentes pour un avantage largement contestable.
En plus, l'histoire montre que c'est bien plus qu'un risque, c'est une certitude.

Karl a écrit:
Il me semble que le risque est bien plus grand, de l'éclatement de la société, de ne plus se supporter les uns les autres à force de mensonges officiels sur l'échec d'une politique.
Il te semble ce que tu as décidé qu'il devait te sembler, et ce que l'extrême droite stupide et malveillante veux qu'il te semble, mais ce que je dis sur la responsabilité du discours justificateur des élites est historiquement prouvé.

Karl a écrit:

Que cesse cet espèce d'angélisme crétin qui fait a priori de tout immigré un pauvre malheureux en puissance et en acte.
Ah ouais? tu vois un angélisme "crétin" dans le fait de dire qu'elles ne sont pas forcément violée pour ce motif, et que l'origine ethnique ne doit pas influencer la punition?
Tu y vois aussi une volonté de considérer tout immigré comme victime?
Tu délires ou tu as bu?


Karl a écrit:
Tes allusions puantes n'empêchent pas que les mêmes faits ne sont pas commis par les uns (immigrés) et les autres (français d'ascendance plus ou moins lointaine, plus ou moins chrétienne, européenne, etc.) .
Dire que je ne fais pas de différence entre les hommes (il y a une lecture de St Pierre qui dit cela de Dieu), est donc une allusion PUANTE? Tu lui dira (à Dieu) quand tu te présenteras devant lui...
Tu dis que ces faits sont ne sont pas commis par les français (donc, pour toi les blancs) dois-je te rappeler Dutroux, Émile Louis, Stephen Griffiths, et plein d'autres?

Karl a écrit:
C'est précisément parce qu'il existe dans les médias, ds l'intelligentsia (de gauche surtout), dans l'air du temps, -et depuis des dizaines d'années- cet angélisme délétère qui fait de tout immigré un petit ange à aider, (ce que ne furent guère les immigrés polonais, portugais et autres européens du siècle passé...) que la loi et la justice, même appliquées à tous de la même manière, ne joue souvent plus son rôle dissuasif.
Par définition, si la loi est appliquée à tous de la même manière, elle joue le même rôle, à moins que, par principe, tu considères que les étrangers sont d'une essence radicalement différente.

Karl a écrit:
Combien verra-t-on de ténors du barreau s'attacher à défendre un "crâne rasé d"extrême droite" coupable d'avoir cassé du musulman
Procès d'intention gratuit et malveillant envers les avocats dont beaucoup ont prouvés qu'ils n'avaient aucun scrupules à défendre n'importe qui (Dutroux, Fourniret, Klaus Barbie, etc..), sans compter les avocats de sensibilité d'extrême droite (oui, il y en a).

Karl a écrit:
(y-en a-t-il tant que cela?)
Ben oui, mais on ne dis pas tout.....................

Karl a écrit:
quand il y aura en face un "crâne rasé musulman" coupable d'avoir cassé du "français"?
Ben, ce sera pareil pour lui.

boudo a écrit:
Cher aroll , je n'ai vraiment aucune sympathie pour l'extrême droite mais lorsqu'un de ses membres me présente une vidéo de chanteurs exaltant le racisme anti-blanc ( " Tu vois un babtou ; y a une hargla qui va avec " ) , je n'ai pas de motif de refuser cette réalité ( sans généraliser , bien sûr ) . Le contraire serait la politique de l'autruche .
Le problème n'est pas de connaître cette réalité, c'est d'en tirer des conclusions irréfléchies.


boudo a écrit:
Apparemment , personne en dehors de l'extrême droite n'a lancé de signal d'alarme contre cet appel à la haine ! Si ce n'est pas inquiétant , qu'est-ce qu'il vous faut ?
Parce que seule l'extrême droite pense pouvoir en tirer profit, les autres savent que la vraie solution passe par l'égalité de traitement.

nilamitp a écrit:
Bonjour aroll,
Je suis toujours très impatient d’écouter toutes tes fameuses solutions. J’espère que tu auras 5 minutes.
Il me faudra certainement bien plus que 5 minutes pour cela.......
Surtout au vu du niveau de malhonnêteté intellectuelle de certains de mes contradicteurs, j'ai déjà connu cela, ailleurs mais sur le même sujet, et ça prend du temps (devine pourquoi).

nilamitp a écrit:
Citation :
Et contrairement à ce que tu crois, je suis favorable à la limitation forte, du flux migratoire (nous ne divergeons que sur la (les) méthode(s)).
mais tu es dans un double-discours, tu nous as dit que tu étais pour un assouplissement, un élargissement, du regroupement familial et du fameux « droit d’asile », donc que tu sois EN THEORIE pour la limitation du flux migratoire on s’en fout totalement, puisqu’EN PRATIQUE tu es pour son accélération.
Tu seras gentil de me dire où j'ai affirmé clairement être favorable à L'ÉLARGISSEMENT du regroupement familial et du droit d'asile.

nilamitp a écrit:
Citation :
Supprimer la liberté d'expression, ou la liberté de la presse, mettre tout le monde sous surveillance, créer un état policier dans lequel tout le monde est toujours plus ou moins suspect, interdire la religion, interdire le multipartisme, emprisonner, déporter, fusiller les opposants, tout cela est liberticide, alors tu es pour, je suppose, puisque être contre signifierait vouloir la disparition de l'état-nation?
Je suis consterné et je te retourne ton commentaire : Désolé, mais jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi stupide, d'aussi profondément idiot, bête, crétin, et j'en passe...
Tu es consterné et tu me retournes le commentaire parce que tu ne comprends absolument pas ce que je tente de te faire comprendre, à moins que cela soit une stratégie malhonnête, je me pose de plus plus la question...
Alors je vais essayer autrement.

Tu as dit très exactement: "
Citation :
"liberticide" ne veut rien dire. A partir du moment où il y a des frontières, elles sont liberticides. Donc être contre le "liberticide", c'est être pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde.

Ta phrase est sans équivoque, elle signifie que celui qui veut défendre la liberté, qui ne veux pas voir son pays dériver vers l'autoritarisme voir pire, et qui donc lutte contre les mesures liberticides qui pourrait être prise par son gouvernement, et qui mènerait justement vers l'autoritarisme ou la dictature doit OBLIGATOIREMENT être aussi favorable à la suppression des frontières. Et c'est à la fois faux trompeur et idiot

J'essaye encore autrement:
Un p'tit dialogue.
T'es pour les libertés? Oui
Bon alors t'es pour la suppression des frontières? Non.
Bon alors t'es contre les libertés? Ben non j'suis pour.
Donc, c'est bien ce que je disais tu es pour la suppression des frontières...
Délirant, n'est-ce pas? Pourtant c'est la logique même de ton message..

Ou encore, en corrigeant ta phrase pour qu'elle soit un peu plus acceptable.
""liberticide" ne veut rien dire. A partir du moment où il y a des frontières, on peut déjà considérer que d'une certaine manière, elles sont liberticides. Donc s'il faut être contre toute forme de "liberticide", et en allant jusqu'au bout de cette pseudo logique, il faudrait être aussi pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde.
Donc on ne peut pas être un ultra intégriste de l'anti-liberticide absolu et sans concession.

Ainsi corrigée, ta phrase aurait été valable, mais tu n'aurais pas pu t'en servir pour m'accuser, malhonnêtement d'ailleurs, d'être favorable à la suppression des frontières....

nilamitp a écrit:
Vis-à-vis des immigrants européens et juifs :

Dans les deux cas, la majorité de ces immigrants étaient des gens en situation précaire (à l'époque bien plus précaire que nos fameux "sans-papiers") .
Qu'en sais-tu? Penses-tu que l'on s'embarque, au risque (fort) de sa vie sur une petite barque frêle et néanmoins en surcharge pour traverser la mer, ou que l'on se planque dans le logement de train d'atterrissage d'un avion si on n'y est pas vraiment, vraiment forcé?


nilamitp a écrit:
et qui ont émigrés dans l'espoir d'une meilleure vie ; .
Beaucoup de ceux qui viennent ici, le font pour permettre à leur enfants de, au moins, survivre...


nilamitp a écrit:
l'histoire s'est emballée. .
Belle expression pour désigner le génocide de trois millions d'amérindiens.....

nilamitp a écrit:
Un exemple d'autoritarisme anti-démocratique : viviane reding. .
De l'humour, je suppose?

nilamitp a écrit:
En suite où as-tu vu des dérives autoritaires ? Tu rigoles ? .
Et où as-tu vu que je parlais de dérive autoritaire DÉJÀ EXISTANTE, je ne parle que de dérive autoritaire inévitable et nécessaire pour qu'une politique de limitation de l'immigration par le filtrage au frontière et la surveillance policière ait une efficacité réelle.
À part cela, hors du contexte précis de l'immigration, la dérive autoritaire de ton pote Sarko est évidente et dénoncée régulièrement, même à droite.

nilamitp a écrit:
Non, c’est parce qu’il va falloir faire énormément de pédagogie anti-raciste, comme a commencé à essayer de faire M. le ministre Eric Besson
Ah, encore ton humour....


nilamitp a écrit:
(Brice Hortefeux est un brave homme,
Non, tout simplement non, et j'assume totalement cette affirmation.

nilamitp a écrit:
mais malheureusement la finesse et l'intelligence ne font pas parties de ses dons naturels,
Si tu le dis....

nilamitp a écrit:
il faut qu'il trouve un métier plus adapté à son profil).
Il n'y en a pas.... enfin, je veux dire...... en démocratie.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 17:20

Pierre75 a écrit:
Bonjour,
il semble de plus en plus évident qu'il y a une sorte de "surdélinquance" d'une partie des jeunes issus de l'immigration. Le terme de "surdélinquance" a été utilisé par Malek Boutih dans une interview mémorable à L'Express, en 2002 je crois. Les faits sont là
Il y a une surdélinquance, c'est exacte, mais quant à dire que cette surdélinquance est, en quelque sorte, réservée à l'immigration, il y un pas qu'il est peut-être abusif de franchir.
Les faits montrent aussi une surdélinquance chez les autochtones, c'est selon moi, une conséquence de la perte de repères moraux de notre civilisation.
On remarque, comme le disait un policier dans un reportage consacré à l'évolution de la délinquance, une disparition progressive, DANS TOUS LES MILIEUX, et dans tous les "types" de délinquance, du respect de la vie humaine...

Pierre75 a écrit:
Ce qui est étrange et inquiétant, c'est que les classes politiques (européennes?) laissent la situation pourrir, la violence envers les personnes croître toujours.
Il est exacte que les responsables politiques ne sont pas à la hauteur, et la même inertie se retrouve un peu partout en europe (à ceci près que les problèmes de "guérilla de quartier", avec tire à arme à feu sur les forces de l'ordre est assez spécifique à la France).
D'un autre côté, on remarque le même manque de fermeté à l'égard de jeunes autochtones responsables de même type de délinquance (je connais des cas, et j'en ai vu suffisamment d'autres dans des reportages), ce n'est donc pas une attitude spécifiquement réservée à la délinquance d'origine immigrée. C'est plutôt notre société qui ne sanctionne plus ou presque plus un certain type de délinquance, et surtout pour une certaine tranche d'âge (sauf pour les femmes battues, là le manque de réactivité est fort pour toutes les tranches d'âge).


Pierre75 a écrit:
En poursuivant cette ligne, en prolongeant indéfiniment ce graphique, on arrive à une guerre civile de basse intensité (en terme de violences, dégâts, frais pour l'Etat etc.).
Pourquoi les politiques républicains ne prennent pas de front ce problème pour le résoudre? Les moyens sont simples, il suffirait d'isoler et de mettre en prison ou maison de redressement un noyau dur de meneurs (toujours connus, une infime minorité active et qui entraîne les autres).
Rien n'est jamais si simple, à part pour les "y'a qu'a-faut qu'on".

Pierre75 a écrit:
Or ces mesures ne sont pour l'instant jamais prises. Ceci entraîne donc une montée des droites dures, qui semblent les seules à vouloir aborder le problème et se donner les moyens de le résoudre.
Non, à PRÉTENDRE pouvoir résoudre ces problèmes.

Pierre75 a écrit:
Crier à l'extrême droite ne suffit pas ; il faudrait que le problème soit RESOLU. Pourquoi laisse-t-on de quartiers de grandes villes de France entrer dans une atmosphère de grandes villes du tiers-monde ?!
Peut-être parce que la solution passe par la remise en cause des objectifs de notre société de plus en plus libérale à tout point de vue


Pierre75 a écrit:
C'est épuisant de supporter depuis 10 à 20 ans ce problème imbécile sans voir aucun politique républicain y répondre ; à la longue, on aura donc l'extrême droite, vu la paralysie d'une classe politique entière, de gauche et de droite, plongée d'une une passivité inexplicable face à quelques milliers de délinquants.
Ce qui n'a aucune chance d'améliorer les choses........

romuald1972 a écrit:
oui mais je voulais revenir simplement sur l'idée du thème racisme et pensée unique

c'est devenu naturel de traiter les français de raciste
que la france serait un pays raciste..
Mmmmouais, je suis belge, j'ai épousé une française, j'ai donc hérité d'une belle-famille française, je suis donc bien placé pour savoir que........ Enfin bon, on va dire que ce n'est que du chauvinisme, comme ça on aura fait un effort pour apaiser le débat Very Happy

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 21:54

Merci pour cette longue réfutation , cher aroll . Il reste ce clip- video de chanteurs appelant à la violence raciste anti-blancs : " Tu vois un babtou [ = blanc ] ?
Y a une hargla [= raclée ] qui va avec "

Dans la suite de la video , on voit des jeunes bronzés sortir d'un local en se rhabillant après avoir , doit-on présumer , violé une blanche .

A ma connaissance , aucune autorité ni ligue antiraciste ne s'est insurgée .

Si comme vous le supposez , c'est parce qu'elles pensent qu'il s'agit seulement d'inégalité à la base , elles se trompent lourdement .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Sam 23 Oct 2010, 22:37

c'est ça eux ont le droit d'être raciste parceque dans le passé la france les a colonisés

et on peut dire que maintenant c'est cette idéologie anti-raciste qui est devenue par inversion le mouvement le plus raciste en france en harcelant ceux qui parlent de patriotisme

incroyable mais vrai
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 09:14

romuald1972 a écrit:
c'est ça eux ont le droit d'être raciste parceque dans le passé la france les a colonisés

et on peut dire que maintenant c'est cette idéologie anti-raciste qui est devenue par inversion le mouvement le plus raciste en france en harcelant ceux qui parlent de patriotisme

incroyable mais vrai

Je m'exprimerais autrement , cher romuald1972 , mais je suis d'accord avec vous .

Ce qui inquiète les anti-racistes de ce forum , c'est la suite : lorsque vous aurez assez sonné le tocsin et que vous aurez réveillé les consciences , ne serez-vous pas emporté par votre élan
et devenu raciste à votre tour ?

Saint Ambroise ( laissons-lui son titre de saint ) a justifié la persécution de juifs à Milan ...
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 11:29

Bonjour
boudo a écrit:
Merci pour cette longue réfutation , cher aroll . Il reste ce clip- video de chanteurs appelant à la violence raciste anti-blancs : " Tu vois un babtou [ = blanc ] ?
Y a une hargla [= raclée ] qui va avec " .
Tu remarqueras, que dans ma "longue réfutation", je n'ai pas nié l'existence d'un racisme anti-blanc, je n'arrête pas de dire au contraire que TOUS les hommes sont égaux, que cela soit dans le domaine du bien ou du mal, et que par conséquent, le racisme n'est pas une exclusivité blanche.
Sauf que le racisme des étrangers n'excuse pas le racisme des autochtones, et vice versa.


boudo a écrit:
Dans la suite de la video , on voit des jeunes bronzés sortir d'un local en se rhabillant après avoir , doit-on présumer , violé une blanche . .
Il ne faut jamais présumer, il faut prouver, c'est une question élémentaire de justice, elle aussi élémentaire.

boudo a écrit:
A ma connaissance , aucune autorité ni ligue antiraciste ne s'est insurgée .

Si comme vous le supposez , c'est parce qu'elles pensent qu'il s'agit seulement d'inégalité à la base , elles se trompent lourdement .
Je ne sais pas si elle évoqueraient des problèmes d'inégalité dans un cas comme celui-ci, les raisons de leur comportement sont sans doutes diverses, à commencer par la c.onnerie..

romuald1972 a écrit:
c'est ça eux ont le droit d'être raciste parceque dans le passé la france les a colonisés .
Non, le passé colonialiste compte peu, la non réactivité face aux dérives violentes de notre société est un fait général, et n'est absolument pas réservé aux pays ex-colonisateurs.

romuald1972 a écrit:
et on peut dire que maintenant c'est cette idéologie anti-raciste qui est devenue par inversion le mouvement le plus raciste en france en harcelant ceux qui parlent de patriotisme

incroyable mais vrai
Encore faux, tu peux accuser des organisation, des mouvements, pas l'anti-racisme en lui-même qui est objectivement un bonne chose (sauf, bien sûr pour les racistes).
Le problème est plutôt de savoir si les organisations anti-racistes le sont vraiment...

boudo a écrit:

Je m'exprimerais autrement , cher romuald1972 , mais je suis d'accord avec vous .

Ce qui inquiète les anti-racistes de ce forum , c'est la suite : lorsque vous aurez assez sonné le tocsin et que vous aurez réveillé les consciences , ne serez-vous pas emporté par votre élan
et devenu raciste à votre tour ?

Saint Ambroise ( laissons-lui son titre de saint ) a justifié la persécution de juifs à Milan ...
On sonne le tocsin
On provoque un réaction violente et désordonnée
Dans ce mouvement chaotique, il n'est plus possible de séparer le bon grain de l'ivraie
Les première victimes sont donc tout naturellement les plus faibles, et cela dans les deux camps
Les gagnants sont donc tout naturellement les pires, et cela dans les deux camps
On a donc déclenché un incendie qui tue d'abord et surtout (voir presque exclusivement) ceux qui ne l'ont pas du tout mérité
on se dit alors que ce n'était pas la bonne solution, qu'il aurait fallut agir avec plus de retenue, mais il est trop tard, le mal fait est encore plus grand que celui que l'on voulait combattre.
On se dit qu'on aurait mieux fait d'écouter ceux qui proposaient d'autres solutions et que l'on accusait de tous les maux parce qu'on croyait qu'il n'étaient pas assez conscient......

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 12:17

boudo a écrit:
romuald1972 a écrit:
c'est ça eux ont le droit d'être raciste parceque dans le passé la france les a colonisés

et on peut dire que maintenant c'est cette idéologie anti-raciste qui est devenue par inversion le mouvement le plus raciste en france en harcelant ceux qui parlent de patriotisme

incroyable mais vrai

Je m'exprimerais autrement , cher romuald1972 , mais je suis d'accord avec vous .

Ce qui inquiète les anti-racistes de ce forum , c'est la suite : lorsque vous aurez assez sonné le tocsin et que vous aurez réveillé les consciences , ne serez-vous pas emporté par votre élan
et devenu raciste à votre tour ?

Saint Ambroise ( laissons-lui son titre de saint ) a justifié la persécution de juifs à Milan ...
Oui alors bien sûr on est toujours en train de commenter ce que je dis que si c'est pas trop comme ceci ou pas assez comme cela

mais on ne s'occupe toujours pas des problèmes dont je parle et des visions que je propose

je fais ce que j'ai à faire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 12:23

Il faut distinguer l'islamophobie (personnellement je me revendique islamophobe, et j'entends particulièrement islamismophobe, tout comme je suis scientologieophobe, ou communistophobe, ou encore contre certaines formes de tentatives coloniales effectuées à partir de récupération de frustrations identitaires de sectes politiques islamiques :



avec la musulmanophobie (haine des personnes du culture musulmane).

Malheureusement, les populistes type Geert Wilders auront toujours du mal à faire la distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 12:26

Excuse moi mais ce n'est pas le sujet que je souhaite traiter ici
c'est bien de la philosophie poloitique sur racisme et pensée unique
comme quoi c'est une abération de la pensée sociale créant de graves désordres en france
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 12:32

Et pour finir, je ne pense pas que «tout ce qui est excessif est insignifiant », ni anodin, mais que ça peut-être dangereux.

Pour en revenir à ton sujet, Romuald, "racisme et pensée unique", et contrairement à ce qu'a dit boudo, tu ne sonnes pas le tocsin, mais mets en place une contre-propagande de type paranoïaque, et il s'avère qu'elle est parfaitement fausse, et tu persévères, car tu es devenu raciste.

L'image de la France a pris un sacré coup dernièrement ; quand un de ses plus grands parfumeurs arrive à balancer ce genre de choses en direct sur une chaîne du service public :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 13:35

Moi je suis pour l'immigration massive mais encore plus accélérée,je suis pour le métissage absolu,le monde je le voie comme le Brésil d'aujourd’hui ou tout le monde est mélangé ayant des origines très diverse:Indienne, Portugaise,Africaine.

Je rêve de cela pour la France,mon idéal ce n'est pas une France black blanc beurre mais plutôt une disparition des races et des couleurs,de par ce fait plus personne n'aura d'à priori sur l'apparence physique de l'autre car nous serons tous semblables,les races n'existeront plus!Voila la solution,le métissage est la clef.

I don't want that Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 16:29

je ne vois pas ce qu'il y a de raciste dans ce sujet
je te dis que ça me paraissait évident qu'il y a une abérration qu'aujourd'hui les victimes de racisme sont les français et que la société ne veux pas le voir
et que c'est un point important dans la mécanique de l'idéologie collective
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 16:39

L'antiracisme et le métissage son corollaire est la pire forme de racisme,c'est la haine des différences.


Dernière édition par Alexis232 le Dim 24 Oct 2010, 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 16:41

et c'est une injustice grave pour les victimes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 17:57

Alexis232 a écrit:
L'antiracisme et le métissage son corollaire est la pire forme de racisme,c'est la haine des différences.
Tu auras noté que je suis un farouche partisan du « métissage » entre citoyens, non par « haine » des différences, mais parce que je revendique une certaine cohésion nationale, donc que non seulement les étrangers s'intègrent, mais que l'ensemble de la population « s’auto-assimile » en permanence. Le contraire s'appelle le communautarisme.

Donc pour moi l’ « anti-racisme » (socialiste) et le « métissage » sont deux choses bien différentes.
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 24 Oct 2010, 18:58

aroll a écrit:
...


boudo a écrit:
Dans la suite de la video , on voit des jeunes bronzés sortir d'un local en se rhabillant après avoir , doit-on présumer , violé une blanche . .
Il ne faut jamais présumer, il faut prouver, c'est une question élémentaire de justice, elle aussi élémentaire.
...


Vous n'avez manifestement pas visionné le clip , cher aroll . Les " chanteurs " invitent littéralement à rosser les blancs et à violer les blanches . Les images ne sont pas aussi explicites que les paroles mais elles sont suffisamment suggestives .
Revenir en haut Aller en bas
 
Racisme et pensée unique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» La pensée unique
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
» Pensée collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: