DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réapprendre à aimer la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marc Hassyn



Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:28

Vous ne comprenez jamais grand'chose, de toutes façons.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:32

Marc Hassyn a écrit:
Vous ne comprenez jamais grand'chose, de toutes façons.

Et vous vous venez de dire une grosse sottise plus haut, en disant que le thé et le café....
Or vous voyez bien que les maçons sont frontistes, au plus haut niveau... je regrette certaines exclusions de la part de loges intolérantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn



Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:50

Le FN donnant des leçons de tolérance, la bonne blague !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:54

Marc Hassyn a écrit:
Le FN donnant des leçons de tolérance, la bonne blague !
Bon, laissez-nous tranquillement écouter le meeting de MLP à Nantes!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:55

C'est vous qui êtes sur le forum au lieu d'écouter votre égérie, ce n'est pas moi qui vous y oblige !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:58

Marc Hassyn a écrit:
C'est vous qui êtes sur le forum au lieu d'écouter votre égérie, ce n'est pas moi qui vous y oblige !
Je fais de la pub ... de l'agit prop.
(Très beau discours)
salut
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 17:25

Pignon a écrit:
Je fais de la pub ... de l'agit prop.

Non ? Sans blague ? Personne ne s'en était rendu compte !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 17:38

Marc Hassyn a écrit:
Pignon a écrit:
Je fais de la pub ... de l'agit prop.

Non ? Sans blague ? Personne ne s'en était rendu compte !

Honnêtement, tout ce qui est politique politicienne ne m'intéresse plus vraiment.
Je suis plus dans la métapolitique et je souhaite discuter avec vous à propos de la Tradition et aussi de la chaîne initiatique ininterrompue dont la maçonnerie est soi-disant dépositaire.
Je sais que cette chaîne est ininterrompue pour l'Église de Pierre, c'est attesté de façon irréfutable, mais pour la maçonnerie??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 839
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 17:40

Pignon a écrit:
Marc Hassyn a écrit:
Pignon a écrit:
Je fais de la pub ... de l'agit prop.

Non ? Sans blague ? Personne ne s'en était rendu compte !

Honnêtement,  tout ce qui est politique politicienne ne m'intéresse plus vraiment.
Je suis plus dans la métapolitique et je souhaite discuter avec vous à propos de la Tradition et aussi de la chaîne initiatique ininterrompue dont la maçonnerie est soi-disant dépositaire.
Je sais que cette chaîne est ininterrompue pour l'Église de Pierre,  c'est attesté de façon irréfutable,  mais pour la maçonnerie??

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 17:50

Ne m'en veuillez pas Pignon, mais je crois très modérément à votre envie désintéressée de dialoguer au sujet de telle ou telle autre tradition ininterrompue ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 18:03

C'est pourtant un sujet qui me tient à coeur.
Jean Borella et Guénon sont en désaccord sur certains détails dont je voulais débattre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 18:06

En parlant de détail ce n'est pas une provocation, ce n'est pas au sens lepeniste... vous le voyez partout, je tenais donc à le préciser cher compatriote!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 18:09

Borella , Guénon, excellentes références en tout cas...

Edit: je ne suis tout de même pas au point de voir la famille Le Pen au détour de chaque phrase, voyons Pignon !
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4577
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 18:48

Très bien mais avez-vous pris connaissance des désaccords entre ces deux penseurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 18:49

Pignon a écrit:
Marc Hassyn a écrit:
Vous ne comprenez jamais grand'chose, de toutes façons.

Et vous vous venez de dire une grosse sottise plus haut, en disant que le thé et le café....
Or vous voyez bien que les maçons sont frontistes, au plus haut niveau... je regrette certaines exclusions de la part de loges intolérantes.

attention, pas que LES maçons mais DES maçons sont frontistes. Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 19:23

Qu'Emmanuel Macron aille se présenter aux élections en Algérie

Lettre ouverte du général Piquemal à Emmanuel Macron :



"Monsieur,

Votre prénom signifie "Dieu avec nous" ! Sans doute ne le saviez-vous pas !

Et pourtant vous avez osé à Alger prononcer cette phrase scandaleuse :

"La colonisation fait partie de l'histoire Française. C'est un crime contre l'humanité ! C'est une vraie barbarie."

Le moins qu'on puisse dire est que cette injure publique portée à la France durant votre petit déplacement clientéliste de boutiquier électoral ne fait pas de vous un ami du Peuple Français que vous avez le 15 février trainé dans la boue et traité plus bas que terre !

Il n'excusera et ne pardonnera jamais jamais cette souillure inacceptable de "crime contre l'humanité" !"

Vos propos outranciers, génocidaires sont purement et simplement intolérables car vous falsifiez ignoblement l'histoire ; de même lorsque vous prétendez qu'il n y a pas de culture Française pour vendre votre vivre ensemble en détruisant la France ancestrale !

Visiblement ou vous êtes un illettré ou vous êtes un menteur ! Dites donc la vérité, l'entière vérité !

Parlez des crimes odieux perpétrés par les Barbaresques avant 1830 !

Parlez d'une terre chrétienne dont les chrétiens ont été génocidés par des gens haineux de votre espèce !

Parlez du 5 juillet 1962 à Oran! ! Allez donc vous présenter en Algérie mais de grâce oubliez la France ! Vous êtes à jamais indigne de la moindre fonction publique dans notre pays, vous qui portez outrage au Peuple Français.! Alors, en d'autres temps, oui Toulon vous aurait montré la voie du bagne pour haute trahison !

Aussi, j'appelle chaque Français digne de ce nom à porter plainte contre vous pour injure publique à la France et à son Peuple."

http://blog.cercle-citoyens-patriotes.fr/lettre-ouverte-a-emmanuel-macron/

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 19:45

Gabriel a écrit:

Philippe de Villiers
Biographie de l'auteur
Philippe de Villiers est l auteur de nombreux ouvrages à caractère politique dont Les turqueries du Grand Mamamouchi (2005), Les Mosquées de Roissy (2006) ou Une France qui gagne (2007). Depuis quelques années, il s est lancé avec succès dans la rédaction de biographies romancées comme Le roman de Charette et Le roman de Saint Louis.



Qui mieux que Philippe de Villiers pouvait tracer le portrait de ce roi très chrétien, canonisé quelques années après sa mort ? Le 8 novembre 1226, à la mort du roi de France, Louis VIII le Lion, son fils ainé lui succède sous le nom de Louis IX. Il n’a que 12 ans et sa mère, Blanche de Castille, assume la régence. Le jeune roi gouvernera cependant très vite, mettant fin à la première guerre contre l’Angleterre et à la croisade des Albigeois. Il régularisera les relations entre la France et l’Aragon, matera les féodaux frondeurs et modernisera l’administration. Mais ses multiples participations aux croisades ruineront le pays. Il reste malgré tout le roi qui a fait de Paris la capitale la plus prestigieuse de la chrétienté occidentale, avec son université et ses grands monuments (Sainte Chapelle, Notre-Dame), et a favorisé l’essor d’une bourgeoisie active et entreprenante. Un roman alerte et plein de fougue, où le pieux saint Louis apparait plus comme un souverain habile et sage, mari empressé et fidèle, qu’un pourfendeur d’infidèles.

Le bouquin est sympa mais il manque en pertinence je trouve, j'aime bien mieux sur le même sujet Jean de Joinville "vie de Saint Louis" qui est un écrivain de l'époque de Saint Louis, bien plus d’immersion que le bouquin de de Villiers qui m'avait parût extrapolant à outrance .
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5257
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Ven 03 Mar 2017, 17:18

les francs-maçons ont fait beaucoup de mal à la france
on voit avec l'affaire fillon les dérives du système politique corrompu
les gens sont écoeurés de voir ces politiques s'engraisser sur leur dos
pendant qu'ils souffrent de plus en plus de la dégradation générale du pays à cause de leur inertie
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Ven 03 Mar 2017, 21:30

François Fillon replace l'enseignement de l'histoire de France au cœur du débat

Nous devons empêcher que notre pays ne se défasse, pour cela il faut se battre pour défendre notre histoire car un pays qui n’a plus de racines n'a plus d’avenir…

Dimitri Casali
Historien, spécialiste de l’enseignement et directeur de collection

Enfin un candidat à l'élection présidentielle de 2017 qui pose clairement la question de l'enseignement de l'histoire scolaire. Pour François Fillon, cet enseignement prend une place toute particulière avec l'idée de le concevoir comme un récit national fédérateur. Dans son programme, énoncé dès le 28 août à Sablé (Sarthe), l'ancien premier ministre exprime l'idée que "le récit national, est une Histoire faite d'hommes et de femmes, de symboles, de lieux, de monuments, d'événements qui trouve un sens et une signification dans l'édification progressive de la civilisation singulière de notre nation. Il faut rétablir la continuité de ce récit en partant de la France et en axant ce récit sur celle-ci et non en le diluant, comme on le fait aujourd'hui dans l'étude de faits généraux 'mondialisés'".

Que les adeptes de "l'histoire globale", égalitariste et altermondialiste qui occupent actuellement le ministère de l'Education Nationale en prennent acte ! Fillon rejette toutes les réformes entreprises ces cinq dernières années par la gauche au titre de la "refondation" de l'école, et s'engage à les abroger. Le renoncement au latin et au grec, l'abandon des classes bilingues et les nouveaux programmes d'histoire au collège ont pour l'ancien premier ministre dépassé tout entendement. Aujourd'hui, l'histoire est enseignée sans chronologie, sans chair, sans passion, sans civilisation et sans singularité. Il suffit de regarder les thèmes du programme de seconde pour comprendre : "La place des populations de l'Europe dans le peuplement du monde", "sociétés et cultures de l'Europe médiévale", "Nouveaux horizons géographiques et culturels des européens à l'époque moderne". On voit se succéder, sans lien apparent, une série de thématiques et de grands concepts sociétaux.

François Fillon ose l'affirmer : "Il faut en finir avec les complexes et les théories fumeuses qui ont déconstruit, chez tant de jeunes, le goût de vivre tous ensemble. La lecture des nouveaux programmes d'histoire est consternante. Selon le ministère, à l'école primaire, les maîtres doivent apprendre aux enfants "à comprendre que le passé est source d'interrogations". Et de conclure : "Les faire douter de leur histoire : cette instruction est honteuse ! Au moment où les théories révisionnistes prolifèrent sur Internet, à l'heure où notre patrie est en quête de sens, où les replis communautaires nous divisent, faut-il que l'Ecole renonce à faire le récit de la Nation ?".

Le vainqueur du premier tour de la primaire de la droite réaffirme avec force une vérité que nous nous refusions de voir en face. Oui, l'enseignement de l'histoire est aujourd'hui dévoyé, marqué par une vision de plus en plus tournée vers la seule lecture culpabilisante et négative de notre passé, par une volonté de repentance systématique qui conduit à noircir l'histoire de France. Sans fard, il reproche à l'école de 2016 ne plus réussir à intégrer les individus dans la communauté nationale et fait le constat inéluctable qu'il faut apprendre à aimer la France aux nouveaux arrivants. Or, le rejet de l'excellence intellectuelle, la haine de la patrie, de notre culture sont le fondement le plus sûr de la séparation des classes sociales. Son but est de mieux faire comprendre notre histoire pour mieux l'aimer sans en avoir honte et ainsi préparer la France de demain. Oui, notre culture et notre héritage doivent redevenir une source de fierté. Pourquoi renier les plus belles pages de notre histoire alors que les pays du monde entier encensent la leur... et admirent la nôtre ? Et Fillon d'ajouter : "Il n'y a pas d'éducation sans civisme, sans effort, sans quête d'excellence".

L'Histoire dit-on est par définition écrite par les vainqueurs. Or, en France, par un étrange retournement dû à la haine de soi, tout se passe comme si nous réécrivions notre histoire en refusant notre rôle et en essayant de nous mettre dans la peau des vaincus. Rien d'étonnant à ce que nos ennemis terroristes islamiques d'aujourd'hui s'engouffrent dans cette brèche... Avec perversité, ceux qui détestent nos valeurs jouent sur notre culpabilité post coloniale, qui n'est qu'une forme de bonne conscience qui ne dit pas son nom, souvent bien loin de tout altruisme et toute ouverture d'esprit véritable. L'histoire de France est un grand tout, on doit l'assumer de Vercingétorix... aux guerres de décolonisation, même quand elle va à l'encontre de nos idéaux politiques du IIIe millénaire. Nous devons empêcher que notre pays ne se défasse, pour cela il faut se battre pour défendre notre histoire car un pays qui n'a plus de racines n'a plus d'avenir...

Et cela, François Fillon l'a bien compris.

http://www.huffingtonpost.fr/dimitri-casali/francois-fillon-histoire-education/

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
humanlife



Masculin Messages : 5257
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 04 Mar 2017, 10:23

euh c'est ce qu'il dit mais bien sûr il ne le fera pas
(rappelez-vous qu'il a été  ministre de sarkozy et qu'a-t-il fait?)
c'est cette caste politique qui a plongé la France dans la situation catastrophique où nous sommes
alors cessons de nous bercer d'illusions si nous voulons retrouver un peu de dignité
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 04 Mar 2017, 21:21

Philippe de Villiers : Jeanne d'Arc, la France et moi (1/2)



Philippe de Villiers est le créateur du Puy du Fou et le fondateur du Mouvement pour la France. Il s'est présenté aux élections présidentielles françaises de 1995 et de 2007. Il est également écrivain. Son dernier livre le Roman de Jeanne d'Arc est paru en 2014 aux éditions Albin Michel.

● A lire aussi la seconde partie du grand entretien avec Philippe de Villiers: « Nos élites rêvent d'un petit homme sans racine, ni filiation »

FIGAROVOX: Après le roman de Charrette et le roman de Saint-Louis, vous vous attaquez à la figure de Jehanne d'Arc. En quoi votre travail diffère-t-il de celui d'un historien traditionnel?

Philippe DE VILLIERS: Je n'en ai ni la formation, ni la patience. Je suis plutôt un homme d'action qui écrit des scenarii, ou plus exactement des cinéscénies pour l'œuvre du Puy du Fou. Mon livre est en quelque sorte une cinéscénie littéraire. J'écris à la première personne comme s'il s'agissait des mémoires imaginaires de Jehanne d'Arc. Je veux mettre à la portée des nouvelles générations qui voient la France s'abîmer, des figures emblématiques qui ont illuminé notre histoire, pour que les jeunes Français aient le goût de les connaître et d'aller les découvrir. Avec «Le roman de Jehanne d'Arc», j'ai voulu rendre à la plus grande héroïne de notre Histoire son humanité, retrouver la vérité de ses émois, de ses éblouissements, de ses désarrois devant l'innommable. Depuis mon enfance, comme beaucoup de Français, je regarde Jehanne d'Arc tout là-haut, accrochée aux tentures sacrées, lointaine, séraphique comme une sainte d'enluminure. Avec ce livre, j'ai voulu dépasser le mythe, aller au cœur du mystère, déposer la tapisserie pour la regarder de plus près, essayer de saisir et de traduire ses fragilités, ses doutes et ses vraisemblances.

Citation :


   Jehanne irradie ceux qu'elle approche et je me suis laissé envahir. J'écrivais et c'est Jehanne qui tenait la plume...


Comment se glisse-t-on dans la peau de Jehanne d'Arc?

Après avoir consulté tous les historiens spécialistes vivants, après avoir passé avec eux un long moment d'interrogation et de dialogue, j'ai cheminé sur les routes empruntées par Jehanne d'Arc, je me suis attardé sur les lieux qu'elle a fréquentés. J'ai pris mon temps, j'ai écouté. J'ai vibré. Je suis allé respirer l'air qu'elle a respiré. J'ai entendu les chants d'oiseaux, sans doute les mêmes. J'ai longé les rivières pour retrouver l'écho de ses chevauchées. Il reste encore beaucoup de traces de Jehanne d'Arc qui affleurent dans la France d'aujourd'hui. Des témoignages de pierre d'abord: la maison de Domrémy, la chapelle de Notre-Dame de Bermont, la forteresse de Chinon, la place du Vieux Marché, la cathédrale de Reims. Mais aussi des reliefs et des paysages: la Meuse, qui n'a rien changé à ses paresses et à ses boucles et lacets, les soleils levants, les brumes et humeurs vespérales, les parterres de fleurs sauvages qu'elle aimait tant … Plus je me suis approché de la Jehanne d'Arc intime en respectant sa délicatesse de jeune fille passionnée de la vie, plus j'ai collecté les climats et sonorités qui ont donné leurs couleurs au récit. Je suis aussi allé rencontrer les historiens locaux dans les modestes lieux oubliés par l'histoire. A chaque fois, j'ai trouvé des hommes et des femmes imprégnés de tradition orale. En discutant avec ces érudits, j'avais l'impression que Jehanne était à la fois leur amie d'enfance et leur voisine du bourg et qu'elle n'était partie que la semaine d'avant. Ils en parlaient au présent de narration. J'ai ainsi recueilli auprès d'eux des trésors, des pépites, des sacs d'anecdotes, de petites vérités escamotées et souvent méprisées par la grande Histoire. Et puis, quand on se met dans la peau de Jehanne d'Arc, il faut, par une sorte d'ascèse de plume et un acte d'humilité de chaque instant, veiller à s'absenter de soi-même, à ne plus exister avec ses propres mots, à mettre ses pensées à la porte du récit. J'ai essayé de n'écrire que sous sa dictée, de ne rien ajouter de moi-même. Jehanne irradie ceux qu'elle approche et je me suis laissé envahir. J'écrivais et c'est Jehanne qui tenait la plume.

Jehanne d'Arc vous a-t-elle appris des choses sur vous-même?

Ce n'est pas une autobiographie! (sourire) Mais j'ai pu tirer une leçon de son histoire: la vérité ne triomphe jamais, mais ses ennemis finissent toujours par mourir. Jehanne d'Arc connaît les ardeurs ignorées de la petite pastoure à son ouvrage que personne ne remarque en ses humilités, puis l'extraordinaire popularité du chef de guerre qui triomphe, et finalement la déréliction christique du cachot. Quand elle est trainée dans une charrette cahotante qui la conduit au bûcher de la place du Marché, elle croise sur son passage le regard furtif des femmes qui, dans leurs jupes, enveloppent leurs enfants et leurs glissent à l'oreille: «Regarde la sorcière!». Jehanne, en elle-même, se dit «quelle honte!». Elle comprend qu'il ne s'agit pas seulement de la faire mourir, mais de la déshonorer aux yeux du monde et dans le cœur des plus petits pour que jamais elle ne renaisse. Il ne s'agit pas seulement de tuer son corps, il faut détruire son âme. Ajouter à la mort la flétrissure. Ainsi a-t-elle connu et enduré l'insupportable. Un jour, Soljenitsyne m'a ainsi parlé d'elle: Jehanne d'Arc incarne le courage dans l'épreuve des totalitarismes que nous vivons et qui sont fondés sur le mensonge: «la vérité conduit au martyr et au déshonneur». Il faut accepter d'être déshonoré lorsqu'on hurle la vérité.

Lire la suite:  http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/11/21/31001-20141121ARTFIG00380-philippe-de-villiers-jeanne-d-arc-la-france-et-moi-12.php

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 04 Mar 2017, 21:56

J'ai choisi d'écrire le journal intime de la plus grande héroïne de l'histoire de France. J'ai voulu l'approcher pour la mettre à la portée de ceux qui rechignent à lire des livres d'histoire sur elle. Les historiens font leur métier, mais il s'agit parfois d'une besogne de médecins légistes. Par tempérament et par goût, je suis plus tenté par l'allégorie. J'ai fait ce livre parce que, comme tous les Français, j'aime les chevauchées, les hautes figures et les poètes. L'œuvre que Jehanne d'Arc laisse derrière elle est d'abord une œuvre poétique. Dans la rencontre du sublime et de l'insoutenable au cœur de son procès inique, ses répliques sont des monuments de la langue française. Elle répond aux insultes par des mots frappés comme des médailles. Où a-t-elle pris tout cela? Où est-elle allée chercher ces trouvailles devenues des citations incomparables? J'ai voulu savoir. C'est pourquoi j'ai écrit ce livre. Doucement, je me suis approché. J'ai suivi la petite Jehannette derrière ses brebiettes. Je l'ai vue entrer dans les cryptes, traverser les bois, tirer l'aiguille, tourner le fuseau. Elle écoutait. Toujours, elle écoutait. Comme elle attrapait les libellules à la crête des ajoncs, le long du petit ruisseau des Trois-Fontaines, elle cueillait ce qu'elle entendait. Elle cueillait les mots comme on cueille les pâquerettes d'eau. Les mots du pays. Elle était une paysanne. Une paysanne qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle. Ils l'ont brûlée. Mais elle demeure le plus pur chef d'œuvre que le génie allégorique français ait jamais déposé dans notre littérature. La France est un poème. Chaque héros y a déposé une harmonique singulière. Mais c'est Jehanne qui a fait rimer pour toujours l'Espérance avec la France. C'est elle qui a porté témoignage pour toujours que dans le mot «Souffrance», il y a encore le mot «France».

Lire la suite: http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/11/21/31001-20141121ARTFIG00380-philippe-de-villiers-jeanne-d-arc-la-france-et-moi-12.php

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
 
Réapprendre à aimer la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 174 – Laissez-vous aimer pour apprendre à aimer comme Lui.
» Langage des signes
» L’amour tout court ? (Vidéo - Apprendre à aimer, à l'Arche de Jean Vanier)
» Apprendre à s'aimer
» APPRENDRE A S'AIMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: