DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:36

Arnaud Dumouch a écrit:
Phil' a écrit:
Qu'est-ce qui sauve un homme de l'enfer éternel, finalement? En peu de mots...

Au terme de cette vie ou, dès maintenant, le salut nous sera proposé par le Christ et son Eglise Sainte : L'amour de Dieu et du prochain poussé jusqu'au mépris de soi.
Bonjour,
Mépris de soi, il ne me semble jamais avoir lu ces mots (mépris de soi) dans les Evangiles... Oubli de soi, oui, mais mépris de soi, je n'ai pas souvenir de cette expression dans les Evangiles.
Jésus a plutôt commandé d'aimer son prochain comme soi-même. Cela me semble bien incompatible avec le mépris de soi...
C'est à mon avis avec des expressions pareilles, d'un autre temps et autre contexte que notre religion devient un vrai repoussoir pour nos contemporains...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84533
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:43

C'est de saint Augustin. Car il y a une vraie kénose.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Violette3
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 1549
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:48

Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Phil' a écrit:
Qu'est-ce qui sauve un homme de l'enfer éternel, finalement? En peu de mots...

Au terme de cette vie ou, dès maintenant, le salut nous sera proposé par le Christ et son Eglise Sainte : L'amour de Dieu et du prochain poussé jusqu'au mépris de soi.
Bonjour,
Mépris de soi, il ne me semble jamais avoir lu ces mots (mépris de soi) dans les Evangiles... Oubli de soi, oui, mais mépris de soi, je n'ai pas souvenir de cette expression dans les Evangiles.
Jésus a plutôt commandé d'aimer son prochain comme soi-même. Cela me semble bien incompatible avec le mépris de soi...
C'est à mon avis avec des expressions pareilles, d'un autre temps et autre contexte que notre religion devient un vrai repoussoir pour nos contemporains...

Il me semble que c'est St Augustin qui a parlé de cela "les deux cités"
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:50

st augustin st charles ou st Félicien qu'est-ce que j'en sais, chacun se réfère aux saints qu'il peut!! Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:51

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est de saint Augustin. Car il y a une vraie kénose.
Ce n'est pas que de St. Augustin. St. Bernard et probablement d'autres emploient cette expression... Cela ne veut pas dire qu'elle est juste puisqu'elle n'est pas dans les écritures.
D'autre part si Dieu nous aime chacun individuellement, il serait bien inopportun de nous nous mépriser me semble-t-il...

Et enfin surtout si dans le cadre d'une étude sur les Pères de l'Eglise on peut certainement remettre dans son contexte une telle expression, elle est de nos jours, comme cela à brûle pourpoint dans un forum ou pour un public pas forcément converti d'un effet très négatif à mon avis...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84533
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:54

Oui, l'Ecriture emploie "anéantissement" "mort à soi-même"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 19:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, l'Ecriture emploie "anéantissement" "mort à soi-même"
L'humilité c'est la juste estime de soi. (entre l'orgueil et le mépris de soi)
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:05

Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, l'Ecriture emploie "anéantissement" "mort à soi-même"
L'humilité c'est la juste estime de soi.
La kénose c 'est l 'abaissement d 'un supérieur ( de nature) face a un inférieur ( de nature).Alors que la simple humilté c 'est l 'abaissement d'un égale face a un égale amha Matthieu 23:11 http://saintebible.com/matthew/23-11.htm
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84533
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:06

Aldous59 a écrit:

L'humilité c'est la juste estime de soi. (entre l'orgueil et le mépris de soi)

La kénose va plus loin que l'humilité. Après une expérience du désespoir, on n'a absolument plus d'importance à ses propres yeux.

Etb alors se passe ceci : "Qui se perd se trouve". Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:08

Arnaud Dumouch a écrit:
La kénose va plus loin. Après une expérience du désespoir, on n'a absolument plus d'importance à ses propres yeux.

Etb alors se passe ceci : "Qui se perd se trouve". Very Happy

L’amour de soi, étant le modèle et la source de l’amour des autres, l’emporte sur ce dernier comme principe.
Saint Thomas d'Aquin
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 84533
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:09

La kénose ne s'oppose pas à l'amour naturel de soi mais à l'égoïsme (l'amour choisi de soi comme finalité de sa vie).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:11

Arnaud Dumouch a écrit:
La kénose ne s'oppose pas à l'amour naturel de soi mais à l'égoïsme (l'amour choisi de soi comme finalité de sa vie).

De fait je ne vois pas donc pourquoi vous parlez (très fâcheusement pour nos contemporains) de mépris de soi...

http://www.cenaclesauges.ch/diary9/77EstimeDeSoi1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Reithuag



Masculin Messages : 362
Inscription : 03/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:16

Là sa part un peu dans du n'importe quoi , pour résumer tout sa , on ne peut pas perdre notre salut avec tout les versets que j'ai cité

La perte de salut = salut par les oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:34

Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
C'est de saint Augustin. Car il y a une vraie kénose.
Ce n'est pas que de St. Augustin. St. Bernard et probablement d'autres emploient cette expression... Cela ne veut pas dire qu'elle est juste puisqu'elle n'est pas dans les écritures.
D'autre part si Dieu nous aime chacun individuellement, il serait bien inopportun de nous nous mépriser me semble-t-il...

Et enfin surtout si dans le cadre d'une étude sur les Pères de l'Eglise on peut certainement remettre dans son contexte une telle expression, elle est de nos jours, comme cela à brûle pourpoint dans un forum ou pour un public pas forcément converti d'un effet très négatif à mon avis...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose... http://saintebible.com/john/13-34.htm
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:38

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
C'est de saint Augustin. Car il y a une vraie kénose.
Ce n'est pas que de St. Augustin. St. Bernard et probablement d'autres emploient cette expression... Cela ne veut pas dire qu'elle est juste puisqu'elle n'est pas dans les écritures.
D'autre part si Dieu nous aime chacun individuellement, il serait bien inopportun de nous nous mépriser me semble-t-il...

Et enfin surtout si dans le cadre d'une étude sur les Pères de l'Eglise on peut certainement remettre dans son contexte une telle expression, elle est de nos jours, comme cela à brûle pourpoint dans un forum ou pour un public pas forcément converti d'un effet très négatif à mon avis...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose...  http://saintebible.com/john/13-34.htm
La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:38

Reithuag a écrit:
Là sa part un peu dans du n'importe quoi , pour résumer tout sa , on ne peut pas perdre notre salut avec tout les versets que j'ai cité

La perte de salut = salut par les oeuvres.
Pour perdre quelque chose il faut d 'abord le posséder.Si vous pensez posséder le salut n 'est-il pas présomptueux de croire que c 'est un acquis définitif et irrévocable?
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:41

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
C'est de saint Augustin. Car il y a une vraie kénose.
Ce n'est pas que de St. Augustin. St. Bernard et probablement d'autres emploient cette expression... Cela ne veut pas dire qu'elle est juste puisqu'elle n'est pas dans les écritures.
D'autre part si Dieu nous aime chacun individuellement, il serait bien inopportun de nous nous mépriser me semble-t-il...

Et enfin surtout si dans le cadre d'une étude sur les Pères de l'Eglise on peut certainement remettre dans son contexte une telle expression, elle est de nos jours, comme cela à brûle pourpoint dans un forum ou pour un public pas forcément converti d'un effet très négatif à mon avis...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose...  http://saintebible.com/john/13-34.htm
La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:42

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:

Ce n'est pas que de St. Augustin. St. Bernard et probablement d'autres emploient cette expression... Cela ne veut pas dire qu'elle est juste puisqu'elle n'est pas dans les écritures.
D'autre part si Dieu nous aime chacun individuellement, il serait bien inopportun de nous nous mépriser me semble-t-il...

Et enfin surtout si dans le cadre d'une étude sur les Pères de l'Eglise on peut certainement remettre dans son contexte une telle expression, elle est de nos jours, comme cela à brûle pourpoint dans un forum ou pour un public pas forcément converti d'un effet très négatif à mon avis...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose...  http://saintebible.com/john/13-34.htm
La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:44

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:

Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose...  http://saintebible.com/john/13-34.htm
La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
Ésaïe 53:4 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.…
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:45

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:

La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
 Ésaïe 53:4  Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.…
Une femme qui choisit la vie de son enfant plutôt que sa propre vie ne se méprise pas!
Méprisé des hommes n'a rien à voir avec se mépriser soi-même!
Revenir en haut Aller en bas
Reithuag



Masculin Messages : 362
Inscription : 03/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:48

Stop avec cette discussion hors sujet !!!
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:49

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:

Jean 13:34 "Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés" et le moins que l 'on puisse dire est que jésus (Dieu créateur de l univers) s 'est abaissé un point ou le mot humilité ne suffit pas, d 'ou le mot kénose...  http://saintebible.com/john/13-34.htm
La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
Philippiens 2, 6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.
Philippiens 2, 7 Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,
Philippiens 2, 8 il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix!
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:51

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:

La kénose ce n'est pas le mépris de soi!
 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
       Philippiens 2, 6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.
Philippiens 2, 7 Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,
Philippiens 2, 8 il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix!
Je ne vois nulle part dans ces extraits que Jésus s'est méprisé (mépris de soi).
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:51

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:

 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
 Ésaïe 53:4  Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.…
Une femme qui choisit la vie de son enfant plutôt que sa propre vie ne se méprise pas!
Méprisé des hommes n'a rien à voir avec se mépriser soi-même!
Une femme qui avorte méprise son enfant vous avez raison!
Revenir en haut Aller en bas
Reithuag



Masculin Messages : 362
Inscription : 03/06/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:52

Faitez un nouveau sujet pour parlez de sa
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:54

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:

 Dans un sens si. Que penseriez-vous d'une femme enceinte à qui ont dit de choisir entre la vie de  son enfant et sa propre vie et quel choisisse l'enfant?
Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
       Philippiens 2, 6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.
Philippiens 2, 7 Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,
Philippiens 2, 8 il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix!
Je ne vois nulle part dans ces extraits que Jésus s'est méprisé (mépris de soi).
Un homme humble est à sa juste place: il se sait plus grand qu'un arbre et poussière devant Dieu. Dieu est humble lorsqu'il se reconnaît "maître et Seigneur", tels que les musulmans l'adorent.

Mais lorsqu'on s'abaisse AU DESSOUS DE SON ETAT, on ne trouve pas de mot vous avez raison PAS DE MOT ( d 'ou le mot kénose)
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:55

Reithuag a écrit:
Faitez un nouveau sujet pour parlez de sa
Reithuag a écrit:
Là sa part un peu dans du n'importe quoi , pour résumer tout sa , on ne peut pas perdre notre salut avec tout les versets que j'ai cité

La perte de salut = salut par les oeuvres.
Pour perdre quelque chose il faut d 'abord le posséder.Si vous pensez posséder le salut n 'est-il pas présomptueux de croire que c 'est un acquis définitif et irrévocable?
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:56

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:

Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
 Ésaïe 53:4  Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.…
Une femme qui choisit la vie de son enfant plutôt que sa propre vie ne se méprise pas!
Méprisé des hommes n'a rien à voir avec se mépriser soi-même!
Une femme qui avorte méprise son enfant vous avez raison!
Je n'ai pas parlé de cela!
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 20:57

philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
Aldous59 a écrit:

Je n'ai vu nulle part que Jésus se méprisait en s'abaissant (kénose).
       Philippiens 2, 6 Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu.
Philippiens 2, 7 Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,
Philippiens 2, 8 il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix!
Je ne vois nulle part dans ces extraits que Jésus s'est méprisé (mépris de soi).
Un homme humble est à sa juste place: il se sait plus grand qu'un arbre et poussière devant Dieu. Dieu est humble lorsqu'il se reconnaît "maître et Seigneur", tels que les musulmans l'adorent.

Mais lorsqu'on s'abaisse AU DESSOUS DE SON ETAT, on ne trouve pas de mot vous avez raison PAS DE MOT ( d 'ou le mot kénose)
Ben oui c'est ce que je dis depuis le début, le mot kénose oui mais pas l'expression mépris de soi;
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:06

« Deux amours ont donc bâti deux cités : l'amour de soi jusqu'au mépris de Dieu, la cité de la Terre, l'amour de Dieu jusqu'au mépris de soi, la cité de Dieu. L'une se glorifie en soi, et l'autre dans le Seigneur. L'une demande sa gloire aux hommes, l'autre met sa gloire la plus chère en Dieu, témoin de sa conscience. L'un, dans l'orgueil de sa gloire, marche la tête haute ; l'autre dit à son Dieu : ‘Tu es ma gloire et c'est toi qui élèves ma tête.’ https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cit%C3%A9_de_Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:09

philippe bis a écrit:
« Deux amours ont donc bâti deux cités : l'amour de soi jusqu'au mépris de Dieu, la cité de la Terre, l'amour de Dieu jusqu'au mépris de soi, la cité de Dieu. L'une se glorifie en soi, et l'autre dans le Seigneur. L'une demande sa gloire aux hommes, l'autre met sa gloire la plus chère en Dieu, témoin de sa conscience. L'un, dans l'orgueil de sa gloire, marche la tête haute ; l'autre dit à son Dieu : ‘Tu es ma gloire et c'est toi qui élèves ma tête.’ https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cit%C3%A9_de_Dieu
Ben oui nous l'avons dit l'expres​sion(mépris de soi) est entre autre de St Augustin. Mais ce n'est pas dans les évangiles. Et ce que Augustin disait en son temps est fort mal à propos de nos jours:
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:11

LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX PHILIPPIENS Le Christ Jésus,

06 ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.

07 Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect,

08 il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:12

philippe bis a écrit:
LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX PHILIPPIENS   Le Christ Jésus,

06 ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.

07 Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect,

08 il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.
C'est toujours pareil: il n'y a nullement l'expression mépris de soi dans cet extrait

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
http://www.cenaclesauges.ch/diary9/77EstimeDeSoi1.htm
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:16

(Agape = sang et eau= kenose ) car aucun autre nom mème compassion ne convient pas ...
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:18

ps: je suis a peu prés sur que la Théologie utilise des mots qui n 'existé pas il y a 2017 ans...
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 2516
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:19

Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:19

philippe bis a écrit:
(Agape = sang et eau= kenose ) car aucun autre nom mème compassion ne convient pas ...
Vous jouez les prolongations là. Moi j'ai dit ce que j'avais à dire: jamais dans les évangiles on y lit l'expression mépris de soi.

(je crois qu'on peut refermer la parenthèse pour que d'autres puissent revenir au sujet)
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:35

Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
(Agape = sang et eau= kenose ) car aucun autre nom mème compassion ne convient pas ...
Vous jouez les prolongations là. Moi j'ai dit ce que j'avais à dire: jamais dans les évangiles on y lit l'expression mépris de soi.
(je crois qu'on peut refermer la parenthèse pour que d'autres puissent revenir au sujet)
et quand on joue sur les mots en négation du sens de la parole, ça s'appelle comment??
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:43

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
(Agape = sang et eau= kenose ) car aucun autre nom mème compassion ne convient pas ...
Vous jouez les prolongations là. Moi j'ai dit ce que j'avais à dire: jamais dans les évangiles on y lit l'expression mépris de soi.
(je crois qu'on peut refermer la parenthèse pour que d'autres puissent revenir au sujet)
et quand on joue sur les mots en négation du sens de la parole, ça s'appelle comment??
Je ne joue sur aucun mot du sens de la parole...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
http://www.cenaclesauges.ch/diary9/77EstimeDeSoi1.htm
http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Amour/Prendre-soin-de-soi-meme

Pendant longtemps, j’ai considéré l’image négative que j’avais de moi comme une vertu. On m’avait mis en garde si souvent contre l’orgueil et la vanité, que j’en étais venu à croire qu’il était bon de me déprécier moi-même. Mais maintenant je réalise que le véritable péché consiste à nier l’amour premier de Dieu pour moi, à ignorer ma bonté originelle. Parce que si je ne m’appuie pas sur cet amour premier et cette bonté originelle, je perds contact avec mon vrai moi et je me détruis. (H. Nouwen, Le retour de l’enfant prodigue)
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:52

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
philippe bis a écrit:
(Agape = sang et eau= kenose ) car aucun autre nom mème compassion ne convient pas ...
Vous jouez les prolongations là. Moi j'ai dit ce que j'avais à dire: jamais dans les évangiles on y lit l'expression mépris de soi.
(je crois qu'on peut refermer la parenthèse pour que d'autres puissent revenir au sujet)
et quand on joue sur les mots en négation du sens de la parole, ça s'appelle comment??
Je ne joue sur aucun mot du sens de la parole...
si, ça a un nom.. et quand on ne donne pas la réalité d'une chose, ça s'appelle comment aussi??
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 21:57

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:

Vous jouez les prolongations là. Moi j'ai dit ce que j'avais à dire: jamais dans les évangiles on y lit l'expression mépris de soi.
(je crois qu'on peut refermer la parenthèse pour que d'autres puissent revenir au sujet)
et quand on joue sur les mots en négation du sens de la parole, ça s'appelle comment??
Je ne joue sur aucun mot du sens de la parole...
si, ça a un nom.. et quand on ne donne pas la réalité d'une chose, ça s'appelle comment aussi??
Je n'ai pas dit que cela n'avait pas de nom, j'ai dit que cela (jouer sur les mots e, négation du sens de la parole) n'est pas ce que je fais.
Et je donne la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
Vous videz les églises avec votre mépris de vous!

Aimez votre prochain comme vous-même
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:02

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:

et quand on joue sur les mots en négation du sens de la parole, ça s'appelle comment??
Je ne joue sur aucun mot du sens de la parole...
si, ça a un nom.. et quand on ne donne pas la réalité d'une chose, ça s'appelle comment aussi??
Je n'ai pas dit que cela n'avait pas de nom, j'ai dit que cela (jouer sur les mots e, négation du sens de la parole) n'est pas ce que je fais.
Et je donne la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
Vous videz les églises avec votre mépris de vous!
personnellement je n'ai aucun mépris envers moi, mais par contre j'ai très bien compris ce que disait philippe, alors je ne sais pas de quoi vous parlez avec vos histoires de vider les églises..
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:06

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:

Je ne joue sur aucun mot du sens de la parole...
si, ça a un nom.. et quand on ne donne pas la réalité d'une chose, ça s'appelle comment aussi??
Je n'ai pas dit que cela n'avait pas de nom, j'ai dit que cela (jouer sur les mots e, négation du sens de la parole) n'est pas ce que je fais.
Et je donne la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
Vous videz les églises avec votre mépris de vous!
personnellement je n'ai aucun mépris envers moi, mais par contre j'ai très bien compris ce que disait philippe, alors je ne sais pas de quoi vous parlez avec vos histoires de vider les églises..
Moi je ne fais que répondre au flou que vous avez évoqué: que je jouerai sur les mots en négation du sens de la parole...
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:08

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:

si, ça a un nom.. et quand on ne donne pas la réalité d'une chose, ça s'appelle comment aussi??
Je n'ai pas dit que cela n'avait pas de nom, j'ai dit que cela (jouer sur les mots e, négation du sens de la parole) n'est pas ce que je fais.
Et je donne la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
Vous videz les églises avec votre mépris de vous!
personnellement je n'ai aucun mépris envers moi, mais par contre j'ai très bien compris ce que disait philippe, alors je ne sais pas de quoi vous parlez avec vos histoires de vider les églises..
Moi je ne fais que répondre au flou que vous avez évoqué: que je jouerai sur les mots en négation du sens de la parole...
ce n'était pas un flou mais plutôt une affirmative..
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:12

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:

Je n'ai pas dit que cela n'avait pas de nom, j'ai dit que cela (jouer sur les mots e, négation du sens de la parole) n'est pas ce que je fais.
Et je donne la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
Vous videz les églises avec votre mépris de vous!
personnellement je n'ai aucun mépris envers moi, mais par contre j'ai très bien compris ce que disait philippe, alors je ne sais pas de quoi vous parlez avec vos histoires de vider les églises..
Moi je ne fais que répondre au flou que vous avez évoqué: que je jouerai sur les mots en négation du sens de la parole...
ce n'était pas un flou mais plutôt une affirmative..
Alors je ne fais que répondre à votre affirlmation. Et je dis que votre affirmation que je joue sur les mots en négation de la parole est fausse.
Je donne au contraire la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...

http://pascalide.fr/amour-de-soi/
http://www.cenaclesauges.ch/diary9/77EstimeDeSoi1.htm
http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Amour/Prendre-soin-de-soi-meme

Pendant longtemps, j’ai considéré l’image négative que j’avais de moi comme une vertu. On m’avait mis en garde si souvent contre l’orgueil et la vanité, que j’en étais venu à croire qu’il était bon de me déprécier moi-même. Mais maintenant je réalise que le véritable péché consiste à nier l’amour premier de Dieu pour moi, à ignorer ma bonté originelle. Parce que si je ne m’appuie pas sur cet amour premier et cette bonté originelle, je perds contact avec mon vrai moi et je me détruis. (H. Nouwen, Le retour de l’enfant prodigue)
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:18

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:

personnellement je n'ai aucun mépris envers moi, mais par contre j'ai très bien compris ce que disait philippe, alors je ne sais pas de quoi vous parlez avec vos histoires de vider les églises..
Moi je ne fais que répondre au flou que vous avez évoqué: que je jouerai sur les mots en négation du sens de la parole...
ce n'était pas un flou mais plutôt une affirmative..
Alors je ne fais que répondre à votre affirlmation. Et je dis que votre affirmation que je joue sur les mots en négation de la parole est fausse.
Je donne au contraire la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
comme ce n'était pas le sens de la parole, on peut dire que vous jouez sur les mots..
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:21

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:

Moi je ne fais que répondre au flou que vous avez évoqué: que je jouerai sur les mots en négation du sens de la parole...
ce n'était pas un flou mais plutôt une affirmative..
Alors je ne fais que répondre à votre affirlmation. Et je dis que votre affirmation que je joue sur les mots en négation de la parole est fausse.
Je donne au contraire la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
comme ce n'était pas le sens de la parole, on peut dire que vous jouez sur les mots..
Je ne sais pas à quelle parole vous faites allusion. Moi j'évoque (sans jouer sur les mots) la Parole de Dieu, et jamais Dieu ne parle de mépris de soi!

J'ajoute que cette expression  (mépris de soi) est un vrai repoussoir de la religion chrétienne pour nos contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:32

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:

ce n'était pas un flou mais plutôt une affirmative..
Alors je ne fais que répondre à votre affirlmation. Et je dis que votre affirmation que je joue sur les mots en négation de la parole est fausse.
Je donne au contraire la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
comme ce n'était pas le sens de la parole, on peut dire que vous jouez sur les mots..
Je ne sais pas à quelle parole vous faites allusion. Moi j'évoque (sans jouer sur les mots) la Parole de Dieu, et jamais Dieu ne parle de mépris de soi!
J'ajoute que cette expression  (mépris de soi) est un vrai repoussoir de la religion chrétienne pour nos contemporains.
sauf que ce n'était pas le sens de la parole..
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59



Masculin Messages : 1193
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:35

humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:

Alors je ne fais que répondre à votre affirlmation. Et je dis que votre affirmation que je joue sur les mots en négation de la parole est fausse.
Je donne au contraire la réalité de ce qui est écrit dans les évangiles: que justement il n'y est jamais écrit l'expression mépris de soi. Et pour cause Dieu nous aime, je ne vois donc pas pourquoi nous nous mépriserions...
comme ce n'était pas le sens de la parole, on peut dire que vous jouez sur les mots..
Je ne sais pas à quelle parole vous faites allusion. Moi j'évoque (sans jouer sur les mots) la Parole de Dieu, et jamais Dieu ne parle de mépris de soi!
J'ajoute que cette expression  (mépris de soi) est un vrai repoussoir de la religion chrétienne pour nos contemporains.
sauf que ce n'était pas le sens de la parole..
Je vous l'ai dit, je ne sais pas de quelle parole vous parlez et donc pas plus du sens de cette parole. Mais ce que je peux vous dire c'est que moi je parle de la Parole de Dieu et que jamais celui-ci n'a dit qu'il fallait se mépriser (mépris de soi).

Mépris de soi n'est pas dans les écritures et fait fuir des eglises nos contemporains!
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 6915
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: "Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)   Mar 11 Juil - 22:45

Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:
Aldous59 a écrit:
humanlife a écrit:

comme ce n'était pas le sens de la parole, on peut dire que vous jouez sur les mots..
Je ne sais pas à quelle parole vous faites allusion. Moi j'évoque (sans jouer sur les mots) la Parole de Dieu, et jamais Dieu ne parle de mépris de soi!
J'ajoute que cette expression  (mépris de soi) est un vrai repoussoir de la religion chrétienne pour nos contemporains.
sauf que ce n'était pas le sens de la parole..
Je vous l'ai dit, je ne sais pas de quelle parole vous parlez et donc pas plus du sens de cette parole. Mais ce que je peux vous dire c'est que moi je parle de la Parole de Dieu et que jamais celui-ci n'a dit qu'il fallait se mépriser (mépris de soi).
Mépris de soi n'est pas dans les écritures et fait fuir des eglises nos contemporains!
oui mais justement personne n'a parlé de ça, et pour vos histoires de gens qui fuient les églises, ça sort carrément de nulle part, alors tout ça est pas très clair, je trouve..
Revenir en haut Aller en bas
 
"Aimer Dieu jusqu'au mépris de soi ? (saint Augustin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA VIE DE L'HOMME - CONNAITRE ET AIMER DIEU
» La vie de l’homme – connaître et aimer Dieu
» La raison d'aimer Dieu de Saint Bernard de Clairvaux (Fête, le 20 août)
» LA VUE DE DIEU ET L'HUMILITÉ (Saint Augustin)
» CROIRE DIEU, CROIRE À DIEU, CROIRE EN DIEU. (par Saint Augustin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: