DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'aimer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mak6



Masculin Messages : 115
Inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Qu'est-ce qu'aimer ?   Mer 13 Avr 2016, 21:58

Bonjour,

Je sais, question bisous-bisous, mais j'ai besoin de vos réponses, surtout en ces moments difficiles...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Mer 13 Avr 2016, 22:25

Je dirais qu'aimer, c'est vouloir du bien à quelqu'un, c'est faire à autrui ce qu'on voudrait qu'on nous fasse.

Mais il y a bien d'autres définitions. C'est un thème vaste qu'aimer ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Jeu 14 Avr 2016, 00:47

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Jeu 14 Avr 2016, 00:55

Revenir en haut Aller en bas
Jim-Armand



Masculin Messages : 204
Inscription : 28/11/2015

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Jeu 14 Avr 2016, 19:38

Question large qu'il serait nécessaire de détailler. Very Happy

Aimer oui, mais aimer quoi, à quel niveau, dans quel cadre?

Famille, vie (animaux, plantes) les autres (humains)... (le couple aussi?)
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Jeu 14 Avr 2016, 19:48

philippe bis a écrit:

QUEL film. Une merveille.
Un de mes préférés sans hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Jeu 14 Avr 2016, 20:26

Mak6 a écrit:
Bonjour,

Je sais, question bisous-bisous, mais j'ai besoin de vos réponses, surtout en ces moments difficiles...

Aimer c'est commencer puis Aller plus loin encore Comme Il :jesus: l'à fait et Continu de le faire encore :sts:

commencer a Aimer c'est commencer a Vivre et aussi a mourir de Vivre de :jesus:  toujours Aller au delà au Nom de l'Amour un Amour qui Donne jusqu’à sa vie pour le bien d'autrui !!

a un moment l'Amour n'Est pas Sage mais Fou :sts: parce qu'IL Aime plus que Lui-Même " il n'y a pas plus grand Amour que de donner sa vie pour ceux que l'on Aime "
et on aime même ceux que l'on aime pas !
Revenir en haut Aller en bas
Pascal



Masculin Messages : 660
Inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 09:19

Mais il y a ceux qui n'aiment pas et même se haissent eux-mêmes jusqu'à aller combattre
par jalousie ceux qui savent aimer . Deux forces s'opposent car les uns ont une âme parfaite
et d'autres une âme en germe qui fait que au lieu d'être animés selon la force de Dieu il sont
animés par leur cervelle .
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2620
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 12:48

Mak6 a écrit:
Bonjour,

Je sais, question bisous-bisous, mais j'ai besoin de vos réponses, surtout en ces moments difficiles...

Je dirais que l'amour a plusieurs niveaux.

D'abord, il y a l'amour sensible.  Celui que l'on ressent envers quelqu'un avec qui on tombe en amour.

Il est important dans le couple, car c'est le premier ciment d'une saine relation.

Ensuite, il y a l'amour naturel.  Ces celui que l'on ressent envers nos parents, frères, sœurs et les parents proches et même envers nos meilleurs amis.

Il est aussi important, c'est l'amour qui unit une famille et la tienne ensemble malgré les difficultés.

Ce n'est pas un sentiment nécessairement sensible.  On aime parce qu'on est en relation plus ou moins étroite avec les gens qui nous entourent.

Finalement, il y a l'amour charité.  C'est le plus grand de tous et c'est un don gratuit de Dieu.  Il n'enlève rien aux précédents, mais viens renforcer les deux premiers lorsqu'ils sont présents.

C'est le fruit d'une décision personnelle et de la prière.  On aime parce que la personne en face est enfant de Dieu.

C'est l'amour désintéressé, qui n'attend rien en retour, qui donne sans compter.

C'est l'amour qui va nous permettre d'aller vers les démunis, les malades, les personnes détestables, où il n'est pas possible d'avoir l'amour sensible ou naturel.
 
heureux

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Lino



Masculin Messages : 426
Inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 13:22

Bonjour Mak6 bounce

Alors, voici ce que je me disais il y a quelques jours :

Il y a l'amour universel et l'amour centré sur sois-même. Nous évoluons dans ces deux aspects de l'amour. Concrètement l'amour de l'autre (donc universel puisqu'en rapport avec l'amour Divin) c'est l'oubli de ses égoïsmes, égoïsmes qui se traduisent par un intérêt trouvé dans notre relation à l'autre. Pour aimer (dans l'idéal) il faut se donner gratuitement.

Ici, Monsieur Dumouch à déjà expliqué les différentes définitions de l'amour via des cours en vidéos : éros (érotisme), pathos (sentiment), philia (amitié), Agape (amour Divin). Il faut tenter de sortir des amours superficiels par l'amour d'amitié pour rentrer dans l'amour de Dieu.

La plupart (pour ne pas dire tous) des obstacles au don de notre amour d'amitié à quelqu'un son des obstacles d'égoïsme, d'orgueil etc.

Voilà alors j'ai du mal à écrire tout ce que j'en pense et ce que j'estime avoir compris donc désolé si ça ne parle à personne...  geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 13:38

Lino a écrit:
Bonjour Mak6 bounce

Alors, voici ce que je me disais il y a quelques jours :

Il y a l'amour universel et l'amour centré sur sois-même. Nous évoluons dans ces deux aspects de l'amour. Concrètement l'amour de l'autre (donc universel puisqu'en rapport avec l'amour Divin) c'est l'oubli de ses égoïsmes, égoïsmes qui se traduisent par un intérêt trouvé dans notre relation à l'autre. Pour aimer (dans l'idéal) il faut se donner gratuitement.

Ici, Monsieur Dumouch à déjà expliqué les différentes définitions de l'amour via des cours en vidéos : éros (érotisme), pathos (sentiment), philia (amitié), Agape (amour Divin). Il faut tenter de sortir des amours superficiels par l'amour d'amitié pour rentrer dans l'amour de Dieu.

La plupart (pour ne pas dire tous) des obstacles au don de notre amour d'amitié à quelqu'un son des obstacles d'égoïsme, d'orgueil etc.

Voilà alors j'ai du mal à écrire tout ce que j'en pense et ce que j'estime avoir compris donc désolé si ça ne parle à personne...  geek
Revenir en haut Aller en bas
Mak6



Masculin Messages : 115
Inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 16:45

Merci à tous pour vos réponses. Cela me rassure et m'éclaire.

En résumé


Aimer c'est...
- Vouloir le bien d'autrui.
- Faire à autrui ce qu'on voudrait qu'il nous fasse.
- Aller plus loin, aller au-delà.
- Commencer a Vivre.
- Donner sa vie pour le bien d'autrui, pour ceux que l'on Aime.
- Aimer plus que Soi-Même.
- Aimer même ceux qui nous font du mal.
- L'amour sensible, ciment d'une saine relation (...amour charnel ?).
- L'amour naturel, qui nous lie malgré les difficultés (...amour fraternel ?).
- L'amour charité, désintéressé, gratuit et généreux.
- L'amour universel, en relation à l'Autre et au Divin.

Quelques interrogations


Qu'est-ce qui vous fait le plus aimer ?

L'innocence ? La faiblesse ? L'impuissance ? Le plaisir ? La beauté (esthétique ou d'esprit) ? La bonté ? La simplicité ? La sécurité ? L'intelligence ? La sagesse ? Le courage ? L'humilité ? La pureté ? La sincérité ? La probité ? Toutes ces choses additionnées ?

L'Amour ultime implique-t-il le sacrifice ?

Souffrir pour l'autre, s'abaisser pour l'autre, s'oublier pour l'autre ?

Doit-on aimer avec ses tripes ?

Est-il forcément nécessaire d'aimer avec ses tripes ? Parce que c'est rare que j'éprouve du ressenti profond, comme si j'étais tiède à tendance froid. Pourtant je n'aspire qu'au bien d'autrui, à aider gratuitement, à donner jusqu'à mon dernier souffle, et je ne souhaite vivre que pour apprendre à aimer et à donner de l'amour.

Je sais aimer avec les tripes, par exemple j'aime profondément les animaux car pour moi ils sont l'innocence la plus pure. Victimes de l'orgueil des hommes, si impuissants et si fidèles à la fois, si simples dans leur relation à l'humain. Je suis bien conscient qu'une partie des gens ont une bonne mentalité, que beaucoup savent que quelque chose ne tourne pas rond et qu'ils veulent changer les choses. Mais je ne parviens pas à briser l'emprise d'une certaine colère combinée à de la lassitude.

En ce moment, quand je vois le monde, la société, les gens, les mentalités, la médiocrité ambiante, la superficialité, la perte de bon sens, l'hypocrisie, l'inversion et la dénaturation de tout, le matérialisme, les crimes, les injustices, les manipulations, les destructions... je n'éprouve que de la colère.

L'argent, les affaires, la rentabilité sont pour moi une totale abomination. Je ne m'imagine pas heureux dans le matérialisme, la consommation et l'accumulation de richesses matérielles. Je n'ai de raison de vivre que pour les richesses spirituelles, la connaissance et les relations avec autrui. Relations qui sont pour moi difficiles à cause de ma timidité et d'une certaine colère que je viens d'expliquer.

Quelques réflexions


La colère est un signe d'empathie, donc d'amour. La haine est son opposé.

La nuance entre colère et haine est fine et hasardeuse. Quand Jésus se mettait en colère, cette colère était nécessairement empathique, en opposition avec la colère égotique et orgueilleuse des pharisiens qui relève plus de la haine.

La colère serait vouloir corriger un mal pour un bien ; la haine serait vouloir détruire un mal pour un bien. L'homme étant à mon sens toujours porté vers le bien, la nuance réside dans l'interprétation et dans la manière de désigner et traiter le mal pour parvenir au bien. Là où la frontière devient très étroite, c'est quand on ne parvient plus à corriger un mal, alors on veut le détruire - la colère devient haine. La patience, l'humilité, l'amour et l'espérance sont alors indispensables pour ne pas la franchir.

L'ange qui interroge sur le manière d'aimer.

Une chose m'a beaucoup interpellé dans la célèbre expérience de mort de Nicole Dron. Alors qu'elle visitait un jardin merveilleux au ciel, elle fut interrogée par un ange en ces termes simples et profonds : Comment as-tu aimé, et qu'as-tu fait pour les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 17:04

Mak6 a écrit:
Spoiler:
 
  Partie 2 ( a ne regarder que si vous avez vu la partie 1) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28470
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 19:31

Mak6 a écrit:
L'Amour ultime implique-t-il le sacrifice ?

"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime."
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 19:38

Simon a écrit:
Mak6 a écrit:
L'Amour ultime implique-t-il le sacrifice ?

"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime."

hé oui !! Thumright

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Ven 15 Avr 2016, 21:40

Mak6 a écrit:
Merci à tous pour vos réponses. Cela me rassure et m'éclaire.

En résumé




Aimer c'est...
- Vouloir le bien d'autrui.
- Faire à autrui ce qu'on voudrait qu'il nous fasse.
- Aller plus loin, aller au-delà.
- Commencer a Vivre.
- Donner sa vie pour le bien d'autrui, pour ceux que l'on Aime.
- Aimer plus que Soi-Même.
- Aimer même ceux qui nous font du mal.
- L'amour sensible, ciment d'une saine relation (...amour charnel ?).
- L'amour naturel, qui nous lie malgré les difficultés (...amour fraternel ?).
- L'amour charité, désintéressé, gratuit et généreux.
- L'amour universel, en relation à l'Autre et au Divin.

Quelques interrogations




Qu'est-ce qui vous fait le plus aimer ?

L'innocence ? La faiblesse ? L'impuissance ? Le plaisir ? La beauté (esthétique ou d'esprit) ? La bonté ? La simplicité ? La sécurité ? L'intelligence ? La sagesse ? Le courage ? L'humilité ? La pureté ? La sincérité ? La probité ? Toutes ces choses additionnées ?

L'Amour ultime implique-t-il le sacrifice ?

Souffrir pour l'autre, s'abaisser pour l'autre, s'oublier pour l'autre ?

Doit-on aimer avec ses tripes ?

Est-il forcément nécessaire d'aimer avec ses tripes ? Parce que c'est rare que j'éprouve du ressenti profond, comme si j'étais tiède à tendance froid. Pourtant je n'aspire qu'au bien d'autrui, à aider gratuitement, à donner jusqu'à mon dernier souffle, et je ne souhaite vivre que pour apprendre à aimer et à donner de l'amour.

Je sais aimer avec les tripes, par exemple j'aime profondément les animaux car pour moi ils sont l'innocence la plus pure. Victimes de l'orgueil des hommes, si impuissants et si fidèles à la fois, si simples dans leur relation à l'humain. Je suis bien conscient qu'une partie des gens ont une bonne mentalité, que beaucoup savent que quelque chose ne tourne pas rond et qu'ils veulent changer les choses. Mais je ne parviens pas à briser l'emprise d'une certaine colère combinée à de la lassitude.

En ce moment, quand je vois le monde, la société, les gens, les mentalités, la médiocrité ambiante, la superficialité, la perte de bon sens, l'hypocrisie, l'inversion et la dénaturation de tout, le matérialisme, les crimes, les injustices, les manipulations, les destructions... je n'éprouve que de la colère.

L'argent, les affaires, la rentabilité sont pour moi une totale abomination. Je ne m'imagine pas heureux dans le matérialisme, la consommation et l'accumulation de richesses matérielles. Je n'ai de raison de vivre que pour les richesses spirituelles, la connaissance et les relations avec autrui. Relations qui sont pour moi difficiles à cause de ma timidité et d'une certaine colère que je viens d'expliquer.

Quelques réflexions




La colère est un signe d'empathie, donc d'amour. La haine est son opposé.

La nuance entre colère et haine est fine et hasardeuse. Quand Jésus se mettait en colère, cette colère était nécessairement empathique, en opposition avec la colère égotique et orgueilleuse des pharisiens qui relève plus de la haine.

La colère serait vouloir corriger un mal pour un bien ; la haine serait vouloir détruire un mal pour un bien. L'homme étant à mon sens toujours porté vers le bien, la nuance réside dans l'interprétation et dans la manière de désigner et traiter le mal pour parvenir au bien. Là où la frontière devient très étroite, c'est quand on ne parvient plus à corriger un mal, alors on veut le détruire - la colère devient haine. La patience, l'humilité, l'amour et l'espérance sont alors indispensables pour ne pas la franchir.

L'ange qui interroge sur le manière d'aimer.

Une chose m'a beaucoup interpellé dans la célèbre expérience de mort de Nicole Dron. Alors qu'elle visitait un jardin merveilleux au ciel, elle fut interrogée par un ange en ces termes simples et profonds : Comment as-tu aimé, et qu'as-tu fait pour les autres ?

Bonsoir Mak6,

en fait l'Amour prend TOUT , elle ne choisi pas , elle accueille , pour Bien Aimer il faut Accueillir le seigneur en nous prendre du temps avec LUI , Le laisser nous Aimer même dans ce que l'on aime pas de soit-même, cela prend du temps car on sélectionne toujours on ferme toujours une porte quelque part alors que le Seigneur ne l'a pas fermer il faut du temps pour le comprendre et surtout permettre aux conséquences de cela de nous transformer et de nous réduire a l'AMOUR !!

si on arrive un peu a Aimer , alors c'Est Le Seigneur qui Se Donnera puisque Dieu EST AMOUR ; Aimer c'est permettre au Seigneur de ce Donner par nous car cela c'est Aimer Le Seigneur et alors cette Amour guérit tout ce quelle touche !

aimer par notre force c'est pas formidable car on en a une satisfaction pour soi, mais laisser le Seigneur en nous Aimer cela change tout au delà de ce que l'on peut imaginer ; car l'Amour ne nous appartient pas Elle Est 1 c'est elle qui nous possède ainsi on ne porte pas le poids de posséder une réussite seulement la Joie de Dieu Joie du Don et du don de nous avec !
Jésus dit  Jean Ch 7

Des fleuves d'eau vive

37 Le dernier jour de la fête était le plus solennel. Ce jour-là, Jésus, debout, s'écria : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive.
38 «Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive jailliront de son coeur», comme dit l'Écriture. »
39 Jésus parlait de l'Esprit de Dieu que ceux qui croyaient en lui allaient recevoir
. A ce moment-là, l'Esprit n'avait pas encore été donné, parce que Jésus n'avait pas encore été élevé à la gloire
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2620
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Lun 18 Avr 2016, 12:39

Mak6 a écrit:
Qu'est-ce qui vous fait le plus aimer ?

L'innocence ? La faiblesse ? L'impuissance ? Le plaisir ? La beauté (esthétique ou d'esprit) ? La bonté ? La simplicité ? La sécurité ? L'intelligence ? La sagesse ? Le courage ? L'humilité ? La pureté ? La sincérité ? La probité ? Toutes ces choses additionnées ?

Ici, vous parlez de l'amour ressenti.  Si on aime à cause de ces choses, c'est qu'on reste dans l'amour sensible.  

Je sont bien des raisons d'aimer l'autre.

Pour un chrétien, ce qui doit faire le plus aimer, c'est de prendre la décision d'aimer l'autre malgré tout.  

Pour ce qu'elle a, (alors là, c'est plus facile) mais aussi pour ce qu'elle n'a pas ou n'a plus!

Ex: aimer son épouse parce qu'on grandit et on s’accomplit ensemble, qu'on y trouve plaisir, qu'on y trouve son intérêt, c'est très bien. On est dans l'amour sensible.  Mais un jour la maladie peut la frapper, et elle aura besoin de nous sans qu'il y ait de retour.  

L'amour sensible (l'amour intéressé) pourrait alors disparaître, mais on va continuer à l'aimer et à lui être fidèle parce qu'elle mérite d'être aimée et qu'on décide de l'aimer malgré toutes les difficultés.  Ça devient alors l'amour charité, et on ne pourra pas dire que ce soit moins grand, bien au contraire!

Mak6 a écrit:
L'Amour ultime implique-t-il le sacrifice ?

L'amour demande souvent le sacrifice.  Pas toujours, mais souvent.

Mak6 a écrit:
Souffrir pour l'autre, s'abaisser pour l'autre, s'oublier pour l'autre ?

Souffrir pour l'autre n'est pas possible et n'est pas souhaitable.  Souffrir avec l'autre, compatir à la souffrance de l'autre, c'est l'attitude à avoir selon moi.

Pour ce qui est de s'abaisser ou de s'oublier, c'est vrai dans une certaine mesure.  Mais il ne faut jamais "s'effacer" pour l'autre.

«Aime ton prochain comme toi même» est le commandement de Notre Seigneur Jésus.  Pour bien aimer, il faut s'aimer soi-même en premier lieu.  Sinon, nous serons imcapable d'aimer les autres.

Mak6 a écrit:
Doit-on aimer avec ses tripes ?

Est-il forcément nécessaire d'aimer avec ses tripes ? Parce que c'est rare que j'éprouve du ressenti profond, comme si j'étais tiède à tendance froid. Pourtant je n'aspire qu'au bien d'autrui, à aider gratuitement, à donner jusqu'à mon dernier souffle, et je ne souhaite vivre que pour apprendre à aimer et à donner de l'amour.

Ici, vous faites référence à l'amour sensible, qui est «ressentie» dans la sphère sentimentale.

Si vous n'éprouver rien de particulier envers quelqu'un et même que vous avez de la répulsion pour quelqu'un et que vous décidez de lui faire du bien gratuitement, parce qu'elle mérite d'être aimé, ho combien votre amour est plus grand que l'amour sensible.

Mak6 a écrit:
Je sais aimer avec les tripes, par exemple j'aime profondément les animaux car pour moi ils sont l'innocence la plus pure. Victimes de l'orgueil des hommes, si impuissants et si fidèles à la fois, si simples dans leur relation à l'humain.

Vous les aimez parce qu'ils vous apportent réconfort et qu'ils vous donne espoir.  C'est très bien.  C'est de l'amour sensible.

Mak6 a écrit:
Je suis bien conscient qu'une partie des gens ont une bonne mentalité, que beaucoup savent que quelque chose ne tourne pas rond et qu'ils veulent changer les choses. Mais je ne parviens pas à briser l'emprise d'une certaine colère combinée à de la lassitude.

En ce moment, quand je vois le monde, la société, les gens, les mentalités, la médiocrité ambiante, la superficialité, la perte de bon sens, l'hypocrisie, l'inversion et la dénaturation de tout, le matérialisme, les crimes, les injustices, les manipulations, les destructions... je n'éprouve que de la colère.

L'argent, les affaires, la rentabilité sont pour moi une totale abomination. Je ne m'imagine pas heureux dans le matérialisme, la consommation et l'accumulation de richesses matérielles. Je n'ai de raison de vivre que pour les richesses spirituelles, la connaissance et les relations avec autrui. Relations qui sont pour moi difficiles à cause de ma timidité et d'une certaine colère que je viens d'expliquer.

Ici, vous êtes inviter à entrer dans l'amour charité.  Il faut la demander dans la prière.  Il faut aimer pas pour en obtenir un retour, mais parce que les autres sont des enfants de Dieu et qu'ils méritent d'être aimés à ce titre.

La superficialité est actuellement un grand maux de nos sociétés.  On chosifie tout, jusqu'au vivant.  Tout a une valeur marchande.

Et bien il faut aimer plus.  Encore plus.  Et prier beaucoup aussi.

La suite plus tard!

_________________
« A force de tout voir l’on finit par tout supporter…A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » [Saint Augustin]
Revenir en haut Aller en bas
Mak6



Masculin Messages : 115
Inscription : 24/07/2014

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'aimer ?   Mar 03 Mai 2016, 20:49

Merci @L'assoiffé
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'aimer ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magnificat, une voix… et MARIE anagramme d’AIMER (chansons)
» (1)-Pour alimenter notre désir d'aimer et de pardonner...
» As-tu essayé d'aimer?
» S'aimer dans un coin sombre
» Aimer, perdre, grandir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: