DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 

 faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?

Aller en bas 
+6
boulo
Kyliiolos
philippe bis
Onan Peuplu
k11
Hillel31415
10 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 12:42

Santé : faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans, demande La Croix ?


Financer des soins pour des maladies longues et graves coûte cher. Certains pays comme les Pays-Bas se demandent s'il faut continuer à soigner les personnes âgées.



sur https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sante-faut-il-continuer-a-soigner-les-plus-de-70-ans-demande-la-croix-7797767907

Faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans ?


La Croix pose une question oh combien polémique ce mardi 3 juin : faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans ? Tout serait parti des Pays-Bas, où une députée écologiste a déclenché un tollé en s'interrogeant sur l'opportunité de poursuivre les soins au-delà de 70 ans.

L'élue se défend de toute considération financière. Officiellement, il s'agit "non pas d'une question de coûts mais d'apporter des soins plus appropriés", dit-elle. Malgré tout dans un pays qui a vu ses dépenses de santé doubler en 20 ans, la question pèse sur les finances publiques.


Aux Pays-Bas, les maisons de retraite ferment les unes après les autres car elles ne sont plus financées par l'État qui veut à tout prix réduire ses dépenses de santé, raconte La Croix. Certains établissements ont même été jusqu'à proposer des réanimations facultatives pour les plus de 70 ans qui en auraient fait la demande dans leur formulaire d'inscription. L'objectif est avoué : faire de la place.



Même si le système français est loin d’être parfait nous n'en sommes pas là. Selon une enquête Ipsos publiée en 2017, 85% des Français estiment que tout doit être mis en oeuvre pour soigner une personne âgée. 64% n’adhèrent pas à l'idée selon laquelle soigner le cancer d'une personne âgée coûte trop cher à la sécurité sociale.

D'ailleurs, les médecins estiment qu'on a fait des progrès à ce sujet. "Il y a une vingtaine d'année on traitait peu le cancer à partir d'un certain âge", explique le professeur Jean Pierre Droz. De nombreuses personnes, y compris des soignants, estimaient que cela ne valaient pas la peine d'infliger des traitements parfois lourds à ces patients. "Mais aujourd'hui, on a conscience qu'une personne de 80 ans, en bon état général peut espérer vivre 10 ou 15 ans de plus si on la soigne", souligne-t-il. "La qualité vie doit être le maître mot", conclut-il.

Aujourd'hui en France, plus d'un nouveau cas de cancer sur trois touche les personnes de 75 ans et plus, rappelle La Croix.


Après Vincent Lambert, à Mort les vieux!


Par une écologiste, bien sûr! Qui aurait pu poser une question aussi stupide?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 12:42

Les vieux cela encombre!

Allez au cimetière!
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

Hillel31415


Masculin Messages : 4659
Inscription : 08/04/2013

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 12:58

En gros, le libéralisme économique mène à ce genre de pragmatisme: seul ceux qui ont de l'argent sont soignés, les autres peuvent crever, ils ne doivent pas être une taxe pour les biens portants.

A contrario, l'humanisme mène au droit à l'euthanasie: c'est un droit et non une obligation.

Du coup, est ce que les gauchistes ne paraissent pas plus sympathiques finalement ? muh ? scratch

_________________
L'unité est une bénédiction puissante, mais elle est inutile si elle est acquise au prix de la vérité.
La bible est encore vivante: elle me parle. Elle a des pieds: elle me court après. Elle a des mains: elle s'est saisie de moi.

Luc 11:27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !
Qui est Marie pour les protestants ?
Revenir en haut Aller en bas
https://urlz.fr/9xXE
k11

k11


Féminin Messages : 3238
Inscription : 26/11/2014

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 13:42

L'article originale  de Lacroix:

"Faut-il soigner les patients très âgés comme les autres ?"

Les médecins affirment avoir les moyens de donner des traitements, même coûteux, à des patients âgés. Le seul critère doit être la qualité de vie de la personne.
Faut-il soigner les patients très âgés comme les autres ?
Aujourd’hui, la tendance est plutôt de traiter de plus en plus de patients âgés que l’inverse

C’est l’histoire d’une dame de 90 ans pas peu fière de son poulailler. « C’est la première chose qu’elle m’a dite quand je l’ai reçue : “Docteur, j’ai 14 poules et je continue à m’en occuper tous les jours”. Et quand je lui ai expliqué qu’il était possible d’envisager un traitement de cardiologie interventionnelle, mais qu’à son âge il y avait des risques, elle m’a répondu qu’elle s’en fichait. Et que si cette intervention était le seul moyen de rester encore active et autonome, elle voulait le faire… », raconte le professeur Yves Juillière, cardiologue au CHU de Nancy.

Depuis, quelques mois ont passé. Le professeur Juillière n’a pas de nouvelles des poules mais il sait que sa patiente va bien. « Cela aurait été impensable de ne pas lui proposer une intervention sous prétexte qu’elle avait 90 ans, explique-t-il. L’âge, bien sûr, entre en ligne de compte en médecine. Car à 85 ans, on peut bien sûr être plus fragile qu’à 60 ans. Mais le seul critère qui nous guide, c’est le bénéfice que pourrait ou non apporter un traitement un peu lourd à un patient. »

Un débat un peu abrupt

Faut-il cesser ou diminuer les traitements aux patients les plus âgés ? C’est du Benelux que nous vient ce débat un peu abrupt. Tout est parti d’une députée néerlandaise qui, en mars, s’est interrogée sur l’opportunité de délivrer certains soins aux plus de 70 ans. Le quotidien de Bruxelles, Le Soir, a ensuite repris la balle au bond en affirmant que, pour maintenir l’équilibre de la « Sécu », 40 % des Belges ne seraient pas opposés à l’idée de ne « plus administrer de traitements coûteux qui prolongent la vie des plus de 85 ans ». Ce chiffre choc, qui a interpellé plus d’un médecin, y compris en France, est en fait un peu ancien. Il provient d’une étude publiée en 2014 dans un rapport de l’Institut national d’assurance-maladie de Belgique.

L’attente aux urgences augmente le risque de décès

Mais le débat reste d’actualité. Face à l’arrivée de traitements au prix parfois astronomique, notamment dans le domaine du cancer, certains médecins se demandent s’ils vont pouvoir continuer à soigner tout le monde de la même manière. « Pour l’instant, il n’existe pas de consignes pour éviter de traiter des patients très âgés uniquement pour des raisons de coût. Mais j’ai le sentiment que le débat devient de plus en plus âpre dans les hôpitaux », souligne le docteur Véronique Lefebvre des Noettes, gériatre et psychiatre à l’hôpital Émile-Roux de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne).

Professeur émérite d’oncologie à l’université de Lyon, Jean-Pierre Droz affirme, lui, que, dans le domaine du cancer, la tendance est plutôt de traiter de plus en plus de patients âgés que l’inverse. « Il y a une vingtaine d’années, on traitait peu le cancer à partir d’un certain âge. Pas mal de gens, y compris des médecins, estimaient que cela ne valait pas la peine d’infliger des traitements parfois lourds à ces patients. Mais, aujourd’hui, on a conscience qu’une personne de 80 ans, en bon état général, peut très bien espérer vivre dix ou quinze ans de plus si on soigne son cancer. »

La qualité de vie, le premier critère

Pour le professeur Droz, l’âge en soi ne peut pas être un critère pour décider d’un traitement. « La première question est celle de la nature du cancer. S’agit-il d’une tumeur agressive qui menace à court terme la vie de la personne ou bien d’une tumeur d’évolution lente ? Prenons le cas d’un patient de 85 ans chez lequel on découvre un cancer de la prostate dont on sait qu’il va mettre dix ou quinze ans avant de menacer sa vie. Dans ce cas, il est très probable qu’il va mourir d’autre chose. Et alors, il est sans doute plus sage de ne pas proposer des traitements pouvant avoir un impact sur sa qualité de vie. »

Voilà aussi le « maître-mot » selon le docteur Lefebvre des Noettes : la qualité de vie. « Il faut toujours se demander si tel traitement va améliorer ou détériorer la qualité des dernières années de vie qui restent à la personne. » Un principe auquel tout le monde souscrit volontiers. Ensuite, au quotidien, il y a parfois des discussions un peu « fortes » entre les gériatres et des médecins d’autres disciplines.

« Par exemple, beaucoup de nos patients sont refusés par les neurochirurgiens, qui estiment bien souvent que cela ne vaut pas la peine d’opérer des patients très âgés. Parfois, on se dit que c’est raisonnable mais parfois, on a le sentiment que l’intervention aurait pu être bénéfique », raconte le docteur Lefebvre des Noettes. Des propos qui font réagir la professeure Anne-Laure Boch (1), neurochirurgienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

« Certains gériatres véhiculent l’idée que nous serions des “sans-cœur” qui n’aimons pas les vieux autant qu’eux. C’est absurde. Ce qui nous guide, c’est de savoir si, en opérant, on va rendre service à la personne. C’est une question fondamentale en neurochirurgie car les interventions, et leurs suites peuvent être lourdes.Parfois, on opère des patients très âgés et, sur le coup, on est content du résultat. On a des “belles” IRM. Et puis, quelques mois plus tard, on apprend que le patient est mort sans jamais s’être remis de l’opération. »

Se garder de tout risque de surmédicalisation

La professeure Boch récuse aussi l’idée que des impératifs économiques conduiraient à ne plus soigner les patients âgés. « C’est presque l’inverse aujourd’hui avec la tarification à l’activité. Avec ce système de financement, les hôpitaux sont au contraire poussés à faire le plus d’actes possible, y compris chez des gens âgés », souligne-t-elle. Une question qui peut aussi se poser en dialyse, selon Yvanie Caillé, fondatrice de l’association de patients Renaloo.

« La dialyse est une activité très rentable car très bien remboursée. En France, plus d’un patient sur 10 qui démarre la dialyse a plus de 85 ans. Pour certains d’entre eux, qui vont décéder en quelques semaines ouquelques mois, on peut se demander si ce choix est toujours dans leur intérêt, d’autant qu’il existe des traitements palliatifs conservateurs qui leur permettraient de vivre aussi longtemps mais dans de meilleures conditions », estime Yvanie Caillé.

Car soigner des patients âgés, c’est autant veiller à ne pas les « sous-traiter » qu’à se garder de tout risque de surmédicalisation. Un risque régulièrement évoqué par le Comité national d’éthique. « Faut-il forcément traiter, agir au seul motif que “l’on sait le faire” en médecine ? », s’interrogeait-il dans un avis de février 2018 sur les enjeux éthiques du vieillissement.

« Prendre soin et soigner sont avant tout générateurs du respect de la personne ; ils conduisent à la respecter dans ses choix, qui parfois ne sont pas ceux des soignants, ni ceux des proches.Ainsi, on constate parfois que des personnes âgées, ayant exprimé à plusieurs reprises une demande de ne pas être traitées, à ne pas subir d’acharnement thérapeutique, sont hospitalisées contre leur avis – souvent parce qu’il est impossible pour les institutions de faire autrement – et sont médicalisées contre leur gré. »

---------------

Des Français favorables aux soins des plus âgés

Le cancer après 75 ans. Plus d’un nouveau cas de cancer sur trois touche les personnes de 75 ans et plus. Un million de Français âgés de 75 ans et plus ont ou ont eu un cancer au cours de leur vie.

L’avis des Français. Selon une enquête Ipsos, publiée en 2017 par la Ligue contre le cancer, 85 % des Français estiment que tout doit être mis en œuvre pour soigner une personne âgée et 64 % n’adhèrent pas à l’idée que soigner le cancer d’une personne âgée coûte trop cher à la Sécurité sociale.

Pierre Bienvault
(1) ancienne chroniqueuse de la Croix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 14:42

La vie avec un cancer après 75 ans

Faut-il soigner les personnes âgées comme les autres ? Le témoignage de deux patients.



  • La Croix

  • le 04/06/2019 à 11:24 


« Je n’ai pas eu le sentiment d’être un malade différent des autres »



Claude, 84 ans, retraité, Angers


Il y a dix ans, à 74 ans, on m’a diagnostiqué un cancer du sein (1). J’ai été opéré et tout s’est très bien passé. Sept ans plus tard, on m’a découvert cette fois un cancer de la prostate et j’ai été soigné avec de la radiothérapie. J’ai fait 39 séances, les mêmes que celles qu’aurait eues un patient plus jeune.


Et bien qu’ayant alors 81 ans, j’ai parfaitement supporté ce traitement. L’année suivante, des métastases sont apparues. Et là, pour la première fois, la question de mon âge s’est posée. Les médecins m’ont dit qu’ils préféraient ne pas m’opérer mais qu’étant donné mon très bon état physique et intellectuel, ils n’allaient pas non plus me laisser sans rien faire. Alors, depuis deux ans, j’ai une séance d’hormonothérapie tous les trois mois. Et cela ne m’empêche pas de continuer à faire de la gymnastique deux fois par semaine et de la randonnée.


Face aux médecins, je n’ai jamais eu le sentiment d’être un malade différent des autres. Et le fait d’avoir un cancer à 81 ans ne m’a jamais coupé l’appétit ! Après chaque séance de radiothérapie, j’allais ainsi avec ma femme prendre un petit café et un croissant. À la fin de mes 39 séances, j’avais pris 1,5 kg. Et mon médecin m’a dit : « C’est pas les rayons, c’est les croissants ! »


Recueilli par Pierre Bienvault


« Nous continuons tous les deux à regarder vers l’avenir »



Marie, 84 ans, retraitée, Évreux



Je n’ai pas l’impression que l’on me fasse ressentir mon âge. Récemment, j’ai dû refaire des examens car les médecins suspectaient un cancer, j’ai été traitée comme tout le monde. On ne m’a jamais fait sentir que j’étais trop âgée. Il y a quelques années, un kiné avait refusé de s’occuper de mon mari parce qu’il ne voulait pas prendre en charge les patients à partir d’un certain âge. Mais c’est la seule fois où cela nous est arrivé. Aujourd’hui, il a presque 10 ans de plus que moi, et je n’ai jamais eu le sentiment, pour lui non plus, qu’on réservait un traitement spécifique.



Jamais un médecin ne m’a dit : « Écoutez, madame, c’est comme ça, votre mari a l’âge qu’il a. » Même à nos âges, c’est vraiment important de se sentir soutenu. Si je percevais que certains médecins, que ce soit dans leur discours ou dans leur attitude, nous considéraient comme des gens pour qui il n’y a plus rien à faire, je pense que je me sentirais perdue, voire lâchée.



Nous continuons tous les deux à regarder l’avenir et pas uniquement le passé. Et je souhaite que l’on continue à me traiter comme quelqu’un qui a toujours besoin de soin lorsque c’est le cas. Je dois subir une intervention au genou début juillet, et c’est bien dans cet état d’esprit que j’y vais : j’espère qu’elle va me permettre de vivre normalement, et de retrouver l’énergie que j’ai un peu perdue ces derniers temps.



Recueilli par Loup Besmond de Senneville





(1) moins de 1 % des cancers du sein touchent des hommes.







https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sciences-et-ethique/vie-cancer-75-ans-2019-06-04-
Revenir en haut Aller en bas
Onan Peuplu

Onan Peuplu


Masculin Messages : 7851
Inscription : 31/05/2016

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 15:02

Alternative à la "chimio" toxique , pour ne pas dire pire What a Face

(VIDEO)
https://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/cancer-un-nouveau-traitement-a-partir-du-metabolisme_1894729.html

A FAIRE CIRCULER si vous voulez dézinguer ces tendances euthanasiques et autres Bizness 666 anti-christiques ! thumleft
"
Son petit-fils est aujourd'hui son plus grand bonheur, pourtant, il y a trois ans Isabelle Servin ne croyait pas qu'elle vivrait assez longtemps pour connaître ses petits-enfants. Juin 2013 : tout s'arrête pour cette femme active, contrôleur des finances. Elle souffre d'une tumeur cérébrale, un glioblastome de grade IV inopérable et très handicapant. Radio et chimiothérapie sont arrêtées après quelques mois sans résultat, elle est renvoyée chez elle en fauteuil roulant sans grand espoir.


Compléments alimentaires

Voici son seul traitement depuis deux ans et demi : ces compléments alimentaires en vente libre, le tout pour moins de 200 euros par mois. La tumeur est passée de 38 à 19 mm. Isabelle a même repris le volant et se rend seule chez son médecin traitant. C'est lui qui lui a proposé ce traitement simple et non toxique. Cette approche c'est le traitement métabolique du cancer : aider la cellule à digérer le sucre au lieu de le stoker pour grossir et se multiplier."

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 16:27

On constate bien que le projet de l'euthanasie  ( est tous ce qui le sous entend) est mise en oeuvre via tout les médias. Il faut préparer les esprits comme dans le passé pour l'ivg, mariage pour tous,pma, gpa...
Revenir en haut Aller en bas
Kyliiolos

Kyliiolos


Masculin Messages : 914
Inscription : 29/05/2010

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 16:48

On voit bien qu'on passe petit à petit d'une civilisation de la liberté communautaire (les années 60') à une civilisation de la jouissance agressive (depuis les années 80'). Dans le féminisme 3ème génération par exemple la jouissance n'est plus un DROIT qu'on réclame sous le nom d'égalité (les grands combats sociaux et conviviaux au sens étymologique) mais bien une différence qu'on impose par la FORCE. Bref passage du droit à la force.

En fait c'est une suite logique : humanisme et rationalisme (16ème-17ème siècle) > athéisme (18ème-19ème siècle siècle)> abandon de la notion de nature (20ème siècle) > "mort de l'homme" (21ème Siècle) comme disait Foucault cad en gros chaos, éclatement, fourmillement de petits rapports de force entre les hommes (chaos social) et dans l'homme (schizophrénie au sens non-médical du terme).

Donc tout devient force, donc "les faibles doivent périr" (je tire la citation de "l'Antéchrist" de Nietzsche)...
Ou encore comment passe-t-on de Casimir au Marquis de Sade (le comble).
Revenir en haut Aller en bas
Onan Peuplu

Onan Peuplu


Masculin Messages : 7851
Inscription : 31/05/2016

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 17:45

"on passe de ... à..." ?...ou plutôt "ils" passent....c'est un complot , plutôt qu'un mouvement de société....

ou bien :  "ils" s'insinuent à travers des mouvements, qu'on a laissé en rade, non-intégrés au Tout, pour en pervertir les composants et les instrumentaliser, voire les inverser (cfr "la jouissance imposée par la  force", contresens évident) Mr.Red

Ne pas continuer à se tromper d'ennemi....on ne refera pas l'Histoire...Rester pragmatique...L'Ennemi, c'est leur pseudo-lois du Marché du complot mondialiste, et leur plan en cours, de remplacement de populations.... rambo
Revenir en haut Aller en bas
Kyliiolos

Kyliiolos


Masculin Messages : 914
Inscription : 29/05/2010

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 18:10

La vie politique est certes faite de complots, mais les complots (question de fait) seraient impossibles sans une évolution sociale qui est en même temps une évolution psychologique de l'âme humaine (question de droit) : un arbre tombe du côté où il penche.
D'ailleurs les complots sont presque toujours à court terme étant donné que l'intérêt d'un homme ne va pas plus loin que sa vie. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Onan Peuplu

Onan Peuplu


Masculin Messages : 7851
Inscription : 31/05/2016

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 18:22

Ben si...ils ont quasi tous une progéniture (ou une famille, des amis) , le népotisme règne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kyliiolos

Kyliiolos


Masculin Messages : 914
Inscription : 29/05/2010

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 18:34

Ok, mais vous voyez bien qu'ils ne forment de projets collectifs qu'en lien à l'intérêt particulier de chacun, ils ne peuvent donc pas avoir une volonté unifiée sur plusieurs siècles.
Il y a bien des complots (réseaux pédo-criminels couverts par des hommes politiques, corruption, lobbys etc...) mais localisés et idéologiques. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Onan Peuplu

Onan Peuplu


Masculin Messages : 7851
Inscription : 31/05/2016

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMar 4 Juin - 20:36

dans ce cas le "grand complot de Lucifer" ne pourrait pas avancer d'un poil, si il n'y a pas d'humains pour le concrétiser progressivement, à travers les époques.....

un exemple (c'est même un aspect central ^^)
http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/picrochole/Jekylls/jekyll.htm

enfin, revenons au sujet, qui est quand même le "petit" complot consistant à rendre inutilement hors de prix les pseudo-traitements des "vieux" (anticancéreux le + souvent), de façon à empocher le magot et à justifier parallèlement l'euthanasie sous prétexte de couts (question de dosage)....ce qui fait aussi de la place du budget pour les réfugiés-escrocs des fausses guerres (Syrie etc)..et ça aide à décérébrer les djeunes (électeurs), par manque de (re)pères...Bref c'est tout bénéf....pour les vicieux du cercle Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
boulo




Masculin Messages : 21117
Inscription : 25/12/2011

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMer 5 Juin - 2:33

Onan Peuplu , restez dans votre fil . Votre intéressante documentation finit trop souvent en délire .

Pour ce qui est de la santé et du mépris de la vie humaine par les scientifiques liés de près ou de loin
aux armées , il est intéressant de lire le livre d' Andrew Goliszek , " AU NOM DE LA SCIENCE " - " Le choc : tous cobayes depuis un siècle " , traduit de l'américain par Pauline Le Ven et Véronique Dumont , complété par " Enquête française de Thierry Souccar , copyright 2003 Andrew Goliszek ,
copyright 2005 Editions Télémaque 425 pages .

Commentaire du Washington Post : " Ce livre soulève un tsunami d'indignation " .


Intégrale du quatrième de couverture :

" Savez-vous ce qui a été fait " AU NOM DE LA SCIENCE " ?

- " Médecine nazie et japonaise "
- Syphilis et eugénisme aux Etats-Unis
- Révolution chimique
- Guerre biologique
- Essais nucléaires militaires
- CIA et expérimentation humaine
- Armes ethniques

- Gouvernement et industrie ( la véritable histoire de l'Aspartame , du Vioxx ... )
- Médecine officielle et vaccinations abusives ( BCG , Hépatite B ... )
- Trafic d'organes et expériences sur les fœtus


SOMMES-NOUS TOUS DES COBAYES ?

Malgré sa violence , cette enquête est bien plus qu'un inventaire cauchemardesque , une variation de plus sur le grand complot mondial contre notre santé .
Cette synthèse passionnante est surtout un outil formidable de compréhension des mécanismes de recherche , de production et de contrôle des industries militaires et de la santé . Pour la première fois , industriels et organismes d'état sont mis face à leurs responsabilités .
A l'heure où notre regard sur la médecine évolue de jour en jour , où un changement profond de nos modes de consommation des produits de santé s'impose , " Au nom de la science " est un appel à la vigilance , une clé essentielle pour ne plus subir , mais combattre les crimes et aberrations commis par certains industriels et nos gouvernements ... au nom de notre santé à tous !


UNE ENQUETE STUPEFIANTE : LES SCANDALES D'UN SIECLE D'EXPERIMENTATION SECRETE SUR L'ETRE HUMAIN .


Le texte original américain d'Andrew Goliszek est complété pour la présente édition d'une enquête exclusive du journaliste Thierry Souccar , menée spécifiquement en France .

" .
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMer 5 Juin - 4:57

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyMer 5 Juin - 7:41

https://twitter.com/brutofficiel/status/1136195960806301696 Un système de "crédit social", où chaque individu est noté en fonction de son comportement, ça existe en Chine.
Les scénaristes de Black Mirror l'avaient imaginé quelques années auparavant. Et ce n'est pas la seule fois où la série a anticipé la réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyVen 7 Juin - 14:20

Tout ceci montre que l'Eglise a bien raison de s'opposer de toutes ses forces à l'euthanasie.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife

humanlife


Masculin Messages : 31296
Inscription : 07/11/2013

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyLun 10 Juin - 10:25

Une déferlante idéologique de l'euthanasie en occident pour le 21è siècle, on peut dire qu'on était pas préparé à ça.
Rester en vie serait le nouveau chemin de croix pour le siècle à venir?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife

humanlife


Masculin Messages : 31296
Inscription : 07/11/2013

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyVen 14 Juin - 14:54

Et là personne n'est à l'abri, car qui sait quels critères la société formulera pour décider qui pourra rester en vie ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric




Messages : 21978
Inscription : 20/08/2007

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyVen 14 Juin - 21:23

pour répondre au tire on pourrait dire :
" faut il continuer a aimer les personnes de plus de 70ans !?"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


Masculin Messages : 93616
Inscription : 19/05/2005

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 3:32

Hillel31415 a écrit:
En gros, le libéralisme économique mène à ce genre de pragmatisme: seul ceux qui ont de l'argent sont soignés, les autres peuvent crever, ils ne doivent pas être une taxe pour les biens portants.

A contrario, l'humanisme mène au droit à l'euthanasie: c'est un droit et non une obligation.

Du coup, est ce que les gauchistes ne paraissent pas plus sympathiques finalement ? muh ? scratch

Détrompez vous : Ce sont des écolo gauchistes qui ont sorti cette idée.

En effet, pour sauver la nature, autant diminuer ainsi la consommation d'une population dont la vie est devenus source de souffrance et donc indigne. Tel est l'effet de l'humanisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 4:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Hillel31415 a écrit:
En gros, le libéralisme économique mène à ce genre de pragmatisme: seul ceux qui ont de l'argent sont soignés, les autres peuvent crever, ils ne doivent pas être une taxe pour les biens portants.

A contrario, l'humanisme mène au droit à l'euthanasie: c'est un droit et non une obligation.

Du coup, est ce que les gauchistes ne paraissent pas plus sympathiques finalement ? muh ? scratch

Détrompez vous : Ce sont des écolo gauchistes qui ont sorti cette idée.

En effet, pour sauver la nature, autant diminuer ainsi la consommation d'une population dont la vie est devenus source de souffrance et donc indigne. Tel est l'effet de l'humanisme.
Non pas d 'accord non plus.Si la gauche a été active la droite a été passive.ps: ceçi n'est pas un argument pour voter ultra gauche ou ultra droite ( comme le terme extrème fait polémique j'ai utilisé les mots ultra, qui je sais fait aussi polémique mais quel mot aujour d 'hui ne fait pas polèmique ?Mais moi je me comprend) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415

Hillel31415


Masculin Messages : 4659
Inscription : 08/04/2013

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 5:29

Arnaud Dumouch a écrit:


Détrompez vous : Ce sont des écolo gauchistes qui ont sorti cette idée.

En effet, pour sauver la nature, autant diminuer ainsi la consommation d'une population dont la vie est devenus source de souffrance et donc indigne. Tel est l'effet de l'humanisme.

Peut être cette idée en particulier, mais le fait que personne ne veut payer de taxe pour les autres, c'est typiquement de droite ça et cela se fait dans bien des pays de façon plus ou moins poussée.

De sorte que ce que je dis existe déjà sans même une loi d'euthanasie: les riches paient pour leur cancers et les autres en crèvent. Ce n'est même pas une question d'age d'ailleurs.

Du coup, je préfère une loi sur l'euthanasie, qui mets chacun devant son choix, que la loi de l'économie libérale capitaliste qui ne laisse pas le choix. (mais ne soulève pas de levée de bouclier puisque ce n'est pas une loi, mais une absence de régulation qui mène à ces décès en masse, de façon bien plus importante que l'euthanasie ne le ferait)

_________________
L'unité est une bénédiction puissante, mais elle est inutile si elle est acquise au prix de la vérité.
La bible est encore vivante: elle me parle. Elle a des pieds: elle me court après. Elle a des mains: elle s'est saisie de moi.

Luc 11:27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité ! Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !
Qui est Marie pour les protestants ?
Revenir en haut Aller en bas
https://urlz.fr/9xXE
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 6:23

C 'est aussi le résultat de la "philosophie" hédoniste (dont Onfray est un porte drapeau) avec comme slogan qui pourrait etre " la vie ne vaut etre vécu que s 'il y a du plaisir " .Avec comme conséquence que s 'il n'y a plus (ou pas) de plaisir il faut suprimer la vie ( y compris au début de celle çi comme dans le cas de l 'avortement).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


Masculin Messages : 93616
Inscription : 19/05/2005

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 6:29

Oui, Comme le montre le chapitre 2 du livre de la sagesse :


PREMIER ACTE, UNE CAUSE MÉTAPHYSIQUE : Pas de vie après la mort :

Sagesse 1, 16 Mais les hommes sans piété appellent la mort du geste et de la voix ; la tenant pour amie, pour elle ils se consument, avec elle ils font un pacte, dignes qu'ils sont de lui appartenir.
Sagesse 2, 1 Car ils disent entre eux, dans leurs faux calculs : "Courte et triste est notre vie ; il n'y a pas de remède lors de la fin de l'homme et on ne connaît personne qui soit revenu de l'Hadès.
Sagesse 2, 2 Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre coeur ;
Sagesse 2, 3 qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant.
Sagesse 2, 4 Avec le temps, notre nom tombera dans l'oubli, nul ne se souviendra de nos oeuvres ; notre vie passera comme les traces d'un nuage, elle se dissipera comme un brouillard que chassent les rayons du soleil et qu'abat sa chaleur.
Sagesse 2, 5 Oui, nos jours sont le passage d'une ombre, notre fin est sans retour, le sceau est apposé et nul ne revient.

DEUXIEME ACTE, UNE CONSÉQUENCE ETHIQUE : La liberté de jouir résume la vie humaine (Carpe Diem):

Sagesse 2, 6 Venez donc et jouissons des biens présents, usons des créatures avec l'ardeur de la jeunesse.
Sagesse 2, 7 Enivrons-nous de vins de prix et de parfums, ne laissons point passer la fleur du printemps,
Sagesse 2, 8 couronnons-nous de boutons de roses, avant qu'ils ne se fanent,
Sagesse 2, 9 qu'aucune prairie ne soit exclue de notre orgie, laissons partout des signes de notre liesse, car telle est notre part, tel est notre lot !

TROISIEME ACTE, UN COMBAT CONTRE "LES INTOLÉRANTS" : déshonorons l'intolérant qui pense qu'il y a autre chose :

Sagesse 2, 10 Opprimons le juste qui est pauvre, n'épargnons pas la veuve, soyons sans égards pour les cheveux blancs chargés d'années du vieillard.
Sagesse 2, 11 Que notre force soit la loi de la justice, car ce qui est faible s'avère inutile.
Sagesse 2, 12 Tendons des pièges au juste, puisqu'il nous gêne et qu'il s'oppose à notre conduite, nous reproche nos fautes contre la Loi et nous accuse de fautes contre notre éducation.
Sagesse 2, 13 Il se flatte d'avoir la connaissance de Dieu et se nomme enfant du Seigneur.
Sagesse 2, 14 Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge ;
Sagesse 2, 15 car son genre de vie ne ressemble pas aux autres, et ses sentiers sont tout différents.
Sagesse 2, 16 Il nous tient pour chose frelatée et s'écarte de nos chemins comme d'impuretés. Il proclame heureux le sort final des justes et il se vante d'avoir Dieu pour père.
Sagesse 2, 17 Voyons si ses dires sont vrais, expérimentons ce qu'il en sera de sa fin.
Sagesse 2, 18 Car si le juste est fils de Dieu, Il l'assistera et le délivrera des mains de ses adversaires.
Sagesse 2, 19 Eprouvons-le par l'outrage et la torture afin de connaître sa douceur et de mettre à l'épreuve sa résignation.
Sagesse 2, 20 Condamnons-le à une mort honteuse, puisque, d'après ses dires, il sera visité."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 7:46

Je l'avais oublié, ce livre de la sagesse!

Mais c'est incroyable comme il décrit bien notre époque moderne......
Je n'avais pas imaginé qu'il y a 3000 ans aussi des gens puissent aussi penser que nous étions créés par le hasard..... siffler siffler


Dernière édition par RenéMatheux le Sam 15 Juin - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 7:54

« Je voudrais pouvoir dire à tous ceux qui, ayant le cœur droit, cherchent partout un introuvable bonheur, que le secret pour être toujours heureux, oui malgré toutes les souffrances et les adversités, se trouve caché dans l’#Évangile, qu’il suffit de le chercher, que c’est là que leur sera révélé le grand commandement de l’amour, en même temps que la manière de le pratiquer, puisque c’est par la méditation du Texte sacré qu’ils apprendront à connaître et à aimer Celui dont la connaissance et l’amour suffisent – et bien au delà – à satisfaire les plus brillants génies et à rassasier les cœurs les plus affamés de bonheur. »

Journal de Marthe Robin, 22 février 1930
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis


Masculin Messages : 15744
Inscription : 29/04/2017

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 7:57

https://fr-fr.facebook.com/pg/MartheRobin/posts/
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais

Loup Ecossais


Masculin Messages : 10643
Inscription : 13/09/2005

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 10:41

En fait, cela dépend des individus et, de leur influence sur la politique.

Prenons par exemple un "Attali"; hyène non catholique (et il le revendique) bien connue. Le gazier est totalement déconnecté du monde réel. Il ne connaît que Davos, Bilderberg et sommets du "G" de tout ce que l'on veut, y compris, le "point", voire surtout. Un peu comme son confrère et coreligionnaire, j'ai nommé le Grand, le très Grand Dominique, nique, nique, s'en allait tout simplement... niquer ailleurs.

Je vous rassure, il y en a d'autres, tout aussi, voire plus, épouvantables, qu'icelui. Un Alain Minc, est un renard dans un poulailler. Ce qui est étrange, c'est qu'il est interdit de dire, qu'ils ne sont pas "catholiques". Même si c'est parfaitement justifié, voire cosmiquement en deçà de la vérité. Mes amis, nous sommes en dictature. Le pire est à venir. En effet, ils viendront dans nos campagnes, égorger nos fils et nos compagnes... Je vous souhaite de survivre...

_________________
Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. Honoré de Balzac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 12:23

La sécurité sociale devrait continuer à percevoir les cotisations et ne plus soigner les malades, plus de trou de la sécurité sociale, elle serait riche. siffler
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 13:10

florence_yvonne a écrit:
La sécurité sociale devrait continuer à percevoir les cotisations et ne plus soigner les malades, plus de trou de la sécurité sociale, elle serait riche. siffler

ça ne va pas non ?  :colere:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptySam 15 Juin - 14:14

Un peu d'ironie ne fait pas de mal parfois, allons Emelyne, qu'est-ce que tu as fais de ton humour. Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric




Messages : 21978
Inscription : 20/08/2007

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyDim 16 Juin - 14:17

philippe bis a écrit:
C 'est aussi le résultat de la  "philosophie" hédoniste (dont Onfray est un porte drapeau) avec comme slogan qui pourrait etre " la vie ne vaut etre vécu que s 'il y a du plaisir " .Avec comme conséquence que s 'il n'y a plus (ou pas)  de plaisir il faut suprimer la vie ( y compris au début de celle çi comme dans le cas de l 'avortement).

il y a ceux qui cherchent le bonheur et pour qui il ne peut être que la facilité et le plaisir !

et ceux qui veulent le bonheur a tout prix même si c'est au prix de la vie des autres du moment que cela satisfait leur idée du bonheur !

puis il y a ceux qui cherchent la Vérité et qui la Vivent même si elle doit s'accompagner de malheur et souffrances , car pour eux le bonheur c'est la Vérité

Jésus Dit " JE SUIS LA VÉRITÉ LE CHEMIN LA VIE !" ! mais IL n'a jamais caché que le suivre mènera a souffrir , mais on aura le bonheur d’Être de Lui " Ma Paix personne ne vous l'enverra !" Mon Père et Moi viendront vivre en vous , Garez et Pratiquez ma Parole !

la Vérité n'est pas souvent ce qui nous arrange et rend la vie ici facile !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric




Messages : 21978
Inscription : 20/08/2007

faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyDim 16 Juin - 14:27

humanlife a écrit:
Et là personne n'est à l'abri, car qui sait quels critères la société formulera pour décider qui pourra rester en vie ou pas?

je me dis que lorsqu'ils vont avoir fini de cartographier et analyser le cerveau ainsi que de réduire tout a un chiffrage mathématique , on viendra expliquer aux gens que le bébé a des dispositions criminels et qu'au nom de la sécurité et du principe de précaution , mieux vaut ne pas mettre au monde ce monstre !
ben non pas besoin y a déja les scientifiques pour en être des monstres !

tout leur semble prédéterminé donc aucune espérance de changement (trop risquè) c'est mathématique et avec quelques bonnes probabilités vas y que je te pique afin que l'on reste entre gens biens !

on pourras aussi installer quelques bons systèmes de sécurité qui court-circuiteront le cerveau afin que l'on reste dans la bonne ligne pure

le bonheur c'est demain ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? EmptyDim 16 Juin - 14:35

florence_yvonne a écrit:
Un peu d'ironie ne fait pas de mal parfois, allons Emelyne, qu'est-ce que tu as fais de ton humour. Pouffer de rire

je l'ai perdu dans le vent  Pouffer de rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty
MessageSujet: Re: faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?   faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il continuer d'être obsédés par les Francs Maçons ? N'est-ce pas plutôt l'idéologie dominante de mai 68?
» Soigner, guérir
» si Dieu m'appelle pourquoi me soigner ?
» Comment continuer
» comment continuer d'utiliser son cerveau tout en ayant la foi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: