DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réapprendre à aimer la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Réapprendre à aimer la France   Lun 20 Fév 2017, 14:18

Désintégration française

Pourquoi les Français ne sont-ils plus fiers de leur Histoire ?





Aucun pays au monde ne sacrifie autant sa propre histoire, au nom de la repentance et du politiquement correct que la France. Est-ce le poids de l’idéologie? De l‘individualisme ? Le reniement de notre culture ‘? Un complexe de culpabilité ? Les traumatismes d’un passé récent ? Le but de mon combat est de répondre à ces questions afin de réconcilier les Français avec leur histoire et de comprendre pourquoi renions-nous les plus belles pages de notre histoire alors que les pays les plus dynamiques économiquement encensent la leur… et admirent la nôtre..

L’Histoire de France doit redevenir source de confiance en l’avenir

Il faut avant tout inverser notre rapport au passé pour y voir, non pas une source de lamentations, mais une source de confiance Pour pouvoir affronter l’avenir en face, il nous faut une société française sûre d’elle-même et de ses valeurs afin de créer une adhésion autour de l’idée commune d‘être, tous, des citoyens français fiers de leur
appartenance à la nation. Pourquoi ne pas enseigner à nos élèves notre émerveillement devant tous ces hommes et ces femmes qui ont forgé notre nation. Il faut donc créer un grand récit national, fédérateur, qui rassemble toutes les
composantes de notre nouvelle société et lui redonne confiance. Donnons aux nouveaux venus l‘amour et la passion de notre histoire et nous leur ferons aimer la France au lieu de la détester.

Au lieu de cela, l’Éducation nationale dans une fuite en avant multiculturaliste enterre avec de nouveaux programmes d’histoire nos principaux héros et la chronologie naturelle, et veut faire des élèves des « citoyens du monde » avant d’en faire des citoyens français aimant leur pays. Cet enseignement fait croire à nos enfants que
les Français ont tous été d’horribles esclavagistes au XVIIIe siècle, d’infâme colonisateur au XIXe siècle et uniquement des collabos au XXe siècle…. On a appris aux Français à détester tout ce qu’ils aimaient et à aimer tout ce qu’ils détestaient.
Cette vision négative distillant en filigrane la haine de la France explique en partie les terribles événements de janvier et de novembre 2015. Les attentats parisiens ont encore aggravé la crise d‘identité que traverse notre pays… Ils nous ont jeté à la figure trente ans d’occultation de nos vrais problèmes.

La vulnérabilité de la France face aux coups qu’on lui porte est le fruit de tous nos reniements, nos renoncements, nos lâchetés collectives… La Lâcheté conduit toujours au désastre.

L’Histoire de France Interdite

Déjà en septembre 2010, sous Sarkozy les médias annonçaient que: « le Ministère de l’Education nationale décidait de supprimer des programmes du collège intégralement pour Clovis, Charles Martel, Saint Louis, Charles V, Richelieu, Louis XIll, partiellement pour François Ier, Henri IV, Louis XIV et Napoléon, au nom de « l’ouverture aux autres civilisations de notre monde ».» En mai dernier notre ministre de l’Éducation annonce la suppression du grec et du latin et qu‘en Histoire, l’Étude des Lumières et du christianisme au Moyen âge devenaient facultatifs..

Rares sont les nations qui constatent une telle perte d’identité et un effacement de tout ce qui constitue leurs valeurs. Je vois dans cette perte de valeurs et de culture, les raisons de la crise d’identité sans précédent que traverse le pays, ainsi que la désintégration de tout patriotisme.. 37% des jeunes d’origine étrangère ne se sentent pas Français selon l’INED,‘71% des jeunes Français sont angoissés devant l’avenir (sources Études internationales Pisa), 27% des 18 à 24 des jeunes issus de l’immigration ont une opinion favorable de l’État islamique selon l’institut de sondage britannique d‘ ICM Research. Alors qu’ils ne sont que 6% en Angleterre ou en Allemagne.

L’enseignement de l’Histoire en France aujourd’hui et analysé toutes les conséquences qui en découlent comme la crise d’identité la fracture nationale ou la désintégration de l’amour de son pays.

L’Histoire, ADN de la culture française, est menacée par ses 4 plus grands détracteurs :

– L’Éducation nationale, elle-même comme je viens de le dire ;

– Les groupes communautaires, qui instrumentalisent l’Histoire à leur profit, d’où la
multiplication des lois mémorielles ;
– Nos hommes politiques de Hollande à Sarkozy qui dans un but électoraliste sont à
la recherche d’une clientèle communautaire ;
– Les élites intellectuelles et médiatiques, qui s’érigent en ayatollah de la pensée unique comme le démontre le dernier rapport sur l’intégration (décembre 2013) ordonné par le gouvernement et qui signe la désintégration de la France.

http://dimitricasali.fr/2016/10/22/desintegration/


Dernière édition par Gabriel le Sam 25 Fév 2017, 19:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Lun 20 Fév 2017, 14:32

Pourquoi renoncer à ce qui fait la France ?



Citation :
"en reniant sa propre histoire, l'Education Nationale, de renonciations en repentances, précipite notre pays vers sa désintégration. En effet, comment peut-on encore vivre ensemble, en ignorant notre mémoire nationale garante de nos valeurs?"

Les nouveaux programmes du collège sont validés au nom de « l’ouverture aux autres civilisations de notre monde ». Selon les hauts fonctionnaires de l’Éducation Nationale il est indispensable que l’enseignement de l’Histoire s’adapte aux nouvelles populations immigrées. Aujourd‘hui tout ce qui pourra évoquer un certain patriotisme est donc volontairement gomme, au nom d’un sens de l’Histoire politiquement correct, soit disant plus consensuel et altermondialiste.

En 2008, l’accent fut donc mis sur la mondialisation: sur l‘étude des migrations des populations à travers l’Histoire Encore cette année 5°, les élèves doivent étudier les royaumes africains moyenâgeux : Songhai, Monomotapa… et insister sur les traites négrières en 4e. Ce qui est certes louable pour des lycéens mais cette ouverture s’adresse à des enfants de 10-12 ans ! Non seulement un rejet de l’idée même de Communauté nationale est lentement distillé. Mais comme par hasard toutes les grandes figures qui permettaient d’expliquer comment s’est patiemment façonné, au fil des siècles, notre pays, et qui en sont dorénavant totalement bannies: Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Hugues Capet, Saint Louis, Charles V, François ler, Henri lV, Richelieu, Louis XIII, sont soit entièrement supprimés, soit réduits à trois ou quatre lignes dans les nouveaux programmes. L’étude du Roi Soleil est désormais réduite à la portion
congrue en extrême fin d’année de 5e. Quant à Napoléon, l’Empereur, il disparaît presque totalement…. Napoléon est depuis 2005 assimilé à un des grands criminel de l’Histoire…

Pourtant, l’Histoire donne confiance en avenir !

A chaque catastrophe, à chaque période sombre et obscure suit une reconstruction,
une renaissance puis une clarté et enfin la lumière. Soyons fiers de ces périodes plutôt que de nous complaire dans cette repentance, cette culpabilité sans fin pour des faits passés depuis plusieurs siècles. Dans ce nouveau monde globalisé, plus les identités se dissolvent, plus la mémoire devient) courte et plus la profondeur historique apparaît comme une nécessité.

Il manque aux Français cette fierté que l’on sent chez les Américains, tes Chinois, les Indiens ou les Britanniques. Tous sont résolument tournés vers l’avenir, alors que la France n’y parvient absolument pas. Au moment où la question de l’identité collective vient de creuser encore plus la fracture nationale, il nous faut plus que jamais une histoire fédératrice animée par le sentiment d’une destinée commune. Plus qu’un coup de gueule je veux faire une déclaration d’amour à la transmission de notre Histoire.

L’Histoire vecteur de citoyenneté

Cicéron disait « l’Histoire est l’institutrice de la vie ». Nos grands anciens de Lavisse aux Malet et lsaac avaient compris que c’est par l‘Histoire que l’on forme à la citoyenneté. Elle permet de donner du sens et de la cohésion au principe de la nation souveraine. Cela signifie aujourd’hui que la culture française est la base même de notre vivre ensemble. Il est impossible de s’intégrer sans une bonne compréhension des repères et des modes de représentation de la société dans laquelle nous vivons. Plus qu’un droit c‘est un devoir que de les comprendre. C’est à cela que devrait s’employer notre école républicaine pour réussir le pari fondamental de l’intégration. L’École échoue dans sa mission chaque fois qu’elle ne sait pas faire de ces élèves des Français, c’est à dire des citoyens fiers de leur appartenance à la Nation, enrichie de leurs histoires personnelles. C’est justement l’étude de la vie de nos grands personnages, par leurs actions, leurs œuvres, leurs façons de concevoir le monde qui les débarrassera des clichés, des stéréotypes et des images d’Épinal. L’histoire est toujours la meilleure réponse au mythe. Tous ces personnages, pourtant fondamentaux de notre nation, possèdent une portée éducative et pédagogique indéniable. lis insufflent des valeurs comme le civisme, la citoyenneté, le goût de l’effort, le respect des lois et le sens du collectif. Ils transmettent la croyance dans la promotion sociale, au érite et au goût de l’égalité. Enfin et surtout ils créent véritablement « du lien national».

Aujourd’hui, dans une France en pleine crise d’identité notre jeunesse redoute d’affronter la nouvelle société en pleine mutation qui s‘ouvre à nous ? » C‘est l’histoire de Maxime Hauchard 22 ans devenu un des 2000 bouchers français de l’Etat islamique. Quant aux Coulibaly, Mohamed Merrah Les frères Kouachi étaient «parfaitement intégrés», Medhl Nemouch au fond étaient intégrés au rien, a la négation de tout élan historique et spirituel, et c’est pourquoi ils ont fini par se soumettre à un islamisme qui n’était pas seulement en réaction à ce vide mais aussi en continuité avec ce vide.


http://dimitricasali.fr/2016/10/22/article-1/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Lun 20 Fév 2017, 18:44



Nouveau Manuel d’Histoire

Pourquoi un Nouveau Manuel d’Histoire ?

Parce qu’il s’agit de réapprendre à aimer la France

Le nouveau Manuel d’Histoire doit restituer l’Histoire de France perçue comme une mine de vitalité collective ; elle est synonyme de créativité, de dynamisme et de confiance en l’avenir. La patrie doit être un héritage partagé entre tous les Français, fiers de leur passé. Il est évident qu’un lien direct rattache tous les Français à ceux qui ont vécu sur cette terre, à ceux qui y vivront. « Nos ancêtres, c’est nous dans le passé ; nos descendants, ce sera nous dans l’avenir » (Ernest Lavisse).

Quelle meilleure définition du fameux « vivre ensemble » ?

Pourtant, les programmes de l’Education nationale mettent en avant une vision binaire et réductrice de l’Histoire, entre oppresseurs et opprimés, souvent nourrie de notre perpétuel sentiment de repentance, d’une histoire privilégiant les évolutions économiques aux événements et aux hommes célèbres, négligeant certains épisodes majeurs de notre passé.

Cette vision a imposé ces thématiques sociologiques où l’on nage dans le compassionnel, les droits de l’Homme, l’antiracisme, et on ne comprend plus le fil de notre Histoire. Ce choix d’une histoire culpabilisante ne favorise pas le sentiment d’appartenance et l’identité française. Bien au contraire ! Peut-on vraiment « vivre ensemble » en ignorant ce qui a façonné l’identité de notre pays ? A l’heure de la mondialisation, il est fondamental de prendre conscience des liens qui nos unissent autour de notre héritage culturel et de nos valeurs.

Faire aimer la France à travers un manuel d’histoire, c’est faire aimer ses beautés, ses héros, ses avancées, c’est ressusciter la conscience citoyenne et réveiller l’esprit civique de nos jeunes. « L’Histoire ne s’apprend pas par cœur, elle s’apprend par le cœur » disait Ernest Lavisse. C’est à ce prix que les Français retrouveront leur fierté et que l’intégration prendra tout son sens. Il faut cesser de confondre amour de la France et dérive identitaire. « Le patriotisme, c’est l’amour des siens. Le nationalisme, c’est la haine de l’autre » nous rappelle Romain Gary, qui n’avait pas une goutte de sang français, mais qui sentait la France couler dans ses veines.

http://dimitricasali.fr/2016/10/22/nouveau-manuel-dhistoire/

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
aristote

avatar

Masculin Messages : 478
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Jeu 23 Fév 2017, 23:47

Merci infiniment Gabriel de m'avoir fait connaître cet historien. Je me destine à l'enseignement de l'histoire-géographie, et c'est vraiment stimulant de découvrir les travaux réalisés pour permettre aux élèves d'aimer la France et d'épouser son histoire. Belles noces n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
aristote

avatar

Masculin Messages : 478
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Ven 24 Fév 2017, 10:41

Adamev a écrit:
j'assume toute notre histoire nationale et ceux qui l'ont faite qu'ils aient été pour le roi ou pour la république.

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 06:59

supprimé
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 11:10

adamev a écrit:
Plus important me semble-t-il de savoir comment le pays, et sous l'influence de qui, est passé des siècles d'obscurantisme à ceux des lumières jusqu'à aujourd'hui (avec la part due aux rois et au religieux).

il y avait moins de soleil avant c'était obscure ? sûrement dû aujourd'hui au réchauffement climatique.. plus de lumière... logique :mortderire:
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 11:20

Je suis enseignant de l'Education nationale, et j'avoue en avoir un peu marre des mensonges colportés sur Internet, selon lesquels on n'enseignerait plus l'histoire de France avec ses grandes dates et ses personnalités importantes. J'enseigne l'histoire (et la grammaire, le vocabulaire, la géométrie, etc.) et mes élèves de primaire pourraient vous certifier qu'ils connaissent Vercingétorix, César, Clovis... François Ier, Louis XIV, Louis XVI, Robespierre, Napoléon Ier, le général De Gaulle, etc. qu'ils ont étudié le néolithique, la civilisation gallo-romaine, les invasions barbares, les Vikings, la construction des cathédrales, les Croisades, la Renaissance, la Révolution française, etc.

Alors, marre !!! Qu'après cette base incontournable, on leur ouvre dans le secondaire des horizons moins franco-centrés à la sauce nationaliste-xénophobe-franchouillarde du "roman national" (en grande partie mensonger) me semble indispensable et très intelligent.

Et je n'ai jamais eu l'impression qu'on ait perdu l'amour de la France, donc qu'il faille réapprendre à l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos

avatar

Masculin Messages : 608
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 11:27

Vivement que les enseignant gauchiste passe et que la génération de prof se renouvelle. :pompom:
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 12:05

Je suis enseignant "gauchiste", je n'ai jamais "oublié" d'enseigner l'histoire de France.

Erkos a écrit:
Vivement que les enseignants gauchistes passent et que la génération de profs se renouvelle.

Vous ne devez pas avoir fréquenté beaucoup d'enseignants...
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1608
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 12:24

Marc Hassyn a écrit:
Je suis enseignant de l'Education nationale, et j'avoue en avoir un peu marre des mensonges colportés sur Internet, selon lesquels on n'enseignerait plus l'histoire de France avec ses grandes dates et ses personnalités importantes. J'enseigne l'histoire (et la grammaire, le vocabulaire, la géométrie, etc.) et mes élèves de primaire pourraient vous certifier qu'ils connaissent Vercingétorix, César, Clovis... François Ier, Louis XIV, Louis XVI, Robespierre, Napoléon Ier, le général De Gaulle, etc. qu'ils ont étudié le néolithique, la civilisation gallo-romaine, les invasions barbares, les Vikings, la construction des cathédrales, les Croisades, la Renaissance, la Révolution française, etc.

Alors, marre !!! Qu'après cette base incontournable, on leur ouvre dans le secondaire des horizons moins franco-centrés à la sauce nationaliste-xénophobe-franchouillarde du "roman national" (en grande partie mensonger) me semble indispensable et très intelligent.

Et je n'ai jamais eu l'impression qu'on ait perdu l'amour de la France, donc qu'il faille réapprendre à l'aimer.
Quand vous enseignez l'histoire de France et en particulier "jeanne d'arc" comment vous y prenez-vous sur le plan religieux pour la Pucelle d'Orléans: depuis le XIX siècle, « mère de la nation française ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d'Arc

car le laic et le religieux sont trés liés.
voici deux liens; connaissez-vous les minutes du procés, et qu'en pensez-vous personnellement sur ce forum vous pouvez vous exprimez librement sans en rendre compte à l'Education nationale:

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/jeanne/
http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/recueil-2012/institutions-et-vie-politique/jeanne-d-arc

Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 13:08

aristote a écrit:
Merci infiniment Gabriel de m'avoir fait connaître cet historien. Je me destine à l'enseignement de l'histoire-géographie, et c'est vraiment stimulant de découvrir les travaux réalisés pour permettre aux élèves d'aimer la France et d'épouser son histoire. Belles noces n'est-ce pas ?

C'est un plaisir Aristote ! Je viens de me prendre 2 de ses livres (Désintégration française et L'Histoire de France), ils sont vraiment très intéressants et au moins lui ne renie pas et rappelle l'héritage judéo-chrétien de la France et contrairement à l'Education Nationale ou les FM il ne prétend pas que l'Histoire de France a commencé à la Révolution française.

Je sens que Dieu travaille actuellement pour aider les Français à redécouvrir la vraie histoire de leur nation, à l'aimer et à se l'approprier, car c'est le seul moyen de reprendre le cours de l'Histoire que la République à voulu interrompre (et réécrire). Sans cela les Français continueront de penser à tort que la République est le meilleur régime pour eux. Alors qu'ils sont devenus esclaves comme du temps de Pharaon.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 13:12

Marc Hassyn a écrit:
Je suis enseignant de l'Education nationale, et j'avoue en avoir un peu marre des mensonges colportés sur Internet, selon lesquels on n'enseignerait plus l'histoire de France avec ses grandes dates et ses personnalités importantes. J'enseigne l'histoire (et la grammaire, le vocabulaire, la géométrie, etc.) et mes élèves de primaire pourraient vous certifier qu'ils connaissent Vercingétorix, César, Clovis... François Ier, Louis XIV, Louis XVI, Robespierre, Napoléon Ier, le général De Gaulle, etc. qu'ils ont étudié le néolithique, la civilisation gallo-romaine, les invasions barbares, les Vikings, la construction des cathédrales, les Croisades, la Renaissance, la Révolution française, etc.

Alors, marre !!! Qu'après cette base incontournable, on leur ouvre dans le secondaire des horizons moins franco-centrés à la sauce nationaliste-xénophobe-franchouillarde du "roman national" (en grande partie mensonger) me semble indispensable et très intelligent.

Et je n'ai jamais eu l'impression qu'on ait perdu l'amour de la France, donc qu'il faille réapprendre à l'aimer.

Moi qui ne suis pas Français je trouve au contraire que la haine de la France de la part des Français est prégnante (même si je ne généralise pas, regardez par exemple Dimitri Casali ou Philippe de Villiers Smile

Et il suffit déjà de voir les chefs que les Français se choisissent continuellement depuis 30 ans à chaque nouveau quinquennat.

Erkos a écrit:
Vivement que les enseignant gauchiste passe et que la génération de prof se renouvelle. :pompom:

Thumright

Marc Hassyn a écrit:
Je suis enseignant "gauchiste", je n'ai jamais "oublié" d'enseigner l'histoire de France.

Erkos a écrit:
Vivement que les enseignants gauchistes passent et que la génération de profs se renouvelle.

Vous ne devez pas avoir fréquenté beaucoup d'enseignants...

Pouvez vous me parler de l'origine de l’appellation "France, Fille ainée de l'Eglise" ?


Dernière édition par Gabriel le Sam 25 Fév 2017, 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 13:15



Présentation de l'éditeur
« Jeanne d Arc fut et demeure le plus pur chef-d uvre que le génie allégorique ait jamais déposé en notre littérature. Là où se côtoient dans leur impossible et monstrueux dialogue, l infinie lâcheté et l absolue candeur d un ange qui parlait avec les anges. Mais peut-être y a-t-il un danger à la regarder depuis trop longtemps comme une sainte de vitrail, si haute, si parfaite et si lointaine ?

J ai voulu un instant déposer le vitrail pour lui rendre un peu de son humanité, de ses fragilités, de ses vraisemblances...»

Philippe de Villiers
Biographie de l'auteur
Philippe de Villiers est l auteur de nombreux ouvrages à caractère politique dont Les turqueries du Grand Mamamouchi (2005), Les Mosquées de Roissy (2006) ou Une France qui gagne (2007). Depuis quelques années, il s est lancé avec succès dans la rédaction de biographies romancées comme Le roman de Charette et Le roman de Saint Louis.



Qui mieux que Philippe de Villiers pouvait tracer le portrait de ce roi très chrétien, canonisé quelques années après sa mort ? Le 8 novembre 1226, à la mort du roi de France, Louis VIII le Lion, son fils ainé lui succède sous le nom de Louis IX. Il n’a que 12 ans et sa mère, Blanche de Castille, assume la régence. Le jeune roi gouvernera cependant très vite, mettant fin à la première guerre contre l’Angleterre et à la croisade des Albigeois. Il régularisera les relations entre la France et l’Aragon, matera les féodaux frondeurs et modernisera l’administration. Mais ses multiples participations aux croisades ruineront le pays. Il reste malgré tout le roi qui a fait de Paris la capitale la plus prestigieuse de la chrétienté occidentale, avec son université et ses grands monuments (Sainte Chapelle, Notre-Dame), et a favorisé l’essor d’une bourgeoisie active et entreprenante. Un roman alerte et plein de fougue, où le pieux saint Louis apparait plus comme un souverain habile et sage, mari empressé et fidèle, qu’un pourfendeur d’infidèles.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 13:18



Présentation de l'éditeur
Dimitri Casali présente dans cet ouvrage l'Histoire de France telle qu'elle devrait être enseignée à l'école selon lui :



« Chaque jour, les grandes figures et événements qui ont façonné notre pays au fil des siècles s'effacent un peu plus de nos mémoires. Clovis, Charles Martel, saint Louis, Du Guesclin, Jeanne d Arc, François Ier, Henri IV, Richelieu, Louis XIII, Napoléon Ier, Napoléon III et plus récemment le général de Gaulle, tous les héros de notre nation disparaissent progressivement des programmes des collèges et des lycées pour laisser place à l'enseignement d autres civilisations. Grâce à un récit détaillé palpitant fourmillant d'anecdotes morales ou immorales, des grands rois chrétiens bâtisseurs de cathédrales, aux guerres civiles et massacres qui ont ensanglantés notre pays, mis en valeur par une splendide iconographie, découvrez les ombres et les lumières d'une histoire que le monde entier nous envie. Des leçons perdues expliquent les raisons du grand escamotage que connait notre histoire depuis 30 ans, pointent les idées reçues, les préjugés moralisateurs et culpabilisateurs, dans le but de mieux faire comprendre notre histoire, de l'aimer sans en avoir honte et de préparer la France de demain. Oui, notre culture et notre héritage doivent redevenir une source de fierté. Pourquoi renier les plus belles pages de notre histoire alors que les pays du monde entier encensent la leur... et admirent la nôtre ? Si vous voulez marcher vers l'avenir retournez toujours à vos racines...


Biographie de l'auteur

Dimitri Casali, historien, spécialiste de Napoléon, est l'auteur de plus d'une trentaine d'ouvrages historiques notamment : L'Histoire de France vue par les peintres (Flammarion, 2012), Napoléon le grand album de notre enfance (Gründ 2013), du manuel Lavisse-Casali Histoire de France, de la Gaule à nos jours (Armand Colin, 2013), de L'Histoire interdite (JC. Lattès, 2012) ou de L Altermanuel d Histoire de France (Perrin) - prix du Guesclin du livre d histoire 2011. Elève de Jean Tulard, il collabore régulièrement avec la presse écrite, la radio, la télévision

Par ailleurs, il est aussi le créateur d'un concept pédagogique innovant : Historock pour sensibiliser les plus jeunes à l'Histoire par la musique rock. Celui-ci s'adresse principalement aux jeunes et présente les grands hommes et les faits marquants de l Histoire de l'Antiquité à nos jours. Il est à ce titre l'auteur compositeur de Napoléon l'Opéra Rock.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 13:19

Pouvez vous me parler de l'histoire de la Marianne ? Je sais qu'aujourd'hui celles qui incarnent cette figure allégorique de la République sont les Femen, mais à l'origine qu'en était il ?

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
aristote

avatar

Masculin Messages : 478
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 14:06

Pour quelques précisions sur l'origine de la figure de Marianne, vous pouvez faire un saut sur le site de "l'Histoire par l'image" qui est fort bien fait. Vous y trouverez quelques éléments de réponse agrémentés d'une iconographie riche et variée.
Revenir en haut Aller en bas
aristote

avatar

Masculin Messages : 478
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 14:15

Marc Hassyn a écrit:
Alors, marre !!! Qu'après cette base incontournable, on leur ouvre dans le secondaire des horizons moins franco-centrés à la sauce nationaliste-xénophobe-franchouillarde du "roman national" (en grande partie mensonger) me semble indispensable et très intelligent.

Maître Hassyn, je vous incite à lire la "Petite histoire de France" de Jacques Bainville. Vous y prendriez conscience de la nécessité d'un apprentissage (plus fourni que dans le primaire) de notre histoire nationale au collège. Il ne s'agit pas de donner du grain à moudre à une prétendue "xénophobie", que l'élève n'aura pas même l'idée de s'approprier, mais au contraire d'approfondir l'enracinement. Un arbre donne du fruit à partir de ses propres racines, mais il peut aller puiser à plusieurs sources. Cela dit, il aura son propre développement. On ne veut pas faire des citoyens "hors-sol".
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 17:13

aristote a écrit:
Pour quelques précisions sur l'origine de la figure de Marianne, vous pouvez faire un saut sur le site de "l'Histoire par l'image" qui est fort bien fait. Vous y trouverez quelques éléments de réponse agrémentés d'une iconographie riche et variée.

Merci je vais mettre ce site dans mes favoris !

https://www.histoire-image.org/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
ptrem



Masculin Messages : 1608
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 17:24

http://bernardbeaudet.over-blog.com/article-la-france-n-a-pas-colonise-l-algerie-elle-l-a-fondee-ferhat-abbas-107912758.html

« La France n’a pas colonisé l’Algérie. ELLE L’A FONDÉE. »(Ferhat Abbas)

En cette période anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, un rappel historique de ce que fPierre Andrieu 120ut l’Algérie du 19 et 20° siècle est nécessaire. Je suis en accord sur la partie historique de l’arrivée des français sur le sol du Maghreb, l’Algérie en tant qu’état n’existait pas à cette époque, comme le disait Ferhat Abbas la France a créée l’Algérie, état moderne.

Tout ce qu’a fait notre pays ne mérite pas de repentance, même pour la période de « guerre d’indépendance » l’armée a répondu aux agissements des « rebelles » sans en atteindre les horreurs commises par le FLN.

J’aurai des divergences d’appréciations sur ce texte de monsieur Roland Dernbach, sur son interprétation de la fin de ce conflit et de l’octroi de l’indépendance par le général Charles de Gaulle.

Une repentance ou des excuses de Hollande seront mal interprétées par nos compatriotes, sauf bien sûr par les gauchistes et communistes qui ont durant ces évènements trahis leur pays et leurs compatriotes.

Il peut s’il le veut s’excuser de la responsabilitévde la SFIO (le parti socialiste d’alors) et de ses dirigeants, en particulier Guy Mollet et François Mitterrand, de faire face à cette situation et d’avoir mal engagé cette affaire en 1954 et à leur incapacité de lui apporter l'ombre d'une solution !

La France devrait, selon vos dires, Monsieur Hollande, demander pardon... vous rigolez ou quoi ... !!!

Monsieur Hollande,

La France devrait, selon vos dires « … / / commencer d’abord par reconnaitre et faire repentance pour ces crimes et enfumages qu’elle a perpétrés en Algérie » ! ! !
Connaissez-vous vraiment le sujet ?

Votre propos ressemble, à s’y méprendre, à ceux tenus par un « fruit des urnes » des primaires socialistes, selon lequel il serait temps, je le cite : « que la France présente ses excuses pour les 132 ans de colonialisme en Algérie ! ! ! »

Ce monsieur, pur produit formaté dans l’une des fermes modèles de la fonction publique, …… qui avoue ne jamais lire un livre, et donc à fortiori un livre d’histoire, …… n’aura rien de plus urgent à faire après son hypothétique accession à la présidence de la République Française, que d’aller humilier notre pays en allant s’agenouiller devant un homme, …… que Pierre Messmer accusa d’avoir planifié en 1962 le massacre des harkis, …… pour lui demander pardon ! ……

PARDON DE QUOI, …… ?

Pardon d’avoir débarqué en 1830 à Sidi-Ferruch pour chasser le colonisateur ottoman qui affamait depuis plusieurs siècles les ancêtres du mafieux président algérien devant lequel il envisage de se prosterner, pillant leurs maigres biens et les réduisant à la famine et à la maladie ?

Pardon d’avoir libéré les esclaves chrétiens européens, ravis sur les bateaux croisant en Méditerranée, entassés dans des bouges pour satisfaire les bas plaisirs des potentats locaux ?

Pardon d’avoir défriché, drainé, asséché et fertilisé un sol à l’abandon depuis des siècles et d’avoir perdu à l’époque 106 « colons » sur 450, morts de maladie en Mitidja ?

Pardon d’avoir construit des villes modernes là où il n’y avait rien ?

Pardon d’avoir créé une agriculture prospère et exportatrice, alors qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer des produits de la terre ?

Pardon d’avoir créé une industrie métallurgique là où il ne se trouvait que des cailloux ?

Pardon d’avoir construit 12 grands barrages ?

Pardon d’avoir implanté un immense réseau de postes et de télécommunication ? …… d’avoir développé l’hôtellerie et le tourisme ? …… d’avoir créé une industrie chimique, développé le gaz et l’électricité ?

Pardon d’avoir installé un réseau ferroviaire considérable et 54000 kilomètres de routes (non compris les pistes) ?

Pardon d’avoir construit 23 ports, 34 phares, 23 aéroports, …… ?


Pardon d’avoir livré des gisements de gaz et de pétrole, installations d’exploitation comprises, à un pays qui ne s’était jusque là jamais intéressé au Sahara ?

Pardon d’avoir apporté aussi la médecine, les nombreux dispensaires et hôpitaux et d’avoir permis à 2 millions d’autochtones qu’ils étaient en 1872 d’avoir 9 millions de descendants en 1962 ? …… d’avoir éradiqué la peste, le choléra, la variole, le typhus et bien d’autres joyeusetés du même acabit ?

Pardon d’avoir apporté l’enseignement ? …… ce qui fit dire à Belkacem Ibazizen, fils d’un instituteur kabyle : « La scolarisation française a fait faire aux Arabes un bon de mille ans ! » ?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 19:02

Hollande: la surenchère victimaire

11/11/2014 07:23 CET | Actualisé 05/10/2016 16:36 CEST

Cette année 2014, riche en commémorations nationales est une véritable aubaine pour un Président laminé par l'impopularité : quinze cérémonies en six mois et celles du 11 novembre 1914 ne font que commencer. Le chef de l'État utilise tous les moyens pour se cramponner aux institutions et ces célébrations historiques sont à fois un refuge et un bon moyen pour occulter son inaptitude à gouverner. En effet, ces rituels permettent de construire une « histoire longue » que chacun peut s'approprier. Se draper dans notre glorieux passé peut contribuer à redonner un peu de fierté aux Français, à lutter contre l'auto-dévalorisation dans un pays champion du monde du pessimisme.

Au-delà des cérémonies, on observe dans le discours que le chef de l'Etat s'obstine à n'analyser qu'un seul versant de l'Histoire de France, une histoire partiale, sectaire et idéologisée. François Hollande ne s'attache qu'à une histoire clivante, ne commençant qu'avec la Révolution. Il n'est pas un grand passionné d'Histoire et n'a ni la culture du président Pompidou, ni celle de son illustre prédécesseur : François Mitterrand. Déjà lors de la commémoration de la naissance de Jeanne d'Arc en 2012, il avait laissé dire que c'était « un non sujet », démontrant son peu d'intérêt et révélant au passage l'ampleur de la capitulation des socialistes sur les valeurs historiques françaises. C'est avec ce genre d'attitude que le Front National a pu réaliser son « rapt » sur le personnage de la « Pucelle d'Orléans ».

Les cérémonies mémorielles sont fondamentales, indispensables, un des rares moments de rassemblement des Français. Mais elles doivent l'être d'une manière équilibrée, équitable à la façon d'un François Mitterrand. Lui, n'avait pas peur ni de la repentance, ni du politiquement correct et a osé célébrer à la fois le bicentenaire de la Révolution et le millénaire capétien. En 1987, il s'était déplacé, aux côtés du Comte de Paris pour assister aux festivités organisées pour l'élection d'Hugues Capet à la couronne de France. À mille lieux de François Mitterrand, François Hollande a refusé de commémorer le 23 juillet dernier, le 800ème anniversaire de la bataille de Bouvines. En s'associant à l'une des dates créatrices du sentiment national français, Hollande aurait été suspecté de donner des gages à la droite. Cela en dit long, très long sur le niveau de ceux qui gouvernent aujourd'hui. Le rapport à notre pays est marqué par une déculturation stupéfiante alors que dans n'importe quel autres pays à travers le monde, on aurait fêté avec fierté cette date fondatrice. Le Front National, lui n'a pas raté l'occasion. Sur Bouvines, il n'a pas manqué de communiquer à outrance. On lui a déjà laissé le social, la nation, la laïcité, maintenant, on lui abandonne l'Histoire de France...

Il règne dans ce pays un véritable terrorisme culturel empêchant de célébrer les grandes dates de notre histoire comme on peut le constater à partir de 2005 avec l'absence totale de commémoration de la plus grand victoire de toute l'histoire militaire française : Austerlitz... Non seulement, le président Chirac l'avait refusée mais il s'était couvert de ridicule en envoyant notre porte-avion le Charles de Gaulle, aux gigantesques célébrations de la bataille de Trafalgar, défaite française, organisées par les Anglais.

Les commémorations actuelles de la guerre de 14 sont parasitées par les idéologies et les messages politiques d'aujourd'hui et en particulier par la surenchère victimaire. Le gouvernement actuel impose une vision sectaire et dogmatique de l'histoire de France en mettant systématiquement en avant le passé colonialiste et esclavagiste de la France comme on l'a vu avec le voyage du président Hollande à Alger ou son discours le 10 mai dernier à l'occasion de la journée de l'esclavage. Où s'arrêtera cette surenchère compassionnelle ? François Hollande cède à la dictature de l'émotion. Le 7 novembre 2013, le président de la République a ordonné de consacrer aux Invalides un espace pour les 639 soldats fusillés pour désertion pendant la guerre de 14-18. S'il est vrai que certains le furent injustement, il faut rappeler, que parmi eux, se trouvait une proportion d'espions allemands et de criminels endurcis. Le lieu du musée de l'Armée aux Invalides est un symbole fort, et visité par les scolaires il possède une fonction pédagogique. Le président Hollande fait un choix idéologique scandaleux. Symboliquement, il force l'armée, cette « Grande Muette », pour qu'elle intègre les fusillés pour désertion à sa mémoire. Quelle humiliation pour les millions de soldats français qui ont sacrifié leur vie pour leur patrie, 639 fusillés pour l'exemple contre 1 322 000 « morts pour la France ». On ne verrait pas ça dans les autres pays où les actions héroïques sont toujours données en exemples aux enfants. Fidèle à ses convictions, François Hollande montre l'exemple une fois de plus et donne une prime à la désertion... Nos aïeux ont donné leur vie, Hollande la leur ravit. Chaque citoyen doit sentir en son cœur bouillonner l'indignation, cette saine colère qui enrage de voir un président-technocrate s'approprier un héritage dont il n'a rien compris. En idéalisant les déserteurs, le président manque une occasion de sortir d'une vison victimaire de la Guerre de 14 et de retrouver le sens du mot Nation. Le président perd la mémoire et démissionne la France de son histoire, la lâcheté conduit toujours au désastre...

http://www.huffingtonpost.fr/dimitri-casali/commemorations-premiere-guerre-mondiale_b_6132516.html


Dimitri Casali
Historien, spécialiste de l’enseignement et directeur de collection
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 19:10

Propos de Macron sur la colonisation: "il est totalement irresponsable"

Dans une interview à la chaîne privée algérienne Echourouk News lors de son voyage en Algérie en début de semaine, Emmanuel Macron a qualifié la colonisation de "crime", de "crime contre l'humanité" et de "vraie barbarie". Une erreur selon l'historien et essayiste Dimitri Casali, invité de Radio Brunet ce jeudi.

Le regard porté sur la colonisation est l'objet de polémiques récurrentes chez les hommes politiques français. La dernière en date est actuelle suite à l'interview accordée par Emmanuel Macron à la chaîne privée algérienne Echourouk News lors d'un voyage en Algérie. Dans cet entretien, l'ancien ministre de l'Economie qualifie la colonisation de "crime contre l'humanité" et de "vraie barbarie". Des propos qui ont provoqué un vif émoi dans la classe politique et pas seulement.

Invité de Radio Brunet ce jeudi, l'historien et essayiste Dimitri Casali a vivement critiqué le fondateur du mouvement En Marche! et candidat à l'élection présidentielle. "On voit bien qu'il y a une espèce d'ignorance de l'histoire coloniale en France, qui n'est malheureusement plus apprise à l'école, déplore le coauteur avec Nicolas Cadet de L'empire colonial français, quand la France rayonnait dans le monde 1608-1931). Il faut arrêter! Nous sommes déjà les champions du monde de l'autoflagellation! Il n'y a qu'en France que l'on entend des discours pareils"

"Il jette de l'huile sur le feu"

En réalité, estime-t-il, "la France n'a pas à avoir honte de son histoire coloniale puisque nous avons une œuvre sanitaire, éducative et économique absolument considérables mais totalement oubliées. Un fait: la population algérienne, en 1830, était de deux millions d'habitants et de 10 millions d'habitants au départ de la France. Je ne vois donc pas où est le génocide et le crime contre l'humanité. Il faut essayer d'employer les termes corrects".

C'est pour cela que Dimitri Casali considère qu'"Emmanuel Macron est totalement irresponsable. A un moment où le feu couve dans les banlieues, il jette de l'huile sur le feu. C'est un mauvais calcul parce qu'il va se mettre à dos les quatre millions d'enfants de rapatriés et les 90.000 harkis, qui sont toujours les oubliés de cette histoire". comme en témoigne le vif émoi soulevé par les propos d'Emmanuel Macron qui l'a assimilée à un "crime contre l'humanité".

http://rmc.bfmtv.com/emission/propos-de-macron-sur-la-colonisation-il-est-totalement-irresponsable-1104178.html?ref=yfp
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6163
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Sam 25 Fév 2017, 19:48

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Il peut être intéressant de confronter votre expérience d'enseignant avec ce dont témoigne Dimitri Casali dans cette vidéo :

Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 10943
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 07:29

adamev a écrit:
... Plus important me semble-t-il de savoir comment le pays, et sous l'influence de qui, est passé des siècles d'obscurantisme à ceux des lumières ...


:mortderire:

Pardon , Adamev , pour mon intrusion dans votre louable " histoire du sentiment français " mais je réagis toujours quand j'entends énoncer les faux dogmes des Lumières , qui ne concernent hélas pas que la France .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:09

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Adamev, nous savons que de nombreux frères, au sein de votre loge, sont frontistes ...
C'est logique car la maçonnerie est composée de toutes les catégories sociales et de toutes les opinions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:11

Je ne vois pas pourquoi il faudrait être frontiste pour aimer la France siffler
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:15

On n'a pas attendu la création du FN pour aimer la France. D'ailleurs, le FN n'aime pas la France : il n'aime pas ce qui n'est pas français, nuance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:18

Et comme toute l'Histoire de France n'est pas glorieuse, je ne vois pas où il faudrait "réapprendre" à aimer la France...
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:18

Marc Hassyn a écrit:
On n'a pas attendu la création du FN pour aimer la France. D'ailleurs, le FN n'aime pas la France : il n'aime pas ce qui n'est pas français, nuance...

Pourtant j'ai la double nationalité...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:19

Pignon a écrit:
Pourtant j'ai la double nationalité...

:mortderire:

Citation :
DOUBLE NATIONALITÉ :
IL FAUT EN FINIR !

Marine Le Pen et le FN proposent :
¨ La suppression de la double nationalité en laissant à chaque binational un délai
raisonnable pour choisir le pays auquel il souhaite appartenir

https://www.frontnational.com/telecharger/tracts/03-double-nationalite.pdf


Dernière édition par Marc Hassyn le Dim 26 Fév 2017, 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:20

Marc Hassyn a écrit:
Pignon a écrit:
Pourtant j'ai la double nationalité...

:mortderire:

Oui !
Vous voyez bien que vos clichés ne résistent pas au réel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:24

Voir mon message ci-dessus, édité avec ajout d'un tract du FN.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:28

Marc Hassyn a écrit:
Voir mon message ci-dessus, édité avec ajout d'un tract du FN.


Je suis contre aussi ! Contre la double nationalité extra-européenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:29

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Alors!  Vous voyez bien que ces frontistes sont partout!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:31

Pignon a écrit:
Je suis contre aussi ! Contre la double nationalité extra-européenne.

Et moi contre la double appartenance République française-FN, totalement incompatible dans leurs fondements idéologiques.

Citation :
David Rachline : «Au FN, nous sommes contre la double nationalité»

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/01/23/25002-20150123ARTFIG00271-david-rachline-au-fn-nous-sommes-contre-la-double-nationalite.php
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:36

Marc Hassyn a écrit:
Spoiler:
 

Dans “L’Émission politique”, diffusée sur France 2 le 9 février, Marine Le Pen avait détaillé la proposition de son programme visant à supprimer la double nationalité extra-européenne. Dans une interview à L’Orient-Le-Jour, elle a annoncé que la mesure pourrait tolérer des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 14:54

adamev a écrit:
Spoiler:
 

Voici votre tolérance en action:

https://www.google.fr/amp/s/amp.lepoint.fr/2091944
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:08

Normal : la FM promeut la fraternité avec tous les humains sans distinction, alors que le FN fait l'inverse, il prône la distinction et l'exclusion.

Thé ou café, les deux ont leurs partisans. Mais il ne viendrait ni aux premiers, ni aux deuxièmes, ni à d'autres l'idée saugrenue de les mélanger.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:10

Vous êtes fatiguant Pignon ! toujours chercher là où sont les FM.

Et ça ? http://www.contre-info.com/la-fm-au-fn

ça m'étonnerait que ça ait changé.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:23

Espérance a écrit:
Spoiler:
 

Oui, le front et la maçonnerie c'est compatible ! Vous venez de nous en donner la preuve... je ne comprends donc pas certaines exclusions, c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:28

Vous ne comprenez jamais grand'chose, de toutes façons.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 4892
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:32

Marc Hassyn a écrit:
Vous ne comprenez jamais grand'chose, de toutes façons.

Et vous vous venez de dire une grosse sottise plus haut, en disant que le thé et le café....
Or vous voyez bien que les maçons sont frontistes, au plus haut niveau... je regrette certaines exclusions de la part de loges intolérantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 651
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Réapprendre à aimer la France   Dim 26 Fév 2017, 15:50

Le FN donnant des leçons de tolérance, la bonne blague !
Revenir en haut Aller en bas
 
Réapprendre à aimer la France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 174 – Laissez-vous aimer pour apprendre à aimer comme Lui.
» Langage des signes
» L’amour tout court ? (Vidéo - Apprendre à aimer, à l'Arche de Jean Vanier)
» Apprendre à s'aimer
» APPRENDRE A S'AIMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: