DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Racisme et pensée unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 17:15

nilamitp a écrit:
la cause du chômage est structurelle. l'immigration n'est pas la cause du chômage par contre.

Un immigration de certaines populations africaines qui n'ont pas le sens du travail, qui attendent de sleur femme ou de la Providence son pain quotidien augmente le chômage. Il n'y a de richesses que d'hommes. Depuis que la colonisation est finie, on voit nettement que certains peruple comme celui de Corée, si la structure politique le favorise, travaille et produit. Son travail fait disparaître le chômage.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 17:18

aroll a écrit:
nilamitp a écrit:

Je suis heureux de constater qu'avec le discours de Grenoble du président, on a plus ou moins mis fin à une certaine forme de négationnisme.
Au profit d'un discours vendeur mais qui ne pourra strictement rien résoudre parce qu'il est mensonger, trompeur et dangereux.
Les conséquences ne peuvent être que pires.

Amicalement, Alain
On revient à la discussion que l'on avait eu :
dans ce discours, on arrête avec l'hypocrisie, et on avoue enfin que par effet de levier social MAIS AUSSI CULTUREL,
il y a une corrélation très forte entre l'immigration extra-européenne et les problèmes d'incivilité et de délinquance.
Revenir en haut Aller en bas
langelin



Messages : 45
Inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 17:24

C'est peut etre notre relation au travail qu'il faut mettre en cause ..........
On travail pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 18:12

nilamitp a écrit:
la cause du chômage est structurelle. l'immigration n'est pas la cause du chômage par contre, statistiquement elle va venir gonfler les chiffres, car les immigrés extra-européens sont beaucoup plus au chômage que les autres
Relis ton message, il est illogique, si l'immigration ne crée pas de chômage, elle ne peut l'augmenter (en terme de pourcentage de la population active).
Deuxième remarque: si les immigrés sont plus souvent au chômage que les nationaux, et que le taux de chômage n'est fonction que du contexte économique et de la politique du gouvernement (ce qui est le cas*), alors, plus il y a d'immigré, plus le taux de chômage des nationaux baisse........ Eh oui...
*En fait, et selon les économistes les plus pointus, la première cause du chômage, c'est le niveau trop élevé des............. salaires!!!!!!
Pas très politiquement correcte, mais vrai.
Le problème, après cela, c'est de trouver la solution pour diminuer le chômage tout en n'augmentant pas la pauvreté, mais c'est un autre débat.

Arnaud Dumouch a écrit:

Un immigration de certaines populations africaines qui n'ont pas le sens du travail, qui attendent de sleur femme ou de la Providence son pain quotidien augmente le chômage.
Légende urbaine à la fois fausse et malveillante visant à faire croire que les africains sont des fainéants, suivie d'une affirmation fausse, l'arrivage de populations ne travaillant pas n'augmente pas LE TAUX DE CHÔMAGE (le seul critère pertinent), du moins jusqu'à un certains point non encore atteint.
Réfléchis, tu trouveras sûrement pourquoi.
Un indice:: les enfants ne travaillent pas, faut-il en faire moins pour que le chômage baisse?
Un autre indice: Une augmentation de population entraîne une augmentation de la demande et donc du besoin de production et de main d'oeuvre.

nilamitp a écrit:
On revient à la discussion que l'on avait eu :
dans ce discours, on arrête avec l'hypocrisie, et on avoue enfin que par effet de levier social MAIS AUSSI CULTUREL,
il y a une corrélation très forte entre l'immigration extra-européenne et les problèmes d'incivilité et de délinquance.
Ce n'est pas de l'hypocrisie, c'est le fruit d'une réflexion trèèèèèèèèèèèèès sérieuse et je t'en reparlerai bientôt (trop peu de temps pour l'instant).

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 18:29

[quote]
aroll a écrit:


Arnaud Dumouch a écrit:

Un immigration de certaines populations africaines qui n'ont pas le sens du travail, qui attendent de sleur femme ou de la Providence son pain quotidien augmente le chômage.
Légende urbaine à la fois fausse et malveillante visant à faire croire que les africains sont des fainéants, suivie d'une affirmation fausse, l'arrivage de populations ne travaillant pas n'augmente pas LE TAUX DE CHÔMAGE (le seul critère pertinent), du moins jusqu'à un certains point non encore atteint.
Réfléchis, tu trouveras sûrement pourquoi.
Un indice:: les enfants ne travaillent pas, faut-il en faire moins pour que le chômage baisse?
Un autre indice: Une augmentation de population entraîne une augmentation de la demande et donc du besoin de production et de main d'oeuvre.

Les "Africains" ne sont pas fainéants. Mais certaines population Africaines n'ont absolument pas le sens du travail.

Dans certaines ethnies, l'économie (vivrière) est entièrement portée par les femmes. Une étude très intéressante faite par un sociologue français a manifesté en fonction de l'origine des populations, le taux de refus de l'école et du travail.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 18:44

Bonsoir a tous

Depuis un mois;sur la route qui me mène au travail,je me retrouve derriere des fourgons immatriculé en Pologne bourrés a craquer de travailleurs polonais
Direction:une grande raffinerie française qui se trouve en arrêt pour maintenance
Désormais tous les ans c'est le retour de ces travailleurs qui viennent gagner leur croute en France pendant deux ou trois mois puis repartent chez eux

Pendant ce temps ;les employés de cette raffinerie manifeste pour la retraite a 60 ans;en expliquant a nos gamins que c'est pour libérer des emplois !!!!!


l'immigration n'est pas la cause du chômage
c'est juste que nos chers capitaliste ont trouvé en Europe une main d'œuvre très bon marché
Même les immigrés qui restent sur notre sol sont devenu trop cher!!!!!

demain les chinois viendront pour encore moins cher!!!!
les polonais pourront rentrer chez eux

il parait que l'on a decouvert une planete dont les habitants mangent des cailloux
vivement qu'ils viennent travailler chez nous
:beret:
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 22:31

Voir plus bas .


Dernière édition par boudo le Dim 17 Oct 2010, 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 22:50

langelin a écrit:
C'est peut etre notre relation au travail qu'il faut mettre en cause ..........
On travail pourquoi ?

Pour répéter le processus de notre naissance , peut-être .

Il est intéressant de noter que le même terme signifie " gagner sa vie " et " mettre un enfant au monde " ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Dim 17 Oct 2010, 23:23

aroll a écrit:
nilamitp a écrit:
la cause du chômage est structurelle. l'immigration n'est pas la cause du chômage par contre, statistiquement elle va venir gonfler les chiffres, car les immigrés extra-européens sont beaucoup plus au chômage que les autres
Relis ton message, il est illogique, si l'immigration ne crée pas de chômage, elle ne peut l'augmenter (en terme de pourcentage de la population active).
pffff...
pour ton cerveau d'hypocrite, alors t'as qu'a te dire qu'elle crée du chômage...
je veux bien simplifier pour ton niveau, là n'est pas le problème. (elle crée de l'emploi et du chômage, et la résultante est négative dans notre cas (sauf cas cité ci-dessus : portugais et la plupart des européens), ça te va comme ça ?)

Citation :
Deuxième remarque: si les immigrés sont plus souvent au chômage que les nationaux, et que le taux de chômage n'est fonction que du contexte économique et de la politique du gouvernement (ce qui est le cas*), alors, plus il y a d'immigré, plus le taux de chômage des nationaux baisse........ Eh oui...
qu'est-ce que tu es drôle !
ton cynisme est assez sidérant.

remarque n°1: c'est la croissance économique qui crée directement de l'emploi, pas la croissance démographique.
Ce n'est pas parce qu'un homme traverse une frontière pour aller dans un pays où la richesse est de X €/habitant, que le PIB du pays va s'accroître spontanément par un miracle de la quantité X. L'emploi est une quantité dynamique, mais pas à ce point.

remarque n°2: l'impact de la politique d'un gouvernement sur 5 ans est actuellement quasiment nulle sur l'économie et l'emploi, puisque dans le contexte actuel, il faudrait faire du protectionnisme, revoir les limites de l'emploi public, s'en donner les moyens notamment pour que le travail soit plus intéressant par rapport aux prestations sociales, mais aussi avec l'éducation (moins de général (ou plutôt beaucoup plus sélectif), et plus de technique (donc plus cher))... et tout ceci n'a pas forcément un impact à court terme.

Citation :
*En fait, et selon les économistes les plus pointus, la première cause du chômage, c'est le niveau trop élevé des............. salaires!!!!!!
Pas très politiquement correcte, mais vrai.
non, c'est faux. on a le droit au protectionnisme aussi...
Dans un contexte libéral, le salaire est uniquement réglé par l'offre et la demande...

Citation :
Le problème, après cela, c'est de trouver la solution pour diminuer le chômage tout en n'augmentant pas la pauvreté, mais c'est un autre débat.
la pauvreté les prix.

NB: Il ne servirait à rien de baisser les salaires (entendez "le smic") dans ce contexte mondialiste et sans protectionnisme car il est IMPOSSIBLE de lutter avec des régions du globe où le niveau de vie est bien inférieur avec un salaire d'employé à 150€, d'ingénieur à 500€ /mois et la miche de pain à 1 centime (il faudrait que le coût du transport de marchandise explose, un baril à 1000$ peut-être).

Au contraire, ça augmenterait le chômage (sauf si vous baissez ENCORE PLUS l'ensemble des prestations sociales bien sûr, et alors là, ça augmenterait la pauvreté comme tu dis, mais ça dégagerait de l'emploi). Intéressant votre programme de tiers-mondialisation de la France par le libéralisme et l'immigration, présentez-vous en 2012.


aroll a écrit:
nilamitp a écrit:
On revient à la discussion que l'on avait eu :
dans ce discours, on arrête avec l'hypocrisie, et on avoue enfin que par effet de levier social MAIS AUSSI CULTUREL,
il y a une corrélation très forte entre l'immigration extra-européenne et les problèmes d'incivilité et de délinquance.
Ce n'est pas de l'hypocrisie, c'est le fruit d'une réflexion trèèèèèèèèèèèèès sérieuse et je t'en reparlerai bientôt (trop peu de temps pour l'instant).

Amicalement, Alain
tu as raison ce n'est pas plus de l'hypocrisie, c'est du mensonge.

pfff... non te fatigue pas, tu sais je connais déjà la propagande par cœur.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 10:05

La croissance démographique aussi crée de l'emploi, voyons!

1‰ d'habitants en plus, cela crée un besoin de 1‰ d'enseignants en plus, 1‰ d'encadrement administratif en plus, 1‰ d'utilisation des infrastructures en plus, donc des réparations, donc des postes de travail, donc des heures de travail, un chiffre d'affaire des boulangeries, grandes surface et autres magasins de + 1‰ ....

... Dans un village, cela n'a que peu d'incidence, mais essayer de voir ce que cela demande au niveau de la France , 1‰ de population en plus, c'est 64'700 habitants en plus ... C'est une jolie petite ville. Mais 1‰ de croissance démographique, c'est aussi annulé, manqué, interdit, tué dans l'oeuf par un peu plus de 3 mois d'avortements ! .......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 10:18

cébé a écrit:
La croissance démographique aussi crée de l'emploi, voyons!
Indirectement (et dans notre cas partiellement), ça peut effectivement, mais jamais DIRECTEMENT (sinon on n'aurait jamais de problème économique !).

Exemple :
Soient deux régions A et B de même population, le taux de chômage dans A est de 8% et dans B de 16%, soit 12% en moyenne.

Si la croissance démographique créait directement de la croissance économique, et par là, directement de l'emploi, il suffirait de transférer les habitants de la région B dans la région A ; ces derniers verraient leur taux de chômage tomber de 16% à 8%, et le chômage tomberait globalement de 12% à 8%.

hop hop, tour de passe-passe à la Jean-Luc Mélenchon !


L'exemple ci-dessus a l'air très c.on, et pourtant c'est exactement ce que pensent ceux que j'appelle les "néo-communistes".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 10:23

cébé a écrit:
La croissance démographique aussi crée de l'emploi, voyons!

1‰ d'habitants en plus, cela crée un besoin de 1‰ d'enseignants en plus, 1‰ d'encadrement administratif en plus, 1‰ d'utilisation des infrastructures en plus, donc des réparations, donc des postes de travail, donc des heures de travail, un chiffre d'affaire des boulangeries, grandes surface et autres magasins de + 1‰ ....

... Dans un village, cela n'a que peu d'incidence, mais essayer de voir ce que cela demande au niveau de la France , 1‰ de population en plus, c'est 64'700 habitants en plus ... C'est une jolie petite ville. Mais 1‰ de croissance démographique, c'est aussi annulé, manqué, interdit, tué dans l'oeuf par un peu plus de 3 mois d'avortements ! .......

Uniquement si le 1% de la population en question veut de l'école, du travail etc. Si au contraire sa culture lui fait mépriser ces valeurs occidentales, vous créez des ghettos de tiers monde ou de drogue et non du travail.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 10:31

Juste une constatation : des banlieues très pauvres et très populeuses et des villages vides un peu partout. Il est temps de rediffuser La Petite Maison dans la Prairie Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 10:34

cébé a écrit:
Juste une constatation : des banlieues très pauvres et très populeuses et des villages vides un peu partout. Il est temps de rediffuser La Petite Maison dans la Prairie Mr.Red
Et bien les zones rurales sont parfois plus pauvres que les périphéries des zones urbaines !
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 13:01

Les zones rurales sont pauvres, ça c'est sûr! ... mais on peut y vivre mieux que pauvres en banlieues.


De passage dans un petit village de la France si profonde qu'il n'est même pas atteignable guidés par GPS ... De 461 h en 1962, il est passé à 282 en 2007 ....mais c'est en train de remonter ... :

Nous y avons trouvé de vieilles personnes charmantes, encore vertes et en activité ...
De la place, beaucoup de place ...
Des terrains quasi en friche ...
Il y a quelques années, nous ont dit nos hôtes, la préfecture a imprudemment fait une promesse ..... quelques mois plus tard, l'école a été rénovée et réouverte pour les plus jeunes de la région.
Il y fait bon vivre, mais bien sûr il n'y a pas de boîte de nuit, de théâtre, de cinéma, de musée et autres lieux pour s'éclater; les jeunes risquent de s'y ennuyer ferme, à la ferme.

Avec 20 familles de plus, qui bénéficieraient d'aide pour s'installer et recommencer une vie, ça pourrait donner ---> un poste d'instit en plus, le magasin si peu fourni devrait voir plus grand, des bras seraient disponibles pour construire-rénover des maisons, pourraient s'y installer l'instit, une coiffeuse, un médecin généraliste qui veut se refaire une santé, un cantonnier-fossoyeur-gestionnaire écologique, un chauffeur de bus/taxi, des petits commerces d'appoint, etc.
... Bref ... une gestion plus ou moins en communauté avec les énergies nouvelles sur place ...

Une sorte de re-colonisation des zones rurales.


... Oui mais voilà, les règlements sont devenus si complexes et si restrictifs, l'administration si intransigeante et si lourde qu'il n'est plus possible de faire preuve d'initiative, d'oser se lancer à l'aventure sans tracas et sans cracher au bassinet AVANT tout .....

... Oui mais voilà, il faudrait oser travailler de ses mains, se salir, se fatiguer plus que 35 h par semaine ... et jusqu'au delà de 55 ans .....


Les zones rurales ne seront bientôt plus peuplées que de vieillards qui péclotent, obligés de continuer à soigner leur jardinet pour se nourrir .... ( j'en connais qui marquent le coup de fatigue .... ils ont plus de 90 ans ..... ) tandis que les zones périphériques des villes voient dépérir d'inactivité des personnes fraîchement retraitées, coincées dans de petits appartements bruyants, effrayées par des bandes mal intentionnées, etc. Pourquoi ne pas les faire se rencontre, coexister, s'entraider par troc interposé ?

Les idées ne manquent pas, mais les freins encore moins ...


hemm hemm Embarassed ...mais pourquoi je parle de ça ici! .. je suis hors sujet ...
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 13:29

Bonjour.
Arnaud Dumouch a écrit:
aroll a écrit:


Arnaud Dumouch a écrit:

Un immigration de certaines populations africaines qui n'ont pas le sens du travail, qui attendent de sleur femme ou de la Providence son pain quotidien augmente le chômage.
Légende urbaine à la fois fausse et malveillante visant à faire croire que les africains sont des fainéants, suivie d'une affirmation fausse, l'arrivage de populations ne travaillant pas n'augmente pas LE TAUX DE CHÔMAGE (le seul critère pertinent), du moins jusqu'à un certains point non encore atteint.
Réfléchis, tu trouveras sûrement pourquoi.
Un indice:: les enfants ne travaillent pas, faut-il en faire moins pour que le chômage baisse?
Un autre indice: Une augmentation de population entraîne une augmentation de la demande et donc du besoin de production et de main d'oeuvre.

Les "Africains" ne sont pas fainéants. Mais certaines population Africaines n'ont absolument pas le sens du travail.

Dans certaines ethnies, l'économie (vivrière) est entièrement portée par les femmes. Une étude très intéressante faite par un sociologue français a manifesté en fonction de l'origine des populations, le taux de refus de l'école et du travail.
Le problème n'est pas de savoir s'il existe des peuplades qui ne font quasiment travailler que les femmes, le problème est de savoir s'il est pertinent de prendre ce genre d'exemple dans le cadre d'une discussion portant sur le racisme et, par extension sur l'immigration.
Si je reprends ta phrase:
Citation :
"Les "Africains" ne sont pas fainéants. Mais certaines population Africaines n'ont absolument pas le sens du travail.,
elle est à la fois objectivement fausse, tu aurais du alors écrire:
Citation :
"Les "Africains" ne sont pas fainéants. Mais DANS certaines population Africaines LES HOMMES n'ont absolument pas le sens du travail,
et elle aussi inutile et nuisible dans ce débat, que de dire:
Citation :
"Les "prêtres ne sont pas pédophiles. Mais certains prêtres n'ont absolument pas de retenue dans leurs fantasmes sexuels tournés vers les enfants
, dans le cadre d'une discussion sur la foi catholique.

nilamitp a écrit:
pffff...
pour ton cerveau d'hypocrite,
Tes insultes ne révèlent que ton niveau.

nilamitp a écrit:
alors t'as qu'a te dire qu'elle crée du chômage...
Non.

nilamitp a écrit:
je veux bien simplifier pour ton niveau, là n'est pas le problème.
Nouvelle attaque ad hominem, tu es pitoyable.....

nilamitp a écrit:
(elle crée de l'emploi et du chômage, et la résultante est négative dans notre cas (sauf cas cité ci-dessus : portugais et la plupart des européens), ça te va comme ça ?)
Pour que ça aille, tu devrais d'abord essayer d'apporter quelques arguments pertinents (à défaut de preuves) qui corroborent cette affirmation.

nilamitp a écrit:
qu'est-ce que tu es drôle !
ton cynisme est assez sidérant.
Ce n'est pas du cynisme, c'est la manière la plus efficace de montrer l'imbécillité de l'argument de l'étranger qui prend les emplois des Français.


nilamitp a écrit:
remarque n°1: c'est la croissance économique qui crée directement de l'emploi, pas la croissance démographique.
Pour plus de pertinence, il faut parler en terme de taux d'emploi ou de taux de chômage, parce que le nombre absolu d'emploi augmente avec la population, c'est évident.
Alors je précise que je n'ai jamais dit que la croissance démographique allait augmenter le taux d'emploi, (et donc diminuer le taux de chômage), j'ai juste dit que l'augmentation de la population (par naissance ou immigration peu importe) n'avait pas d'effet sur ce point là.


nilamitp a écrit:
Ce n'est pas parce qu'un homme traverse une frontière pour aller dans un pays où la richesse est de X €/habitant, que le PIB du pays va s'accroître spontanément par un miracle de la quantité X. L'emploi est une quantité dynamique, mais pas à ce point.
Et ce n'est pas parce qu'un bébé naît dans un pays où la richesse est de X €/habitant, que le PIB du pays va s'accroître spontanément par un miracle de la quantité X, en déduis-tu qu'il faut arrêter de faire des enfants parce qu'ils coûtent dans un premier temps?.

nilamitp a écrit:
Citation :
*En fait, et selon les économistes les plus pointus, la première cause du chômage, c'est le niveau trop élevé des............. salaires!!!!!!
Pas très politiquement correcte, mais vrai.
non, c'est faux. on a le droit au protectionnisme aussi...
Dans un contexte libéral, le salaire est uniquement réglé par l'offre et la demande...
1) Je suis plusieurs discussions avec des économistes (dont un prof d'univ') sur le sujet de la crise actuelle, et sur le libéralisme en général, d'où il ressort que......... ben si.
Sauf que je ne suis pas favorable au libéralisme économique (sans être collectiviste pour autant), je ne fait que te donner le diagnostique qui convient pour notre société, telle qu'elle fonctionne aujourd'hui. Et dans ce cadre, le niveau de salaire est la principale (et même presque unique) cause du chômage..... On aime ou on n'aime pas cela (personnellement je ne me satisfait pas d'une société trop inégalitaire), mais c'est la réalité de la société telle que les gens l'ont voulu par leur vote.
Remarque: tu dis
Citation :
"Dans un contexte libéral, le salaire est uniquement réglé par l'offre et la demande..."
Eh bien non, c'est faux, dans un contexte libéral, le niveau de salaire est d'abord et avant tout fonction de la productivité, l'offre et la demande n'interviennent qu'après.


nilamitp a écrit:
NB: Il ne servirait à rien de baisser les salaires (entendez "le smic") dans ce contexte mondialiste et sans protectionnisme car il est IMPOSSIBLE de lutter avec des régions du globe où le niveau de vie est bien inférieur avec un salaire d'employé à 150€, d'ingénieur à 500€ /mois et la miche de pain à 1 centime (il faudrait que le coût du transport de marchandise explose, un baril à 1000$ peut-être).
Faux, les pays développés qui ont un SMIC bas voir inexistant s'en sortent mieux question chômage, et cela malgré la mondialisation.
Je précise quand même, que n'étant pas libéral, je ne considère pas ces pays comme de bons exemples.

nilamitp a écrit:
Au contraire, ça augmenterait le chômage (sauf si vous baissez ENCORE PLUS l'ensemble des prestations sociales bien sûr, et alors là, ça augmenterait la pauvreté comme tu dis, mais ça dégagerait de l'emploi). Intéressant votre programme de tiers-mondialisation de la France par le libéralisme et l'immigration, présentez-vous en 2012.
CE N'EST PAS MON PROGRAMME, mais c'est celui de ceux pour qui la majorité des intervenants de ce forum a très certainement voté (et après ils viennent pleurer sur les conséquence de leur propres choix...).

nilamitp a écrit:
tu as raison ce n'est pas plus de l'hypocrisie, c'est du mensonge.

pfff... non te fatigue pas, tu sais je connais déjà la propagande par cœur.
La propagande est de ton côté (et c'est celle du FN, même si tu t'en défends).
Tu veux à tout prix lier délinquance et immigration, ce qui est à la fois faux et dangereux.
C'est faux parce que ce n'est pas leur origine ethnique qui est la cause de leur délinquance, et je pourrais te montrer que, DANS LE CADRE DE NOTRE SOCIÉTÉ TELLE QU'ELLE FONCTIONNE AUJOURD'HUI, s'il n'y avait pas d'immigrés, les même faits seraient commis par des français de souches.
Je dis cela avec un bémol, et ce bémol, c'est l'influence de l'islam qui, c'est vrai, ajoute une nouvelle donne spécifique, mais compte tenu du fait que l'immigration est loin d'être exclusivement musulmane, et que la politique du genre: pour en punir deux (sous-entendu: coupables) j'en punirais bien deux cent (sous-entendu: peut-être bien innocent), est contraire à mes principes chrétiens (je préfère 10 coupables dehors qu'un seul innocent dedans), j'affirme que la seule solution humainement acceptable est d'appliquer tout simplement la loi DE LA MÊME FAÇON POUR TOUS, ce qui est suffisant pour punir ceux qui le méritent, et rien que ceux qui le méritent.
J'ajoute que l'application stricte de la loi serait sans doute suffisante pour dissuader de nouveaux candidats à une éventuelle immigration à but exclusivement "bordelogêne".

Amicalement, Alain


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 14:39

On n'aurait pas dû revenir sur cette conversation aroll,
je n'ai pas de temps à perdre avec toi,
les populations européennes actuelles sont pacifiques et accueillantes,
et je peux te dire que le déni de réalité est très dangereux,
et que faudra venir crier au fascisme après.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 15:01

Bonjour.
nilamitp a écrit:
On n'aurait pas dû revenir sur cette conversation aroll,
Eh oui, c'est chiant, tous ces gens qui ne laissent pas passer les mensonges de l'extrême droite raciste, stupide et malveillante, hein?

nilamitp a écrit:
je n'ai pas de temps à perdre avec toi,
Le temps passé à entendre la vérité est-il perdu? Pour le camp de la haine et de l'imbécillité oui, mais seulement pour celui-là.

nilamitp a écrit:
les populations européennes actuelles sont pacifiques et accueillantes,
C'est à peu près vrai, mais quel rapport avec la choucroute?

nilamitp a écrit:
et je peux te dire que le déni de réalité est très dangereux,
C'est pourtant bien toi qui en plein déni de réalité. Et dans quel but? Faire accepter une idée fausse, inutile et dangereuse, par racisme non assumé donc nié.

nilamitp a écrit:
et que faudra venir crier au fascisme après.
Moi j'ai crié avant, toi tu travailles à son retour, sans l'admettre et peut-être même sans te l'avouer.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 15:31

aroll a écrit:
Bonjour.
nilamitp a écrit:
On n'aurait pas dû revenir sur cette conversation aroll,
Eh oui, c'est chiant, tous ces gens qui ne laissent pas passer les mensonges de l'extrême droite raciste, stupide et malveillante, hein?

nilamitp a écrit:
je n'ai pas de temps à perdre avec toi,
Le temps passé à entendre la vérité est-il perdu? Pour le camp de la haine et de l'imbécillité oui, mais seulement pour celui-là.

nilamitp a écrit:
les populations européennes actuelles sont pacifiques et accueillantes,
C'est à peu près vrai, mais quel rapport avec la choucroute?

nilamitp a écrit:
et je peux te dire que le déni de réalité est très dangereux,
C'est pourtant bien toi qui en plein déni de réalité. Et dans quel but? Faire accepter une idée fausse, inutile et dangereuse, par racisme non assumé donc nié.

nilamitp a écrit:
et que faudra venir crier au fascisme après.
Moi j'ai crié avant, toi tu travailles à son retour, sans l'admettre et peut-être même sans te l'avouer.

Amicalement, Alain

Comme il est marrant I don't want that


Les japonais sont tous racistes alors ? comprendre que l'immigration massive ORGANISÉE est une suicide culturel ce n'est pas si difficile.(sans parler de la baisse des salaires et pression sur l'emploi,"calculée" )

Et l'immigration choisie...? pillage des élites de pays qui en ont terriblement besoin,ce n'est pas un scandale à dénoncer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 16:08

aroll a écrit:
Moi j'ai crié avant, toi tu travailles à son retour, sans l'admettre et peut-être même sans te l'avouer.

Amicalement, Alain
OK, j'en ai marre de tes insultes, je suis fasciste et raciste et je travaille au retour du nazisme, ça te pose un problème ?
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 16:42

nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
Moi j'ai crié avant, toi tu travailles à son retour, sans l'admettre et peut-être même sans te l'avouer.

Amicalement, Alain
OK, j'en ai marre de tes insultes, je suis fasciste et raciste et je travaille au retour du nazisme, ça te pose un problème ?
Les insultes, c'est ton rayon, mon grand, moi je me contente de constater que tu cherches par tous les moyens à faire admettre quelque chose dont je peux montrer la fausseté, l'inutilité, et la dangerosité.
Malgré cela, et malgré le risque évident de dérive grave, tu persistes, et tout cela en ayant le culot de te présenter comme chrétien.
N'oublie pas, puisque tu es, paraît-il un "p'tit malin" que tôt ou tard nous aurons à nous justifier de nos choix devant le juge suprême. Juge suprême que nous aurons croisés sous la forme du plus petit, du plus faible.
Ce plus petit, ce plus faible, peut-être AUSSI un étranger qui aura été la victime des dégâts collatéraux d'une politique ayant conduit à la stigmatisation de toute une population au nom d'une prétendue meilleure efficacité.

Pointer du doigt tous les étrangers ne permet pas de punir plus facilement ceux qui sont coupables de délit, et c'est de toutes façons immoral.

"Tout ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'aurez fait" j'espère que tu ne seras pas obligé de répondre: "ben oui désolé, mais je voulais tellement être sûr de n'en manquer aucun..........."

Amicalement, Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 17:53

Ben dis donc, c'est de + en + tendu, la prochaine fois on se mettra des coups de hache sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 19:45

nilamitp a écrit:
Ben dis donc, c'est de + en + tendu, la prochaine fois on se mettra des coups de hache sur la tête.
Non, tu n'as rien compris, relis mes messages, demande des éclaircissements si nécessaire, mais il n'y a pas, il n'y aura pas, il ne peut y avoir la moindre tendance à la violence dans mes objectifs (je laisse cela aux partisans de la lâcheté identitaire des nationalistes qui sont plus prompts à menacer les pacifistes de la gauche naïve, que les activistes de la haine islamique, Cf: Mécréant).
Je pense simplement qu'un chrétien ne doit pas, n'a pas le droit, de risquer une grave injustice vis à vis des innocents (à fortiori des plus faibles), même si cela diminue (selon sa théorie!!!!!!) l'efficacité d'une mesure qu'il estime nécessaire.
Le liens immigration-délinquance entre incontestablement dans cette catégorie.
La justice est tout à fait capable de punir comme il se doit, ceux qui le méritent sans qu'il soit nécessaire d'apporter de l'eau au moulin du nationalisme bête et méchant.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 19:58

aroll a écrit:
nilamitp a écrit:
Ben dis donc, c'est de + en + tendu, la prochaine fois on se mettra des coups de hache sur la tête.
Non, tu n'as rien compris, relis mes messages, demande des éclaircissements si nécessaire, mais il n'y a pas, il n'y aura pas, il ne peut y avoir la moindre tendance à la violence dans mes objectifs (je laisse cela aux partisans de la lâcheté identitaire des nationalistes qui sont plus prompts à menacer les pacifistes de la gauche naïve, que les activistes de la haine islamique, Cf: Mécréant).
Dans la rue, la violence vient toujours de l'ultra-gauche (cf. G8, G20, manifestations etc.)
l'ultra-droite fait son spectacle dans quelques stades, et encore...

Citation :
Le liens immigration-délinquance entre incontestablement dans cette catégorie.
L'immigration telle qu'on la connait implique une sur-délinquance, que ça te plaise ou non. ça ne sert à rien de se voiler la face et de se mentir à soi-même, ni de me sortir de fausses études bidons d'un soi-disant sociologue négationniste d'extrême gauche.

Si l'antiracisme consiste à créer un carcan intellectuel pour d'une part éviter de décrire la réalité, et d'autre part éviter de contester la légitimité d'une l'immigration de peuplement, alors l'antiracisme est une arnaque qui a bien fonctionné. Et c'est ainsi que des associations comme le MRAP peuvent se déclarer "antiracistes", ce qui serait à se pisser dessus de rire si personne tombait dans le panneau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 20:11

aroll a écrit:
Non, tu n'as rien compris, relis mes messages, demande des éclaircissements si nécessaire
Très bien, je veux la preuve que:
- les quartiers dits multiculturels et cosmopolites sont des quartiers où les autochtones se sentent à l'aise et où il fait bon vivre.
- certaines formes d'immigration telles qu'on les connait n'entraîne pas une surdélinquance
- n'entraîne pas un surchômage et un surcoût sur le système social
- il n'y a pas de dérive communautaire, politique, raciste, antisémite et anti-patriote dans l'islam
- que certaines façons de s'habiller dans l'islam sont folkloriques et ne sont pas des symboles politiques de revendication identitaire et de conquête territoriale
- les associations "anti-racistes" luttent activement contre toutes les formes de racisme
- le prétexte du racisme n'est pas utilisé pour éviter de discuter de l'opportunité et du bien fondé d'une l'immigration massive de peuplement.

Je ne sais pas, commence par les chiffres sur la population carcérale par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 20:51

nilamitp a écrit:
Dans la rue, la violence vient toujours de l'ultra-gauche (cf. G8, G20, manifestations etc.)
l'ultra-droite fait son spectacle dans quelques stades, et encore....
Ce sont les conditions sociétales, idéologiques, et politiques ACTUELLES qui sont responsable de cette différence ACTUELLE, tu es suffisamment intelligent pour le savoir.
Ce genre de soutient déguisé à la haine imbécile, surtout après ce qui est arrivé il y a un peu plus de 50 ans, est indigne et immonde.

nilamitp a écrit:
L'immigration telle qu'on la connait implique une sur-délinquance, que ça te plaise ou non. ça ne sert à rien de se voiler la face et de se mentir à soi-même,
Des arguments solides pour soutenir ce mensonge directement puisé dans l'arsenal des ordures imbéciles de l'extrême droite?

nilamitp a écrit:
ni de me sortir de fausses études bidons d'un soi-disant sociologue négationniste d'extrême gauche.
Montre moi tout de suite où j'ai fait cela.
C'est une stratégie malhonnête que tu utilises là.


nilamitp a écrit:
Si l'antiracisme consiste à créer un carcan intellectuel pour d'une part éviter de décrire la réalité, et d'autre part éviter de contester la légitimité d'une l'immigration de peuplement, alors l'antiracisme est une arnaque qui a bien fonctionné. Et c'est ainsi que des associations comme le MRAP peuvent se déclarer "antiracistes", ce qui serait à se pisser dessus de rire si personne tombait dans le panneau.
L'antiracisme consiste à s'opposer au racisme, point barre; ce qui est le DEVOIR de tout chrétien, en changer la définition pour faciliter le soutient aux thèses de l'extrême droite bête et méchante est une malhonnêteté.

Il n'y a pas d'immigration de peuplement, ni d'immigration massive, ni de colomigration, toute ces expressions sont directement issues des délires racistes et haineux de l'extrême droite.
Il y a 68 millions d'habitants en France, et il y a environ 200 milles immigrés de plus par an (et pas tous de la même origine, loin s'en faut), cela représente 3 pour mille.
Lorsqu'une entreprise de mille employés en engage trois de plus chaque année, fait-elle de l'embauche massive?

Les dérives crétines voir malveillantes de certaines associations comme le MRAP, ne constituent pas un argument valable pour condamner l'anti-racisme qui est et reste un devoir chrétien.
Il y a deux attitudes possibles pour ceux qui s'opposent aux dérives des associations de type MRAP.
1)La bonne: leur faire remarquer que leur position est hypocrite et leur rappeler que la lutte contre le racisme exclu absolument le choix d'un camp contre l'autre, puis continuer à faire ce qu'il faut selon les obligations de notre foi sans se référer à eux, en tous cas tant qu'ils ne changent pas d'attitude.
2)La mauvaise: instrumentaliser leur C.O.N.N..E.R.I.E pour favoriser un autre racisme, ce qui ne risque pas de faire avancer le schmilblicks.

Amicalement, Alain


Dernière édition par aroll le Lun 18 Oct 2010, 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 20:55

nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
Non, tu n'as rien compris, relis mes messages, demande des éclaircissements si nécessaire
Très bien, je veux la preuve que:
- les quartiers dits multiculturels et cosmopolites sont des quartiers où les autochtones se sentent à l'aise et où il fait bon vivre.
- certaines formes d'immigration telles qu'on les connait n'entraîne pas une surdélinquance
- n'entraîne pas un surchômage et un surcoût sur le système social
- il n'y a pas de dérive communautaire, politique, raciste, antisémite et anti-patriote dans l'islam
- que certaines façons de s'habiller dans l'islam sont folkloriques et ne sont pas des symboles politiques de revendication identitaire et de conquête territoriale
- les associations "anti-racistes" luttent activement contre toutes les formes de racisme
- le prétexte du racisme n'est pas utilisé pour éviter de discuter de l'opportunité et du bien fondé d'une l'immigration massive de peuplement.

Je ne sais pas, commence par les chiffres sur la population carcérale par exemple.
Parfait, voilà une bonne base de discussion. Je répond à cela demain (sauf incident) parce qu'il est tard.
Bonne nuit.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Lun 18 Oct 2010, 21:05

aroll a écrit:
nilamitp a écrit:
L'immigration telle qu'on la connait implique une sur-délinquance, que ça te plaise ou non. ça ne sert à rien de se voiler la face et de se mentir à soi-même,
Des arguments solides pour soutenir ce mensonge directement puisé dans l'arsenal des ordures imbéciles de l'extrême droite?
les études de Hughes Lagrange, qui le dit en des termes très gentils, a connu dernièrement un certain écho médiatique.

Citation :
nilamitp a écrit:
ni de me sortir de fausses études bidons d'un soi-disant sociologue négationniste d'extrême gauche.
Montre moi tout de suite où j'ai fait cela.
C'est une stratégie malhonnête que tu utilises là.
pas du tout, tu connais sûrement l'étude scientifique qu'a fait mener la ville de Paris pour se débarrasser des nuisances causées par les pigeons ?
L'étude a conclu que pour se débarrasser des pigeons, il fallait leur construire des maisons, leur donner à bouffer et les faire soigner par l'école de vétos quand ils étaient malades !
La ville de Paris a immédiatement commandé des pigeonnier.

L'étude avait été confiée à.. des écologistes !

Citation :
Il y a deux attitudes possibles pour ceux qui s'opposent aux dérives des associations de type MRAP.
1)La bonne: leur faire remarquer que leur position est hypocrite et leur rappeler que la lutte contre le racisme exclu absolument le choix d'un camp contre l'autre, puis continuer à faire ce qu'il faut selon les obligations de notre foi sans se référer à eux, en tous cas tant qu'ils ne changent pas d'attitude.
2)La mauvaise: instrumentaliser leur C.O.N.N..E.R.I.E pour favoriser un autre racisme, ce qui ne risque pas de faire avancer le schmilblicks.
Bon déjà là tu parles plus vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mar 19 Oct 2010, 11:49

Sur rnd un intervenant disait qu'une société sans dieu mène à la shoah
que c'est une sorte de levier théorique qu'il évoquait
et bien c'est ce que je ressens en france aujourd'hui
l'absence le refus de dieu de la religion (pourtant l'islam est valorisé depuis sarko alors qu'ils se disent stigmatisés alors que c'est l'inverse..)
mène à la persécution des chrétiens des français mais pas seulement sur ce qu'on croit de la religion
mais bien sur l'héritage culturel que détiennent ces populations françaises
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mar 19 Oct 2010, 17:27

[quote="aroll"]
Citation :
Faux, les pays développés qui ont un SMIC bas voir inexistant s'en sortent mieux question chômage, et cela malgré la mondialisation.
Je précise quand même, que n'étant pas libéral, je ne considère pas ces pays comme de bons exemples.

Donc (tu es communiste, puisque) tu considères alors implicitement que les pays qui s'en sortent mieux ne sont pas de bons exemples...



Citation :
C'est faux parce que ce n'est pas leur origine ethnique qui est la cause de leur délinquance,

... Mais leur délinquance (et les malheurs qui s'ensuivent) ne fait que les crisper davantage sur leur origine ethnique. C'est bel et bien l'origine ethnique différente de la majorité, qui fait se replier en communauté, refuser l'intégration, et adopter un comportement hostile à la population majoritaire et aux autorités.



Citation :

et je pourrais te montrer que, DANS LE CADRE DE NOTRE SOCIÉTÉ TELLE QU'ELLE FONCTIONNE AUJOURD'HUI, s'il n'y avait pas d'immigrés, les même faits seraient commis par des français de souches.

... Ce qui n'excuse pas que les mêmes faits soient commis par des immigrés, puisqu'il y en a et que leur présence est inutile dès lors que nous pouvons avoir nos propres délinquants bien français...



Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mar 19 Oct 2010, 18:18

Bonjour.
nilamitp a écrit:
Très bien, je veux la preuve que:
- les quartiers dits multiculturels et cosmopolites sont des quartiers où les autochtones se sentent à l'aise et où il fait bon vivre. .
Non, ils ne s'y sentent pas à l'aise, et il n'y fait pas bon vivre, mais est-ce par le seul fait de la présence d'étrangers?

Un étranger est-il, par nature quelqu'un d'infréquentable? est-il, par nature, délinquant?

C'est toi qui as dis un jour que pour obtenir une délinquance, comme celle que l'on rencontre dans ces quartiers il fallait la rencontre de la nature humaine blessée (chose commune à tout être humain, Quelque soit son origine), et de conditions sociales spécifiques (que l'on rencontre systématiquement dans ces quartiers).
L'origine ethnique des humains n'intervient donc pas (et heureusement, car ce serait le signe évident d'un racisme total et absolu).

En revanche, tu cherches absolument à faire admettre que le lien immigration-délinquance peut-être fait via la plus haute probabilité qu'un immigré fasse partie des classes sociales les plus concernées par ce type de délinquance.

Partant du principe que ces classes sociales sont le résultat inévitable de la politique économique libérale* (qui est le cheval de bataille de la droite chérie par l'immense majorité des intervenants de ce forum) et que ces conditions de vie sont le résultat de la politique d'urbanisation de ces même politiciens, on peut dire qu'en l'absence de toute immigration, ces quartiers, ces conditions sociales seraient le lot d'autochtones (il faut bien que quelqu'un occupe cette "niche").
Et puisque la délinquance des quartiers est le fruit de la nature humaine blessée (elle l'est chez les Français aussi) et des conditions de vie (qui seraient dès lors les même), les même faits seraient perpétrés par des autochtones en lieu et place des immigrés, et l'insécurité serait la même.

*Attention, je ne plaide pas pour autant pour une politique économique collectiviste.

Rappelons-nous l'époque des blousons noirs, puis des bandes de quartiers, ils faisaient règner une insécurité forte aussi, mais, du passé, on ne se souvient jamais que du meilleur...

Pour te rafraîchir la mémoire, voilà ce que l'on pouvait écrire en 1978 pour illustrer l'insécurité générée par ces bandes.
Il s'agit de la chanson de Daniel Balavoine: quand on arrive en ville extrait de Starmania.

Daniel Balavoine
Quand On Arrive En Ville:

Quand tout le monde dort tranquille
Dans les banlieues dortoir
C'est l'heure ou les zonards
Descendent sur la ville
Qui est-ce qui viole les filles
Le soir dans les parkings
Qui met l'feu au building
C'est toujours les zonards
Alors, c'est la panique sur les boulevards
Quand on arrive en ville
Quand on arrive en ville
Tout le monde change de trottoir
On a pas l'air viril
Mais on fait peur voir
Des gars qui se maquillent
Ça fait rire les passants
Mais quand ils voient du sang
Sur nos lames de rasoir
Ça fait, comme un clair dans le brouillard
Quand on arrive en ville
Nous, tout ce qu'on veut c'est être heureux
Être heureux avant d'être vieux
On a pas l'temps d'attendre d'avoir trente ans
Nous, tout ce qu'on veut c'est être heureux
Être heureux avant d'être vieux
On prend tout c'qu'on peut prendre en attendant
Quand on arrive en ville
On arrive de nulle part
On vit sans domicile
On dort dans des hangars
Le jour on est tranquille
On passe incognito
Le soir on change de peau
Et on frappe au hasard
Alors, préparez-vous pour la bagarre
Quand on arrive en ville
Quand la ville souterraine
Est plongée dans le noir
Les gens qui s'y promènent
Ressortent sur des brancards
On agit sans mobile
Ça vous paraît bizarre
C'est p't-être qu'on est débiles
C'est p't-être par désespoir
Du moins, c'est c'que disent les journaux du soir
Quand on arrive en ville
Nous, tout ce qu'on veut c'est être heureux
Être heureux avant d'être vieux
On a pas l'temps d'attendre d'avoir trente ans
Nous, tout ce qu'on veut c'est être heureux
Être heureux avant d'être vieux
On prend tout c'qu'on peut prendre en attendant
Quand viendra l'an 2000
On aura quarante ans
Si on vit pas maintenant
Demain il sera trop tard
Qu'est-ce qu'on va faire ce soir
On va p't-être tout casser
Si vous aller danser
Ne rentrez pas trop tard
De peur, qu'on gratigne vos Jaguars
Préparez vous pour la bagarre
C'est la panique sur les boulevard
Quand on arrive en ville

Ces bandes violaient, incendiaient, agressaient, mais n'était pas majoritairement composées d'étrangers, loin s'en faut.

Tu vas me dire: "mais la violence dans les quartiers est bien pire aujourd'hui". Bien sûr, mais la violence est bien pire partout, pas seulement dans les quartier: il suffit de voir comment les choses ont évoluées, chez les supporters de football ou les braqueurs de fourgon....
C'est toute notre société qui est devenue plus violente.

L'insécurité dans les quartier peut très bien être efficacement combattue par la seule application de la loi, sans référence à l'origine ethnique du délinquant, cela évite la stigmatisation et les risque de dérive raciste ainsi que les risques de victimes innocentes.
Quand on risque d'arracher le bon grain en même temps que l'ivraie, on s'abstient (si c'est une question de temps comme dans l'évangile) ou on change de stratégie pour en adopter une plus juste (c'est ce que je te propose ici).

nilamitp a écrit:
- certaines formes d'immigration telles qu'on les connait n'entraîne pas une surdélinquance .
Il y a deux possibilités: soit tu fais référence aux propos de Hugues Lagrange, soit tu fais référence à la dérive actuelle de l'islam.
Pour Hugues Lagrange, sa thèse, quand même bien controversée (voir un peu plus loin), n'empêche pas la pertinence de ma position, à savoir que le faible (même très faible) bénéfice que l'on pourrait espéré de la désignation de l'origine ethnique de certains délinquant est complètement éclipsé par les conséquences néfastes en terme de dérive et de victimes innocentes inévitables.

Pour la dérive actuelle de l'islam, la réponse légale est aussi suffisante (lorsqu'elle est appliquée avec suffisamment de rigueur), et la stigmatisation de l'immigré d'autant moins efficace que l'immense majorité des musulmans de France sont français, même s'ils ont des parents étrangers (n'ayant pas d'autre nationalité que la nationalité française, celle-ci ne peut leur être retirée, c'est la loi, on ne peut fabriquer d'apatrides).

Je te donne ici un lien où la thèse de Hugues Lagrange est un peu discutée.
http://www.telerama.fr/idees/hugues-lagrange-et-le-facteur-culturel,60726.php
J'en ai extrait quelques passages:
Le taux de délinquance moindre des élèves d’origine maghrébine est attribué par Hugues Lagrange à l’enracinement de cette immigration et à l’entrée de nombre de familles dans les classes moyennes. Alors question sociale ou culturelle ?

Un autre tableau (p. 142) montre à quel point le taux de réussite en sixième, au brevet et aussi le taux de verbalisation pour infraction est corrélé avec la situation de chômage du père de famille (51 % de taux de réussite en sixième pour un enfant de chômeur, 62 % pour un enfant d’employé, 71 % pour un enfant de cadre ou profession libérale)
Le taux de chômage est-il plus pertinent que la polygamie pour expliquer la réussite scolaire et les taux de délinquance ?

Questions de méthodologie, enfin : de quelle délinquance parle-t-on ? Quelle est la valeur de statistiques reposant sur des procès verbaux pour infraction quand on sait que les « Noirs » ont environ six fois plus de risque d’être contrôlés que les « Blancs », et les « Arabes » huit fois plus. (cf étude d'I. Goris, F. Jobard et R . Lévy).

Généralisations abusives
Hugues Lagrange se base donc sur plusieurs années d’observation dans des quartiers de très forte homogénéité sociale. En gros, des ghettos très noirs et très pauvres.

Et enfin, un dernier extrait qui permet de bien relativiser ce que dit réellement Hugues Lagrange:

Ce matin, dans une interview à Libération, Hugues Lagrange revenait sur la polémique entourant son livre. On m’a mal compris, explique-t-il en substance, « ce sont les conditions d’accueil et d’insertion en France de familles et de jeunes issus de traditions très différentes qui posent problème ».
Alors, est-ce finalement la polygamie, l’autoritarisme des pères, la démission des jeunes mères qui font problème ? Ou bien l’accueil et la politique d’insertion en France ?

nilamitp a écrit:
- n'entraîne pas un surchômage et un surcoût sur le système social .
Pas de surchômage, car ils travaillent bien plus souvent qu'on ne le laisse supposer et occuppent très souvent des emplois qui ne seraient de toute façon pas pris par les autochtones (ces emplois resteraient simplement non occupés).
Un surcoût pour le système social? Peut-être, parfois, temporairement, mais chaque enfant qui naît est aussi un surcoût pour le système social...

nilamitp a écrit:
- il n'y a pas de dérive communautaire, politique, raciste, antisémite et anti-patriote dans l'islam .
Il y a, bien sûr, mais où as-tu vu que je disais le contraire?
Sauf que, pour lutter contre les dérives de l'islam, l'application stricte de la loi est suffisante et faire référence à l'immigration est inefficace (l'immense majorité des musulmans de France sont Français), dangereuse (dérive raciste) mais aussi immorale (victimes innocentes inévitables

nilamitp a écrit:
- que certaines façons de s'habiller dans l'islam sont folkloriques et ne sont pas des symboles politiques de revendication identitaire et de conquête territoriale .
Tu fais référence au voile islamique, or il se trouve que je suis favorable à l"interdiction de ce voile (mais j'aurais présenté les choses d'une manière bien différente).

nilamitp a écrit:
- les associations "anti-racistes" luttent activement contre toutes les formes de racisme .
Non, mais ce n'est pas une raison pour dénoncer l'antiracisme en tant que tel, car cela ne fait que favoriser l'extrême droite, sans aucun effet positif (il est bien préférable de dénoncer l'hypocrisie de certaines de ces associations, et soutenir l'antiracisme vrai, c'est-à-dire absolu).

nilamitp a écrit:
- le prétexte du racisme n'est pas utilisé pour éviter de discuter de l'opportunité et du bien fondé d'une l'immigration massive de peuplement..
Le prétexte du racisme est utilisé pour tout et à toute les sauces, donc aussi lorsqu'il s'agit de défendre/justifier des dérives, abus et agressions provenant d'étrangers, mais cela ne signifie pas que l'anti-racisme est mauvais, simplement que l'humain est manipulateur.
Si la mauvaise utilisation des vertus devait entraîner le rejet de ces même vertus, le mal aurait définitivement triomphé.
Il n'y a pas d'immigration massive de peuplement.
L'immigration représente un arrivage de population approximativement égal à 0,3% (3 pour 1000), par an, et en provenance d'origines trèèèèèèèèèès diverses, ce qui exclu toute assimilation à un peuplement ou une invasion.

nilamitp a écrit:

les études de Hughes Lagrange, qui le dit en des termes très gentils, a connu dernièrement un certain écho médiatique. .
J'en parle un peu avant, donc je suppose que c'est suffisant pour connaître ma position à ce sujet.

nilamitp a écrit:

pas du tout, tu connais sûrement l'étude scientifique qu'a fait mener la ville de Paris pour se débarrasser des nuisances causées par les pigeons ?
L'étude a conclu que pour se débarrasser des pigeons, il fallait leur construire des maisons, leur donner à bouffer et les faire soigner par l'école de vétos quand ils étaient malades !
La ville de Paris a immédiatement commandé des pigeonnier.

L'étude avait été confiée à.. des écologistes ! .
Ouais drôle, mais aucun rapport avec ce que je dis, ni avec mes positions.


Karl a écrit:

Donc (tu es communiste, puisque) tu considères alors implicitement que les pays qui s'en sortent mieux ne sont pas de bons exemples... .
Désolé, je ne suis pas du tout communiste, cherche encore..


Karl a écrit:
... Mais leur délinquance (et les malheurs qui s'ensuivent) ne fait que les crisper davantage sur leur origine ethnique. C'est bel et bien l'origine ethnique différente de la majorité, qui fait se replier en communauté, refuser l'intégration, et adopter un comportement hostile à la population majoritaire et aux autorités.
Pas assez de temps, mais lis mais messages, peut-être comprendras-tu que c'est un peu plus compliqué que ça

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mar 19 Oct 2010, 18:45

aroll a écrit:
L'immigration représente un arrivage de population approximativement égal à 0,3% (3 pour 1000), par an, et en provenance d'origines trèèèèèèèèèès diverses, ce qui exclu toute assimilation à un peuplement ou une invasion.
Ah bon.

Si c'est vrai, alors tu ne vois pas d'inconvénient à ce que l'on plafonne -hors UE- le nombre de premiers titres de séjour temporaires par exemple à 1000 personnes / nationalité dans un souci de DIVERSITÉ immigratoire ? Comme il y a environ 200 nationalités dans le monde, 1000 par nationalité, ça fera 200 000 max, on est dans tes chiffres.

Moi je vote pour, vive la discrimination positive, et toi ?

(en fait c'est faux, je ne suis pas pour cette mesure)


Si tu votes contre, alors tu es un foutu menteur, car tu as mis 10 "è" à "très diverse", et j'ai démontré que tu es un menteur et que nos discussions sont débiles.

"trèèèèèèèèèès diverses", tu te fiches de qui, tu veux dire "officiellement trente mile algériens, pour trois mongols"

et puis j'adore quand tu dis des choses comme :
Citation :
Un étranger est-il, par nature quelqu'un d'infréquentable? est-il, par nature, délinquant?
QUI a dit cela ? Je n'ai JAMAIS dit cela. C'est toi qui vient l'énoncer.

C'est dans ta tête que tu as fait l'équation : "qui veut limiter les flux migratoire est raciste", de sorte que de toute façon, à chaque fois, ta conclusion retournera à cet axiome de départ.

Et moi je te pose cette question :
Un européen peut-il actuellement être pour la limitation des flux migratoires sans être par essence "un raciste" ?

Si la réponse est "NON", pourquoi discute-t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 08:19

Bonjour.
nilamitp a écrit:
Ah bon.
Si c'est vrai, alors tu ne vois pas d'inconvénient à ce que l'on plafonne -hors UE- le nombre de premiers titres de séjour temporaires par exemple à 1000 personnes / nationalité dans un souci de DIVERSITÉ immigratoire ? Comme il y a environ 200 nationalités dans le monde, 1000 par nationalité, ça fera 200 000 max, on est dans tes chiffres.

Moi je vote pour, vive la discrimination positive, et toi ?

(en fait c'est faux, je ne suis pas pour cette mesure)


Si tu votes contre, alors tu es un foutu menteur, car tu as mis 10 "è" à "très diverse", et j'ai démontré que tu es un menteur et que nos discussions sont débiles.

"trèèèèèèèèèès diverses", tu te fiches de qui, tu veux dire "officiellement trente mile algériens, pour trois mongols"
Je te dis que les immigrés sont d'origines très diverses (donc pas de plan de colonisation concerté), et tu en conclus que je devrais voter pour un quota d'immigrés équivalent par nationalité sous peine d'être menteur?
Ou tu es malhonnête, ou tu as bu parce que c'est absolument débile, ton raisonnement est d'une bêtise abyssale, et c'est ce genre d'intervention qui rend la discussion débile.

En plus, très diverse ne signifie pas de 200 origines diverses, une vingtaine suffirait et on est au delà.
De toute façon, même une diversité moyenne est suffisante pour exclure les termes de peuplement, colomigration ou autres foutaises de ce genre qui ne servent qu'à attiser les peurs et favoriser le rejet.

Un arrivage" de 3 pour mille par an est trop faible pour parler d'invasion, peuplement, colonisation, etc.... ces termes extrêmement forts et à connotation agressive, ne représentent pas la réalité des motivations des immigrés, ils ne servent qu'à appuyer des thèses racistes.

Et si je fais référence à la diversité des origines c'est pour montrer que le chiffre réel pour une nationalité (dans l'hypothèse d'un plan concerté) est encore inférieur, même s'il n'y a sans doute pas beaucoup de mongol...

Enfin, très diverses ne signifie bien sûr pas de valeur égale pour chaque nationalité, c'est du f.outage de gueule.




nilamitp a écrit:
et puis j'adore quand tu dis des choses comme :
Citation :
Un étranger est-il, par nature quelqu'un d'infréquentable? est-il, par nature, délinquant?
QUI a dit cela ? Je n'ai JAMAIS dit cela. C'est toi qui vient l'énoncer.
Je ne t'ai pas accusé de l'avoir dit, je précise simplement ce fait au départ pour bien montrer que la délinquance peut-être traitée DE LA MÊME MANIÈRE pour un immigré que pour un autochtone, avant de montrer qu'en plus c'est souhaitable.

nilamitp a écrit:
C'est dans ta tête que tu as fait l'équation : "qui veut limiter les flux migratoire est raciste", de sorte que de toute façon, à chaque fois, ta conclusion retournera à cet axiome de départ.
Et hop, nouveau procès d'intention absolument gratuit et sans fondement. C'est une stratégie souvent utilisée par les extrémistes de tout poil mais je ne pensais pas que tu t'en servirais aussi.
JE N'AI JAMAIS DIT QUE VOULOIR LIMITER LE FLUX MIGRATOIRE ÉTAIT RACISTE, J'AI DIT QUE LIMITER CE FLUX (En aval, parce que limiter en amont, c'est à dire, par le développement, c'est hautement souhaitable) ÉTAIT SI COMPLIQUÉ QU'IL RISQUAIT TRÈS TRÈS FORT DE NÉCESSITER UNE DÉRIVE AUTORITAIRE, ET QU'IL N'ÉTAIT DE TOUTE FAÇON PAS EFFICACE CAR LES IMMIGRÉS LES MOINS DÉSIRABLES SONT AUSSI LES MIEUX ORGANISÉS ET LES MIEUX ARMÉS POUR PASSER ENTRE LES MAILLES DU FILET.
CE SERAIT ENCORE LES PLUS FAIBLES ET LES PLUS NÉCESSITEUX QUI EN SERAIENT LES PRINCIPALES VICTIMES.

nilamitp a écrit:
Et moi je te pose cette question :
Un européen peut-il actuellement être pour la limitation des flux migratoires sans être par essence "un raciste" ?

Si la réponse est "NON", pourquoi discute-t-on ?
J'ai répondu juste avant.
I peut être pour une limitation, sans être raciste, par contre, lorsqu'il s'aperçoit que la limitation en aval est inefficace (si elle ne s'accompagne pas d'une dérive autoritaire), et de toute façon très injustes pour les immigrés les plus nécessiteux (filtrage forcément favorable aux pires) et que malgré cela il persiste, je trouve cela suspect.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 08:44

aroll a écrit:
En plus, très diverse ne signifie pas de 200 origines diverses, une vingtaine suffirait et on est au delà.
Très bien,
je suis heureux de t'annoncer que je t'ai enfin apporté la preuve que tu me demandais : tu es donc un menteur hypocrite.
(le Maghreb, c'est-à-dire 3 pays très proches au niveau de la culture, de la langue, représentent 45% de l'immigration mais mais seulement 1,1% de la population du monde).

au revoir, aroll.
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 11:39

nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
En plus, très diverse ne signifie pas de 200 origines diverses, une vingtaine suffirait et on est au delà.
Très bien,
je suis heureux de t'annoncer que je t'ai enfin apporté la preuve que tu me demandais : tu es donc un menteur hypocrite.
(le Maghreb, c'est-à-dire 3 pays très proches au niveau de la culture, de la langue, représentent 45% de l'immigration mais mais seulement 1,1% de la population du monde).

au revoir, aroll.
Avant de sortir de telles inepties malveillantes, montre moi exactement en quoi consiste mon mensonge.
Je ne sais pas si ton comportement est dicté par la malhonnêteté la plus absolue, ou la bêtise la plus abyssale, mais je ne comprends absolument pas le lien que tu peux faire entre mes propos, ton chiffre de pourcentage d'immigration maghrébine, et un quelconque mensonge.
Si tu considères les pays du maghreb comme une sorte d'entité unique susceptible d'être à l'origine d'un plan spécifique, 45% de 200.000, ça fait 90.000, soit 0,13% de la population qui arrive chaque année (on est loin de l'invasion).

Je vais moi aussi te poser quelques questions puisque tu penses avoir mieux compris tout cela que moi.

Je t'ai expliqué que le traitement de la délinquance pouvait très bien se faire, dans tous les cas, sans avoir besoin de faire référence à l'origine ethnique, et que l'immense majorité des délinquants est française alors pourquoi insister à ce point pour lier délinquance et immigration?
.
Je t'ai expliqué que la diversité d'origine des immigrés (même si 45% d'entre eux sont maghrébins, ce qui ne constitue quand même pas une seule nation), et leur nombre relativement faible (0,13% pour tout le maghreb) excluait l'invasion concertée, alors pourquoi insister à ce point pour imposer des mots aussi forts et à connotation aussi inquiétante que immigration de peuplement ou colomigration (voir invasion??) ?

Penses-tu que ces mots doivent être utilisés, même au risque de provoquer des réactions violentes qui toucheront indifféremment, au mieux, les bons comme les mauvais, mais plus sûrement encore les bons plus que les mauvais (parce que plus faibles)?

La grande majorité des délinquants est Française, même lorsque ils sont issus de l'immigration, ils n'ont pas d'autres nationalité, et par conséquent leur retirer la nationalité française en ferait des apatrides (ce qui est interdit).
Penses-tu qu'il faut la leur retirer quand même?
Si oui, sur quoi te bases-tu pour justifier qu'être étranger fait que l'on mérite une peine plus grave pour les même faits?
Penses-tu que le petit, tout petit avantage qu'il pourrait ÉVENTUELLEMENT y avoir à refuser/renvoyer/cibler certaines origines pour lutter contre la délinquance, justifie l'injustice que cela peut entraîner pour les innocents qui ont le malheur d'avoir la même origine?



On peut lutter contre la délinquance de nos jeunes, "bien de chez nous" comme disent tes amis, avec les armes de la loi, pourquoi faudrait-il changer de stratégie sous prétexte que le jeune concerné n'est pas "bien de chez nous"?

On peut lutter contre les dérives islamistes des gens, "bien de chez nous" comme disent tes amis, avec les armes de la loi, pourquoi faudrait-il changer de stratégie sous prétexte que les gens concernés ne sont pas "bien de chez nous"?


Pour terminer: si je te propose une solution pour combattre efficacement la délinquance et l'islamisme radical, sans avoir besoin de stigmatiser les étrangers (bons, et mauvais), donc sans risque de nuire aux innocents, et que tu insistes malgré tout pour imposer une solution qui va presque inévitablement créer des drames chez ceux qui ne l'ont pas mérité, alors tu es raciste, viscéralement raciste, et de plus totalement hypocrite parce que non seulement tu nies l'être, mais en plus tu te présentes comme chrétien tout en prônant des mesures qui ne peuvent conduire qu'à l'injustice envers les plus faibles, exclusivement.

Et si je te propose des solutions pour freiner l'immigration (essentiellement en amont), donc sans le moindre risque, ni d'injustice vis à vis des plus faibles, ni de dérive autoritaire de la part du pouvoir, et que tu insistes quand même pour imposer une solution qui ne peut mener qu'à alourdir encore le fardeau des plus faibles, mais aussi et peut-être surtout à favoriser une dérive du pouvoir vers un autoritarisme fort, alors tu es même fasciste.

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 11:54

aroll a écrit:
Pour terminer: si je te propose une solution pour combattre efficacement la délinquance et l'islamisme radical, sans avoir besoin de stigmatiser les étrangers (bons, et mauvais), donc sans risque de nuire aux innocents, (...)

Et si je te propose des solutions pour freiner l'immigration (essentiellement en amont), donc sans le moindre risque, ni d'injustice vis à vis des plus faibles, ni de dérive autoritaire de la part du pouvoir, (...)

Amicalement, Alain
Et bien je voterai pour toi, je ne savais pas que tu avais cela en magasin.

Remarque : je ne te donne pas 200 ans pour ta solution mystère dite "en amont" mais 20, et les résultats doivent être positifs à chaque quinquennat.

PS: qui a parlé de faire des "apatrides", "de donner des peines plus dures pour les étrangers", qu'il devait y avoir une concertation ou un complot pour qu'il y ait immigration de peuplement, etc ?!
Tu es encore dans un délire total, je ne répondrai pas à ton développement absurde.


PPS: En plus, il me semble que tu fais une confusion :
- je n'ai pas dit qu'il fallait rejeter la vague migratoire PASSÉE
- j'ai dit qu'il fallait tenir compte du retour d'expérience, pour ne pas accepter la vague migratoire qui S'ANNONCE

Or la migration n'est pas un droit, et l'absence de migration n'est pas une injustice.


Dernière édition par nilamitp le Mer 20 Oct 2010, 12:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 12:07

Citation :
nilamitp a écrit:
aroll a écrit:
Pour terminer: si je te propose une solution pour combattre efficacement la délinquance et l'islamisme radical, sans avoir besoin de stigmatiser les étrangers (bons, et mauvais), donc sans risque de nuire aux innocents, (...)

Et si je te propose des solutions pour freiner l'immigration (essentiellement en amont), donc sans le moindre risque, ni d'injustice vis à vis des plus faibles, ni de dérive autoritaire de la part du pouvoir, (...)

Amicalement, Alain
Et bien je voterai pour toi, je ne savais pas que tu avais cela en magasin.


Les communistes ont tjrs les solutions... malheureusement on les laisse jamais les mettre en oeuvre; même dans les pays communistes, si ça a raté, c'est que c'était un communisme dévoyé... Mais le vrai n'a pas encore donné! ah, ah, ah!
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 14:24

nilamitp a écrit:

PS: qui a parlé de faire des "apatrides"
Ton pote Sarko, qui veut retirer la nationalité française aux délinquants d'origine immigrée.

nilamitp a écrit:
"de donner des peines plus dures pour les étrangers",
S'ils sont privés de nationalité, c'est une peine plus dure, on appelle d'ailleurs ça la double peine.

nilamitp a écrit:
qu'il devait y avoir une concertation ou un complot pour qu'il y ait immigration de peuplement, etc ?!
Parce que c'est l'intention qui compte, s'ils ne viennent pas spécifiquement pour cela, ils n'ont pas à être soupçonnés ou stigmatisés pour quelque chose qu'ils ne recherchent pas, ne choisissent pas et qui relève essentiellement du fantasme

nilamitp a écrit:
PPS: [i]En plus, il me semble que tu fais une confusion :
- je n'ai pas dit qu'il fallait rejeter la vague migratoire PASSÉE
- j'ai dit qu'il fallait tenir compte du retour d'expérience, pour ne pas accepter la vague migratoire qui S'ANNONCE.
Lorsque je parle de la trop grande difficulté (et même quasi impossibilité) qu'il y a, à limiter nettement (ou pire à stopper) l'immigration sans recourir à des dispositions liberticides, et sans produire du malheur et de l'injustice chez les plus faibles, cela concerne bien l'immigration à venir.


Karl a écrit:

Les communistes ont tjrs les solutions... malheureusement on les laisse jamais les mettre en oeuvre; même dans les pays communistes, si ça a raté, c'est que c'était un communisme dévoyé... Mais le vrai n'a pas encore donné! ah, ah, ah!
JE NE SUIS PAS COMMUNISTE, JE TE L'AI DÉJÀ DIT, EST-CE SI DURE À COMPRENDRE POUR TOI?
CETTE IDÉE FIXE EST-ELLE DUE À UNE STRATÉGIE DE POURRISSEMENT OÙ ES-TU VRAIMENT À CE POINT LIMITÉ INTELLECTUELLEMENT?

Amicalement, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 14:51

[quote]
aroll a écrit:

Karl a écrit:

Les communistes ont tjrs les solutions... malheureusement on les laisse jamais les mettre en oeuvre; même dans les pays communistes, si ça a raté, c'est que c'était un communisme dévoyé... Mais le vrai n'a pas encore donné! ah, ah, ah!
JE NE SUIS PAS COMMUNISTE, JE TE L'AI DÉJÀ DIT, EST-CE SI DURE À COMPRENDRE POUR TOI?
CETTE IDÉE FIXE EST-ELLE DUE À UNE STRATÉGIE DE POURRISSEMENT OÙ ES-TU VRAIMENT À CE POINT LIMITÉ INTELLECTUELLEMENT?


Bof, si tu te sens pourrir sous l'effet de mon idée fixe, c'est que tu as des dispositions pour cela.
Tout dans ta loghorrée socialiste et bien pensante, saturée de bons sentiments, et avec cette soit disante priorité à la justice pour l'immigré, qui ne voit seulement pas l'injustice faite à l'autochtone, tout dis-je, proclame qui sont tes vrais amis.
Que tu aies ou non ta carte du parti.




Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 15:42

Karl a écrit:

Bof, si tu te sens pourrir sous l'effet de mon idée fixe, c'est que tu as des dispositions pour cela.
Tout dans ta loghorrée socialiste et bien pensante, saturée de bons sentiments, et avec cette soit disante priorité à la justice pour l'immigré, qui ne voit seulement pas l'injustice faite à l'autochtone, tout dis-je, proclame qui sont tes vrais amis.
Que tu aies ou non ta carte du parti.

Je n'ai jamais donné la moindre priorité à la justice pour l'immigré ou qui que ce soit d'autre, c'est encore un procès d'intention sans fondement, je combat l'injustice de manière exactement équivalente des deux côtés, mon lapin, mais tu ne peux le comprendre ni même l'admettre parce que tu es complètement aveuglé par les idées im.béciles et malveillantes de l'extrême droite.

Amicalment, Alain
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 16:04

Rien que ceci montre ton racisme à l'envers, qui consiste à affirmer que
Citation :
DANS LE CADRE DE NOTRE SOCIÉTÉ TELLE QU'ELLE FONCTIONNE AUJOURD'HUI, s'il n'y avait pas d'immigrés, les même faits seraient commis par des français de souches.
Des jeunes filles musulmanes aspergées d'essence par leurs correligionnaires?
Des vieux français assassinés au coin d'une rue parce que coupables d'être blancs?
Des jeunes filles violées dans le métro, parce que trop blanches, trop catholiques?
Des jeunes hommes battus à mort par des loubards musulmans parce que juifs?
Des maghrébins trafiquants d'esclaves mauritaniens et polygames?
Des commerçants persécutés par des voyous parce que coupable d'être français dans un quartier largement "communautarisé".
Le mal est partout, c'est certain, mais il ne se manifeste pas partout de la même manière; d'où vient qu'il y a bien une délinquance immigrée, dont les français pourraient se passer.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 16:13

Salut, tes réponses sont toujours longues, j'espère que tu ne passes pas trop de temps à les écrire.

aroll a écrit:
nilamitp a écrit:
PS: qui a parlé de faire des "apatrides"
Ton pote Sarko, qui veut retirer la nationalité française aux délinquants d'origine immigrée.
ce n'est pas mon pote, et il a jamais dit qu'il ferait des apatrides.

Citation :
nilamitp a écrit:
"de donner des peines plus dures pour les étrangers",
S'ils sont privés de nationalité, c'est une peine plus dure, on appelle d'ailleurs ça la double peine.
Je suis pour une autre solution : une nationalité unique. Au moins, ça a le mérite d'être clair, tu es sans-culotte ou tu ne l'es pas, et pas de pseudos "citoyens du monde".

Citation :
nilamitp a écrit:
qu'il devait y avoir une concertation ou un complot pour qu'il y ait immigration de peuplement, etc ?!
Parce que c'est l'intention qui compte, s'ils ne viennent pas spécifiquement pour cela, ils n'ont pas à être soupçonnés ou stigmatisés pour quelque chose qu'ils ne recherchent pas, ne choisissent pas et qui relève essentiellement du fantasme
Idem pour la très très grande majorité des immigrés européens vers l'Amérique et les juifs vers la Palestine, et on parle bien de colonisation.

Citation :
nilamitp a écrit:
PPS: [i]En plus, il me semble que tu fais une confusion :
- je n'ai pas dit qu'il fallait rejeter la vague migratoire PASSÉE
- j'ai dit qu'il fallait tenir compte du retour d'expérience, pour ne pas accepter la vague migratoire qui S'ANNONCE.
Lorsque je parle de la trop grande difficulté (et même quasi impossibilité) qu'il y a, à limiter nettement (ou pire à stopper) l'immigration sans recourir à des dispositions liberticides, et sans produire du malheur et de l'injustice chez les plus faibles, cela concerne bien l'immigration à venir.
"liberticide" ne veut rien dire. A partir du moment où il y a des frontières, elles sont liberticides. Donc être contre le "liberticide", c'est être pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde. Si être contre cela, c'est être fasciste et raciste selon ta définition, alors je suis fasciste et raciste selon ta définition, et je l'assume pleinement.

Or le territoire, donc les frontières, sont un droit des peuples autochtones, et il n'y a pas en absolu de "droit à l'immigration".

Une communauté nationale est solidaire et a des frontières ; dans une démocratie, il faut faire un référendum pour demander l'avis de la majorité des citoyens et s'y soumettre. Sinon c'est de l'autoritarisme.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 16:20

[quote="nilamitp"] Donc être contre le "liberticide", c'est être pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde. Si être contre cela, c'est être fasciste et raciste selon ta définition, alors je suis fasciste et raciste selon ta définition, et je l'assume pleinement.

Et c'est le propre du communisme international.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 17:47

Il a dit qu'il n'était pas communiste, il n'est pas communiste. D'ailleurs on s'en fout.

Il a dit qu'il avait de bonnes solutions à :
- la délinquance (entendez, aroll ne doit pas atteindre une délinquance = à zéro ; mais ceci : si je faisais (conditionnel) des statistiques ethniques, ou religieuses, ou culturelles, je dois constater que tous les chiffres sont proches).
- l'islamisme (bonne chance, et mettez des royalties sur la recette, car ça se vendra très cher surtout en terre mahométane)
- freiner l'immigration (entendez, sur 20 à 30 ans, je dois constater de la diversité, c-à-d que des pays ou continent hors-UE ne doivent plus être totalement sur-représentés, c-à-d qu'ils ont nettement baissés en absolu.)
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:01

Celui qui haït son frère n'est pas dans le chemin du Christ, l'amour c'est le chemin de Dieu pas la haine.

Si je répond le mal par le mal, si je veut me venger qu'est ce que j'en retire ? Une satisfaction l'espace d'un instant ? C'est bien peu alors que l'amour lui ne juge pas, ne critique pas, il rapproche les coeurs, il n'a pas besoin de disperser, celui qui aime vit.

Si on ma fait du mal il ne faut pas rendre le mal pour le mal, car la justice ce n'est pas nous, la justice c'est Dieu, lui seul est juge.

Sans amour je ne suis rien.

Si mon frère c'est mal comporter, je ne vais pas lui répondre en lui tapant dessus, il faudra bien que je le reprenne et lui dise que ce qu'il fait est mal si j'aime vraiment mon prochaine alors je le reprendrai.

Le racisme c'est un mensonge, un terrible mensonge, et les stéréotypes et beaucoup d'autres choses nous poussent à haïr, seulement un jour ou l'autre on voit bien que ce petit noir qui pourtant nous semblait un ennemi, est pas plus méchant qu'un autre.

Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés (Luc 6, 37).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:05

OK, mais c'est totalement hors-sujet.

ça concerne l'individu mais pas l'État, dont le pouvoir appartient à la communauté nationale citoyenne, qui lui doit protéger les faibles et juger.

ensuite la question n'est pas d'aimer ou haïr son frère, mais la suivante :

Doit-on ou non proposer à nos concitoyens pour le 21e siècle une vague migratoire dans le prolongement de la dernière ?

ensuite le problème n'est pas la dénonciation du racisme, mais l'instrumentalisation politique de l'anti-racisme.

Ma proposition pour lutter efficacement contre le racisme, c-à-d avec une propagande pour le vivre ensemble, c'est justement de commencer par limiter les flux migratoires ! Au moins, le citoyen voit bien que ce n'est pas une propagande pour l'habituer au laisser-faire et au fait accompli.


Dernière édition par nilamitp le Mer 20 Oct 2010, 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:12

Bonsoir a tous Very Happy

il y a un moment que j'etais passé sur ce fil;ça chauffe on dirait Mr. Green

finalement si le probleme n'etait pas l'immigration;mais l'INTEGRATION scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:17

On ne peut pas intégrer et assimiler plus vite que la musique,
et il existe des "liès hebbadj", qui né en France, qui te feront un beau bras d'honneur : ils sont là pour coloniser. Cet ordure de khadafi l'a bien compris, notre ami aroll, pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:39

nilamitp a écrit:
On ne peut pas intégrer et assimiler plus vite que la musique,
et il existe des "liès hebbadj", qui né en France, qui te feront un beau bras d'honneur : ils sont là pour coloniser. Cet ordure de khadafi l'a bien compris, notre ami aroll, pas trop.



________________________________________


Monde 16/10/2010 à 20h04

Pour Angela Merkel, le modèle multiculturel allemand a «totalement échoué»


599 réactions

La chancelière allemande Angela Merkel à son retour à Berlin après un voyage en Roumanie, le 12 octobre 2010 (AFP Odd Andersen)








La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé samedi que le modèle d'une Allemagne multiculturelle, où cohabiteraient harmonieusement différentes cultures, avait "totalement échoué", alors que le débat sur l'immigration s'enflamme en Allemagne.L'Allemagne manque de main d'œuvre qualifiée et ne peut pas se passer d'immigrants, mais ceux-ci doivent s'intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes, a-t-elle insisté dans un discours devant les Jeunesses de sa formation conservatrice.Le credo "Multikulti" (multiculturel) --"Nous vivons maintenant côte à côte et nous nous en réjouissons" - a échoué, selon elle. "Cette approche a échoué, totalement échoué", a martelé la chancelière devant le congrès des jeunes de son parti CDU et de son pendant bavarois CSU, à Potsdam près de Berlin.


_______________________________________


ça m'enerve ;mais je crois que finalement tu as raison
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Mer 20 Oct 2010, 18:47

TOBIE a écrit:
ça m'enerve ;mais je crois que finalement tu as raison
Mais je veux que l'histoire me donne tort,
je veux que 2010-2050 ne soit pas la suite logique de 1974-2010 !
Revenir en haut Aller en bas
aroll



Messages : 1365
Inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 10:23

Bonjour.
Karl a écrit:
Rien que ceci montre ton racisme à l'envers, qui consiste à affirmer que
Citation :
DANS LE CADRE DE NOTRE SOCIÉTÉ TELLE QU'ELLE FONCTIONNE AUJOURD'HUI, s'il n'y avait pas d'immigrés, les même faits seraient commis par des français de souches.
Si tu vois du racisme à l'envers dans cette phrase, soit tu es malhonnête, soit tu es c.o.n., j'avoue, j'hésite.
Trouver quelqu'un de plus authentiquement, de plus viscéralement anti-raciste que moi est assez difficile. Et quand je dis anti-raciste, je veux bien sûr parler du VÉRITABLE anti-racisme, celui qui condamne de la même façon le racisme des noirs envers les asiatiques que celui des arabes envers nous ou encore celui des suédois envers d'éventuels extraterrestres (tu vois comme je ratisse large), ainsi que l'anti-sémitisme ou même toute forme d'élitisme envers les pauvres, les moches, les gros, etc.
TOUTES les souffrances m'interpellent, je ne fais jamais de différences, alors tes accusations à la C.O.N., tu te les gardes, ou tu les adresses à quelqu'un d'autre.


Karl a écrit:
Des jeunes filles musulmanes aspergées d'essence par leurs correligionnaires?
Je trouve cela ignoble, immonde, barbare, bestial, ceux qui se rendent coupables de tels méfaits ne doivent jamais ressortir de prison.
Et puisqu'il est tout à fait possible de les châtier extrêmement durement sans avoir besoin de spécifier leur origine, donc sans avoir besoin de stigmatiser tout ceux qui leur ressemblent physiquement mais n'ont rien fait de mal, quel intérêt y aurait il à le faire
Que préférerais-tu: qu'on les expulse simplement avec leur famille, leurs amis pour qu'ils continuent à faire cela dans leur pays d'origine? Ou qu'on les garde soigneusement ici, mais en prison, et suffisamment longtemps pour être sûr qu'il n'en ressortent qu'en petite boîte.
Je ne sais pas si c'est ton cas, mais je sais que beaucoup de gens ne s'insurgent contre ces pratiques immondes que lorsqu'elle permettent de stigmatiser les étrangers, mais qui dans le fond se foutent absolument de ce qu'endurent les femmes au Pakistan, par exemple (du moment que ce ne sont pas des blanches...
.
Karl a écrit:
Des vieux français assassinés au coin d'une rue parce que coupables d'être blancs?
Ai-je nié le racisme des immigrés? Non, alors où est ton problème? il y a quelque temps (un an ou deux, je crois), une jeune femme noire et un enfant (blanc d'ailleurs) qu'elle gardait ont été tués à coup de fusil par un militant d'extrême droite en Flandre, qui prétendait ainsi commencer à faire du nettoyage. Condamnes-tu ce fait divers exactement de la même façon qu'une agression d'un blanc par un arabe? Ou irais-tu, comme certains, jusqu'à justifier son acte en évoquant le ras-le-bol?

Karl a écrit:
Des jeunes filles violées dans le métro, parce que trop blanches, trop catholiques?
Ce n'est pas forcément pour cela qu'elles sont violées, mais cela ne change toujours rien. Sommes nous obligés de spécifier l'origine du violeur pour pouvoir le punir, qu'est-ce que cela change pour toi?

Karl a écrit:
Des jeunes hommes battus à mort par des loubards musulmans parce que juifs?
Et s'ils sont battus à mort par des loubards d'extrême droite au crane rasé, et sympathisants du front national, tu tiens à ce qu'on le dise aussi?
Je te l'ai dit, je ne fais aucune différence, entre les gens de différentes origines, les même faits doivent être punis avec la même rigueur Quel que soit l'origine de son auteur, je ne suis pas sûr du tout que cela soit ton cas.

Karl a écrit:
Des maghrébins trafiquants d'esclaves mauritaniens et polygames?
où ai-je dit qu'ils fallait les laisser faire?

Karl a écrit:
Des commerçants persécutés par des voyous parce que coupable d'être français dans un quartier largement "communautarisé".
Faut-il que les coupables soient punis d'une manière DIFFÉRENTE que s'ils étaient des voyous blancs saccageant un commerce tenu par un africain?
Appliquons la loi à tous de la même manière sans chercher à monter une communauté contre une ou plusieurs autres.

Karl a écrit:
Le mal est partout, c'est certain, mais il ne se manifeste pas partout de la même manière; d'où vient qu'il y a bien une délinquance immigrée, dont les français pourraient se passer.
Tu préconises donc que cette délinquance là fasse l'objet d'un traitement spécial parce que leurs auteurs sont des étrangers?

nilamitp a écrit:
Idem pour la très très grande majorité des immigrés européens vers l'Amérique et les juifs vers la Palestine, et on parle bien de colonisation.
Les immigrés européens vers l'Amérique arrivaient dans un monde qu'il ne reconnaissaient pas comme pays à part entière (ou alors seulement en tant que colonie anglaise) habité par des gens à qui ils ne reconnaissaient aucun droits (les amérindiens), et qu'ils ont tenté de faire disparaître, ce n'est pas du tout la même situation.
Les juifs ont immigré vers la Palestine dans le but d'en faire leur nation, et cela dès le départ, c'est encore une autre situation.

nilamitp a écrit:
"liberticide" ne veut rien dire. A partir du moment où il y a des frontières, elles sont liberticides. Donc être contre le "liberticide", c'est être pour l'abolition des frontières, donc la dissolution à terme de notre état-nation dans le monde. Si être contre cela, c'est être fasciste et raciste selon ta définition, alors je suis fasciste et raciste selon ta définition, et je l'assume pleinement.

Or le territoire, donc les frontières, sont un droit des peuples autochtones, et il n'y a pas en absolu de "droit à l'immigration".

Une communauté nationale est solidaire et a des frontières ; dans une démocratie, il faut faire un référendum pour demander l'avis de la majorité des citoyens et s'y soumettre. Sinon c'est de l'autoritarisme.

Tu dis: "les frontières sont liberticides (affirmation déjà très "limite"), donc être contre le liberticide, c'est être pour l'abolition des frontières".
Désolé, mais jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi stupide, d'aussi profondément idiot, bête, crétin, et j'en passe..
Supprimer la liberté d'expression, ou la liberté de la presse, mettre tout le monde sous surveillance, créer un état policier dans lequel tout le monde est toujours plus ou moins suspect, interdire la religion, interdire le multipartisme, emprisonner, déporter, fusiller les opposants, tout cela est liberticide, alors tu es pour, je suppose, puisque être contre signifierait vouloir la disparition de l'état-nation?

Alors maintenant, dis-moi où j'ai affirmé que je voulais la suppression des frontière? Relis, mes messages, avec le doigt si nécessaire, mais je n'ai jamais rien dit de tel.
Ce que j'ai dit, au sujet de la dérive liberticide ne concerne absolument pas l'existence ou non des frontières, si tu n'as pas compris, pose des questions précises, mais arrête de dire et de me faire dire n'importe quoi.

Enfin, je remarque, grâce à ta dernière phrase, que tu es contre l'autoritarisme, mais comme tu m'as dit juste avant être favorable au mesures liberticides....... Je me dit que tu as beaucoup besoin de repos...... au moins.



nilamitp a écrit:

Il a dit qu'il avait de bonnes solutions à :
- la délinquance (entendez, aroll ne doit pas atteindre une délinquance = à zéro ; mais ceci : si je faisais (conditionnel) des statistiques ethniques, ou religieuses, ou culturelles, je dois constater que tous les chiffres sont proches).
- l'islamisme (bonne chance, et mettez des royalties sur la recette, car ça se vendra très cher surtout en terre mahométane)
- freiner l'immigration (entendez, sur 20 à 30 ans, je dois constater de la diversité, c-à-d que des pays ou continent hors-UE ne doivent plus être totalement sur-représentés, c-à-d qu'ils ont nettement baissés en absolu.)
Comme il s'agit de quelque chose qui mérite un peu plus d'application, j'y répondrai un peu plus tard, question de temps.

nilamitp a écrit:
OK, mais c'est totalement hors-sujet.

ça concerne l'individu mais pas l'État, dont le pouvoir appartient à la communauté nationale citoyenne, qui lui doit protéger les faibles et juger.

ensuite la question n'est pas d'aimer ou haïr son frère, mais la suivante :

Doit-on ou non proposer à nos concitoyens pour le 21e siècle une vague migratoire dans le prolongement de la dernière ? .
Quand on est chrétien, les deux doivent-être liés, donc la question est: comment parvenir à limiter drastiquement l'immigration au 21e siècle SANS RISQUER DE SUSCITER LA HAINE DE SON FRÈRE (et cela COMMENCE par le refus de la stigmatisation)

nilamitp a écrit:
ensuite le problème n'est pas la dénonciation du racisme, mais l'instrumentalisation politique de l'anti-racisme.
Si, aussi, et de plus en plus souvent, et je dirai même que sur ce forum, le problème principal est de ne pas se faire verbalement agresser quand on dénonce le racisme, et de lutter contre l'instrumentalisation, au profit des thèses de l'extrême droite, de l'anti anti-racisme.......


nilamitp a écrit:
Ma proposition pour lutter efficacement contre le racisme, c-à-d avec une propagande pour le vivre ensemble, c'est justement de commencer par limiter les flux migratoires ! Au moins, le citoyen voit bien que ce n'est pas une propagande pour l'habituer au laisser-faire et au fait accompli.
Et contrairement à ce que tu crois, je suis favorable à la limitation forte, du flux migratoire (nous ne divergeons que sur la (les) méthode(s)).
Et contrairement à ce que tu crois, une politique visiblement répressive envers l'immigration ne permet pas de lutter contre le racisme, au contraire elle accroît le racisme.
Et contrairement à ce que tu crois, l'essentiel du racisme ne vient pas du nombre d'immigrés, ou de l'intensité du flux, mais du discours justificatif des élites.

nilamitp a écrit:
On ne peut pas intégrer et assimiler plus vite que la musique,
et il existe des "liès hebbadj", qui né en France, qui te feront un beau bras d'honneur : ils sont là pour coloniser. Cet ordure de khadafi l'a bien compris, notre ami aroll, pas trop.
Dire: "ils sont là pour coloniser" présuppose une volonté de départ, or lorsque je niais la colomigration par absence de volonté organisée, tu as répondu que cette volonté préalable n'était pas nécessaire...... Faut choisir, mon grand, mais si tu crois au complot organisé, il faut le prouver, et avec autre chose que les déclarations totalement débiles d'un psychopathe délirant, fût-il chef d'état.
Enfin, ne fantasme pas trop sur ce que tu penses que j'ai ou non compris, ce n'est pas parce que je ne te suis pas dans tes propositions de mesures plus utiles à l'extrême droite qu'à la recherche d'une solution acceptable, que je ne vois rien de ce qui se passe.

Amicalement, Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 11:10

Le problème pour l'instant est que ce phénomène de racisme envers les blancs n'est pas identifié par la société
c'est ce qui est terrible pour les victimes au_delà du racisme lui même
car dans ce cas on ne fait que subir souvent sans même savoir ce qui nous arrive
étant donné que la société ne donne pas les mots pour dire ce mal

pourtant ce racisme envers les blancs s'est diffusé dans la société française ces dernières années à travers une violence permanente dans les lycées collèges institutions sociales la rue les médias....

prenez un exemple d'un vigil dans un supermarché (ils sont quasiment tous d'origine étrangère)
et bien le vigil sera clément avec les personnes de sa communauté c'est à dire les non-français et en revanche sera très sévère envers un blanc

tout cela est vrai et ceux qui ne veulent pas voir cette réalité sont des traîtres
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Racisme et pensée unique   Jeu 21 Oct 2010, 11:18

[quote="aroll"]
Citation :
Trouver quelqu'un de plus authentiquement, de plus viscéralement anti-raciste que moi est assez difficile.

C'est une chose de l'affirmer.


Citation :
TOUTES les souffrances m'interpellent, je ne fais jamais de différences, alors tes accusations à la C.O.N., tu te les gardes, ou tu les adresses à quelqu'un d'autre.

Je n'accuse pas, je constate. Qu'en effet tu ne fais pas de différence, là où il convient d'en faire, parce que la délinquance immigrée a des caractéristiques qui ne sont pas celle des français, et atteint des niveau qui ne relèvent plus de la simple délinquance, justement.


Citation :
Et puisqu'il est tout à fait possible de les châtier extrêmement durement sans avoir besoin de spécifier leur origine, donc sans avoir besoin de stigmatiser tout ceux qui leur ressemblent physiquement mais n'ont rien fait de mal, quel intérêt y aurait il à le faire

On ne résoudra les problèmes que posent à la société le malaise des jeunes voyous immigrés qu'en disant la Vérité, en nommant les agresseurs et non en dissimulant soigneusement leur origine, ce qui ne revient pas forcément à stigmatiser tous leurs coreligionnaires, toute une couleur de peau. Même si c'est le risque. Il me semble que le risque est bien plus grand, de l'éclatement de la société, de ne plus se supporter les uns les autres à force de mensonges officiels sur l'échec d'une politique.



Citation :
Je ne sais pas si c'est ton cas, mais je sais que beaucoup de gens ne s'insurgent contre ces pratiques immondes que lorsqu'elle permettent de stigmatiser les étrangers, mais qui dans le fond se foutent absolument de ce qu'endurent les femmes au Pakistan, par exemple (du moment que ce ne sont pas des blanches...

Je suis un grand égoiste, c'est bien connu sur ce forum... Un peu comme Montesquieu, qui confessait un ordre de préférence et de priorité pour s'inquiéter d'autrui...


Citation :

Karl a écrit:
Des jeunes filles violées dans le métro, parce que trop blanches, trop catholiques?
Ce n'est pas forcément pour cela qu'elles sont violées, mais cela ne change toujours rien. Sommes nous obligés de spécifier l'origine du violeur pour pouvoir le punir, qu'est-ce que cela change pour toi?

Que cesse cet espèce d'angélisme crétin qui fait a priori de tout immigré un pauvre malheureux en puissance et en acte.


Citation :
Je te l'ai dit, je ne fais aucune différence, entre les gens de différentes origines, les même faits doivent être punis avec la même rigueur Quel que soit l'origine de son auteur, je ne suis pas sûr du tout que cela soit ton cas.

Tes allusions puantes n'empêchent pas que les mêmes faits ne sont pas commis par les uns (immigrés) et les autres (français d'ascendance plus ou moins lointaine, plus ou moins chrétienne, européenne, etc.)


Citation :
Appliquons la loi à tous de la même manière sans chercher à monter une communauté contre une ou plusieurs autres.

C'est précisément parce qu'il existe dans les médias, ds l'intelligentsia (de gauche surtout), dans l'air du temps, -et depuis des dizaines d'années- cet angélisme délétère qui fait de tout immigré un petit ange à aider, (ce que ne furent guère les immigrés polonais, portugais et autres européens du siècle passé...) que la loi et la justice, même appliquées à tous de la même manière, ne joue souvent plus son rôle dissuasif. Combien verra-t-on de ténors du barreau s'attacher à défendre un "crâne rasé d"extrême droite" coupable d'avoir cassé du musulman (y-en a-t-il tant que cela?) quand il y aura en face un "crâne rasé musulman" coupable d'avoir cassé du "français"?



Dernière édition par Karl le Jeu 21 Oct 2010, 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Racisme et pensée unique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» La pensée unique
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
» Pensée collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: