DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Aldous59



Messages : 748
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 18:16

monge a écrit:
Pas que, la dilection est un amour spirituel préférentiel qui trouve toute sa complaisance dans l'objet aimé.
Il n'empêche, c'est le même amour que Dieu veut qu'on lui porte comme il veut que l'on porte à notre prochain.
L'amour de Dieu est premier, en second l'amour du prochain, mais ils sont du même ordre, ils sont semblables.
Revenir en haut Aller en bas
Violette3



Messages : 208
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 18:27

Aldous59 a écrit:
monge a écrit:
Pas que, la dilection est un amour spirituel préférentiel qui trouve toute sa complaisance dans l'objet aimé.
Il n'empêche, c'est le même amour que Dieu veut qu'on lui porte comme il veut que l'on porte à notre prochain.
L'amour de Dieu est premier, en second l'amour du prochain, mais ils sont du même ordre, ils sont semblables.

première lettre de saint Jean (4, 19 – 5, 4)

Bien- aimés, nous aimons parce que Dieu lui- même nous a aimés le premier. Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère.
Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui- là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui. Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Messages : 4204
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 18:41

Aldous59 a écrit:
monge a écrit:
Pas que, la dilection est un amour spirituel préférentiel qui trouve toute sa complaisance dans l'objet aimé.
Il n'empêche, c'est le même amour que Dieu veut qu'on lui porte comme il veut que l'on porte à notre prochain.
L'amour de Dieu est premier, en second l'amour du prochain, mais ils sont du même ordre, ils sont semblables.

Non voici comment l'Eglise définie la charité:
- Aimer Dieu (de tout son coeur, de toutes ses forces, de toute son âme, et de tout son esprit) pour lui même
- Aimer le prochain comme soit même pour l'amour de Dieu

Donc on n'aime pas le prochain pour lui même, et encore moins par concupiscence, si on le fait c'est bien, mais ce n'est pas la charité. Dans la charité on aime le prochain en Dieu, à cause de Dieu. Et ceci fait que même si nos proches sont en Enfer alors qu'on est au Ciel on ne peut pas être triste car ils ne sont pas en Dieu, et dans la charité on n'aime que Dieu et ce qui est en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Violette3

avatar

Féminin Messages : 208
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 18:46

L'amour venant de Dieu, il n'y en n'a pas trente six et aimer quelqu'un, c'est lui vouloir du bien. On n'aime pas de la même manière son conjoint que son cousin.

Et bien souvent, on ne pense même pas "aimer Dieu" quand on fait une action.
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 748
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 18:48

monge a écrit:
Aldous59 a écrit:
monge a écrit:
Pas que, la dilection est un amour spirituel préférentiel qui trouve toute sa complaisance dans l'objet aimé.
Il n'empêche, c'est le même amour que Dieu veut qu'on lui porte comme il veut que l'on porte à notre prochain.
L'amour de Dieu est premier, en second l'amour du prochain, mais ils sont du même ordre, ils sont semblables.

Non voici comment l'Eglise définie la charité:
- Aimer Dieu (de tout son coeur, de toutes ses forces, de toute son âme, et de tout son esprit) pour lui même
- Aimer le prochain comme soit même pour l'amour de Dieu

Donc on n'aime pas le prochain pour lui même, et encore moins par concupiscence, si on le fait c'est bien, mais ce n'est pas la charité. Dans la charité on aime le prochain en Dieu, à cause de Dieu. Et ceci fait que même si nos proches sont en Enfer alors qu'on est au Ciel on ne peut pas être triste car ils ne sont pas en Dieu, et dans la charité on n'aime que Dieu et ce qui est en Dieu.
Je n'ai jamais dit qu'il fallait aimer son prochain autre que pour l'amour de Dieu. Et je n'ai jamais dit qu'il fallait aimer Dieu autre que pour lui-même. J'ai dit ils sont semblables (aimer Dieu pour lui-même, aimer son prochain pour l'amour de Dieu, c'est cela semblables).

J'ai tout à fait le droit d'être triste si je sais l'un de mes proches loin de Dieu.

Violette3 a écrit:
Aldous59 a écrit:
monge a écrit:
Pas que, la dilection est un amour spirituel préférentiel qui trouve toute sa complaisance dans l'objet aimé.
Il n'empêche, c'est le même amour que Dieu veut qu'on lui porte comme il veut que l'on porte à notre prochain.
L'amour de Dieu est premier, en second l'amour du prochain, mais ils sont du même ordre, ils sont semblables.

première lettre de saint Jean (4, 19 – 5, 4)

Bien- aimés, nous aimons parce que Dieu lui- même nous a aimés le premier. Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère.
Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui- là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui. Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi.
Merci pour ce passage qui dit tout.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10040
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 22:35

Muguette a écrit:
Mister be a écrit:
Aimer Dieu jusqu'à la connaissance de soi...de quel droit devons nous mépriser? Oeuvre de D.ieu, créée à son image et à sa ressemblance? Le mépris de soi conduit à la désespérance qui est une maladie de la foi!

Le mépris de soi, c'est reconnaître que nous sommes rien, ce rien follement aimé par notre Dieu. Comme dirait l'autre, ça change tout.:bisou: :sts:  

Bien sûr nous ne sommes rien face à D.ieu mais l'Eternel ne nous a pas créé rien...mais quelqu'un et être aimé c'est être reconnu par D.ieu...rien ou tout!
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 22:44

Aldous59 a écrit:
Vous avez un problème de visibilité humanlife? Pourquoi vous étalez vos "propos" sur quatre posts à la suite?
quel problème?? je suis le cours de ma pensée en dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 748
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 22:48

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
Vous avez un problème de visibilité humanlife? Pourquoi vous étalez vos "propos" sur quatre posts à la suite?
quel problème?? je suis le cours de ma pensée en dieu.
carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Jeu 13 Juil 2017, 22:49

??
Revenir en haut Aller en bas
halim



Messages : 301
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Ven 14 Juil 2017, 10:09

monge a écrit:
Donc on n'aime pas le prochain pour lui même, et encore moins par concupiscence, si on le fait c'est bien, mais ce n'est pas la charité. Dans la charité on aime le prochain en Dieu, à cause de Dieu. Et ceci fait que même si nos proches sont en Enfer alors qu'on est au Ciel on ne peut pas être triste car ils ne sont pas en Dieu, et dans la charité on n'aime que Dieu et ce qui est en Dieu.
Cher monge,
Si Dieu avait senti le mouvement de l’amour pour tout être autre que Lui-même, Il apparaîtrait de ce fait telle une créature nécessiteuse, aspirant à surmonter certaines insuffisances dans Sa propre nature. L’amour reste pourtant l’acte initial de Dieu dans Son approche de la création. C'est a la suite de cette affection créative que l’amour se manifeste dans l’ensemble de la création. L’amour devient vraiment la raison qui sous-tend la création de l’univers. Toutefois, ce Mouvement d'amour divin, comme nous venons de le préciser, est éternel et immuable donc Dieu l'a pour lui-même dans son éternité. Quand l’amour est attribué à Dieu, celui-ci a besoin d’être expliqué d’une manière qui n’est pas en contradiction avec les enseignements religieux qui mettent d'une manière définitive de coté tout besoin a la divinité. Nous venons de comprendre qu'a la vue de l'Islam sur l'Amour, l'univers, connu de Dieu de toute éternité mais qui s'ignore lui-même, est tiré du néant par la seule vertu de l'amour que Dieu se porte. Épris de Sa beauté, Dieu aspire à Se manifester pour Se contempler. En ce désir éclosent les théophanies ou l'univers naît du besoin impérieux de leur donner un réceptacle, de procurer aux noms divins des lieux de manifestations. N'est ce pas l’Amour dans toute sa plénitude mais sans le sentiment de Besoin incompatible avec la Puissance et la Seigneurie divine. C'est dans cette vision des choses que l’Islam croise l’amour sous toutes ses formes, amour de Dieu et amour des hommes. Ce carrefour de l'Amour féconde la spiritualité éprise d’absolu et de don de soi.

Le fait de vouloir relier l'Amour de Dieu sur un don de soi a la vision chrétienne met en péril la Seigneurie et la Majesté divines. Dieu se donne par le seul fait qu'il nous ait donné l'occasion de l'aimer et de le connaitre. Cette notion renvoie au hadith selon lequel Dieu a dit : "J’étais un trésor caché et j’ai aimé [ou voulu] à être connu. Alors j’ai créé les créatures afin d’être connu par elles". Dans ce hadith on voit nettement que la volonté de Dieu d’être connu est véhiculée par le désir et l’amour et du don de soi. Grace au Don de soi de Dieu, l’homme parfait, en étant le lieu épiphanique, se connaît soi-même et connaît son Seigneur qui apparaît en lui, contrairement à l’homme discursif qui connaît certaines réalités supérieures par l’intermédiaire de preuves cosmiques et de signes érigés dans le monde. L'Homme parfait parvient par conséquent au seuil de la «Présence Totale »qui englobe toutes les autres formes de présence et d'Amour. Son âme ne se nourrit point de ce qu’elle acquiert de ses propres forces, car elle ne trouve de douceur que dans la générosité des don divins car Allah est trop majestueux et élevé pour que l’intelligence puisse Le connaître d'elle même par sa cogitation et sa spéculation.

Dieu s'est donné a nous. Il est aussi immanent que transcendant.“Oui, Nous avons créé l'homme. Nous savons ce que son âme lui chuchote. Nous sommes plus proche de lui que la veine de son cou” et également “Sachez que Dieu se place entre l'homme et son propre cœur” L’Amour spirituel, l’Elixir divin et l’Ivresse des amoureux sont des symboles utilisés pour dépeindre les états âmes de ceux a qui Dieu s'est donné.

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Ven 14 Juil 2017, 17:15

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
Vous avez un problème de visibilité humanlife? Pourquoi vous étalez vos "propos" sur quatre posts à la suite?
quel problème?? je suis le cours de ma pensée en dieu.
carton rouge
si le smiley carton rouge n'est plus autorisé pour les usagers, il vaudrait mieux l'enlever du tableau des smileys.
sinon on peut être "tenté" de l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1044
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Ven 14 Juil 2017, 21:28

C'est comme rejeter son corps, le cacher, étouffer les désirs, rejeter la vie les autres, s'ignorer au point de devenir psychopathe . Mauvaise doctrine .
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1044
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Sam 15 Juil 2017, 13:19

Les sado maso de la religion ...

C'est comme soit disant ce Jésus falsifié qui dit que Pierre est Satan ! Si ça c'est vrai ?

Alors moi je dis que nous avons à faire à des fous .

Moi je ne suis pas satan, mais Pierre devenu Pascal .

Allez bonne nuit à vous je vais vous laissez tourner en rond encore pendant des millénaires puisque ce soit disant satan dans la bouche du Christ ou à mon avis plutôt dans la poche du diable vous induit en erreur . Dans ce cas c'est la fin ; ( apocalypse ) . Alors qu'il soit .

" Il n'y en a qu'un de bon " Qu'il disait ? Oui c'est Jésus le bon et Pierre c'est Satan non ?


Pure FOUTAISES !

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Sam 15 Juil 2017, 13:24

dans la théologie spirituelle les choses ne sont pas aussi simples, quand on voit la complexité de l'esprit, et qui est touché par l'esprit saint, avec l'exemple de paul sur le chemin de damas.
nous mêmes pouvons être en balance entre le bien et le mal, puisque le monde est ainsi constitué, suite au péché originel, ainsi la prière et le partage nous aident à avancer en humilité sur le chemin de la connaissance et de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 4695
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Sam 15 Juil 2017, 17:24

la connaissance de dieu bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

avatar

Masculin Messages : 1044
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Sam 15 Juil 2017, 19:08

Très bien, merci .

Mais le pire mépris pour le soi ( Pierre ), pour l'Apôtre, le plus grand blasphème c'est celui de Jésus Christ qui accuse Pierre d'être cette sale bip de satan !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Dim 16 Juil 2017, 05:18

Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Phil' a écrit:
Qu'est-ce qui sauve un homme de l'enfer éternel, finalement? En peu de mots...

Au terme de cette vie ou, dès maintenant, le salut nous sera proposé par le Christ et son Eglise Sainte : L'amour de Dieu et du prochain poussé jusqu'au mépris de soi.
Bonjour,
Mépris de soi, il ne me semble jamais avoir lu ces mots (mépris de soi) dans les Evangiles... Oubli de soi, oui, mais mépris de soi, je n'ai pas souvenir de cette expression dans les Evangiles.
Jésus a plutôt commandé d'aimer son prochain comme soi-même. Cela me semble bien incompatible avec le mépris de soi...
C'est à mon avis avec des expressions pareilles, d'un autre temps et autre contexte que notre religion devient un vrai repoussoir pour nos contemporains...

Bonjour Aldous59

tu devrais relire Mathieu ch 10 et aussi Mathieu Ch 19 et Luc Ch 14 !!

ce que demande Jésus implique un reniement , d'ailleurs IL dit bien que celui qui ne Le Préfère pas a soi-même ne peut le servir !!!

en fait Dieu le Fils nous demande de retrouver notre Être en Dieu et non en nous même , forcement cela implique de se dé-saisir de son moi sachant que le Vrai Moi Est JESUIS (révélation faite a Moïse sur le Nom de Dieu = Je Suis Celui Qui Est et Qui Fat Être !!

le Baptême c'est retourner AU 1 de Dieu ne plus donne rla primauté à Moi Mais à l'UNité Divine garante de Notre Être en Vérité et Esprit !!

c'est ce que l'on voit Jésus faire a Genoux en larmes a Getsémanie et aussi sur la Croix lorsqu'Il dit à haute voix " Père entre Tes Mains Je remet Mon Esprit !"
et ausis lorsqu'IL se Fait péché pour nous alors qu'IL n'a jamais péché et n'a jamais été séparé du Père (car le péché sépare d eDieu) là Vraiment IL se renie pour accomplir la Volonté de Salut du Père En Lui !!

ne pas le dire ce serait tromper ceux qui viennent au Seigneur !!

l'homme est mort a Dieu parce qu'il a préféré son MOI à l'Unité Divine en lui !
donc il nous faudra bien renier ce moi pour redécouvrir Le 1 Divin qui nous Est Donné dans le Baptême et dans l'Esprit !!

mais tout cela ce réalise dans l'Amour et non pas dans la loi a subir !! c'est Notre Désir d'Aimer Jésus et Le Père qui rendra possible ce reniement Joyeux comme un ou une Vrai(e) amoureux(se) est prés a mourir et se renier par Amour de l'Autre !!

ce ne sont pas les mots qui sont rudes , c'est notre aveuglement et manque de charité envers Jésus qui nous barre le chemin !!

tout ce qui nous ai demandé Jésus l'a déjà fait pour nous !
Jésus a bien prévenu que le chemin était difficile pour le suivre !

bonne journée :hello:
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis



Masculin Messages : 1453
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 18 Juil 2017, 12:09

Dans ce péché, l’homme s’est préféré lui-même à Dieu, et par là même, il a méprisé Dieu : il a fait choix de soi-même contre Dieu, contre les exigences de son état de créature et dès lors contre son propre bien. Constitué dans un état de sainteté, l’homme était destiné à être pleinement " divinisé " par Dieu dans la gloire. Par la séduction du diable, il a voulu " être comme Dieu " (cf. Gn 3, 5), mais " sans Dieu, et avant Dieu, et non pas selon Dieu " (S. Maxime le Confesseur, ambig. : PG 91, 1156C). http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1D.HTM
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 7781
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Hier à 14:12

philippe bis a écrit:
Dans ce péché, l’homme s’est préféré lui-même à Dieu, et par là même, il a méprisé Dieu : il a fait choix de soi-même contre Dieu, contre les exigences de son état de créature et dès lors contre son propre bien. Constitué dans un état de sainteté, l’homme était destiné à être pleinement " divinisé " par Dieu dans la gloire. Par la séduction du diable, il a voulu " être comme Dieu " (cf. Gn 3, 5), mais " sans Dieu, et avant Dieu, et non pas selon Dieu " (S. Maxime le Confesseur, ambig. : PG 91, 1156C). http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1D.HTM

d'accord , mais il faut aussi veiller sur notre cœur et compréhension lorsque l'on lit cela !

que voyons nous sous le Mot Dieu ? = un autre !!

alors que Justement Dieu Est 1 donc a l'origine pas Un Autre mais l'Unité intérieur UNE = Jésus le dit " Moi en vous vous en Moi comme Le Père et Moi Sommes 1 !"
du fait de la division on rejette Dieu comme l'autre de ce fait on est coincé tout ce que Dieu nous dira devient Loi contraignante , oppression de moi par Dieu avec sa loi !!

Adam et Eve non pas rejeté totalement consciemment quelqu'UN , ils ont préférés eux même , parce que le démon lui avait agit ainsi , donc a décidé de devenir le tentateur (ce qui n'existe pas dans l'Unité Spirituelle , (sinon elle est brisée instantanément) Adam et Eve se sont bien rendu compte que quelque chose n'allait pas que ça allait contre l'Unité qu'ils vivaient , mais voila la tentation ils n'avait pas l'intelligence de la concevoir , on leur a tendu un piège au dessus de leur force) et à la limite de leurs discernement !
(Jésus met en garde ceux qui feront chuter les petits !!)
ensuite lorsqu'ils ont consommés la division (symbole de manger la pomme) ils prennent conscience par les conséquences de ce qu'était le piège ; mais ils sont naïf , la preuve lorsque que Adam et Eve entendent les pas de Dieu (c'est a dire en eux même ils veulent s'approcher de l'Unité il voit qu'il est dans la division (donc coupable de croire a son mal plus qu'a l'Amour Divin, en perdant l'Unité il a aussi perdu la Communion à la Vraie Charité qui le sauvait par le passé) donc il dit à Dieu qui désormais LUi apparait à sa conscience comme extérieur " j'ai entendu tes pas alors je me suis caché !" voila l'origine de notre inconscient devant la Lumière je me cache je me voile je ne veux pas me voir comme je suis car je me fais peur !!
en reconnaissant qu'il a peur il annonce donc être sorti de l'UNité sinon Dieu ne fait pas peur , puisqu'IL Est la Vie de Notre vie la justification de nos Âmes ; dés lors l'homme ne saura plus voir qu'un Dieu extérieur , un Juge accusateur un condamnateur car ce qui le domine c'est la peur et la culpabilité !!

c'est pour cela qu'avec Jésus et le Don de l'Esprit Dieu Est EN NOUS et que nous devons cultiver Cette Présence afin de Redevenir 1 l'Apotre Jean exprime tout cela très clairement !
et SI Dieu Est toujours en Avant de moi il n'est plus extérieur et menaçant , il faut y travailler dans le silence de son ceour , là où on ne voit rien , là où l'on est juste présent au rien qui trop souvent nous trouble dans la prière ou la contemplation, justement car là ce n'est plus moi (l'Adam qui se préfère ) qui guide parle choisit , mais JESUIS il faut réapprendre a faire confiance a l'UNité et accepter que l'écoute de la tentation nous ramène a nous et là on doit apprendre a être ramener a Rien qui soit ma préférence ma force mon choix !
Revenir en haut Aller en bas
 
"Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» LA VIE DE L'HOMME - CONNAITRE ET AIMER DIEU
» La vie de l’homme – connaître et aimer Dieu
» La raison d'aimer Dieu de Saint Bernard de Clairvaux (Fête, le 20 août)
» LA VUE DE DIEU ET L'HUMILITÉ (Saint Augustin)
» CROIRE DIEU, CROIRE À DIEU, CROIRE EN DIEU. (par Saint Augustin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: