DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'angeologie theorique a la pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoine L.

avatar

Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: De l'angeologie theorique a la pratique   Mer 04 Mar 2009, 17:54

Les Chérubins, Séraphins, Trônes, Vertues, Puissances, Dominations, Archontes, Archanges et Anges Gardiens.
Des vérités théologiques dignes de foi.
Mais dans la pratique, a l'exceptions des anges gardiens et des archanges, les anges apparaissent-ils dans la vie des communautés et l'art sacrée (épargnez moi, s.v.p, les chérubins rococo et potelés de la renaissance dans vos (éventuelles) réponses) ?
Revenir en haut Aller en bas
Turquoise

avatar

Féminin Messages : 1392
Inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Dim 08 Mar 2009, 23:12

J'espère que ceci répondra à ta question.




1/ L'origine et la fonction de l'ange
Les manifestations d'anges se rencontrent davantage dans les traditions monothéistes au sommet desquelles se trouvent un roi dieu qui nécessite des intermédiaires avec le monde des hommes.

L'ange est un messager : le mot a son origine dans la langue hébraïque mal'ak traduit en grec anghelos qui signifie "envoyer amis" et aussi "ambassadeur". Au fil des textes bibliques la croyance aux anges s'établit avec plus de précision ; l'ange participe pleinement à la puissance divine. Le premier ange en présence des hommes est celui qui chasse Adam et Eve du paradis, un thème abondamment illustré par les artistes de la Renaissance.

Dans la tradition chrétienne, Dieu a créé les anges antérieurement à l'homme dans un état de bonheur et de grâce. L'ange est lié à l'idée de lumière et de feu. Le monde céleste des bons anges est organisé selon une hiérarchie quasi militaire dont l'importance croît de la façon suivante : au-dessus des Anges s'alignent les Archanges, les Vertus, les Autorités, les Principautés, les Dominations, puis les Trônes, les Chérubins et les Séraphins.

Les anges vont se multiplier jusqu'à être des milliers constituant une véritable armée céleste. Certains vont porter des noms, avoir des attributs et des fonctions :

- Michel, en quelque sorte le chef des anges au sommet de la hiérarchie, se présente comme l'ennemi du Diable,

- Gabriel, l'ange de l'Annonciation dans la tradition judéo-chrétienne, annonce la naissance de Jésus, dans l'islam il transmet le message de Dieu à Mahomet,

- Raphaël, l'ange guérisseur de la cécité de Tobie…

De simples messagers de la parole de Dieu, ils deviennent garant de l'action de cette parole mais aussi gardiens et protecteurs d'un peuple jusqu'à l'assignation d'un ange à chaque individu... notre ange gardien.

Face à ce monde angélique un envers nocturne se met en place reprenant des traditions païennes relatives à l'esprit des morts : l'ange devient démon. La figure de Satan émerge peu à peu : ange déchu accusateur, tentateur personnifiant le mal et le péché. L'apparition du mal remonte à la rébellion des anges contre leur Dieu créateur. Séduits par les femmes ils se seraient accouplés à elles pour donner les démons. Satan, le prince des démons, est identifié au serpent qui tente Eve au paradis. De là la mort serait venue en ce monde. Son royaume est l'enfer.

2/ Les figures de l'ange : homme, putto et femme fragile
L'ange est un être spirituel, évoqué dans les textes comme un être immatériel sans substance corporelle, ce qui fait que sa représentation a varié selon les traditions et les époques.

Jusqu'au Moyen Âge, ce sont les spéculations philosophiques et théologiques qui prédominent sur les représentations : la plupart du temps l'ange est représenté avec un visage humain, tantôt figure aptère, c'est-à-dire dépourvu d'ailes (un cheval ou une échelle lui permet alors de se déplacer), tantôt pourvu d'ailes indiquant ainsi sa capacité à se déplacer à travers les mondes. L'iconographie chrétienne a puisé son inspiration dans la statuaire des génies ailés du monde grec ou romain, n'ayant aucun repère dans les textes. L'ange prend les traits masculins, est habillé d'une robe ou d'un drapé blancs pour évoquer la lumière (bleu chez les byzantins). Il sera doté ultérieurement d'un autre attribut : l'auréole. On le voit rarement en train de voler dans l'immensité des cieux. Sa posture est plutôt celle de l'attente, debout ou en lévitation, proche de Dieu ou de celui qu'il doit aider. Pendant tout le Moyen Age la tradition demeure : la minceur des corps, la pudeur des regards.

A la fin du Moyen Age, les humanistes se détournent des forces obscures pour s'intéresser à l'homme. Les anges se transforment peu à peu sous la pression d'un réalisme antique exacerbé.


anges de Dick Bouts (16ieme) :
la figure de l'ange : miceur et corps diaphane


L'ange prend alors des allures d'adolescent d'une grande beauté, prêt à se confondre avec Eros. L'ange a la beauté du "diable", un être tout à fait terrestre et sensuel. C'est aussi l'époque des décors architecturaux intérieurs avec de grandes perspectives. Les cieux, les constructions en contre-plongée ornent les palais. Aux "anges-éphèbes" saisis en plein vertige d'apesanteur s'associent des putti espiègles et potelés mis en scène. Les artistes s'inspirent largement des putti de l'Antiquité.

putti ailés de Dürer... les anges sont devenus musiciens


Au fur et à mesure que les représentations de l'ange foisonnent, celui-ci devient un motif purement ornemental, dépourvu de pensée sacrée et de sens. Le baroque des XVII° et XVIII° siècles accorde une place de choix à l'angelot au visage enfantin et joufflu ; les chérubins ailés se multiplient dans la peinture comme une astuce permettant de mieux rendre la perspective. L'ange ornemental est à son comble tandis que le diable disparaît des représentations picturales.


des anges purement ornementaux, dépourvus de tout sens sacré


Bien différemment, le XIX° siècle romantique prête à l'ange les traits de la figure féminine irréelle et fragile. Les Préraphaélites, les Symbolistes comme Gustave Moreau mais aussi l'Art Nouveau fournissent ces représentations angéliques féminines, expression de l'imaginaire par excellence.

3/ représentations et allégories fréquentes
Michel, le plus grand des anges : on le représente en guerrier combattant le dragon, symbole de forces du mal

Satan : l'ange déchu est figuré au début du christianisme en serpent lors de la tentation d'Adam et Eve au jardin d'Eden, en faune, satyre, centaure. Plus tard il sera évoqué sous forme d'allégories du péché ou du vice telles que le chien noir.


Adam et Eve, où comment le Démon prend des allures d'ange


Quand ils ne sont pas gardiens, messagers, les anges sont musiciens. On les voit avec cors et trompettes pour sonner l'heure de la Résurrection dans les représentations médiévales. Progressivement ils sont munis de toutes sortes d'instruments , on retrouve alors le thème du chœur céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83043
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Lun 09 Mar 2009, 05:46

Antoine L. a écrit:

Mais dans la pratique, a l'exceptions des anges gardiens et des archanges, les anges apparaissent-ils dans la vie des communautés et l'art sacrée (épargnez moi, s.v.p, les chérubins rococo et potelés de la renaissance dans vos (éventuelles) réponses) ?

Cher Antoine, Les six Ordres supérieurs apparaissent peu dans la vie des hommes car ce sont des intellectuels de haute volée, très peu portés par nature, à gérer le destin d'un petits d'homme, à lui mettre des tentations ou des joies pour le faire évoluer.

Vous devez par exemple, vous représenter l'Ordre des Vertus comme d'éminents biologistes qui ne cessent de penser l'ADN des êtres vivants depuis 500 millions d'années, non seulement dans ce monde passager mais pour préparer l'autre monde, celui qui est éternel.

Chacun sert Dieu selon sa grâce et leur grâce n'est pas tellement celle de notre concret pratique.

Les Dominations et les Puissances, quant à eux, sont plutôt des ingénieurs physiciens de haute volée, qui manient l'astronomie et la physique quantique ...

Quant aux Ordres supérieurs (Chérubins, Séraphims, Trônes), ce sont des anges peu nombreux mais extrêmement conscient du projet universel de Dieu. Ils n'ont cessé de donner des indications à leurs ingénieurs (Puissance, Dominations, Vertus) pour que le monde et ses divers niveaux de réalité soit structuré. Ils travaillent à cela, d'après le dogme, depuis le début de la création de la matière (15 milliards d'années ?) et ils sont loin de ne gérer que l'humanité. S'adaptant à l'immensité de l'amour de Dieu, ils ont certainement en tête d'autres mondes, d'autres créatures.

Il ne nous a pas été donné de le savoir pour le moment.

En tout cas, concrètement, ce sont les Princes, les Archanges et surtout les anges, qui se penchent concrètement sur nous. Et encore les Princes ne gèrent-ils que les grandes lois sociologiques, les communautés humaines, les Etats etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83043
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Lun 09 Mar 2009, 05:47

Chère Antoine, reprenons:

Voilà ce qu'en dit en effet saint Thomas (somme théologique Ia pars).

Quand les anges furent créés, ils avaient reçu en eux la totalité des connaissances naturelles qu'il leur faudrait pour façonner le monde pour les futurs hommes.

Lorsqu'ils se regardèrent mutuellement, juste après leur création, voici la hiérarchie qu'ils établirent, fondée sur le critère suivant: Le premier est le PLUS GRAND EST LE PLUS NOBLE, c'est-à-dire, pour de purs esprits, le plus INTELLIGENT:

Tous mirent donc, au sommet, Dieu:
DIEU

1, 2, 3: Chérubins, Séraphins, Trônes
4, 5, 6: Puissance, Vertus, Dominations,
7, 8, 9: Principautés, archanges, anges

Djinns (esprit + psychisme) (hypothétique. Uniquement chez les musulmans et peut-être chez saint Paul).

hommes (esprit + psychisme + physique)

animaux (psychisme + physique)
plantes (physique)
minéraux.


Les neuf choeurs d'anges sont donc l'ordre premier qu'ils se sont donnés avant que Dieu ne révèle l'autre ordre qui allait tout bouleverser:
Citation :
"Le premier est le plus petit".

C'est donc une hiérarchie d'INTELLECTUELS entièrement au service de l'oeuvre créatrice de Dieu.

1) Donc, comme dans un gouvernement, au sommet, il y a les MINISTRES. Ils ne quittent jamais la contemplation des plans de Dieu.
Au dessus de tous, il y a donc les Séraphins (Connaissance pure). Et le plus grand des séraphin est "Porte-Lumière" (Lucifer).

I. Chœurs supérieurs

Chérubins = Connaissance lumineuse (Lucifer en est un)
Séraphins = Feu, Amour volontaire
Trônes = Puissance


Ces trois choeurs d'anges vont donc communiquer les intentions générales de Dieu aux autres:
Citation :
"Il nous faut structurer un monde provisoire ainsi que d'autres mondes à partir de la matière créée dans le big Bang."

2) Au dessous et à leur service vont apparaître les trois choeurs des préfets. Ils organisent concrètement ce monde. Ce sont des ingénieurs polytechniciens. Ils façonnent les galaxies, les planètes, les espèces vivantes. Ce sont les "vertus" qui façonnent les espèces vivantes.


II. Préfets

Dominations (ont orienté les premières énergies de la matière)
Puissances (façonnent l’ordre de la physique)
Vertus = ‘ce sont eux qui ont organisé la vie, la génétique


3) Enfin, il y a les agents de terrain. Il s'occupent des choses concrètes. Au dessus, les Princes veillent à la survie des espèces et des Etats, des groupes humains. Les Archanges ont des missions particulières (annoncer les messages, faire des prodiges, guérir). Enfin les anges inférieurs (donc les plus proches de nous) s'occupent des personnes individuelles. C'est la plus belle mission.


III. Anges, acteurs de terrain

Principautés : Princes (s’occupe des nations et des espèces animales)
Archanges : (s’occupent des grandes missions) On en connaît trois : Raphaël (Dieu guéri) Gabriel (j’annonce), Mikaël (comme Dieu)
Anges gardiens
(s’occupent de chaque personne humaine)



Lorsque Dieu parla et que les démons se révoltèrent, ils gardèrent leur intelligence naturelle donc leur hiérarchie est toujours conservée.

Mais dès le départ, Lucifer subit l'horreur: un simple Archange (Mikaël) lui signifia son mensonge:
Citation :
"Es-tu comme Dieu? Tu te révoltes contre lui? Tu dis que c'est par amour pour sa noblesse. En vérité, c'est ta place de Roi que tu veux garder."

Aujourd'hui, TOUT EST CHANGE:

La hiérarchie commence ainsi:
DIEU - MARIE


On ne sait plus qui est premier. Ils sont uns.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Lun 09 Mar 2009, 12:29

N'est-ce pas alors une autre interprétation possible de "je suis l'Alpha et l'Oméga", c'est-à-dire que Dieu est à la fois le premier par l'intelligence et le premier par l'humilité, les "deux extrémités" de l'ordre universel ?

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Antoine L.

avatar

Masculin Messages : 1402
Inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Lun 09 Mar 2009, 16:13

Citation :
) Donc, comme dans un gouvernement, au sommet, il y a les MINISTRES. Ils ne quittent jamais la contemplation des plans de Dieu.
Au dessus de tous, il y a donc les Séraphins (Connaissance pure). Et le plus grand des séraphin est "Porte-Lumière" (Lucifer).

Tu re-lapsus (tu a du mal a admetre que la bete soit un cherubin Very Happy )

Dieu - Marie ?

pourquoi Marie ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83043
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Lun 09 Mar 2009, 17:21

Very Happy Marie, dans l'ordre nouveau fondé sur la charité, a pris dans la place de la hiérarchie céleste une plus haute que celle des Chérubins. Car l'ordre nouveau n'est plus fondé sur l'intellect mais sur l'amour et l'humilité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 7600
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Mer 11 Mar 2009, 05:02

le monde Spirituel est une Vie de Communion , le monde Céleste nous atteint tous de l'intérieur et nous ne cessons de receoir d'eux et d'échanger avec eux par des vérité de l'esprit, quand l'homme 'âme vivante) était dépendant d'eux en sa vie intérieure (en grande partis) sa connaissnace de Dieu était imparfaite. l'homme était tributaire du Céleste.

en Jésus le monde Céleste ne prime plus ainsi c'est Directement La personne Eternel de Jésus "Son Esprit " qui nous donne de connaitre le Père LUi-Même !
d'où le danger de pratiquer toute sortes de science occultes qui vous ramène sous dépendance d'ordres angéliques douteux (car un bon ange vous enverra balader gentiment en vous donnant un sentiment de déplaisir si vous tentez un coup pareil avec lui !) c'est poru cela qu'il est déraisonnable de tenter de développer des dons préternaturel pour un baptisé car ils sont du viele homme et donc sous la charge des anges (toujours pareil u bon ange vous fera comprendre que ce n'est plus a rechercher un mauvais ange vous filera des tuyaux pour que ça marche, le but étant de vous foutre dedans au nom des bons sentiments qui servent de pavés sur les chemins de l'enfer).

Les Dons du Saint esprit n'ont rien a voir avec ce que pouvaient faire Adam et Eve , l'esprit est Le Bein de jésus en propre .

Paul dit que Le seigneur jésus Christ a fait des prisonniers dans les Cieux afin de les obliger a servir suivant Sa Parole; donc les êtres Céleste qui par leur prérogative a l'origine disposaient des entrave a la libération spirituelle de l'homme sont contraint par la Victoire de l'Homme Dieu Jésus de se soumettre a la Vérité de l'esprit qu'ils le veuillent ou pas, mais c'est a chacun d enous d'en prendre conscience dans sa vie intérieure et de soumettre les Puissance Céleste au Nom de l'Autorité du Christ et de Son Esprit présent en nous;

on oublie souvent " Le royaume de Dieu Est au dedans de vous !"

les anges ne sont pas des oiseaux a plumes mais des personnes Spirituelles Vivant l'Unité Spirituelle , et en Jésus homme le Monde Céleste c'est réorganisé développé et accomplis , a nous d'y prendre et recevoir notre place Conformément au Christ.

la majorité des Anges sont bons et de ce fait c'est simple si l'on veille a notre relation au Seigneur Jésus.

" Je vous le dit ; Désormais vous verrez les Anges de Dieu monter et descendre au dessus du Fils de l'Homme !"

comment vivons nous consciemment notre Unité et relation au monde Céleste vu qu'il est notre par Jésus Christ !?
Revenir en haut Aller en bas
porte-christ



Messages : 65
Inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Mer 11 Mar 2009, 10:25

"Nul de vient au Père que par moi".
Nous avons jésus... nous avons le saint esprit : en quoi le rôle de l'ange gardien est-il une nécéssité ?
Le christ a-t-il donné des indications explicites sur cet élément fondamental ?
Fondamental, car si j'apprends qu'il y a un ange gardien à coté de moi : ma vie risque de changer pronfondément. Si je finis par comprendre que dans son infini bonté, Dieu m'a dédié un messager... !!! Je vais céder.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83043
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Mer 11 Mar 2009, 15:37

Citation :
[quote="porte-christ"]"Nul de vient au Père que par moi".
Nous avons jésus... nous avons le saint esprit : en quoi le rôle de l'ange gardien est-il une nécéssité ?

Jésus, l'Esprit saint, les anges et les saints sont une seule famille, une Seule Eglise.

Et chacun jouent dans la marche vers notre salut, un rôle.

Dieu seul est à l'origine de la grâce. Jésus Christ seul est venu nous sauver; Les anges ont la capacité de bouger pour nous de manière concrète le monde physique et psychique (tourner un volant de voiture, influencer nos sentiments etc.). Quant aux saints, ils comprennent les intentions de Dieu sur nous et demandent aux anges d'agir.

Quant à Dieu, il pourrait tout faire. Mais il aime déléguer son action.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 7600
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Ven 20 Mar 2009, 05:03

porte-christ a écrit:
"Nul de vient au Père que par moi".
Nous avons jésus... nous avons le saint esprit : en quoi le rôle de l'ange gardien est-il une nécéssité ?
Le christ a-t-il donné des indications explicites sur cet élément fondamental ?
Fondamental, car si j'apprends qu'il y a un ange gardien à coté de moi : ma vie risque de changer pronfondément. Si je finis par comprendre que dans son infini bonté, Dieu m'a dédié un messager... !!! Je vais céder.
Merci

Bonjour porte christ

Jésus dit que les enfants ont un ange auprés d'eux et on est tous enfant de Dieu, de plus on voit dans les actes des Apôtres un certain nombre de fois les anges intervenir .
beaucoup de Saint raconte qu'ils voient leur ange gardien au prés d'eux.
l(Ange ne remplace pas Le Christ ni l'esprit pas plus qu'un trés bon ami ne remplace Jésus.
si Grâce a la Vie du Baptême Le Ciel et les Sentiments du Ciel te deviens un lieu agréable et proche il est évident que les habitant du ciel te trouveront d'agréable compagnie et toi de même ; Le Cile est là la seule distance et celle que nous maintenons en notre coeur par manque de piété et présence a l'Esprit du Christ ; Jésus a Ouvert La porte du Ciel a nous d'y passser la tete et le Coeur !!
Revenir en haut Aller en bas
frederic



Masculin Messages : 282
Inscription : 25/11/2008

MessageSujet: Re: De l'angeologie theorique a la pratique   Ven 20 Mar 2009, 05:50

Tu l'as dit Theororoc et toi vas-y cède Porte-Christ quoique il ne faille pas ceder à un culte des anges.

Tu dois savoir qu'ils savent que ceux qu'ils servent (s'ils sont des fidèles de Christ) les jugeront .Si tu veux je te trouves la référence.

Mais qu'ils soient là quand Dieu les envoit:inutile de ne pas le croire.

Bien sûr si tu restes éloigné de Dieu il les retient.
Revenir en haut Aller en bas
 
De l'angeologie theorique a la pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» help cas pratique droit des sûretés
» pratique du bouddhisme chinois ?
» Tchenrézi, cœur de la pratique de l'accompagnant
» aide pour cas pratique sur la filiation
» L'internat, diverses questions d'ordre pratique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: